Partagez
 

 Propre combat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Scalieco
Scalieco
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 10/04/2020
Nombre de messages : 48
Bon ou mauvais ? : Arrogant
Zénies : 2730

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Blitz | Union Scindée
Techniques 3/combat : Nova Strike | Full Counter
Techniques 1/combat : Exploding Finishing Blow

Propre combat Empty
MessageSujet: Propre combat   Propre combat ClockSam 21 Nov 2020 - 13:59
Setsuka... Je savais qu'elle saurait s'entendre avec Jojiba, c'était une des raisons qui m'avaient décidé à lui laisser une telle charge le temps de faire le point sur mon état. Je fendais donc l'air de l'immense dimension à toute vitesse, désormais à des centaines de kilomètres de la seule issue, du seul endroit habitable de la salle. Ainsi, après une bonne demi-heure à survoler l'étendue blafarde, je me décidais à rejoindre le sol. Soufflant doucement, j'inspirais ensuite en relevant le menton pour poser mon regard sur l'horizon inexistant. Un froncement de sourcil précéda l'explosion, alors que je laissais toute ma frustration exploser à travers un rugissement effroyable. Atteignant instantanément le Super Saiyan 2 dans la manoeuvre, je poursuivais l'exorcisme de mes idées noires en continuant à pousser mon énergie jusqu'à sa limite. Serrant les dents et les poings, je ployais légèrement les genoux, courbait l'échine, et profitais de cet instant qui m'était offert pour libérer l'intégralité de ma tempêtueuse énergie.

Un tel laissé allé n'était possible que par la condition particulière de cette dimension, puisque si l'espace autour de moi tremblait et semblait sur le point de se fracturer, il était certains que la Terre et son paysage auraient souffert de cette démonstration. Dans ce moment d'intense irritation, je trouvais le moment idéal pour jauger mes capacités actuelles... Car c'était là l'une des questions qui restaient en suspens. La fusion m'avait octroyé une force dépassant tout ce que je pouvais espérer atteindre un jour en tant que simple guerrier, mais je n'avais pourtant pas été à la hauteur face au dieu-roi. Actuellement, le niveau 2 restait le summum de ma puissance, et j'avais beau le pousser à un point absurdement supérieure au simple niveau 2, je ne parvenais pas à dépasser cette fichue limite. Je grognais, mes cheveux étaient totalement dressés, plus aucune mèche ne résistait au déferlement d'énergie, mes veines gonflaient et je pouvais entendre mon coeur battre à tout rompre dans mes tympans... Mais ce n'était rien d'autre qu'un très haut niveau 2. J'arrivais alors à ma limite, mon aura d'or se dissipa aussi soudainement qu'elle était apparu, et je tombais à genou au sol. Tremblotant, ivre de rage, je vins frapper la surface parfaitement plane du sol d'un coup qui aurait fendu en deux n'importe quel sol. Celui-ci cependant, défiant toutes les lois de la physique jusqu'alors connues, se contenta de réverbérer le choc à des lieux à la ronde.

"Bordel..."

Il existait bien un niveau encore au dessus de celui-ci, j'avais vu Kaito à l'oeuvre mainte et mainte fois... Mais j'étais bien incapable de l'imiter. Un entraînement intensif me permettrait peut-être de débloquer ce potentiel lattant, mais un an serait-il seulement suffisant ? A l'heure actuelle, je n'avais aucune piste de comment parvenir à me surpasser, et restait indéniablement faible en comparaison à ce monstre d'Auros. Le Super Saiyan 3 était-il ma seule option...? Je n'en voyais pas d'autres... Si ce n'était l'aide de mes nouveaux alliés. Relâchant finalement la pression après cette purge qui, malgré une triste constatation, m'avait tout de même fait du bien, je m'affalais sur le derrière. La clé de cette bataille reposait sans aucun doute dans notre unité, mais il était aussi de mon devoir d'assurer à moi seul une opposition viable à cette enflure de dieu-conquérant. Néanmoins, si je ne pouvais atteindre le niveau 3, comme je le redoutais, les options venaient à manquer. Croisant les bras, assis en tailleur, je tâchais de réfléchir sur la question. Une question plus importante alors, que je m'obstinais à mettre de côté, refit surface dans cet instant de réflexion. Pourquoi faisais-je tout ça ? Je m'étais lancé dans cette croisade car ma naissance en avait décidé ainsi, mais était-ce bien ce que je désirais ? La question, en vérité, restait l'appartenance de ces désirs... En effet, j'avais beau proclamer le contraire, les deux guerriers à l'origine de la fusion n'avaient pas totalement disparus. Ces sentiments, ces manifestations que je peinais à contrôler, elles étaient la preuve qu'une dualité prenait place au sein même de mon esprit.

Inspirant longuement, fermant les yeux, je soufflais et m'apprêtais à plonger au plus profond de moi-même. Avant d'espérer vaincre Auros, peut-être fallait-il que je règle mon propre combat.
Scalieco
Scalieco
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 10/04/2020
Nombre de messages : 48
Bon ou mauvais ? : Arrogant
Zénies : 2730

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Blitz | Union Scindée
Techniques 3/combat : Nova Strike | Full Counter
Techniques 1/combat : Exploding Finishing Blow

Propre combat Empty
MessageSujet: Re: Propre combat   Propre combat ClockDim 29 Nov 2020 - 23:43
J'ouvrais les yeux, pour la première fois depuis bien longtemps. Ces profondes ténèbres qui représentaient mon esprit lorsque je m'y plongeais pour m'atteler à ce genre d'exercice, j'avais fini par m'y habituer. Mais cette fois-ci, quelque chose était différent. Cette pénombre n'était pas entièrement mienne... Plus maintenant. Je posais le pieds sur un sol imperceptible, atterrissant légèrement sur cette parcelle d'obscurité qui formait un chemin tout aussi indistinct. Tout ce qu'il m'était donné de faire, c'était d'avancer. En effet, je me rendais rapidement compte que cet esprit était partagé, je n'en étais plus seul maître, car Scalio lui aussi y avait sa place. Lorsque j'avais fermé les yeux en tant que Scalieco, je ne pensais pas me retrouver séparer de mon précieux acolyte. Voilà qu'en tant que Boneco, tout simplement, je redécouvrais un pan de mon être que la fusion avait irrémédiablement affecté. Un courant léger, mais pourtant grandissant, s'était levé tandis que j'avançais sans même percevoir la destination. Je ne savais pas sur quoi je pouvais tomber, mon fort intérieur était désormais à même de me réserver tout autant de surprise que Scalio avait de secrets. Mais j'avançais, sans hésitation aucune, car nous avions à parler. Bientôt, cette attraction sans forme se fit bien plus insistante, et je ne tardais pas à devoir lutter contre celle-ci pour ne pas trébucher en avant et me laisser emporter. Dans le même temps, des bruits sourds retentirent à travers l'immensité de ce vide mental. Des sons qui, si ils ne m'étaient pas totalement familiers, me rappelaient sans conteste le chaos sans nom qui avait mis fin prématurément à mon enfance. Je grimaçais, lutter n'était plus possible.

D'un coup, comme soufflé par une explosion, je me retrouvé propulsé en avant pour m'écraser sur un sol bien moins plat qu'il n'y paraissait jusqu'alors. Il me suffit de relever la tête pour constater de ce qu'il en était. Les bruits sourds s'étaient fait plus réels, le sol moins plane et davantage rocailleux, et les ténèbres avaient laissé place à un ciel couvert d'une fumée cendrée. J'étais sur un champ de bataille. Où ? Je n'en savais trop rien. Ce lieu ne me disait absolument rien, les alentours n'avaient pas grand chose à voir avec la Terre ou même Végéta, ni même quelque astre que j'ai pu connaître. Cela ne faisait aucun doute alors, je venais de pénétrer dans le territoire mental de mon colocataire. Fermant les points, je tâchais de me redresser avant qu'une poigne ferme ne s'abatte sur l'arrière de mon crâne, me replongeant la tête contre les roches que je tentais de quitter.

"Reste à terre imbéci-..."

Ces mots furent coupé par une salve d'énergie redoutable, créant sur son passage une bourrasque remarquable, avant d'emporter dans son sillage celui qui m'avait épargné un funeste destin. Je jetais un regard secoué en arrière, distinguant avec effroi l'explosion qui résultat du tir, emportant avec elle mon sauveur. Prenant davantage conscience de ce qu'il était en train de se passer, dans quel genre de situation je m'étais retrouvé, je fini par faire le lien avec cette intuition qui avait surgit en même temps que ces sons sinistres. C'était la guerre. Restant ventre à terre, je guettais avec plus d'attention les alentours, remarquant rapidement la nature de l'une des forces en vigueur. Si je pris un instant pour les identifier, particulièrement par l'absence de queue de singe, ces chevelures ébènes et ces morphologies particulières ne laissaient pas de place au doute, j'étais au coeur d'une bataille impliquant les Saiyans. Seulement, ces armures ne me disaient absolument rien... Du moins, celle-ci n'étaient d'aucune époque que j'eu connu. Mais en y réfléchissant un instant, la forme de ces bottes n'étaient pas sans rappeler celle que je portais en tant que Scalieco... Celles hérités de Scalio. Si j'étais bien là dans un pan de son esprit, alors je n'étais pas perdu. Maintenant me restait-il à le trouver.

Reprenant la main sur la situation, je poussais de mon unique bras sur le sol fracassé par les combats, et profitais d'un push de mes confrères Saiyans pour m'élancer à leurs côtés. Trouver Scalio ici était une bonne chose, mais déjà fallait-il que je le déniche au sein de ces innombrables guerriers. D'ailleurs, je n'avais pas même le temps de le chercher dans cette masse, puisque les assauts de nos ennemis ne tardèrent pas à s'accaparer toute mon attention. Esquivant une salve énergétique d'un bond sur le côté, j'observais impuissamment l'un de mes frères d'armes tenter d'encaisser l'attaque de plein fouet quelques mètres en arrière.

"Attention, esquive !"

Trop tard. L'attaque brûlante s'écrasa sur le fier guerrier, le tuant certainement sur le coup. Je grimaçais, tâchant de me concentrer sur ce qui m'avait amené ici. Tout ça n'était pas réel, je devais garder mon objectif en vue. Me laissant pourtant emporté, comme galvanisé par les rugissements de mes camarades d'un autre temps, j'accompagnais la riposte de l'une des lignes en envoyant valser un Final Spirit Cannon dans la direction de nos ennemis. Nos différentes attaques se mélangèrent, formant une bombe terrifiante qui ravagea en retour les lignes de nos opposants. La contre-attaque ne se fit pas attendre pour autant, et c'est en catastrophe que je du bondir pour éviter une énorme bombe énergétique. Croisant les bras pour me protéger de la déflagration, je me retrouvais malgré tout projeté sur le champ de bataille, tandis que nombre des miens disparurent une fois encore dans ces flammes carnassières. Roulant sur plusieurs mètres en retrouvant le sol, mon mouvement incontrôlé fut stoppé net lorsque je rencontrais de robustes jambes. L'attaque m'avait envoyé valsé loin du coeur de la bataille, et le principal danger semblait écarter, mais je devais rapidement me ressaisir malgré l'étourdissement. Découvrant en premier lieu les bottes typiques que je commençais à bien connaître, je fus rassuré d'être tombé sur un allié et commençais à me relever, plus serein.

Alors, lorsque je me retrouvais à genou, je levais les yeux pour découvrir le visage de mon compagnon d'infortune. J'écarquillais les yeux de terreur en découvrant la véritable identité de ce dernier, sa chevelure d'un blanc pâle et ces stries inhumains qui décoraient son visage tout comme son regard. Le rictus qui se dessinait sur son visage était accompagné d'un ricanement sordide, tandis qu'il brandissait face à mon visage une paume ouverte, au creux de laquelle se concentrait une quantité mortelle d'énergie. J'étais figé, totalement pris de court, à cette distance il m'était impossible... Incapable de réagir, sachant pertinemment qu'un seul mouvement et ma tête se retrouvait désintégrée, c'est une nouvelle salve d'énergie qui me tira de ce pétrin. Un rayon balaya mon bourreau, l'envoyant s'écraser et disparaître contre un rocher proche. Instantanément, je tournais la tête dans la direction d'où provenait le rayon, distinguant de nombreuses silhouettes me surplomber depuis une autre roche. Ils étaient des Saiyans, d'authentiques, et l'un de leurs visages m'arracha tout bonnement les mots de la bouche.

"Scalio ?!"
Scalieco
Scalieco
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 10/04/2020
Nombre de messages : 48
Bon ou mauvais ? : Arrogant
Zénies : 2730

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Blitz | Union Scindée
Techniques 3/combat : Nova Strike | Full Counter
Techniques 1/combat : Exploding Finishing Blow

Propre combat Empty
MessageSujet: Re: Propre combat   Propre combat ClockMar 22 Déc 2020 - 22:35
Si j'avais pu le reconnaître au premier coup d'oeil, il n'était pas tout à fait le Scalio que j'avais connu. Si l'on mettait de côté sa barbe et ses nombreuses cicatrices, éléments manquant qui lui donnaient déjà bien des années en moins, c'était son regard qui me marqua le plus. La lueur froide et sévère y était bien différente, plus légère, et malgré la distance somme toute relative qui nous séparait depuis la hauteur, je pouvais distinguer très clairement cette altération. Il fronçait les sourcils, m'adressant un regard aussi agacé qu'intrigué, avant de m'adresser la parole.

"Je ne te connais pas soldat, mais ne traîne pas ici... La bataille a l'air de mal tourner, va rejoindre les bataillons qui se prépare au repli. Oh, et tu ne nous as jamais vu."

Aussitôt dit, il s'apprêtait à tourner les talons pour s'en aller. Je comprenais bien rapidement qu'il ne s'agissait pas du Scalio que je connaissais, ou du moins celui-ci n'en était qu'une image du passé. Pour autant, il était bien la preuve que je n'étais pas totalement perdu, et cet enfer faisait bel et bien parti des souvenirs de mon compagnon d'arme. Ainsi, pour mener à bien mon objectif, je ne pouvais me permettre de le laisser s'en aller. Aussi, sans trop réfléchir, je tentais de le retenir.

"A-Attends ! J'ai été envoyé pour vous prêter main forte, j'étais tout bonnement à votre recherche !"

Visiblement intrigué par ces fausses révélations, le militaire à la chevelure dressée s'arrêta net, se tournant à moitié de sorte à pouvoir croiser mon regard. Il doutait évidemment de la véracité de mes propos, et quelques-uns de ses acolytes se mirent à ricaner. Pour autant je gardais l'air déterminé, déglutissant maladroitement en soutenant son regard.

"Et pourquoi on aurait bes-..."

Une énième détonation, plus grande encore, naquit sur le champ de bataille. Le souffle était si puissant que je dû m'accrocher au sol pour ne pas me retrouver propulser contre la roche, l'escouade de Scalio en était elle même secoué. L'ennemi avait frappé fort, très fort... La bataille tournait vraiment mal.

"Tsk... Grouilles-toi le renfort, faut pas traîner là !"

Fini-t-il par brayer, s'empressant rapidement de quitter le lieu et se cacher de la vue de l'ennemi. Saisissant l'opportunité, je me relevais et m'élançait afin de les rejoindre. Ainsi, d'un bon groupe de neuf, nous passions à dix. J'appris sur le chemin la raison de ce détachement par rapport à la bataille principale, et le rôle de l'escouade dans cette guerre. Scalio était ainsi à la tête de cette troupe de guerriers, aux profils aussi variés que redoutablement entraînés. C'était donc ça, de véritables combattants Saiyans ? Assurément impressionné par les enjeux d'une telle mission, tout comme des responsabilités qui pesaient sur les épaules de mon camarade, je trouvais dans ce souvenir une certaine nostalgie, d'un monde et d'une époque que je n'avais pourtant jamais connu.

"Et donc, "le renfort", c'est quoi ton blaze ?"

La guerrière aux lunettes, Aspa, s'interrogeait sur mon identité. Je me doutais bien que celle-ci était sujette à la méfiance, tant ma prestation précédente avait été pauvre, mais j'avais fini par sympathiser un tant soit peu avec les membres de l'équipe et contre toute attente ils semblaient à même de m'accorder leur confiance... A l'exception de leur chef, toujours en tête de notre marche entre les canyons du paysage désertique, qui se concentrait avant tout sur l'objectif de la mission... Ma présence ne faisait vraisemblablement pas plaisir à Scalio, sûrement se méfiait-il de moi plus que les autre, mais ça ne m'étonnait guère et ce constat m'arracha un sourire en coin.

"Horenso, c'est mon nom."

Désolé Kaito, j'avais dû emprunter ton identité. Il était tristement le seul nom Saiyan qui m'était venu à l'esprit, puisque j'avais oublié le miens depuis bien longtemps déjà. Cette prise de conscience m'arracha d'ailleurs un instant de songe, avant que la "réalité" ne m'extirpe de là.

"Stop ! On y est..."

Devant nous, là où les roches se creusaient et s'écartaient, se tenait une immense usine aux tuyaux et mécanismes presque tentaculaires. Ainsi donc, nous faisions finalement face à notre objectif, cette usine Tsuful contenant les armes redoutables qui donnaient un avantage certains à nos ennemis dans cette guerre. Une guerre qui n'était pas la mienne, mais qui faisait entièrement parti des souvenirs de mon compagnon. Ce dernier, à couvert derrière une roche, nous briefa sur la situation.

"On est pas là pour se faire remarquer. On entre là-dedans, on récupère les informations sur ces foutues nouvelles armes qui nous bouffent autant de soldat qu'ils recyclent de combattants, et puis on se casse. "Le renfort", tu nous suis de prêt et tu fais gaffe. Reçu ?"

Chacun acquiesça à l'unisson, je suivais alors sur un temps de retard, presque ému par la cohésion impressionnante qui régnait dans le groupe. Pour des soldats à la réputation violente et destructrice, l'escouade de Scalio représentait un amas de liens remarquables, le tout renforcé par une confiance apparente envers leur chef. Mon regard s'attarda longuement sur le dos du guerrier autoritaire qui s'apprêtait à lancer l'opération, tandis qu'un sentiment de fierté s'emparait de moi. Plus que faire partie de cette aventure, que de découvrir une telle unité parmi mes congénères, j'admirais notre chef, ce qu'il avait été, ce qu'il avait vécu.
Contenu sponsorisé

Propre combat Empty
MessageSujet: Re: Propre combat   Propre combat Clock
 
Propre combat
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Mortal Kombat [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: RPG Flashback-