Le Deal du moment : -28%
Ring Fit Adventure pour Nintendo Switch à ...
Voir le deal
59.98 €

Partagez
 

 Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Roi Lava
Roi Lava
Autres Races
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 14/06/2016
Nombre de messages : 256
Bon ou mauvais ? : Roi.
Zénies : 980

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la mort/Hellgate Slasher/Téléportation
Techniques 3/combat : Couronne Rouge/Psychokinésie
Techniques 1/combat : Puissance Colossale

Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] Empty
MessageSujet: Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS]   Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] ClockMer 24 Mar 2021 - 23:18
La bataille finale était enfin arrivée ! Désormais, lui qui respectait les Dieux, souillait de sa présence le sol divin du Kaïôshinkaï ! Ah... Quel monde si parfait... Aucune technologie, si ce n'était la nature elle-même, laissant autour d'elle un air si pur et si immaculé. Ce monde allait peut-être subir la guerre, mais c'était nécessaire. L'avènement d'un nouveau Dieu causait inévitablement du grabuge parmi les siens, surtout lorsqu'il y a querelle entre-eux ! Le grand démon de chaleur ne pouvait qu'être observateur d'une telle guerre, surtout lorsqu'il s'agissait des entités supérieures. Il avait peut-être pu s'amuser un peu sous cette "fusion" Kowel, mais cela n'excluait pas qui il était réellement, un pur croyant, et vénérateur des êtres célestes. Du moins, celui qui survivrait gagnerait alors sa considération. Oh, loin de lui l'idée de se placer "croyant principal" ! Mais il devait savoir vers qui tourner ses prières. Vers qui... Envoyer ses pensées. Après-tout, étant une espèce seule et vaincue d'une autre dimension, il ne pouvait se fier qu'à ceux en qui il croyait !

Et de toute manière, en dehors de n'être qu'un témoin des Dieux, il serait un gardien de ce duel à venir. Hors de question de laisser quelqu'un se mettre en travers du combat qui allait avoir lieu... Accompagné de Rellum, le démon souriait sous son masque de chair. "Quel plaisir de partager cette mission avec un être de science ! C'est bien plus appréciable que de se retrouver avec des esprits inférieurs." Oh oui, il préférait cela à se coltiner un partenaire qui ne pensait qu'avec ses poings. D'ailleurs, l'un de ses ennemis serait encore une fois un bourrin... Ou plutôt, deux bourrins. Ils allaient être deux à se mettre en travers de la route des scientifiques. Autant Lava était intelligent, autant il avait combiné ses facultés avec sa nouvelle puissance... "Un macaque et un Héra... Décidément... Cher ami, je vous laisse le géant vert ! Si cela ne vous dérange pas, je me ferais un plaisir d'en finir avec la race simiesque en face de moi..." Quel plaisir... D'une certaine manière, le peuple Saiyan de cet Univers payait le prix cher de ce que leur alter-ego ont fait à son peuple dans sa dimension. Les deux plus grands responsables de chaque peuple se retrouvaient face à face... Le destin était si tragique !
Thème:
 
"Foutu Saiyan... Nos destins sont toujours mêlés... Mais ne vous en faites pas, ma colère s'abattra sur vous d'une manière ou d'une autre." Sont regard de braise plongeait dans celui du Général Saiyan, dernier rempart entre la liberté des siens, et la capitulation complète de son peuple. "Vous serez soi des esclaves, soi des cadavres !" Il savait très bien de quoi ce "Motta" était capable. Ayant pu voir absolument tout, ressentir, et vivre au travers de Kopi et de Kowel, son propre savoir avait pu être largement amélioré. Oh... Il était puissant, mais un tel adversaire ne pourrait rien face à son cerveau suprême. Autant y allait au compte-gouttes, et donc s'adapter au niveau du gradé simien ! Disparaissant rapidement dans un mouvement de vitesse, il usait de son Hellgate Slasher, laissant apparaître autour de ce dernier une flopée d'épées infernales, contrôler par sa redoutable puissance, et contrôle du Ki.

Mais loin d'être une simple utilisation de sa capacité, le grand Motta pourrait apercevoir que quelque chose clochait... Une magnifique combinaison de ses capacités, sous les traits d'une téléportation, les portails s'enchaînaient autour de lui. Les lames le visaient directement, ne désirant que s'empaler en plein dans son torse. Avec une telle méthode qui ne viser ni la gauche ou la droite, mais bien le milieu, il ne suffirait pas d'esquiver d'un petit bond ! Il allait devoir directement se déplacer aussi vite qu'il pouvait... "Crève, ordure de Saiyan ! Tu finiras empailler dans mon vaisseau ! Hahaha !" Quel son plaisant... Celui d'une attaque rapide, et infernale ! Oh, il était loin d'être pressé, au contraire ! Il n'envoyait directement que ce qu'il fallait pour le tuer, mais il espérait réellement que ce combat dure un peu ! Au moins qu'il puisse entendre les hurlements de son adversaire un léger instant. Un supplice, un abandon, une démonstration de sa souffrance !
Rellum
Rellum
Cyborg
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 27/08/2017
Nombre de messages : 455
Bon ou mauvais ? : Idéologique
Zénies : 1660

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Barrière cinétique / Hologramme
Techniques 3/combat : Idéologie / Distorsion
Techniques 1/combat : Insignifiance

Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] Empty
MessageSujet: Re: Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS]   Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] ClockJeu 25 Mar 2021 - 9:45
Après un petit coup de baguette magique de la part de l’être angélique, la cohorte pro-élyséenne fut magiquement téléporter à des endroits stratégiques différent au sein d’un lieu nouveau. Un monde dont Rellum n’eut que quelques bribes d’informations quant à sa légende, et il ne fut point déçu de ce qu’il y découvrit. Le kaïoshinkaï est un petit paradis, des étendues herbeuses d’un vert tranquille qui se perd à perte de vue avec quelques butes rocheuses pour en casser la monotonie, un ciel d’une pureté sans égale qui témoigne de son statut mythique. L’automate scanna rapidement les landes et découvrit, non sans réelle surprise, qu’elle est en majeure partie constituer de matériaux basiques et communs, mais d’une valeur sans pareille. Une fois la bataille qui s’annonce terminée, il lui tarde d’étudier bien plus en profondeur, dans les deux sens du terme, la terre des dieux.
 
Les paroles élogieuses à sa droite le tirèrent de sa rêverie, le roi Lava s’est joint à lui pour l’affrontement imminent. Le démon de chaleur est depuis belle lurette un allié de poids au sein de l’armada Cold, de part son investissement industriel que ses faits martiaux. Mais, étrangement, Rellum ne reconnut pas immédiatement sa signature énergétique, celle-ci étant bien plus imposante qu’auparavant et légèrement différente. Un fait d’autant plus intriguant en corrélation avec son silence radio durant les évènements récent sur Végéta. Mais quoi qu’il en soit, il reste un partenaire en qui Rellum sait qu’il peut avoir confiance concernant l’avenir proche.
 
"C’est réciproque seigneur Lava. Il est réconfortant d’avoir quelqu’un de votre prestance à mes côtés."
 
La discussion n’eut hélas pas le temps de tirer en longueur car leur opposant est enfin arrivé, et contrairement à ce qui fut initialement prévu ce n’est point un des sbires de la chrono-brigade. Un sayajin, un vil et odieux macaque spatial viens de faire son entré, seul. Oh, mais celui-ci est d’un acabit bien différent de tous ceux de sa sous-race. Un visage déterminé et bien moins primaire que ses congénères, une armure royale bardé d’un motif vert sombre, une présence qui ne laisse nul doute quant à son immense pouvoir. S’il y a bien un seul primate que le savant pourrait attribuer un quotient intellectuel positif c’est celui-ci, ce qui le rend d’avantage dangereux : Motta. Un terrible adversaire mais signera parfaitement la purge de Végéta. Le cyborg fut motivé plus que jamais, jusqu’à ce qu’un nouvel invité fasse irruption sous l’air blasé du docteur.
 
"Oh non pas lui."
 
Rellum intérieurement:
 


Ce n’est pas comme si le nouveau venu était de la trempe du sombre représentant des gorilles stellaires, mais par la division zéro qu’il est l’amas d’atome crochu le plus irritant que le scientifique eut à croiser. Une montagne de muscle azuré ornée d’une tignasse rousse trahissant ses origines, le tout affublé d’un sourire carnassier qui ne cesse de s’étendre jusqu’à en briser la limite humaine. De l’ignoble clique de la patrouille temporelle il a fallu que ce soit Zannin qui fasse irruption. Bien sur que Rellum fit la prouesse de gagner haut la main un combat en solitaire face à quatre détracteurs du temps incluant la brute bleue. Mais celui-ci possède non seulement un don martial des plus folklorique mais une attitude qui reste sans doute le mystère le plus loufoque de l’univers. Ce n’est pas que Rellum puisse perdre un match contre le héra, mais il n’en a juste pas envie.
 
L’androïde tourna légèrement la tête vers son camarade pour lui suggérer une stratégie impliquant un deux contre deux où leur intellect supérieur les écrasera. Cependant le monarque de braise, imbus d’une énergie nouvelle, fit parler son orgueil similaire à celui de ses congénères de gel et privatisa l’ex-roi des singes. Rellum, résigné, soupira virtuellement et fit signe à Zannin de s’écarter de quelques mètres du duel voisin. Une bonne vingtaine de mètres franchis, l’éminent docteur d’acier fit face au pirate azuré, il a quelques informations à glaner avant l’inéluctable.
 
"Avant toute chose c’est docteur Rellum, ensuite j’ai deux requêtes à t’imposer avant toutes autres interactions. Refuse et je n’essayerais même pas de me battre contre toi, pas un iota d’investissement, dussé-je à en périr. Est-ce bien clair ?"
 
Le colosse de titane sait que le molosse qui le toise est friand de bon combat, l’ignorer est un affront qui lui est extrêmement douloureux psychologiquement parlant. Contrairement aux sayans ce n’est pas une lacune génétique mais mental. Certains d’avoir l’aval de son adversaire, Rellum débuta.
 
"Premièrement."
 
Et sans crier gare, alors que le reste du corps reste immobile, le docteur pivota son chef, fit chauffer sa lentille et tira un bref mais véloce tir oculaire en direction de la cuisse gauche de Motta. De quoi titiller ce dernier alors qu’il est en plein débâcle avec le roi Lava.
 
"Mes excuses, je ne peux que difficilement tolérer la présence pestilentielle de cette racaille. Deuxièmement je souhaiterais savoir pourquoi ? Pourquoi est ce qu’un ancien corsaire sans foi ni loi de ton gabarit décide, sans raison aucunes, de s’acoquiner avec la brigade temporelle ? Si c’est pour une forme quelconque de rédemption tu fais fausse route. Ces prétendus défenseurs des lignes chronologiques ne sont que des opportunistes qui trompent leur propre credo. Si c’est pour saisir une occasion pour vivre de grande aventure, je t’assure que tu as de bien plus grande opportunité à sein de l’armada Cold."
 
Sur ces mots, Rellum … ne se mis pas en garde et se contenta de croiser les bras tout en fixant avec grande attention la brute à la crête flamboyante. En vérité il y aurait eu une troisième requête qui serait qu’il foute le camp du royaume des dieux. Mais cela, tout le monde sait qu’il refusera.
Zannin
Zannin
Autres Races
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 14/01/2020
Nombre de messages : 65
Bon ou mauvais ? : Chaotique neutre
Zénies : 1134

Techniques
Techniques illimitées : Psycho Thread / Devious Mirage / Grisly Slime
Techniques 3/combat : Doom Dome / Vanishing Devil
Techniques 1/combat : Overheat Rush

Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] Empty
MessageSujet: Re: Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS]   Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] ClockJeu 25 Mar 2021 - 20:58
Devant le titan s’était manifesté l’assistant divin du temps, qui l’invita à prendre part au combat qui se profilait, lui et son junior Tekateki. C’était tout ce que le Héra attendait pour se jeter dans la mêlée. Ses babines se retroussèrent de plus belle pour afficher un sourire bestial. Il accueillit cette nouvelle les bras ouverts, souhaitant presque enlacer le Kaioshin bleuâtre porteur de bonne parole. La mission était simple, empêcher les gêneurs d’interférer dans le combat du Dieu du Temps contre le Dieu de la Destruction. Nul doute que le gratin des guerriers mortels interviendra sur ce champ de bataille divin, véritable rendez-vous des plus grands de l’Univers !
 
« Je n’aurais pas pu rêver meilleure occasion de voir se déchaîner les plus forts ! Emmène-moi, bleuette !
 
Fit le géant vert en posant sa grosse paluche sur l’épaule du dieu, disparaissant avec lui et Tekateki dans un volute de lumière. Aveuglé, il ne retrouvera la vue que pour remarquer que le sol sous ses pieds était devenu plus meuble. Il était dans une praire gigantesque, au milieu de rien si ce n’était un jardin de quiétude, dont le silence n’était rompu que par le bruit clair d’un ruisseau courant calmement au loin. L’air était on ne peut plus pur, et le ciel violacé accueillait tendrement ce charmant paysage qui s’offrait à la vue de tous. Où était-il bien tombé ? C’était loin de ce qu’il pensait être un champ de bataille. La pression qui se ressentait de toute part, en revanche, était bien celle d’un cataclysme imminent. De toutes part, des signatures de Ki affolantes pouvaient être ressenties. L’instinct primal du Héra le lui hurlait : Le moindre faux-pas ici lui coûtera la vie.
Était-ce un prétexte pour repartir ?

*Putain que non !*

Pensait tout haut le Tisseur, qui avait repéré une forte présence, clairement malfaisante, non loin de sa position. Il se dirigea alors vers cette dernière, laissant derrière lui Poiko et Tekateki. Un autre homme y allait également, que Zannin remarqua être un guerrier Saiyan, d’une force éclatante elle aussi. Au vu de la puissance qu’il dégageait, il n’aurait sans doute aucun problème pour s’occuper de sa cible. *Tsk… Coiffé au potea-* Alors qu’il s’arrêtait pour faire demi-tour et s’attaquer à quelqu’un d’autre, le colosse aperçut au loin l’individu dont il avait perçu le Ki. Mais là n’était pas la chose à couper le souffle ! Il n’était pas seul ! Au contraire, il se tenait là ! Droit comme un I, le blindage couleur aubergine reflétant les nuages qui le surplombaient !

« Dooooooooooooc… »

Une voix suave s’élevait entre deux collines verdoyantes, mielleuse et moqueuse.
Alors ça, ça ne pouvait même pas être considéré comme un coup de chance ! C’était un signe du destin ! Le Docteur Rellum, le tas de boulon qui l’avait ridiculisé il y a des mois se tenait là ! Quelles étaient les probabilités de le rencontrer alors qu’il partait en guerre contre un dieu d’un autre univers ? Absolument providentiel ! Un don du ciel que l’on faisait là au patrouilleur, qui se remit en marche en grande pompe, joyeux comme pas deux et arborant le sourire juvénile d’un enfant qui avait trouvé le jouet idéal dans un rayon de supermarché !
 

Ainsi paraissait-il devant celui dont il s’était juré de prendre sa revanche. Des mois ont été passés à s’entraîner durement pour ce moment précis ! Il était même sur son trente-et-un, contrastant considérablement avec son apparence folklorique de la dernière fois. Son comparse, lui, semblait plus intéressé par le Saiyan, avec lequel il entama un combat qui démarrait déjà sur les chapeaux de roues. Mais les deux géants, et c’était visible malgré l’absence de faciès du robot, n’étaient pas si pressés. En premier lieu, le bras droit de l’Empire intima le Héra de s’éloigner du combat à côté d’eux avant d’affirmer vouloir être appelé « Docteur Rellum », et non le sobriquet que lui donnait le Tisseur. Il était davantage prêt à discuter qu’autre chose. Des requêtes. Il voulait formuler des questions au guerrier turquoise, sans lesquelles il refusera tout combat contre le patrouilleur.

Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] 5eec


Et comme la dernière fois lorsque le robot avait tenté la diplomatie, le visage du colosse d’Héra ne sourcilla pas, gardant la même expression neutre sans mot dire pendant de longues secondes. Mais il brisa cet instant des plus gênant en affichant un sourire radieux. Sa proposition était au mieux amusante, puisque s’il refusait de se battre, alors Zannin n’aurait qu’à l’assaillir sans qu’il se défende. Mais par curiosité, il comptait accepter et parler à cœur ouvert avec ce némésis qu’il s’était fait.

« Nan, je me paie ta tronche... Mais aujourd’hui, je suis prêt à t’écouter. Vu la correction que tu m’as infligée, je te dois bien ça. Asseyons-nous, tu veux ? »
 
Fit l’ancien pirate en se mettant en tailleur sur l’herbe. Néanmoins, le scientifique détourna un instant le regard pour ouvrir le feu sur le guerrier de l’espace aux prises avec son lézard jaune. Haussant un sourcil, le Héra ne manqua pas de commenter d’un air moqueur.

« Tu nous mets à l’écart mais tu t’immisces quand même dans les combats des autres… J’ai toujours su que les scientifiques n’avaient pas l’esprit sportif… M'enfin, pose ta question.»
 
Ricanait-il avant d’écouter les dires de son interlocuteur. Sa question fut longue à formuler, mais elle pouvait se traduire par un simple et résonnant « Pourquoi ? ». A cela ricana de plus belle l’ex-mercenaire, qui se tînt le menton pour réfléchir à une réponse qui pourrait être entendue par un masturbateur cérébral comme le bourreau d’Héra. Voulait-il entendre toute son histoire ou quoi ? Que dire… ?

« C’est une bonne question, ça… Sache déjà que je n’étais pas une tantouse de corsaire au service de qui que ce soit. J’étais pirate, à la base. Mais tes dossiers semblaient déjà bien complets sur mes passifs à la base… Tu devrais le savoir, ma bande a été pulvérisée par des chasseurs de prime. J’ai pas l’âme d’un chef, et je m’doute que tu le penses aussi. Je n’officie plus qu’en tant que mercenaire pour le compte du plus intéressant. »
 
Il tapota alors du bout du pouce sur le signe de la Patrouille Temporelle brodé sur son costume, le faciès détendu. Pas de honte. Pas de sentiment. Le choix qu’il avait fait était des plus logiques, à ses yeux.
 

« Et c’est ce que je continue à le faire au sein de la Patrouille. Je les ai rencontrés par hasard, mais j’ai vite été conquis. Tu vois, l’argent, la rédemption, l’aventure, tout ça n’a aucune valeur à mes yeux. Seule la perspective des plus grands combats m’intéresse. C’est l’âme de guerrier qui brûle en moi qui me mets sur ce chemin. Ma dignité de martialiste m’empêche de m'en détourner. Maintenant, réponds à ma question, ‘Docteur’… Affronter les plus grandes menaces, non seulement de tout le cosmos, mais aussi de toutes les temporalités, y a-t-il de plus grands sommets à viser ? »
 
Restant assis, Zannin laissa libre court à son Ki, le faisant éructer de chaque pore de sa peau pour s’envelopper de son énergie spirituelle. Il souhaitait lui montrer à quel pont le guerrier qu’il était avait progressé vis-à-vis du Héra de la dernière fois. Il voulait lui montrer les sommets que lui a permis d’atteindre son tout nouveau maître. Rien à voir. Et en un sens, il sentait que le docteur était lui aussi différent. Son modèle présentait de nets changements.

« Tu pourras en juger par toi-même, ces quelques mois m’ont permis de me renforcer comme jamais. J’ai pu rencontrer un nouveau maître parmi les dieux, qui m’a aidé à forger mon corps, à faire de moi le plus puissant. Aujourd’hui, je ne compte pas te confronter en tant que simple brutasse, mais en tant qu’artiste martial accompli. En tant qu’individu complet. Et c’est ce qui m’attriste un peu. »
 
Le guerrier en costard se redressa un instant, marquant une pause en regardant le ciel pourpre avant de reporter son regard sur la machine.

« Te rencontrer ici, t’affronter ici, c’est un peu piquant. Nous sommes au beau milieu d’un futur champ de bataille. D’une guerre. Et il n’y a jamais rien de personnel, à la guerre. Mettons, quelque chose qui me ruinerait mon plaisir de combattre. On pourrait très bien s’entretuer, ici et maintenant, mais se faire interrompre par quelqu’un, quelque soit son camp, comme tu viens de le faire avec… Je sais pas son nom, mais avec le Saiyan, là-bas.... Cependant, ce quelqu’un, il aurait sans doute raison, nan ? Car rien n’est jamais personnel, à la guerre. Pourtant, entre nous… »
 
Le visage radieux du Tisseur s’effondra pour devenir livide. Son regard calme est passé à un froid haineux tandis que ses traits se tendirent, prenant peu à peu le visage d’un fauve courroucé. Sa mémoire était vive. Sa blessure lui faisait encore souffrir. Une blessure vive. Une blessure à l’âme. Commise par le malotru devant ses yeux, qui avait piétiné sa fierté en quittant le combat dans lequel le Héra comptait jouer sa propre vie.

Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] 0dfr


« C’est tout ce qu’il y a de plus personnel. Je souhaite un duel en un contre un, sans rien pour nous gêner. Alors voilà ce que je te propose : tu poses ton putain cul de métal sur ce gazon avec moi, et on en reste là pour cette fois-ci. Tu pourras même me poser toutes les questions intrusives que tu veux, si ça te chante, tant que tu restes bien sage ! Deal ? »
 
Dit-il, éructant d’intentions meurtrières.
Sa mission était simple, empêcher les gêneurs de venir en aide à Auros. Ce compromis-là était idéal pour Zannin, qui comme il l’avait dit voulait un match retour dans les formes. Pas d’entourloupes. Pas de sens cachés. Si Rellum acceptait, cela signifiait qu’il aurait remplis sa mission tout en conservant son droit à un face à face honnête. Mais au fond de lui, ses pulsions les plus primitives se battaient pour se jeter à la gorge de cet être qu’il haïssait tant. Plein de contradictions, le titan était tiraillé par son désir brut de vengeance. Il ne savait pas réellement quel était la meilleures des choses à faire, mais trouvait toutes les alternatives acceptables. Ce n’était plus qu’au cyclope violet de faire son choix.
Et Zannin l'acceptera les bras ouverts.
Motta
Motta
Modérateur
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 04/08/2008
Nombre de messages : 38811
Bon ou mauvais ? : Mystérieusement neutre
Zénies : 3515

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation// Kienzan // Dodompa
Techniques 3/combat : Final Flash // Griffes du Tigre
Techniques 1/combat : Supernova

Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] Empty
MessageSujet: Re: Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS]   Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] ClockMer 31 Mar 2021 - 18:42
En traversant le portail, Motta s'attendait à voir la demi-face d'Auros sur sa trajectoire mais il n'en fut rien. Au milieu d'une grande étendue de prairie qui inspirait la tranquillité, se trouvaient une créature semblable à la race de Freezer et un robot. Motta ne les avaient encore jamais rencontrés jusqu'ici mais il savait qui ils étaient grâce aux informations récoltés sur Vegeta et qui lui avaient été transmise via son détecteur. Ils étaient des sous-fifres de Freezer, et avaient profité du chaos créé par la nouvelle étoile montante dans la constellation des tyrans de l'univers pour essayer de tirer profit de la situation. Pour résumer assez simplement, ils étaient l'ennemi du peuple Saiyan. Que des sbires du fils Cold s'en prennent à son peuple de manière aussi fourbe était tout sauf une surprise. Les voir traîner dans les parages ne pouvaient amener qu'à ce genre de situation et la naïveté de Broly leur avaient permis d'avancer leurs pions plus aisément. Leur responsabilité dans ce désastre n'était pas à négliger.

"Décevant..."

Lâcha le guerrier expérimenté en constatant l'absence de celui qui était à l'origine du plus grand trouble de l'univers actuellement. Il fallait croire que le Destin de Motta ne passait pas par une confrontation directe avec Auros. Malgré s'être avancé devant lui, malgré son envie débordante de lui faire payer et de se mesurer à un individu de sa trempe, il n'avait aucunement la possibilité de répondre à ses désirs. Il y avait toujours plusieurs obstacles pour se mettre en travers de sa route, comme pour l'empêcher de mener à bien sa mission, celle de protéger son peuple devant la menace. Celle-ci était pourtant suffisamment grande pour que le mari de Claire s'en occupe personnellement mais encore une fois il devra faire avec la situation qui lui était imposée. Toutefois, briser des soldats de Freezer n'était pas vraiment un problème. Ils étaient l'ennemi héréditaire, ils avaient une nouvelle fois prouvé l'antagonisme entre leur deux camps. Eux aussi devaient payer.

Le gradé s'avança calmement jusqu'au trio. Oui, car il était bon de préciser la présence d'un autre individu dans ces plaines, qui venait tout juste d'amener sa grande carcasse, sur ces plans d'herbes qui allaient sans nul doute faire office de ring de combat d'un instant à l'autre. Le disciple de Toma ne savait pas qui était cet homme, ni s'il était un ennemi ou non. En revanche il pouvait deviner à la vue de son épiderme turquoise et de sa tignasse rousse qu'il s'agissait certainement d'un membre de la race des Héra. Aux dernières nouvelles ce peuple était martyrisé par Freezer et son empire. Pouvait-on aussi simplement en venir à la conclusion qu'il allait se joindre au combat en tant qu'allié de Motta ? Ce dernier n'eut pas le temps d'éclairer cette question que le combattant au sang chaud avait rapidement signalé son envie de s'en prendre à lui, l'obligeant alors à se concentrer sur sa personne. Un premier candidat à la mort ? Très bien.

"Tu as donc décidé de mourir."

La réponse de Motta fut aussi simple que cinglante, mais c'est cette simplicité qui se transformait en coup de poignard pour frapper l'orgueil du combattant enflammé. Notons tout de même la scène étonnante : voir cette tête brûlée faire preuve d'un manque de sang froid évident et d'une vulgarité surprenante face à un membre de la race des Saiyans si calme, alors qu'ils étaient généralement dépeints comme des brutes sans cervelles. Ce contraste était frappant tant l'attitude des deux était différente de l'image donnée par leurs stéréotypes. Qui était le barbare en fin de compte ? En se lançant tête baissée dans la bataille, sans même un petit bonjour, l'assaillant dévoila son jeu rapidement face à un guerrier Saiyan qui allait réagir d'ici peu. Avant même qu'il n'ait lancé ses portails, Motta avait anticipé une attaque et se téléporta pour échapper à cette première offensive, qui bien que prometteuse fut couronnée d'échec. Cependant, le général ne se déplaçait pas instantanément juste pour esquiver, il le faisait en imaginant la suite. Et qu'était donc la suite ? Frapper, bien sûr. Il était temps de montrer ce que vaut un guerrier Saiyan. Il fit son apparition juste devant son opposant et lui mit un bon coup du droit dans le visage avant de s’éclipser aussitôt par cette même technique pour réapparaître derrière lui et le frapper violemment dans le dos, puis de lui envoyer un Kienzan.

Pendant ce temps le géant et le robot faisaient une pause méditation, mais alors qu'on aurait pu croire qu'ils se désintéresseraient du duel d'à côté, l'être métallique en profita pour tirer un rayon d'énergie en direction du disciple de Toma. C'était un coup bas de plus mais qui n'était pas vraiment étonnant de la part d'un membre de l'armée de Freezer. Cependant, le combattant à l'armure verte était loin d'avoir oublié le docteur, qu'il regardait de temps en temps du coin de l’œil. Il était habitué aux combats à plusieurs, il en avait même disputé un juste avant, sur le ring de Vegeta, où il avait été obligé de rester vigilant au moindre faits et gestes des autres candidats au trône. En mettant le pied sur ce terrain verdoyant Motta était prêt à tout et était au sommet de sa forme. Il n'avait pas l'intention de se faire avoir si facilement. Alors qu'il avait continué son enchaînement en se téléportant vers son adversaire après avoir lancé son disque d'énergie, il se retrouva au corps à corps avec lui pour le frapper à nouveau, au torse et au visage. Mais il saisit l'avant-bras de l'ennemi pour le tirer et lui faire goûter cette terre sainte, en même temps que de protéger son corps du rayon du robot. Ce Démon de chaleur faisait un très bon bouclier pour les attaques lasers.

"Alors, ça fait quoi de manger la poussière ? Tu vas devoir y prendre goût aujourd'hui..."

A défaut de pouvoir frapper Auros, Motta pouvait passer ses nerfs sur les lieutenants de Freezer. Celui-ci allait être le premier à en payer les conséquences, mais le gradé n'allait pas oublier le scientifique qui, s'il n'était pas mis à mal par le guerrier turquoise allait ensuite être la cible du général, qui n'avait pas aujourd'hui l'intention de faire dans le sentimental.


Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] Motta_12
Spoiler:
 

Fiche de Motta
Général des armées sayennes.

Truth:
 


Transformations:
- Gorille Géant
- Super Sayen 1
- Super Sayen 2
- Super Sayen 3

Objets: Armure sayen, détecteur, 2 senzus, émetteur Alliance Ganshou, cape rouge.
Roi Lava
Roi Lava
Autres Races
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 14/06/2016
Nombre de messages : 256
Bon ou mauvais ? : Roi.
Zénies : 980

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la mort/Hellgate Slasher/Téléportation
Techniques 3/combat : Couronne Rouge/Psychokinésie
Techniques 1/combat : Puissance Colossale

Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] Empty
MessageSujet: Re: Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS]   Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] ClockJeu 1 Avr 2021 - 0:23
Warm... Cette planète d'une dimension alternative, appartenant également à l'Univers 7... Ces plus vieux souvenirs de son monde revenaient d'une époque révolue. Sa planète, si chère à son coeur, et son peuple, si précieux à son âme... Dire qu'il avait perdu tout ça à cause des Saiyans... Dire que ce peuple de macaques l'avait privé de ce qu'il appréciait. Même s'il avait posé sa domination sur l'ensemble de tout l'Univers, il n'en restait pas moins qu'une attaque combinée de toute une armée de Super Saiyans avait éradiqué son peuple. Foutu barbare... Même si ceux de cette dimension n'avaient rien à voir avec ça, ils portaient le pêcher d'être des guerriers de l'espace. Pour Lava, c'était suffisant à donner un motif à leur extermination. Le pardon... Le rachat... Expier ses fautes... Rien de tout cela ne pouvait être offert à cette race. L'existence de ces vauriens est une insulte même à la vie, et à l'intelligence. Il fallait absolument les éradiquer. Il fallait absolument stopper la propagation de cette vile espèce...

"Pendant trop longtemps, votre espèce s'est pavanée dans l'Univers 7."

Se tenant prêt, il avait envoyé toute une ribambelle d'attaques sur le fameux général de l'armée Saiyan. Rien d'insurmontable pour lui, d'autant plus qu'il avait réagi au quart de tour, se vengeant de suite de cet assaut. Cette téléportation pour le frapper au visage, elle était cependant accueillie par un avant-bras gauche, retenant le coup du gradé. Et le second coup qui l'avait envoyé plus loin, eh bien... Il lui laissait juste assez de temps pour réagir à ce Kienzan ! Voilà que pour le Kienzan, c'était un portail qui l'accueillait. Envoyé directement en Enfer, ce cercle serait dans un loooooong voyage dans les limbes avant de rencontrer un obstacle... Lava n'avait jamais eu l'esprit aussi clair qu'à ce jour. Faire face à un adversaire comme Motta était une aubaine, et il comptait bien lui offrir un duel au sommet. Pas pour l'écraser rapidement, comme dit ! Mais bien pour lui montrer la suprématie des démons de chaleur. Lui montrer à quel point... Il était indésirable dans l'Univers 7.

Oh, une fois que le guerrier en armure verte serait de nouveau face à lui, décidant de l'affronter au corps-à-corps, l'histoire était tout autre ! Il ne semblait pas réellement faire d'arts martiaux, se consacrant à ce que lui, comme ceux de sa race, savait faire de mieux, frapper ridiculement pour faire mal... Bien, qu'à cela ne tienne ! Mais le Roi de Warm n'avait pas dit son dernier mot ! Car lui, ses frappes étaient destinées à faire mal. Visant autant les points importants du corps tel que son poumon, son foie, ou encore son estomac, le démon ne laissait aucun temps mort à son adversaire. Il voulait la jouer au contact ? Il allait le regretter. Peut-être avait-il de l'expérience dans le style "bagarre militaire", mais en termes de pure technique de défense, le monarque ayant subi dans sa jeunesse les entraînements d'une race entière lui était infiniment supérieur ! Même s'il devait cacher son jeu... Seulement, en aucun cas, il ne dévoilait tout, lui aussi. Au contraire, il désirait juger son ennemi, et il savait également qu'il ne devait pas le sous-estimer.

Une fois au sol grâce à la prise de son opposant, démontrant qu'il savait aussi faire usage d'arts martiaux, les yeux du démon de chaleur s'étaient fixés sur le laser de Rellum. Calcul... Calcul... La trajectoire était bonne. Autant en s'écrasant d'autant plus dans le sol avant l'impact, tout ça grâce à la chaleur qu'il dégageait sous son corps grâce à une légère impulsion de Ki, il plaçait sa queue en cercle, laissant le laser du robot métallique passer dans ce coin ! Motta voulait lui faire goûter le tir de son compagnon ? Alors il en serait le réel visé ! Car suite à ça, lui aussi usait d'une téléportation, attrapant son rival du jour autour du cou et grâce à sa queue ! Dans un étranglement rapide à la même fraction de seconde, histoire d'empêcher tout apport d'air au cerveau et troubler ses sens le temps d'un instant, le démon l'écrasait à son tour au sol. S'il avait voulu se téléporter, il aurait emmené Lava avec lui, vu qu'ils étaient collés ! "Ne penses pas être le seul doté de cette compétence, vermine." Il était loin d'être le seul... Et l'être de flamme se téléportait encore une fois, Rejoignant le ciel.

Bien sûr, il avait vu son adversaire... Il jouait beaucoup le jeu de la téléportation. Autant le suivre ! Car le voilà également usant de téléportations à répétition. Il voulait éviter d'être le plus facilement touchable ? Parfait, il en ferait de même... Surtout que maintenant, le Royal démon avait son terrain prêt ! Au sol dans une posture de combat, de sorte à faire venir son adversaire, il se retéléportait dans la même seconde. Pourquoi avoir fait ça ? Pour tout simplement... Envoyer des rayons de la mort. Eh oui, chaque épée ayant été planter au sol par le Hellgate Slasher de sa toute première offensive envoyait des rayons de la mort dans tous les sens ! Un véritable champ de laser se déroulait sous les yeux du frère de Calor ! Et hormis sa propre personne qui savait où il tirait par rapport à ses liens, usant de son incroyable maîtrise du KI pour ça, et de son cerveau hors du commun, il était impossible pour lui d'être toucher par sa propre attaque... En revanche, pour quelqu'un naviguant dans le hasard comme son rival Saiyan, le challenge serait plus élevé ! Et dans toutes ses téléportations, sa voix montait...

"Ce ne sera pas suffisant pour t'écraser, hein ?! Alors montre-moi de quoi tu es capable ! Je veux te voir à ton apogée, lorsque tu me supplieras de t'épargner ! Ou bien... Que tu te suicideras pour exprimer ta forte volonté de ne pas me faire ce plaisir !"
Rellum
Rellum
Cyborg
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 27/08/2017
Nombre de messages : 455
Bon ou mauvais ? : Idéologique
Zénies : 1660

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Barrière cinétique / Hologramme
Techniques 3/combat : Idéologie / Distorsion
Techniques 1/combat : Insignifiance

Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] Empty
MessageSujet: Re: Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS]   Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] ClockVen 2 Avr 2021 - 11:45
Le macaque vétéran et le démon magmatique s’échangèrent les coups avec véhémence et l’intime conviction de réduire à néant son adversaire. Rellum ne sait au final que peu de chose à propos du roi Lava, que ce soit ses buts personnels ou ses origines, et il en va de même pour l’odieux Motta, qi est juste une brute amatrice de bananes. Mais une chose est certaine, ceux-ci se détestent à une échelle rarement égalée. Chaque frappe, chaque tentative de décapitations, chaque instant où l’un des duos risquent de passer l’arme à gauche, chaque situation transpire de haine et de mépris. Oh que le scientifique de titane souhaitait y contribuer en appliquant sa célèbre rancœur envers les vils guerriers de l’espace. Cela aurait conclut parfaitement le premier chapitre de sa grande croisade.
 
Mais sans compter sur le géant bleu qui fait une fixette dans la lutte contre les entités robotiques ! Et, comme résigné à son sombre destin, le cyborg accepta avec une grande déception son duel face à ce crétin azuré des Alpes héras. Blasé mais gardant un minimum d’étiquette, l’androïde invita à l’écart son antagoniste et exigea une petite discussion avant un quelconque affrontement. En vérité il s’attendait en premier lieu à ce que la bête de cobalt beugle comme un damné avant de se jeter vers sa proie comme le super débile qu’il a prouvé être auparavant. Mais, ce qui se passa interloqua le docteur qui crut avoir un disfonctionnement de ses capteurs auditifs. Zannin … est capable d’aligner plus de deux phrases à la suite. Non c’est bien plus improbable, il est carrément bavard. Il … il a même dit ‘docteur’ en entier sans utiliser un dégoutant verlan. Le dédain de Rellum se mua ainsi en curiosité et se décida à écouter avec grande attention le monologue de la brutasse.
 
Le grand héra révéla que sa vie de pirate fut sympathique mais qu’il n’a pas l’étoffe d’un chef, un point sur lequel l’automate ne peut qu’hocher affirmativement du chef. Bien plus croustillant ensuite, il divulgua quelques informations concernant sa relation alambiquée avec la patrouille temporelle, qu’il s’y sent tout simplement bien et que celle-ci lui offre des occasions de se battre avec des opposants grisants. Cela semble être de prime abord du Zannin tout craché, mais il y a quelque chose de plus complexe que le scientifique n’arrive pas à analyser. Ces mots couplés au malaisant calme olympien du lutteur azuré sont une véritable énigme. Quoi qu’il en soit, Rellum n’hésita à répondre à ce qui vaut la peine d’être combattu.
 
"Tu te bats pour ton orgueil, pour prouver que tu as ta place dans l’univers via la reconnaissance martiale. Un but simple mais égoïste. Tu souhaites vaincre les plus puissants ? Alors devient dieu de la destruction et rase ce qui te chante, derrière je ferrais ce que les plus forts de ta trempe sont incapables de réaliser : reconstruire. Depuis ma naissance, je n’ai cessé d’œuvrer à bâtir un futur glorieux pour tous et toutes. Mais ma route est constamment barrée par des sous-races sans avenir ou une chrono-brigade qui reste ironiquement bloqué dans le passé. Détruire puis améliorer, ne serais-tu pas tenté par cette manière de penser ?"
 
Mais le héras sembla être en transe lors de la réponse du robot qui douta que le message soit passé, si tant est que l’hurluberlu puisse en saisir l’essentiel. Sereinement mais fermement, l’ex pirate fit grimper de manière inattendue sa présence spirituelle. Il n’a plus grande chose à voir avec la petite frappe qui se faisait rouler dessus comme un vulgaire sac à patates. Sa puissance a anormalement augmenté en si peu de temps … ce qui n’est, au final, pas si improbable venant d’un membre de la patrouille temporelle qui a dut user avec hypocrisie de leur main mise des lignes horaires.  Mais cela est-il suffisant pour égaler le génie high-tech ?
 
Dans son assurance, Zannin révéla s’être effectivement ardemment entrainer aux côtés d’une divinité officiant au sien de la brigade temporelle. Nul doute que ce dernier participe à la bataille finale dans le monde des dieux. La brute enchaîna et expliqua que, comme attendu, il n’a aucun motif à gagner ou perdre cette guerre dont il n’a pas la moindre idée de son importance. C’est là que son visage devint l’amas de muscle vicieux ne désirant que la bagarre. Rellum soupira intérieurement et se mis en garde, dire qu’il crut un cours instant que la bête avait sut évoluer en quelque chose de plus intéressant qu’un punchingball sadomasochiste.
 
*Que …*
 
Et ce qu’il vit le mis dans un blanc total. Zannin, le mercenaire de l’espace avide de sang et de testostérone qui ne désire qu’un flot de combat et de sueur, s’asseye. Oui il se posa, les nerfs prêt a exploser, et invita son homologue d’acier d’en faire de même … et qu’il n’en fasse pas plus si ce n’est qu’un pique-nique. Rellum secoua brièvement la tête pour se remettre les idées binaires en place et cogita un instant. A quoi cela rime-t-il ? Et surtout est-ce bien Zannin et non pas une mauvaise doublure ? Non, sa signature de ki est trop similaire. Et le savant de carbone eut l’épiphanie auquel il n’osait croire, faisant vibrer d’intérêt sa lentille carmine.
 
"Tu as muri, voilà qui est respectable."
 
Et Rellum posa son fessier de titane sur le gazon devant Zannin puis se mis en position du lotus. Ainsi il montre des intentions purement pacifiques. Oh, mais le fils spirituel du docteur Willow n’est point dupe, il a bien compris la supercherie du héra qui vise à gagner du temps ne pouvant évidement pas gagner un duel entre eux deux. Malgré sa nette amélioration physique et mentale, il reste encore un fossé entre la chair et le métal. Mais, bien que cela soit évidement une ruse, l’automate décida volontairement de s’y jeter car positivement intrigué par l’évolution du guerrier. Est-ce là égocentrique vu la situation ? Oui.
 
"Tu as grandi en âme et en force et c’est une qualité que j’apprécie. De mon côté j’ai passé mon temps à bonifier mes systèmes avant de m’engager dans les évènements sur Vegeta. Vu ton tempérament tu te serais vite rassasié vu le chaos que cela fut : des milliers de guerrier sayajin à écraser, plusieurs autres à assujettir, et surtout le général Epina de niveau deux à occire. J’ai pu ensuite dévorer psychologiquement un dévoreur de planète pour sublimer davantage mon essence. Et accessoirement je me suis fait des alliés inattendus mais fort atypique."
 
Le cyborg marqua une courte pause avant de se pencher légèrement vers le musculeux.
 
"Nous savons touts deux que je peux aisément t’écraser, reste à savoir en combien de minutes. Je doute savoir qui est ton entraîneur, mais il est bien fol de t’avoir envoyé à moi connaissant nos antécédents. C’est culotté et il aurait amplement dut t’envoyer combattre quelqu’un de sang neuf et de ton niveau, comme Mithra par exemple. Je t’assure que te voir lui pulvériser les os et organes de cette garce serait plaisant à assister."
 
Le bruit de la mêlée opposant le terrifiant souverain de lave au détenteur de l’héritage sayan résonna non loin. Ah que les circuits du mécanique hurlent de génocider le vil gorille, peut importe la manière tant qu’il ne puisse plus exister dans un monde parfait. Heureusement pour lui, malgré la parole qu’il a donnée à Zannin, qu’il considère l’honneur comme une faiblesse. Son attention retourna vers le bodybuilder et lui adressa la parole suffisamment forte pour qu’au loin deux combattants en plein torrent de coups puissent entendre.
 
"Question. Admettons que si la majeure partie des survivants de ton espèce soient tous enchaînés via des colliers qui injectent une toxine de mon cru au moindre écart de conduite ou selon mon bon vouloir, que déciderais-tu ?"
Zannin
Zannin
Autres Races
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 14/01/2020
Nombre de messages : 65
Bon ou mauvais ? : Chaotique neutre
Zénies : 1134

Techniques
Techniques illimitées : Psycho Thread / Devious Mirage / Grisly Slime
Techniques 3/combat : Doom Dome / Vanishing Devil
Techniques 1/combat : Overheat Rush

Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] Empty
MessageSujet: Re: Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS]   Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] ClockJeu 8 Avr 2021 - 19:09
C’était assez étrange.
Deux ennemis, au beau milieu d’un champ de bataille, qui discutaient à cœur ouvert. Enfin, si les robots avaient un cœur, bien évidemment. Les deux belligérants avaient toutes les raisons de s’étriper l’un l’autre, mais un sentiment étrange, du moins ressenti par le Héra, les empêchait de le faire. Il était en paix avec les choix qui s’offrait à lui. Il avait beau être frustré, une certaine plénitude lui éclairait les pensées. Bien qu’habité par une haine certaine, son cœur restait sous son plein contrôle, inhibant une rage qui ne mènerait à rien. Ainsi, ils pouvaient accomplir cet improbable échange entre deux camps adverses. C’en était presque poétique.


Reste encore, cependant, à cerner les intentions de ce cher docteur…
Bien qu’ils se soient rencontrés par le passé, Zannin ne connaissait que peu de choses sur celui qui se vantait être le Boucher de son peuple. Bras droit de Freezer et scientifique de renom malgré son statut de machine… On pourrait presque croire qu’il s’agisse d’une marionnette de métal contrôlée à distance par un savant fou de chair, mais à y réfléchir, et le géant a beaucoup pensé à lui durant ces mois d’entraînement, ce ne pouvait être le cas au vu de sa réaction lors de leur combat. Sa colère était authentique alors que la brigade battait le fer sur son blindage… Cette enveloppe était forcément la sienne. Ou bien était-ce simplement une armure augmentée sous laquelle se cachait un être plus chétif ?


Quoiqu’il en soit, le scientifique prit la parole pour affirmer son diagnostic sur la situation.
Orgueil. C’était ce qui définissait l’approche du Tisseur, selon lui. Un orgueil qui se devait d’être flatté par la reconnaissance de ses pairs. Si le colosse allait réfuter ces paroles, il ne pouvait qu’agréer à une chose ; Il était un égoïste invétéré. Personne d’autre que lui ne comptait à ses yeux. Et c’était d’ailleurs pour ça qu’il n’avait cure de la reconnaissance des autres, car ces gens-là n’ont pas de valeur. Plus biaisé que ça comme opinion, on en faisait pas. Vint alors un drôle de conseil : devenir Dieu de la Destruction pour annihiler à sa guise. *Huh ?*  Sur le coup, le martialiste fronça les sourcils. C’était possible de le devenir ? Un dieu ? Comme Beerus et Auros ?


Pour opposer cette idée, Rellum défendait alors sa position en tant que reconstructeur. Sur le coup, l’artiste martial ne comprenait pas du tout où voulait en venir son interlocuteur. Construire. Détruire. Refaire en mieux. C’était donc ça, la grande vision du robot ? Jouer au grand ordonnateur pour faire le travail des dieux à leur place ? SI c’était ça, le jeu, alors il y jouerait seul. Pas question d’endosser un rôle aussi singulier que celui de divin !

« Je te dis que j’ai pas l’âme d’un chef et tu voudrais me donner la responsabilité d’un Univers ? T’es tombé sur ta carte-mère ou quoi ? Et puis… J’suis pas un destructeur. J’suis qu’un combattant. Rien de plus, rien de moins. Aspirer à plus, c’est fou, même pour moi. »

Ainsi, l’ancien pirate put faire sa proposition, remarquant difficilement l’étonnement de Rellum en vertu du fait qu’il… Eh bien, qu’il n’ait pas de visage. Son silence sur le moment, en revanche, en disait long. Le blanc fut rompu par ce dernier, admettant que le guerrier avait murit avant d’obtempérer. Le savant s’assit avec Zannin, visiblement conciliant. Mais ça n’empêchait pas le combattant turquoise de rester sur ses gardes. Ce robot, lors de leur dernier combat, avait montré des tours de passe-passe tous plus étonnants les uns que les autres, et son arme de prédilection semblait être son rayon oculaire. En clair, assis ou non, il demeurait toujours aussi dangereux.

C’est donc avec une attention toute particulière que le Tisseur suivit le discours de son rival, les sens en alerte.
Ce qu’il divulguait confirmait ses soupçons. Son changement d’apparence était bien lié à une augmentation de ses capacités. Ils étaient deux à s’être améliorés, et Rellum avait de l’avance, lui. C’était épineux, mais pas catastrophique. Ce genre de chose était normal, après tout. Les guerriers de haut niveau stagnent rarement. Il révéla alors qu’il avait participé à la destruction de Vegeta, ou du moins son affaiblissement. Qu’il avait ‘mangé’ un… astrophage ? Ca mange, ça, les robots ? Non, ça semblait être une figure de style… Que Zannin n’avait pas compris, d’ailleurs. C’était le désordre absolu, du côté des mortels, c’était tout ce qu’il avait à en retenir, visiblement. Un chaos auquel il se serait plu, d’après les dires de la machine.

« Ai-je vraiment muri, ou bien ne m’as-tu tout simplement pas cerné ? Ecraser les piétailles, ça ne m’apporterait ni gloire, ni satisfaction. C’est comme aller à un fast food : ça revient à se rassasier rapidement avec de la merde. Ce que je recherche, c’est les plus savoureux des mets précieux. J’pense que c’est là la différence entre les guerriers et les combattants. Les uns affrontent des légions d’insectes tandis que les autres cherchent les individus. »

Ricanait la brutasse qui croisait les bras.
Ce qui le fit moins ricaner, en revanche, c’étaient les prochains mots de l’aubergine métallique. Qu’il était évident que Zannin ne pouvait remporter un affrontement s’il avait lieu. En effet, tout semblait se diriger vers ce simple constat, Rellum était toujours hors de portée de ses compétences. Aussi rageant que cela pouvait être, cette vérité devait être avalée. Certes, Zannin pouvait mieux s’en tirer, mais l’écart était encore loin d’être rattrapé. Cependant, le phrasé du guerrier de métal était intéressant. Il lui faudrait plusieurs minutes pour venir à bout de l’ancien mercenaire, ce qui redonna un certain espoir à celui-ci. En effet, il ne pouvait pas vraiment situer sa puissance, mais le robot, lui, si. Tenir aussi longtemps, c’était bon signe. Car ils n’étaient, finalement, pas seuls ici. Les fracas de l’affrontement entre le Saiyan et le lézard jaune pouvaient très bien s’entre de là où ils étaient postés.

Car oui, du guerrier simien émanait une puissance absolument mirobolante. Ce type était un pur monstre, et la différence de niveau avec son adversaire, bien que lui-même extrêmement fort, se sentait bien suffisamment même pour Zannin qui n’avait pourtant appris que récemment à percevoir ces choses-là. Si Motta est si fort qu’il le croyait, il pouvait sans doute atteindre les différentes formes du Super Saiyan que Kaito lui avait montré. Il avait son combat dans la poche, de son côté, à n’en pas douter ! Bien sûr, ça n’avait rien à voir avec une quelconque affectation de la part du Shan. C’est Zannin qui s’y était rendu de lui-même.

Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] 9itl

« T’en fait pas, va, je sais que j’ai mes chances… Ou plutôt il a ses chances. Tout ce que j’aurais à faire, comme tu dis, c’est de tenir contre toi le temps qu’il batte ton pote avant qu’il ne rapplique ici. Et je crois que tu as remarqué la dernière fois à quel point j’encaisse bien les dommages. Mais… »

Ce fut à son tour de marquer une pause, pesant ses mots. Il se gratta la barbiche avant de froncer les sourcils, montrant son mécontentement.

« Ca, c’est dans le pire des cas. On est pas obligés d’en arriver à de telles extrémités. Déjà, de mon côté, c’est un scénario de dernier recours, à éviter. Déjà, parce que comme je t’ai dit, je veux un duel singulier entre toi et moi. Mais aussi pour une autre raison. J’refuse de compter sur quiconque pour mener mes combats à ma place. Et c’est pire s’il s’agit d’un Saiyan. J’commence à en avoir ras-le-cul de m’rendre compte que les plus forts de cet Univers c’est pour la plupart des guerriers nés pour le combat qui mettent les réels artistes martiaux sur la touche ! Ceux qu’ont choisi la Voie d’eux-mêmes, par conviction et pas prédestination ! »

Mais à y repenser, c’était un peu idiot de dire ça à une machine. Après tout, il était sans doute lui aussi programmé pour faire ce qu’il fait. La notion de libre arbitre devait lui être étrangère. Mais cette pensée, elle venait du plus profond des tripes du Héra. Comme si les Saiyans étaient une race supérieure, capable d’atteindre des sommets de puissances rendant la puissance des représentants de tous les peuples insignifiante. *Qu’ils aillent bien s’faire foutre !* Le Tisseur ne supportait pas l’idée de se faire supplanter par un critère dont il n’avait pas le contrôle ! Hors de question de laisser le titre de plus puissant à ces arrivistes ! Pas pour une simple raison de morphologie ! Pas s’il avait son mot à dire !
En revanche, la question que posa le robot, elle, porta confusion au Héra, qui perdit le fil de ses pensées.
Une question pour le moins saugrenue, où il était question de poser des colliers piégés au peuple de Héra pour leur imposer facilement des ultimatum. Haussant un sourcil, le colosse cherchait où voulait en venir le robot. Quel rapport avec la situation présente ? Il avait beau lui avoir dit qu’il pouvait poser toutes les question qu’il voulait, en voilà une pour le moins étrange. Après un instant de silence, le géant en costume prit la parole, redressant son chef.

« J’vois pas trop ce que t’essayes de dire. Perso, je me tamponne de ce qui peut arriver à Héra. Pour moi c’est simplement le caillou sur lequel je suis né, ni plus ni moins. Tu pourrais les transformer en descente de lit que je m’en foutrais tant que je suis pas dans le lot. Sinon, j'aurais fait un patrouilleur galactique. Mais tu l’as dit plus tôt, je suis un égoïste. Je vis pour moi, et pas pour les autres. Pour accomplir mes propres projets. Mes rêves à moi. »

Encore une fois, il se demanda si de tels mots pouvaient atteindre le robot. Tout reposait sur l’égo. Une chose dont les machines sont normalement dépourvues. Le colosse haussa alors les épaules, haussant les sourcils avant de pointer du doigt son interlocuteur.

« Je dis ça, mais je sais même pas si tu peux comprendre. Avoir conscience du soit, c’est sans doute un truc de vivants, à tes yeux. Toi, t’as été créé dans un but, pour lequel on t’a programmé, nan ? Servir Freezer, sans doute. Mais, je pense pas me tromper en pensant que c’est plus complexe que ça. Après tout, tu dis être le bras droit de ce type, pas un simple robot esclave. Tu doit avoir une autre motivation… Refaire le monde, vu c’que tu m’as dit, huh ? »

Hasardant son regard sur le combat d’à côté, le Héra continua sur une simple question.

Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] Xq6f

« Et c’est pour ça que tu bidouille le temps et que tu t’opposes aux dieux ? Parce que ton monde contraste avec le leur ? Ca ressemble à un caprice, si tu veux mon avis... »
Motta
Motta
Modérateur
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 04/08/2008
Nombre de messages : 38811
Bon ou mauvais ? : Mystérieusement neutre
Zénies : 3515

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation// Kienzan // Dodompa
Techniques 3/combat : Final Flash // Griffes du Tigre
Techniques 1/combat : Supernova

Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] Empty
MessageSujet: Re: Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS]   Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] ClockMer 14 Avr 2021 - 20:10
Le combat était parti très vite d'un côté... Et pas du tout de l'autre. Motta ne savait pas qui était ce Hera mais au final qu'importe sa façon de s'occuper du robot, tant qu'il lui permettait de ne pas être perturbé dans son duel. Les deux avaient sans doute beaucoup de choses à se dire mais dans le cas du challenger de feu et du gradé les mots avaient peu de place, si ce n'était pour s'envoyer quelques piques plus ou moins originales. Pourtant, le général n'avait pas de haine envers son adversaire : il ne le connaissait pas, c'était la première fois qu'il le rencontrait et ce manque d'historique entre les deux ne pouvait pas faire de ce combat une affaire personnelle. En revanche il avait bien une dent contre Freezer, et faire partie de sa clique le motivait forcément à y aller avec véhémence. Ainsi, que son opposant soit le roi de laves n'avait pas bien d'importance à ses yeux. S'il avait dû se coltiner le docteur boulons, le saiyan aurait eut exactement la même envie de le faire dérouiller. Les deux sous-fifres du fils Cold étaient simplement des ennemis à éliminer à ses yeux, rien de plus.

Le désir d'en découdre s'était fait rapidement sentir chez le combattant de feu, le général ignorait d'où provenait cette haine qui semblait le guider mais ça lui avait rapidement fait disparaître l'idée de discuter. Cet affrontement là ne se jouerait pas sur les mots, ils allaient devoir exprimer par leurs mouvements, leurs forces, et leur intelligence leur art du combat. Tout le reste n'était que superflu. Ce n'était pas pour déplaire au disciple de Toma qui, en bon Saiyan aimait faire parler ses poings. Jusqu'ici il avait initié des actions afin de jauger un peu son opposant tout en se défendant et il avait déjà plusieurs indications sur sa façon de se battre. Déjà, il parvenait à résister face à ses coups, ce n'était pas si surprenant de la part d'un soldat de Freezer d'être coriace mais l'officier en avait déjà conclu que sa tâche n'allait pas être simple.

Tenter d'utiliser le rayon du robot pour toucher son adversaire avait semblé être une bonne idée mais ce dernier avait également été réactif. Utilisant son appendice caudale pour entourer son cou et essayer de le priver d'air, le démon de chaleur devait s'étonner à son tour de voir qu'il ne serait pas si simple d'étrangler un guerrier de son expérience. Motta avait eut le temps de placer sa main pour empêcher une étreinte maximale, sa force suffisait à retenir la queue mais dans le même temps il balança un kienzan pour couper celle-ci. Puisqu'il tenait tant à s'accrocher à lui il aurait dû mal à échapper au disque d'énergie puisque leurs deux corps étaient vraiment très proches. Le Saiyan usait de sa force pour amplifier le mouvement voulu par son adversaire et ainsi le déstabiliser dans sa manœuvre, flottant dans les airs avec rapidité pour éviter de se prendre le sol que Lava voulait lui faire goûter. Raté. Peut-être déçu de son échec, il se téléporta pour s'éloigner sous le regard attentif du général, désormais libre. Il répondit tout de même aux derniers mots de son interlocuteur.

"Cela va peut-être te décevoir mais tu ne m'a pas encore surpris."

En effet, il avait deviné assez facilement que son opposant pouvait maîtriser la téléportation étant donné qu'il avait débuté le combat de cette façon. Ses portails étaient très utiles mais avaient de suite laissé dans l'esprit du Saiyan l'hypothèse que ses techniques de téléportation ne s'arrêtaient pas qu'à l'envoie d'attaques à distances. Quoi qu'il en soit tout ceci ne changeait pas grand-chose à sa façon de mener ce combat.

Ce qui se passa ensuite était pour le coup plus inattendu. Depuis le début Lava avait miné le terrain avec sa technique, chose que l'on pouvait certes difficilement ignorer mais qui même en ayant conscience de la présence des épées ne préservait pas d'une surprise. L'ennemi utilisa ses armes plantées au sol pour tirer une multitudes de rayons de la mort. C'était une tactique intéressante, qui posa quelques soucis au général sur le moment. Assailli par les tirs, il fut touché à quelques reprises au départ de l'action. Touché au dos puis à la jambe, il se propulsa en avant pour ne pas rester statique. Il était obligé de rester en mouvements et commença à se téléporter à plusieurs reprises avant de réellement quitter la zone dangereuse.

"Si c'est si gentiment demandé..."

Lâcha-t-il en réponses aux mots du démon de chaleur alors qu'il ne voulait pas laisser le temps à son adversaire de se préparer à se défendre. En un instant ses cheveux étaient devenus dorés, tout comme son aura. Il avait atteint le premier stade de transformation, mais n'avait pas l'intention de laisser Lava contempler le changement qu'à peine transformé il se rua sur lui en s'éclipsant à nouveau. Il l'avait noté : son offensive ne l'atteignait à aucun moment, ce qui voulait dire qu'il aurait plus de chances d'échapper à ses tirs en jouant le corps à corps. Motta apparu juste devant lui et tira instantanément un Dodompa, technique tout à fait similaire à celle utilisée par le Démon. Il avait visé la poitrine et plus particulièrement le cœur, avant de disparaître à nouveau : il fit le tour de son opposant par plusieurs « bond » de téléportation, envoyant plusieurs de ses Dodompas tout en ne s'éloignant pas trop de lui. Toutefois son idée ne s'arrêtait pas là. Il avait tiré ses rayons d'énergie avant de préparer quelque chose de plus corsé : Les Griffes du Tigre. Il utilisa le même procédé que pour ses attaques précédentes, laissant donc croire que ce serait un autre Dodompa qui serait tiré. Il s'agissait en fait de l'une des techniques les plus puissantes du Saiyan. Il comptait donc sur cet effet de surprise. Mais pour que ce soit efficace il l'avait lancée à bout portant, finissant de tourner autour du sbire de Freezer en frappant un grand coup dans son dos avec ces trois griffes qui risquaient d'atteindre violemment sa cible et en le transperçant.


Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] Motta_12
Spoiler:
 

Fiche de Motta
Général des armées sayennes.

Truth:
 


Transformations:
- Gorille Géant
- Super Sayen 1
- Super Sayen 2
- Super Sayen 3

Objets: Armure sayen, détecteur, 2 senzus, émetteur Alliance Ganshou, cape rouge.
Roi Lava
Roi Lava
Autres Races
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 14/06/2016
Nombre de messages : 256
Bon ou mauvais ? : Roi.
Zénies : 980

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la mort/Hellgate Slasher/Téléportation
Techniques 3/combat : Couronne Rouge/Psychokinésie
Techniques 1/combat : Puissance Colossale

Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] Empty
MessageSujet: Re: Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS]   Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] ClockMer 21 Avr 2021 - 13:36
Thème:
 
La haine... La rage... C'était ce qui semblait l'avoir atteint mentalement. Seulement, son esprit était bien plus calme et clair que ce qu'il ne paraissait. Sous son état Parfait, il n'avait pas besoin de plus. Autant dans son contrôle du KI que de sa puissance, il n'avait même pas encore tiré toutes ses cartes, et clairement pas encore les pires ! En tout cas, sa pauvre queue venait de se faire couper... Tant pis, celle-ci n'était pas une grande perte. Ce n'était pas rare que les démons de chaleur perdent leur queue, surtout cette partie-là. Et puis bon... Motta aurait la surprise bien assez tôt d'un autre tour qu'il lui réservait. En attendant, il était content de voir son pauvre adversaire galérer face à tous ses lasers... Un beau cadeau qu'il lui faisait-là ! Et ce ne serait pas fini... Ce n'était que le début de son tourment ! Souriant sous son masque de chair, il voyait cependant un nouveau changement chez ce dernier. Le Super Saiyan... Il pensait réellement pouvoir le vaincre avec une forme aussi faible que celle-ci ? Enfin bon, le combat venait de débuter...

Suivant la cadence, le démon augmentait sa puissance, de sorte à suivre son rival du jour. Ainsi, il venait de se manger un... Un laser ? Lui aussi ?! Décidément, les deux avaient plus de techniques en commun que ce qu'il ne croyait ! Technique de téléportation, technique tranchante, et maintenant une technique laser ! Et ce tir... Il venait d'être tiré en plein niveau de son cœur ! Il était transpercé ! Se prenant tous les lasers à la chaîne, le démon de chaleur semblait en bien mauvaise posture, se mettant à saigner... Enfin, jusqu'à ce que le Général ne s'amuse à venir dans son dos... L'augmentation soudaine d'énergie n'avait rien à voir avec un autre laser. "Décidément, tu aimes faire tourner les gens en bourrique..." Hein ? Il semblait en bien meilleure forme que ce qu'il ne laissait paraître ! "Nous les démons, nous n'avons pas le cœur au même endroit ! Nous sommes des mutants, vermine de singe !" Résultat, il n'en mourrait pas. Même si il était bien blessé à son tour...

"Eh bah quoi ? On bouge plus ?"

Ça griffe était à l'arrêt... La Psychokinésie avait fait son entrée, bloquant entièrement l'attaque du gradé des singes. Et le repoussant, il laissait un portail apparaître dans le dos de Motta, usant de nouveau de son Hellgate Slasher ! Sauf que cette fois, au lieu d'une épée, c'était un Kienzan qui en sortait ! Eh oui, c'était le premier Kienzan qu'il avait envoyé à Lava, au tout début du combat, qui avait continué sa route sans qu'on y fasse plus attention... Il avait été récupérer par le démon grâce à un portail, le liant à un second portail pour lui faire goûter sa propre attaque ! D'ailleurs, un nouveau portail venait de se faire devant Lava, lui permettant de se déplacer rapidement, accompagné d'une téléportation. Une double transposition, sans énergie, de quoi perdre sa trace... Jusqu'à ce que le portail survienne au-dessus de Motta, ne laissant qu'un vide ! Le véritable Lava étant sur sa gauche, coude gauche contre la joue droite du gradé, il dégageait ce dernier, peu importe qu'il ait évité ou non le Kienzan. Et c'était en l'attrapant par la jambe qu'il se téléportait avec lui !

"On a assez fait l'aval de nos techniques ! Montre-moi si les singes savent faire des arts martiaux !"

Réapparaissant rapidement plus loin, il dégageait son adversaire avec un kiai, le pourchassant. Cette fois, dans son dash, il enchaînait le corps armuré du disciple de Toma, le frappant à plusieurs reprises par des frappes chirurgicales... Augmentant sa propre puissance, il frappait suffisamment fort pour briser l'armure de Saiyan de Motta. Car elle, elle ne pouvait pas augmenter de puissance ! Et... Il allait enfin être plus à découvert, maintenant ! Disparaissant rapidement, il envoyait son genou gauche dans la colonne vertébrale de son ennemi, désireux de l'expulser en avant. Car de nouveau, il suivait ce dernier au compte goûte, confrontant le style de combat de son opposant. "Vous, les Saiyans, vous êtes des destructeurs... Il n'y a rien de bon à retenir de vous !" Se reculant, il resserrait cette fois ses bras, ouvrant un nouveau portail avant de prendre deux épées enflammées de cette dernière. D'ailleurs... La jambe droite du guerrier de l'espace venait de se faire attraper !

"Je ne peux pas laisser vivre un seul d'entre-vous. Vous avez éliminé mon peuple... J'en ferais de même avec vous."

Ce qui avait attrapé la jambe du combattant, c'était la queue couper de Lava ! Eh oui, celle-ci pouvait se mouvoir... Dans le corps du démon scientifique, il y avait un nanoparticule à la pointe de la technologie, accélérant autant sa guérison, que la régénération de ses membres. Au lieu de refaire pousser un membre, bien que ce soit possible, il pouvait simplement se réimplanter son ancien membre. La nanoparticule pourrait aisément recoller les morceaux... Et les contrôlait. "Je suis loin d'être immortel, mais... Je suis à la pointe de la technologie." D'ailleurs, cela fait un moment maintenant que l'on a plus vu l'armure exosquelette de Lava ! Car cette dernière venait de le recouvrir... Rouge et noir, elle représentait l'absolu beauté de l'Empire Warm. Le démon de chaleur se présentait ainsi, face à Motta. L'exosquelette l'ayant recouvert était un condensé de technologie de sa dimension, ayant des millénaires d'avance sur cette réalité. Lui qui venait d'ailleurs... De si loin... Il avait fallu toute une armée de Super Saiyan pour éradiquer son peuple. Mais aujourd'hui, lui-même était un guerrier au sommet de la technologie.
Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] Bd4abebb6bb0114da3f261042e39b573
Dans ces mêmes instants, le démon se déplaçait rapidement, rejoignant Motta avec son épée. D'un geste vif, il tranchait le torse de ce dernier horizontalement, pointant directement d'un coup d'estoc. Cette dernière avait pour but de remonter jusqu'au niveau de la gorge, histoire de lui ouvrir la trachée. Suivant cette taillade, il reprenait, arborant une posture de samurai, épée en bas. Ce genre de posture avait pour but d'augmenter la puissance de la frappe, au point d'en découper l'air avec... Car c'était ce qu'il se passait, un mouvement vertical cette fois, de sorte autant à lui couper la respiration, qu'à fendre son menton en deux. "Je suis un épéiste de base. Combats-moi avec tout ce que tu as. J'ai beau haïr ton peuple, un combat se doit d'être le plus honorable possible." Dans sa phrase, il s'était téléporté en arrière, lui offrant même la possibilité de prendre une épée s'il le désirait... Et il fallait l'avoué, il était doué. Très doué, même.

"Je te reconnais comme un adversaire valable. Dis-moi... Comment te nommes-tu, Saiyan ? Moi, je suis Lava. Lava Heat."
Rellum
Rellum
Cyborg
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 27/08/2017
Nombre de messages : 455
Bon ou mauvais ? : Idéologique
Zénies : 1660

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Barrière cinétique / Hologramme
Techniques 3/combat : Idéologie / Distorsion
Techniques 1/combat : Insignifiance

Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] Empty
MessageSujet: Re: Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS]   Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] ClockJeu 22 Avr 2021 - 11:43
En vérité, Rellum ne s’attendait pas immédiatement à ce que Zannin passe soudainement de demeuré de seconde zone à un révolutionnaire à la pensée aguerrie. Bien évidemment il ne pensait pas réellement lui demander de devenir un hakaishin, ce fut plus une figure de style qu’une authentique demande. Néanmoins la brute azurée a déjà prouvé qu’il a sut progresser psychologiquement, il est absolument possible que cela perdure et qu’il puisse atteindre un niveau standard de personne que l’on peut qualifier d’intellectuel. Mais ce frein est-il dû à un simple rejet de sa part ? Une volonté de mettre en priorité son développement martial ? Ou est-ce tout bêtement la peur de l’inconnue ? Il faut dire que la folie des grandeurs en a déjà fait chuter plus d’un. Ou bien est-ce les trois raisons à la fois ? Quoi qu’il en soit, le jeune héra est en bonne voie pour une élévation qui brisera ces tabous.
 
Dans tout les cas l’interdit que ce dernier n’hésite pas un seul instant à braver est celui de la vulgarité ou bien celui de l’égo. L’ex pirate semble s’intéresser pas stupidement à la bagarre, mais à sa gloire face à un adversaire qu’il qualifie être à la hauteur de ses espérances et de ses capacités en art martiaux. Une affirmation qui sonne étrange, comme une contradiction dans l’esprit mécanique du docteur. Lui qui a longtemps œuvré justement à apprendre aux castes inférieures à devenir des individus méritant nom et respect. Cela arracha même un grognement désapprobateur du scientifique d’acier qui hocha négativement de la tête avant de répondre avec une voie quelque peu déçue.
 
"Tu ne devrais pas ainsi dénigrer ce que tu affirmes être de la pacotille. Sache que personne, pas même les divinités qui truquent le jeu, ne sait ce qu’un simple larbin est capable de réaliser. Ce petit et inoffensif poussin est bien capable de surpasser des limites qui échappent à ton regard aveuglé par ton crédo. Et finalement lorsqu’il te dominera tu seras cette piétaille qui ne mérite rien d’autre que la boue sur laquelle elle repose."
 
"Si je devais appliquer ta théorie, toi et tes trois camarades lors de l’intervention temporelle auraient été abattu comme des chiens et j’aurait envoyé l’armada du seigneur Freezer raser la brigade temporelle et je me serais entretenue avec ton maître. Mais je vous aie épargner car vous m’étiez utile pour mes projets et parce que je tiens à protéger ce monde du mieux possible du chaos."
 
Puis vint enfin la démonstration de force de Zannin qui prouve lui-même qu’une bleusaille peut devenir une menace adéquate. Mais Rellum, pas par un quelconque de supériorité mais par pur volonté d’informer son voisin, lui fit état malgré tout de l’écart de puissance qui les séparent. Le héra d’aujourd’hui n’égale même pas le docteur de l’époque. Si une bataille entre ces deux individus éclaterait le résultat sera sans équivoque une victoire de la mécanique, bien que des séquelles seront à déplorer.
 
D’humeur toujours tonitruante, la brute azurée en gloussa en affirmant pouvoir surprendre l’automate de science et que de toute manière le sayan non loin d’ici finira le travail. Une dernière phrase qui tira des traits de mécontentement sur le visage auparavant souriant du mastodonte de muscle. C’est presque comme s’il réalisait qu’il est celui à la traine parmi le quator de combattant ici présent … mais non, c’est juste que si le scénario se déroule ainsi il n’aura pas sa revanche honorable qu’il désire tant. L’honneur, un principe détestable qui ne fait qu’enchaîner les peuples sur place sans pour autant qu’ils finalisent leurs vœux. C’est d’une stupidité hors norme, pas étonnant que cela sied à l’heure actuelle avec la mentalité tortueuse de Zannin. Pour contre le fait que ce dernier affirme que les macaques stellaires ne sont que des privilégiés qui ne méritent nullement leur statut de guerriers ultime ravi le docteur.
 
"Tu t’accapare ce duel comme s’il t’était dût alors que tu sais pertinemment que tu le perdras et que je ne le désire pas. Au même moment tu fais la fine bouche en refusant l’aide d’autrui, en l’occurrence ici de … ces choses simiesques. Soit tu acceptes ton infériorité actuelle et tu te développe et dans le futur on verra si cela aura porter ses fruits, soit tu respectes tes ambitions et tu m’agresses immédiatement. Hélas un monde ne se résume pas à soi-même, il y a tout un monde qui nous englobe et il faut s’y adapter puis devenir suffisamment fort pour en rédiger les règles."
 
"C’est pourquoi tu as raison sur un point, les sayajins ont sauté une étape et n’en sont pas respectables."
 
Cela sembla plonger le musculeux bagarreur dans un état de grande réflexion tandis qu’il affiche une mine boudeuse. Un bref instant de répit dans ce dialogue sur lequel Rellum en profita pour poser une question vraiment spécifique et incongrue, faisant image de la société de la planète Héra vis-à-vis du funeste sort qui est actuellement appliquer aux survivants de la planète Vegeta. En vérité cette question rhétorique et sans réelle réponse fut à la base destinée à Motta afin de l’enrager et de le déstabiliser durant son combat contre le roi Lava. Visiblement cela ajouta un instant de pause supplémentaire dans le cortex de Zannin.
 
Hélas le chimpanzé frénétique est complétement plongé dans son affrontement contre le souverain de magma et n’accorde absolument aucun crédit à cette provocation. Bien que déçu, Rellum en profita néanmoins pour analyser brièvement la situation et en tirer avantage. Pour le moment les deux combattants ne font que se jauger à en juger à la transformation de niveau un de Motta, personne n’a réellement le dessus. Le scientifique espion mémorisa également quelques techniques, plus ou moins signature, de la menace. Le dodompa volée à l’école de la grue, le kienzam subtilisé au terrien nommé Krillin, enfin une attaque personnelle semblable à des extensions énergétiques en forme de griffes et … la téléportation. A croire que tout le monde apprécie accaparer ce moyen de locomotion sans y apporter une touche d’originalité … bien que cela s’applique également à Lava Heat.
 
Puis, Zannin sortit le savant de titane de sa session d’observation. Comme partiellement escomptée il ne comprit pas grand-chose au charabia qui ne lui fut pas destiné, mais sa réplique fut toute trouvée. Rellum sait pertinemment que le colosse de testostérone n’a que faire de ses origines et de personnes dont il ne connait rien, tout en soulignant qui préfère largement se concentrer sur lui-même, point négatif, et surtout sur le présent, point positif. L’état semi conforme de cet énergumène commence réellement à laisser le scientifique de carbone pantois. Il n’arrive tout simplement pas à savoir dans quelle case ranger ce loustic. C’est comme si à la fois le droïde souhaite l’effacer de l’existence et lui enseigner à se surpasser. Mais les mots suivant du héra donnèrent enfin la vérité au fils spirituel du docteur Willow.
 
La brute bleutée, dans toute son ignorance, demanda ce qu’est réellement Rellum, si ce n’est qu’une simple machine lambda qui répond de manière binaire à un ordre donné ? Puis, dans une candeur sans nulle égale, il insulta sans négativité son opposant de capricieux.
 
En temps normal, le cyborg se serait levé dans un élan de rage face à cette vermine qui ose injurier de manière aussi désinvolte son objectif ultime qui est de tendre l’univers tout entier vers une authentique paix. Dans un premier geste il lui aurait briser la mâchoire d’un poing d’acier tout en lui arrachant sa langue provocatrice, après quoi il lui sectionnerait tous les tendons de son corps qu’il met tant en valeur pour le rendre aussi inoffensif qu’un vulgaire légume. Puis, dans un quelconque élan de bonté il lui expliquerait la vertu inégalable de son ambition avant de percer sa boite crânienne creuse d’un rayon oculaire salvateur. Sa carcasse sanguinolente et inutile aurait pourri dans ces lieux loin de la gloire pour l’éternité.
 
Mais, le scientifique le voit dans le regard avide du bodybuilder azuré, ce ne furent que de simples questions. Il n’est pas question ici d’une remise en question brute et nette qui vise à accomplir sa tâche, mais d’une volonté d’en savoir davantage. Zannin est un élève, certes pas celui de Rellum, mais un étudiant malgré tout. Il apprend, et est d’une neutralité parfaite. L’androïde lâcha un léger rire amusé.
 
"Ha ! Il est vrai que je sais bien plus de ta personne que tu n’en sache de moi, il me paraît sain que je me présente, désolé du retard. Je suis le docteur Rellum, né des débris d’un laboratoire où je ne fus à la base que destiné à servir d’enveloppe corporelle de secours de mon défunt créateur. Je suis sortit d’un état comateux d’où je désespérais à observer le monde succomber au désordre et aux guerres sans intérêt. Je me suis forgé un but qui n’appartenait qu’à moi puis que j’ai pu partager en choisissant de m’allier au seigneur Freezer dont la dictature sied mon projet. J’ai bâti un avenir, j’ai même pu développer des relations qui me sont précieux avec qui nous échangeons nos valeurs."
 
De manière sereine, bien qu’imprégner d’une volonté sans faille, Rellum se releva de toute sa hauteur en toisant du regard le jeunot azuré qui a encore tout à apprendre.
 
"Peut être que d’antan je me battait pour faire régner mon idéologie, sans regarder au-delà de l’horizon. Mais mon caprice d’aujourd’hui est de vouloir protéger ceux qui partage mon labeur."
 
Le savant croisa les bras tout en imposant un regard de biais et supérieur à l’égard du simplet qui a encore le derrière posé sur l’étendue herbeuse.
 
"Finit de grandir, seulement après j’accepterais de t’accorder le caprice de te défier en duel. Néanmoins je respecte ton balbutiement d’évolution et je vais poser une trêve pour le moment, je vais rester sur la planète des kaioshin afin d’évaluer plus en profondeur la situation, et voir si mes alliés auront besoin d’une éventuelle évacuation. Il y a également des détails d’ordre sup-divin dont que je souhaite analyser les intentions."
 
Le chef orné de l’œil carmin oscilla de quelques degrés à l’attention d’une personne isolée au loin malgré l’état guerrière de la planète.
Zannin
Zannin
Autres Races
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 14/01/2020
Nombre de messages : 65
Bon ou mauvais ? : Chaotique neutre
Zénies : 1134

Techniques
Techniques illimitées : Psycho Thread / Devious Mirage / Grisly Slime
Techniques 3/combat : Doom Dome / Vanishing Devil
Techniques 1/combat : Overheat Rush

Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] Empty
MessageSujet: Re: Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS]   Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] ClockDim 2 Mai 2021 - 5:46
Discuter avec autrui, ce n’était pas vraiment le fort de Zannin.
Contrôler un débat l’était encore moins. D’habitude, enorgueilli de sa force, il ignorait simplement les autres, préférant éviter ce qu’il jugeait être de la masturbation cérébrale. En revanche, lorsque la personne en face de lui pouvait corriger son outrecuidance à tout moment, le Héra se trouvait souvent dans l’embarras. Par le passé, cela arrivait surtout avec son ancien maître, qui de son côté était un assez bon orateur, et un mentor des plus stricts. Ses sanctions étaient expéditives et son verbe féroce. Se faire réprimander pour son opinion par le scientifique de métal lui rappelait cette époque où il devait faire attention à chaque parole qu’il émettait. Car éveiller le courroux de l’un comme de l’autre risquait de laisser le colosse avec de sérieux hématomes.

Bien que faisant preuve d’un vocabulaire soutenu, Rellum ne prenait pas de gants pour critiquer ouvertement la vision du Tisseur, argumentant de façon un peu niaise que les fourmis pouvaient devenir des fauves. Et en un sens, il n’avait pas tort. Il était vrai, Zannin était dans le lot, né dans un trou à rat, évoluant parmi la vermine. Oui, des diamants peuvent être dissimulés dans un océan de banals rochers. Mais il n’avait pas raison pour autant. Au final, combien de ces soldats, parmi tout ce tas de chair à canon, deviendra réellement puissant ? Pour quelles proportions ? Il fallait être honnête, plus de 99% des guerriers lambda resteront toujours lambda. Aller y dénicher les talents revenait toujours à chercher une aiguille dans une botte de foin, et représentait une perte monumentale de temps qui aurait pu être passé à s’entraîner, ou à passer du bon temps. D’autant que…


« Entre nous, tu aurais pu nous balayer, oui. Nos vies étaient entre tes mains, et honnêtement, ça ne me gênait pas le moins du monde. Mourir à ce moment-là ne m’aurait pas gêné, je m’y étais même vu. Je ne m’attends pas à une belle mort. Les mecs comme moi ne disparaissent pas paisiblement dans un lit, ou en tant que valeureux guerrier tombé aux champs d’honneur. Je sais d’où je viens. En revanche, un truc que je vois mal, c’est l’armée de Freezer détruire la Patrouille Temporelle, huhuh… »

Sur le reste de la conversation, en revanche, une pointe d’agacement pouvait être ressenti dans la tournure du robot.
Il était clair qu’il n’était pas sensible aux intentions du Héra, l’accusant de faire dans le chipotage. De ce côté, Zannin était entièrement d’accord. Ca le tuait de se contenir. Affronter à nouveau Rellum, c’était précisément ce qu’il souhaitait. Juste… Dans d’autres circonstances. Pas aussi tôt. Pas là où ils pouvaient se faire interrompre. Trop de choses pouvaient déraper. Oui. C’était un pur caprice de sa part, lui aussi.


« Je suis moi aussi quelqu’un de capricieux, et je m’en suis jamais caché. Crois moi, ça me fait mal au cul cette histoire, et je pense que ça se voit que ça me démange de planter mon poing dans le bidule rouge au milieu de ta tête. Que je te sois inférieur, j’en ai conscience et je m’en moque, je cours pas après les victoires. Une vie de combats palpitants perdus vaut mille vie de victoires faciles. Et je ne m’accapare pas notre duel loin de là. Sinon, les festivités auraient déjà commencé, nan ? Je le convoite, plutôt. Et comme toute chose que je convoite, je souhaite la préserver. Un peu comme une araignée qui protège son repas pour plus tard dans sa toile, si tu préfères… »

Rellum était son repas tant attendu.
Ou plutôt, son combat contre lui était ce met alléchant, qui valait, hélas, bien des sacrifices. C’était fou, quand même. Une simple rencontre au cours d’une mission, et cette machine devenait un être à part dans la psyché du géant, prenant la place d’objectif à atteindre. Une machine dont il ne savait finalement pas grands choses. Répondant à son questionnement, le Boucher d’Héra tint à mettre les choses au clair sur ses origines et objectifs. Apparemment, son dessein à la fabrication était bien différent du résultat obtenu, Dysfonction ou réelle prise de conscience, là, c’était toujours un peu flou. Néanmoins, il semble avoir fait de lui-même le choix de se ranger du côté de l’un des plus odieux dictateurs que l’Univers ait porté. Finissant sa biographie, le savant se leva pour toiser de haut celui qui pourtant devait le surpasser d’une bonne tête. Ses idéaux sont à ses yeux absolus, et ils servent à rendre le cosmos prétendument meilleur, et par des moyens si peu éthiques qu’ils nécessitent Freezer.

Il intima alors le Patrouilleur à respecter une trêve, et à devenir plus fort pour revenir le voir, histoire d’en finir.
C’était la proposition de départ de Zannin, la situation lui allait de ce fait fort bien. A lui-seul, parvenir à mettre quelqu’un d’aussi fort en stand-by était un bon exploit, même si cela dut se faire sans violence. C’était indéniable qu’une fois relativisé, l’apport du Héra était indéniable. Néanmoins, le guerrier cybernétique imposa une condition, suite à laquelle se leva nonchalamment le martialiste au teint turquoise. Il resterait sur la planète afin d’analyser la situation, évacuer les blessés de son propre camp et faire quelques observations ‘d’ordre sup-divin’, terme que le balourd n’avait certainement pas compris, que Rellum devait encore faire.


« Attends toi alors à ce que je fasse autant, docteur. Rester en retrait. Regarder faire les grandes figures d’aujourd’hui, huh ?  Une guerre ouverte en guise de spectacle rien que pour tous les deux ! »

Il prit une lente inspiration, les yeux fixant les sabots de son interlocuteur. Soufflant du nez, il reprit solennellement.

« J’imagine que je devrais m’estimer satisfait de ce résultat. »

Redressant son chef, il se rendit compte que son ennemi mécanique avait l’attention ailleurs, fixant un point particulier de l’horizon.
C’était… Une technique de gamin ? Regarder ailleurs pour que le type d’en face se retourne, puis lui en mette plein la tronche ? C’était typiquement le genre de plans foireux qui se faisait à l’époque de l’enfance de l’ancien mercenaire. Le grand esprit de métal, Rellum, s’abaisser à un stratagème aussi bas dès la discussion coupée ? Ou bien le Héra se montait-il simplement le bourrichon pour pas grand-chose. Désireux d’en avoir le cœur net, il changea de place pour se mettre à côté du cyclope violet., regardant vers l’orientation de sa tête tout en l’ayant en visuel. Un coup en traître maintenant, ça serait vraiment culotté !

Eh bien, quelle est cette chose qui éveille tant l’intérêt de l’officier des Cold au point qu’il quitte un adversaire, de joute verbale tout du moins, des yeux de la sorte ?

« Tu mates quoi, là ? »
Motta
Motta
Modérateur
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 04/08/2008
Nombre de messages : 38811
Bon ou mauvais ? : Mystérieusement neutre
Zénies : 3515

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation// Kienzan // Dodompa
Techniques 3/combat : Final Flash // Griffes du Tigre
Techniques 1/combat : Supernova

Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] Empty
MessageSujet: Re: Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS]   Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] ClockMer 12 Mai 2021 - 16:27
Concentré sur son objectif, Motta ne pouvait pas être déstabilisé par des provocations extérieures. D'ailleurs, tenter de fragiliser son état d'esprit en lançant quelques piques en plein combat était aussi peine perdue. Le guerrier à l'armure verte avait toujours montré un sérieux et une concentration inébranlable dans chacun de ses duels. Pourtant il en avait connu des adversaires à la langue bien pendue, mais ceux-ci ne faisaient que perdre leur énergie dans des tentatives vouées à l'échec. A cet instant il devait simplement se focaliser sur celui qu'il affrontait, en profitant du fait que l'être mécanique perdait son temps en palabres avec un individu qui semblait bien différent et loin de partager ses idéaux. Il était sûrement intéressant d'entendre leur façon de penser, leur vision du monde, mais où irait cette discussion si ce n'était vers un combat inéluctable ? Le général n'avait pas le temps de s'arrêter sur des mots, l'enjeu était bien trop grand pour ignorer les véritables maux.

Le rayon d'énergie avait blessé Lava mais il ne sembla pas s'en plaindre davantage et le combat continuait, le saiyan cherchant à prendre par surprise le monstre avec un enchaînement rapide et réfléchi. Toutefois, les Griffes du Tigre ne parvinrent par à arracher le corps de la créature, qui avait contré de façon tout à fait inattendue cette attaque spéciale avec l'une de ses techniques qui s'apparentait à de la paralysie. Il n'avait pas le temps de comprendre comment il avait réussi à se sortir de ce tourbillon d’imprévisibilité qu'il lui avait offert et décida de continuer à bouger. Rester statique aurait été une grossière erreur que le général n'aurait pas commise dans tout les cas. Il s'était approché dans l'espoir de porter un grand coup à son adversaire mais, au corps à corps il n'avait pas l'intention de s'éterniser devant lui. Après chaque attaque il fallait assurer ses arrières, c'est pourquoi il pensait toujours à la suite. Il se téléporta donc comme prévu. Une solution très pratique qu'il utilisait régulièrement et qui pouvait le sortir de bien des situations même lorsque son corps ne répondait plus vraiment. C'était presque devenu automatique de s'en servir pour lui et dans ce duel où le sous-fifre de Freezer usait également de téléportation et de portails, il avait tout intérêt se déplacer rapidement de cette façon. Le Kienzan se perdit donc dans la nature, découpant un rocher avant de disparaître.

Alors que Lava aurait pu prendre l'avantage après cette Psychokinésie, il décida lui aussi de s'éloigner de son adversaire. Motta perdit donc sa trace un instant mais il était hors de danger et pouvait se préparer à un coup bas tandis qu'il s'était éclipsé. Il ne pouvait en revanche pas anticiper où allait réapparaître son ennemi exactement mais ses réflexes et son expérience du combat lui permirent de faire face à ce qui suivit. Le guerrier se décala au moment du coup de poing de son opposant, qui s'attaquait à lui par derrière et lui saisit l'avant bras, qu'il tenta de casser en y mettant un violent coup. Finalement l'ennemi s'accrocha à lui pour se téléporter. Motta envoya un Kienzan à bout portant, c'était l'occasion rêver, ensuite il lui mit un coup de pied dans le visage pour se dégager et fut repoussé... Puis attrapé par la queue de son adversaire ! Ne l'avait-il pas coupée ? Pas le temps d'y penser que le général lança de nouveau un Kienzan avant de se dégager définitivement de là.

"Tu as raison, nous sommes des destructeurs... Mais il y a une bonne chose à retenir de ça : je vais ainsi pouvoir te détruire !"

Il fut ensuite prit en chasse par le démon de chaleur qui lui donna une série de coups à laquelle le saiyan répondit lui aussi par des coups. Les frappes de Lava, bien que dangereuses furent pour la plupart esquivées ou stoppées. Alors certes certains coups craquelèrent la royale armure du gradé mais pas suffisamment. Il oubliait qu'il avait en face de lui un super saiyan. Quoi qu'il en pense il aurait du mal à entamer si facilement la défense du général, qui n'était pas n'importe qui. Son adversaire adopta ensuite une « transformation » tout à fait particulière puisqu'il décidait de vêtir une armure spéciale, un exosquelette pour être plus précis. Son opposant semblait fier de son accoutrement mais cela n'avait pas impressionné le gradé qui resta impassible. On ne pouvait pas dire que les saiyans étaient très branchés technologies, ils laissaient ce genre de trucs à leurs scientifiques habituellement, même s'il maîtrisaient le minimum.

"Tu utilises bien des artifices... Aurais-tu quelque chose à compenser ?"

Ce n'était pas tout puisqu'il dégaina des épées. Il voulait prendre le dessus ainsi ? Ce n'était pas ça qui allait effrayer Motta, qui s'était déjà battu à mains nues face à des épéistes, notamment Majin Vegeta, celui-ci avait également combattu avec une arme à une époque. Le disciple de Toma ne chercha pas à discuter avec son adversaire, ce dernier semblait guidé par la haine. Essayer de le contredire alors qu'il était convaincu des méfaits des saiyans serait inutile. Le soldat de Freezer continua d'attaquer, il n'avait visiblement pas envie de s'arrêter. Mais une épée ou deux ne changeraient rien, Motta était en pleine possession de ses moyens et en super saiyan il était bien plus vif. Il savait pertinemment qu'un coup d'épée, un seul pouvait lui infliger une blessure qui le gênerait jusqu'à la fin du combat. Il n'était pas question de se faire avoir ainsi. Le premier coup fut évité de peu, un léger mouvement de retrait du guerrier lui avait permis de ne pas être tranché. La lame avait toutefois crissé sur la cuirasse du combattant d'élite, laissant imaginer un destin bien moins heureux à son corps s'il n'était pas si habile dans ses mouvements. Alors qu'il tentait un coup d'estoc, le saiyan se déplaça latéralement, laissant le bras de son adversaire fendre l'air sous son aisselle. Il profita de cette ouverture pour coincer ce membre, y mettant un grand coup de genou et un coup de coude le prenant en étau et susceptible de lui faire lâcher son arme. Il enchaîna avec sa main gauche pour tirer un Dodompa en pleine tête du démon de chaleur. Si celui-ci était dépourvu de cœur, en était-il de même pour son cerveau ? Motta s'envola ensuite, frappant une nouvelle fois dans le bras de son assaillant, ce qui lui permis aussi de se dégager de là sans avoir été tranché par ces lames. Pensait-il toujours avoir un avantage de plus ?

Suite à cet enchaînement rapide et non moins spectaculaire, Lava sembla prendre une pause pour lâcher quelques mots. Il parla d'honneur, en connaissait-il au moins la définition ? Ces mots tirèrent un rictus au général. Frapper avec une épée quelqu'un de désarmé n'avait rien d'honorable, loin de là, et ce même si Motta pouvait très bien s'en accommoder.

"Que sais-tu de l'honneur ? Tu appartiens à un empire qui l'écrase tout les matins... ça, et bien d'autres valeurs..."

Le démon de chaleur avoua ensuite ne pas connaître son adversaire du jour. Les soldats de Freezer étaient-ils tous aussi ignorants ? Il avait tout de même en face de lui l'un des généraux historique de l'armée saiyanne, qui avait prit part à de nombreuses batailles. Mais peut-être que cet être venu d'un autre monde n'était pas bien informé sur cet univers. A l'inverse, Motta connaissait le nom de son adversaire, tout comme celui du robot. Ils n'étaient peut-être que des lieutenants du fils Cold mais leur apparition sur Vegeta avait permis au général de récolter pas mal d'informations à leur sujet. Il aimait toujours en savoir un peu sur ceux qu'il affrontait.

"Un adversaire valable ? C'est tout ? Je devrais me sentir insulté par un tel qualificatif mais je vais mettre ça sur le compte de ton ignorance. Mon nom est Motta, je suis le général des armées saiyannes. Retiens-le bien, ce sera peut-être le dernier que tu entendra avant de passer dans l'autre monde."

La pause papotage était terminée et Motta ne voulait pas laisser le loisir à son adversaire d'attaquer encore et encore. Il s'élança puis se téléporta pour arriver sur le côté et mit un coup de coude en plein visage de Lava. Ce coup était une première tentative destinée avant tout à occuper l'ennemi tandis qu'il plantait dans son corps un sabre qu'il avait récupéré à l'instant. La créature laissait ses armes un peu partout sur le terrain, ce qui donnait l'opportunité au combattant à l'armure verte de s'en servir contre lui. Le général enchaîna des coups de poings violents qui allaient redécorer l'exosquelette du sbire de Freezer. Il reprit l'épée puis se dégagea en faisant exploser son énergie avant d'envoyer un Kienzan. Qu'il parvienne à le découper ou non n'avait pas d'importance, le gradé suivait la position de son opposant pour anticiper son prochain mouvement. Et il lança au bon moment le sabre qu'il avait subtilisé, tel un javelot, en l'ayant renforcé avec une aura d'énergie, faible mais qui serait suffisante pour lui donner une meilleure trajectoire. Il visait cette fois la tête. Mais bien qu'il avait réalisé cet enchaînement avec rapidité il ne sous-estimait pas Lava, qui avait déjà fait preuve de réflexes impressionnants, le général préféra ensuite prendre ses distances avant d'imaginer un autre stratagème.


Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] Motta_12
Spoiler:
 

Fiche de Motta
Général des armées sayennes.

Truth:
 


Transformations:
- Gorille Géant
- Super Sayen 1
- Super Sayen 2
- Super Sayen 3

Objets: Armure sayen, détecteur, 2 senzus, émetteur Alliance Ganshou, cape rouge.
Roi Lava
Roi Lava
Autres Races
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 14/06/2016
Nombre de messages : 256
Bon ou mauvais ? : Roi.
Zénies : 980

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la mort/Hellgate Slasher/Téléportation
Techniques 3/combat : Couronne Rouge/Psychokinésie
Techniques 1/combat : Puissance Colossale

Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] Empty
MessageSujet: Re: Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS]   Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] ClockJeu 13 Mai 2021 - 14:24
La colère avait laissé place à l'adrénaline. La rage avait laissé place à l'envie de gagner. Le passé avait laissé place au présent. Pour Lava, il n'affrontait plus un simple Saiyan qui lui tenait tête, mais simplement à adversaire suffisamment intéressant pour le pousser à avancer. Motta avait des qualités incroyables, en tant que combattant. Mais malheureusement, un Super Saiyan n'était absolument rien pour le démon de chaleur... Cette forme était la plus faible, et la plus pitoyable qu'il avait eu à affronter. Encore une fois, l'histoire se répétait. Lui comme son adversaire, ils avaient traversé des limites insoupçonnées. Et leur duel était un de ses rares combat au sommet de la puissance. Mais il ne fallait pas sous-estimer l'ennemi en face pour autant... À force égal, bien qu'il puisse améliorer ses capacités, il n'allait pas encore offrir à son rival du jour la chance d'avoir l'information sur la réelle puissance du démon. L'un comme l'autre, ils cachaient leurs véritables pouvoirs... Il allait falloir en faire bien plus.

Souriant sous son casque, le plaisir d'un duel si intense se faisait ressentir. Intérieurement, Lava s'y plaisait. Lui qui d'habitude n'était pas un guerrier, il ressentait quelque chose dans son cœur. Une chose incompatible avec sa nature de chercheur. Une chose qu'il ne pourrait pas ressentir dans le futur. Mais... Cette chose le poussait à se battre, encore et encore, sans s'éclipser. Et ses facultés cérébrales n'avaient jamais autant tourné à fond. Il ressentait les coups qu'il prenait, et qu'il donnait. Il réfléchissait à chaque instant, profitant de chaque seconde pour porter les attaques les plus dévastatrices possible. Il économisait son énergie, et la lâcher par telles doses aux moments opportuns. Une maîtrise parfaite de l'énergie. Des mouvements calculés à la milliseconde. Son corps agissait avec un tel automatisme qu'il n'y croyait pas. En tant que démon de chaleur, il devait probablement avoir dépassé les standards de son peuple, qui de base ne comptait que sur l'unité pour vaincre. Aujourd'hui, cette unité, il la représentait seul. Il était le seul. Il était le dernier démon de chaleur. Et porter un héritage, c'était aussi porter la force de son peuple.

La Psychokinésie avait bloqué les griffes du général, mais ce dernier restait très rapide. Le petit duel qui s’ensuivit le prouvait bien. Un temps de réaction que le Heat avait calculé, se basant sur sa propre vitesse de réflexion. Ainsi, il devait juste avoir un coup d'avance. Préparer des plans à l'avance. Préparer des stratégies sur ce qu'il savait déjà du fameux Motta. Hors de question de le laisser prendre l'avantage, car ce serait Lava qui prendrait l'ascendant. Il devait avoir la haute surface sur ce dernier, et complètement l'écraser. Mais comme dit, il était hors de question de le sous-estimer... Non, pour avoir un réel avantage, il fallait partir sur une sur-estimation complète. De cette façon, une fois qu'il était sûr d'avoir lui-même dépasser cette "sur-estimation", la valeur réelle de son adversaire ne serait qu'une feuille dans une forêt en automne. Insignifiante, et sans valeur. Il pourrait donc être sûr de sa victoire... Mais il ne vendrait jamais la peau de l'ours avant de l'avoir tué ! Une fois les constances vitales du chef Saiyan bien arrêter, et sans signe de vie, alors il considérerait cette victoire comme acquise.

Ce n'était qu'une fois arborant la technologie ultime de sa race qu'il allait s'y mettre encore plus sérieusement. Constances vitales, surveillées. Réflexion avancée, activée. Mouvements accompagnés, assurés. Cette armure était comme la seconde peau des démons de chaleur. Dans ces armures, un cristal l'accompagnait, celui-ci pouvait s'apparenter aux kybers de Star Wars. Il était comme vivant, directement implanter dans le crâne des démons. Un endroit proche du cerveau, permettant à cette armure d'être comme "vivante". Cette armure... Elle offrait les capacités de deux cerveaux dans un seul corps. Elle offrait la puissance réelle, une défense en katchin, et une espérance de vie prolongée dans les environnements dangereux. "Compenser quoi ? Tu te bats avec ta force, moi je me bats avec ma technologie. Chacun son domaine." En dehors de ça, ce serait difficile de compenser quoi que ce soit... Les démons de chaleur sont comme les démons du froid. Ils sont complètement asexués. Difficile de vouloir compenser quelque chose dont ils n'ont jamais connu l'existence...

Le nouvel échange de coups entre l’épéiste et le martialiste laissait tout de même planer le doute. Motta était réellement douer au combat rapprocher, et il n'avait rien à envier à quelqu'un maîtrisant des arts martiaux plus poussés. La bagarre, c'était son domaine... Les poings, c'était sa marque de fabrique. Et les épées, il semblait également les connaître. Bloquant son bras sous son aisselle, il se prenait des coups dans le bras, mais l'armure absorbait la plupart des chocs. Seulement, il insistait, et le démon lâchait son épée. Pas vraiment de différence, mais il utilisait sa seconde main libre pour à son tour frapper à un même endroit... L'endroit où l'armure du général était déjà détruite. En frappant à ce même-point, il obligerait ce dernier à posséder un point douloureux, de quoi le pousser à y faire attention. Bien sûr, il se doutait que son opposant ne ferait pas cette erreur de débutant qui était de rester concentré sur un point faible crée ! Mais il allait devoir y faire plus attention... Petit à petit, l'oiseau fait son nid. Et là, c'était la différence entre une armure de Saiyan, et une technologie supérieure d'un Royaume avancée.

Le Dodompa, en revanche, il avait dû l'esquiver ! De justesse car ce dernier avait frôlé sa tête, et surtout son casque. Et ce moment d'esquive, le général en avait profité pour s'extraire, lui redonnant un coup au passage. Ce pauvre gradé... Il ne bénéficiait pas de la nanoparticule que Lava avait mis si longtemps à mettre au point ! Un membre coupé, lui, il ne s'en relèverait pas ! D'ailleurs, la queue du démon de chaleur venait retrouver sa place, frappant fermement le sol à plusieurs reprises. "Tu crois que, sous prétexte je suis avec Freezer, je pense comme lui ? Tu n'y es pas du tout. Je suis à ses côtés depuis longtemps, et nous avons toujours eu nos propres manières de faire. Moi, mon groupe, mon armée... Nous n'agissons pas comme les troupes de Freezer. Est-ce que, parce-que tu es allié à Broly, tu penses comme lui ? Je ne pense pas. Mais moi, je respecterais mes adversaires jusqu'à leurs trépas. Qu'ils soient humains, ou singes." Il n'en avait rien à faire de comment Freezer gérait ses ennemis. Lors des missions de Lava, il agissait avec ses propres manières. Un groupe à part, remplissant les objectifs, mais à sa manière. Rien d'autre.

"Motta... Quand je t'ôterai la vie, je marquerais ton nom sur mon armure, comme un symbole de ta bravoure. Pense ce que tu veux de moi, je respecterai cet engagement."

Il n'était pas d'ici. Il ne le connaissait pas plus que ça. Dès lors, le combat avait repris. Et là, le duel recommençait de plus belles. Le premier assaut du général visé sa tête. Encaissant le coup de plein fouet, le laissant claquer son os contre son casque, il profitait de ce recul pour se faire repousser rapidement, évitant en réalité le véritable danger. Bien sûr, ce choc lui avait fait mal... Surtout qu'il avait été dégager avec violence. Ce qui serait idiot, en revanche, c'était de vouloir encaisser sans broncher un tel coup. Déjà, cela aurait craqué son casque. Et surtout, le choc aurait été plus important. Alors que là, il diminuait l'impact dès le moment où il avait reçu le coup, et son corps avait suivi l'expulsion. Au moins, il avait évité l'épée dans son corps ! Mais le reste... Les poings qu'il recevait... Il s'en donnait également à cœur joie. Switchant entre coups d'épée de sa main gauche, et poing de sa main droite, l'ancien élève de Toma allait avoir fort à faire pour encaisser tout ça. Autant il pouvait encaissait les poings, autant si l'épée le touchait, il serait marqué à sang. Et avec sa force, il pouvait manier cette épée d'une main, comme s'il en utilisait deux...

Dégager de nouveau par une explosion d'énergie, le démon de chaleur utilisait son épée pour scinder en deux le Kienzan, se réceptionnant en même temps. Dans cette tranchée, il avait ouvert un Hellgate Slasher pour absorber l'attaque de son rival du jour, l'envoyant tout droit en Enfer. Et là... Un léger mouvement de tête en avant. L'épée lancée par le général venait de se planter dans le casque, traversant la tête de ce dernier. "Tu étais à ça de m'avoir !" L'épée s'était enfoncé dans la partie avant du casque, étant un endroit creux pour garantir sa sécurité. Le démon prenait l'épée, la retirant. Doucement mais sûrement, et ce qui expliquait comment l'armure de Lava était toujours en bon état pour ses combats, le trou se refermait doucement, laissant la fibre unique de l'armure réparer la fissure. Bien sûr, son front avait été toucher... Mais la façon dont était collé le casque à sa tête empêcher la moindre goutte de sang de se mettre sur ses yeux.

"Tu es vraiment dangereux. Très bien... C'est parfait. Je n'en attendais pas moins de toi."

Depuis le début de ce combat, Lava a était blesser et couper plus que nécessaire. Motta avait cependant pris très peu de dégâts, et c'était loin d'être une bonne chose. Mais pourquoi le démon prenait-il autant ? Eh bien, déjà, ses jours n'étaient pas en danger. Et surtout... Il avait besoin de tester son adversaire. Il voulait voir sa façon de faire, et comment il comptait se battre. Et surtout... Les moments les plus utiles servaient à autre chose. Des calculs... Encore des calculs !... Toujours des calculs !... Enfin... La façon de se battre de Motta était assimilé par son corps. Sa façon de bouger, de surprendre, les calculs d'autres façons dont il pourrait agir, et surtout... Une analyse en profondeur de son corps. Un scanner de son corps fait par son armure. Il connaissait enfin l'emplacement exact de chacun de ses organes. Les endroits où il serait bien plus simple de les atteindre. Les parties de son corps les moins "renforcer" par sa musculature imposante. Depuis le début du combat, il analysait son adversaire. Il s'adaptait. Et maintenant...

Il disparaissait. D'une rapide téléportation, il profitait de la vitesse offerte par cette technique pour donner un coup dans le vent. Un coup en pleine téléportation ? C'était possible ? Eh bien, oui... Si la vitesse de réflexion était assez élevée, d’autant plus aidé par cet exosquelette si vivant, elle pouvait s'apparenter à un geste vif, comme la façon dont Metal Cooler avait attrapé la jambe de Son Gokû durant sa propre téléportation. En clair, avec une telle vitesse de frappe, celle-ci était probablement la vitesse la plus élevée qui puisse exister, le coup d'épée qui en sortait allait être... Dévastateur. Frappant de plein fouet le général, l'épée usait d'un tel mouvement que l'air autour se faisait trancher avec, coupant court pour laisser place à un "vide" d'oxygène de quelques millisecondes. Une surprise non pas pour le général, mais pour son cerveau qui ne comprendrait probablement pas pourquoi il a était privé d'oxygène durant une si courte période, pourtant paraissant insignifiante. Car en plus de ça, il allait devoir trouver le moyen de contrer cette frappe d'épée redoutable, au sommet de la vitesse... S'il n'y réagissait pas correctement, il serait trancher en deux.

"... Un problème ?"

Car oui, il devait s'en rendre compte à ce moment-là. Il lui était incapable de se mouvoir... Une seconde fois, pendant l'attaque, le général venait d'être bloqué par une Psychokinésie. Il était maintenu en place... Il était clair pour Lava qu'il devait tuer son opposant. Mais attention, il ne restait pas sans un plan de secours... Et sous-estimer son adversaire, il ne le faisait clairement pas. Non... Il l'avait surestimé à un point qu'il devait mettre toutes les chances de son côté pour l'écraser. Pas avec hâte. Pas avec rapidité. Mais bien franchement, et parfaitement. Un mouvement calculait dans la durée, en se basant sur la vitesse de mouvement, de réflexion, et d'agissement du général. En faisant en sorte même que son cerveau soit perdu quelques petites millisecondes, pour gagner encore plus de temps. Tout n'était qu'une question de temps... Pour que la distance séparant sa lame du général soit la plus mince possible. Car une fois qu'elle ferait mouche, il ne resterait de son adversaire qu'un amas de chair informe.
Rellum
Rellum
Cyborg
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 27/08/2017
Nombre de messages : 455
Bon ou mauvais ? : Idéologique
Zénies : 1660

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Barrière cinétique / Hologramme
Techniques 3/combat : Idéologie / Distorsion
Techniques 1/combat : Insignifiance

Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] Empty
MessageSujet: Re: Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS]   Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] ClockVen 14 Mai 2021 - 18:16
A la base, Rellum fut invoqué en ces lieux sacrés afin de prêter main forte au seigneur Freezer ainsi qu’au dieu de la destruction Auros en éradiquant la vermine sayajin et des hypocrites de la patrouille temporelle. Oui le scénario est aussi simpliste que cela et sied parfaitement au scientifique d’acier qui y voit que des côtés gagnants. Sous l’euphorie d’avoir achever avec brio les maigres autochtones survivants de la planète Vegeta, d’avoir assimiler l’immense savoir d’un Guete star et d’avoir mis hors-jeu le vil général Epina, le fils spirituel du docteur Willow a laissé son engouement prendre le dessus sans prendre le temps d’analyser la situation. Après toutes les victoires s’enchaînent sans accroc tandis qu’un horizon idéal se profile. Infusé de cette détermination, le titanesque mécanique fut parée à accueillir les aliénés qui osent encore se mettre en travers de son cycle vertueux.
 
Mais, en un nom, Zannin. Ce qui peut s’apprêter à être ne serait qu’une brute épaisse ayant aussi peu de matière grise qu’il possède de fibres musculeuses s’avéra être une petite claque sociologique dont le docteur de carbone avait besoin. L’évolution psychologiquement visible du héra n’attira pas qu’uniquement le respect du savant, mais également son stoïcisme calculateur. En résumé, l’ivresse issue et accumulée de ses multiples et récents triomphes s’estompe enfin, le laissant dans une sobriété robotique. Même les petites piques et provocations de l’ex-pirate azuré le firent ricaner intérieurement de manière sympathique.
 
Toujours en compagnie du tisseur, Rellum profita de cette grande bouffée d’air binaire fraiche pour faire le point sur la situation. Il y a une guerre qui décidera du destin de l’univers en cours tout de même ! Son regard mono-œil se tourna subitement vers une inconnue ornée d’un halo qui le dérange et qui fait étrangement tâche ce qui, par ailleurs, interloqua Zannin. Rellum leva un index récriminateur à son attention.
 
"Un instant, j’étudie de préférence dans le silence …"
 
BOUM ! Le combat voisin fit secouer le sol sous les sabots d’onyx du scientifique qui, bougon, fut forcé de débuter l’analyse sur cet évènement-ci. Le redoutable Motta et le subtil Lava continuent de s’échanger des hostilités sous des enchainements de blast énergétiques et de combinaisons martiales physiques. Leur niveau à tout deux sont impressionnant, mais le fait que les deux belligérants ne déchainent, volontairement et de manière évidente, pas leur plein potentiel agace Rellum qui ne prend pas particulièrement de plaisir à se battre. Malgré l’intensité actuelle de la bataille, cela est en vérité plus une bagarre juvénile pour savoir qui possède la plus grosse autorité. Le colosse électronique oscilla négativement du chef et porta sa voie suffisamment forte pour que le démon de chaleur et l’odieux macaque puisse l’entendre malgré le tintamarre de kikoha.
 
"Motta possède un niveau qui va bien au-delà d’un vulgaire super sayan de premier stade. Je vous prie formellement de l’anéantir avec sérieux ou de l’encager dans les débris de Vegeta."
 
Sur cette remontrance le cyborg, sans nul doute accompagné de son camarade de fortune, s’éloigna tranquillement de la mêlée à pas serein tout en se concentrant pour analyser avec insistance les traces énergétiques qui fusent partout sur le monde divin. Bien entendu les pics ahurissants qui explosèrent au loin sont issues de toute évidence de l’affrontement entre le destructeur contre les plus néfastes et dangereux adversaires. Bien que les opposants disparaissent un à un, dont un piètre fuyard, ils restent encore redoutables et laisse présager un léger déclin d’Auros lui-même qui n’a point eu le temps de souffler entre Beerus, Broly et l’alliance maléfique. D’autant que l’un des signatures adverses que Rellum parvient à identifier et encore indélébile est celle de Son Goku et Vegeta résonnant à l’unisson.
 
Plusieurs kilomètres de là, la suprématie du seigneur Freezer inonde les plaines de sa splendeur annihilant ses ennemies qui paraissent spirituellement ridicule à côté. Les malheureux ne connaîtront pas la douceur de l’autre-monde avant d’être passé sous la torture alors qu’un rire malicieux s’imprègne sadiquement dans leurs âmes. Un combat visiblement gagné d’avance bien que l’adversité semble faire doucement, trop doucement, pencher la balance.
 
Dans un coin plus reculé du globe, l’être draconique qu’avait entre aperçu le cyborg peine à vaincre ses trois présences assaillantes. Parmi ces dernières, une est inconnue aux banques de données. Une est celle du néfaste Bardock, ce qui n’est pas une surprise vu son affiliation impie à la chrono-brigade. Et la dernière, bien que faiblarde et difficilement lisible est celle de …
 
*Président Draven !? Qu’est-ce qu’il fiche ici et sous la bannière des rebelles ?*
 
Et enfin compliqué d’ignorer l’insupportable odeur énergétique que dégage en permanence Mithra. Cette guenon qui n’a que de dévouement aux plus puissants s’est vue infusé d’une essence qui n’a sut attiser son côté abominablement minable de meurtrière assoiffée de sang. Cette aberration de la nature combat deux sources qui la rivalisent malgré l’origine de sa récente transformation. En vérité cette ‘défaite’ ci convient grandement à l’automate qui supporte difficilement de collaborer avec cette chose.
 
*Une victoire assurée, quatre issues discutables et une en stase. Et ELLE reste inactive.*
 
Toujours en se promenant à bon pas, l’œil carmin se retourna vers la femelle aguicheuse qui siège avec dédain sur son trône rocailleux. Après de multiples réflexions, il apparait évident que l’individus qui a sut restaurer la Terre n’est pas un dieu de la destruction qui élimine, mais plus une magicienne environnante. Cette même sorcière qui a sut créer une machine guerre à partir d’une exilée de la patrouille temporelle. Celle qui reste en constante compagnie d’un hakaïshin qui semble étrangement ne pas être une menace pour elle mais plus un jouet. Cette femme angélique possède manifestement des compétences qui surpassent son partenaire et elle reste assise sur son piton rocheux en laissant ses camarades combattre dans l’ignorance. Rellum ressent soudainement cette sensation désagréable que lui susurrait la succube nommée Towa. Quelque chose ne tourne pas rond et l’empêche de se mêler directement aux diverses confrontations. Cette divinité lui inspire autant de confiance que ses confrères faignants tel que Beerus, Chronoa et Rebai.
 
*Rebai … Ah … je comprends … petite garce.*
 
Rebai, ce pseudo-dieu des démons froids est un parfait exemple des haute forces cosmiques qui ne méritent pas leur titre. Mais son savoir est conséquent, et la bribe de connaissance qu’il a voulut partager sonne désormais des sonnettes d’alarmes dans toute la carcasse métallique de l’automate. La super entité glaciale avait lâché en dernier avertissement qu’Auros est envouté par une sombre magie. Cette pièce du puzzle, apparaissant au départ comme en trop dans l’algorithme, a désormais une place importante dans le grand schéma cosmologique.
 
La gueule d’ange cache un secret qu’elle ne souhaite que personne n’apprenne et manipule l’intégralité des protagonistes présents dans un but visiblement personnel, et pour cela elle semble vouloir rester isolé des efforts, comme maintenant un flux constant de mensonge. Certes, au final cela a pour le moment été très profitable pour l’armada Cold qui s’est débarrassé de la plaie que représente les guerriers de l’espace, et en prime elle s’allie à un guerrier dont la force dépasse l’entendement. Oh oui un Rellum 1.0 aurait accepté cette collaboration n’y voyant que le gain que cela promet. Mais depuis, de nombreuses mise-à-jour ont été effectué et le droïde ne souhaite que s’affilier à des personnages qui partagent son idéologie, pas un pantin surpuissant décérébré sous le joug d'une peste égoïste et manipulatrice. C’est inacceptable.
 
L’objectif est maintenant clair, connaître les réelle intention d’Auros et non de cette pouffe azurée. Il est pour autant fou que d’imaginer le docteur combattre aux côtés de stupides chimpanzé ou des fanatiques de la chronobrigade, hors de question de déroger à ses convictions. Mais peut être peut-il faire d’une pierre deux coups, voir trois. Son attention se tourne aussitôt vers Zannin qui le dévisage, dubitatif, depuis le début de la grande réflexion. Autant lui expliquer, dans une version courte, la situation. De toute manière, le fait que Rellum ait découvert ce qui se trame ne passerait pas inaperçu sous les yeux de la pseudo-omnipotente. Deplus c’est indirectement grâce à la présence du tisseur que l’automate a sut parvenir à cette conclusion, autant le récompenser.
 
"Tu as raison, cette guerre n’est pas utile, du moins pas entièrement. Cette mascarade est due à la pimbêche au loin qui se moquent de nous. Fait ce que tu sais faire de mieux et enquiquine là. Cela m’arrangerait que tu prennes cette direction et que tu fasses en sorte que le terrien nommé Draven ne périsse pas. Il est important."
 
Dit-il en pointant du doigt la source de l’évènement centré autour du dragon doré.
 
"Tu le sais, je n’ai aucune notion d’honneur, je l’abhorre. Mais je respecte les contrats que je signe, je n’oublie pas notre trêve et je t’invite à faire de même. Maintenant je sais ce qui la chagrinera de rester sur son perchoir."
 
Rellum se décala légèrement du martialiste à la crinière enflammée et, à grand coup de sabot dans le sol, pris position a fin d’être le plus stable que possible. De ses coordonnées précises, il a à sa droite le combat frénétique entre Motta et le roi Lava, afin de savoir s’il doit intervenir pour secourir son partenaire le cas échéant. A sa gauche la vue moqueuse de la grognasse divine afin de percevoir sa réaction. Et enfin en face de lui, d’où l’aura pestilentielle de Mithra ne cesse de se déchainer contre un duo récalcitrant. La lentille cramoisie de l’androïde chauffa grandement la faisant scintiller tel une étoile de rubis, et lâcha ce flux lumino-élémentaire sous la forme d’un rayon oculaire particulier faisant plutôt office de coup de mortier.
 
Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] Tenor



Ces obus lasers, qui arriveront toutes les trois secondes, iront agacer voir malmener la sang-mêlé qui devra se montrer mobile si elle ne souhaite pas encaisser. Oh oui, le scientifique se doute bien que la jeune guerrière est bien plus proche de la sorcière en halo, qui la horriblement transcendée, que du malheureux dieu de la destruction charmé. Qu’elle périsse dans l’indifférence ou non de l’angélique, Rellum est gagnant quoi qu’il arrive … et les dommages collatéraux sur les deux zouaves qui combattent Mithra sont le bienvenue.
Motta
Motta
Modérateur
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 04/08/2008
Nombre de messages : 38811
Bon ou mauvais ? : Mystérieusement neutre
Zénies : 3515

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation// Kienzan // Dodompa
Techniques 3/combat : Final Flash // Griffes du Tigre
Techniques 1/combat : Supernova

Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] Empty
MessageSujet: Re: Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS]   Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] ClockMar 1 Juin 2021 - 2:04
Le Super Saiyan n'était rien aux yeux du démon de chaleur. Il pouvait difficilement mieux sous-estimer son adversaire. Comme s'il pouvait se targuer de défier des Saiyans à ce stade de transformation tout les matins. Elle s'était certes multipliée de façon assez inexplicable chez les guerriers à queue de singe depuis quelques années mais ça n'en faisait pas une variation de puissance négligeable. Lava devrait déjà s'estimer heureux qu'un général l'affronte de cette manière, qui lui permettait d'avoir toutes ses capacités décuplées. Le mari de Claire était là en pleine possession de ses moyens et d'habitude il ne prenait que rarement la peine d'en venir à ce point. L'adversité qu'il représentait avait d'ailleurs obligé le soldat de Freezer à arborer sa belle armure, preuve que son inconscient lui criait de mieux se défendre face au danger que représentait le général Motta sous cette forme.

Les mots du robots avaient atteint les oreilles du gradé mais pas de quoi l'émouvoir d'une quelconque façon. Lava saura-t-il prendre en compte les conseils de son lucide complice ? Quoi qu'il en soit le combattant à l'armure verte devait profiter de cette supériorité que son opposant pensait avoir pour lui faire mal, mais il fallait admettre que le casqué était également un coriace. Motta n'en attendait pas moins de la part d'un des lieutenants de cette ordure de Freezer. Il sentait bien que ses coups avaient moins d'impact que d'habitude, et ce même s'il parvenait à frapper avec succès sa cible. C'était cette armure qui devait lui conférer une telle résistance. Lava en profita d'ailleurs pour toucher un point sensible, là où il avait déjà blessé le Saiyan, qui grimaça de douleurs, et fut déstabilisé dans son enchaînement, ce qui permis certainement à son adversaire de mieux appréhender la situation.

Visiblement Lava n'avait pas apprécié la comparaison avec Freezer, avec qui il partageait pourtant plusieurs points communs, comme déjà le fait de se battre dans le même camp. Il prétendait avoir d'autres manières de faire, une armée... En attendant c'était pour la cause de cette vermine de Démon du Froid qu'il risquait sa vie aujourd'hui. Ses motivations étaient certes guidées par la vengeance envers les Saiyans mais il servait un être dont les agissements n'étaient pas plus vertueux que toutes les atrocités qu'on pouvait reprocher aux guerriers de l'espace.

"Tu pleure ton peuple et tu t'allies à un monstre qui pratique le génocide comme hobby... Je trouve ça ironique." Entre quelques coups ils avaient l'occasion de s'échanger aussi quelques phrases, malgré tout. Et Lava lui promettait de marquer son nom sur son armure, comme un symbole. "Inutile, je le marquerais moi-même sur ton armure lorsque j'en aurai fini avec toi."

Il n'allait pas se laisser impressionner par son opposant qui affichait une grande confiance en lui, et le combat reprit avec toujours autant d'intensité. Le gradé devait se montrer inventif face à un adversaire qui avait une palette de techniques très pratique. Utiliser l'une de ses propres armes en la transformant en javelot d'énergie avait été un pari tenté par le Saiyan, mais l'arme, bien que planté dans le casque comme prévu, n'avait pas atteint la chair de Lava. Si tel avait été le cas il aurait subit une blessure grave qui aurait pu entraîner sa mort. Mais comment la lame n'avait-elle pu fendre le visage de l'ennemi ? Encore cette armure, sans doute... Peu importe au final, c'était une tentative de plus qui échouait et Motta chercherait encore la bonne combinaison pour venir à bout du Démon de Chaleur jusqu'à ce qu'il la trouve.

Après l'offensive de Motta, Lava répliqua. Disparaissant des radars, il brisa l'air, lançant comme un coup invisible sur le général, qui se protégea en croisant ses avants-bras devant son visage. Quelle allait être la suite ? Le roi avait décidé de jouer sur la vitesse en utilisant sa téléportation. Le général se téléporta en retrait immédiatement pour que son adversaire ne fonde pas sur lui si rapidement, ce mouvement l'aurait peut-être d'ailleurs déstabilisé et il ne s'arrêta pas là en se protégeant en envoyant plusieurs Kienzan devant lui dans l'espoir de freiner la progression de celui qui lui faisait face. C'est alors qu'il stoppa ses mouvements, mais pas par choix... Il sentit ses muscles se raidirent jusqu'à ne plus pouvoir bouger. C'était une nouvelle fois cette technique de paralysie. Le général avait l'impression d'être enfermé dans son propre corps où seul son âme pouvait encore bouger. Mais celle-ci, Lava avait bien l'intention de la lui retirer. La lame se planta dans le torse du saiyan, lui faisant lâcher un cri de douleur. Heureusement, les coups qu'avaient donné Lava auparavant n'avaient pas détruit complètement l'armure verte que le mari de Claire portait, ce qui lui permettait de résister un peu... Mais ce n'était pas suffisant, le fer avait bien traversé la chair, le coup du démon de chaleur était un succès même s'il imaginait sans doute faire plus, et le général tomba, retrouvant possession de ses moyens après ce coup porté par l'ennemi. Le corps du guerrier tomba au sol sèchement, déplaçant un nuage de fumée. La main posée sur l'épée qui lui avait été plantée serra la lame, le faisant saigner. Il retira l'arme dans un hurlement et se releva, affaiblit par ce coup bien pensé et difficile à contrer. Le général n'avait rien pu faire mais il en fallait plus pour le tuer.

Cette seconde fois avait été la bonne pour Lava, mais ce serait la dernière. Motta n'avait pas prévu d'y passer aujourd'hui et reparti directement à l'attaque mais non sans une surprise. Alors que la fumée s'était envolée dans le ciel, son aura brillait plus encore, et tout de suite son adversaire aurait compris le changement. Il y avait de l'électricité dans l'air, au sens propre du terme puisque désormais le guerrier doré avait adopté le deuxième stade de transformation. Mais, pas du genre à s'exhiber, il n'avait pas attendu que le sous-fifre de Freezer contemple sa nouvelle transformation et s'était directement porter à l'attaque. D'abord d'un vol droit en direction de sa cible avant de stopper sa course par une coupure de téléportation. Son genou était venu fracasser le crâne du Démon de Chaleur, à qui il planta sa propre épée, qu'il avait gardé en main et qui pouvait désormais couler de leurs deux sangs. Une série de coups de poings fut ensuite envoyé puis il se téléporta derrière lui et lui saisit la queue, le faisant ensuite tourbillonner avant de le balancer en direction du sol avec une violence extrême. Il était désormais temps d'achever son œuvre, Motta venait de démontrer qu'il n'avait rien à lui envier au niveau de la vitesse, il était temps de lui montrer que sa puissance allait réduire en cendre celui dont la rage avait bien trop brûlé jusqu'ici. Un rayon d'énergie venait d'être lancé alors que son adversaire n'avait pas encore mangé le sol. C'était le Final Flash, et le Saiyan espérait bien que dans ce flash il puisse lui porter un coup fatal.

"Je viens de te trouver quelque chose qui t'ira mieux que cette armure : la mort."

Le général était vite passé à la vitesse supérieur. Il n'avait pas de temps à perdre, bien qu'un combat était toujours un moment à savourer pour un Saiyan. Les choses s'étaient accélérés avec le départ de Zannin. Sans prévenir, le guerrier turquoise avait quitté ce lieu, laissant Motta vulnérable à une attaque de l'autre lieutenant de Freezer. Même si celui-ci semblait plus intéressé par ce qui se passait ailleurs, le disciple de Toma se retrouvait dans une situation plus délicate, et il devait en finir au plus vite avec Lava.


Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] Motta_12
Spoiler:
 

Fiche de Motta
Général des armées sayennes.

Truth:
 


Transformations:
- Gorille Géant
- Super Sayen 1
- Super Sayen 2
- Super Sayen 3

Objets: Armure sayen, détecteur, 2 senzus, émetteur Alliance Ganshou, cape rouge.
Contenu sponsorisé

Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] Empty
MessageSujet: Re: Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS]   Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS] Clock
 
Roi Lava et Rellum [EVENT AUROS]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes :: Kaioshinkai-