Partagez
 

 Amertume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Narumi Karuzaki
Narumi Karuzaki
Demon
Féminin Age : 30
Date d'inscription : 18/07/2012
Nombre de messages : 280
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1240

Techniques
Techniques illimitées : Transposition | Griffes et crocs acérés | Pluie d'énergie
Techniques 3/combat : Rayon Lunaire | Armure naturelle
Techniques 1/combat : Forme Alpha

Amertume  Empty
MessageSujet: Amertume    Amertume  ClockDim 9 Aoû 2020 - 16:49
Je suis fatiguée… de tout ce merdier.

Debout, face à l’immense fenêtre de verre qui recouvrait le mur gauche de la pièce, Narumi observait au dehors. Il faisait nuit, mais le fait que la louve soit nyctalope ne changeait donc en rien sa visibilité. La ville était reconstruite, grâce à l’intervention d’une pimbêche d’ange accompagnant ce fameux Auros dont tout le monde parle, paraît-il.

Ce salopard et sa pouffiasse d’ange ont au moins fait un geste noble pour notre peuple. Même si nous n’avions pas besoin d’eux pour tout reconstruire. Nous sommes forts et unis.

D’habitude, l’Alpha n’était pas du genre à sortir des grossièretés. Mais ça, c’était bien avant tout ça. Avant que tout ce bordel ne touche les siens de plein fouet et qu’elle perde une partie de ses enfants dans la manoeuvre folle de leur propre père. 

Narumi s’était pleinement consacrée à la reconstruction de la ville et à la gestion des conflits entre les citoyens. Bien que Draven ait prit le pouvoir, la louve était cheffe des armées depuis très longtemps et appréciée, de ce fait elle menait toujours l’armée pour l’heure. Tant que le Roi n’avait rien annoncé allant à l’encontre de cela, il en serait ainsi.

Si seulement j’avais le pouvoir d’envoyer se faire foutre cet Auros sans condamner mon peuple…
Celle-ci tira une cigarette de sa poche de treillis. Lorsqu’elle l’alluma, le feu éclaira davantage son reflet dans la grande baie fenêtrée. L’espace d’un instant, elle crut voir le visage de Wolfgang à la place du sien. La louve cligna des yeux frénétiquement et de manière répétée à cet instant. Ses joues rosirent lorsqu’elle se souvint alors du baiser qu’il lui avait donné avant qu’elle ne parte.

Ce sentiment puissant, qui l’avait alors traversé, était une sorte de cataclysme tumultueux, duquel s’écoulait un flot inarrêtable d’émoi. Cela n’avait duré que quelques secondes et pourtant, cet instant mémorable avait rempli son coeur d’ondes positives, de gaieté et de légèreté. Tout ce dont elle manquait cruellement depuis la catastrophe qui l’avait mise plus bas que terre. 

Celle-ci toucha ses lèvres du bout de son index et de son majeur, honteuse. Narumi pensait sérieusement qu’un tel plaisir n’était pas correct en ces temps troublés. Qu’il ne lui était pas permis de pouvoir trouver ce repos agréable et teinté d’amour qui l’attendait auprès du Grand Méchant Loup. Et, quelque part, l’Alpha se disait que c’était ridicule que, comme par hasard, elle puisse tomber amoureuse d’un des siens. Bien sûr qu’elle ressentait vigoureusement cet amour qu’elle portait à son congénère Wolfgang, et malgré ses beaux discours pour se persuader qu’elle avait le droit de céder et de se consacrer à une nouvelle relation, la guerrière n’en avait pas la force.

En fait, ce n’était pas tout à fait le coeur du problème. La combattante aux cheveux violets était perdue lorsqu’il s’agissait de sentiments. Elle avait aimé plusieurs fois et de manière différentes des hommes à travers les âges. Mais Seishiro avait été l’amour le plus fort de tous. Celui qui avait transcendé son être et l’avait rendue aveugle. Quelque part, Narumi pensait ne plus être capable d’aimer réellement, et tant qu’elle se tenait elle-même un tel discours dans son for intérieur, alors cela resterait une vérité inéluctable.
Et puis… il y avait aussi Tentra. 
Narumi se tourna vers son bureau et prit place sur son confortable fauteuil noir. Ses yeux se plongèrent dans la dragon ball à six étoiles, et la confusion se fit plus grande encore. Toutes ces émotions la gênait profondément. C’était un véritable pêle-mêle incompréhensible aux différents endroits de son bastion intérieur. Son coeur et sa raison se faisaient cruellement la guerre, et cela devenait de plus en plus pesant.

Ce n’est qu’une distraction agaçante !
Conclut-elle en serrant les poings. La terrienne se retenait de frapper du poing sur la table, celle-ci ayant déjà brisé plus d’un plan de travail de la sorte. 

Si je n’ai pas mieux à faire que de penser à ces imbécillités, Seishiro peut encore courir longtemps en liberté… Quelle idiote incapable je fais ! Et en plus j’en suis venue à me parler à moi-même !
Elle lâcha des yeux la précieuse sphère orangée et se prit la tête entre les mains. La cendre qui s’accumulait au bout de sa cigarette menaçait de tomber d’un moment à l’autre.
Après quelques instants tortueux passé dans le néant abyssal de l’esprit, qui lui rappelait son expérience traumatique dans l’au-delà, Narumi Karuzaki releva la tête. Celle-ci éteignit sa cigarette à même dans la paume de sa main, observant avec un air dédaigneux la faiblesse de sa peau brûlée, incapable de se défendre. Elle serra à peine les dents en commettant cet acte qui paraissant totalement dégénéré. Mais c’était pour se tester, s’assurer qu’elle pouvait encore ressentir au moins un peu quelque chose. Car, depuis la disparition de Tentra puis sa séparation d’avec Wolfgang, Narumi était redevenue une sorte de bloc de glace impénétrable.
Envoyez-moi le commandant Kaenalion, j’ai besoin de me remettre les idées en place et de me détendre.
Intimait-elle à son secrétaire à travers l’interphone résidant sur son bureau.
Quelques minutes plus tard, le commandant en question entra dans la pièce et salua sa consoeur, qui s’était métamorphosée pour prendre sa véritable apparence, celle d’un loup-garou.
Apparemment vous avez besoin de mes services.
Dit-il avec un petit sourire amusé. Ce dernier avait une grande batte de baseball en métal dans les mains. 
Si vous frappez telle une fillette comme la dernière fois, je vous fait remplacer.
Plaisantait-elle.
Le commandant s’approcha de sa supérieur hiérarchique. Cette dernière contractait le plus possible ses abdos. 

Allons-y, que ça me calme.
Le commandant Kaenalion frappait successivement de toutes ses forces avec la batte dans le ventre de sa cheffe. Cette dernière poussait des râles de douleurs mais, étrangement, cela semblait la calmer, pour la rendre imperméable à nouveau à toute cette souffrance qui noircissait son être et tentait de la noyer depuis la guerre.
Une bonne vingtaine de minutes plus tard, son secrétaire fit irruption dans la pièce. Ce dernier ne s’étonna pas de voir ce que trafiquait le Commandant et la Cheffe des armées : c’était loin d’être la première fois que cela arrivait. 
Cheffe ! Il y a quelqu’un pour vous, je peux le faire entrer ?


Narumi fronça les sourcils d’un air surpris. Cette dernière ne s’attendait pas à recevoir de la visite. C’était peut-être Darcia ou quelqu’un de sa famille. En fait, elle avait convenu d'un rendez-vous précisément ce jour avec Meruem. Mais son état d'esprit de ces derniers temps lui avait fait totalement omettre cette rencontre, pourtant d'une importance capitale. Normalement, la louve n'aurait jamais oublié...


Celle-ci opina du chef.


Faites-le entrer s’il vous plaît.


Son secrétaire acquiesça à son tour, et ouvrit en grand la porte en priant l’invité de bien vouloir entrer dans le bureau de Narumi Karuzaki.
Meruem
Meruem
Autres Races
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 04/10/2016
Nombre de messages : 438
Bon ou mauvais ? : Bon (anciennement Mauvais)
Zénies : 1780

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation - Métamorphose - Photons
Techniques 3/combat : Rage Blast - Guérison
Techniques 1/combat : Echec et mat

Amertume  Empty
MessageSujet: Re: Amertume    Amertume  ClockJeu 13 Aoû 2020 - 20:24
Quelques temps plus tôt...

Nous venons de quitter Narumi, après avoir collaboré avec elle afin de résoudre une enquête sur des empoisonnements en série dans un camp de réfugiés. Au cours de cette rencontre avec la Loup-Garou, nous avons été contacté par Fugma, leader de l'alliance pour laquelle nous œuvrons actuellement. Ce dernier nous a confié la mission de récupérer la septième et dernière Dragon Ball, qui, selon ses informations, se trouvait sur Terre aux alentours de Satan City. Par le plus grand des hasards, ou plutôt par une suite de causes et de conséquences déterministes mais que nul n'aurait pu prévoir, à part peut-être des êtres divins ou transcendantaux, il se trouve que Narumi est justement la détentrice de la boule de cristal. Nous l'avons remarqué en utilisant notre technique des photons sur elle. Après nous être expliqué à ce sujet et l'avoir aidé dans son enquête, ayant prouvé qu'elle pouvait nous faire confiance, et grâce au fait qu'elle connaissait déjà Fugma en bien, elle a accepté de nous livrer son précieux trésor. Probablement qu'elle ne voulait plus garder ce fardeau supplémentaire sur les épaules après tout ce qu'elle a vécu. Nous avons convenu d'un rendez-vous dans les plus brefs délais malgré son agenda chargé, juste avant de nous séparer.

De nouveau seul dans les rues de Satan City, nous nous arrêtons. Puis nous ouvrons la paume de notre main droite tout en l'observant. De la peau et de la chair aux couleurs vertes et mauves s'écartent de sorte à former une petite fente dans le creux de la main, et un petit appareil en sort. Il s'agit de l'appareil de communication de l'alliance. En l'absence de vêtements et de poches, et dépourvu de sacs, nous utilisons notre pouvoir de métamorphose pour le cacher directement dans notre corps. Nous appelons Gin, qui devrait se trouver encore sur Terre.


"Gin, ici Meruem. Fugma nous a donné la mission d'obtenir la dernière Dragon Ball et nous sommes sur le point de la récupérer. Elle est actuellement détenue par Narumi Karuzaki, la cheffe des armées terriennes. Elle a accepté de nous la donner, nous avons rendez-vous demain à 23h. Si tu pouvais nous rejoindre et nous aider à protéger cet artefact tant convoité, nous t'en saurions gré. Nous t'attendrons à 22h45 sur la grande place de Satan City."

Le message est envoyé, il ne nous reste plus qu'à attendre le rendez-vous.

================================================================================

Cela fait quelques minutes que Gin, accompagné de Karifu, nous ont rejoint. Nous sommes entré tous les trois dans le bâtiment et avons alerté le secrétaire de notre présence. Lorsque ce dernier nous invite à entrer dans le bureau, nous sommes le premier à entrer, suivi de nos deux camarades.

La première chose que nous voyons et qui suscite quelque peu notre étonnement, c'est l'apparence bestiale de Narumi que nous découvrons pour la première fois. Nous la reconnaissons sans mal grâce à son aura qui laisse une signature bien particulière que nous avons pu mémoriser, bien qu'elle ne dévoile pas sa puissance. Nos yeux se posent ensuite sur le ventre de la bête, sur lequel nous pouvons voir des marques de coups encore fraîches. Puis ils glissent vers la batte de baseball métallique, avant de remonter vers celui qui la tient. Nous restons stoïque, sans émettre le moindre jugement. Ce que fait Narumi de son temps libre ne nous concerne en rien et ne nous intéresse pas. Notre regard se porte rapidement sur l'objet de notre convoitise, posé sur le bureau, brillant. Nous le fixons un bref instant, avant que nos yeux ne remontent vers ceux de la louve.


"Bonsoir Narumi. Permets-nous de te présenter Gin"
, nous nous tournons légèrement vers l'homme-panthère en le désignant vaguement d'un geste de la main, " ainsi que Karifu."
Nous faisons le même geste avec la Saiyanne.

"Ce sont deux guerriers de confiance qui nous accompagneront jusqu'à ce que nous ayons pu livrer l'artefact que nous sommes venu chercher, à Fugma."

Il n'y a guère plus à dire. Elle sait pourquoi nous sommes là, et il n'y a pas de temps à perdre.
Gin Toraeda
Gin Toraeda
Moojuu
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 04/04/2014
Nombre de messages : 1378
Bon ou mauvais ? : Sauvagement neutre
Zénies : 785

Techniques
Techniques illimitées : Illodor / Téléportation / Tsuchi Maho
Techniques 3/combat : Bakuhatsu Ha / Hakkeshou Kaiten
Techniques 1/combat : Kikoho

Amertume  Empty
MessageSujet: Re: Amertume    Amertume  ClockMar 18 Aoû 2020 - 20:54
En quittant le commissariat de Satan-City où Karifu et Gin avaient aidé Kazoo et Pluton, le duo s'était mit en tête de retrouver Meruem. L'homme-vert était justement venu sur Terre avec le fauve après l'annonce de la catastrophe sur Terre mais ils s'étaient ensuite séparé, le dernier arrivé chez les Ganshous voulant continuer à s'occuper de l’hôpital où l'intervention du trio avait été un échec. Que s'était-il passé depuis ? Ils n'en savaient rien mais ils allaient peut-être finir par le savoir. En effet, via l'émetteur de l'Alliance que Fugma leur avait donné, Meruem contacta Gin au sujet des Dragon Balls, qui restaient le centre des intérêts des Ganshous. Visiblement le leader avait donné une mission spéciale au petit nouveau du groupe et il semblerait qu'il soit en train de la réussir. Il avait donné rendez-vous au félin dans un lieu précis de Satan-City et ce dernier lui avait répondu aussitôt qu'il reçu le message.

"Yo, ici Gin. Entendu, je vais me pointer au lieu de rendez-vous. Je serais accompagné de Karifu, qui est toujours avec moi. Les Dragon Balls sont notre priorité alors nous y seront, tu peux compter là-dessus."

Il n'avait pas vraiment besoin d'en dire plus, l'idée était surtout de se retrouver à l'endroit convenu au bon moment. Rien d'insurmontable, loin de là. Bien sûr le Moojuu était curieux de savoir ce qui s'était passé avec l’hôpital mais ce n'était pas le moment de papoter dans ce message. Il trouverait bien un moment pour discutailler avec le verdâtre un de ces quatre.

"Bon, ben on a un rendez-vous galant demain à 22h45. J'espère que t'as prévu une tenue de soirée ma grande."

Fit-il avec son habituel humour et avec un visage très neutre de gros chat. Le lendemain ils arrivèrent sur le lieu de rendez-vous et Gin et Karifu était bien sûr à l'heure. Toraeda pouvait paraître parfois un peu nonchalant mais il ne faisait jamais défaut lorsqu'il fallait être à l'heure. Ils se retrouvèrent comme prévu avec Meruem. Celui-ci n'avait pas changé. En même temps ils ne s'étaient quittés que depuis quelques jours, il allait pas prendre un coup de vieux comme ça. Mais l'heure n'était toujours pas à la parlotte, ils avaient une mission et la panthère avait bien compris qu'ils mangeraient des marshmallows autour d'un feu de camp en se racontant leurs histoires plus tard. Très vite ils arrivèrent à un bâtiment et montèrent jusqu'au bureau de la fameuse Narumi Karuzaki. Difficile à départager ce qui était le plus impressionnant, son aspect bestiale où les marques visibles d'un esprit maso.

*Ah ok, je vois le délire.*

Pensa Gin sans pour autant porter un jugement sur celle qui semblait être un loup. Après tout chacun peut s'amuser comme il veut. Il était simplement surpris de cet accueil, se demandant d'ailleurs si c'était une tentative d'intimidation. Un instant il s'était aussi demandé si elle était de la même race que lui mais l'odeur qu'elle dégageait ne semblait pas confirmer cette hypothèse. Pour en savoir plus encore fallait-il discuter avec elle.

"Salut ! Ben... Comme il l'a dit, moi c'est Gin. Il est plutôt honnête comme gars, on peut le croire sur parole quand il dit ça."

Détendre l'atmosphère pouvait être une bonne idée dans cette histoire qui pouvait être tendue. Maintenant le guerrier à fourrure se demandait comment allait se passer les choses. Meruem avait tout arrangé ? C'était ok ? Ils allaient juste récupérer la boule ? Fastoche alors !
Karifu
Karifu
Saiyan
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 12/01/2018
Nombre de messages : 210
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 550

Techniques
Techniques illimitées : Ki explosif // Cannon Garric // Téléportation
Techniques 3/combat : Esprit Saiyan // Super Téléportation
Techniques 1/combat : Plasma Breaker

Amertume  Empty
MessageSujet: Re: Amertume    Amertume  ClockMar 18 Aoû 2020 - 21:34
Les jours suivant l'affaire au commissariat de Satan-City furent assez éprouvants pour mon corps. J'avais choisi de ne pas gaspiller mes Senzus et de simplement me reposer naturellement, pour récupérer des explosions et je viens de m'en remettre que depuis trois jours à peine.
Autant je savais quoi faire pour m'occuper, à savoir aider à la reconstruction et à la gestion du commissariat, autant je restais aussi très attentive aux événements extérieurs.

Mine de rien, le fait d'avoir intégré une alliance de manière complètement officieuse et détournée, je ne sais pas trop quoi en penser, mais je préfère encore la considérer comme une grande opportunité de pouvoir me rendre utile à une plus grande échelle.
Et là, il s'agit apparemment d'une grosse mission, de ce que j'ai pu entendre de la conversation entre Gin et Meruem, deux membres des Ganshou, l'alliance que j'avais rejoint via le premier, un Moojuu que je connaissais depuis un certain temps déjà.

Je penche la tête sur le coté, interloquée par les propos de Gin:

- Hum... Un rendez-vous galant? Ce n'était pas supposé être une mission d'escorte pour la Dragon Ball?
Mais d'accord, je serai là sans faute.


Il ne faut pas me juger sur ce genre d'interactions sociales, je suis très premier degré et je ne comprends pas vraiment les "détournements de phrases" comme ça... Je préfère encore que l'on me dise les choses clairement, parce que je peux rapidement être déboussolée... Enfin bon, au moins, les choses bougent et ça m'arrange, parce que le manque d'entraînement commence sérieusement à me peser; je dois faire une pause dans la paperasse.

Le lendemain soir, je suis sur le point de rendez-vous dès 22h30, pas mal fébrile et ne voulant surtout pas être en retard.
Au final, j'ai laissé tomber cette histoire de "rendez-vous galant" et je suis venue dans ma tenue classique d'entraînement, mon badge de police à la ceinture, ma queue de singe battant paresseusement l'air derrière moi, alors que je tâche de me concentrer longuement.
Les boules de cristal divines... elles traînent tellement de légendes et de rumeurs sur leur sillage... et maintenant, je vais me retrouver à en transporter une quelque part, même si la raison m’échappe pas mal.

Gin arrive finalement et nous rejoignons rapidement Meruem, l'extraterrestre étant le principal convoyeur de ce "précieux colis" et je le salue d'un signe de tête soutenu, tous mes sens en éveil.
Je ne m'attendais pas à ce que la mission démarre au Q.G des forces militaires terriennes et ça "aide" déjà à me stresser légèrement, me faisant légèrement déglutir...
Mine de rien, entre l'armée et la police, mon cœur aurait d'avantage pu balancer, si mes parents biologiques n'avaient pas été policiers. Je n'aurai pas eu d'origines précises, j'aurai bien pu laisser le mercenariat officieux pour l'uniforme militaire... mais bon, on ne peut pas toujours avoir les choix qu'on veut.

Je bloque complètement, lorsque nous rentrons dans un bureau... où se trouve... un loup-garou?!?
Je me rappelle soudainement le combat que j'avais fait contre un Saiyan qui avait une forme alternative du Oozaru, un loup-garou gigantesque...
Mais ce qui m'étonne surtout dans cette scène, c'est... la batte de base-ball et les blessures sur le ventre du lycanthrope... Qu'est-ce que... qu'est-ce qui s'est passé ici?
J'ai à peine le temps de légèrement me reculer, prête à bondir sur une quelconque menace, lorsque le nom prononcé par Meruem me stoppe de nouveau... Na... Narumi?!? Comme Narumi Karuzaki, la cheffe des armées?!?
Que... qu'est ce qu'une si grande pointure a à-voir avec les Dragon Ball? Il y a... il y a des boules de cristal sur Terre? C'est pour ça que notre mission part de cette planète?

Je m'extirpe du tourbillon d'informations semblant déchiqueter mon cerveau, en secouant la tête, avant de m'incliner devant la louve-garou:

- Je... enchantée, je m'appelle Karifu et j'accompagne les Ganshou pour cette mission!

Tu parles trop fort, idiote... calmes-toi un peu...
Bon sang, cette mission n'a même pas commencé que je suis déjà dans tous mes états, comme une vraie gamine... Il faut que je me recentre...
Narumi Karuzaki
Narumi Karuzaki
Demon
Féminin Age : 30
Date d'inscription : 18/07/2012
Nombre de messages : 280
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1240

Techniques
Techniques illimitées : Transposition | Griffes et crocs acérés | Pluie d'énergie
Techniques 3/combat : Rayon Lunaire | Armure naturelle
Techniques 1/combat : Forme Alpha

Amertume  Empty
MessageSujet: Re: Amertume    Amertume  ClockSam 22 Aoû 2020 - 14:42
La grande bête, plus si sauvage que ça, plisse les yeux. Son regard naturellement sévère s’attendrit lorsqu’elle reconnaît Meruem.

Ah ! Meruem, mon ami, c’est toi !

S’exclame t-elle d’un air satisfait de sa voix rauque. Cela peut paraître bête et anodin, mais voir un visage amical et de confiance lui donne un regain de bonne humeur. Dans son ombre se profile deux autres individus : un humanoïde à l’apparence d’une panthère, et… une saiyan, d’après l’odeur. C’est un don bien pratique que de pouvoir reconnaître des races d’après les arômes particuliers qui se dégagent spécifiquement de chacune d’entre-elles. 

C’est à ce moment que la louve se dit qu’elle était bien bête d’avoir oublié un rendez-vous aussi important. C’était quand même le départ de… du dernier souvenir de Tentra qui lui restait… enfin ! Surtout le départ d’une dragon ball qui avait le pouvoir de changer la face de l’univers, et qui devait être utilisé à bon escient par le chef de l’alliance Ganshou ! 

D’ailleurs, le parfum naturel qui se dégage de l’homme-panthère plaît bien à Narumi, bien qu’il ne soit pas de sa race. Disons que c’est une senteur agréable qui lui donne l’impression d’être en compagnie d’un semblable d’une certaine manière. Cela se produit aussi avec les autres humanoïdes fauves et humanoïdes canidés en général.

La main monstrueuse du loup-garou se tend pour serrer la pince(enfin, la patte !) du dénommé Gin. Pour une fois, la louve qui d’habitude est trop sérieuse pour saisir une pointe d’humour, rit de la remarque de ce dernier. Son regard devint enjoué grâce à lui.

Enchantée, Gin. Si je peux me permettre, jolie fourrure.

Le pelage de ce dernier avait, en effet, l’air soyeux et bien entretenu. Être un guerrier ne permet pas toujours de pouvoir prendre soin de soi, alors c’est toujours agréable de voir quelqu’un qui trouve le temps de se lécher les poils pour les faire reluire !

Le regard du loup-garou rencontra, par la suite, celle de la guerrière aux cheveux ivoire. Bien qu’elle soit saiyan de naissance, une forte odeur terrienne surplombe ses origines. Elle doit donc vivre sur Terre, ou tout du moins y passer la majorité de son temps. De plus, sa nervosité palpable n’échappe pas aux sens aiguisés de la louve.

La patte griffue de Narumi se tendit également vers elle, mais en faisant un peu plus attention. Car la différence de taille de main était encore plus grande qu’avec Gin. La manière dont la combattante se présenta à la cheffe des armées tira un petit sourire attendri à la louve. Cela lui rappelait ses jeunes années.  

Enchantée, Karifu. Joli badge de police. Mais si tu envisages de faire carrière un jour dans la protection de notre peuple, alors j’espère que tu viendras frapper à ma porte. Nous avons toujours besoin de guerriers aguerris aux coeurs valeureux.

La bête lui adressa un regard amical, dans l’espoir qu’elle puisse se détendre un peu. 

Narumi recula de quelques pas pour leur faire face à tous. Le commandant Kaenalion les salua d’un signe de tête et se retira, de son côté. L’alpha ne vit pas l’intérêt de se justifier par rapport à son activité précédente et ne ressentait par ailleurs aucune forme de gêne.

J’ai confiance en toi, Meruem. Alors tes compagnons méritent aussi ma confiance. Je vous offrirai bien quelque chose à boire, mais... je me doute que vous êtes pressé.

Narumi ne laissa rien transparaître, mais avoir des invités la divertissait, lui changeait les idées. Bien sûr, elle savait l’urgence de la situation, alors cette dernière ne voulait pas abuser de leur temps.

Hmmmpfff…” soupirait-elle en s’approchant de la jolie dragon ball à six étoiles, reposant sur un socle. “C’est quand même difficile de m’imaginer que c’est déjà l’heure de m’en séparer.

L’alpha parlait à voix haute, à demie-teinte, sans vraiment s’en rendre compte. Ses yeux brillaient en regardant cet artefact de grande valeur. Seulement, ce n’était justement pas sa valeur marchande qui l’intéressait, mais bien la valeur émotionnelle que la louve lui trouvait. 

La cheffe retira après quelques secondes l’objet de son socle, après avoir réussi péniblement à détacher ses yeux de la sphère orangée. La guerrière secoua légèrement la tête, comme pour oublier les pensées qui la harcelait à cet instant précis.

Voilà… ça va me manquer de ne plus l’avoir dans mon bureau, mais elle est destinée à accomplir de plus grandes choses que de rester là, à être mon dernier souvenir d’un être cher.

Sa voix se cassa quelque peu à la fin de sa phrase. Narumi se racla la gorge d’un air à la fois nostalgique et à la fois embarrassée. Cela dit, l’air altier du loup-garou regagna bien vite son visage et sa posture : le torse droit et bombé, prêt à toute éventualité. 
Encore merci pour ton aide, Meruem. Tu es un élément précieux de ce monde. Grâce à toi, je place ma voie, celle de mon peuple, les terriens, et celle de mon cher Tentra entre les mains de Fugma, à travers cette dragon ball. Je crois que je ne peux pas mieux lui rendre justice qu’en agissant de la sorte.
Meruem
Meruem
Autres Races
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 04/10/2016
Nombre de messages : 438
Bon ou mauvais ? : Bon (anciennement Mauvais)
Zénies : 1780

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation - Métamorphose - Photons
Techniques 3/combat : Rage Blast - Guérison
Techniques 1/combat : Echec et mat

Amertume  Empty
MessageSujet: Re: Amertume    Amertume  ClockDim 23 Aoû 2020 - 22:36
La timidité avec laquelle Karifu s'adresse à Narumi ne nous échappe pas, mais nous n'accordons pas d'importance à cette information, comprenant rapidement que la réputation de la générale de l'armée terrienne peut facilement intimider une personne résidant sur Terre, encore plus sous cette apparence inhabituelle. En outre, nous avons déjà auparavant pu constater la relative manque de confiance de Karifu en elle-même.

Lorsque Narumi affirme qu'elle nous aurait bien proposé à boire mais que nous étions, tous les trois, pressés, nous hochons simplement d'un signe de tête.

Nous restons tout autant silencieux lorsqu'elle affirme, davantage pour elle-même, qu'il est difficile de s'en séparer. Elle nous avait préalablement expliqué le lien affectif qu'elle avait avec cet artefact précieux, nous comprenons donc la mélancolie qu'elle peut éprouver à nous le donner. L'espace d'un instant, nous doutons légèrement, émettant l'hypothèse qu'elle pourrait changer d'avis à la dernière seconde et nous compliquer la tâche. Il est parfois difficile de convaincre une personne avec des arguments raisonnés, si ceux-ci se confrontent aux sentiments de notre interlocuteur. Les sentiments poussent souvent les gens à faire des actions non raisonnables. Narumi en est un parfait exemple, au travers de son passé avec le malveillant leader des Black Feathers. Nous ne l'avons toutefois jamais jugée pour cela ; nos sentiments, couplés à notre ignorance du monde, nous ont également poussé à faire des choses odieuses par le passé. Il se pourrait que le lien affectif que Narumi a envers la Dragon Ball la pousse à changer d'avis. Mais nous ne disons rien, nous nous contentons de l'observer, la laissant faire ses adieux à ce lien sans la précipiter. Nous ne laissons rien transparaître de notre léger doute.

Lorsqu'elle retire la boule de son socle, nous sommes toutefois rassuré, bien que notre expression faciale ne change pas. Elle s'approche de nous, la boule en main, affirmant mélancoliquement que cet objet ne sera plus dans son bureau en tant que dernier souvenir d'un être cher.

Nous tendons la main droite pour prendre la boule étoilée, et sourions amicalement. D'un ton rassurant, nous affirmons :

"Les souvenirs de cet être cher sont ancrés dans ton esprit. Les bons moments que tu as passés avec lui, ils t'accompagneront tout au long de ta vie. Aucune chose matérielle ne peut transcender cela."

En soi, posséder un objet ayant appartenu à une personne ne change rien. Les souvenirs restent, et il n'y a nul besoin d'objet pour penser à un être cher.

Tout en nous remerciant, elle glisse la boule de cristal dans la paume de notre main droite, et nos quatre doigts se referment sur l'objet, tandis que le bout de nos doigts effleurent les griffes de la louve. Nous acquiesçons à ses dires d'un signe de la tête.

"Merci à toi, Narumi, pour la confiance que tu nous portes, et pour avoir accepté de te séparer de cet objet."

Retrouver et récupérer la Dragon Ball n'a pas été une mission compliquée. Nous sommes soulagé que Narumi ait bien voulu nous confier sa Dragon Ball sans grande difficulté, simplement en faisant l'effort de comprendre les raisons de nos actions et de la volonté des Ganshous. Cela nous aurait dérangé d'avoir à nous battre contre elle, non pas par peur, mais parce que nous voulons éviter autant que possible de faire du mal aux êtres vivants. Mais si elle avait refusé de nous donner la boule de cristal de façon amicale, nous n'aurions pas eu d'autres choix que d'employer la manière forte, et nous l'aurions fait à contrecœur.

Nous replions le bras vers nous afin de rapprocher la main droite vers notre torse, jusqu'à ce que nous collions la boule orangée entre nos pectoraux. Aussitôt, usant de notre pouvoir de métamorphose, nous créons une ouverture, comme une sorte d'entaille, entre nos pectoraux, et enfonçons la Dragon Ball à l'intérieur, la faisant ainsi pénétrer dans notre corps pour la cacher. La plaie se referme, et la Dragon Ball est désormais en nous. Sans que cela ne puisse se voir de l'extérieur, nous utilisons encore notre pouvoir de métamorphose, de sorte à recouvrir la Dragon Ball avec notre cœur, qui bat désormais autour de la boule. Ainsi, la Dragon Ball est liée à notre vie. Nous ne pourrons nous en séparer sans y laisser la vie, sauf si nous réutilisons notre pouvoir de métamorphose pour la dégager de là. Autrement dit, il faudra forcément nous tuer pour récupérer la Dragon Ball.


"Nous connaissons la valeur qu'elle a à tes yeux, ainsi que pour l'univers tout entier. Nous donnerons notre vie pour protéger cette Dragon Ball."

Sur ces mots, nous reculons d'un pas, puis faisons demi-tour et nous dirigeons vers la sortie du bureau. Arrivant devant la porte, nous nous tournons une dernière fois vers Narumi.

"Dés que notre mission sera terminée, nous reviendrons sur Terre pour régler le cas d'Auros."

Les dernières informations ne nous ont pas échappé, nous savons qu'un tyran issu d'un autre univers vient d'envahir la Terre. Nous ne resterons pas les bras croisés. Mais étant donné le pouvoir des Dragon Balls, protéger ces dernières est pour le moment notre priorité. Éloigner cet artefact de la Terre, c'est aussi l'éloigner d'Auros et des nombreux autres êtres malfaisants attirés par la planète bleue.
Gin Toraeda
Gin Toraeda
Moojuu
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 04/04/2014
Nombre de messages : 1378
Bon ou mauvais ? : Sauvagement neutre
Zénies : 785

Techniques
Techniques illimitées : Illodor / Téléportation / Tsuchi Maho
Techniques 3/combat : Bakuhatsu Ha / Hakkeshou Kaiten
Techniques 1/combat : Kikoho

Amertume  Empty
MessageSujet: Re: Amertume    Amertume  ClockJeu 27 Aoû 2020 - 17:27
Si Gin se montra plutôt décontracté ce n'était pas le cas de Karifu, qui se mettait sans doute un peu trop de pression. Le fauve connaissait un peu la personnalité de la guerrière maintenant et se doutait qu'une mission d'une telle ampleur pouvait la stresser. C'était pour ça aussi qu'il essayait de mettre un peu d'humour dans leurs échanges, même si ce n'était pas une grande réussite. En fait seule celle qu'ils étaient venus voir avait noté le ton plus léger du félin, ce qui le rassura un peu : il se sentait un peu moins seul. Elle le complimenta d'ailleurs et il répondit à sa main tendue en faisant de même pour la saluer.

"Ouais c'est de la fourrure 100% naturelle, je l'ai travaillée toute ma vie."

Narumi s'était ensuite adressé à Karifu et l'invita à rejoindre les rangs de l'armée terrienne si ça lui disait. C'est vrai, Meruem l'avait mentionné dans son message mais cette louve était la chef des armées de la planète. Gin se demandait quel avait été son rôle dans toute cette histoire avec les Black Feathers. Les anciens maîtres de ce monde avaient longtemps régné ici, il aurait été intéressant de savoir ce qu'il en était. Le grand matou avait quitté la Terre pendant quelques années et il n'avait pas vécu pendant l'occupation des plumes noires sur sa planète d'adoption, il ignorait donc beaucoup de choses sur ce qui s'était passé. Et puis même en restant sur Terre rien ne dit qu'il aurait connu Narumi, on ne peut pas rencontrer tout le monde.

"Hmm faire parti de l'armée terrienne n'a pas dû être facile ces derniers temps. Mais il faut essayer de voir le positif dans ce genre de crise : c'est l'occasion de prendre un nouveau départ."

Il n'en dit pas plus, sachant qu'ils n'avaient pas le loisir de prendre le temps de papoter avec des petits gâteaux et du thé. Mais il espérait que le peuple terrien puisse relever la tête et pour cela il fallait des gens forts sachant diriger pour les mener. Narumi pouvait faire parti de ceux-là. Ce qu'il adviendra de la Terre n'était toutefois pas la priorité des Ganshous qui devaient se concentrer sur leur objectif principal, d'autant qu'ils n'avaient jamais été aussi proches de rassembler le fabuleux trésor. Et justement Narumi était prête à céder son bien aux compagnons de Fugma, et à première vue c'était sans contrepartie. Du moins Gin ne savait pas si Meruem avait eut besoin de négocier quelque chose avec elle. Apparemment ils se connaissaient un peu et avaient discuté. Gin était curieux de savoir ce qui avait convaincue la cheffe. De plus il semblerait qu'elle ait un attachement particulier à cet objet, qu'elle avait posé sur un socle comme un trophée. Il semblait raviver de nombreux souvenirs pour elle, sans doute ceux d'une personne avec qui elle avait passé beaucoup de temps et avec qui elle avait tissé des liens forts. Dans ce genre de moment la panthère ne savait pas trop quoi dire mais heureusement son acolyte au teint vert avait trouvé des mots qu'il estimait plutôt judicieux dans cette situation.

"Merci de nous faire confiance dans cette mission."

Il ajouta simplement ceci sans savoir quoi dire de plus. C'est à Meruem qu'elle confia la boule de cristal, Gin s'approcha alors de son acolyte et lui adressa la parole en pointant son indexe vers son crâne. "Parfait tu vas pouvoir la cacher sous ton..." Il se stoppa subitement, se rendant compte que Meruem n'avait peut-être pas un casque mais que ce qu'il avait sur la tête faisait juste parti de tout le reste. "Heu... Enfin là où tu peux." Puis Meruem lui ouvrit son cœur, bon en fait c'était plutôt son torse, littéralement, et il mit la Dragon Ball à l'intérieur."Ouais, c'est très bien aussi."

Il hocha de la tête, un peu impressionné par ce prodige mais son compagnon lui avait déjà montré qu'il pouvait être très surprenant, alors il ne s'arrêta pas tellement sur ça. La Dragon Ball était à eux désormais et ils n'avaient plus qu'à la ramener jusqu'à Fugma, qui devait être en possession du reste de la collection. Le Moojuu frappa dans ses mains puis se tourna vers ses alliés.

"Bon, l'idée en cas de problème, d'attaque éventuelle vu que ça doit quand même être recherché, c'est que je serais en première ligne pour nous défendre. Des appareils doivent exister pour les repérer j'imagine, alors nous devront rester vigilants si nous sommes abordés. Maintenant je vais nous téléporter dans la base de lancement ça ira plus vite, accrochez-vous à moi." Il se tourna alors vers Narumi. "La boule de cristal est entre de bonnes mains..." Gin regarda un instant Meruem avec un air un peu interrogatif. "Enfin elle est au chaud quoi..." Puis à nouveau la louve. "Encore merci pour le cadeau."

Il fit un signe avec ses deux doigts partant de sa tempe alors que ses deux acolytes avaient dû attraper une partie de son corps pour la téléportation. Et en un instant il disparu. Bien qu'il ne se prenait pas pour le chef de la bande, Gin avait le sens des responsabilités, et puisqu'il était le plus ancien du trio à avoir rejoint les Ganshous il se sentait de prendre les choses en mains. Il avait remarqué toutefois que Meruem prenait déjà pas mal d'initiatives, c'était plutôt positif. La nouvelle génération de Ganshous prenait forme.
Karifu
Karifu
Saiyan
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 12/01/2018
Nombre de messages : 210
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 550

Techniques
Techniques illimitées : Ki explosif // Cannon Garric // Téléportation
Techniques 3/combat : Esprit Saiyan // Super Téléportation
Techniques 1/combat : Plasma Breaker

Amertume  Empty
MessageSujet: Re: Amertume    Amertume  ClockDim 30 Aoû 2020 - 2:13
Heureusement, miss Karuzaki semble plus chaleureuse que ce que je pouvais penser de prime abord ou si je me basais vraiment sur les rumeurs la concernant. Je ne sais pas pourquoi, mais ça me rassure de voir que les élites de cette planète restent "accessibles" d'un certain point de vue.
Cependant, sa proposition me laisse sans voix un temps... Rejoindre l'armée? Ce serait tentant... mais...

Je secoue doucement la tête:

- J'apprécie votre proposition, madame Karuzaki, mais je vais devoir la décliner. Je tiens à marcher sur les traces de mes parents, tous deux policiers et je veux conserver autant que possible ce serment.

Je sais que ce genre de "maintien de position" me ferme quelques portes sur le plan professionnel, mais en même temps, je n'ai pas intégré la police pour gravir les échelons et rejoindre l'armée pourrait certes être intéressant, mais ça ne correspond pas à ce que mes parents Saiyans laissent derrière eux.
Non, je préfère rester dans la police et continuer de rendre hommage à mes parents en protégeant la population autant que je peux. C'est d'ailleurs pour ça que je n'ai pas hésite à accompagner Gin pour cette mission, même si j'ai beaucoup d'appréhensions concernant mon utilité dans cette affaire d'escorte.

J'observe plus attentivement la boule de cristal étoilée passer de main en main, assez surprise de son apparence... Je m'attendais à quelque chose de plus impressionnant, pour une sphère permettant de réaliser n'importe quel vœu; comme quoi, il ne faut pas juger aux apparences...
En tout cas, cet objet semble avoir une grande importance pour la cheffe des armées terriennes et je ne comprends pas vraiment ce qui tourne autour de ce Tentra, même si son sort semble avoir été funeste, vue la gravité avec laquelle elle prononce ce nom.

Intriguée, je regarde Meruem prendre... les "dispositions" pour mettre la boule de cristal à l'abri... dans son propre corps? Hum... c'est peu orthodoxe comme manière de cacher un objet, mais si son corps est solide et peut en plus se régénérer, s'il n'est pas trop ciblé par l'ennemi, ça devrait nous laisser le temps de gérer de possibles adversaires...

Finalement, Gin et Meruem concluent l'entretien et commencent à parler de la suite des événements. Pour ma part, éternellement passive et en retrait, je me contente de conclure, en m'inclinant respectueusement devant miss Karuzaki:

- C'est vrai; une autre menace s'en prend à la planète et nous devons trouver le moyen de rendre un semblant de paix à ce monde.
Comptez sur nous pour revenir vous assister dans la reconquête de la planète et sa sécurisation.


En vrai, je dis ça, mais je suis loin d'être sereine, parce que pas mal de rumeurs courent sur ce "Auros" et sa puissance semble absolument titanesque, bien au-delà de ce que je pourrai imaginer... alors je suis loin d'être sereine à l'idée de combattre pareil adversaire... mais rester cachée dans un bunker, ce n'est pas non plus ma manière de faire, surtout lorsqu'il s'agit de protéger ma planète natale!

J'acquiesce brièvement, suite à la suggestion de Gin, concernant notre formation de combat:

- C'est vrai que tu pourrais t'occuper de défendre Meruem avec tes pouvoirs, pendant que je déborderai l'adversaire en me téléportant dans leurs dos. Même s'il est possible que nous soyons face à des ennemis supérieurs en nombre, nous pouvons combiner nos pouvoirs pour les attaquer sur plusieurs flancs et les faire paniquer.

Je saisis la main libre de Gin, pour qu'il nous téléporte à la base de lancement. Pour ma part, je vais me concentrer pour bien mémoriser l'endroit où nous allons, pour pouvoir y revenir plus tard avec ma propre téléportation.
Si nous rejoignons le quartier général des Ganshou, ce serait pratique que je puisse me déplacer instantanément de la Terre à eux, pour effectuer mes diverses missions et juste pouvoir intervenir rapidement, de manière générale.
Contenu sponsorisé

Amertume  Empty
MessageSujet: Re: Amertume    Amertume  Clock
 
Amertume
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Satan-City-