-29%
Le deal à ne pas rater :
TV TCL 50C721 (2021) – QLED, 4K – 50″ (127cm) (Via ODR + code ...
374.99 € 530.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Vivre dans le passé [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Sayen
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7670
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 215 (1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Magie du Temps ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami no Ryuken Bakuhatsu ✞

Vivre dans le passé [PV] Empty
MessageSujet: Vivre dans le passé [PV]   Vivre dans le passé [PV] ClockMar 20 Juil 2021 - 1:13
"Je ne t'ai jamais connu comme ça, Kaito Shan."

"Mais peux-tu te vanter de me connaître réellement, Poiko ?"

"Nous partageons le rôle de Dieu du Temps depuis la mort de Chronoa, moi comme ton disciple, toi comme mon maître. Tu es le régisseur du temps, son plus fidèle gardien, mais certainement pas un assassin."

"Est qu'ai-je donc gagné, à protéger le temps comme je l'ai fait, hormis une pléthore d'ennemis qui préfèrent s'écraser les uns sur les autres ?"

"Ceux qui ne sont pas d'accord avec leurs destinées chercheront toujours à la changer. Mais toi, tu te dois d'être dans l'impartialité."

"Tu me fais la leçon, comme si je n'étais qu'un enfant, cherchant encore comment marcher."

"Rien de cela. Juste qu'après ton retour à la vie, sauvé par Whis, quelque chose en toi s'est dégradé."

"Ah oui ? Et en quoi ai-je changé ?"

"Te rends-tu seulement compte de ce que tu as dit ? De ce que tu as fait ? Te rends-tu seulement compte de la menace proférée, envers celle que tu voulais aider ?"

Lui qui était encore en plein voyage vers le KaïôShinKaï, traversant les époques, désirant retourner vers sa réalité. Il ne comprenait, pourtant pas, ce que son plus fidèle allié désirer lui dire. "Alors quoi ? Tu l'as bien vu par toi-même. Ces enflures... Nous avons beau les repousser, ils reviennent sans arrêt plus fort, plus grand, et toujours plus nombreux !" "Mais as-tu réellement compris les remarques de Towa ?" "Tu ne comprends pas... J'ai essayé de la comprendre, mais elle n'en démordait pas avec les Anges ! Dans tous les cas, ce qu'elle désirait faire, c'était seulement possible dans le passé ! Jamais le flux ne pourra priver quelqu'un de ses pouvoirs, peu importe comment on l'utilise ! Si elle voulait faire une telle chose, elle n'avait que, comme unique possibilité, de retourner à la création, et d'empêcher les Anges d'obtenir leurs pouvoirs sans limite !" Mais ce n'était pas ça, qui était réellement reproché. Lui qui ne voyait que cette solution pour empêcher les fondateurs d'obtenir leurs si grandes capacités, ce n'était pas là, ce qui lui était demandé.

"Je le conçois... Moi-même, je ne saurais pas comment privé quelqu'un de ses pouvoirs. Si nous pouvions le faire..."

"Nous l'aurions déjà fait contre Demigra et les siens, n'est-ce pas ?"

"Ce n'est pas le problème." Mais alors, qu'était-il ? Qu'essayait donc de dire le Dieu bleu ? "Eh bien ? Parle !" "Dévorer le temps... Est-ce vraiment ton unique solution ?" "Alors quoi ? Dans tous les cas, je suis la cible prioritaire de ces monstres. Ils n'hésiteront pas à utiliser toutes les méthodes qu'ils ont en leur possession, aussi ignoble soit-elle, pour me tuer, et m'envoyer dans la pire des oubliettes ! L'un d'eux a réussi... Et tu en as été témoin, toi aussi. Alors s'ils peuvent se concentrer sur moi, avant le flux, tant mieux." "Kaito ! Réponds-moi honnêtement... Si l'un de ses Dieux démoniaques s'apprêtait à réellement mettre la main sur le flux... Que ferais-tu ?" "Je dévorerai le temps. Car si je ne le fais pas, et que l'un d'eux met la main sur le flux, il changera le cours des choses pour ses propres intérêts, au détriment de ceux qui ont déjà une histoire. Il provoquera inexorablement un cataclysme, et des trilliards de personnes, venant de toutes les temporalités, en pâtiront. Je préfère encore éteindre l'histoire et lui apporter une fin, sans que personne ne s'en rende compte et ne souffre... Pour que le flux recommence de zéro." Mais... Comment en était-il venu à une telle extrémité ?

"Quelle triste idée, pour toi qui était un si vaillant guerrier..."

"Que je sois vaillant ou non, une fois mort, je ne pourrai plus rien faire pour ceux qui souffriront. Le flux doit rester tel quel, et ne jamais finir entre les mains de ceux qui veulent changer l'histoire."

"Et c'est notre travail d'en assurer la continuité, pas la fin." Cette phrase. Cette simple phrase. Cette même phrase, qu'il avait pourtant si longuement chéri, ne ressemblait pas plus qu'à une vaste blague à ses oreilles, maintenant... "Mais alors... Que dois-je faire ? Si l'on perd, que doit-on faire ? Devrait-on simplement regarder la fin des temps qui se fera lentement ?" "Des gens souffriront quoi qu'il arrive, mais tant que nous sommes vivants, nous pouvons regagner. Une telle fin n'est pas acceptable, Kaito. Tu peux te battre !" "Soit réaliste, Poiko. Regarde-les. Regarde, ne serait-ce que Demigra. Regarde, ne serait-ce que Towa ! Tu trouves ça cohérent ? Lorsque l'on rattrape enfin notre retard sur eux, l'un comme l'autre deviennent des entités surpuissantes, comme si de rien était ! Ils se plaignent sans arrêt, pourtant, le destin leur sourit toujours plus qu'à nous, comme s'il voulait qu'ils règnent, et apportent la souffrance sur tout ce qui existe ! Comment peux-tu tolérer une telle chose ?!" "Et toi ? Comment peux-tu envisager de tout éteindre, aussi simplement ? Comment peux-tu baisser les bras, après tout ce que tu as vécu ?!" Il ne le pouvait pas. Pas parce-que c'était son devoir...

"Je ne baisse pas les bras, loin de là. Si je le fais, ces pauvres gens goûteront au sacrilège de ne plus exister. Et ils le vivront. Ils vivront ce calvaire, comme moi je l'ai vécu. Quand j'y pense, les Dieux de la destruction possèdent une arme tellement dangereuse, qu'ils ne comprennent même pas... Le pouvoir d'annihiler l'existence... C'est... Tellement écœurant !"

"Que racontes-tu ? Si les époques s'écrasent, ce ne sera pas comme la destruction !"

"Que tu es naïf... Si les époques s'écrasent, les gens s’autodétruiront, contraint de revoir leur propre existence remise en cause. De la voir lentement s'annuler, comme s'ils n'ont toujours été que de la poussière d'étoile. Ils seront supprimés de leur époque, car celle-ci se détruira, pour la simple et bonne raison qu'elle n'avait jamais existé. Mais le problème, c'est qu'ils vivront chaque seconde de cette éradication, car au lieu d'une fin instantané comme je pourrai leur apporter, ils vivront cette extermination de bout en bout, lentement, dans l'agonie la plus complète." Qu'est-ce qui change de sa propre façon de faire, si un démon apportait cette fin des temps ? "Dis-toi bien une chose... Je prends en exemple Towa... Elle va juste changer un bout d'époque, sans prendre gare aux conséquences. Donc elle va laisser les autres époques se détruirent, sans le savoir. Ou bien elle sera au courant, mais s'en foutra, car ça ne concernera pas son peuple à elle, qu'elle aura sauvegardé. Et ce sera lent. Tellement lent..." Car c'était ainsi qu'il voyait les choses. "... Alors c'est à moi, de te montrer quelque chose." Car lui aussi, avait des choses à dire.

"Demigra était devenu tout-puissant... Mais pourtant, que s'est-il passé ?" Car lui aussi, avait vécu toutes ces choses. "Il a tout de même perdu, du haut de sa toute-puissance. Zamasu et toi l'avez vaincu, alors que tout semblait perdu." "Tu parles d'une victoire..." "Le temps est toujours-là, De la même manière qu'il à toujours été, avant son attaque. Donc oui, c'est une victoire. Maintenant, regarde Towa..." "Poiko ! Nous avons gagné car nous étions dans l'Univers 7 ! Si nous étions à Conton-City, penses-tu réellement que Whis serait intervenu ?! Même maintenant ! Si elle attaquait la cité du temps avec ses pouvoirs d'Ange de la destruction, qui pourrait la vaincre chez nous ?!" "Personne." "Alors je te le redemande... Devrait-on simplement la regarder prendre le contrôle de la crypte, en acceptant notre défaite ?!" "Non. Nous trouverons une solution. Car la vérité, c'est que nous sommes les gardiens du temps. Et que nous pouvons utiliser une méthode toute simple... Même s'il faudrait déjà qu'elle réussisse à venir à la cité." Car il y avait toujours de l'espoir, quand tout semblait perdu.

"Nous pouvons toujours téléporter des alliés. Téléporter Whis à la cité du temps, par exemple."

"Je..."

Il avait raison. Il ne l'admettait que maintenant, mais peut-être bien qu'en effet, il y avait toujours des solutions. Comment pouvait-il ne pas y avoir pensé ? Parfois, la plus simple des solutions n'était pas forcément la mauvaise, au contraire... Chercher toujours compliqué, ce n'était clairement pas la bonne manière de faire... "Tu... Tu as raison..." "Alors, veux-tu toujours dévorer le temps sans te battre ?" "Tu ne comprends pas... Je revois toujours cette scène... Je sais ce qu'est la fin. La véritable fin. Je suis le seul à en être revenu. C'est effrayant, Poiko... Beaucoup trop effrayant, pour que je laisse quiconque subir une telle chose..." "Tout le monde n'en revient pas, Kaito. Tu es une exception, car le Hakai, après avoir emporté ton corps, annule normalement ton esprit. Le tien à subsister, ce qui explique ta souffrance. Même si je comprends ce que tu veux dire, par rapport à l'écrasement des temporalités..." "Je... Nous en reparlerons... Nous avons du travail. Auros ne peut pas se sauver tout seul de cette situation, et je ne peux pas laisser quelqu'un ayant subi un tel calvaire se faire tuer, alors qu'il n'a été qu'une victime de plus dans cette histoire." Car il fallait que quelqu'un aide ce Dieu de la destruction, avant qu'il ne soit trop tard.
 
Vivre dans le passé [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» [UPTOBOX] Puff, Puff, Pass [DVDRiP]
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Espace-