Le Deal du moment : -10%
Apple TV HD 4K 32Go (2021)
Voir le deal
179 €

Partagez
 

 Se faire un nom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Zamasu
Zamasu
Autres Races
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 18/10/2016
Nombre de messages : 248
Zénies : 2000

Techniques
Techniques illimitées : Brèche | Lances divines | Creation | Illumination
Techniques 3/combat : Arme d'énergie | Téléportation
Techniques 1/combat : Supernova

Se faire un nom Empty
MessageSujet: Se faire un nom   Se faire un nom ClockSam 3 Juil 2021 - 15:52
Abandonnant la forêt au profit d’étendues de clairières parsemées de modestes routes, Black se laissait porter par le premier chemin venu. Le renégat venait de construire sa stratégie sur le long terme : Rejoindre une faction de bandits manipulables. Pour se faire, il devait s’illustrer dans l’affrontement sporadique, faire parler de sa personne comme d’un insaisissable meurtrier. Car Zamasu devait faire parler de lui tout en évitant une fatale confrontation avec la Z-Team, limitant encore davantage sa faible marge de manœuvre.

Pourtant, le justicier ne pouvait se limiter à la simple passivité, l’investissement accordé au plan 0 mortels était trop grand pour se permettre plusieurs années de retard. Résolu, il prit ainsi la décision de débuter son macabre spectacle au sein du village le plus proche. Parcourant la campagne en survolant les plaines et les bois, le saiyan découvrit plusieurs chemins serpentant entre les arbres, lesquels menant à plusieurs bourgs. L’une de ces paisibles installations allait devenir la première marque d’un mal naissant nécessaire à la réputation démoniaque que devait porter Black. Evidement, le guerrier de l’espace faisait un énième sacrifice pour la noble cause qu’il portait, détruire des résidences ne l’amusait guère.

En s’approchant, le sosie de Son Goku découvrit plusieurs fermes animales, des enclos emprisonnant la plupart des bêtes de la basse-cour. Il remarqua ensuite quelques maisonnettes et un ensemble de routes vaguement bétonnées. Ce village ne payait pas de mine et allait servir de parfaite propagande. Rejoignant le sol à l’entrée du bourg, le renégat fut immédiatement dévisagé par les habitants. Il fallait dire que sa capacité à voler n’était pas commune, encore moins ses vêtements sombres et son air mauvais. C’est le chef du hameau qui fut le premier à se présenter, un roublard épais qui ne daignait pas saluer son invité.

« Vous êtes qui ? Qu’est-ce que vous nous voulez ? »

Déclarait le bougre paysan en remontant les bretelles retenant son pantalon couvert de boue. Il ne reçu en réponse qu’un fin sourire accompagné d’un petit rire narquois.

« Hahaha… »

« Vous allez répondre ?! »

Brailla-t-il, énervé. Zamasu se désigna à l’aide de son index droit, prenant enfin la parole.

« Je me nomme Black, je suis un saiyan en quête de destruction ! »

Le terrien comprit immédiatement la teneur de la menace, attrapant un fusil posté quelques mètres en arrière. Aussitôt, l’homme prit en joug le guerrier de l’espace, marmonnant sans doute quelques insultes au passage.

« Ne raconte pas de conneries toi ! Je vais te faire la fête ! »

Le chef du lieu-dit fit alors feu, la munition fuseau l’air à toute vitesse vers cet inconnu aux prétentions grotesque. Mais à la surprise des quelques spectateurs, le visiteur parvint à intercepter la balle au sein du creux de sa main droite, ultime témoignage de ses capacités hors normes. Les habitants eurent ainsi la preuve de la véracité des menaces de Black.

« Oh non… »


Le Kaioshin en tenue sombre se rua alors vers l’impuissant fermier, infligeant à ce dernier un coup de genou surpuissant au bas ventre. L’impact fut si terrible qu’il provoqua une bourrasque, ne dissimulant que partiellement le craquement des os de la pauvre victime du meurtrier. Mort sur le coup, le fusillier tomba au sol dans la panique générale. S’en suivit une sombre affaire : Le monstre poursuivit alors plusieurs hommes et femmes pour enchainer diverses exécutions, multipliant les corps jonchent le sol. Ce terrible spectacle épargnait quelques enfants et miraculés qui eurent la chance de fuir le village. Mais tout le but était là : Des survivants devaient faire écho de cette tragédie, du responsable d’un tel carnage. Après une demi-heure de terreur, le hameau entier fut nettoyé, sur les quelques 500 habitants, une cinquantaine seulement eut le loisir de pouvoir s’enfuir. Au-delà de ces horribles pertes humaines, le bourg fut entièrement ravagé, certains bâtiments avaient été détruits par des incendies, d’autres par l’effondrement pur et simple de la structure. La localité était devenue un véritable champ de ruine qui n’enviait pas les pires pérégrinations de Black au sein de la dimension alternative de Trunks du futur.

L’auteur de cette infamie avait terminé son travail, le plan de la journée n’était pourtant pas terminé : Il fallait attendre les secours, des justiciers ou une quelconque force de défense régionale qu’il pourra écraser. Le renégat se posa ainsi en hauteur, sur le toit presque écroulé d’une grande résidence, assis sur un monticule de pierres. Black jetait son regard vers l’horizon, prêt à accueillir l’inconscient au grand cœur qui se présenta justement à lui…
Roi Démon Piccolo
Roi Démon Piccolo
Namek
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 14/03/2020
Nombre de messages : 33
Bon ou mauvais ? : Démoniaque
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Soumasen / Chō Makōhō / Finger Beam
Techniques 3/combat : Renvoi ! / Makosen
Techniques 1/combat : Vague explosive du démon

Se faire un nom Empty
MessageSujet: Re: Se faire un nom   Se faire un nom ClockDim 4 Juil 2021 - 17:08
« Plus fort, crénom ! Frappez comme si votre vie en dépendait ! »

Se faire un nom C9u4

« SHAAAAH ! »

Le démon crapaud s’élança avec hargne, cognant de son poing avec toute sa puissance dans le ventre d’Ocarina, premier guerrier du Clan des Démons, qui encaissa l’attaque en serrant les dents avant de coller l’un de ses quatre coude dans la tempe de Gong, le petit conseiller de sa Majesté, Majesté qui supervisait l’échange de coups. Il s’agissait là d’un grand camp d’entraînement improvisé dans la forêt, où les différents membres du Clan donnaient leur maximum pour se renforcer et ainsi mieux servir leur maître Namek. A côté de Gong et Ocarina s’affrontaient donc les autres créatures infernales nées de la bouche du non moins infernal souverain.

« C’est mou, tout ça ! Je ne croyais pas vous avoir créé aussi faibles ! J’ai besoin de vous sous votre meilleur jour pour ce qui va suivre, alors du nerf, si vous ne voulez pas que je vous remplace ! »

Si ces paroles peu encourageantes en auraient refroidi certains, les démons étaient des êtres serviles se pliant à chaque volonté de leur leader. Savoir qu’il avait besoin d’eux était une raison suffisante pour les motiver à se dépasser. Sans compter l’humiliation que le clan a subi durant le tournoi du Nozomu Budokai. Une défaite technique frauduleuse du Roi alors qu’il avait dominé son adversaire suivit d’une attaque des organisateurs sur ce dernier qui l’ont banni de la compétition. En résultante, le monarque comme ses sujets étaient enivrés par une rage de vaincre vengeresse. Frappes et chocs se faisaient entendre de toute part, tels une mélodie de percussions. Néanmoins, quelque chose attira l’attention du Daimaô. Quelque chose de plus lointain.

Une signature énergétique qui apparu de façon sporadique au milieu de forces infimes qui disparaissaient les unes après les autres. Ce qui ne pouvait signifier qu’une seule chose ; un massacre était en cours, il y mettrait sa main à couper. Dans ce domaine, il était après tout un expert. C’était à près d’une dizaine de kilomètres d’ici. Autant dire, très proche. Evidemment, le roi du mal savait qu’il n’avait pas le monopole de la vilénie. Des monstres pullulaient sur ce monde, beaucoup plus qu’à l’époque où il s’en était déclaré le maître. Le Tout-Puissant était un bel incapable, pour avoir laissé une telle situation s’installer. Mais elle était du goût de Piccolo !

Après tout, c’était un ardent défenseur du libre arbitre absolu. C’était d’ailleurs la première et seule loi qu’il avait décrété une fois sur le trône ; que chacun puisse faire ce qu’il lui plaise sans la venue de forces de l’ordre ou de justicier pour y faire quoi que ce soit. Le chaos était un spectacle qu’il adorait, et c’était pourquoi il était tenté de rejoindre ces lieux de mort et de désolation. Une tentation à laquelle il se décida à s’adonner, levant le bras pour signifier la fin de l’entraînement de ses laquais.


« Suffit ! J’en ai assez vu pour aujourd’hui ! Nous partons, direction Nord-Ouest. Il s’y trame quelque chose d’intéressant. Vous reprendrez votre souffle en cours de route ! »

Suivant l’acte à la parole, le Daimaô tourna les talons en direction du carnage et s’avança, d’abord à vitesse modérée pour laisser le temps à ses démons de se remettre de leurs émotions, puis de se mettre en marche. Une fois le premier kilomètre passé, il accéléra le pas lorsqu’il vit que ses monstres tenaient la cadence. Au loin, une colonne épaisse de fumée s’élevait, gage de la destruction qui s’y déroulait. Qui sait, l’auteur de ce crime serait peut-être un personnage intéressant, digne de servir le Clan. Il n’avait jamais été exclus que les mortels rejoignent le camp des démons, de toute façon. Certes, ils n’auraient pas le même statut, mais leur survie serait plus ou moins garantie, et c’était déjà énorme !

Une fois à destination, les démons s’arrêtèrent à la lisière des bois, laissant s’avancer leur maître, qui huma l’air avec satisfaction.


« Huhuhuh… Vous sentez ça ? Cette douce odeur de souffre mêlée au sang coulé en abondance. Celui qui a fait ça est décidément un homme de goût ! »

Ricanait-il alors qu’il s’engouffrait dans les ruines, un rictus aux lèvres. Il savait précisément où se trouvait le principal intéressé. Il ne se cachait même pas, ni lui ni le Ki qui émanait de sa personne. Et alors qu’il avait visiblement finit son travail, il ne quittait pas la scène. C’était comme s’il voulait qu’on le trouve. D’ailleurs, sa puissance était en soit assez impressionnant, pour dire peu. Et elle trouvait sa source en hauteur, perché sur un toit, le soleil éblouissant celui qui leva les yeux pour l’apercevoir, levant sa main devant ces derniers pour apercevoir quoique ce soit. Seule une silhouette trouva son regard.

Se faire un nom 4r1q

« Salutation, mortel ! J’imagine que c’est toi qui as causé tout ce chahut ? C’est du plutôt bon travail, et je m’y connais ! »

Derrière lui, les démons se tenaient sur leurs gardes. Il n’était pas rare que les psychopathes meurtrier de masse attaquent la moindre créature tombant sous leur griffe. Tombant eux-mêmes dans cette catégorie, ils savaient qu’il valait mieux rester prudent à la rencontre de tels énergumènes. Peu à peu, ceux-ci se dispersèrent un peu partout dans les ruines pendant que leur chef faisait un brin de causette. Au-delà de l’idée de l’encercler, il était préférable de ne pas s’agglutiner en un seul point, au risque qu’il soit simplement oblitéré avec tout ce beau monde en prime.

« Excuse mes sujets, ils sont un peu paranos sur les bords… Je suis sûr qu’on est capable d’interchanger entre personnes civilisées, non ? Ca te dirait de descendre de ton perchoir ? Ca va me ruiner la voix de gueuler comme ça pour me faire entendre, hehe ! »

Demanda le grand Namek avec un large sourire. Il avait bien envie de voir à quoi ressemblait ce tueur-ci, ne serait-ce que pour le jauger.

Qui sait ?
Peut-être pourrait-il lui dire quelque chose…
Izuku Midoriya
Izuku Midoriya
Terrien
Masculin Age : 16
Date d'inscription : 01/11/2020
Nombre de messages : 49
Zénies : 1400

Techniques
Techniques illimitées : Detroit Smash/ Carolina smash/one for all revêtement intégrale
Techniques 3/combat : Delaware Smash/Texas Smash
Techniques 1/combat : Delaware Detroit Smash

Se faire un nom Empty
MessageSujet: Re: Se faire un nom   Se faire un nom ClockMer 7 Juil 2021 - 22:14
Ca faisait maintenant un bon moment que j'avais quitté la ville de Satan-City. 
j'étais allez dans cette ville pour chercher mon nouveau costume mais aussi, pour visiter cette grande ville remplie de mystère. Je me dirigeais vers la foret afin de rentrer, dans la cabane ou je logeais avec mon mentor All Might.
"Whoua! Ce nouveau costume, est remplie de beaucoup de fonctionnalités!"
Dis-je tout en regardant la fiche d'explication de mon costume. Ce nouvel uniforme m'était indispensable pour continuer, mon avenir d'apprentie héros. Malgré toute cette joie pour ce nouvel uniforme je me sentais, mal au fond de moi car mon ancien costume celui que ma mère, avait fait pour moi était complètement fichue.

Mais bon je suis sur qu'elle comprendra.
"Au secours!!!"
Dit une voie au loin. en entendant cette voix je me précipitais de rejoindre cette personne. La personne qui avait crié était un petit garçon. Ce garçon était en larmes je pouvais voir, sur ses bars quelques égratignures en voyant tous ca, la première chose que je fis été de lui demander comment allez t-il.
"Tu vas bien!"
Dis-je légèrement affolé afin de ne pas lui faire peur.
Il ne me répondait pas on aurait dit, qu'il était incapable de parler à cause de la peur. Il s'accrochait alors à moi je pouvais sentir toute sa peur. Je le pris alors dans mes bars afin d'essayer de le rassurer.
Tout va bien maintenant n'est pas peur, et dit moi comment tu t'appelle."
Dis-je tout en souriant.

Le gamin se mit à sécher ses larmes et me regardait il avait l'ère, moins effrayé qu'il y a quelques instants.
"Je...Je m'appelle Bunji"
Dit le garçon d'une voix tremblante.
"D'accord moi je m'appelle Izuku mais, tu peux m'appeler Deku."
En entendant mes paroles le jeune Bunji se sentait, rassuré comme si les larmes qu'il avait n'avait jamais, existé. Ensuite le jeune garçons expliquait en détail ce qui venait de se produire, dans son village le massacre que le sayan avait causé à lui seul.
Apres ces explication je décidait de ramener l'enfant, dans un hôpital afin de se faire soigner. Ce long trajet finit, je me dirigeait vers le village massacré. 
Avant de partir je pris le soin de mettre mon nouveaux costume.
Se faire un nom A50e144a-35dc-4a53-ad1f-278458feb484
Apres ce temps de préparation je décidais d'activer mon alter, le one for all met dans tout mon corp à la puissance de 3%. Certes j'étais loin d'être plus rapide qu'un éclairé à 3% mais, cela me suffisait largement pour arriver au village.
Arrivé sur les lieux je fus horrifié en voyant le massacre de ce village. Mes jambes se mirent à trembler.
J'étais effrayé en voyant tous ses cadavres, qui se trouvait à mes pieds le village était en ruine en feu et en cendre.

J'entendais soudainement une vois
« Salutation, mortel ! J’imagine que c’est toi qui as causé tout ce chahut ? C’est du plutôt bon travail, et je m’y connais ! »


Cet personne était étrange elle était, d'une couleurs verte, plutôt grand et semblait peu commode. J'avais l'impression d'avoir déjà vu quelqu'un comme lui je décidais tout d'abord, d'aller me cacher afin d'écouter la discutions des deux individus.
Par la même occasion je sortit mon cahier. Dans se cahier je cherché de quel race pouvait bien, me faire pense cet créature verte.
*Bingo! J'ai trouvé!*
La créature en face de moi était un namek la particularité, de cette race est qu'il peuvent rallonger leur membre mais surtout régénérer ses derniers, si ils sont mal en point.

Je m'attarder alors maintenant sur le sayan je pouvait déjà constater qu'il n'avait pas, de queue ce qui était problématique je ne pouvais donc pas utiliser cette dernière comme faiblesse.
Il y avait aussi des petit nain de la même couleur que le namek je ne, savait pas de quoi il s'agissait.
Mon objectif avant tout était de comprendre leur discutions, tout en évitant le combat.
Zamasu
Zamasu
Autres Races
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 18/10/2016
Nombre de messages : 248
Zénies : 2000

Techniques
Techniques illimitées : Brèche | Lances divines | Creation | Illumination
Techniques 3/combat : Arme d'énergie | Téléportation
Techniques 1/combat : Supernova

Se faire un nom Empty
MessageSujet: Re: Se faire un nom   Se faire un nom ClockJeu 8 Juil 2021 - 18:21
Posté au sommet d’une ruine fumante de quelques mètres de haut, le responsable du massacre local contemplait son œuvre avec satisfaction. A peine avait-il eut terminé sa besogne que diverses forces se dirigeaient vers lui. Black avait décidément visé juste, l’une de ces forces transpirait le mal par tous les orifices, un score parfait dès la première tentative. Cette victoire arracha au misanthrope un fin sourire qu’il conserva jusqu’à l’apparition de ce fameux guerrier maléfique. A l’image du saiyan, l’inconnu se présentait sans crainte, ne dissimulant ni son aura, ni ses remarques complaisant le crime. Plus que ça : Cet individu était parfaitement détendu, comme s’il ne pouvait que trouver comme compagnie en une pareille situation.

Abaissant son regard inquisiteur, le Kaioshin renégat découvrit alors le responsable de ces louanges : Un Namek. Autant dire que la surprise fut grande, le peuple de la planète verdoyante était connu pour sa grande passivité, son empathie et ses talents agricoles et non pour sa tyrannie. Mais cet homme se différenciait beaucoup de ses habituels congénères, il transpirait une énergie maléfique, laquelle était couplée à une horde de serviteurs dévisagés par la malice. Denier détail qu’eut immédiatement remarqué le justicier : Le Kanji couvrant la tunique de ce diable était marquée du titre « démon ». Ce Namek assumait totalement sa nature, il ne semblait pas difficile à cerner. Deux phrases et un coup d’œil avaient suffi à comprendre l’ampleur la calamité qu’il représentait pour ses pairs.  

Les esclaves accompagnant ce malfaiteur local prenaient leur aise en investissant les lieux, rapidement dispersés au sein de ce tombeau à ciel ouvert. Immédiatement, leur chef se justifia, écartant toute menace militaire au profil d’une simple crise de paranoïa. Qu’importe, ces chétives créatures ne valaient rien, elles semblaient aussi faibles que stupides. L’important était qu’un véritable bandit était à la portée de Black, prêt à discuter « entre personnes civilisées ». Hochant simplement la tête, le guerrier de l’espace se redressa lentement. Debout, il attendit un instant, scrutant d’un fin sourire carnassier son interlocuteur, un moyen de partager la folie qui devait habiter les deux personnages.

« C’est assez rare de rencontrer des combattants capables de comprendre mes œuvres ! »

Déclarât-il, mentant allégrement sur sa réellement manière de voir les choses au profil d’une entente cordiale. Il fallait dire qu’il allait devoir jouer à ce petit jeu un bon moment, autant prendre le bon pli dès le départ. Il accompagna ses paroles d’un petit bon, rejoignant le sol en ignorant totalement la présence d’un troisième intervenant de valeur. Le saiyan s’approcha de « Roi démon », poursuivant ses quelques bavardages.

« En voyant ce qu’il y a écrit sur ta tunique, j’ose imaginer que tu assumes totalement le mal que tu causes… »


Remarquât-il avant de s’immobiliser à environ deux mètres du puissant Namek.

« Mais tu ne m’as pas dit ton nom. Je vais faire le premier pas. »

La main droite contre son torse, il fixa son interlocuteur avant de le saluer d’une petite courbette.

Se faire un nom JUmqhSU


« Je m’appelle Black. Je suis un guerrier de l’espace venu sur Terre pour me détendre en massacrant la population locale. »


Voilà un discours qui devrait tenir la route.

« Je cherche aussi de redoutables adversaires à affronter pour parfaire ma maitrise des arts martiaux. »


Il écarta les épaules, l’air de rien.

« Mais il semblerait que personne dans ce village n’ait été à la hauteur… Hinhinhin… »

Il balança ensuite son regard vers les quelques nuages décorant le ciel.


« J’attendais que de courageux représentants de l’ordre viennent, mais il semblerait que ce soit raté… »


Il pivota de nouveau vers le maître de la horde démoniaque.

« Enfin, au moins toi tu es venu.»


Terminât-il, accompagnant sa dernière phrase d’un petit rictus amusé. C’était au tour de celui qui fut Roi de la Terre de se présenter. Et qu'est-ce que faisait le véritable héros de cette histoire ? Allait-il rester caché, privilégiant sa survie à celle des éventuels survivant du village ?
Roi Démon Piccolo
Roi Démon Piccolo
Namek
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 14/03/2020
Nombre de messages : 33
Bon ou mauvais ? : Démoniaque
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Soumasen / Chō Makōhō / Finger Beam
Techniques 3/combat : Renvoi ! / Makosen
Techniques 1/combat : Vague explosive du démon

Se faire un nom Empty
MessageSujet: Re: Se faire un nom   Se faire un nom ClockMar 13 Juil 2021 - 19:33
Les salutations avaient été lancées
Le meurtrier avait été complimenté. Et visiblement, ça lui allait droit au cœur ! D’une voix mielleuse, il répondit que peu étaient ceux qui parvenaient à comprendre son art du bain de sang, et c’était quelque chose sur lequel le Roi pouvait le rejoindre. Les gens pourris par le mal, il y en avait toujours, mais peu passaient vraiment à l’acte pour la beauté du geste. C’était toujours pour une raison intéressée, quelle qu’elle soit. Et c’était dommage, c’est en partie pour ça que ce monde était si ennuyeux aux yeux des démons. Que le bien était aux antipodes de leurs propres valeurs morales.

Il descendit alors d’un saut adroit, atterrissant devant Piccolo pour se présenter en face à face. Mais là...

Se faire un nom V5it

« Par le Tout-Puissant ! »

Le Namek écarquilla les yeux, reculant d’un pas alors que son cœur se mit à battre la chamade. En face de lui se tenait un être qu’il n’oublierait jamais ! Un homme qui hante ses nuits depuis bien trop longtemps ! Son visage avait changé avec les années, mais il était toujours possible de le reconnaître, sans parler de sa coupe de cheveux abracadabrantesque qui n’avait pas bougé d’un poil ! La différence la plus flagrante était sûrement le fait qu’il n’ait pas de queue s’agitant en bas de son dos. Il avait beau continuer à parler, Piccolo ne dit mot, clignant des yeux plusieurs fois comme pour vérifier qu’il ne s’agisse pas d’une illusion d’optique. Non, impossible de se tromper. Le Daimaô ne pouvait décemment pas oublier ce visage ! Il était…

Se faire un nom Abz9

« TOI ?! »

Son Goku ! C’était devenu un homme bien bâti ! Un bon mètre soixante-quinze, une masse musculaire développée tout en restant équilibrée… Il était toujours aussi bien entraîné. Mais… Était-ce réellement lui ? C’était… C’était trop louche, quelque chose n’allait pas. Sous les yeux du démon se trouvait son Némésis. Tous ses sens le lui disaient, c’était le morveux qui l’avait envoyé en enfer ! Mais lorsque la raison lui revenu, il était évident que la réalité n’était pas aussi simple ! Ce type -à était un meurtrier, un assassin de sa propre trempe ! Pas un justicier, ça non ! Dans ses yeux brillaient la malice caractéristique des psychopathes ayant perdu le chemin de la rédemption. Et plus que ça, il ne semblait pas l’avoir reconnu, e qui était hautement improbable, tout de même, sachant qu’à la base, il lui en voulait pour avoir tué ou fait tuer ses compagnons. C’était sûr, il se rappellerait du Roi Démon s’il le recroiserait. Et là, ce n’était pas le cas. Était-il devenu amnésique ? S’était-il tourné du côté obscur pendant tout ce temps, à l’instar du premier prince démon qui fait aujourd’hui le bien ? Ou peut-être…

*Si ça se trouve, il lui est arrivé la même chose qu’à moi !*

La technique interdite de la fission de l’âme ! Après tout, pourquoi pas ? Il aurait très bien pu suivre l’exemple de Kami et décider de purifier son âme en extrayant ses vices lui-aussi… Ce serait donc un démon ? Mais, pourquoi n’aurait-il plus aucun souvenir de sa vie d’avant ? Piccolo, lui, se rappelait bien de son enfance et de ses enseignements chez l’Homme. Un choc au crâne, peut-être ? Quoique… Qu’est-ce qu’il venait de dire, à l’instant ?


« Je m’appelle Black. Je suis un guerrier de l’espace venu sur Terre pour me détendre en massacrant la population locale. »

Black ? Guerrier de l’espace ? Un envahisseur alien ? Comme Piccolo ? Ce n’était pas Son Goku ?
Pour un extra-terrestre, il ressemblait bien trop au sauveur terrien pour ne pas avoir de liens avec lui ! Un sosie ?était-ce réellement possible entre un alien et un humain ? Non, c’était bien trop gros ! Le jaugeant d’un air mêlant inquisition et haine, le chef du Clan écouta ce qu’avait à dire cet étrange personnage avant de souffler longuement du nez et de lâcher sèchement :


« Humpf… Tu dis donc venir d’ailleurs en quête d’un défi ? Si c’est le cas, oublie les attaques aléatoires dans les villages. L’humain de base n’est qu’un gibier inutile, tout juste bon à être chassé… C’est quelque chose qu’Il devrait parfaitement savoir. »

Affirma l’homme vert, dont l’ouïe ultrasensible le permettait de déceler le bruit des êtres vivants du périmètre, pour la plupart, des gémissements de blessés que le double maléfique de Son Goku avait négligemment attaqué sans prendre la peine de les achever. Les uns grattaient le sol tandis que d’autres rampaient. Certains était pris sous des décombres, les démons du Clan se rassemblant près des agonisants pour se délecter de leurs derniers souffles. Un seul mot de leur maître, et ils se jetteraient sur eux pour les réduire eux-même en charpie. Mais, il est une respiration qui était plus régulière que d’autres. Et plus proche. Quelqu’un qui se cachait ? Fort possible. D’autant plus que ce quelqu’un décelait une puissance qui sortait quelques peu de l’ordinaire. Quelqu’un d’entraîné, peut-être ? Ca lui a sans doute permis d’aller rapidement se cacher pour éviter ce bain de sang…
Mais ce n’était rien. Rien comparé à celui qui se faisait appeler ‘Black’.


« Quand je dis ‘Il’, je parle de quelqu’un que je ne connais que trop bien… Et à qui tu ressembles bien étrangement, pour un alien… »

Piccolo, qui gardait quelque peu ses distances, pointa du doigt son interlocuteur.

« Cette personne ne partage pas ton appréciation pour la boucherie, mais le visage, ça c’est une autre histoire ! Lui et toi vous ressemblez comme deux gouttes d’eau ! C’est pourquoi j’aimerais que tu répondes à cette question avant d’aller plus loin. »

Tout d'un coup, une vague de pulsion meurtrière surgit, trouvant sa source chez le Namek, comme née d'une explosion de rage. Les intentions hostiles du Roi se firent sentir, allant jusqu’à emplir l’air d’une pression qui le distordait carrément autours des deux artistes martiaux extraterrestres. Sa haine envers celui qui lui avait tout fait perdre était encore bien vive, même plus de trente années après, et elle le serait sans doute toujours dans les siècles à venir ! Celui qui se présentait devant lui avec ses traits avait intérêt à montrer des pattes plus blanches que le Continent Gelé !

Se faire un nom W5oi

« Est-ce que le nom de Son Goku te dit quelque chose ? Un artiste martial, lui aussi. Le genre… qui reste en travers de la gorge, si tu vois ce que je veux dire... »
Izuku Midoriya
Izuku Midoriya
Terrien
Masculin Age : 16
Date d'inscription : 01/11/2020
Nombre de messages : 49
Zénies : 1400

Techniques
Techniques illimitées : Detroit Smash/ Carolina smash/one for all revêtement intégrale
Techniques 3/combat : Delaware Smash/Texas Smash
Techniques 1/combat : Delaware Detroit Smash

Se faire un nom Empty
MessageSujet: Re: Se faire un nom   Se faire un nom ClockJeu 15 Juil 2021 - 21:56
Les deux hommes commencèrent à discuter. Toujours caché je décidais de tendre l'oreille afin d'essayer d'entendre leur conversation. Le sayan sans queue se présentait il disait, se nommer black et être venu sur terre pour s'amuser à tout détruire sur son passage. En entendant cela la colère montait en moi comment, un être vivant pouvait éprouver du plaisir en massacrant tout ce qui se trouvait sur sa route.
Le pire était que cela le faisait rire je ne pouvais, à ce moment-là accepté ceci!!
Mais malgré ma rage je décidais de continuer la conversation afin, d'en savoir plus sur les attentions de la créature verte et de ses acolytes.
Cette créature dont je ne connaissais pas le nom était comme ce black, il aimait créé l'anarchie à chaque endroit ou il passait. Ce dernier posé des questions sur un individu se prénommant, Son Goku je n'avais jamais entendu parler de cette personne.

Après ce long dialogue je me mis à réfléchir à voix basse.
"Hum... Déjà ma priorité est le sauvetage s'il reste des survivants il est de ma priorité, de les sauver du danger. 
Puis mon deuxième objectif sera de vaincre, ses deux individus le seul problème c'est que je ne maitrise pas totalement mon alter."


Le problème était que je ne connaissais pas tous les alters de mes adversaires, je devais donc faire preuve d'une prudence à toute épreuve. J'entendais alors près de moi des gémissements de douleur. Ce bruit venait d'une jeune fille bloquée sous les décombres en voyant cela, mais jambes se mirent à bouger tout seul vers cette petite fille. A ce moment-là peut m'importer de perdre l'effet de surprise, face à mes deux adversaires l'importance était de la sortir de se cet endroit.
J'utilisais la force du one for all pour sortir la petite fille de cette situation puis, je me mis à sourire afin de la rassurer.
"Ne t'inquiète pas tout vas bien je te le promets."
Dis-je toujours avec le sourire. Certes je n'étais pas avantagé j'avais, perdu l'effet de surprise face à mes adversaires, j'étais en inférieur numérique et surtout je devais protéger un civil. 
Je devais faire tout pour garder le sourire comme ferait All Might. Je m'adressais alors au deux aliènes.

"Je ne vous laisserai plus faire de mal à qui que ce soit!!!"
Dis-je aux deux individus. Apres ses paroles je décidais d'activer mon alter.
*One For All revêtement intégral 5%*
Se faire un nom Deku-full-cowl-gif
J'étais prêt à protéger cette fille au péril de ma vie mais aussi, de mettre or d'état de nuire ces deux tueurs.
Zamasu
Zamasu
Autres Races
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 18/10/2016
Nombre de messages : 248
Zénies : 2000

Techniques
Techniques illimitées : Brèche | Lances divines | Creation | Illumination
Techniques 3/combat : Arme d'énergie | Téléportation
Techniques 1/combat : Supernova

Se faire un nom Empty
MessageSujet: Re: Se faire un nom   Se faire un nom ClockVen 16 Juil 2021 - 19:28


La rencontre se déroulait sans encombre, chose rare qui ne collait pas au caractère des deux êtres chaotiques. La situation était exceptionnellement propice à la détente, autorisant Black et Piccolo à échanger sans animosité. Descendant de son monticule de ruines, le justicier fut l’évident témoin de la stupeur de son interlocuteur. Agité par l’on ne sait qu’elle découverte, le namek fit un brusque pas en arrière, totalement paniqué. Ralentissant la cadence de son arrivée, le saiyan eut l’impression qu’une menace venait de se manifester, justifiant l’attitude du tyran. Pourtant, Zamasu ne ressenti rien de particulier, reprenant sa marche en dévisageant cet étrange personnage. Était-il terrifié par les êtres à l’apparence humaine ? Détestait-il Son Goku ? Avait-il reconnu sa nature divine ?

« Mh ? »


Il était fort peu probable que Piccolo soit bouleversé à la vue d’un simple terrien ; il semblait diriger une troupe de roublards vivant des pires méfaits.

Est-ce que cet inconnu connaissait le légendaire héros protégeant la Terre ? C’était davantage plausible, l’artiste martial avait défait bien des rivaux par le passé, l’un d’eux était surement ce namek. Il était néanmoins curieux que ce dernier ne soit pas ampli d’un sentiment revanchard mais qu’au contraire il perde tous ses moyens ; Quel genre de bandit était-il réellement ? Ou bien la raclée que lui avait infligé le disciple la tortue fut telle qu’il en conserva une terreur absolue. Ce détail amusant ne manquait pas d’interpeler le Kaioshin renégat qui ne laissa rien transparaitre de sa courte introspection.

Quoi qu’il en soit, le sosie de Son Goku fit le premier pas en se présentant, il ne dissimula pas son pseudonyme, expliquant venir sur Terre pour perpétuer de quotidiens massacres. Cette nature psychopathe était commune aux criminels galactiques, ces derniers se sentaient souvent valoriser en se trouvant capable de décider de la vie ou de la mort d’un innocent. Black s’affichait donc comme le stéréotype de l’individu maléfique, chose qui ne pouvait que l’aider à se faire un nom.

Malheureusement, les talents d’acteur du saiyan ne semblaient pas faire mouche : le démon n’était clairement pas convaincu, le toisant d’un air mauvais qui n’augurait rien de bien empathique. Naguère sympathique, la manière de faire du namek avait changée du tout au tout dès qu’il découvrit l’apparence de son interlocuteur. Il n’y avait plus aucun doute, il faisait un lien avec Son Goku. Cela pouvait expliquer sa stupéfaction : l’idée de voir le plus grand protecteur de la Terre devenir un cruel bandit pouvait être choquante. Malgré ça, le chef de meute ne lança aucune attaque, privilégiant des remarques judicieuses. En effet, massacrer la population humaine n’avancerait pas Black, mais les paroles de Piccolo mentionnaient également le fils du défunt Bardock.

Comprenant facilement ou voulait en venir l’inconnu, le renégat se tut, laissant ce dernier tergiverser.

Il eu bien raison, presque aussitôt le roi démon indiqua connaître le super guerrier de la légende, précisant qu’il était en tout point différent de l’être qu’il avait sous les yeux. Oui, si l’on omet le physique, Zamasu et Kakarotto n’ont rien à voir, ne partageant que quelques techniques et souvenirs provenant des observations du Shinjin. Evidement, Piccolo désirait savoir si le saiyan connaissait le fameux Son Goku, question primordiale à l’établissement des relations futures entre les deux hommes.

Le renégat disposait d’amusantes possibilités : Il pouvait dire la franche vérité… ou mentir un peu, beaucoup, à la folie. Par exemple, il pourrait jouer sur le ressenti du démon en déclarant être l’authentique Z-warrior qui aurait prit conscience de sa nature maléfique. Il pourrait également jouer la modestie en indiquant avoir simplement voler le corps du prodigieux martialiste. Finalement, il était tout à fait possible d’indiquer une ressemblance trompeuse, le père de Gohan héritant d’un aspect commun chez les basses castes de Vegeta.

Bien que l’idée de simuler un combattant émérite devenu maître du mal était alléchante, le justicier préféra miser sur la simplicité en confirmant tout détachement entre lui et son double. Révéler être Son Goku était un trop grand risque, Zamasu ne connaissait pas assez bien le passé de l’habitant du mont Paozu. De plus, un tel état de fait rendrait les actions du tyran local imprévisibles, ce dernier méditant certainement une fatidique vengeance à l’encontre de l’élève de Kame Senin.

D’un sourire confiant, il prit la parole, assurant ses bonnes intentions.

« J’ai déjà entendu parler d’un tel guerrier, mais ce n’est pas moi. »

Il se désigna de son propre pouce droit, exactement comme le ferait super Vegeta.

« Mais si tu venais à t’opposer à moi, tu n’aurais pas le loisir de t’en plaindre. »

Ajouta-t-il d’un sourire carnassier, plongeant un regard sévère contre celui de son interlocuteur. Il abaissa ensuite son bras, prêt à poursuivre.

« Mais tu me sembles tout à fai- »

Trop tard, un inconnu venait de surgir des ombres : un gamin habillé comme certains ritualistes venant de lointaines planètes, chétif mais rapide. Ce petit être courageux s’était élancé vers un éboulement proche, tirant immédiatement une jeune fille survivante. Cette jouvencelle faisait partie des nombreuses personnes au cœur pur que Black avait volontairement épargné. Malgré tout, les destructions locales avaient provoqué un grand nombre d’accidents affectant indubitablement une portion des rescapés. Cette cadette en était le parfait exemple, et l’action de ce mystérieux héros était louable.

Cependant, les intérêts supérieurs de Zamasu le plaçait dans un rôle nécessitant des sacrifices, la vie de cette enfant avait été offerte à cette noble cause. Le saiyan devait maintenir sa réputation d’être ignoble et accaparer l’attention du voisinage de l’alliance maléfique, ce n’est que comme cela qu’il pourra les manipuler. En attendant, il allait devoir s’illustrer ou là ou il ne s’attendait lui-même pas : Le rôle de monstre.

Après avoir libéré cette pauvre innocente, l’apprenti héros se jeta aux devants du danger, constellé d’un puissant champ magnétique. Cette émanation fulgurante témoignait de l’utilisation d’une technique guerrière, laquelle était inconnue aux yeux du renégat. Hurlant à pleins poumons, ce paladin s’annonçait comme le rempart d’un monde en paix, interdisant les deux cruels personnages de poursuivre leurs méfaits. Habile dans son rôle, le Kaioshin fit un simple pas en avant, symbole du faible intérêt qu’il portait aux menaces de cet intervenant surmotivé.


« Oh ? »


Un sourire sadique se dessina sur le visage du sosie de Son Goku : La détermination de ce terrien ne chancelait pas, il était prêt à tout pour poursuivre son idéal héroïque.

« Tu sembles bien brave, je me demande d’où tu tires une telle inspiration. »

Black s’avança davantage, il se trouvait maintenant à environ 3 mètres du gamin.

« Je n’ai pas besoin de me présenter.

Mais toi, qui est-tu ?

Je veux connaître ton nom avant de te tuer ! »


Se faire un nom Fb63549292ee405ea39330a2f40579d1

Termina-t-il en haussant le ton, frappant ses deux poings clos l’un dans l’autre afin d’avoir l’aspect d’une brute. Le saiyan maléfique était prêt à s’occuper lui-même de cette bribe de représentant de l’odre, Piccolo allait devoir intervenir s’il voulait ajouter sa pierre à l’édifice.



Contenu sponsorisé

Se faire un nom Empty
MessageSujet: Re: Se faire un nom   Se faire un nom Clock
 
Se faire un nom
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UploadHero] Les Réformés se portent bien [DVDRiP]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']
» Un bain chaud, très chaud [ PV: Yuki Caheshi - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: La forêt-