Partagez
 

 If only I could, I'd make a deal with God to swap our places

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Queen Nemor
Queen Nemor
Saiyan
Féminin Age : 27
Date d'inscription : 01/08/2016
Nombre de messages : 246
Bon ou mauvais ? : Neutre, penchant mauvais à cause de ses actions
Zénies : 770

Techniques
Techniques illimitées : Cercle de téléportation psionique, Aliénation mentale, Arme métaphysique
Techniques 3/combat : Attraction et Automorphose
Techniques 1/combat : Échange d’esprit

If only I could, I'd make a deal with God to swap our places Empty
MessageSujet: If only I could, I'd make a deal with God to swap our places   If only I could, I'd make a deal with God to swap our places ClockSam 12 Oct 2019 - 17:07
Cela fait plusieurs semaines depuis la catastrophe sur Terre.


La Nemor originale n’a de cesse de passer tout son temps dans le pôle privé de son laboratoire. Ses clones s’occupent de la gestion de tout le domaine sans aucun soucis. Les meilleurs scientifiques de la galaxie l’appuient dans ses trouvailles scientifiques et ses buts. Son fils Takumi se porte bien, bassiste du groupe Trapnest qui marche du tonnerre; il se fait même harcelé par des minettes venue d’ici et d’ailleurs. Sa fille Lyra essaie d’assassiner sa propre mère une dizaine de fois par semaines, sans succès, comme d’habitude. Rien de bien spécial du côté de la Reine Queen Nemor, si ce n’est qu’elle est terriblement seule. Plus que jamais à l’heure actuelle.

Queen a passé les derniers mois à envoyer des agents pour trouver la localisation du portail des anges. Il y a peu, elle en a découvert l'emplacement. Pour être sûre de ce qu'elle avance, Nemor a envoyé ses scientifiques sur place identifier cet étrange portail et même l'emprunter. C'est un endroit surveillé de près par les habitants du monde angélique. Cette dernière envoya donc les données précises de la localisation du portail à Fugma en le contactant sur son émetteur.

En plein dans son travail du jour, son majordome fit irruption dans la pièce.

Toujours aucune nouvelle d’Akuma, je suis désolé Nemor. Il reste introuvable… Je vous ai rapporté de quoi vous sustenter. S’il vous plaît… mangez.

Lavi, le fameux majordome de la Dame déposa le plateau repas à côté de cette dernière. Bien avant le foutoir sur Terre; Nemor avait engagé des recherches pour retrouver Akuma. C’était le père de deux de ses enfants; son mari et également quelqu’un que cette dernière tenait en haute estime - c’est pour dire. Queen ne tient en considération pratiquement nul autre personne qu’elle-même. Elle aime Akuma, même si son but en venant dans cette dimension créera forcément de la discorde entre-eux. Parce qu’il y a Raditz. Mais elle tenait à dire la vérité à son mari à ce sujet, d’où ses recherches pour le retrouver. Et puis… il lui manque.

Les doigts squelettiques de la scientifique poussèrent le plateau, qui prenait visiblement trop de place sur son plan de travail. Le rouquin à son service affichait une mine dépitée. Nemor avait déjà connu ça il y a fort longtemps… le fait de se laisser dépérir de la sorte. Mais ça faisait partie d’elle. Quand elle souffrait au point de ne pouvoir l’exprimer d’une quelconque manière, elle intériorisait tout et se concentrait doublement sur son travail. Ce qui est paradoxal; c’est qu’il y a un moment déjà; la scientifique s’était retiré les émotions liées à la tristesse et à la douleur. Alors pourquoi se sentait-elle plus vide et anéanti que jamais ? N’est-ce donc pas possible de trouver la paix pour de bon, d’être… apaisé ?

Pour être franc, elle ne ressentait ni douleur ni tristesse, puisque ces émotions n’éxistaient plus dans son cerveau. C’était… autre chose. Quelque chose qui la faisait se sentir sans but, seule. Infiniment persuadée que son travail ici n’avait plus grand intérêt une fois qu’elle aurait achevé ses projets. Qu’est-ce qu’elle n’avait pas fait, après tout ? Entre son ancien univers et ici… en faite, elle ne vivait que par procuration. Queen ne vivait que pour retrouver Raditz, la seule personne avant Akuma, ayant éveillé un tant soi peu d’émotions “différentes” en elle. Des sentiments qui n’étaient pas de la colère, de la jalousie, une envie de meurtre... Mais il ne lui restait rien. Ni lui, ni le street fighter. Il ne lui restait que ses vieux souvenirs. Sa vie avait été bien complète déjà dans son ancien univers. Encore une fois, elle n’était venue ici que dans l’espoir d’être l’ange gardien de Raditz, qui le méritait. Akuma changeait la donne et l’équation; car elle avait une grande envie de le protéger à sa manière lui aussi. Quoi qu’il en soit, tout ceci ne serait plus réalisable.

Je sais que vous avez fait votre choix, maîtresse, mais je continuerais de vous servir jusqu’au bout.

Le majordome posa quelques secondes une main réconfortante sur l’épaule creusée et osseuse de Queen Nemor. Cette dernière releva avec grand peine son visage vers ce dernier. Lavi faisait au mieux pour ne pas perdre la face en la regardant. Queen ressemblait déjà à une morte. L’espace de quelques instants, il crut même voir sa fin arrivée dans quelques heures, comme une sorte de prédilection. Ce dernier vacilla, ce qui n’était pas habituel pour un shinigami.

Nemor ignora totalement ce fait et se contenta d’un maigre et rare sourire, avant de retourner à son établis. Elle a des projets pour ses filles à concrétiser et use de tout le temps qu’il lui reste pour les réaliser. Entre Ekko, le prodige dépassant toutes les lois de ce monde, et… Maiz, la fille de…

Raditz

"̛͎̩͍̺̹͉̖̬͙̘̖̺̤̟͚̬̆ͯ̔̌̿ͦ̉̚̕͠
̵̨͓͇̣̠̭̫̙͖͈͎̥͕̄͌͛̐́̓ͮͨ̊̆̾ͯͩ̏̚̕̕'̄̍̿ͥ̈́ͤ͊ͨ̏́ͭ̾̚̚҉̣̼̻̮̦͙̹̟̖͍̜͚̜̘͖͇͚͙͓
̴̶̧̲̯̝͈͍̮̣̫̜̜͕͗̑͐̊͑ͬ̿̐̅̆͗͢ͅ'̸͖͔̤͖̦̄̋̂ͫ͌̀̚͘͜
̴̅̃ͧ̀̽ͮͧ̃̌̊͌͟͠͏̱͎̪̹̪͙͓͈͖̟"̡̤̣̤̠̣̣͖̥ͭ̉ͮ͆̒̂̋̌̋ͮ̽ͥ̈́̓͟͜
̧̗͕̞͙̼̤̳͚̲̦̫͂͛ͣ̒ͧͥ͛ͪ͒ͧ̓͌̆͢ͅ
̐̊ͯ͒͒̈̉ͩ̋ͫͯ҉̴̳̤̻͈̹̬͙̬̰̯̖̲̀
"̛͎̩͍̺̹͉̖̬͙̘̖̺̤̟͚̬̆ͯ̔̌̿ͦ̉̚̕͠
̵̨͓͇̣̠̭̫̙͖͈͎̥͕̄͌͛̐́̓ͮͨ̊̆̾ͯͩ̏̚̕̕'̄̍̿ͥ̈́ͤ͊ͨ̏́ͭ̾̚̚҉̣̼̻̮̦͙̹̟̖͍̜͚̜̘͖͇͚͙͓
̴̶̧̲̯̝͈͍̮̣̫̜̜͕͗̑͐̊͑ͬ̿̐̅̆͗͢ͅ'̸͖͔̤͖̦̄̋̂ͫ͌̀̚͘͜
̴̅̃ͧ̀̽ͮͧ̃̌̊͌͟͠͏̱͎̪̹̪͙͓͈͖̟"̡̤̣̤̠̣̣͖̥ͭ̉ͮ͆̒̂̋̌̋ͮ̽ͥ̈́̓͟͜
̧̗͕̞͙̼̤̳͚̲̦̫͂͛ͣ̒ͧͥ͛ͪ͒ͧ̓͌̆͢ͅ
̐̊ͯ͒͒̈̉ͩ̋ͫͯ҉̴̳̤̻͈̹̬͙̬̰̯̖̲̀
"̛͎̩͍̺̹͉̖̬͙̘̖̺̤̟͚̬̆ͯ̔̌̿ͦ̉̚̕͠
̵̨͓͇̣̠̭̫̙͖͈͎̥͕̄͌͛̐́̓ͮͨ̊̆̾ͯͩ̏̚̕̕'̄̍̿ͥ̈́ͤ͊ͨ̏́ͭ̾̚̚҉̣̼̻̮̦͙̹̟̖͍̜͚̜̘͖͇͚͙͓
̴̶̧̲̯̝͈͍̮̣̫̜̜͕͗̑͐̊͑ͬ̿̐̅̆͗͢ͅ'̸͖͔̤͖̦̄̋̂ͫ͌̀̚͘͜
̴̅̃ͧ̀̽ͮͧ̃̌̊͌͟͠͏̱͎̪̹̪͙͓͈͖̟"̡̤̣̤̠̣̣͖̥ͭ̉ͮ͆̒̂̋̌̋ͮ̽ͥ̈́̓͟͜
̧̗͕̞͙̼̤̳͚̲̦̫͂͛ͣ̒ͧͥ͛ͪ͒ͧ̓͌̆͢ͅ
̐̊ͯ͒͒̈̉ͩ̋ͫͯ҉̴̳̤̻͈̹̬͙̬̰̯̖̲̀"̛͎̩͍̺̹͉̖̬͙̘̖̺̤̟͚̬̆ͯ̔̌̿ͦ̉̚̕͠
̵̨͓͇̣̠̭̫̙͖͈͎̥͕̄͌͛̐́̓ͮͨ̊̆̾ͯͩ̏̚̕̕'̄̍̿ͥ̈́ͤ͊ͨ̏́ͭ̾̚̚҉̣̼̻̮̦͙̹̟̖͍̜͚̜̘͖͇͚͙͓
̴̶̧̲̯̝͈͍̮̣̫̜̜͕͗̑͐̊͑ͬ̿̐̅̆͗͢ͅ'̸͖͔̤͖̦̄̋̂ͫ͌̀̚͘͜
̴̅̃ͧ̀̽ͮͧ̃̌̊͌͟͠͏̱͎̪̹̪͙͓͈͖̟"̡̤̣̤̠̣̣͖̥ͭ̉ͮ͆̒̂̋̌̋ͮ̽ͥ̈́̓͟͜
̧̗͕̞͙̼̤̳͚̲̦̫͂͛ͣ̒ͧͥ͛ͪ͒ͧ̓͌̆͢ͅ
̐̊ͯ͒͒̈̉ͩ̋ͫͯ҉̴̳̤̻͈̹̬͙̬̰̯̖̲̀







Madame Queen Nemor, vous allez mourir dans dix-sept minutes à compter de maintenant. Moi, Édium, votre création, ai été fière de travailler en votre compagnie.

Le mort-vivant qu’était Nemor était alité. Son apparence ne lui posait aucun soucis; elle se fichait des apparences. Il lui avait été utile pour séduire quelques idiots et les remettre à leur place par la suite, rien de plus. Ce n’était qu’une enveloppe corporelle gênante, s’en débarrasser n’était pas si mal. Un sourire se traça sur ses lèvres lorsqu’elle entendue les paroles d’Édium, parce qu’à l’époque dans son univers de base; elle avait un jour déjà entendu ces mêmes paroles.

La scientifique était déjà morte une fois, elle ne craignait pas de mourir. Queen savait qu’il y avait un après, et donc une chance de retrouver Raditz en enfer. Une opportunité, peut-être, de conquérir cet endroit mystérieux que l’on appel enfer à ses côtés… ou alors, ça ne serait que pure illusion et l’enfer s’en servirait pour mieux la faire souffrir. C’est un scénario plus probable. De toute façon, la femme de science était tellement vide qu’elle n’en avait plus rien à faire de ce qui allait advenir d’elle.

Seuls ses deux enfants les plus âgés, Takumi et Lyra - qui ne tentait pas de la tuer aujourd’hui puisque sa mère était en train de mourir, et qui d’ailleurs pleurait tout ce qu’elle savait sur son lit, paradoxalement - ainsi que son majordome étaient présent. Nemor voulait qu’ils partent, sous prétexte que “les aurevoirs sont longs, déchirants et inutiles puisque j'existerais toujours à travers mes clones”; mais personne n’eut le coeur de laisser Queen, la froide impératrice, seule sur son lit de mort.

Lorsque l’heure fatidique approche, l’intelligence artificielle en charge de sa maison-laboratoire, Édium, fit le décompte. Lavi posa sa main sur celle de Nemor, un sourire sur le visage afin de la rassurer. Elle ne semblait pas en avoir besoin; mais en bon majordome il faisait son travail correctement jusqu’à la fin. Ses enfants tenaient son autre main dans la leur, alors que Queen Nemor venait de périr de sa propre volonté en se laissant mourir peu à peu.






"̛͎̩͍̺̹͉̖̬͙̘̖̺̤̟͚̬̆ͯ̔̌̿ͦ̉̚̕͠
̵̨͓͇̣̠̭̫̙͖͈͎̥͕̄͌͛̐́̓ͮͨ̊̆̾ͯͩ̏̚̕̕'̄̍̿ͥ̈́ͤ͊ͨ̏́ͭ̾̚̚҉̣̼̻̮̦͙̹̟̖͍̜͚̜̘͖͇͚͙͓
̴̶̧̲̯̝͈͍̮̣̫̜̜͕͗̑͐̊͑ͬ̿̐̅̆͗͢ͅ'̸͖͔̤͖̦̄̋̂ͫ͌̀̚͘͜
̴̅̃ͧ̀̽ͮͧ̃̌̊͌͟͠͏̱͎̪̹̪͙͓͈͖̟"̡̤̣̤̠̣̣͖̥ͭ̉ͮ͆̒̂̋̌̋ͮ̽ͥ̈́̓͟͜
̧̗͕̞͙̼̤̳͚̲̦̫͂͛ͣ̒ͧͥ͛ͪ͒ͧ̓͌̆͢ͅ
̐̊ͯ͒͒̈̉ͩ̋ͫͯ҉̴̳̤̻͈̹̬͙̬̰̯̖̲̀
"̛͎̩͍̺̹͉̖̬͙̘̖̺̤̟͚̬̆ͯ̔̌̿ͦ̉̚̕͠
̵̨͓͇̣̠̭̫̙͖͈͎̥͕̄͌͛̐́̓ͮͨ̊̆̾ͯͩ̏̚̕̕'̄̍̿ͥ̈́ͤ͊ͨ̏́ͭ̾̚̚҉̣̼̻̮̦͙̹̟̖͍̜͚̜̘͖͇͚͙͓
̴̶̧̲̯̝͈͍̮̣̫̜̜͕͗̑͐̊͑ͬ̿̐̅̆͗͢ͅ'̸͖͔̤͖̦̄̋̂ͫ͌̀̚͘͜
̴̅̃ͧ̀̽ͮͧ̃̌̊͌͟͠͏̱͎̪̹̪͙͓͈͖̟"̡̤̣̤̠̣̣͖̥ͭ̉ͮ͆̒̂̋̌̋ͮ̽ͥ̈́̓͟͜
̧̗͕̞͙̼̤̳͚̲̦̫͂͛ͣ̒ͧͥ͛ͪ͒ͧ̓͌̆͢ͅ
̐̊ͯ͒͒̈̉ͩ̋ͫͯ҉̴̳̤̻͈̹̬͙̬̰̯̖̲̀
"̛͎̩͍̺̹͉̖̬͙̘̖̺̤̟͚̬̆ͯ̔̌̿ͦ̉̚̕͠
̵̨͓͇̣̠̭̫̙͖͈͎̥͕̄͌͛̐́̓ͮͨ̊̆̾ͯͩ̏̚̕̕'̄̍̿ͥ̈́ͤ͊ͨ̏́ͭ̾̚̚҉̣̼̻̮̦͙̹̟̖͍̜͚̜̘͖͇͚͙͓
̴̶̧̲̯̝͈͍̮̣̫̜̜͕͗̑͐̊͑ͬ̿̐̅̆͗͢ͅ'̸͖͔̤͖̦̄̋̂ͫ͌̀̚͘͜
̴̅̃ͧ̀̽ͮͧ̃̌̊͌͟͠͏̱͎̪̹̪͙͓͈͖̟"̡̤̣̤̠̣̣͖̥ͭ̉ͮ͆̒̂̋̌̋ͮ̽ͥ̈́̓͟͜
̧̗͕̞͙̼̤̳͚̲̦̫͂͛ͣ̒ͧͥ͛ͪ͒ͧ̓͌̆͢ͅ
̐̊ͯ͒͒̈̉ͩ̋ͫͯ҉̴̳̤̻͈̹̬͙̬̰̯̖̲̀"̛͎̩͍̺̹͉̖̬͙̘̖̺̤̟͚̬̆ͯ̔̌̿ͦ̉̚̕͠
̵̨͓͇̣̠̭̫̙͖͈͎̥͕̄͌͛̐́̓ͮͨ̊̆̾ͯͩ̏̚̕̕'̄̍̿ͥ̈́ͤ͊ͨ̏́ͭ̾̚̚҉̣̼̻̮̦͙̹̟̖͍̜͚̜̘͖͇͚͙͓
̴̶̧̲̯̝͈͍̮̣̫̜̜͕͗̑͐̊͑ͬ̿̐̅̆͗͢ͅ'̸͖͔̤͖̦̄̋̂ͫ͌̀̚͘͜
̴̅̃ͧ̀̽ͮͧ̃̌̊͌͟͠͏̱͎̪̹̪͙͓͈͖̟"̡̤̣̤̠̣̣͖̥ͭ̉ͮ͆̒̂̋̌̋ͮ̽ͥ̈́̓͟͜
̧̗͕̞͙̼̤̳͚̲̦̫͂͛ͣ̒ͧͥ͛ͪ͒ͧ̓͌̆͢ͅ
̐̊ͯ͒͒̈̉ͩ̋ͫͯ҉̴̳̤̻͈̹̬͙̬̰̯̖̲̀






Comme la dernière fois qu’elle était morte, son esprit se retrouva dans le noir le plus total, mais Nemor s’entendait toujours penser.

C’est alors qu'un facteur qui lui avait échappé, l’aigle qui planait au-dessus d’elle, ou plutôt le loup à six yeux, celui qui l’avait sauvé de sa mort la dernière fois, fit son apparition de nouveau.

L’elfe chauve.

Toute possibilité, aussi minime soit-elle que de retrouver Raditz en enfer et de conquérir ce territoire à ses côtés s’envola à cet instant précis.

C’est vrai… j’ai une dette. Quelle ironie, tsst…J’ai espéré comme une sotte quelque chose qui ne pouvait être.

L’elfe lui accorda un sourire triste. Ce dernier lui tendit la main.

Queen Nemor, je viens récupérer mon dû. Quand ton âme passera dans mon monde, tu deviendras entièrement quelqu’un d’autre. Tu ne te souviendras plus de ton passé, ni des personnes que tu connais. Tu deviendras l’un de mes serviteurs, comme le stipulait le contrat que nous avons formé il y bien longtemps.

Les yeux dénué de tout sentiments de Nemor contrastaient avec l’étrange frisson qui glissa le long de son dos. Ce Dieu était venu récupérer ce qui lui appartenait de droit. Ce n’était pas si terrible, se dit-elle.  

En faite, c’est même plutôt une très bonne chose, logiquement. “ dit-elle cette fois à haute voix. “ Je vais pouvoir recommencer une nouvelle existence sans être influencée par celle-ci. Sans me sentir si vide sans Akuma, sans Raditz. “ durant quelques secondes, elle fixa le néant d’un air penseur. Puis, relevant le menton; elle saisit avec détermination la main qui lui était tendue. “ Allons-y, Fen’harel. Je ne sais pas pourquoi mais je sens que c’était inévitable que mon destin me mène à toi depuis notre première rencontre.

L’elfe et la scientifique se dirigèrent vers une très grande porte. Une sorte de miroir géant.


C’est parce que tu fais partie de moi, Reine Nemor.


Et ils traversèrent le portail; marquant le décès de celle qui avait été Queen Nemor dans son univers d’origine, tout comme dans l’univers 7.






It doesn't hurt me
Do you want to feel how it feels?
Do you want to know, know that it doesn't hurt me?
Do you want to hear about the deal that I'm making?
You, it's you and me
And if I only could
I'd make a deal with God
And I'd get him to swap our places
 
If only I could, I'd make a deal with God to swap our places
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» Jude Celestin would not make it through to a presidential run-off!!
» Première leçon à donner [Mike Natoli]
» I'll make you wish you had a soul to sell [PV Joe]
» "You gave me hope and then you took it away. That’s enough to make anyone dangerous." ( Pv William )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Dösatz-