Le Deal du moment : -49%
Makita P-52093 150 mm hexagonale DIN standard Plat ...
Voir le deal
12.61 €

Partagez
 

 L'effet papillon [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hidan
Hidan
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 04/04/2008
Nombre de messages : 504
Bon ou mauvais ? : ~ Mais t'es con ou quoi ? !
Zénies : 2300

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation ~ Le Lotus Recto - Verso ~ Clonage ~ Illusion
Techniques 3/combat : Les lions jumeaux ~ Le Grand toubillon Divin
Techniques 1/combat : Hirudora

L'effet papillon [PV] Empty
MessageSujet: L'effet papillon [PV]   L'effet papillon [PV] ClockJeu 15 Juil 2021 - 15:20
Allleeeeeeez ! J’ai passé un an à vivre comme un ermite ! C’est l’heure de faire une méga teuf en l’honneur de mon retour… eeetttttttt !” Dit-il en se tournant vers les rideaux encore fermés derrière lui. “ Pour notre Prophète, Ajito !

à ses paroles, les rideaux se soulevèrent. Un gâteau gargantuesque, modelé sur l’aspect physique d’Ajito lui-même avait été préparé pour l’évènement. Un tonnerre d'applaudissements accompagne cette découverte. Hidan était habitué à toutes ces mises en scènes médiatiques, à être le centre de l’attention, et à chauffer le public tellement fort qu’ils en repartent avec de la fièvre le lendemain et pendant une semaine, même ! Et là, c’est le clou du spectacle.

Une putain d’année. Seul - ou presque - dans la forêt terrienne. Ses seuls contacts ? Karin, Yajirobe, Mr Popo et le Tout-puissant. Une fine équipe de mecs super calme, en plein dans le délire de la paix intérieure et tout ça, là. Ce genre de truc qu’Hidan n’a jamais réussi à atteindre. D’ailleurs, même s’il s’est assagi avec cette année "sabbatique", il est bien trop nerveux pour réussir à méditer. Une grosse boule de nerfs comme lui, même avec toute la bonne volonté du monde, n’arrive pas à se concentrer sur un seul truc à la fois. Non, son esprit fuse dans tous les sens ! Maaais, cette vie recluse était putain de bénéfique.

Mais bon, on retourne souvent aux mauvaises habitudes. Pas toutes. Mais avec cette saloperie d’Haruka qui a hypnotisé Enki avec ses “soi disant” charmes - une sacrée mauvaise nouvelle, pire que ça, un nuage de merde ouais ! - fallait bien se dégourdir un peu les pattes. En tout cas, ce qui fait choc, c’est qu’Hidan ne boit plus d’alcool, ne prend plus de drogues et ne fume plus non plus. Putain c’est clair que ça fait les gros titres de la presse ! Et du coup, z’avez Hidan qui bande les muscles devant les caméras :

Bah regardez-moi ça ! Mon corps est plus sec qu’il ne l’a jamais été ! Au top de ses capacités ! Encore plus beau gosse qu’à l’origine ! Alors j’ai bien fait d'arrêter les conneries j’vous l’dit !” Quelques clin d’oeils et sourires séduisants par-ci par-là. “Mes performances au pieu ne doivent n’en être que meilleures elles aussi… héhéhé !” glissait-il, toujours ce petit commentaire déplacé qui faisait de lui une personnalité controversé et unique sur la scène des stars connues de l’univers.

En bref, suite à sa rencontre avec Develi, Hidan était venu à la capitale de Métamol pour organiser le solstice d’été en l’honneur du Prophète le plus grandiose possible. Sources chaudes, attractions, bouffe et divertissements : magiciens, courses de tauntauns, concerts, stands divers à gogo… un défilé de chars consacré uniquement à Ajito dans toute la ville. Bref, toute la population s’était amassée au coeur de la ville pour cette célébration d’envergure. Même le pécore du fin fond du désert avait fait tout le trajet !

Hidan portait un costume élégant. Il s’était laissé pousser la barbe pour de bon, mais ce dernier l’avait taillé correctement cette fois. Tout pimpant pour fêter le grand Prophète, celui que personne ne pouvait oublier.

… C’était au moins ça qu’il pouvait faire en l’honneur de son ami disparu. Lequel il avait aidé à se suicider.

L’idée n’arriverait décidément jamais à passer. Bien qu’il avait appris à faire la paix avec ce fait… qu’il pensait avoir fait le bon choix en l’accompagnant, en respectant son choix… il y avait toujours ce “et si” harceleur et pénible. Au point qu’Hidan en avait déprimé des années durant. Son année de retraite, loin de tout, avait été sa bouée de secours pour s’en sortir.

Bon ! Les pleurnicheries ça va bien deux minutes, mais là, c’est l’heure de balancer du gâteau au public ! Hidan se joint aux serveurs pour découper des parts de gâteau dans des assiettes et les remettre aux citoyens. Il semble heureux, sincèrement. Insouciant aussi, pour une fois, bon sang.

De toute façon, le “maléfique” - seulement d’alliance - avait pris une décision ferme : bien traiter les métamols et s’établir durablement ici constituerait son avenir. Cela ne faisait que trop longtemps qu’il vivait en tant que mortel, interdit de mourir, interdit de redevenir l’ange de la mort et l’entité qu’il était de base. Y’avait plus qu’à accepter tout ça et à faire avec, alors voilà. Aujourd’hui c’était chose faite. Aujourd’hui, il passait à une nouvelle étape dans sa vie, et-


…………………………………………………………………………….
…………………………………………………………
……………………………………….
…..

L'effet papillon [PV] Shoked10

Ajito
Ajito
Autres Races
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 30/11/2006
Nombre de messages : 724
Zénies : 0

Techniques
Techniques illimitées : Illusion tangible - Fusion distante - Lecture
Techniques 3/combat : Super Téléportation - Sentience
Techniques 1/combat : Symbiose

L'effet papillon [PV] Empty
MessageSujet: Re: L'effet papillon [PV]   L'effet papillon [PV] ClockMar 20 Juil 2021 - 22:16
Soudain pris d’une sensation de chute, comme cela arrive souvent lorsque l’on dort, Ajito ouvrit les yeux emplis d’une certaine panique se sentant tomber dans le vide. Recontextualisant le fait qu’il venait de se réveiller il se rassura et ferma à nouveau les yeux, serein.

Cependant… La sensation de chute ne l'abandonnait pas, il était réellement en train de tomber depuis très haut à toute vitesse vers le sol. Il ne se souvenait pas comment il avait fait pour en arriver là… D’ailleurs… C’était étrange puisqu’il ce rendait compte que ces souvenirs semblaient comme s’effacer, devenir flou, voire même devenir légèrement incohérents.

Comprenant enfin ce qui était en train de se passer, il jeta des coups d’oeil dans toutes les directions avant d’enfin se rendre compte, d’une part, d’où était son journal, dont les feuilles semblaient voletant semblait s’arracher à mesure de sa chute et, d’autre part, du trou de vers présent plus haut dans le ciel dont il semblait originer.

Il pâlit brusquement en voyant les fameuses pages arrachées non pas tomber, comme lui, mais s’élever vers le fameux trous de vers. Toutes ces pages qui seraient dès à présent on ne sait où dispersées aux quatres coins de l’univers étaient autant de souvenirs qu’Ajito perdait potentiellement pour toujours.

Aussi, rassemblant ces sens, il s'élança vers son journal pour pouvoir l’attraper et limiter les dégâts autant que faire se peut. Il le rattacha prestement à l’accroche sur sa ceinture tandis qu’il se rapprochait inexorablement du sol.

S’écrasant lourdement dans un nuage de poussière soulevé et de petit débris dû à l’impact, Ajito ce massa son épaule douloureuse avant de se relever et tirer une mou vexée. Il ne savait pas où il était, il ne savait pas pourquoi et à dire vrai, il ne savait plus grand chose ayant perdu près de la moitié de son journal.

Manifestement il était tombé en plein milieu d’une fête et tout le monde le dévisageait comme s’ils se trouvaient face à un fantôme… où quelqu’un tombant du ciel… ou les deux.
“Qu’est-ce que !?” Laissa-t-il échapper surpris en tombant nez à nez avec lui-même sous forme de… GÂTEAU ?!

Les pensées des spectateurs commençant à ramper, grouiller dans le cerveau d’Ajito, il commençait enfin à se faire une image de ce qu’il était pour ces gens.

Alors que la personne visiblement en charge de cette fête commençait à jeter des morceaux d’Ajigato sur le public, les bruits de la foule en liesse se muèrent progressivement en chuchotement et en silence. Les caméras rivés sur Hidan commençaient aussi à le quitter et se rapprocher d’Ajito qui se sentait un peu gêné par cette attention subite.

Remis du choc initial et doté d’un professionnalisme à toute épreuve, les journalistes commencèrent à pleuvoir de questions sur Ajito. Ce dernier qui pensait avoir globalement compris la situation en glanant des pensées à droite à gauche décida qu’il avait besoin de réfléchir un peu et n’avait absolument pas envie de causer un ramdam sitôt arrivé et utilisa de ces pouvoirs pour s'éclipser.

Il créa d'abord une illusion de lui pour prendre sa place alors qu’il se téléportait un peu plus loin à l’abris des regards. Un peu espiègle, il donna aussi vie au Gatojito avec son pouvoir de sentience. Ce dernier s'enfuit en courant provoquant un mouvement de foule qui le poursuiva assurant à Ajito qu'il serait un peu tranquille.

Enfin au calme il s’assit à côté d’une crevasse un peu songeur tentant de rassembler les souvenirs qui lui restait et de décider de ce qu’il allait faire à partir d’ici.
Cependant, il fut rapidement tiré de ces pensés. A priori, la précipitation l’avait rendue indiscret et quelqu’un semblait l’avoir suivi au lieu de sa téléportation.

Tu peux venir si tu es seul, mais s’il te plaît évite de ramener les journaliste, j’ai vraiment besoin d’un peu de calme” dit-il a Hidan qu’il avait sentis arriver en joignant les mains et baissant la tête comme s’il demandait un grand service.
Hidan
Hidan
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 04/04/2008
Nombre de messages : 504
Bon ou mauvais ? : ~ Mais t'es con ou quoi ? !
Zénies : 2300

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation ~ Le Lotus Recto - Verso ~ Clonage ~ Illusion
Techniques 3/combat : Les lions jumeaux ~ Le Grand toubillon Divin
Techniques 1/combat : Hirudora

L'effet papillon [PV] Empty
MessageSujet: Re: L'effet papillon [PV]   L'effet papillon [PV] ClockJeu 22 Juil 2021 - 9:58
C’était un mort qui venait de tomber du ciel. Un souvenir douloureux d’un passé qui n’en était pas moins ancré dans l’horreur. Non… voir les choses sous cet angle ne faisait qu’empirer tout. La vie doit être acceptée avec ses souffrances, à moins de vouloir être un boulet pour soi et tout le monde.

Recommençons.

C’était un ange qui venait de tomber du ciel. Un miracle inespéré. La foule entière retenait son souffle. Personne ne hurlait ou ne gesticulait. Le bouleversement et les questions induites par un tel évènement fusaient dans les têtes des spectateurs. Hidan n’avait pas eu une réaction différente des autres. Il se tenait là, yeux écarquillés, décomposés. Le fantôme de son ami perdu face à lui. Pourtant ce dernier était bien fait de chair et d’os, il n’avait rien de translucide !

Rien ne pu sortir de sa gorge serrée à outrance à cet instant précis. Son coeur menaçait d’exploser et son cerveau s’était débranché, comme pour le prémunir d’une attaque fatale. Bien sûr, pas au sens léthargique du terme. Inanimé, son corps ne tremblait pas, c’était tout l’inverse. Il ressemblait à une statue de cire, figée à jamais dans cet état de profond choc émotionnel.

L’ange déchu ne su pas réagir avec son habituelle adresse pour écarter les journalistes qui se ruaient sur… sur qui ? ou quoi ? Ajito était mort. Hidan l’avait aidé à se donner la mort. Tout cela n’avait aucun sens ! Son corps se contracta tout d’un coup, seul mouvement qu’il fit depuis que son regard s’était posé sur ce miracle ambulant.

Au bout de quelques secondes, il comprit que le KI de ce qui semblait être le Prophète s’était dirigé ailleurs. Un clone de ce dernier se tenait devant les journalistes. Le SM se décida à réagir, bousculant de ses larges épaules les représentants des médias dont les caméras commencèrent à virevolter entre lui et son ami chevelu.

Ce n’est pas à un animal qu'vous vous adressez, mais au Prophète en personne qui nous apparaît depuis l’au-delà pour nous faire honneur de sa présence bande de cons !" S'écriait-il de sa voix rauque. "Alors reculez avant que je ne vous fourre vos caméras dans vos fions respectifs. Allez !

Même s’il s’agissait d’une illusion, Hidan fit semblant de le protéger et de le raccompagner en coulisse, après avoir créé moult clones de lui pour barrer la route à ces merdeux de journaliste. Juste avant qu’il ne s’éclipse avec l’image miroir du Prophète, le guerrier entraperçu l’Ajigato s’animer et se mettre à sprinter. La foule se jeta à sa poursuite, croquant dans ses pattes délicieuses à l’occasion.

Enfin, le combattant ferma les yeux pour se concentrer sur le chakra de la personne qui ressemblait trait pour trait à Ajito. Celui-ci se téléporta auprès de sa cible quelques instants après.

Dès lors, son interlocuteur l’invita à le rejoindre s’il demeurait seul. Sa gestuelle donnait l’impression qu’il l’implorait à l’instar d’un mendiant.

Le SM l’approchait à pas de félin. Plus il était proche de lui, plus il avait du mal à s’en remettre et à déglutir. C’était exactement Ajito au moindre détail près. Tout chez cette personne collait physiquement avec son ami d’antan. Un tel cocktail de sentiment se fracassait en lui… que l’ange déchu était incapable de savoir ce qu’il ressentait précisément envers cette autre personne.

Pour se mettre en jambe, le combattant se racla la gorge, croisa ses bras sur ses pectoraux et fit mine de regarder au loin. Garder les yeux rivés sur Ajito était trop déstabilisant. Toute cette putain de situation faisait s’illuminer moultes alertes contradictoires dans son for intérieur. Toutefois Hidan était plus prompt à la panique qu’à l’énervement pur et dur, et sa manière à lui de démontrer son stress et tout ce qui est lié, c’est… de l’enfouir le mieux qu’il le puisse tout au fond de son être.

Un deuxième raclement de gorge embarrassant avant qu’il ne daigne dire mot.

T’inquiètes…” Commença t-il d’une voix légèrement enrouée. “Les médias vont juste suivre le mouvement du gâteau vivant comme des bons moutons maint’nant.” Précisait-il ensuite.

Puis il se tut pendant de longues secondes. Un temps qui lui parut une éternité dans laquelle Hidan ne put que se perdre. C’était impossible de se dire qu’Ajito était de retour, que c’était bien lui.

En fait, il croyait dur comme fer que c’était une sorte de polymorphiste, un changeforme ou un doppler, ou tout du moins un truc apparenté. Lequel cela avait amusé de se changer en copie conforme d’Ajito pour la fête du solstice d’été en son honneur.

L’ange rebel était partagé entre le dégoût, l’énervement et le “de toute façon, on ne peut pas empêcher les connards éternellement d’en être”.

Mais merde, quoi... “ Finit-il par dire sans lui jeter un seul regard. “La connerie a assez duré. Tu ne te rends pas compte du mal que tu peux faire en faisant ça. Ou alors t’en a probablement rien à foutre. J’en connais un rayon sur les types sans aucune morale, après tout c’est courant. Le pognon, le pouvoir, la gloire, j’comprends ces motivations. Elles collent avec les systèmes dans lesquels on nous impose de vivre.” Il soupira, partagé entre le sentiment de résignation et celui d’avoir envie de lui coller la raclée de sa vie. “Je n'sais pas de quelle espèce tu es précisément, mais tu as bien réussi ton coup en copiant son apparence. Tu lui ressemble en tout point… au moins physiqu’ment quoi.” Les yeux d’Hidan se plissèrent alors qu’ils observaient toujours le ciel au loin. “Donc t’es là pour quoi, toi ? J’ai du fric, de l’influence, du pouvoir, un peu tout ce que tu dois avoir envie d’obtenir. Je veux bien être arrangeant et te filer ce dont t’as besoin dans ta p’tite vie… pour subvenir aux besoins de tes gosses, de ton papy ou je ne sais pas qui...” Soulignait-il d’un ton perfide, avant de poursuivre : “Mais ta baigne tu vas la prendre mon gars. D’autres et moi, t’es en train de nous démonter en faisant ça... C’est naze, mec. Ajito et moi… il était…” Il sentit le liquide lacrymal s’emparer de ses yeux et son corps se contracter à nouveau. “... Ouais, nan. Tu peux aller te faire foutre, ça t'concerne pas.” Lança t-il d’un coup en fronçant les sourcils et en détournant le regard vers des dunes au loin. “Putain j’ai horreur des enculés qui font leur biff sur les sentiments des gens, vous faites vraiment chier bordel. J’comprends qu’vous avez des histoires tragiques et tout le palmarès de merdes qui vont avec, mais les autres aussi, merde.

Sa facette calme dissimulait ses muscles tendus. Il avait l’impression d’être dans un étau, confiné à l’étroit. Un seul geste ou une seule parole déplacée de la part de cet individu à ses côtés et il était prêt à lui exploser la gueule. D’habitude, Hidan gérait bien les conflits et s’en battait royalement les cacahuètes, même. Ici, c’était impossible qu’il s’en foute. On ne plaisante pas avec les émotions d’un homme meurtri… d’un être qui a offert sa dernière parcelle de cœur, la toute dernière encore saine et intacte, à son ami suicidaire.
Contenu sponsorisé

L'effet papillon [PV] Empty
MessageSujet: Re: L'effet papillon [PV]   L'effet papillon [PV] Clock
 
L'effet papillon [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Métamol :: Dômes-