Le Deal du moment : -40%
Grosse promo sur la Caméra de surveillance ...
Voir le deal
29.99 €

Partagez
 

 Assourdissant [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Sadamo
Sadamo
Demi-Sayen
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 14/10/2020
Nombre de messages : 20
Bon ou mauvais ? : Bon

Techniques
Techniques illimitées : Explosive Shot, Sei-Ma Step, Tsuchi Maho
Techniques 3/combat : Chang-Fu Strike, Diu-Ma Ray
Techniques 1/combat : Anger Burst

Assourdissant [Libre] Empty
MessageSujet: Assourdissant [Libre]   Assourdissant [Libre] ClockDim 16 Mai 2021 - 3:45
Le gi du jeune pêcheur était taché de rouge. Heureusement pour lui, les motifs déjà rouges de l'héritage de sa mère camouflaient légèrement le sang qui souillait la tenue qui lui était si cher. Mais de minutes en minutes, ce sang devenait marron-brun, d’une couleur terne et fatiguée. C’était le moindre de ses soucis à ce moment-là, mais plus il attendait, plus ce serait difficile de laver ce sang.
 
Sadamo esquivait les nuages avec maladresse, volant de façon brouillonne à travers les cieux. Sa journée avait commencé comme tout autre, et maintenant, en début d’après-midi, l’entièreté des personnes qu’il connaissait étaient mortes ou sur une autre planète. Enfin, toutes sauf unes. Lui qui cherchait un responsable à ce qui était arrivé, il ne pouvait s’empêcher de noter que le massacre était arrivé le seul jour où un étranger avait débarqué au village. Un étranger qui se prétendait une espèce autre que terrienne, d’ailleurs. Pouvait-il avoir un lien avec cela? Mais si c’était le cas, pourquoi l’avait-il aidé à repousser les envahisseurs?
 
Plongé dans ses pensées, Sadamo faillit rentrer en collision avec un groupe d’oiseaux. Il se reprit rapidement, puis une question lui vint :
 
Où vais-je?
 
Il s’était tellement précipité à s’enfuir que le jeune homme n’avait pas réfléchit à cette question très simple. Où allait-il? Le mercenaire avait mentionné Namek. Sadamo aurait aimé que Namek soit simplement le nom d’un village à quelques kilomètres du sien. Il aurait voulu que ce soit une expédition rapide, et qu’il pourrait retourner dans son petit bateau pour pêcher un achigan, ou même un poisson-chat. Ah! Comme il aurait aimé que ses problèmes soient aussi simples que de pêcher un poisson-chat. Hélas il ne se trouvait pas dans une rivière, mais dans le ciel. Et il n’était pas à la recherche de poissons, mais d’humains. Une situation bien étrange pour le marin.
 
Soudain, une ville. Le demi-saiyan hésita. Il n’était jamais sorti de son village. Enfin, il n’avait jamais posé les pieds en dehors de son village. Était-ce vraiment une bonne idée pour lui de continuer? L’image des cadavres jonchant la place publique revinrent le hanter, et il réduisit son altitude silencieusement, les poings serrés. En une journée, il aurait rencontré un étranger, vu quelqu’un assassin, se serait battu sérieusement, et aurait quitté son village. Et tout cela pour la première fois.
 
Avec l’image des cadavres, son cerveau lui renvoya une autre image. Une image de lui-même. Le jeune pêcheur se voyait, mais ne se reconnaissait pas. Son expression ne lui disait rien. Ses yeux étaient remplis d’une émotion qu’il n’arrivait pas à décrire. Il ne savait pas ce que cette image de lui-même fixait, mais son regard était implacable. Sadamo était persuadé que même si la planète était sur le point d’exploser, ce regard n’aurait pas flanché.
 
Sadamo remarqua aussi que les poings de cet alter-ego (qu’il voyait maintenant au milieu des cadavres) étaient rouge sang. Instinctivement, il secoua la tête, repoussant cette image de son esprit, et baissa la tête. Ses poings étaient bien rouges, eux aussi. Il tenta de les essuyer mais ça ne fit qu’étaler le sang. Paniquant plus qu’il ne devait pour quelque chose d’aussi insignifiant, Sadamo continua à essayer de se débarrasser du sang qui se trouvait sur maintenant en plus sur ses paumes, sans succès.
 
Il atterrit dans le centre-ville de Satan-City par surprise. C’est-à-dire, une surprise pour lui, les pensées s’enchaînaient si vites qu’il avait oublié avoir engendré sa descente vers la ville bourdonnante. La surprise lui fit fléchir les genoux plus qu’il n’aurait dû, et il regarda autour de lui, préparé à des regards intrigués, ou même effrayés….
 
 
Mais rien. Oui, il y avait quelques têtes qui se retournaient, mais elles se pivotaient dans l’autre sens aussi vite. Le pêcheur se redressa et se fit bousculer par quelqu’un qui continua son chemin. Puis quelqu’un d’autre. Et encore une fois. Pour éviter ça, il se mit à marcher. Il avait arrêté de penser à l’image que lui avait envoyé son cerveau, et alors qu’il marchait, il comprenait pourquoi.
 
La ville était assourdissante. Il ne s’entendait plus penser, il était obligé de mettre toute son énergie sur ce qu’il se passait autour de lui. Les paroles se mêlaient en une cacophonie de futilité qui lui donnait envie de s’envoler aussitôt arriver. Il ne pouvait comprendre comment la vie continuait à une telle échelle alors qu’à la sienne, elle s’était arrêtée. Ça le faisait suffoquer. Il tenta de s’éloigner de la masse, bousculant quelques passants à son tour. Il arriva finalement au bord d’un bâtiment, où il posa sa main en reprenant son souffle.
 
Il leva la tête et eut quelques pas de recul en voyant la taille du bâtiment devant lui. Il faisait au moins une vingtaine de bateaux empilés!
 
Tout le village pourrait rentr-
 
Il arrêta la pensée là. Il remarqua un papier sous sa main, et la retira pour en lire le contenu. Sur le papier, il vit le visage d’un homme barbu, en costard. L’image attira son œil avant le texte autour. Sadamo n’était pas très bon lecteur, loin de là. Il prit une longue minute à lire le reste de l’affiche, et parmi tous les mots qu’il ne connaissait pas, il s’arrêta pour en fixer un. « Saiyan. »

L'affiche:
 
 
Saiyan. Le mot résonna dans sa tête, encore et encore. Un autre saiyan? Et… dangereux? Violent? Sanguinaire? Était-ce ce que le reste de la galaxie lui réservait? Il sentit sa respiration s’accélérer, devenir de plus en plus bruyante. Il arracha l’affiche involontairement, serrant le poing une fois de plus. Le visage du criminel était maintenant taché de sang alors que Sadamo amena l’avis de recherche avec lui dans une des rares allées désertes qu’il avait pu apercevoir. Il fit un pas, deux pas, puis tomba à genoux, posant une main au sol alors que sa respiration continua à s’accélérer.
 
Saiyan. Encore. Saiyan. Et celui-là était même criminel. Qu’est-ce que ça voulait dire bon sang? Le mot lui disait quelque chose, il était de plus en plus sûr de l’avoir entendu avant avoir rencontré Cortae. Le mot l’avait frappé comme un coup de poing, deux fois en une journée.
 
Dans l’allée, le jeune homme essayait de reprendre son souffle, réfléchissant à la prochaine étape.
 
Assourdissant [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hentaï
» Hentaï RP
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Satan City-