Partagez
 

 Rebuild ! Redesign ! Reclaim ! [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Vladimir Makarov
Vladimir Makarov
Masculin Age : 50
Date d'inscription : 24/06/2020
Nombre de messages : 36
Bon ou mauvais ? : Révolutionnaire
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Ray-Gun / Iron Curtain / Trip-mine / Flashbang
Techniques 3/combat : Cease-Fire Grenade / Killstreak
Techniques 1/combat : Nova 6

Rebuild ! Redesign ! Reclaim ! [PV] Empty
MessageSujet: Rebuild ! Redesign ! Reclaim ! [PV]   Rebuild ! Redesign ! Reclaim ! [PV] ClockDim 9 Aoû 2020 - 10:12
L'Inner Circle était un groupe terroriste peu connu du grand public grâce à la propagande incroyablement efficace des Black Feathers. Si ce n'était pas pour la manipulation de Seishiro Kasai, les révolutionnaires auraient facilement rentré dans l'histoire, au même titre que le Ruban Rouge. Reconnu pour avoir détruit tant de vie à la recherche des Dragon Balls grâce à une force militaire digne d'une nation. Là où l'Inner Circle était plus dans la stratégie du "Hit-and-run" pour avancer leur agenda, l'infâme Ruban Rouge était dans la recherche de la domination totale et de la peur.
 
Parlons-en plus de cette dernière. Cette organisation a disparu dans le passé avant de refaire résurgence durant le règne de Kefka Palazzo. Un roi venait de monter une armée terroriste par simple envie de revanche. Ceci était le début de la fin pour le règne des Black Feathers. Un agent du groupe tenta une invasion de Vegeta avec tout ce que le Ruban Rouge avait à offrir. De fil en aiguille, la majorité des cités importantes de la Terre explosèrent, la manière de SK de dire au revoir à ses loyaux abrutis.
 
Avec tout ça, vous penserez que le Ruban Rouge soit de nouveau dissoute et que leur présence sur Terre soit proche du néant. Selon les informations que l’Inner Circle s’était procuré, il ne s’agissait là qu’une illusion. Les militaires étaient toujours sur le même sol que Makarov, mais toujours sous contrôle de Kefka, dont des Black Feathers.
 
Un dilemme se présenta alors pour le chef des révolutionnaires : risquer une attaque directe contre l'une des bases de l'ennemi et ainsi provoquer davantage les Black Feathers, ou rester dans l'ombre le temps qu'Auros parte pour s'assurer d'aucune intervention de la part de l'armée du Dieu-Empereur. Après quelques réunions avec ses officiers, la solution était l'agression. Ils ne pouvaient pas se permettre à leurs ennemis de prendre racine sur leur planète-mère. Même si d'une certaine façon, il allait dans le sens de la "république" instaurée par Draven, Makarov ne souhaitait pas finir dans un duel à la mexicaine pour le contrôle de la Terre.
 
Toutes les forces armées de l'Inner Circle avaient reçu l'ordre de se préparer pour une attaque rapide. Vladimir avait en tête de tuer trois oiseaux avec une seule pierre. Bloquer la renaissance du Ruban Rouge sur Terre, une chance de constater l'état de la puissance militaire de son groupe et un nouveau signal pour les Black Feathers qu'il venait pour eux ! Que ce soit avant ou après avoir détrôné l'imbécile qui s'assied sur le trône le plus prestigieux de la galaxie. Enfin, si le problème d'Auros était réglé entretemps. Dans le cas inverse, peu importe le résultat de cette confrontation, tous les habitants de cet univers auraient perdu.
 
Plusieurs heures passèrent le temps que la majorité des cellules de l'Inner Circle puisse prendre position. Que ce soit la précision des snipers ou la destruction des lance-roquettes, Makarov s'était assuré d'avoir suffisamment d'hommes pour que le raid se fasse rapidement pour passer sous le radar de la flotte de Magnatar tout en laissant un message à Kefka. Un pari assez risqué et pourtant, un que le sociopathe était prêt à prendre.
 
С нами Бог.
 
Le signal était donné ! Les snipers commencèrent à tirer sur tous les membres du Ruban Rouge qui avaient le malheur d'être à l'extérieur. Le chef en personne menait la charge vers le bâtiment. C'était rare de le voir ainsi directement sur le front dans un conflit ouvert, mais il avait l'Iron Curtain qui rendait toute tentative de le tuer à distance impossible de façon conventionnelle. Les tirs entre les deux factions terroristes commençaient à pencher en la faveur de l'Inner Circle, principalement grâce au leader avec son armement expérimental volé aux quatre coins de la galaxie. Il devenait évident que cette base allait céder dans les minutes qui allaient suivre, selon les estimations du chevalier de l'apocalypse. Son combat était sacré et personne ne pourra y opposer !
C-12
C-12
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 18/03/2020
Nombre de messages : 13
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Android Barrier / Psycho Ring / Yūreiken
Techniques 3/combat : Stalker Multi-Bomb / Electric Frenzy
Techniques 1/combat : Final Protocol

Rebuild ! Redesign ! Reclaim ! [PV] Empty
MessageSujet: Re: Rebuild ! Redesign ! Reclaim ! [PV]   Rebuild ! Redesign ! Reclaim ! [PV] ClockJeu 13 Aoû 2020 - 18:21
Que de ruines... 
Encore une fois, l'armée du Red Ribon traversait une lourde crise. En premier, la destruction quasiment complète de ses forces armées des mains d'un simple bambin extra-terrestre, puis un renouveau technologique sans précédent via les prouesses du docteur Géro, qui chacune rencontrera une cuisante défaite. Même celui qui était considéré comme le combattant ultime, Cell, avait été pulvérisé. Et maintenant, alors qu'elle s'était reformée et avait enfin la Terre dans le creux de sa main, les Saiyans ont tout fait capoter ! Combien de fois l’ascension du ruban carmin devra-t-elle s'écrouler ? Combien de fois les survivants devront regarder le nom de l'armée en laquelle ils croient se faire piétiner ainsi ?

Ah, que le monde était simple avant que ces vermines extra-terrestres ne se mêlent aux jeux de pouvoir du globe. Il y aurait longtemps qu'ils auraient marché sur le King Castle sans ces empêcheurs de tourner en rond, et ils y seraient restés ! Mais à la place, l'armée était divisée, éparse, et peinait à garder pied sur leur propre territoire. Comparé à sa gloire passée, le Red Ribon faisait vraiment peine à voir. Certes, il avait évolué, et la technologie à sa disposition avait atteint des sommets depuis la venue au pouvoir du redoutable Kefka, mais ils étaient néanmoins ridiculisés et chassés aux quatre coins du monde et ailleurs encore ! D'après les dernières nouvelles, ils auraient été pris pour cibles par de dangereux mercenaires qui mirent à mal nombre de bases. Rien n'allait comme prévu, et pour ne rien arranger, Kefka préférait solidifier ses liens avec la troupe des Black Feathers plutôt que de remédier à la situation précaire de l'armée.

Rien d'étonnant, donc, à ce que des arrivistes prennent pour cible le ruban. Récemment, d'étranges événements étaient apparus, et des places fortes autrefois pulvérisées avaient refait leur apparition, et avec elle les secrets qu'elles renferment ! Ceux-ci émirent à nouveau signal, et le Red Ribon s'en était bien rendu compte. Quelque chose de louche se tramait, et l'annonce de ce soi-disant dieu Auros en était bien la confirmation. Désormais, le moindre mouvement de l'armée pouvait avoir des répercussions dramatiques sur les forces de Palazzo, puisqu'une épée de Damoclès massive pendait au-dessus de la tête de l'organisation, qui n'avait alors plus d'autres choix que de jouer sur la défensive en attente d'une directive de la part du clown hilare. Et même ainsi, ils avaient un coup de retard. Pour preuve, l'un des laboratoires que l'on pensait pourtant perdu avait été ramené, puis pillé par on ne sait qui avant d'être démoli. Une menace avançait implacablement pour évincer définitivement l'héritage du Commandant Red.
Et aujourd'hui, elle prenait les armes, dans une énième tentative d'en finir une fois pour toute avec le ruban écarlate.

Mais il était un homme, parmi les soldats du Red Ribon, que peu connaissent en dehors de l'organisation elle-même. Un homme que l'histoire n'a pas jugé pertinent de s'attarder sur lui. Un homme qui, tel un fantôme, arpentait un monde qui n'était plus le sien avec hargne et obstination. Un homme qui avait vécu toutes ces épreuves. Il se fit rarement remarquer pendant des décennies, mais dans cette organisation ou seul force et efficacité étaient récompensées, le respect que lui portaient le reste des troupes était d'or. Un respect tel que Kefka Palazzo lui-même le reconnaissait. En son absence, c'était à lui de prendre la relève pour diriger à la fois sa division, mais aussi le reste des troupes. La perte de matériels de pointe par les mains de cet impitoyable ennemi était désastreux. Mais l'attaque frontale des derniers pieds à terre de l'armée sur Terre, elle, était absolument impardonnable !

Cet homme se levait donc. Cet homme repartait donc en guerre. Arrivé depuis le ciel à la vitesse supersonique d'un avion de chasse dernier cri, et justement accompagné d'une demi douzaine d'entre eux, il se devait de défendre le camps qui subissait l'assaut de ces misérables, qui peinaient à sortir de leur terrier en raison du feu nourri des snipers adverses. Depuis les nuages, l'homme avait une parfaite vision sur le champ de bataille, et lui et sa division étaient les pièces maîtresses pour le renverser ! En premier, ce fut la frappe des avions sur les forces ennemis, larguant des bombes meurtrières. Puis, ce fut l'un des avions qui s'écrasa en plein milieu des lignes ennemis.
De la carcasse de l'aéronef, une silhouette semblait se dresser :
 
Un géant sorti tout droit d'un film d'action s'extirpait des débris comme si de rien n'était. Les balles qui se dirigeaient vers lui le laissèrent de marbre, et il ne bougeait pas. Lorsque tout à coup, une voix suave se fit entendre, raisonnant sur toute la zone de combat, comme si elle venait de la voûte céleste elle-même.

"Vous avez carte blanche, Sergent Metallic. Pas de prisonnier."
Bien vite, ce fut un deuxième individu à la silhouette minuscule qui semblait descendre des cieux :
 
D'un simple "Reçu...", le monstre à lunette de soleil entrait en action tandis que son chef, le petit homme dans les airs, analysait la situation. Le dit Sergent se jeta simplement sur les soldats adverses, et à la simple force de ses poings, écrasait les crânes comme s'ils étaient fais de carton ! Pas de doute, il s'agissait bien là d'un des fruits de la technologie redouté du Ruban Rouge ! Son nom était le Sergent Metallic, un androïde parfaitement synthétique autrefois affecté à la Muscle Tower, place forte du regretté Général White. Mais alors que la zone était désaffectée et en ruine, les récentes rénovations miraculeuses qui chamboulèrent la Terre permirent sa reconstruction, et avec elle, tout son équipement. Un être purement mécanique comme Metallic avait donc pu faire son grand retour, quittant la Muscle Tower pour rejoindre les rangs, obéissant fidèlement à sa programmation. Et avec plaisir, cette homme l'avait incorporé à ses troupes !

Il était enfin arrivé. Son nom était Copper. Général Copper.
Des vétérans de l'âge d'or du ruban, il était sans aucun doute le plus prestigieux. Mais on le connaissait aussi sous le sobriquet du Général Cyborg ! En effet, en plus de son titre, cet homme avait été amélioré par le non-moins prestigieux Docteur Gero, et servit de version alpha pour les redoutables C-17 et C-18 ! Immatriculé C-12, le Général Copper avait toujours travaillé d'arrache pied pour redorer le blason de l'armée depuis des dizaines d'années ! Sa division fendait les airs au dessus de la zone de combat, avec pour mission de décimer les troupes au sol à l'aide de bombes pendant que le Sergent Metallic se chargerait de faire le ménage chez ceux qui y réchapperaient !

Au sein de son œil froid, son scanner s'évertuait à chercher une quelconque source d'énergie assez préoccupante pour représenter une réelle menace en cas de conflit direct, une cible à viser en priorité ! Puis, une simple capture de quelques hommes et une séance de torture maison se chargeaient de découvrir qui les envoyait. Assurément, personne de sain d'esprit n'irait défier le ruban sans un argument de poids ! Et ça ne faisait pas un pli, un pic de puissance avait été détectée parmi les hommes au sol ! Une puissance impressionnante, il était vrai, digne d'un guerrier Saiyan. L'ennemi disposerait-il d'aides aliens ?
Se repositionnant en l'air, le Général Copper chargera tête la première la source de la menace, se parant d'une Android Barrier autours de lui pour qu'elle le percute de plein fouet et l'envoie à terre, en plein milieu du champ de bataille. Il se repositionnera alors pour poser le pied au sol, jaugeant l'homme en face de lui : un humain qui semblait dans la force de l'âge. C-12 afficha un sourire fin, se voulant faussement amical.

"Salutation, monsieur... Mon nom est Copper, et je suis garant des hommes que vous prenez ici d'assaut. Je vais donc faire bref !"

Le petit soldat fléchit alors les genoux, avançant ses bras en face de lui à la façon d'un artiste martial, les doigts tendus. Plus qu'un soldat, Copper était un guerrier aux facultés hors du commun du temps de son service sous les ordres du Commandant Red. Son assurance pour se battre sans arme en pleine ligne de front était digne de louanges ! Aujourd'hui, il avait pleinement les capacités pour affronter sur un pied d'égalité même les plus coriaces envahisseurs extra-terrestres ! Son sourire s'élargit alors tandis que ses sourcils se froncèrent, affichant clairement sa colère noire.

"Si vous sonnez immédiatement la retraite de vos forces, je serais assez indulgent pour vous offrir une mort rapide. Mais ne vous faites pas d'illusion, votre affront se paiera de votre sang..."
Vladimir Makarov
Vladimir Makarov
Masculin Age : 50
Date d'inscription : 24/06/2020
Nombre de messages : 36
Bon ou mauvais ? : Révolutionnaire
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Ray-Gun / Iron Curtain / Trip-mine / Flashbang
Techniques 3/combat : Cease-Fire Grenade / Killstreak
Techniques 1/combat : Nova 6

Rebuild ! Redesign ! Reclaim ! [PV] Empty
MessageSujet: Re: Rebuild ! Redesign ! Reclaim ! [PV]   Rebuild ! Redesign ! Reclaim ! [PV] ClockJeu 13 Aoû 2020 - 20:44
Des renforts aériens aussi tôt ? Un premier bâton dans les roues de la stratégie de Makarov. Ils perdaient trop de temps à se tailler un chemin vers la base. Le bombardement devait être bloqué du mieux des moyens de l'Inner Circle. Heureusement, le groupe révolutionnaire avaient de quoi répondre : ses propres avions. Avec son oreillette et son microphone, tous les hommes de mains du sociopathe pouvaient entendre chacun de ses ordres.

“Tous les avions disponibles sont demandés sur le champ de bataille.”

Ceci était un pari risqué pour le rat. Les pilotes allaient devoir rester bas dans les airs pour ne pas se faire repérer par les forces d'Auros. Et bien qu'ils étaient rapides, les bombardements ennemis auront déjà causé des pertes importantes. Le temps qu'ils atteignent la base du Ruban Rouge, le but allait vraiment d'être de maintenir leurs positions à tout prix. Maintenant qu'ils étaient engagés dans la confrontation, ils partiront victorieux ou 10 mètres sous terre. Les échanges de balles et d'explosifs étaient tout simplement dignes d'une guerre de l'Ancien Monde, la façon dont Makarov surnommait la Terre avant son unification globale. L'un des transports de l'ennemi s'écrasa au centre des lignes tenues par les terroristes modernes. Un monstre de métal sortit des décombres sans effort ou blessures : il s'agissait clairement de l'un des cyborgs que l'Armée Rouge avait construit. Les plans qu'ils avaient volés dans le laboratoire de Gero ne correspondaient pas en terme de physique, mais il était certain qu’un véritable homme ne ressemblerait jamais à ceci.

Puis une voix acerbe se fit entendre, malgré les coups de feu et les explosions qui continuaient à rythmer le terrain. Un simple ordre : carte blanche. Il n'avait pas le temps de repenser la stratégie, mais le Sergent Metallic était une cible prioritaire. Si les balles standard ne suffisaient pas à ralentir le mouvement du monstre de ferraille, peut-être que le Ray-Gun allait faire connaître la peur à l'être dénué de sentiments. Il n'eut pas le temps de tirer une seconde fois sur l'abomination qu’il se fit interrompre par le véritable danger dans l'histoire : le Général Copper. Il le chargea avec un bouclier autour de lui : l’impact envoya directement Vladimir rouler au sol sur quelques mètres. Un tel coup aurait pu mettre fin à sa vie et la douleur était présente. Sans le mastodonte du comptoir, l'invasion aurait fini par le perte de l’avenir de la Terre que l’Inner Circle se battait pour.

Il se releva avec le regard d’un prédateur et il lâcha ces quelques mots discrètement :

“Сержант-бомбардировщик Метталик”

Durant le discours ennuyant de son adversaire qui s'imaginait déjà remporter la bataille, le cavalier de l'apocalypse s'arma avec le Ray-Gun dans un angle qui pouvait cacher le mieux possible sa réponse à son discours cliché. Dès qu'il eut la main sur la poignée de l'arme, il tira rapidement sur le sans-âme en profitant de l'effet de surprise. Que le coup soit passé ou non, il était maintenant debout, avec son costume recouvert de crasse et prêt pour le combat. Il ne sera pas pris à nouveau au dépourvu aussi facilement. Au vu de la gestuelle de son adversaire, il s'agissait probablement d'un expert en arts martiaux. Le plan allait être simple pour le vaincre : éviter le corps à corps à tout prix ! Son esprit avait déjà une idée de comment le tuer ; une course-poursuite dans un piège avec du Nova-6 pour garantir le coup. Mais le plan comportait un problème majeur : il affrontait un membre du Ruban Rouge, une faction militaire qui avait pour habitude de créer des androïdes et des cyborgs. Il était temps de tester pour la seconde fois si l'élixir de vautour était aussi efficace que ça. Si Copper était l’un de ses cyborgs, il devait avoir l’élément clé des inventions du docteur Gero en lui.



La source d'énergie infinie qu'ils avaient était maintenant ce que le cavalier de la conquête voulait, et il venait d'avoir la preuve que la puissance du Nova-6 ne fonctionnera pas contre l'individu qu'il affrontait. Il pouvait voir l’avoir en lui. Un nouvel objectif était alors devenu évident : le détruire avant que ce duel devienne une guerre de nutrition que le corps humain ne pourrait pas supporter, même sous l'effet du précieux 115.

Tout en reculant, il tira une salve depuis son Ray-Gun alors qu'il gardait un oeil sur la végétation qui entourait la base militaire. Dès le premier arbre qu'il croisa, il plaça une Trip-mine de façon à la faire exploser dès le passage du nain. Si ce dernier venait de charger directement le rebelle, l'ancien soldat de la Terre se jettera sur le côté avant d'intercepter la chute d'une seconde roulade pour retrouver sa position debout immédiatement, puis continuer à le mitrailler avec le pistolet. Dans tous les cas, le sociopathe profita d’un moment d'inattention du Général pour envoyer une flashbang et tenter d'aveugler le robot, même si les chances que cela fonctionne s’avéraient faibles. Dans le cas où Copper se laisserait distraire par les pièges, il s'approchera de lui pour l'achever avec un dernier tir dans la tête. Mais s’il restait concentré malgré les tactiques du terroriste, il allait devoir se préparer pour le pire.
C-12
C-12
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 18/03/2020
Nombre de messages : 13
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Android Barrier / Psycho Ring / Yūreiken
Techniques 3/combat : Stalker Multi-Bomb / Electric Frenzy
Techniques 1/combat : Final Protocol

Rebuild ! Redesign ! Reclaim ! [PV] Empty
MessageSujet: Re: Rebuild ! Redesign ! Reclaim ! [PV]   Rebuild ! Redesign ! Reclaim ! [PV] ClockVen 21 Aoû 2020 - 6:18
La bataille battait son plein, et l'intervention de la division Copper permit de donner un temps précieux aux soldats de la base assiégée. Les rangs ennemis furent assez affaiblis pour que la pression se relâche sur eux. Acculés, ils avaient enfin une opportunité de se défendre : les combattants sortir leur tête de leur tanière pour armer leurs canons. Le Red Ribon ripostera, comme il l'a toujours fait ! Aucune exaction envers lui n'a jamais été impunie ! Mais la tâche s’avérait loin, très loin d'être aisée. Les radars de la base étaient formels, des avions ennemis entraient en action ! Une information qui fut directement communiquée à C-12, qui n'en fut que plus courroucé.
 
*Ces types-là ont beaucoup de moyens, décidément...*
 
L'ennemi s'était minutieusement préparé, c'était le cas de le dire ! Pour preuve, du côté du Sergent Metallic, les choses se corsaient. Les balles ricochaient comme des billes sur son poitrail, et les explosions n'avaient que peu d'effet sur lui si ce n'était le déséquilibrer et déchirer ses vêtements. Pourtant, quelque chose venait de fuser vers lui. Une chose contre laquelle il n’avait pas été préparé. Un tir d’énergie condensé, rapide, qui pouvait sans mal réduire un humain à l’état de bouillie fumante d’un seul tir. Naturellement, Le Sergent tenta de l’arrêter de sa main gauche, l’interceptant par la paume. Ce n’est qu’à l’explosion de son avant-bras entier que le Sergent se rendit compte de la dangerosité de l’appareil ! Et pour cause, il s’agissait là du Ray-Gun, une invention estampillée Red Ribon, bien plus récente et poussée que la conception du sergent robotique lui-même !
 
Copper, lui, s’en était rendu compte. Pas de doute possible, l’homme derrière tout ça était le même que celui qui avait pillé le laboratoire du Docteur Géro ! Et il était là, devant ses yeux, déambulant avec une énergie absolument faramineuse pour un être humain. Était-il même humain ? La question taraudait l’esprit du Général, mais fut vite répondue lorsque le terroriste énonça quelques brèves paroles dans un langage aujourd’hui fort peu utilisé. Une langue qui était employée il y a bien longtemps au Nord-Est de la planète, à l’époque où la Terre ne s’était pas encore unie sous une même bannière et n’avait pas encore adopté une langue commune. Seul un terrien pouvait encore parler ce genre de dialecte. Mais bien que le général cyborg ne le comprenne pas, il put clairement entendre prononcer le nom de Metallic ! Et ça n’a pas loupé puisque, avant même qu’il ne puisse réagir, l’homme en face venait de s’armer à nouveau de son Ray-Gun pour tirer une nouvelle salve qui trouvera sa cible sur le crâne du Sergent, qui n’était décidément pas assez rapide pour réagir à un tir d’une telle célérité. Sa tête volait en éclat, ne laissant derrière elle qu’une nuque à nue, laissant voir les composants internes d’une machine. L’automate se stoppa net, comme figé sur place.
 
Copper en avait conscience, ce type n’était pas un simple combattant, mais un soldat discipliné. Même assailli, il reste concentré sur les cibles prioritaires, et ici, c’était le Sergent qui posait le plus de problème au reste des troupes. Un problème urgent vint alors aux oreillettes du Général, venant de la base assiégée. En effet, ils étaient équipés de missiles anti-aériens, mais le problème ici, c’était qu’en cas de combat entre les chasseurs de la division Copper et leurs assaillants, la division serait prise dans les feux, ce à quoi répondit simplement C-12
 
"Tirez sans sommation. Abattez-moi ces moucherons."
 
En effet, le Général avait amené avec lui sa division personnelle, composée de soldats d’élite triés sur le volet ! Chacun des membres de cette force était doté d’une puissance formidable, forts d’années de préparations méticuleuses pour remettre au niveau l’armée du Ruban face aux menaces aliens. L’armement classique ne leur fait pas peur ! Mais parmi eux tous, aucun n’approchait le niveau de Copper, concentré sur le combat qu’il allait devoir mener. Quand l’homme tira une nouvelle fois avec son Ray-Gun, celui-ci se heurta à une Android Barrier. Visiblement, il aimait bien abuser de son jouet. Mais à force, il en devenait prévisi-
 
*Oh, on veut donc jouer à ça ?*
 
Le mystérieux attaquant prenait les jambes à son cou pour rejoindre une zone boisée toute proche. Oui, ce type-là n’avait rien d’un martialiste. Peut-être savait-il juste assez de la chose pour se battre à un niveau humain, mais c’était clair comme de l’eau de roche, ça n’allait pas plus loin. Pas de techniques, pas de postures de garde, il préférait l’arme à distance au poing. Sans doute n’avait-il aucune conscience du Ki, même… Ici, il évitait clairement l’affrontement direct. Se retirer vers les arbres, c’était quelque chose que le vétéran n’avait vu que trop souvent au cours de sa vie lors de différentes opérations de guérilla. Alors que le Général le talonnait en prenant son envol, celui-ci lui lança :
 
"Vous êtes bien vieux jeu, mon cher !"
 


Copper s’éleva alors brusquement dans les airs au lieu de rejoindre la végétation où comptait se terrer son ennemi, chargeant de ses mains de simples Kikoha qu’il déversa sur les arbres pour tout raser, pièges compris. En effet, ces dernières années, force est de constater que les stratégies militaires de pointe des simples hommes sont aujourd’hui simplement dépassées par l’inimaginable dont sont capables les surhommes. Le paradigme avait considérablement évolué. La logique étriquée des humains, il l’utilisait toujours, malgré sa signature énergétique nettement monstrueuse. Il n’était donc pas habitué à de tels combats, sûrement. Était-ce même la première fois qu’il affrontait un surhumain ? Qu’importe, car il ne recevrait aucune pitié pour l’affront qu’il a causé ! C’est alors qu’il mitraillait de boules d’énergies qu’un objet rapide fut envoyé dans les airs. 
 
A peine C-12 avait pu détecter sa présence qu’il regretta amèrement d’y avoir jeté un œil attentif ! Une Grenade Flash ! Éblouis, Copper blottit machinalement sa tête contre ses deux avant-bras avant de constater une vive douleur à ces derniers : un tir de Ray-Gun avait frappé de plein fouet sa garde, qui si elle n’avait pas été levée, aurait mené à un tir en pleine tête d'énergie pure ! Les bras du cyborg tremblaient, de l'impact du choc comme de rage sourde. Cet homme... Il commençait à être une épine dérangeante dans son pied ! C'était décidé, ce serait plutôt cet homme, qui une fois vaincu sera torturé pour qu'il dévoile l'identité et les informations sur son commanditaire.
 
Et pour le mettre à genou, la tactique était toute trouvée.
Tout se jouera sur une simple démonstration. Une démonstration sur la différence cruciale entre un combat d'hommes et un combat de surhommes. Et pour se faire, le cyborg dans les airs chargea le terroriste en contre-bas, usant de son Yūreiken, la base de l'école du Fantôme dont il était le disciple dans ses jeunes années pour se déplacer avec des images rémanentes de lui-même tout autour de lui dans le but de dérouter l'adversaire ! Dans sa course, il chargea ses bras de de Ki pour tenter d'envoyer un Psycho Ring enserrer directement le Ray-Gun que l'homme de l'Est tenait entre ses mains et ainsi le désarmer, puis le cueillir d'un coup de pied descendant lancé droit sur la clavicule droite !
 
La différence fondamentale entre homme et surhomme était bien la suivante ; là où le simple humain se repose sur des armes pour attaquer, celui qui surclasse l'homme n'a aucun besoin d'armes pour vaincre ! C'était sûr, si ce type avait réussi à atteindre un tel niveau de puissance, il ne l'a atteint que tout récemment, et est donc encore emprunt des sales habitudes que lui a laissé le commun des mortels. De plus, il était bien clair qu'il n'avait pas atteint cette force par un rigoureux entraînement martial. Était-il, lui aussi, un combattant augmenté ? Une force obscure s'afférait-elle à créer des guerriers à partir de rien, comme le Ruban Carmin avant lui ? Il n'y avait pas à dire, la situation était plus que préoccupante, au niveau du champ de bataille comme pour les implications que ce dernier avait...
Mais Copper avait la ferme intention d'y mettre les choses au clair. 
Le mal devait être traité à la racine !
Vladimir Makarov
Vladimir Makarov
Masculin Age : 50
Date d'inscription : 24/06/2020
Nombre de messages : 36
Bon ou mauvais ? : Révolutionnaire
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Ray-Gun / Iron Curtain / Trip-mine / Flashbang
Techniques 3/combat : Cease-Fire Grenade / Killstreak
Techniques 1/combat : Nova 6

Rebuild ! Redesign ! Reclaim ! [PV] Empty
MessageSujet: Re: Rebuild ! Redesign ! Reclaim ! [PV]   Rebuild ! Redesign ! Reclaim ! [PV] ClockSam 22 Aoû 2020 - 14:55


Les failles dans la stratégie du "Hit and Run" étaient simple : si la première et unique attaque est repoussée par les forces ennemies, sortir victorieux était presque illusoire pour l'Inner Circle. Ils s'attendaient à affronter des terriens qui avaient subi les explosions de Seishiro Kasai. Par contre, l'arrivée de ces cyborgs étaient clairement une tournure que le sociopathe ne s'attendait pas. Les troupes tombaient comme des mouches contre le géant de fer et Makarov était également dans le pétrin face à Copper. Pour le moment, le seul espoir qu'il avait de le vaincre était de le forcer dans une situation de guérilla dans la forêt qui entourait la base.

Malheureusement, il avait sous-estimé l'intellect de l'homme-machine. Ce dernier profita de sa capacité de s'envoler pour avoir une meilleure vue sur le terrain de jeu avant de tout raser avec des kikohas. Vladimir était sous la pluie dévastatrice, mais aucune de ces boules avaient réussi à le toucher grâce au "Iron Curtain". Une petite invention volée à l'un des meilleurs esprits scientifique connu de ce monde : Queen Nemor. Une tactique d'embuscade venait de partir en cendre comme la végétation qui l'entourait. Il espérait que le serviteur des Black Feathers ne puisse pas observer la déviation des projectiles.

Le sang continuait à coller parmi les terroristes, les Ruban Rouges avaient réussis à faire renverser la vapeur rapidement. Tout ça à cause de l'arriver de Copper. Le cavalier de l'apocalypse avait mis de côtés de faire des surhommes, même avant la découverte de l'élément 115. Il imaginait que leurs créations étaient trop coûteuses, que ce soit en termes de temps ou d'argent. La crainte de le faire sur la mauvaise personne et offrir ce don à un homme déloyal à la cause était aussi un argument contre leurs créations. Il ne restait plus rien à faire que de sonner un retrait direct de l'offensive et de sauver les pots cassés.

Mais bien sûr, il n'était pas contre des hommes à son niveau en dehors de sa capacité de prendre des coups excessivement dévastatrice pour le corps aussi faible que celui d'un être humain standard. Le Mastodonte du comptoir allait lui donner suffisamment pour fuir, mais le cyborg allait tout faire pour rendre une retraite le plus difficile. Le salopard plongeait directement sur lui avec des illusions pour rendre la tâche encore plus compliqué pour trouver la véritable cible à flinguer. Le criminel n'allait pas tirer avec le Ray-Gun dans cette situation. Il plaça une trip-mine devant lui qui allait explosé dès que la brute s'approchera. Ce dernier envoya une attaque de ki vers le chef de l'Inner Circle. Pour tenter de camoufler l'Iron Curtain, il se jeta à terre rapidement à côté de la bombe. Il se releva rapidement, prêt pour répondre avec un autre tir du Rat-Gun dans la face. Ce qu'il avait reçu à la place était un magnifique coup de pied dans la clavicule droite de Makarov. Même avec l'élément 115, il n'allait pas encaisser l'attaque comme les autres. Copper avait réussi à rendre inutile le bras droit du terroriste et à forcer l'ancien soldat de la Terre a lâché est un cri de douleur qui devait être de la musique à l'oreille de son adversaire. Le Ray-Gun tomba au sol, prêt à être récupéré par leur créateur légitime.

Malgré la douleur du déboitement de l’épaule, il fit un bond en arrière avant d’activer de trip-mine où le général était encore proche pour être secoué par l’explosion. Le moment idéal pour donner les nouveaux ordres.

“Opérations Kingfish et Killstreak, go !”

Plusieurs avions traversèrent les airs en bombardant la base du Ruban Rouge pour qu'elle redevienne des ruines, comme le destin l'a toujours voulu. Les machines de guerres restèrent dans les environs pour attirer l'attention des forces d'élites du Ruban Rouge occupées. Maintenant, il ne restait plus qu'à Kingfish arrive pour offrir la porte de secours que le terrein avait besoin. En attendant, il fallait s'assurer que Copper ne puisse interrompre l'opération ! Il était désarmé en dehors de ses explosifs. Peut-être une solution plus diplomatique devait se réaliser. Le génocidaire attrapa un nouveau genre de grenade : le Cease-Fire. Il l'envoya entre lui et le nain pour s'assurer qu'il ne puisse plus utiliser son ki. Le pari était risqué néanmoins. Avec la CFG, il venait également de désactiver l'Iron Curtain et les Trip-mines. Il allait devoir improviser directement au corps à corps avec un seul bras. Du moins, le temps que l'invention volée sur Leto soit détruite ou n'est plus d'énergie pour maintenir la paix.
C-12
C-12
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 18/03/2020
Nombre de messages : 13
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Android Barrier / Psycho Ring / Yūreiken
Techniques 3/combat : Stalker Multi-Bomb / Electric Frenzy
Techniques 1/combat : Final Protocol

Rebuild ! Redesign ! Reclaim ! [PV] Empty
MessageSujet: Re: Rebuild ! Redesign ! Reclaim ! [PV]   Rebuild ! Redesign ! Reclaim ! [PV] ClockVen 28 Aoû 2020 - 0:15
Plus d'arbres, plus de cachettes, plus de tours de passe-passe !
Ce n'est pas au vieux singe qu'on apprend à faire la grimace, il était évident qu'un combat en forêt serait à l'avantage de celui qui décide d'y mener le combat. Le suivre tête baissée aurait sûrement coûté cher, et c'est pourquoi il était plus prudent de déboiser la zone. Les boules d'énergie ne valaient pas grand chose face à une résistance digne de ce nom, mais pour réduire en cendre quelques troncs d'arbre, ça suffisait largement. Cependant, quelque chose chiffonnait le cyborg. Dans la zone d'impact se trouvaient bien sûr des arbres, des buissons, des petits animaux en tout genre, et tout ça partait rapidement en fumée. Mais parmi eux, il y avait aussi cet homme énigmatique. Lui, il savait déjà que ce ne serait pas assez pour le terrasser, loin de là au vu de son pic d'énergie. Mais il sentait cependant que ses Kikohas se heurtaient à quelque chose. Quelque chose qui n'était pas vivant. Quoi donc ? Une barrière de Ki ? Non, le Scanner oculaire était formel, l'ennemi ne dégageait pas de Ki. Un champ de force, peut-être ?

Qu'à cela ne tienne, l'attaque se poursuivit, et les images rémanentes du Yūreiken semblaient faire leur effet ! Ne sachant pas où viser, l'officier adverse était démuni, mais pas sans défense, comme l'attestaient le Psycho Ring envoyé par le Général, qui rebondissait totalement sur une sorte de dôme formé autours du soldat, qui venait de poser quelque chose au sol, ce à quoi C-12 réagit en accélérant plus encore son plongeon ! 

*Qu'importe tes stratagèmes et tes protections, je passerais outre tout ce que tu prépareras !*

Arrivé à sa hauteur, le cyborg envoya alors son pied tomber tel une guillotine dans la clavicule adverse, lui faisant lâcher le précieux Ray-Gun. Le son de l'os brisé, suivit des hurlements de son ennemi auraient été la plus douce des mélodies pour accompagner le triomphe du numéro deux du Red Ribon, mais à la place, il n'y avait qu'un bruit sourd ! Que c'était-il passé ? la vision de Copper s'était embrouillée, aveuglée par un flash de lumière. L'air qui entrait dans ses narines avait pris l'odeur caractéristique du soufre, et son système nerveux signalait des douleurs un peu partout sur la surface de son corps... Une bombe ? Pas n'importe quelle bombe, l'armement terrien ordinaire était trop faiblard pour ne serait-ce qu'égratigner quiconque de sérieux. Cet enfoiré... Il s'était équipé de technologies de pointe, en plus de celles qu'il avait dérobé au labo !

Le misérable ! Il s'est donc fait sauter ?!
Non, il a sauté avant d'activer son explosif ! Et quand bien même il n'aurait pas été assez réactif, il avait sans doute toujours son dôme de protection pour le protéger du souffle provoqué par l'explosion qu'il avait provoqué ! C'était ça, alors, ce qu'il avait posé au sol ? Il était ingénieux... Son style mesquin était efficace et il provoquait l'agacement du cyborg avec efficacité, qui avança de quelques pas, l'air passablement énervé. Son costume, pourtant bien coûteux, était en lambeaux. Il était bon pour les ordures ! "Tsk" fit-il simplement lorsqu'il entendit l'homme commander à ses troupes de nouvelles tactiques sous des noms de code à consonance un poil trop grandiloquentes au goût du Général, qui reprit son envol en rase-motte pour charger à nouveau l'ennemi désarmé, réutilisant le Yūreiken pour qu'il le perde de vue. 

*Un coup violent pour lui briser le bras gauche, maintenant, et il serait à ma totale merci !*

Se dit-il dans son élan, lorsque tout à coup il remarqua l'homme entrer en mouvement... Même sans arme à feu, son adversaire avait assez de ressource pour repasser à l'attaque avec une grenade, d'un genre que Copper n'avait encore jamais vu ! Décontenancé, il dût se résigner à abandonner l'attaque pour se revêtir d'une Android Barrier, espérant que ça suffise pour palier aux dégâts que pourraient causer l’éventuelle explosion. Mais à la grande surprise du Général, rien ne vînt ! Au contraire, sa propre barrière protectrice venait simplement de disparaître, et pas par l'effet d'un choc violent qui l'aurait fait voler en éclat ! Non, c'était comme si elle avait simplement été désactivée... Pire que ça, le général, qui jusque là s'élevait grâce au Buku Jutsu pour fendre l'air, retombait mollement sur le sol meuble du champ de bataille, pris au dépourvu et manquant presque son atterrissage. Que se passait-il ?

"Qu-Qu'est-ce que tu..."

Bredouilla-t-il avant de se faire interrompre par le vacarme cauchemardesque d'un carnage qui avait lieu à quelques centaines de mètre de lui. "LA BASE !" Hurla-t-il avant de se retourner pour contempler l'horreur. Un bombardement massif était en train de pleuvoir sur la place forte du Red Ribon, dans un déluge de napalm qui en disait long sur les chances de survie des soldats encore en position. Enfer et damnation, il fallait réagir !

"A TOUTES LES UNITÉS DANS LA ZONE D'IMPACT, REPLIEZ VOUS DANS LES BUNKERS IMMÉDIATEMENT !!!"

Criait-il désespérément dans le canal de communication de l'armée. C'était une catastrophe sans nom ! Il ne pouvait qu'espérer pour ses hommes que leurs radars aient déjà détecté la présence de ces bombardiers et que les soldats aient pris la sage décision de se calfeutrer en lieu sûr. C'était tout une zone stratégique que le Red Ribon perdrait si cette division venait à disparaître ! Un plan du globe entier glisserait entre les doigts de Palazzo. Et c'était le Général Copper qui était responsable de l'armée en son absence.
Responsable de son commandement... De son infrastructure... De ses hommes...

C'était lui qui était à blâmer pour ne pas avoir su faire face aux stratégies adverses. Impuissant, il se retourna vers son ennemi, le visage sombre. Il bredouilla quelques mots à son transmetteur interne, les poings serrés. Il semblerait d'ailleurs qu'ils saignent !

"Sergent Metallic... Sergent-chef Brown... Brisez-les jusqu'au dernier..."

A quelques mètres d'ici, le Sergent Metallic, manchot et sans tête, jusque-là immobile, reprenait du service pour se jeter à nouveau sur les troupes ennemies, écrasant les soldats de son désormais unique poing, tel un mort-vivant. Evidemment, l'intérieur de ce dernier était visible pas les dégâts causés par le Ray-Gun, ce dernier était totalement cybernétique. Cependant, comme il était évident qu'il n'était plus aussi efficace désormais, il fallait que quelqu'un l'assiste. Un quelqu'un qui ne tarda pas à s'écraser lui aussi sur le champ de bataille, à quelques mètres de Metallic. A eux deux, Copper était sûr qu'ils décimeraient facilement les lignes adverses, et en un temps record ! En effet, celui qui avait été envoyé épauler le robot de combat et qui s'était jeté du haut de l'un des avions de chasses du ruban carmin escaladait le cratère en poussant un rire sinistre, avant de se dresser du haut de ses deux mètres trente de force pure.
Ses naseaux soufflaient une fumée dense alors qu'il contractait ses muscles proéminents, résistant lui aussi aux armes conventionnelles que les soldats paniqués pointaient sur sa direction :
 
Un homme-bison colossal, le Sergent Chef Brown, venait de rejoindre le champ de bataille pour foncer tête la première sur les soldats adverses, les empalant sur ses cornes et envoyant les cadavres qui s'y sont logés fracasser à haute vitesse leurs compagnons d'arme. Il se livrait à une boucherie plus brutale encore que le Sergent de métal, qui s'efforçait malgré sa situation précaire de suivre sa programmation.

Ainsi, le Général affaibli avait le champ libre. C'était désormais à Brown de prendre la suite des opérations. Quand à lui, il allait s'occuper du client tenace. Gardant une mine qui laissait pleinement transparaître la colère noire qui s'emparait de lui, Copper agrippa les lambeaux de son costume et tira d'un coup sec pour les arracher d'un coup avant de les jeter au sol, dévoilant un torse à la musculature déroutante tant elle est compacte sur un corps aussi petit.

Rebuild ! Redesign ! Reclaim ! [PV] Wfeg
Ça y est, le Gentleman en avait assez.
Affaibli ? Inhibé ? Il pensait sincèrement que sa grenade serait assez pour faire taire l'énergie illimité dont le Docteur Géro avait fait don à chacune de ses cellules ? Risible ! Qu'importe d'où lui venait sa technologie ! Un aussi petit engin, ça devait marcher un peu comme une grenade à IEM, et vu la taille, il ne devait pas être tout puissant. Et c'est pour cela que le Général Cyborg s'enveloppa d'une aura électrique rouge, passant en mode Electric Frenzy ! Un mode terrifiant, tirant pleinement parti de la puissance sans fin que lui conférait son amélioration bionique en dégageant toute sa puissance l'espace de quelques secondes, assez pour faire surchauffer l'appareil ennemi !

Furieux... Copper fumait de colère, une colère dirigée toute entière sur cet homme dont il ne connaissait même pas le nom. Une colère qui ne pourra s'évaporer que dans le sang ! Le cyborg numéro douze courut à la rencontre du responsable du désastre qu'était ce jour, transformant le sol sous ses pieds en petits cratères fumants. Arrivé devant lui, il bondit alors, lui envoyant son coude dans le nez avant de passer dans son dos pour lui enserrer le cou entre son biceps et son avant-bras qu'il tenait de sa main libre. Une prise d'étranglement express, à laquelle s'ajoutait l'aura électrique de l'Electric Frenzy. Enragé, Copper voulait la soumission totale de cet adversaire décidément trop gênant afin de lui faire cracher tout ce qu'il sait !
Ensuite, enfin, il serait disposé à abréger ses souffrances et à l'envoyer rejoindre le reste de sa troupe de fortune.
En enfer !
Vladimir Makarov
Vladimir Makarov
Masculin Age : 50
Date d'inscription : 24/06/2020
Nombre de messages : 36
Bon ou mauvais ? : Révolutionnaire
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Ray-Gun / Iron Curtain / Trip-mine / Flashbang
Techniques 3/combat : Cease-Fire Grenade / Killstreak
Techniques 1/combat : Nova 6

Rebuild ! Redesign ! Reclaim ! [PV] Empty
MessageSujet: Re: Rebuild ! Redesign ! Reclaim ! [PV]   Rebuild ! Redesign ! Reclaim ! [PV] ClockLun 7 Sep 2020 - 11:45
Un bombardement était tout ce qu'il fallait à Makarov pour se donner une fenêtre d'opportunité pour agir. Son adversaire distrait par les explosions, il était temps de s'assurer que sa seule chance de survie soit perdue à cause d'une simple erreur.

“Kingfish, Лестница !”

Autant le dire dans la langue que seul ses fidèles connaissaient. Celle d'une planète divisée, mais capable de se défendre face aux abominations, que ce soit extraterrestres ou sur son propre sol. Bien sûr, il se couronnera roi du pays le plus influent de cette époque pour garder le poids diplomatique et militaire qui lui était digne. Si la Terre revenait à cette époque et à se développer activement des moyens de s'entre-tuer, ils pourront atteindre à des merveilles de destruction sans pareille... que le révolutionnaire surveillera de près.

Néanmoins, Copper avait bien crier ses ordres pour être certain de sauver les pots cassés. Autant s'assurer que les dégâts soient permanents pour la base en dehors de la pluie de missiles qui faisaient plus de dommages à l'infrastructure qu'aux hommes du Ruban Rouge. Encore une fois, le chef de l'Inner Circle se mit à rechercher quelque chose. Un moment d'en finir une bonne fois pour toute avec cette installation et les plans des Black Feathers pour reprendre ce qui lui était de droit. L'élixir de vautour ne se fit pas attendre, la faille était trouvée : une simple ouverture de la ventilation de la forteresse causée par le combat ambiant. Si Copper n'allait pas en souffrir, même si l'opération de piller l'endroit s'était finie par des pertes importantes, le cavalier de l'apocalypse allait rendre les pertes parmi les terroristes écarlates soient aussi grandes... de la même manière que sur Dark.


L'unibrassiste se mit à courir vers ce lieu dangereux, entre les gravats et les tirs pour atteindre son objectif. Néanmoins, ce n'était pas sans compter avec son adversaire qui se mit à avoir une immense poussée de puissance tout en criant de toute sses forces qu'il allait l'attaquer. Surpris par le hurlement de rage en son égard, le révolutionnaire se retourna pour voir l'obstacle principal de la mission entouré d'électricité. Avec son seul bras valide, il envoya directement sa seconde "Cease Fire" au sol dans l'espoir d'affaiblir l'ennemi s'il ne parvenait pas à esquiver l'assaut. Sans l'option d'utiliser ses armes à cause de la CFG, il ne pouvait que reculer face au cyborg qui se rapprochait à une vitesse ahurissante. Le sous-chef du Ruban Rouge engagea avec un coup de coude aérien qui toucha sa cible. Le sang commençait à couler du nez du cavalier de la guerre accompagnée d'une rage profonde envers le nain cybernétique. Dans la douleur, il n'eut pas le temps de réagir face à la tentative de le mettre dans un Headlock.

Il aurait déjà eu beaucoup de difficultés à sortir de cette prise avec des deux mains, mais vu qu'il lui en manquait une, il allait devoir improviser avec de perdre connaissance, néanmoins la solution était claire. Il sortit une grenade flash qu'il jeta au front de lui et de son agresseur robotique. Il était temps de profiter de la situation pour se dégager. Il plaça la main au niveau de l'avant-bras du cyborg avant de tous ses forces pour débloquer la tête. Grâce au pouvoir du désespoir et de l'adrénaline, il réussit à s'échapper la prise de justesse qui lui coupait la respiration. Il recula par instinct en récupérant du mieux qu'il pouvait l'air qui lui avait été privé pendant quelques secondes. Aussitôt s'être remis du choc, il envoya directement une tripe-mine à la face de son adversaire pour tenter de le garder désorienté suffisamment de temps pour mettre fin à l'avant-poste des Black Feathers.

Il se mit alors à courir vers l'ouverture pour détruire tous les loyalistes de Seishiro Kasaï avec le nova-6. Il pouvait voir la brèche devant lui et jeta la grenade remplie de l'arme chimique tant craint sur Terre. Le sang écarlate continuait à couler du nez du chef. Sans arme autre que ses explosifs, il était bloqué tant que l'hélicoptère n'arrive. Par moment, même la chance pouvait se montrer gracieuse envers les pires monstres de ce monde : le bruit d'un hélicoptère se rapprochant du champ de bataille pouvait s'entendre.

“Kingfish, en position.”


Vladimir Makarov lança sa dernière CFG à Copper avant de prendre l'échelle en main, on ne voudrait pas de mauvaise surprise. Néanmoins, pour s'assurer de ne pas être suivi par l'un des surhommes, il allait tout simplement tout envoyer.

“Killstreak 5 et Killstreak 25, bombarder tout le terrain. Perte des forces au sol acceptable.”
 
Les avions étaient en route alors  que le temps que le chef de l'Inner Circle soit à bord de l'hélicoptère. Il n'allait plus rien rester de la base, Carthage avait eu un traitement plus clément de tous les bombardements qui allait pleuvoir sur Copper et ses hommes. Vladimir avait peut-être perdu énormément d'hommes et il s'en sortait sans ressources et informations... mais l'ancienne garde venait de perdre tellement plus ! Le transport s'envola vers des lieux plus calmes et privés sur une symphonie d'explosions.

Il allait falloir corriger les erreurs tactiques et revoir la puissance de feu qu’ils avaient vraiment besoin pour que l'Inner Circle puisse tenir face dans ce monde décadent.
C-12
C-12
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 18/03/2020
Nombre de messages : 13
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Android Barrier / Psycho Ring / Yūreiken
Techniques 3/combat : Stalker Multi-Bomb / Electric Frenzy
Techniques 1/combat : Final Protocol

Rebuild ! Redesign ! Reclaim ! [PV] Empty
MessageSujet: Re: Rebuild ! Redesign ! Reclaim ! [PV]   Rebuild ! Redesign ! Reclaim ! [PV] ClockJeu 1 Oct 2020 - 21:40
Qui a dit que les cyborgs avaient le cœur froid comme les machines avec lesquelles on les compare ?
En tout cas, ce n'était certainement pas le cas du Général Copper, qui mû par une frénésie sourde enserrait le coup de sa proie de toutes ses forces. Il ne savait même plus s'il devait simplement le mettre hors d'état de nuire ou bien l'exécuter en lui broyant la nuque. Il choisirait sans doute la seconde option. Quoique... Il n'y avait pas vraiment de choix à faire, dans la situation actuelle. Il ne pourrait probablement pas se regarder dans le miroir s'il laissait s'échapper l'auteur de cette débâcle affreuse. Alors il serrait, et serrait, encore et encore, toujours plus fort.

Le sang du cyborg lui montait à la tête, sa vue elle-même se troublait. Il ne faisait plus attention à rien et sa rage sourde l'empêchait de se concentrer sur le reste des mouvements de son adversaire pour assurer comme il le fallait la mort de l'énergumène. Et c'est ce qui causa sa perte, puisqu'avant que sa force ne le quitte, ce dernier se reprit pour agripper sa grenade flash et la jeter au visage de Copper. Les Flashbangs... Ces grenades aveuglantes sont réputées depuis longtemps comme étant un excellent outil tactique pour la bonne raisons qu'elles laissent transi ceux qui subissent leur éclat. Il est bien connu que ceux-ci, instinctivement et même en plein assaut, perdent en un instant toute capacité à se battre et se recroquevillent d'eux-mêmes sous l'effet du son déchirant qui s'en dégage et un éclair qui provoque une cécité temporaire. Même les plus endurcis des guerriers ne peuvent se soustraire à cette règle.

Mais le Général, lui, ne courba pas l'échine.
Du fait de sa condition d'homme augmenté, il parvenait à mâter suffisamment ses instincts pour garder la même position. Mais hélas pour lui, cela n'allait pas plus loin. Son visage était figé dans une expression de surprise absolue. Ses muscles, le temps d'un si court instant, refusaient de se contracter. Son corps ne lui répondait plus et ses capteurs rétiniens avaient été mis en surchauffe. Il ne serrait plus le cou du forcené, qui ne laissa pas filer l'occasion de sortir de la prise avec laquelle Copper souhaitait en finir. Reprenant ses esprits, le haut-gradé de cuivre secoua la tête en poussant un juron rageur.

"POURCEAU ! IGNOBLE POURCEAU !"

Beuglait-il alors qu'il repartait à la charge, les yeux injectés de sang. Des veines de son globe oculaire avaient carrément pétées, sa vision se brouillait. Il apercevait à peine ce soldat, et en guise de prévention décida de se parer d'une Android Barrier à nouveau, au cas où ce dernier avait une dernière surprise. Et elle fut bien utile puisqu'elle fit rempart contre un énième explosif lancé par cet adversaire mystère. Et ainsi fonçait le général, tête baissé, ne voyant que du flou en face de lui. Mais visiblement, rien ne se heurtait à son bouclier énergétique. Il se reprit alors, lévitant au dessus du sol pour chercher son ennemi du regard.

"Allez, satané scanner, MARCHE !"

Aussitôt dit, aussitôt fait, son Scan 3D avait enfin refroidit et se remit en marche pour lui indiquer la position énergétique de son ennemi dans ce mélange vague de couleur et de flou. Les dents serrés, il remarqua que ce dernier se dirigeait vers le bunker pour y déposer quelque chose ! Maudit soit-il ! Il aurait détecté une faille dans le blindage ?!

*Enfer et damnation !* Pouvait simplement penser C-12 alors qu'il entrait encore une fois en mouvement, trop tard hélas pour empêcher le drame. Arrivé à sa hauteur, le Scan s'affola en détectant dans l'air une fumée d'un composé qu'il ne parvint pas à déterminer clairement. Le cyborg écarquilla les yeux et stoppa son envol pour reculer. Une arme chimique ? Une arme biologique ?! Ce malade en arrivait là ?! "T-tu..." Bredouilla-t-il, hésitant à intervenir en raison de la dangerosité évidente d'un armement d'une nature aussi délicate. Utiliser une attaque d'énergie pour l'atteindre à distance semblait être une mauvaise solution en raison de la possible nature inflammable de ce gaz toxique... La force brute, le Ki... Cela ne pouvait rien contre la maladie. Même le cyborg Copper était toujours fait d'une chair qui pouvait être corrompue, bien que renforcée par la technologie du Dr. Gero. Mais il en était un qui ne craignait pas cela et qui pouvait encore intervenir ! Le Général Copper activa alors la communication au plus vite.

"Sergent Metallic, besoin de renfort !"

Seul un robot constitué de rien d'autre que de métal et de plastique pouvait passer à l'action. Mais aucune réponse n'atteignit le chef de guerre. Que se passait-il ? D'ordinaire, cette création d'acier accourait à la moindre instruction. Rageur, il fallut un certain temps à Copper pour comprendre la situation, lorsque ses capteurs clignotaient, signe d'un nouveau dysfonctionnement. Une autre grenade incapacitante ! Ses communications étaient brouillées et ses capacités à nouveau restreintes ! 
Comment ?! Comment un simple moucheron sans une once de capacité martiale digne de ce nom pouvait mettre à ce point à mal un génie du combat ?! Lui, Copper, le Cyborg Numéro Douze ?! Dépassé ? Par... Par...

"PAR DE LA PIETAILLE ?!"

Hurla-t-il à plein poumon en chargeant à pied ce rival qui avait traîné sa fierté dans la boue. Pas de capacité spéciales ? Pas de techniques énergétiques ? Pas de fonctions auxiliaires ? Pas de problème, ses poings parleront pour lui ! Tant pis pour les risques d'empoisonnement ! Mais il fut soudain happé par quelque chose. Quelque chose qu'il reconnut comme étant... Velu ? Le Sergent-chef Brown venait de s'interposer, emportant avec lui son supérieur pour quitter à toute vitesse le champ de bataille.

"Qu-qu'est-ce que- ?!"
"C'est mauvais, Général, il nous faut battre en retraite !"
"Qu'est-ce que ça signifie, Brown ?! Disparais, si tu ne veux pas passer en cours martiale !"

Mais le spectacle qui s'offrit à lui une fois les distances prises parlait de lui-même. 


La zone toute entière était frappée par un bombardement massif au dessus duquel des machines volantes trônaient avant de prendre congé. Derrière Brown détalait aussi le Sergent Metallic, dont il ne restait finalement de cette mission qu'une paire de jambes, un buste et un bras, et dont la retraite avait sans doute été ordonnée par Brown qui s'avérait plus haut dans la hiérarchie du Ruban Rouge. Ainsi quittait les lieux la Division Copper, qui rencontra sans doute l'une des plus amère expérience de son existence.
Ce n'est qu'à distance respectable de la zone que Brown s'arrêta pour reposer son général au sol, qui n'avait prononcé un seul mot depuis qu'il avait été témoin du coup de grâce que cet ennemi venait de porter à sa mission. Mission échouée par ailleurs... Copper tomba à genou, les mains griffant la terre meuble sous elles. 

"Comment ? Pourquoi ? Pourquoi ? Qu'est-ce qui s'est passé ? Comment cela a-t-il pu m'échapper ? Comment ?!"

Il arracha la terre avant de frapper le sol à répétition, extériorisant sa colère sourde en un cri du cœur qui fendait celui du bison Brown à côté, qui ne pipa mot, honteux lui aussi de son incapacité à faire pencher la balance. Un flot de larme de frustration s'écoulait sur les joues du zélé cyborg. Encore une fois, il avait failli... Encore une fois, le Ruban Rouge s'écroulait....

"QUEL DIEU A DECIDE PAREIL DESTIN ?!"

Qu'allait-il bien pouvoir dire au leader Palazzo ? Qu'allait-il bien pouvoir dire au reste des troupes qui attendaient impatiemment un retour victorieux pour fêter cela à grands cris et rires chauds ? Qu'allait-il bien pouvoir dire sur la tombe du Commandant Red ? Ou sur celle des Généraux Blue et White ? 

Rien... 
Seul un silence assourdissant, qui tomba sur le groupe une fois les sanglots honteux de Copper passés.
Car c'était tout ce à quoi avaient droit les fantômes tels que lui...
Contenu sponsorisé

Rebuild ! Redesign ! Reclaim ! [PV] Empty
MessageSujet: Re: Rebuild ! Redesign ! Reclaim ! [PV]   Rebuild ! Redesign ! Reclaim ! [PV] Clock
 
Rebuild ! Redesign ! Reclaim ! [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre-