Le Deal du moment : -38%
38% de réduction sur le Fire TV Stick, ...
Voir le deal
24.99 €

Partagez
 

 L'Enlèvement du Patriarche

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hit
Hit
Autres Races
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 20/10/2016
Nombre de messages : 325
Bon ou mauvais ? : Chaotique Neutre
Zénies : 1230

Techniques
Techniques illimitées : Tokitobashi / Image rémanente / Coup du lapin
Techniques 3/combat : Coup-Critique / Rempart temporel
Techniques 1/combat : Déferlante mortelle

L'Enlèvement du Patriarche Empty
MessageSujet: L'Enlèvement du Patriarche   L'Enlèvement du Patriarche ClockMar 19 Mai 2020 - 22:44
Voici donc la fameuse maison du « Grand Chef » des Nameks. Un nom bien ironique pour désigner celui qui ne contrôlait plus rien sous le joug de l'Alliance des Black Feather mais ne nous attardons pas sur le sujet. A mon grand étonnement, le bâtiment ne fut aucunement difficile à trouver. Les nombreux allez-retours des habitants de ce monde et des étranges hommes blancs semblaient tous indiquer des directions similaires: celles des villages et ceux-ci étaient bien moins nombreux que je ne me l'imaginais. Il ne m'aura donc pas fallut plus de quelques minutes pour trouver la localisation de ma cible et, comme je m'y attendais, il s'agissait d'un endroit plus ou moins bien gardé.

*Deux gardes devant la porte, quatre en contrebas... et dix caméras.*

Je devinais assez aisément que les technologies ne venait pas d'ici. Cette planète pleine de ressources n'était clairement pas exploité par ses habitants et encore moins par ses occupants... à mon grand étonnement. Dans tous les cas, cette cruelle absence de sécurité allait coûter chers au patriarche de ce monde puisque rien qui ne se trouvait ici n'était en mesure de m'empêcher de l'emmener avec moi. Minutieusement, je pris soin de ne pas m'approcher tout de suite des caméras puis je fis l'usage répétitif de ma technique d'assassinat signature : le tokitobashi.


*tap* *tap* *tap*

« ... »

C'était d'une facilité déconcertante. Après avoir mémorisé les tours de rondes des gardiens, je n'avais plus qu'à trouver le bon timing et saisir les bonnes occasions pour stopper le temps au bon moment et ainsi me frayer un passage au nez et à la barbe de tous. Alors que je préparais soigneusement mon méfait, je pris soin de me dérober des caméras en m'assurant ainsi de ne jamais apparaître dans le moindre enregistrement. En quelques secondes seulement, j'avais déjà franchis le seuil de la porte et me retrouvait désormais à l'intérieur de cette grande maison... presque vide ?

« ... »
L'Enlèvement du Patriarche 20161122221041-0954260c


*Alors c'est lui le doyen des Nameks... et il est tout seul à l'intérieur ?*

« Hmm... ? Oh pardonnez-moi étranger, je ne vous ai pas entendu entrer. Je suis Muri, le-... »

« Je sais. »

*tap* *tap* *tap*


D'un pas serein, je me suis avancé vers lui avant d’exécuter une version alternative du Tokitobashi : la prison temporelle. Cette technique d’assassinat assez spéciale me permettait de m'isoler avec ma victime dans un espace-temps différent de celui que nous connaissons. En d'autres termes, le temps avait cessé de s'écouler pour tout le monde, excepté pour moi et ma victime qui se retrouvait prise au piège dans cette prison temporelle qui l'isolait de tout, le privant donc de l'aide de quiconque aurait été en mesure de lui apporter avant l'utilisation de mon art secret.

« Vos intentions semblent mauvaises, qui êtes-vous ? Que venez-vous faire ici ? »

« Hit. Je vous emmène avec moi. »

« Non mais c'est une plaisanterie ? Sortez d'ici immédiatement ou j'appelle les gardes ! »

« ... »

Je suis resté stoïque, complètement immobile, mains en poches. Mes yeux rouges éclatant comme deux rubis menaçaient ce vieil homme d'un regard perçant, défiant son semblant d'autorité. Quelques secondes s’écoulèrent et à sa grande surprise, personne n'a répondu à son appel. Évidemment, le vieillard s'est fait de plus en plus insistant dans la panique mais ses efforts étaient inutiles. Au fond, il savait déjà qu'il était pris au piège, que personne ne viendrait l'aider et que toute résistante était futile. Comment pouvais-je le savoir ? Et bien c'est parce qu'il s'agissait du patriarche, d'un homme sage et d'un guide pour son peuple. Par conqéquent, il savait quelles décisions étaient bonnes à prendre.

« Le temps s'est arrêté pour toutes personnes se trouvant à l’extérieur. Venez avec moi et il ne sera fait aucun mal à qui que ce soit.»

« Je... »

« Obéissez. Ça vaut mieux pour tout le monde. »

« ... »

En vérité, j'ignorais complètement si mes propos étaient avérés. Avec un employeur aussi cruel que Freezer, nous pouvions nous attendre à toutes les atrocités mais c'était de gré ou de force et cet ancien ne le savait que trop bien. Mûri n'eut pas à réfléchir longtemps avant de hocher la tête et accepter ma proposition en dépit de sa volonté. Encore une fois, mon interlocuteur savait quelle était la meilleure chose à faire pour lui et les autres. Notre homme n'avait pas opposé la moindre résistance lorsque je l'ai fait transposer à l’extérieur du bâtiment. Quelques secondes plus tard, le temps avait repris son cours et personne n'avait encore remarqué notre départ. Évidemment, il ne s'agissait que d'une situation temporaire et je me devais d'en tirer un avantage en emportant au plus vite cet ancêtre loin des regards.

Aujourd'hui, un siège s'est libéré. Combien de temps leur faudra t-il pour le remarquer ?
 
L'Enlèvement du Patriarche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Namek :: Maison du Grand Chef-