Partagez
 

  Secret Santa 2020 même si on est en 2021

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Fugma
Fugma
Administrateur
Masculin Age : 34
Date d'inscription : 15/01/2007
Nombre de messages : 14250
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 520 (+150 pour alliance)

Techniques
Techniques illimitées : Firehaméha - Hi no Seigyo - Metamorphose
Techniques 3/combat : Akumahi - Shukumei
Techniques 1/combat : Shounetsujigoku

 Secret Santa 2020 même si on est en 2021 Empty
MessageSujet: Secret Santa 2020 même si on est en 2021    Secret Santa 2020 même si on est en 2021 ClockLun 1 Fév 2021 - 0:05
Vous pouvez déposer vos rps en dessous !


 Secret Santa 2020 même si on est en 2021 Fugma10

Sac : clef maison Magma, livre magma
objet : Radar Metamol, Senzu 2, capsule téléportation, Dragon Radar
Vaisseau 10 places : l'Ange de feu
Garou
Garou
Terrien
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 26/04/2019
Nombre de messages : 122
Bon ou mauvais ? : Introspectif
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Manchette | Poing élancé | Analyse
Techniques 3/combat : Coup pour coup | Puissance monstrueuse
Techniques 1/combat : Poing destructeur fluctuant

 Secret Santa 2020 même si on est en 2021 Empty
MessageSujet: Re: Secret Santa 2020 même si on est en 2021    Secret Santa 2020 même si on est en 2021 ClockLun 1 Fév 2021 - 3:49
Kdo:
 
Baron Mars Babel
Baron Mars Babel
Demon
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 16/11/2020
Nombre de messages : 43
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Sycophantes / Lame Manxome / Pincée de Déterminisme
Techniques 3/combat : Nouveau Fait / J'étais là
Techniques 1/combat : Incompétence totale

 Secret Santa 2020 même si on est en 2021 Empty
MessageSujet: Re: Secret Santa 2020 même si on est en 2021    Secret Santa 2020 même si on est en 2021 ClockLun 1 Fév 2021 - 3:51
J’savais pas dans quel pays j’me trouvais. Pour tout vous dire, j’avais fait rien d’autre que prendre des bus depuis une semaine. Une fois en ville, je bouffe, je pisse, je prend un taxi vers l'hôtel, puis j’me procure à l’arrache un ticket de n’importe quoi pour partir. J’fuis des ennuis jusqu’à être hors de leur juridiction. De la forêt urbaine je suis arrivé dans la forêt tout court, et puis après, les montagnes. Et maintenant, le désert. Les chiens traquent le loup jusque dans sa tanière, alors que le grand méchant des fables a disparu depuis un bail. Tss… J’comprends d’où sort le mélodramatisme de tous ces cons à la télé. J’imaginais pas fêter mes vingt-et-un ans shooté au ramen réchauffé à l’arrache avant de sortir, conservant soigneusement ma gerbe à l’intérieur de ma glotte pour éviter de dégueuler dans un bus au milieu de nulle part.

”Pourquoi t’as une capuche ?”

"Hein ?"

J’avais laissé ma joue contre la vitre du véhicule depuis plusieurs heures d’affilée. En me retournant vers cette voix sans mue, je délaissais un tendre coussin chaud et verticale pour me voir juger par une demi-portion qui avait la moitié de mon âge. Qu’est-ce qu’il me voulait, ce morveux avec son T-shirt Scalieco de mes couilles ? Se pavaner avec son t-shirt de marque dédicacé ? “Oui, on a déglingué Auros en unissant nos pouvoirs de Saiyen, la même civilisation qui fait chier tout le monde depuis plus d’un demi-siècle !” Ça me faisait un ennui de moins.

”Pourquoi t’as une capuche dans le désert ?”

J’devais pas avoir une belle gueule, à avoir le sourcil redressé mais la paupière mi-close. En même temps, j’avais quasi-siesté depuis une poignée d’heures. Il y avait encore la trace de ma joue contre le verre rafraîchi par la climatisation. Ce p’tit con à la peau bleue. Neuf ans, il devait avoir. Ca faisait sept ans à vivre sous Freezer avant qu’il ne se fasse dégager du pouvoir. Deux ans à être libre. En voilà une chance ! Mais j’avais assez de maturité pour pas me prendre la tête avec un gosse. Un retrait de la tête vers l’arrière et une torsion de ma bouche pateuse, et voilà que je lui offrais un visage bien offusqué !

"Bah pourquoi pas ?"

”Parce qu’il fait chaud, dans le désert. T’es débile ou quoi ?”

Je posais mon coude contre mon genou et la tête dans ma main, posant mon autre paume contre ma cuisse. Mes sourcils relevés m’offraient une super tête de chien battu alors que j’écarquillais les yeux d’un air désolé.

"Et toi, pourquoi t’es méchant ?"

Il me regarda avec de l’intensité dans les yeux.

”Pourquoi tu te défends pas ?”

"Pourquoi faut-il que je me défende ?"

”Bah parce que je me moque de toi, faut que tu défendes, sinon t’es une victime !”

"Et pourquoi faudrait-il que je sois pas une victime ?"

”Ben, ben, parce que c’est nul, une victime, ça se défend pas !”

"Tu penses qu’il faudrait que je me défende ?"

”Bah oui ! Je me moque de toi, il faut que tu te défende.”

"Dommage, j’ai pas envie de me défendre."

”Donc tu veux qu’on se moque de toi et que tu fasses rien ?”

"Ouais !"

Je lui avais adressé un sourire bien niais. Un gamin qui cherche la bagarre avec un adulte. Un regard sur le côté et je pouvais voir une mère donner des coups d'œil dans ma direction de temps à autre. Ah la la, à peine sur Héra que je me familiarise sans mon consentement avec la culture locale.

”T’es bizarre...”

Voilà qu’il boude, maintenant. J’aurais bien voulu me rendormir, mais son duel à coup de pourquoi m’avait déjà trop réveillé. Puis, il allait probablement me les briser à nouveau. J’avais renvoyé mon regard sur les dunes. Des bus interplanétaires comme ça, quand je pense qu’il y a quelques décennies ce n’était qu’un rêve débile. On venait à peine d’avoir des voitures correctes, mais l’espace en groupe de façon écolo ? C’était pas croyable…

”Pourquoi tu t’es rasé les cheveux ?”

Il commençait à me juger sévère sur mon apparence, lui. Ouais, j’avais un gros hoodie large en plein désert. Ouais je m’étais fait la boule à zéro. Ouais, je tentais désespérément de faire pousser le peu de barbe que ma jeunesse m’accordait. C’est pour pas qu’on me reconnaisse, banane !

"Pour faire parler les enfants."

Je retorquais sans vraiment réfléchir. C’était pas comme si je cherchais à me faire passer incognito. Mieux valait être un autre jeune terrien faisant sa vie après avoir quitté le logis familial.

”Sérieux ! Dis pourquoi !”

" ”Pourquoi”. "

”Bah, parce que je veux savoir !”

"Tu m’as demandé de dire pourquoi, j’ai dit “pourquoi”."

”Non, tu as… Aaaaaah ! C’était une blague !”

Il y avait de quoi m’arracher un sourire dans sa soudaine réalisation. Un gosse qui fait travailler ses méninges, c’était toujours adorable. Au final, je lui filais un petit mensonge passe-partout qui au final était quand même un peu vrai :

"En vrai c’est parce que j’ai l’air d’un dur à cuire sans mes cheveux. Les enfants m’embêtent mais pas les autres adultes."

Les Héras avaient une immense quantité de cheveux. Une coupe “courte” s’arrêtait au ras de la nuque chez eux. Les Terriens qui se laissaient pas pousser la crinière se ressemblaient davantage à leurs yeux qu’aux nôtres. Je pouvais me faufiler plus facilement dans la population d’origine Humaine, comme ça. Aussi parce que mes cheveux étaient probablement la chose la plus reconnaissable dans mon allure d’avant, avec mes muscles. Une tondeuse pour raser les premiers, un gros sweat-shirt pour couvrir les derniers.

"J’aimerais avoir l’air d’un dur à cuire, moi…”

"Pourquoi, tu te fais embêter à l’école ?"

La question était sortie toute seule. La pire partie de l’âge adulte est de se rendre compte de l’universalité de certaines expériences. Tellement de témoignages de garçons qui se font harceler, tellement peu de témoignages de garçons qui se font aider contre le harcèlement.

"Oui, un peu. Mais je voudrais surtout avoir la classe.”

Je relève le sourcil. Assez futile comme poursuite sociale, ça.

"Pourquoi tu voudrais avoir la classe ?"

"Parce que comme ça j’aurais des amis.”

Roh putain de merde, la détresse simpliste des gosses de primaires. J’sais pas si la pitié que je ressens à son égard est réelle ou non.

"Pourquoi tu penses qu’avoir la classe et avoir des amis ça aurait un rapport ? Il y a plein de mecs qui ont pas de classe et qui ont pourtant beaucoup d’amis."

Il croisa les bras.

"Parce que si j’ai la classe, je ressemblerais à mon méchant préféré. Et comme ça, j’aurais des amis parce qu’on aime tous les méchants dans ma classe.”

Aimer les méchants… Au départ, j’avais cru ça impossible. Les gosses suivaient les héros, tout ça. Au final, c’était une expérience qui étrangement n’étais pas si commune. Dans les dessins animés avec plein de bastons, le méchant était fort pour représenter une menace. Les petits garçons étaient attirés par la force. Mais c’était une force sombre et rebelle qu’ils semblaient kiffer hors du pays où j’ai grandi. Mes goûts de parias étaient une norme tout à fait normale sur les autres continents. On kiffait le mec fort qui voulait changer le monde et qui souffrait au lieu du mec fort qui voulait le garder comme tel et souffrait pratiquement pas. Tous les gosses aiment Itachi, mais y en a-t-il qui aiment Naruto ?... Je crois que c’est ça les noms des personnages.

"C’est qui, ton méchant préféré ?”

"C’est un méchant de Versus Auros. Versus Auros c’est mon dessin animé préféré.”

Ah. Une adaptation de tout ce merdier, déjà ? Il fallait se faire de la thune sur le plus de cibles faciles possibles, j’imagine.

"Mais genre, mais genre, c’est pas un grand méchant. C’est un méchant qui est là et qui fait son truc dans son coin. Il s’appelle Garou et tous les gens l’aiment.”

Mon cœur s’arrêta de battre pendant une seconde ou deux.

"Tous les gens aiment ce Garou ?”

"Oui, enfin, tous les gens de ma classe ils l’aiment. Les filles le trouvent trop beau et les mecs le trouvent trop fort et il est génial !”

J’imagine qu’un fuyard n’avait plus accès à son droit à l’image…

"Pourquoi est-il méchant, s'il est si génial que ça ?”

"Je sais pas. Dans les dessins animés ils aiment beaucoup mettre des héros qui sont nuls et des méchants qui sont trop classes.”

Si même un gamin pouvait le voir, ce qu’il y avait peut-être un problème. J’avais senti un certain embrasement dans mon cœur. Des cendres ravivées l’espace d’un instant, rapidement recouvertes par la maturité cynique apportée par deux ans de batailles.

"Et comment ça se fait qu’il ait la classe ?”

"Bah il tue plein de héros nuls et il est trop fort, quoi ! Il fait plein de kung fu et tout et tout !”

Il avait mal prononcé “Kung Fu”. Si on se fiait à sa prononciation, ça s’épellerait “Koungue Fou”. Et pour le coup, c’était du silat.

"Si tu veux être fort comme lui, fais du Kung Fu toi aussi, c’est tout con. Faut - juste”

"C’est pas bien les gros mots !”

Je m’étais fait salement interrompre.

"Quel gros mot ?”

"T’as dit C-O-N, c’est pas bien, ma maman dit que c’est nul !”

"Je...”

Le bus s’arrêta. On était dans une ville, à présent. Le petit s’était tourné au loin.

"Ah ben il faut que j’y aille, monsieur. Au revoir !”

Je me suis rapidement retrouvé seul. Il s’était tiré sans même écouter ce que j’avais à lui dire. Rattrapé par la réalité, encore une fois. Je la préfère être la mort prématurée de mes tentatives d’être un mentor qu’une nuque brisée. J’étais mort trop de fois. Le fait que mes décès soient un pluriel était déjà une anomalie. Le fait que crever puisse devenir une habitude était troublant.

J’avais à nouveau la gueule contre la vitre, griffant avec ma barbe mal-poussée la fenêtre et l’horizon. Ralentir et se laisser glisser en dehors d’une chair humaine. Laisser un cocon derrière soi, plonger en première et troisième personne simultanément, voir et se voir… c’était indescriptible et pourtant j’avais parfois l’impression de ne toujours pas en être sorti. Entre les présentateurs qui se mettent des masques de monstre, les mites géantes avec des complexes, les Saiyen qui se mélangent en une seule “fusion”... peut-être que je suis encore en train de perdre mon sang dans cette chutelière paumée au milieu de nulle part.

J’y ai encore pensé. CQFD. Une pensée qui passe sans me faire d’effet en dehors de maintenir mes yeux trop longtemps ouvert quand j’ai besoin de dormir, avant d’être massacrée par la logique antiseptique qui m’empêche de sombrer complètement dans le désespoir. Je vois les collines défiler depuis plusieurs heures, parfois remplacées par des bâtiments de terre cuite ou de métal moderne. Je vois tout ça et je réfléchis à mon avenir. J’ai abandonné mon éducation pour la violence et au final j’ai même pas de bac. J’ai une grande force mais aucune endurance pour les travaux manuels. Je n’ai aucune maîtrise de la pédagogie nécessaire pour ouvrir un dojo. Je ne suis fort que pour me battre et je m’installe dans un monde en plein tumulte politique après la disparition de Freezer. Je vais tout simplement finir par reprendre la violence après avoir fait voeu de m’arrêter afin de devenir mercenaire et me payer la bouffe. Je n’ai toujours aucun rêve ni projet dans la vie.

Au moins, il y a des gosses qui aiment mon héritage, c’est déjà ça.
Williams Auguste
Williams Auguste
Terrien
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 20/02/2018
Nombre de messages : 128
Bon ou mauvais ? : Il se dit bon
Zénies : 494

Techniques
Techniques illimitées : Star Dust / Don't Bring Me Down !
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat : Space Oddity

 Secret Santa 2020 même si on est en 2021 Empty
MessageSujet: Re: Secret Santa 2020 même si on est en 2021    Secret Santa 2020 même si on est en 2021 ClockLun 1 Fév 2021 - 7:44
Ceci n'est que le début d'une nouvelle ère:
 
Cabba
Cabba
Saiyan
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 30/01/2018
Nombre de messages : 185
Bon ou mauvais ? : Je défendrais ceux qui en ont besoin.
Zénies : 1720

Techniques
Techniques illimitées : Distorsion Kick / Gravity Break / Garrick Cannon
Techniques 3/combat : Dimensional Impulse / Energy Shield
Techniques 1/combat : Big Bang Cannon

 Secret Santa 2020 même si on est en 2021 Empty
MessageSujet: Re: Secret Santa 2020 même si on est en 2021    Secret Santa 2020 même si on est en 2021 ClockLun 1 Fév 2021 - 10:48
LOVE,DEATH & SCALIO :
 
Scalio
Scalio
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 30/12/2018
Nombre de messages : 350
Bon ou mauvais ? : Bonnes intentions.
Zénies : 1430

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / One-Inch Punch / BLITZ
Techniques 3/combat : Nova Strike / Bakuhatsu ha
Techniques 1/combat : Omega Finishing Blow

 Secret Santa 2020 même si on est en 2021 Empty
MessageSujet: Re: Secret Santa 2020 même si on est en 2021    Secret Santa 2020 même si on est en 2021 ClockLun 1 Fév 2021 - 10:56
Ceci est un message du département de l'humour:
 
Kopi
Kopi
Autres Races
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 11/11/2019
Nombre de messages : 217
Bon ou mauvais ? : Délétère !
Zénies : 1010

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation ◊ Bouclier Énergétique ◊ Throwing Darknesse
Techniques 3/combat : Drainage Énergétique ◊ Copie
Techniques 1/combat : Écrasement de Force

 Secret Santa 2020 même si on est en 2021 Empty
MessageSujet: Re: Secret Santa 2020 même si on est en 2021    Secret Santa 2020 même si on est en 2021 ClockLun 1 Fév 2021 - 14:12
Parfois, on a envie de laisser tomber, on en a ras le bol, envie de changer de routine, de passer à autre chose, de faire quelque chose de différent. Figurez que certains n’ont pas ce problème. En effet, il est difficile de ressentir de l’ennui quand l’on a à sa disposition une dimension entière. C’est le cas du héros du jour : Bill Majestas dont seule l’imagination pouvait le limiter. Le terrien assouvi par son démon salvateur peut effectivement faire tout ce qu’il lui semble amusant. Changer, modifier, éliminer, créer, le monde s’offre à lui comme s’offrirait le monde cubique de minecraft à un gamin de 13 ans.

Aujourd’hui, Bill avait des projets amusants, intéressants, distrayants. Il allait faire l’honneur à certains de leur rendre visite. Être visité par l’ex compagnon d’Alicia est un honneur, c’est la preuve suprême que vous êtes intéressant, car qu’est ce qui empêcherait le voyageur dimensionnel à modifier la vie de quelqu’un d’ordinaire ? Rien, il avait le choix, et il allait se servir.

Quelque part, dans un endroit fermé, envahie d’outils, de gadgets et de toutes sortes de technologies travaillait un scientifique, acharné, déterminé à trouver quelque chose. Il semblait concentré sur sa tache. Et le terrien arrivait juste au bon moment. Car bientôt Nate allait mettre un point final à sa création, à son chef d’œuvre. Il avait besoin de cette pièce si spéciale, la cerise sur le gâteau, précisément celle qui se trouvait sur un large table métallique et qu’il avait laissé de côté pour le moment opportun.

Hélas, la présence de l’ex August allait changer tout ceci. En réalité, pas tellement, en effet, celui-ci avait simplement pris la pièce afin d’observer le magma dans son désespoir. Ce qui fonctionna. Comme  quoi il suffit d’un petit geste pour changer le cours d’un évènement. Qu’est ce qu’il s’en suivit ? Une rage absolue, voilà tout. Le scientifique avait commencé par chercher calmement, puis s’était assis pour réfléchir. Il avait tellement pensé que des veines apparurent sur son front. Après approximativement,40 minutes de rigolade pour le possesseur du diamant violacé et de réflexion pour le magma, celui-ci finit par se lever, cherchant partout, au début de façon ordonnée, puis de façon hasardeuse, créant un désordre inconcevable au milieu de son lieu de travail.

Après quoi, Bill Majestas quitta les lieux. La pièce ? Elle était aux toilettes. Si Nate aurait la bonne idée de se soulager, il trouverait. Sinon il deviendrait fou, voilà tout. Une escapade bien intéressante. Comme d’habitude.
Maintenant, le serviteur du démon vint dans un autre laboratoire. Décidemment, il était assoiffé de savoir aujourd’hui… Ou pas. Ici se trouvait un saiyan, attaché. Il semblait toujours vivant. Non en fait, il était maintenue vivant par des sortes de machines étranges. Il était nu, avait perdu quelques membres, des bouts de viandes un peu partout sur le corps. Agonisant, il n’arrivait pas à parler. Sa langue était nouée. Au sens propre. Qui était le responsable ? Un robot. Oui, une machine du nom de Rellum faisait des « expériences ». Il est illogique qu’un android exprime des émotions, pourtant le bras droit de Freezer semblait s’amuser.

Il est facile de deviner ce qu’allait le rescapé démoniaque. Oui. Vous le savez. Bill Majestas en l’espace d’un instant voyagea et échangea le saiyan contre un Namek. Un Namek particulier. Un namek parfait. Il s’agissait de Lymass. Un namek aussi démoniaque que Rellum. Le terrien était curieux de connaître l’aboutissement de deux être aussi délétères envers les saiyans. Qu’allait-il se passer, je vous laisse imaginer…  Bill lui verrait tout cela sur le long terme.

Maintenant, fatigué des espaces fermés, l’utilisateur de l’Oppidum choisit un espace ouvert. Cette fois ci deux silhouettes se dessinaient devant lui. Deux saiyans. Il les toucha. Oui il les toucha. Et les résultats furent immédiatement constatables.

Ils s’embrassèrent.

Cabba et Scalio, sur leur planète d’origine : Sadala, se roulaient une pelle intensément. Néanmoins je vous passe ce qui s’est passé sous les yeux répugnés du terrien. Et encore plus ce qu’il a introduit dans leurs souvenirs…

Maintenant qu’il a vu tout ceci, le tourmenteur de souvenirs voulait voir quelque chose de moins répugnant. Il venait de rejoindre une ville plus qu’influente. Tokitoki. Précisément au côté du kaioshin du temps récemment ayant refait surface. Ce qu’il fit ensuite risquait de provoquer bien des choses sur son monde. Perturbant l’esprit du kaioshin, il fit de Demigra un dieu vertueux. Il en fit un héros. Kaito choqué par cette révélation rassembla son alliance, son objectif désormais, ressusciter Demigra, le créer, le ramener. Tous les moyens étaient bons. La divinité était désormais aveuglée par leur ancien ennemi. Qui bientôt reviendrait…

Enfin, pour finir. Le petit plaisantin vint sur la planète Héra, ce qu’il fit ? Rien de particulier. Il empêcha un saiyan de baiser une héra. Voilà tout. En le tuant bien sur. Voilà. Ce qui allait se passer après ? Rien justement. Qui avait été influé par ceci ? Je vous laisse deviner…
En tout cas à la fin de cette journée. Bill s’allongea. Derrière lui. Il avait instauré un chaos inimaginable. Un chaos qu’il allait observer petit à petit. Qu’il allait admirer.
Rellum
Rellum
Cyborg
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 27/08/2017
Nombre de messages : 446
Bon ou mauvais ? : Idéologique
Zénies : 1660

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Barrière cinétique / Hologramme
Techniques 3/combat : Idéologie / Distorsion
Techniques 1/combat : Insignifiance

 Secret Santa 2020 même si on est en 2021 Empty
MessageSujet: Re: Secret Santa 2020 même si on est en 2021    Secret Santa 2020 même si on est en 2021 ClockLun 1 Fév 2021 - 14:23
Ah qui voila? Inspecteur Kaito!:
 
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Sayen
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7615
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 5 (1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Magie du Temps ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami no Ryuken Bakuhatsu ✞

 Secret Santa 2020 même si on est en 2021 Empty
MessageSujet: Re: Secret Santa 2020 même si on est en 2021    Secret Santa 2020 même si on est en 2021 ClockLun 1 Fév 2021 - 15:48
Jewel perd son sombre bijou !:
 
Dark Jewel
Dark Jewel
Demi-Sayen
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 06/05/2017
Nombre de messages : 3252
Bon ou mauvais ? : Bon... le goût du sang !
Zénies : 1440

Techniques
Techniques illimitées : Jelly R, Canon destructeur, multiplication V2
Techniques 3/combat : Carrier Portal, Prestidigitation
Techniques 1/combat : Full Adapt

 Secret Santa 2020 même si on est en 2021 Empty
MessageSujet: Re: Secret Santa 2020 même si on est en 2021    Secret Santa 2020 même si on est en 2021 ClockMar 2 Fév 2021 - 1:22

Cette histoire se passe dans un futur lointain, quelques années après l'arrivée d'Auros dans l'univers 7.

Cabba, ayant gardé son épée maudite, a commencé à développer d'étranges réactions : saut d'humeurs, trouble du comportement et longues phases de déprime rythmaient sa vie pendant un long moment. Mais ce qu'il ne savait pas...c'est que ça allait le mener à la démence ! C'est un soir d'hiver que dans les rues de la capitale de Dosatz, il changea radicalement.

Sentant sa tête brûler de l'intérieur, il se reposa sur un banc non loin là. Sa vision trouble l'empêchait de voir ce qui se produisait sur le coup, mais ressentant une certaine chaleur émanant de son dos, il retira la lame maudite qu'il portait et put pendant un court instant remarquer que celle-ci s'illuminait d'un violet vif avant de perdre la raison.

"C'est bien petit vermisseau. Tu as été un bon serviteur malgré toi ! Que ça fait du bien de revenir !"

Sous une forme rappelant celle d'un fantôme, il venait littéralement de sortir de la flamberge du chaos, lui que tout le monde pensait à jamais disparu dans les limbes d'une dimension insondable, lui qui avait déjà causé tant de mal à Kyabe et bien d'autres par son vice incomparable... Il était là : Demigra avait fait surface de manière totalement inattendue. Comment cela aurait-il été possible ? Cela était pour le moins délicat à expliquer...

Revenons à la fin du jeu du diable qui avait vu le jeune saiyan fougueux de l'univers 6 en sortir vainqueur comme peu l'auraient imaginé... Cette fameuse lame lui avait alors été remise en guise de récompense mais il s'avérait qu'en réalité, elle renfermait des secrets bien trop étranges pour n'être qu'une simple arme de combat... Mais plus encore ! Quelque chose de maléfique enveloppait sa surface, quelque chose que personne ne soupçonnait  tant la sournoiserie d'une telle essence n'était que peu envisageable... Demigra avait usé de sa magie pour laisser une partie de lui même emprisonnée à l'intérieur. Ce n'était qu'un tout petit bout de son âme fielleuse qu'il avait scellé profondément à l'intérieur, dans le cas où son existence venait à être remise en cause. Cette infime partie de lui-même avait besoin de se nourrir pour pour grandir et enfin pouvoir se libérer le jour opportun.

Après 7 ans d'enfermement au cours desquels Cabba avait vécu maintes et maintes aventures, le point de présence du démon perturbateur de temporalités au coeur de la flamberge s'était métamorphosé en quelque chose d'effrayant... Une réelle calamité qui ne réclamait qu'une chose : sortir de là. Tout au long du périple du prince de Sadela, il se nourrissait de ce qui l'environnait de près ou de loin, en passant par la terrible énergie d'Auros, de l'alliance maléfique, de l'empire Cold, des guerriers du jeu du diable et de tous ses compagnons d'armes.  Autant dire que le mélange créé ne pouvait être que destructeur...

La bête sommeillant au fond de la lame maudite avait donc décidé de se montrer ce jour-là et l'avenir de l'univers et de l'essence même de la temporalitè qui le fondait s'annonçait mal... Très mal.

Demigra avait refait surface parmi les vivants, cependant, n'étant qu'une portion d'âme, il ne pouvait passer à l'acte qu'en entrant à l'intérieur du corps du porteur de l'épée ensorcelée pour le contrôler et pouvoir mettre son plan à exécution. Le fantôme se faufila à l'intérieur de l'organisme du vainqueur du jeu du diable encore assommé en passant par ses narines. Une fois cela fait, ce qui suivit fut pour le moins impressionnant : des fissures se créerent le long du corps du pauvre saiyan. À travers celle-ci, une éblouissante lumière violette faisait surface alors que ses yeux désormais intégralement blancs brillaient intensément. Une aura mauve se forma à l'occasion d'une explosion phénoménale de ki qui rasa plusieurs villages aux alentours, causant même de multiples catastrophes naturelles tout autour du globe azurin. L'être qu'était devenu Cabba était assurément le plus puissant que toute dimension n'ait jamais connu, transcendant même la force des dieux de la destruction comme Auros.

"Ahahahaha ! Désormais, le plan d'action peut se mettre en place. Tout d'abord, rendons une petite visite à un vieil ami."

Un son extrêmement aigu se fit ouïr et la créature suprême disparu dans un flash de lumière aveuglante laissant derrière, rien qu'en se téléportant, un gigantesque trou noir qui avala toute la planète bleue et les astres environnants.

Mais où diable était-il passé ? Eh bien, la question ne se posait même pas : Coton City accueillait à nouveau leur pire cauchemar ! Et pour cause, Kaito, responsable de l'absence du démon pendant ces 10 dernières années, s'y trouvait. Rien que l'apparition du néo-Cabba ravagea la ville, tant sa présence était pesante. Comme prévu, le kaioshin débarqua assez rapidement pour tenter de s'opposer à l'inébranlable nouveau maître de l'infini... En vain.

"T... Tu le paieras..."

Il venait déjà de rendre son dernier souffle, après seulement un coup de son adversaire inarretable...

"On peut maintenant passer aux choses sérieuses."

L'entité maîtresse du monde claqua des doigts et d'un coup l'environnement autour de lui se perturba, comme déformé par son ultime pouvoir. En une fraction de seconde, on n'était plus à la même époque, mais bel et bien à quelques heures de l'affrontement entre Demigra et le duo Kaito-Zamasu. Il s'approcha d'ailleurs de ces derniers, saisissant d'une main la tête de chacun d'entre eux, avant de tout simplement les dématérialiser comme une boule de poussière sur laquelle on aurait soufflé. Après avoir transporté l'ancien Demigra hors de la zone de combat, il claqua à nouveau des doigts pour se retrouver cette fois-ci... à la fin du jeu du diable !

Il avait pour ambition d'utiliser ses nouveaux pouvoirs pour amplifier le sort précédemment lancé sur l'épée maudite afin de rendre son pouvoir actuel encore plus grand. Et alors qu'il s'apprêtait à le faire, quelque chose l'en empêcha... Ce monstre de puissance était clairement imbattable,  et le seul moyen de l'arrêter était de freiner en son fort intérieur et uniquement Cabba était en mesure de réagir de la sorte. Un combat l'intérieur s'opéra :

"Tu... Tu ne peux pas continuer à faire ça."

"Mouahaha ! Et qu'est-ce que tu comptes faire pour m'arrêter ? M'arrêter peut-être ? Toi, le minable petit être fragile qui m'a servi de mobilette pendant toutes ces années ? Écoute-moi bien Cabba, TU ES LE RESPONSABLE DE CE MASSACRE. Sans toi, je ne serais pas là, ces gens auraient survécu, ces planètes seraient toujours en train de tourner autour de leurs astres et rien de cela n'aurait eu lieu !"

"Non...Non... Je n'ai pas fait ça... Ce n'est pas moi... Pas de ma faute... Je n'ai..."

"Je te remercie ! Par ta naïveté et ton inconscience, tu m'as offert le plus beau cadeau : une deuxième chance ! L'occasion de renaître, l'occasion d'accomplir ce que j'avais commencé..."

"Ce n'est pas moi.... Ce n'est pas moi...CE... N'EST... PAS MOOOOOOOIIIIIIII !"

Une bombe d'énergie explosa à l'intérieur du corps du monstre, et d'un coup, il se mit à bouger difficilement cette fois-ci sous le contrôle du jeune saiyan. C'était le moment où jamais de prendre la bonne décision, il n'aurait pas une deuxième chance de prendre l'ascendant sur le prestidigitateur. Il fit alors un choix assez choquant...

On vit l'être suprême avancer doucement vers l'ancien Cabba qui venait tout juste de gagner le tournoi avant de... lui perforer le cœur avec une énorme lame de ki violette ! Une larme chaude vint humidifier la joue de celui qui allait d'un instant à l'autre perdre la vie, d'autres coulèrent des yeux de celui qui avait pris la décision cruciale. Tout de suite après, le corps inerte de l'ancien "lui" tomba à terre et la créature violette commença à se dématérialiser peu à peu avec en son fort intérieur un Cabba esquissant un sourire de fierté. Il venait tout simplement de se sacrifier en éliminant la version ancienne de lui-même. Ainsi, si celle-ci n'existait plus, lui-même ne serait pas de ce monde et donc tout cela ne se serait jamais produit..

Progressivement, les évènements se remirent en place : le combat entre le duo Kaito-Zamasu et Demigra se déroula alors comme prévu et l'histoire avait repris son cours normal. En somme, un sacrifice digne du héro qui aura sauvé l'existence de lui-même...
Contenu sponsorisé

 Secret Santa 2020 même si on est en 2021 Empty
MessageSujet: Re: Secret Santa 2020 même si on est en 2021    Secret Santa 2020 même si on est en 2021 Clock
 
Secret Santa 2020 même si on est en 2021
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UploadHero ] La Cuisine au beurre [DVDRiP]
» [UploadHero] Les Vieux de la vieille [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: RPG Alternatif-