Partagez
 

 "Another happy landing" [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Fox McCloud
Fox McCloud
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 11/06/2021
Nombre de messages : 15
Bon ou mauvais ? : Loyal bon
Zénies : 1080

"Another happy landing" [PV] Empty
MessageSujet: "Another happy landing" [PV]   "Another happy landing" [PV] ClockJeu 24 Juin 2021 - 1:11


Quelque part, à des centaines de parsecs du système solaire de Lylat...

Les forces d'invasion d'Elyséa subissent des pertes conséquentes mais rien ne semble les faire vaciller face à l'adversité. Alors que les habitants de l'Univers 7 s'unissent et luttent de toutes leurs forces pour renverser le régime de terreur mené par l'Empereur Auros, de nombreux groupuscules malintentionnés y voient l'occasion d’entraîner l'ensemble des galaxies dans un nouveau cycle de guerres. L'Alliance Maléfique, gouvernée par les intentions belliqueuses de ses partisans, en profite donc pour envahir la planète Freezer par la force afin de s'accaparer les ressources de ce monde inhospitalier et élargir leur territoire.

Incapables de faire face à une menace aussi soudaine, les citoyens innocents qui vivent à la surface de la planète se retrouvent coincés en plein milieu de ce champ de bataille qui était autrefois leur foyer. Cherchant à échapper au feu de l'envahisseur, de nombreux résidents se précipitent vers les bases de lancement mais rare sont ceux qui peuvent se vanter d'avoir pu échapper à la vigilance de leurs oppresseurs. Si nombre d'entre eux sont déjà tombés en protégeant les leurs, beaucoup chérissent encore l'espoir de ramener la paix dans ce monde autrefois dirigé sous la bannière de  nobles valeurs telles que l'ordre et la sécurité. N'ayant d'autre choix que celui d'appeler à l'aide, un groupe de survivants décide d'envoyer un signal de détresse afin que quelqu'un puisse les sortir de ce cauchemar.

Après avoir pris connaissance des conflits de l’extérieure au système solaire de Lylat, le Général Pepper, principal dirigeant de l'Armée Cornerienne, décide de mobiliser sa flotte pour la préparer aux menaces éventuelles et envoie l'équipe Star Fox aux coordonnées indiquées par le signal de détresse afin d'établir un premier contact avec cette civilisation dont il ignore encore tout. Les objectifs de cette mission sont clairs : localiser les survivants de cette guerre et les mettre à l'abri. Cependant, c'est à leur arrivée sur les lieux que le groupe de mercenaires commence à entrevoir les danger qui l'attendent. Ainsi s'annonce le début de nouvelles péripéties...
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Pendant ce temps, A bord du Great Fox...

L'escouade vient tout juste d'arriver à destination, semble t-il. Comme vous pouvez l'entendre, les membres de l'équipe n'auront pas manqué d'occuper leur temps libre avec un peu de musique. Après avoir traversé on ne sait combien de parsec pour arriver jusqu'ici, ils estimaient avoir le droit de se détendre un peu mais le plus âgé d'entre-eux ne partageait pas cet avis.

Peppy : Rooooh mais éteignez-moi ce fichu Jukebox, nous sommes quasiment arrivés !

Slippy : Ouais, ouais... c'est bon.

Falco : Et ben, c'est pas trop tôt !


Tandis que la grenouille est allée éteindre la machine jugée trop bruyante par le doyen de ce vaisseau, c'est bras croisés que le faucon jeta à œil vers l'horizon. Depuis les fenêtres du vaisseau, il avait une belle vue sur l'espace dans son ensemble et bientôt de cette planète aussi blanche que glaciale... mais avant que leur destination ne soit visible, l'attention du groupe fut retenue par les sons répétés, émis par le projecteur holographique situé en plein milieu de la salle de commandement.

Fox : C'est un appel du Général Pepper !

Après avoir prévenu le groupe de l’importance de l'appel qui allait s'ensuivre, le renard ne perdit pas une seconde avant de lancer la transmission. Dès lors, ils pouvaient voir l'image holographique du Général et entendre sa voix.

Général Pepper : Salutation, Star Fox ! Je suppose que votre voyage s'est bien passé.

Fox : Bonjour Général. Disons que c'était plus long que d'habitude mais tout s'est bien déroulé. On sera sur les lieux d'une minute à l'autre.

Général Pepper : Heureux de l'entendre ! Je vous appelais justement pour vous avertir sur la situation politique de cette planète. Elle est actuellement disputée par des factions très hostiles alors je vous encourage à redoubler de vigi-vigi-vigi-vigi...

Fox : Houla, qu’est-ce qu'il se passe ?

Krystal : J'ai comme un mauvais pressentiment...

R.O.B : Je détecte une défaillance dans les systèmes de transmissions du vaisseau. Aucun dommage n'a été détect-...

Sans que l'on ne puisse comprendre quoi que ce soit, l'être mécanique se figea puis tomba lourdement contre le sol, entraînant un lourd bruit métallique au moment de sa chute.

Slippy : Euh... Rob ?

Falco : Quoi ? Il est cassé lui aussi ?

Peppy : Oh non... venez voir par là !


A peine eut-il le temps de dire cela que le lapin put voir l'ensemble des machines s'éteindre autour de lui. Depuis les carreaux, il n'était pas compliqué de deviner ce qui était à l'origine de cette étrange phénomène : une immense impulsion électromagnétique venait tout juste d'être déclenchée par l'un des vaisseaux de guerre de l'Empire Cold et c'est seulement maintenant que la bande d'animaux comprit qu'elle était arrivée au beau milieu d'une bataille galactique.

Fox : Mais c'est pas vrai ! Tous aux Arwings !

C'est sur, ils avaient intérêt de se dépêcher étant donné que leur vaisseau devenu immaniable s'approchait dangereusement de l'atmosphère de Freezer. Aussitôt dit, aussitôt fait. Les membres de l'équipent descendirent les marches au quatre à quatre et coururent aussi vite que leurs jambes pouvaient le leur permettre pour rejoindre leurs vaisseaux individuels. Contrairement à ce vieux transport âgé de plusieurs décennies, ces appareils flambant neufs étaient dotés de technologies capable à tenir face à certaines I.E.M afin de limiter le risque de voir arriver des situations catastrophiques. Hormis R.O.B, qui n'aura pas eut la chance de comprendre ce qui lui arrive, les membres de cette petite escouade eurent le temps de s'extraire du vaisseau et ainsi d'échapper au crash imminent qui eut lieu dans ces lieux austères.

Peppy : Notre vaisseau ! Je n'arrive pas à y croire...

Slippy : Woah ! C'est pas passé loin !

Falco : Comme d'habitude, Slippy...

Fox : Comme d'habitude...

Krystal : Hey, on devrait se poser avant d'attirer trop l'attention.

Fox : Ouais, pas faux... mais restez prêt du Great Fox.

Falco : De l'épave qu'il en reste, tu veux dire

Fox : Ouais...


Peu de temps après ce désastre, les mercenaires de la Star Fox posèrent leurs appareils autour de l'engin qui s'est écrasé. A la grande surprise du groupe, celui-ci n'était pas en si piteux état qu'ils auraient pu l'imaginer mais ça ne restait pas beau à voir. Au moins neuf partie du vaisseaux se sont complètement séparées du reste et la carcasse semblait complètement arrachée mais le Great Fox ne semblait pas méconnaissable en dépit de ce qui lui ait arrivé. Ses anciens occupants, eut, n'avaient plus qu'à affronter le froid pour récupérer ce qui pouvait leur être utile et vérifier l'état de la boite noire.

Peppy : Parfois je me demande pourquoi je ne me suis pas retiré...

Slippy : Oh allez ! Un peu de nerf, on a déjà vu pire. Pas vrai ?

Falco : Ça, c'est le moins qu'on puisse dire !

Krystal : Restez sur vos gardes ! Je sens plusieurs présences hostiles non loin d'ici.

Falco : Vous avez entendu la dame ? A vos blasters !

Fox : Hé hé ! Mollo sur la gâchette. Ça nous a déjà posé problème par le passé.

Slippy : Bon ben moi je vais vérifier ce qu'il reste du vaisseau !


Sur ces mots, la grenouille commença a fouiner l'épave pendant que le chef de groupe s'équipa de son scouter. Après un paramétrage rapide, il l'activa pour sonder la zone ainsi que les êtres vivants présents dans les environs. Avec un peu de chance, il espérait pouvoir en savoir d'avantage sur sa position et les espèces qui résidaient en ce monde mais il n'oubliait pas les paroles de sa congénère pour autant. S'il y avait des malfaiteurs dans les environs alors les membres de l'équipage allaient vite se retrouver voués à eux-même. La dernière chose dont ils avaient besoin serait de tomber sur des pilleurs d'épaves. Ceci étant dit, il se pourrait que leur prochaine rencontre soit très loin de ce à quoi ils auraient pu s'attendre. Voyons maintenant ce que la suite leur réserve.
Le Beau Jack
Le Beau Jack
Terrien
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 29/06/2017
Nombre de messages : 384
Bon ou mauvais ? : Je suis le héros
Zénies : 440

Techniques
Techniques illimitées : Atouts Jetables / Stun Baton Hyperion JR4000 / Conference Call / Gantelets-Flash
Techniques 3/combat : Fusion / Drone Bouclier
Techniques 1/combat : Conference Bitch

"Another happy landing" [PV] Empty
MessageSujet: Re: "Another happy landing" [PV]   "Another happy landing" [PV] ClockVen 25 Juin 2021 - 15:10
“Comment cela le chantier spatial n'est-il pas disponible ?”

“Avec la guerre entre l’Empire Cold et l'Empire Élyséen contre l’Alliance Maléfique en orbite autour de la planète, ils nous empêche de nous y stationner pour des réparations, monsieur Beau Jack.”

“Bordel de… Posez-vous sur la planète, on ne peut pas se permettre de prendre le risque de se faire repérer par l’armée du crâne d'œuf vu l’état de l’Hyper-Destroyer. Trouvez-moi un endroit suffisamment isolé.”

“La majorité de la planète est un vaste désert de glace. Nous pouvons facilement camoufler le vaisseau avec le système d’invisibilité et rester sous leur radar le temps que le conflit arrive à sa fin ! Le plus avantageux serait l’Alliance Maléfique, mais...”

"Ce sont des putains de bandits de haut calibre, aucune issue n'est préférable pour nous à l’instant-même. Bon, atterrissez-moi ça, je serais dans mes quartiers en attendant !”

C’est un choc, mais je vais le dire. La guerre sert à rien si elle n’est pas supervisée par des méga-corporations. Regardez-moi ce bordel, les espaces commerciaux sont bloqués par leurs conneries, ils auraient fait jackpot avec l’argent que j’ai sur moi pour réparer le vaisseau. Oui, J A C K P O T ! Je suis tellement important à l’économie que mon nom est dans le foutu manifestation de la chance et de la victoire dans le monde des jeux d’argent. Ça; c’est classe, ça, c’est stylé, mais putain de merde, qu’est-ce qu’ils me font chier, ces barbares sans disciplines. J’aurais eu beau à amener un véritable système hiérarchique et compétent dans leur galaxie qu’elle ne tiendrait pas un mois vu le QI négatif des habitants de cette galaxie. Je me demande même si ça vaut le coup de tenter de faire des pactes commerciaux et des alliances économiques avec les autres corporations d’ici, vu que tout peut disparaître en un claquement de doigts.

Bon, je peux au moins bouffer en paix en attendant, même si cette pizza est plus proche du carton que de la gastronomie terrienne. Je me demande s'il y a des gens comme moi qui viennent d’autres galaxies et qui tombent dans ce trou du cul de notre univers. Violence sans profit, injures sans raisons, mauvais goût esthétiques et j’en passe et des meilleurs.

“Monsieur Beau Jack, un vaisseau non identifié vient de se cracher à deux kilomètres de notre position suivis par six chasseurs qui se sont atterris à côté .”

Juste ma putain de chance !

“Non identifiés, c’est-à-dire ?”

“Ils correspondent à aucun clans, alliances, empires ou gouvernement connus dans cette galaxie ou dans la notre. Je vous envoie les images, monsieur Beau Jack !”

Voyons voir cela… Il s'agit d’un logo que je ne reconnais pas et ce sont des créatures anthropomorphiques comme sur la Terre de Pandeure. Ils pourraient être un problème tout comme une opportunité de se faire quelques chairs de canon dans cette galaxie. Nous allons voir directement cela.

“Préparez moi cinq soldats super brutasses, je vais sur les lieux personnellement !”

“Vous… vous êtes sûr ?”

“Depuis quand mes ordres sont-ils à être questionner, Amiral Hagaz, le dernier que je n’ai envoyé par le sas ?”

“Jamais, Président-Directeur Général Beau Jack !”

“C’est bien mieux ainsi. Maintenant, le reste reste à bord et défende l’Hyper-Destroyer s’il s’avère d’un piège d’un autre groupe anarchique à la con comme il y a tant dans cette galaxie foireux ! Quoique… changement de plan express avant de sortir ! Préparez moi un drone, on va rentrer directement en contact avec eux ainsi avant d’aller en face à face.”

Il m’a fallu, aller, dix minutes à tout péter pour finir cette pizza immonde et de m’étirer correctement de l’ennui et de la frustration qui envahit mon corps. Le drone se dirige couramment vers le groupe de… je vais juger des terriens (mais on va éviter de le mentionner au cas où ils viennent d’une autre planète à faire brûler) pour leur parler indirectement dans le confort de mon bureau.

“Bonjour créatures, je me présente, je suis le Beau Jack, PDG de Hyperion des septs galaxies, huit si on compte cet enfer galactique. Il semblerait que vous ayez eu quelques problèmes techniques en traversant cette zone. Bon, rien d'irréparable, mais vachement amoché, votre vaisseau.”

Maintenant que je les vois de plus prêt, on dirait qu’ils ont les mêmes détecteurs que les singes humanoïdes, là… les sayens, je crois ? Je m’en rappelle plus, je vais les nommer officiellement les fonchiers, ça leur collera mieux. Néanmoins, j’aimerais savoir dans quel camp ils sont, ces animaux.

“Bon, j’ai beau être neutre dans ce conflit d’abrutis, car vous l’êtes clairement si vous participez à cette guerre, mais vous êtes dans quel camp ? Auros ? Freezer ? Ou encore l’Alliance Maléfique ? Pffff… Hahahaha… Ooooh, mais quel nom de merde pour un empire galactique, je vous jure !”

Quoi ? Je suis pas assez subtil, trop direct ? J’ai une armée qui attend sagement dans le vaisseau, les seules raisons pour lesquelles je ne le fais pas, c’est que j’en ai marre d’entendre mes troupes se plaindre de crever constamment et surtout pour ne pas me faire repérer directement par les connards en orbite. Au pire, je fais sauter leur vaisseau directement avec mes tourelles et ça sera fait. Néanmoins, le fait qu’ils ne soient pas connus de mon réseau m’intrigue au plus haut point… tentons de fouiller davantage.

“Ou vous ne serez pas des gars qui viennent tout juste de se former et qui se sont fait prendre dans le champ de bataille alors que vous étiez neutres ? Si c’est le cas, je pense qu’on s’entre-aider au lieu de… vous savez, s’entre-tuer.”
Fox McCloud
Fox McCloud
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 11/06/2021
Nombre de messages : 15
Bon ou mauvais ? : Loyal bon
Zénies : 1080

"Another happy landing" [PV] Empty
MessageSujet: Re: "Another happy landing" [PV]   "Another happy landing" [PV] ClockDim 27 Juin 2021 - 20:53
Perd au beau milieu de nulle-part, c'est sur cet épais champ de glace qu'une nouvelle épave c'est écrasé. Les nombreuses batailles qui se sont succédé autour de cette planète n'ont pas fini de faire des ravages, transformant peu à peu cette couche de neige envahissante en un triste cimetière de vaisseaux. Peppy Hare ou le vétéran du groupe fut très assisté par le crash du Great Fox. Il avait beau rester silencieux, son regard porté vers le passé traduisait sa tristesse. Ce vaisseau n'était plus qu'une épave encore fumante et il était clair qu'il ne volerait plus jamais. Comme vous avez pu le deviner, cet engin spatial avait une grande valeur sentimentale pour le vieux lapin qui n'acceptait que difficilement la réalité de cet événement. Pour lui, c'était le vestige de nombreux souvenirs qui s'envolait en un éclat. Voyant cela, Falco s'approcha du vétéran et lui donna une petite tape amicale dans le dos.

Falco : T'en fais pas pour ça. Au moins, nous on est tous en un seul morceau, c'est le principal, non ?

Peppy : Et bien oui... mais quand même.

Slippy : Hey regardez c'que j'ai trouvé !

En peu de temps, la grenouille est ressortie de la carcasse métallique avec une heureuse surprise R.O.B. Certes, il ne fonctionnait toujours plus mais son châssis était miraculeusement resté intact. Peut-être que le réparer ne serait pas une tâche si ardue, après-tout ?

Fox : Bon, ça fait déjà une bonne nouvelle.

Krystal : Hé !  Regardez !

L'ensemble du groupe reporta son attention sur l'étrange machine volante désignée par la renarde bleue. Machinalement, Fox et Falco approchèrent leurs mains de leur holster respectif sans dégainer leurs armes pour autant. A vrai dire, tout deux étaient bien curieux de savoir quelle était cette chose qui se dirigeait vers eux et il ne leur fallut que peu de temps pour comprendre qu'il s'agissait d'un drone. Il ne fallut pas attendre plus de quelques secondes pour que celui-ci transmette les images en temps réel de ce patron posé tranquillement dans son bureau. Son message était clair : il était là pour marchander et en plus de ça il semblait être en mesure d'apporter d'avantage d'informations sur les récents événements à notre fine équipe. Voila  qui avait de quoi éveiller leur intérêt mais... à quel prix ?

Le Beau Jack : Bonjour créatures, je me présente, je suis le Beau Jack, PDG de Hyperion des sept galaxies, huit si on compte cet enfer galactique. Il semblerait que vous ayez eu quelques problèmes techniques en traversant cette zone. Bon, rien d'irréparable, mais vachement amoché, votre vaisseau.

Les membres de l'équipe se regardèrent un cours instant. Il n'y eut aucun mot mais un simple échange de regard pour déterminer quoi faire ou qui prendrait la parole. Ce n'est qu'après deux secondes que Fox se retourna vers l'écran pour répondre directement à ce nouvel interlocuteur.

Le Beau Jack : Bon, j’ai beau être neutre dans ce conflit d’abrutis, car vous l’êtes clairement si vous participez à cette guerre, mais vous êtes dans quel camp ? Auros ? Freezer ? Ou encore l’Alliance Maléfique ? Pffff… Hahahaha… Ooooh, mais quel nom de merde pour un empire galactique, je vous jure !

Fox : Hem, bonjour. Je m'appelle Fox McCloud, pilote en chef de l'équipe Star Fox. Nous avons été engagés pour une mission de sauvetage mais on a rencontré quelques problèmes en orbite.

Peppy : Et donc vous pourriez réparer ce vaisseau ?

Oui, ils avaient vite compris que et homme était là pour faire affaire et qu'il tirait son profit de cette guerre. Malheureusement pour eux, l'équipage ne savait ni quel argent, ni quelle quantité cet individu quelque peu louche allait leur demander pour un tel service.

Le Beau Jack : Ou vous ne serez pas des gars qui viennent tout juste de se former et qui se sont fait prendre dans le champ de bataille alors que vous étiez neutres ? Si c’est le cas, je pense qu’on s’entre-aider au lieu de… vous savez, s’entre-tuer.

Krystal : Ce n'est pas tout à fait ça mais je suis sûre que l'on peut trouver un terrain d'entente.

Slippy : Sinon, y'a moyen qu'on trouve un endroit plus chaud pour en parler ?

Falco : Il a pas tord. On se les gèle ici !

Fox : Excusez-nous pour ça mais c'est vrai qu'on est pas au meilleur endroit pour en parler. Est-ce qu'il y a un endroit ou on peut vous rejoindre avec nos vaisseaux ?

Ce sont certes des animaux mais eux, au moins, ils ne font pas de vagues. Il était un peu tôt pour en juger mais peut-être qu'un partenariat pourrait leur être profitable, qui sait ? Dans tous les cas, il serait préférable de continuer les présentations dans un lieu plus convenable pour faire affaire.
Le Beau Jack
Le Beau Jack
Terrien
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 29/06/2017
Nombre de messages : 384
Bon ou mauvais ? : Je suis le héros
Zénies : 440

Techniques
Techniques illimitées : Atouts Jetables / Stun Baton Hyperion JR4000 / Conference Call / Gantelets-Flash
Techniques 3/combat : Fusion / Drone Bouclier
Techniques 1/combat : Conference Bitch

"Another happy landing" [PV] Empty
MessageSujet: Re: "Another happy landing" [PV]   "Another happy landing" [PV] ClockMar 29 Juin 2021 - 11:39
Le contact avec Fox McCloud , pilote en chef de l’équipe Star Fox, a été établi. C’est moi ou ce nom pue le narcissisme ? Je veux dire, qui nomme sa faction après soit-même ? Personne ne devrait suivre cela sauf s’il a un certain charisme, un que je ne vois pas pour le moment. Après, ce sont des créatures anthropomorphiques, ça ne doit pas raisonner avec un humain qui est l’incarnation-même du charisme comme moi. Apparemment, ils étaient engagés pour une mission de sauvetage. Intéressant comme information. J’irais plus en profondeur sur ça plus tard, mais l’intervention du lapin qui ferait un meilleur repas que cette pizza que je viens de me coltiner demanda aussitôt si je pouvais réparer le vaisseau. Bon, je présume que c’est à mon tour de parler.

“Star Fox… ça ne me dit rien. Concernant votre vaisseau, je ne peux rien y faire. Si on était dans une galaxie civilisée, il y aurait certainement moyen que mes ingénieurs puissent le faire depuis l’une de mes stations, malheureusement, ce n’est pas le cas. Néanmoins, je vois que vous avez un robot inerte dans les bras de la grenouille. Je peux aisément fixer cela… la question reste si je dois vous faire confiance.”

Après tout, ils n’avaient pas décliné leurs allégeances à Auros, Freezer ou à l’Alliance très méchante. Néanmoins, si c’était le cas des deux crânes d’oeuf, dès qu’ils m’auraient vus, ils aurait certainement tirés à vue et je doute que les barbares de l’Alliance sanguinaire connaisse quoique ce soit en terme de manipulation ou de stratégie en dehors du meurtre en boucle et l’intimidation. Néanmoins, pendant que je parle de tout ça, je tape rapidement sur mon clavier pour avoir des informations sur Star Fox et… toujours rien. Ne me dites pas qu’ils sont également d’une autre galaxie ! Là, on peut parler affaire si c’est le cas! Ils demandèrent d’ailleurs rapidement de discuter dans un endroit plus chaud que les déserts gelés de cette planète de merde. Mmmhhhh…

“Je vous autoriserait de rejoindre mon vaisseau à la place de cet enfer de glace à une condition : j’aimerais connaître vos origines et le but de votre mission de sauvetage. Voyez-vous, je ne peux pas prendre le risque de recevoir de la visite dans mon Hyper-Destroyer sans qu’on se connaisse davantage.”

Ne soyons pas naïf, un héros doit être bienveillant envers des innocents, mais il ne doit pas être con non plus. Qu’est-ce qui lui prouvait qu’ils n’étaient pas d’autres types de bandits qui pratiquaient le mercenariat comme tant d’autres. Allez pour les mettre en confiance, je vais être gentil et dévoiler mon but de mon voyage dans cette galaxie.

“Personnellement, je ne suis pas de ce trou du cul de la taille d’une galaxie. Ça doit être la troisième que je la traverse pour faire affaire, tenter de monter les corporations de ce monde et recruter les grands esprits scientifiques qui vivent dans ce coin de l’univers. Avec toutes ces guerres sans but économique, impossible de faire du commerce digne de ce nom. Le seul endroit où vous auriez pu réparer votre vaisseau sur cette planète est couramment fermé à cause du conflit entre ces connards qui pensent que les empires sont encore d’actualités et des barbares qui doivent s’appeler “l’Alliance Maléfique” pour paraître intimidant. Pfff…”

Je roule des yeux à devoir prononcer à nouveau le nom de cette soi-disant super-puissance. Quoique, maintenant que j’y pense, peut-être le Nouvel Ordre n’était pas une aussi bonne idée de nom pour mon ancienne alliance. Même si le but était d’amener l’ordre et la paix dans cette galaxie à l’époque, c’était une idée de merde. Je pourrais cogiter sur une meilleure idée, mais d’abord, je dois voir ce que le renard des étoiles peut me raconter.
Fox McCloud
Fox McCloud
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 11/06/2021
Nombre de messages : 15
Bon ou mauvais ? : Loyal bon
Zénies : 1080

"Another happy landing" [PV] Empty
MessageSujet: Re: "Another happy landing" [PV]   "Another happy landing" [PV] ClockMer 30 Juin 2021 - 18:12
Malheureusement pour le groupe de mercenaires, ils allaient devoir faire une croix sur la réparation de leur vaisseau. Néanmoins, tout le monde était encore indemne et cet étrange individu qui leur parlait depuis son bureau, assurait qu'il lui était possible de remettre R.O.B en état de marche mais... il y avait un léger problème. Oui et il s'agissait d'un problème dont on ne pourra pas nier la réciprocité : Le Beau Jack ne faisait pas encore confiance envers les individus qui ont déboulés comme ça sur cette planète et de l'autre coté, eux non plus ne voulaient prendre le risque d'accepter l'aide d'un parfait inconnu disposant de suffisamment de moyens pour les mettre à mal mais... avait-ils vraiment le choix ? Chacun allait devoir faire preuve d'honnêteté pour instaurer un semblant de bonne entente et continuer cette discussion ailleurs. Le PDG était très clair : il ne laissera personne accoster son vaisseau tant qu'il n'en saura pas d'avantage sur les membres du groupe et leurs origines sans oublier les objectifs de leur mission. Soit, voilà des réponses que cet humain n'allait pas tarder à obtenir si il s'agissait là de la seule condition pour concrètement parler d'affaires.

Le Beau Jack : Star Fox… ça ne me dit rien. Concernant votre vaisseau, je ne peux rien y faire. Si on était dans une galaxie civilisée, il y aurait certainement moyen que mes ingénieurs puissent le faire depuis l’une de mes stations, malheureusement, ce n’est pas le cas. Néanmoins, je vois que vous avez un robot inerte dans les bras de la grenouille. Je peux aisément fixer cela… la question reste si je dois vous faire confiance.

Fox : Oui, je comprends. Voici Krystal, Falco Lombardi, Slippy Toad, R.O.B et Peppy Hare...

Le renard pris le temps de désigner à tour de rôle ses camarades qui saluèrent la caméra à tour de rôle, à l’exception bien sûr du robot qui n'était pas vraiment en état de faire quoi que ce soit.

Fox : … nous travaillons au service de l'Armée Cornerienne, sous les ordres du Général Pepper. Je ne pense pas que cela vous dise quelque chose mais nous venons presque tous du système solaire de Lylat, dans une autre galaxie.

Krystal : Tout ce que nous voulons, c'est retrouver les habitants qui ont lancé un signal de détresse et les escorter loin de cette planète.

Slippy : Hé, c'est pas une boite à pizza sur son bureau ?

Falco : Pas maintenant, Slippy !

Peppy : Monsieur Beau Jack, c'est bien ça ? Je sais que c'est un peu soudain mais ce premier contact serait pour vous une occasion de commercer avec les habitants de Corneria et les autres mondes du système solaire de Lylat. Je connais personnellement le Général et je peux vous assurer qu'il se montrera reconnaissant si vous nous venez en aide alors prenez le temps de considérer la question s'il vous plaît.

Voila des informations qui étaient bonnes à prendre. Ceci dit, cette histoire de guerre commençait à éveiller la curiosité du renard qui depuis tout à l'heure n'entendait que des noms qui ne lui évoquait absolument rien.

Fox : Désolé mais j'ai du mal à suivre. Je n'ai jamais entendu parler de ce Auros ou encore ce Freezer. Quand à « l'Alliance Maléfique », on en a jamais entendu parler mais je me doute qu'ils ne sont par là pour distribuer des cadeaux.

Falco : "Alliance Maléfique"... bonjour le nom ringard. Ouais, pour la faire courte on est dans aucun de ces camps là.

On dirait bien que tout a été dit. Le Beau Jack, va t-il saisir l'occasion qui lui est offerte ou se contentera t-il de laisser ses créatures en pâture à ses supers soldats ? Si l'un de ces choix pouvait s’avérer tentant, ce soi-disant héros savait très bien quelle option lui serait la plus prolifique... n'est-ce pas ?
Le Beau Jack
Le Beau Jack
Terrien
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 29/06/2017
Nombre de messages : 384
Bon ou mauvais ? : Je suis le héros
Zénies : 440

Techniques
Techniques illimitées : Atouts Jetables / Stun Baton Hyperion JR4000 / Conference Call / Gantelets-Flash
Techniques 3/combat : Fusion / Drone Bouclier
Techniques 1/combat : Conference Bitch

"Another happy landing" [PV] Empty
MessageSujet: Re: "Another happy landing" [PV]   "Another happy landing" [PV] ClockVen 2 Juil 2021 - 9:59
Donc ils viennent également d’une galaxie étrangère ? Mon Beau Jack, c’est BIN-GO ! Une preuve d’une autre présence dans l'infinité de l’espace qui ne soit pas des sept galaxies colonisés et de ce trou à rats. Et ils semblaient plus civilisés que les habitants de la majorité de ce coin rempli de bandits et de connards chauves. Néanmoins, le plus intéressant fut ce que le lapin avait à dire : une chance de commercer directement avec une nouvelle galaxie loin des autres corporations sans avoir le risque de se manger une supernova dans la gueule ? C’est le Jackpot ! Haha, j’adore ce nom, putain ! Une relation directe avec l’armée Cornerienne pourrait aussi servir de pacte militaire défensive au cas où l’un des clans barbares tenterait de s’étendre dans l’une de nos espaces galactiques serait également prometteur.

En attendant, ils sont complètement paumés, sans aucune idée sur la position diplomatique de ce monde. Je les mettrais au parfum, mais d’abord, ils doivent venir jusqu’à moi pour qu’un contrat puisse être établi. De toute façon, s’ils commencent à foutre la merde, je les défoncerait avec mes troupes qui sont encore à l’intérieur de l’Hyper-Destroyer.

“Très bien, je pense que je peux vous faire confiance, vous me semblez suffisamment civilisé pour en être digne. Allez dans vos vaisseaux, suivez le drone et atterrissez pile derrière lui. Mon vaisseau est couramment invisible et je ne veux pas que vous me l'abîmer davantage.”

Aussitôt, je les observe depuis mon dispositif et le drone se barre dès qu’ils sont parés. Je sors de mes quartiers privés pour me rendre vers l’entrée du vaisseau tout en donnant les ordres du jour. Pas d’actions agressives face aux anthropomorphes à moins qu’ils ne démarrent le combat, pas de blagues foireuses sur eux durant leur présence et surtout, pas de photo. Je sais qu’il y a des dégénérés qui s'amuseraient sur des images de ce genre de créatures en ligne et que la revente serait profitable, mais je rejette ce genre de comportement ! Si on se fait du fric, c’est grâce à la guerre et la vente d’armes, pas en alimentant Skagaffinity !

Me voilà devant la porte et dès que le drone arrive devant la position de l’Hyper-Destroyer,  ils devraient uniquement voir la porte du vaisseau s’ouvrir et y apercevoir l’intérieur depuis, mais le reste de ma merveille de guerre reste complètement invisible.

“Bienvenue dans l’Hyper-Destroyer. On se dépêche, mon dernier désir est de me faire repérer par les forces de l’Empire Élyséen !”

J’attends calmement que toute l’équipe rentre avant de refermer la porte et que le vaisseau devient entièrement invisible sans preuve de son existence sur la planète gelée nommée après un godemichet à la grande gueule ! Ils peuvent voir maintenant l’intérieur de mon vaisseau et… OK, on voit quelques dégâts à l’intérieur de mon dernier combat face à l’armée de ce connard d’Auros, mais regardez moi tous ses soldats avec les meilleures armes et armures du monde, car ils étaient manufacturés par mon entreprise, bébé ! Je fais signe à Star Fox de me suivre alors que je m’enfonçais dans le vaisseau pour arriver à la salle d’informatique et, accessoirement, d’informations ou il y avait exactement dix sièges fraîchement libres après un passage au sas de leurs anciens occupants ! Je m’assois à la tête de la table, bien évidemment et j’invite du signe de la main de faire de même à ces animaux plus civilisés que les sayens.

“Nous pourrons parler tranquillement ici. Je suis certain que vous êtes remplis de question sur cette nouvelle galaxie ou encore sur ma méga-corporation, posez-les et je vous les fournirai avec grand plaisir. Nous pouvons également parler business si l’un de mes produits vous intéresse..."

Entre mes espions et mon équipement, j’ai de quoi à offrir. Si mes relations avec une nouvelle galaxie ne finisse pas dans le sang et ma mort, je ne dirais pas non pour une fois !
Fox McCloud
Fox McCloud
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 11/06/2021
Nombre de messages : 15
Bon ou mauvais ? : Loyal bon
Zénies : 1080

"Another happy landing" [PV] Empty
MessageSujet: Re: "Another happy landing" [PV]   "Another happy landing" [PV] ClockMer 7 Juil 2021 - 1:14
Après un cours échange au beau milieu de ce désert gelé, l'équipe Star Fox est finalement parvenue à prouver qu'elle était plus ou moins digne de confiance et que ses intentions étaient pacifistes. Tout comme le Beau Jack a pu le remarquer, ces animaux venus d'ailleurs se sont avérés bien plus civilisés que la plupart des guerriers au sang-chaud qui peuplaient cette galaxie. En d'autres termes, il y voyait un moyen de faire du profit avec une civilisation plus à même de commercer avec lui et ce, sans craindre d'essuyer des pertes à la suite des caprices d'un conquérant soit fou soit belliqueux. Même si le groupe de créatures anthropomorphes hésitaient encore à faire confiance à cet individu, peu d'options se sont offertes à eux et il aurait été dommage de manquer l'opportunité de rentabiliser un premier contact avec une civilisation étrangère. Après avoir entendu le signal, les mercenaires retournèrent chacun dans leur arwing personnel et s'envolèrent tour à tour. En se rejoignant dans le ciel, les pilotes se placèrent les uns derrières les autres, exécutant une formation « Trail » alors qu'ils suivaient le drone qui les guidait directement vers vaisseau de son propriétaire.

Le Beau Jack : Bienvenue dans l’Hyper-Destroyer. On se dépêche, mon dernier désir est de me faire repérer par les forces de l’Empire Élyséen !

Fox : Je me doute qu'ils ne soient pas là pour plaisanter... ils veulent quoi au juste ?

Les véhicules se posèrent l'un après l'autre lorsqu'ils arrivèrent à l'intérieur de ce gigantesque vaisseau spatial. A leur arrivée les créatures provenant du système solaire de Lylat furent quelque peu surprises en découvrant les lieux. Outre le design du vaisseau et les technologies qui leur semblaient plus ou moins familiers, tout semblait immense pour eux qui voyaient le monde depuis leurs petites tailles avoisinant les un mètre cinquante. Sans attendre, les membres du groupe suivirent le maître des lieux qui était en train de les guider vers la salle informatique. Sur le chemin, les aventuriers de l'espace s'échangèrent quelques regards.avisant de la situation. Comme leur hôte pouvait se l'imaginer, leurs esprits étaient submergés par les questions qui semblaient déferler tant la curiosité était palpable sur le visage de certains d'entre eux.

Falco : Pas mal cet engin... il a de l'allure, c'est sûr.

Krystal : Tout ça a du coûter une fortune...

Slippy : Hey, vous pensez qu'on pourrait en avoir un pareil, un jour ?

Peppy : Ce serait donner de la confiture à des cochons. Vous avez vu ce qu'il reste du notre ?

Fox : C'est bon Peppy, on en parlera plus tard.

Ce vaisseau était vraiment gigantesque mais il ne fallut pas plus de quelques minutes pour arriver à la dite salle informatique. Comme des êtres civilisés, les étrangers sont restés debout jusqu'à ce que le propriétaire de l'Hyper-Destroyer ne les invite à s'asseoir. Une fois tous installés sur leur chaise, ils écoutèrent attentivement cet homme qui leur proposait généreusement ses informations et ce sans la moindre contrepartie. N'hésitant pas à souligner qu'il se ferait un plaisir de commercer avec eux, ce businessman semblait plutôt à l'aise avec ces inconnus. En fait, il semblait plutôt social et doué pour mettre à l'aise ses interlocuteurs... mais est-ce que tout ceci était bien réel ? Cette question avait traversée l'esprit de chacun d'entre eux. Un homme qui se pointe juste après le crash d'un vaisseau pour venir à la rescousse, ça semblait un peu trop soudain... mais l'on ne pouvait pas tirer de conclusion hâtive sur des coïncidences. En ce moment, Le Beau Jack se comportait comme un véritable bienfaiteur et il se devait être traité de la sorte par les personnes qui sont maintenant autour de la même table que lui.

Le Beau Jack : Nous pourrons parler tranquillement ici. Je suis certain que vous êtes remplis de questions sur cette nouvelle galaxie ou encore sur ma méga-corporation, posez-les et je vous les fournirai avec grand plaisir. Nous pouvons également parler business si l’un de mes produits vous intéresse...

Fox : Pour commencer, nous aimerions en savoir un peu plus sur les planètes les plus importantes de cette galaxie et leurs gouvernements actuels. Ça nous aiderait à y voir un peu plus clair sur ce qui nous entoure et agir en conséquence.

C'était une évidence, ils allaient avoir besoin d'avantage d'informations sur les mondes dans lesquels ils agiront prochainement pour remplir leur mission efficacement et sans accrocs sans quoi, le désastre qui s'est produit à leur arrivé pourrait bien recommencer.

Slippy : On a un partenaire un peu mal en point aussi. Vous avez de quoi régler ça à bord, hein ?

Depuis tout ce temps la grenouille portait son camarade de métal sur le dos. Celui-ci ne bougeait toujours pas, inerte. L'impulsion électromagnétique semblait avoir grillé ses circuits et les réparations allaient s'avérer quelque peu compliquées... mais pas hors de portée.

Peppy : A propos de votre Corporation, Monsieur Beau Jack... pourriez-vous nous en dire d'avantage ? Je veux dire, dans quelle genre d'activités êtes-vous en particulier ? Je ne voudrais pas paraître indiscret mais nous aimerions savoir un peu plus sur vous et votre commerce avant de parler de choses concrètes.

Krystal : …

C'est fou comme le Beau Jack et son armée ont attisée la curiosité de chacun. Depuis son arrivée, Falco n'a pas dit grand chose parce-qu’il n'avait visiblement pas grand chose à ajouter. Les mains posées derrière sa nuque, il restait à l'écoute sans vraiment s'impliquer dans la conversation mais pour la renarde, c'était différent. Les coudes sur la table, les doigts entrecroisés, elle plongeait son regard dans celui du directeur d'Hyperion. S'il y prêtait attention, peut être que le responsable de cet endroit s'en rendrait compte : elle semblait le fixer depuis le début. Cela dit, on ne pouvait pas prendre ce comportement pour une offense ou un soupçon d'hostilité pour autant, la jeune femme semblait étonnamment plus calme que tous les autres membres de son groupe. Pourtant, il y avait quelque chose de dérangeant chez elle. Était-ce le doute qui la poussait à la méfiance ou bien y avait-il autre chose ? Quoi qu'il en soit, elle ne comptait rien dire pour le moment et ses compagnons étaient bien curieux d'en savoir d'avantage sur ces nouveaux horizons qui s'offraient à eux.

Le Beau Jack saura t-ils satisfaire leur curiosité ?
Le Beau Jack
Le Beau Jack
Terrien
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 29/06/2017
Nombre de messages : 384
Bon ou mauvais ? : Je suis le héros
Zénies : 440

Techniques
Techniques illimitées : Atouts Jetables / Stun Baton Hyperion JR4000 / Conference Call / Gantelets-Flash
Techniques 3/combat : Fusion / Drone Bouclier
Techniques 1/combat : Conference Bitch

"Another happy landing" [PV] Empty
MessageSujet: Re: "Another happy landing" [PV]   "Another happy landing" [PV] ClockMer 7 Juil 2021 - 17:24
Nous sommes tous dans la salle d’informatique, je me suis permis de ne pas répondre directement à la question de Fox quand il était rentré dans le vaisseau, je peux le faire ici sans soucis. Je suis assis dans le meilleur siège, bien sûr, avec injecteur de dopamine pour faire un bien fou. Dommage que ce siège me soit réservé, je suis certain que beaucoup voudraient connaître le bien-être que ça procure. Bref, il était temps de participer aux questions-réponses. Le renard semblait être le plus dynamique, à me demander les planètes importantes de cette galaxie. J’appuie sur un bouton qui fait apparaître un socle au milieu de la table et un clavier de mon côté. Je tape rapidement le nom du premier sujet de conversation : la Terre. Elle apparaît au-dessus du support, qui s’avère être un projecteur holographique.

“Pour vous répondre, Fox, je vais vous présenter la Terre… de cette galaxie, j’en ai une autre de là où je viens, comme quoi le manque d’originalité est courant chez l’espèce humaine. Enfin, bref ! Ceci est ce qu’on peut considérer le centre culturel et le hub central économique de ce coin de l’espace. Des villes dignes de ce nom mais nommées de façon nulle, une économie grandissante, des espèces extraterrestres venant de toute la galaxie pour y vivre... Oui, ceci serait un endroit idéal pour démarrer une méga-corporation qui pourrait guider cette galaxie. Seul souci : la planète est victime de son propre succès. Vu sa démographie et sa popularité, beaucoup de malades la prennent pour cible pour causer des génocides et des meurtres à foison juste pour se donner la côte. Sans compter l’ancien dirigeant qui a pété toutes les villes de la planète pour fuir une guerre. Parlons néanmoins du dirigeant actuel de cette perle.”

J’entre maintenant sur le clavier le nom de [D R A V E N], notre seul candidat dont je vais devoir dire que je ne le hais pas forcément. Certes, il m’a volé la place en tant que dirigeant de la Terre pendant la guerre face à Maliwan, mais je ne peux pas dénier son charisme proche du mien. Le mot-clé est “proche”, je reste le plus beau gosse d’entre nous deux.

“Voici Draven, l’actuel président terrien ! Charismatique, ancienne célébrité, élu par le peuple suivant le désastre qu’à laissé son ancien roi. Son gouvernement n’est pas encore connu, il n’a pas eu le temps de l’établir avant que Auros, le roi de l’Empire Élyséen, ne commence son attaque sur notre univers. La dernière source d’information que j’ai concernant ce Draven est une réunion avec Auros pour trouver un terrain d’entente avant de foncer à l’attaque face à deux terroristes. Depuis, plus de nouvelles, probablement mort. D’ailleurs, Fox, tu désirais savoir ce qu’ils veulent, hein ?”

J’en profite pour taper rapidement [A U R O S] sur mon clavier pour faire apparaitre le sac à merde en personne sur l’hologramme.

"Apparemment, nos dieux auraient orchestré une attaque terroriste sur son empire et il demande compensation pour les dégâts occasionnés. Je l’ai rencontré en personne et ce connard est belliqueux, violent et par-dessus tout, chauve ! Bref, son empire a pris le contrôle de cette galaxie et ne s'étend pas en dehors pour l’instant, mais je suis techniquement en conflit avec lui suite à mon refus d’accepter ses taxes suite à une attaque à laquelle je n’ai même pas participé. Assez parlé de ce salopard interuniversel ! Passons à la deuxième planète la plus importante.”

[D Ö S A T Z]

“Je vous présente Dösatz, une autre planète mercantile qui est connue pour ses tournois d’arts martiaux et pour être une mégalopole qui compose tout le globe. Il s’agit d’une oligarchie des gens les plus influents de cette planète : Queen Némorte, Makoro Odo et j’en passe des meilleurs. Dû à son nombre impressionnant de mercenaires, de combattants au niveau effarant vivant dessus et à l’influence de son gouvernement sur le marché galactique, elle est statistiquement imprenable. Heureusement pour elle, car des guerres pour s’emparer du contrôle des planètes, il y a en par ici, bordel !”

[H E R A]

“Maintenant, Hera. Oh, putain, Hera. Ce caillou n’est qu’un ample désert sans fin de sable et de températures infernales. Elle est notable pour deux raisons : son marché est ouvert à tous, peu importe leur horizon, et la dictature de l’empereur Freezer, le suce-bite personnel d’Auros. Si vous ne l'aviez pas remarqué, il s’agit du nom de cette planète et oui, il est né dessus… Qui nomme son gosse après sa patrie, sérieusement ? Je ne sais pas, mais il n’est pas doué pour donner des noms ! On a fait le tour, il existe certainement d’autres planètes qui peuvent vous intéresser, mais pour moi, on a vu le principal !”

Puis vient la question du français, enfin, de la grenouille, qui demande si c’est possible de réparer leur servant robotique à bord de l’Hyper-Destroyer. Je pense que nous pouvons commencer à marchander par ici.

“Bien sûr que nous avons le matériel pour le remettre sur pied, mais… il s’agit de mon matériel, il faudra payer pour que nous puissions le réparer. Je présume que vous n’avez ni de dollar, ni du… rah, j’ai oublié… enfin bref, la monnaie de cette galaxie sur vous. Donc je vais vous faire une offre après que j’en ai fini avec vos questions. Suivant !”

Maintenant c’est le lapin, qui ferait un excellent complément à ma pizza de tout à l’heure, qui veut en apprendre plus sur ma méga-corporation. Un grand sourire s’affiche sur mon visage alors que j’appuie sur un second bouton pour faire apparaître trois banderoles : une immense au nom de ma compagnie, Hyperion ! et tout autour, les deux autres montrant ma belle personne. C'est tout simplement magnifique !

“Voilà une question intéressante ! Je vous présente Hyperion ! Une compagnie se spécialisant dans tous les domaines possibles et inimaginables ! Je pourrais tous les citer, mais je vais vous laisser avec une liste exhaustive sur l’hologramme pendant que je vous parle des domaines qui devraient véritablement vous intéresser !”

Je tape sur mon clavier [R E C H E R C H E S] et [C O M M E R C E] avant de m’étirer un bon coup, le temps qu’ils jettent un coup d'œil rapide. Puis, je clique sur un troisième bouton sous le bureau : autour d’eux s’ouvrent d’entre les murs des armureries remplies de flingues, boucliers, Oz Kits et autres équipements indispensables dans le monde dans lequel nous vivons.

“Comme toutes les méga-corporations qui se respectent, nous sommes avant tout une compagnie basée sur le militaire. Nous vendons deux types d’armes en particulier : une branche se spécialisant sur une précision sans fin et une deuxième qui vous offre un bouclier pour vous défendre de tous les bandits sur votre chemin. Fusils à pompe, fusils de précision, SMGs et pistolets à répétition. Nos boucliers équipables non intégrés à nos armes sont spécialisés pour amplifier la puissance des armes, particulièrement utile pour un sniper ou pour les armes lourdes… que nous ne vendons pas. Enfin, les Oz Kits, ces petites merveilles vous permettent de respirer dans l’espace sans aucun problème. Si vous le désirez, je peux vous montrer l’étendue de mon arsenal dans l’un de nos stands de tir présents sur le vaisseau.”

Je balaye la table de mon regard et en dehors du piaf qui se la coule douce et de la renarde qui me fixe depuis tout à l’heure pour m’admirer, ils semblent tous être intéressés par mes produits et ce que j’ai à offrir.

“À moins que vous ayez d’autres questions, j’aimerais vous proposez une offre. Vous dites être des mercenaires pour une armée ? Je vous donnerai d’amples informations sur les galaxies et la réparation de votre robot en échange d’un petit service.”

Je clique sur les deux derniers boutons pour tout refermer : armureries et banderoles. Il est temps d’être vraiment sérieux pour un instant. Je tape [A N G E:
 
“Ceci est ma fille, l’Ange. Elle a été sauvagement assassinée par une troupe de bandits assoiffés de sang et de fortune. A ce jour, je pense tous les avoir eu, à l’exception d’un !”

[Z E R 0]

“Je vous présente Zer0, et mes espions ont des preuves qu’il se trouve dans cette galaxie. Sa position exacte nous est inconnue, mais il fait partie des connards qui ont tué l’Ange. Voici mon offre : je vous répare votre ami robotique, vous me ramenez ce tueur d’enfants et en échange, je vous ouvre la voie vers le meilleur armement que ma société puisse offrir à votre armée, ainsi que tous les trucs civils pour les habitants de votre galaxie. Avons-nous un marché ?”
Fox McCloud
Fox McCloud
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 11/06/2021
Nombre de messages : 15
Bon ou mauvais ? : Loyal bon
Zénies : 1080

"Another happy landing" [PV] Empty
MessageSujet: Re: "Another happy landing" [PV]   "Another happy landing" [PV] ClockVen 16 Juil 2021 - 20:27
Le moins que l'on puisse dire, c'est que les membres de l'équipe allaient devoir y donner du leur s'ils voulaient retenir une aussi grosse quantité d'informations ! Tout d'abord, il fallait commencer par la Terre, cette planète bleue pleine de verdures avait de quoi attirer de nombreux visiteurs si l'on en croyait les dires du Beau Jack. Plus étrange encore, l'écosystème de la planète en question était vraiment très similaire à celui de Corneria, chose qui ne laissa pas les intéressés de marbre alors qu'ils contemplaient l'image holographique. Ceci étant dit, elle était aussi un véritable aimant à problème, ce qui suggérait implicitement d'éviter d'y faire un tour à moins de chercher des ennuis. Coté politique, nous en arrivions au Président d'une République à peine reconstruite. Dès le début de son mandat, Draven a eut fort à faire, il fallait le reconnaître. Comme l'indiquait le maître des lieux, son gouvernement a été un petit peu « bousculé » pour ne pas dire écrasé par celui de l'Empereur Auros qui a imposé sa supervision à l'ensemble des mondes de l'Univers 7.

Falco : Et ben... faut croire que les belligérants sont partout quoi qu'on fasse, pas vrai ?

Fox : On dirait bien, ouais...

Le sujet se porta ensuite sur la planète Dösatz : une planète d'avantage régie par le commerce qu'autre chose, soit un lieux un peu plus sur pour des mercenaires de l'espace. Cette fois-ci, on parlait d'un monde qui avait réellement de quoi éveiller la curiosité de chacun et si la concurrence était déjà installée là bas alors c'était peut-être aussi l'occasion pour Star Fox de se faire connaître auprès de leurs futur employeurs dans ce coin isolé de la galaxie. S'il ne disait mot, on pouvait deviner au regard ce de renard qu'il comptait bien jeter un œil là bas, ne serait-ce que pour établir un contact pacifique avec les habitants de ce monde... mais il écarta rapidement cette idée de son esprit. Il y avait encore quelques priorités à revoir et l'extraction des habitants de Freezer en faisait partie, il ne pouvait pas se permettre de passer à autre chose avant de s'en être occupé.

Vint ensuite la planète Héra. Ce globe, bien que qualifié de « cailloux », ne figurait pas parmi les mondes que les gens ignoraient. En effet, son commerce florissant avait de quoi éveiller ceux qui cherchait à se faire de l'argent et le groupuscule allait justement en avoir besoin s'ils voulaient se procurer un nouveau vaisseau. Ceci étant dit, ils allaient devoir investir beaucoup de leur temps pour réunir une somme suffisamment grande pour obtenir un nouveau vaisseau et la tâche n'allait pas être facile pour eux. Revenons-en maintenant à la question de Slippy qui cherchait à faire réparer son partenaire mécanique. Comme on pouvait s'y attendre, il allait falloir passer à la caisse pour obtenir ce genre de service et la question d'argent s'avérait bien souvent compliquée lorsque les monnaies d'ailleurs n'ont aucune valeur.

Slippy : Euh... on a des crédits galactiques. Ça compte ou pas ?

Falco : Laisse tomber, ça doit rien valoir par ici.

Si le mur de la langue n'était étonnamment pas un problème ici, l'argent allait vite en devenir un mais gardons cela pour plus tard. Le Beau Jack allait maintenant parler de sa glorieuse multi-corporation. Il suffisait de le voir pour comprendre à quel point il était fier de cet accomplissement. Après tout, qui sait combien de temps et d'argent il a investi dans ce projet ? Cela dit, cela devait bien être le minimum requis pour régner sur des galaxies entières. Suite à l'action du boss, les murs ne tardèrent pas à s'ouvrir, révélant ainsi diverses équipements et autres merveilles technologiques à la fois semblables et différentes aux armements corneriens. Si ça y ressemblait de proche ou de loin, cela signifiait que les aventuriers de l'espace pouvaient donc s'en servir eux aussi mais il restait toujours un problème à résoudre, le même : l'argent.

Falco : De jolis joujous, c'est sûr... mais ça doit coûter une blinde.

Peppy : Falco !

Falco : Quoi, j'ai pas raison ?

Fox : Okay, on se calme tout le monde. Vous aviez parlé d'une offre ?

Là, ils commençaient enfin à parler de choses sérieuses. Après en avoir terminée avec cette série de questions réponses, les personnes présentes dans cette pièce allaient d'avantage parler d'affaires et ce tout en écartant le problème mentionné un peu plus tôt. Les hologrammes se suivaient au fur et à mesure que le Beau Jack tapotait sur les touches de son clavier, affichant ainsi les représentations visuelles de l'Ange ainsi que de Zer0. Donc, ce dernier aurait assassiné sa fille ? Mais pourquoi aurait-il fait une chose pareille ? Est-ce que des gens en voulaient au directeur d'Hyperion au point de tuer sa fille ? En y réfléchissant, ça semblait même évident. Comment un homme aussi riche aurait-il pu être épargné par la jalousie des plus ambitieux ? Quoi qu'il en soit, le bandit désigné était encore en liberté dans cette galaxie et Star Fox n'allait ni laisser passer cette occasion, ni laisser un criminel en liberté.

Fox : Bon sang... je suis désolé pour votre fille. Écoutez, dès qu'on en aura terminée avec notre mission, je vous promet qu'on ira...

Krystal : Attends.

Fox : Krystal ?

Tiens ? Celle qui n'avait pas dit un seul mot depuis son entrée dans cette salle venait tout juste de s'interposer. Les membres du groupe la regardèrent avec une curiosité palpable sur leur visage. Pourquoi l'arrêtait-il juste alors qu'il s’apprêtait à conclure un marché ? Si elle voulait vraiment empêcher qu'un accord se mette en place, elle aurait pu intervenir avant. Alors pourquoi...

Krystal : Pourquoi ne vous avez-nous pas donné votre vrai nom, John ?

Toute comme cette intervention, cette question était pour le moins... inattendue. Cela dit, l'originaire de Cerinia était en mesure de savoir de nombreuses choses et le nom véritable du Beau Jack en faisait partie lui aussi. La jeune femme semblait sérieuse et cette demande n'avait rien d'anodin. Pour le bien de son équipe, elle voyait en cet instant la nécessité de discerner ou se situait le mensonge et la vérité. L'ensemble des mercenaires tournèrent alors leurs regard vers le l'homme d'affaire sans ajouter un mot. Visiblement, eux aussi étaient bien curieux de savoir qui il était vraiment mais avant même que l'intéressé ne puisse répondre à la question, la renarde enchaîna sur une deuxième.

Krystal : Dans quel but l'a t-il tuée et ou pouvons-nous le trouver ?

Il était évident qu'elle parlait de Zer0 désormais. Ses yeux ne se détachèrent à aucun instant de ceux de cet humain. On croirait presque qu'elle sondait son esprit de cette façon mais ne nous attardons pas d'avantage sur les détails. Tout le monde ici semblait plus ou moins intéressés par ce marché qui leur semblait plus que correcte et même profitable mais ils ne pouvaient aucunement se permettre d'avancer à l’aveugle ou de se retrouver à nouveau mêlés à un conflit qui ne les concernait pas vraiment. En d'autres termes, ces animaux n'avaient besoin que d'une chose pour se décider : la certitude. John, sera t-il en mesure de la leur fournir ? Si tel est le cas alors nous sommes au début d'un long partenariat.
Peppy : Plus nous en saurons, mieux nous agirons alors n'hésitez pas à nous dire tout ce que vous savez.
Le Beau Jack
Le Beau Jack
Terrien
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 29/06/2017
Nombre de messages : 384
Bon ou mauvais ? : Je suis le héros
Zénies : 440

Techniques
Techniques illimitées : Atouts Jetables / Stun Baton Hyperion JR4000 / Conference Call / Gantelets-Flash
Techniques 3/combat : Fusion / Drone Bouclier
Techniques 1/combat : Conference Bitch

"Another happy landing" [PV] Empty
MessageSujet: Re: "Another happy landing" [PV]   "Another happy landing" [PV] ClockDim 18 Juil 2021 - 16:57
“Tant qu’on ne pourra pas faire davantage connaissance pour connaître la valeur de votre économie, je ne peux pas prendre le risque d’accepter vos crédits galactiques.”

Je ne le cache pas, je suis un homme d'affaires après être un héros, mais l’altruisme sans queue ni tête n’est pas dans mon vocabulaire. Je pourrais leur faire confiance et accepter leur argent en assumant qu’ils reviendront avec un pacte commercial entre nos deux gouvernements, mais je ne suis pas con, je ne vais pas prendre le risque ! Après tout, si les fables m’ont appris une chose, c’est de toujours me méfier d’un renard. Enfin, certains vont dire que je suis méfiant de tout pour commencer, mais ce n’est pas en étant con qu’on construit un empire commercial, militaire et scientifique comme le mien. Je dicte la culture et l’économie de toute une galaxie avec Hyperion, bordel de merde !

Bien sûr, je leur présente ma meilleure marchandise à ces sacs à puces et le piaf semblait être rapide à admirer mes flingues et fusils. Vous savez quoi ? Je l’ai bien, ce Falco. Il a compris que leur argent ne valait rien ici et il est un homme de culture en terme d’armement tout en comprenant l’aspect monétaire de la chose. Toi, si tu quittes cette escouade, je pourrais t’offrir une place dans mon bataillon. Enfin, faudrait créer une armure tout simplement pour lui pour son gabarit et son gros bec, mais ça se résout en quelque secondes grâce à ma technologie.

“Non, il a raison, ce sont des armes particulièrement chères, mais dont l’efficacité sur le terrain est incomparable sur le marché en termes de précision et de protection ! Contrairement aux autres qui pensent que faire le maximum de dégâts vaut quelque chose, ça ne sert à rien si tu n’es pas foutu de toucher ta cible.”

Puis le chef d’escouade commença à vouloir entendre parler du plus important et la raison même pourquoi j’ai accepté de les recevoir à bord : une offre des plus alléchantes. Réparation d’un robot contre la capture d’un tueur d’enfants contre des armes de qualités rares, principalement surnommés bleus. Quoi, vous pensez que j’allais leur donner des armes que mon armée possède. je suis prêt à armer un autre gouvernement contre la mort de Zer0, mais je dois m’assurer que je garde l'ascendant en cas de trahison.

Bref, l’explication et les raisons du pacte ont été données, reste plus que je répare leur robot et… Elle veut quoi, la renarde ? John ? ELLE VIENT DE M’APPELER JOHN ? Calmos, Jack, calmos, c’est une affaire qui pourrait te donner l’avantage sur cette galaxie et les 7 autres militairement et commercialement, tu ne peux pas te permettre de la buter, même si c’est particulièrement tentant de la jeter dans un ravin sur cette planète glaciale de merde ! Elle ose enchaîner, elle ose putain d’enchaîner sur une autre question. Pourquoi ma fille a été tuée ? Oooooh, il va y  avoir une disparition inopportune une fois le contact avec l'Armée Coronarienne sera établi dans le marbre ! Je vais jouer à son putain de jeu. Par contre, elle n’a pas dû suivre la conversation concernant où le connard expert dans l’âme et dans les animes se trouve. Si je le savais, j’aurais déjà envoyé mon armée sur lui à la place de celui d’Auros !

“Très bien, Krystal, je ne sais pas comment tu le sais, mais oui ! Mon nom de naissance est John. Connaissez vous l’onomastique ? La science des noms ? Jack veut dire John. Jack est juste largement meilleur pour les affaires, roule mieux sur la langue et n’est pas aussi fade que son glorieux équivalent. On nomme les morts dont on ne connaît pas le nom, John. Et j’ai l’impression d’avoir déjà mis mon nom, le Beau Jack, dans le panthéon des septs galaxies, madame ! Pour votre deuxième question !”

[PANDORE]

“Je vous présente Pandore, une planète riche à un élément rare nommé l’éridium. Un minerai particulièrement rare que ma compagnie avait pour but d’extraire pour permettre un meilleur lendemain à l’humanité. Malheureusement, cette planète est un nid des êtres les plus sordides et fous de cette galaxie. Mon but était simple : ramener l’ordre et la paix sur une planète infectés par les bandits et une faune des plus dangereuse.”

Je tape rapidement sur mon clavier pour leur montrer la cruauté de cette planète. Des images de tarés qui s'entretuent, de créatures plus dangereuses que ce qu’ils ont dû connaître et les tueurs d’enfants qui s'attaquent à mes bases militaires pour finir l’exposition.

“Je ne pense pas que ce soit dans vos galaxies, mais dans les miens, nous avons des ruines que nous avons nommées des arches. Des vestiges des éridiens, une civilisation précédant la nôtre. La première qu’on avait ouverte sur Pandore a fait surgir l’éridium et il y a avait une seconde encore plus importante : L’Arche du Guerrier. Ma fille était instrumentale pour l’ouvrir et apporter la paix sur cette planète décadente, mais ces salopards ne voulaient qu’une chose : m’y empêcher. Ils l’ont donc tuée de sang froid avant que je puisse arriver pour la sauver. Néanmoins, j’ai quand même réussi à ouvrir l’arche et depuis que Pandore est devenu paisible, mon but principal est de la venger, en plus de mes obligations en tant que PDG d’une méga-corporation. Zer0 est le dernier qui n’a pas été puni pour ses actes.”

Mon regard affronte directement celle nommée après des produits illicites alors que je lui raconte toute l’histoire. Si cela ne lui suffisait pas, je vais devoir faire pression pour qu’ils acceptent.

“Je ne sais pas où cet assassin obsédé par les Haikus se trouve. À vrai dire, aucun de mes contacts ou espions ne le sait. C’est pour ça qu’une équipe comme la vôtre peut m’aider à le pister et à rendre justice à l’Ange. Après, vous pouvez toujours refuser, mais je doute que beaucoup de personnes puissent réparer votre petit camarade robotique dans cette galaxie, voir même votre vaisseau spatial qui sera abandonné dans la neige de cet enfer gelé.”
Fox McCloud
Fox McCloud
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 11/06/2021
Nombre de messages : 15
Bon ou mauvais ? : Loyal bon
Zénies : 1080

"Another happy landing" [PV] Empty
MessageSujet: Re: "Another happy landing" [PV]   "Another happy landing" [PV] ClockJeu 22 Juil 2021 - 16:43
Krystal : Excusez-moi, je comprends mieux désormais.

Bien, il semblerait que des précisions aient été apportées à la renarde qui s'est avérée un poil trop curieuse pour sa propre sécurité. Cela dit, le reste du groupe semblait rassuré. Si ce n'était pas devenu évident, la jeune femme était en mesure de percevoir la vérité là ou elle se trouvait et l'honnêteté de son interlocuteur ne faisait plus aucun doute. Pour ce qu'il en était de la suite, et bien il s'agissait de Pandore : ce monde riche en minerais que décrivait le Beau Jack, était aussi la dernière terre que sa défunte fille ait pu fouler. C'était malheureux mais nulle ne pouvait revenir sur le mal qui a déjà été causé. Tout ce qu'il restait à faire, c'était d'avancer... et le maître d'Hyperion avançait à sa façon. Que voulait-il vraiment ? La justice ou bien la vengeance ? Dans les deux cas, il était à parier qu'il aimerait s'en occuper lui même. Une chance pour lui car les mercenaires n'avaient aucune raison de lui refuser ce service qu'il venait de demander.

Falco : Bon ! On dirait qu'on a fait l'tour du sujet, pas vrai ?

Slippy : Alors, Fox ? Qu'est-ce que t-en dis ?

Le renard avisa son groupe un bref instant, balayant la salle du regard avant de se lever de son fauteuil.

Fox : C'est d'accord. On a un marché maintenant. D'abord on file terminer ce que l'on est venu faire sur Freezer, vous réparez notre ami et on vous le ramène ce criminel.

Krystal : Si ça vous convient alors moi aussi.

Peppy : Ah, une dernière chose aussi ! Nous aurons besoin de vous contacter à un moment donné. Auriez-vous une fréquence radio ou un contact à nous partager ?

Et oui, il leur allait falloir penser à tout cela afin de s'assurer la réussite de leur mission. Quoi qu'il en soit, le partenariat s'annonçait plutôt envisageable et c'était bon pour les affaires. D'un coté, Corneria allait pouvoir bénéficier d'équipements plus sophistiqués et d'un autre, le propriétaire de ce vaisseau allait pouvoir éteindre son influence auprès d'une nouvelle galaxie. En clair : ils avaient tout à y gagner. A moins que le boss n'ait quelque chose à rajouter, le groupe d'alien anthropomorphes s'en ira, escorté par une poignée de membres du personnel à bord de l'Hyper-Destroyer pour les raccompagner à leurs arwings. Qui sait ce que leur réserve la suite à présent ?
Le Beau Jack
Le Beau Jack
Terrien
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 29/06/2017
Nombre de messages : 384
Bon ou mauvais ? : Je suis le héros
Zénies : 440

Techniques
Techniques illimitées : Atouts Jetables / Stun Baton Hyperion JR4000 / Conference Call / Gantelets-Flash
Techniques 3/combat : Fusion / Drone Bouclier
Techniques 1/combat : Conference Bitch

"Another happy landing" [PV] Empty
MessageSujet: Re: "Another happy landing" [PV]   "Another happy landing" [PV] ClockJeu 22 Juil 2021 - 21:33
Ouais, tu fais bien de t'excuser ! Dans un cadre normal : tu serais morte ! Tu es chanceuse que ton équipe soit ma clé vers l’une des affaires les plus prolifiques de l’histoire de Hyperion. Bon, maintenant que c’est fait, nous allons pouvoir au principal : l’accord entre moi et les créatures anthropomorphiques.  Ils s’accordent qu’ils ont fait le tour du sujet, dieu merci, il est temps maintenant qu’ils se bougent le cul pour qu’ils puissent me servir comme mercenaire contre ce tueur d’enfants. Avant ça, ils doivent finir leur mission sur cette planète et je dois réparer leur petit robot. Néanmoins, le lapin marque un point important, un moyen de communication entre nous. Je tape rapidement quelque chose sur le clavier et en attendant que mes servi… je veux dire, mes employés arrivent avec les ECHO, je vais leur poser quand même une question.

“J’y pense, mais votre ami robotique semble être désactivé et surtout sous-armé pour une machine. Je peux relancer son IA à l’identique grâce à mes ingénieurs, mais peut-être aimerez-vous des fonctions… supplémentaires sur votre ami ?”

Oui, un robot sans arme est vraiment rudimentaire, on va dire. Un robot comme nous les faisons dans mon monde est à au moins une expérience avec des armes et une fonction d’auto-destruction en cas d’envie de s’humaniser et de trahir l’espèce humaine. C’est la base de la base, quoi ! La porte s’ouvre enfin pour faire apparaître des membres de mon équipage qui arrivent prêt à prendre le robot défectueux pour le réparer et avec leurs mains, nos moyens de communications dans les septs galaxies civilisés de cet univers. Ils les tendent vers chacun des membres de la Star Fox pour leurs utilisations professionnels.

“Je vous présente les systèmes ECHO-3, nos systèmes de communications. Vous pouvez me contacter directement via cette petite merveille technologique. Il y a d’autres options que je vous laisserai découvrir à votre guise. Je vous promets de vous tenir à jour sur la progression de la réparation de votre ami… vous êtes certain que vous ne voulez pas d’améliorations dessus ?”
Fox McCloud
Fox McCloud
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 11/06/2021
Nombre de messages : 15
Bon ou mauvais ? : Loyal bon
Zénies : 1080

"Another happy landing" [PV] Empty
MessageSujet: Re: "Another happy landing" [PV]   "Another happy landing" [PV] ClockSam 24 Juil 2021 - 11:29
Le moins que l'on puisse dire, c'est que le Beau Jack est sans doute la personne que personne ne souhaite mettre en colère. Cela, Krystal l'avait remarqué et malgré l'attitude de son interlocuteur qui ne révélait absolument rien de ses pensées. Voila qui était pour le moins... impressionnant ! Nul n'a su percer le masque du PDG qui jouait son rôle à la perfection. Oui, « John », comme Krystal l'avait nommé, n'était pas seulement un excellent orateur mais un parfait manipulateur... et il s'est dégoté de nouveaux « sbires », enfin, c'était sans doute ce qu'il était en train de se dire. Et vous savez quoi ? Il avait raison ! Contrairement à ceux qui se laissaient bêtement avoir par l’appât du gain, Star Fox agissait en fonction des missions qui leur étaient proposées. Quitte à être payé moins chers, ce groupe de mercenaire n'acceptait que les missions qu'ils jugeaient correctes d'un point de vue morale et l'arrestation d'un assassin leur convenait parfaitement. Passons au robot désormais.

Slippy : Vous pouvez l'améliorer ?!

Fox : Pas pour tout de suite, merci.

Il était certes généreux de proposer ce genre de modifications aussi rapidement mais les risques n'étaient pas à négliger pour autant. S'ils pouvaient bénéficier d'un allié plus puissant qu'autrefois alors les aventuriers de l'espace allaient miser sur le fait que leur employeur soit digne de confiance. En soit, c'était aussi bien un moyen de vérifier son honnêteté que de garantir un partenariat durable.Suite à cela, les hommes de main du maître des lieux emportèrent la machine après avoir distribuée un gadget ressemblant à une radio à chacun des membres de l'équipage. Donc, cela s'appelait « ECHO-3 » ? Intéressant. Avec ceci, ils pourraient communiquer sur la même fréquence que leur employeur et ce, sans s’inquiéter de la distance qui les sépare. Un engin plutôt pratique pas vrai ?

Falco : Pas mal ! Dommage que ça ne fasse pas les toasts.

Krystal : Très drôle, Falco.

Pepper : Merci, nous en ferons bon usage.

Insistant sur sa première proposition, le Beau Jack demandait confirmation en ce qu'il s'agissait de ce partenaire mécanique mais la réponse demeurait toujours la même.

Fox : On reverra tout ça quand il sera à nouveau sur pieds. Maintenant, on se met au boulot !

D'un signe de main, il incita son équipe à la rejoindre et l'ensemble du groupe s'en alla regagner ses chasseurs. Ils avaient un objectif bien précis et celui-i n'allait sans doute pas être facile à réaliser mais... comment peut-on espérer parvenir à un tel objectif sans même essayer de réussir ? C'est donc avec entrain que ces quelques habitants de Corneria se rassemblèrent afin de faire leur part du marché. Si nul ne doute qu'ils ne feront pas cette route sans rencontrer d'obstacles, chacun d 'eux était assuré de pouvoir les surmonter. Maintenant, il ne restait plus qu'à leur chef de leur montrer l'exemple en étalant ses capacités sur le terrain.
Le Beau Jack
Le Beau Jack
Terrien
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 29/06/2017
Nombre de messages : 384
Bon ou mauvais ? : Je suis le héros
Zénies : 440

Techniques
Techniques illimitées : Atouts Jetables / Stun Baton Hyperion JR4000 / Conference Call / Gantelets-Flash
Techniques 3/combat : Fusion / Drone Bouclier
Techniques 1/combat : Conference Bitch

"Another happy landing" [PV] Empty
MessageSujet: Re: "Another happy landing" [PV]   "Another happy landing" [PV] ClockDim 25 Juil 2021 - 13:51
Les voici en chemin pour retrouver Zer0 et le ramener à mes pieds. Maintenant, la question est de quoi faire de leur machine. Je tente de rajouter une petite fonction d’espionnage dessus pour garder un œil sur eux ou j’évite de le modifier à ma volonté. En même temps, je n’ai aucune idée de leur niveau de technologie et à quel point ils seraient capable de détecter une simple modification dans le système. On parle quand même d’une civilisation qui a réussi à faire le passage d’une galaxie à une autre, donc j’imagine que ça serait plutôt intelligent de ne pas prendre de risque sur ce coup-ci. Je ne vais pas risquer l’affaire d’une décennie pour un rien !

“Alors, rétablissez-moi l’IA de la machine à l’identique qu’elle était avant qu’elle soit détruite. Je ne veux qu’aucun changement ou d'amélioration y soit apporté. Si cela vous tenterait néanmoins de ruiner l’exclusivité commerciale de Hyperion avec une toute nouvelle galaxie semi-civilisée, je vous tiens qu’à vous dire ceci : ceci sera la dernière erreur de votre vie !”


Les heures passent et j’ai rien à faire en attendant qu’ils ne me le trouvent. Je garde un oeil sur les informations concernant Freezer avant de réaliser que le chantier naval est de nouveau disponible. Parfait, il est temps de redonner à l’Hyper-Destroyer sa gloire d’antan… enfin, autant que ces incapables de cette planète gelée en sont capable de le faire, cela dit !
Contenu sponsorisé

"Another happy landing" [PV] Empty
MessageSujet: Re: "Another happy landing" [PV]   "Another happy landing" [PV] Clock
 
"Another happy landing" [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Freezer :: Désert glacé-