-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Nike Crater Impact SE
68.97 € 114.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 What Success Looks Like [PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Le Beau Jack
Le Beau Jack
Terrien
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 29/06/2017
Nombre de messages : 386
Bon ou mauvais ? : Je suis le héros
Zénies : 440

Techniques
Techniques illimitées : Atouts Jetables / Stun Baton Hyperion JR4000 / Conference Call / Gantelets-Flash
Techniques 3/combat : Fusion / Drone Bouclier
Techniques 1/combat : Conference Bitch

What Success Looks Like [PV] Empty
MessageSujet: What Success Looks Like [PV]   What Success Looks Like [PV] ClockMer 17 Juin 2020 - 15:52




La Terre : dire que j'en voulais en faire ma capitale me fait encore rire jusqu'à aujourd'hui. Les gens de cette galaxie sont trop barbares pour recevoir le précieux cadeau du savoir volontairement. Néanmoins, je ne peux pas tolérer la présence d'un salaud venant d'une autre dimension. Davantage pour que ce soit pour me menacer directement. Hyperion a le pouvoir de le faire taire définitivement. Avec ce sauvetage, je suis certain que le peuple imbécile de ce coin du monde me verront pour ce que je suis vraiment : la solution à tous leur maux.

Le dieu en question est déjà en combat avec un être suicidaire aux alentours du château du roi. Je ne vais pas me joindre à un effort inutile. Autant en profiter pour préparer le terrain à mon avantage. Une petite ville qui n'a rien de bien particulier en dehors de sa position au sommet des montagnes rocheuses. Je ne pense pas que le fondateur de ce coin reculé allait marquer l'histoire de tout l'univers. Toutes mes troupes d'élite présentes sont sur place, en haut des bâtiments et à l'intérieur. Plusieurs stations New-U sont placés dans les endroits reculés pour être sûr que les pertes soient inexistantes. Les vaisseaux sont en position pour détruire toute cette partie de la planète si nécessaire ou pour bombarder des porteurs pour tenir l'attaque. Des renforts en foison et les meilleurs porteurs que j'ai sous la main sont en route. Les satellites terriens sont piratés pour garder un oeil sur les déplacements du soit-disant roi.

Toute cette cité est maintenant sur mon contrôle alors que les civils s’enfuient ou se font massacrer par mes troupes. Un message doit être fait. J’ai moi-même le meilleur que ma société puisse faire en terme de bouclier et armement. Quant à mes hommes, les flingues qu’ils ont sont à peine plus puissant que la mienne. Je me tiens couramment dans le bureau du maire qui a une magnifique vue sur le futur champ de bataille. Dommage que son sang me couvre un peu la vue. J’ai aucune malbouffe ou d’envie de jouer au chat et à la souris avec avec plein de vannes géniaux. Personne menace l’intégrité de ma compagnie sans en payer le prix.

“Monsieur Beau Jack, tout est prêt pour l’affrontement contre le dénommé Auros. Nous vous attendons pour envoyer Saturne sur le château du roi.”

“Attendez qu’il est massacré son adversaire.”

“Et si Auros est vaincu par l’étranger ?”

“S’il gagne, envoyez le quand même. Sa victoire signifiera qu'il est trop dangereux pour le laisser vivre.”

Maintenant, nous attendons un dénouement entre deux cons et le vainqueur reçoit un magnifique cadeau. Tu vas regretter de m'avoir menacer directement et tu vas jouer avec mes règles ! Que tu le souhaites ou pas !
Auros
Auros
Autres Races
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2020
Nombre de messages : 182

What Success Looks Like [PV] Empty
MessageSujet: Re: What Success Looks Like [PV]   What Success Looks Like [PV] ClockDim 21 Juin 2020 - 19:56
« Alors ce sont-eux ? Ils ne vont pas être déçus. »

Nombreux étaient les vaisseaux qui flottaient là-haut dans le ciel. Vue leur nombre, on aurait pu affirmer qu'une flotte entière avait été préparée pour ce moment. Pourtant, il n'y avait qu'un seul homme pour y faire face. Pas un seul, non, pas un seul vaisseau de guerre élyséen n'est intervenu jusqu'à maintenant. Mise à part un message à titre indicatif de la tour de contrôle de la base de lancement, aucune action n'a été entreprise par l'armée élyséenne pour stopper cette armada. Saviez-vous seulement pourquoi ? Parce que ces individus ne représentaient pas une menace. Cela étant dit, il aurait sans doute mieux valu de renforcer la sécurité d'avantage après le discours. Après-tout, il aurait été préférable de prédire que des innocents allaient périr sous les ordres des imbéciles les plus influents de cet univers à la suite d'une telle annonce. Malgré tout, il fallait être terriblement vicieux pour faire tant de ravages en l'absence du protecteur de ses contrées. Oui, comme vous vous en doutiez le maître des lieux n'était pas de très bonne humeur : encore une fois on détruisait tout sans lui demander son autorisation. De ce point de vue, les habitants de ce monde lui paraissaient vraiment dépourvus de manières.

« Tout d'abord, commençons par les présentations.»

Le dieu de la destruction s'élevait progressivement dans le ciel en lévitant doucement. De sa position, il pouvait contempler le paysage et les sommets de montagnes qui atteignaient presque sa hauteur. Assurément, les terriens pouvaient s'estimer heureux de vivre sur une planète aussi belle qu'est la Terre. Néanmoins, il était fortement dommage que des êtres aussi primitifs que stupides l'ait abîmée à petit feu. Ils se sont vu offrir une seconde chance mais plus le temps passait, plus le grand destructeur se demandait si le choix qu'il avait fait était le bon. Après-tout, n'aurait-il mieux pas valu éliminer toute cette population et passer à la suivante jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien ? En procédant ainsi, l'empereur leur aurait éviter bien des souffrances et ce tout en parachevant sa propre justice au service de la vengeance. Ceci étant dit, il n'était pas vraiment l'heure de parler d'un sujet comme celui-là. Non, il lui fallait regarder un peu plus haut, vers cet amas de vaisseaux.

« Hakai. »

Mais alors que le terrifiant seigneur tendait le bras dans la direction de ses étranges envahisseurs, celui-i avait déjà formée une boule d'énergie destructrice condensée dans le creux de sa main, un présent qu'il ne tarda pas à lancer aux nouveaux invités. Très vite, les témoins de ces « présentations » auront pu se rendre compte que le projectile de forme arrondie prenait un peu plus d'ampleur au fur et à mesure qu'elle gagnait de l'altitude. Rapidement, ce qui n'était pas plus gros qu'une vulgaire balle de golf grandissait jusqu'à atteindre la taille d'une véritable comète avant d'entrer en contact avec une poignée de vaisseaux pilotés par les malheureux qui n'ont pas eut le temps de se mettre en dehors de sa trajectoire. Quand aux plus fous qui pensaient naïvement que des boucliers déflecteurs ou d'autres mécanismes équivalents leur permettrait d'échapper au même sort, ils n'ont pas eut le temps de réaliser à quel point ils avaient tort. Rien... absolument rien ne pouvait résister à l'anéantissement total. Les présentations étant désormais terminées, le tyran retira son demi masque, révélant ainsi ses horribles traces de brûlures, afin de gonfler ses poumons et s'exprimer depuis sa position.

« AMENEZ MOI VOTRE CHEF IMMEDIATEMENT OU J'ANNIHILE CETTE FLOTTE ! »

Wow... et bien voilà une façon de communiquer plutôt inhabituelle. La voix de ce criard dépassait aisément les 200 décibels et de cette manière il espérait que ceux qui se trouvaient plus haut puisse l'entendre à l'aide de leurs récepteurs ou autres appareils de communication (pour le peu qu'ils disposent d'une technologie suffisamment avancée pour recevoir les sons d'aussi loin). Dans tous les cas, le balafré couvrit de nouveau son visage puis resta les bras croisés au beau milieu du ciel, impatient de voir quelles décisions allaient prendre les ahuris à bord de leurs machines volantes. Cependant, il était peut-être bon de rappeler à ses gens que notre conquérant n'était pas du genre patient. En effet et pour le faire comprendre efficacement, il était judicieux pour lui de répéter ses « présentations » au moins une fois toutes les deux minutes dans le cas ou ses nouveaux interlocuteurs se seraient décidés à jouer le jeu du silence.

*Et ne pensez même pas à détaler, c'est vivement déconseillé.*

Le Beau Jack va devoir donner ses ordres désormais. Va t-il nous délivrer le fameux « cadeau » dont il parlait un peu pus tôt ? Ça, nous le découvrirons très bientôt.
Le Beau Jack
Le Beau Jack
Terrien
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 29/06/2017
Nombre de messages : 386
Bon ou mauvais ? : Je suis le héros
Zénies : 440

Techniques
Techniques illimitées : Atouts Jetables / Stun Baton Hyperion JR4000 / Conference Call / Gantelets-Flash
Techniques 3/combat : Fusion / Drone Bouclier
Techniques 1/combat : Conference Bitch

What Success Looks Like [PV] Empty
MessageSujet: Re: What Success Looks Like [PV]   What Success Looks Like [PV] ClockDim 21 Juin 2020 - 23:23


“Monsieur Beau Jack, la cible nous canardent déjà ! 74% des vaisseaux armées viennent d’être détruit.”

Ouais, je devais m’y attendre à une telle résistance contre l’un de ses barbares surpuissant. Néanmoins, ceci est l’unique carte que tu as en main, Auros. Moi, j’ai le reste du paquet dans ma manche. Commençons à introduire la première en jeu.

“Commencer l’envoi des porteurs “S0L” dans les environs pour renforcer l’équipe terrestre. Mixer le tout avec des attaques directes sur Humpty Dumpty !”

“Mais c’est du suicide, il pourra facilement nous détruire dans l’échange de tirs !”


“Notre technologie a été renforcé avec de l’Eridium ! Nous avons entre nos mains l’arme des dieux. ALORS SERVEZ-VOUS EN AVANT QUE JE TE SUPPRIME DU NEW-U, COMPRIS ?”

“Ou...oui, monsieur !”


Et une pluie mécanique commença à s’abattre sur le sol accompagnée d’un barrage de projectiles sur l’imposteur. Ceci devrait prendre suffisamment de temps pour l’arrivée des A.S.S sur le champ de bataille et pour le détruire une bonne fois pour toute. Les explosions continuent à illuminer la journée à un véritable spectacle de feux d’artifices. Mes meilleurs robots viennent d'atterrir dans cette ville paumée. Tout l’armement qu’on a pu mettre sur des machines géantes sont prêt et commencent déjà à tirer sur ce connard depuis le sol. Une attaque sous deux angles ne suffira pas, il va avoir un bouclier ou des réflexes surhumaines complétement abusé pour tenir un tel assaut. Je me mets sur le balcon de la mairie pour avoir une vue directe avec l'agresseur. Aucun sourire sur mon visage, aucune envie de le provoquer… je veux seulement le buter ! On me volera pas la dernière chose d’importance dans ma vie !

Mon echo-cast m’envoie un message, la troupe des A.S.S arriveront d’ici quelques minutes. Il est temps de faire une distraction pour que le salopard cesse de se concentrer vers les bas-fond de l’espace.

"Arrêtez l’attaque.”

J’envoie un drone qui va servir de pigeon voyageur. Une fois à portée d’être entendu et vu par Auros, je commence à activer l’hologramme pour rentrer en contact direct avec ce monstre.

“Alors, le voici, le Dieu Destructeur Auros. Je vais être bref, je ne me sens pas de jouer avec toi. Tu souhaites me voir face à face ? Tu n’avais qu’à regarder en bas, Einstein. Devant la mairie, maintenant !”

Je retourne dans le bureau avant de mettre un second hologramme à ma place pour discuter avec cette abruti le temps que mes meilleurs armes biologiques puissent rentrer dans le show. Dire que ma victoire va sûrement être attribué à cette connasse de catgirl.
Auros
Auros
Autres Races
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2020
Nombre de messages : 182

What Success Looks Like [PV] Empty
MessageSujet: Re: What Success Looks Like [PV]   What Success Looks Like [PV] ClockLun 22 Juin 2020 - 23:23
« Bon, au moins ils ne se sont pas fait attendre. »

C'est depuis l'espace qu'un véritable Armageddon se déchaînait sur le seul ennemi à faire acte de présence. Une pluie de missiles lancées directement par des centaines d'armes et de technologies avancées en tout genre, vous vous rendez compte ? Dire que tout cela finira très prochainement dans le néant, s'en était presque désolant. Enfin, il fallait bien s'en douter, toutes ses explosions ou plutôt ses feux d'artifices n'ont eut strictement aucun effet sur leur cible qui demeurait toujours autant invulnérable aux attaques de ce genre. Oui, la poudre et le plasma avaient leur place dans cette bataille mais leur utilisation se restreignait malheureusement plus qu'à la décoration. Après une telle offensive, un véritable nuage de de fumée et de poussière opaque recouvrait le dieu de la destruction. A n'en pas douter, les attaques avaient fait mouches et se faisant, une belle chaîne d'explosion s'en est ensuivi mais...

« Pfff... quelle déception. »

… cela n'a clairement pas suffit. Alors que les fines particules se dissipaient progressivement dans l'air, Auros, lui redevenait visible et comme on pouvait s'y attendre il était indemne après toutes ses attaques. Fatigué d'avoir affaire à autant de résistance, l'antagoniste se contenta d'épousseter son armure et sa cape jusqu'à ce qu'une sorte de sonde ne se fraie un chemin jusqu'à lui, non sans attiser son attention. A sa surprise, l'étrange boite de métal volante n'était pas équipée d'un quelconque armement mais d'un dispositif de communication holographique d'une qualité plutôt étonnante si l'on faisait comparaison avec les créations ce que nous trouvons sur cette planète. Quoi qu'il en soit, le choix des mots et le ton employé par cet inconnu avaient pour don d'agacer doucement le dieu-empereur qui, pendant une fraction de seconde, se demandait s'il ne valait mieux pas raser la zone entière et puis passer à autre chose. Cela dit, une réaction aussi primitive n'était pas digne de lui et c'est pourquoi il s'est efforcé à écouter le message jusqu'au bout.

“Alors, le voici, le Dieu Destructeur Auros. Je vais être bref, je ne me sens pas de jouer avec toi. Tu souhaites me voir face à face ? Tu n’avais qu’à regarder en bas, Einstein. Devant la mairie, maintenant !”

« Et au pas de course tant qu'on y est ? J'arrive. Ne. Bougez. Pas. »

Oh lui, il allait regretter d'avoir pris le leader élyséen pour son chien. Sa réponse ne se fit pas attendre puisque ce dernier n'avait nullement hésité à répéter ses « présentations » pour annihiler les vaisseaux encore stationnés en orbite au dessus de lui. Avec ça au moins, le balafré s'assurait que ses imbéciles heureux n'iront pas causer d'avantage de dégâts ailleurs. Pour la suite, et bien c'est très simple. Le conquérant s'est efforcé à faire preuve de perspicacité en s'efforçant à trouver ce qui s'apparentait plus ou moins à une mairie dans ce monde ou tout lui semblait encore très rustique. Il glissa finalement son regard sur l'un des plus grands bâtiments de la petite ville avant d'y trouver inscrits le mot « MAIRIE » sur une construction encore intacte après l'assaut. C'était donc à l'intérieur que se trouvait cet individu aussi courageux que stupide qui l'avait provoqué ? Dans ce cas il avait bien mal choisi son tombeau mais cela n'aura bientôt aucune importance de toute façon. La mort était en chemin et cette dernière s'était glissée jusque dans la cité pour y atteindre rapidement l'entrée de la mairie en attendant que sa future victime ne vienne pointer le bout de son nez.

« Je suis là maintenant. »

Le puissant dictateur croisa les bras, démontrant d'une certaine façon qu'il n'était pas du genre patient.

« Si vous avez une dernière chose à dire alors montrez-vous. Il me tarde de vous anéantir. »

Une franchise à toute épreuve. Voyons maintenant si Le Beau Jack sera aussi franc du collier lui aussi. Après-tout, il avait sans doute préparé une ou deux surprises à son nouvel « invité » pour le faire venir jusqu'à lui, à moins d'être complètement suicidaire... mais non ! Une telle assurance ne pouvait que se traduire que par deux choses : un excès de folie soudain ou un as dans la main. Cela dit... il y avait fort à parier qu'aucune des deux options ne puisse vraiment sauver l'homme qui avait ravagé toute une cité (pour un caprice en plus, une circonstance aggravante qui n'allait pas être oubliée). Enfin venons-en à l'essentiel. Si notre PDG préféré voulait assurer la continuité de son existence, il avait tout intérêt à mettre en jeu ce qu'il avait dès maintenant, sans quoi son avenir ne sera bientôt plus qu'une utopie accompagnée de vieux souvenirs.
Le Beau Jack
Le Beau Jack
Terrien
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 29/06/2017
Nombre de messages : 386
Bon ou mauvais ? : Je suis le héros
Zénies : 440

Techniques
Techniques illimitées : Atouts Jetables / Stun Baton Hyperion JR4000 / Conference Call / Gantelets-Flash
Techniques 3/combat : Fusion / Drone Bouclier
Techniques 1/combat : Conference Bitch

What Success Looks Like [PV] Empty
MessageSujet: Re: What Success Looks Like [PV]   What Success Looks Like [PV] ClockMar 23 Juin 2020 - 10:39


Il pense m'intimider avec sa prestation ? C'est seulement quelques milliards perdus et facilement récupérés. Néanmoins, allez directement face à lui serait du suicide. Peut-être même que je devrais le faire. Après tout, j'ai fait de la mort un simple inconvénient avec les stations New-U. Attends un peu que les A.S.S arrivent et te bottent ton cul comme jamais ! En parlant de cela, je vais leur envoyer l'ordre d'attaquer à vue ! Je ne vais pas donner un seul instant de repos à Monsieur Propre ! Je sors mon echo-cast et le message est envoyé !... Et c'est envoyé ! PUTAIN, J'AI DIT QUE C'ÉTAIT ENVOYÉ ! Oh merde, ne me dites pas que ces couillons sont arrivés à l'instant que ce gros de merde a fait pété l'armada ! Bon, mon seul gros plan vient de tomber à l'eau à cause d'une simple question de timing. Et mes meilleurs porteurs lui ont fait aucun dégâts.

Pense, Jack, pense ! Mmmhhhh.. j'ai toujours mes troupes sur le terrain pour faire distraction. Néanmoins, ça servira à rien, juste de l'énerver davantage. Maintenant que j'y pense, je ne suis plus reliée aux stations new-U de cette galaxie. Si je meurs, je retourne directement sur Pandore où je pourrais préparer une meilleure offensive. Le Guerrier en fera qu'une seul bouchée de ce connard. Il est l'heure de mourir de façon stratégique pour se préparer à une vraie guerre face à ce bandit chauve ! Il faut seulement que ma mort soit convaincante.

Les portes de la marie s'ouvrent pour laisser place à un [Atout Jetable], une hologramme conforme de ma personne, tellement réaliste que je ne pourrais pas vous en vouloir d'être berné par le faux moi. C'est plutôt l'inverse pour être parfaitement honnête avec vous. Pour le moment, le vrai moi attends dans le bureau avant de faire mon entrée glorieusement inutile.

“Ceci est réciproque. J’espère que ton petit moment de gloire t’aura satisfait, car le mien n’en est qu’au prélude !”

Et le clone utilise directement ses gantelets-flingue contre le Dieu de l'ennui, lui faisant certainement rien de plus que l'agacer. C'est ainsi que je donne l'ordre à mes hommes grâce à l'echo-cast d'ouvrir le feu dans son dos, mais uniquement les porteurs semblaient y répondre. Ces crétins encore humain sont trop apeurés pour tenter un assaut quelconque, certains même ont pris la fuite. Putain, tu parles d'une loyauté sans faille.

J'attends qu'il se retourne pour balayer les machines, alors que je cours et saute du balcon pour lancer la plus puissante de mes attaques, la [FUSION], mais trois fois plus puissante au moins.

“Comment sa divinité aime se manger la perfection dans le gueule !?”

Les gantelets sont morts de cela, mais c'est un sacrifice que je suis prêt à faire ! Peut-être que ça fait trop théâtrale de l'attaquer ainsi et n'est pas assez convaincant. J'utilise aussitôt mon occulteur pour disparaître du champ de vue de l'autre imbécile, enfin, c'est ce que je cherche à lui faire croire. J'ai fait exprès que mon badge soit suffisamment lent pour qu'il puisse me voir transparent une seconde avant d'être dans le vent. Je me demande s'il sera suffisamment perspicace pour tomber dans ma machination.
Auros
Auros
Autres Races
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 05/01/2020
Nombre de messages : 182

What Success Looks Like [PV] Empty
MessageSujet: Re: What Success Looks Like [PV]   What Success Looks Like [PV] ClockMar 23 Juin 2020 - 23:46

Plutôt que de venir se présenter en personne, notre malfaiteur bien aimé a préféré envoyer un clone holographique prendre sa place pour gagner un peu de temps. Si cette stratégie semblait bien pensé au premier abord, il ne valait tout de même mieux pas insulter l'intelligence du grand destructeur. Les étranges « atouts jetables » de Monsieur Jack ne dégageait aucun ki, pas la moindre énergie vitale, chose qui ne pouvait que s'expliquer de deux façons : Auros avait soit affaire à un robot, soit à une sorte d'illusion. Enfin quelque soit la réponse que le propriétaire de ses hologrammes puisse lui apporter, elle n'allait nullement arrangée son cas et ce sans parler du ton employé. Il voulait jouer la carte de l'arrogance ? Alors soit, mais qu'il ne vienne pas pleurer quand il faudra affronter les conséquences. Comme nous pouvions nous en douter, les armes dont disposait l’appât étaient si inefficaces que sa cible n'avait même pas pris la peine d'esquiver. Après-tout, à quoi bon chercher à éviter ce qui pour lui n'était pas plus dangereux que de vulgaires gouttelettes de pluie ?

« Tu te vantes d'un avenir de gloire mais en réalité tu ne fais que choir. »

D'autres sous-fifres insuffisamment payés sont venus agresser lâchement le tyran depuis ses angles morts alors que certains de leurs compères prenaient déjà les jambes à leurs cous pour sauver leurs vies aussi misérables qu'insignifiantes. Si l’existence de tels êtres se résumait à une longue période de servitude doublée d'une loyauté indéfectible pour un mégalomane qui se fichait pas mal de ce qui pouvait leur arriver alors le trépas ne serait rien de plus qu'un soulagement qui leur serait gracieusement offert. N'étant pas complètement cruel, le dieu de la destruction pris la peine de se retourner en faisant acte de clémence alors qu'il entrepris de les tuer rapidement. Comme vous pouviez vous en douter, l'exécution fut brève : alors même qu'il levait son bras organique, ses malheureuses victimes se virent léviter sur quelques mètres avant d'exploser au moment même ou ce diable avait fermer son poing, déclenchant ainsi le mécanisme de leur mort imminente.

« Hm... ? »

Mais alors que l'idiot du village sortait de sa cachette, ce pauvre fou fermement décidé à en découdre surchargea ses armes et envoya déferler toute l'énergie qu'elles avaient accumulées pour un résultat plus que décevant. Auros avait stoppée cette vague déferlante... d'une seule main ?! C'était possible de faire ça ?!

“Comment sa divinité aime se manger la perfection dans le gueule !?”

« De la perfection ? Ces vieilles pétoires fumantes ? »

Il était devenu évident que même les armes issues de la plus haute technologie existante dans cet univers ne pouvaient venir à bout de celui qui supprimait des planètes entières en un simple mouvement de main. Si une fraction de seconde suffisait à ce monstre pour mettre fin à des milliards d’existences alors le provoquer de la sorte était une gravissime erreur qui méritait une correction appropriée. Par ailleurs, le coup de l'invisibilité dérangeait assez fortement celui qui ne pouvait le détecter d'aucune autre manière puisque ce petit futé ne dégageait strictement aucune trace énergétique. L'élyséen n'avait plus qu'à innover et dans un tel cas de figure, quelle meilleure façon existait-il de solutionner ce problème qu'en rasant entièrement cette cité ? Ben quoi ? Qu'est-ce qui vous effraie tant ? Des victimes collatérales, peut-être ? Ne vous en souciez pas trop, les hommes de mains du gros malin s'en sont déjà chargés et se faisant, il n'y avait plus aucune raison d'éviter.

« Bon. Ce petit jeu à assez duré. »

Sans même prendre le temps de chercher l'homme invisible du regard, l'être divin s'était élevé dans les airs jusqu'à atteindre trente mètres d'altitude au dessus de la ville. Pour ce qui allait s'ensuivre, vous l'avez sans doute déjà deviné puisque le puissant guerrier allait tout simplement se contenter de tout raser, exactement comme il l'a fait pour cette flotte qui ne représentait plus qu'une poignée de milliards de zénis jetés par les fenêtres. Répétant l'action précédente, l'abominable destructeur de mondes forma une petite bille d’énergie destructrice pure du bout de son index puis guida son éclat jusqu'en bas. Comme vous le savez sûrement déjà, le moindre contacte physique avec une telle chose pouvait avoir de terribles conséquences et ce fut le cas pour cette petite ville perdue au sommet de la montagne. Toute, je dis bien toute la zone a été littéralement effacée sur un rayon d'un kilomètre, supprimant ainsi tout ce qui se trouvait aux alentours de cette mairie. S'il y avait une petite chose amusante à relever : c'est que le cratère causer par cette explosion était parfaitement rond voire même plus précis que celui qu'aurait pu causer un crash de météorite.

« Avec ça on devrait en être débarrassé maintenant. »

Oui, « on devrait » mais n'en soyons pas si certains car même les êtres les plus insignifiants peuvent se glisser jusqu'à vous pour s’abreuver de votre sang. Si le fameux Jack avait survécu d'une quelconque méthode à cette attaque, rien ne garanti qu'il ne reviendra pas à la charge tôt ou tard mais ça...

… seul l'avenir nous le dira, n'est-ce pas ?
Contenu sponsorisé

What Success Looks Like [PV] Empty
MessageSujet: Re: What Success Looks Like [PV]   What Success Looks Like [PV] Clock
 
What Success Looks Like [PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Montagnes Rocheuses-