Le deal à ne pas rater :
Antivirus NORTON 360 Deluxe – 3 Appareils – 1 an (clé ...
4.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 "Un point de non-retour ? Certitudes, doutes, réalité."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Cabba
Cabba
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 30/01/2018
Nombre de messages : 149
Bon ou mauvais ? : Je défendrais ceux qui en ont besoin.
Zénies : 1720

Techniques
Techniques illimitées : Energy Kick / Ki Explosion / Garrick Cannon
Techniques 3/combat : Impulse Rush / Energy Shield
Techniques 1/combat : Big Bang Cannon

"Un point de non-retour ? Certitudes, doutes, réalité." Empty
MessageSujet: "Un point de non-retour ? Certitudes, doutes, réalité."   "Un point de non-retour ? Certitudes, doutes, réalité." ClockDim 19 Juil 2020 - 20:40
Parmi la foule qui se pressait ça et là dans les rues de Dösatz, qu’elle soit affairée à ses activités ou encore inquiète suite à l’annonce interplanétaire faite par le dieu de la destruction de l’univers 13, deux silhouettes se hâtaient à contre-courant, sortant hors des quartiers extérieurs pour rejoindre le centre de la métropole, direction le grand parc naturel. Tandis qu’ils cheminaient du mieux qu’ils pouvaient avec le peu de repères qu’ils avaient, ils échangèrent quelques mots afin d’en apprendre un peu plus sur l’autre : après tout, il y avait tout juste une demi-heure qu’ils avaient fait connaissance et décidé d’unir leurs efforts pour comprendre pourquoi ils s’étaient retrouvés sur cette planète et espérer regagner au plus vite ce qu’ils avaient perdu – leur vie d’avant pour les uns, sa planète natale et ses souvenirs pour l’autre.

Mais les aléas s’avéraient bien peu favorables, ne manquant pas de contrarier leur quête en créant toujours plus d’épreuves sur leur trajectoire, qu’il s’agisse d’un conflit intergalactique entre deux univers, d’un vaisseau aérien bien trop endommagé pour pouvoir redécoller, ou encore une amnésie persistante qui semblait oblitérer de précieuses informations. Malgré tout, il fallait garder la tête haute et l’espoir vaillant, sans quoi il ne leur resterait plus qu’à tomber à la merci de l’amertume, ce qu’ils ne pouvaient se permettre !

Ainsi ils bavardèrent de tout et de rien, déterminés à ne pas ressasser le passé plus qu’il ne le fallait pour se concentrer sur le futur vers lequel ils tendaient – sans savoir que le destin finit toujours par rattraper celui qui cherche à le fuir et que tôt ou tard, il faut récolter ce que l’on sème.


* * *


"Partons donc chercher ton épée, si du moins tu as une idée d’où elle pourrait se trouver. Est-ce une épée d’énergie ? Un saber ? Ou bien une lame physique ?"

Le petit artefact, discrètement logé dans la poche pectorale de la veste de son possesseur, prenait très sérieusement la requête de Cabba. Ce dernier, qui avait repris soudainement connaissance alors qu’il pensait avoir été anéanti, était persuadé d’avoir perdu une partie de ses souvenirs et avait comme seul indice une superbe épée trouvée non loin de son corps évanoui. Lorsqu’il avait tenté de s’en emparer, étrangement persuadé de l’avoir déjà vue bien qu’il ne l’ait jamais tenue entre ses mains, un inconnu capable de lire dans le passé des gens l’en avait dissuadé en lui jurant que cette lame était maudite par les dieux et qu’elle le mènerait à sa perte ! Habituellement, le justicier était capable de déterminer rapidement s’il devait faire confiance à ce qu’on lui disait ou s’il devait se fier à sa propre intuition. Mais cette fois-ci, il était certain que récupérer cette arme lui était nécessaire et ce malgré la sensation étrange que sa présence lui procurait. Après tout, elle était apparemment investie d’un pouvoir divin et si les entités qui régnaient sur ce monde avaient voulu qu’il en soit le porteur, qui était-il pour leur refuser un tel présent ? S’il avait été admis dans le monde des vivants après avoir été effacé de l’existence, il devait bien y avoir une raison derrière tout ça et il comptait bien savoir de quoi il en retournait.

"Je pense que la lame de cette épée est faire d’un alliage introuvable dans nos dimensions ; peut-être qu’il est d’origine divine ? En tout cas, elle ne ressemble à rien de ce que je connais."

Pourtant, s’il en croyait le pressentiment qui l’avait traversé dès qu’il s’en était approché, elle n’était peut-être pas aussi "divine" que son apparence éthérée le laissait penser : au contraire, elle lui avait même paru repoussante, maléfique, voire même corrompue. Le natif de Sadala possédait une affinité inhérente avec ce qui était bon, si bien que les forces du mal nous pouvaient lui échapper avec aisance ; mais son récent retour à la vie avait probablement bouleversé tous ses sens au point qu’il ne soit plus capable de percevoir convenablement l’énergie naturelle de ce qui l’entourait, une faculté pourtant innée chez les membres de son espèce. Devait-il croire ses yeux, ses sens, son cœur ? Plus il y pensait, plus cette évidence indiscutable prenait des allures de remise en cause de tout ce qu’il avait connu jusqu’à présent. Il éloigna donc toutes ces pensées importunes au plus profond de son esprit, priant pour que ces doutes indésirables disparaissent en même temps que le vide impénétrable de ses souvenirs.

"Selon ce panneau d’information, nous ne devrions plus être très loin." poursuivit-il, montrant du doigt le plan immense devant lequel ils venaient de s’arrêter.

Si l’on en croyait la quantité vertigineuse d’enseignes indiqués, leur destination pouvait être atteinte en quinze minutes de marche soutenue. Peut-être moins s’il décidait d’emprunter la voie des airs, mais il doutait que le terrien soit capable de le suivre malgré la mobilité impressionnante que lui conférait son armure intelligente.

Comme si le Modèle X avait lu dans le désordre de ses pensées, il l’interpella à ce même propos :

"D’ailleurs, je te vois m’observer avec une certaine insistance et je devine que tu as des questions. N’hésite pas à les poser, je ferais de mon mieux pour t’expliquer."

Étonné, il ne put qu’acquiescer en retour.

"Bien sûr."

Puis, après une brève révérence pour montrer à quel point il était lui reconnaissant :

"Je ne manquerai pas de faire de même, je vous dois bien ça."

Ils reprirent leur itinéraire, se frayant un passage entre les ruelles et les boutiques éphémères qui fleurissaient à chaque détour.

"Qu’êtes-vous vraiment, Modèle X ? Je pensais que cette armure que portait Plume était similaire à la mienne, mais vous êtes en réalité une entité autonome ? Nous n’avons rien de semblable à votre technologie dans mon univers, si ce ne sont des protections qui peuvent réagir à notre énergie vitale pour en modifier la structure moléculaire, mais elles sont produites en très petites quantités et réservées à un usage militaire expérimental."

Une prouesse rendue réalité par les Tsufuls, un peuple d’humanoïdes résidant sur une planète voisine de Sadala, qui avaient grandement contribué à l’avancée technique et scientifique de l’univers 6. Préférant le domaine de la recherche et de la technologie au domaine du génie militaire et de la médecine, leur expertise s’avérait incontournable lorsqu’il s’agissait d’équiper les troupes de combattants et réfléchir à des stratégies automatisées pour défendre les frontières planétaires des menaces extérieures. Leur réputation d’ingénieurs-nés n’était plus à faire et les Forces de Défense sadaliennes travaillaient en étroite collaboration avec eux depuis la nuit des temps.

"D’où venez-vous ? Êtes-vous une intelligence artificielle ? Par quel procédé pouvez-vous vous transformer en armure ? Pouvez-vous faire ça avec tout le monde ? Pouvez-vous produire de l’énergie par vous-même ?"

La curiosité du saiyan prenait le dessus à mesure qu’il laissait échapper toutes les questions qui s’étaient empilées dans son esprit. Un quart d’heure ne serait peut-être pas suffisant au biométal pour pouvoir tout lui détailler, mais se lancer dans toutes ces explications sauront amplement les distraire de leurs inquiétudes.


Dernière édition par Cabba le Jeu 23 Juil 2020 - 9:28, édité 2 fois
Plume
Plume
Autres Races
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 30/09/2019
Nombre de messages : 22
Bon ou mauvais ? : Bon!
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : X-Buster / Dash / Buster Chargé
Techniques 3/combat : Super Buster / Super Dash
Techniques 1/combat : Giga Buster

"Un point de non-retour ? Certitudes, doutes, réalité." Empty
MessageSujet: Re: "Un point de non-retour ? Certitudes, doutes, réalité."   "Un point de non-retour ? Certitudes, doutes, réalité." ClockDim 19 Juil 2020 - 22:34
“Je pense que la lame de cette épée est faire d’un alliage introuvable dans nos dimensions ; peut-être qu’il est d’origine divine ? En tout cas, elle ne ressemble à rien de ce que je connais.”
“Origine Divine? Voilà qui est intéressant.”
Se contenta de répondre le Biométal, clairement intérésser.

Puis vint ensuite les questions.
“Qu’êtes-vous vraiment, Modèle X ? Je pensais que cette armure que portait Plume était similaire à la mienne, mais vous êtes en réalité une entité autonome ? Nous n’avons rien de semblable à votre technologie dans mon univers, si ce ne sont des protections qui peuvent réagir à notre énergie vitale pour en modifier la structure moléculaire, mais elles sont produites en très petites quantités et réservées à un usage militaire expérimental. D’où venez-vous ? Êtes-vous une intelligence artificielle ? Par quel procédé pouvez-vous vous transformer en armure ? Pouvez-vous faire ça avec tout le monde ? Pouvez-vous produire de l'énergie par vous-même ?”
“Plume? Souhaite-tu commencer?” La question avait un ton amusé devant la quantité de question… Et Plume voyait parfaitement ce que Modèle X impliquait et répondit avec un petit sourire.
“Fais-le, cela me rafraichira aussi la mémoire si ça se trouve.”
“Il est vrai que c’est un petit peu… Compliqué.” Admit le Biométal.
“Le mot est faible.” Commenta le jeune homme avec un petit haussement des yeux amusé.


“Pour commencer, je ne suis pas véritablement une intelligence artificiel. Du moins, pas créer directement dans cette forme là. Je suis un Biométal créer d’après les recherches sur un Biométal qui s’est créer de manière relativement obscur. Jadis un scientifique maléfique avait fusionné avec une station spatial dévastatrice mais put être vaincu avant de ne réduire en cendre les reste de l’humanité présente. Cependant les restes de la station furent éparpillés sur toute la planète. Pendant de nombreuses années il ne s’est rien passé mise à part une reconstruction de la civilisation.

Jusqu’à ce qu’un groupe de scientifique découvre un métal vivant, un Biométal qui fut baptisé modèle W. Un modèle dangereux comme peut en attester Plume.”


A la mention de l’incident ayant failli coûter la vie au jeune homme, le regard de ce dernier devint fit bien plus sombre.
“Très dangereux…”
Se contentat-il de rajouter.

Le Biométal reprit alors.

“Je fus créer d’après les recherches sur ce modèle W pour pouvoir le combattre. Moi ainsi que d’autres Biométaux présents. Plume est l’une des rares personnes pouvant utiliser les biométaux du fait de gènes dans son sang, et chaque biométal dispose de sa propre forme de combat… Ou Armure. Quand au procédé pour la transformation, c’est un peu compliqué pour être honnête. Mais disons que je peux former une armure recouvrant une personne compatible. Une armure qui est directement inspiré du modèle que je représente. Chaque Biométal est basé sur un ancien guerrier ayant jadis combattu une menace. Et chacun avec nos particularités... Modèle Z par exemple est bien plus axé sur le corps à corps et le combat avec son Saber…
Quand à moi, plutôt le combat à distance avec mon Buster arm même si au final Plume est celui qui doit manier cette armure, je lui sers simplement de conseiller au combat. D’un assistant en quelque sorte on pourrait dire.

Quand à ma source d’énergie, je suis auto-suffisant bien qu’un excès d’énergie qui m’est donné peut me permettre d’utiliser un mode EX qui me rend plus performant temporairement et plus puissant.”

Il s’arrêta alors soudainement de parler, comme remarquant quelque chose car il était possible de l’entendre murmurer plutôt pour lui-même… Avant de finalement reprendre.

“Enfin, voilà la version courte.”
Cabba
Cabba
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 30/01/2018
Nombre de messages : 149
Bon ou mauvais ? : Je défendrais ceux qui en ont besoin.
Zénies : 1720

Techniques
Techniques illimitées : Energy Kick / Ki Explosion / Garrick Cannon
Techniques 3/combat : Impulse Rush / Energy Shield
Techniques 1/combat : Big Bang Cannon

"Un point de non-retour ? Certitudes, doutes, réalité." Empty
MessageSujet: Re: "Un point de non-retour ? Certitudes, doutes, réalité."   "Un point de non-retour ? Certitudes, doutes, réalité." ClockLun 20 Juil 2020 - 20:54
Le défenseur écouta attentivement ce que ses interlocuteurs avaient à lui dire. Les anecdotes qui lui étaient racontées avaient captivé son intérêt, lui révélant une toute autre dimension à la fois familière et différente de la sienne. Plume et l’entité qui l’assistait avaient enduré leur part de découvertes et d’adversité. La sympathie qu’il éprouvait à leur égard allait grandissant tandis qu’ils lui contaient les épreuves dont ils étaient ressortis vainqueurs ainsi que les formidables secrets qui entouraient la conception du biométal.

"C’est incroyable" souffla-t-il une fois que l’artefact eut fini son discours. "Si j’ai bien compris, vous êtes le résultat d’une ingénierie inversée, mais aussi la réincarnation d’un des héros de votre monde. Je n’ai jamais entendu parler d’une telle chose auparavant, votre technologie surpasse toutes mes connaissances !"

Bien qu’il soit un combattant plus qu’un savant, sa curiosité naturelle le poussait toujours à s’intéresser à tout ce qu’il voyait, peu importe le domaine ou la spécialisation : s’il voulait être prêt face à toutes les difficultés qu’il rencontrerait, il lui fallait acquérir les bases de tout ce qui lui permettrait de se débrouiller seul et assurer sa survie quelque soit la situation dans laquelle il se trouvait.

"Je me demande quel genre de héros vous étiez, de votre vivant, pour que votre mémoire demeure aussi vive même après tant de siècles."

Être en mesure de réincarner une âme dans un ensemble de composants électroniques relevait d’un miracle inconcevable et pourtant, dans la réalité d’où Plume venait, un tel phénomène était non seulement possible, mais également loin d’être unique.

"As-tu déjà utilisé les pouvoirs d’un autre biométal ? Comment as-tu su que tu étais compatible ?" demanda-t-il ensuite à Plume, le visage illuminé par l’enthousiasme.

Le terrien était jeune mais déjà accablé de nombreuses responsabilités en raison de son affinité avec ces fameuses armures intelligentes. Comment avait-il vécu sa première transformation ? Qu’avait-il ressenti face aux menaces qu'il avait combattu ? Était-il confiant envers ses propres capacités ? Avoir une longueur d’avance par rapport à ses pairs pouvait être difficile à vivre et le capitaine ne pouvait s’empêcher de voir en Plume le lieutenant qu’il était à son âge, représentant de l’avenir de son peuple et porteur d’un devoir bien trop important.

Dès leur plus tendre enfance, les saiyans de l’univers 6 étaient initiés aux arts du combat et de la diplomatie, mais Cabba faisait partie de ceux qui s’étaient révélés suffisamment prometteurs pour occuper très tôt un rôle de la plus haute importance dans l'armée de Sadala : la réputation de prodige qu’il entretenait auprès de ses congénères était bien loin d’être infondée, lui qui avait su prouver sa valeur de par sa détermination immuable, son agilité et son endurance exceptionnelles ainsi que son dévouement indiscutable envers sa planète natale. Cette même réputation lui avait valu d’être remarqué par les Dieux de son univers, d’être inscrit dans des tournois aux multiples enjeux au cours desquels il avait pu se confronter aux meilleurs guerriers qui puissent exister, pour finalement être éliminé et effacé de la surface du cosmos sans avoir la moindre chance d’empêcher cette fin cruelle – choisi puis abandonné par ces mêmes dieux qui avaient fait de lui leur héros sur le champ de bataille, un pion sur l’échiquier de leurs caprices.

Alors que ses derniers instants rejouaient dans les recoins les plus éloignés de son esprit, une indescriptible mélancolie le submergea, comme s’il s’était retrouvé d’un seul coup au beau milieu d’un océan et que son corps était laissé à la merci des remous. Mais ces mêmes remous devinrent bien vite autant de remords qui s’insinuèrent dans sa conscience, et il lui devint presque impossible d’ignorer à quel point il regrettait de ne pas avoir pu être plus fort pour protéger les siens et satisfaire ses dieux, de ne pas avoir pu parler à son mentor une dernière fois avant de disparaitre, de ne pas pouvoir connaitre les modalités de son énigmatique retour à la vie.

Il priait pour qu'il cesse enfin de se sentir aussi démoralisé et vulnérable.
Il priait pour que tout ça ne soit qu’un mauvais rêve, pour qu'il finisse tôt ou tard par se réveiller.
Il priait pour que tout son être se désintègre sur place, et que son esprit soit renvoyé dans l’oubli pour de bon.


Il réalisa alors qu’il s’était arrêté dans sa marche, laissant ses compagnons le dépasser sur quelques mètres. Déjà, les abords du parc naturel étaient imprégnés des ombres du soir et malgré la chaleur qui inondait la métropole, il sentit son corps tout entier se refroidir.

"Je dois admettre que j’ai hâte de voir ce dont vous êtes capables, si nous venions à devoir nous défendre." reprit-t-il à demi-mot, poursuivant la discussion comme si elle ne s’était jamais arrêtée.

Embarrassé de s'être laissé distraire de la réalité par ses propres pensées, il s’efforça de se concentrer sur ce que Plume lui répondait plutôt que tomber dans le pessimisme le plus absolu.


Dernière édition par Cabba le Jeu 23 Juil 2020 - 9:29, édité 1 fois
Plume
Plume
Autres Races
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 30/09/2019
Nombre de messages : 22
Bon ou mauvais ? : Bon!
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : X-Buster / Dash / Buster Chargé
Techniques 3/combat : Super Buster / Super Dash
Techniques 1/combat : Giga Buster

"Un point de non-retour ? Certitudes, doutes, réalité." Empty
MessageSujet: Re: "Un point de non-retour ? Certitudes, doutes, réalité."   "Un point de non-retour ? Certitudes, doutes, réalité." ClockMar 21 Juil 2020 - 21:14
“Le genre de héro que j'étais?” Répondit le Biométal d’un ton légèrement amusé.
“Je n’ai pas de souvenir de cette époque… Mais je doute que la personne dont je suis inspiré se qualifiait de Héros. Je fais simplement ce qui me semble juste même aujourd’hui -bien que cela soit en grande partie tout ce que je puisse faire-.”Dit-il sur un ton amusé mais avec un sarcasme léger.
“Quand à Plume…” Reprit-il alors...
“C’est… Compliqué.” Répondit après quelques seconde l’humain. Son poing se serrant et son regard s’assombrit en quelques secondes, il était certain que cela n’était pas quelque chose ayant été une bonne expérience pour le jeune homme. Ce fut le biométal qui répondit finalement.

“Plume à… A perdu ses parents lors d’une attaque de Mavericks, des robots attaquant les humains et semant mort et destruction. Il fut recueilli par les gardiens et grandit au sein de notre groupe. Quand il fut en âge de rejoindre les forces de combats, lui et son groupe tombèrent sur un… Un fragment de biométal modèle W.”

Il laissa quelques instants passer, son ton ne laissait que peu de doute sur le fait suivant: un modèle W n’était pas une bonne chose du tout.

“Généralement, un fragment de modèle W aura une tendance à terroriser sa victime et aspirer son énergie vital. Plume à eu traitement… Différent, est-ce que c’était un fragment de biométal W particulier? Ou bien était-ce parce qu’il était compatible? Nous n’en savons rien pour être honnête.”

Plume fit signe de la main qui allait poursuivre, arrêtant de marcher pour s’adosser contre un mur. Visiblement encore sous une forme de choc suite à l’incident.
“Il a pris le contrôle de mon corps, j’ai revêtu une armure blanche et doré et… J’ai été obligé de me regarder massacrer le groupe à mes côtés. Aile, et Epsilon ont dû intervenir simultanément pour réussir à me vaincre et cela n’a pas été facile… Ensuite j’ai passé plusieurs mois lié à ce Modèle W sans pouvoir m’en séparer.” Le ton employé sur la dernière phrase impliquait quelque chose de particulier: qu’il fallait le prendre au sens littéral.
“Finalement les scientifiques ont réussi à me couper du Biométal, mais cette évènement avait démontré que j’était compatible, la suite nous paraissait logique. Je devais m’entraîner pour devenir un utilisateur de Biométal: un Megaman.” Dit-il en reprenant la marche. Son regard regardant au loin mais perdu dans le vide.

“Quand au Biométal W. Il est actuellement sous bonne garde dans le Grand Nuage, et n’est plus actif. On théorie que Plume pourrait potentiellement se transformer avec sans subir de contrôle ou d’effets négatif. Mais ces Biométaux sont si instables, dangereux et puissant que…”
“Que c’est soit un piège du Biométal. Soit qu’il sera tout bonnement incontrôlable. Soit que cela me tuera si je n’ai pas assez préparer mon corps… Tout comme le double Megamerge… Mais le modèle W est exponentiellement plus dangereux.”
“La bonne chose de tout cela est que nous avons pu récupérer assez de donné pour créer un double virtuel de Plume en modèle W, et s’en servir pour des entraînements. Je me demande si cela fonctionnerait ici…”
“Le Cyberspace? Hum… Pourquoi pas. Epsilon l'avait mentionné.”

Le duo semblait d’un coup pris dans une intense réflexion, laissant sur le côté Kyabe qui devait bien avoir du mal à comprendre ce dont ils parlaient tous les deux.
Encore des questions potentielles!
Cabba
Cabba
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 30/01/2018
Nombre de messages : 149
Bon ou mauvais ? : Je défendrais ceux qui en ont besoin.
Zénies : 1720

Techniques
Techniques illimitées : Energy Kick / Ki Explosion / Garrick Cannon
Techniques 3/combat : Impulse Rush / Energy Shield
Techniques 1/combat : Big Bang Cannon

"Un point de non-retour ? Certitudes, doutes, réalité." Empty
MessageSujet: Re: "Un point de non-retour ? Certitudes, doutes, réalité."   "Un point de non-retour ? Certitudes, doutes, réalité." ClockMer 22 Juil 2020 - 14:20
"C’est… Je n’ose pas imaginer à quel point ça a dû être difficile de vivre tout ça."

Il ne pouvait que compatir avec le terrien lorsque celui-ci révéla la perte de sa famille lors d’une attaque terroriste, ne pouvant s’empêcher de partager la douleur qu’il ressentait à l’évocation de cet évènement tragique. Mais c’était dans sa nature d’altruiste – il faisait souvent passer le bien-être des gens qui l’entouraient avant le sien, certain de s’être suffisamment accompli par le passé pour ne plus avoir à travailler sur sa propre personne. Les récents évènements n’avait pas manqué de changer la donne, cela dit.

Cabba n’avait pas eu la chance de connaitre ses géniteurs suffisamment longtemps pour se rappeler de leurs visages, mais il avait grandi auprès de figures parentales dont il ne pourrait oublier les enseignements et les affections. Il se sentit donc rassuré de savoir que Plume avait également su s’entourer de personnes attentionnées à son égard : malgré toutes les épreuves terrifiantes qu’il avait dû surmonter, il semblait être en bonne forme, bien qu’un peu troublé de temps à autres.

Les évènements déclencheurs de sa compatibilité avec les biométaux furent tout aussi difficiles à entendre. Il n’osait pas imaginer la détresse qu’il avait pu ressentir à ce moment-là, mais pouvait comprendre la peur qu’il avait eu pour sa propre vie. Après tout, c’était ce qu’il ressentait au fond de lui en ce moment-même, pour des raisons qui lui étaient propres.

"Êtes-vous certains que ce "Modèle W" est définitivement hors d’état de nuire ?"

Une question plus rhétorique qu’autre chose, pour montrer à ses interlocuteurs qu’il suivait toujours la discussion. En son for intérieur, quelque chose le persuadait qu’ils aient encore des soupçons envers lui, vu comme ils avaient douté de son histoire lorsqu’ils l’avaient trouvé dans la salle des réacteurs, et son moment d’absence de tout à l’heure n’avait pas probablement pas dû aider. Malgré tout, ils n’avaient pas hésité à lui confier des anecdotes sur leurs passés – ce qui en soi était une grande preuve de confiance – et même à répondre à toutes les questions qu’il avait à leur poser. Tout d’abord l’homme encapuchonné qui en savait trop, puis maintenant les membres de cet équipage qui ne demandaient qu’à rétablir la situation… Depuis quand s’était-il mis à suspecter les intentions de ceux qui venaient à sa rencontre ?

"La bonne chose dans tout cela est que nous avons pu récupérer assez de données pour créer un double virtuel de Plume en modèle W, et s’en servir pour des entraînements" conclut le Modele X. "Je me demande si cela fonctionnerait ici…"

"Le Cyberspace ? Hum… Pourquoi pas. Epsilon l'avait mentionné." répondit son adepte, après quelques secondes de réflexion.

Aussitôt, ils se concertèrent en une longue contemplation. Le justicier leur adressa un regard interrogateur. Pouvaient-ils communiquer par la pensée sans qu’il ne les entende ? Un lien aussi fusionnel permettait sans doute ce genre de choses. Incertain, il pesa le pour et le contre avant de reprendre la parole.

"Le Grand Nuage possède un espace de simulation ? Comment fonctionne-t-il ?"

Tous les centres d’entrainement sur Sadala en étaient équipés, mais ils n’étaient peut-être pas aussi avancés que ceux qui pouvaient être trouvés dans leur dimension. L’occasion était parfaite pour aborder leurs méthodes d’entrainement et mieux comprendre l’étendue de leurs compétences.

Plus leur conversation se prolongeait, plus le crépuscule allongeait leurs ombres sur le chemin de terre qu’ils empruntaient : d'ici quelques minutes, ils parviendraient à leur destination.
Plume
Plume
Autres Races
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 30/09/2019
Nombre de messages : 22
Bon ou mauvais ? : Bon!
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : X-Buster / Dash / Buster Chargé
Techniques 3/combat : Super Buster / Super Dash
Techniques 1/combat : Giga Buster

"Un point de non-retour ? Certitudes, doutes, réalité." Empty
MessageSujet: Re: "Un point de non-retour ? Certitudes, doutes, réalité."   "Un point de non-retour ? Certitudes, doutes, réalité." ClockDim 26 Juil 2020 - 10:28
“Si mon modèle W est hors d’état de nuir, nous n’en somme pas certains à 100%.” Admit le jeune homme, qui aussitôt enchaina avec un petit sourire.
“Mais les chances pour qu’il constitue un danger sont en réalité négligeable vue qu’il n’a plus aucune réserve d’énergie. Sa programmation interne à aussi été détruite, ce n’est en théorie plus qu’une coquille vide.”
“Il existe quelques résidus de programme, mais uniquement lié au processus de renaissance du savoir cristallisé: la transformation en d’autres termes.”
Ajoutat le biométal qui aussitôt continua.
“Quand au Cyberspace, nous ne sommes pas certains entièrement de la nature de son existence, mais c’est pour faire simple un endroit entièrement digital, informatique dans lequel nous pouvons prendre forme. Faire apparaître des lieux, ennemies et nous y entraîner. Toi même pourrais y entrer je pense. Nous utilisons des plateformes qui maintiennent vos corps immobiles, mais votre esprit y est. Et ce que votre esprit fait, votre corps ressentira. Naturellement il y a des sécurités pour éviter tout risque fatal. Mais c’est là un bon moyen pour Plume de s’habituer à ses capacités différentes selon les biométaux. Bien qu’il se concentre pour le moment à me maîtriser.”
Cabba
Cabba
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 30/01/2018
Nombre de messages : 149
Bon ou mauvais ? : Je défendrais ceux qui en ont besoin.
Zénies : 1720

Techniques
Techniques illimitées : Energy Kick / Ki Explosion / Garrick Cannon
Techniques 3/combat : Impulse Rush / Energy Shield
Techniques 1/combat : Big Bang Cannon

"Un point de non-retour ? Certitudes, doutes, réalité." Empty
MessageSujet: Re: "Un point de non-retour ? Certitudes, doutes, réalité."   "Un point de non-retour ? Certitudes, doutes, réalité." ClockLun 27 Juil 2020 - 12:34
"Je vois." murmura Cabba distraitement, n’ayant écouté qu’à moitié la réponse qui lui était donnée.

Une certaine appréhension s’était formée dans son for intérieur à mesure qu’ils approchaient de l’endroit fatidique, là où il avait repris conscience, là où il avait été séparé de cette épée qui lui semblait intimement liée, là où tout avait commencé. Il ne manquerait pas de les questionner à nouveau, une fois qu’ils seront rentrés au Grand Nuage. En attendant, il n’avait que cette lame qu’il était venu récupérer à l’esprit, le seul indice de ce passé pourtant bien présent dont il n’avait pas gardé le moindre souvenir. Une brise lugubre se faufila entre les branches des arbres tandis que la forme scintillante de l’épée se dessinait à quelques mètres d’eux.

"Voilà, nous y sommes..."

A son plus grand étonnement, elle était toujours enfoncée dans le sol comme si elle n’attendait plus que lui. Le rubis qui en ornait la garde resplendissait de mille feux sous les dernières lueurs du jour. Combien de temps s’était-il écoulé depuis qu’il avait été transporté loin de son point de départ ? Il n’en avait aucune idée, mais il était rassuré de voir que personne d’autre ne s’en était emparé depuis. Comme si le poids du monde s’était mis à peser d’un seul coup sur ses épaules, il resta quelques secondes sans mot dire, hésitant malgré la détermination qui l’habitait : pourquoi se sentait-il aussi incertain, lui qui était sûr de savoir quoi faire il y a quelques heures ? N’avait-il rien à perdre ?

Tout comme lorsqu’il s’était approché de la lame enchantée pour la première fois, il fut saisi par un mauvais pressentiment, comme si l’arme divine voulait le repousser malgré la curiosité indéniable qu’elle éveillait en lui. Comme un avertissement de la part de son inconscient. Il avait alors remis en cause sa propre sensibilité physiologique, mais son intuition ne l’aidait pas plus à prendre sa décision : il lui fallait donc s’en remettre à ce qui voulait bien se présenter à lui, peu importe les conséquences.

Ses doigts restèrent suspendus au-dessus du pommeau tout comme le silence autour de lui. Plus l’écart se réduisait, plus tout semblait être une évidence. Ses pensées étaient embrouillées et l’empêchaient de peser convenablement le pour et le contre, alors qu’il lui fallait faire des choix et continuer à avancer. Il était peut-être égaré, dans cet univers qui n’était pas le sien, mais il n’était pas seul : il avait des contacts vers qui se tourner, des personnes sur qui compter, des pistes à emprunter. Des années d’expérience dans les forces armées avaient endurci son corps et son esprit, il avait vécu des évènements intenses et n’avait jamais hésité à se mettre en danger si la réussite de ses objectifs en dépendait, si d’autres vies que la sienne en dépendaient.

Alors pourquoi son cœur s’emballait-il, sur le point de commettre un acte qui n’avait rien d’insurmontable ? Pourquoi son sang se figeait-il comme si les gouttes de sueurs qui perlaient le long de son dos étaient autant d’éclats de glace, prêtes à s’enfoncer dans sa colonne vertébrale ? Pourquoi les mises en garde désespérées lui revinrent comme si elles étaient prononcées depuis son subconscient, le suppliant de revenir sur sa décision, de ne pas succomber à leur influence ? Que s’apprêtait-il à faire ? N’était-il pas prêt à faire face à la réalité, à prendre ses responsabilités de héros, à prendre la seconde chance que les dieux semblaient lui accorder ?

"…"

Un profond soupir passa entre ses lèvres entrouvertes. Son indécision n’était due qu’à l’affaiblissement et à la détresse que la perte de ses souvenirs lui procurait, rien de plus. S'il ne prenait pas maintenant cette chance pour se souvenir pleinement de ce qui s'était passé et pour trouver la vérité derrière le néant qui avait trépané son esprit, il sera définitivement condamné à regarder tout se dérouler sous ses yeux sans rien pouvoir faire, destiné à ne jamais regagner son univers et sa planète natale, destiné ne jamais retrouver l’homme qui lui devait tant de réponses, destiné à ne jamais comprendre la vérité même. Et s'il trouvait en lui la force nécessaire pour surmonter les tribulations et traverser les territoires déserts et ravagés de sa mémoire, alors peut-être qu’au bout du chemin, il trouvera enfin la source de tous ces doutes, toutes ces angoisses, toutes ces douleurs qu'il n'avait jamais su comprendre...

Ainsi, ses doigts se refermèrent enfin sur la lame venue d’un autre monde.



..

.





L’espace-temps parut alors se figer — mais ce n’était peut-être que son imagination qui lui jouait des tours. Sans plus attendre, il recula d’un pas pour tirer l’épée hors de là elle était enterrée, mais en réalité, il n’avait pas bougé d’un seul centimètre. Les ténèbres avaient englouti les alentours dans une noirceur des plus impénétrables, et l’espace d’une seconde il se demanda ce que tout ça signifiait, s’il avait pris la bonne décision… Mais déjà, le désespoir avait repris possession de son être, imprégnant les moindres recoins de sa vision. Une seconde trop tard, ses sens se mirent en alerte pour freiner la panique qui s’insinuait en lui, mais un grésillement assourdissant avait déjà envahi ses oreilles jusqu'à ce qu'il ne puisse plus entendre quoi que ce soit d’autre.

C’est alors que des images défilèrent à toute allure sous ses yeux, essayant de s’introduire de force dans son cerveau tandis que le contrôle de ses pensées lui échappait. Son cœur qui cognait à tout rompre s’arrêta brusquement, comme s’il venait de bondir sur plusieurs centaines de mètres en une fraction de seconde… mais aucun son ne sortit de sa gorge pour rejeter la douleur qui le déchirait de l’intérieur. Une violente averse se précipita alors, fustigeant toutes les parties de son corps qui n’étaient pas protégées sous le bleu de son armure. Il tenta de reprendra sa respiration, tenta de rester debout, de toutes ses forces… mais tout faisait bien trop mal et tout pesait bien trop lourd. Tout était en train de s’effondrer autour de lui. Le peu de lucidité qui lui restait était sur le point de l’abandonner aux sanglots qui brûlaient sa poitrine, ses yeux, sa tête — tout.

Mais avant même qu’il ne puisse résister, avant même qu’il ne puisse ouvrir les yeux pour enfin sortir de ce mauvais rêve… Son corps se déplaça enfin de lui-même, animé par un automatisme qu’il ne put comprendre… L’épée fut soulevée au-dessus de sa tête — bien que cela lui ait demandé un effort considérable, comme si elle était faite de la matière la plus dense qui puisse exister dans tout l’univers… et sans qu’il ne puisse retenir l’impulsion qui était donné à ses bras et ses jambes, la lame décrivit une trajectoire circulaire, du ciel vers la terre, laissant une trainée de lumière derrière elle avant de pourfendre le cœur de l’homme qui se trouvait en face de lui.

Le visage de cet homme, tandis qu’il rendait son dernier souffle en un hurlement de douleur, s’efforça de plonger son regard dans le sien. Un regard si triste qu’il transperça son être tout entier. Il venait de—

La pluie continuait de pénétrer chaque centimètre carré de son épiderme, chaque atome de son être, chaque facette de son âme, n’épargnant rien dans son sillage. Le tumulte résonnait dans tout son corps, lui rappelant la fragilité de chacune de ses respirations, lui rappelant que rien n’était acquis et que tout pouvait s’effondrer d’un moment à l’autre. La terre tremblait sous ses pieds à mesure que les secondes passaient, secouée par ce cauchemar éveillé qui semblait ne pas avoir de fin…

Il venait de tuer—

Tout lui faisait mal. Le moindre mouvement paraissait s’étirer sur des milliers d’années. La moindre pensée semblait ne pas lui appartenir. Rien de tout cela ne semblait réel. Il avait l’impression que la douleur qui le traversait était ressentie par une personne qui n’était pas lui… Il essaya de parler, ne serait-ce que de prononcer une phrase cohérente pour reprendre contact avec la réalité… mais il dut aussitôt se battre pour empêcher le haut-le-cœur qui retournait son estomac.

Non… C’était…

Cet homme, c’était—

Le râle d’agonie de sa victime se répercuta à l’infini dans sa tête, avant de finalement s’évanouir dans l’écho qui anéantissait tout dans son esprit.

"Ce n'était qu'un mauvais rêve... mais tout était vrai."

.

..



Au bout de quelques minutes, le sadalien se redressa, sans se retourner toutefois, ses mains serrées autour de l’épée jusqu’à en faire blanchir ses phalanges. Il ne semblait pas être tout à fait lui-même, bouleversé par quelque chose qui venait de refaire surface dans sa mémoire. Mais ses épaules étaient détendues, sa respiration si calme qu’il se tenait parfaitement immobile — tel un automate que l’on viendrait de déconnecter.

"Tu as vu tes parents mourir, n’est-ce pas ?"

La question troubla le silence qui s’était installé, étrangement apathique. Elle semblait provenir d’ailleurs et pourtant, c’était bien Cabba qui s’adressait à Plume, le dos toujours tourné à lui. Bien que le terrien ne puisse le deviner, son visage était plus stoïque qu’il ne l’avait jamais été : un comportement qui ne lui ressemblait pas — bien qu’il ait déjà eu à se montrer ainsi dans d’autres circonstances — délibérément éloigné de toute inquiétude, détaché de tout affect pouvant mettre en difficulté l’accomplissement de ses convictions.

Comme si un verrou avait été placé sur son cœur, son aura était devenue imperceptible. Et comme s’il cherchait à nier ce qu’il venait de vivre, il dissimulait ses ressentis derrière une façade imperturbable – le temps de dissiper le stress qui le secouait et de reprendre le contrôle de lui-même.
Contenu sponsorisé

"Un point de non-retour ? Certitudes, doutes, réalité." Empty
MessageSujet: Re: "Un point de non-retour ? Certitudes, doutes, réalité."   "Un point de non-retour ? Certitudes, doutes, réalité." Clock
 
"Un point de non-retour ? Certitudes, doutes, réalité."
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Le Retour des bidasses en folie [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Le Retour des Charlots [DVDRiP]
» [RP Hentaï -18] [•] Le retour des Ramens.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Dösatz :: Métropole :: Parc-