Le Deal du moment :
12 + 6 gratuites = 18 bouteilles – Vin ...
Voir le deal
59.99 €

Partagez
 

 Fiche de Blanche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Motta
Motta
Modérateur
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 04/08/2008
Nombre de messages : 38852
Bon ou mauvais ? : Mystérieusement neutre
Zénies : 3515

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation// Kienzan // Dodompa
Techniques 3/combat : Final Flash // Griffes du Tigre
Techniques 1/combat : Supernova

Fiche de Blanche Empty
MessageSujet: Fiche de Blanche   Fiche de Blanche ClockDim 1 Nov 2020 - 22:08
Voilà ta fiche Wink


Fiche de Blanche Motta_12
Spoiler:
 

Fiche de Motta
Général des armées sayennes.

Truth:
 


Transformations:
- Gorille Géant
- Super Sayen 1
- Super Sayen 2
- Super Sayen 3

Objets: Armure sayen, détecteur, 2 senzus, émetteur Alliance Ganshou, cape rouge.
Blanche
Blanche
Autres Races
Autre / Ne pas divulguer Age : 21
Date d'inscription : 30/10/2020
Nombre de messages : 14

Techniques
Techniques illimitées : Déplacement Spirituel / Esprit Colérique / Lame du Chasseur
Techniques 3/combat : Chasse Sauvage / Marque du Renouveau
Techniques 1/combat : Dernier Acte

Fiche de Blanche Empty
MessageSujet: Re: Fiche de Blanche   Fiche de Blanche ClockLun 2 Nov 2020 - 6:00

Blanche


Fiche de Blanche 4650

Féminin
Autres Races
Neutre


Cela dépend. Nous ne sommes que ce que nous sommes et nous ne ressemblons qu'à ce que vos yeux voient. Comment savoir si nous sommes aussi haut que vous? Comment le saurions-nous~? Et si...

Rha, il SUFFIT ! Tu vas tous nous les perdre si tu continues ainsi ! Il faut apprendre à faire preuve de clarté0 ! Le moment de l'énigme est mal choisi !

Tes paroles n'apportent pas souvent la sagesse avec elles, et pourtant te voici du côté de la raison... La vie est faite de surprises je ne le sais que trop bien, mais celle-ci est inédite~!

C'EST LE RÔLE D'UNE SURPRISE ! Aller, parle !

Qu'il en soit ainsi~!

Ce corps a été façonné de manière à ressembler à celui d'une jeune femme humaine dans la toute beauté de sa jeunesse. Nous mesurons pas grands mètres, mais nos 1m60 suffisent à voir la magnificence de ce monde. Notre poids importe peu, car nous sommes capable de marcher sur la neige sans nous enfoncer dedans comme une plume filant à travers l'air froid de l'hiver qui se pose sans laisser la moindre trace~.

Nos cheveux sont longs, soyeux, parfaits. Ils sont le rêve inatteignable de nombreuses personnes qui voient de l'importance dans sa propre apparence. La manière dont ils sont entretenus est un secret, car nous en avons décidé ainsi~. Dans ces cheveux, de chaque côté de notre crâne, avez vous remarqué nos cornes qui en dépassent ? Il ne s'agit point d'une partie de notre masque. Elles ne sont en aucun cas un accessoire, elles sont bien réelles, et solides, et mignonnes~. Notre masque quant à lui est fait plus simplement qu'on peut le penser. Issu du plus beau bois blanc de notre monde d'origine, les deux trous qui devraient être placés devant une paire d'yeux n'ont pas été creusés, ils sont là tout naturellement. Comme nous. La nature est capable de produire de belle choses, n'est-ce pas~?

Notre visage, en avons-nous seulement un ? En avons-nous réellement besoin ? Nous ne serons capable que de vous présenter le masque que nous portons, lui qui cache peut-être quelque chose, peut-être rien du tout. Peut-être que l'on pense que nous avons un visage à cause des deux belles pupilles qui brillent d'un magnifique bleu dans l'ombre des ouvertures de notre façade ? Mystère mystère~.

Notre corps porte en guise de vêtements un beau manteau rose au style qui inspire le mot "spirituel". De la fourrure blanche orne son col et recouvre ses épaules. Les manches sont larges mais se serrent à nos poignets pour éviter qu'elles ne flottent trop. Au bout de ces parties, nous aimons porter des gants pour faciliter notre tir à l'arc, laissant à l'air libre nos deux index et nos deux pouces. A notre taille, nous portons un large turban bleu serrant le cuir en son dessous qui nous fait office de ceinture. Au bas de notre corps, le manteau s'ouvre en une courte cape arrêtant sa longueur au milieu de nos mollets. Sous cette cape, nous portons une jupe qui descend jusqu'au dessus de nos genoux. Sous nos genoux, vous remarquez ce trait tout particulier comme vous avez remarqué les cornes sur notre crâne, nous avons des jambes animales qui finissent en sabot. Les gens d'ici diraient que nous avons des jambes d'agneaux. Ne sont-elles pas à croquer~?

Tu es satisfait~?


... Non. Tu as oublié de parler de moi.

Ne sommes-nous pas qu'un ?

Si, mais notre règle diffère de celle de cet univers. Et si ils ne la comprennent pas ? Nous n'existeront jamais ici !

Ne crains pas, je vais m'en occuper~.

Si l'on considère que la voix bleue à la sonorité féminine vient du corps, disons que la voix rosée, masculine et bien plus violente vient de l'esprit. Celle-ci est capable de se matérialiser, mais non pas en tant que personne à part. Nous sommes un, nous diviser est impossible.

Lorsqu'elle se matérialise, elle prend l'apparence d'une belle brume blanche autour de notre corps. Cette brume peut prendre plusieurs formes. Elle aime prendre celle d'une tête de loup géant aux crocs acérés et au regard effrayant, ou celle d'une imposante épée. Elle dit souvent que cela fait mieux ressortir sa personnalité. Moi, je la trouve rigolote~!


JE TE TUERAIS !

J'adore ce jeu~!


Ce monde est bizarre, comme tout les autres. 1+1=2 et pourtant 2 n'est pas égal à 1 ! Nous brisons les règles de la logique à ce niveau !

Dans ce cas, nous devrions jouer selon les règles de cet univers autant que nous le pouvons. Il faut décrire notre mentalité, en gardant à l'esprit que nous ne sommes qu'un.

Cesses donc de perdre du temps à jacasser pour rien dire, qu'on en finisse ! Je n'aime pas jouer avec d'autres règles...

Je m'en occupe~.

Comme vous avez sans doute pu le constater, nous sommes plus sage et plus patients. Notre amour pour le jeu peu amener certains à penser que nous nous comportons comme un enfant, et c'est un fait que nous ne saurions contredire. L'éternité est parfois longue, le jeu est une méthode si agréable de laisser le temps filer~! Jouer au loup, à cache-cache, 1 2 3 soleil, une devinette, une bonne blague... Tant de jeux, nous ne saurions tous vous les citer ! Surtout que certains d'entre eux ne portent même pas de nom, pas que je sache. Socialement parlant, nous n'avions pas souvent l'occasion d'entretenir la conversation avec qui que ce soit. Notre travail rendait cela très compliqué... Mais maintenant que ce travail est terminé et que nous sommes ici, nous allons pouvoir rencontrer plein de monde et changer cela~! Notre cœur palpite déjà de bonheur~! Nous nous imaginons déjà avoir des sujets de conversations autre que celui de la mort, goûter à la nourriture, le plaisir de dormir pour que notre corps recouvre son énergie... La vie que nous n'avons jamais vécu !


Si d'un côté nous sommes sages comme des agneaux... Nous pouvons aussi être aussi dangereux et aussi cruels que des loups. Nous aimons jouer, mais notre jeu préféré est celui de la chasse ! Si nous avons hâte de rencontrer des gens, c'est aussi pour les effrayer. Si nous avons hâte de goûter à la nourriture, c'est aussi hâte de goûter à de la chair fraiche ! Si nous avons hâte de dormir, ce n'est que pour mieux rêver de la peur qui s'installe sur les visages de nos proies ! Si nous avons hâte de vivre...

Ce n'est que pour jouer avec vous~.


Racontes-moi une histoire !


Voilà des lustres que tu ne m'en avais pas demandé~. N'avais-tu pas cessé de m'en réclamer en pensant qu'elles étaient toutes identiques les unes aux autres~?

Ne le sont-elles pas ?


Pas vraiment. Mais elles ont toute quelque chose en commun. Chaque histoire a un début, et une fin.

Est-ce que celle que tu vas me raconter en a une ?


Je ne sais pas. Nous avons été la fin de tout, serons-nous notre propre fin ?

Que veux-tu dire ?


Tu le découvriras bien vite~.

Il était une fois une jeune fille très pâle, très solitaire. Pourquoi était-elle si seule ? Car la vie ne lui permettait pas d'avoir d'amis. Elle aimait observer les enfants jouer entre eux, les plus grands s'amuser entre amis, les amoureux s'aimer. Elle aimait voir la vie. Cruelle était son existence, car la raison de sa création était la fin. Elle qui ne voulait plus être seule se retrouvait à devoir effacer ce qu'elle aimait, ceux qu'elle enviait tant. Chaque être vivant a du temps qui lui est confié. Lorsque ce temps était écoulé, elle venait récupérer la vie pour ne pas que l'on en abuse.


Pourquoi n'a-t-elle pas arrêté ?


Car elle aurait cessé d'exister si elle venait à faillir à sa tâche.

Un jour, elle décida d'aller se balader en forêt. Elle aimait cet endroit. Là, la vie durait encore et encore. Elle semblait si longue qu'elle paraissait presque éternelle. La nature était forte, durable, belle... Elle était le réconfort de la pauvre fille. Pendant sa balade, sans raison, elle décide de s'allonger dans l'herbe devant un petit cour d'eau. Elle voulait dormir. Elle voulait rêver. Se réfugier dans sa conscience, jouer avec ses amis imaginaires et combler par elle même sa solitude. C'était son activité préférée. C'était bien la seule, d'ailleurs.

Dans son sommeil, elle entendit une voix qui semblait l'appeler. Cette voix la fit se réveiller et la guida vers le cours d'eau devant lequel elle était allongée. Elle y plongea ses mains froides, tâtant les galets logés au fond avant de mettre la patte sur un objet tout particulier et le détenteur de la voix qui la guidait. Elle était surprise. C'était bien la première fois qu'elle voyait un manche d'épée parler.

L'objet lui raconta qu'il avait été créé pour mettre fin aux autres, tout comme la fille pâle. Il avait été abandonné. Tout comme la jeune fille pâle, il avait passé une éternité seul et oublié de tous. Il était triste. Il lui fit une requête. Il voulait que sa fin vienne. Brisé, il ne pouvait plus accomplir sa tâche. Abandonné, son maître ne pouvait plus le manier. Il n'avait plus rien. Plus personne. Comme la fille. Elle n'avait rien. Personne. Bien que ce soit un objet, la vie l'habitait. Une pauvre âme priait pour que l'on mette fin à ses souffrances à l'intérieur de ce manche. Alors, c'est ce qu'elle fit. Elle le prit avec elle, et elle fit son départ.


Pourquoi ne l'a-t-elle pas détruit ?


Lorsque l'objet lui posa cette question, la fille lui répondit qu'il avait encore beaucoup de temps devant lui. Que bien que la vie l'habitait, il n'en demeurait pas moins un objet capable de subir le passage du temps. C'est ce pourquoi elle choisissait de le garder avec elle. Car il serait cet ami qui jusqu'à la fin l'accompagnerait.

Ainsi, l'arme retrouvait sa raison d'exister. Une nouvelle fois, elle mettait un terme à la vie de ceux dont l'heure était venue. Elle ne serait plus jamais seule, car à tout jamais elle serait accompagnée de sa nouvelle maîtresse qui, enfin, s'était trouvée un ami.


Comment ont-ils finit ?


Je ne le sais pas, car notre heure n'est pas encore venue~.





Déplacement Spirituel
Créer une flèche que Blanche peut lancer, tirer, ou poser, vers laquelle elle peut se déplacer instantanément.
Si la flèche est tirée ou lancée, il y a un temps de trajet limitant ainsi la capacité de mobilité de cette technique.

"Nous aimerions revenir ici, un jour~."



Esprit Colérique
Blanche peut tirer plusieurs flèches qu'elle peut faire exploser quand elle le souhaite. Chaque explosion est inoffensive et libère une brume épaisse qui rend la vision et détection d'énergie difficile pour ceux qui se retrouveront à l'intérieur.

"Echappes-toi ! Enfuis-toi ! COURS, si tu le peux !"



Lame du Chasseur
Blanche fait prendre à sa brume blanche la forme d'une imposante épée pour pouvoir se défendre son corps fragile au combat rapproché. Cette arme s'attaque directement à l'âme de ses victimes leur infligeant de la fatigue plutôt que des dégâts physiques.

"Le destin te chasse aujourd'hui~."





Chasse Sauvage
La brume blanche se matérialise en une créature aux allures d'un loup grand comme deux hommes qui s'élance vers sa proie pour attraper l'âme de sa cible entre ses crocs pour la déchiqueter. Si les flèches de Blanche visant l'âme de ses adversaires n'infligent pas de douleur, la Chasse Sauvage est particulièrement douloureuse.

"Choisissez maintenant - mes flèches..."
"... Ou mes crocs ?!"



Marque du Renouveau
Blanche tire une flèche pour marquer sa cible. Une fois la cible marquée, elle se voit capable de copier et d'utiliser une technique x3 de son adversaire. Une fois la technique utilisée, la marque disparaît, et la technique n'est plus utilisable.

"Son cœur accélère !"
"Il sait."





Dernier Acte
Cette flèche bien plus puissante ressemble à n'importe quelle flèche, sauf que de celle-ci émane une aura blanchâtre toute particulière. Elle est destinée à ceux dont l'heure a sonnée. Si la cible refuse son sort, cette flèche se transforme en un puissant rayon d'énergie.
Comme les autres, cette technique n'inflige aucun dégât physique, seulement de la fatigue en s'attaquant directement à l'âme ou à l'esprit de sa cible.

"Il est l'heure..."
"... D'en finir !"







Eternité
La mort ne viendra pas la chercher. Si Blanche "meurt", elle disparaîtra tout simplement en laissant son masque derrière elle. Lorsqu'elle le pourra, elle reviendra là où se trouve son masque. Si ce dernier est détruit, il réapparaîtra ailleurs.


Vérité
Personne ne sait ce que cache le masque de Blanche, ceux qui le découvrent peuvent finir de deux manière différentes : Ils font tout pour oublier, ou ils échouent et mettent fin à leur propres jours.


 
Fiche de Blanche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: Personnages :: Fiche de personnages :: Fiches validées-