Le Deal du moment : -36%
PLAYMOBIL 5167 – La Maison Transportable
Voir le deal
33.93 €

Partagez
 

 La sonate d’Antlus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Minerva Sélène
Minerva Sélène
Autres Races
Féminin Age : 33
Date d'inscription : 31/07/2019
Nombre de messages : 62
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 500

Techniques
Techniques illimitées : Prescience / Léger oubli
Techniques 3/combat : Lance de la mort
Techniques 1/combat : Oubli

La sonate d’Antlus Empty
MessageSujet: La sonate d’Antlus   La sonate d’Antlus ClockLun 30 Sep 2019 - 21:26
Minerva attendait le bus de Flussheim. C’était le matin, le soleil était sur le point de se lever. Le premier bus du matin ne devrait pas tarder. Comme à son habitude, elle avait revêtit sa tenue d’exploration et son sac à dos d’exploratrice. Elle allait explorer !
Tout en attendant son bus, elle lisait le journal de la ville, le thermos de café dans l’autre main. Il n’y avait rien de bien intéressant, mis à part un encart sur les promotions de la semaine. Il y avait des petites annonces de rencontre, comme « humaine cherche alien chaud pour un jacuzzi ». Sur une des photos d’une autre page, il y avait le chat de Tako caché dans un tonneau.
Le bus arriva tout doucement. Direction la base de lancement. Même si elle devait parcourir la planète, il lui semblait plus judicieux d’aller jusqu’à la base pour avoir les premières informations, comme les cartes de certaines régions. Minerva s’assit au fond du bus. Elle était toute seule. De ce fait, la jeune femme en profita pour regarder les informations que lui avait données Monsieur le maire. Il y avait tout un tas de vieux papier dans une capsule en plus d’un porte-vue rempli d’informations sur Baelfire, l’ancienne demeure du musicien Antlus Magillus. Ce musicien mi-ange, mi-démon, qui avait joué, il y a quelques siècles, pour d’éminentes personnalités à travers les mondes. Il se reposait sur cette terre antique et mystérieuse qu’est Baelfire.
De mémoire, Minerva ne se rappelle pas être allée sur Baelfire. Pourtant, les documents la décrivaient comme une très jolie terre. Dommage, elle aurait bien voulu la visiter.
 
Le bus continuait sa route. Il y avait peu de voyageurs montant à bord. Il faut dire que le soleil levait à peine de se lever, et seuls les plus courageux prenaient les grands chemins à cette heure-ci. Minerva lut ce qu’elle put trouver à propos de la sonate ; la sonate d’Antlus était effectivement très recherchée et jamais réellement trouvée. On pensait à la base qu’elle était sur Héra, au vu du temps qu’il avait passé dessus. Mais il n’en était rien. Juste un petit morceau, que le maire avait déjà récupéré. D’ailleurs, en y regardant bien, il y avait déjà plusieurs photocopies de pages dans la capsule, il n’en manquait que quelques unes.
Mais al sonate était redoutable ; seul un virtuose pouvait en jouer. Si un simple musicien sans talent s’amusait à la jouer, il pouvait arrêter d’une manière lente et dans une douleur lancinante le cœur de ceux qui l’entendaient. Cette sonate est puissante et referme une magie bien étrange.
 
Minerva ne remarqua d’au bout de quelques heures d’inspection de documents qu’il y avait une petite note dans un coin d’une page d’informations. Une simple petite mention :
« Les derniers morceaux sont sur Terre, vous trouverez un paquet à la base de lancement pour les possibles endroits. Amitié, Monsieur le Maire »
 
La shinigami fronça les sourcils et soupira. Comme à son habitude, Monsieur le Maire la faisait un peu tourner en bourrique. Elle s’était préparée à aller dans l’espace, et elle resterait simplement sur Terre.
Tant pis.
 
Minerva entra dans la base de lancement et récupéra son colis. Elle se mit sur un banc de l’espace d’accueil, toujours assez vide. Elle posa à côté d’elle les documents sur Baelfire et regarda l’intérieur de son paquet.
Ilo Plankwist
Ilo Plankwist
Moojuu
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 04/07/2017
Nombre de messages : 117
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 900

Techniques
Techniques illimitées : Modular Size / Dragon d'eau / Vents des soins
Techniques 3/combat : Immobilisation / Electrical Storm
Techniques 1/combat : Cocoon Tree

La sonate d’Antlus Empty
MessageSujet: Re: La sonate d’Antlus   La sonate d’Antlus ClockMer 2 Oct 2019 - 23:42
Après être passé par Satan-City où il avait découvert l'horreur de la situation, le vieux mage avait décidé de prendre du recul. Son cœur était peut-être grand mais il fallait parfois ne pas avoir l'arrogance de croire que l'on pouvait chasser tout les malheurs du monde. Dans sa longue existence, Ilo avait souvent joué au héros, là où parfois personne ne lui avait rien demandé. C'était plus fort que lui, il ne pouvait pas rester de marbre face à une tragédie ou une injustice. Mais il avait prit de la sagesse et compris que tout ne dépendait pas d'une seule personne. Il voulait toujours bien faire, sans espérer quelque chose en retour, seulement pour aider autrui, mais le panda roux s'efforçait aujourd'hui de ne pas trop s'impliquer dans les événements historiques d'un peuple. Il était arrivé sur Terre depuis peu et n'en connaissait pas grand-chose, il devait laisser ce monde aux terriens, et continuer sa route. Mais toujours, il était prêt à tendre sa main, si quiconque en avait besoin.

Comme expliqué au dessus, le vieillard s'était éloigné des problèmes que rencontrait la planète. Toute la population n'était pas touchée par le drame, notamment dans les campagnes, et depuis quelques jours ils se rendait dans des lieux où la population était moins importante. Le soucis était que de cette manière il avait moins de chances de faire une rencontre intéressante. Parce qu'après tout, un voyageur et bon vivant comme lui aimait le contact avec les autres et on ne pouvait pas dire qu'il s'était vraiment lié à des gens sur la planète bleue, hormis peut-être Toriel et Gwendoline, qu'il avait rencontré l'autre fois dans la forêt. Le reste du temps il avait connu que peu de contacts mais s'il était déjà heureux d'avoir fait la connaissance des deux filles, il espérait que son voyage sur Terre ne s'arrête pas ainsi avec la tragédie en dernier souvenir.

Que faire alors pour Ilo ? Lui qui aimait se laisser guider par le Destin, allait-il trouver quelqu'un d'autre sur son chemin ? Il avait d'ailleurs commencé à prendre celui de la base de lancement, un peu résigné. Il vola jusqu'au lieu où les capsules spatiales se trouvaient. Lorsqu'il arriva il avait toujours ce sentiment étrange, comme s'il n'en avait pas suffisamment vu ici. Il s'arrêta un instant au beau milieu de la foule, à regarder tout ces gens. Quels vies, quelles aventures menaient-ils, dans cette vie si précieuse qui défilait à toute allure. Peut-être avait-il encore quelque chose à faire ici ? Le Moojuu soupira avant de trouver un banc sur lequel il prit place, continuant de regarder les gens passer. Il était partagé entre essayer de découvrir un peu plus cette planète ou à s'en aller et continuer son périple à travers l'univers. Pour faire son choix, il en appela de nouveau au Destin, et de façon assez joueuse puisqu'il sortie de sa poche une pièce d'un zénie.

"Pile, je reste. Face, j'y vais..."

Marmonna-t-il avec un petit sourire malicieux. Avec son pouce il fit décoller la pièce dont il s'était saisit... Mais il avait mal jugé la puissance de son coup et le métal s'envola avant de tomber par terre et de rouler à ses pieds. Il eut un léger rire face à sa maladresse et récupéra l'objet en restant assit, tel un vieux pépé un peu gauche. Lorsqu'il se redressa il remarqua la présence d'une jeune femme à ses côtés, à qui il fit un signe de tête lorsque son regard croisa le sien. Il allait regarder dans sa main pour avoir une réponse mais... Ses yeux se posèrent sur les documents qu'avait posé sa camarade de banc. Des papiers dont il n'avait même pas noté la présence en se relevant. Et il ne put échapper à un mot qui l'attira sur les écrits qu'il venait d'apercevoir. Baelfire. Il y avait vraiment encore des gens qui s'intéressaient à ce monde perdu ? C'était étonnant, surtout pour quelqu'un qui ne semblait n'avoir aucun lien avec la planète des Moojuus, qui avait connue une bien pire tragédie que celle qu'avait connue la Terre.

"Oh, vous vous intéressez à Baelfire ?"

Demanda-t-il sur un ton amical teinté de surprise. C'était un sujet intéressant pour commencer une conversation avec une inconnue. Mais au fait, de quelle côté la pièce était tombée ? Ilo n'avait pas encore regardé, mais toute son attention se portait désormais sur cette qu'il semblait porter un intérêt à son monde d'origine.
Minerva Sélène
Minerva Sélène
Autres Races
Féminin Age : 33
Date d'inscription : 31/07/2019
Nombre de messages : 62
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 500

Techniques
Techniques illimitées : Prescience / Léger oubli
Techniques 3/combat : Lance de la mort
Techniques 1/combat : Oubli

La sonate d’Antlus Empty
MessageSujet: Re: La sonate d’Antlus   La sonate d’Antlus ClockDim 6 Oct 2019 - 23:37
La jeune femme n’avait pas remarqué de suite une présence à côté d’elle ; elle était trop occupée à regarder où était l’ouverture de son paquet. D’ailleurs, l’ouverture facile avait été scotchée, sûrement par précaution que la boîte ne s’ouvre trop facilement.
 
Ce n’est qu’en entendant « Baelfire » qu’elle leva les yeux et regarda en direction de la voix. Elle regarda, à la limite de l’impolitesse, le panda roux qui venait de parler. Non pas qu’elle soit étonnée de voir un panda roux parler, mais le regarder lui a rappelé un souvenir de son ancienne vie où elle avait été vendue à un homme-poulpe qui voulait la ventouser jusqu’à ce qu’elle suffoque assez pour passer violette. Elle tenta de se rappeler comment elle s’en était sortie…
… et retourna à la réalité, quand elle remarqua qu’elle fixait intensément la truffe de l’inconnu. Pourtant, il n’avait vraiment rien à voir avec l’homme poulpe. Ah si, la couleur.
« Veuillez m’excuser, je me suis perdue dans mes pensées, bafouilla-t-elle. Oh, vous savez, il faut s’intéresser à tout dans la vie, même à ce qui n’existe plus… Surtout à ce qui n’existe plus ! C’est le plus passionnant. » reprit-elle, d’un air beaucoup plus assuré.
 
D’ailleurs, elle aurait peut-être dû jouer la surprise, de voir un panda roux, ou non. Elle avait croisé tellement de gens différents au cours de ses multiples vies qu’il lui était impossible de savoir quand jouer la carte de la surprise ou non au niveau des espèces différentes.
 
 
Agacée par son paquet, elle excusa à nouveau son interlocuteur quelques secondes, se tourna sur le côté et arracha vigoureusement le scotch de la boîte avec ses dents. Un morceau de scotch s’était fourré entre ses dents. En enlevant le morceau de scotch, Minerva se demande si cet inconnu est un connaisseur en anciennes cultures ou juste un dragueur lourd sur pattes.
Elle se retourna et fit face à son interlocuteur, tout en ouvrant sa boîte, d’une façon nette et précise qui lui donnaient un air de professionnelle de la découpe et de l’ouverture de boîte.
 
« Vous êtes passionné d’histoire, mon cher… ? » fit-elle en plongeant la main dans la boîte sans quitter l’inconnu des yeux.
 
A l’intérieur de la boîte, elle sentait une plus petite boîte, des papiers, une sorte de capsule ou de boîte arrondie, un sachet plastique qui semblait contenir de la nourriture ou quelque chose s’en approchant et quelques petites boules dures. Elle sortie les petites boules et remarqua qu’il s’agissait simplement de bonbons à la menthe sphériques comme on en laisse en libre-service aux restaurants après l’addition. Elle proposa une de ces douceurs au panda en face d’elle.
Ilo Plankwist
Ilo Plankwist
Moojuu
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 04/07/2017
Nombre de messages : 117
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 900

Techniques
Techniques illimitées : Modular Size / Dragon d'eau / Vents des soins
Techniques 3/combat : Immobilisation / Electrical Storm
Techniques 1/combat : Cocoon Tree

La sonate d’Antlus Empty
MessageSujet: Re: La sonate d’Antlus   La sonate d’Antlus ClockLun 7 Oct 2019 - 23:57
La surprise était peut-être pour elle de se retrouver nez-à-nez avec un panda roux à taille humaine, mais pour lui c'était plutôt d'entendre, ou plutôt de lire le mot Baelfire. En fait ce n'était pas si improbable de faire face à ce mot, des chercheurs, des historiens devaient sans doute encore s'intéresser à son monde d'origine aujourd'hui mais ils devaient être peu nombreux tant cette planète semblait être légendaire, au point même que certains doutaient qu'elle ait réellement existé. Pourtant, les descendants des Moojuus étaient bien là, une poignée éparpillée dans l'univers et dont il était l'un des représentants. Il devait être le seul encore en vie à avoir vécu là-bas. Et oui, malgré sa mine d'animal tout mignon il était un vieillard qui avait dépassé le millénaire. Chose qui paraissait incroyable, même pour un Moojuu, et qui était pourtant bien vrai.

La jeune femme sembla le fixer quelques instants, comme si quelque chose lui traversait l’esprit, alors qu'elle était encombrée avec son carton au contenu inconnu. Elle s'excusa et les mots qui suivirent firent sourire l'animal. Il aimait déjà sa façon de penser. Elle devait être une de ces historiens où de ces enquêteurs du passé. Logique lorsqu'on s'intéressait à Baelfire. Quelle coïncidence tout de même, qu'il trouve sur son chemin quelqu'un faisant des recherches sur son peuple. Ce n'était pas si courant.

"Je ne peux qu'être d'accord avec cette affirmation !" Il la regarda galérer avec son carton. "Besoin d'aide ?"

Finalement elle semblait se débrouiller. Mais qu'est-ce qu'il y avait dans ce carton de si intéressant ? Sans le vouloir il s'était laissé happé par la curiosité qui l'amenait à s'interroger sur le contenu de la boîte. Tout à coup il semblerait qu'elle soit devenue une préoccupation pour lui aussi, qui était comme un gamin attendant d'ouvrir un cadeau de Noël, ou presque. Les « jouets » ne seraient de toute façon pas pour lui mais il avait quand même envie de savoir, peut-être que ce qu'ils allaient découvrir à l'intérieur allait être à l'origine d'une expression forte de la part de la jeune femme ? Elle le questionna et il lui répondit sobrement en l'observant martyriser le carton. Ses oreilles bougeaient au moindre bruit qu'elle faisait.

"L'histoire ? Bien sûr que ça m'intéresse. C'est quelque chose qui semble aussi avoir gagné votre intérêt. Il n'est pas courant de rencontrer des gens se penchant sur le cas de Baelfire de nos jours, j'en déduis que tout ça vous passionne grandement aussi. Parce que pour déterrer des informations de cette planète, il faut avoir beaucoup de courage..."

Avait-il dit en souriant. Ilo s'arrêta cependant, son odorat de Moojuu avait repéré de la nourriture. On ne pouvait pas le leurrer sur ça. Avec son ouïe il essayait d'imaginer ce qu'il pouvait y avoir à l'intérieur et finalement elle sortie des petits bonbons à la menthe... Quelle proposa au vieux mage.

"Oh merci !"

Fit-il avant de prendre le bonbon et le renifler pendant quelques secondes. Il ne refusait jamais un présent, quel qu'il soit, à moins de sentir un coup fourré mais elle ne semblait pas être ce genre de personne à vous offrir une pomme empoisonnée.

"Mmmh ne me dites pas que ce carton est rempli de friandises ? Je ne pensais pas avoir devant moi une chercheuse de gourmandises !" Plaisanta-t-il après avoir mit le bonbon dans sa bouche et commencer à le croquer.
Minerva Sélène
Minerva Sélène
Autres Races
Féminin Age : 33
Date d'inscription : 31/07/2019
Nombre de messages : 62
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 500

Techniques
Techniques illimitées : Prescience / Léger oubli
Techniques 3/combat : Lance de la mort
Techniques 1/combat : Oubli

La sonate d’Antlus Empty
MessageSujet: Re: La sonate d’Antlus   La sonate d’Antlus ClockMer 30 Oct 2019 - 23:57
L’attitude intéressée de cet étranger avait piqué l’intérêt de Minerva. Elle se prit au jeu des questions et réponses. En même temps que le panda roux mangeait le bonbon avec ferveur, elle réfléchit s’il était digne de confiance. Il ne semblait pas être belliqueux.
 
« De rien. Il y en a encore d’autres si vous en voulez. Je serai ravie de partager quelques bonbons avec un passionné d’histoire ! »
Minerva minauda une petite moue.
 
« Oh je ne suis pas que chercheuse de bonbons, je suis chercheuse de bonnes soupes également ! »
Elle rit discrètement avant de se présenter.
« Minerva Sélène, mais appelez-moi Erva. Je suis chercheuse en histoire et aventurière des tréfonds. Et vous êtes ? »
 
Minerva se disait que peut-être il savait quelque chose sur Baelfire. Généralement, ce genre de nom n’évoque rien à qui que ce soit. Elle riait intérieurement à l’idée saugrenue qu’il pourrait venir de là-bas. Mais tout le monde savait qu’il n’y avait plus personne de cette planète. Il fallait qu’elle se reprenne : elle regarda furtivement le contenu de sa boîte.
Sur les papiers, diverses cartes étaient affichées, avec des informations. Elle n’avait regardé qu’une ou deux secondes, mais elle comprit vite que c’étaient les lieux probables où se trouvait la sonate. La boîte était carrée, la capsule n’indiquait rien.
 
De ce qu’elle avait lu auparavant, Antlus aimait laisser sa sonate à des endroits qui ressemblaient à Baelfire. C’est pour ça qu’elle avait autant de données que Baelfire. Les lieux, l’environnement, la population… Mais quelque chose l’intriguait ; rien ne ressemblait à Baelfire sur Terre. A moins d’aller dans des endroits très reculées… Il faudra qu’elle vérifie les papiers que monsieur le Maire lui a laissé.
En tout cas, elle semblait sûre ; si cette personne lui semble utile, elle n’hésitera pas à soutirer des informations.
Ilo Plankwist
Ilo Plankwist
Moojuu
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 04/07/2017
Nombre de messages : 117
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 900

Techniques
Techniques illimitées : Modular Size / Dragon d'eau / Vents des soins
Techniques 3/combat : Immobilisation / Electrical Storm
Techniques 1/combat : Cocoon Tree

La sonate d’Antlus Empty
MessageSujet: Re: La sonate d’Antlus   La sonate d’Antlus ClockLun 4 Nov 2019 - 22:30
La curiosité du Moojuu pouvait peut-être surprendre, mais pour lui c'était naturel, c'était l'un de ses traits de caractère, à vouloir toujours explorer ce qu'il ignorait à l'aide de ces torches très utiles que pouvaient être les questions. Bien sûr il n'était pas sans gênes et évitait d'interroger sur des sujets trop personnels, surtout quand il voyait que ça pouvait être embarrassant. Mais faire la conversation n'était pour lui pas juste une façon de passer le temps à parler de la pluie et du beau temps, ni une forme de politesse, mais bien une occasion à ne pas manquer de découvrir l'inconnu, qui prenait en l’occurrence la forme des différents personnages qu'il pouvait rencontrer sur sa route. L'histoire en général mais aussi celle des gens avec qui il faisait connaissance le fascinait. Chacun avait ses propres expériences, ses propres idéaux, et cela représentait des récits infinis et passionnants pour lui.

Il était bien sûr ravi de grignoter des petits bonbons, celle qui lui en avait offert proposa même de l'en donner davantage. C'était très généreux de sa part. Cette rencontre débutait bien et ne pouvait que continuer à être intéressante et amicale de cette façon.

"Oh merci ! C'est vraiment gentil de partager avec un inconnu ! " Il se gratta la tête avant de poursuivre. Puisqu'elle s'était présentée il était normal de le faire aussi, mais de toute manière il avait prévu de le faire. "Je me nomme Ilo Plankwist, et... Comme mon apparence peut le laisser supposer, je suis bel et bien un Moojuu. Un Moojuu de type panda roux pour être précis. Quant à mon activité principale ? Oh, et bien je dirais que je suis un simple voyageur, comme bon nombre de mes congénères j'ai appris à voyager dans l'univers. Je suis également un mage, je pratique la magie pendant mes heures perdues héhé ! "

Il hésita à en dire plus, notamment sur le fait qu'il avait lui-même vécu sur Baelfire. Ce n'était pas qu'il en avait honte, loin de là. Bien que les conditions de son départ de sa planète d'origine n'étaient pas glorieuse, il était prêt à révéler avoir vécu sur la planète verte, mais il se disait que personne ne le croirait et qu'il passerait peut-être pour un menteur qui essaye simplement d'attirer la lumière sur lui. Ainsi, se présenter en avouant être de Baelfire ne lui paru pas spécialement opportun à cet instant et il préféra attendre un peu avant d'en dire plus. Toutefois, sa présentation ne s'arrêta pas là.

"Curieuse coïncidence que de rencontrer un représentant des Moojuus, alors même que vous  cherchez des informations sur Baelfire, n'est-ce pas ? Eh bien, je crois effectivement pouvoir répondre à certaines de vos interrogations, je suis le sujet idéal pour ça, héhé ! "

Penser qu'il s'agissait bel et bien d'un Moojuu était sensé, bien qu'ils étaient peu nombreux. On pouvait parfois en rencontrer, mais il s'agissait de leurs descendants. Cependant Ilo était bien le seul survivant de la catastrophe, du moins à sa connaissance. Il n'avait jamais rencontré de ses semblables venant directement du monde d'origine. Ni même de Polymorphes ou de Druides d'ailleurs. Cela faisait de lui quelqu'un d'unique mais il préférait toujours rester discret, par humilité. Il regarda à nouveau la boîte qu'elle avait entre les mains et la questionna à son tour.

"Alors ? Bonne nouvelles ? Je l'espère en tout cas. En principe quand on reçoit de gros colis ça fait plaisir. Enfin... Vous imaginez bien qu'en tant que nomade je n'ai pas d'adresse héhé. "

Il se doutait que le colis ne comportait pas que des bonbons mais il ne voulait pas forcer en y allant franchement alors il l'interrogea plus subtilement espérant en savoir plus. Les gens comme elle étaient souvent à la recherches de réponses, et il espérait pouvoir lui en donner.
Minerva Sélène
Minerva Sélène
Autres Races
Féminin Age : 33
Date d'inscription : 31/07/2019
Nombre de messages : 62
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 500

Techniques
Techniques illimitées : Prescience / Léger oubli
Techniques 3/combat : Lance de la mort
Techniques 1/combat : Oubli

La sonate d’Antlus Empty
MessageSujet: Re: La sonate d’Antlus   La sonate d’Antlus ClockLun 11 Nov 2019 - 23:20
La femme haussa un sourcil lorsqu’elle l’entendit se présenter. Elle ne pensait pas rencontrer de Moojuus un jour, et de ce fait elle n’en fut que plus ravie. Tout se bousculait dans sa tête. Les informations stockées dans son cerveau délifaient telles des données d’ordinateur.
 
Minerva passa en revue les pours et les contres de dévoiler plus à ce nouvel inconnu. Le fait qu’il soit un Moojuu était une bonne opportunité. Il n’avait pas l’air menaçant, au contraire, il avait une aura très apaisante et positive. Si c’était un bandit ou un receleur, il était très doué pour cacher une quelconque énergie négative.
De plus, elle connaissait la plupart des aventuriers dans son genre, mais lui était inconnu au bataillon. Il n’était donc pour Minerva qu’un passant, une rencontre du fruit du hasard, qu’un coupe-gorge. Elle devait rester sur ses gardes, mais elle ne pouvait espérer mieux pour améliorer ses pistes. Si jamais cet Ilo se trouvait être un malfrat, elle lui ferait simplement oublier son existence !
 
Si toutes ces informations recoupées ensemble pouvaient paraître être une éternité à être regroupées, il ne s’était en fait passé qu’une à deux secondes. Minerva réfléchissait vite dans ce genre de cas.
 
« Et bien, je ne m’attendais pas du tout à trouver un Moojuu ici, surtout sur ces nouvelles terres désolées. Je me demande bien ce que vous venez faire ici ! Enfin, ce n’est pas ma préoccupation première. » dit-elle en riant.
 
Elle regroupa les fiches à côté d’elle et les mit sous son petit colis. La shinigami se redressa.
 
« C’est un colis plein de surprise… » lâcha-t-elle en faisant un clin d’œil ravageur. « Mais, monsieur Plankwist, si vous êtes un voyageur sans adresse, permettez-moi de vous offrir au moins un petit déjeuner pour discuter de votre terre de jadis. Je serai ravie de discuter avec vous sur cette contrée inconnue, je pourrais même vous parler un peu plus sur ma petite boîte qui vous intrigue autant. »
 
Minerva se leva en direction de la cafétéria en faisant signe au Moojuu de la rejoindre.
A l’intérieur, la cafétéria était une pièce assez simple, avec un comptoir, la vitrine des mets, des tables, des chaises et une baie vitrée donnant sur la ville désolée non loin. La chercheuse s’apprêta sur une table près de cette baie vitrée, à l’abri des regards. Elle posa ses affaires sur la table en attendant le serveur et Ilo.
Ilo Plankwist
Ilo Plankwist
Moojuu
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 04/07/2017
Nombre de messages : 117
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 900

Techniques
Techniques illimitées : Modular Size / Dragon d'eau / Vents des soins
Techniques 3/combat : Immobilisation / Electrical Storm
Techniques 1/combat : Cocoon Tree

La sonate d’Antlus Empty
MessageSujet: Re: La sonate d’Antlus   La sonate d’Antlus ClockJeu 14 Nov 2019 - 23:50
Elle fut surprise, mais qui ne le serait pas ? Le mage avait rencontré peu de personnes dans sa longue vie qui cherchaient à en savoir plus sur les Moojuus. Puisqu'elle s'intéressait à cette race légendaire il était normal qu'elle soit surprise de rencontrer l'un de ces représentants de façon aussi inattendue. Une petite communauté des siens vivaient sur Terre de ce qu'avait pu apprendre Ilo de Claire, mais il n'en avait pas rencontré. Rien que sur une planète il était difficile de retrouver une seule personne, alors sur l'univers entier c'était encore plus difficile. Mais le Destin avait permis à Minerva de tomber nez à nez, ou plutôt nez à museau, sur Ilo. Il semblerait que l'Histoire veuille s'écrire avec ce duo, au moins pour un temps.

La jeune femme s'avoua étonnée de voir l'une des fameuses boules de poils devant elle mais sa réaction resta modérée malgré tout. Le vieillard se demandait quelle sensation cela pouvait provoquer. Quant à la Shinigami, elle s'interrogea oralement aussi sur la raison de sa présence ici, ce à quoi il décida de répondre.

"Ma présence ici n'a rien d'extraordinaire. C'est quelqu'un que j'ai rencontré sur la planète Magma, où j'étais de passage, qui m'a indiqué la Terre. Je n'étais jamais venu ici auparavant et elle m'a fortement conseillé de faire un tour sur cette planète bleue. A ce qu'il paraît il y aurait d'autres Moojuus ici alors j'étais curieux... Mais je n'ai rencontré aucun de mes semblables jusqu'ici. Bien sûr le simple fait d'explorer un nouveau monde m'attirait beaucoup. Je suis un voyageur après tout, héhé !"

Réponse simple et honnête. Ilo n'avait rien à cacher et ça ne le dérangeait pas d'en dire davantage sur lui et ses intentions. Malgré l'annonce étonnante qu'il lui avait faite elle sembla le croire, ce qui le rassura un peu. Il aurait été difficile de continuer la discussion avec quelqu'un de suspicieux et peu ouvert à la possibilité que l'improbable se produise. Oh, il n'était pas non plus sûr qu'elle l'ait cru sur paroles, elle avait peut-être des doutes, et si c'était le cas elle allait certainement essayer de le questionner. Mais de toute façon puisqu'elle s'intéressait aux Moojuus il avait assurément attisé sa curiosité en lui révélant ses origines, sinon ça voudrait dire que c'était elle qui n'avait pas dit toute la vérité... Et comme Ilo s'y attendait, croyant toujours en la bonté d'autrui, elle lui proposa de discuter un peu plus tout les deux. Elle ne manqua pas de donner un argument supplémentaire en parlant du carton, un élément qui selon elle pouvait faire pencher la balance pour qu'il accepte, ce pourquoi elle le mit en avant dans ses paroles. Mais même si la boîte l'intéressait, Ilo n'aurait pas refusé : il n'avait rien de spécial de prévu et converser avec une inconnue était toujours une idée intéressante pour lui.

"Alors c'est d'accord !"

Fit-il en levant l'indexe et en affichant un sourire, comme si l'argument de Minerva était le principal argument qui l'avait convaincu. Mais son air malicieux pouvait laisser deviner qu'il avait dit cela avec amusement. L'idée de déjeuner lui plaisait également, le panda roux étant assez gourmand. Elle se leva et, avant de l'imiter il regarda son poing, posé sur sa jambe. Celui-ci renfermait encore la pièce qu'il avait laissée tomber tout à l'heure pour savoir ce qu'il allait faire ensuite. Mais il décida de se lever à son tour et de ranger la pièce sans regarder, le résultat n'avait plus d'importance : il venait de trouver quelqu'un d'intéressant.

Ils se dirigèrent donc vers la cafétéria la plus proche et la suivit. Elle avait choisit un endroit qui leur permettrait d'être tranquilles, à l'abri des regards. Ceci renforça l'intérêt du Moojuu sur ce qu'il y avait dans le carton, car à moins d'une mise en scène poussée cela voulait dire qu'il y avait vraiment quelque chose de peu banal à l'intérieur. Cependant, plutôt que de se focaliser là-dessus, il prit les devants en prenant la parole en premier.

"Bien. Que puis-je vous raconter ? J'imagine que vous connaissez déjà toutes les légendes à nôtre propos... Même celles que moi-même j'ignore hihi hi ! Les rumeurs infondées se transforment parfois en légendes. Phénomène fascinant, vous ne trouvez pas ? Mais il y a tant à dire sur Baelfire la verdoyante ! Ses forêts magnifiques, bien plus que celles de la Terre, sans vouloir leur faire injure. En bon Moojuu, j'aime la nature !"

Il la laissa commencer à l'interroger, trouvant cela plus intéressant et en étant aussi un bon gentleman. En attendant que le serveur arrive elle aurait sans doute déjà le temps de lui poser une ou deux questions, et le vieillard se ferait un plaisir d'y répondre.
Minerva Sélène
Minerva Sélène
Autres Races
Féminin Age : 33
Date d'inscription : 31/07/2019
Nombre de messages : 62
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 500

Techniques
Techniques illimitées : Prescience / Léger oubli
Techniques 3/combat : Lance de la mort
Techniques 1/combat : Oubli

La sonate d’Antlus Empty
MessageSujet: Re: La sonate d’Antlus   La sonate d’Antlus ClockMar 18 Fév 2020 - 0:48
Minerva remonta ses lunettes invisibles. Ou peut-être se grattait-elle le nez. Sa décision était prise.
 
« Ecoutez, mon cher Plankwist, je ne vais pas tergiverser. Je suis à la recherche d’une colonie perdue, ou d’un lieu de ruine concernant les Moojuus sur Terre ; A vrai dire, je suis à la recherche d’un objet qu’aurait laissé un habitant non Moojuu dans une de ces colonies. »
 
Elle posa ses papiers sur la table en évidence.
 
« D’après les données recoupées, il paraît qu’une petite partie de votre peuple vit soit dans les forêts, soit dans les montagnes. Or, je ne peux affirmer qu’ils existent réellement, car ils seraient « enterrés ».  Comme une ville souterraine ou quelque chose de ce genre, pour vivre en complète autarcie. Mes informations s’arrêtent ici, malheureusement. J’ai vu de fausses informations par rapport au lac gelé, mais cela m’étonnerait sérieusement. »
 
Minerva fit une pause et réfléchit. Le serveur arrive et elle commanda un grand café à la noisette et attendit la réponse de son peut-être futur compagnon de route.
 
« Pour être tout à fait franche, je fais cela pour l’argent en partie, mais surtout pour un ami. Si vous vous avérez capable de m’aider, je pourrai vous donner une moitié de la récompense. Je ne suis pas avare dessus. »
 
La chercheuse réfléchit de nouveau et regarda la carte de la terre. Elle avait vu des zones vastes et étendues entre les montagnes et les forêts, elle ne savait pas si cela était une bonne piste, ou si elle devait se limiter aux forêts et aux montagnes.
Mais elle avait entouré une forêt un peu loin de la civilisation ainsi qu’une autre montagne bien plus loin, très difficile à emprunter et donc peu d’exploration aux alentours.
Ilo Plankwist
Ilo Plankwist
Moojuu
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 04/07/2017
Nombre de messages : 117
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 900

Techniques
Techniques illimitées : Modular Size / Dragon d'eau / Vents des soins
Techniques 3/combat : Immobilisation / Electrical Storm
Techniques 1/combat : Cocoon Tree

La sonate d’Antlus Empty
MessageSujet: Re: La sonate d’Antlus   La sonate d’Antlus ClockMar 17 Mar 2020 - 22:22
Alors qu'ils étaient allés se poser dans un endroit pour déjeuner, Minerva décida de rentrer dans le vif du sujet. Ilo, lui, gardait une position en retrait, il n'était pas celui qui avait besoin de quelque chose, et se contentait de vivre ce moment, de trouver cette opportunité qui égayerait sa journée. La jeune femme qu'il venait de rencontrer pouvait l'y aidé. Elle avait parlé de son peuple, ses descendants, et ça l'intéressait forcément.

"Un objet ?"

Demanda-t-il, curieux, alors qu'il continuait d'écouter les paroles de la chercheuse. Elle aussi restait malgré tout mystérieuse et c'était l'une des raisons pour lesquelles elle l'intriguait. Après l'avoir laissée parler il reprit la parole afin de donner quelques précisions et son point de vue.

"Nous autres Moojuus avons l'habitude de vivre dans les montagnes ou les grandes forêts verdoyantes, oui. Nous avons l'habitude de nous installer dans ce type d'environnement. Toutefois, notre peuple est parti en nomade depuis des centaines d'années et notre capacité d'adaptation est assez importante. Je ne serais pas étonné de trouver certains de mes semblables dans des endroits totalement différents. Ceci dit, il me semble logique que nous cherchions avant tout à nous établir en forêt ou bien en montagne. Quant au Lac Gelé, bien que nous savons nous adapter, je ne pense pas que ce soit le type de lieu très fréquenté."

Minerva avoua ensuite qu'elle faisait tout cela pour l'argent, une raison qui prouvait le côté terre à terre de la jeune femme. Mais c'était compréhensible, après tout, les gens ne font pas tous les choses uniquement par passion et curiosité. Il y avait toutefois une autre raison, qui resta un peu mystérieuse. Peut-être voulait-elle garder cela pour elle ? Ilo préféra ne pas demander pour l'instant. En attendant elle proposa de partager la récompense, le vieillard eut alors un rictus.

"Partager la récompense ? Hm, et bien je vous propose que l'on voit ça ensuite. Je vous donnerais alors mon prix, si ça vous convient ? Nous pourrons toujours négocier haha ! Vous pouvez m'en dire plus sur cet objet ?"

Il resta mystérieux et attendit une réponse, avant de reprendre.

"Je suis en tout cas partant pour une petite expédition en pleine nature. Nous devrions commencer par la forêt, vous connaissez probablement mieux la Terre que moi, je me trompe ?"
Minerva Sélène
Minerva Sélène
Autres Races
Féminin Age : 33
Date d'inscription : 31/07/2019
Nombre de messages : 62
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 500

Techniques
Techniques illimitées : Prescience / Léger oubli
Techniques 3/combat : Lance de la mort
Techniques 1/combat : Oubli

La sonate d’Antlus Empty
MessageSujet: Re: La sonate d’Antlus   La sonate d’Antlus ClockMer 18 Mar 2020 - 23:59
Minerva sourit.
 
« Vous me plaisez monsieur Plankwist. Négocions à la fin ! L’objet que je recherche est une partie de sonate. Elle aurait été réalisée par Antlus Magillus, qui aurait vécu il y a quelques milliers d’années sur votre défunte planète-mère. Antlus était un musicien et il aurait réalisé une belle musique capable d’apaiser les cœurs et de redonner le sourire aux personnes tristes. Un ami voudrait réunir les parties perdues pour aider sa population en ces temps compliqués. »
 
Elle fit une pause puis reprit.
 
« La dernière partie se trouverait sur la Terre. De ce fait, je vous posais des questions sur des endroits où pourraient se trouver vos comparses itinérants, pour ainsi trouver ce dernier bout de papier. Il me semble plus que logique que les Moojuus soient en possession de cette dernière partie. »
 
Le serveur revint pour donner les repas. Minerva prit un malin plaisir à regarder ce qu’ils avaient commandé et montra à Ilo qu’elle serait prête à manger et boire en sa compagnie, pour ensuite, s’il le voudrait bien, « passer aux choses sérieuses », se disait-elle.
 
« si vous êtes amateur d’expédition, nous pourrions nous déplacer dans une forêt un peu reculée de toute civilisation à l’est. »
 
Minerva leva son verre et entreprit de manger.
Ilo Plankwist
Ilo Plankwist
Moojuu
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 04/07/2017
Nombre de messages : 117
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 900

Techniques
Techniques illimitées : Modular Size / Dragon d'eau / Vents des soins
Techniques 3/combat : Immobilisation / Electrical Storm
Techniques 1/combat : Cocoon Tree

La sonate d’Antlus Empty
MessageSujet: Re: La sonate d’Antlus   La sonate d’Antlus ClockVen 20 Mar 2020 - 18:28
C'était en gardant une part de mystère que le vieux Moojuu avait répondu à la proposition de la jeune femme, ne voulant pas se prononcer pour le moment au sujet de la récompense. Les raisons de ce choix restèrent inconnus mais le petit sourire malicieux du panda roux laissait à penser qu'il avait une idée derrière la tête. Ilo aimait l'aventure et l'idée de faire une expédition en forêt était déjà un bon argument pour lui et sa curiosité.

"Oh vous pouvez m'appeler tout simplement Ilo, vous savez."

Plaça-t-il entre quelques uns de ses mots alors qu'elle avait reprit la parole. Minerva avait entamé une description de l'objet en question et s'étala aussi un peu sur son histoire. Celle-ci était intrigante. Il était bien possible que des objets Moojuus aient traversé les âges mais il était étonnant d'en voir atterrir un ici, sur Terre. C'était tellement rare de trouver des vestiges de ce qu'avait été Baelfire. Il s'agissait là d'une sonate. Ils avaient donc affaire à un musicien. Pas impossible. La musique était dans chaque culture et les Moojuus n'y échappaient pas. Ils avaient leur lot de virtuoses. Toutefois ce nom ne disait rien à Ilo, peut-être s'agissait-il d'un Moojuu d'un autre clan que le sien ? C'était fort probable et dans tout les cas ça rendait cette future expédition encore plus intéressante.

"Oui il est possible que ce soit des Moojuus qui soient en possession de cette partie de sonate... Ou bien elle a été cachée dans un endroit bien secret. Mais logiquement ce sera sur un territoire connu des Moojuus, du moins ceux d'ici. Je ne sais pas où vous avez eut ces informations mais en tout cas c'est très intéressant et nous mène déjà vers des pistes héhé !"

Ils furent ensuite servit, et l'attention d'Ilo se porta inévitablement sur la nourriture. Ses yeux brillèrent d'ailleurs. Il était aussi gourmand. Le vieillard entama cependant son repas avec calme, sans pour autant se retenir de montrer sa satisfaction. Minerva quant à elle évoqua la suite des événements. Puisqu'elle avait l'air de mieux connaître la Terre c'était elle qui allait décider de la prochaine destination. La forêt était visée et elle avait déjà sa petite idée sur la question.

  "Très bien ! J'ai déjà visité une forêt sur Terre, je ne sais pas si c'est la même étant donné que je ne connais pas très bien la planète. Je propose en tout cas que nous partions une fois que nous aurons terminé ce petit repas !"

Après ces mots il se concentra sur sa bouffe et continua de manger. Une fois que tout les deux auraient terminé leur repas ils pourraient partir à l'aventure.
Minerva Sélène
Minerva Sélène
Autres Races
Féminin Age : 33
Date d'inscription : 31/07/2019
Nombre de messages : 62
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 500

Techniques
Techniques illimitées : Prescience / Léger oubli
Techniques 3/combat : Lance de la mort
Techniques 1/combat : Oubli

La sonate d’Antlus Empty
MessageSujet: Re: La sonate d’Antlus   La sonate d’Antlus ClockDim 22 Mar 2020 - 18:51
Après leur repas, Minerva s’étira et passa aux toilettes. Là-bas, elle s’interrogea un peu plus sur ce Moojuu avec qui elle allait partir en expédition. C’était assez soudain et elle avait l’habitude de mener ses enquêtes seules. D’un certain côté, cela l’arrangeait qu’Ilo soit là, parce qu’elle connaît peu les Moojuus, de l’autre elle se disait que s’il y avait un danger, elle ne pourrait pas assurer sa sécurité. Mais en même temps, à sa façon d’agir, Ilo avait l’air d’être assez grand pour comprendre les problèmes que cela pourrait impliquer.
 
Assise sur les toilettes le couvercle fermé, elle regardait son dossier. Elle se laissait un petit instant de répit avant de partir et recoupait les informations données par Ilo et ce qu’elle savait déjà. Ce qui lui paraissait étrange, c’est qu’il n’avait pas été choqué par ce nom, ou que ça n’avait l’air de ne rien lui dire. Peut-être qu’il ne le connaissait tout simplement pas, après tout ! Sa connaissance personnelle excelle celle de la plupart des personnes vivantes ici, mais tout le monde n’est pas obligé d’être comme elle. Il faut dire que de ne pas connaître beaucoup de choses sur Baelfire l’embêtait et l’amusait en même temps.
 
« Bref ! », se dit-elle.
« La forêt est située à l’Est, après les grandes montagnes rocheuses et une plaine. On peut sûrement aller jusqu’aux plaines rocheuses en bus, et après il faudra choisir un moyen de locomotion. Je peux rouler en moto mais peut-être que monsieur le panda roux ne le peut pas. Je lui demanderai sur le chemin. »
 
Minerva rangea ses papiers et décidé de faire ses petites affaires aux toilettes, se lava les mains, remis un coup de rouge à lèvres, prit son sac et ressortit des toilettes. Elle trouva rapidement Ilo près de l’entrée de la base de lancement et chercha une ligne de bus qui pourrait les conduire aux montagnes rocheuses.
La femme se dressa et regardait toutes les lignes possibles et leurs directions. Elle avait également donné à Ilo une petite mappemonde et l’endroit où ils se rendaient avec un beau chemin tracé et un joli cercle bien propre.
 
« Ah ! » murmura-t-elle.
 
La shinigami avait trouvé ce qu’elle cherchait. Sourire aux lèvres, elle expliqua à Ilo ce qu’elle avait en tête :
« Ilo, je ne sais pas si vous avez le temps et le permis, mais en tout cas on va avoir un peu de trajet. Vous voyez cette ligne de bus ? » fit-elle en montrant un panneau un peu crasseux avec des horaires très restreints.
« C’est la ligne qu’on peut emprunter en bus pour se rapprocher des montagnes rocheuses. Là-bas on devra les contourner pour arriver vers une plaine, puis continuer tout droit pour arriver dans « la forêt silencieuse », vu qu’elle s’appelle comme ça. Et dans la forêt silencieuse, il faudra qu’on essaie de la parcourir pour trouver quelques indices Moojuus ! »
 
Elle agitait la carte qu’elle avait donné à Ilo pour lui montrer le chemin à suivre.
« Ce que je veux dire, c’est qu’on va devoir attendre un peu, et j’ignore si vous avez de quoi survivre pour ces longs trajets. J’ai bien une petite cabane dans une capsule, mais si vous avez envie de manger, de boire, de quoi vous réchauffer, il va falloir faire votre inventaire ! »
 
 
 
« AAAH ! » hurla Minerva, d’un coup en se claquant les joues. « MON CAFE ! »
Mince ! Sa réserve de café avait un peu diminué, il faut en acheter, vite, viiite !
 
« Bref Ilo, allez faire vos courses si vous avez besoin, rendez-vous ici dans une heure ! »
Minerva fila à toute vitesse vers la supérette près de la base de lancement les bras en l’air. Elle courut tellement vite qu’une trace de fumée put se distinguer derrière elle. C’est bien dans ces rares moments qu’elle avait la panache pour courir !

 
Elle laissa Ilo seul avec la mappemonde, une heure devant lui et un point de rendez-vous.
 

 
Durant cette heure, Minerva entreprit de dévaliser le rayon du café, mais elle n’avait pas spécialement de place. Vint l’ultime hésitation entre prendre ce café corsé noir ou garder son café soluble d’ultime recours. Elle avait aussi pensé à prendre ces pâtisseries… Mais elle n’en mangeait pas !
 
« Mais enfin, qu’est-ce que je fais ? Ah, c’est le goût de l’aventure qui me tourne le tête… »

Elle se balançait sur les deux jambes d’avant en arrière dans le petit rayon de la supérette. La shinigami avait très hâte de commencer son expédition.
Une aubaine qu’elle avait refait ses réserves avant de partir ce matin, très tôt. Elle n’avait plus qu’à prendre quelques petites choses à grignoter pendant les pauses. Ainsi qu’un briquet et une paire de gants, au cas-où il faudrait faire quelque chose de spécial. On ne sait jamais ! Et puis des pansements.

Minerva paya à la caisse et repartit aussitôt à la base de lancement. Elle courut rapidement sur son vaisseau pour y déposer quelques affaires qu’elle avait empaqueté plus tôt. Il y avait dedans une bonne partie de ses recherches, des effets personnels, des habits… La trentenaire cacha le tout dans diverses parties de l’Alexandrie et repartit au point de rendez-vous avec le Moojuu. Elle attendit près d’un mur.
Ilo Plankwist
Ilo Plankwist
Moojuu
Masculin Age : 33
Date d'inscription : 04/07/2017
Nombre de messages : 117
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 900

Techniques
Techniques illimitées : Modular Size / Dragon d'eau / Vents des soins
Techniques 3/combat : Immobilisation / Electrical Storm
Techniques 1/combat : Cocoon Tree

La sonate d’Antlus Empty
MessageSujet: Re: La sonate d’Antlus   La sonate d’Antlus ClockMer 25 Mar 2020 - 18:10
Ils allaient désormais pouvoir partir à l'aventure, leur repas étant terminé. Minerva était allée aux toilettes tandis que le Moojuu l'attendait patiemment à l'entrée du restaurant où ils avaient mangé. En attendant il se demandait quelles drôles d'aventures ils allaient rencontrer sur le chemin. Il se rappela de la pièce qu'il avait prise avant de rencontrer la chercheuse, et la reprit pour jouer avec. Il la propulsait avec son pouce dans les airs pour ensuite la rattraper. Il n'était plus question cette-fois de laisser le hasard décider pour lui. D'ailleurs il n'avait même pas regardé ce que la pièce lui aurait indiqué de faire tout à l'heure, et se demandait quel chemin il aurait prit en la consultant.

De retour des toilettes, Minerva se rapprocha de son nouveau partenaire alors qu'il avait rangée sa pièce. La jeune femme évoqua un point important, qui n'avait jusqu'alors pas traversé l'esprit du panda roux malgré son évidence. En effet, pour se rendre en forêts ou dans les montagnes rocheuses ils auraient besoin de se déplacer et Minerva sembla penser qu'ils devraient prendre le bus ou une moto... Qu'est-ce que c'était que ça ? Ilo n'était pas de ce monde et ne savait pas ce qu'ils utilisaient comme moyens de transports mais il imagina en l'écoutant qu'il s'agissait de véhicules... Ah, oui. Il n'y avait pas pensé mais certaines personnes ne pouvaient pas flotter dans les airs comme lui pouvait le faire. En se fiant à l'énergie qu'elle dégageait, qui était un peu différente des autres terriens, il avait supposé qu'elle était capable de se déplacer ainsi. Ce n'était en réalité pas le cas et c'était bien normal. Ce qui était un pouvoir relativement commun pour un Moojuu ne l'était pas forcément pour un individu d'une autre espèce. Cette situation cocasse l'amusa et il ne s'en cacha pas, lâchant un petit rire. Il tenta toutefois de prendre les choses au sérieux.

  "Le permis de... ? Un... Bus ? Mmmh... Aurons-nous vraiment besoin de ça ?"

Les solutions données par Minerva lui sembla bien contraignantes mais pour quelqu'un qui ne pouvait pas voler c'était sûrement les moyens les plus rapides et les plus fiables. Elle demanda aussi à Ilo s'il avait de quoi survivre dans des longs trajets.

"Ne vous inquiétez pas pour ça je suis très débrouillard héhé !"

En effet, Ilo, comme bon nombre de ses semblables savaient se débrouiller si on les lâchaient dans la nature. Ils avaient comme un instinct naturel. Seuls ceux qui avaient vécus depuis leur plus jeune âge dans des milieux plus urbanisés pouvaient avoir quelques difficultés, et encore ils trouvaient rapidement de quoi s'en sortir s'ils étaient lâchés dans une expérience sauvage.

Contre toute attente Minerva le laissa à nouveau ici pour aller chercher du café, sans qu'il ne puisse avoir le temps de lui expliquer qu'il avait d'autres solutions pour se déplacer. Elle était parti en lui donnant rendez-vous ici dans une heure. Tant pis. Il allait devoir s'occuper en attendant qu'elle revienne, c'était embêtant. Toutefois cela lui donnait l'opportunité de réfléchir à comment ils allaient se déplacer jusqu'à la fameuse forêt. Par chance elle lui avait laissé la carte, ce qui lui permis de la consulter. Il décida alors de s'envoler d'ici et de commencer à faire le tour pour savoir quel chemin prendre, même s'il ne savait pas encore comment ils allaient se déplacer. Il survola une bonne partie de la zone et revint rapidement là où Minerva l'avait quitté, ayant trouvé un chemin qui les mèneraient là où ils le souhaitent. Bien sûr il ne connaissait pas très bien la planète alors n'avait pas tellement de certitudes pour la suite mais il avait déjà un début, et accompagné de Minerva, son savoir ferait le reste.

Maintenant il ne restait plus qu'à savoir comment ils allaient se déplacer. Minerva ne pouvait à priori pas voler mais le vieillard en était capable. Comment faire ? Il aurait pu aussi utiliser ses Dragons d'eau pour la transporter mais ça risquait de bien trop la secouer. Alors, il ne reste plus beaucoup de possibilités... Lorsque la jeune femme refit son apparition, Ilo, tout sourire s'adressa à elle.

"Ah vous voilà ! Vous êtes parti un peu précipitamment et je n'ai pas pu vous le dire mais... Nous pouvons faire autrement que de prendre ces bus dont vous parlez. Comme vous le savez sans doute, nous autres Moojuus possédons des pouvoirs spéciaux. Et sans vouloir me vanter j'ai pas mal voyagé et appris beaucoup de sorts différents. Je peux donc voler ! Et je peux également vous transporter. Comment me direz-vous ? Eh bien... Comme ça..."

Soudain Ilo s'allongea, son corps tout entier prenait de l'épaisseur, non, en fait il grandissait tout simplement. Lorsqu'il eut terminé il faisait bien 8 mètres de haut. Un géant. Et encore il pouvait faire plus... Il pouvait même rétrécir de façon assez incroyable. Le panda roux reprit sa forme initiale et s'adressa à Minerva.

"Hmmm... J'espère ne pas vous avoir effrayée. Je peux aussi rapetisser: je contrôle totalement ma taille. Alors, vous voyez ? Je pourrais vous emporter sur mon dos ou sur mes épaules et vous n'aurez qu'à me guider ! Ce sera plus rapide, et moins cher héhé. Que dites-vous de ça ? Si vous êtes partante nous n'avons qu'à y aller dès à présent."

Ilo l'avait sans doute surprise mais il espérait ne pas lui avoir fait peur. Ce serait embêtant aussi si elle avait le mal de l'air ou quelque chose comme ça. Mais si elle avait l'amour de l'aventure ça ne devait pas trop l'effrayer, en plus le dos du vieillard était plutôt confortable, et le sien n'était pas encore en compote !
Minerva Sélène
Minerva Sélène
Autres Races
Féminin Age : 33
Date d'inscription : 31/07/2019
Nombre de messages : 62
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 500

Techniques
Techniques illimitées : Prescience / Léger oubli
Techniques 3/combat : Lance de la mort
Techniques 1/combat : Oubli

La sonate d’Antlus Empty
MessageSujet: Re: La sonate d’Antlus   La sonate d’Antlus ClockJeu 26 Mar 2020 - 0:58
A la vue du Moojuu qui grandissait devant elle, la Shinigami se pétrifia.
Non pas de peur, car elle en avait vu, des choses, mais juste par choc. Le Moojuu, cette homme grosse peluche, venait de grandir de huit fois sa taille !
 
« … Inc…. Incroyable ! » se dit-elle en n’osant bouger.
 
Elle écouta Ilo sagement, toujours droite comme un I. Il pouvait donc voler et grandir ou rétrécir à sa guise. Minerva était stupéfaite de tels pouvoirs en action, qu’elle avait rarement vus. C’est vrai ! Elle avait tellement l’habitude de se fondre dans le décor, parmi les humains, qu’elle avait oublié que chaque espèce avait sa particularité. Même elle avait des pouvoirs, mais elle n’osait pas les montrer aussi facilement qu’Ilo. Et ce justement parce qu’elle veut se faire oublier et se faire passer pour une humaine lambda, qu’on ne soupçonnerait pas.
La Terre l’avait accueillie comme une humaine, d’ailleurs sur toutes ses pièces d’identité, elle était marquée comme étant humaine. Elle avait appris par le passé et à ses dépens qu’il était parfois mieux de mentir sur son origine et son identité pour vivre tranquillement. Surtout pour découvrir tous les secrets de l’univers ! Il faut vivre un peu caché pour ne pas qu’on vienne vous voler toutes vos recherches.
 
Minerva sombra dans ses pensées. Elle devait avoir l’air d’être effrayée par le Moojuu. La shinigami s’imagina un grand Ilo avec elle sur son épaule, partants à l’aventure… terrassant la horde d’ennemis, Ilo ouvrant la gueule et jetant un rayon laser à son commandement...
Ils s’envoleraient ensuite vers l’infini de l’univers !!
La sonate d’Antlus Minerv10

 
La femme sortit de ses pensées et regarda Ilo, les yeux remplis d’étoiles et d’admiration. Elle porta ses mains en poing à son menton, lui donnant un air très mignon.
 
« Mais c’est for-mi-daaaaa-ble ! » s’écria-t-elle, toute joyeuse.
« Vous êtes incroyable, Ilo ! Fantastique ! Apprenez-moi tout ça ! Je vous écouterai pour comprendre toute la mécanique derrière cette magie qui m’est inconnue ! »
Elle prit une mine plus sérieuse.
« Je dois savoir. » dit-elle en se rapprochant dangereusement du visage d’Ilo, la mine sérieuse et terne.
 

Son besoin de savoir instantané dépassait presque la mission qu’elle devait accomplir avec Ilo. Comment cette magie fonctionnait-elle ? Etait-elle différente de celles qu’elle connaissait ? Peut-être elle aussi l’apprendre ? A quel point pourrait-il grandir ? Déplacerait-il une planète en grossissant ?
Et voler ? Comment vole-t-il ? Peut-être voler ? Est-ce que son poil est doux ? Est-ce qu’il sent les friandises ?
Elle avait tellement de questions à lui poser !


« HEM ! » toussa-t-elle en s’éloignant.
« Ecoutez, dans ce cas, faisons comme vous le proposez. Pas de bus ni de moto, mais je veux bien voyager de façon plus rapide ! Nous gagnerons un temps précieux et nous pourrons peut-être découvrir des gens de votre patrie ! Allons-y, Ilo ! »
Contenu sponsorisé

La sonate d’Antlus Empty
MessageSujet: Re: La sonate d’Antlus   La sonate d’Antlus Clock
 
La sonate d’Antlus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre-