-39%
Le deal à ne pas rater :
PNY – SSD Interne – CS3030 – 1To – M.2 NVMe
119.99 € 197.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Faire ses preuves

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MαΓκ II
MαΓκ II
Autres Races
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 31/12/2016
Nombre de messages : 465
Bon ou mauvais ? : On sait pas trop
Zénies : 1280

Techniques
Techniques illimitées : Perce-Temps / Chrono-Bond / Kaboom !
Techniques 3/combat : Pose Dramatique / Temps Mort
Techniques 1/combat : Coup en Traître

Faire ses preuves - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Faire ses preuves   Faire ses preuves - Page 2 ClockLun 20 Jan 2020 - 21:53

Peut-être qu’il devrait écrire un livre, ou faire un programme télévisé. Peut-être que Mark II devrait apprendre aux gens à se battre. Il y avait quelque chose de très satisfaisant à voir les étoiles dans les yeux de Boneco. Voir chaque minuscule grimace dans son visage de guerrier trop troublé pour son jeune âge, chaque petit pli de sa peau et torsion de ses muscles faciaux onduler à cause de l’excitation apportée par cet avancement dans sa maîtrise de l’art de la bagarre. Son front n’était pas cabossé, sa carapace n’était pas endommagée. Il n’avait eu qu’un choc nerveux qui ne dura pas longtemps suivie d’une légère poussée de son crâne vers l’arrière. Mais ses pieds n’avaient pas bougé du tout. Il avait juste pris l’élan avec un simple mouvement du cou pour ensuite se remettre en place. Il y avait du progrès, mais c’était loin d’être un truc vraiment costaud. Le regard perçant de l’insecte se posa sur le poing de son élève. Il n’y avait pas l’air d’avoir de blessure sortant de résonances psychique-physique, d’un rapport de force quelconque, ou d’une autre connerie de ce genre. On pouvait sortir énormément de contre-coups de nulle part, dans les combats, ça pouvait être incroyablement lourd à un moment. Mais là, rien, on dirait. Le Saiyan allait “envoyer la sauce”. Il promettait.

”T’as intérêt à l’envoyer, ouais. Je compte pas rester ici pour toujours.”

Monsieur Odo était prêt à respecter des engagements qu’importe s’ils étaient farfelus ou non. Ce n’était pas une question d’honneur ou de fierté. Il pouvait véritablement désactiver son cerveau pendant un nombre indéfini d’heures afin de rester figé au même endroit éternellement. C’était un réflexe de prédateur attendant l’occasion de tendre une embuscade. Mais il ne le fit pas. Il préférait laisser ses nerfs exosquelettiques capter la puissance de chaque impact. Et cette puissance, lentement mais sûrement, s’améliorer. Ce type possédait un instinct assez incroyable dans la castagne. Est-ce que c’était ça que de découvrir un prodige ? Ouais, bon, peut-être pas prodige. Mais il était vraiment bon au moins au niveau d’utiliser sa colère pour se manifester un bras psychique à plusieurs mètres de lui. Les pieds rivés de l’insecte ne bougeaient pas, laissant son tronc se plier comme le roseau face aux impacts. Appliquant ses propres conseils, il se prenait les attaques dans les parties les plus protégées de sa carapace, punching-ball amovible plus résistant que le béton armé. Vous savez, c’est plutôt fun de se prendre une tarte ou deux pour voir un autre s’améliorer dans un domaine qui le passionne.

C’est alors qu’il décida alors de montrer qu’il était véritablement un prodige. En un clignement d’oeil, il avait changé de place. Ce ne fut que grâce à un réflexe surhumain que la chemise actuelle de Mark II put éviter d’être taillée en lambeau. Un réflexe qui laissa sa place à une 「Pose Dramatique」. Un placement de chaque main sur l’épaule opposée, doigts écartés au maximum, le dos penché en arrière alors que ses genoux se pliaient légèrement, l’arthropode eut une poussée d’énergie suffisante pour faire un saut en pirouette lui évitant de se faire écraser dans sa propre carapace comme un siège dans un voiture au parc à ferraille. Il put atterrir confortablement après quelques saltos derrière l’élève précoce qui déjà paniquait à l’idée d’avoir écrasé son professeur de cassage de gueule. Il s’approcha doucement, derrière son dos, avant de laisser son bec sortir avec une voix devenue plus sombre et ténébreuse qu’un fumeur de goudron.

”Hey.”

Il fit repartir sa tête en arrière pour éviter un possible coup envoyé par un disciple en panique, en ricanant comme un gamin, avant d'applaudir comme l’entraîneur fier qu’il s’était retrouvé devenir sans le voir venir.

”Hé beh… parfait, putain, parfait ! Je m’attendais à ce que ça dure un peu plus longtemps, pour qu’on arrive à atteindre la liaison des deux doubles. Mais on dirait qu’il t’a fallu juste vouloir te prendre au jeu. Et t’as juste plié les lois de la réalité à ton aise en moins d’une bonne demi-heure, pour faire un parfait bon de cent mètres et laisser derrière toi un vide parfait. Cependant, si je me tiens impeccable face à toi, c’est pour te dire un truc. Il y a de très grandes chances qu’un mec en face ait un réflexe de survie du turfu qui l’amène à sortir une capacité de mouvement ou autre in extremis pour éviter de laisser l’air autour de lui perforer chaque organe de son torse avec sa cage thoracique. C’est super fort, super rapide, mais c’est pas une garantie que tu puisses mettre la pâtée à ton ennemi. Mais tu peux en profiter pour faire des enchaînements de taré. Et puis, ça pète la classe, non ? Tu avances et soudainement, le mec derrière toi est défoncé.”

Il rigola un peu.

”Bon, on dirait que t’as trouvé mieux que ce que j’avais pensé. T’inquiète pas au niveau de ta respiration, tant que t’abuses pas, tu pourras reprendre un rythme respiratoire normal en moins de quelques dizaines de secondes… Sinon, je pense que t’as à peu près tout compris. Le reste viendra avec la répétition. C’est ça, l’excellence. Ce que tu fais de façon constante et répétée.

En attendant, tes potes de l’armée doivent peut-être avoir fini leurs fights. Ils t’attendent certainement. Tu veux y retourner ?”
Boneco
Boneco
Saiyan
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 857
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Final Spirit Cannon | Anamorphose
Techniques 3/combat : Full Counter | Union Scindée
Techniques 1/combat : Final Explosion

Faire ses preuves - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Faire ses preuves   Faire ses preuves - Page 2 ClockMar 21 Jan 2020 - 20:41
Mes sens étaient encore troublé par cet effet immédiat et indescriptible qui m'avait fait rejoindre mon autre moi. M'en remettant doucement, je pris rapidement conscience que cette soudaine distorsion spatiale avait pu être fatale à l'insecte. Ainsi, je restais immobile, presque horrifié, en ne distinguant plus la moindre trace d'Odo là où il aurait dû se trouver. L'avais-je véritablement réduit en poussière, désintégré au niveau moléculaire ? Impossible, comment ma simple conscience allié à un phénomène physique et spatiale aussi tiré par les cheveux était-elle capable d'une telle chose ? Mes tympans vibrèrent alors qu'une voix rauque s'éleva juste derrière moi. Tendu par la situation, je décrochais par réflexe un coup de coude visant à intercepter ce potentiel adversaire avant qu'il n'ait le temps de profiter de mon inattention. D'un geste souple, c'était nul autre qu'Odo qui esquivait ma contre-attaque en ricanant, moi même entraîné par mon emportement et manquant de trébucher.

"Enfoiré, j'ai bien cru que t'y étais passé. Enfin, j'imagine qu'il en faut plus pour se débarrasser d'un nuisible pareil, heh."

J'affichais un sourire rassuré, sentiment étrange compte-tenu du fait que je connaissais l'insectoïde depuis peu. Pourtant, en si peu de temps, il avait su m'apporter énormément, tant sur le plan technique qu'en qualité de réflexion. Je relâchais la pression, m'affalant sur le derrière en soufflant un grand coup. Odo semblait plutôt fière, il ne pouvait pas savoir à quel point je partageais son ressenti. Il m'expliquait toutefois, en prenant exemple son esquive remarquable que je n'avais pas même pu analyser, que cette technique n'était pas aussi parfaite qu'elle le semblait. En effet, sans compter mon inexpérience dans son art, il était claire qu'un adversaire parfaitement entraîné pouvait toujours trouver un échappatoire. Je prenais bien conscience de tout ça, mais ce que je retenais le plus était cette occasion absolument extraordinaire de renouveler ma façon d'appréhender mes affrontements... Et qui sait peut-être venir à bout des monstres de puissances qui s'étaient déjà dressé sur ma route. J'acquiesçais une dernière fois en réponse aux précieux conseils de ce maître aussi inattendu que profitable, avant de me relever.

"Yeps, on ferait bien d'y aller..."

Je me mis à ricaner bêtement, réalisant encore difficilement de quelle manière les choses avaient tournés alors que je cherchais simplement à faire ma place dans les rangs de l'armée Saiyan. Mes confrères ne s'attendaient certainement pas à ce que je revienne plus fort encore après une si courte absence, et n'en sauront probablement rien d'ailleurs. Ouvrant la marche pour rejoindre le stade où prenaient place les combats, je scrutais la paume de main intensément, me posant encore beaucoup de questions sur le pouvoir que j'avais acquis.

"J'ai encore du mal à croire à tout ça. Et puis, c'est quand même un sacré hasard qu'on se croise ici, après la dernière fois, et que tu m'apportes un savoir aussi important. Ou bien cette rencontre n'est-elle pas le fruit du hasard ?"

Je toisais désormais l'insecte, prenant un air sérieux. Odo était un être aux convictions et aux intentions difficilement cernable, était-il si idiot de penser qu'il ait pu décider à l'avance de notre entrevue, qu'il m'ait choisi pour cette cicatrice qui se révélait être un atout dans la maîtrise d'un art nouveau ? Je me détendais de nouveau, resituant mon regard face à moi. Quelle qu'en soit la réponse, je lui était reconnaissant. Il représentait désormais un allié de poids pour mes ambitions futures. Nous arrivions devant l'enceinte qui contenait le ring, les choc d'un combat encore en cours résonnaient à travers l'arène, je ne manquais pas encore à l'appel.
PNJ Kaito
PNJ Kaito
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 19/01/2020
Nombre de messages : 52

Faire ses preuves - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Faire ses preuves   Faire ses preuves - Page 2 ClockMar 21 Jan 2020 - 23:43


Les ordres de Kaito étaient clairs. Le Dieu du temps désirait retrouvé ses membres éparpillé dans l'Univers... Et qui de mieux qu'un autre Dieu pour retrouvé plus aisément les guerriers disparus ? Boneco était le premier sur la liste de Kaito, étant son disciple. Il se devait donc de retourner rapidement auprès de son maître. Alors que l'assistant des Dieux du temps essayait de faire de son mieux pour aidé les survivants de la libération de Demigra, il devait désormais se concentré sur sa nouvelle tâche. Semblant ainsi s'intéresser à la Terre, la cible prioritaire venait d'être retrouvé en compagnie de ce qui semblait être un insecte... Pas de temps à perdre. La situation étant stabilisé du côté des patrouilleurs du temps, il pouvait bouger librement, utilisant rapidement ses compétences divine pour se déplacer au travers de l'Univers.

Il ne fallait que quelques secondes à Poiko pour se retrouvé face à face avec le dit Boneco. Ce guerrier qui avait perdu son bras... Mais qui semblait bien être en mesure de venir à bout de bien des adversaires. Pour l'assistant divin, nul doute que Kaito avait fait un choix utile pour aidé sa cause. Et après-tout, il voyait en son disciple un autre ami qui lui était très cher... Se présentant ainsi dans sa posture droite et divine devant le patrouilleur, le Dieu pouvait enfin s’énoncer. "Boneco ? Je suis Poiko. Kaito Shan m'a envoyé ici pour te récupérer. Il a besoin de toi et Chronoa également... Un terrible fléau vient de se réveiller et nous devons tout mettre en œuvre pour l'arrêter." Ainsi avait-il parler.

Il ne posait pas de questions en ce qui concernait le camarade du Saiyan. Celui-ci n'intéressait pas la mission. Et encore moins les Dieux qui s'occupaient du temps. D'ailleurs, en parlant de cette manière, il avait même évité de révéler qui était ce fameux ennemi ainsi que l'origine des deux divins qui avaient besoin de leurs équipiers. Le temps était compter... Et il espérait vraiment que le guerrier du temps reviendrait rapidement auprès de ses camarades pour livré bataille.
MαΓκ II
MαΓκ II
Autres Races
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 31/12/2016
Nombre de messages : 465
Bon ou mauvais ? : On sait pas trop
Zénies : 1280

Techniques
Techniques illimitées : Perce-Temps / Chrono-Bond / Kaboom !
Techniques 3/combat : Pose Dramatique / Temps Mort
Techniques 1/combat : Coup en Traître

Faire ses preuves - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Faire ses preuves   Faire ses preuves - Page 2 ClockJeu 23 Jan 2020 - 21:25

”Je te l’ai déjà dit, personne peut me buter.”

Mark II s’était mis à suivre Boneco tandis que celui-ci allait retourner à la rencontre de ses camarades de bataillon. C’était une ballade tranquille qui s’annonçait. Dix petites minutes de marche, à discuter de tout et de rien. En vérité, monsieur Odo n’avait aucune idée de comment continuer la discussion. Mais il lui fallait un truc pour ne pas déjà faire se séparer les chemins. Il avait besoin de continuer à traîner avec ce mec qui reconnaissait quelque chose en lui. Ce n’était pas un autre groupie qui l’adorait pour ce qu’il avait fait pour la population terrienne. C’était un autre type de gars. Un gugusse qui avait passé du bon temps en sa présence. Ce fut une sensation qu’il avait oublié depuis un moment. Une idée arrêtée. Un stop mental. Un clic sur la croix rouge durant l’installation du programme “êtresocial.exe”. Ouais, il savait qu’il avait du mal à s’habituer à ce qu’il soit personnellement ne serait-ce qu’un peu important dans la vie de quelqu’un. En fait, il avait plus de problèmes qu’il n’osait se l’avouer. Ni l’avouer aux autres. Après, l’avouer à qui ? Au trou du cul du jour qui se croit être un méga destructeur de la mort qui tue et la fin du monde ? Fuck no. Mais quelque chose le tira de ses réflexions. Le Saiyan lui avait lancé un regard inquisiteur alors qu’il se demandait si leur rencontre était le résultat d’un hasard qui faisait bien les choses ou si au final ils étaient prédestinés à se revoir.

”Le déterminisme, la causalité, les dieux qui décident à l’avance des rencontres, ça existe pas. Il y a des types qui se qualifient de dieux, beaucoup d’ailleurs. J’ai croisé au moins cinq dieux du temps dans ma vie, et ils avaient de quoi défendre leurs titres. Ils vont te faire croire qu’il y a des araignées qui tissent le temps, ou que c’est écrit dans un livre prédestiné, ou que c’est un ordinateur géant ou une autre connerie de ce genre. Aucune n’est vraie. Elles donnent l’air d’être vraie, mais les rencontres sont toutes hasardeuses. Chacun fait ce qu’il veut à n’importe quel moment. Et les “dieux” ne peuvent rien y faire.”

Il avait agité les doigts pour leur donner la forme de guillemets, avant de replacer ses mains dans ses poches.

”Après, je dirais que c’est naturel que les gens se croisent à des moments improbables. Genre, c’est comme une facilité scénaristique, mais dans la vie réelle. Je pense que c’est plus une attirance qu’autre chose. T’as des personnes que tu recroiseras jamais de ta vie, et t’en as d’autres qui tournent autour de toi. C’est comme la gravitation dans un sens. T’as des comètes qui te passent à côté, des astéroïdes qui te rentrent dedans, des satellites qui te tournent autour. C’est une immense galaxie. C’est plus beau de penser comme ça, non ? Mieux que les “longs fleuves tranquilles”. Et toi, t’es une étoile. Tu voyages comme tu veux dans l’univers, rien ne t’arrête, mais d’autres étoiles peuvent dévier ta trajectoire par leur masse. Et parfois, tu refais la même trajectoire, tu retombes sur la même étoile, ou les poussières d’un astéroïde te retombent dans la gueule.”


Et après… euh… et après… Un elfe couleur schtroumpf se téléporta devant eux. Une apparition toute conne et presque ridicule à tel point il ne l’avait pas du tout prévu. L’insecte écarquilla les yeux, avant de les plisser alors que le messager couleur ciel à la coupe punk commença à demander l’aide de Boneco pour un fléau qui venait de se réveiller. Ou une connerie de ce genre. Il décida de ne pas chercher trop à comprendre. C’était des shenanigans temporels qui ne l’intéressaient plus depuis un moment. Tant pis, il laisserait le manchot rejoindre ses amis Power Rangers et sauver un monde de la dévastation.

”Ouais, bon, ben, on dirait que c’est bye-bye, mec. Bonne chance avec ton fléau.”

Il fit ça court. Rapide. Il lui tapa l’épaule et se retourna pour partir. Tant pis pour la traîne avec un nouveau pote, il le recroisera un autre jour. À moins qu'il ne crève comme les autres.
Boneco
Boneco
Saiyan
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 857
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Final Spirit Cannon | Anamorphose
Techniques 3/combat : Full Counter | Union Scindée
Techniques 1/combat : Final Explosion

Faire ses preuves - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Faire ses preuves   Faire ses preuves - Page 2 ClockVen 24 Jan 2020 - 12:03
Odo aussi avait côtoyé les dieux. C'était prévisible, compte tenu de ses connaissances ainsi que ses compétences surnaturelles. Je me demandais même si il n'en était pas un lui même. Cette idée ne vécu pas longtemps dans mon esprit, puisque l'insectoïde ne manqua pas de balayer cette étiquette d'un geste sarcastique. Bien qu'il soit lui même capable de distordre la réalité à travers ses multiples pans, que ce soit par ses simples suppositions que par les enseignements qu'il me dispensait, il était absolument convaincu que le temps ne pouvait être contrôlé. D'expérience, je savais qu'il était possible de voyager à trabers les bribes du temps elle même, mais peut-être ne s'aggisait-il pas là du "temps" au sens qu'on l'entendait. Peut-être ces temporalités constituaient en des réalités parallèles, semblables à celle que je commençais à appréhender. Une chose était certaine néanmoins, la compagnie de cet insecte particulier me poussait à réviser grandement ma conception du monde, du combat, de tout ce qui était ou pouvait être. Et étrangement, ces discussions et ses paroles extravagantes m'étaient véritablement agréable.

Toutefois, notre échange ne paru pas pouvoir s'étendre d'avantage. Tout juste arrivé au stade, un être se manifesta à travers une soudaine apparition. Tout comme Odo, j'étais surpris d'une telle interruption dans notre avancé, et par réflexe enfonça solidement mes pieds contre le sol, prêt à réagir. Je compris rapidement, avant même que l'étranger n'ouvre la bouche, qu'il s'agissait là d'un Kaio. Sa tenue ne trompait pas, ainsi que ces bijoux caractéristique qui pendaient à ses oreilles. Poiko, puisque tel était son nom, tâcha de dissiper mes craintes en m'annonçant qu'il venait de la part de Kaito Shan. Il m'avait donc retrouvé, sûrement avait correctement achevé la mission finalement. Sans grande surprise, les "dieux" qu'Odo ne considérait pas comme tel avaient besoin de mes services. Un terrible fléau donc, voilà la raison qui me poussait à respecter mon engagement et combattre à leurs côtés. Si Kaito Shan avait dû dépêcher un agent pour venir me récupérer, c'est qu'il devait effectivement être très occupé. Cette simple constatation suffit à me faire comprendre l'urgence de la situation.

Odo devait comprendre que je m'apprêtais à accéder à cette requête imprévue, et décida donc de prendre les devants en me saluant, bien à sa manière. J'hésitais un instant avant de lui répondre, alors qu'il me tournait déjà le dos pour déguerpir. L'occasion était trop belle, je ne pouvais pas la louper, et j'étais sûr que Kaito comprendrait.

"Attends Odo ! Joins-toi à nous. Si la menace est si grande, nous aurons besoin de toutes les forces nécessaires, et te laisser filer comme ça serait une énorme erreur. Et puis, si je te suis déjà reconnaissant pour ce que tu m'as apporté en si peu de temps, j'ai encore besoin d'aide pour assimiler correctement tout ce bazare. Si tu ne le fais pas pour sauver quoi que ce soit, fais le pour continuer à me former, et sans doute trouveras-tu un défi à relever dans toute cette histoire."

Je le toisais avec insistance, longuement, bien déterminé à garder un tel atout pour la guerre à venir. Peut-être aussi m'étais-je attaché à ses délires incompréhensibles, ou bien à sa vision étrangement satisfaisante du monde et de ses mécanisme. Quelle qu'en soit la raison, j'espérais qu'il accepte. Je me tournais vers Poiko, lui accordant un regard empli de cette même détermination. Une fois les décisions prises, je me dépéchais de poser ma main sur l'épaule du Kaio, invitant Odo à faire de même. Ma petite escapade venait de prendre fin, j'espérais simplement que ma place au sein de l'armée allait être gardée.
Contenu sponsorisé

Faire ses preuves - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Faire ses preuves   Faire ses preuves - Page 2 Clock
 
Faire ses preuves
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Les 6 épreuves de la Mort [DVDRiP]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» [UploadHero] Les Réformés se portent bien [DVDRiP]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']
» Un bain chaud, très chaud [ PV: Yuki Caheshi - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Vegeta :: Ring de combat-