-28%
Le deal à ne pas rater :
Brandt LVE127J – Lave-vaisselle encastrable 12 couverts – L60cm
279.99 € 390.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Une cause, et un vœu. [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Mithra
Mithra
Demi-Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 27/05/2020
Nombre de messages : 75
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 150

Techniques
Techniques illimitées : Lame de Ki // Charge - Aura explosive // Orbe de Corruption
Techniques 3/combat : Chaînes infernales // Récupération Démoniaque
Techniques 1/combat : Incarnation de la Corruption

Une cause, et un vœu. [PV] Empty
MessageSujet: Une cause, et un vœu. [PV]   Une cause, et un vœu. [PV] ClockDim 18 Juil 2021 - 1:27
Mithra : "Q-qu'est-ce que...?!"

D'un seul coup, en l'espace d'un battement de cils, me voilà dans un lieu que je n'ai jamais vu ni dans mes rêves, ni dans mes cauchemars, ni dans les parchemins du temps. La terre est dure, froide. Il n'y a pas un brin d'herbe à l'horizon. Parlant d'horizon, je ne puis même pas l'observer avec toute cette roche autour de moi. Sans attendre, je m'envole dans les airs pour observer cet étrange monde dans lequel j'ai atterri.

Mithra : "Où... Suis-je ?

Une cause, et un vœu. [PV] D7kqaf6-083d3593-8761-44d3-8dc7-7edfbe510e55.jpg?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOjdlMGQxODg5ODIyNjQzNzNhNWYwZDQxNWVhMGQyNmUwIiwiaXNzIjoidXJuOmFwcDo3ZTBkMTg4OTgyMjY0MzczYTVmMGQ0MTVlYTBkMjZlMCIsIm9iaiI6W1t7InBhdGgiOiJcL2ZcL2E3ZTE5ZDQ3LTUyZDctNDgxZC1iNzBjLTRlYWRjNmMwNTYxZlwvZDdrcWFmNi0wODNkMzU5My04NzYxLTQ0ZDMtOGRjNy03ZWRmYmU1MTBlNTUuanBnIn1dXSwiYXVkIjpbInVybjpzZXJ2aWNlOmZpbGUuZG93bmxvYWQiXX0

Une téléportation, c'était là l'hypothèse la plus probable de ce changement soudain d'environnement. Après tout, ma Maîtresse était dans de beaux draps. Elle aurait fait usage de ses pouvoirs pour échapper à cet autre ange, et... En aurait profité pour me mettre en sécurité. Loin d'eux. J'ignore pourquoi Beerus est encore vivant ni pourquoi Auros n'était plus de notre côté, mais qu'importe. Ce qui dérange réellement, c'est que je ne sais pas où est ma Maîtresse ! Pourquoi ne m'a-t-elle pas amené à ses côtés ? Comment puis-je lui être utile si je ne suis pas auprès d'Elle ?

Dans un élan de stress, je me met à accélérer. Ma destination: cet immense château visiblement en ruines. Sûrement pourrais-je y trouver quelque chose, n'importe quoi qui pourrait m'être utile.

Pendant le trajet, je ne peux m'empêcher de regarder partout autour de moi. Qu'a-t-il bien pu arriver à cet endroit pour que tout soit aussi... Désolé ? C'est... C'est comme si toute forme de vie avait été brûlée et que sans ses habitants, cette planète était devenue froide et sèche.
Un sort pire que la destruction...
Cela ne me ressemble pas de m'inquiéter du sort de potentiels inconnus, mais... J'espère que personne ne vie sur ces terres.

Le trajet est court, et j'atteins le château en ruine en moins de temps qu'il n'en faut.

Sans m'étonner, tout est gris. De la poussière partout, les murs craquelés, les éventuelles tapisseries et les éventuels tapis montre efficacement le passage du temps. Rien ne date d'hier, mais plutôt des siècles. Peut-être même des millénaires ? Il est difficile de ne pas s'arrêter pour regarder autour de soi pendant au moins une bonne minute. Tout est si grand et décoloré...

J'ai la tentation d'ouvrir la bouche et de crier le titre et le nom de ma Maîtresse dans l'espoir d'obtenir une réponse de sa part, mais je sais déjà qu'une telle tentative serait futile. Il n'y a rien ni personne ici à part moi. Autrement, Elle se serait déjà montrée. Je n'ai pas vraiment d'autres choses à faire que de continuer à me balader dans les environs. Quelque chose doit bien finir par arriver, non ? Il doit bien y avoir une raison à ma présence ici.

Alors, j'avance. Je marche accompagnée du son de mes pas sur la pierre abîmée et du vent s'infiltrant dans les parois de ce qui devait autrefois être un glorieux palace entouré de villages pleins de vie. Les couloirs sont grands, mais vides. Les salles que je peux trouver ne sont pas mieux. Je les préférerais vides plutôt que remplies de ruines supplémentaires, ou de meubles détruits en train de se transformer en poussière depuis trop longtemps.

A avancer de cette manière, seule dans un couloir trop grand pour moi, je me rappelle mon temps de professeur dans la Patrouille. Je parviens difficilement à trouver des différences entre ces deux visions. Une petite Mithra en tenue. Elle porte un livre plus gros que sa tête et progresse aussi lentement que ses petites jambes le lui permettent dans des couloirs sans fins. Puis, une Mithra changée dans un corps qui lui plait. Elle avance avec tout le savoir dont elle a besoin dans son esprit, mais progresse toujours aussi lentement dans des couloirs toujours aussi grands. La petite Mithra ne savait ni où elle allait, ni pourquoi elle y allait. Moi, je cherche simplement ma Maîtresse.

C'est la seule différence.

La seule réelle différence.



Ai-je réellement changé ?



Je ne vie maintenant que pour servir ma Maîtresse, mais... Je ne sais pas... Il manque comme une pièce au puzzle. Je...

Hellzetsu (flashback): *Tu m'a appris des choses, je vais faire de même pour toi. Je vais t'aider.*

Hmph, je n'ai pas besoin d'aide là où il ne devrait pas avoir de problèmes ! Je suis enfin libérée de cette épave qui me servait de corps, j'ai même un objectif aussi bête soit-il à servir celle à laquelle je dois la vie quoi qu'il en coûte ! Alors... Qu'est-ce qui ne va pas ?! Qu'est ce qui cloche ?! POURQUOI NE SUIS-JE PAS SATISFAITE ?! QUE ME FAUT-IL DE PLUS ?!

Prise à la fois de rage et de frustration, je créer une boule d'énergie à lancer aléatoirement de toute mes forces. La sphère part dans une salle sur le côté, un bruit d'explosion retenti, puis revint le silence presque total. Le bruit du vent dans le vide. Le son de mon propre cœur aux battements accélérés par la colère.

...

Après avoir passé un instant à me calmer du mieux que je le puisse, je décide d'aller voir le résultat de mon idiotie. L'explosion avait levé un nuage de poussière, mais avec tout ces courants d'airs à cause des trous dans les murs, il fait vite de disparaître. La poussière dissipée, elle laisse passer une légère lumière. Une lumière qui s'intensifie légèrement comme si elle réagissait à ma présence. Comme si elle voulait attirer mon attention.

Lorsque que je m'en approche, la lumière faiblit pour me laisser découvrir d'où elle provient exactement. Sur une sorte de piédestal se trouve une boule de cristal. Celle-ci n'est pas orange et ne comporte aucune étoile, elle ressemble plutôt au genre de boule que pourrait avoir le vieux Kaioshin, ou la sorcière Baba dans l'au-delà.


Le genre de boule magique qui pourrait me permettre de voir ce que je veux voir. Ma Maîtresse.


Me trouvant un lieu à peu près confortable dans le château, disons la salle principale, je fais léviter la boule de cristal dans les airs afin d'avoir une bonne vue dessus. Je ne suis pas encore très douée avec la magie, jamais n'ai-je utiliser de boule de cristal pour regarder quoi que ce soit, mais... Est-ce si difficile que ça ? Non. Sans doutes pas. Soulevant l'une de mes mains jusqu'à la sphère transparente, je ferme les yeux et me concentre. Je concentre la magie dans l'orbe de cristal, et je concentre mes pensées sur celle qui m'a redonné la vie.


Misha (flashback): *Une raison de vivre, une volonté de combattre nette et réelle, voilà ce qui fait de toi un être meilleur qu’eux.*

Mithra : "..."

Misha (flashback): *Et avec ce corps, ce nouvel esprit que tu possèdes, tu te rapproches de cette perfection. Je ne laisserais aucun dieu te détruire.*

Mithra : "..."

Misha (flashback): *Bâtir un monde ou tous seraient libres, ou il n’y aurait aucune règle. Voilà une lutte concrète, la mission qui doit t’animer !*

Mithra : "..."

Rouvrant les yeux, je soulève mon regard jusqu'à le plonger dans la boule de cristal lumineuse de magie. Ce que je veux voir n'apparaît pas tout de suite, ce qui me force à regarder pour la toute première fois mon reflet. Ce nouveau visage qu'est le miens. Cette nouvelle Mithra.

Une cause, et un vœu. [PV] Sadmit10

"... Malgré tout, c'est... Toujours moi."

...

Auros qui se retourne contre nous... Le retour de Beerus accompagné de Whis... Ce dernier qui si mêle lui-même du combat contre Elle... Ce... Ce n'est pas normal... Il y a quelque chose que je ne sais... Quelque chose que je n'ai pas su voir. Oh, Maîtresse... Que me cachez vous...?

Enfin, quelque chose se met à apparaître dans la boule de cristal. Enfin. Ma Maîtresse. Mais où est-elle ? Et... Que fait ce fichu Kaioshin avec elle ? On dirait qu'ils ne sont pas en train de se battre... Pourquoi...?

Towa : "Je n’ai jamais voulu la guerre. Tu as bien remarqué que je ne sais pas me battre. Si j’en suis rendu à cette extrémité, c’est bien car les miens ont déjà beaucoup trop perdu."

Qu'est-ce que...

Towa : "Le monde tel qu’il existe est injuste. Cette partialité est alimentée par les serviteurs de Zenoh. Une grande partie du pouvoir des anges provient de la conflictualité permanente gangrénant nos univers. C’est ce qui leur donne leur autorité, leur puissance. Sans guerres, ils ne seraient rien."

M-mais... Les serviteurs de Zenoh, parle-t-elle des anges ? Mais n'est-elle pas...?

Towa : "Ils manipulent eux même la vie pour provoquer une autolyse, générant une infinité de conflits. C’est injuste, c’est ça que je combats. Mais ne te méprends pas. Discuter avec eux est inutile, les combattre l’est tout autant. Si je cherche à obtenir le contrôle du flux, c’est pour mettre à terme à tout conflit de force, détruisant ainsi leur pouvoir. Il n’y a que par cet intermédiaire qu’il sera possible de les vaincre."

Le dialogue continue, mais pendant un instant je ne puis écouter quoi que ce soit. Il n'y a plus aucun son. Je n'entends plus que le son de ma réalisation tandis qu'elle me frappe comme un véritable éclair.

Mithra : "... Towa..."



Lorsque je reprends brièvement mes esprits, c'est Kaito qui est en train de parler. Il ne prononce pas les mêmes paroles, mais elles ont la même sonorité que celles d'Hellzetsu. Malheureusement pour lui, il semblerait qu'à la fin de son discours Towa ne semble point convaincue. Quoi qu'ils aient tenté d'accomplir par le dialogue, ils ont échoué.

Towa : "Tu fais erreur, encore une fois. ...Lorsque nous nous retrouverons, je te vaincrais. Je récupérerais ensuite le flux et je sauverais le monde."

Suite à ces paroles, Towa avait disparu du tableau, laissant Kaito seul derrière elle.
La boule de cristal cesse de briller, et la vision disparaît.

...

Mithra : "... Hé... Héhé."

Levant la tête en arrière et fermant les yeux, je laisse un sourire s'installer sur mon visage.

Mithra : "Towa..." Après avoir pris une profonde inspiration, je rouvre les yeux d'autant plus souriante, mais surtout... Apaisée. "Maîtresse..."
Misha
Misha
Ange
Féminin Age : 244
Date d'inscription : 05/01/2020
Nombre de messages : 186
Bon ou mauvais ? : Bon

Une cause, et un vœu. [PV] Empty
MessageSujet: Re: Une cause, et un vœu. [PV]   Une cause, et un vœu. [PV] ClockDim 18 Juil 2021 - 14:40

La disparition de la déesse démoniaque fut interrompue par la brusque intervention de Kaito. Une fois encore, le père de Renko s’opposait totalement à ce qu’elle cherchait à lui communiquer. Aigri par la réaction de Towa, le saiyan somma aussitôt cette dernière de cesser toute tentative de capture du flux. Hardi, il n’hésita pas à menacer la survie de l’univers entier en déclarant pouvoir dévorer le temps lui-même, causant la destruction de toute chose. Cet avertissement sonnait comme un chantage, une barrière opaque à toute entreprise. Quelle désolation, jamais Misha n’avait pensé que le Shan puisse être aussi borné, aussi fermé à l’idée qu’il combattait pour une cause qui n’était pas aussi juste qu’il l’aimerait. Car le malheureux défendait un monde empli d’abus, d’une arbitraire notion d’inégalité. Il préférait anéantir l’ensemble de tout ce qui existait que de laisser sa chance à Towa, mettant indubitablement fin à toute forme de négociation.

Ce n’est pas de la colère qui envahi alors l’ange mais bien une certaine tristesse. Une affliction liée à la désagréable idée de n’avoir rien accompli en offrant de son temps au dieu du temps. Non seulement son message ne donna aucun avancement, mais il n’avait causé que davantage de conflictualité. Pourtant, la gravité de ses déclarations aurait au moins mérité une quelconque attention ? Non, visiblement ce n’était pas le cas. Pire, le prétendu protecteur galactique défia Misha de tenter quoi que ce soit, la menaçant de détruire tout ce qu’il lui était cher dans la foulée. Ce caractère impitoyable et autoritaire était totalement nouveau chez le Shan, laissant pantoise la sœur de Dabra. Elle fit un brusque pas en arrière, affichant une mine déconfite, désagréablement surprise du ton que prenait son interlocuteur.

« Tu prends un chemin dangereux, Kaito. »

Déclara t’elle simplement, ne pouvant dissimuler ses émotions alors qu’il disparut, téléporté au Kaioshinkai.

La dernière fois qu’elle eut vent de paroles aussi crues au sein d’un si ambitieux esprit, ce fut de la bouche de Demigra.

Muette, seule, elle se maintint stoïque pendant quelques instants, consciente qu’elle se trouvait dans une situation dangereuse. Une vague frustration l’envahie, craignant les prochaines mesures de père d’Hellzetsu. Malgré-tout, elle ne devait pas renoncer à son combat, elle a déjà été opposée à cet homme par le passé. A son tour, elle se transposa ailleurs, au sein du monde des démons supérieurs : Le Makaioshinkai.

Ce sont les dernières choses que vit la patiente Mithra, nouvelle et principale servante de la déesse démone. Lorsque cette transmission prit fin, l’ancienne défenseuse du temps pu sentir une douce étreinte se blottir contre son dos. Il s’agissait de Towa qui n’avait pas perdu de temps pour remercier de la meilleure des façons sa seconde. Ce geste solennel accompagnait la grande reconnaissance de l’ange envers sa création, laquelle remplaçait le défunt Mira. Ce n’était pas un mal, l’androïde était un être imprévisible dont le fonctionnement demandait un entretien constant, des batailles sans fin et une canalisation sans cesse plus onéreuse de son pouvoir. La demi-saiyan avait déjà prouvée un investissement autrement plus sincère, mais aussi un attachement qui promettait une totale fidélité lors des batailles à venir.

« Merci. »

Voilà une simple parole qui ne devait pas être sans effet dans le cœur de Mithra, Misha le savait bien.

Evidement, la magicienne avait également anticipé l’arrivée de son acolyte au cœur du château, plus précisément dans la salle principale où se trouvait la boule de cristal. La semi-démone avait ainsi eu un rôle de spectateur privilégié dans la courte discussion opposant les deux êtres divins. Conservant son enlacement, la maîtresse des lieux vint approcher ses lèvres de l’oreille gauche de sa servante afin de lui porter quelques mots.

« Tu as tout vu, n’est-ce pas ? Tu sais quel être égoïste et autoritaire est Kaito à présent. Je lui ai tout dis et il n’a rien écouté, il ne veut pas comprendre. »

Lui susurra-t-elle d’un ton complaisant avant de relâcher son étreinte. Elle se redressa, passant devant Mithra pour finalement lui faire face. L’histoire ce lieu oublié attirait peut-être la curiosité de la jeune combattante. Towa ne cherchait pas à se perdre en explication, elle délivra l’essentiel.

« Ce royaume sans une once de vie, c’est une zone oubliée par tous, un des rares havres depuis lequel les renégats peuvent se dissimuler aux yeux de tous. Ici nous sommes à l’abri. »


La main marine de la succube caressa la boule de cristal, un des objets antiques ayant survécu aux âges de ce monde maudit.

« Ce repaire sert d’arrière-base à mes opérations. Comme tu peux le voir, peu d’autres ont conscience de l’existence de cet endroit. »


La plupart des dieux démons disposent d’un accès à ce fort délabré, mais les visites sont inhabituelles. Néanmoins, la présence des deux femmes ici était totalement justifiée, d’une part pour se dissimuler, mais aussi pour travailler à la libération de la pierre d’âme. Tous les fragments unifiés avaient été envoyés ici, dans l’une des salles du château. La déesse se mit donc en route, prenant le temps d’inviter sa servante à la rejoindre.

« A l’aide de mes nouveaux pouvoirs, j’ai la capacité de ressusciter le propriétaire de cette ruine, un mage très puissant dont je t’ai déjà courtement parlé : Demigra. »

Le nom de ce personnage fut effectivement mentionné lors que les deux démones observaient le combat opposant Warui et Kowel à Auros. Cet affrontement avait offert à Misha plusieurs minutes dédiées à l’histoire originel de ce triste sire. Ambitieux quoique dérangé par son isolement prolongé, le sorcier à la crinière rousse était un allié formidable. La détermination du diable avait été sans limite jusqu’à sa disparition, événement malheureux qui ne manqua pas d’ébranler la volonté de Towa. Aujourd’hui, elle avait pu œuvrer en faveur de sa libération de l’oubli, rassemblant les différentes parties de son esprit, il ne restait plus qu’a provoquer la réapparition de son âme.

L’ange prit son la direction d’un couloir semblable à bien d’autres : murs décrépis avec pierres apparentes, babioles rouillées, ruinées ou souillées et quelques toiles d’araignée. La différente qu’avait ce passage avec tant d’autres résidait dans la présence d’un escalier menant à un sous-sol. Illumina son chemin en enflammant les quelques torches sur la route à l’aide de sa magie, la reine des enfers progressa sous-terre. Le niveau inférieur ressemblait à des geôles, une sorte de donjon comme il en existe des milliards dans l’univers. La divine traversa quelques allées supplémentaires avant de pousser une banale porte en bois, laquelle libéra l’accès à une dernière salle. Au cœur de cette pièce se trouvait la fameuse roche maudite, une sorte de caillou lévitant dégageant une immense énergie maléfique. Une pression abominable se fit sentir, résultante du pouvoir intense du mage disparu. Le cœur de ce minerai démoniaque dévoilait également une grande chaleur illuminant la pièce d’une macabre et chaude lueur.

Une cause, et un vœu. [PV] FalseWelcomeBird-max-1mb

Brandissant ses bras vers cet artefact, la sorcière allait s’essayer à la résurrection de son défunt allié.

« Je vais le ramener parmi-nous, il sera un compagnon utile à la récupération du flux et à la fatale élimination de Kaito. Il a beaucoup fait pour notre cause. »

En se concentrant, la time breaker parvint à faire briller davantage la pierre, sans autre résultat. Quelque chose n’allait pas, cette relique devrait se transformer en une fine et précieuse sphère de lumière contenant l’âme de Demigra. Mais rien ne se produisait, Towa abaissa ses bras, déçue et muette d’incompréhension. En observant le rocher, elle se rendit compte d’un détail qu’elle avait oubliée : Il manquait un petit morceau du minerai. Lorsqu’elle avait sondé les profondeurs à la recherche des fragments, elle n’avait effectivement pas trouvé l’ensemble des parties, une manque.

« Quelque chose ne va pas, l’artefact est incomplet… »

Elle tenta de se remémorer sous quelles situations Demigra aurait pu avoir égarer une partie de lui-même. Après une courte réflexion, elle se souvint du dernier jeu du diable, au cours duquel son organisateur avait récompensé un saiyan du nom de Cabba d’une épée. Ce cadeau n’en était pas un, le malin y avait emprisonné une fraction de sa propre âme, résidu ultime de sa personne. Cela signifiait que ce natif de l’univers 6 portait la dernière chance de rétablissement du dieu démon. Il devait être retrouvé, vaincu et dépossédé de ce fragment.


« Je crois comprendre… »


Commença Towa en se tournant vers préférée. Elle ne comptait rien lui cacher.

« Le morceau manquant semble détenu par un guerrier de l’espace nommé Cabba. As-tu déjà entendu parler de lui ? Il vient de l’univers 6 et semble n’être qu’un jeune homme. »

La déesse n’avait pas beaucoup de détail, néanmoins, elle était presque sûr que ce dernier passait le plus clair de son temps sur Terre, voir sur Vegeta. La plupart des saiyans bienveillant alternaient les visites entre ces deux planètes. Cependant, Misha ne disposait pas d’une marge de manœuvre suffisante pour s’y rendre elle-même, c’est ici que Mithra rentrait en jeu. La magicienne s’approcha plus qu’a raison de sa servante, venant la prendre par les épaules pour lui confier cette mission primordiale.

« Je suis pourchassée par les anges, je ne peux pas me manifester aussi longtemps que je le voudrais auprès des mortels. J’ai besoin de toi pour le retrouver, le vaincre et m’appeler ensuite. »

Comment procéder ? La belle donna quelques détails supplémentaire.

« Je peux te téléporter sur Terre ou sur Vegeta pour que tu le prennes en chasse, j’ai besoin de lui vivant. Quand tu en seras venue à bout, fait appel à moi par la pensée, pour ça ou quoi que ce soit d’autre. »

Si la semi-démone venait à être mise en danger, Misha ne lésinerait pas sur les moyens pour la secourir. C’était as plus précieuse alliée, fidèle et en constante évolution. Néanmoins, la succube prit le temps d’attendre les réponses et réactions de sa seconde.

Mithra
Mithra
Demi-Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 27/05/2020
Nombre de messages : 75
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 150

Techniques
Techniques illimitées : Lame de Ki // Charge - Aura explosive // Orbe de Corruption
Techniques 3/combat : Chaînes infernales // Récupération Démoniaque
Techniques 1/combat : Incarnation de la Corruption

Une cause, et un vœu. [PV] Empty
MessageSujet: Re: Une cause, et un vœu. [PV]   Une cause, et un vœu. [PV] ClockMar 20 Juil 2021 - 22:08
Aussi soudainement que le fut ma propre téléportation, c'était au tour de ma Maîtresse de faire son entrée dans ce palais ruiné. Le nom de "déplacement instantané" prit tout son sens. Lorsque la sphère de cristal s'éteint, Elle révèle sa présence dans mon dos et m'enlace, comme si Elle avait toujours été là.


Towa : "Merci."

Ce fut le seul mot de ma Maîtresse avant un instant. Un mot qui... Et bien... Disons qu'il me déconnecte de la réalité pendant ce fameux instant. Je ne pense pas, je ne réagis pas, je reste bouche bée.
C'est donc de ça dont j'avais besoin pendant tout ce temps.
Voilà ce que ça fait... De se sentir accomplie...

Towa : "Tu as tout vu, n’est-ce pas ? Tu sais quel être égoïste et autoritaire est Kaito à présent. Je lui ai tout dis et il n’a rien écouté, il ne veut pas comprendre."

Oui... Il n'y a pas si longtemps, je me moquais bien de tout cela. Je ne suis pas cette bête sauvage que je me suis sentie être, sur le Kaioshinkai, cette bête qui se moquait de qui avait vraiment raison, de qui a vraiment tors. Cette bête qui n'attendait que l'ordre de sa Maîtresse pour attaquer. Dame Towa n'a pas besoin d'un animal de compagnie, ni d'un chien de garde. Les enjeux sont bien trop grands. Elle a besoin de moi.

L'Ange me relâche pour me faire face.

Towa : "Ce royaume sans une once de vie, c’est une zone oubliée par tous, un des rares havres depuis lequel les renégats peuvent se dissimuler aux yeux de tous. Ici nous sommes à l’abri. Ce repaire sert d’arrière-base à mes opérations. Comme tu peux le voir, peu d’autres ont conscience de l’existence de cet endroit."

Voilà qui explique de nombreuses choses. C'est excellent, tant que personne d'autre ne découvre ou ne se souvient de ce monde. Cependant, maintenant que nous sommes ici, et avec les quelques souvenirs qui me sont revenus de mon temps de professeur... Je trouverais ça presque dommage que cet endroit soit oublié plus longtemps. Un palace si grand, s'il venait à être rénové... Ce serait une école parfaite.

Ma Maîtresse se mit à avancer. Sans tarder, je me met à la suivre. Pendant notre route, elle en profite pour m'expliquer ce pourquoi nous marchions. Ce qu'elle avait désormais l'intention de faire.

Towa : "A l’aide de mes nouveaux pouvoirs, j’ai la capacité de ressusciter le propriétaire de cette ruine, un mage très puissant dont je t’ai déjà courtement parlé : Demigra."

Mithra : "C-c'est encore possible ?"

Son âme n'a-t-elle pas été supprimée, ou fragmentée ? Le pouvoir des anges doit être supérieur à ce dont je suis capable d'imaginer...! Mais... Est-ce réellement une bonne idée ? J'ai bien conscience de son histoire, mais... Aussi de ses antécédents. Ce serait un allié de choix, en effet, mais n'est-il pas sincèrement... Maléfique ? Saura-t-il écouter Towa mieux que Kaito ? Très probablement. J'espère juste qu'il saura bien se tenir et qu'il n'agira pas dans l'excès.

Ma Maîtresse me guide à travers les couloirs jusqu'à une sorte de sous-sol, ou devrais-je dire, une sorte de donjon comme chaque château en possède. A travers ces prisons, nous arrivons jusqu'à une porte en bois comme une autre. Ma Déesse l'ouvre, me permettant de voir au centre de la salle une sorte de pierre visiblement magique.

C'est au premier pied que je pose dans la pièce que je réalise que cette pierre n'est pas juste magique. Elle déborde d'énergie démoniaque ! C'est comme si la pression venait de grimper en flèche d'un seul coup ! Rarement ai-je pu sentir une chose pareil d'un objet de si petite taille...! Est-ce l'objet que ma Maîtresse souhaite utiliser pour ramener Demigra parmi-nous ? Elle était tout juste sur le point de me l'affirmer.

Towa : "Je vais le ramener parmi-nous, il sera un compagnon utile à la récupération du flux et à la fatale élimination de Kaito. Il a beaucoup fait pour notre cause."

Mes craintes restent inchangées malgré tout, mais je ne peux que faire confiance à ma Maîtresse.
Cette dernière se mit à se concentrer, bras tendus vers la pierre. Et... J'attendis en silence. Pendant quelques secondes... Puis d'autres... Puis quelques unes de plus...
Quelque chose n'allait pas.

Mithra : "Que ce passe-t-il ?" Disais-je tandis que l'Ange baissait les bras.

Towa : "Quelque chose ne va pas, l’artefact est incomplet…"

... Oh. Je ne suis pas experte en résurrection de démon ou en manipulation d'âmes, mais il n'y a pas besoin de diplôme pour comprendre que ce n'est pas bon signe. Après quelques instants de silence supplémentaire, ma Maîtresse semble avoir trouvé quelque chose dans sa réflexion.

Towa : "Je crois comprendre… Le morceau manquant semble détenu par un guerrier de l’espace nommé Cabba. As-tu déjà entendu parler de lui ?"

Mithra : "Mes excuses. Ce n'est ni le nom d'un ancien élève, ni le nom d'un membre de la Patrouille que j'aurai pu connaître. Il n'apparaît pas non plus sur les parchemins du temps que j'ai pu étudier par le passé."

Towa : "Il vient de l’univers 6 et semble n’être qu’un jeune homme."

Mithra : "Je voi-Euh ?!"

Ma Maîtresse me surprend de nouveau sans manquer de se montrer agréable dans sa maneuvre, cette fois-ci en m'approchant de près jusqu'à poser ses mains sur mes épaules. Ainsi, je n'ai d'autres choix que de lever les yeux pour continuer de la regarder d'un délicieux angle tandis qu'elle poursuivit sa parole.

Towa : "Je suis pourchassée par les anges, je ne peux pas me manifester aussi longtemps que je le voudrais auprès des mortels. J’ai besoin de toi pour le retrouver, le vaincre et m’appeler ensuite. Je peux te téléporter sur Terre ou sur Vegeta pour que tu le prennes en chasse, j’ai besoin de lui vivant. Quand tu en seras venue à bout, fait appel à moi par la pensée, pour ça ou quoi que ce soit d’autre."

Sur Terre ou sur Vegeta ? Parlons-nous d'un Saiyan ? Probablement. Je vois difficilement un terrien aller sur Vegeta, ou avoir un fragment d'âme démoniaque en sa possession. Si je dois l'affronter, je vais sans doutes devoir rester sur mes gardes. Nous parlons soit d'un adversaire puissant, soit de quelqu'un qui ne voyage pas seul. Si je n'ai pas de chance, ce Cabba est sans doutes les deux à la fois. J'ignore quelles sont mes chances de le trouver, mais avec ce que la pierre dans cette pièce m'a fait ressentir... J'ai comme l'impression que je le saurai quand je le verrais.

Mithra : "Entendu. Je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour le capturer vivant. Cependant... Maîtresse ?"

Détachant mon regard de celui de Towa, je commence à regarder autour de moi profitant d'un court instant de silence pour mieux réunir mes idées.

Mithra : "Nos ennemis sont puissants. Je suis certaine que Demigra sera un élément clé à notre cause. Non pas que ça ne sera pas suffisant, mais si je puis me permettre, cela sera loin d'être idéal. Nos ennemis sont surtout nombreux, et qui plus est ils sont en position de force. Kaito lui-même menace de dévorer le cours du temps si jamais nous avons l'occasion de nous l'approprier. J'ignore si il est réellement capable de cette idiotie, mais cela reste une menace de taille. Nous devons utiliser tout les moyens possible pour nous rendre la tâche aussi facile et simple que possible."

Me libérant des mains de ma Dame en faisant de mon mieux pour ne pas l'offenser, je m'arrête à un court mètre de distance de ma Maîtresse en croisant les bras, mais en levant un doigt pour appuyer mes propos.

Mithra : "N'importe quel adversaire, aussi faible soit-il, est capable de changer le cours des événements. Si jamais nous avons l'occasion d'abattre Kaito et de nous emparer du cours du temps, mais qu'un Patrouilleur du Temps ou un quelconque autre ennemi insignifiant se jette sur le chemin, le fait que vous puissiez rayer le dit insecte de l'existence en un instant ne changera rien car au cours de cet instant précis: Nous aurons déjà tout perdu. Vous savez déjà que nous avons besoin d'alliés, c'est ce pourquoi vous m'envoyez récupérer le dernier fragment d'âme de Demigra. Mais je pense que nous avons besoin de beaucoup plus de pions sur notre échiquier que seulement les pièces maîtresses, c'est ce pourquoi nous auriez besoin d'une véritable base capable d'accueillir plus de deux ou trois personnes. J'aimerais que vous me permettiez de nous trouver des alliés pendant que je recherche Cabba, et que nous puissions les loger ici-même dans ce château."

Je me remet à marcher, à faire les cents pas.

Mithra : "Ce monde caché et oublié est un excellent avantage pour se cacher. Il pourrait devenir bien plus qu'une cachette. Cependant... Tout est en ruine. La terre semble morte, et les cieux sont gelés. Ce n'est pas bon. Une base, quelle qu'elle soit, devrait représenter sa cause en forme et en apparence, et puisque je pense que nous avons besoins de plus d'alliés, ce monde devrait aussi être capable d'accueillir la vie."

Je m'arrête et prends un dernier pas de recul afin de m'incliner respectueusement, posant l'une de mes mains au centre de ma poitrine en fermant les yeux, comme pour prêter serment.
C'est là que mes souvenirs de professeur entrent en jeu.

Mithra : "En tant qu'ancien professeur qui n'a d'yeux que pour le potentiel de ses élèves, je suis prête à m'engager à former et à éduquer nos futurs alliés si le besoin se fait sentir. Peu importe leur niveau de puissance, peu importe leurs origines. Avec mon enseignement, ils sauront servir notre cause aussi efficacement que possible. Bien entendu, je ferais preuve de prudence lors de mes recherches. Quiconque se verrait refuser cette proposition ne pourra malheureusement pas continuer de vivre pour en parler, les enjeux sont malheureusement bien trop grands pour prendre le moindre risque pour le moment. Cela changera à l'avenir, je l'espère."

Gardant mon air dévouée, j'en profite pour glisser quelques dernières paroles afin d'ôter au moins un rire à ma Maîtresse.

Mithra : "Qui sait ? Peut-être serais-je même capable de vous apprendre quelque chose ? Je doute que mon savoir ou mon expérience soit supérieur au votre, mais la vie n'est-elle pas un éternel apprentissage ?"

Rouvrant les yeux et me redressant en souriant, j'attends la réponse de ma Maîtresse. Quelque soit sa volonté, je m'y plierais. Je pense sincèrement que cette idée de nouvelle école n'est pas si mauvaise, si Dame Towa se sent capable de redonner vie à ce monde.
Misha
Misha
Ange
Féminin Age : 244
Date d'inscription : 05/01/2020
Nombre de messages : 186
Bon ou mauvais ? : Bon

Une cause, et un vœu. [PV] Empty
MessageSujet: Re: Une cause, et un vœu. [PV]   Une cause, et un vœu. [PV] ClockMer 21 Juil 2021 - 18:25
L’ordre de la déesse maléfique venait d’être donné : Mithra était chargée de la récupération du dernier fragment d’âme, pièce maîtresse des fondations d’un nouvel ordre Shuryo. Cette défunte organisation avait été un outil de premier choix dans les opérations de la magicienne. Cette faction avait causé un grabuge monumental qui fut bien utile pour manœuvrer ailleurs sans crainte d’être dérangé. Mais avec la disparition de Majin Sanyl, de Leech puis de Demigra, la restauration s’annonçait difficile. Towa avait besoin de nouveaux membres, autant de sorciers compétents que de chair à canon remplaçable.

Mithra émis une remarque dans ce sens, proposant la formation d’un réel bloc composé de nombreux talents prêts à servir la cause des time breakers. La reine des enfers écoutait les suggestions de sa seconde avec une grande attention, l’investissement de cette dernière ne la laissait pas indifférente. Il fallait dire que Misha plaçait beaucoup de ses espoirs sur sa créaation. La succube avait façonnée la semi-démone à son image, lui offrant le potentiel magique, la puissance et l’excellence physique pour qu’elle soit en mesure de marcher sur ses pas. Cherchait-elle à faire de cette jeune femme son héritière ? C’est bien ce qui semblait arriver. Mais est-ce que l’ancienne patrouilleuse du temps en avait conscience ?
Audacieuse, la guerrière proposait de rénover l’antique forteresse oubliée afin de l’utiliser comme réel repaire de l’alliance. Plus encore, elle se disait prête à entrainer les potentielles recrues, prêtant un serment solennel face à celle qu’elle aime. Towa fut prise d’un radieux sourire, elle n’avait pas profité d’une aide aussi sincère et honnête depuis plusieurs années. Elle adressa un regard chaleureux à sa servante, revenant sur ces merveilleuses promesses.

« Tu as vu juste. Demigra n’est que la première étape d’un plan plus grand. Il faut reformer une véritable force de frappe. Je suis heureuse que tu sois aussi investie par notre combat. »

Elle observa les parois miteuses du donjon. Cet endroit méritait des travaux afin de devenir une base digne de ce nom. Désormais dotée de grands pouvoirs, Misha était capable de lever une grande partie de la malédiction rongeant ces terres. Peut-être que ce havre de désolation pourrait devenir un lieu plus accueillant et digne. Enjouée, la demi-saiyan joua de son humour, imaginant pouvoir enseigner quelque chose à sa maîtresse. Détendue, la concernée poussa un petit rire cristallin. Bien que Mithra blague, elle avait totalement raison : La vie n’est qu’un perpétuel apprentissage. La déesse s’autorisa une courte plaisanterie.

« Tu pourrais m’enseigner les arts martiaux ! »

Elle ricana, puis calma rapidement sa vocalise : c’était un plan tout à fait acceptable. Misha n’avait jamais appris à combattre et disposait maintenant d’un potentiel immense l’autorisant à devenir une menace plus grande encore. Elle balança son regard à droite, puis à gauche, légèrement fuyante.

« Note ma demande quelque part. »

Demanda-t-elle d’un ton plus bas et gêné par le comique de situation. La souveraine de Vegeta avait déjà des choses à lui apprendre. Laissant échapper un court silence, la divine repris finalement la parole.

« **tousse** Notre priorité est de ramener Demigra, tu es libre de recruter n'importe qui capable de louer notre cause. N’oublie pas, il te suffit de penser à moi pour que j’intervienne. »


Le lien qui unissait les deux démones dépassait le simple stade de l’appréciation, une liaison spirituelle permettait à la régente du Makaioshinkai de conserver une relative supervision de sa seconde. Cette mesure n’était pas conçue pour restreindre Mithra, bien au contraire, elle lui assurait les meilleures chances de survie et l’assistance d’une magie aussi ancienne que puissante. Mais avant de passer à l’action, il était urgent qu’elles prennent un peu de repos. Towa avait été affaiblie par son combat contre Whis et la dissimulation de sa fatigue s’arrêterait aussitôt que l’adrénaline de la bataille récente aura disparue. Il en était surement de même pour son acolyte qui avait durement combattue deux adversaires au sein du Kaioshinkai.

« Il faut que l’on se repose, je suis exténuée par cette journée… »

Était-ce une défaite ? Oui, elle avait eu pour ambition d’en finir avec Kaito et ses congénères. Bien qu’elle ne soit pas parvenue à achever le maître de Coton-City, elle avait récupéré la presque totalité de l’âme de feu Demigra, obtenu un pouvoir sans limite et un disciple. Ces évolutions ne faisaient pas de ce jour une déroute totale.

« Je vais rénover brièvement une partie de ce château afin qu’on y passe une nuit de repos. Viens-donc. »

Déclara-t-elle avant de quitter le donjon, traversant les lugubres allées la menant au hall principal. Une fois rendue, elle se dirigea vers le premier étage en empruntant un escalier autrefois majestueux puis parvint à atteindre le bout d’un couloir. Cette zone du premier niveau était constituée d’un garde-manger délabré, d’une salle de bain en ruine et de deux chambres poussiéreuses. A l’aide de ses ressources, faibles mais suffisantes, l’ange restaura l’aile entière par un puissant charme magique. La pierre s’en trouva regénérée, retrouvant une couleur davantage claire, propre et lisse. Les babioles indescriptibles tant elles étaient usées retrouvèrent leur forme originelle, devenant des tableaux, des pièces dorées, des meubles raffinés. La salle à manger retrouva ses superbes couleurs, lesquelles provenant des tapis et rideaux bordeaux parsemant la pièce, les frigos furent remplis de vivres, l’eau fut purifiée. Les chambres furent bénéficiaires du même sort, retrouvant leur jeunesse : la literie était de retour, les différents nuisibles étaient effacés, la poussière disparue. Finalement, la salle de bain, composée d’une toilette, d’une baignoire et du nécessaire d’hygiène, fut remis à neuf.

Les capacités des enfants du grand prêtre étaient incroyables, autorisant un tel miracle en vingt secondes à peine.

« Voilà, tu es libre de faire ce qui te plait… »

Commença-t-elle en se dirigeant lentement vers la salle de bain pour, finalement, y entrer de manière précipitée.

« Mais je me douche la première ! »

Précisa-t-elle à la hâte, profitant du danger absent pour se détendre le plus possible. Une fois dans la pièce, elle poussa un petit soupir. Il fallait admettre qu’elle aurait pu mourir à de nombreuses reprises aujourd’hui, la présence de Jiren, et elle seule, avait rendue possible sa fuite. La démone jeta un bref regard vers sa tenue : Déchirée, couverte de poussière et décousue par endroit. Bien que le matériau composant l’habillage des anges était d’une exceptionnelle qualité, il n’en demeurait pas invincible. Elle retira donc ses guenilles, profitant d’être au naturel pour s’étirer, allongeant le plus possible ses mains jointe au-dessus de sa chevelure immaculée. Elle fit couler l’eau, se plongeant dans un bain tiède, laissant son corps plantureux profiter d’un repos bien mérité.

En basculant la tête en arrière, la magicienne s’abandonnait un instant à ses pensées. La résurrection du malin était son objectif principal, mais quelles seraient les relations entre les deux êtres une fois qu’il sera de retour ? Auparavant, Towa n’avait été qu’une représentante marginale de l’organisation, faisant figure de membre davantage que de leader. Mais désormais, la bascule déséquilibrée du pouvoir était en sa faveur, elle était assurément plus forte que lui. Ce facteur lui permettrait-elle de le contenir ? Elle savait le diable roux imprévisible à cause des sévices ayant durablement affecté son esprit. Elle espérait que ce dernier ne soit pas définitivement perdu dans les limbes d’une psyché fataliste. Le suicide du sorcier était une preuve accablante de sa tendance à tout laisser derrière lui lorsqu’il est acculé. Il avait préféré provoquer la fin des temps plutôt que d’accepter la moindre concession, voir simplement de remettre en cause sa vision du monde. Exactement comme Kaito, les deux pires rivaux partageaient cet autoritarisme spirituel.

Si la situation venait à échapper à son contrôle, Misha devrait probablement affronter Demigra, il fallait prier pour qu’il ne devienne pas davantage redoutable. Il était bon d’entretenir les relations les plus cordiales possible avec le malin afin d’éviter une confrontation délétère.

Après quelques minutes de repos, la déesse quitta son bain et enveloppa une serviette à défaut d’avoir d’autres vêtements. De toute façon il n’y avait qu’elle et Mithra dans cette forteresse en ruine. Elle se permettait cette négligence à cause de la fatigue chronique qui l’envahissait, elle concevrait des vêtements dans un alliage super-résistant une fois reposée. Elle se rendit ensuite dans le garde-manger, elle récupéra quelques fruits exotiques et se mis à table d’un appétit peu vorace. Peut être Towa serait-elle rejointe par la seule autre résidente de cette dimension ?
Mithra
Mithra
Demi-Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 27/05/2020
Nombre de messages : 75
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 150

Techniques
Techniques illimitées : Lame de Ki // Charge - Aura explosive // Orbe de Corruption
Techniques 3/combat : Chaînes infernales // Récupération Démoniaque
Techniques 1/combat : Incarnation de la Corruption

Une cause, et un vœu. [PV] Empty
MessageSujet: Re: Une cause, et un vœu. [PV]   Une cause, et un vœu. [PV] ClockMer 28 Juil 2021 - 3:37
Towa : "Tu as vu juste. Demigra n’est que la première étape d’un plan plus grand. Il faut reformer une véritable force de frappe. Je suis heureuse que tu sois aussi investie par notre combat."

... Et bien... Oui, bien sûr qu'elle avait déjà pensé à tout ça, quel imbécile n'y penserait pas ? C'est juste que je veux m'assurer que tout... Et bien... Hum-hum ! Bref. Je suis sur la même longueur d'ondes que ma Maîtresse, c'est tout ce qui compte !

Towa : "Tu pourrais m’enseigner les arts martiaux !"

Mithra : "V-vraiment ?" Disais-je d'un sourire nerveux, mais appréhensif.

Towa : "Note ma demande quelque part."

Mithra : "..."

Une cause, et un vœu. [PV] All-mi10

Towa : **tousse** "Notre priorité est de ramener Demigra, tu es libre de recruter n'importe qui capable de louer notre cause. N’oublie pas, il te suffit de penser à moi pour que j’intervienne."

Mithra : "O-oui, bien sûr !"

J'étais excitée à l'idée de me mettre au travail. Jamais n'ai-je eu la sensation d'agir dans un intérêt digne de mes compétences. Enseigner... Je ne suis pas un vulgaire livre que l'on peut ouvrir et lire pour apprendre son contenu avant de le ranger. Grâce à ma Maîtresse, je suis devenue capable de bien plus que cela, et toute ces nouvelles compétences vont m'aider à la servir. Enseigner, mais aussi entraîner. Me défendre, mais aussi me battre ! De plus, j'ai déjà ma petite idée de qui rencontrer avant quiconque... Elle ne sera pas facile à convaincre, mais elle m'écoutera.


Towa : "Il faut que l’on se repose, je suis exténuée par cette journée…"

Maintenant qu'Elle le dit... C'est vrai que moi-même je suis fatiguée. Ma régénération à cessé... Mes plaies ne se referment plus, et le sang salit ma peau. C'est aussi Son cas. Son combat a du être des plus éprouvants, j'imagine facilement le genre de combat dans lequel je pourrais me retrouver atomisée en un clignement d'yeux.

Ma Maîtresse annonce son intention de rénover le palais afin que nous puissions nous y reposer confortablement. Un excellent choix, si je puis dire. Elle doit donc capable de redonner la vie à ce monde ! Voilà qui me donne d'autant plus hâte de partir en mission pour elle. Quel genre de planète vais-je retrouver à mon retour ? Je ne puis l'imaginer.

Faisant marche arrière, nous quittons les sous-sols du palais et remontons à la surface, même au delà de la surface vers ce qui semble être un premier étage. L'endroit est aussi délabré qu'au rez-de-chaussée, mais je sais que je n'aurai à subir cette triste vision bien longtemps. Un éclat de lumière aveuglant se mit à illuminer toute la zone. La lumière s'atténue, mais... Pas entièrement. De la magie renait une partie du palace, et avec, sa toute beauté. Couleurs, propreté, grandeur, puissance... Cet endroit m'inspire bien des choses. Est-ce l'endroit dans lequel j'ai toujours rêvé de vivre sans même le savoir ? Très certainement.

Towa : "Voilà, tu es libre de faire ce qui te plait… Mais je me douche la première !"

Je... Mais... Enfin... Elle... D'accord ?
Soudainement, ma Maîtresse se rue vers ce qui doit être la salle de bain. C'est... Et bien... Amusant, je dois bien l'avouer avec un petit rire des plus francs. C'est une Déesse, certes, mais il faut avoir une âme pour pouvoir comporter ainsi. Elle est véritablement différente des autres, pour mon plus grand plaisir.

Bien ! J'irai me laver après son passage, en attendant j'ai cru comprendre qu'une chambre m'était dédiée. Il n'est pas difficile de trouver la dite pièce, après tout, ce n'est pas comme si j'avais à me perdre dans un gigantesque palais, je n'ai aucune raison de chercher ailleurs qu'ici.

Ma chambre est... Et bien... Grande. Ca change de Conton-City, et je ne vais absolument pas m'en plaindre. Quel gigantesque lit ! Et quelles gigantesques armoires ! Et ces bibliothèques ! Et ces commodes ! Et ce miroir ! Et cette fenêtre ! Et ces rideaux ! ET CETTE VUE ! Je me retiens de sauter de joie, mais il me sera impossible de cacher les étoiles dans mon regard.
...
Oh, je suis seule dans cette pièce de toute façon ! Au diable les précautions !

Je profite de mon temps libre pour jeter mon manteau abimé. Un coup de lavage magique, et il devrait être réutilisable. Mais... J'ai peut-être une autre tenue en tête. A vrai dire, il va falloir que je fouille les armoires de cette chambre et que je me donne à une petite séance d'habillage après mon tour à la salle de bain. Je vais devoir méticuleusement choisir quelques vêtements à essayer.

Il ne manque qu'une seule chose pour que tout soit véritablement parfait: Un de ces lecteurs audio. Un peu de musique ne ferait pas de mal. Il faudrait que je m'en obtienne un sur ma route... Oh, connaissant ma prochaine rencontre, je suis certaine qu'elle en aura un ou deux avec elle. Toujours avec son maudit casque à ne jamais écouter qui que ce soit, à arriver en retard à mes cours parce qu'elle dort trop souvent. Elle était si détachée de tout... Elle fut malgré tout ma meilleure élève, et préférée.

Le temps de préparer ma prochaine éventuelle tenue, le bruit d'une porte se fait entendre. Ma Maîtresse devait avoir finit. Plus rien ne m'empêchait de quitter ma chambre en direction de ma prochaine destina-j'aurai du attendre un peu. Je ne regrette rien.

Mithra : "E-en espérant que ce bain fut des plus agréables Dame Towa." Disais-je regard braqué vers le sol.
Ceci fait, je file vers la salle de bain et m'y enferme.
...
...
...
Une cause, et un vœu. [PV] All-mi11



*Plus tard...*

Je ne tarde pas vraiment à quitter la salle de bain. Disons que je ne suis pas habituée à prendre mon temps ou à me détendre. Lorsque j'en sors, mes plaies ont disparu et ma peau est propre de toute saleté. Cheveux coiffés, lisses, blancs comme la neige. Quant à ma tenue... Et bien... Je suis plus que présentable. En fouillant un peu dans ma chambre, j'ai réussi à trouver quelque chose qui ressemble un peu à la tenue que je portais autrefois, bonne au quotidien comme au combat, mais en moins... Comment dire... Formel ? Oui, dans un certain sens. Mon aspect est aussi soigné qu'avant, mais avec ces vêtements j'ai l'impression d'avoir de la personnalité. D'avoir une âme. Autant être franche avec moi-même, je me trouve belle ainsi.
ET JVAIS PAS M'AMUSER A DESSINER CA.

Ceci fait, je file en direction de ce que j'avais comprit être une salle à manger. Ma Maîtresse n'étant pas encore couchée, c'est là que je l'y retrouve et me présente à elle.

Mithra : "Maîtresse, bon appétit~." La saluais-je à nouveau, pas peu fière de mon apparence.

Souriante, je scanne rapidement l'endroit à la recherche d'un frigo et m'y dirige la faim au ventre. Quoi que je sois devenue, je suis bien heureuse de pouvoir continuer à profiter de la nourriture quitte à devoir souffrir de la faim par moments. D'un ton plus sérieux, je fais pars de mes dernières réflexions à ma Dame.


Mithra : "J'ai eu le temps de réfléchir un peu. Je pense commencer mes recherches sur Terre. Je devrais pouvoir y retrouver notre première recrue. Il s'agit de l'un de mes anciens meilleurs élèves. Elle est un peu indisciplinée, certes, mais très efficace. Lorsque j'ai quitté la Patrouille, j'ai conseillé à ma classe de faire de même et de quitter Conton-City. Pas tous on déserté, mais elle, si. Il s'agit d'une Majin portant le nom de 9-Match. Elle sera un très bon atout pour notre cause."
Misha
Misha
Ange
Féminin Age : 244
Date d'inscription : 05/01/2020
Nombre de messages : 186
Bon ou mauvais ? : Bon

Une cause, et un vœu. [PV] Empty
MessageSujet: Re: Une cause, et un vœu. [PV]   Une cause, et un vœu. [PV] ClockVen 30 Juil 2021 - 18:38
Towa profitait de son modeste repas, contemplant avec une pantoise admiration l’étendue de ses propres capacités. Cette pause lui permettait de relativiser les possibilités qui s’ouvraient à elle. Dès que Misha sera débarrassé de l’épée de Damoclès que constituait le grand prêtre et ses pions, elle serait libre de réaliser ses plus beaux rêves. En attentant, elle profitait du standing que lui offrait la rénovation du château, un mobilier confortable, des provisions à foison, une atmosphère davantage agréable. Le monde était dominé par une infime minorité, une oligarchie qui ne disait pas son nom, concentrant tous les pouvoirs : Quel triste constat. Il était profondément affligeant de voir que ce groupuscule ne faisait rien pour arranger les dangers torturant les treize univers. Pire encore, les anges exacerbaient ces tensions, provoquant mille-et-un malheur.

Pourquoi il n’y avait qu’elle qui le comprenait ? Qui souhaitait simplement sauver le monde, le vrai monde.

Comment les Kaioshins et leurs équivalents destructeurs pouvaient se maintenir aussi sots ? Jamais un seul ne comprendra-t-il ? Même à la suite de ses révélations, Towa n’avait pas été en mesure de convaincre Kaito, pourtant le plus empathique des membres de sa race.

Mithra pénétra alors le salon, saluant sa maitresse avant de préparer un court repas. La sorcière remarqua l’accoutrement de sa seconde : Une tenue constituée d’un manteau partiellement découvert.  La jeune démone vint ensuite s’assoir, débutant quelques échanges auprès de celle qu’elle appréciait tant. La combattante indiqua avoir quitté la patrouille en conseillant à ses élèves d’en faire autant. Ainsi, divers apprentis héros du temps éraient sans bannière aux quatre coins de la galaxie. L’idée de constituer un groupe composé de ce genre de guerriers ne pouvait être que prolifique à la cause supérieure des time breaker. Ce n’était pas tout : L’ancienne formatrice connaissait personnellement une élève du nom de 9-Match, une majin renégate. Affichant un fin sourire, la magicienne ne pouvait dissimuler sa satisfaction, Mithra était très entreprenante et ne manquait pas de le prouver à chaque occasion.

« Fantastique ! Tu as mon entière confiance quant à ce que tu estimes être une personne digne d’intérêt. »

La destination de la semi-saiyanne était toute trouvée : La Terre. Cette planète abritait une immense diversité, paisible et prospère, attirant indubitablement une foule toujours plus nombreuse. Il était certain que c’est là-bas que le plus grand nombre de recrues se dévoileraient.

« Cette mission sera l’occasion de mettre à l’épreuve ton autonomie. Après quoi je pourrais t’accorder ma plus parfaite confiance. Mais ne me m’inquiète pas, tu t’es montrée superbe jusqu’à maintenant. »

Avouait-elle, ne pouvant dissimuler les projets futurs qu’elle réservait à son acolyte. L’ange termina son repas en vitesse avant de se redresser et de s’étirer de nouveau en baillant. La fatigue gagnait aussi les êtres de son espèce, il était temps qu’elle se repose.

« Nous nous retrouverons demain, je vais me coucher. Passe une belle nuit, Mithra. »

Déclara-t-elle simplement, accompagnant ses dires d’un sourire plein de passion ; il fallait dire que la dévotion de sa servante lui était précieuse. Un jour, peut-être qu’il incombera à cette jeune démone de sauver le monde sans l’aide de sa maitresse. Afin de préparer cette éventualité, Towa songeait déjà à former sa chère à l’art de la sorcellerie. La sœur de Dabra disposait d’un grand savoir magique, il était important de transmettre ses secrets dans l’éventualité d’un éternel trépas. Suite à cette courte élocution, elle pris la direction d’une des chambres au hasard, peut-être celle de Mithra... La succube se dénuda, abandonnant sa serviette pour rejoindre le grand lit dominant la suite royale. Glissant sous la couette, elle se trouvait encore plongée dans ses pensées. L’élaboration de ses manigances était complexe et les résultats escomptés dépendaient de nombreux facteurs difficilement prévisibles. Quel était le champ d’action des anges du grand prêtre ? A quel point pouvait-elle faire confiance à Demigra ? Que préparait Kaito Mechikabura ou Zamasu ? L’attente des bras de morphée fut longue, l’attention de la belle étant captée en permanence par un nouveau défi. Mais Misha gardait la tête froide, elle luttait depuis une éternité contre ce qu’elle jugeait être un ordre malfaisant. Finalement, la reine des enfers parvint à s’endormir, profitant du repos qu’elle désirait tant. Son sommeil ne fut ponctué d’aucun rêve, un calme plat bienvenue.

Le lendemain, elle se leva modérément revigorée, ses efforts récents demandaient plusieurs semaines de récupération. Cependant, cette nuit lui avait offert des ressources inespérées, une énergie formidable qui lui sera utile en cas de danger. Toujours entièrement découverte, Towa s’approcha d’un des miroirs de la vaste chambre afin de s’inspecter. Elle réfléchissait à une tenue légère rappelant ses origines démoniaques, sa nature raciale et son rôle primaire, élaborant ainsi son costume.

Il s’agissait d’un accoutrement proche de la peau alliant un noir clair et un rouge Bordeau. Cet habit était dévêtu à divers endroits comme les épaules, le ventre ou la poitrine, dévoilant en conséquence son apparence plantureuse. Ses jambes étaient couvertes d’un duo de longs collants remontants jusqu’à ses hanches. Une jupe basculée vers l’arrière offrait un certain volume à son bas-corps. Évidement, la maîtresse des lieux pris le temps de se coiffer, affichant des cheveux davantage lisses que lorsqu’elle s’opposa à Kaito et son groupe. Cette apparence provocatrice et soignée, presque paradoxale, était propre à cette ange déchue.

Prête, elle quitta le son reflet pour rejoindre sa seconde, ou qu’elle soit. Mithra allait avoir besoin de l’aide sa créatrice pour être envoyée au sein du monde des mortels, là ou elle pourra enfin remplir sa mission.

Spoiler:
Mithra
Mithra
Demi-Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 27/05/2020
Nombre de messages : 75
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 150

Techniques
Techniques illimitées : Lame de Ki // Charge - Aura explosive // Orbe de Corruption
Techniques 3/combat : Chaînes infernales // Récupération Démoniaque
Techniques 1/combat : Incarnation de la Corruption

Une cause, et un vœu. [PV] Empty
MessageSujet: Re: Une cause, et un vœu. [PV]   Une cause, et un vœu. [PV] ClockSam 31 Juil 2021 - 21:03
Towa : "Fantastique ! Tu as mon entière confiance quant à ce que tu estimes être une personne digne d’intérêt."

Il n'y a rien de tel que ce genre de paroles pour forcer un sourire sur mon visage. Non... Ce ne sont pas juste ce genre de paroles, mais aussi les lèvres et la voix qui les prononcent. Mon sourire et mon bonheur sont le résultat d'une combinaison des plus beaux éléments.

Towa : "Cette mission sera l’occasion de mettre à l’épreuve ton autonomie. Après quoi je pourrais t’accorder ma plus parfaite confiance. Mais ne me m’inquiète pas, tu t’es montrée superbe jusqu’à maintenant."

Mithra : "Merci. Je ferais de mon mieux."

Bien sûr, ma Maîtresse n'a pu bénéficier que de mes paroles jusqu'à présent. Malgré les combats sur le Kaioshinkai, je n'ai pas encore eu l'occasion de lui prouver ma valeur. Elle qui le dit si bien, cette mission sera l'occasion de me mettre à l'épreuve. Je saurais me montrer digne de notre cause, et digne de ma Dame.

Towa : "Nous nous retrouverons demain, je vais me coucher. Passe une belle nuit, Mithra."

Mithra : "Entendu. Passez une belle nuit, vous aussi~." Lui dis-je sincèrement.

Sans tarder plus que cela, ma Maîtresse en serviette se lève et quitte la pièce. Il serait intelligent de ne pas tarder non plus pour ma part. Je devrais profiter d'un maximum de repos possible avant demain. Je risque de ne pas pouvoir profiter d'un bon lit d'aussitôt une fois que je serais sur Terre.
Me dépêchant de finir mon propre repas, je tâche de ne rien laisser en désordre avant de quitter table et cuisine direction ma chambre. Chambre que je découvrirais ne pas être la mienne.
Mince.

*Le lendemain...*

Réveil, toilette, habillage, déjeuné. Ca ne fait pas une éternité que je n'ai pas suivi cette routine, pourtant... J'ai l'impression que ça fait des siècles. Peut-être est-ce car je ne me réveille pas à Conton-City, cette fois-ci ? Peut-être est-ce car la femme que je regarde dans le miroir me satisfait contrairement à la naine d'autrefois ? Je ne sais pas... Cette routine si ennuyante est étrangement devenue satisfaisante.

Mithra : "Mh... Voilà qui devrait faire l'affaire."

New Mithra !:

Héhé, enfin je ressemble à quelque chose... J'ai porté cette tenue la veille, mais maintenant que je m'observe d'un regard reposé, j'ai l'impression de me redécouvrir ! Moi qui n'ai jamais su porter de maquillage... Je crois que je ne me suis pas trop mal débrouillée !
Bien, assez tergiversé, je n'ai pas de temps à perdre. Aujourd'hui sera une journée chargée en travail.

N'ayant pas besoin de trop chercher grâce au fait que seul une partie du palais était rénovée, je trouve rapidement ma Maîtresse.

Mithra : "Maîtresse, j'espère que vous avez passé nuit de sommeil aussi agréable que la mienne. Comment allez-vous ?"

Bien sûr, il serait impoli d'aller droit au but dans l'immédiat. Si je peux me permettre les politesses avec Dame Towa, je ne vais pas me priver. Après qu'elle m'ait donné une éventuelle réponse, je lui récite les paroles qu'elle attendait de moi.

Mithra : "Je suis prête à me rendre sur Terre, Maîtresse. Je n'attends que votre signal."
Misha
Misha
Ange
Féminin Age : 244
Date d'inscription : 05/01/2020
Nombre de messages : 186
Bon ou mauvais ? : Bon

Une cause, et un vœu. [PV] Empty
MessageSujet: Re: Une cause, et un vœu. [PV]   Une cause, et un vœu. [PV] ClockDim 1 Aoû 2021 - 9:15
Postée aux pieds de l’escalier massif précédent la zone rénover de l’ancienne forteresse, Towa scrutait le pas des divers autres secteurs du château. Beaucoup de travail l’attendait sur la remise en état de ce fort, ça parmi tant d’autres choses. Fort heureusement, cette besogne n’était pas prioritaire, ni la plus difficile d’ailleurs. Elle composait simplement une des nombreuses tâches nécessaires à la conception d’une ultime alliance. N’ayant pas à patienter longtemps pour sa seconde, Misha fut témoin de la vigueur et de l’intense motivation de sa servante. Chacun des pas de Mithra se réalisait avec fierté, noblesse et une grande satisfaction ; elle appréciait sa nouvelle position et ne regrettait pas son ancienne et misérable vie. Polie, elle fit quelques ronds de chapeau à sa maîtresse qui en fut une fois de plus charmée. Il faut bien dire que la jeune démone était d’une agréable compagnie.

« Ma nuit fut parfaite : notre projet va connaître une avancée impressionnante dans les prochains jours, rien ne m’émerveille davantage. »


Si, mais l’idée de voir l’objectif de sa vie entière se concrétiser lui suffisait bien.

Indiquant être prête à partir en mission, Misha lui donna une brève indication de ce qu’elle comptait elle-même faire avant qu’elles ne se séparent.

« Je compte trouver davantage d’alliés. Tes efforts ne seront jamais isolés. »


En effet, elle avait déjà deux vagues idées, l’une plus audacieuse que l’autre bien entendu, mais quoi qu’il en soit, cela restait du pain béni pour la guerre qui s’annonçait. D’une simple incantation magique, l’ange téléporta sa seconde sur Terre, Mithra venait d’être matérialisée là ou elle désirait le plus être.

Maintenant seule, la sorcière, quelques instants stoïques, fixa le ciel en méditant sur sa prochaine action. Une rencontre, oui, le temps était venu de constituer le bloc anti-ange le plus épais possible.

Contenu sponsorisé

Une cause, et un vœu. [PV] Empty
MessageSujet: Re: Une cause, et un vœu. [PV]   Une cause, et un vœu. [PV] Clock
 
Une cause, et un vœu. [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes :: Makaioshinkai-