Partagez
 

 Kori veut aller à l'armée ?... Encore ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kori
Kori
Démon du Froid
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 04/03/2020
Nombre de messages : 18
Bon ou mauvais ? : Neutre.
Zénies : 500

Techniques
Techniques illimitées : Vision Spirituelle / Onde de Choc de Ki / Télékinésie.
Techniques 3/combat : Le Poing Royal / Rage Psychopathique.
Techniques 1/combat : La Rage de l'Empereur.

Kori veut aller à l'armée ?... Encore ? Empty
MessageSujet: Kori veut aller à l'armée ?... Encore ?   Kori veut aller à l'armée ?... Encore ? ClockSam 7 Mar 2020 - 22:29
Dans les bases de la planète Freezer, alors que des dizaines, peut-être même possiblement des centaines de personnes, bougeaient pour travailler, un Démon du Froid aux couleurs blanche, noire et rouge marchait jusqu’aux nombreux comptoirs. Cela faisait un moment qu’il n’était pas venu ici, et mon dieu que cela ne lui manquait pas. Le bruit incessant des nombreuses personnes, le hurlement des différentes machines technologiques de la planète, tout cela lui brisait mille et une fois l’esprit et le reconstruisait tel un pot cassé. Mais bon, il pouvait l’ignorer pendant un moment. Avançant à travers la foule de personne, il arriva enfin au comptoir auquel il voulait parvenir, le recrutement de l’armée…
 
Enfin, il arriva surtout au début de la queue d’attente. Soufflant légèrement, il attendit derrière un autre Démon du Froid, celui-ci légèrement plus petit que lui-même. Kori attendit un long moment, celui-ci étant presque agonisant pour son cerveau, car il commençait à avoir un mal de crâne à cause du bruit environnant. Il pouvait voir la file devenir de plus en plus courte, et donc, lentement, un pas à la fois, Kori s’approcha du fameux comptoir. En attendant, il commença à faire le résumé de ce qu’il pouvait dire à la personne qui pourrait gérer son recrutement :
 
*Ma force a baissé d’environ 300 unités, ce qui n’est certes pas énorme, mais à ma puissance qui n’est pas la plus grande, c’est un écart important. Cela fait maintenant 2 ans, 1 mois, 2 jours, et quelques heures que je n’ai pas été en service dit « officiel ». Il me semble que c’est bon, ce sont les informations importantes…*
 
Malheureusement pour Kori, il finit vite sa petite check liste dans sa tête, et il se retrouva à attendre, dans l’ennui et l’agonie du mal de crâne. Rapidement, il chercha dans sa sorte de petite ceinture, et en sortit un cachet. Celui-ci avait était prescrit quand il était jeune, quand sa maladie mentale fut découverte. Il avait arrêté de le prendre pendant l’armée dû au fait que cela le désorienté légèrement, et façon cela ne le dérangeait pas, puisque qu’à l’armée rien ne lui faisait trop mal au crâne, ou alors ne le dérangeait pas trop. Une fois réfléchit, il prit une petite pilule et l’avala sans eau, soufflant.

L’effet fut assez soudain. Il eut un léger tournis le faisant tituber pendant quelques secondes, et après cela le mal de crâne disparut. Il pouvait sentir aussi une légère joie arrivait, mais savait que cela n’était pas la sienne. Malgré cela, il accueillit le sentiment, maintenant habitué à ce genre de chose. Tout de même, si un jour il pouvait arrêter cette maudite pilule, cela ne serait pas de refus. Enfin, après ce qui semblait être une éternité, il arriva enfin au comptoir avec les bras à ces côtés, ainsi qu’une sorte de joie qui lui donnait un très léger sourire. Kori fit un dernier pas après que la personne devant lui partit en soufflant, et arriva devant la personne qui devait être en train de gérer les centaines de personnes qui venait le voir aujourd’hui.
Armée Saiyan
Armée Saiyan
PNJ
Masculin Age : 14
Date d'inscription : 08/12/2017
Nombre de messages : 13

Kori veut aller à l'armée ?... Encore ? Empty
MessageSujet: Re: Kori veut aller à l'armée ?... Encore ?   Kori veut aller à l'armée ?... Encore ? ClockDim 8 Mar 2020 - 15:37
Ce n’était pas avec le sourire que les hordes de recrues se massaient au sein du centre de recrutement de la planète Freezer. La majorité des combattants présents avaient été conscrits de force par une ordonnance impériale dans le cadre du renouvellement des divisions spatiales. Pourtant, au sein de cette populace se trouvait aussi de farouches volontaires aux aptitudes guerrières surprenantes, souvent des mercenaires chèrement payés. De toute manière, que ce soit de grès ou de force, la totalité des nouvelles forces devaient être administrés au sein d’un super complexe construit par l’occasion. Sa majesté le Roi Cold avait effectivement redynamiser le système de remplacement des militaires en anticipant leur départ un an à l’avance. Cela permettait d’avoir de nouveaux soldats formés un an durant avant même qu’ils ne prennent le service de « remplacement ». Néanmoins, les combattants n’étaient pas simplement en service pour s’entrainer, ils servaient de force auxiliaire en attendant leur assignation finale.

Kori se mêlait ainsi à cette foule, se retrouvant ainsi à l’intérieur du centre, faisant la description de son statut avant d’être mené dans un long couloir. Cette allée était parsemée de portes doubles menant à différents gymnases, le démon du froid fut mené, avec une partie des recrues, vers la salle 32. Les nouveaux étaient une trentaine, un instructeur était déjà présent au centre de la pièce pour accueillir ce groupe. C’était visiblement un alien d’une race peu représenté. Il portait une armure d’officier de recrutement cachant son hideux corps à la teinte oranger, disgracieux et rougeux.

« Bonjour à vous tous, je suis votre officier de recrutement, le lieutenant Beurk. Je suis en charge de déterminer votre capacité de combat et de vous donner un rôle en fonction de ce que vous valez. »

Déclarait le gradé d’une voix peu chaleureuse, dévoilant ensuite derrière lui un grand écran accroché à l’un des murs du gymnase, ce dernier affichait un tableau sur lequel plusieurs fonctions étaient renseignées.

« Votre niveau de puissance vous accordera des possibilités plus ou moins grandes dans notre armée. »

0-100 : non admis.
100-600 : Soldat de seconde classe
600-1400 : Soldat de première classe
1400-3000 : Caporal d’office
3000-5000 : Guerrier d’élite / accès aux autres grades de l’armée


Dans le public, les réactions étaient variées, certains se plaignaient de ne pas pouvoir être mieux placé qu’en seconde classe, d’autre parvenait tout juste au niveau de caporal et s’en réjouissaient.

« Vous allez passer un par un et je vais calculer votre niveau de puissance. »

Ainsi, les recrues se mirent en colonne, passant un par un devant le lieutenant, ce dernier calculait les forces de chaque recrue pour donner un décompte de l’unité ainsi formée. Il détermina ainsi la puissance brute de Kori.

« 1625 unités. »

Le démon du froid pouvait donc prétendre au grade de caporal, un bon compromis entre l’action et le rôle de leader dans une escouade de 3 à 9 guerriers. Le compte des forces donnait donc 14 seconde classes, 10 première classe et 6 caporaux. Il n’y avait donc aucune élite. Le lieutenant Beurk ne cachait d’ailleurs pas sa déception.

« Pf, le niveau maximum de votre groupe plafonne à 1625 unité, c’est ridiculement faible… Mais on fera avec. »

Il fit quelques pas vers le fond de la salle avant d’inviter les potentiel caporaux à le rejoindre, comprenant donc Kori et 5 autres guerriers.

« Bien, vous êtes normalement assez forts pour vous mesurer aux saibamans, j’en ai quelques capsules, ils se situent à 1400 unités. »


L’officier dégaina les fameux dispositifs avant de les lancer un par un au sol, faisant apparaitre des créatures similaires à celles apparues sur Terre.

« Kyek kyek ! »


« Bien, il y en a un par personne, vous devrez les vaincre. »

Il se tourna vers les simples soldats.

« Et vous autres ! Observez bien comment ils se battent si vous voulez un jour devenir un combattant avec un tant soit peu d’importance ! »

Kori était donc face à l’une de ces fameuses créatures, l’écart entre lui et la bête était très faible, il allait devoir redoubler d’ingéniosité pour l’affronter puis le terrasser. Il fallait noter que la salle était blindée et de très grande taille, il était donc largement possible d’y utiliser toute sorte d’attaque de Ki. Également, Kori était le plus fort de son groupe, il était probable qu’il ne soit pas le seul en difficulté…  

S’avançant fébrilement, le saibaman fixait son rival d’un regard vicieux transmettant toute la violence qui s’évertuait de contenir. Quand le départ du prononcé, le monstre végétal se rua vers le démon du froid pour lui asséner de nombreuses et rapides frappes. Prenant ensuite ses distances, la créature fit la feinte d’éviter de poursuivre le corps à corps pour, en réalité, en profiter et bondir vers Kori afin de le griffer au niveau du visage. Prenant de la hauteur, la bête s’approcha du plafond de la salle pour maintenir en visuel son adversaire, projetant alors un terrible jet d’acide depuis son crâne. Ce dernier est corrosif même pour un représentant de la race de Freezer.

Kori veut aller à l'armée ?... Encore ? Fotin12





Kori
Kori
Démon du Froid
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 04/03/2020
Nombre de messages : 18
Bon ou mauvais ? : Neutre.
Zénies : 500

Techniques
Techniques illimitées : Vision Spirituelle / Onde de Choc de Ki / Télékinésie.
Techniques 3/combat : Le Poing Royal / Rage Psychopathique.
Techniques 1/combat : La Rage de l'Empereur.

Kori veut aller à l'armée ?... Encore ? Empty
MessageSujet: Re: Kori veut aller à l'armée ?... Encore ?   Kori veut aller à l'armée ?... Encore ? ClockDim 8 Mar 2020 - 20:07
En effet, en même temps qu’il parlait et faisait en sorte de parler de son statut actuel à la personne devant lui, il pouvait voir énormément de personnes se rassemblaient à un endroit devant, et quand enfin il finit de parler avec la personne, il se retrouva à devoir les suivre, en espérant ne pas trouver encore une fois une autre queue. Kori était un peu un cas spécial parmi les exemples qui avaient étés listés plus haut, car il n’était ni quelqu’un prit de force, étant donné qu’il était venu de sa pleine volonté, ni quelqu’un qui était un mercenaire bien payé. À la place, c’était un ancien soldat, qui avait était mise en pause pour psychologie instable.
 
Mais enfin, il allait retourner à l’armée. C’était, comment-dire, son action principale de la vie. Il n’avait pas de réel but, à quoi servait son entraînement autrement ? Avec cette réflexion, il se retrouva avec la foule de personnes étant ici pour le recrutement à passer dans une allée, qui était parsemée de portes doubles qui menaient à différentes salles, jusqu’à une de ces dites-salles, la numéro 32, pour être exacte. Légèrement ennuyé mais avec toujours le cachet le rendant légèrement joyeux, il se retrouva aux milieux des possibles futures recrues, qui étaient environ d’une trentaine. Il put voir un instructeur au milieu de la pièce, qui portait l’armure officielle de son travail. Il écouta attentivement ce que celui-ci allait dire, car il savait que depuis sa précédente admission il y a de cela environ une trentaine d’années, pas mal de choses avait pu changer par rapport à avant.
 
L’instructeur fit une petite introduction, et très ironiquement celui-ci s’appelait Beurk. L’effet du cachet le fit presque rire, mais il réussit à se retenir, portant une grimace dès à présent. Voilà pourquoi il détestait cette maudite prescription, car cela lui faisait sentir des choses dans des situations pas faite pour, ce qui pouvait être humiliante. Heureusement que l’effet disparut dans les minutes qui suivirent, car sinon Kori n’aurait pu le supporter. Il était assez surpris du nouveau système de "Tel puissance est égal à tel poste". Il se demandait si cela resterait comme cela, et que donc on ne pourrait changer de poste…
Quand il entendit les puissances nécessaires, il hocha de la tête, sachant déjà dans quel poste il allait aller. Caporal d’Office ne serait pas si mal après tout, cela allait lui faire du bien et allait lui donner un petit peu de leadership possiblement. Il n’était pas un guerrier d’élite, mais cela ne le dérangeait pas. Il comprenait par compte la déception de ceux qui savaient déjà qu’ils allaient être seconde classe… Puis l’instructeur leur ordonna de se mettre en ligne, et c’est ce que fit Kori. Il attendit patiemment, voyant les autres recrues se faire examiner leurs puissances une par une. Certains avait un regard légèrement honteux face au Lieutenant qui les regardait quand il s’avérait que certains étaient assez faibles et se retrouvaient dans les bas-rangs. D’autres avaient un regard neutre, mais assez heureux de pouvoir prétendre à des classements plus hauts, comme caporal. Mais seul certains avait montré la puissance pour, pour l’instant, et c’est quand il avança enfin qu’il eut le verdict. Il savait qu’il avait baissé en puissance, sachant qu’il ne s’était pas réellement entraîné pendant un moment, de quelques centaines peut-être. Et c’est quand il eut le verdict qu’il fut légèrement déçu.
 
*1625 unités ? J’ai baissé de puissance tant que cela ?...*
 
En effet, Kori était déçu de lui-même. Il se souvient parfaitement que juste avant de quitter l’armée, il était sur le point de toucher les 2000 unités. S’il s’était entraîné sérieusement, il aurait même peut-être pu atteindre les 3000… Mais bon, cela est de sa faute. Rien ne sert de ruminer ses remords. Malgré cela, il pouvait quand-même prétendre au niveau de Caporal d’Office, comme il l’avait prédit. Les recrues restantes passèrent, et Kori réalisa que dans son groupe, absolument aucunes recrues n’avaient la puissance nécessaire pour prétendre au prestigieux titre de Guerrier d’Élite. Mais par contre, il y avait 6 recrues capable de devenir des Caporaux d’Offices, Kori comprit. Il réfléchit légèrement, ne se souvenant plus très bien s’il y avait plus ou moins de Caporaux à l’époque de sa première admission. Ou alors s’il y avait des Guerriers d’Élite.
 
Ensuite, il entendit le Lieutenant Beurk parlait, et fut étonné que la puissance qui était la plus haute de tous était la sienne. Il avait baissé, donc normalement il aurait pensé que certaines personnes seraient plus fortes que lui. Est-ce que les standards avaient baissés, ou il s’était trouvé dans un groupe de personnes qui ne s’entraînaient pas souvent, comme il l’avait fait pendant 2 ans ? Malgré le fait d’être le plus puissant du groupe, Kori pouvait comprendre la logique derrière les paroles du Lieutenant. Le plus fort du groupe, même pas un Guerrier d’Élite ? Assez pitoyable, d’après Kori lui-même. Voyant que le Lieutenant appelés les futurs Caporaux, Kori fit quelques pas, suivant celui-ci avec les 5 autres guerriers.
 
Tandis que le Lieutenant cherchait quelque-chose, il parla avec sa voix roque et non-bienveillante en même temps. Kori ne fut pas étonné en apprenant que lui et les 5 autres guerriers allaient devoir se battre contre des saibaimans. Ils avaient tous presque pile la puissance pour. Le Lieutenant sortit enfin les dispositifs et les lança vers le sol, ceux-ci commençant à faire ce qu’ils étaient faits pour, c’est-à-dire créer des sortes de petits soldats fait soit pour l’entraînement ou pour les batailles rapides. Kori pouvait donc voir que six saibaimans venaient de « naître », un pour chaque caporal.
 
*Le bruit de ces choses sont toujours aussi agaçants… Cela ne les empêche pas d’être fort, malheureusement.*
 
En effet, les fameux « Kyek kyek kyek ! » que faisait le saibaiman non-loin en face de lui était très agaçant. Il pouvait entendre le Lieutenant parlait aux autres recrues, leur disant que s’il voulait avoir un jour ne serait-ce qu’une once d’importance, ils devraient bien observer les combats qui allaient commencer dans peu de temps. Malheureusement pour Kori, alors que l’écart entre Kori et le saibaiman, il y a deux ans, était plus grand qu’il ne l’était maintenant, cet écart s’était majoritairement réduit, donc il allait devoir faire en sorte de se battre ingénieusement et d’utiliser l’intelligence très moyenne de l’être artificiel qui se trouvait en face de lui.
 
Avant que le départ ne soit signalé, Kori se mit rapidement et fluidement dans sa position de combat, celle qu’il avait apprit à connaître par cœur. Sa jambe droite se mit légèrement en arrière, tandis que sa jambe gauche se mit légèrement en avant. Ces mains et bras firent de même, le poing droit de Kori restant très près de sa tête, tandis que le poing gauche fut légèrement plus aventureux et avança légèrement en avant. Les deux mains avaient un écart entre eux, légèrement inférieur à celui entre les deux épaules de Kori. Il fixa lui-même son adversaire, le saibaiman, d’un seul œil qui brilla légèrement pendant un petit moment, celui-ci complètement vide d’une quelconque émotion alors qu’il s’apprêtait à se battre, et très probablement tuer, le saibaiman en face de lui qui était en train de le regarder avec son regard de bête folle, faisant son petit bruit complètement agaçant…
 
 Ça y est. Le départ fut signalé. Kori vit le saibaiman venir vers lui, et, avec des instincts de combat un peu rouillé, il ne put contrer les premières petites frappes que le saibaiman fit. Heureusement, Kori s’habitua assez vit et put contrer le dernier en le déviant tout en envoyant un crochet dans la joue de la tête énorme du Saibaiman. Malheureusement celui-ci, Kori se fit avoir par la feinte avec le saibaiman qui voulait griffer sa face. Voulant à tout prix éviter cela dû à son œil cicatrisé, et n’ayant pas le temps d’esquiver dû à la vitesse du petit être artificiel, il put au moins bouger son corps pour que cela soit plutôt son avant-bras droit et le haut de son torse qui se fit avoir. Cela le fit saigner légèrement justement de ces deux parties, mais un peu de saignement ne le dérangeait pas.
 
Le saibaiman prit de la hauteur et se mit dans une position que Kori put reconnaître directement. Celui-ci allait cracher de l’acide sur lui ! Préparant rapidement quelque-chose, il chargea du Ki dans ces deux mains. Il n’avait pas beaucoup de temps, l’acide arrivait déjà vers lui. Chargeant rapidement du Ki dans ces deux mains, Kori envoya un rayon assez gros vers le saibaiman. Ce rayon était suivi de quelques éclairs et était d’une couleur violette, montrant que c’était une de ces techniques avec laquelle il était familier…
 
*Rage Psychopathique !*
 
Le rayon alla vers le saibaiman, désintégrant la matière même de l’acide et évaporant celui-ci, se dirigeant avec une vitesse folle vers le petit être artificiel. Malencontreusement, Kori n’avait pas évaporer tout l’acide, et donc quelques petites parties restantes tombèrent sur ces mains, qui étaient en avant. Il se dépêcha donc de faire en sorte de s’en débarrasser, utilisant même un peu de Ki pour cela. Car des mains HS pour un guerrier était un terrible désavantage qu’il ne souhaitait pas avoir…
 
Une fois vite débarrassé de l’acide, il attendit pour voir qu’était advenu du saibaiman sur lequel il avait jeté son rayon. Est-ce qu’il s’était fait toucher ? Avait-il esquivé ? Kori fit attention, faisant attention à ne pas se faire avoir par surprise. Surtout avec ces bêtes immondes…
Armée Saiyan
Armée Saiyan
PNJ
Masculin Age : 14
Date d'inscription : 08/12/2017
Nombre de messages : 13

Kori veut aller à l'armée ?... Encore ? Empty
MessageSujet: Re: Kori veut aller à l'armée ?... Encore ?   Kori veut aller à l'armée ?... Encore ? ClockLun 9 Mar 2020 - 17:37
Malgré une concentration totale, le jeune Kori ne parvenait pas à se défaire de la totalité des coups de son adversaire végétal. Malgré sa condition de saibaman son rival semblait doté d’une grande agilité et d’une brutalité sauvage propre à son espèce. C’est ce qui avait surement surpris le démon du froid, ça et la drogue qu’il consommait comme un vulgaire bonbec. Une fois en hauteur, le monstre projeta un large jet d’acide corrosif que le représentant de la race de Freezer intercepta immédiatement à l’aide d’une super vague déferlante. Le rayon pourpre vint désintégrer immédiatement une grande partie de la technique adverse avant de finalement percuter ce dernier dans un grand fracas. Lorsque que la fumée se dissipa, la petite créature semblait encore en état de se battre, elle était couverte de diverses blessures mais ne semblait pas sérieusement les prendre en compte. Ainsi, le petit monstre se rua encore vers Kori pour lui asséner de nombreuses autres frappes qui n’étaient guères plus impressionnantes qu’auparavant, signe des limites de potentiel des saibamans.

« KYEK KYEK ! »

« ARGHH ! »

Un bruit sourd, un cri de douleur immense, ce n’était pas Kori ni son adversaire, mais bien un de ses camarade soldat qui se trouvait au sol, accablé de griffures et de bleus. Ce dernier semblait abattu et en trop mauvais état pour poursuivre le combat. Cette recrue caporal meurtrie était en tout point semblable à un représentant de la race de Sauzer. Il adressait un regard ampli de pitié au démon du froid à l’aspect neutre, un véritable appel à l’aide ponctuée d’une voix désespérée.

« Toi… Aide moi… Pitié… ! »

L’instructeur observait avec attention la scène.

Face à cette scène digne d’un drame, le deuxième Saibaman s’apprêtait à en finir du perdant, sauf si Kori s’interposait. Mais il pouvait tout aussi bien ignorer cet événement et en finir de son adversaire.
Kori
Kori
Démon du Froid
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 04/03/2020
Nombre de messages : 18
Bon ou mauvais ? : Neutre.
Zénies : 500

Techniques
Techniques illimitées : Vision Spirituelle / Onde de Choc de Ki / Télékinésie.
Techniques 3/combat : Le Poing Royal / Rage Psychopathique.
Techniques 1/combat : La Rage de l'Empereur.

Kori veut aller à l'armée ?... Encore ? Empty
MessageSujet: Re: Kori veut aller à l'armée ?... Encore ?   Kori veut aller à l'armée ?... Encore ? ClockLun 9 Mar 2020 - 20:57
Kori observa la situation et vit que le saibaiman, véritable à lui-même, ne semblait pas tant déranger que cela par sa condition. Cette fois, commençant à se réhabituer assez vite à des combats sérieux, il put voir le saibaiman venir vers lui et réussit à parer la majorité des coups qui n’augmentaient pas en force, mais restèrent toujours aussi rapide du Saibaiman, c’est pour cela d’ailleurs qu’il s’en prit quand-même, car l’adversaire, bien que largement moins fort que lui en termes de puissance physique, celui-ci était largement plus rapide. Puis soudainement il entendit un autre des guerriers qui cria.
 
*Qu’est-ce qui ce qui lui arrive ?*
 
Malencontreusement, un des cinq autres guerriers capables de devenir un caporal d’office avait l’air d’être du côté perdant de son match, et avait l’air de demander l’aide de Kori. Analysant la situation extrêmement rapidement, il pesa les pour et les contre. S’il n’aidait pas, le soldat allait mourir et cela allait faire perdre un soldat qui pourrait apprendre de cette mauvaise expérience s’il l’aidait, et ainsi devenir plus fort pour devenir un guerrier digne de ce nom qui ne se ferait plus avoir pas une simple créature artificiel. Mais si celui-ci mourrait, Kori pourrait passer en tant que mauvais futur caporal d'office pour ne pas avoir aider son allié. S’il devait être un caporal d’office, c’était dans son devoir d’aider ces camarades et ainsi potentiellement les rendre plus fort. Ainsi, sa décision fut prise.
 
Se laissant prendre plusieurs coups du Saibaiman pour que celui-ci gagne la confiance dû à sa confiance barbaresque et son esprit étrange de sorte de nouveau-né. Malgré cela, il grimaça légèrement ressentant de la douleur mais tentât quelque-chose à travers la douleur. Il tenta d’attraper avec sa longue queue épaisse, que sa nature de Démon du Froid lui avait octroyée, le torse assez petit du saibaiman par rapport à la queue que possédait Kori, et ensuite voulut balancer son ennemi saibaiman à lui, sur l’ennemi saibaiman au guerrier qui demandait son aide. Il fit ceci avec une brutalité extrême ainsi qu’une grande rapidité pour pouvoir toucher réussir sa tactique (Tout en considérant que le saibaiman s’est fait attraper). Si jamais cela marchait, encore une fois, il chargerait du Ki dans son avant-bras droit avant de foncer vers les deux saibaimans.
 
Tout en considérant que la tactique à marcher, Kori contracta les muscles de ces jambes, ceux-ci se musclant soudainement légèrement sous la concentration que mettait Kori sur celle-ci, et, utilisant son propre Ki, s’envola avec une vitesse folle (Pour lui, certainement pas pour le Lieutenant Beurk qui devait certainement beaucoup plus puissant que Kori, et surtout plus expérimenté) vers les deux saibaimans, qui s’étaient possiblement entrechoqués. Si cela était le cas, encore une fois, Kori continua sa volée et lança son poing en avant, faisant un crochet du droit dans le ventre du premier saibaiman devant lui, imaginant le nom de sa seconde technique dans sa tête.
 
*Poing Royal !*
 
Même si les saibaimans auraient esquivés le coup, on aurait pu voir l’après-effet du coup, qui était en faite une sorte d’onde de choc suivit soudainement d’un énorme éclair, qui était simplement une illusion optique que provoqué le Ki insufflait dans son poing. Après avoir fait cela, il se retournerait vers la recrue qui aurait pu mourir (Et pouvait toujours, si jamais sa tactique n’avait pas marché), les yeux froncés quand il regarda la recrue, et parla rapidement avant qu’il puisse se faire avoir par surprise.
 
« Debout ! Soit le guerrier que tu voulais devenir en venant ici ! »
 
Cela déjà devait être trop, et donc Kori s’éloigna alors, se préparant possiblement à un retour de son propre saibaiman, car ces êtres artificiels, aussi embêtant qu’ils l’étaient, pouvait être assez tenace quand il le voulait. C’est aussi pour cela qu’il se méfiait, ces 27 années de militarisme lui faisant rappeler de se méfier de tout ennemis, même ceux légèrement plus faible que soi. C’est justement pour cela que Kori était assez content de son propre manque de capacité à ressentir des émotions, ou alors à les éprouver. L’arrogance, la supériorité, était quelque-chose qu’il avait du mal à avoir. Cela ne voulait pas dire qu’il ne sous-estimait aucun ennemi. Au contraire, cela le rendait confiant, et peut-être des fois trop. Mais après quelques graves erreurs, notamment celle qui lui donna sa cicatrice, il repensa à ce mode d’action. Malgré cela, il garda son terrain, et prépara même au cas-où du Ki dans ces deux mains, se préparant à l’utiliser tout en s’éloignant de l’autre recrue, car il l’avait aidé, mais l’aider trop ne ferait que le rendre plus faible.
Armée Saiyan
Armée Saiyan
PNJ
Masculin Age : 14
Date d'inscription : 08/12/2017
Nombre de messages : 13

Kori veut aller à l'armée ?... Encore ? Empty
MessageSujet: Re: Kori veut aller à l'armée ?... Encore ?   Kori veut aller à l'armée ?... Encore ? ClockMar 10 Mar 2020 - 23:17
Le choix de Kori était d’une rare aubaine au sein de l’armée de Freezer, en temps normal composée de coupe-jarrets et autres bandits, son camarade pouvait s’avouer chanceux d’avoir été secouru. Car l’action menée par le démon du froid fut la bonne, en usant de sa faculté raciale, il était parvenu à momentanément désorienter ses, maintenant, deux adversaires.  Profitant de son avantage momentané, le jeune combattant s’était rué face au plus mal en point des monstres, projetant une frappe d’une grande puissance contre l’abdomen de ce dernier. Un coup violent, brutal et remarquable qui ne manqua pas d’attirer l’attention des guerriers alentours. Sans s’en rendre compte, la recrue venait de pulvériser son adversaire en un seul coup dans une explosion d’énergie qui fit trembler la salle entière.

Posté à distance le lieutenant Beurk remarqua immédiatement le soudain bond d’énergie du volontaire, écarquillant les yeux en découvrant une force qui semblait l’effrayer. Stoïque, le gradé fit quelques pas en arrière, ne comprenant pas le chiffre annoncé par son scouter.

Mais le match n’était pas terminé, en parallèle, Kori poursuivait, sa force baissait juste après l’utilisation de sa technique. Il s’était « emporté » mentalement, ou quelque chose du genre, dans tous les cas, il avait écrasé son premier rival. D’un air aussi cru qu’autoritaire, le démon du froid ordonna alors à son allié de poursuivre la bataille. Le sosie de Sauzer obéis, se redressant maladroitement, couvert de blessures et titubant en avant.

« Okey… Okey… »

Kori veut aller à l'armée ?... Encore ? Unknown

Fixant le corps explosé du premier Saibaman, le caporal au corps meurtri se rendait lentement compte du potentiel de Kori, mais aussi du fait qu’il n’avait plus d’adversaire : le deuxième saibaman s’opposait à son sauveur.

Cette même créature guettait avec attention le fameux démon du froid, prêt à passer à l’attaque comme son frère avant lui. D’ailleurs, il ne fit pas attendre en se jetant immédiatement contre le sol pour y batailler des bras afin de creuser un tunnel ! Le combattant végétal avait ainsi disparu sous le sol, masquant son énergie et maintenant un parfait silence pendant plusieurs longues secondes… Finalement, le sol sous les yeux de Kori s’illumina d’une teinte pourpre afin de se voir engloutit sous une soudaine explosion !

Le saibaiman avait effectivement usé de son Ki pour envoyer une vague déferlante sous terraine vers son opposant, sortant une seconde à peine après l’explosion pour s’accrocher au corps du représentant de la race de Freezer. D’un sourire fou, le monstre vert s’illumina en hurlant à plein poumon la mélodie d’une délivrante explosion. Qu’importe la réussite du plan du guerrier artificiel, c’est bien Kori qui sera celui à s’en être réchappé vivant sous les yeux ébahis des soldats. Finalement, seul lui et son camarade d’infortune eurent le loisir de survivre, les autres ayant tous étés vaincus par les saibamans. Le lieutenant Beurk semblait désappointé par ce qu’il avait découvert précédemment, c’est-à-dire la puissance cachée de Kori.

Il se présenta au duo vainqueur.

« Bien, vous êtes tous les deux nommés Caporaux sur le plan théorique, nous vous formerons prochainement sur l’administratif… Kori, suivez-moi. Baker, restez ici. »

Le sosie de Sauzer portait donc ce nom à consonance Américaine, lui aussi, malgré son échec, semblait avoir mérité son grade, une aubaine qu’il accueillait avec une grande modestie. Le lieutenant invita son caporal à le suivre, au détour d’un couloir désert, il lui fit part de ce qu’il avait découvert.

« Quand tu t’es battu, j’ai senti ta force monter à plus de 40 000 unités… Ce n’est pas commode pour une recrue, comment as-tu fait ça ? »

Peut être que Kori ne le savait lui-même pas.

Kori
Kori
Démon du Froid
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 04/03/2020
Nombre de messages : 18
Bon ou mauvais ? : Neutre.
Zénies : 500

Techniques
Techniques illimitées : Vision Spirituelle / Onde de Choc de Ki / Télékinésie.
Techniques 3/combat : Le Poing Royal / Rage Psychopathique.
Techniques 1/combat : La Rage de l'Empereur.

Kori veut aller à l'armée ?... Encore ? Empty
MessageSujet: Re: Kori veut aller à l'armée ?... Encore ?   Kori veut aller à l'armée ?... Encore ? ClockMer 11 Mar 2020 - 14:51
Kori, de sa part, n’avait pas remarqué le bond en énergie qu’avait fait qu’avait son propre corps. Par contre, ce qu’il vit été quand-même assez choquant pour sa part. Il vit le fait qu’il avait complètement annihilé son adversaire et l’avait réduit en charpies face à sa puissance, mais le problème pour Kori, et il le sait bien, c’est que de base, il n’a pas la puissance… Alors qu’est-ce qu’il s’est passé ? Malgré cela, il ne vit pas plusieurs corps, mais seulement éparpillé partout dans la salle, donc il fit attention…
 
Et il fit en effet bien attention, se mettant dans une pose de défense. Pendant qu’il avait parlé au soldat, il n’avait malheureusement pas pu voir le saibaiman qui s’enfonça dans le sol, donc pour Kori, son ennemi était introuvable pour l’instant. Il regarda autour de lui, son pied gauche frottant le sol pour pouvoir faire en sorte de se tourner plus rapidement, son pied droit se tournant mais restant à la même place, pour faire un peu comme une toupie qui tournait sur elle-même, mais beaucoup plus lentement. Ces deux mains allèrent près de sa tête, se remettant dans une position de défense. Il prenait de grandes respirations, étant donné qu’il commençait à être assez épuisé.
 
Avoir sorti ces deux techniques l’une après l’autre n’était pas sans coût après tout. Il y avait aussi le fait de ces blessures. Les petits coups qu’avait infligé le saibaiman n’était pas forcément dangereux seuls, mais le saibaiman avait été rapide et en avait infligé des dizaines. Cela faisait mal au bout d’un moment, il avait peut-être même une côte non cassée, mais sur le point de. La griffure qu’avait infligé celui-ci était la plus embêtant de toute les blessures, mais aussi la plus douloureuse. Le saibaiman avait fait trois traces énormes sur son bras ainsi que sur le haut de son torse avec ces trois énormes griffes. Il remerciait le ciel d’être un Démon du Froid, car sinon cela aurait fait beaucoup plus que de le faire saigner une bonne quantité de sang.
 
Trop concentré à vérifier ces blessures, ainsi que ne sachant pas où se trouvait le saibaiman, cela fut une erreur de la part de Kori. Il ne vit que la couleur pourpre du sol que quelques secondes trop tard, mais ce fut quelques secondes de trop. Une explosion assez grand eut lieu avec lui au centre de celle-ci alors que son corps brûla légèrement. Bizarrement, cette attaque lui avait fais moins mal qu’il ne l’avait anticipé. Il regarda son corps pour voir des brûlures qui n’avait pas l’air très grave et souffla. Mais cela n’était pas parce-que sa puissance avait encore piqué, comme plus tôt, mais plutôt pour autre chose, quelque-chose dont Kori se rendit compte, encore une fois, quelques secondes trop tard sous la surprise. Soudainement, le saibaiman s’attacha à lui, et l’œil de Kori s’écarquilla. Il tenta à tout prix de se faire enlever cette maudite bête qui s’était accroché à lui et qui restait accroché farouchement à son torse. Soudain, il eut une idée qui brillait autant que le saibaiman attaché à son torse, et Kori l’exécuta.
 
Ce qui devait arriver arriva, et une explosion plus massive que celle précédente arriva avec, encore une fois, Kori au milieu, l’explosion restant un long moment. La fumée et les cendres, la seule chose qui restait du saibaiman s’étant explosé, s’envolèrent doucement, laissant place à un Kori qui s’agenouillait au sol. Son état physique était forcément assez mal en point, mais bien qu’il n’aurait pu l’être si jamais il n’avait pas fait ce qu’il voulait. Au dernier moment, Kori fit deux choses, ayant enfin son ampoule mental qui s’alluma.
 
Tout d’abord, ayant remarqué que le Saibaiman ne se ferait pas avoir pas les mains de Kori tentant de le faire partir, il utilisa des techniques de base de Ki, que beaucoup de monde pouvait faire, c’est-à-dire une onde de choc proposé avec du Ki. Cela avait relâché la poigne sauvage du Saibaiman légèrement, mais assez pour que Kori puisse ensuite utiliser sa télékinésie pour dégager le Saibaiman assez loin de lui avant qu’il n’explose. Malheureusement pour Kori, cela ne fut pas assez loin, et il dût donc se protéger de manière traditionnelle, avec ces bras. Donc encore une fois, ces bras se retrouvèrent victime d’une attaque, et on pouvait voir que ceux-ci avaient étés férocement brûlés par l’explosion, ceux-ci montrant une croûte noir assez horrible sur la surface des deux bras. Kori grimaça de douleur, sa tête se tordant de douleur, mais cela était surtout sous le choc.
 
Rapidement, il reprit un peu esprit et se calma, soufflant un peu et regardant ces bras. Il les mit sur ces côtés et se mit debout, bien qu’avec un peu de difficulté dût à la fatigue qu’il ressentait, sachant que le combat était fini. Regardant autour, il regagna son expression neutre, bien que son œil fût un peu plus fermé que d’habitude dû à la douleur de son corps. Mais un guerrier se devait de gâcher sa douleur et de l’endurer, pour pouvoir continuer à se battre. Il fit une autre grimace, non de douleur cette fois-ci, mais de déception en voyant que les seuls futurs caporaux à avoir survécus était Kori lui-même, et celui qu’il avait dû sauver pour qu’il s’en sorte. Vraiment ? C’était ça, les fameux futurs caporaux de son groupe ? Bon débarras, il n’aurait rien ramener de bon à l’armée.
 
Soudainement, il entendu le Lieutenant Beurk, la personne qui les avait mis contre les Saibaimans, parler avec son ton habituel, c’est-à-dire celle qu’un Lieutenant doit avoir, sérieux et droit au but. Kori sentit de la joie, cette fois-ci vraiment la sienne, aussi infime soit-elle, à être nommé Caporale. Il avait été un soldat banale qui avait grandi en puissance pendant son premier service militaire, et maintenant il allait apprendre la responsabilité, et peut-être même grandir encore plus en force. Cela le permettrait peut-être un jour de pouvoir vivre la vie solitaire qu’il rêvait un jour… Mais pour l’instant, son léger rêve de jour se stoppa quand le Lieutenant l’interpella et voulut lui parler à part. Tournant légèrement la tête, il fit un petit hochement de respect vers le sosie de Sauzer, dont il savait le nom maintenant. Puis ensuite il se mit en poursuite du Lieutenant, qui commençait déjà à partir.
 
« Tout de suite, Lieutenant. »
 
Kori le suivit aussi fluidement qu’il le put avec quelques blessures et de la fatigue. Heureusement pour lui, ces jambes n’avaient pas trop été touchés par l’explosion, et n’avait point été touché par le saibaiman avec son suicide. Il suivit le Lieutenant Beurk jusqu’à ce que celui-ci l’amena dans un couloir désert, avec personne dans l’horizon. Celui-ci se tourna et parla à Kori de ce qu’il avait observé, c’est-à-dire sa montée en puissance abrupte et courte, démarrant d’une puissance de 1625 unités, jusqu’à 40 000 unités !
 
*Si je fais bien le calcul, c’est environ… 20 à 25 fois ma puissance actuelle, c’est presque impossible.*
 
Kori réfléchit à comment cela serait possible, sa technique, peut-être qui aurait fait bugger le scouter ? Non, ceux-ci étaient récents, impossible… Alors peut-être une effet du condensation de son énergie pendant le Poing Royal. Il y avait une autre hypothèse, mais il n’y croyait pas trop. Néanmoins, il en fit part avec son futur Lieutenant.
 
« Lieutenant, sans vouloir vous offenser, je n’ai aucune idée de comment-cela serait possible… J’ai deux hypothèses, cependant. La première serait que la technique que j’ai utilisée, une condensation de l’énergie dans un coup de poing, et que le scouter ait analysée cette puissance par rapport au poing et non par rapport à mon corps en entier. La deuxième, presque impossible, est que j’ai plus de puissance que je ne le crois, mais étant donné que je m’entraîne quand-même depuis mon enfance, et que je n’ai jamais réellement dépasser les 2000, je trouve cela peu croyable. C’est tout, Lieutenant. »
 
Maintenant, il ne restait plus qu’à voir ce que pensait le Lieutenant. Il était la personne responsable pour le recrutement de Kori, et à tout moment pour l’instant, pouvait encore refuser son entrée, même s’il devait devenir Caporale. Il l’avait dit après tout, le groupe dans lequel Kori était n’avait rien d’intéressant, plutôt des déceptions. Kori espérait, malgré son manque d’émotions, de pouvoir aller dans l’armée à nouveau. Restait plus qu’à entendre ce que le Lieutenant avait à dire.
Armée Saiyan
Armée Saiyan
PNJ
Masculin Age : 14
Date d'inscription : 08/12/2017
Nombre de messages : 13

Kori veut aller à l'armée ?... Encore ? Empty
MessageSujet: Re: Kori veut aller à l'armée ?... Encore ?   Kori veut aller à l'armée ?... Encore ? ClockJeu 12 Mar 2020 - 16:27
« J’ai de l’expérience, personne ne peut concentrer 25 fois son énergie au même endroit. »

Affirmait le lieutenant, toujours les bras croisés en fixant son acolyte d’un regard juste et sans animosité quelconque. Bien des gradés aurait renier la possibilité de rencontrer une recrue avec un tel potentiel, mais Beurk savait faire la part des choses et prenait la nouvelle comme un aubaine pour son unité. Il était important de découvrir tout le pouvoir que pouvait utiliser Kori, malheureusement, cette force latente n’allait être maîtrisée si facilement. Le formateur décroisa les bras pour inspecter son détecteur, continuant à rassurer son camarade.

« Je pense qu’il s’agit d’un potentiel enfermé au plus profond de toi. Après tout, tu fais parti de la race de nos maîtres les démons du froid. Sais-tu de quelle famille descends-tu ? »

Il existait autrefois de très nombreuses familles de monstres polymorphes de la race de Freezer. Cependant, une grande guerre les avait tous fait disparaitre. Aujourd’hui, la planète glacière était peupler en majorité par des espèces étrangères à son sol. Il était invraisemblable que Kori soit un Cold, ces derniers sont connus de tous et ne sont pas du genre à laisser un enfant sous le fruit du hasard. Néanmoins, plusieurs prestigieuses familles disparurent au cours de la grande guerre, notamment le clan Polar. Cette tribue était la seule suffisamment puissante pour rivaliser avec le clan Cold, c’est d’ailleurs entre ces deux familles que se déroula la bataille finale. Mais le lien du sang n’était pas la seule possibilité quant au potentiel du jeune démon du froid, tout comme Son Goku ou Uub, il pouvait simplement être né doté d’une grande capacité de combat cachée.

« Quoi qu’il en soit, il serait bon que tu t’entraine sérieusement, et j’ai une petite idée pour ça. »


Il fit quelques pas, invitant son subordonné à le suivre.

« Tu as déjà entendu parler de la planète Namek ? C’est un caillou sans intérêt mais qui intéresse le seigneur Freezer. Ce dernier a chargé l’amirauté d’envoyer des petits groupes d’espions et d’éclaireurs. Le but serait de s’y rendre, calculer les forces en place et la qualité de leurs infrastructures de combat. Il faudrait aussi localiser un certain « grand chef » et le ramener sur la planète Freezer. »

Il s’interrompit quelques secondes. Il laisser ce petit espace pour permettre à son soldat de comprendre la situation avant d’ajouter le plus important des détails.

« L’on raconte que ce dernier peut lire et développer le potentiel de celui qu’il béni. Si tu le ramène ici, nous pourrions le forcer à libérer une partie de ton potentiel lattent. C’est une bonne idée, tu ne penses pas ? »

Terminait le lieutenant, les deux hommes faisaient de nouveau face à la troupe d’une trentaine de soldats. Beurk les mit immédiatement au garde à vous avant d’interpeler le caporal Baker.

« Baker, vous avez une mission, rejoignez le caporal-chef Kori. »

« Oui chef ! »

Déclarait le second en se plaçant aux côtés de son camarade sans se poser la moindre question.
Le gradé se tourna vers le démon du froid, lui indiquant la marche à suivre.

« Si tu accepte cette mission, je t’autoriserais à embarquer et superviser Baker, mais aussi deux autres soldats de ton choix parmi ceux de ton unité. »

Ceux qui faisaient face à Kori, une horde de mercenaires dont la force ne dépassait pas les 1500 unités. Il pouvait aussi choisir de ne partir qu’avec le sosie de Sauzer, voir d’exiger de partir seul.
Kori
Kori
Démon du Froid
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 04/03/2020
Nombre de messages : 18
Bon ou mauvais ? : Neutre.
Zénies : 500

Techniques
Techniques illimitées : Vision Spirituelle / Onde de Choc de Ki / Télékinésie.
Techniques 3/combat : Le Poing Royal / Rage Psychopathique.
Techniques 1/combat : La Rage de l'Empereur.

Kori veut aller à l'armée ?... Encore ? Empty
MessageSujet: Re: Kori veut aller à l'armée ?... Encore ?   Kori veut aller à l'armée ?... Encore ? ClockJeu 12 Mar 2020 - 22:38
Kori se laissa se faire juger par son lieutenant, et forcément, il avait un point. Personne n’était capable de pouvoir canaliser sa puissance dans un poing jusqu’à ce que celui-ci puisse avoir une capacité de 25 fois la puissance de l’utilisateur, ce serait tout bonnement impossible. Ainsi Kori se frappa mentalement en ayant pensé à une théorie aussi bête, comment avait-il pu penser à cela ? Il fut arraché de son abattement mental lorsque le Lieutenant parla encore une fois… Et il disait que Kori avait du potentiel ? Cela était possible… Mais si c’était le cas, pourquoi ne l’aurait-il pas vu jusqu’à maintenant ? Ensuite, il entendit la suite de la phrase du Lieutenant, et répondit rapidement.
 
« Je viens de la famille Katundra, Lieutenant. J’en suis le seul représentant encore vivant, mes parents ayant décédés il y a de cela une dizaine d’années. »
 
En effet, quelques familles assez spéciales avaient étés capable de grande force avant que certaines guerres éclatassent et anéantissent ces familles. Malgré cela, ces parents ne lui avaient rien parlés de tel. Aucune gloire d’antan, aucune puissance phénoménale. Après tout, le plus fort de ces deux parents, son père, avait atteint une puissance de 12 000, qui, bien qu’impressionnant, pour un démon du froid de ces familles spéciales, cela n’était presque rien… Alors Kori réfléchit. Avait-il eu de moment de puissance comme celui qu’il avait vécu contre le saibaiman… ? Et il eut une réponse, en y réfléchissant.
 
Le jour de la mort de ces deux parents. C’était le seul jour, et moment, où Kori avait ressenti une émotion extrême. L’assassin avait une puissance de 15 000 de puissance, et avait réussit à tuer ces deux parents par surprise. Soudainement, avec de la rage et de la haine coursant à travers ces veines, il se retrouva derrière le dit assassin et l’anéantit d’une vague déferlante énorme. Il avait pensé que c’était un coup de chance, qu’il était affaibli… En tout cas, c’est ce qu’il pensait. Jusqu’à aujourd’hui.
 
*Donc j’aurais ce potentiel… ? Intéressant.*
 
Puis, une énième fois, le Lieutenant le coupa dans ces réflexions mentales. Il avait un plan pour que Kori puisse développer sa puissance plus vite ? Quel pourrait-être ce plan ? Une mission peut-être ? Sa première en tant que Caporal ? Serait-ce d’entraîner les recrues ? Ou alors d’aller s’occuper de quelques criminels ?... Si seulement il savait. Il suivit le Lieutenant et fut surpris d’entendre le but de sa première mission en tant que Caporal. S’infiltrer et être espion ? Être un éclaireur ? Calculer la force environnante ? Et si possible, capturer ce « Grand Chef » ?
 
*C’est… spéciale comme première mission. Assez dangereux, aussi. Cela permettrait néanmoins à l’Empire de pouvoir gagner des informations capitales contre Namek, et ainsi pouvoir avoir un énorme avantage sur eux. Malheureusement, je n’ai que trop peu d’informations sur cette planète… Il faudrait que je me renseigne.*
 
Il vit le Lieutenant lui laisser quelques secondes de compréhension, et en effet Kori avait analysé dans sa tête tout ce qu’il pouvait savoir. Les habitants étaient verts avec des antennes sur la tête, et étaient tous des males. La planète était tout le temps illuminé, dû aux trois étoiles autour… Et c’était tout.
 
*Ce manque d’information est juste atroce, je vais devoir, en effet, le régler au plus vite.*
 
Puis quand il entendit ce que disait le Lieutenant, son seul œil s’écarquilla très légèrement. Si cette information, bien que ressemblant à une rumeur, s’avéré vrai, cela serait juste incroyable de pouvoir en effet kidnapper ce grand chef ! Il pourrait être forcer à éveiller le potentiel caché de beaucoup de soldats, y compris Kori, et ainsi rendre l’armée, et donc en conséquence, l’Empire, largement plus fort qu’avant !
 
*Je comprends… Donc le principal but de la mission est tout de même de capturer ce Grand Chef. Il donnerait un potentiel d’attaque inouï à l’armée…*
 
Il vit Baker arrivait vers lui, et encore une fois, comme plus tôt, hocha de la tête par respect envers un autre caporal. Mais il fut quand-même légèrement étonné d’être le Caporal-chef. Être caporal, une bonne chose avec son niveau. Caporal-chef ? Un exploit. En entendant le Lieutenant, il réfléchit, et se demanda s’il devait accepter… Bien sûr que oui.
 
« J’accepte, mon Lieutenant. »
 
Forcément, il emmènerait Baker. Celui-ci avait du potentiel, et avait l’air de savoir comment utiliser son énergie. Maintenant, restait plus qu’à décider qui il allait emmener avec lui à part Baker. Quel type de soldat ? Quelle puissance ? Et enfin, il sut quoi demander la part de cette horde de soldat.
 
« Mes critères sont précis, mais important. Il me faudrait quelqu’un entre 800, et 1200 unités de combat. Il faudrait aussi qu’il ait une connaissance de la planète Namek, ainsi qu’il sache comment traquer avec autre chose que son scouter. Cela me serait énormément utile. Je n’emmènerais qu’un seul autre soldat à part le Caporal Baker, et moi-même. Qui aurait ces capacités ? »
 
Kori parla pendant un bref moment, sa voix qu’il n’utilisait pas tant que ça légèrement roque et assez grave. Avec sa balafre ainsi que son attitude sans émotions, on pourrait dire un vétéran de la guerre, alors qu’il était très jeune comparés aux réels vétérans. Kori venait de devenir Caporal-Chef, et ce n’était pas en quelques jours qu’il allait réussir à assumer cette autorité qu’il possédait. Malgré cela, il devait en être capable, sinon il allait mettre en danger la vie de possiblement des dizaines de soldats… Il ne restait plus qu’à voir qui correspondait à ces critères au mieux possible…
Armée Saiyan
Armée Saiyan
PNJ
Masculin Age : 14
Date d'inscription : 08/12/2017
Nombre de messages : 13

Kori veut aller à l'armée ?... Encore ? Empty
MessageSujet: Re: Kori veut aller à l'armée ?... Encore ?   Kori veut aller à l'armée ?... Encore ? ClockSam 14 Mar 2020 - 11:45
La famille Katundra n’avait jamais été retenue comme une grande lignée dans les rangs des démons du froid. C’était un clan dans la moyenne faisant parti de ceux s’étant autrefois soumis à Reibai Cold, le grand leader qui vaincu Polar Polar, son rival. Cela expliquer en partie pourquoi Kori résidait sur Freezer, lui et ses ancêtres, ils sont au service de la famille impériale depuis la grande guerre civile datant de plusieurs milliers d’années auparavant. Mais si l’origine d’un être peut en définir sa force, ce n’est pas le sang de Kori qui expliquait son potentiel, mais bien un coup du destin qui faisait de lui un combattant au fort pouvoir dormant.

Quoi qu’il en soit, le jeune caporal-chef accepta la mission, comprenant tout l’intérêt personnel qu’il pouvait tirer de la capture d’un si important représentant Namek. C’était au grand plaisir de Beurk qui allait être en mesure de fournir au seigneur Cold les rapports détaillés que ce dernier demandait depuis 1 an maintenant.

« Excellent. »

Une fois devant la troupe, le lieutenant fit appel à Baker, lui qui était le second plus fort du bataillon avec une puissance de 1600 unités, il était désigné d’office. A défaut d’être le plus efficace au combat, pour le moment, il restait un allié déterminer à racheter sa dette envers Kori. Ce dernier fit face à son leader pour la mission à venir. Pendant la petite conversation en lieu clos, Baker était parti se soigner, récupérant une armure et un scouter.

« J’espère pouvoir vous prouver ma valeur, chef. »


Spoiler:
 

Annonçait le jeune guerrier avant de se placer aux cotés de son interlocuteur.

Kori était libre de lui répondre, en tout cas, il ne perdit pas de temps en demandant un combattant capable de ressentir les forces énergétiques sans scouter, une capacité très rare dans l’armée impériale. Fort heureusement, une petite voix se fit entendre, celle d’un soldat de basse caste culminant difficilement à 800 unités.

Spoiler:
 

« Moi, mon caporal-chef ! Je suis le soldat iglou !»

C’était un reptile à la peau dorée. Visiblement peu impressionnant, il semblait être dans la trempe du guerrier moyen de l’armée de Freezer : faible et peu motivé en situation de stress. Malheureusement il était le seul correspondant à la description demandée par le démon du froid.

« J’ai une capacité qui me permets de sentir les forces sur plusieurs kilomètres grâce à des ultrasons. »

Beurk se tourna vers son subordonné pour l’informer du début de la mission.

« Bien, approche alors, je vais tous les 3 vous donner des détails sur l’opération. Vous autres ! Sortez de là et rejoignez l’accueil ! »

Les trente autres combattants disparurent dans les couloirs dans un petit bruha, laissant les 4 hommes seuls.

« Vous devrez suivre le caporal-chef Kori dans une mission d’espionnage, puis de récupération. L’objectif est le « grand chef » de la planète Namek : Un certain Moori. On sait de nos premiers informateurs qu’il vivrait dans une grande hutte située sur un grand pic en hauteur visible sur plusieurs kilomètres, mais aussi qu’il est protégé par plusieurs guerriers. Vous n’avez pas le niveau de les affronter, mais ils ne sont pas là en permanence, trouvez une occasion d’intervenir. C’est Kori qui élaborera le plan, je vous laisse ici. Pensez à vous rendre à l’armurerie pour récupérer des scouter… Et hum… Faites attention, les nameks peuvent parfois atteindre des pics de puissance à plus de 10 000 ! »

Une information qui avait de quoi faire pâlir iglou.

Il ne restait qu’a savoir ce que Kori voulait entreprendre pour son approche.
Kori
Kori
Démon du Froid
Masculin Age : 18
Date d'inscription : 04/03/2020
Nombre de messages : 18
Bon ou mauvais ? : Neutre.
Zénies : 500

Techniques
Techniques illimitées : Vision Spirituelle / Onde de Choc de Ki / Télékinésie.
Techniques 3/combat : Le Poing Royal / Rage Psychopathique.
Techniques 1/combat : La Rage de l'Empereur.

Kori veut aller à l'armée ?... Encore ? Empty
MessageSujet: Re: Kori veut aller à l'armée ?... Encore ?   Kori veut aller à l'armée ?... Encore ? ClockDim 15 Mar 2020 - 19:58
Kori, entendant ce que dit Baker, fit un léger hochement de la tête et était quand-même assez content que le risque qu’il avait pris en sauvant Baker ne serait pas en vain. Il était sûr que Baker allait, plus tard, devenir un grand guerrier s’il continuait sur cette voie. Ainsi, Kori tourna sa tête vers son camarade, et parla brièvement.
 
« Je suis certain que tu le pourras, Caporal Baker. »
 
Rien ne valait mieux qu’un bon encouragement pour remettre à bloc le moral d’un soldat. En tout cas, c’est ce qu’il avait pu observer pendant sa première « aventure » militaire… Puis soudainement, il entendit une voix d’un des soldats devant lui, celui-ci avec une puissance parfaite pour ce qu’il avait proposé. Malgré cela, il attendit que le soldat se montra, attendant avec patience. Il vit le soldat, celui-ci étant d’une race assez « populaire » dans l’armée de l’Empire, et il était de couleur jaune. Il portait l’uniforme des Soldats de Première Classe, celui-ci ayant une puissance d’environs 800 unités. Des écailles jaunes composaient sa peau et une sorte de crète assez étrange composées d’écailles qui était sur son crâne, celui-ci ne portant absolument aucune chevelure.
 
Et après cela, il entendit le soldat, apparemment appelée Iglou, parlé de sa capacité et fut impressionnée tout de même. Hochant de la tête, il pensa à tout ce que l’on pouvait faire avec une capacité pareille.
 
*Sur la planète, quand on se cache, il pourrait nous servir à faire en sorte que quiconque ne puisse nous surprendre. Aussi, il pourrait nous aider aussi à repérer le Grand Chef et à faire en sorte de savoir quand il est seul, pour qu’on puisse, en effet le capturer. Il y a plein d’autre choses, comme pouvoir deviner où se cache les ennemis, faire en sorte de pouvoir déterminer un plan d’attaque bien efficacement !... Je me demande s’il y a un moyen de faire ça avec notre propre énergie…*
 
Ainsi, il vit la trentaine d’autres soldats qui partaient, certains légèrement déçu de ne pas pouvoir avoir une mission qui leur permettrait de montrer leurs valeurs avec les deux Caporaux. Ainsi, Kori écouta le Lieutenant Beurk qui résumait la mission. Donc il avait raison, la principale raison de la mission était donc de capturer le Grand Chef… Cela permettrait à de nombreux soldats de devenir beaucoup plus utiles, ainsi qu’à lui-même de devenir exponentiellement plus puissant, si son potentiel existait réellement, ainsi que si les rumeurs à propos du Grand Chef s’avérait vrai. Par contre, une information l’inquiéta. Les nameks pouvaient atteindre un pique de 10 000 unités de combat ! Pour un peuple dit « paisible », ceci était très inquiétant. Ils allaient devoir usés de la capacité d’Iglou au maximum, car sinon ce serait mort assurée. Il vit justement la réaction de celui-ci, et put comprendre, celui-ci était un soldat de basse classe, alors contre des personnes de 10 000 unités…  Après un moment de réflexion, il répondit au Lieutenant, avec une voix grave et manquant d’émotions. Malgré cela, on pouvait sentir sa détermination à réussir la mission.
 
« Très bien. Nous allons nous diriger à l’armurerie et je vais ainsi établir un plan avec mon équipe, mon Lieutenant. Au revoir, et à bientôt. Venez, Caporal Baker, Soldat Iglou. »
 
Kori se dirigea vers ladite armurerie en marchant assez vite, mais en ne courant pas. Cela ne servirait à rien. Il fit une longue réflexion à comment pourraient-ils s’organisaient, pour pouvoir avoir une grande efficacité. Après un moment à réfléchir, Kori plissa des yeux, voyant qu’ils allaient bientôt arrivés vers l’armurerie, puis parla.
 
« Notre façon d’agir sera simple. Comme vous avez pu entendre par le Lieutenant Beurk, nous allons sur Namek pour pouvoir avoir des informations sur le « Grand Chef » de Namek, un ancien appelé Moori, et, si possible, le capturer. Nous avons aussi un deuxième objectif, celui-ci secondaire, qui est d’analyser la force moyenne des lieux, et ainsi pouvoir donner des informations sur la force militaire des Nameks. Ce Moori est protégé par plusieurs guerriers, surement plus puissant que nous trois, mais comme encore une fois dit par le Lieutenant, ils ne sont pas toujours présents. C’est à ce moment que ta participation est importante, Soldat Iglou. Avec ton moyen de repérer les gens à distance sans avoir besoin d’un Scooter, et même de calculer leurs forces, tu vas nous permettre de faire en sorte qu’on puisse se cacher, mais aussi de savoir quand le « Grand Chef » n’est plus protégé. Tu seras, en résumé, le déclencheur du but de la mission. Caporal Baker et moi-même serons la Force Offensive et Défensive à la fois de l’équipe. Nous servirons à défendre notre campement jusqu’à savoir quand nous pourrons aller capturer ce « Moori ». Maintenant, préparons-nous. »
 
Tout ceci dit, Kori et sa petite équipe arrivèrent dans l’armurerie. Peut-être qu’Iglou, ou Baker voulait commencer une discussion ou parlait un peu mieux de la mission. Mais en même temps, Kori se prépara. D’abord, il alla vers les armures du torse, voyant qu’il y en avait une avec la couleur rouge en principal. Celle-ci n’avait pas d’épaulières, mais avait des sortes de ceintures métalliques jaunes. Le torse avait une couleur blanche autour et du jaune autour. Il ne prit pas de jambières car cela ne lui servait à rien, car la partie des jambes de presque toutes les armures n’était que de tissus dont il ne voyait guère le besoin, surtout quand il était déjà dans sa forme de base.
 
 
Spoiler :
 
 
Ainsi, après avoir mit l’armure du torse, il alla chercher un scooter, ceux-ci assez récents. Comparés à ceux d’avant ceux-ci pouvait au moins aller beaucoup plus que les cent milliers d’unités, mais aussi éviterait d’exploser si quelqu’un augmentait vite de puissance. Les scientifiques avaient repéré ce problème assez récurrent maintenant que beaucoup de guerriers commençaient à apprendre à contrôler sa puissance. Kori lui aussi avait commencer à apprendre ce petit plus, mais avait encore du mal à ne pas le faire sans descendre dans une forme inférieure, ce qui serait dérangeant. Mais il commençait à pouvoir le faire avec aise… Maintenant, il ne restait plus qu’à grandir en puissance pour pouvoir avoir un réel impact. Donc, revenant à nos moutons, il alla prendre un scooter, qui était de couleur rouge. Appuyant quelques boutons pour pouvoir l’allumer et ainsi le connecter avec son équipe, il vérifia que celui-ci marchait bien, appuyant encore une fois sur quelques boutons. Puis ensuite, il regarda ces deux mains qui étaient toujours blessés, et souffla, ayant réussit à oublier ce détail.
 
Ayant gardé sa ceinture, qu’il n’enlevait presque jamais, sauf pour la laver, il chercha quelque-chose et sortit une sorte de bouteille avec une crème verte. Cette crème était en faite le même liquide qu’ils mettaient dans les capsules de régénérations, mais pour le faire personnellement. Ainsi, il mit de la crème sur ces mains et vit ces blessures commençait à disparaître. Se retournant vers son équipe, il finit l’installation de son scooter et parla.
 
« Êtes-vous tous les deux prêts ? »
 
Et ainsi il attendit que ceux-ci lui répondre, restant fixe et étant fin prêt pour la mission…
Armée Saiyan
Armée Saiyan
PNJ
Masculin Age : 14
Date d'inscription : 08/12/2017
Nombre de messages : 13

Kori veut aller à l'armée ?... Encore ? Empty
MessageSujet: Re: Kori veut aller à l'armée ?... Encore ?   Kori veut aller à l'armée ?... Encore ? ClockMer 18 Mar 2020 - 15:28
Kori venait d’établir son plan pour compléter sa double mission sur Namek dans une vision stratégique des forces qu’il possédait. En effet, le jeune caporal-chef comprenait bien le rôle clef que pouvait jouer le soldat Iglou dans sa démarche de discrétion, plaçant ce dernier en arrière de toute offensive. Après cette brève mise en place des orientations tactiques, le groupe se rendit à l’armurerie pour prendre les équipements nécessaires à la mission. Chacun prit un scooter et une armure neuve, comme le désirait Kori, le groupe s’équipait de scooters nouvelle génération capables de mesurer une puissance plafonnant à 350 000 unités. Ce niveau de pouvoir était supérieur à celui du seigneur Freezer, inutile donc de s’inquiéter de voir le détecteur exploser face à un vulgaire Namek. Le leader demandait à ses deux subordonnés s’ils étaient prêts, Iglou acquiesça et Baker de même en ajoutant un petit détail.

« Je vais lancer un petit test avec nos appareils, ils ne sont peut-être pas bien réglés. »


Le caporal lança le calcul de l’énergie de Kori, grimaçant un instant.

« Ah, je m’en doutais, ils affichent n’importe quoi. »

Déclarait le sosie de Sauzer en manipulant son dispositif.

« Voilà chef, vous êtes à 1625 unités. Le scooter était mal configuré. »

Il manipula chaque dispositif de la même manière en se servant de la puissance de Kori comme valeur de référence.

« Bien, nous pouvons partir, d’après le lieutenant, nous devrions avoir 4 capsules. Il y en a une de plus pour transporter ce « Moori ». »

Le groupe se rendit donc à la base de lancement pour lancer le grand départ vers Namek.


(Je te laisse poster à la base de lancement étant donné que tu es un joueur.)



Contenu sponsorisé

Kori veut aller à l'armée ?... Encore ? Empty
MessageSujet: Re: Kori veut aller à l'armée ?... Encore ?   Kori veut aller à l'armée ?... Encore ? Clock
 
Kori veut aller à l'armée ?... Encore ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» [UPTOBOX] Dead or Alive [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Freezer :: Bases de Freezer-