-33%
Le deal à ne pas rater :
Ecran PC HP 27xq 27″ QHD Noir
199.99 € 299.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Mais où sont les héros ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Garou
Garou
Terrien
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 26/04/2019
Nombre de messages : 82
Bon ou mauvais ? : Monstrueux !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Manchette | Poing élancé | Analyse
Techniques 3/combat : Coup pour coup | Puissance monstrueuse
Techniques 1/combat : Poing destructeur fluctuant

Mais où sont les héros ? Empty
MessageSujet: Mais où sont les héros ?   Mais où sont les héros ? ClockDim 15 Déc 2019 - 0:19
Ces deux braises incandescentes furent ma dernière vision du maître des damnés. Alors qu'il m'avait forcé à plier l'échine, obtenu de moi ces mots douloureux qui me liaient à lui, mes joues aux creux de ses paumes glaciales furent pourtant réchauffées. Je n'avais pas souvenir de ma génitrice, mais j'imaginais que cette sensation si confortable pouvait avoir un lien avec ce qu'une mère pouvait apporter à son enfant. Ainsi, à bout de force, j'avais perdu connaissance entre les mains du mort-vivant. De là, j'avais dû rester de nombreuses heures inconscient. Bien que le temps ne semblait réellement exister dans son antre, je me réveillais en pleine forme, ou presque. Cette main qu'il m'avait broyé avait été miraculeusement soigné, à la manière de nombreuses de mes blessures... Comme si il avait changé mon corps abîmé pour un de meilleur facture. J'avais ouvert les yeux pour la seconde fois dans cette pièce, celle où le majordome m'avait rejoint la première fois. Seulement, cette fois-ci, j'étais bien seul. Toujours entortillé dans ces bandages ensanglantés, Tim n'avait cette fois pas pris la peine de me laisser quelconque habit. Il apprenait vite.

Il était difficile d'admettre que tout cela était vrai, que je sois fait serviteur d'un mort-vivant après avoir été humilié par l'ancien maître de ces lieux infâmes. Je comprenais doucement que ce monde regorgeait de créatures véritablement monstrueuses, et à mon grand désarroi il me fallait redoubler d'effort pour un jour leur rendre la monnaie de leur pièce. Je devais endurer, donc, jusqu'à ce que ce soit possible. Quelle meilleure manière pour étudier son ennemi que de servir à ses côtés, après tout ? Si plus personne n'était là pour m'embêter, une clé avait été disposé sur la table de chevet, tandis que la porte de la chambre était grande ouverte. Comme guidé par un souvenir qui n'était pas mien, je fini par découvrir cette porte, plus loin dans le couloir, qui n'était pas là lors de mon premier passage. A en juger par l'architecture du bâtiment, cette fameuse sortie devait s'ouvrir sur l'extérieur, alignée avec les glorieuses vitres du corridor. Alors que j'insérais la clé qui m'avait été confié dans la serrure, la porte s'ouvrit d'elle même, laissant un éclat blanchâtre m'éblouir un instant.

Le vent soufflait à nouveau sur ma tignasse, tandis que cette odeur de brûlé mêlé à une humidité caractéristique d'une pluie récente me rappelait mes derniers instants dans le monde des vivants. Alors que j'ouvrais les yeux, je pu constater que j'avais retrouvé mon chemin. Au beau milieu des ruines, il semblait cependant que les fracas et les cris s'étaient estompés. Combien de temps avais-je disparu au juste ? J'inspirais une grande bouffée de cet air terrestre, à la fois pur et vicié par les derniers événements, avant d'expirer en laissant s'échapper un râle de plaisir. J'étais finalement tiré de tout ce bordel... Du moins, pour un moment. Il était temps pour moi de profiter de ces retrouvailles, de comprendre ce qu'il était arrivé aux villes, et de reprendre mes très chers activités. En attendant que le roi ne vienne me trouver, qu'est-ce qui m'empêchait de me remettre en chasse ? Cette catastrophe avait dû attirer tout un tas de "héros", les proies devaient être nombreuses donc. Je ricanais, oubliant presque toute cette histoire, avant de me mettre en route.

Escaladant les débris, je pris un certain temps à reconnaître l'endroit. Ce lieu n'était autre que l'ancien château de ce très cher roi, un type mauvais qui ne m'avait jamais intéressé. En tous cas, voilà un bien joli bordel, impensable qu'aucun idiot de justicier ne traîne dans le coin. J'inspirais, gonflant mes poumons au maximum de leur capacité, avant de m'écrier joyeusement.

"Hoooy' les héros ! Sortez de vot' trou, c'est loin d'être terminé par ici alors bougez-vous le derrière avant que j'me charge des survivants !"
Bray Wyatt
Bray Wyatt
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 02/05/2018
Nombre de messages : 72
Bon ou mauvais ? : Je suis le rouge dans le blanc et le noir
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Neck Snap / Fiendish Uranage / BlackOut
Techniques 3/combat : Mandicle Claw / Sister Abigail
Techniques 1/combat : Do not provoke HIM

Mais où sont les héros ? Empty
MessageSujet: Re: Mais où sont les héros ?   Mais où sont les héros ? ClockDim 15 Déc 2019 - 13:41
Un château ! Demeure de la royauté et de la noblesse qui tient le monde par la main pour les diriger vers un meilleur horizon. Enfin… vers un horizon de mort et de ruines. Même sa magnifique structure est entièrement détruite ! Vous savez ce qu’ils disent : “On récolte ce que l’on sème”, pas vrai ? Mais bon, assez parlé de structure sociale et de bâtiments construits à la gloire de celle-ci. Ce que vous voulez vraiment de moi est que j’interagisse avec Garou, n’est-ce pas ? Ooooh, vous allez adorer cette interaction !  Le souci est… il n’y a pas d’écrans alimentés par l'électricité et... je dois rester ici pour garder un oeil sur tooooous mes amis dans la Firefly Funhouse ! Oooh, je sais quoi faire ! Voyez-vous… je suis un peu un magicien
 
Dans les ruines incandescentes de l’ancien repère des Black Feathers, un homme se tenait par-dessus les débris du monument et provoquait en combat les rares justiciers de cet planète qui n’ont pas encore été démoralisés par l'événement fatidique. Dans le cas contraire, les survivants souffriront d’un sort funeste. Mais une question se posait alors… Où sont-ils ? Pour le moment, aucun ne semblait être sur scène en cet instant précis. Peut-être le trac de se présenter ? Ou tout simplement que leurs pouls étaient à 0 pour commencer ? Mais ce n’est pas grave, on n’est pas là en ces lieux maintenant maudits par la nitroglycérine pour s’occuper d’eux. On est là pour un show exclusif pour une personne en clair manque d’attention et d’affection. Dans cet environnement désolé, une musique se mit à jouer parmi les débris. Une musique qui fera sourire petits et grands constamment.
 

 
Parmi tout ce tas de marbre et de verre, un écran se mit à s’allumer et jouer la sympathique mélodie. Le visuel bon enfant et amical des amis de Bray Wyatt parmi les nuages avait toujours su mettre un sourire sur le visage des gens. Et un psychopathe hurlant l’appel du sang au clair de lune ne devrait pas être une exception. Mais dès que ce dernier trouva le dispositif, le thème d’introduction se finit malheureusement pour laisser place à la série préférée de toute la famille !
 
La scène se déroulait toujours dans la Firefly Funhouse, mais à la place de notre cher ami barbu, nous avions la poupée d’une buse se déplaçant à travers une table à la recherche de quelque chose, ou plutôt de quelqu’un.
 
Rambling Rabbit ! Où es-tu ? J’ai la dalle !”
 
TRIIIIIIIIIT (Sifflet)
 
Et entrant alors en scène : notre présentateur si amical !
 
Mercy The Buzzard ! Pourquoi tu cherches autant Rambling Rabbit ?”
 
Une buse doit manger ! Et Rambling Rabbit est un excellent dîner !”
 
“Mercy !”

Tuuuuuttuuuuuuuuut
 
Tu sais, Mercy, tu manges constamment Rambling Rabbit. Une bonne alimentation et un bon rythme de vie demande de varier ses repas et ses activités. Sinon, tu deviens gras.”
 
Sur l’écran s'afficha une image dessinée d’un bide à peine caché par un t-shirt.

Tu peux tomber en dépression !”
 
Le bide disparut pour laisser place à une nuage gris et triste qui pleurait inlassablement sur la tête de Mercy The Buzzard. Une chose qu’il n’apprécia guère, et il tenta de mordre le nuage qui fuit de la scène tandis que la caméra se mettait à zoomer sur la tête du présentateur.
 
Mais surtout, ça peut te rendre faible de ne pas varier tes repas et… tes victimes.”
 
Ooooooooooooooooh 

Et nous ne voulons pas cela. Hein, Mercy ?”
 
Et un simple sourire se mit à naître sur le visage de Bray Wyatt alors que son regard se tournait droit dans la caméra d’un air enjoué.
 

Et toi, Garou ? Souhaites-tu rester faible ou enfin devenir fort ?”

Il se mit à rire de bon coeur avant qu’un certain bruit ne le fasse sortir de cette pratique bonne pour la santé.
 
À l’aide, mec, à l’aide !”
 
C’était Rambling Rabbit, avec une tignasse sur la tête, en train de se faire dévorer vivant par Mercy The Buzzard ! 
 
 “Mercy ! Qu’est-ce que je viens de dire concernant le fait de manger la même chose constamment ?”

Tuuuuuttuuuuuuuuut
Garou
Garou
Terrien
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 26/04/2019
Nombre de messages : 82
Bon ou mauvais ? : Monstrueux !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Manchette | Poing élancé | Analyse
Techniques 3/combat : Coup pour coup | Puissance monstrueuse
Techniques 1/combat : Poing destructeur fluctuant

Mais où sont les héros ? Empty
MessageSujet: Re: Mais où sont les héros ?   Mais où sont les héros ? ClockDim 15 Déc 2019 - 19:18
Que c'était bon d'être chez soi. Ce petit séjour parmi les morts et les démons m'avait bien trop occupé, il était plus que temps de remettre de l'ordre sur cette fichu planète... Et c'était bien le cas de le dire, vu le bordel ambiant. Tandis que j'attendais une réponse qui se faisait bien trop longue à survenir, c'est une mélodie enfantine qui se mit à résonner. Fronçant les sourcils, j'avançais dans la direction qui semblait en être l'origine, bien qu'il était ardu de comprendre d'où ce son provenait. Finalement, soulevant les décombres en grognant, le son se faisant irritant, je fini par débusquer ce que je cherchais. Une télévision, sans déconner ? Comment pouvait-elle seulement fonctionner ? Sans comprendre comment ni pourquoi, je restais planté là à attendre la fin de cette mise en scène grotesque. Il s'en fallu de peu pour que je n'envoie un débris rencontrer l'écran, mais le programme fini par débuter.

"Huh ?"

C'était tout ce qui pouvait me venir en tête en découvrant la marionnette qui se pavanait là, à crier un nom tout à fait stupide. La situation n'avait strictement aucun sens, et pourtant, peut-être par manque de distraction, je me surpris à patienter devant le programme enfantin. Bientôt, apparaissant en compagnie d'un sifflement strident, voilà qu'un colosse fit son entrée. Je plissais les yeux, comprenant rapidement que quelque chose clochait. Ce type s'adressait à la peluche, lui faisant des reproches sur son habitude alimentaire. Pour commencer, fallait m'expliquer pourquoi un programme pour enfant mettait en scène des putain de peluches sanguinaires, sermonnés par un type pas net à l'allure grossière. Mais c'était pas si simple, évidemment, et puis fallait pas me prendre pour un con trop longtemps. Tout ça n'avait aucun sens, et alors que le barbu s'adressait à moi, prononçait mon nom, je fini par capter l'allégorie de cette stupide mise en scène.

"Espèce d'enfoiré... Vous êtes combien dans ton genre bordel ?"

Je m'approchais de l'écran, réalisant qu'on se payait encore ma tête, tandis que l'autre peluche agissait comme je l'avais toujours fait. Je posais la main sur l'écran, parlant malgré le désordre sonore.

"Les discours moralisateurs, c'est très peu pour moi. Montres-toi plutôt, enflure, j'vais te montrer si j'peux changer de régime."

Puis, contractant simplement mes doigts, j'exerçais une pression suffisante pour éclater l'écran et mettre un terme à ce stupide programme. Les divertissements, c'est plus ce que c'était.
Bray Wyatt
Bray Wyatt
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 02/05/2018
Nombre de messages : 72
Bon ou mauvais ? : Je suis le rouge dans le blanc et le noir
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Neck Snap / Fiendish Uranage / BlackOut
Techniques 3/combat : Mandicle Claw / Sister Abigail
Techniques 1/combat : Do not provoke HIM

Mais où sont les héros ? Empty
MessageSujet: Re: Mais où sont les héros ?   Mais où sont les héros ? ClockMar 17 Déc 2019 - 1:16
 Voyons Garou, ne sais-tu pas que ce n’est pas gentil de casser la propriété des autres ? Enfin, je suis certain que son ancien propriétaire est parti définitivement de la Terre après son feu d’artifice mais ce n’est pas une raison !”
 
TuuuuTTuuuuT


Le téléviseur venait d’être détruit entièrement par la rage de l’homme au nom bestial mais le son continuait à jouer. Malgré les mots rempli de sagesse de la part de Bray Wyatt, le fond sonore était rempli des cris de Rambling Rabbit en train de se faire sauvagement manger par Mercy The Buzzard. 
 
Oh, mais c’est vrai que tu ne peux plus me voir maintenant ! Permet de remédier à cela, mon loup.”
 
Et cette fois, c’était un téléphone craquelé qui se mit à sonner pas loin du téléviseur maintenant réduit en charpie. Il jouait la musique d’introduction du Firefly Funhouse. L’appareil proposa un FaceTime, pour que les deux futurs amis puissent se parler face à face. Peu importe si le psychopathe du jour détruise à nouveau le dispositif électrique ou décroche, cela n’allait pas mettre fin au fun. 
 
Tu sais, entre nous, même si tu te moques du propriétaire, je ne pense pas que ça fasse du bien à ton bras de détruire tout ce qui te passe sous la main.”

OUUUUUCCCCCHHHH
 
Il grimaça en disant cela, comme si il connaissait cette douleur. Mais comment pouvait-il savoir concernant les mésaventures du Loup ?
 
Et je te rassure, cet enfoiré est… le dernier de son espèce…”
 
Oooooooohhh
 
L’expression triste du présentateur préférée des grands et des petits pourrait émouvoir même le plus stoïque des nihilistes. Comment ne pas craquer face à cette bouille d’amour ?
 
Mais je sais qu’Il se vengera pour eux… Il pourrait même se venger pour toi.”
 
Encore une changement de comportement. Cette fois, le visage rayonnant de vie se changea pour celui d’un tueur sans-cœur avec un regard des plus inquisiteur envers Garou ? Est-ce que le tueur de héros savait ce qu’Il était vraiment ? Mais d’un coup, une ampoule apparu au-dessus de la tête de l’ami des enfants avec le TIC habituelle alors les yeux et la bouche s’ouvrir d’étonnement et d’excitation.
 
Ce qui me fait penser ! Tu as eu quelques mauvaises journées ces derniers temps, pas vrai ? Je peux comprendre que ceci puisse te frustrer. Mais c’est avec des défaites qu’on devient plus sage. Crois moi, j’en sais quelque chose.”
 
Héhéhéhéhé
 
Il pointa de ses deux mains la caméra avec le sourire le plus amicale qu’un être vivant puisse offrir à quelqu’un. 
 
La douleur et la colère. Ces deux choses peuvent changer un homme mais savoir les contrôler et y puiser à bon escient… ça change le monde.”
 
L’écran changea pour une demi-seconde pour quelque chose tout droit sortir d’un cauchemar. Une créature humanoïde à la peau pâle avec un sourire tout droit sorti des enfers au regard ardent avec un court rire dans le fond sonore. Puis revint sur le visage sérieux du présentateur.
 
Je peux t’apprendre cela si tu le souhaites…”
 
Seconde coupure vers le démon souriant avant de revenir sur le visage plein de malice de Bray Wyatt.
 
Ooooh mais je ne peux pas venir maintenant. Je dois m’occuper de Rambling Rabbit. Quand ils sont à la même table, ça dégénère. Ces deux-là, Il devrait leur apprendre une leçon, crois moi !”
Garou
Garou
Terrien
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 26/04/2019
Nombre de messages : 82
Bon ou mauvais ? : Monstrueux !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Manchette | Poing élancé | Analyse
Techniques 3/combat : Coup pour coup | Puissance monstrueuse
Techniques 1/combat : Poing destructeur fluctuant

Mais où sont les héros ? Empty
MessageSujet: Re: Mais où sont les héros ?   Mais où sont les héros ? ClockMar 17 Déc 2019 - 20:19
Comment une émission pour gosse pouvait engendrer des beuglements pareils ? Il était complètement à l'ouest ce type. Je grimaçais en entendant la voix du colosse se détacher des hurlements en arrière plan, affirmant d'un ton réprobateur que mon acte avait été mauvais. Je soupirais, balançant ma tête en arrière en signe de lassitude.

"J'suis définitivement maudit, ouai'p."

Une sonnerie retentit, elle provenait d'un coin pas trop éloigné, et je fini par me décider à trouver l'objet dont elle provenait. Attrapant le smartphone à l'écran brisé, je roulais des yeux en constatant l'origine de l'appel. Décrochant finalement, je retrouvais mon nouveau camarade à la barbe épaisse, visiblement ravis. Tandis qu'il continuait sa leçon de morale, je commençais à me faire à l'idée que cette mascarade allait continuer encore un peu. Soit, j'avais visiblement du temps à perdre de toutes manières, et puis avec un peu de chance allais-je pouvoir lui soutirer quelques info's. Maintenant le téléphone à porté de visage, je cherchais un endroit où me poser tout en écoutant ses conneries. Pendant ce temps, je perçu à travers son débit incessant de paroles inutiles une référence bien trop évidente à mes précédentes mésaventures. Un autre "monsieur je sais tout", en somme, c'était la fête ces derniers temps. M'enfin, une occasion d'en tirer un peu de savoir, avec un peu de chance.

"Dernier de ton espèce, hein ? Tu m'en diras tant."

Trouvant une pile de débris relativement confortable, je m'écroulais afin d'en faire un fauteuil de fortune.

"Pfiou. Rassures-toi p'tit père, j'viens de rencontrer un de tes congénères. Faut croire que j'les attires, les tarés moralisateurs."

L'espace d'un instant, il changea de ton, voilà qui pouvait s'avérer intéressant. Une histoire de vengeance, un regard de véritable prédateur, voilà une visage qui lui allait bien mieux. Malheureusement, dans sa folie, il revint rapidement à son comportement premier, m'adressant un air béat.

"La sagesse je la laisse aux vieux croûtons, tout ce qui m'importe c'est d'ouvrir les yeux à tous ces gueux qui n'y voient plus rien. Tu m'diras, c'est bien facile pour eux de se référer aux étiquettes qui un beau jour ont été collées sur chaque chose, ils perdent moins de temps à réfléchir par eux même. Les gentils, les méchants, tout ça n'a putain d'aucun sens, ils cherchent juste un camp derrière lequel se cacher pour donner un sens à leur soi-disant justice. Toute cette hypocrisie ça me fou en rogne."

J'affichais un sourire carnassier, haussant un sourcil dans mon extase.

"J'ai pas besoin de perdre, les défaites ralentissent simplement mon ascension. Mais sois-en sûr, quoi qu'il arrive je briserais leurs idoles, ces "héros" derrière lesquels ils se cachent. Alors ils verront de quoi le monde est fait."

Il reprit, partant dans un délire complet sur les notions de douleur et de colère, en vantant les mérites. Il était définitivement taré, son image même se désagrégeait, laissant paraître l'être qu'il cachait derrière ses mimiques idiotes. Pourtant, ses paroles se faisaient plus crédible, et je les rejoignais presque. En réponse à son rictus, j'affichais une mine sérieuse, presque morose.

"M'apprendre tu dis ? Peut-être le pourrais-tu, oui. Je n'ai pas bon caractère cela dit, je doute que tu sois heureux de m'avoir pour élève."

Je me redressais alors, plaçant ma main sur mon dos pour le faire craquer, soulageant l'inconfort provoqué par mon siège de débris.

"C'est ça, occupes-toi de tes amis. Je te garde avec moi, tu m'occuperas le temps de trouver une proie, puisque à mon grand désarroi tu ne te montreras pas."

Je reprenais ma marche, gardant le smartphone à la main. Toutes ces belles paroles m'avaient chauffé, il fallait que je mette la main sur une cible au plus vite, un terrible besoin de me défouler.
Bray Wyatt
Bray Wyatt
Masculin Age : 32
Date d'inscription : 02/05/2018
Nombre de messages : 72
Bon ou mauvais ? : Je suis le rouge dans le blanc et le noir
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Neck Snap / Fiendish Uranage / BlackOut
Techniques 3/combat : Mandicle Claw / Sister Abigail
Techniques 1/combat : Do not provoke HIM

Mais où sont les héros ? Empty
MessageSujet: Re: Mais où sont les héros ?   Mais où sont les héros ? ClockVen 20 Déc 2019 - 20:54
Hohoho, Garou… je ne suis point un taré moralisateur. Je suis juste une personne qui veut ton bien dans tous ce que tu entreprends. Que ce soit la vengeance ou la destruction sans queue ni tête. L’ancien moi l’était par contre… mais il est mort depuis un sacré moment, ce loser.”
 
YAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAY
 
Son rire est enfantin et semblait être innocent au point d’être glaciale sachant qu’il venait de se moquer ouvertement de lui et sa propre mort. Il envoya balança sa main sur le côté comme s’il balayait ailleurs cette pensée indigne de son nouveau rôle de présentateur pour les grands et les petits. Mais le discours de Garou qui suivit cette petite moquerie laissa un sourire en coin et un regard peu rassurant sur le visage de Bray Wyatt. 
 
En voilà une idéologie que le moi du passé aurait accueilli les bras ouverts. Maintenant, je m’en moque de la politique. J’ai tellement plus important à faire. Tellement plus important."
 
Encore cette tête de psychopathe sur le visage de l’hôte de la Firefly Funhouse alors qu’il récita sa dernière ligne.
 
Tu veux briser leurs idoles ?”
 
Son visage s'éclaircit d’un coup de l’air préféré de l’homme bestial à une mine un peu plus plaisant mais également inconfortable.
 
Je pense que c’est dans tes cordes ! Je veux dire, si un raté comme le mangeur de mondes peut tuer un envoyé des dieux, je suis certain que tu peux briser le cou de quelques wannabes. Tu sais quoi ? Je suis certain qu’Il sera prêt à aider ! Faudra juste que vous aillez une victime en commun en terme d'intérêt ! Mhhhhh...”
 
Le showman prit un air pensif, la main sous le menton et en pleine réflexion. Puis vint l’affirmation de Garou qui voulait apprendre comment canaliser ses émotions. Oh, Happy day ! Le béhémoth applaudit  avec un sourire rempli de joie et de support pour le tueur de héros. 
 
Oooooh, Garou. Je ne peux pas être plus heureux d’avoir un nouveau ami. Tu deviendras tellement fort. Je suis un excellent professeur, surtout dans ton domaine de prédilection. Haha, applaudissez tous fort pour avoir fait le meilleur choix possible dans cette échange !”
 
CLAP CLAP YAAAAAAAAAAAAAAAY CLAP CLAP 
 
Donc ! Je pense que les exercices physiques peuvent attendre. Après tout, comme un loup au milieu de la nuit, tu cherches ta proie pour lui sauter au cou ! Généralement, ils sont plusieurs mais… un loup solitaire peut devenir un roi par ses propres moyens. Pas littéralement, bien sûr. Je doute qu’avoir ce genre de responsabilités soit ce que tu désires.”
 
Après cette phrase, un temps de pause s’imposa. Le visage si aimable de l'ami des grands et des petits se changea a une mine morose.
 
Après tout… Ils tomberont tous... Il a des affaires à finir avec Ses Majestés..
 
Le ton était sinistre mais également craintif, comme si ce personnage qu’il n’osait pas dire le nom le terrifé… ou plutôt ce qu’il préparait pour les gens de la haute royauté. Bray Wyatt se tenait les mains un instant avec un long regard vers le côté avant de poser sa main gauche sur le coin de sa tête. Il avait un gant sur celle-ci avec le mot H E A L marqué dessus. Il poussa un petit rire nerveux avant de retourner son regard vers la caméra.
 
Haaaaaaaaaaaaa… défoule-toi autant que tu veux. Après, nous pourrons parler comment t’aider face à l’ennemi commun que vous partagez. Je reviendrais quand tu te sentiras mieuxBYE !”
 
Et ainsi le jingle enfantin joua à nouveau avant que le téléphone s’éteigne. Mais ne pensez pas que Bray ne reviendra pas à scène dans ce chapitre. Après tout, l’inconnu et la surprise sont le source de la peur, non ?

[HRP : Je ne quitte pas le topic. Bray Wyatt te rappellera en temps et en heure.]
Garou
Garou
Terrien
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 26/04/2019
Nombre de messages : 82
Bon ou mauvais ? : Monstrueux !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Manchette | Poing élancé | Analyse
Techniques 3/combat : Coup pour coup | Puissance monstrueuse
Techniques 1/combat : Poing destructeur fluctuant

Mais où sont les héros ? Empty
MessageSujet: Re: Mais où sont les héros ?   Mais où sont les héros ? ClockDim 29 Déc 2019 - 17:50
Ennemi commun hein ? Celui de mon nouveau patron ? Il est vrai que je n'avais pas pris la peine d'en apprendre plus sur ses motivations, mais si lui en avait encore après des dieux-démons p't'être bien qu'on pouvait s'entendre, en effet. En l'espace de quelques jours j'avais été tué, sauvé, battu puis adoubé, et enfin voilà qu'un guignole dans un écran me proposait son aide... H'm. Qui a dit que nous étions amis ? Il va vite en besogne le bougre. Non, je ne pouvais obtenir de lui un moyen de me passer les nerfs, et à vrai dire je commençais à penser qu'il ne soit pas le genre de type que je m'amuserais à cogner. Peut-être bien que ses soi-disant conseils pourraient m'aider à comprendre l'autre seigneur des morts, à combler l'écart qui nous sépare. Tout était bon à prendre, et j'avais un pressentiment concernant ce gus'.

Il fini d'ailleurs par raccrocher, me laissant à nouveau seul au milieu des décombres, libre de traquer des proies qui ne se cacheraient cette fois pas dans un écran. Esquissant une grimace se voulant un sourire, je rangeais le smartphone à l'écran fissuré à ma ceinture, avant de m'étirer en me craquant les doigts. Reprenant donc ma route, je tendais l'oreille tel un véritable prédateur. Quelques minutes passèrent où je bondissais entre les carcasses de véhicules et les débris de bâtiment, puis se manifestèrent finalement des cris bien humains. Il fallait me hâter, pas question de laisser filer cette trouvaille inespéré ! Ainsi j'accélérais le pas, fusant entre les ruines. J'arrivais rapidement à porté de ma cible, qui se trouvait derrière cette énième pile de roches et matériaux. Escaladant celle-ci, ma main s'accrocha à un bout de tissu durant mon ascension. Il s'agissait là d'un vêtement encore porté par la carcasse d'un homme, sûrement au service du roi au vu de son accoutrement. Ce type avait certainement eu ce qu'il méritait, et je n'hésitais pas à me servir de lui comme d'un appuie pour atteindre le haut de la butte. Enfin j'arrivais au sommet, m'accroupissant pour faire le point sur le vacarme qui sonnait en contre-bas.

"C'est fou c'que c'est résistant ces babioles de riches, malgré l'explosion on a pu s'en mettre plein les poches !"

Se tenaient là de vulgaires brigands, cherchant visiblement à rassembler les quelques trésors qu'ils pourraient dénicher dans ces ruines royales. Je soupirais, plutôt que des héros je tombais sur des délinquants de mes deux... Les temps avaient bel et bien changés. Malgré ça, mes poings restaient avide d'un peu de contact physique, et en tant que monstre il était de mon devoir de faire régner ma loi. Ces blancs becs n'allaient quand même pas croire qu'ils étaient tout permis, eux aussi allaient apprendre à me craindre. J'engageais ma descente, glissant sur les caillasses et les débris en provocant un vacarme plus grand encore que le leur. J'attirais évidemment leur attention, une attaque surprise n'était pas nécessaire. Ils allaient à prendre à me connaître avant que je ne leur fasse mordre le poussière. M'étendant sur toute ma hauteur, je toisais le premier d'entre eux qui déjà pointait son fusil sur moi.

"Un survivant ? T'es dans un sale état mon gars, bouges de là avant qu'on te fasse cadeau d'un deuxième trou de balle."

Je levais un sourcil. Sale état ? Ce petit ne savait vraisemblablement pas c'que ça voulait dire. Un sourire carnassier vint fendre à nouveau mes joues, tandis que je plongeais mon regard ambré dans le sien.

"Tsk tsk tsk, faut vraiment tout vous apprendre à vous. Tires-donc si ça te chante, donnes moi une bonne raison de t'éclater la tronche."

Quoi qu'il en soit, ça allait être le cas. Visiblement sur les nerfs, celui qui semblait être le chef appuya sur la gâchette, permettant à son arme de déverser une rafale de balles dans ma direction. Ma capacité d'Analyse, encore amélioré par les nombreux combats menés ces derniers temps, me permis d'esquiver aisément ses tirs maladroits. Bondissant dans sa direction, j'eu même le temps d'attraper un balle à la volée, celle-ci fumante entre mon pouce et mon index. L'instant d'après, je me retrouvais juste au dessus de lui, la tête en bas et les jambes en l'air dans une acrobatie qui paru se figer tandis que je le toisais d'un air grave. Un geste ample accompagna ma main tandis que je lui rendais la balle récupérée, l'enfonçant profondément dans son flanc. L'action se passant en l'espace d'une seconde, je terminais mon mouvement en me réceptionnant sur le dos du pauvre type, l'écrasant en alimentant son cri de douleur. Ses deux compères, d'abord totalement effarés par ce qu'ils venaient de voir, ne tardèrent pas à crier vengeance en déchargeant à leur tour la totalité de leur chargeur. Ces imbéciles pouvaient bien tuer leur pote, ils en avaient rien à battre, j'étais la cible à abattre. Avec une souplesse identique à la première fois, ainsi qu'un certain orgueil, je passais à travers le barrage de projectiles pour atteindre les tireurs. Leurs tête claquèrent soudainement l'une contre l'autre alors que j'abattais mes mains sur chacune d'elles, avant qu'ils ne s'effondrent lamentablement au sol. Je m'esclaffais, ça faisait du bien de reprendre le contrôle.

"Aaah... Décidément vous êtes irrécupérables. Vous avez de la chance de n'être que des abrutis, je n'ai pas beaucoup de temps à vous accorder, les héros sont sûrement plus actifs au sein des grandes villes."

Un craquement retentit, des pierres qui dégringolaient sous un poids, un autre était là. L'idiot venait de balancer une grenade dans ma direction, emportant sans aucun doute ses potes dans la tombe, à mes côtés. Aucun ne réfléchissaient ou quoi ?! Ils étaient potes non ? Grimaçant, je n'eu qu'un infime moment pour préparer ma riposte. Attrapant l'explosif dans son chemin, j'effectuais une rotation rapide et directe pour renvoyer l'explosif à son propriétaire. Le mouvement fut fluide, impeccablement réalisé, et l'explosion retentit. Son cri n'eu pas le temps de traverser l'air, étouffé dans les flammes produites par la détonation. Un nouveau cercle calciné venait décorer le paysage, dont le cadavre en son centre n'était pas le mien. Cette misérable action eu cependant raison de mon sourire.
Garou
Garou
Terrien
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 26/04/2019
Nombre de messages : 82
Bon ou mauvais ? : Monstrueux !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Manchette | Poing élancé | Analyse
Techniques 3/combat : Coup pour coup | Puissance monstrueuse
Techniques 1/combat : Poing destructeur fluctuant

Mais où sont les héros ? Empty
MessageSujet: Re: Mais où sont les héros ?   Mais où sont les héros ? ClockLun 30 Déc 2019 - 18:37
Trois bougres inconscient, le dernier d'entre eux calciné par sa propre stupidité. Je n'allais clairement pas regretter mon geste, bien que la mort de ce type ne m'ait pas profité. En plus d'être faible il était idiot, c'était donc l'ordre naturel des choses qu'il périsse de la sorte. Je soupirais, l'humain était vraiment désespérant. J'avais beau m'être défoulé, ces gus' n'étaient pas digne d'être considéré comme des proies, et je restais donc insatiable. Des héros, des bons samaritains agissant pour une soi-disant justice, voilà ce qu'il me fallait. Alors que je m'apprêtais à quitter ce lieu désertique, un gémissement retint mon attention. Ca venait des ruines, non loin de là, on aurait dit les pleurs d'un gosse. Hésitant un instant, je fini par me décider à aller voir de quoi il en retournait. Soulevant donc une carcasse d'un véhicule, je trouvais sous les décombres un enfant, recroquevillé sur lui même, la peau et les vêtements décolorés par la poussière.

"Qu'est-ce que tu fou là toi ? Dépêches de foutre le camp avant que d'autres comme eux n'arrivent."

Il gémissait davantage, s'étreignant lui même comme le chouineur qu'il était. L'idée de m'en servir comme appât pour attirer les nobles héros me traversa évidemment l'esprit, mais je n'avais pas envie de me le trimbaler des heures, surtout pas un casse-pieds comme lui. Alors je grognais, bandant les muscles pour soulever la carcasse encore davantage, la faisant basculer en arrière pour libérer le gamin de sa prison. Il finira par bouger, si il voulait vivre. J'en avais déjà bien trop fait.

"Tsk. Débrouilles-toi maintenant, tu me fais perdre mon temps."

Tournant les talons, je m'apprêtais à dégager rapidement avant qu'un crissement de caillasse ne se manifeste. Le petit avait bougé, ayant suffisamment trompé ma vigilance pour m'atteindre. La lame qui transperçait mon dos n'était pas bien longue, mais je pouvais ressentir le froid de son métal tandis que la chaleur de mon sang se répandait tout autour de la plaie. Je grimaçais, serrant les dents, c'était moi l'idiot. D'un geste vif, j'effectuais une rotation de 180°, faisant lâcher prise au gamin avant de retirer le couteau qui était enfoncé dans mon échine. Mon second mouvement fut létal, j'envoyais l'arme blanche briser et transpercer le crâne encore fragile de l'enfant, le tuant sur le coup. Un putain d'enfant soldat, voilà ce qu'il était, élevé par les hommes comme une arme pour servir leurs intérêts. Il n'avait pas même réfléchi à sa propre survie, seul venger ses satanés compères lui importait. Ainsi, j'avais mis fin à son existence misérable.

Je réorganisais les bandages qui couvraient mon corps de manière à colmater la plaie et empêcher le saignement. J'avais été bien trop imprudent, ces deux cadavres en était bien la preuve. Il était bien plus que temps de quitter les lieux, et de rejoindre la grande ville la plus proche. Là je pourrais trouver des cibles digne de ce nom. C'était bien la première fois que je butais un môme... C'était entièrement de sa faute, il l'avait cherché... Et pourtant, quelque chose me restait en travers de la gorge.
Contenu sponsorisé

Mais où sont les héros ? Empty
MessageSujet: Re: Mais où sont les héros ?   Mais où sont les héros ? Clock
 
Mais où sont les héros ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» [UploadHero] On a retrouvé la 7ème compagnie [DVDRiP]
» [UploadHero] Marius [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Château du roi-