Le Deal du moment :
Promo Sosh : forfait mobile Appels et SMS ...
Voir le deal
4.99 €

Partagez
 

 Freezer [EVENT AUROS]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Yukko
Yukko
Demi-Sayen
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8658
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

Freezer [EVENT AUROS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Freezer [EVENT AUROS]   Freezer [EVENT AUROS] - Page 2 ClockVen 21 Mai 2021 - 4:55


« Tu trembles de peur toi aussi ! »

Comme une feuille battue par les vents, elle tremblait. En dépit de tous les airs qu’elle se donnait sans cesse, Yukko n’était guère plus qu’une môme que quiconque lirait à livre ouvert. S’affichant pourtant comme l’inébranlable rempart au triomphe du démon d’or, le grelottement qui animait son corps, bien malgré elle, en disait plus long qu’elle ne voulait l’avouer. Pourtant, ce tic, qu’elle fit taire aussitôt eut-il été mentionné par Freezer, ne trouvait sa source dans l’obstacle dès l’abord insurmontable que représentait ce dernier. Par-delà la force déraisonnable dont il était doué, l’épouvante dont la fillette s’efforçait de faire fi prenait davantage naissance dans la perception de sa propre faiblesse. Pour celle qui revenait tout juste d’un long séjour dans l’au-delà, l’éventualité d’un nouvel échec était maintes fois plus poignante que la menace d’un énième trépas. Plus que toute autre chose, elle craignait la futilité du dévouement de toute une vie à la pratique intensive des arts du combat. Freezer avait ainsi beau physiquement être la cible de son agression, Yukko menait également un tout autre combat contre son pire ennemi, elle-même. Toute héroïne que d’aucuns l’imaginaient être, le sort de l’univers ne lui importait que peu face à la reconnaissance de sa virtuosité martiale, par elle-même autant que par ses pairs.

Ainsi donc, par-delà les enjeux faramineux de cette lutte, l’adolescente voyait une opportunité d’annoncer au monde entier qu’elle était fin prête à jouer dans la cour des grands. Ultime examen à son mérite, Freezer était une nouvelle embûche sur le chemin qui, inévitablement, mènerait la disciple de la Voie au panthéon des grands champions. Pour cette raison plus que toute autre, et alors que les choses allaient de mal en pis, la gamine au sang mêlé ne pouvait se résoudre à manifester la moindre insuffisance. Chevauchant un fracas de flammes rutilantes, elle accompagnait Dabra dans sa charge délétère. Sa petite et égocentrique personne ne pouvait s’expliquer l’abnégation du roi cornu, qui était prêt à faire sacrifice de sa vie au profit d’un simple gain de temps, mais comptait bien profiter de la diversion offerte par cet excès de zèle.

Apparue derrière le despote, Yukko n’eut pas même le temps d’armer une frappe du genou que le corps de l’ancien roi des enfers, dont l’assaut avait été aisément déjoué, venait lui faire obstacle. Animée d’un bref mouvement de rotation par le contact qui s’ensuivit, la super guerrière regagna presqu’aussitôt la main sur cette impulsion accidentelle. Hélas, malgré la rapidité de sa réaction, la fraction de seconde qu’elle avait perdu suffisait à mettre en échec son assaut face à un adversaire d’une pareille stature. Alors prise au dépourvu, la demoiselle ne put qu’improviser un Kamehameha dans l’espoir de tenir le démon du froid à distance. Ce dernier répliqua à l’aide de sa déferlante d’énergie dans un clash à en rompre l’écorce terrestre. Étouffant une gueulade de détresse, la tête blonde sentait chaque muscle juvénile se raidir face à l’effort prodigieux qu’elle devait produire pour ne pas se laisser immédiatement submergée par la vague déferlante de Freezer. Jojiba prêchait une convertie, la martialiste se sachant incapable de ressortir victorieuse d’un duel aussi déséquilibré qu’involontaire.

Abandonnant sa lumière infinie, Yukko fit sauter son énergie afin de se propulser hors de la trajectoire du kikoha adverse. La promptitude de celui-ci était néanmoins telle qu’il parvint tout de même à roussir une section du torse de la jouvencelle, calcinant une partie de son t-shirt pour laisser à l’air libre la chair saisie qui se cachait en-deçà. Seule la foultitude d'endorphines qui arpentait ses veines empêchait à la fillette de s’abandonner à la douleur, tirant plutôt partie de sa conscience pour s’éloigner du tyran qui, déjà, préparait son prochain coup. Étanchant doucettement son rustre halètement, la gamine qui gardait Freezer à l'œil découvrit l’effroyable rictus dont s’était égayé la mine de celui-ci. Le monstre d’or s’était décidé à appauvrir les rangs de ses ennemis, et l’aura pernicieuse dont il s’était enveloppé ne laissait aucun doute quant à sa capacité à mettre en œuvre ce regrettable dessein. Le sang de la Super Saiyan ne fit qu’un tour. Douée d’une puissance mastodontesque comparé au reste du groupe, la jeune fille s’imaginait être la cible privilégiée. Faisant fi de la douleur qui serpentait son bras, elle s’affaira à hausser sa garde

* Ok, vas-y approche…! *

Mais jamais ne vint le divin courroux de la créature gemmée. Cette dernière avait en effet porté son dévolu sur l’ancien monarque à l’épiderme cramoisie, ce que découvrit Yukko non sans un certain soulagement. Profitant de cette chance inespérée pour recouvrer ses forces, elle fit volte-face, s’apprêtant à alerter le diable du danger imminent. Hélas, il était bien trop tard pour cela. Mettant immédiatement sa menace à exécution, Freezer fit jeu d’une vitesse faramineuse afin de combler le vide qui le séparait de sa future victime. Pas même eut-elle le temps d’esquisser la moindre syllabe qu’un hurlement d’agonie déchira la voûte céleste, un cri d’épouvante face auquel l’agitation qui secouait le monde divin paraissait faire vœu de silence, surmontant l’infect chahut de la chair rompue. Mais… ce braiment perçant n’était point celui de Dabra.

De l’air écarquillé que surmontait ses sourcils arqués, et alors que le roi cornu perdait l’équilibre face au traumatisant spectacle auquel il venait d’assister en première loge, Yukko put découvrir la carcasse croulante de Setsuka, le torse jonché d’un trou béant jusqu’alors occupé par la poigne ensanglantée du tyran doré. La vérité lui parut alors. La Göranienne venait de se sacrifier. Elle s’était interposée afin de sauver Dabra, et ce faisant, avait fait don de sa vie.

« »

C’était sûr. S’il y avait bien une personne capable d’une telle noblesse, c’était bien Setsuka. Saluant son courage, la jeune métisse ne partageait pas pour autant l’empathie de ses camarades chagrinés par cette perte. Fort loin d’elle l’idée de geindre sur le décès de celle qu’elle avait mis un point d’honneur à avertir du danger qu’elle risquait d’encourir en prenant part à cette folle campagne. D’une sévérité amplement excusée par la gravité de la situation, Yukko avait, au cours d’un discours tristement prémonitoire, invité l’autochtone à reconsidérer sa participation. Mais rien n’y fit, son avertissement était tombée dans l’oreille d’une sourde qui s’était lancée de son propre chef au travers du portail dimensionnel et ainsi scellé son sort. Voyez où l’avait mené le fameux pouvoir de l’amitié sur lequel comptait la balafré pour aller jusqu’au bout. Grand bien lui fasse mourir au profit des amis qu’elle disait apprécier, Yukko se réjouissait quant à elle davantage de savoir que Freezer avait usé d’autant d’énergie pour venir à bout de cette seule et comparativement fragile combattante.

D’une détonation de force vitale, la pucelle s’élança à vive allure vers le meurtrier, bien décidée à profiter du semblant d’entrave éructé par Setsuka au cours de son baroud d’honneur pour bastonner l’empereur doré. D’un enchaînement de décharges d’énergie successives, la super guerrière virevoltait d’une direction à une autre pour rendre sa course déroutante tout en s’approchant irrémédiablement de Freezer. Une fois arrivée à portée et pourvu d’un élan certain, elle transforma un début de bastonnade télégraphia en une frappe du genou dans l’entre-jambes. Animé d’un mouvement de rotation, son épaule vint déchaîner un coup de poing en direction du plexus du tyran tandis qu’un second parti s’abattre contre son abdomen. Prudente, la martialiste guetta le bon moment pour amorcer une franche giration de la hanche pour porter son chausson jusqu’à la mâchoire de l’empereur galactique. De cette acrobatie, elle tira l’énergie de poursuivre sur un basculement sans réserve de son buste dans une roulage afin d’accompagner de tout son poids une nouvelle ruade menaçant la gemme qui trônait au sommet du crâne de Freezer.

Parallèlement à cet échange, les autres défenseurs de l’univers se remettaient doucement de leur tétanie. Abandonné à sa folle colère, Jojiba s’était métamorphosé en super guerrier de l’espace et fonçait désormais vers la source de sa fureur qu’il menaçait d’abattre tel un missile. Alors aux prises avec le despote, Yukko, qui prit conscience de l’arrivée imminente de l’agriculteur courroucé, s’empressa de lui préparer le terrain tout en esquissant d’un malicieux rictus. Un intense flash lumineux naquit ainsi du visage de la jouvencelle qui, sans crier gare, avait fait usage du Taiyōken pour infliger une cécité temporaire à Freezer et enrichir les chances de succès de l’assaut autrement très pauvre en subtilité de Jojiba. D’un bond, elle s’éloigna pour assister à distance à la férocité de l’enchaînement du fermier ponctué par une explosion d’énergie sensationnelle, tout en restant suffisamment proche pour pouvoir intervenir à la moindre occasion. Une occasion qui finit par se présenter, mais avant même qu’elle ne puisse mener l’offensive de nouveau, Yukko distingua un nouveau personnage venu leur prêter main forte. Un inconnu au bataillon qui lui semblait pourtant étrangement familier. Son aura, à l’éclat rendu époustouflant par sa condition de super guerrier transcendantal, n’était pas sans rappeler à la demoiselle cette même émanation d’énergie qui l’avait amené à faire la rencontre de toute cette petite troupe.

Qui qu’il soit, les mouvements étaient certainement impressionnants, plus encore s’ils parvenaient à mettre à mal le terrible démon du froid, même brièvement. Dabra s’était lui aussi lancé dans la mêlée, bien décidé à faire honneur au sacrifice de son sauveur. C’était parfait. Yukko pouvait profiter de ce bref instant de répit pour calmer son anhélation handicapante, et toute l’énergie que Freezer utilisait pour résister à l’essaim d’attaques qui le martelait présentement était de l’énergie qui lui ferait bientôt défaut pour vaincre la martialiste.

(

Résumé des actions :

  • Yukko abandonne son Kamehameha et évite la vague déferlante de Freezer mais subit tout de même des dégâts
  • Juste après la mort de Setsuka et pendant que Freezer tire ses rayons vers Jojiba, Yukko l'attaque au corps à corps
  • Elle utilise le Taiyōken pour gêner Freezer et donner plus de chances à la charge de Jojiba puis s'éloigne à mi-distance pour reprendre son souffle

)
Freezer
Freezer
Démon du Froid
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 17/08/2014
Nombre de messages : 962
Bon ou mauvais ? : Sombrement mauvais
Zénies : 500

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la mort/Frappe psychique/Disques de la mort
Techniques 3/combat : Nova Strike/Psychokinésie
Techniques 1/combat : Supernova

Freezer [EVENT AUROS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Freezer [EVENT AUROS]   Freezer [EVENT AUROS] - Page 2 ClockDim 23 Mai 2021 - 12:58

Un vent de désespoir souffla alors que le corps sans vie de Setsuka s’écroulait au sol. Le visage en pleurs, la défunte combattante quittait un monde en proie à la mort et la désolation. Si son acte d’une bravoure infinie ne saurait être oublié, il ne constituait qu’un simple échange. En donnant sa vie elle imposait à Drabra le devoir de poursuivre ses idéaux, sa morale idyllique et sa bienveillance. Et a l’heure des regrets qu’imposait la disparition d’une telle héroïque, le blafard et immonde personnage qu’était Freezer préféra pousser le plus sombre des ricanements.  

« Hinhin… Hahahahaha ! »

S’exclamait-il dans raillerie folle en se dépêtrant des quelques fragments de terre qui parvinrent un tant soit peu à le retenir. Le tyran qu’il était se tenait droit, encore en pleine possession de ses moyens, un véritable enfer. Seules quelques brulures sommaires indiquaient les dommages qu’avait infligée la faible Setsuka à l’encontre du démon du froid. Scrutant l’horizon, le fils d’Artic constatait avec une once de plaisir l’état dégradé de ses deux plus minables adversaires. La super-saiyan martialiste était la seule encore en état de lutter contre lui, et encore, de manière toute relative.

Cette situation profitable ne faisait qu’étendre l’aura d’affliction du frère de Cooler qui ne montrait aucune faille, faiblesse ou pitié. Et comme il l’eut imaginé, l’exécution d’une des camarades du groupe des défenseurs causa une immédiate colère, une véritable révulsion de sa personne. Cet excès d’aigreur provoqua le courroux de Yukko qui fut la première à l’élancer au cœur du combat.

« Tsk. »


Soupira le monstre qui aurait préféré se débarrasser d’abord des deux gêneurs. Qu’importe, la time patroller profita de sa grande agilité pour atteindre ce dernier d’un rapide coup de genou droit en plein coccyx. Cet élan impressionna Freezer qui fut plus alerte sur la suite ; le crochet droit de la martialiste fut saisi par l’empereur d’or, maintenant la malheureuse sur place. Cette captation s’accompagna d’une rotation d’un demi-pas du tyran évitant la deuxième frappe de son adversaire. Remarquant la jambe tendue mouvant en direction de sa mâchoire, l’allié d’Auros libéra sa prise, glissant en arrière pour rompre toute possibilité de contact entre le pied de Yukko et sa précieuse mâchoire. La ruade qui s’en suivie ne fut pas mieux lotie : L’écart qu’avait provoqué Freezer lui octroya tout le temps nécessaire pour tendre son bras et projeter la guerrière dans le sens inverse de sa trajectoire. Privée de l’opportunité qu’elle attendait, la belle ne fut pas en mesure d’utiliser la morsure du soleil.

« Ton temps viendra. »


Remarquait-il, sondant le ki explosif de Jojiba au même instant. Le bougre chevelu avait hissé sa puissance au maximum en révélant sa forme de super saiyan. Le sourire de satisfaction du Cold disparu alors, comprenant que la férocité du fermier n’en serait que plus grande encore. Pointant son index droit vers l’inarrêtable cultivateur, le seigneur galactique tira un rayon de la mort qui traversa de part-en-part son épaule. Mais malgré la douleur, l’homme enragé poursuivit sa charge et parvint à s’emparer des épaules de Freezer. Mue d’incompréhension, le maître du mal fut contraint de subir un, puis deux, puis trois coups de tête brutaux qui vinrent mettre à l’épreuve la résistance de son corps.

« Misérable ! »


Marmonna-t-il avant de d’abattre son genou droit contre l’abdomen du barbu, mettant instantanément fin à la série de foucades.

Mais là encore, Jojiba ne manqua pas de volonté, libérant une grande partie de son énergie dans une explosion dévastatrice qui emporta le frère de Cooler dans son sillage. La détonation fulgurante fut un spectacle frappant qui illumina le champ de bataille. Ce spectacle lumineux fut accompagné d’un hurlement de rage redoutable qui fit trembler le sol autant que la déflagration.

« Nani ?! »

Beugla l’abominable despote lorsqu’il fut entraîné par le souffle, ne comprenant rien à la motivation paradoxale qu’avait le fermier à assister les dieux dans la conservation de leur rôle hégémonique.

Evidemment, Freezer était loin de la vérité, ne se doutant pas de l’intensité de la rage qu’avait causé la mort de plus joviale et innocente des guerrières de l’espace. Mais le surprenant était encore à venir, sorti de nulle part un intervenant vint percuter le seigneur galactique de plein fouet, emportant ce dernier contre le sol dans un violent fracas. Gémissant de douleur, le fils d’Artic laissait échapper le premier râle de souffrance du match, celui-ci n’avait été possible que par les actions coordonnées et les sacrifices de nombre d’honorables lutteurs.

Cet individu avait tout d’un saiyan ayant atteint le deuxième stade de transformation. Un homme aux cheveux hérissés parsemés d’intenses éclairs au regard mauvais. Difficile de cerner ce personnage encore inconnu mais ses réserves semblaient déjà bien entamées. Il était fort probable que cet opportuniste soit rescapé d’une précédente bataille au sein même de cette planète maudite. En plus d’être moins puissant et expérimenté que Yukko, ce sauvage furieux était ralenti par le poids d’un premier affrontement détériorant fatalement sa prestation.

Malgré tout, il fallait reconnaître une fougue sans pareil dans l’effort de ce super guerrier policier, lequel vint porter deux droites éclairs contre la face du démon du froid qui en fut une directe victime. Heureusement, la force de ce gaillard n’avait pas de quoi sérieusement inquiéter le monstre galactique qui prenait les coups sans réellement broncher. Fier, cet agent de l’ordre enchaina de nouveau de multiples frappes, portant l’ensemble de ses efforts contre le visage de Freezer. Lorsque que le furieux se mit à l’œuvre il pu sentir la déraisonnable résistance que lui offrait le corps du Cold, laquelle devant bien l’embêter dans l’exergue de ses capacités.

« Pitoyable ! »

Gloussa l’empereur d’or empoigna les bras de son actuel opposant pour le retourner brutalement, la différence de force fut si importante qu’un tel exploit était largement possible. Sur le dos, le saiyan se retrouvait directement en situation de faiblesse. Ne lâchant pas sa prise, l’impitoyable meurtrier vint appliqua une immédiate et terrible pression contre l’avant-bras du malheureux. L’impulsion fut bien assez vigoureuse pour briser ce membre dans un crac aussi bruyant que douloureux.

« Je n’en ai pas fini avec toi ! »

Précisait le tyran en attrapant le second bras du bougre, bien prêt à réitéré son méfait.

C’est à cet instant que Dabra libéra toute sa rage accumulée, brandissant sa lance démoniaque afin de priver le fils d’Artic de toute marge de manœuvre. Ayant oublié la présence de cet imbécile cornu, l’associé d’Auros fut contraint de libérer le policier et d’user au mieux de sa vitesse afin d’esquiver un véritable mitraillage d’estocs. Cependant et en raison du minutage serré, il ne fut pas en mesure d’éluder la première frappe, se voyant ainsi sommairement tranché aux côtes. Mais ce n’était rien de bien grave, le maître du mal parvint à prendre ses distances, débutant un petit balai aérien entre le fou à la fourche et le magnifique et légitime souverain d’Héra.

Habile, Freezer ne s’illustrait pas que lors de ses dérobades : Il sondait le champ de bataille, devinant sans mal avoir temporairement immobilisé le nouveau super saiyan 2 tout en remarquant la pause que s’imposait Yukko. Cette situation était idyllique pour mettre hors combat cet indigne démon. La mise en scène était remarquable, pendant que chacun observait les échanges, les individus au sang démoniaque étaient libres vilipender l’un contre l’autre.

« Quel être pitoyable du fait ! Tu penses réellement réitérer l’exploit de me toucher ? Images-tu autre chose que ta mise à mort après cet ultime effort ? »


Beuglait le conquérant le pire ennemi des mondes libres, accompagnant ses paroles d’un sourire puis d’un rire totalement malfaisant.

« HahahahaHAHAHAHA ! »

Se moquait-il en remarquant la probable et intense fatigue ralentissant surement encore et d’avantage Dabra après chaque coup porté contre lui.

Finalement, le tyran vint faire pivoter son corps à 90°, se plaçant ainsi de profil par rapport à son adversaire, évitant de fait la charge du démon qui se rua dans le vide. Exploitant cette ouverture, Freezer attrapa la main libre de son rival pour le faire tournoyer. La folle rotation fut si rapide qu’aucun intervenant ne pu porter secours au monarque infernal au risque de le blesser autant que le Cold. Après dix secondes de tourbillonnage et plutôt que d’être lancé à l’horizon, le malheureux fut brusquement immobilisé. En effet, le despote doré annula brutalement l’effet d’inertie, un effort conséquent qui n’arrangeait certainement rien à la confusion de Dabra.

Le lancier venait, à la manière d’un astronaute, de subir une pression G immense capable de plonger les plus solides combattants dans la plus parfaite inconscience. Mais en raison de l’endurance que lui procurait son sang royal, le maître des démons n’était surement pas totalement hors-combat, justement.

« Désormais tu ne me dérangeras plus ! »


Hurla-t-il en faisant jaillir dans l’extension de son bras droit une lame de Ki violacée d’un mètre de long. Cette arme magique (ou maudite) fut employée à la découpe du défenseur cornu aussitôt qu’elle apparue. D’un coup vertical, Freezer tenta de sectionner le bras droit de Dabra, puis l’intégralité de son buste dans une tranche horizontale. Convaincu de la réussite de son assaut, il abandonna par la suite ce qu’il restait de ce pitoyable diable. Bien-sûr, il était possible pour Jojiba d’intervenir, et même pour Yukko si elle oubliait l’idée de se reposer.

Après avoir orchestré ce massacre, l’horrible antagoniste orienta son attention vers le fermier qui semblait encore en assez bon état pour déranger la suite des événements. Fort bien : Il était temps de le mettre au tapis. Sans crier garde, le maître des ténèbres se rua vers l’épais gaillard tête la première. A l’aide du vol du dragon, le frère de Cooler percuta l’estomac du malheureux comme un missile supersonique. S’en suivit une courte bastonnade constituée d’un enchainement de plusieurs crochets au visage faisant vibrer le Kaioshinkai. Puis, bondissant au-dessus de Jojiba, le seigneur galactique fit usage de sa psychokinésie, enfermant le cultivateur robuste au sein d’une sphère de Ki mauve très lumineuse. A l’intérieur de cette minuscule prison, le pauvre homme fut victime d’une constellation d’éclairs qui vinrent le torturer. Non seulement il se vidait de son endurance, mais aussi du peu de Ki qu’il avait encore en réserve.

« Hahaha ! Te voilà fait comme un rat ! »

Chinait le génocideur avant de finalement jeter son dévolu vers la gamine au cheveux solaires.

« A nous deux. C’est ce que tu attendais depuis le départ, n’est-ce pas ? »

L’invincible alien libéra alors sa sombre aura, sinistre comme son âme. Puis, par le biais d’un soudain appui au sol, il s’élança vers la gamine, la privant de toute marge de manœuvre en la cueillant au corps à corps. Volontairement, Freezer offrait des échanges équilibrés à son opposante, ralentissant la cadence pour qu’elle accapare une confiance qu’elle ne méritait pas.

« Je n’imaginais pas qu’une banale guerrière de l’espace puisse atteindre un tel niveau. »

Mais au fil des coups portés le rythme montait, dépassant progressivement ce que Yukko pouvait offrir dans cette mêlée de plus en plus dangereuse. Quand elle fut totalement débordée, la misérable vit son abdomen brisé par un vif coup d’épaule droit, puis sa tête fut saisie pour être encastrée contre l’un des genoux du tyran. S’en suivit alors un crochet lourd en plein visage, puis un coup de pattes net dans les hanches afin de briser un semblant de garde. Imaginant la fuite de la jouvencelle, il limita les mouvements de cette dernière par le biais de ses pouvoirs télékinésiques. Cette magie imposait une pesanteur et une indolence délétère pour la time patroller. D’un vif mouvement de de bras droit de bas en haut, Freezer provoqua une explosion sur la position de la martialiste, profitant de l’importante lourdeur qui hantait cette dernière. Cette déflagration n’était pas d’une grande puissance, elle servait avant tout à acculer la demi-terrienne. Laissant le temps à cette dernière de se reprendre, il abandonna sa posture de garde.

« Mais tu n’es pas à un dixième de mes capacités. »


Il écartait légèrement les bras, comme s’il avait déjà victorieusement cerné le caractère de cette inconnue enflammée.

« Tu as économisée tes forces pour te réserver le droit de m’affronter. Tu as laissé tes camarades à l’agonie pour avoir le plaisir de mourir dans un duel singulier. »


Le terrifiant personnage poussa alors un fin ricanement accompagnant ses macabres paroles.

« Hinhinhin… J’aimerai cependant te faire une proposition que tu ne pourras pas refuser. »


Il leva son index, pour marquer une petite pause.

Le vent soufflait brusquement quelques instants pendant lesquels d’impuissants spectateurs pouvaient appréhender ce fatidique instant.

« Que dirais-tu de rejoindre mon armée secrète ? »


Déclarait-il en balayant son regard vers Jojiba, Dabra ou cet étrange homme vêtu de noir.

« Tu obtiendrais tous les défis que tu désires mais aussi la reconnaissance et la servitude loyale de millions d’imbéciles dans leur genre. »

Il s’avança de quelques pas, son visage détendu donnait l’impression qu’il avait déjà remporté ce combat.

« Biensûr, je promettrais de ne pas m’attaquer à la Terre et ses habitants, cette planète sera à toi et tu en seras la déesse incontestée. »


Il affichait un sadique sourire, bien plus sombre que le précédent. Pour beaucoup la domination totale d’une planète représente l’objectif d’une vie entière de travail, ici le Cold proposait directement cet aboutissement final.

« Tout ce qu’il te faut faire pour me prouver ta bonne volonté est d’en finir avec l’un d’eux. »

Il désignait sans vergogne les alliés de la jouvencelle, lui intimant de renoncer à ses engagements en faveur d’une vie tyrannique digne des lois de la jungle.

« Et dans le cas où tu refuserais… »


Freezer abattit sa patte droite au sol, provoquant un petit tremblement qui fit jaillir du sol de vastes arcs électriques noirâtres, ces derniers constituèrent une sorte de barrière empêchant les interventions extérieures.

« Je serais contraint de me débarrasser de toi ! »

Provoquait-il d’un ton colérique avant de poursuivre plus amicalement.

« Tu as déjà compris que j’étais plus fort que toi, si tu refuses, tu vas mourir. Tu n’oserais pas me dire que tu préfères une sale mort à une vie de reine ? »


Plus pervers que jamais, il n’hésitait pas une seule seconde à exploiter à outrance la graine d’égoïsme que portait Yukko. Si jamais la jeune artiste martiale préférait sa bonne fortune personnelle à celle de l'univers entier, le combat risquait de prendre une tournure dramatique. D'ailleurs et même sans ça, l'espoir d'une victoire contre un tel adversaire semblait plus faible que jamais.

(Résumé des actions :

- Freezer est très légèrement blessé par Setsuka
- Freezer ne subit aucun dommage sérieux contre l’enchainement de Yukko
- Yukko est repoussée par une frappe psychique de Freezer
- Freezer subit 3 coups de tête de Jojiba, ne lui infligeant aucun dommage
- Freezer interrompt Jojiba en lui infligeant un coup de genou contre l’abdomen
- Jojiba fait son explosion x3 qui paralyse Freezer sur place
- Scalio utilise sa x3 au même moment et inflige des dégâts modérés à Freezer qui gémit de douleur et lui fait une prise de soumission au sol
- Scalio met quelques droites à Freezer qui encaisse sans broncher
- Freezer retourne Scalio et inverse la pose
- Freezer casse le bras droit de Scalio
- Freezer essaie de briser le bras gauche de Scalio mais Dabra le sauve avec son enchainement de coups de lance
- Freezer se prend un coup de lance dans les côtes et subit de légers dommages
- Freezer esquive le reste des coups sans difficulté et nargue Dabra
- Freezer fait une esquive latérale d’un coup de lance pour se retrouver à coté de Dabra et l’attaquer : il attrappe le bras gauche de Dabra pour le faire tournoyer
- Au lieu d’envoyer Dabra dans le décor, il bloque tout effet d’inertie, provoquant une surcharge de pression G immense sur Dabra, ce qui le sonne énormément (voir le rend inconscient)
- Freezer dégaine une lame de ki et coupe le bras droit de Dabra, puis essaie de couper son torse en deux pour le tuer
- Freezer abandonne la dépouille de Dabra
- Freezer fonce sur Jojiba tête la première pour percuter son abdomen
- Freezer enchaine quelques coups en mode dragon ball contre jojiba afin de le dominer
- Freezer saute brusquement au-dessus de Jojiba pour l’enfermer dans une sphère de Ki
- La sphère de Ki blesse continuellement Jojiba, sa destruction (si quelqu’un vient l’aider avec une x3) provoque une violente explosion (puissance x3 justement)
- Il ne reste théoriquement que Yukko et Freezer de valide en combat pour le moment
- Freezer s’attaque à Yukko au corps à corps en mode dragon ball aussi d’un rythme gentillet
- Le rythme augmente progressivement pour déborder Yukko
- Quand Yukko est débordée, Freezer donne un coup d’épaule droit contre son abdomen, puis un coup de genou contre son visage, puis un crochet du droit en plein visage, puis un coup de pied dans les hanches
- Freezer utilise une psychokinésie x3 pour ralentir fortement Yukko
- Freezer déclenche une explosion sous les pieds de Yukko
- Freezer propose à Yukko de trahir ses amis en échange d’une vie égoïste

Scalio, Jojiba et Dabra ne sont pas en disposition pour aider Yukko ce tour-ci

)


Yukko
Yukko
Demi-Sayen
Féminin Age : 24
Date d'inscription : 08/01/2012
Nombre de messages : 8658
Bon ou mauvais ? : Esprit libre
Zénies : 3910

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Zanzōken - Taiyōken
Techniques 3/combat : Shunkan Idō - Sōryūdan
Techniques 1/combat : Chō Kamehameha

Freezer [EVENT AUROS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Freezer [EVENT AUROS]   Freezer [EVENT AUROS] - Page 2 ClockLun 24 Mai 2021 - 6:13


Douée d’un élan fracassant, Yukko, portée par l’éruption de sa force vitale, vint tambouriner le bassin de l’empereur doré à l’aide de son genou. Enivrée par cet exploit et bien déterminée à prendre les devants, elle redoubla d’efforts en exagérant la complexité de ses mouvements afin de réitérer ce triomphe. Mais hélas victime de son précédent succès, la suite de son enchaînement ne pouvait que difficilement éluder au redoublement de vigilance dont fit preuve le démon du froid. Stoppée en pleine animation par la poigne redoutable du tyran, la pucelle, qui savait futile toute éventuelle tentative d’échapper à cet étau impitoyable, poursuivit son offensive du mieux qu’elle ne le pouvait. Limitée dans ses déplacements par cette malencontreuse entrave, elle agitait bras et jambes sans jamais parvenir à poser la main sur sa cible, ses gestes brassant l’air. Enfin, une envolée du pied parvint à convaincre Freezer de libérer sa captive sans pour autant réussir à le menacer. Jouissant d’une maîtrise parfaite de la situation, le despote n’avait qu’à tendre le bras pour invoquer une force irrésistible à l’encontre de quiconque osait le menacer. Yukko fut ainsi victime de ce pouvoir insaisissable, son corps brimbalant entre ciel et terre jusqu’à ce qu’elle ne puisse se dépouiller de cette inertie irraisonnée. Fulminant contre la mise en échec de son enchaînement, la gamine pouvait au moins profiter de l’éloignement née de la frappe psychique de son adversaire pour se ressourcer un tant soi peu. Le rythme d’un duel face à ce dernier était au moins aussi effréné que la cadence de la respiration de la fillette, trahissant les efforts incommensurables qu’elle devait prodiguer au risque de se retrouver complètement submergée par la férocité du monstre d’or.

Tandis qu’elle s’affairait à modérer son halètement intarissable, l’attention de Yukko fut abruptement dérobée par l’affliction qui serpentait son bras. Ce bras, à la robustesse laissée évidente par le dédale musculeux qui gondolait sous son enveloppe épidermique, était pourtant passé à ça près du trépas. Exempt d’un contact physique, la seule proximité de la vague déferlante du despote avait suffit à consumer son tégument. De cette carnation maladive, exposée à la brise autrefois paisible du monde céleste, éructait une douleur saisissante. De quoi arracher un râle revêche à la jeune fille qui, jusqu’alors plongée dans le feu de l’action, était parvenue à faire abstraction de ce terrible tourment. Facile alors d’imaginer l’aller simple pour l’au-delà dont elle aurait hérité en prenant le risque d’encaisser de plein fouet la déflagration d’énergie du tyran. Pourtant déterminée à causer la chute de ce monument de vilenie, Yukko ne pouvait se voiler la face quant au constant amenuisement de ses chances de victoire. Forte d’une volonté implacable, même elle se retrouvait en proie au doute face à la facilité avec laquelle Freezer paraissait défaire chacune de leurs entreprises. Les plus sincères efforts du groupuscule ne leur permettait d’à peine perdurer face à ce mastodonte inarrêtable. Il aurait été alors bien aisé, et sans nul doute moins douloureux, de s’abandonner au désespoir et d’accepter son funeste sort. Pourtant, de sa mine démunie de la moindre allégresse, une lueur d’espoir continuait d’animer son regard austère.

Yukko savait ce que même Freezer ignorait. Elle savait que la source de la folle puissance de son adversaire était plus éphémère encore que son souffle saccadé. Elle savait que tant qu’il continuait à s’exercer de la sorte, seule une poignée de minutes ne séparait l’empereur de l’abandon de son manteau écarlate. Quand bien même l’énergie des valeureux héros de l’univers se raréfiait dangereusement, c’était bien au-dessus de la tête du despote que trônait l’épée de Damoclès. Ayant depuis longtemps sombré dans un infini sadisme, Freezer perdait son temps en se délectant du malheur qu’il engendrait et tardait à porter le coup de grâce. Parce qu’il était présentement maintes fois supérieur à sa compétition, il ne se rendait compte ou, plus vaniteusement encore, faisait le choix d’ignorer la déplétion inéluctable de ses réserves d’énergie. Et lorsqu’enfin lui viendra l’idée salvatrice d’achever son plus remarquable adversaire, cette énergie qui lui fera alors défaut l’affligera de mille et un tracas. Cette issue, qui sonnerait le glas de l’existence de l’un des plus exécrables personnages qu’il ait été donné de voir à l’univers, n’en restait pas moins rageante pour la jouvencelle. Ainsi incapable de venir à bout de son ennemi au sommet de son pouvoir, elle s’était vu contrainte à recourir à ce stratagème qu’elle jugeait indigne de son génie martial. Une bassesse qui ne faisait que mettre en relief la faiblesse de celle qui avait l’impression de s’être profondément fourvoyée. Un coup dur pour celle qui, follement, dans un élan de crânerie juvénile, s’était cru l’égale des dieux.

Spectatrice de la lutte démente qui opposait actuellement le démon ambré à ses frères d’armes, Yukko pouvait constater l’échec systématique de chacune de leur tentative. Même les mouvements habiles du super guerrier transcendantal, très proches du cœur de la demoiselle qui respectait les arts de combat terriens par-dessus tout, aboutirent hélas à un certain fiasco. Animé d’une rage peu commune, le roi cornu n’eût guère plus de succès que son prédécesseur, infligeant une blessure largement superficielle au monstre gemmé qui retourna presqu’aussitôt la situation à son avantage. Flairant le danger, la métisse s’élança à vive-allure vers la joute, craignant le décès d’un énième camarade. Baignant dans une éruption d’énergie flavescente, elle scindait la voûte céleste par sa célérité, agitant l’atmosphère dans son sillage irréfrénable. Juste avant que Freezer ne parvienne à mettre sa menace à exécution en tailladant le pauvre roi des enfers, l’adolescente vint percuter ce dernier de toute la force de sa sublime envolée. Ensemble, ils partirent rompre le plancher boulingrin au son d’un raffut infernal, leur course ne prenant fin qu’à l’issue de leur heurt avec le flanc de colline le plus proche, un atterrissage certes rude mais assurément préférable au sort qu’avait espérer destiné Freezer au diable vermeil. Yukko n’avait elle-même qu’évadé de justesse à la lame de ki du tyran lors de sa manœuvre. Son élastique fétiche, adorné d’une paire de perlouses fantaisistes, n’avait point eu cette chance, laissant sa chevelure désordonnée battre au gré du vent. Déblayant les décombres qui eurent manqué de l’ensevelir, Yukko s’adressait à ce dernier d’un ton sévère.

« C’est la deuxième fois qu’on te sauve aujourd’hui. Il n’y en aura pas de troisième. »

Elle aurait pu prétendre à un semblant de noblesse à l’image de l’acte désintéressé de Setsuka, mais la super guerrière n’était pas d’humeur à contrefaire ses intentions. La survie de l’ancien dirigeant du très-bas ne lui aurait dans une autre situation aucunement importé, mais ici et maintenant plus que n’importe où d’autre, elle avait besoin de lui. Puisque sa seule chance de vaincre reposait sur l’affaiblissement de l’empereur galactique, Yukko avait besoin d’un maximum de souffre-douleurs sur lesquels Freezer aurait le loisir de s’épuiser.

Bien vite, le terroriste resplendissant vint de nouveau s’accaparer l’attention de la tête blonde. Ayant fait ployer l’agriculteur en deux trois mouvements, piégeant ce dernier à l’intérieur d’une geôle électrifiée, il promettait désormais à la pucelle la joute de ses rêves. Un duel en face à face, sans distractions ni artifices, fruit du désir de la jeune fille qui dès le départ s’était présentée comme ultime rempart au triomphe de l’extraterrestre. La mise en œuvre de sa volonté égoïste, rançon d’une vie de pratique des arts martiaux, ne pouvait trouver meilleure consécration que la rencontre sacralisée de deux combattants. Pour cette raison, et même alors qu’elle restait intimement consciente de ses maigres chances, l’impétueuse demoiselle ne pouvait que répondre positivement à l’invitation de son antagoniste. Soumise à l’appel du défi et à l’éventualité, aussi infime soit-elle, d’un triomphe prodigieux, Yukko se jeta corps et âme dans la mêlée, accompagnée d’un cri guerrier. De leur échange naquirent maintes ondes de choc mirobolantes, leur membres s'entremêlant au gré de cette danse belliqueuse sans que ni l’un, ni l’autre ne parvienne à tirer son épingle du jeu. Follement, par son seul talent martial, Yukko réussissait à tenir son ennemi en respect. Le perfectionnement de sa maîtrise de l’art du combat portait enfin ses fruits, source d’une prestation porteuse d’espoir.

Tout ceci n’était qu’une vaste farce. Freezer avait joué de l’orgueil de la naïve concurrente pour l’attirer dans un fouillis dont il tirait les ficelles depuis le début. Dès lors qu’elle eut le malheur de prendre confiance, le despote abattit sa divine punition. Soudainement, l’épaule du tyran s’engouffra dans l’épigastre de la fillette, faisant fi de son diaphragme qui n’eût d’autre choix que de ployer, manquant de céder sous l’impact. L’adolescente en eut le souffle coupé, son visage grimaçant sans mot dire. Un visage qui, non content d’avoir été relativement épargné jusqu’alors, fut victime d’une volée d’une violence rare, répugnante. D’une bouille contorsionnée tant par la douleur que par sa malencontreuse rencontre avec le genou du démon jaillit une gerbe nauséabonde d’hémoglobine, la gamine s’étant vue privée de la force de crier son supplice. Épicentre de la fureur de Freezer, le nez de la lycéenne fit mine de crouler, maintenu au centre du portrait de sa propriétaire par sa seule robe de chair. Tressaillant au sein de son cachot crânien dont elle tamponna chaque rempart, la matière grise parvint tout de même, dans un élan miraculeux, à ordonner une flexion lombaire au corps de la super guerrière que seul le conditionnement physique stupéfiant protégeait de l’évanouissement. Échappant de ce fait au second coup que le monstre réservait à son ciboulot, Yukko ne put prétendre avoir autant de chance pour le troisième. Emportée par la patte de l’alien, Yukko fut charriée sur une bonne dizaine de mètres, habillant son sillon d’un visqueux liquide carmin. À même le sol, elle cherchait vainement un appui de son bras meurtri, faillissant à prendre pied au profit d’une chute aussi ridicule que viscérale. Unique rescapée de cette hécatombe, l’aura de l’athlète au sang mêlé éclata d’un coup, projetant cette dernière sur une nouvelle poignée de mètres et lui évitant de subir les flammes courroucées qui jaillirent du sol.

Après plusieurs essais, la demoiselle parvint tant bien que mal à se remettre sur pied, bénéficiant d’un équilibre tout relatif que l’empereur n’aurait eu aucun mal à rompre, n'eut-il pas fait preuve d’une miséricorde aussi surprenante que suspicieuse. Moult gémissements accompagnaient les gestes hasardeux de la fillette qui, de son bras vacillant, finit par ériger une parodie de garde tandis que le second surmontait les narines desquelles suintaient son précieux plasma. Sa pose guerrière suggérait une détermination à toute épreuve, pourtant son esprit, à l’instar du reste de sa triste dépouille, n’était pas loin d’être brisé. La suspicion de Freezer faisait mouche. La lutteuse avait conservé ses forces autant que possible dans l’espoir de pouvoir frapper au moment le plus opportun, lorsque le démon se sera dégarni de son voile safrané. Mais alors que le ki de la gamine commençait à échapper à son enveloppe tuméfiée, même le succès d’un pareil stratagème lui paraissait fuyant. Cette lueur, cette étincelle qui vivifiait son regard, continuait pourtant de brûler d’un feu ardent alors que son corps chancelant implorait les déités de tous les univers de mettre un terme à son supplice. Sa volonté s’accrochait, certainement vainement, à cette chance caduc de victoire. Hélas, ce n’était pas tout de vouloir, et sa force davantage élusive à chaque seconde qui s’écoulait menaçait de plonger la jouvencelle dans un sommeil que le tyran se ferait sans doute un grand plaisir de rendre éternel.

Face à la promesse d’une défaite, l’échec des efforts d’une vie, l’offre du monarque galactique paraissait plus alléchante que jamais.

« … Tu… oses… me demander à moi, de te rejoindre ? »


Malheureusement, tout calculateur qu’il pensait être, l’alien cuivré avait oublié de prendre en compte le plus essentiel des facteurs. Ce lien primordial qui rattachait la jeune demoiselle au plus grand peuple de conquérants de l’espace, avec lequel elle ne partageait autrement qu’un lignage fort lointain.

La fierté.

« Tu es vraiment un imbécile, Freezer. La dernière chose que je voudrais, ce serait qu’on me livre la reconnaissance d’un million d’insignifiants sur un plateau. Mais ça, tu ne peux pas le comprendre. »

Elle déglutit le goût de l’hémoglobine qui empestait son gosier.

« Contrairement à toi, c’est par la force de mes efforts que je suis arrivée jusqu’ici, et cette satisfaction vaut bien plus que tout ce que tu pourrais m’offrir. La Voie que j’ai choisie, et les épreuves que je dois surmonter, tu ne peux même pas les concevoir… Ce à quoi j’aspire t’échappe complètement.

Je suis quelqu’un qui n’a de cesse de s’améliorer et de repousser ses limites. J’ai conscience de ne pas être au bout de mes peines mais je compte persévérer jusqu’à pouvoir déplacer des montagnes. Alors seulement j’aurais mérité la reconnaissance de mes pairs. D’ici là, je me fiche bien que personne sur Terre comme dans l’univers ne se souvienne de mon nom. Je continuerais à croire en moi, même si personne d’autre ne le fait. Je ne me bats pas pour la gloire parce que je ne suis pas une banale guerrière de l’espace. Je ne me bats pas pour la servitude parce que je ne suis pas une reine, et encore moins une déesse.

Je me bats pour moi-même, parce que je suis une artiste martiale. Alors ta pitié, tu peux te la garder. Tu en auras besoin, parce que j’en aurais aucune pour toi.
»

L’aura de Yukko vint à exploser frénétiquement, battant le terroir des divins. Cette déflagration d’énergie, chancelante à l’image de sa détentrice, fut dès lors apprivoisée par une force inconnue dont seule la tête blonde détenait le secret. Se débattant vigoureusement, ces flammes n’eurent ultimement d’autre choix que de courber l’échine face à la volonté de l’adolescente, cheffe d’orchestre de ce spectacle singulier. Siégeant au centre d’un étrange vortex, lequel n’avait de cesse d’aspirer ce brasier volatile, la fillette sollicitait cette émanation d’énergie à regagner son corps, le foyer qui l’avait vu naître. À l’issue de cette manipulation énergétique peu commune, Yukko avait l’air d’avoir simplement tu son aura, une action qui quiconque jouissant d’une maîtrise même limitée de son ki était capable. Pourtant, au sein de son être, cette force vitale continuait de jaillir avec l’intensité d’une supernova. D’apparence ordinaire, la lycéenne était désormais douée d’une puissance qui dépassait l’entendement, un pouvoir qu’aucun banal super guerrier de l’espace ne devrait être capable de manier. En domptant son aura de la sorte, au lieu de simplement la laisser s’esbigner dans l’atmosphère, Yukko profitait du véritable potentiel du Super Saiyan, encore trop méconnu. Le voici donc, le résultat de son entraînement dans l’au-delà. La voilà donc, la réponse au frein de son organisme, trop pauvre en sang Saiyan pour lui laisser accéder aux plus éminentes formes de la transformation légendaire.

Seul hic à cette métamorphose unique, la concentration de la jouvencelle afin de maintenir ce flux d’énergie en son sein devait se montrer infaillible. Le cas échéant, l’éruption soudaine de sa force vitale serait d’une violence telle que son corps connaîtrait sans doute ses derniers instants.

Face à Freezer, la super guerrière disparu soudainement. Grâce à son Shunkan Idō, elle s’était instantanément déplacée auprès de ses camarades jusqu’à présent laissés pour compte. De la poche de son futal, dont personne ne se doutait de l’existence, la martialiste vint tirer une petite bourse brune qu’elle lança à Scalio, ou du moins aux pieds de ce dernier s’il s’avérait incapable de l’attraper avec son seul bras valide. Ce petit sac contenait les trois haricots magiques dont disposait Yukko.

* Donnes-en aux autres. Je vais avoir besoin de vous pour la suite. *

Avouait-elle non sans une certaine déception. Ses espoirs de victoire en solo n’avaient survécu à la dernière rouste que Freezer avait pris un malin plaisir à lui administrer. Surplombant son orgueil, la pucelle s’était rendue compte à l’évidence. Elle allait devoir compter sur ses alliés si elle espérait l’emporter face au despote gemmé. Son regard s’en alla aussitôt fusiller l’antagoniste. Le temps de Yukko était compté. En effet, si sa métamorphose lui permettait d’amplifier sa puissance de façon déraisonnée, le contrecoup d’une telle concentration d’énergie à l’intérieur de son corps était une majoration impitoyable des dommages qu’elle avait encouru jusqu’à présent. Elle se serait tordue de douleur si le destin de l’univers ne dépendait pas de sa future performance. Affublée d’un tel fardeau, elle n’avait pourtant d’autre choix que de méconnaître ce calvaire fastidieux.

« Prêt pour le second round ? »

Brandissant le poing à brûle-pourpoint, la gamine délia son bras en direction de Freezer qu’il pointa de la paume de sa main. Ce faisant, l’air qui les séparait se compressa irrémédiablement, succombant à la force comparativement irrésistible de la Super Saiyan en engendrant une effroyable bourrasque, laquelle agitait sans discrimination la plus modeste des feuilles au plus imposant minerai. Profitant de cette incommodation certaine pour le tyran, Yukko fusa vers ce dernier, le poing armé et prêt à délivrer une charge qui n’enviait rien au plus fantastique missile. Une fois arrivée à portée, la demoiselle s’engagea dans une cabriole prodigieuse, enjambant sans la moindre difficulté son adversaire. Cette pirouette la catapulta jusqu’au dos du seigneur galactique. Sans même prendre la peine de faire volte-face, la martialiste fractura le sol du monde magique de la pointe de son chausson afin de déchirer les quelques mètres qui la séparait de sa cible sur la nuque de laquelle elle décocha un coup de coude détonant. Diligente, Yukko entreprit une seconde acrobatie, se jetant dans les airs afin d’éviter une potentielle contre-attaque de la part du diable d’or. Tête en bas, elle prit appui sur le sol à l’aide d’une seule main dont elle se servit comme pivot afin d’emporter l’ensemble de son bassin dans une folle ruade, pilonnant la mâchoire du mauvais grâce à son talon. De cette même rotation, dont elle fit usage afin de regagner une attitude plus orthodoxe, la tête blonde asséna une seconde embardée contre la cage thoracique de son opposant. Une image rémanente incongrue vint ensuite insinuer un déplacement latéral, tandis que l’étudiante déchargea un soudain coup de genou contre le plexus du monarque avant de prendre appui sur celui-ci pour se hisser au-dessus de son crâne qu’elle martela à mains jointes. Atténuant son élan par une brève roulade la menant une nouvelle fois dans le dos de l’alien, elle amorça cette fois-ci une demi-rotation afin de se décaler sur son flanc. À bout portant, la paumée de la main de Yukko jaillit de nouveau, suscitant une onde de choc plus violente encore. Agrippant le bras de Freezer, elle ébaucha une rotation de la hanche qui, aidée d’un début de génuflexion, lui permit de faire passer le corps chétif du tyran par dessus son échine pour l’envoyer s’écraser de l’autre côté. Qu’il se soit ou non fait culbuter, le démon du froid pouvait s’attendre à une dernière patate de forain, en bonne mesure, comme point final à l’enchaînement de Yukko.

Multipliant les bonds vers l’arrière avant de finalement se laisser porter par son vol du dragon, la gamine au sang mêlé brava la douleur grandissante qui s’emparait de sa dépouille pour s’installer au sommet d’un plateau peu distant. Joignant ses deux face à elle d’un geste sec, Yukko les accompagna ensuite jusqu’à sa ceinture, adoptant la mémorable pose de la vague déferlante de l’École de la Tortue. Ce n’était cependant pas un banal Kamehameha qu’elle s’apprêtait à concocter, mais bien la version deluxe comme en témoignait la quantité effroyable d’énergie qu’elle avait déjà commencé à brasser alors que l’incantation n’en n’était encore qu’à ses balbutiements.

« Ka… »

Néanmoins, concentrer suffisamment de ki pour espérer entamer la vitalité d’un être aussi coriace que Freezer risquait de prendre du temps, temps durant lequel la super guerrière était largement à la merci des éventuels assauts du souverain safrané.

(

Résumé des actions :

  • Yukko profite d'un temps mort pour se ressourcer
  • Elle se jette sur Dabra qu'elle percute afin de le sauver de la lame de ki de Freezer
  • Elle affronte Freezer en duel et se fait immanquablement dominer, essuyant de lourds dégâts
  • Yukko refuse l'offre de Freezer qui avait mal cerné ses motivations
  • Yukko parfait son Super Saiyan pour pouvoir rivaliser un tant soi peu avec Freezer :
     
  • Yukko utilise le Shunkan Idō pour se déplacer jusqu'à Scalio auquel elle donne un petit sac contenant 3 haricots magiques
  • Yukko utilise son Sōryūdan pour déstabiliser Freezer puis s'approche de lui à grande vitesse. Mêlant ses attaques à de multiples acrobaties, elle passe dernière lui pour lui donner un coup de coude puis deux coups de pieds. Un Zanzōken la masque pendant qu'elle donne un coup de genou puis un coup du marteau. Après s'être déplacée sur le flanc de Freezer, elle utilise un nouveau Sōryūdan à bout portant puis lui fait une prise de judo suivie d'un dernier coup de poing
  • Elle s'éloigne puis entame la préparation d'un Chō Kamehameha qui la laisse vulnérable, comptant sur ses alliés pour occuper Freezer entre-temps

)
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 359
Bon ou mauvais ? : Bonnes intentions.
Zénies : 1430

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

Freezer [EVENT AUROS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Freezer [EVENT AUROS]   Freezer [EVENT AUROS] - Page 2 ClockLun 24 Mai 2021 - 16:33
Sérieusement qu'est-ce que j'ai fait de ma vie wallah

Si tu m'avais dit que j'allais être transporté dans un autre univers et que ma destiné serait de devenir fou, attirer les foudres d'un Dieu colérique et que j'allais me taper contre un des plus grands (ou pas) dictateurs génocidaire de cette univers et que je faisais parti des derniers espoirs pour les vaincre, je t'aurais dit que tu étais fou et que tu devrais grandir au lieu de raconter de la fantaisie. Et pourtant, me voilà. Dos à terre, contemplant l'échec de mon offensive sous la forme de mon bras gauche cassé, moi totalement épuisé, incapable de soutenir ma forme de Super Saiyan 2 et forcé de regarder -impuissant- à la décimation de la fine équipe de moi, Dabra puis Jojo. Alors maintenant, il ne reste plus que Yukko, la bonne amie de Boneco, la bonne amie que je ne comprends toujours pas pourquoi les gens qui l'aiment, l'aiment. J'espère pour toi qu'elle t'attires pas plus que toi Boneco, j'aime bien la fougue mais j'aime certainement pas qu'on me pète les couilles. Même si cet univers aime bien me donner des coups bas.

Je dois avouer avoir eu une sacrée frayeur, pas juste au fait que Réfrigérateur ait bien failli me rendre manchot sans me retirer mes bras, mais même au fait que j'ai su foncer comme ça contre une chose qui je savais bien être beaucoup plus puissante que moi. C'est une erreur tactique que je n'aurai jamais commis auparavant, n'importe quel haut-gradé de Sadala m'aurait regardé en sourcillant face à un tel manque de tactique, de stratégie. J'suis vraiment devenu stupide sans escouade, sans hommes et femmes sur qui compter. Est-ce que nos ancêtres qui s'amusaient à aller solo se retrouvaient dans le même délire? A faire des trucs...barbare comme ça? Est-ce que ces foutus saiyans de l'U7 sont restés bloqués dans cette voie aussi? Parce que si c'est le cas, c'est putain de contagieux et je tiens vraiment à me désinfecter. Quand tout ça là...quand ce sera fini, j'aurai plusieurs choses à régler, mais je veux retrouver la position que j'avais avant. Cet univers DOIT changer... Mais pour ça, 'faut que je puisse survivre à ce champ de bataille. J'ai eu le temps de récupérer un peu, grâce à ça je peux déjà bouger mon bras droit correctement et me redresser un peu, la situation n'est pas bonne du tout, Dabra est quasi mort avec une main en moins, Jojo a été la victime d'un abus policier et jeté en cellule et Yukko est à ça de jeter l'éponge... 

T'auras bien essayé ma ptite, tient bon je vais essayer de te rendre la tâche plus simple! Pointant mon doigt comme un pistolet, je vise l'espace aérien au-dessus des deux guerriers, et tirais plusieurs petites boules de Ki insignifiantes, elles ne feront pas de mal à une mouche. A quoi servent-elles? Ce seront des outils qui nous seront utiles plus tard! Pour l'instant, ces boules sont la conclusion que j'ai tiré de cette brève intervention contre ce Lézard Doré: Il faut être ingénieux. J'essayes de me lever en m'appuyant sur mon seul bras performant, ce qui dans mon état est déjà un exploit herculéen. Je marche vers la position de Jojo, mais je m'arrêtes immédiatement en entendant le dialogue entre Yukko et Freezer. Si ma peau était rouge, elle venait sûrement de virer au bleu! Le Congélateur Bling-bling vient juste de proposer à Yukko de nous trahir là? Je sais mieux que quiconque ici qu'elle peut avoir l'air d'être de la mauvaise graine, mais je sais d'expérience que selon le type de situation une personne se retrouve, elle peut changer drastiquement! Par pitié dis moi que Boneco n'a pas fait d'erreur en mettant sa plus grande confiance en toi!

« … Tu… oses… me demander à moi, de te rejoindre ? »

Ouais il a osé ouais, il est con comme une moule allez dis-lui! Nan t'sais quoi je lui dirais moi-même. Cependant avec cette déclaration mon sang coule à nouveau, je suis instantanément rassuré par son discours, bien que mes yeux ne pouvait s'empêcher de rouler quand j'entendais ce genre de speech, ah s'il vous plaît dites juste non quoi. Mais ce discours était utile, tant soit peu elle a réussie à récupérer en forces et même plus! Son aura, son degré de Ki explose, ont dirait qu'elle est en train de devenir encore plus forte qu'avant! Boneco et moi étions supposément égaux à elle vu que nous sommes tous les trois des Super Saiyan 2, mais ça n'a jamais vraiment été le cas. Elle disparu soudainement et se retrouve devant moi me jetant une petite sacoche. Je l'attrapes et l'ouvre, trois petits senzus s'en échappent! C'est la première fois que je vois ces trucs, mais je sais déjà ce qu'ils peuvent faire! 

Donnes-en aux autres. Je vais avoir besoin de vous pour la suite. *

Je poserai bien des questions sur le fait qu'elle vient d'utiliser la télépathie, mais je vais juste me contenter d'acquiescer. Peut-être que je peux télépathiser aussi?

* Bien reçu, on attendra ton signal. Terminé.*

Je vais ignorer mon automatisme quant aux instructions par radios pour immédiatement consommer de suite l'un des senzus, cette sensation incroyable de bonne santé et de puissance me revient d'un seul coup, même mon bras cassé est redevenu opérationnel!! YUS!! J'arbore de nouveau la pleine puissance de mon Super-Saiyan 2, je me sens même encore plus fort qu'avant!! Ca doit être le fameux Zenkai de mon peuple qui me sauve encore une fois! Cette fois-ci, j'inonde tout l'espace aérien de centaines de petites boules insignifiantes, ce n'est pas pour un feu d'artifice mais encore une fois, je vais juste les laisser là! Ensuite, je pars immédiatement vers Dabra, je récupères sa main coupée et la lui plaque contre son moignon, je lui administre le senzu en même temps! Le senzu fait sa magie, je reste assez longtemps pour confirmer que sa main est bien à sa place et je dis télépathiquement à Dabra:

* Dabra, ici Scalio! Attends mon signal avant d'attaquer l'Orvet doré! Terminé! *

Encore une fois, ignorant mon automatisme, je m'en vais immédiatement tirer Jojo de son mauvais pas, j'active [ Nova Strike ] pour foncer dans la cellule du mal. Faut que j'anticipe tout de fois que la cellule m'a pas l'air stable, et que toute intervention extérieure pourrait être fatale à Jojo! J'active alors [ BLITZ ], qui va me donner juste assez de vitesse pour opérer, je pénètre violemment la cellule et je laisse passer Jojo dans mon bouclier et le ferme immédiatement! Et ouais comme prévu, la cellule s'illumine dangereusement et explose, une explosion très violente comme tout ce qui se trouvait à au moins 10m de là se sont fait pulvérisés! Mon bouclier s'est fait niqué aussi, mais la puissance de mon bouclier nous a suffisamment protégés!

"Tain c'était limite...Allez avales ça mon grand! Médicament surprise!"

Même si il avait l'air méfiant, il était pas en état de dire non, donc il va simplement avaler le médoc'. En attendant je le ramène auprès de Dabra, pour formuler le plan d'action.

* Bon, pendant que les deux loubards là-bas sont occupés à se taper, je compte sur vous pour ce qui va se passer prochainement: Yukko va avoir besoin de nous pour une probable dernière offensive, alors même si elle ne pas dit qu'elle allait donner un signal, elle va bien en faire un qui sera évident! A ce moment là, on fonce! J'ai semé de nombreuses boules au-dessus nous, elles sont pas là pour attaquer Freezer, mais ce sont des ptites boules que j'ai rendus solides et elles peuvent supporter notre poids s'il le faut. Dès le moment que Yukko donne le signal, je me téléporterai en traquant la signature de la boule la plus proche du dos de Freezer pour le prendre en position de faiblesse! A ce moment là Jojo tu fonces et tu bourrines sa sale race, Dabra tu couvres de plus près Yukko, histoire de lui rendre ta dette de vie. Reçu? *

Maintenant on attend, et on admire la qualité d'Artiste Martiale qu'est Yukko, j'espère que Freezer va bien se fatiguer, parce que je peux sentir que la nouvelle force trouvée par Yukko est en train de la bouffer petit à petit...Comme quand Scalieco a utilisé le Super Saiyan 2 couplé au BLITZ et au Kaioken... Fait pas notre erreur Yukko, ça à fini par couter la vie à Scalieco ET Boneco!....Yukko vient de tenter une projection de judo je crois, et elle solde ça sur une patate de camionneur... Qu'est-ce qu'elle fait...elle bondit et...!!

* MAINTENANT!!! *

Je plaque mes doigts sur le front et localise l'orbe la plus proche de Freezer et je me téléporte immédiatement en l'air derrière lui! Je ne lui laisserai pas le temps de réagir cette fois, si il s'attendait à un Nova Strike, il aura à la place droit au >[ Bakuhatsu Ha ] , ce qui devrait l'envoyer un peu en l'air s'il esquive, et ainsi il devra subir une dernière offensive de ma part! Avec mon poing droit armée de toute l'énergie nécessaire pour ma technique ultime, je me téléporte avec ma main gauche vers une boule situé bien haut dans son dos et je descend à une vitesse ahurissante, le poing droit brandit et prêt à toucher!

" VAS TE COUCHER AVEC LE DOS EN MIETTES!!!!!



Avec ce rugissement, mon poing touche sa cible provoquant un craquement immonde à entendre, suivit du Ki instable dans mon poing que je relâche et explose, propulsant ce vil despote dans le cratère que j'ai provoqué et que je vais agrandir une fois de plus! A vous de jouer maintenant, Jojiba! Dabra!
_______________________________________________________________________________________
[Résumé!]
-Scalio est poutré, humilié et sappé d'énergie
-Il reçoit bien les Senzus de Yukko, reçoit un Zenkai, et en donne un a Dabra!
-Utilisant son NOVA STRIKE et BLITZ, Scalio détruit la cellule de Freezer et sauve Jojiba de plus de torture, il lui donne un senzu.
-Scalio prépare avec ses compagnons un plan d'action, avec lui qui prendra la tête une fois que Yukko aura envoyée son signal.
-Scalio utilise le BAKUHATSU HA (x3) pour propulser Freezer en l'air, et achèvera cet enchaînement explosif avec son OFB (x1) qui propulse Freezer dans le cratère.
Freezer
Freezer
Démon du Froid
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 17/08/2014
Nombre de messages : 962
Bon ou mauvais ? : Sombrement mauvais
Zénies : 500

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la mort/Frappe psychique/Disques de la mort
Techniques 3/combat : Nova Strike/Psychokinésie
Techniques 1/combat : Supernova

Freezer [EVENT AUROS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Freezer [EVENT AUROS]   Freezer [EVENT AUROS] - Page 2 ClockLun 31 Mai 2021 - 18:29

Le démon du froid disposait d’un total contrôle sur l’actuelle situation qui le présentait victorieux sur tous les tableaux. Yukko était la seule combattante encore en état de s’opposer à lui et sa maigre résistance vacillait déjà dangereusement. Cette rude domination n’était possible que par son écrasante puissance combinée à sa cruauté sans faille. Et dans l’optique de parfaire l’emprise démoniaque qu’il imposait au septième univers, le Cold joua de sa verve pour tenter de rallier à sa cause le dernier obstacle sur sa route. Freezer voyait en cette martialiste capricieuse une égoïste convaincue dont l’appât du gain justifiait toutes les trahisons.

Cette analyse se révéla vite fausse, la gamine rabattant le caquet du tyran à l’aide d’un logos dont elle faisait rarement preuve. Provocatrice autant qu’ambitieuse, la time patroller débitait sa philosophie de championne d’arts martiaux, ne manquant pas d’énoncer son ardent désir de poursuivre le combat. Mais aussi intense que soit sa volonté, il lui en faudrait plus pour combler le terrifiant écart qu’imposait l’empereur d’or. Yukko l’avait d’ailleurs compris, explosant son aura pour dépasser une fois de plus ses limites.

Un tourbillon d’énergie haut en couleur vint balayer ce qu’il restait de la faune alentour en un instant. Cette déflagration brutale fut presque immédiatement contenue par une force inconnue. Cette emprise mystérieuse qu’exerçait la jouvencelle sur sa propre aura lui permit d’emprisonner tout son potentiel au sein de son corps. Plus qu’aucun autre, la combattante émérite venait de perfectionner sa maîtrise du super saiyan, dépassant tout ce qui était connu. A cet instant précis et sans qu’elle ne le sache vraiment, elle atteignait un niveau de puissance supérieur à celui de Son Goku en super saiyan 3. Face à une telle montée de niveau, même Freezer et sa légendaire fierté furent mis à mal : le tyran fit un pas en arrière, signe inconscient de l’effrayante surprise qui l’enivrait à la découverte du plein pouvoir de son opposante. Son visage démoniaque grimaça, son esprit hanté par le même sentiment qui l’avait traversé des années plus tôt sur Namek. Freezer ne pouvait détacher cette scène présente de son combat passé contre « le saiyan ayant grandi sur Terre ». La même expression dominait Yukko et le fantôme de Son Goku : une haine profonde et une dignité blessée.

La confiance qu’avait accumulé le seigneur galactique tout au long du match s’écroula dès lors, une sueur incontrôlable s’amassant au sommet de son front. Pour maladroitement maquiller ce soudain écart dans sa conduite arrogante, Freezer prit la parole afin de ne pas totalement perdre ses moyens.


« Mi- Misérable ! Approche ! »


Brailla-t-il sans vraiment le penser.

La gamine s’élança donc dans sa direction avant de disparaître, comprenant qu’il s’agissait sans doute d’une attaque téléportée sur ses flancs, il prit appui au sol pour bondir et éviter un probable assaut. Mais il n’en fut rien : la martialiste avait offert au policier à la chevelure massive une sacoche contenant certainement des médicaments. Le tyran n’avait aucune idée de ce qu’étaient des senzus, malgré cela, il se doutait que ce que contenait ce sachet ne pouvait qu’être bénéfique à ses adversaires.

Alors, et juste après que Scalio ait consommé son haricot magique, le maître du mal vint pulvériser le reste du sachet en usant d’un rayon de la mort d’une précision admirable. Malheureusement pour Dabra et Jojiba, la délivrance d’une si précieuse magie ne les touchera pas lors de cette interminable bataille.

« Pas question ! »


Seul le guerrier transcendantal profita des soins du senzus, lui offrant les ressources nécessaires pour sauver Jojiba dans la foulée.  Le regard du monstre se tourna de nouveau vers Yukko.

« Tu ne pensais pas sérieusement que j’allais laisser passer ta pitoyable stratégie ?! »



Déclara-t-il, l’air agacé,sa voix manquant de l’aisance qu’elle affichait auparavant.

Le second round débuta alors, la gamine brassant l’air à l’aide de ses nouveaux pouvoirs. Une imposante bourrasque s'ensuivit, laquelle ne manqua pas de déstabiliser le semblant de garde que préparait le frère de Cooler. Gémissant d’inconfort, Freezer comprit que cette manigance n’était qu’une manière de briser ses défenses avant un assaut frontal. Quand il vit sa compétitrice se ruer vers lui, il tira en réponse une large et imposante vague déferlante (puissance x3) vers elle dans le but mettre fin à son élan destructeur.

Cependant, la jouvencelle disposait d’une vitesse et d’une agilité si importantes qu’elle put multiplier les cabrioles aériennes pour éviter sans mal cette contre-mesure de fortune et atteindre le dos du tyran.
Aussitôt, la time patroller explosa la nuque de Freezer d’un coup de coude amplifié par une impulsion brutale au sol. Déstabilisé par les manigances de cette dernière, le Cold fut incapable de former une défense valable, faisant simplement volte-face pour échanger quelques coups auprès de cette satanée singe. Mais là encore, la prestesse de Yukko lui permet de bondir in extremis, se jouant des réactions tardives de l’empereur d’or. Regagnant le sol la tête en bas, elle fit une rotation complète de son corps, portant ainsi deux coups de pieds vers la mâchoire du démon du froid. Grommelant suite à son impuissante défense, le maître du mal fut davantage vigilant et parvint à contenir l’embardée visant sa cage thoracique.

« Ça suffit ! »

Beugla le meurtrier en suivant le déplacement de sa rivale sur l’un de ses flancs, frappant cette dernière de plusieurs crochets. Chose inutile : il s’agissait en fait d’une image rémanente qui dissimulait la véritable gamine. Toujours aussi rapide, la pratiquante martiale abattit son genou droit contre le torse de Freezer, enchaînant avec une frappe marteau contre la gemme supérieure de son crâne.

Subissant encore, le Cold se trouva victime de l’intimidante prestation de son adversaire combinée à sa propre colère, laquelle lui faisant commettre nombre d’erreurs. Nonobstant son écrasante puissance, il ne détenait pas un talent suffisant pour en faire bon usage. Était-ce, à cet instant précis, la preuve que la force véritable se dissimule dans le courage fou ? L’entraînement permanent ? L’immuable sentiment de vaincre ? L’empereur d’or était incapable d’y croire, préférant imaginer une brève et brusque hausse de la performance de cette habile peste ; laquelle ne trouvant pas d’explication.

Poursuivant son ballet supersonique, Yukko fit usage d’une seconde onde de choc qui vint de nouveau déstabiliser le seigneur galactique dans une détonation bruyante. Cette occasion fut celle de trop, lorsque la time patroller agrippa le bras de Freezer, ce dernier vint empoigner le membre responsable de la prise pour maintenir le contact avec elle. Lorsque ce fut fait, il s’opposa violemment à la force de la jouvencelle. Amorçant une rotation dans une duel de puissance qu’il remporta finalement, il envoya la super guerrière dans le décor, mettant fin à son l'enchaînement de cette dernière.

« Dégage ! »

Hurla-t-il, furieux.

La saiyan prit alors de la hauteur, préparant visiblement une technique qu’il ne connaissait que trop bien : la lumière infinie. Le monstre voyait là une occasion de rapidement en finir des compagnons de cette ultime combattante, Jojiba en première ligne. Il fit un pas avant, mais ressentit immédiatement une certaine lourdeur caractéristique de la fatigue chronique qu'engendrait un pareil affrontement. Freezer le remarquait, son endurance commençait à montrer des signes de faiblesse et il allait être nécessaire de miser sur autre chose qu’un match épuisant.

Mais avant qu’il puisse faire quoi que ce soit, le démon du froid détecta la subite matérialisation de Scalio, ce fameux guerrier dont l’apparition fut aussi brève que subite. Le lutteur barbu s’était téléporté à ses côtés pour déclencher une détonation provenant du sol lui-même. Usant de sa puissante aura pour amoindrir fortement les dommages reçus par l’explosion, le tyran fut malgré tout envoyé en l’air, objectif premier de l’intervention du gendarme.

« Je t’avais presque oublié, misérable ! »

Au cours de son ascension, le fils d’Artic senti une concentration anormale de puissance envahir ce même lourdaud. Le Cold comprit aussitôt que cet imbécile comptait tout miser sur une ultime frappe. En réponse à ce danger imminent, Freezer concentra alors son plein pouvoir, s’illuminant alors de mille feux pour enflammer le champ de bataille par sa sainte puissance. Jusqu’à maintenant, le frère de Cooler n’avait fait usage qu’une portion limitée de son potentiel, cette barrière n’avait plus lieu d’être.

Lorsque le crochet redoutable de Scalio vint s’abattre vers l’incandescent allié d’Auros, une sensation de résistance déconcertante fut certainement le premier ressenti de feu-Scalieco. Lorsque la luminosité dantesque prit fin, le malheureux put découvrir avec effroi, comme chaque autre protagoniste ici présent, la totale force de Freezer. Le poing du saiyan vivant sur Terre avait été encaissé, non sans difficulté, par la poigne de la main droite de l’empereur d’or. Mais ce n’était pas qu’une simple montée en force. Le corps du démon tout entier était constellé de blessures, lesquelles s’appuyaient sur une musculature imposante que l’on n’imaginerait jamais sur un tel être. D’un sourire macabre, le maître du mal était revigoré par sa propre hausse de Ki, au sommet de toutes ses capacités. Maintenant sa prise contre le poing ultime de son adversaire, il augmenta continuellement la pression qu’imposait son emprise jusqu’à menacer l’intégrité osseuse de son rival.

« Les jeux sont faits, même avec une santé restaurée tu n’es capable de rien. »



Spoiler:
 

Déclara le meurtrier colossal avant d’user de son bras droit libre pour fracasser à de multiples reprises l’abdomen du défenseur. Aussi déterminé qu’il puisse l’être, Scalio ne pouvait ignorer la brutalité des coups qu’il recevait. Après avoir mis à mal le bas ventre de cet impétueux, Freezer fit jaillir de ses nerfs optiques deux rayons carmin qui vinrent percuter la jugulaire du saiyan, menaçant, sans soin, de causer une hémorragie mortelle. Finalement, il balaya cet insecte en infligeant un crochet droit contre le visage de ce dernier.

Pour occuper durablement ce militaire de l’espace, le démon du froid matérialisa dans le creux de ses mains deux palets gigantesques violacés. Il s’agissait de disques de la mort d’une puissance considérable (2 x3) à l’attention du résistant.

« Tu vas souffrir ! »

Spoiler:
 



Jura-t-il en lançant le premier projectile, attendant quelques instants pour projeter le second. Avec un petit écart, il sera plus difficile de les éviter.

L’attention de l’empereur se tourna alors vers le pauvre Jojiba.

« Il est temps que tu meures ! »


Vociféra avec hargne l’être maléfique, bombant encore davantage le torse en libérant une aura mauve instable en totale opposition à celle de Yukko.

Armant une terrible charge, le Cold se rua vers le fermier sans quelconque forme de politesse, la torture et les jeux n’avaient plus leur place. En un instant à son contact, le tyran propulsa un uppercut contre la mâchoire du terrien, combinant cet effort à une rotation partielle lui permettant d’enfoncer son genou contre l'entrejambe du cultivateur. Pire encore, il abattit ce qu’il lui restait de queue contre l’une des jambes de son adversaire pour lui faire perdre l’équilibre. Déstabilisé, le guerrier en tenue orientale fut victime d'une myriade de coups de poings qui vint chaque fois le rapprocher davantage de la tombe.  

« Il est temps d’en finir une fois pour toutes ! »


Hurla-t-il en saisissant le bras droit de son opposant pour le contraindre à le suivre dans les airs. Gagnant les hauteurs d’un ciel sombre comme la plus noire des nuits, Freezer se servait de Jojiba comme d’un lâche bouclier. A une telle distance, Yukko n’avait pas la moindre chance : elle ne pouvait pas faire onduler efficacement un Kamehameha aussi massif tout en restant précise, mettant à mal tous ses efforts.

Maintenant une poigne totale sur sa cible, le cruel despote vint saisir le cou de cette dernière, bien décidé à l’achever en la privant d’air. Mais il ne s’agissait pas d’un jeu, la prise était si brutale que Jojiba risquait de perdre la vie en quelques secondes seulement.

« Abandonne-toi au désespoir ! »

Rien ne semblait pouvoir sauver la vie de ce gentilhomme malgré les efforts déraisonnables de ses camarades. La providence aurait-elle cédée à la cruauté sans borne d’un monstre si vil ?

(
Résumé des actions :
-          Freezer est impressionné comme effrayé de la brutale montée en puissance de Yukko (que je place au niveau SSJ3+)
-          Freezer détruit les senzus de Dabra et Jojiba, seul Scalio est soigné
-          Freezer prend tous les coups de Yukko jusqu’à la prise de Judo, il retourne la situation et balance Yukko dans le décor. Freezer prend des dommages modérés
-          Freezer se mange l’explosion de Scalio et prend de légers dommages
-          Freezer passe en 100% pleine puissance quand Scalio utilise son ultime
-          Freezer bloque le coup de poing ultime de Scalio avec sa poigne et subit des dommages modérés
-          Freezer met 3-4 coups de genoux contre l’abdomen de Scalio
-          Freezer tire deux rayons oculaires contre la jugulaire de Scalio (ouise)
-          Freezer met un gros coup de poing droit qui projette Scalio dans le décor
-          Freezer lance deux disques de la mort vers Scalio (2 x3)
-          Freezer fonce furieusement vers Jojiba pour lui mettre un uppercut
-          Freezer met un coup de genou puis un coup de semi-queue dans les jambes
-          Freezer mitraille de coups Jojiba, l’écart des forces est indescriptible
-          Freezer chope le bras de Jojiba pour aller très haut dans le ciel et l’étrangle de manière très brutale, il va mourir en environ 10 secondes si rien n’est fait.

Dabra, Scalio et Yukko ne peuvent pas agir pour sauver Jojiba. (oui oui, adieu)
)
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 31
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 22709
Bon ou mauvais ? : If you judge people, you have no time to love them...
Zénies : 3610

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

Freezer [EVENT AUROS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Freezer [EVENT AUROS]   Freezer [EVENT AUROS] - Page 2 ClockLun 31 Mai 2021 - 21:19
Il existe de ces êtres capables de transcender leur condition. Une simple mortelle avait reçu un privilège au-delà de tous les mots. Destinée à être l’incarnation même de la Justice, la combattante aux cheveux d’or était devenue une sorte de légende de son vivant et cela l’avait suivi dans l’autre monde. Jadis, la guerrière avait été le flambeau doré de cet univers, prête à se jeter dans toutes les batailles pour secourir ceux qui n'obtiennent pas un sort juste. Aujourd’hui, la claymore du mythe ne pouvait agir que dans d’autres univers que le sien. Dans ces autres mondes où elle entrait en scène, celle qui n’était en aucun cas une divinité commençait à être priée pour que ses interventions se multiplient.

Claire avait appris à dompter le chagrin qui submergeait son cœur, notamment lorsque celle-ci observait depuis son sanctuaire ce qui se déroulait dans l’univers 7. En ce moment, pourtant, celle-ci regardait avec peine les héros d’aujourd’hui creuser leurs tombes face aux pions des forces du mal. L’époque des défenseurs du bien et de la justice était révolue depuis si longtemps… Les agents du chaos ne cessaient de croître, et les personnes au cœur pur, prêtes à donner leur vie pour endiguer le mal se comptaient sur les doigts d’une main. Cette constatation laissa l’anxiété monter en elle. Cependant, les méditations, centre névralgique de la philosophie de la combattante, l'aidait à se contenir.

Les yeux rivés sur la destinée de celui qu’elle avait choisi pour lui succéder, la claymore ne pouvait s’empêcher de tripoter ses doigts. Un toc qu’on ne lui imaginait pas, elle dont le sang-froid était réputé. Ici, seule - pas tout à fait à vrai dire, n’oublions pas les statues de ses amis Akuma et Charlo - et concentrée sur ce qui se déroulait sous son regard, la dame aux cheveux d’or ne faisait même plus attention à la vie alentour. L’ornithorynque offert par Zen-Oh en personne venait se frotter contre les jambes de la gardienne du sanctuaire, en vain.

C’est une perturbation dans la force - comme le décrit si justement une œuvre que chacun connaît - qui la tira de son étude. L’incarnation de la justice s’approcha de la statue de Charlo et posa sa main contre son bras. Une agitation profonde se manifestait dans l’esprit de son brave compagnon. Claire et lui partageaient les mêmes émotions face à cette situation. L’âme de son défunt partenaire continuait de vivre d’une certaine manière, et il n’ignorait pas l’infamie qui se tramait actuellement dans leur monde.

Ce n’est plus notre temps, mon ami. Nous avons donné le flambeau… Les défenseurs d’aujourd’hui s’amenuisent tristement. Je ne sais pas quel avenir attend notre monde, mais j’ai foi en ceux qui possèdent des pouvoirs divins. Ils interviennent toujours quand la sauvegarde de notre univers est menacée.

La claymore caressa gentiment l’épaule de Charlo et lui adressa un sourire qui se voulait compatissant. L’âme d’Akuma, de son côté, plus belliqueuse et rentre-dedans, brûlait d’une envie d’en découdre et de faire cesser ces massacres. La défenseuse du bien s’approcha de lui à son tour et lui voua la même douce attention pour calmer son esprit. Ses yeux se fermaient.

Spoiler:
 

Cette dernière demeurait d’un calme austère, du moins d’apparence. En son for intérieur nonobstant bouillonnait cette envie irrépressible de pouvoir aider à dénouer cette situation désastreuse. Claire ne se faisait cependant pas trop d’illusions : certes, elle était d’une puissance mythique pour une mortelle, mais les dieux régissant cet univers étaient bien plus qualifiés qu’elle pour intervenir en cas de réel besoin.

Ceci lui fit penser à Scalio, cette connaissance de Jojiba dont il lui avait transmis les souvenirs lorsqu’ils avaient échangé leur vécu d’un commun accord. Pour un être capable d’assimiler totalement le vécu des autres grâce à un accord mutuel et spirituel, il n’est pas facile de ne pas finir par se dissocier de sa propre personne.

La claymore gardait un œil sur cet homme à la morale douteuse. Son traumatisme lui avait volé tout bon sens. Ce dernier n’aurait pas la même considération que Claire pour ce qui est un cas de réel besoin, par exemple. Cette dernière craignait que ce Scalio n’influence d’autres personnes, dont son protégé, avec ses idées extrémistes. Les mortels ont de toute manière toujours été nombrilistes. Ils croient que leur petit malheur est le centre du monde, quand l’infinité de galaxies qu’abrite un seul univers a lui aussi son lot d’horreur. Il a l’air persuadé que les dieux sont le problème. Toute la haine qui l’habite va causer du tort à l’univers 7 s’il continue sur ce chemin… mais comment atteindre cet échappé des petites-maisons sans qu’il ne s’offusque ?

La voix d’Enma tonna dans son esprit subitement. La guerrière rouvrit aussi sec ses yeux. Une inquiétude grandissante et non dissimulée se faisait ressentir dans l’intonation du goliath vermeil. Elle ressentait également cette angoisse depuis son cloître astral, observant à travers la boule de cristal offerte par le Dieu des Dieux les événements horrifiques qui se déroulaient dans son monde originel.

Claire ! Tu es exceptionnellement autorisée à intervenir dans l’univers 7. La situation est désespérée et nous avons besoin de toi. Il n’y a plus assez de défenseurs face aux forces du Mal qui ne font que grossir. Vient en aide aux héros qui affrontent Freezer pour protéger notre monde !

Qu’il en soit ainsi.” Répondit-elle avec ce ton continuellement humble et respectueux qui la distinguait de ses adversaires, généralement.

Celle-ci accorda un dernier regard complice à Charlo et Akuma. La providence avait, semble-t-il, écouté et répondu à leur désir. La guerrière fit quelques étirements avant de dégainer sa célèbre claymore longue de deux mètres. Prête à s’élancer de tout son long jusqu’aux terres des vivants, cette dernière envoie un dernier signal télépathique à Enma.


Je suis prête.

Il n’y avait nulle ailes pour orner son dos. Pourtant c’était une véritable cascade de lumière incandescente qui accompagnait sa chute volontaire. Son épée brandie devant elle pour trancher dans le vif, créait un appel d’air spectaculaire sur son passage au fur et à mesure que sa descente prenait en vitesse. La colonne céleste éclaire subitement l’évènement phare de cet instant précis. Freezer qui est à deux doigts de briser le cou de son héritier. L’aveuglement doit être total pour eux. Aussi promptement cette clarté chatoyante était apparue, aussi vélocement la claymore tombant du ciel, la cape au vent, vint tronçonner le membre qui pose problème. Dans son plongeon tourbillonnant, la combattante veut, en effet, emporter avec elle le bras du tyran et faire cesser l’étreinte mortelle qu’il voue à son protégé.

Elle lâche son arme à la suite de son offensive, qui vrille jusqu’au sol pour s’y planter.
Les lieux s’éclairent de plusieurs mètres là où la combattante se trouve.  

L’ange-gardien à la tête couronnée d’une ardente auréole tend les bras pour récupérer un Jojiba probablement en sale état. Porté à l’instar d’une mariée dans l’étreinte costaude de sa maîtresse, il pouvait reprendre son souffle. Les yeux argentés de la porteuse de lumière se posent sur lui afin de s’assurer qu’il est bel et bien toujours en vie.

Je suis avec toi, tu es en sécurité maintenant.”

Son visage, habituellement figé dans un profond stoïcisme paisible, change l’espace de quelques secondes en une expression réconfortante. Enfin, la combattante le dépose à proximité de Dabra et de Scalio en vitesse.

Je suis Claire. L’avenir de notre univers est en jeu, alors Enma m’a demandé de venir vous prêter main forte. Vous avez fait un travail remarquable.

Son regard s’attarda quelques secondes de plus sur cet homme à l’air fou. Scalio. Claire ne peut pas ignorer un fait : cet homme apportera la destruction de la même manière que Freezer, cela ne fait aucun doute. Ce ne sont pas que les vestiges du passé de son successeur qui confirment ce fait, ce sont ses yeux à lui, maintenant qu’elle peut le voir en personne. Ils ne mentent pas…

...

Toutefois, Il n’y a pas le temps d’échanger plus que ça avec eux pour l’instant.

La personne qui prépare le célèbre Kamehameha est d’une puissance incroyable. Il est temps de préparer le terrain pour l’attaque qu’elle prévoit.

Claire fait volte face, s’envole à ras-du-sol pour récupérer son arme et se lance à nouveau dans la mêlée d’une manière frontale et directe contre leur ennemi commun.

Tu vas connaître l’étendue de la colère de ceux que tu as massacrés, monstre !

Claire, comme d’autres habitués du monde des morts, en avait vu passer… de ces innocents annihilés par millier sous le commandement de cette bête sadique. Dans son corps, capable de recevoir le vécu d’autrui, l’incarnation de la justice gardait en mémoire ses victimes.
Aujourd’hui était l’heure du retour de bâton pour toutes ces années de désolation qu’il avait répandue !

Dans un cri puissant et déterminé, la totalité de sa force explose en une nova irradiante de part et d’autres de son corps, repoussant quiconque tenterait de l’attaquer à ce moment précis. Une lumière éclatante jaillit de son être entier et ses yeux prennent une teinte ambrée. Son aura n’est plus discernable que par ces quelques autres “élus” qui bénéficient du god.  Il ne faut pas jouer contre un tel ennemi. Il faut tout donner maintenant !

Spoiler:
 

Trembles devant ta fin ! Une éternité de souffrance t’attends dans la vie d’après et nulle rédemption n’existe pour toi !

D’une impulsion donnée par ses jambes, la claymore arrive prestement face au Cold. La hardiesse qui habite son regard se renforce en plongeant ses yeux dans ceux de son ennemi. Son épée, qu’elle tient par-dessus sa propre tête, vient percuter de sa gouttière le crâne du démon du froid. Son genou droit s’enfonce dans les intestins du tyran et la défenseuse de l’équité ramène sa lame à elle de telle sorte qu’avec le pommeau de celle-ci, Claire peut percuter en plein menton son opposant.  

L’enchaînement se poursuit en deux moulinets droite-gauche incisifs et maîtrisés, agiles. Suivi d’un coup de pied retourné dans la cuisse gauche de l’extra-terrestre pour le faire vaciller. Retombant sur ses pieds comme un chat, Claire continue son fougueux ballet avec toute l’audace dont elle dispose. Son instrument de mort tournoie au-dessus du crâne de l'épéiste comme une hélice avant de descendre en un sifflement strident vers les côtes de son opposant. Enfin, elle tourbillonne sur elle-même et lance sa jambe en hauteur pour donner un coup de pied dans le torse de l’alien, de telle sorte que cela devrait normalement l’expulser violemment au loin.

Ses respirations sont profondes et contrôlées. Sa posture est ferme et décidée. On sent là toute la maîtrise de Claire sur son corps, ses limites et ses pouvoirs. Son regard vaillant combat la peur nécessaire et toujours présente lors des affrontements qui se tient dans son esprit et ses membres. Ce n’est qu’avec le temps que la guerrière a pu apprendre à l’accepter et, dans son cas, c’est en atteignant un tel stade de paix intérieure qu’elle a pu devenir une guerrière d’exception. La meilleure version d’elle-même.

Un nouveau sprint pour poursuivre son concurrent. Cette dernière abat d’abord son engin massif devant elle en manquant le démon du froid volontairement. Une colonne de KI monstrueuse se forme devant l’impact de son arme. Presto, l’esprit de la justice s’élance à la suite de son adversaire pour ne guère lui laisser de répit. Le style de combat agressif de Claire demeure le plus utile au regard de ses compétences. Un coup d’estoc net et spontané dans l’estomac du Cold conclut son action.

S'ensuivent des enchaînements endiablés avec son lourd outil, offrant un spectacle haut en torsion de l’arme autant que d’elle-même que l’on croirait impossible. On imagine difficilement une dame de son gabarit pouvoir manier avec tant d’aisance un équipement de cette taille. Pourtant l’on distingue qu’elle danse en harmonie parfaite avec son arsenal.

L’une de ses attaques, à un moment donné, est de toute beauté. Une sorte de cascade d’énergie est créée. Avec le tranchant de son arme, que Claire fait virevolter tout autour d’elle, d'innombrables lames de KI s’en dégagent, ondulant sous le commandement de leur cheffe pour précipiter leur course contre les muscles primordiaux de l’alien.

Enfin, l’avatar incarné de la justice concentra toute sa force dans ses bras et l’impulsion qu’elle allait donner à cette dernière attaque. Celle-ci pique un cent mètres frénétique, son épée inclinée vers le sol. Une fois à portée du Cold, la guerrière souleva d’un coup sec son instrument de mort en direction de celui-ci, décrivant un arc de cercle surprenant. Le plat de son arme percute l’antagoniste et le fait voler, à son insu, en l’air, dans un angle parfait pour qu’il soit transpercé de plein fouet par l’extraordinaire Kamehameha de Yukko.

Quand tu seras mort je viendrai chaque jour te donner le châtiment que tu mérites, Freezer !” mugi-t-elle avec opiniâtreté.  

Le règne de terreur de ce tyran surpuissant serait-il enfin sur le point d’être achevé ?


(Résumé des actions :
-Aveuglement dû à la colonne de lumière qui accompagne son arrivée depuis les cieux.
-Découpage du bras qui tient Jojiba. (à l’épaule ou à l’avant-bras si le coup réussi, à l’appréciation de Freezer)
-Sauvetage de Jojiba. Elle le ramène auprès de Scalio et Dabra.
Le but de ses manœuvres est d’acculer Freezer jusqu’à ce que le Kamehameha de Yukko soit prêt, et, en finalité, de contraindre leur adversaire commun à recevoir cette offensive.
De plus, je ne souhaite utiliser aucune technique car au regard de la tournure qu'a pris mon personnage, j’estime que ce sont ses offensives au corps à corps qui sont considérées comme des pouvoirs de fiche technique. (Cela ne pose pas de souci au joueur de Freezer, c’est vu avec lui.)
-Déchaînement de la totalité de sa puissance. Passage en god.
-Coup du plat de l’épée sur le crâne de Freezer. (gros *BONK* in coming !)
-Coup de genou dans le bas-ventre. (intestins)
-Coup de pommeau dans le menton.
-Deux coups de moulinets. (droite-gauche)
-Coup de pied retourné dans la cuisse gauche pour faire vaciller.
-Coup d’épée descendant en diagonal du dessus du crâne de Claire jusqu’aux côtes du Cold.
-Tourbillonnement sur elle-même pour donner un brutal coup de pied en hauteur dans le torse de l’alien pour l’expulser au loin. (Semblable à celui de Asuka Kazama dans Tekken si vous avez besoin d’une représentation parlante)
-Sprint, épée abattue au sol devant Freezer. Une colonne de KI sort du sol sur la trajectoire de l’épée.
-Nouveau sprint pour poursuivre le démon du froid. Coup d’estoc dans l’estomac à la clé.
-échanges dragonballesque entre Freezer et Claire.
-Description d’une des actions durant l’échange pour sa beauté notable : Claire fait danser son épée tout autour d’elle et des lames de KI ondulantes en sorte pour foncer sur son ennemi.
-Dernière action où Claire place l’ensemble de sa puissance restante. Soulèvement du sol de Freezer avec son épée de telle sorte que le tyran se retrouve dans l’angle du kamehameha de Yukko. (Comme Siegfried/Nightmare dans Soul Calibur IV si vous avez besoin d’une représentation parlante)

Merci encore aux organisateurs de l’évènement pour cette proposition de faire intervenir Claire à titre exceptionnel ! J’ai apprécié l’invitation ! Quel bonheur que de pouvoir participer à votre formidable aventure !!
Pour ceux qui se posent la question, cela s’est vu dans le manga que des héros normalement interdits de revenir dans le monde des vivants y soient conviés à nouveau pour sortir le monde d’une situation désespérée.)
Jojiba
Jojiba
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 27/04/2019
Nombre de messages : 112
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Mowing-Wave / Plantation faciale / Lasso d'énergie
Techniques 3/combat : Plowing-Combo / Brutal-Saiyan-Blast
Techniques 1/combat : Field-Eraser

Freezer [EVENT AUROS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Freezer [EVENT AUROS]   Freezer [EVENT AUROS] - Page 2 ClockJeu 3 Juin 2021 - 21:03
L'assaut désespéré du fermier commençait déjà bien mal, le rayon de l'empereur maléfique venait de transpercer son épaule, la douleur était saisissante, déchirante. Seul la furie de la forme du super-saiyan ne permettait que de légèrement atténuer le choc, le laissant ainsi continuer sa charge. Laquelle s'avéra être efficace, aux premiers abords. La collision des deux crânes se répéta trois fois. Trois fois qui chacune rajoutait une couche de flou dans la vision du saiyan, trois fois qui chacune lui faisait entendre de moins en moins les sons autour de lui. Se blessait-il lui-même plus qu'il ne blessait Freezer? Probablement. Mais malgré sa conscience qui s'échappait petit à petit, il gardait son objectif en vue. Un choc titanesque secoua son abdomen alors que son ennemi se défendait avec ferveur, ce coup de genou à lui seul témoignait de la différence flagrante de niveau entre les deux combattants, tant pis pour les coups de tête, il fallait finir au plus vite, en espérant que les alliés du fermier ne perdent pas de temps! La déflagration de son brutal-saiyan-blast marquait la fin de son enchaînement et fort heureusement, quelqu'un avait saisit cette opportunité, mais ce nouveau venu devait bien faire parti des intervenants les plus inattendus...

"POUSSES-TOI DE LA JOJO!!!!"

Soufflé par l'impact du mystérieux sauveur, Jojiba se retrouva projeté en arrière, encore dans le flou, il distingua une silhouette, une tenue, une barbe.
-Scal...io? Bredouilla-t-il, perdu entre conscience et inconscience.
 Mais c'était impossible, Scalio faisait parti de Scalieco, ils avaient fusionné, il était supposé être éternel. Ce devait être le choc physique des coups de tête et de la frappe de Freezer. Il n'avait plus les idées claires, c'était surement Scalieco qui était venu les aider! C'était précisément ce dont ils avaient besoin, surtout à l'instant T puisque Jojiba allait avoir besoin d'un peu de temps pour reprendre ses esprits. Mais lorsque le flou disparu et que le sifflement de sa boîte crânienne commençait à s'évaporer, il fit une terrible découverte. Ce n'était pas Scalieco qui était intervenu, c'était bien Scalio, et il était dans un piteux état, son bras était plié dans un sens loin d'être naturel, Yukko venait d'éviter un sort funeste au démon qui les aidait. Freezer, lui, tournait son regard macabre vers l'agriculteur.


Très bien, deuxième round.


Jojiba n'était pas tout à fait remis de son dernier assaut, mais quel choix avait-il? Presque titubant, il entama une course en direction de l'être maléfique, lui laisser l'initiative serait une erreur fatale, il fallait frapper le premier et imposer son rythme dans le combat. Hélas, le démon du froid ne voyait pas la chose du même œil. A une vitesse déconcertante, il était déjà arrivé sur lui. Comme une roquette, freezer était venu percuter de plein fouet l'estomac du fermier, lequel fut séché sur le coup. Par réflexe, il porta ses bras à son visage, pour protéger sa tête, mais c'était inutile. La vitesse du monstre d'or était trop élevée, il n'y avait pas le moindre espoir de parade, de protection, d'esquive, il n'y avait qu'à encaisser.
Chacun des coups de Freezer étaient portés avec la puissance d'une locomotive en pleine course, faisant vibrer le sol lui-même sur lequel les combattants s'affrontaient. Tentant tant bien que mal de riposter, Jojiba lançait ses poings contre le tyran diabolique. Hélas, pour chaque tentative du fermier, c'était deux coups que Freezer arrivait à placer. Pire encore, il était évident que les rares attaques que le saiyan arrivait à porter à sa cible n'avaient pas le moindre effet. Sa chair commençait déjà à céder tandis que son visage portait déjà les marques de cet enchaînement brutal. Son esprit secoué par tous ces chocs parvenait à peine à distinguer le haut du bas et sa conscience ne tenait qu'à un fil. 

Alors pourquoi? Pourquoi était-il encore debout? Était-il seulement conscient? Pourquoi ne tombait-il tout simplement pas? Cette question trouverait sa réponse une autre fois, pour le moment, il y avait enfin une ouverture dans la garde de Freezer, c'était le moment de frapper! Hélas ce n'était qu'un leurre, un leurre qui se montra plus qu'efficace lorsque le tyran bondit en l'air, passant au dessus de Jojiba. Ce dernier ne se rendit compte du piège que lorsque qu'un courant électrique parcourut tout son corps tandis qu'une sphère mauve se refermait sur lui, lui arrachant un hurlement de douleur. Cette fois-ci, pas moyen de s'en échapper seul, c'était beaucoup plus puissant que la première fois. D'autant plus, le saiyan n'était clairement pas en état. Comme si ça ne suffisait pas, il sentait son ki être lentement drainé. Ses cheveux perdirent leur éclat doré, il n'avait plus la force de maintenir la forme du super-saiyan. C'était une évidence, il allait mourir si rien ne se passait. Heureusement, Scalio était intervenu à temps, le sortant in extremis de la sphère piégée. 
Une fois sorti de là, il tomba à terre, profitant de ce court repos pour reprendre le peu de souffle qu'il lui restait. Tout son corps lui faisait souffrir le martyr. Son crâne lui donnait le sentiment qu'il n'arrêtait pas de vibrer dans sa tête. Des voix s'enchaînaient se superposaient. La seule chose qu'il comprit fut :

"...Jojo tu fonces et tu bourrines sa sale race..."

*Le bourriner... Ok... Le... Le bourriner... Je peux faire...* Pensa-t-il avec difficulté. Il se doutait que cela devait faire parti d'un plan, il allait se contenter de suivre sa partie du plan en question... Ou du moins, essayer.

Il prit tout de même un instant pour se repérer. Il ne tarda pas à comprendre que Yukko préparait quelque chose de gros. C'était leur dernière chance, leur dernier espoir. Scalio, lui, occupait Freezer, ou plutôt, Freezer s'occupait de lui, mais... Quelque chose avait changé, quelque chose de malsain. Le démon du froid avait fait monté le niveau d'un cran. Il n'était même pas au maximum de ses capacités juste avant? Yukko devait à tout prix lui donner le coup de grâce ou s'en était fini pour tout le monde.

Une bête tentative de se retransformer confirma à l'agriculteur qu'il ne pourrait plus compter sur l'héritage de son peuple barbare pour ce combat. Tant pis, plus question d'affrontement héroïque pour gagner du temps, maintenant ils étaient à court d'options, Scalio avait bien donné le ton : ce serait un combat de chiens, à la vie, à la mort.

Il avait à peine eu le temps de se remettre du précédent assaut que Freezer se tourna de nouveau vers le fermier, visiblement satisfait d'avoir dominé et écrasé le courageux policier.

« Il est temps que tu meures ! »

Qu'importe la différence de niveau, Jojiba ne comptais pas offrir à Freezer le plaisir de le tuer à genoux, soumis. Si l'heure du saiyan était venue, alors il mourrait debout, en s'assurant de graver son souvenir dans l'esprit de son meurtrier. Presque en titubant, porté par la force du désespoir, il courut dans la direction du tyran, poussant un cri de guerre bestial pour se lancer à l'assaut. Il ne fallu pas plus d'une demi-seconde pour que son ennemi lui coupe le souffle, d'un coup sec, le poing du démon du froid percuta son menton à une vitesse titanesque. Le choc paralysa le saiyan tandis que sa mâchoire craqua. Son menton s'était fendu, sa lourde pilosité cachant la plaie béante qui venait d'être ouverte. Quelques molaires ne supportèrent pas ce choc et se brisèrent sur le coup, inondant d'autant plus de sang la bouche déjà malmenée du combattant.

 Totalement sonné par cet impact, il ne put rien faire face à ce que Freezer lui réservait. Le genoux de l'être diabolique s'écrasa sur l'entre-jambes du saiyan, un point sensible commun, mais rarement inefficace. Lui qui avait déjà le souffle coupé, c'est à peine si il pouvait respirer. La douleur montante d'une telle frappe n'arrangeait rien à l'état dramatique dans lequel il se trouvait. Mais le démon du froid était loin d'en avoir fini avec son nouveau jouet, à la façon d'un fouet, sa queue meurtrie vint faucher les jambes de sa victime, déchirant le tissu de son vêtement sous la violence de l'impact, dévoilant une chair violacée et sanguinolente sous l'effet de la frappe.

Paralysé par la douleur, privé de son équilibre par cette dernière attaque, Jojiba était totalement exposé, et l'allié d'Auros ne perdit pas la moindre seconde pour saisir cette occasion. De la même façon qu'une pluie de grêle peut détruire les récoltes d'un champ tout entier, les poings de l'être malsain venait écraser le visage de l'agriculteur. 

A chaque fois que les phalanges de Freezer venait rencontrer les joues du saiyan, une onde de choc éclatait, faisait trembler les feuilles des arbres et repoussant les petits éclats de pierre au sol. Chaque coup était une fêlure en plus dans le crâne du fermier, une paire de dents en moins. Il avait fait l'exploit de tenir debout, par un miracle inexplicable, mais là où son corps robuste avait tenu, il n'en était rien de la zone ciblée par l'enchaînement de freezer. Ses joues étaient labourées de plaies, ses lèvres étaient ouvertes en plusieurs endroits, sa barbe était inondée de sang et de nombreuses dents manquaient à l'appel. La forme de son nez ne mentait pas, il avait été brisé. L'une de ses arcades avait tout simplement éclaté sous l'impact des coups et ses yeux parvenaient à peine à resté ouvert tant leur contour était enflé et gorgé de sang.

Lorsque le tyran fut enfin lassé, il attrapa Jojiba par le bras et l'attira avec lui dans les airs, puis le saisissant par la nuque, il l'affichait comme un trophée dans la direction du Yukko, laquelle ne pourrait pas lancer son attaque sans atteindre son allié aussi. Les doigts de Freezer se resserrèrent sur lui, bloquant sa respiration et mettant à mal ses vertèbres. Il n'en avait plus pour longtemps. Il n'avait plus aucune solution. Il entendait son bourreau lui crier quelque chose, mais sa voix était étouffé par l'état pitoyable, quasi-inconscient, du saiyan qui n'en comprit pas un mot, mais qui se doutait de la teneur du propos. Privé de tout espoir de survie, Jojiba fit la seule chose qu'il lui restait à faire. Il tenta mollement de relever la tête, puis il fixa la jeune martialiste, il la fixa avec un regard qu'il n'avait adressé qu'à une seule personne auparavant. La douleur commençait à le faire délirer, il se remit à voir Cabba, avec cette bouteille enflammée. Les doigts de Freezer était en tout point similaire à la lame que Lou avait tenu sous sa gorge. Il se retrouvait, encore une fois dans cette situation. La réalité se mêlait aux souvenirs, mais au milieu de ce chaos sensoriel, il parvint à la voir : Yukko.

 Ses yeux se figèrent sur elle, lui adressant un message clair : Fais le. Ce même air de défi qu'il avait adressé au compagnon de Scalio lors des jeux du diable, cette même supplication d'en finir, de ne pas le prendre en compte, d'agir pour mettre fin au cauchemar... Quoiqu'il en coûte.

Sans qu'il ne soit en mesure de le comprendre, Freezer lui avait sommé de perdre espoir, pourtant, c'est bien dans l'espoir qu'il avait fait le choix de faire confiance à ses alliés, l'espoir que sa mort permette à ses compagnons d'en finir avec l'ennemi doré.

Malgré tout ça, il faut reconnaître que l'espoir est joueur, il aime tester les gens, et lorsque tout semble perdu, c'est ceux qui n'ont jamais cessé de croire qui se voient récompensés.


Alors que la fin était toute proche, une lumière déchira les cieux. Une lumière aveuglante qui brouilla la vision de tous, sauf d'un. Jojiba connaissait cette lumière, il l'avait déjà vu, déjà ressenti, d'une certaine façon, il en avait même en lui, en une partie de son âme. Lorsque ce qui semblait être un éclair s'abattît dans sa direction, il ne ressenti aucune peur, seul la sérénité dominait désormais son esprit. La pression de la main autour de sa nuque se relâcha et il commença à chuter vers le sol, comme une pierre. Mais malgré le danger imminant, il ne craignait pas pour sa vie. Si son visage était physiquement capable de dessiner un sourire à cet instant, il l'aurait fait. 

Avec la douceur d'un nuage, des bras se glissèrent sous son corps, le portant sans mal. Sa vision brouillée ne rendait en rien hommage à l'apparition qui se tenait devant lui. La dame de lumière, elle était venue. Adressant un regard garni de son habituel douceur à son protéger. Il pouvait s'apaiser maintenant. Elle était là.

Je suis avec toi, tu es en sécurité maintenant.”

La simplicité de cette phrase dominait en tout point la douleur et l'horreur physique que le saiyan venait de vivre. Il voulait lui répondre, il voulait lui dire qu'il savait, que maintenant qu'elle était là, plus personne n'aurait rien à craindre. Il voulait lui demander pardon, pardon de ne pas avoir été assez fort, de ne pas avoir pu sauver ceux dont le sacrifice ne sera jamais oublié. Mais plus que tout, il voulait la remercier. La remercier de ne l'avoir jamais abandonné, d'avoir toujours veillé sur lui.

Incapable de parler distinctement, il se contenta de laisser couler une larme, une larme de joie qui bien vite se perdit dans la mélasse de sang qui ornait son visage.

Elle le déposa alors aux pieds de ses camarades, l'esprit encore confus de Jojiba l'empêchait de communiquer correctement par la pensée avec les autres, mais un profond sentiment de béatitude s'échappait de sa psyché, parmi le fouillis mental qui se dégageait de lui, une phrase était perceptible, et se répétait encore et encore. 

*C'est terminé, on est sauvé.*

Enfin apte à souffler, il s'assit d'abord au sol, profitant d'un petit temps de répit, avant de tenter de se relever, soit aider par un de ses compagnons veillant sur lui, soit en se mettant à genoux. Ses yeux abimés s'étaient débarrassés des mensonges des chocs physiques. Il pouvait maintenant suivre le combat et constatait que Claire était tout à fait digne de son titre, la dame de lumière était, en plus d'être une combattante d'élite, une épéiste légendaire, sa technique et sa force semblaient irréelles tant elles étaient efficaces. Chaque coup portait la grâce de la colombe et la fureur du tigre, le serpent qu'était Freezer n'avait aucune chance.

Mais il serait naïf d'oublier qu'il s'agissait là du fourbe Freezer, il ne devait en aucun cas échapper au jugement dernier. Alors que Claire projeta l'ennemi pile dans la trajectoire de l'attaque de Yukko, une réflexion malsaine traversa l'esprit du saiyan : "Et si il s'échappait?" Que faire si ce monstre échappait à son destin funeste? Il aurait sans doute l'occasion d'abattre Yukko, pire, serait-il en mesure de fuir et de revenir avec des alliés assez puissants pour abattre la dame de lumière? Pas question. La moindre chance de survie devait être arrachée au tyran, et ce au plus vite.

Le corps du saiyan semblait agir seul, pourtant c'était bien son esprit, encore meurtri, qui puisait dans ses dernières réserves pour rendre ce baroud d'honneur possible. Une quantité de Ki se concentra dans le bras du fermier, lequel, dans un mouvement maladroit mais pas moins vif, le tendit en direction du démon du froid.

*Pas question que tu t'en sorte comme ça!* Mugit mentalement le saiyan.

Filant à toute allure vers Freezer, une lame de Ki plate et tranchante : la [Mowing-Wave(illimitée)] de l'agriculteur vengeur, elle ne comptait pas donner la moindre chance au tyran d'esquiver l'assaut de Yukko, assurant encore plus sa fin dans le rayon d'énergie pure de la jouvencelle martialiste.

 C'était tout ce qu'il lui restait. Il regardait son œuvre, le souffle court, prenant de grandes inspirations. Fier d'avoir agit jusqu'au bout, Jojiba put enfin profiter d'un repos bien mérité lorsque ses yeux se refermèrent et que les ténèbres gagnèrent son esprit. Son corps retomba lourdement tandis qu'enfin, il sombrait entièrement dans l'inconscience. Ce combat était terminé pour lui, mais le destin du fermier lui réservait encore bien des surprises.
Contenu sponsorisé

Freezer [EVENT AUROS] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Freezer [EVENT AUROS]   Freezer [EVENT AUROS] - Page 2 Clock
 
Freezer [EVENT AUROS]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes :: Kaioshinkai-