Le deal à ne pas rater :
Mangas Kazé : 2 achetés = 1 manga offert
Voir le deal

Partagez
 

 Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Epina
Epina
Demi-Sayen
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 12/11/2016
Nombre de messages : 329
Bon ou mauvais ? : Bon? Ou Alors...
Zénies : 110

Techniques
Techniques illimitées : Energy Blade / Crimson Blast / Instant Transmission
Techniques 3/combat : Spirit Sword / Crimson Flash
Techniques 1/combat : Final Flash

Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum] Empty
MessageSujet: Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum]   Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum] ClockMar 22 Déc 2020 - 1:19
Le groupe apparut dans la salle de contrôle du QG de surveillance, là où s’était trouvé bien plus tôt le Général qui avait cherché à établir une défense de la planète -pour le résultat que l’on connaît-.
A côté d’eux, surpris. Un seul membre de la hiérarchie était présent, et visiblement dans une crise de panique quitta la pièce avec un regard ne laissant aucun doute sur l’absence de sang-froid. Epina ne chercha même pas à le stopper.

D’un doigt, il pointa alors un couloir.
“Tu prends à droite, puis tu suit le couloir, troisième porte à gauche, y’a un escalier. La porte est verrouillée mais je pense que tu as de quoi l’exploser sans difficulté.”

Soudain, une déflagration retentissa à l’opposé, là où justement le membre du staff était partie.
Epina se retourna en direction du bruit et put voir un nuage de poussière tandis qu’il entendait une partie du bâtiment s’effondrer.
“Part, maintenant!” Ordonna t-il alors en regardant à peine le Saiyan qui était désormais dans son dos. Tout en prenant alors un fourreau qu’il prit sur son dos. Visiblement quelqu’un lui avait apporté son épée sans qu’il ne s’en aperçoive plus tôt dans la journée.
Commençant à marcher dans le couloir, il aperçut alors enfin le responsable de la destruction d’il y a quelques instants, un robot à l'œil unique rouge qui semblait justement l’attendre à l’autre bout du couloir. Le ciel était visible sur le robot car le bâtiment n’existait pour ainsi dire plus du tout derrière le robot… Et c’était l’endroit où il y avait encore une heure, un grand nombre de Saiyans blessés reposaient.

“Je suppose que tu es en partie responsable de tous les miens tués au cours des derniers instants non? Je suis Epina, Général de l'Armée Saiyan... Et toi?”
Cabba
Cabba
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 30/01/2018
Nombre de messages : 231
Bon ou mauvais ? : Je défendrais ceux qui en ont besoin.
Zénies : 1600

Techniques
Techniques illimitées : Distorsion Kick / Gravity Break / Garrick Cannon
Techniques 3/combat : Dimensional Impulse / Energy Shield
Techniques 1/combat : Big Bang Cannon

Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum] Empty
MessageSujet: Re: Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum]   Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum] ClockMar 22 Déc 2020 - 15:05
"Comment—"

Voilà qu’une fois encore, d’autres savaient des choses qu’il ne savait pas.

"Vous devez confondre avec une autre personne—"

Voilà qu’une fois de plus, ce monde se moquait éperdument de lui.

"— vous et moi ne sommes même pas du même univers !"

Déconcerté par la familiarité du général à son encontre, Cabba fut encore plus surpris lorsque ce dernier mentionna l’épée dimensionnelle qu’il portait dans son dos. Il affirmait avec certitude que cette épée avait servi à ôter la vie de quelqu’un… Si ce n’était celle du prince Vegeta, de qui d’autre pouvait-il bien parler ? Il ne pouvait s’agir que de ce renégat qui s’était mis en tête de répandre la discorde entre les univers, c’était certain, il ne reculerait devant rien pour mener ses plans à bien, pas même tuer de sang-froid toutes les vies innocentes sur son chemin.

Mais voilà qu’en réalité, il était question d’un tout autre évènement.

Demigra ? Le Jeu de Demigra ?
Il aurait été tué lors d’un massacre ? Il serait revenu à la vie ensuite ?
Quand ? Et surtout : pourquoi ?


Le défenseur secoua la tête de droite à gauche, déterminé a ne rien accepter de ce qu’il venait d’entendre. La perte de sang et de ses proches devait avoir affecté l'esprit du général Epina et sa perception des choses, l’amenant à se méprendre sur celui qui lui avait sauvé la vie. C’était la seule raison logique à toute cette histoire, peut-être que le temps passé à l’intérieur du pod de régénération était insuffisant…

"Nous ne nous connaissons pas, je ne vois pas de quoi—"

Mais il ne put même pas protester qu’une main fut fermement mise sur son épaule et qu’il sentit son corps être soudainement propulsé à des centaines de milliers de mètres vers l’avant, d’une façon bien désagréable pour quiconque n’avait jamais connu de Transmission Instantanée, à travers l’espace-temps.





"— vous parlez !"

En moins d’une seconde, ils étaient revenus en plein cœur du danger, là où Cabba avait décidé de ne plus jamais revenir. En dehors du quartier général d’observation, la superbe capitale de Vegeta était désormais tombée en ruines, mais la plus grande partie des forces restantes se trouvaient en direction du colisée au nord de leur position. La lumière du jour l’éblouit brusquement, et il fit apparaitre une protection d’énergie autour de lui afin de se prémunir d’un quelconque danger.

"Tu prends à droite, puis tu suis le couloir, troisième porte à gauche, y’a un escalier. La porte est verrouillée mais je pense que tu as de quoi l’exploser sans difficulté—"

"Cessez !!" hurla-il, avec tant de violence qu’il fut consterné de devoir manifester aussi ouvertement son mécontentement. Son aura était si perturbée que sa forme, pourtant limpide, semblait être devenue d’un seul coup clairement menaçante.

C’en était trop ! Peu importe ce qu’il avait à lui dire, cet homme refusait d’en tenir compte, les ramenant au beau milieu du champ de bataille comme si de rien n’était et prenant des décisions pour lui à sa place. Il avait beau être bien intentionné, n’avait-il donc aucun recul sur la situation ?! Mais les environs étaient déserts, avec bien trop peu de personnes encore en état de sortir de leurs abris... Le Dieu-Empereur et le Démon du Froid qui l’accompagnait semblaient s’être dirigés vers le désert, où il avait rapatrié le général quelques temps plus tôt, ce qui ne manqua pas d’intensifier ses inquiétudes.

Qu’avait-il bien pu se passer, pour que l’impassible Auros décide de passer à l’action en détruisant la grande majorité de la population saiyan de l’univers 7, laissant derrière lui une couronne sans défense ? C’était sûr, cet Epina avait un rôle à jouer dans l'emportement brutal du Destructeur. N’avait-il pas défié et vaincu un de ses commandants, pendant l’audition dans la salle du trône ? Bien entendu, la perte d’un de ses meilleurs généraux devait avoir déclenché sa colère… Une colère qui n’était pas sans conséquence, mais était-ce seulement tout ?

Non. Depuis le début, les saiyans de l’univers 7 n’avait pas cherché à savoir ni à comprendre ce qui avait poussé le Dieu de la Destruction de l’univers 13 à intervenir sur leurs terres comme il était intervenu. Ils s’étaient sentis dans l’obligation de rejeter ses conditions, de réagir de toutes leurs forces, de faire valoir leur besoin de violence.

Incapables de rester à leur place.

S’ils n’avaient pas eu recours à la violence d’emblée…
S’ils avaient cherché à engager les négociations…  


Ils seraient encore là pour pouvoir défendre leur fierté.

"Tout cela, c'est de votre f—"

Mais la puissance de la déflagration l’emporta sur l’intensité de son reproche, faisant s’écrouler les quelques murs de la pièce dans laquelle ils avaient été transportés. A travers l’épais nuage de poussière soulevé par la collision, il pressentit l’énergie de Epina monter en puissance, mais il ne ressentait aucune autre force, hostile ou non, dans les alentours. Qu’avait-il vu ?

"Pars, maintenant !" l’entendit-il crier, comme s’ils étaient éloignés de plusieurs dizaines de mètres.

Une seconde détonation se répercuta ensuite dans tout le bâtiment, et une des façades s’effondra alors, lui permettant de trouver une échappatoire vers la direction qui lui avait été indiquée. Que pouvait-il faire de plus, de toute façon ? Au fond de lui, un désir déraisonnable faisait rage. Un désir violent de tout faire disparaitre avec lui. Mais de quoi aurait-il l’air, s’il ne suivait pas les recommandations qu’il avait donné plus tôt ?

"S’enfuir comme un lâche. Voilà tout ce qu’il me reste à faire..."

Non. Pas comme un lâche. Pas comme un lâche, mais comme quelqu’un qui devait, peu importe les moyens, rester en vie.
Rellum
Rellum
Cyborg
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 27/08/2017
Nombre de messages : 487
Bon ou mauvais ? : Idéologique
Zénies : 1660

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Barrière cinétique / Hologramme
Techniques 3/combat : Idéologie / Distorsion
Techniques 1/combat : Insignifiance

Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum] Empty
MessageSujet: Re: Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum]   Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum] ClockMar 22 Déc 2020 - 18:26
Le brillant docteur d’acier se tient fièrement, debout, dans le cockpit aux côtés de l’un de ses gardes héra supérieurs créé semi-génétiquement en train de conduire le fourgon-scientifique. Celui-ci, bien armé et protégé, sillonne haut les cieux à traquer les impudents autochtones qui tentent soit de se rendre à la station spatiale la plus proche, soit de construire des barricades de fortune en guise de protestation, soit de s’entretuer pour diverses richesses, bref ceux qui refusent de se soumettre. Malgré leur fulgurante baisse de population, les sayan restent très bruyant et voyant. Leur stupidité ne cessera jamais de surprendre le fils de Willow après tant d’années à observer leur singerie.
 
Le radar détecta, non loin du port galactique local, une petite poche de résistance qui repousse avec ardeur les troupes du seigneur Freezer avec de francs barrages de kikoha, les uns se relayant avec les autres afin de maintenir le flux destructeur constant. Une défense relativement efficace, mais sans conte l’épée de Damoclès qui se positionne au-dessus de leurs coordonnées exactes. Tenant compte d’important paramètre tel que l’altitude, la gravité, le vent et diverses interférences, le cargo largua une gerbe enflammée d’un bleu profond directement sur les renégats. Ces derniers, surpris d’un tel bombardement, n’eut guère le temps d’esquiver et encore moins de répliquer. Malgré la différence de hauteur, le cyborg entend avec satisfaction les cris de douleur suivit de gargouillis infâmes évocateur d’une fin bien méritée. Rellum se sens chanceux d’avoir sut récupérer du génome de tyrionnis afin d’en faire un napalm d’une puissance ravageuse jusque-là inégalée.
 
Rellum n’eut que peu de temps pour s’enorgueillir, puisqu’un bip retentissant indiqua sur les scanners la soudaine présence d’un haut pic de puissance dans un bâtiment proche. Intrigué, le géant de métal se pencha et analysa avec célérité les données fournies. La ou les personnes qui sont apparues ne sont pas des êtres de bas rangs, et donc ne doivent quitter la grande rouge sous aucun prétexte. Se retournant tout en faisant un geste vindicatif de la main, le maître de la science ordonna la sentence.
 
"Missile catégorie Solaire. FEU !"
 
Bien qu’il sache que c’est le seul projectile qu’il possède de ce modèle à bord et qu’il est probable qu’elle n’abatte pas la cible, elle restera idéale pour déloger cette intrigante activité tout en balayant les indésirables. Le missile remplit d’une étrange mélasse orangée fut largué, puis fusa à une vitesse inouïe contre la bâtisse ciblée. Un impact, un instant de silence, puis une explosion aux teintes crépusculaire dévora chaire et béton pour ne laisser qu’un vaste terrain vague. La première phase est terminée, il est désormais temps d’initier la seconde.
 
"Continuer de purger les rebelles, je vais résoudre ce problème."
 
Dit-il avant d’ouvrir une porte-hublot et se bombarder en plein milieu de la zone récemment ravagée. Le colosse atterrit dans un grand fracas qui leva une épaisse volute de poussière dont les grains gardent encore des traces de brulures ardentes. Quelques secondes fallut pour que cette brume acide ne s’estompe révélant, à la débouchure d’un couloir qui fut relié à la structure désormais volatilisée, une silhouette aux cheveux hérissée, à l’armure générique et laissant apparaître le manche d’une arme blanche. L’androïde put presque croire à un amalgame de Son Goku, Vegeta et Trunks bien qu’il sache cela impossible. De toute manière, les sayans sont tous les mêmes ; des barbares parasitaires. Néanmoins l’aspect de celui-ci parut étrangement familier, cela se confirma lorsque la lumière environnante révéla enfin l’identité du prétendant.
 
Epina. Le fameux général des forces armées sayans et celui qui a, il y a peu de temps, survécu au courroux du seigneur Freezer. Le macaque lança un regard accusateur et se présenta sans créer de surprise. Malgré sa haine viscérale pour cette sous-race, Rellum est quelqu’un qui respecte l’étiquette ainsi que l’échange sociale. De toute manière il est d’humeur badine aujourd’hui, autant continuer sur cette lancée.
 
"Enchanté, je suis le docteur Rellum, scientifique en chef de l’armada Cold. Je suis flatté de votre considération à mon égard, mais la majorité de la régularisation de votre espèce est à remercier au seigneur Auros. Je m’occupe humblement de nettoyer les tâches récalcitrantes qui refusent la magnanimité offerte par le dudit dieu de la destruction. Dommage que vous ayez manqué votre unique chance de rédemption à l’arène."
 
Dès lors, le cyborg se mit en posture de garde martiale très proche de celle d’un mélange de celui d’un boxeur et d’un catcheur. L’automate sait que celui qui se dresse devant lui n’est pas un de ces amateurs locaux, ceux mises uniquement sur la force brute, mais un guerrier aguerri dont l’art de la coupe est très affiné. Deplus, Rellum se doute que cette menace-ci sache user d’une quelconque forme de téléportation dût à sa soudaine apparition sur les scanneurs du vaisseau. Sans parler d’une puissance bestiale dorée enfouie prévenue par le roi Artic.
 
De la considération ? Probablement. De la crainte ? Nullement. Un mépris total pour cet abject avatar d’une espèce qui n’aurait jamais dût quitter la boue originelle ? Certainement !
Epina
Epina
Demi-Sayen
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 12/11/2016
Nombre de messages : 329
Bon ou mauvais ? : Bon? Ou Alors...
Zénies : 110

Techniques
Techniques illimitées : Energy Blade / Crimson Blast / Instant Transmission
Techniques 3/combat : Spirit Sword / Crimson Flash
Techniques 1/combat : Final Flash

Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum] Empty
MessageSujet: Re: Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum]   Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum] ClockMar 22 Déc 2020 - 22:26

Ainsi, ce robot était apparemment le Scientifique en chef de l’Empire Cold, une grande ponte qui très certainement était régulièrement dans les affaires des lézards. Quelqu’un donc potentiellement dangereux et surtout avec une certaine confiance de la part des Monarques de l’Empire, et qui avait pris le temps de se présenter avant de se mettre dans une curieuse posture de combat. Soit il ignorait la puissance que le Saiyan avait en lui… Soit il était un des gros morceaux de l’Empire.

Mais tout cela, Epina s’en moquait.

“Mauvaise présentation.”
Dit-il simplement, en commençant à lentement s’avancer en direction de son adversaire. Son regard fixant le robot sans cligner une seule fois des yeux, les traits serrés et sa fureur palpable.
“Voilà qui tu es: une ordure de plus sur ma route.”

Sa main vint se porter vers l’arme qui portait dans le dos, la dégainant dans un tintement métallique audible pour le serviteur des lézards.
“Je savais que l’Empire tenterait de profiter de la situation, toi et tes maîtres sont vraiment prévisibles.”

Tenant désormais l’épée dans une main, l’énergie autour du Saiyan se mit à lentement augmenter tandis que le sol se mettait à trembler, les murs se fissuraient tandis que les cheveux du Saiyan se mirent à légèrement flotter vers le haut, une aura doré commençant à l’entourer.
“Tu tombes au bon moment, un défouloir est exactement ce qu’il me faut.”
Dit-il alors en arborant un rictus désormais furieux
“Tôt ou Tard de toute manière nous nous serions croisé, l’Empire Cold sera détruit de ma main, question de principe… Mais désormais…”
Sa transformation s’acheva, dans un éclatement de lumière, les murs repousser sur les côtés et continuant de flotter dans les airs, tournoyant désormais autour du duo avec Epina en centre de la Tornade qui commençait à s’élever là où s’était trouvé le bâtiment quelques instants plus tôt.
“C’est personnel.”

L’énergie du Saiyan continua cependant d’augmenter, des éclairs commençaient à parcourir son corps… Puis il apparut juste devant le robot, dans un prodigieux sprint de vitesse, l’épée prête à s’abattre sur le Scientifique.
"CRÈVE!"
L’épée s’abattit, bloqué par le robot, le site sur lequel ils se trouvaient cependant sembla exploser par l'émanation d’énergie pure et le Saiyan força pour tenter d’abattre la lame de son adversaire… Son corps arborant désormais le Super Saiyan 2.
Intéressant.



Rellum
Rellum
Cyborg
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 27/08/2017
Nombre de messages : 487
Bon ou mauvais ? : Idéologique
Zénies : 1660

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Barrière cinétique / Hologramme
Techniques 3/combat : Idéologie / Distorsion
Techniques 1/combat : Insignifiance

Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum] Empty
MessageSujet: Re: Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum]   Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum] ClockMer 23 Déc 2020 - 11:53
Quelle futile idée que de penser, ne serait-ce qu’un seul instant, que quelqu’un avec une mentalité aussi décadente que celle d’un sayan puisse faire preuve d’un minimum de politesse. En avançant lentement vers l’entité de ferraille, le macaque démontra l’étendu de son arrogance en insultant son adversaire de déchet et de vil opportuniste. Quelle hypocrisie venant d’un membre d’une race qui a amplement profité par le passé des services du seigneur Freezer, et cela sans jamais le remercier et au contraire le trahir. Inutile de répondre à de telle balivernes qui n’a de sens que dans le cortex faible et tordu de ces chimpanzés.
 
Epina n’arrêta nullement son monologue dont le niveau de parole n’excède pas celui d’un gamin colérique, mais au moins cela reste toujours plus haut que celui de Broly en personne. Néanmoins si la déblatération est ridicule au possible, ce n’est pas le cas de la démonstration de puissance que le guerrier de l’espace propose. Sa manière de dégainer l’épée dans un tintement provocateur ne laisse planer aucun doute sur ses capacités en escrime, d’autant plus qu’il ne tient sa lame que d’une main car deux est d’un handicap consternant. L’aura lumineuse qu’il dégage devient de plus en plus éclatante à niveau que ses mèches de cheveux s’hérissent d’avantage, et que les décombre environnant le fuient.
 
Ce stade, Rellum l’avait vu, revu et combattu bien des fois : le super sayan. Une transformation qui image la colère débordante qui sommeille en chaque macaque spatial et qui, par simple corrélation, les plongent bien souvent dans une ivresse de rage infini. Rien de bien nouveau et encore moins surprenant. Néanmoins la tournure prit une direction inattendue lorsque la crinière dorée s’affuta d’un cran supplémentaire, que de la foudre émane du corps musculeux de la bête, et que son potentiel atteint un statut inédit.
 
*Oh … le niveau deux !*
 
A peine que cette pensée numérique eut le temps d’être émise, que l’épéiste fusa vers sa direction à une vitesse inouïe, l’arme traçant déjà un arc de cercle visant à le trancher en deux à l’horizontale. Une vélocité qui surprit l’automate qui eut à peine du temps d’ériger une barrière cinétique sphérique où la lame vint se planter avec vigueur. Le choc soudain vint même fissurer la protection fait à la va-vite, faisant frétiller de stupeur la lentille du docteur. Il a besoin de se ressaisir et recalculer la situation actuelle qui ne cesse de prendre de l’ampleur. Heureusement qu’il est plus performant que la fibre optique et la 5G réunis, afin qu’il puisse réfléchir à vitesse sup-luminique.
 
Tout en abaissant sa protection, le géant d’acier profita donc de la légère ouverture proposée par Epina pour frapper, d’un revers de main d’acier, la poigne de chair qui tient l’arme blanche, forçant cette menace d’être inefficiente pour un cours instant. Dans le même laps de temps, son unique iris cramoisie tissa un filet rougeoyant qui vint frapper la fosse cubitale du membre supérieure désarmé d’Epina afin d’éviter une quelconque forme de riposte. Et enfin, le bras bio-mécanique encore libre du docteur alla percuter avec férocité le torse du macaque, pile là où le seigneur Freezer avait déjà déchainé sa punition. L’honneur n’a que peu de sens du point de vue du scientifique, l’efficience est bien plus primordiale. Au mieux cela endommagera l’adversaire, au pire cela le fera reculer d’un bon mètre et blessera son ego.
 
Le cyborg fit de même et recula d’un léger bond, augmentant la distance qui sépare les deux protagonistes, ce qui est plutôt inhabituel de la part de Rellum qui privilégie énormément le corps à corps. Mais, c’est là que tout change, le savant d’acier est conscient qu’il détient quelques avantages majeurs dans cette confrontation. La seule problématique étant l’arme blanche qui offre une allonge qui dépasse l’imposante stature de l’être robotique, mais il saura trouver un moyen de compenser.
 
Toujours dans sa position de garde étrange, Rellum leva un doigt et vint tapoter le côté de sa tête, comme s’il martelait une oreille bien qu’il n’en possède visuellement pas. Même un esprit aussi peu développé que celui d’un singe peut comprendre le message. Il n’est pas difficile d’entendre au loin les cris de détresses et les râles d’agonie de la populace sayan provenir de toutes les directions. Le temps ! Le fourbe scientifique de rouages sait qu’il a tout le temps du monde pour gagner ce combat, contrairement à son antagoniste. Plus la confrontation durera, plus les civils seront mis hors d’état de nuire via la supériorité d’effectif de l’armada Cold et via l’inaction de leur général, et plus les chances que le docteur obtienne des renforts augmentent. Certes, cette problématique va accumuler l’ire, pourtant déjà bien présente, du sayan escrimeur augmentant d’avantage sa furie, mais la rage apporte autant d’adrénaline que de stupidité. Il y a encore un détail dans le lot qui met le scientifique en position de force, mais il est inutile pour le moment de le citer. Une pique devrait suffire à défavoriser Epina.
 
"Une belle preuve d’héroïsme, quelle tristesse qu’elle n’égale pas votre bêtise."
 
Sur cette insulte, le mastodonte de carbonite tira un rayon oculaire de semonce afin de titiller un cran supplémentaire son opposant. Néanmoins il reste sur ses gardes, inutile de se précipiter lorsque la logique veut que le raffiné surpasse le barbare.
Epina
Epina
Demi-Sayen
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 12/11/2016
Nombre de messages : 329
Bon ou mauvais ? : Bon? Ou Alors...
Zénies : 110

Techniques
Techniques illimitées : Energy Blade / Crimson Blast / Instant Transmission
Techniques 3/combat : Spirit Sword / Crimson Flash
Techniques 1/combat : Final Flash

Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum] Empty
MessageSujet: Re: Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum]   Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum] ClockMar 29 Déc 2020 - 17:18
Oui, il avait comprit le message du Robot, oui il avait vue que le Robot pouvait lui tenir tête, oui il aurait pu essayer de la jouer fine et de manière bien plus intelligente pour attaquer son adversaire.

Epina était un Hybride, un Demi-Saiyan. Il était capable de gagner en force quand il était en colère, et d’avoir une certaine approche plus intelligente que le commun des Saiyans, mais cela avait un certain désavantage. Peut-être que c’était génétique à tous les hybrides? Ou bien juste lui, mais il était bien plus prompt à céder sous ses émotions et réagir de manière intensifié aux stimulis.
Ici? La mort d’une grande partie de son peuple, la perte de ses amis, qui se rajoutait déjà à l’immense pression qu’il avait dû subir ces derniers jours.
Un Epina calme et rationnelle aurait très certainement contre-attaquer à la dernière attaque par une feinte, une attaque contrôlé pour limiter les dégâts et ainsi de garder le combat dans un certains périmètre avant d’ensuite chercher à démembrer son adversaire voir l’aveugler en ciblant l’oeil qui avait déjà prouvé sa dangerosité.
Mais ici l’adversaire de Rellum n’était plus rationnel, il se rapprochait désormais plus d’un Oozaru… Ou bien d’un certain Super Guerrier Légendaire.

C’est comme cela que le Robot put voir avec horreur la main libre de son adversaire lui faire face, paume directement vers lui… Et d’assister à la naissance d’une puissante déflagration qui, si elle touchait le serviteur de l’Empire Cold ou non, allait tout de même détruire tout un quartier qui était situé directement derrière.
Les yeux d’Epina était désormais entièrement blanc, à l’opposé du blast rouge qui sortit de sa main, une forme plus destructrice et ample que le Crimson Blast.

Le message n’était pas intentionnel, mais clair comme de l’eau de roche. Rellum faisait désormais face à un combattant qui n’avait plus rien à perdre, et qui n’avait plus la préoccupation de protéger les quelques survivants restants sur la planète.

Quand la fumée créée par la déflagration disparut, Epina était désormais à plusieurs dizaines de mètres au-dessus de l’endroit où avait débuté le combat, une main tenant toujours l’épée tandis que l’autre était en l’air… Et l’énergie s’accumulait devant la paume faisant face au ciel, avant de se transformer en plusieurs kikoha aussi petit qu’ils regorgeaient de force, tous fonçant en prenant différentes trajectoires vers le Robot, certains n’hésitant visiblement pas à traverser d’autres bâtiment de manière volontaire pour les faires s’effondrer, et d’autres partant dans le sol, avant de ressortir juste à côté du Robot. La puissance d’un Saiyan, plus résistant qu’une planète était désormais déchainé contre Rellum.
Rellum
Rellum
Cyborg
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 27/08/2017
Nombre de messages : 487
Bon ou mauvais ? : Idéologique
Zénies : 1660

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Barrière cinétique / Hologramme
Techniques 3/combat : Idéologie / Distorsion
Techniques 1/combat : Insignifiance

Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum] Empty
MessageSujet: Re: Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum]   Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum] ClockMer 30 Déc 2020 - 11:28
C’est certain, la vue du super sayan de niveau deux a grandement surpris le scientifique qui ne s’attendait pas à avoir à faire à autant de résistance. Comme d’ordinaire, la race sayan reste une plaie, et heureusement que le métallique les a suffisamment étudiés pour savoir comment les gérer convenablement. Premièrement il est bien conscient que leur puissance augmente selon leur niveau de rage, qui semble être naturel élevé chez eux, mais au dépit de la raison qui chute drastiquement. Deuxièmement bien que leur puissance dorée soit à considérer avec une attention toute particulière, elle consomme néanmoins l’endurance de leur propriétaire. Ce second défaut est clairement un avantage pour le cyborg qui est technologiquement supérieur et peut durer indéfiniment à plein potentiel. Grosso modo, plus le combat persistera, plus le macaque sera dangereux mais sera sur les rotules. La clé pour une victoire aisé sera de le forcer à gaspiller autant que possible ses ressources, mais le souci primordial de l’épée reste toujours à garder à l’esprit. Troisièmement et dernière, Rellum se doit d’éthnocider cette sous-race.
 
Visiblement sa petite pique concernant le manque cruel de jugeote de son opposant à fait mouche, puisque celui-ci tendit, avec une haine non dissimulée, son bras droit rayonnant d’une lumière rouge pétante. Le droïde ricana intérieurement de son génie et érigea à nouveau sa barrière cinétique, sauf que cette fois-ci il put le faire de manière sereine et optimal, contrairement à la première où l’urgence et la stupeur furent primaires. La vague écarlate fusa et s’heurta de manière brutale contre la sphère turquoise tandis que la périphérie de l’attaque alla ravager les infrastructures arrière. Des vies, alliés comme ennemies, furent réduire à néant imageant bien le côté berzerk du monstre.
 
Puis, la déferlante d’ire cessa, révélant un bouclier de force qui tombe en miette ainsi qu’un mastodonte d’acier encore bien prêt à en découdre. Ce dernier, se doutait d’une attaque surprise pour donner suite à cette diversion plutôt impressionnante, mais il n’en fut rien. En effet, le combattant simiesque avait pris de l’altitude et ne s’en cacha même pas vu l’imposante charge de ki qu’il s’apprête à relâcher. Sa main, tendu vers les cieux tel un prêtre implorant la lumière de le soutenir, libéra une multitude de boules énergétiques qui filèrent dans toutes les directions. A l’exception de ceux qui s’enfoncèrent dans le sol rouge de Vegeta, tous pointèrent le bout de leur zénith vers le cyborg qui analysa rapidement la situation. Il a déjà fait face à ce genre d’assaut qui est bien plus imposant que problématique, surtout pour un savant de sa trempe.
 
*Admire sinistre chimpanzé.*
 
Dans un premier temps, le cyborg se décala vers la droite avant d’éviter autant que possible d’être à l’épicentre de la salve. Cette simple action lui permet notamment de pouvoir s’occuper en priorité des attaques les plus proches et de s’occuper ensuite de ceux dont il s’est éloigné. Maintenant, la manière dont il se prend pour s’assurer de sa sécurité : quelques rayons oculaires. Oh, il est bien entendu impossible, même pour quelqu’un de sa prestance, de tirer sur chaque sphère incendiaire. Non, il est bien plus performant que cela, il tira sur des cibles bien particulières de manière tangente. Ainsi à chaque boulette frôlée, celle-ci va dévier et exploser entrainant une suite d’exploser en chaîne en emmenant dans sa fin d’autres de ses congénères. Depuis les airs, la seule que l’on peut apercevoir c’est de nombreuses déflagrations sans même savoir si une seule d’entre elle fut capable d’atteindre sa cible.
 
Rellum est brillant et il le sait. Mais il sait également que son égo prend des fois le dessus et néglige quelques détails, comme ces foutues orbes qui s’étaient enfoncées dans la terre rocheuse mais qui n’avait pas pour autant cesser d’exister. Celle-ci, dans un baroud d’honneur, sortir sous les sabots d’onyx du docteur et au moins trois d’entre elles éclatèrent sur la carcasse de titane, la noircicant et arrachant un râle de la part du scientifique plus vexé d’endommager. Inutile de rager pour si peu, et autant le montrer à son agresseur. De l’immense volute de fumée ocre, le colosse de métal surgit et se mit face à Epina à cinq bons mètres de distance tout en dépoussiérant l’un de ses avant-bras.
 
"Ingénieux, mais amplement insuffisant."
 
Et contrairement à ce que peu s’attendre le sayan déraillé, son opposant s’avança lentement en flottant vers lui tout en continuant de parler.
 
"Vous avez un potentiel monstrueux, qui ne demande qu’à être exploité à travers le cosmos pour le faire évoluer et prospérer. C’est bien dans ce but, que le seigneur Freezer vous avait donné une chance ultime à l’époque : prouver que votre sang n’est pas destiné qu’au chaos et au contraire qu’elle puisse œuvrer à un futur radieux."
 
Alors que Rellum monologua et s’approcha de sa cible, il projeta un hologramme de lui-même légèrement en avance, cachant l’original dans l’angle mort. Lorsque la copie fut suffisamment proche, elle tenta de choper le singe par le crâne, lui obstruant d’avantage son champ de vision. Bien entendu cela n’est qu’une diversion, et la riposte sera particulièrement vaine.  Pendant ce court laps de temps, l’original en profita d’une main de saisir avec fermeté la poignée du singe tenant l’épée en pressant sur l’articulation pour la faire flancher vers l’arrière. L’autre dextre alla saisir le dos de l’autre main du sayan et la tord pour que ses propres doigts se repli contre sa paume. Ainsi pas de vague énergétique cramoisi ni de pluie d’orbes téléguidées.
 
"Hélas, vous êtes vicié jusqu’à la moelle et ne méritez que l’extermination."
 
Toujours dans cette posture rapprochée, le geôlier de carbone frappa à répétition de ses sabots de jais contre les cuisses et le bassin de son prisonnier. Alors qu’il martyrise le sujet, il en rajouta une couche en tirant de sa lentille carmine contre le visage d’Epina pour que celui-ci reste tourmenter de toute part. Malgré sa carrure, le savant sait que son adversaire possède une portée tranchant supérieur à cause de son arme blanche, alors autant être au contact où son extension perd énormément en valeur. La stratégie, c’est la clé de la suprématie.
Epina
Epina
Demi-Sayen
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 12/11/2016
Nombre de messages : 329
Bon ou mauvais ? : Bon? Ou Alors...
Zénies : 110

Techniques
Techniques illimitées : Energy Blade / Crimson Blast / Instant Transmission
Techniques 3/combat : Spirit Sword / Crimson Flash
Techniques 1/combat : Final Flash

Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum] Empty
MessageSujet: Re: Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum]   Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum] ClockMer 30 Déc 2020 - 14:04
Le Saiyan commença à hurler, visiblement de douleur sur la pression exercée sur ses mains, et semblait ployer sous les coups de sabots métallique du scientifique-combattant. Sa lentille rouge continuant d’attaquer le visage et on aurait pu penser que le Saiyan se retrouvait désormais dans une situation sans véritable issue…

Jusqu’à ce qu’il se mette à sourire presque amusé, les coups de sabots cessant visiblement de faire effet, ou avaient-ils eu un effet pour débuter? Les rayons oculaires le touchèrent désormais sur le visage sans qu’il ne semble être véritablement gêner, et le seul endroit où il dut véritablement forcer fut pour repasser ses mains en positions de force, d’un mouvement rapide, ses deux mains vinrent glisser des prises de son adversaire… Avant d’aussitôt attraper les bras du Docteur. Le Saiyan utilisa alors sa tête -littéralement- et envoya un puissant coup venant se fracasser sur le visage -si on pouvait parler de visage- du Robot, le choc réussissant à très légèrement commencé à fissurer le verre protecteur de l'œil rouge de Rellum.
Le Saiyan plaça alors ses pieds sur le corps du Docteur, comme jadis un Prince l’avait fait sur un obèse Androïde blanc, et il tira… Sa main droite venant libérer la main gauche du Robot avant de venir saisir la main opposé.

Et en une petite seconde, le membre s’arracha et le Saiyan repartit en arrière, tenant désormais dans ces mains le bras droit de Rellum qu’il commença à méticuleusement écraser jusqu’à ce que l’amas de métals ne fut plus qu’une petite boule tenant dans la paume de la main droite du Saiyan qui se referma sur elle… Avant que le Saiyan ne reparte agressivement à l’attaque, poing droit avec les restes de métal toujours dedans, prêt à décocher un coup de poing gonflé d’énergie rouge.
Rellum
Rellum
Cyborg
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 27/08/2017
Nombre de messages : 487
Bon ou mauvais ? : Idéologique
Zénies : 1660

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Barrière cinétique / Hologramme
Techniques 3/combat : Idéologie / Distorsion
Techniques 1/combat : Insignifiance

Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum] Empty
MessageSujet: Re: Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum]   Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum] ClockJeu 31 Déc 2020 - 14:03
L’être pathétique, qui ose se faire saluer par ses vils congénères comme un générale, fait désormais bien plus office d’un simple pantin désarticulé. A chaque coup de sabot, la chair de ses cuisse meurtrie depuis de plus en plus tordues et endolories. A chaque pression de doigts métallique, les os laissent échapper des sons de craquements de mauvais augures. A chaque tir de rayon oculaire, le visage ensanglanté du preux sayan devient difficilement comparable à celui d’un être vivant. Cela fait maintenant quelques secondes que le pauvre diable de Vegeta se fait rouer de coup à une cadence infernale. A ce rythme il sera difficile d’offrir comme promis la tête du futur défunt si celui ressemble plus à un vulgaire tas de muscles en lambeaux imbibé d’hémoglobine.
 
Oui Rellum est amplement satisfait de ce scénario qui le propulse petit à petit vers une victoire décisive. Mais alors quel est ce sentiment de frustration qui viens perturber cette parfaite histoire ? Il sait qu’il va l’emporter haut la main, alors qu’est ce qui viens briser sa bonne humeur ? C’est sans nul doute, qu’à travers le liquide rouge abondant du macaque, il peut déceler l’esquisse d’un sourire provocateur. Le monstre apprécie ce qui est en train de se dérouler. L’odieuse population sayan frôle le zéro pour cent, leurs leaders spirituels ont enchaîné les échecs cuisants, leur planète est annexée avec une aisance accablante, et il va aller rejoindre son engeance en enfer. Avec ces circonstances apocalyptiques, le macaque rigole. Des guerriers illuminés, c’est bien pour cette raison que le savant de titane ne peut tolérer leur existence. Et de le mettre en rogne.
 
*Chien arrogant !*
 
Et alors que l’être robotique voulut en finir de cette vaste mascarade, l’inattendu se produisit ! En effet, peut-être est-ce parce que les morceaux d’os fragmenter des poignées lui permirent de gagner douloureusement en fluidité ou dût à une puissance forcené raciale, ou sans doute les deux options cumulées, mais Epina se libéra de son geôlier. Il aurait pu ainsi en profiter et porter des dégâts critique à son adversaire de titane, mais le vandale laissa plutôt parler sa bestialité et proposa un duel de force. L’enragé chopa les bras d’acier de manière grotesque en usant des siens, ce qui implique un détail crucial sur le quel nous reviendrons plus tard. Pour le moment la saleté de chimpanzé ose défier le héraut de la technologie avec uniquement de la puissance brute, malheureusement pour lui le fils de Willow possède des atouts atypiques.
 
Il est supérieur à cette chienlit, c’est pourquoi il fait appel à son idéologie ancré au plus profond de son être. Dès lors, des gerbes de foudres fuchsia zigzaguèrent le long de la carcasse de l’androïde et allèrent mordre avec un appétit abyssal chaque parcelle de peau en contact avec l’acier. L’électricité affamé s’incrusta dans les pores et déchirèrent puis brulèrent chaque tissu avec avidité. Les macaques sont têtus et ne relâchent jamais leur prise, une ténacité qui devient désormais une malédiction purgative.
 
Et malgré la tournure qui devient catastrophique pour le général sayan, ce dernier continue de déchainer sa rage sans fin en flanquant un véloce coup de boule contre l’orbite carmin du docteur. Hélas, cette action qui défie la logique porta son fruit et parvient à craqueler une bordure de la lentille. Tout en lâchant un râle, le cyborg réagit et riposta en usant une énième fois son tir oculaire, mais cette fois-ci il cibla un point précis de la tempe droite afin d’accélérer le flot sanguinolant. Œil pour œil. Par la même occasion cela cramera, via la foudre salvatrice constante, le front de l’offensant.
 
Tout s’est découlé rapidement, et finalement cela va dans le sens du scientifique en chef. Etrangement Epina semble l’avoir compris dans un élan de lucidité, et mobilisa ses deux membres supérieurs pour saisir avec brutalité le bras droit de l’automate puis tira en usant toute sa satané monstruosité. Et malgré l’idéologie foudroyante encore active, malgré la perfection cybernétique, malgré l’agonie, l’extension métallique commence à se disloquer sous le regard souffrant et stupéfié du cyborg. Ce vil orang-outan souhaite absolument récupérer un os à ronger et avec lequel parader peu importe les risques qu’il encoure. Qu’il en soit ainsi !
 
"Tu veux un nouveau jouet ? REPREND DONC L’ANCIEN !"
 
Back-forshadowing:
 
D’un geste d’une précision chirurgicale, Rellum enfonça d’un coup d’estoc l’objet tranchant dans les jambes de l’ancien propriétaire. La lame perfora les muscles saillants en se logeant exactement entre les tibias et les péronés. Quelle ironie que l’extension de forge se retourne contre son maître, mais c’est encore pire lorsqu’en prime elle le fasse souffrir. D’un geste de poignée, le droïde fit un quart de tour avec la poignée ce qui en fit de même avec le reste de l’épée faisant craquer ou déformer la structure osseuse du malheureux. Par la même occasion, l’idéologie électrique se rependit à travers l’espadon et vint dévorer à travers la blessure béante.
 
Un prix considérable en comparaison avec ce qui va, hélas, tout de même arriver au docteur d’acier. Après tout ce que vient de subir le misérable sayajin, ce dernier parvint à arracher la totalité du bras droit du colosse mécanique qui hurla à en faire resonner la totalité de cette foutue planète. Le savant reçu une dose considérable d’adrénaline binaire et, tout comme son tortionnaire, fit un bon en arrière tout en retirant la lame cramoisie tandis que son armure de tonnerre se dissipe. Vexé, endolori, le tout avec une pointe d’humiliation, l’automate jeta de frustration l’épée vers sa gauche à plusieurs dizaines de mètre de là vers une destination dont il n’en a cure. Qu’est ce qu’il déteste cette race inférieure.
 
"Votre espèce est voué à l’extinction. Vous ne pouvez vivre !"
 
Ces mots passèrent bien au-dessus d’Epina qui commença, tel un gamin gâté, à malmener son récent trophée en le réduisant en miette et s’en faire un gant. Il est désormais inutile de communiquer avec cet individu qui n’a plus une once de raison, bien que cela fasse du bien à l’égo de l’androïde. Le niveau d’abomination de l’opposant est tel qu’il parvient encore à être debout. Les cuisses défoncées, les jambes récemment empalées et claquées, le visage en charpie, le corps quasi-complétement carbonisés. Et il est encore debout, et il s’amuse avec un bras désarticulé. Rellum préféra user de ce bref instant de répit pour soulager ses maux et cautériser sa plaie en usant de son précieux outil rétinien.
 
Chaque combattant termina ses préparatifs et se remirent en position de combat. Heureusement, le scientifique put se calmer en se cicatrisant et put à nouveau réorganiser ses pensées luminiques. Il sait que chaque mouvement adverse va l’auto-drainer d’hémoglobine et d’endurance de manière exponentielle, et c’est sans parler de son corps de chair fortement peiné qui peut craquer à n’importe quel instant et surtout au niveau des membres inférieurs. C’est littéralement un cadavre ambulant débordant d’ire simiesque. Le membre de l’armada Cold en a bien conscience, s’il attend et reste prudent il sera désormais victorieux haut la main … gauche. Oui, se défendre avec un seul bras restant est un handicap à de pas négliger, sans parler de la férocité sayan de niveau deux ainsi que sa capacité de téléportation à garder en mémoire. Mais Rellum a encore une carte ultime sous la manche qui abattra l’épée de Damoclès.
 
Comme prévu, le macaque chargea à toute vitesse, le poing ganté en avant et luisant d’une aura rouge meurtrière. Une agression féroce, mais d’une simplicité terriblement atterrante, mais autant en tirer un quelconque profit. Rellum leva comme précédemment un bouclier cinétique au reflet turquoise où la main rougeoyante s’abattit entrainant une nouvelle explosion leva une épaisse volute de fumée. La protection fit son office défensif et vola en éclat, au même instant le cyborg créa un hologramme conforme de lui-même le recouvrant totalement, à l’exception qu’il a désormais l’allure complément amoché et cabossé de toute part. Des gerbes d’étincelles émergèrent de chaque articulation, imageant un état pathétique de souffrance.
 
"SOIT MAUDIT EPINA, TOI ET TOUTE TA CLIQUE DE BOUFFEUR DE BANANES !"
 
En vrai les sayans n’ont jamais été des mangeurs de ce fruit chargés de potassium, ce n’est qu’en découvrant la Terre qu’ils en ont importés massivement pour leur plaisir personnel. Quoi qu’il en soit, Rellum vient d’installer un piège fatal et attend patiemment que son opposant, berzerk au possible, y plonge. Et quand cela arrivera, un adulte sera conseillé.
Epina
Epina
Demi-Sayen
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 12/11/2016
Nombre de messages : 329
Bon ou mauvais ? : Bon? Ou Alors...
Zénies : 110

Techniques
Techniques illimitées : Energy Blade / Crimson Blast / Instant Transmission
Techniques 3/combat : Spirit Sword / Crimson Flash
Techniques 1/combat : Final Flash

Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum] Empty
MessageSujet: Re: Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum]   Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum] ClockVen 1 Jan 2021 - 13:55
Ses jambes en piteux état, voir complètement inutilisable et le sang coulant à flot. Le Saiyan aurait pu s’en préoccuper s’il était dans son état normal. Mais ses yeux complètement blancs indiquait que cela était bien loin d’être le cas. Pourtant, il grimaçait de douleur semblant presque analyser la situation quand il voyait en face de lui l’illusion cabossée.

… Puis il se mit à sourire et à hurler de plus belle et… S’éloigna encore plus dans les airs, prenant une bonne centaine de mètres de hauteur. Son hurlement résonnant dans toute la ville, désormais il était également bien amoché et son armure avait été partiellement détruite, révélant partiellement son torse gonflé à bloc de muscles, et ses membres dont les veines dépassaient allégrement de la peau, prête à exploser.
Puis il commença alors à charger l’énergie au-dessus de la paume de ses mains, jusqu’à former un disque d’énergie… Puis un second, puis un troisième, et bientôt ce fut une dizaine de Kienzans qui orbitaient autour du Saiyan accompagné de leurs sifflements caractéristique.

D’un geste bien plus élégant qu’on aurait pu le croire, le Saiyan lança alors la pluie de disque vers l’illusion… Et le scientifique caché à l’intérieur.
Rellum
Rellum
Cyborg
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 27/08/2017
Nombre de messages : 487
Bon ou mauvais ? : Idéologique
Zénies : 1660

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Barrière cinétique / Hologramme
Techniques 3/combat : Idéologie / Distorsion
Techniques 1/combat : Insignifiance

Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum] Empty
MessageSujet: Re: Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum]   Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum] ClockSam 2 Jan 2021 - 12:20
Un mort-vivant, voilà ce qu’est à l’heure actuelle Epina, un simple zombie avide de meurtre et qui expiera d’ici peu. Visiblement la vue d’un adversaire dans un état lamentable affecta le monstre qui gagna en assurance et, par conséquence, en orgueil. La bête gagna en altitude afin de montrer sa toute puissance et lâcha un rugissement tonitruant qui se réverbéra à travers les ruines, les décombres et ses propres blessures qui ruissèlent à flot. C’est à se demander comment il fait pour faire circuler de l’oxygène avec seulement un litre ou deux d’hémoglobine.
 
Quoi qu’il en soit, le macaque laissa parler sa rage et sa vaine fierté tout en levant les bras en l’air en hurlant de plus bel. Le scientifique sentit un haut pic d’énergie osciller le long des bras tendus et musculeux. Une lueur d’un jaune pétant apparu, monta et s’élargit tout en s’aplatissant, ses bordures se zébrèrent pour adopter une forme en dent de scie. Le savant de titane reconnu ce genre de technique, une variante du célèbre disque destructeur découvert par le terrien nommé Krillin et par la suite sublimer par le seigneur Freezer, bien que ces derniers eussent un effet catastrophique. Ces anneaux dorés sont capables de découper tout ce qui traverse leur route, même les opposant d’un niveau bien plus élevé. Si une seule de ces lames reste un danger potentiel, alors la dizaine créée par le singe est clairement un message de mort imminente. Heureusement cela va dans le sens du plan génial du colosse de carbone.
 
D’un geste furieux, le général de l’armée sayajin déchaina sa pluie circulaire et d’avantage de son endurance en direction du robot qui semble être cloué au sol. Jouant toujours la carte de la malice, celui-ci continua son jeu d’acteur tout en optimisant son projet, car il faut tout de même se débrasser de cette agression énergétique dont l’auteur est probablement capable de téléguider. Rellum tira deux ou trois faibles coups de rayon oculaire sur les disques les plus en avances afin de laisser aux retardataires le temps de combler leur retard. Après cela, le cyborg leva, oui encore, son fameux bouclier cinétique. Certes sa protection ne fera pas long fasse à ce genre d’attaque perforatrice, mais elle aura le mérite d’au moins de faire gagner une bonne seconde le temps que tous les kienzams l’entourent dans un bruit horrible de ponceuses déraillées.
 
"Impossible !"
 
La fin est imminente, la barrière céda sans nulle surprise et la totalité des disques destructeurs allèrent découper en morceau l’androïde. Face à un tel niveau de mortalité, les multiples programmes de l’être biomécanique cherchèrent une solution qui dépassent la notion de logique, mais l’idée de possibilité est en dessous de ce qu’est capable la machine. Ainsi les capteurs s’affolèrent, les circuits électroniques chauffèrent à blanc, les divers processeurs calculèrent l’infini. Et puis ce fut la division par zéro.
 
Du point de vue simiesque, les anneaux tranchants percèrent la protection et vinrent cisailler le cyborg de tous les côtés tout en s’heurtant et se cassant les uns contre les autres créant un terrible vrombissement. L’entité virtuelle tomba, fragmenté, contre le sol rouge et sablonneux de Vegeta, indiquant une victoire pyrrhique. Oh mais la vérité est tellement plus pernicieuse que cela, car si Epina pense avoir eu le dernier il n’en est rien ! En effet, en ayant usé de la distorsion spatio-temporel le réel Rellum est désormais derrière l’odieuse crapule et n’hésita nullement de lui faire part de cette désillusion, cela se traduit par un violent coup de coude contre la nuque du piégé. Un coup net et précis qui déstabilisera la cible tandis qu’elle réalisera à peine que la copie d’en bas se désagrège.
 
"Simplet."
 
Dit le mastodonte d’acier alors qu’il enchaîne son agression en plantant son sabot droit dans la colonne vertébrale de l’entourloupé, le tout en fonçant vers la Terre à vitesse quasi sonique. Avant l’impact le scientifique fit un léger mouvement de rotation pour propulser avec plus de vélocité le corps, pourtant déjà si brisé, du chimpanzé qui s’incrusta dans la roche d’un reste de bâtiment proche. Malgré toutes les blessures affligeantes qui accablent le guerrier de l’espace, Rellum remarque avec agacement que ce n’est pas encore suffisant pour en finir. Ce dernier se posa à son tour à altitude zéro, à environ trois mètres du misérable qui s’accroche tant bien que mal à une existence dénuée de sens. Gardant toujours son orbite de rubis en direction de ce cadavre ambulant, qui peut encore présenter une menace, le droïde souhaita achever ce membre éminent de la race sayan de la meilleure manière possible. En arrachant sa foutue fierté.
 
"Je vous propose une alternative suffisamment simple pour que votre cerveau mal conçu est encore capable de comprendre. Offrez-moi les destinations que les si maigres rescapés ont pris direction et je vous assure, à vous et vos congénères, la vie sauve en cage. Refusez et cela ne fera que vous gagniez un temps dérisoire avant que l’armada Cold ne vous extermine."
 
Rellum n’est point dupe, il sait pertinemment que l’énergumène au bord des portes de l’enfer refusera qu’il ait encore une once de raison ou qu’il est totalement succombé à la folie. Le plus important est le message psychologique que cela générera, celle que la domination de l’armée du seigneur Freezer est inéluctable !
Epina
Epina
Demi-Sayen
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 12/11/2016
Nombre de messages : 329
Bon ou mauvais ? : Bon? Ou Alors...
Zénies : 110

Techniques
Techniques illimitées : Energy Blade / Crimson Blast / Instant Transmission
Techniques 3/combat : Spirit Sword / Crimson Flash
Techniques 1/combat : Final Flash

Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum] Empty
MessageSujet: Re: Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum]   Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum] ClockDim 10 Jan 2021 - 20:01
Le Saiyan était désormais plus un lambeau de chair et de sang, pourtant il tenait encore debout, toujours dans la dangereuse forme de Super Saiyan 2. Grognant tel un animal blessé tandis que le scientifique lui faisait une offre qui même dans son état normal Epina aurait de suite refusé…

La réponse fut simple, le sol autour du Saiyan se disloqua tandis que combattant hurla de plus belle, et le Saiyan s’envola haut, à un bon kilomètre au dessus de la ville et leva son bras en l’air en ne quittant pas des yeux le scientifique… Et le bras levé en l’air se terminait par une main avec un doigt pointant vers le ciel. Dans une pose étrangement familière, une boule d’énergie orange commença alors à se former avant de grossir de manière exponentielle jusqu’à dépasser les 300 mètres de diamètres.
Il était difficile de ne pas reconnaître une Supernova comme l’aurait fait Freezer ou Cooler. Et à l’instant où elle fut prête, le Saiyan lança l’attaque. Dangereuse pour Rellum? Oui. Fatal pour la planète? Sans aucun doute.

Epina n’était désormais plus qu’un tas de chair emporté par une folie meurtrière, une chose que le Saiyan n’aurait jamais fait s’il avait été possession de ces moyens. Mais folie voulait dire folie, il n’était plus lui-même et n’était plus connecté à la réalité, seul une rage désormais était aux commandes et l’on pouvait difficilement qualifier le Saiyan à l’instant présent d’une personne… Mais plus d’une Force de la Nature, ou une Catastrophe ambulante.
Et dans un curieux retournement de rôle, désormais c’était au Scientifique de l’Armée Cold de protéger la planète pour éviter un destin fatal pour toutes les personnes qui y était stationné; Saiyans survivants, membre des troupes Colds… Mise à part Auros et l’Ange qui n’avaient pas grand chose à craindre.
PNJ Kaito
PNJ Kaito
PNJ
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 19/01/2020
Nombre de messages : 182

Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum] Empty
MessageSujet: Re: Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum]   Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum] ClockLun 11 Jan 2021 - 2:49

Lui qui a toujours été sous la tutelle des Dieux démons, il se retrouvait aujourd'hui abandonné face à un adversaire qui avait un avantage considérable... Fait de métal, il ne pouvait saigner ou se fatiguer. Fait de calcul, il commettait rarement des erreurs de trajectoires. Fait de circuits, il ne pouvait tout bonnement pas mourir s'il lui manquait un membre. Ce Rellum était bien supérieur à un être de chair ! Mais... Epina possédait aussi des facultés qu'il n'avait tout simplement pas pu mettre en avant dans ce match. Autant son esprit s'en était allé pour laisser place à la rage, autant sa volonté de combattre était resté, mettant tout en oeuvre pour réussir. Déjà blessé à cause d'un adversaire hors norme, il se trouvait aujourd'hui en bien mauvaise posture... Quelle tristesse de ce dire qu'il n'avait pas d'allié. Pas d'allié ? Vraiment ? En tout cas, rien qui pourrait lui venir à l'esprit en cet instant crucial !

De son palais, un individu se préparait. Un masque... Un accoutrement noir... Il était méconnaissable en l'état. Mais pourquoi une telle préparation ? Tout simplement car il ne voulait pas être reconnu, voyons ! Enfin bon... Autant il se préparait, autant il observait le combat par une vision magique créée à l'occasion. Si le bras droit de Broly avait gagné du galon avec son peuple, il restait toujours un élément utilisable pour les démons. Tous les démons ? Pas vraiment. Un camp bien défini dans cette race avait gardé un œil sur ce pauvre singe. Mais bon, lui-même ne devait pas le savoir ! Quel triste sort... Ayant pourtant aidé la Patrouille du Temps, même la mort de Demigra n'avait pas terminé son cycle de tourment quotidien. Enfin, aujourd'hui, il allait être récompensé pour ce bon travail qu'il faisait toujours pour les êtres des ténèbres ! Après-tout... Sa vie allait être allongée de quelques années supplémentaires. Eh oui, c'était reparti... Et l'être obscur disparaissait dans la brume de son Royaume.

"Tic tac tic tac... C'est l'heure."

Apparaissant face à ce pauvre Saiyan en bien piteux état, il n'avait en revanche que faire de cette Super Nova fonçant sur Rellum et cette planète. De toute façon, tout ce qui existe sera bientôt condamné par le retour d'un être magnifique ! "Epina, Epina... Je viens pour toi." Cette voix réconfortante, même ce bougre de guerrier de l'espace pourrait le sentir au fond de son cœur. Magiquement, le démon caché sous ce masque apaisait le cœur ravagé du Super Saiyan 2. "Tu tes bien battu... Je viens te sauver." De sa main droite, il plaquait sa paume contre le torse du général. Et dans une simple brume obscure, les deux êtres disparaissaient tout bonnement... Ce qu'il se passait sur la planète Vegeta ne regardait plus le jeune homme, désormais. Car celui-ci venait d'être récupéré par un ami qui ne lui voulait que du bien ! Le destin de ce monde connaîtrait de toute façon la fin tragique qu'il méritait. Il ne resterait plus rien... Que ce soit par la Super Nova, ou par les personnes qui s'y trouvent.
Rellum
Rellum
Cyborg
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 27/08/2017
Nombre de messages : 487
Bon ou mauvais ? : Idéologique
Zénies : 1660

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Barrière cinétique / Hologramme
Techniques 3/combat : Idéologie / Distorsion
Techniques 1/combat : Insignifiance

Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum] Empty
MessageSujet: Re: Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum]   Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum] ClockMar 12 Jan 2021 - 10:46
En plus de toutes les blessures, plus ou moins béantes soit-elle, le macaque parvient encore à se relever avec en prime la colonne vertébrale brisée. La bête use de tout son être, en faisant abstraction de la moindre once de raison, pour se battre jusqu’à épuisement totale. De ce fait la proposition du cyborg passa complétement à travers le maigre cerveau du chimpanzé qui ne fit qu’hurler de plus belle tout en s’élevant haut dans les airs. Etant désormais certain de sa victoire écrasante, Rellum laissa le tonitruant s’écarter, il n’est absolument plus un quelconque problème et son prochain mouvement sera sans nul doute le dernier ad vitam eternam.
 
"Fait donc et montre ton impuissance."
 
Etrangement cette dernière provocation semble avoir un effet sur l’individu imbibé de rage qui leva l’un de ses bras tordus vers les cieux tout en y canalisant une grande quantité d’énergie. Ce qui est au début une faible particule de ki flamboyant grossit à grand vitesse pour devenir un soleil irradiant de démence. Ce genre d’attaque, le cyborg peut tout simplement l’esquiver et laisser son propriétaire lâcher son dernier souffle. Hélas, la stupidité raciale d’Epina souhaite délibérément détruire la planète Vegeta ainsi que tout ses habitants actuels. Bien entendu, Rellum n’a que faire de l’extinction de cette masse rocheuse ainsi que l’anéantissement des sayan, mais de précieux alliés et les troupes de l’armada Cold s’y trouve également présent. Et de telle pertes matérielles n’est absolument pas acceptable, les victoires à la Pyrrhus n’est pas un objectif adéquat pour la domination du cosmos.
 
*Et dire que les sayans parlent sans cesse de leur honneur. Une race ridicule et sans avenir !*
 
Ainsi est l’idéologie du docteur de métal qui laissa sa psychée s’exprimer sous de forme de foudre aux reflets fushia. Dans un premier temps l’électricité pourpre zigzagua le long de la carcasse de l’androïde, puis elle s’accumula dans le bras manquant de l’automate pour former un nouveau membre bien plus gros et imposant que le précédent. Cette extension électrique se termina par une énorme main griffue dont chaque doigt avoisine une longueur de trois mètres. Ainsi armé, le docteur s’élança à son tour vers le ciel d’où le général sayajin balança sa titanesque orbe destructrice.
 
Le cyborg le sait, l’énergie accumulé dans cette sphère annihilatrice est bien trop puissante pour être ainsi détruite, d’autant plus que la déflagration serait trop ravageuse pour les environs. Non ici l’objection n’est pas de s’aligner à quelque chose d’aussi primaire que la force énergétique brute, mais plutôt d’ordre vectorielle. La patte foudroyante choppa tant bien que mal la masse magmatique, l’électricité s’y propagea pour amenuir la vélocité, et débuta un mouvement de rotation entrainant sa prise avec elle. Alors qu’elle souhaitait initialement supprimer Vegeta, la supernova changea subitement de trajectoire pour fuser vers son créateur, vers les confins de l’espace d’où elle pourra éclater en toute sérénité. Le chimpanzé peut tenter de riposter, hélas sa condition physique et l’attention toute particulière de Rellum déjouera toute supercherie.
 
C’est gagné. Enfin presque. Le robot possède visiblement un don pour ne jamais parvenir à achever les antagonistes importants peu importe le degré de victoire. Alors que la boule solaire chargea le pseudo général, une ombre étrangère et masquée vint se placer aux côtés du vaincu, plaqua sa main contre le torse du primate, et puis tous deux disparurent de ce plan de la réalité. Comme ça ! Tout fut si rapide et si lointain que le docteur de titane eut à peine le temps de scanner partiellement l’étranger, et évidemment son profil incomplet ne figure dans aucun dossier pourtant légion. Seule la méthode de téléportation parut familière, mais études approfondies il est inutile de s’orienter vers d’hasardeuses théories.
 
Quoi qu’il en soit, l’étoile chargée de foudre monta parmi les siens dans le vide spatial pour ensuite disparaître sans une explosion digne des plus grands feux d’artifices. Au loin, le droïde peut entendre les signes de joies des troupes du seigneur Freezer qui gagnèrent en zèle et en efficacité quant à leur purge de la vermine sayan. Rellum est plutôt satisfait de cette conclusion, bien que l’enlèvement in extremis d’Epina lui laisse une amertume binaire dans le coin de la carte mère. Il y a ce fait et également qu’il a dut se laisser arracher l’un de ses bras d’acier. Le scientifique doit encore s’améliorer pour espérer mener sa croisade purificatrice à terme et également rivaliser avec les forces adverses qui le surclassent.
 
*Hum ?*
 
A plusieurs mètres de cela, une lueur attira l’attention du droïde qui y vola avec calme et quiétude. Ce qu’il y trouva compensa le fait de n’avoir point put ramener une tête simiesque en guise de trophée : l’épée d’Epina. La facture de l’arme blanche est absolument sublime, bien trop parfaite pour que cela soit de la main d’œuvre sayan, sans nul doute un butin de raid. Rellum saisit ce présent et l’emporta avec lui, tandis qu’il se dirige vers une destination dont lui seul a le secret. Alors que, via sa capacité de distorsion, il disparait, un nouveau projet est en marche.
Contenu sponsorisé

Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum] Empty
MessageSujet: Re: Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum]   Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum] Clock
 
Pugna [PV Cabba/Epina/Rellum]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cabba [Non Disponible]
» Fiche de Cabba
» [Capsule de Cabba] "... et de Justice."
» "Au-delà du Bien et du Mal" (demande de RP : Cabba)
» "Je protégerai cet Univers !" (demande de RP : Cabba)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Vegeta :: Ville-