Partagez
 

 Un temps que l'on ne peut se permettre de gâcher [Équipe 2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Yiraeiphae
Yiraeiphae
Autres Races
Autre / Ne pas divulguer Age : 20
Date d'inscription : 13/08/2020
Nombre de messages : 18
Bon ou mauvais ? : Neutre

Un temps que l'on ne peut se permettre de gâcher [Équipe 2] Empty
MessageSujet: Un temps que l'on ne peut se permettre de gâcher [Équipe 2]   Un temps que l'on ne peut se permettre de gâcher [Équipe 2] ClockLun 18 Jan 2021 - 15:39
Il est temps. La salle est enfin libérée de ses précédents occupants. Notre heure est venue. L'heure de mettre cœur, âme, et corps à l'épreuve.

Comment peut bien s'entraîner un humain pour devenir plus fort ? Et pour un saiyan ? Est-ce le même processus pour cette race grandement similaire d'apparence ? Quant à un démon, qu'en est-il ? Des questions curieuses. Idiotes ? Elles ne devraient pas être posées. Je ne crois pas qu'elles soient les bonnes.

Quel endroit étrange. Si grand. Si blanc. Si vide.



Est-ce que tout le monde est là ? Un simple mouvement me permet de me retourner pour assister à mes suivants. Draven, Dabra, Végéta. Lesquels d'entre vous m'ont-ils suivi jusqu'ici ? Lesquels d'entre vous ont-ils décidé de sacrifier une année entière de sa vie pour le bien commun ? Je suis entrée la première car j'entends mon esprit me crier sa volonté de me rendre aussi utile que possible. Aider, c'est là tout ce que j'ai. Aider, c'est ce pourquoi j'existe. Aider, c'est tout ce que je peux faire. M'a-t-on suivi en quête de ce même objectif ?

"Nous-y voilà. Le monde où le temps nous fait grâce de sa lenteur. Est-ce que ce temps sera suffisant ?"

Suis-je en train d'émettre du doute ? Si mes paroles laissent penser une chose pareil, je ne ressens aucun doute. Ma question est pour mes compagnons. Je suis sûre de moi. Nous avons du temps. Nous profiterons de chaque seconde ici. Je sais ce que j'ai l'intention de faire. Est-ce que les autres le savent ? Ont-ils une route de puissance sur laquelle ils souhaitent se jeter ? Ont-ils une simple idée de comment devenir plus fort ? Oui ou non, devenir plus fort ne sera pas suffisant de toute manière. Chacun d'entre nous devra évoluer à sa façon. On ne peut pas juste devenir plus fort. Il faut devenir... Meilleur. Il nous faut un entraînement parfait. Non... Pas forcément un entraînement. Je ne le crois pas. Plutôt... Un quelque chose que je n'arrive pas à visualiser... Quelque chose me pousse pourtant à me dire que je leur donnerai.

Prenant de l'avance sur le groupe, je m'avance plusieurs dizaines de mètres plus loin dans ce monde au temps altéré. Une fois une certaine distance atteinte je m'arrête enfin. Je me retourne vers ceux qui auront eu le courage d'entrer ici, avec moi.

"Le pouvoir n'est pas une chose que l'on acquiert facilement. Aussi ne puis-je vous l'offrir comme je l'aimerais tant. Pardonnez-moi."

Prise d'une étrange sensation, je lève l'une de mes grande mains vertes afin de pouvoir la regarder. Comme c'est curieux... C'est comme si je ne regardais pas ma main, mais... Autre chose. Je crois que le mot que je cherche n'existe pas vraiment. Ou alors, est-ce la combinaison de plusieurs mots ? C'est peut-être bien plus que cela.

"Cependant... Je ne saurais comment l'expliquer, mais c'est comme si je sentais que j'en étais capable. Je peux vous aider. Je crois que... Je peux vous donner ce dont vous aurez besoin pour évoluer au cours de l'année qui nous attends."

"Ce dont ils auront besoin" ? Enigmatique. Et déconcertant. Pourtant, je vais avoir besoin de la confiance de ces bonnes âmes pour au moins m'écouter jusqu'au bout. C'est important. Je le sens.

"Je vais avoir besoin de vous. Je vais avoir besoin de votre savoir. Un savoir qui réside en vous et qui ne peut-être connu de personne d'autre que de vous-mêmes. Je dois savoir... Je dois connaître vos intentions véritables. Je... Sens que je dois apprendre ce que contient votre cœur. Je dois pouvoir y voir clair."

Ce n'est pas une question simple. Serait-je capable d'y répondre moi-même ? Je pense que oui, mais puis-je en être sûre ? Je pense que non. Seulement, si il s'agit du cœur d'un autre... Des cœurs de ces hommes... J'ai comme l'impression que je pourrais bien être certaine de l'honnêteté de leur réponse.

"Dites moi, précieux guerriers. Dites moi ce que contient votre cœur. J'ai besoin de pouvoir y regarder comme je vous regarde."

Peut-être pourrais-je en faire quelque chose que je ne découvrirais que sur le moment.
Je compte sur vous, bonnes âmes.
Dabra
Dabra
Demon
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 13/09/2020
Nombre de messages : 12
Bon ou mauvais ? : Controversé
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Matérialisation Magique / Flammes Démoniaques / Sorcellerie Rémanente
Techniques 3/combat : Cape Swing / Impulsion Démoniaque
Techniques 1/combat : Crachat Pétrifiant

Un temps que l'on ne peut se permettre de gâcher [Équipe 2] Empty
MessageSujet: Re: Un temps que l'on ne peut se permettre de gâcher [Équipe 2]   Un temps que l'on ne peut se permettre de gâcher [Équipe 2] ClockLun 18 Jan 2021 - 18:34
La demoiselle d’ivoire à la robe verte se décida à pénétrer l’énigmatique salle d’entraînement promise par le prince Végéta, et ce à la suite du premier groupe. Nul doute n’était permis, parmi les différents défenseurs réunis ici, c’était elle qui en avait le plus sur le cœur. Sa réaction aux provocations du monstre à peau humaine dans l’engin de transmission précédemment trahissait le choc qu’elle avait vécu lors de leur combat… Mais elle ne se laissait pas abattre. Au contraire, elle montait d’elle-même au créneau pour faire changer les choses. Être habité d’une telle résolution, c’était sûrement ce qu’il y avait de plus admirable chez les mortels. Inspiré par son exemple, le diable ne tarda pas à entrer à son tour, invitant les autres guerriers à faire de même.

Un temps que l'on ne peut se permettre de gâcher [Équipe 2] Nv14

Tenant la porte derrière lui pour le prochain à les suivre, ses yeux jaunes se portèrent naturellement sur le paysage qui se profilait sous ses yeux. Ce n’était en rien une pièce. Non, c’était bien plus que ça. Rien qu’en passant son seuil, Dabra pouvait ressentir une déconcertante impression. De la magie ? Oui, de la magie sans aucun doute. Car ce qui se trouvait en face de lui ne pouvait exister dans aucun bâtiment quel qu’il soit. L’infini. Un infini d’une blancheur immaculée. Même le Paradis n’avait rien de tel ! D’aucun arriverait à la même conclusion que cette salle n’était ni plus ni moins qu’une autre dimension. Le démon s’accorda alors un regard à sa droite, puis sa gauche, pour y trouver les pièces à vivre. Ainsi, il était possible de se reposer sans même quitter cette curieuse dimension.

« Par les cornes de mes aïeux, je n’ai jamais rien vu de tel ! »

Curieux, le Roi d’En-bas descendit les marches pour rejoindre le terrain d’entraînement, comme pour tester la consistance de ce sol qu’on pouvait facilement confondre avec l’horizon lui-même. Mais à l’instant où son pied toucha ce dernier, ce fut tout autre chose qui interloqua le monarque. Un poids soudain s’imposa à lui, alourdissant considérablement ses épaules. Pour quelqu’un qui a beaucoup voyagé entre les mondes, il était aisé de deviner que cela était dû à la gravité. Elle était écrasante comparée à celle de la planète Terre, au moins dix fois plus importante d’après les estimations du démon, comparable avec celle de la planète Zoon, foyer du gardien ensorcelé Pui Pui. C’était d’ailleurs sur son sol que Végéta ci-présent le terrassa avec une facilité déconcertante, malgré cette gravité accrue, comme put le constater Dabra à travers la boule de cristal de son ancien maître Babidi. Ce fait d’arme prenait aujourd’hui tout son sens ! Si le mari de Bulma s’entraînait dans les conditions de cet endroit régulièrement, alors vaincre Pui Pui sur son propre terrain devenait un jeu d’enfant !

De même, une seule bouffée d’air indiquait au souverain que la pression de celui-ci était des plus faibles, peut-être équivalente au quart de la pression de l’air terrestre habituelle. Pour un démon pouvant respirer dans le vide intersidéral, ce n’était guère un problème, les habitants du Royaume Démoniaque ayant un métabolisme extrêmement proche de celui des Shinjins. Néanmoins, il en vînt à se soucier des problèmes que pourraient avoir ici ses compagnons. Une telle pesanteur et une telle pression de l’air pourrait venir bien vite à bout de leur détermination, ce qui était précisément la chose à éviter. Mais si le groupe de Kaïoshin avait pu tenir le coup un an, alors ils en seraient capables, eux-aussi. Ils avaient après tout Végéta parmi eux, visiblement habitué à tout ceci, et pourraient compter sur le soutien moral de Dabra.

Première arrivée, Yiraeiphae se tourna vers ses acolytes pour faire une bien curieuse déclaration, à laquelle le diable tendra une oreille attentive. Elle disait être capable, si ce n’était d’offrir le pouvoir, au moins d’aider à le fournir. Exprimant sa certitude d’en être capable, elle demanda en échange d’en savoir plus, sur chacun d’entre eux. De se délester de tout ce qui pesait au cœur de leur poitrine. Après tout, ils allaient chacun passer une année ensemble, et bien qu’une telle durée passe aux yeux d’un immortel comme un battement de paupière, cette durée était des plus conséquente pour les créatures du monde physique. Connaître les intentions et les besoins de chacun était vital pour avancer vers le bon chemin, c’est pourquoi le démon rougeâtre prit la parole d’une voix assurée.


« Protéger les faibles. Tel est le but que je me suis donné durant mon séjour au Paradis. En tant qu’ancien Roi Démon, les crimes que j’ai commis lors de ma première vie sont tout bonnement inqualifiables… C’est le constat auquel je suis arrivé dans l’au-delà. »

Marquant une pause, il repensait à son existence de débauche, qui plus tard s’était muée en un asservissement honteux aux ordres de l’une des plus horripilante vermine de cet univers. Aujourd’hui, y penser lui donnerait presque envie de vomir.

« Je ne peux obtenir le pardon pour le mal que j’ai commis… Mais c’est pour cette raison que je me dois de prendre les devants pour protéger les âmes des monstres comme celui que j’étais. Et pour cela… »

Le démon fit alors appel à sa magie pour invoquer dans le creux de sa main son sabre, l’Epée des Ténèbres, la pointe de la lame contre le sol. Plaçant ses deux mains sur le pommeau comme le faisaient les chevaliers des temps jadis, signifiant dignement sa volonté d’entrer en action, et son investissement sans faille à la cause qu’il défend.

Un temps que l'on ne peut se permettre de gâcher [Équipe 2] L118

« J’en ai fais le serment immortel auprès d'Enma : La force dont m’a fait don Zen’oh sera consacrée à défendre les sans-défenses et à châtier le Mal où que je le trouve, dussè-je périr pour faire régner la justice au sein de cet univers ! »
Végéta
Végéta
Saiyan
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 27/01/2019
Nombre de messages : 38
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Canon Garric // Super Vague Explosive // Energy Blade
Techniques 3/combat : Big Bang Attack // Gekiretsu Madan
Techniques 1/combat : Final Flash

Un temps que l'on ne peut se permettre de gâcher [Équipe 2] Empty
MessageSujet: Re: Un temps que l'on ne peut se permettre de gâcher [Équipe 2]   Un temps que l'on ne peut se permettre de gâcher [Équipe 2] ClockDim 31 Jan 2021 - 22:53
La salle de l'esprit et du temps... Cela faisait un bail que je n'y avais plus mis les pieds et c'est pour de bonnes raisons "techniques". Je me suis renseigné auprès de Dendé et les circonstances actuelles font que je peux accéder à cette salle de nouveau, sans crainte de rester enfermé ici.

Je ricane en croisant les bras, suite à la remarque de Dabra concernant l'endroit:

- Humpf! C'est clair que comparé à l'Enfer, ça fait sacrément blanc, lumineux et vide.
Méfiez-vous et tâchez de restreindre au mieux votre surprise et de vous concentrer sur autre chose.
C'est déjà arrivé que des personnes deviennent folles au bout de plusieurs jours ou semaines, avec ce paysage infini.
Aussi, évitez de trop vous éloigner: vous pourriez vous égarer et finir par mourir de faim.


Je ne sais pas vraiment si je dois "m'habituer" à ce rôle de vétéran, ni même si je dois le mériter, parce que je ne connais pas grand chose des personnes avec qui je vais m'entraîner.
Mais clairement, je vais me tenir tranquille et éviter de faire le fanfaron, parce que je n'ai clairement plus la puissance pour.

Je m'étire longuement, en me rapprochant de quelques armoires sur le coté:

- Est-ce qu'un an sera suffisant, pour affronter un dieu et sa clique? Clairement pas, mais ce sera toujours mieux que de rester les bras croisés à les attendre.
Si vous voulez, vous pouvez récupérer des tenues d'entraînement Saiyan dans cette armoire. Ne vous inquiétez pas pour la taille, elles sont aussi extensibles que résistantes elle ne gêneront pas vos mouvements.


Je montre en quelques phrases et signes les pièces à vivre, pour qu'ils ne galèrent pas à trouver eau, nourriture, salle de bains et literie; comme moi, ils devront apprendre à optimiser leur temps, pour utiliser au maximum l'année à venir.

Intrigué, j'écoute parler la "femme-plante" du nom de Yiraeiphae, ayant vraiment du mal à comprendre de quoi elle parler, semblant assez décalée du reste du monde et de ses considérations.
Cependant, parmi ses tirades, il y a quelque chose qui m'intrigue d'avantage et me blase pas mal sur l'instant: on doit vraiment discuter de ce genre de trucs maintenant? En quoi parler de nos intentions va pouvoir aider?

Toisant le roi des Enfers faire de nouveau son mea-culpa et prêter un serment stupide, me faisant secouer la tête en grognant, je m'avance vers lui, en donnant un léger coup du tranchant de la main sur son front:

- Hoy, les mots n'achètent rien, encore moins une conscience. Si tu tiens tant que ça à faire amende honorable, concentres-toi sur tes actes.
Si tu dis que tu seras sage oralement, mais que physiquement, tu massacres un chaton à coups de pieds, tu ne seras pas sage.


Je m'écarte doucement, en croisant les bras derrière ma tête, levant les yeux au ciel, réfléchissant longuement...
Sérieusement... à part m'entraîner bêtement, pour cavaler après ma puissance perdue et aller au-delà encore, je veux faire quoi?

- ... J'ai une famille à protéger et je les ai déçu trop souvent... Je suis revenu vers eux affaibli, dans une situation de crise dont je n'avais pas eu conscience... et maintenant, j'apprends que des êtres divins jouent avec les vies de plusieurs planètes et que même Beerus-sama y a laissé la vie...

Je soupire longuement en baissant la tête, avant de tourner la tête vers cette étrange équipe que je vais devoir "supporter" une année entière, choisissant d'y aller franco dès le départ, histoire de ne laisse aucun faux-semblant:

- Je veux recréer l'alliance ayant protégé la Terre des années durant. Je veux recréer les Z-Warriors, m'entourer de guerriers autant attachés que moi à cette planète, pour la défendre corps et âme, pour éviter que des dictateurs sanguinaires, des envahisseurs aliens, des cyborgs ou des démons anciens ne s'en prennent de nouveau à elle.
Je veux tout faire pour protéger cette planète où tout ce que je chérie s'y trouve.
Draven
Draven
Terrien
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 10/05/2019
Nombre de messages : 33
Bon ou mauvais ? : Neutre bon

Techniques
Techniques illimitées : Contre favorable
Techniques 3/combat : Cobra Clutch /// Disqualification
Techniques 1/combat : Ola public!

Un temps que l'on ne peut se permettre de gâcher [Équipe 2] Empty
MessageSujet: Re: Un temps que l'on ne peut se permettre de gâcher [Équipe 2]   Un temps que l'on ne peut se permettre de gâcher [Équipe 2] ClockMer 10 Fév 2021 - 4:54



Alors c’est ça la salle du temps? Grande et blanche? Bon après tout pourquoi pas, ça change des anciens rings, c’est nouveau, c’est jeune. Je prends soin de prendre ma veste sur le bras pendant que mes quelques compères discutent. L’humble Végéta nous faisant une petite visite du mobilier afin de nous présenter les lieux rapidement.

Une envie soudaine et sournoise me fait attraper une poire dans une coupole de fruits. Je commence à la manger en écoutant toujours mes collègues. Dabra semble plus motivé que jamais à en découdre et ne cesse de mettre en avant sa détermination à faire le bien. Yiraphae s’interroge sur l’histoire de notre groupe mais alors que j’allais lui répondre en jetant le trognon de poire à la poubelle Végéta intervint et je ne pus placer une seule parole jusqu’à ce qu’il parle de cette alliance fascinante.

J’aimerais tellement qu’il en dise plus. Des dizaines de questions me viennent en tête. Toutefois l’ambiance de cette salle et ma volonté de m’exercer pour défendre notre chère planète sont si intenses que je ne souhaite pas attendre une minute de plus.

J’avance donc vers le saiyan aux cheveux hérissés.

"Je serais ravi de faire partie de cette alliance ou du moins de pouvoir participer à sa création et sa prospérité! Cependant mon cher ami, mes sens du ring reviennent et il me tarde de pouvoir de nouveau m’entraîner!"

Ne prenant même pas un temps correct pour finir ma phrase que je m’élance déjà en marcel blanc pour des exercices plus que classiques Des petits étirements pour le dos, les jambes, les épaules et me voilà, je me jette en avant paume vers le sol pour compléter avec quelques pompes.

1…
2…
3…
4…
5…

Je claque des mains avant de retomber et continuer en rigolant.

"Ahah je n’ai pas perdu la main, je suis rassuré!"

13…
14…
15…

Et maintenant sur le petit doigt juste pour rigoler un peu plus. J’en finis enfin avec ces pompes inutiles et me retourne vers les autres le sourire aux lèvres.

"Ecoutez, je me doute que chacun d’entre vous est sûrement bien plus fort que moi, pauvre combattant terrien, MAIS sachez que je désire du plus profond de mon cœur progresser et que je ferais tout pour pouvoir défendre la Terre. Alors, qui veut commencer?"

Je me craque la nuque et les poings après cette proposition. J’ai besoin de connaître mes écarts avec eux. Nous devons tous cerner les points à améliorer durant cette année d’entraînement. Il ne faut pas perdre une seconde. Pardon Yiraphae mais sur ce coup-là je pense qu’il ne faut pas nous perdre dans des bavardages. Nous aurons une année complète pour en discuter alors profitons-en pour mettre deux ou trois mandales amicales auparavant.

"Tenez vous par exemple Dabra. Ça vous dit de vous échauffer? Vous et moi? Un petit combat amical pour débuter calmement. Ça vous tente? Je vous assure que je retiendrais mes coups ahahah!"

Je ne sais pas pourquoi j’ai choisi ce colosse rouge mais il faut bien commencer quelque part non? Et puis comme le disait ma très chère maman, c’est en combattant un homme qu’on apprend à le connaître!
Yiraeiphae
Yiraeiphae
Autres Races
Autre / Ne pas divulguer Age : 20
Date d'inscription : 13/08/2020
Nombre de messages : 18
Bon ou mauvais ? : Neutre

Un temps que l'on ne peut se permettre de gâcher [Équipe 2] Empty
MessageSujet: Re: Un temps que l'on ne peut se permettre de gâcher [Équipe 2]   Un temps que l'on ne peut se permettre de gâcher [Équipe 2] ClockMer 17 Fév 2021 - 23:13
L'un protège les faibles pour qu'on lui accorde un pardon.
Le suivant souhaite protéger sa planète pour ses proches qui y habitent.
Le dernier partage le souhait d'alliance du Saiyan, au nom du grand bien.



Je suis heureuse. Je suis satisfaite. Ces réponses sont appréciables. Acceptables. Justes. Aucun autre genre de réponse ne m'aurait été utile. Leurs dires et leurs émotions... Voici ce dont j'avais besoin. Je commence à y voir plus clair. Je commence à comprendre ce étrange sentiment qui m'habite. C'est encore flou, mais comme un artiste aveugle devant sa toile, je vais peindre notre futur les yeux fermés.

"Je vois. Avant que vous ne commenciez votre entraînement, j'aimerais vous remercier."
Pourquoi ?
"Ce sont les personnes comme vous qui donnent aux objets comme moi une raison d'exister."
Quelle est-elle ?
...
Je l'ignore encore. Mon esprit me dit que je ne vais pas tarder à le découvrir.

Je me sers de mes capacités pour décoller du sol et me mettre à flotter dans les airs. Je serais plus à l'aise, plus haut. Je ne souhaite pas les déranger. Il va leur falloir de l'espace. J'espère que de là haut, je saurais leur servir. J'espère que quand ils se reposeront, quand ils lèveront les yeux au ciel, ils me verront comme quelque chose qui veille sur eux.

"Entraînez-vous. Affrontez-vous. Ne cherchez pas l'amélioration. Cherchez l'unité. Vos énergies unies, vos relations, votre esprit combattif... Nourrissez m'en, guerriers de la Terre. Faîtes moi rêver d'un futur radieux pour ce monde, que je puisse vous donner les armes pour les réaliser."

En suis-je réellement capable ? Je l'ignore. Je ne crois pas que cela dépende de moi. Occupée à rêver, des visions que ces hommes m'apporterons, je ne serais que le forgeron de mes rêves et de leurs espoirs.



Bien. Ne tardons plus. Après tout, nous n'avons qu'une courte année devant nous. Je m'éloigne dans les airs. Gagnant rapidement distance, en hauteur et en énergie, je laisse mon instinct dicter mon corps sans réfléchir. Un dôme d'énergie d'abord transparent se forme autour de moi. La couleur du dôme s'intensifie, vire vers différentes teintes de bleu et se met à briller comme brille une pleine lune. A l'intérieur de cet œuf, mon corps s'endort. De cet œuf, l'énergie continue d'affluer. Elle se répand dans les airs sous la forme d'une multitude de branches partant dans diverse directions. L'une de ses branches atteint le sol dans une ligne droite et s'épaissit après y avoir planté ses racines.

L'horizon de nos trois précieux guerriers n'est désormais plus vide. La construction prenant la forme d'un gigantesque Yggdrasil d'énergie mélangeant le bleu et le blanc, j'espère avoir un impact positif sur leur moral tout du long de leur séjour en ce monde. L'humeur d'un homme est jouée de son environnement, n'est-ce pas vrai ? Mon corps s'étant endormi dans son œuf au cœur même de l'arbre, ma conscience n'a plus qu'à s'éteindre pour laisser place aux rêves.

"J'éprouve de la joie quant au fait de vous avoir parmi les héros de notre histoire. Je vous en prie, faites moi grâce de vos désirs les plus sincères. Vos rêves seront les miens. Tout comme... Ma volonté... Est vôtre."



Un temps que l'on ne peut se permettre de gâcher [Équipe 2] Yggdrasil__cosmic_elder_by_lord_naraku_dao3i38-fullview.jpg?token=eyJ0eXAiOiJKV1QiLCJhbGciOiJIUzI1NiJ9.eyJzdWIiOiJ1cm46YXBwOiIsImlzcyI6InVybjphcHA6Iiwib2JqIjpbW3siaGVpZ2h0IjoiPD02MTYiLCJwYXRoIjoiXC9mXC9lNjVkMWQzNC01YzNkLTQzZGQtODg3NC0xZWQ3MjQzMzM0ZDNcL2RhbzNpMzgtMGJiYWVmMzItYjRkOC00N2QxLTk1NGUtODhiOWNlNzhmZjg4LnBuZyIsIndpZHRoIjoiPD05MDAifV1dLCJhdWQiOlsidXJuOnNlcnZpY2U6aW1hZ2Uub3BlcmF0aW9ucyJdfQ
Dabra
Dabra
Demon
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 13/09/2020
Nombre de messages : 12
Bon ou mauvais ? : Controversé
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Matérialisation Magique / Flammes Démoniaques / Sorcellerie Rémanente
Techniques 3/combat : Cape Swing / Impulsion Démoniaque
Techniques 1/combat : Crachat Pétrifiant

Un temps que l'on ne peut se permettre de gâcher [Équipe 2] Empty
MessageSujet: Re: Un temps que l'on ne peut se permettre de gâcher [Équipe 2]   Un temps que l'on ne peut se permettre de gâcher [Équipe 2] ClockDim 21 Fév 2021 - 19:02
Le serment avait été énoncé.
Son âme immortelle y était liée depuis son prêt face au Roi du Poste Frontière, conformément aux désirs du plus profond de son cœur. En dehors de son honneur qui était en jeu, c’était son honnêteté et son envie de bien faire qui le poussèrent à le formuler, et à le refaire ici suite à la demande de la demoiselle végétale.

Mais le prince des Saiyans, lui, ne l’entendait pas de cette oreille et le lui fit clairement comprendre d’une tape sur le crâne, déstabilisant la posture droite du démon. Un peu gêné qu’on lui fasse la leçon, ce dernier fit une tête surprise, regardant le guerrier avec de gros yeux. Mais de toute évidence, Vegeta avait raison. Les mots de sont que vent. Ce ne sont pas eux qui changent quoi que ce soit. Concevant parfaitement ceci, Dabra écouta ce qu’avait à dire le vétéran. Quelle ne fut sa surprise en apprenant la mort du Dieu de la Destruction Beerus, dont la légende pouvait être entendu même depuis le Royaume des Démons. Bien qu’il était un dieu comme les Kaïoshins, le chat divin était réputé pour être probablement l’être le plus terrifiant de toute la création. Même depuis son trône de vice et de cruauté, même Dabra à son apogée savait qu’il ne lui arrivait pas à la cheville.

La menace que traversait l’univers était donc telle que même lui ne put la stopper. Cette pensée elle-même suffisait à donner des sueurs froides au monarque rouge. Vegeta aussi devait bien comprendre la gravité de la situation, mais il ne perdit pas son sang froid pour autant. Au contraire, il proposa de recréer une union de justiciers pour protéger la planète. Bien que le démon soit de tout cœur avec ce souhait, il était circonspect. Le groupe des trois Saiyans qui avaient mis en échec Majin Buu avait donc été séparé ?


« Un instant, Vegeta. Qu’en est-il de Son Gohan et de son père ? Nous aurons besoin de tous les bras disponibles pour lutter face à de telles menaces. Vos autres amis aussi seraient sans doute utiles. Auriez-vous perdu tout contact ? »

Il pensait là aux deux autres mortels qui les avaient autrefois accompagnés jusqu’au vaisseau de Babidi, un petit homme et un autre grand être à peau verte, qu’il avait pétrifié bien rapidement, certes, mais qui présentaient néanmoins un puissance plus que correcte. Mais connaissant un peu le caractère de Vegeta, ce ne serait finalement pas très étonnant qu’il se soit isolé d’eux. Du côté du Roi de la Terre, ce dernier semblait faire amende honorable de sa relative faiblesse en se montrant le plus avenant possible. Il était prêt à se relancer dans ce qui semblait être une carrière passée de combattant. Il souhaitait se débarrasser de sa rouille, et Dabra partageait lui aussi ce sentiment, se sentant affreusement affaibli depuis sa résurrection. C’est pourquoi sa proposition d’échauffement fut accueilli par un grand sourire de la part du diable.

Un temps que l'on ne peut se permettre de gâcher [Équipe 2] L0rt

« Parfa- »

Il se retourna vers Draven, s’apprêtant à lui répondre favorablement avant que la demoiselle chlorophyllienne ne prenne la parole. Elle comptait avant tout remercier les trois guerriers avant de prendre de l’altitude, s’exprimant de choses que le démon ne comprenait pas réellement. Son discours ressemblait étrangement à un au revoir. Elle n’attendait ni réponse, ni actes avant de passer à l’action dans une démonstration d’une grâce que Dabra jugea absolument stupéfiante. Devant ses yeux, elle se transformait en un magnifique arbre dont les branches occupaient la voûte céleste. Ne saisissant pas réellement la nature de ce spectacle. Était-ce là la magie blanche que l’on décrivait aux enfants démons pour leur faire peur ?

« Qu-Qu’est-ce qu’elle a fait ? »

Restant un bon moment pantois devant ce spectacle, il se rappela des derniers mots de Yiraeiphae et serra les poings. Cette scène ressemblait beaucoup trop à un sacrifice à son goût. Mais si sacrifice il y avait, alors le diable devait s’en montrer digne pour respecter ses rêves. Il se tourna alors vers Draven, en position de combat.

« Sire Draven, vous l’avez entendu comme moi… Il est temps pour nous de commencer cet entraînement ! »

Il attendit que le roi terrien se mette en position pour fléchir les genoux, ne le lâchant pas des yeux. Certes, Draven était un humain, mais il n’avait rien d’ordinaire comme le prouvait son accoutumance bien rapide aux conditions de la Chambre de l’Esprit et du Temps. Il ne fallait clairement pas sous-estimer l’homme derrière sa moustache et son air sympathique. Bien qu’amical, il s’agissait après tout là de son tout premier combat en tant que démon nouveau. Son orgueil avait été calmé par la paix du Paradis, et ne devait donc plus embrouiller son esprit autrefois si fier et sous-estimer ses opposants comme il l’avait fait avec Majin Buu.

Un temps que l'on ne peut se permettre de gâcher [Équipe 2] Tumblr_obsypuWitk1ua2wbgo8_400

« Heh… J’espère que je ne suis pas trop rouillé moi-même… »

Le Roi Démoniaque souffla longuement pour faire le vide dans ses pensées futiles avant d’entrer en mouvement, tapant le sol de son pied pour se donner de l’élan et réduire la distance entre lui et le terrien. Bien que le combat aérien et armé soit son domaine de prédilection, il resta au sol pour affronter Draven, suspectant qu’il ignorait le Buku Jutsu, et frappa de deux jabs rapides et peu puissants vers le chef de son adversaire. Après tout ce n’était qu’un entraînement contre un homme désarmé. Son Epée des Ténèbres serait clairement de trop, et cela permettait au démon de travailler son jeu de jambe et ses techniques de combat à mains nues.

Mais ses coups étaient indéniablement faibles, et permettait au diable d’enchaîner en baissant son centre de gravité. Ils n’étaient qu’une diversion pour balayer la jambe du Roi de la Terre sur le côté du genou d’un coup de pied circulaire sec. C’était simple, mais bien souvent efficace pour mettre quelqu’un au tapis sans trop l’abîmer. En revanche, ce genre d’enchaînement était bien connu de n’importe quel guerrier un peu sérieux, et il était indéniablement simple d’y répondre pour peu qu’on ait assez de puissance et de vitesse pour suivre la cadence.

C’était donc une simple mise en bouche que soumettait Dabra de Roi à Roi. C’était désormais à Draven de lui montrer ses propres compétences !
Végéta
Végéta
Saiyan
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 27/01/2019
Nombre de messages : 38
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Canon Garric // Super Vague Explosive // Energy Blade
Techniques 3/combat : Big Bang Attack // Gekiretsu Madan
Techniques 1/combat : Final Flash

Un temps que l'on ne peut se permettre de gâcher [Équipe 2] Empty
MessageSujet: Re: Un temps que l'on ne peut se permettre de gâcher [Équipe 2]   Un temps que l'on ne peut se permettre de gâcher [Équipe 2] ClockJeu 25 Fév 2021 - 19:52
Les serments se faisaient, les volontés s'exprimaient et tout le monde semble assez motivé à donner son maximum, ce qui est déjà un bon point de départ, je présume.
Je bloque cependant sur l'échauffement de Draven, qui semble tellement... moyen? Il compense clairement son manque de force "surnaturelle" par son enthousiasme à ce que je vois et en vrai, vu qu'il envisage un sparring avec Dabra, j'ai presque de la peine pour lui, vue la force que se trimbale le roi démon. Après, je ne sais pas comment a évolué la puissance de ce dernier, si elle a augmenté ou diminué, mais bon, au final, un démon contre un humain, la partie ne me semble pas vraiment équitable...

Je sursaute, avant de lever les yeux au ciel, pour voir Yiraeiphae se livrer à un étrange manège... Que... Elle fabrique quoi là?!?
Eberlué, je vois son Ki se déployer autour d'elle, prenant forme et s'étendant peu à peu, en un immense... arbre d'énergie?
Sa voix semble résonner dans ma tête et à l'horizon et elle semble bien s'effacer petit à petit de la réalité.

Perturbé par ce déploiement d'énergie, qui ne semble pas être là pour attaquer ou pour protéger, mon attention se reporte sur les deux combattant, qui commencent à s'échanger quelques coups.
Bon... Je fais quoi moi dans tout ça? La femme-plante semble être... littéralement dans son monde et ce n'est guère mon genre de faire un combat à trois; j'aurai plus tendance à bourrer un combattant hors du duel pour le remplacer face à l'autre...

Je hausse les épaules, avant de repartir dans le bâtiment central, récupérant quelques affaires, que ce soit des capsules contenant de vielles armures Saiyan ou quelques poids d'entraînement, notamment des brassards lestés à enfiler aux pieds et aux poignets.
Mine de rien, cet entraînement est assez efficace, malgré son coté archaïque et je ne vois pas vraiment ce que je pourrai faire de plus. Je dois surtout me remémorer tout l'entraînement que j'ai fait au départ, pour acquérir le Super Saiyan, même si je ne sais pas trop si un an ici sera suffisant. Clairement, je ne pourrai pas retrouver le stade du Super Saiyan 2 dans cette salle, mais ça ne m'empêchera pas de chercher à m'en rapprocher au maximum.

Soupirant doucement, avec un mélange de nostalgie, de remords et de regrets, en observant les vielles armures Saiyan, tellement semblables à celles portées à l'époque de l'armée de Freezer, je finis par secouer légèrement la tête et j'enfile l'armure, ainsi que des brassards lestés, devant m'y reprendre à deux fois, pour trouver des poids me convenant.

Tout en observant le duel entre Draven et Dabra, je fais quelques étirements, avant de commencer à pratiquer shadow-boxing, m'imaginant l'adversaire le plus retors que je puisse imaginer à ce jour: clairement Carot.
Me remémorant notre premier duel sur Terre, je l'imagine me fondre dessus, esquivant et ripostant, encaissant et contrattaquant.
Les poids me ralentissent pas mal et ça va clairement tirer assez vite sur mes bras et mes jambes, mais je compte bien retirer ces poids que quand ils me sembleront trop légers, pas l'inverse.
Contenu sponsorisé

Un temps que l'on ne peut se permettre de gâcher [Équipe 2] Empty
MessageSujet: Re: Un temps que l'on ne peut se permettre de gâcher [Équipe 2]   Un temps que l'on ne peut se permettre de gâcher [Équipe 2] Clock
 
Un temps que l'on ne peut se permettre de gâcher [Équipe 2]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Salle de l'Esprit et du Temps-