Le Deal du moment : -56%
Casque PC Sennheiser EPOS – GSP 300 BLUE
Voir le deal
34.99 €

Partagez
 

 Auros, Son Goku se prépare à t'affronter !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Pythar
Pythar
Maître du Jeu
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 25/06/2014
Nombre de messages : 16389
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 4870

Techniques
Techniques illimitées : Vague explosive/Javelot d'energie/Déplacement instantané
Techniques 3/combat : Super canon garric/Cœur Ardent
Techniques 1/combat : Big bang attack

Auros, Son Goku se prépare à t'affronter ! Empty
MessageSujet: Auros, Son Goku se prépare à t'affronter !   Auros, Son Goku se prépare à t'affronter ! ClockSam 4 Juil 2020 - 19:26

Le duo de super guerriers s’élançait tout pectoraux dehors vers le mont Paozu, zone oubliée mais magnifique des sommets terrestres. Son Goku avait proposé à son ami le Dyarque de se rendre directement à sa résidence pour quérir des habits adéquats, nul doute que le caractère idyllique des montagnes du sud avait également son rôle à jouer dans pareille affaire. Pythar en était persuadé, pourvu de larges plateaux isolés de toute vie civilisée, la chaine de montagne forestière se trouvait être un lieu aussi magnifique que pratique pour l’entrainement des deux dieux de la guerre. Après quelques minutes de vol à la vitesse du son, les défenseurs foulèrent le modeste chemin de pierre menant à la résidence Son. Ce n’était pas la première visite de l’ami de Charlo qui redécouvrait la charmante demeure du héros ayant débarrassé l’univers du danger qu’était Garlic junior.

Bien qu’il eut l’envie de faire un commentaire sur le charme évident de la bâtisse et ses environs, le saiyan au bouc préféra s’abstenir, la tension de l’annonce d’Auros résonnant encore dans son esprit. Alors qu’ils s’approchaient du pas de la porte, la maîtresse de maison en la personne de Chichi vint à la rencontre des super-brigands.


« Goku ! Ne me dis pas que tu es dans cet état à cause de… »

Balbutiait-elle en cherchant à se blottir dans les bras du concerné. Il semblerait que la mère de Son Gohan ait eu vent du show télévisé de l’empereur Elyséen. Cette dernière habituée aux jeux dangereux de son mari avait immédiatement fait le lien entre ce mystérieux envahisseur et l’état pathétique de l’homme de sa vie.

« S’il te plait, ne risque pas encore ta vie ! Tu es à peine de retour que je t’imagine déjà disparaitre de nouveau… »


Pleurnichait légitimement cette dernière dans les bras de son amour, mentionnant la mort du fermier lors de son sacrifice contre le redoutable Cell. Pythar était un véritable spectateur et ne savait quoi dire, constatant simplement l’attention que portait Chichi envers Son Goku et des inquiétudes justifiées de cette dernière. Le regard comblé de larmes de la matriarche cherchait à croiser celui du père de ses enfants, certainement afin à trouver le réconfort lui permettant d’affronter cette terrible épreuve. Car la fille de Gyūmaō avait secrètement conscience qu’elle n’aurait pas le poids nécessaire pour convaincre l’artiste martial de rester auprès de sa famille. La simple présence de la connaissance guerrière qu’était Pythar suffisait d’ailleurs à le confirmer.

Aussi gênée par sa tentative qu’elle savait perdue que du fait de s’apitoyer sur son sort, Chichi se retira des bras de son bien aimé, reculant de quelques pas pour tenter au moins de soutirer une promesse à l’homme de sa vie.


« Promets-moi de faire attention… »


Auros, Son Goku se prépare à t'affronter ! D8f84da6340a8fb3aaa4023f30e432bc

Bredouillait la princesse du mont de feu avant de disparaitre au sein de sa demeure.

Cette petite scène donnait à réfléchir dans un sens comme l’autre. L’importance de délivrer la Terre et l’univers se trouvait justifier dans l’idée de laisser des millions d’autres familles écartées de l’envoi de leurs guerriers. D’un autre, elle démontrait l’attache sentimentale forte d’un héros vétéran qui s’était déjà montré si peu présent pour les siens. Le fils de Thalès ne le savait évidement pas, mais l’absence de Son Goku pendant près de 7 ans avait considérablement impacté le train de vie de la famille Son. Au moins, le Roi déchu avait la décence de comprendre qu’une certaine pression pesait sur les épaules du combattant-Z, une de plus.

« Il faut être courageux pour partir lutter dans une cause qu’on pense perdue d’avance. Mais nous ne pouvons pas simplement attendre que d’autres héros se manifestent. »


Se justifiait Pythar en suivant son ami au cœur de la maisonnette. Comme prévu, Son Goku allait avoir accès à sa panoplie de vêtements habituels, le sauvant d’un style vestimentaire rustique ne manquant pas de rappeler l’allure normale de TenShinhan. Il allait de soit que le père d’Akari et Darius comptait lui aussi profiter de la générosité de son hôte pour obtenu une tenue propice à l’entrainement. Il faisait froid dans les monts rocheux, et un accoutrement confortable était de mise.

« Dis Goku, tu n’aurais pas une tenue de trop pour moi ? »

Demandait d’une totale sympathie le défenseur galactique.
Son Gokū..
Son Gokū..
Saiyan
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 12/08/2018
Nombre de messages : 73
Bon ou mauvais ? : Bon

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Sōkidan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Chō Kamehameha - Shunkan Idō
Techniques 1/combat : Genkidama

Auros, Son Goku se prépare à t'affronter ! Empty
MessageSujet: Re: Auros, Son Goku se prépare à t'affronter !   Auros, Son Goku se prépare à t'affronter ! ClockJeu 9 Juil 2020 - 17:42
Le trajet fut de courte durée. Propulsés par leurs auras rutilantes, les deux guerriers de l’espace se posèrent dans la clairière où la demeure du champion des Terriens avait été érigée. À peine eurent-ils le temps de faire acte de présence au sein de l’humble maisonnée que la matriarche jaillit de derrière le seuil de la porte. Son fin visage, soulagé par le retour du père de famille, fut immédiatement marqué du poids des émotions lorsqu’elle constata le piètre état de son époux. Les larmes naissantes aux coins des ses yeux écarquillés, Chichi bondit dans les bras de Gokū en quête de réconfort. À l’entendre, on devinait que la nouvelle de la conquête d’Auros avait déjà fait le tour du monde et il n’était alors pas difficile pour la fille de Gyūmao, en voyant les trop nombreuses contusions qui arpentaient le corps de son conjoint, d’imaginer la terrible bataille dont il aurait pu ne pas ressortir vivant.

“ Chichi… ”

Ce genre d’enlaçades n’était pas nécessairement du goût de Gokū mais ce dernier avait, par la force des choses, finit par comprendre la valeur sentimentale qui pouvait véhiculer ce seul geste. Cajolant le dos de sa bien-aimée, le Saiyan élevé sur Terre tentait d'apaiser ses sanglots. Aussi niais qu’il pouvait apparaître, Gokū entendait les craintes de sa compagne. Ses disparitions n’en étaient pas moins même lorsque le sort de la planète en dépendait. Malgré toutes les victoires des guerriers-Z, Chichi était restée éternellement perdante. Il ne s’était écoulé que quelques mois depuis le retour du disciple des tortues suite à son sacrifice face à Cell et voilà déjà qu’il s’engageait dans une nouvelle lutte plus périlleuse encore. Aussi confiant puisse-t-il être, ce serait mentir que de prétendre que Gokū ne risquait pas sa vie. Cela dit, Chichi connaissait son mari mieux que quiconque et savait qu’il ne tiendrait pas en place de toute manière. Elle avait depuis longtemps abandonné l’espoir d’une vie de famille ordinaire et de la même façon, elle savait qu’elle ne parviendrait pas à convaincre son imbécile-heureux d’époux de rester auprès d’elle.

“ Ne t’inquiètes pas Chichi, je sais ce que je fais. Je ne disparaîtrai pas, tu as ma parole. ”

Auros, Son Goku se prépare à t'affronter ! A6ca76ea453be17aeb02ec8262bb6605

Gokū se battait pour sa famille, pour tous les peuples innocents de la Terre et de l’univers mais aussi, et surtout, pour lui-même. En tant que guerrier de l’espace pure souche, le disciple des tortues ne se sentait réellement accompli que lorsqu’il faisait jeu de sa vie au cours d’un affrontement épique. La sensation d’achèvement qui l’envahissait lorsqu’il combattait et venait à bout d’un adversaire surpuissant restait son principal moteur. En ce sens, Gokū était un justicier malgré lui et tout coeur pur qui battait en son sein n’était pas à l’abri de l’égoïsme qui le motivait à se surpasser toujours plus. Un égoïsme qui le poussait même parfois à prendre des risques inconsidérés aux conséquences potentiellement désastreuses. Mais par cette même volonté de continuellement transcender ses limites, le génie du combat finissait toujours par corriger ses erreurs.

Cela dit, Gokū était suffisamment mature pour savoir faire la part des choses et comprendre que la gravité des ramifications potentielles de la présente situation ne laissait pas de place à la prise de risque. Il avait eu la chance inouïe de survivre là où Cell avait péri et comptait bien mettre cette aubaine à profit. Pour cette même raison, Pythar se trompait sur un point en avançant le caractère visiblement désespéré du contexte immédiat. La lutte du père de famille était loin d’être perdue d’avance. Certes, il était incapable de vaincre le conquérant balafré dans son état actuel mais il avait le luxe de pouvoir prendre un peu de recul. Pour le moment, Gokū ne courait pas contre la montre.

“ Rien n’est joué. Il y a peut-être un moyen. ”

Le fermier de la légende se voulait rassurant. Il songeait au bref échange qu’il avait eu avec le Dieu de la Destruction avant de s’en aller. Une vieille légende qui aurait transcendé les univers, évoquant des guerriers de l’espace à même de faire jeu égal avec des êtres divins. Un pouvoir particulier qui ne serait pas le fruit d’un simple entraînement traditionnel, mais d’une cérémonie dont le secret était resté bien gardé. Songeur, le martialiste ne fut tiré de ses pensées que par la requête de Pythar, ce dernier espérant que l’élève de Kaio ne puisse lui faire grâce d’un nouvel accoutrement. Désormais vêtu d’un dogi orange d’une propreté radieuse, Gokū replongeait la tête dans l’armoire à la recherche d’un habit seyant pour son camarade.

“ Oui, tiens. Je n’ai pas de tenues de combat comme Vegeta mais, je pense que tu peux mettre ça. ” Dit-il en déposant un ensemble méticuleusement plié, certainement pas par ses soins, sur le lit. “ C’est la tenue que les Yardrats m’ont donné pendant mon séjour chez eux. Elle devrait t’aller. Je t’attends en bas. ”

Gokū attendait son invité devant le pas de la porte d’entrée, son kimono houlant au gré des bourrasques qui animaient la clairière où trônait la demeure du guerrier élevé sur Terre. Il était de nouveau plongé au fin fond d’une profonde réflexion qui continuait de tourner autour de la suggestion du Destructeur. Obtenir le pouvoir des divins. Cela le captivait totalement, lui qui ignorait jusqu’alors qu’une telle chose était possible mais se doutait d’ores et déjà qu’il s’agissait là de la seule solution à son problème. Au bout d’une poignée de minutes, le disciple du gardien du nord fut rejoint par Pythar qui s’était changé. Les deux hommes rompus au combat s’apprêtaient à prendre leur envol afin de rejoindre un lieu suffisamment éloigné de la civilisation pour ne pas risquer de déranger qui que ce soit. Mais avant cela, Gokū se sentit obligé d’interpeller son camarade.

“ Avant que nous partions, j’aimerais te poser une question. Auros m’a parlé de Saiyans capables d’obtenir le pouvoir des divins et de défier les dieux. Tu n’aurais pas une idée de ce que ça voudrait dire ? ”
Pythar
Pythar
Maître du Jeu
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 25/06/2014
Nombre de messages : 16389
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 4870

Techniques
Techniques illimitées : Vague explosive/Javelot d'energie/Déplacement instantané
Techniques 3/combat : Super canon garric/Cœur Ardent
Techniques 1/combat : Big bang attack

Auros, Son Goku se prépare à t'affronter ! Empty
MessageSujet: Re: Auros, Son Goku se prépare à t'affronter !   Auros, Son Goku se prépare à t'affronter ! ClockVen 10 Juil 2020 - 0:32
La réaction du saiyan élevé sur Terre était légitime : rassurer sa plus chère en la réconfortant sur l’attention qu’il porterait à survivre à son prochain combat. Pythar avait assisté à cette scène en spectateur, les affaires amoureuses de Son Goku ne le regardait pas, néanmoins, il appréciait de voir son ami épanoui sentimentalement. Si Yuno avait été encore là aujourd’hui, l’ancien Dyarque se serait peut-être d’ailleurs prêté au même discours que le fils de Bardock, si seulement. Une fois à l’intérieur, les deux combattants eurent le loisir de profiter de vêtements propres. Et si Kakarotto pouvait enfiler son habit préféré, il n’en était pas de même pour Pythar qui du mendier une tenue. Fort heureusement, le fermier légendaire ne semblait pas avare pour de telles commodités et tendit à son allié une drôle de tenue. Cette dernière était constituée d’une sorte de tissu de grande qualité, mais aussi de diverses pièces d’armures d’un alliage puissant, le guerrier au bouc le remarqua au premier contact. Sans trop s’étendre, le père de Son Gohan mentionna que cet ensemble provenait de la lointaine planète Yardat, un monde inconnu aux oreilles du veuf.

« Ce sera amplement suffisant ! Je te remercie. »

Répondit avec entrain le saiyan barbu en dépliant la tenue : S’il n’avait aucune idée du peuple ayant conçu cet habit, il devait lui reconnaitre une simplicité agréable. En enfilant les diverses pièces de cet équipement, le dieu de la guerre fut rattrapé, une fois de plus, par la tension prenante de ses batailles futures. Broly et Auros semblaient être des adversaires sans commune mesure aux talents ô combien meilleurs à tout ce qu’avait pu voir l’ami de Charlo. Il était clair que face à de si dangereux rivaux, ce qu’il restait de la Z-Team allait devoir se reposer sur un plan autrement moins hasardeux qu’une technique d’enfermement comme le Mafuba. Mais alors que faire ? L’espoir de sauver l’univers tout entier était mince, malgré tout, il fallait s’accrocher à la moindre étincelle. En effet, le duo de l’espace pouvait s’entraîner afin de dépasser une fois de plus leurs limites. Si aujourd’hui Pythar luttait encore, c’était peut-être grâce à Son Goku et sa capacité à toujours parvenir à ses fins. Qui sait ce qu’aurait fait le Roi déchu si le fermier émérite n’aurait pas été là ? Perdre espoir et s’isoler dans une lointaine galaxie n’était pas à exclure. Rien de tout cela n’est arrivé, une bonne étoile ayant permise aux deux défenseurs de se rejoindre dans cette lutte commune contre le « mal ».

Quittant à son tour le domicile Son, Pythar s’élança sur un chemin de terre serpentant entre plusieurs bois de bambous. Le père d’Akari et Darius fut accompagné de l’élève de la tortue vers ce qui semblait être un lieu d’entrainement perché aux sommets des monts brumeux. Sur la route, ce dernier fut interrogé par l’artiste martial qui désirait en savoir plus sur le pouvoir divin permettant de se mesurer aux dieux. Cette capacité miraculeuse, Pythar l’assimila immédiatement à sa propre transformation suprême : Le super saiyan divin. Mais peut être que cela s’apparentait à la technique de Tentra ? Dans ses souvenirs, la force de son ami lors qu’il était sous cette forme était prodigieuse.

« Oui, je pense savoir. Lorsque j’ai affronté Beerus, son entraîneur Whis m’a formé et m’a aidé à dépasser mes limites. Il m’a offert une sorte de capacité me permettant de détecter l’énergie divine. J’ai aussi réussi à rassembler cette puissance « supérieure » en moi et à me transformer en super guerrier divin. »


Le dyarque à la retraite déglutissait, la disparition du dieu de la destruction et de son serviteur empêchait tout entrainement au super saiyan divin. Comment permettre à Son Goku de profiter d’une formation si prolifique ? Le combattant au bouc se frotta le menton quelques instants dans un silence de plomb. De tous ses souvenirs auprès de Tentra, aucun ne faisait mention d’un quelconque dieu. Peut être que le disciple du serein s’était montré suffisamment prodigieux pour comprendre de lui-même le fonctionnement du Ki divin. Si tel était le cas, il était fort probable qu’il soit en mesure d’aider Son Goku à obtenu un pareil pouvoir.

« Beerus n’est plus, il en est sans doute de même pour Whis. Cependant, un ami à moi est déjà parvenu à obtenir le pouvoir divin sans aide angélique. C’est une vielle connaissance du nom de Tentra, il vit sur Terre mais reste un guerrier discret. »

Malheureusement, il semblait évident qu’une condition physique irréprochable soit de mise pour l’acquisition d’une telle transformation. Bien loin de douter de l’entretien corporel de son partenaire d’entrainement, il préférait tout de même s’en assurer lui-même.

« Je sais aussi qu’il s’est entrainé à un niveau dépassant les trois stades du super saiyan pour tenir le coup avec autant d’énergie. »

La fin du chemin se profilait, les arbustes et les bambous laissaient progressivement place à un terrain escarpé et rocheux adapté aux combats les plus rudes. L’état dégradé de l’environnement en disait long sur les probables entrainements ayant eu lieu dans cette région par le passé. En s’éloignant de quelques mètres de son camarade, Pythar allait être en mesure de mettre à l’épreuve la robustesse du fermier de la légende.

« Je veux être sûr que tu es aussi puissant que l’affirme toutes les histoires à ton sujet. »

Posté à cinq mètres de son ami, l’ancien Z-warrior crispa chacun de ses muscles en libérant son énergie, cette dernière passant de l’ivoire à l’or en un instant. Suivant ce processus éclair, les cheveux du veuf se raidirent et l’ensemble de son corps fut enveloppé un linceul de lumière aveuglante. Le défenseur de Vegeta venait de se transformer en super saiyan de niveau 2, une montée en puissance justifiée par des enjeux qui n’en demandaient pas moins. La seule raison pour laquelle Pythar ne s’était pas transformé en hyper guerrier était la sauvegarde d’énergie, ce dernier stade étant cruellement énergivore. D’ailleurs, il ne serait pas étonnant que le père Son soit au courant de ce fait.


Auros, Son Goku se prépare à t'affronter ! Pythar_yardat

« Bats-toi à fond Goku ! Nos adversaires ne nous feront aucun cadeau ! »

Déclarait le lutteur en tenue Yardat d'un ton brusquement sévère.


Le super saiyan prit alors une pose de combat similaire à celle du prince Vegeta, laissant le temps qu’il faudrait à son adversaire pour se préparer. A la manière de Trunks, Pythar désirait prendre mesure des véritables capacités de son ami terrien et pour se faire il comptait bien se lancer à l’assaut de ce dernier.


Pour lancer les hostilités, le fils de Thalès leva brusquement son bras droit vers les cieux, usant de la technique d’explosion à distance de Nappa. Aussitôt, le sol alentour à Son Goku s’illumina avant de détoner dans un rayon de quelques mètres, projetant ce dernier et un ensemble de roches en l’air. Cette ouverture prédestinait un match aérien, le dyarque déchu bondissant sur les débris en chute pour rejoindre son rival. Cette approche lui permettait également d’esquiver sans le moindre mal d’éventuels projectiles lancés par son opposant. Une fois à portée, le guerrier transcendantal entama une mêlée furieuse, profitant de sa vitesse d’approche pour enfoncer les potentielles défenses de l’artiste martial. S’en suivit de multiples frappes aussi diverses que rapides réduisant à l’état d’atomes les quelques gravats encore en l’air. Pour sortir vainqueur de cette première confrontation, Pythar misa sur l’audace de son rival à s’essayer à une technique risquée au corps à corps. Lorsque cette occasion vint, ou lorsqu’il fut en difficulté dans la mêlée, l’ami de Charlo fit exploser son énergie à l’aide d’une vague explosive.

Brutal, le défenseur de la planète rouge se rua de nouveau vers son adversaire, ne comptant pas sur sa première offensive pour réellement mettre en difficulté le légendaire Goku. Alors qu’il s’approchait, Pythar matérialisa dans ses mains jointes un grand disque de lumière : Un kienzan. Ce dernier était explosif et n’avait pas pour but de punir l’homme de Chichi d’une mort instantané en cas de percussion avec ce dernier. Balançant dans un cri guerrier ce fameux disque, le fils de Thalès s’attendait à une esquive de l’agile fermier et prit donc les mesures adéquates en se téléportant derrière celui-ci. Bien placé, le combattant doré envoya un coup de pied droit ravageur en pleine colonne afin d’envoyer son malheureux adversaire contre le Kienzan.

Laissant son rival en difficulté, Pythar profita du temps gagné pour rassembler plus de puissance encore via sa technique « cœur ardent ». Cette dernière se matérialisait par une aura d’azur partiellement dissimulée sous celle du super saiyan à la manière de Trunks lorsque ce dernier se mesurait à Black. A l’aide de cette temporaire superpuissance, le précédent Roi des dieux de la guerre se jeta contre son opposant, saisissant le dernier pour l’entrainer vers le sol. L’impact était le plus violent possible, le combattant transcendantal jouant sur toute sa force pour provoquer un choc titanesque au sol. La déflagration provoquée par Pythar qu’il soit seul ou non fut brutale et abîma un peu plus cette zone dévastée du mont paozu. Si Son Goku avait été embarqué dans cette mésaventure explosive, il serait libéré lors du crash et disposerait à cet instant du temps nécessaire pour fomenter une réelle contrattaque.


Son Gokū..
Son Gokū..
Saiyan
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 12/08/2018
Nombre de messages : 73
Bon ou mauvais ? : Bon

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Sōkidan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Chō Kamehameha - Shunkan Idō
Techniques 1/combat : Genkidama

Auros, Son Goku se prépare à t'affronter ! Empty
MessageSujet: Re: Auros, Son Goku se prépare à t'affronter !   Auros, Son Goku se prépare à t'affronter ! ClockDim 19 Juil 2020 - 22:12
L'accoutrement du peuple Yardrat seyait l’ancien monarque à ravir. Désormais tous deux affublés d’habits propres à la bataille, les guerriers de l’espace pouvaient quitter la quiétude du logis du martialiste pour s’abandonner à l’immensité des hauts plateaux du Mont Paozu. L’une des clairières qui arpentaient le promontoire s'apprêtait à accueillir l’un des entraînements les plus importants de l’Histoire, des résultats duquel dépendra potentiellement l’avenir de l’univers. Mais avant de pouvoir se lancer corps-et-âme dans cet exercice d’une importance capitale, Gokū fit le choix d’enquêter sur les paroles du conquérant destructeur auprès de son partenaire du jour. Le guerrier élevé sur Terre se demandait si, à tout hasard, Pythar n’aurait pas lui-aussi entendu parler de la fameuse légende évoquée par Auros. La réponse du précédent roi avait de quoi raviver l’espoir chancelant du combattant vêtu d’orange. En effet, l’homme au bouc semblait non seulement connaître la capacité dont il était question, celle qui permettait aux Saiyans d’obtenir le pouvoir des divins, mais il prétendait en être lui-même capable. Un fin rictus se dessinait dans le coin du visage de Gokū qui découvrait l’appellation donnée à l’objet de sa quête.

“ Super Saiyan Divin… ”

Décidément, quelle chance pour Gokū d’avoir fait la rencontre du dyarque. Plus qu’un simple partenaire d’entraînement, ce dernier était doué d’un savoir certain grâce à ses nombreuses expériences. Seulement, il y avait un hic. Pythar était parvenu à obtenir ce pouvoir grâce aux instructions de l’enseignant du seigneur Beerus, et il y avait fort à penser que celui-ci ait disparu en même temps que la déité de la destruction. Une triste réalisation qui n’ébranlait en rien la détermination du champion d’arts martiaux. Savoir qu’un tel pouvoir existait réellement était la seule motivation dont il avait besoin. Que ce soit par les paroles avisées d’une divinité ou à la seule sueur de son front, Gokū se débrouillerai pour trouver un moyen d’atteindre cette force céleste. Obtenir ce pouvoir par ses seuls efforts serait même plus gratifiant mais compte tenu des implications gravissimes qui risquaient de découler de sa prochaine échauffourée avec le dieu masqué, l’aide d’une quelconque figure pédagogique serait la bienvenue. Pythar évoqua par ailleurs l’existence d’un tel personnage, une vieille connaissance qui serait potentiellement à même d’offrir à Gokū le savoir que le prétendu Whis n’était plus en mesure de dispenser. Cependant, il était impératif que le Saiyan soit en parfaite condition physique pour pouvoir maîtriser le pouvoir des divins, et l’ancien monarque paraissait motivé à vérifier que le disciple des tortues était à la hauteur.

“ Il n’y a qu’une seule manière de s’en assurer. ”

Le combat se profilait en même temps que la clairière rocailleuse qui allait l’accueillir, et Pythar comptait bien donner son maximum. Contrairement au duel qui avait ponctué leur première rencontre, au cours duquel les deux combattants avaient conservé leurs formes de base afin de se concentrer pleinement sur leur maîtrise des arts martiaux, le souverain s’était immédiatement transformé en super guerrier transcendantal. L’apparente facilité de la métamorphose ainsi que l’intensité de l’aura qu’il dégageait témoignait de la grande puissance dont faisait preuve le dirigeant des dieux de la guerre. Face à une telle démonstration d’énergie, Gokū se doutait qu’il ne pouvait pas se permettre d’y aller mollo.

Les traits du visage de l’élève de Muten Roshi se raidirent instantanément, Gokū toisant son adversaire d’une mine cinglante tandis qu’il commençait à brasser sa force vitale. Les deux poings serrés, le mari de Chichi contracta sa musculature opulente tout en abaissant son centre de gravité. Sa prodigieuse tignasse fut brusquement emportée par un courant d’air qui se renforçait à la seconde. L’atmosphère entourant le guerrier de l’espace s’embrasa alors, formant un torrent de flammes au cœur duquel le héros de la Terre revêtait son apparence de Super Saiyan 2. La bourrasque flamboyante s’amenuisa alors, laissant apparaître la crinière d’or de Gokū, baignant dans son aura étincelante.

Auros, Son Goku se prépare à t'affronter ! Cca22be5a0634443f9a37ed663ae62bc

“ Je ne sais pas ce qu’on t’as dit à propos de moi mais… Je vais te prouver que je mérite le pouvoir des divins. ”

Gokū adopta sa pose de combat usuelle, prêt à accueillir l’assaut de son adversaire comme il se devait. Le monarque était impatient de constater la véritable puissance de son ami et sans grande surprise, il prit plaisir à ouvrir le bal. D’un simple geste, Pythar fit jaillir une immense quantité d’énergie sous les pieds du Saiyan élevé sur Terre, obligeant ce dernier à se jeter dans les airs afin d’échapper à la déflagration. Enchaînant les jeux de bras d’une grande agilité, le rival de Vegeta se débarrassait des quelques projections rocailleuses qui le menaçaient avant de recentrer son attention sur son opposant. Plutôt que de s’essayer à l’attaquer en plein vol, Gokū préféra le laisser s’approcher de lui pour l’engager au combat rapproché. Le poing du guerrier barbu vint alors rencontrer l’avant-bras du disciple des tortues, provoquant une onde de choc à en faire vrombir la vallée. Les deux combattants se retrouvèrent acteurs d’une scène cataclysmique où chacun de leurs échanges engendrait une altération démentielle de l’environnement. Le monceau de terre qui avait le malheur d’accueillir cet accrochage se vit bien vite recouvert d’une nuée de cratères. Aucun des deux guerriers ne parvenait celà-dit à prendre l’avantage sur l’autre et alors que Gokū pensait profiter d’une faiblesse dans l’offensive de son concurrent pour lui asséner un dangereux crochet, il fut immédiatement repoussé par une vague explosive. S’échappant du nuage de poussière qui découla de la pétarade, Gokū découvrit la seconde phase de l’assaut de Pythar. Un disque d’énergie se dirigeait désormais vers lui à vive allure.

Malgré la nature de la technique, elle n’était pas bien menaçante pour l’élève du gardien du nord qui avait largement le temps de l’éviter. Cependant, une apparition soudaine du dyarque dans son dos vint mettre en péril sa manoeuvre, Gokū se retrouvant victime d’un coup de pied qui, en plus de susciter une vive douleur à l’origine d’un crissement de dents, le rapprochait dangereusement du Kienzan. A cet instant, le champion du Tenkaichi Budokai n’avait guère d’autre choix que d’entreprendre un mouvement particulièrement risqué. Positionnant ses deux mains devant son entre-jambes, Gokū prit appui sur la face plate du disque avant de promptement relever les deux cuisses pour effacer l’obstacle de justesse.

* C’est pas passé loin. * S’inquiétait le fermier du Mont Paozu face aux prouesses dont semblait capable son adversaire. En s’attardant sur Pythar dont l’énergie paraissait encore grimper davantage, le visage de Gokū s’encombra d’un nouveau sourire. Ce combat s’annonçait dément.

Désormais paré d’une fine couche de Ki bleuâtre, Pythar se jeta vers Gokū avec une vivacité bien plus élevée qu’à l’accoutumée. Le mari de Chichi, surpris par cette soudaine démonstration de prestesse, n’eut d’autre choix que de se préparer à l’impact en armant ses bras face à lui en position de défense. Ces dispositions n’eurent cependant que peu d’effet face à la brutalité du choc qui l’attendait, projetant le guerrier vêtu d’orange contre le sol tout en lui arrachant un beuglement de souffrance. Les secousses qui résultèrent de cette collision ébranlèrent le Mont Paozu dans son entièreté. Il fallut une bonne poignée de seconde à Gokū pour reprendre ses esprits. Le goût du sang dans sa bouche ne lui inspirait rien de bon ; le combat ne faisait que commencer et voilà qu’il avait déjà subit d’importants dégâts. Il devait changer la donne, et vite. Heureusement, il était loin de désespérer car il cachait plus d'un tour dans son sac.

Faisant jeu d’une agilité peu négligeable, le martialiste s’adonna à une rapide galipette vers l’arrière afin de prendre un peu de distance vis-à-vis de son adversaire. Distance qu’il rompit immédiatement en apparaissant droit dans le dos de Pythar grâce à son déplacement instantané. Deux coups de poings détonnèrent contre la face du Saiyan barbu, Gokū se jetant par la suite vers l’arrière tout en prenant appui au sol à l’aide de sa main gauche afin de propulser ses deux bottes contre l’abdomen de l’ancien dirigeant de Vegeta. Amorçant une rotation de la hanche, le batailleur au kimono orange vint porter une frappe retournée du coude contre la mâchoire de son rival. Fusant sur le côté, l’artiste martial profita de l’élan pour amorcer une ruade visant les côtes avant de concentrer une portion de son énergie vitale sous la forme d’une mince sphère flavescente dans le creux de ses mains. Portant cette orbe dorée contre le bas-ventre de son opposant, Gokū libéra son Ki sous la forme d’une vague déferlante à bout-portant. Profitant de cet instant pour s’éloigner grâce à l’envol du dragon, le super guerrier transcendantal fit exploser son énergie pour s’élancer de plus belle vers le dyarque tout en conjurant une demi-douzaine de Kikohas légers pour le gêner.

D’une soudaine bouffée de célérité, le fermier légendaire parvint à se rapprocher suffisamment de Pythar pour menacer son bassin d’un terrible uppercut mais il ne s’agissait en réalité que d’une image rémanente. Le véritable Gokū avait bondit sur le côté de façon à projeter son genou vers la nuque du barbu. L’apprenti de Tortue Géniale saisit alors l’un des pieds du Saiyan à la tenue Yardrat avant d’entamer une série de rotation sur lui-même puis, animé d’un incroyable élan, de le projeter avec une force inouïe en direction de l’un des rares monticules de pierre qui avait réussi jusqu’ici à survivre à l’affrontement.

L’aura du héros de la Terre éclata avec fougue, alors que ce dernier rassemblait ses deux mains au niveau de sa hanche. Concentrant son énergie en ce seul point, le fermier en kimono généra un Kamehameha d’une puissance telle que les muscles de ses bras luttaient visiblement à le contenir. D’un coup, il projeta toute cette énergie vers l’avant, libérant la terrible vague déferlante qui vint tapisser le Mont Paozu de lueur céruléenne.

“ Kamehameha ! ”
Pythar
Pythar
Maître du Jeu
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 25/06/2014
Nombre de messages : 16389
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 4870

Techniques
Techniques illimitées : Vague explosive/Javelot d'energie/Déplacement instantané
Techniques 3/combat : Super canon garric/Cœur Ardent
Techniques 1/combat : Big bang attack

Auros, Son Goku se prépare à t'affronter ! Empty
MessageSujet: Re: Auros, Son Goku se prépare à t'affronter !   Auros, Son Goku se prépare à t'affronter ! ClockLun 20 Juil 2020 - 16:36


Une lutte revêche opposait Pythar à Son Goku. Le légendaire fermier n’était pas simplement un guerrier de l’espace puissant, il était aussi un rigoureux artiste martial. Son talent était d’ailleurs à la hauteur de sa prestance. En se transformant en super guerrier « non normal », le disciple des tortues affichait un charisme redoutable qui ne manquait pas de marquer son adversaire. Heureusement, le fils de Thalès ne s’arrêtait pas aux apparences, il avait entendu bien des choses au sujet du protecteur de la Terre vantant une intelligence et une ruse toute particulière de la part de ce dernier. Ce n’était pas sans raison que Pythar s’était tourné vers un tel personnage pour sa mise à niveau destinée à le faire vaincre Broly. Confiant dans leurs capacités respectives, les saiyans se lancèrent dans une dantesque bataille sous l’impulsion de la détonation provoquée par le premier assaut de Pythar. Ces suites de frappes dragonballesques ravageaient l’environnement déjà altéré par de précédents entrainements de cette portion du mont Paozu. La végétation mourante volait en éclat et les roches alentours succombaient sous les ondes de choc successives des poings entrechoqués.

Au fil d’une éreintante minute d’échanges, le dyarque déchu eu l’occasion qu’il désirait, explosant son aura dans une déflagration qui lui permis finalement d’embarquer son rival contre le sol miné de la vallée. La déflagration qui s’en suivie fut à la hauteur des espérances de son commanditaire, Son Goku avait été victime d’un terrible choc qui l’avait laissé pantois quelques instants. Pythar n’était pas peu fier, à cette allure il semblait évident que la victoire était assurée. Malheureusement, les narrations sont conjointement d’accord sur la capacité du père de Gohan à surprendre son entourage.

Redressé après son atterrissage fulgurant, le combattant au bouc bourru fut témoin de l’échappé agile de son adversaire qui semblait miser sur un affrontement distant. Tant mieux, en performant à l’aide d’attaque de Ki, l’élève de Kaio faisait une grave erreur. En effet, Pythar n’avait aucune lacune dans l’art des techniques énergétiques ! Cet élan de confiance fut coupé net quand l’artiste martial disparu subitement, usant certainement du déplacement instantané. Bang, bang, deux frappes aussi brusques que violentes vinrent arracher un cri mélangeant la stupeur et la douleur du précédent Roi de Vegeta. La garde brisée, les espoirs avec, le veuf se retrouvait victime du jeu de son rival en ne faisait volte-face que trop tard. Ayant surement anticipé une réaction aussi naturelle, Son Goku s’était effectivement lancé dans une seconde frappe éclair parfaite, brisant la respiration du leader saiyan à l’aide de ses jambes tendues et jointes contre son abdomen. Cette fois-ci, aucun râle ne fit entendre en raison du manque d’air dont était victime le guerrier à l’armure Yardat. Bataillé, Pythar fut claqué à la mâchoire puis atomisé par une vague déferlante à bout portant finissant de lui faire perdre ses moyens.

Projeté un arrière, l’ancien Z-warrior avait au moins la chambre de pouvoir respirer à nouveau, découvrant lors de son voyage en inertie la charge furieuse de son adversaire. A l’aide de ses capacités de vol, le père d’Akari et Darius parvint à se stabiliser, en immobilisant totalement en corps en un instant, mais la tête à l’envers. Qu’importe, cette pose ridicule ne gênait en rien le dyarque contrairement à la salve de kikohas lancés par le combattant au kimono orange. Tendant son bras droit face aux nombreux projectiles, Pythar allait s’inspirer d’une technique complexe et rare dont il avait déjà été victime par le passé. Après un infime instant de concentration, il libéra un immense mur d’énergie en hurlant le nom de la technique de Tenshinhan.

« KIKOHO ! »


Ainsi, la totalité des boules de feu furent écrasées par la lumièèèère, néanmoins, ce ne fut pas le cas du fermier ayant grandit sur Terre qui ne semblait pas avoir été affecté. La vérité était que ce dernier n’était qu’une image trompeuse de grande qualité. Cette dernière, une fois à portée de frappe, mimant un uppercut dangereux qui mis en garde le protecteur de Vegeta. Cette occasion fut la bonne pour le véritable Cachalot qui jaillit sur le flanc gauche afin de porter un coup de genou contre la nuque de Pythar. Paralysé par cette frappe entravante, le dyarque déchu vit sa jambe droite saisie. Comprenant facilement la tactique de son opposant, il tenta alors de s’agiter à la manière d’un Magicarpe, en vain. Entamant sa rotation, tout portait à croire que Son Goku allait faire gouter la Terre du sol à son adversaire. Mais c’est à cet instant que le fils de Thalès parvint à batailler de sorte à porter un coup de pied gauche ravageur contre le visage encore intact de l’homme de Chichi. Envoyé vers l’horizon pendant une maigre poignée de secondes, l’artiste martial sembla néanmoins assez remonté pour renchérir, canalisant sa puissance dans un authentique Kamehameha. Face à ce danger immédiat, Pythar prit et de la hauteur et matérialisa en vitesse le fameux canon garrik similaire en tout point à la technique de pulvérisation par la lumière.

« Prends-ça ! »

S’écria le natif de Vegeta en projetant sa vague déferlante contre celle de son rival. Le fracas en fut dantesque, l’onde de choc brisant le sol dans un ravage sonore que ne renierait pas la bombe H. Dans ce duel de rayons de quelques instants, l’ami de Tentra pu immédiatement ressentir l’incroyable force de Son Goku, pire encore, il parvenait à entrevoir une terrifiante puissance cachée. Il ne s’agissait pas du super saiyan 3, mais de bien autre chose, un potentiel en sommeil vague mais impressionnant. Cet éclat d’énergie future que ressentait l’apprenti de Beerus le déstabilisa suffisamment pour offrir un avantage décisif au disciple des tortues qui balaya le canon garrik et Pythar avec.

« ARRRRRRRRRRRRGGGGGGHHHHHHH ! »

Projeté sur plusieurs kilomètres, le super Yardat redécouvrait le manque d’air qu’occasionnait une ascension aussi prononcée vers le vide spatial. Son corps souffrait également de diverses brulures lui rappelant que l’adversaire contre lequel il combattait n’était pas commun. Plus que cela même, il était sans doute le meilleur de sa catégorie, le simple fait qu’il puisse abattre un rayon plus puissant que celui de Pythar en disait long sur son expérience.

Pour abattre l’élève de Kaio, il allait être nécessaire de prendre en compte ses avantages et points faibles. Pour ce qui était des forces, tout était vite dit : Son Goku est un lutteur rapide disposant d’un grand panel de techniques faisant de lui un rival polyvalent. Cette présentation compliquait la tâche du dyarque déchu tant kakarotto semblait être équilibré. Ce qui était évident, c’est que l’ancien Z warrior allait devoir être plus rapide, mais aussi plus agile pour parvenir à éviter les frappes précises et déstabilisantes de son opposant.



En concentrant son Ki dans les airs, l’ami de Charlo s’enveloppa d’éclairs, rassemblant une grande partie de ses forces dans sa mobilité. Jamais il n’avait eu besoin de procéder à un pareil objectif, habituellement, c’est plutôt de force brute qu’il manquait, comme lors de son affrontement contre Broly. Une fois son énergie chargée, Pythar fendit l’air en directement du super fermier, atteignant le plancher des vaches en un instant. Mais une fois à portée, le guerrier au bouc se priva d’un assaut direct, privilégiant une attaque prudente. A la manière de son adversaire, le saiyan usa de sa vitesse maximisée pour prendre l’avantage lors de la prochaine ouverte. Accomplissant divers mouvements acrobatiques basiques, le fils de Thalès tentait d’être partout et nul par à la fois. Évidement, il allait sans dire que la stratégie était surprenante, mais l’on pouvait aussi noter que l’agilité acrobatique du dyarque déchu était inférieure à celle du disciple des tortues. Ainsi, s’il était suffisamment averti, Son Goku aurait la possibilité de se défaire du moindre effet de ce plan improvisé.

Mais Pythar n’aurait pas le loisir de se rendre immédiatement compte de l’inefficacité de son idée, profitant de ce qu’il voyait comme une ouverture pour parvenir sur l’un des flancs de son rival et lui faucher les jambes par une frappe ravageuse du pied droit. S’en suivi une brutale ruade en avant s’accompagnant d’un ensemble de frappes diverses. Ces dernières se voulaient suffisamment rapides pour que Kakarotto, même sans équilibre, n’ait pas le plaisir de pouvoir toucher le sol. Cette bataille avait clairement pour but de surpasser l’agilité et les réflexes du guerrier transcendantal en kimono pour dominer le combat. A la suite d’une centaine de coups, Pythar dégaina de sa main droite à la manière de Vegeto une lame d’énergie d’un mètre de long dont il usa pour exécuter une frappe bas-haut. Cette arme de Ki était écrasante et non pas coupante, nul doute que Son Goku y survivrait, le véritable but de cette attaque était bien de surélever le disciple des tortues afin de poursuivre l’enchainement. Projeté ou non, le père de Gohan n’était pas bout de ses peines, le Roi fit un bond à la hauteur de se dernier pour le saisir par les épaules et lui infliger trois coups de tête en l’air. Pythar était solide, espérons qu’il en soit de même pour le fermier émérite. En maintenant toujours l’élève de Kaio, l’ancien Z warrior donna un direct du genou droit contre l’abdomen de son adversaire pour le terrasser brusquement.

S’en suivit des galipettes et acrobaties du saiyan au bouc lui permettant de s’échapper de la mêlée qu’il avait lui-même engager pour couvrir son rival d’une nuée de kikohas. Cette horde désordonnée provoqua une succession d’explosions mineures donnant lieu à une détonation globale fantastique. Profitant de cette gêne supplémentaire, l’ami de Sharotto se jeta vers sa cible, disparaissant avant le contact pour réapparaitre juste au-dessus de ce dernier pour abattre un violent coup de coude contre son crâne. Cette attaque-ci était particulièrement brutale et demanda à son exécutant une certaine quantité d’énergie qui le privait de prolonger son assaut. Rejoignant le sol pour glisser en arrière afin de prendre une nette distance de son opposant, Pythar s’affichait comme légèrement blesser, mais surtout en perte de vitesse. L’endurance du guerrier de l’espace était solide, mais la rapidité de Son Goku était-elle qu’il nécessitait une quantité d’énergie folle pour l’égaler, du jamais vu tout simplement.

Le souffle lourd, le père d’Akari et Darius ne pouvait que faire le constat de l’expérience de son légendaire adversaire.

« Piouf… Keuf… Quelle puissance… »

Évidement, bien qu’il puisse se retrouver affaibli après cet enchainement, il était certain que L’homme de Chichi s’en relève. Cela ne manquait pas de surprendre le dyarque qui était forcé de reconnaître les aptitudes légendaires de l’ennemi juré de son géniteur.

« C’est tout ce que tu peux faire ?! »

Provoquait soudainement le combattant de Vegeta d’un air plus sévère.

« N’oublie pas la promesse que tu as fait auprès de Chichi. Si tu perds, tout le monde va mourir ! »


Continuait le guerrier qui a transcendé le super saiyan, cherchant visiblement à éveiller en Son Goku les flammes d’une colère passionnelle. Car la Terre était en danger, l’univers tout autant, le héros de la planète bleue devait tout donner pour cette ultime bataille contre les forces du mal.



Son Gokū..
Son Gokū..
Saiyan
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 12/08/2018
Nombre de messages : 73
Bon ou mauvais ? : Bon

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Sōkidan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Chō Kamehameha - Shunkan Idō
Techniques 1/combat : Genkidama

Auros, Son Goku se prépare à t'affronter ! Empty
MessageSujet: Re: Auros, Son Goku se prépare à t'affronter !   Auros, Son Goku se prépare à t'affronter ! ClockSam 25 Juil 2020 - 21:56
Il était temps pour Gokū de prouver sa valeur et faire taire le doute, si doute il existait encore, qui pouvait sévir au fin fond de la conscience du dyarque. Ce dernier avait eu ouïr des accomplissements prodigieux qui ponctuaient la vie du campagnard du Mont Paozu mais il voulait en faire lui-même l’expérience avant de se lancer dans la lutte délétère qui les opposeraient au terrible Destructeur. Convaincu de sa propre force, le Saiyan élevé sur Terre se lançait à bras ouverts dans cet examen aux ramifications universelles. Son adversaire était une grosse pointure et, par jeu d’une technique unique qui lui avait permit de décupler sa vitesse, parvint à prendre Gokū de court en l’emplâtrant contre le sol. Les parois de son propre gosier s’en étaient retrouvées tachées de son sang, un petit rappel en bonne et due forme qu’il serait dangereux de sa part de sous-estimer l’ancien monarque. Une seconde erreur de la sorte ne risquait pas de se reproduire de sitôt, Gokū restant bien déterminé à l’emporter comme en témoignait la contre-attaque éclair qu’il mena à bien contre le guerrier au bouc. Le front de celui-ci fut pilonné par une série de frappes chirurgicales ouvrant la voie à une rafale d’énergie à bout-portant.

Poursuivant son assaut, Gokū fut surpris de constater la nature de la technique utilisée par son partenaire d’entraînement pour se défaire du déluge de Kikohas qui fondait sur sa position. Il y reconnut la capacité fétiche de son ami aux trois-yeux, une frappe suffisamment dangereuse pour menacer la vie de quiconque ne la maîtrisait pas sur le bout des doigts. Fort de cette leçon sur le savoir martial étendu de son adversaire, le guerrier transcendantal poursuivait son offensive en mêlant une image rémanente à son déplacement pour porter un coup de genou d’une rare violence. Agrippant la jambe de son rival, le fermier de la légende espérait profiter de cet instant pour l’envoyer s’encastrer contre une montagne voisine mais fut durement interrompu par une ruade surprise, le choc du coup contre son visage l’obligeant à cesser son action. Séparés d’une centaine de mètres suite à cet impact, Gokū improvisait un Kamehameha surpuissant afin de maintenir la pression sur son opposant. Ébranlé par cette vague déferlante soudaine, l’ancien dirigeant des dieux de la guerre émit une réponse à la hauteur de la menace en libérant son propre Canon Garrick. Le choc des deux rayons produisit une déflagration manquant de faire chavirer le champion de la Terre mais ce dernier tint bon, à l’inverse de Pythar. Le précédent Roi fut balayé par la force irrésistible du jet céruléen, disparaissant aux confins de la voûte céleste.

“ Qu’est-ce que… tu dis de ça…! ”

Cette attaque lui avait cependant coûté beaucoup d’énergie, et il présumait qu’il en était de même pour son compère. Quelle ne fut donc pas sa surprise lorsqu’il aperçut Pythar traverser les cieux à une vitesse faramineuse pour le rejoindre, prêt à en découdre. Peu nombreux étaient ceux capables d’encaisser une telle déflagration d’énergie et de contre-attaquer aussitôt. Gokū comprenait que le niveau de son présent adversaire ne manquait pas d’égaler celui de l’excessivement talentueux prince des guerriers de l’espace et à ce titre, il se devait de redoubler d’efforts afin de lui offrir le duel qu’il désirait. Sa chance de déceler les secrets du Super Saiyan Divin et, conséquemment, l’avenir de l’univers tout entier en dépendait. Il avait tout intérêt à se montrer sous son meilleur jour et ainsi prouver à son compère qu’il méritait, lui-aussi, de devenir un Dieu.

Le fermier du Mont Paozu n’eut ainsi droit qu’à peu de répit. Son adversaire, sillonnant les cieux telle une comète, le rejoignit à une vitesse inouïe. La dizaine de kilomètres qui séparait les deux guerriers transcendantaux fut effacée en un clin d’oeil, laissant le combat reprendre de plus belle. Pythar fit usage de toute l’énergie cinétique qu’il avait emmagasiné lors de cette chute de par delà la voûte céleste pour graviter autour du champion de la Terre avec une vivacité le rendant largement imperceptible au commun des mortels. Les yeux de Gokū étaient certainement incapables de traquer les mouvements de l’ancien monarque mais le combattant en kimono savait qu’en se concentrant bien, il pourrait le voir grâce à son esprit. C’était donc les yeux fermés que le disciple des tortues fit appel à ses sens surdéveloppés de combattant expérimenté pour percevoir la force volatile de son adversaire. De ce fait, la tentative de balayette de Pythar ne fut que cela, une tentative, tandis que le Gokū se tournait face à lui pour se défaire du mieux possible de la pluie de coups qui s’ensuivit.

Les frappes étaient suffisamment véloces pour dérober au guerrier de la Terre toute opportunité de contre-attaque. Contraint à rester sur la défensive, l’élève de Kaio parvenait tout de même à tenir bon, obligeant son assaillant à changer de méthode pour tenter d’enfoncer sa garde. Une lame d’énergie similaire à celle dont Gokū avait lui-même fait usage en tant que Vegetto, bien que d’une taille plus modeste, fit son apparition au niveau de son entrejambe.

“ !!! ”

Après le Kienzan, c’était la seconde technique coupante que le dyarque avait employé contre Gokū. Le fermier des hauts plateaux commençait à croire que son compère voulait le tronçonner ! D’un coup, il jaillit vers l’avant pour essayer de poser son pied sur la main du barbu et stopper son mouvement du poids de son corps. Mais c’était sans compter sur la force fantastique du Roi. L’impact restait suffisant pour faire vibrer l’ensemble du corps du guerrier qui s’en retrouvait projeté vers les nuages. Pythar s’éleva lui-aussi afin de s’approcher du martialiste et de lui infliger une série de coups de crânes. Gêné par la prise de son adversaire, Gokū n’eu d’autre choix que d’encaisser les rudes chocs qui lui avait réservé son opposant, lesquels furent à l’origine d’une contusion naissante au niveau de son front. Secoué par cet assaut, Gokū n’en démentit pas et choisi de répliquer de la seule façon qui lui paraissait possible compte tenu des circonstances.

En effet, à cette distance, Pythar était à la merci de l’une des techniques les moins conventionnelles et, conséquemment, des plus efficaces que le super guerrier transcendantal avait à sa disposition. Tel un boxeur émérite, le guerrier élevé sur Terre profita de la proximité de la tête de son rival pour lui croquer l’oreille à pleines dents ! Cette offense avait déjà fait ses preuves par le passé contre des entités aussi puissantes que Majin Buu. Fier de son jeu, Gokū fut tout de même victime d’une frappe du genou venue briser son abdomen, le projetant vers le sol. Faisant abstraction de la douleur, le héros désormais libre de l’étreinte de son ennemi parvint à reprendre contrôle de sa course folle vers le sol afin d’amoindrir l’impact. Pythar s’était depuis longtemps éloigné et avait entre temps recouvert le champ de bataille d’une nuée de Kikohas qui ne demandait qu’à exploser. La détonation ne se fit d’ailleurs pas attendre, secouant le Mont Paozu dans son entièreté.

Jaillissant du nuage de fumée, le héros fut directement accueilli par un coup de coude d’une rare vigueur, l’obligeant à concentrer l’ensemble de ses forces vers l’impact qui allait suivre. Les bras croisés au dessus de sa tête, Gokū fut victime d’un choc tel que malgré sa robuste défense, une gerbe d’hémoglobine suinta de ses avant-bras meurtris par l’assaut. Seule la vigueur chancelante de l’ancien dyarque épargna le disciple de Muten Roshi d’une seconde agression, les deux super guerriers préférant s’éloigner l’un de l’autre pour récupérer brièvement. Le temps était propice à ce que Pythar émette une observation quant à la puissance du fermier. Gokū n'en pensait pas moins, lui qui continuait d'être impressionné par la ressource dont faisait continuellement preuve le Super Yardrat.

“ Tu ne manques pas de force, toi non-plus. ”

Les prochaines paroles du monarque furent bien moins réconfortantes, mais pas moins exaltantes. Les yeux du naïf guerrier s'écarquillèrent sur le coup face au brusque changement de ton de Pythar. La suite du discours de ce dernier, cependant, éclaircit ses intentions. Réaffirmant son rictus, surligné d’un regard plus âpre qu’auparavant, le combattant au kimono orange lui répondit avec fermeté.

“ Je ne fais pas de promesses en l’air. Je compte bien sauver la Terre, et tu vas m’y aider. ”

Une vive aura vint épouser le contour du corps de Gokū dans un vacarme assourdissant alors que ce dernier s’élançait à vive allure vers son rival. Sans le moindre artifice, le héros au dogi orange s’était contenté de charger de toute son énergie afin de porter un direct du droit contre la face de son collègue. Non content de lui, il menaça par la suite les reins du dyarque à l’aide d’un virulent crochet. Toujours affecté par la violence de la précédente offensive du Roi, Gokū s’efforça de s’affranchir de cette douleur pour asséner un coup du revers de la main ciblant le plexus avant de pivoter sur lui-même pour enchaîner sur une frappe retournée du pied, écrasant sa botte sur la tempe du Super Saiyan au bouc. Grâce au Shunkan Idō, le mari de Chichi poursuivit son attaque en réapparaissant derrière Pythar pour effectuer un coup de pied bicyclette particulièrement vicieux. Même si l’ancien monarque parvenait à échapper à cette frappe, il n’était pas aux bout de ses peines car Gokū, qui ne laissait pas ses halètements au rythme grandissant l’arrêter, armait son poing pour envoyer valser son adversaire via un puissant uppercut. D’un bond vif, il arrivait au niveau de l’homme aux habits Yardrat pour l’écraser de ses deux mains qu’il avait joint pour former une solide masse.

Rejoignant de nouveau Pythar au sol, le héros de la Terre l’engagea dans une brutale mêlée où il comptait bien redoubler d’efforts pour garder l’initiative. Enchaînant coup sur coup, le martialiste mit ensuite sèchement fin à l’échange en se jetant sans crier gare par dessus son partenaire, abusant de sa souplesse lors d’une brève cabriole pour passer derrière le dieu de la guerre et balancer sa jambe vers le ciel. Une fois encore, il bondit afin de conserver la proximité avec son adversaire. Cette fois-ci, ce n’était non pas dans le but de le frapper mais bien de libérer un nouveau Kamehameha à bout-portant. De la préparation excessivement courte de cette vague déferlante en résultait une déflagration de Ki de puissance moindre mais c’était un sacrifice nécessaire pour que Gokū puisse maintenir la pression. Suite à cette attaque, le disciple des tortues usa de son élan afin de s’éloigner de Pythar et de maintenir une certaine distance de sécurité. Ses jambes manquèrent de flancher lors de son atterrissage, un témoignage des dégâts qui commençaient à s’accumuler sur son corps pâtissant. Epongeant de son avant-bras le filet vermeil qui exhalait de son front tuméfié, l’artiste martial se retournait vers son compère. En pleine anhélation, il prit le temps de partager sa convoitise avec Pythar.

“ Montre-moi… La force d’un Saiyan avec le pouvoir des divins ! ”
Pythar
Pythar
Maître du Jeu
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 25/06/2014
Nombre de messages : 16389
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 4870

Techniques
Techniques illimitées : Vague explosive/Javelot d'energie/Déplacement instantané
Techniques 3/combat : Super canon garric/Cœur Ardent
Techniques 1/combat : Big bang attack

Auros, Son Goku se prépare à t'affronter ! Empty
MessageSujet: Re: Auros, Son Goku se prépare à t'affronter !   Auros, Son Goku se prépare à t'affronter ! ClockVen 31 Juil 2020 - 16:34




Les deux forces de la nature qu’étaient Goku et Pythar poursuivaient leur lutte au sein des monts brumeux de la région est. Si le dyarque déchu ne doutait nullement des compétences martiales de son légendaire adversaire, il restait malgré tout pantois de l’agilité dont ce dernier faisait preuve. Cette finesse, cette puissance… nul doute que le préféré de Kame Senin se donnait, enflammé par les provocations du combattant qui lui faisait face. L’assaut du père d’Akari et Darius avait été fructueux, pour autant le héros au kimono orange ne perdait pas en hargne, décollant à toute allure vers son le défenseur de Vegeta. Pythar n’attendait que ça, il voulait inciter son rival à porter des frappes frontales digne ce qu’il a pu infliger à Cell par le passé. A la manière du fils de Bardock, le combattant au bouc vit son énergie épouser les formes musculeuses de son corps, paré à la mêlée prochaine.

« Approche un peu pour voir ! »

Braillait le super guerrier transcendal en armure un instant seulement avant le contact, ce dernier provoquant d’ailleurs une terrible détonation de puissance combinée. Oui, le poing droit de Cachalot venait de percuter celui de son adversaire dans un vacarme mortel, les hostilités à haute vitesse pouvaient reprendre. Le corps à corps acharné était une spécialité de Pythar, s’il n’avait pas la vitesse et l’esquive de Son Goku, il profitait d’une grande puissance et d’un instinct rodé. Mais ce constat n’accordait au dyarque déchu qu’un facteur avantageux sans garantie, rien ne se jouait sur la théorie. L’ami de Tentra vint justement en payer le prix lorsque deux de ses cottes furent brisés par le simple effet d’un crochet du saiyan élevé sur Terre. En effet, une gerbe de sang inonda le gosier de l’ancien Z warrior, l’impact du coup précédent ayant écrasé ses organes. Face à une si vive douleur, bien des guerriers auraient tenté de se retirer de l’affrontement pour fuir, mais cette réaction en somme logique n’en était pas pour autant utile. Pythar l’avait bien compris et se doutait qu’il risquait la défaite en se défilant face à plus rapide que lui, en conséquence, il resta en place, luttant contre la douleur pour tenter de répondre à l’offensive adverse. Ainsi, lorsque Son Goku abattit le plat de sa main droite contre le plexus solaire de son rival, il fut bloqué net. Le veuf avait effectivement retenu l’attaque en saisissant de ses deux mains le bras du fermier émérite.

« Pas… si vite… »

Déclarait l’invité essoufflé tout en maintenant fermement sa prise.

Malheureusement, la concentration extrême et le ki débordant du terrien lui suffit à se libérer via une téléportation habile. Son Goku était libre, libre de contre attaquer à l’aide d’une frappe directe de la jambe droite contre le cou déjà endolori de Pythar. Ce coup bas était particulièrement violent et fit immédiatement chuter le saiyan au bouc bourru vers l’avant. C’était sans compter l’agilité de son adversaire qui parvint à réapparaitre face au veuf et à lui infliger un uppercut redoutable qui le fit valser vers les airs. La nuque ensanglantée, le visage déformé, le saiyan autrefois en charge de Vegeta parcouru une seconde le ciel avant d’être ramené au sol par une attaque marteau aussi brusque que douloureuse. Dans un cri similaire à celui de Cell dans Budokai 3, le malheureux s’écrasa contre les roches meurtries de la zone de bataille. Le fracas était terrifiant, autant que le visage dévasté du fils de Thalès qui se redressa en vitesse, animé par la crainte d’être enchainé plus que par courage. Pythar fut ainsi en mesure de se défendre face à son rival dans une mêlée brutale duquel il ne saurait ressortir vainqueur. Son Goku disposait d’un avantage certain en vitesse, mais surprenament aussi en endurance. Cet atout décisif priva l’ancien Roi de toute possibilité de riposte face au Kamehameha cabriolé de l’homme de Chichi.

Emporté par la lumière dans un cri mélangeant surprise et douleur, l’ami de Sharotto fut balayé sur plusieurs mètres se trouver projeté contre un amas de rochers crée suite au combat. Après quelques instants, le guerrier en armure de Yardat trouva la force de se relever. Son visage était couvert de balafres, de bleus et de sang, preuve que la bataille fut particulièrement difficile pour le dyarque déchu. Pythar n’avait plus vraiment besoin de mettre à l’épreuve son nouvel ami, Kakarotto était un guerrier hors pair certainement plus puissant que lui.

Mais alors que ce même lutteur d’exception s’apprêtait à remporter le match dans un dernier assaut, il demanda à son fier adversaire de lui montrer la puissance du super saiyan divin. Autant dire que l’intéressé ne s’en trouvait guère surpris, la curiosité de Goku était telle qu’elle le poussait à mettre de côté la victoire au profit d’un nouveau défi. Cette idée folle le fit sourire avant de répondre avec un plaisir non dissimulé.

« Comme tu voudras. Mais tu dois savoir qu’un monde sépare mon niveau maximum et ce que je t’ai montré jusqu’à présent. »


En calmant sa respiration, Pythar s’apprêtait à se transformer au niveau blue maximum. C’était une phase étrange du niveau divin qu’il avait découvert en se mesurant à Broly.



Abandonnant sa forme précédente, le monarque sortant concentra son esprit, dissipant son Ki classique au profit de son énergie divine. Cette action se ressentait pour Goku comme une augmentation de la pression environnante. Puis, dans un éclat résultat d’une canalisation parfaite, le lutteur au bouc plia le dos, dressant sa chevelure tout en s’enveloppant d’un linceul d’azur. Suite à cette matérialisation, le sol se mis à trembler et la musculature de Pythar sembla s’intensifier de nouveau comme elle le ferait en super saiyan. Les yeux et la pilosité du guerrier prirent la teinte de son aura, cette dernière s’assombrissant lentement pour dégager une pression toujours plus forte. En usant de son cœur ardent et de tout son potentiel, le rival de Goku venait de transcender le niveau du super saiyan blue pour atteindre une forme allant au-delà de cette dernière. En usant de cette technique, Pythar sentait ses dernières forces aspirées, il n’avait que peu de temps pour faire la démonstration de ses pouvoirs.

« Je n’aurai pas besoin de me déplacer. »

Armant simplement son crochet droit, le combattant « royal » fit une frappe à environ deux mètres de son adversaire, ce qui causa un cataclysme. Des typhons se formèrent ainsi que des ouragans et des tempêtes, le ciel s’en trouva assombri et le pauvre père de Gohan fut balayé, aucune défense ne pouvait le sauver, pas même la fuite. La simple pression du coup de Pythar avait scindé la montagne sur laquelle ils se trouvaient en deux, créant un nouveau fleuve s’étendant sur quelques kilomètres, brisant tout sur son passage. Le corps de Son Goku fut brulé par la pression, mais aussi arraché du sol pour voltiger dans les airs dans un des ouragans avant de brutalement rejoindre le sol, non sans graves blessures.

Car tel était la puissance divine maîtrisée du dyarque déchu, une force qui recalait le super saiyan 2 à l’obsolescence totale. Le combat était sans doute terminé et comme il le désirait le fils de Bardock avait eu un aperçu des capacités du blue de son allié. Pythar se précipita vers son hôte, assistant ce dernier pour se lever si c’était nécessaire.

« Tu es bien plus fort que moi sur le plan technique, même sur l’expérience. Si tu parviens à t’approprier un tel pouvoir, tu seras largement en mesure de vaincre cet « Auros ». »



Remarquait le guerrier aux cheveux marins tout en lançant un sourire amical à son compère. Le vainqueur avait ainsi l’air d’un fier et noble combattant, du moins jusqu’à ce que son estomac émette un vacarme digne des pires heures de notre histoire. Ceci fit immédiatement disparaitre la transformation ultime de Pythar.

« Je meurs de faim ! J’espère que ça ne dérange pas Chichi que l’on mange un bout ! »


Déclarait le super morfal en prenant la route de la demeure Son.



Son Gokū..
Son Gokū..
Saiyan
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 12/08/2018
Nombre de messages : 73
Bon ou mauvais ? : Bon

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Sōkidan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Chō Kamehameha - Shunkan Idō
Techniques 1/combat : Genkidama

Auros, Son Goku se prépare à t'affronter ! Empty
MessageSujet: Re: Auros, Son Goku se prépare à t'affronter !   Auros, Son Goku se prépare à t'affronter ! ClockLun 10 Aoû 2020 - 19:11
La déflagration de lumière prodigieuse emporta de toute son ampleur le corps meurtri du dyarque prit à contre-courant, laissant ce dernier s’écraser avec fracas contre l’accumulation de terre battue et de roche brisée que l’affrontement avait vu naître. Gokū, de son côté, s’était adroitement éloigné du lieu de l’impact. Parcouru par un dédale d’ecchymoses, le Saiyan élevé sur Terre était loin d’être exempt de blessures en tout genre mais à ce niveau, il s’en sortait tout de même mieux que son partenaire. Pythar faisait certes démonstration d’une ténacité à toute épreuve mais malgré cela, il semblait que le talent naturel du plaisantin accoutré d’orange lui ait permit de prévaloir face à cet adversaire de renom. Du moins, pour le moment. En effet, confronté à l’état regrettable de l’ancien roi des dieux de la guerre, Gokū devinait la victoire sienne. Cependant, la victoire ne l’intéressait que très peu. Ce duel avait après tout un motif particulier que le fermier de la légende ne manqua pas de remémorer à son compère sous la forme d’une requête bien particulière.

Montre-moi le pouvoir des divins.


Car c’était bien de cela dont il était question. Point de lutte sans but, le disciple des tortues faire constat de la forme mythique vers l’acquisition de laquelle ses efforts étaient tournés. Un pouvoir qui lui permettrait de s’ouvrir à une toute nouvelle dimension de combats épiques et, espérons-le, de libérer la planète bleue du joug d’Auros. Face à une telle demande, l’ancien dyarque se sentit obligé d’émettre un avertissement de sinistre présage à l’attention de Gokū, mais cette sommation n’entachait en rien la résolution du martialiste. Bien au contraire, l’opportunité de découvrir de nouveaux sommets de puissance nourrissait sa soif de compétition. D’autant qu’il s’agissait d’un pouvoir qu’il languissait de faire sien, le héros en kimono souhaitait plus que quiconque faire l’expérience de cette force céleste.

“ Tant mieux ! J’ai besoin de voir ce que vaut un Super Saiyan Divin. Histoire de savoir dans quoi je m’aventure. ”

Souriant d’un air omineux, le guerrier au bouc ne se fit pas prier en abandonnant immédiatement sa forme de super guerrier transcendental. Une étrange émanation céruléenne de force éthérée vint trouver sa source chez Pythar, coïncidant avec l’apparente évaporation de son Ki. Il était en effet devenu impossible pour Gokū de ressentir la force vitale de son ami, malgré l’ostensible pression qui s’étendait sur le champ de bataille. Une pression qui le fit visiblement frémir, en plus de manquer de l’emporter à la renverse. Cette force invisible qui accablait de tout son poids les épaule de Kakarotto, exigeant de ce dernier un effort permanent afin de ne rester ne serait-ce que debout.

* Son énergie a disparu, c’est la même sensation que lorsque j’ai affronté Auros. Il n’y a pas de doute, c’est bien l’énergie d’un Dieu… *

Au bout de ses efforts, Pythar se vit récompensé d’une crinière azurée face à la mine du champion de la Terre mêlant incrédulité et félicité. Gokū fut assailli par des rafales de vent qui feraient pâlir de terreur les météorologues, engendrées par le cataclysme surnaturel qu’était l’énergie du monarque à cet instant. Une puissance qui, non contente d’avoir éclipsée tout ce que Gokū pensait possible, s’était élevée au niveau des Dieux. De sa propre requête, l’élève de Kaio découvrait le fameux pouvoir des divins. De par son incapacité à percevoir la force des êtres célestes, le mari de Chichi ne pouvait qu’imaginer l’intensité de l’énergie son camarade. Mais par la difficulté qu’il avait à tenir sur ses deux pieds, il comprenait qu’il s’agissait de quelque chose de tout bonnement inédit. Pire encore, il comprenait à cet instant qu’Auros y avait été mollo avec lui, une pensée qui ne lui inspirait rien de bon comme en témoignait la goutte de sueur froide qui parsemait sa tempe. Cela dit, avant de pouvoir s’inquiéter du possible potentiel du conquérant d’un autre univers, le héros de la Terre allait devoir survivre à la tempête qu’il allait récolter.

“ Incroyable… “ Dit-il avant de réaffirmer sa pose de combat, agrippant fermement le sol de ses bottes bleuâtres. “ Tu cachais bien ton jeu. ”

Le père de famille se pensait prêt à recevoir l’offensive divine de son camarade mais rien ne pouvait le préparer à ce qui allait suivre. D’un simple geste presque anodin, le guerrier à la toison de cobalt invoqua le plus terrible des maelstrom, une calamité qui aurait aisément pu mettre un terme à l’existence de la planète si son acte n’avait pas été parfaitement mesuré. Le terroir s’arracha brutalement sous les pieds de l’artiste martial qui fut férocement bombardé par une bourrasque d’une violence telle qu’elle en menacerait l’intégrité du plus robuste monolithe de Katchin. La chair du fermier, saisie par l’énergie incandescente qui s’abattait contre la maigre défense formée par ses avant-bras, manqua de simplement s’évaporer tandis que Gokū se retrouvait emporté par une trombe qui émergeait du plafond de nuages tumultueux. Sa course ne prit fin que lorsqu’il eu la chance de se fracasser le dos contre une montagne environnante avant de dévaler son flanc telle une poupée de chiffon.

Tétanisé par le choc, le héros de la Terre qui avait dès lors abandonné sa transformation de Super Saiyan gisait au sol, haletant difficilement entre deux glaviots de salive mêlé au sang qui ne tentait que trop bien de s’extirper de son amygdale. Du coin du seul œil qui était en mesure de maintenir ouvert, il aperçut le Super Saiyan Divin venu lui porter son aide et compte tenu de son état, Gokū n’était pas vraiment en position de la lui refuser. Passant son bras par dessus la nuque de son partenaire, le héros en dogi parvint tant bien que mal à se remettre sur pieds. Souriant du mieux qu’il pouvait, chose rendue ardue par la vive sensation de douleur qui s’emparait de chacun de ses mouvements, Gokū s’adressait à Pythar d’un ton espiègle.

“ C’est donc ça, la force d’un Super Saiyan Divin. On dirait qu’il me reste encore beaucoup de chemin à faire. Mais je vais pas te mentir ; ça m’excite. ”

Oui, Gokū n’était pas au bout de ses peines. Et c’était bien mieux ainsi ! Pour lui, le voyage était plus important que la destination. Vaincre Auros n’était qu’une étape. Savoir qu’il lui restait encore tant à découvrir, voilà ce qui le motivait réellement. Il aspirait à relever ces nouveaux défis et à découvrir le monde qui siégeait au dessus du plan des mortels. Mais avant de pouvoir défier la voûte céleste, Gokū allait devoir régler le petit soucis qu’était le célèbre appétit des guerriers de l’espace ! L’effort avait creusé l’estomac de l’ancien roi et cela n’était pas moins vrai du disciple de Muten Roshi. Il était donc temps pour le duo de s’inviter à la maisonnée du fermier, si tenté que Chichi n’en soit pas incommodée.

“ Je ne pense pas que ça la dérangera. Les amis sont toujours le bienvenu à la maison. ”

Entamant alors le chemin du retour, Gokū ne put s’empêcher d’évoquer l’interrogation à l’origine de la précédente bataille.

“ Alors… Est-ce que tu penses que je suis assez fort pour devenir un Super Saiyan Divin ? ”

Qu’importe la réponse du dyarque, Gokū avait un nouvel objectif en tête et nul ne saurait se dresser sur sa route. Ce n’était qu’une question de temps avant qu’il ne puisse de nouveau prétendre au titre de plus grand guerrier de l’Univers.
Pythar
Pythar
Maître du Jeu
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 25/06/2014
Nombre de messages : 16389
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 4870

Techniques
Techniques illimitées : Vague explosive/Javelot d'energie/Déplacement instantané
Techniques 3/combat : Super canon garric/Cœur Ardent
Techniques 1/combat : Big bang attack

Auros, Son Goku se prépare à t'affronter ! Empty
MessageSujet: Re: Auros, Son Goku se prépare à t'affronter !   Auros, Son Goku se prépare à t'affronter ! ClockSam 22 Aoû 2020 - 14:30
Le souhait du fermier légendaire avait été exaucé, il avait eu le privilège de se mesurer à un super saiyan divin. Il fallait dire que rares étaient les combattants pouvant prétendre à cette transformation extraordinaire, symbole de force et de courage. Et bien que Pythar représente cette fabuleuse minorité, il restait incapable de vaincre Broly, il ne pouvait que prier et encourager la lutte de son ami Goku. Évidement, la démonstration du super saiyan blue restait impressionnante et avait offerte la victoire au dyarque déchu, mettant fin au match. L’homme de Chichi avait été soufflé, ne pouvant cacher sa surprise face à un tel pouvoir.

Le duo se mit ensuite en route vers la résidence Son, la bataille avait creusé leur appétit et un peu de repos ne ferait pas de mal. Sur le chemin du retour, le fils de Bardock demandait à savoir s’il possédait le niveau requis pour prétendre au niveau divin. En soit, les capacités techniques et la performance de combat de Son Goku dépassaient largement celles de Pythar, malheureusement, seul les phases d’éveil en présence de Whis pouvaient débloquer le potentiel du blue.

« Oui, comme je m’en doutais, tu es un plus habile combattant que moi. Cependant, Auros a affirmé avoir vaincu Beerus, sans lui, tu ne pourras pas éveiller ton énergie divine. »

Répondait le guerrier au bouc, frustré de ne pas pouvoir aider son allié.

« Bordel ! Je ne sais pas quoi faire ! »

S’agaçait subitement le veuf en s’immobilisant à mi-chemin.

Pythar enrageait de ne pas pouvoir arrêter Broly, sans parler d’Auros qui possédait un pouvoir certainement similaire. Cette limite qui faisait de lui un guerrier de seconde zone semblait clair et fixe, une frontière entre le misérable qu’il était et les menaces galactiques. Les yeux rivés vers le sol, une perle de sueur au front, il se trouvait bloqué. Il avait espoir de pouvoir aider Cachalot à rencontrer Beerus et Whis, mais c’était désormais impossible. Savoir que Son Goku était par-dessus le marché un artiste martial bien plus fort que lui l’irritait encore plus. A ce train-là, seul une technique du genre de la fusion pouvait donner quelque chose, malheureusement, il était probable que le défenseur terrien n’en détienne pas le secret.

« Si Charlo était encore là, j’aurais pu utiliser la danse pour fusionner avec lui et nous débarrasser de ces tyrans. »


Mais Majin Vegeta s’était débarrassé du fils de Rycelo il y a maintenant deux ans. Désespérant d’avantage le Roi sortant. Sans lui, sans Sharotto, sans Tentra, sans sa femme ou son père, Pythar n’avait que peu de soutien.

Accablé de ce soudain désespoir, l’ancien Z-Warrior offrait un bien piteux spectacle à son collègue. Le feu de l’action du précédent combat, de la rencontre et du voyage l’avait suffisamment occupé pour qu’il évite de se poser d’aussi sombres questions.

« Beaucoup de mes amis sont partis pour que je puisse vivre, et voilà que je me retrouve incapable de gérer les menaces affectant la Terre. »

Les yeux du saiyan se perlaient discrètement de modestes larmes alors qu’il observait maintenant le ciel, il ne pouvait pas abandonner, sa vie était dévouée à la protection de la galaxie. En conséquence, il ne pouvait pas se lamenter du sort de ses camarades. Soutenu par son ami Goku ou non, Pythar était en mesure de retrouver toute sa lucidité pour tenir ses promesses quant au sauvetage de l’univers.

« Je suis désolé, je suis soumis à une certaine pression… »


Avouait le dyarque déchu en se tournant vers le rival de Vegeta.

« Ne trainons pas. »

Continuait le saiyan qui avait déjà perdu assez de temps à se plaindre de sa condition, reprenant le chemin à vive allure.

Une fois rentrés, les deux combattants furent accueillis par l’odeur douce et salée d’un repas fort en protéines. Il semblerait que Chichi ait anticipée l’arrivé des morfales de l’espace, concoctant un déjeuner digne de leurs appétits. Ainsi, une table couverte d’une trentaine de kilos de nourriture fut investie par les défenseurs galactiques. Le repas était copieux, mais les menaces futures ralentissaient la collation. En effet, Pythar ne pouvait se retenir de parler des possibilités prochaines leurs permettant de vaincre Auros et Broly.

« Je ne sais pas si tu connais la technique de la danse Métamole, je l’ai déjà utilisé avec un ami défunt il y a quelques temps pour affronter Majin Vegeta. »

Le nom de Majin Vegeta avait déjà été évoqué lors de la dernière visite de l’ami de Sharotto, cette évocation n’avait d’ailleurs pas été au gout de l’artiste martial. Ce n’était pas étonnant, l’idée de savoir le prince des saiyans du coté des forces du mal n’avait rien de réjouissant.

« Si tu apprenais cette capacité, nous pourrions fusionner et nous mesurer à Broly. »

Continuait le fils de Thalès en dévorant ses plats.

Evidement, jamais Pythar n’avait entendu parler de Gogeta ou Vegeta, il ignorait que son ami avait conscience du potentiel démentiel de la polymérisation. C’est pour cela que lutteur en tenue yardat évoqua aussi l’une de ses vieilles connaissances.

« Sinon je pourrais aussi essayer de contacter Tentra, mais je ne l’ai pas vu depuis un an environ. Il est certainement loin d’ici. »


Remarquait l’homme au bouc bourru en débarrassant de sa dernière assiette. Le disciple du serein était un combattant formidable, mais occupé. Il était probable qu’il soit loin d’ici ou en méditation discrète, difficile de le retrouver. Il aurait été possible de le contacter via un émetteur, cependant, ce dernier avait été détruit lors du combat contre Broly. La situation paraissait compliquée, peut être que Son Goku avait une idée.

« Tu aurais une idée de ton côté ? »


Interrogeait Pythar qui n’avait finalement d’idée valable que la fusion.

Le saiyan né sur Terre avait quelques minutes pour répondre avant qu’un tremblement lourd et spontané ne vienne briser la tranquillité de la chaumière montagnarde. L’agitation sismique devint rapidement un séisme qui brisa les vitres et fit se fissurer le sol par endroit. Ce cataclysme fit crier Chichi autant par surprise que par peur alors que Pythar se redressa immédiatement pour se ruer à l’extérieur. Une fois sorti, le guerrier de l’espace pu constater le décollage d’un immense continent. Ce dernier, majoritairement rocheux, s’envolait à toute allure vers l’espace en laissant un cratère cataclysmique au beau milieu d’un océan agité.

Sondant les forces en présence, le fils de Thalès pu remarquer deux énergies incroyables, l’une divine et l’autre non : Auros et Broly. Il n’y avait pas de doute, la puissance des dieux de la destruction était reconnaissable, quant au cas du super saiyan de la légende, n’importe qui pouvait ressentir l’intensité de son pouvoir. C’était immense et effrayant, une bataille d’envergure aux lisières de l’espace. Le duel était garanti par un dôme magique puissant, impossible d’interagir. Sans voix, le père d’Akari et Darius fixait avec inquiétude ce nouvel astre de mort.

« Non… »




Son Gokū..
Son Gokū..
Saiyan
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 12/08/2018
Nombre de messages : 73
Bon ou mauvais ? : Bon

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha - Sōkidan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Chō Kamehameha - Shunkan Idō
Techniques 1/combat : Genkidama

Auros, Son Goku se prépare à t'affronter ! Empty
MessageSujet: Re: Auros, Son Goku se prépare à t'affronter !   Auros, Son Goku se prépare à t'affronter ! ClockJeu 17 Sep 2020 - 19:17
Ainsi donc, le monarque avait jugé son compère digne de recevoir le pouvoir des divins.

Il y avait cependant un hic ; le seul être capable d’éveiller le potentiel divin du martialiste n’était autre que Beerus, lui-même qui avait été défait par le conquérant balafré. Les sourcils froncés qui surmontaient le regard désillusionné de Gokū faisaient écho à la frustration de son camarade. Leur marche désormais stoppée par l’irritation de Pythar, les deux guerriers de l’espace faisaient introspection de leurs maigres chances de réussite. Il était clair que la disparition du Dieu de la Destruction de cet Univers risquait de fortement entraver le gain de puissance dont avaient soif les deux Saiyans, mais Gokū préférait regarder les choses du bon côté. Leur présente situation n’était pas si urgente puisque la destruction de la planète ne semblait pas être dans l’intérêt d’Auros. Les combattants de la Terre avaient la chance inouïe de pouvoir se préparer à leur gré pour pouvoir affronter la déité en des termes qui leurs seraient plus favorables, alors il ne servait à rien de s’abandonner à des élans de panique.

“ Ne t’inquiètes pas, on va trouver un autre moyen. On l’a toujours fait. ”

Gokū comprenait néanmoins le stress qui embrumait l’esprit de l’ancien dirigeant de Vegeta. Il était clair qu’il avait subi nombre d’échecs par le passé, et craignait que son impuissance ne soit celui de trop. Affublé de son plus notoire sourire, le Saiyan élevé sur Terre vint taper l’épaule de son partenaire d’entraînement en guise de réconfort, s’exclamant toutes dents dehors.

“ Allez ne t’en fait pas ! Tu n’es pas tout seul alors tu peux te soulager ; cette pression, on la porte à deux ! ”

Passé ce bref intermède, les deux combattants reprirent leur route en direction de la demeure du disciple des tortues. Là-bas les attendait l’arôme qui accompagnait chaque festin que Gokū avait la chance de déguster à chacun de ses retours. Sur la table de la cuisine était disposée une quantité de nourriture tout bonnement ahurissante dont il serait impensable et clairement amoral de penser pouvoir s’en délecter en moins d’une bonne semaine ou deux. Il était donc du devoir des deux natifs de Vegeta de s’en débarrasser en une seule soirée. S’acharnant à la tâche, Gokū tendait tout de même l’oreille afin d’apprécier les commentaires de Pythar. Ce dernier évoqua par ailleurs une technique singulière dont il doutait que le père de Gohan détenait le secret.

“ Tu parles de la Danse de la Fusion ? Oui, je l’ai apprise dans l’au-delà ! ” Avalant l’absurde pièce de poulet qui occupait son gosier, l’élève de Muten Roshi poursuivit plus clairement. “ C’est clair qu’en fusionnant ensemble, on formerait un guerrier d’une force incroyable. Mais je ne pense pas que ce soit suffisant. Enfin, je ne sais pas pour Broly mais c’est sûr que nous n’arriverions pas à la cheville d’Auros même si nous fusionnions. ”

Engloutissant une demi-douzaine de mets tous plus appétissants les uns que les autres, Gokū reprit d’un ton légèrement plus sérieux.

“ J’ai déjà pratiqué la Fusion avec Vegeta, donc j’ai une petite idée du genre de puissance à quoi m’attendre. Et avec notre niveau actuel, sachant que je ne maîtrise pas l’énergie divine, je ne crois pas que ça nous avancerait à grand chose. ”

En effet, la technique du peuple Métamol ne pouvait fonctionner qu’entre deux individus disposant du même niveau de puissance. En l’état actuel des choses, Pythar serait donc obligé de réduire sa force à la hauteur de celle de Gokū, ce qui le priverait d’une grande partie de son potentiel divin. Le résultat ne serait alors probablement guère différent d’un hypothétique Gogeta, et Dieu seul savait à quel point cela serait loin d’être suffisant pour défaire le destructeur.

Il semblerait alors que la meilleure solution qui s’offrait immédiatement aux deux guerriers était de faire appel à ce vieil ami dont Pythar faisait mention. Le soucis serait alors de le retrouver, ce qui pourrait s’avérer plus ardu qu’au premier abord. La main portée au menton, Gokū fit part au Saiyan à la tenue Yardrat d’une potentielle issue à ce problème de localisation.

“ Si ton ami se trouve dans ce côté de la galaxie, on pourrait demander à Maître Kaio de le retrouver. Ensuite, je pourrais utiliser le Déplacement Instantané pour nous y rendre… ”

Avant que le champion d’arts martiaux ne puisse émettre la moindre remarque supplémentaire, un séisme soudain vint ébranler la maisonnée. Les hauts sommets du Mont Paozu s'agitaient comme jamais auparavant, suscitant une intense sensation de frayeur chez la compagne du disciple de Kaio. Cet événement n’avait assurément rien de naturel, comme en témoignait la fulgurante émanation d’énergie qui se fit reine sur la planète toute entière. S’élançant vers l’extérieur à la suite de Pythar après avoir fait signe à Chichi de rester à l’intérieur, se fiant peut-être naïvement à la solidité de son logis, Gokū une fois dehors découvrit un spectacle tout bonnement surréaliste. Ses yeux cernés observaient avec stupéfaction un monceau de terre de plusieurs kilomètres de diamètre s’élever droit vers la voûte céleste. Pas de doute une seule seconde à ses yeux, cet effroyable étalage de puissance ne pouvait qu’être l’œuvre du Dieu de la Destruction.

Cependant, quelque chose n’allait pas. Gokū pouvait ressentir une exhalation de force vitale qui grandissait de façon exponentielle, atteignant des niveaux qu’il n’avait alors jamais cru possible. L’ennui, c’est que le guerrier élevé sur Terre avait comprit d’expérience que la puissance des Dieux était insondable pour les simples mortels. Cela pourrait potentiellement impliquer que cette force inimaginable trouverait sa source au sein d’un être qui n’était pas Beerus ou Auros. D’un rapide coup d’œil en direction de la mine décolorée de Pythar, Gokū se doutait de qui il pouvait bien s’agir, et cette éventualité lui faisait froid dans le dos.

“ Est-ce que… Broly…?! ”

C’était impensable que le Super Saiyan Légendaire que Gokū et ses amis étaient parvenus à terrasser par le passé avait pu s’élever à de tels niveaux de puissance, mais cela expliquerait pourquoi même un guerrier émérite comme Pythar, qui pouvait faire appel au pouvoir des divins, pourrait le craindre.

Auros, Son Goku se prépare à t'affronter ! Goku-dragon-ball-230479

La mâchoire crispée par ses dents serrées, le héros au kimono orange se tourna urgemment vers le monarque barbu. Il faisait de son mieux pour conserver son sang froid mais la sueur qui perlait sur son front trahissait la détresse qui l’habitait réellement. Autant Gokū faisait confiance à Auros pour ne pas détruire la planète avant d’avoir pu affronter le Super Saiyan Divin, autant il savait que l’imprévisibilité et l’impulsivité du guerrier millénaire pouvaient très probablement causer la disparition de l’astre. Bien malgré lui, l’élève de Tortue Géniale constatait que l’heure n’était plus à la flânerie.

“ Pythar, il faut que nous allions voir le Très Haut ou Maître Kaio pour qu’ils nous indiquent où se trouve Tentra ! Il faut se rendre à l’évidence ; aucun entraînement traditionnel ne nous permettra de rattraper ces monstres et quelle que soit l’issue de ce duel, je crains que la planète ne vive ses derniers instants ! Si ton ami est le seul à pouvoir nous dévoiler les secrets du Super Saiyan Divin, alors nous n’avons pas d’autre choix que de le retrouver ! ”
Pythar
Pythar
Maître du Jeu
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 25/06/2014
Nombre de messages : 16389
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 4870

Techniques
Techniques illimitées : Vague explosive/Javelot d'energie/Déplacement instantané
Techniques 3/combat : Super canon garric/Cœur Ardent
Techniques 1/combat : Big bang attack

Auros, Son Goku se prépare à t'affronter ! Empty
MessageSujet: Re: Auros, Son Goku se prépare à t'affronter !   Auros, Son Goku se prépare à t'affronter ! ClockVen 18 Sep 2020 - 11:13
En ces temps marqués par les troubles de multiples menaces, il était bon pour Pythar de pouvoir compter sur le soutien de son ami Goku. Rares étaient les alliés du dyarque déchu à encore combattre le mal après des années de batailles perdues. Fort heureusement, ces mêmes guerriers étaient dotés unitairement de grandes capacités offrant à ce qu’il restait de la Z-Team la possibilité de poursuivre leur mission. Protéger le monde et l’univers, une tâche ardue dont aucune reconnaissance ne saurait éponger l’effort d’une telle lutte. Néanmoins, une demi-tonne de mets conviendraient en partie. Un repas marqué par de nombreuses interactions entre les deux saiyans quant à la bonne marche à suivre pour affronter de nouveau Auros.

Pythar exposait donc deux possibilités : La première était de fusionner afin de former un hypothétique GOGEEEEETAAA. La seconde était de trouver Tentra, détenteur du savoir haut couteau à beurre et accessoirement du super saiyan divin. Bien que Kakarotto ait connaissance de la danse, il se montrait calculateur et refusa de se prêter à cette mascarade. La fusion seule ne suffirait pas à terrasser le dieu de la destruction. En revanche, retrouver le disciple du serein était une autre affaire, celle-ci à la portée de l’élève de Tortue Géniale. Apparemment, le grand maître Kaio était en mesure de localiser n’importe qui dans la galaxie, une véritable aubaine ! Malheureusement les réjouissances furent de courte durée : Auros et Broly se mesuraient aux portes de l’espace, provoquant l’abasourdissement de toute vie assez intelligente pour l’être. Aussi courageux qu’il puisse l’être, le fils de Bardock fut tout autant secoué, devinant sans mal que Broly s’opposait au conquérant tyrannique de l’univers 13. Le temps manquait à la Terre et ses habitants, le duel des titans pourrait engloutir l’astre à son simple dénouement.

Vivace, Son Goku repris rapidement ses esprits, comprenant que l’avenir de l’univers se jouait en secondes. Il indiqua avec entrain la néccésité de se rendre auprès du très haut, Dendé, ou de Kaio. Le grand dieu Namek étant le plus proche, il serait logique de se rendre auprès de lui en premier. Les yeux difficilement détournés du cataclysme flottant, l’ancien Roi ne pouvait qu’acquiescer et suivre la démarche du super fermier.

« Oui, dépêchons ! »

Comprenant que l’homme de Chichi disposait de capacités de téléportation absurdes, il se laissa transposer au palais du tout puissant.
Contenu sponsorisé

Auros, Son Goku se prépare à t'affronter ! Empty
MessageSujet: Re: Auros, Son Goku se prépare à t'affronter !   Auros, Son Goku se prépare à t'affronter ! Clock
 
Auros, Son Goku se prépare à t'affronter !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Mont Paozu-