Le Deal du moment : -33%
Philips EP2220/10 Machine Espresso automatique avec ...
Voir le deal
269.99 €

Partagez
 

 Ô mage !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Doki Dulicki
Doki Dulicki
Moojuu
Masculin Age : 104
Date d'inscription : 04/03/2015
Nombre de messages : 363
Bon ou mauvais ? : Neutre popom
Zénies : 1195 popom

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation -Stogie Punch - Hakkeshou Kaiten
Techniques 3/combat : Amnesia - Daïchi Retsuzan
Techniques 1/combat : Cat-A-Clysme

Ô mage ! Empty
MessageSujet: Ô mage !   Ô mage ! ClockDim 6 Juin 2021 - 17:42
Ô mage ! Tenor

Pourquoi faut-il toujours qu'il pleuve dans ces moments là ? Certains diront que ce n'est plus de leur âge de rester sous l'orage. Car il fallait bien le dire, ceux qui l'admiraient n'étaient pas des jeunes gens dans la force de l'âge. Des amoureux de la mer, des fous du mollusque, des tarés du crustacé, des fadas du béluga, des fervents supporters de l'Olymphuitre de Marcel... Bref tout admirateurs de la poiscaille, ou si je puis dire tout les plus gros poissons du milieu, s'étaient réunis sur un banc aujourd'hui, en ce triste jour. Le maître avait trépassé, le grand Georges, adulé par les meilleurs, et par... Doki Dulicki, évidemment. Le disciple s'était lui aussi rendu à l'enterrement, il n'aurait manqué pour rien au monde de faire ses adieux à son mentor, celui qui lui avait tout apprit jusqu'à faire face à la mort. Mais celle-ci avait fini par le rattraper, même les meilleurs ne pouvaient y échapper.

Prit par son emploi du temps chargé, à suivre l'entraînement de Scalineko et de retrouver l'élyséen qui faisait trembler tout l'univers, le fameux Andros, Doki avait apprit la nouvelle un peu tard mais il avait pu se rendre juste à temps à l'enterrement. Il s'en voulait de ne pas avoir été là le jour où la maladie l'avait emporté. C'était injuste qu'un homme si bon se soit en allé. Mais il fallait se faire une raison, fini les après-midi pêche à la mouche ou ces soirées interminables à évoquer les crabes de Saint-Pierre-et-Miquelon. C'était terminé. L'inoubliable Georges n'était plus de ce monde. Mais de nombreux souvenirs resteront gravés...

La cérémonie d'adieux fut respectueuse, tout le monde avait pu saluer une dernière fois monsieur Pernoud. Ensuite était organisé une petite fête de commémoration dans la demeure de l'une des proches du défunt. En tant que gros mangeur Doki ne pouvait refuser, il était certain d'y retrouver des bons plats. Tout le monde s'était rendu à l'intérieur de la salle et il n'était pas venu les mains vides, ça ne se fait pas. Ayant eu connaissance du désistement des Gypsy King pour animer la soirée, le Moojuu avait amené avec lui un bon ami, David Guetta.

"Bonjour, je suis David Guetta !"

C'était une bonne surprise en cette triste journée. Il fallait bien mettre un peu de joie dans le cœur des gens. Quant à Doki il ne tarda pas à se rendre au buffet, et évidement les plats faisaient honneur au grand Pernoud : crevettes, saumon, thon, hareng, moules, truites, langoustines... Bref, il y avait de tout, au plus grand plaisir de Doki. Rester près du buffet était bien pour sa gourmandise mais aussi pour ne pas discuter trop longtemps avec les gens. Il fallait dire que le toutou était un peu gaffeur et avec sa perte récurrente de mémoire il ne savait jamais trop comment répondre aux questions qu'on lui posait. Il avait l'habitude de répondre toujours la même chose en allant dans le sens de son interlocuteur. Voyez plutôt.

"Vous étiez un ami de Georges ?"

"Oui, bien sûr popom."

"Vous alliez souvent à la pêche avec lui ?"

"Oui, bien sûr popom."

"C'est vous qui êtes venu avec David Guetta ?"

"Oui, bien sûr popom."

"Il est plutôt beau gosse David Guetta, j'en ferai bien mon quatre-heure, pas vous ?"

"Oui, bien sûr popom."

"Et vous êtes d'où ?"

"Oui, bien sûr popom."

"Hey mais c'est pas vous qui avez mangé tout le gâteau à l'anniversaire de Myriam ?"

"Oui, bien sûr popom."

"Quelle heure est-il, s'il vous plaît ?"

"Oui, bien sûr popom."

"Il y avait pas un McDonald's ici, avant ?"

"Oui, bien sûr popom."

"Vous avez lu le rp de Nate ?"

"Oui, bien sûr popom."

"Finalement Domenech c'était la bonne pioche du FC Nantes."

"Oui, bien sûr popom."

"Choisir un don d'immortalité pour chacun de ses persos c'est pas un peu abusé ?"

"Oui, bien sûr popom."

"La politique de Macron, c'est pas si mal..."

"Oui, bien sûr popom."

"L'épisode 8 c'est le meilleur de Star Wars, on est d'accord ?"

"Oui, bien sûr popom."

"Plus on fait de mots plus on devient fort sur RPGDBZ, pas vrai ?"

"Oui, bien sûr popom."

"De toute façon personne ne lira ces lignes..."

"Oui, bien sûr popom."

Vous voyez, bien trop concentré sur sa nourriture et affecté par ses trous de mémoires, le grand gaillard ne se perdait pas dans discussions interminables. Il restait pour les gens qui le voyaient de l'extérieur un drôle de personnage qui semblait complètement à côté de la plaque. Ils étaient loin d'imaginer quelle genre de vie il menait, lui qui avait vécu tant d'aventures rocambolesques et dont les objectifs restaient encore inconnus. Après tout n'avait-il pas une mission à accomplir ? Peut-être sera-t-il bientôt rappeler à l'ordre pour aller au bout de celle-ci, car si il avait été envoyé sur Terre ce n'était pas pour rien et...

Driiiiiiiiing ! Driiiiiiing ! Driiiiiiiiiiiiing ! Le bruit strident du téléphone se mit à résonner dans la pièce, attirant l'attention de Doki... Est-ce que par hasard... C'était enfin l'heure, pour lui ? Il regarda fixement le combiné alors que l'appareil qui avait l'air de dater du siècle dernier semblait l'appeler. Un peu hésitant, il fini par décrocher et après un long silence il entendit les premiers mots.

"Allô ? C'est Mr. Corbeau, vous avez bien reçu le colis que je vous ai envoyé ?"

"..."

"Allô ? … Allô ? Vous m'entendez ?"

Doki se retourna pour jeter un coup d’œil à la salle et constata qu'il y avait de nombreux invités dans cette pièce. La tension venait de monter. Pouvait-il dévoiler ne serait-ce que des morceaux de sa mission top secrète ? Cela semblait risquer mais peut-être que sa couverture était tombée et qu'il allait devoir agir plus vite désormais. Sa mission était-elle compromise ? Pas le choix il devait répondre...

"Je..."

"Mais enfin, Doki, qu'est-ce que vous faites ?"

Une voix féminine interpella le chien aux lunettes noires. Il s'agissait de la propriétaire de la maison, qui avait invité tout le monde ici pour venir se rassembler après le décès de son cher Georges. Elle reprit le téléphone et répondit à la personne qui était au bout du fil, qui lui avait visiblement envoyé un colis et ses condoléances. Et oui, Doki n'était pas chez lui et ça se faisait pas trop de répondre à la place des gens, mais le Moojuu avait sans doute oublié où il était exactement. Il recula et ramassa sa couverture qui était effectivement tombée. On lui en avait donné une parce que pendant l'enterrement il pleuvait beaucoup et le pauvre toutou n'avait pas pensé à amener un parapluie.

Doki resta encore un moment, sans doute pour honorer davantage celui qui lui avait presque tout apprit... Ou alors c'était parce que le buffet était encore bien garni. Bref, il fini par quitter les lieux. La tristesse de perdre un proche ne disparaissait jamais vraiment mais il fallait continuer d'avancer. Georges Pernoud restera dans les cœurs de beaucoup, et en tout cas l'homme-chien n'oubliera jamais les mots qui lui avait dit un jour...

Spoiler:
 
 
Ô mage !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre-