Partagez
 

 Retour.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Roi Cold
Roi Cold
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 24/10/2017
Nombre de messages : 94

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la Mort/ Kosengan/ Nova Strike
Techniques 3/combat : Boule de la Mort / Vague de la Mort
Techniques 1/combat : Le Regard Royal

Retour. Empty
MessageSujet: Retour.   Retour. ClockLun 12 Aoû 2019 - 16:40
En vol stationnaire à quelques dizaines de mètres de la plus haute tour du palais. Le Blizzard continuait sa lente rotation sur lui-même. Visible des quatre coins de la ville, ses projecteurs balayant au hasard les rues. Ils ne cherchaient aucune personne en particulier, mais simplement à rappeler sans cesse la présence incontestable et inévitable de l’Empire régnant désormais sur la planète Freezer. La planète Freezer. Un lieu où le propriétaire du vaisseau n’avait pas eu l’occasion de se rendre depuis quelques temps. Ayant servie pendant bien trop longtemps de repaire pour Majin Végéta et ses serviteurs.

Un affront à toute une lignée de Démon du Froid ayant mené leurs lignes jusqu’à lui.
Artic Cold. Père de Cooler et Freezer Cold.
Mais l’affront avait cessé et de manière aussi surprenante qu’inattendue. Il s’était déjà imaginé, emmenant ses hommes au combat pour reprendre la capital. Vaincre ses nombreux ennemies et lentement leurs faire rendre leurs derniers souffles. Mais le destin en avait décidé autrement, lui servant la planète sur un plateau. Laissant ses forces libre d’occuper la planète sans que le sang ne soit versé.

« Votre fils est tout de même un peu… Brutal non ? »

Ah oui… Correction : Sans que TROP de sang ne soit versé.
Artic Cold regarda son homme de main, Grilno. Chef du Commando Cold. Tous les deux avaient observé en direct cette petite cérémonie de reprise que Freezer avait organisé. Et Artic devait admettre que l’imagination de son fils était particulièrement admirable. Peut-être un poil trop efficace par moment. Mais cela ne servait aucunement à juger trop vite. Seul le temps dira si l’impact de l’événement suffira à réduire à néant les éventuels esprits résistants à l’occupation.
« Brutal peut-être. Mais cela est nécessaire quand il s’agit de faire un exemple. Ne pense tu pas ?
- O… Oui Seigneur bien entendu. Je ne cherchait pas à critiquer votre fils. Veuillez m’excusez.»

Le Roi eu un petit rire amical, dédramatisant le léger incident. Il ne connaissait que trop bien son chef de Commando pour ne pas douter une seul seconde de ce qu’il voulait dire. Une petite liberté qu’il pouvait se vanter d’avoir. D’autres soldats auraient été envoyé en assignation permanente sur des mondes désolé pour le restant de leurs jours de service.

« Allons Grilno. Inutile de t’excuser. Cependant prend soin de garder tes opinions sur les méthodes de mon fils pour toi en sa présence. D’ailleurs nous devrions nous y rendre. »

Acquiesçant du regard, le Commando se mit en position tandis que le reste du vaisseau s’activait, les informations sur l’arrivé du Roi Cold furent transmise au Palais.

Le Roi viendra par la plus haute plateforme du Palais et s’attend à une réception digne de son nom.


Quelques minutes plus tard, la plateforme d’atterrissage situé au sommet du palais fut en proie à une agitation comme elle n’en avait pas connu depuis longtemps.
Un groupe de combattant descendit du vaisseau, se posant alors en ligne et se mettant au garde à vous.
Puis ce fut le Commando qui prit place… Puis enfin.

Le Roi posa pied à terre. Un sourire arrogant fixé sur ce château. Puis vint fixer son fils.
Freezer
Freezer
Démon du Froid
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 17/08/2014
Nombre de messages : 872
Bon ou mauvais ? : Sombrement mauvais
Zénies : 1240

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la mort/Frappe psychique/Disques de la mort
Techniques 3/combat : Nova Strike/Psychokinésie
Techniques 1/combat : Supernova

Retour. Empty
MessageSujet: Re: Retour.   Retour. ClockMar 13 Aoû 2019 - 12:36
La terreur se rependait en ville, certains pouvaient apparenter les interventions militaires de l’empire comme un pillage de la cité, et ils avaient raison. Les troupes impériales entraient dans chaque maison, chaque magasin ou entrepôt pour y récupérer les objets de valeur ainsi que la moitié des enfants. C’est bien deux jours seulement après l’élocution du tout puissant que ces actes de barbarie injustes eurent lieu. Dans l’impossibilité de quitter la planète, les habitants n’avaient pu qu’attendre leur sombre destin, une partie des locaux avaient enfouis leurs trésors, d’autres les avaient détruits pour empêcher l’armée de tout dérober. Néanmoins, une majeure partie des richesses de la planète désertique étaient maintenant dans les caisses des Colds, une opération d’un jour seulement, une rafle absolue. Il était facile pour les forces de l’empire de faire une pareille opération, il y avait plus de soldats que de locaux sur la planète glacée, facilitant grandement les choses.

Les premiers camps de concentration étaient en construction et en plusieurs catégories. Les opposants politiques, les enfants, les anciens soldats, les rebelles. Les gamins avaient étés emportés conformément aux annonces du Tyran et tout comme sur Héra. La moitié des jeunes seraient séparés de leurs familles et enrôlés de force dans l’armée. Au programme de ses pauvres enfants, du lavage de cerveau propagandiste et chimique, du combat, de la disciple bête et méchante. Le but de Freezer n’était pas de faire une armée heureuse ou performante, mais une force de zombies incapables de réfléchir. Les mines réouvraient également, la population étant chassée des bureaux et autres commerces tertiaires pour travailler à la recherche de pierres précieuses et de matériaux stratégiques. Comme en guerre, tout était rationné, rendant inutiles les magasins, les écoles, les centres de loisir… Tout était ainsi fermé et donnait ce surplus de main d’œuvre pratique.

Les actes de résistances étaient nombreux en ces premiers jours, mais l’omniprésence de l’armée Cold rendait toute tentative de rébellion impossible. Cette planète était donc devenue en peu de temps un enfer, tous étaient des esclaves, il n’y avait quasiment aucune exception. Freezer portait toujours sa forme dorée, il était habillé d’une armure sur laquelle était fixée une cape Bordeau tout comme son père. D’ailleurs, le paternel était justement en chemin, il allait visiter les avances de son fils dans la conquête de l’univers libre. Le cadet avait soif de communiquer à son géniteur la puissance incroyable qu’il arborait désormais, mais aussi l’interroger sur les projets futurs qu’il avait en tête.

Posté en extérieur, Freezer se tenait droit dans la neige, sur la plateforme d’atterrissage en attendant que son père sorte du vaisseau familial. Le démon doré était habitué à cette formalité respectueuse, Artic avait toujours été d’une puissance absolument effrayante. Enfin, en y réfléchissant, le frère de Cooler pouvait bien se passer de quelconques commodités, finalement c’était bien lui le plus fort à présent. Grâce à l’aide de Reibai, le capricieux conquérant avait obtenu un pouvoir sans limite lui permettant de devenir un Dieu. Les pensées de Freezer furent cependant coupées par la passerelle du vaisseau laissant descendre un commando suivi de l’impressionnant Roi Cold.

En guise de salutations, le maître des lieux hochant respectueuse la tête en interpelant son père avec une grande concilliance.

« Père, c’est un plaisir de vous revoir ici. »

Pressé de mener son seul parent en intérieur, il se redressa rapidement, marchant vers un tunnel couvert et chauffé menant au palais, indiquant d’un mouvement de main à son père de le suivre. Sur le court chemin menant à la résidence du monarque, Freezer se permit de faire l’éloge de sa conquête tout en s’intéressant aux actions récentes du leader de l’empire.

« Cette planète n’a pas été dure à conquérir, j’ai forcé le majin « Vegeta » à me la donner. Il tremblait comme une feuille lors de notre entrevue, j’ai même négocié une alliance contre les saiyans. »
Commençait l’hôte d’un sourire fier, comme pour tenter d’impressionner son père.

« J’ai eu vent de votre venue et j’ai fait apporter le meilleur vin d’Héra, une variété tropicale que j’affectionne tout particulièrement. »

Continuait le tyran en entrant dans le hall du château, dévoilant du bout du bras une table décorée sur laquelle était déposée une dizaine de bouteilles de haute facture. Dans un élan généreux, le jeune Cold servit le Roi d’une coupole bien remplie, se servant ensuite. Il était agréable de boire en comptant ces exploits.

« Votre venue tombe bien, j’avais plusieurs idées pour l’administration de la partie de la galaxie que vous m’avez laissé diriger. »

Il y avait encore un entrain bon enfant, il sirotait une rapide gorgée du divin nectar.

« Mais j’aimerai savoir ce que vous avez fait depuis notre derrière séparation. »



Roi Cold
Roi Cold
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 24/10/2017
Nombre de messages : 94

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la Mort/ Kosengan/ Nova Strike
Techniques 3/combat : Boule de la Mort / Vague de la Mort
Techniques 1/combat : Le Regard Royal

Retour. Empty
MessageSujet: Re: Retour.   Retour. ClockMar 13 Aoû 2019 - 15:18
« Père, c’est un plaisir de vous revoir ici.
- Et c’est un plaisir de te voir ici visiblement en grande forme Fils ! »


La voix était enjoué, le Roi avait eu un grand sourire apparaissant sur son visage quand il aperçut son fils désormais dirigeant de la planète Freezer et Dieu. En cet instant, il lui semblait impossible de voir comment cette journée et l’avenir de leurs Empire pouvait s’assombrir. Suivant son Fils et écoutant ce qu’il avait à dire. Il nota avec fierté que Freezer avait bien prit en main la situation sur la planète. Empêchant toute rébellion et commençait déjà à agrandir les capacités de son armée. Il était brutal comme l’avait souligné dans le vaisseau Grilno. Mais il était très efficace, et comme le Seigneur Beerus lui avait enseigné lors de leurs rencontre. Avant toute Création doit venir la Destruction. La Destruction de leurs ennemies.

« Cette planète n’a pas été dure à conquérir, j’ai forcé le majin « Vegeta » à me la donner. Il tremblait comme une feuille lors de notre entrevue, j’ai même négocié une alliance contre les saiyans. »
Le Roi éclata de rire en entendant cette nouvelle, sachant pertinemment que son fils cherchait à l’impressionner. Et cela fonctionnait, tout aussi surprenant que ce qu’il avait fait pouvait paraître. Les résultats étaient là.
« Très impressionnant fils. Je n’aurais jamais cru que tu aurais daigné négocier avec l’ancien Prince au vue de vos précédents. »

Difficile de croire cela quand on se souvenait du "Duel" qui avait opposé Végéta à son fils sur Freezer, et comment le Saiyan avait réussi à réduire à néant les plans d’immortalité du démon du Froid. Avant d’en payer le prix fort. Cela avait également servie de catalyseur pour l’arrivé du Super Saiyan. L’événement qui marqua le déclin de son Empire et avait forcé le Roi hors de l’Ombre.
« Une alliance avec lui peut se révéler utile face à nos ennemies. Mais il faudra faire attention à ne pas se faire prendre de dos. Majin Végéta reste un danger dont il faudra un jour ou l’autre se débarrasser.  Hélas je ne peux me vanter d’avoir pris le contrôle de planète en ce moment. Ces derniers temps ont été… Intéressant. »

Finalement après avoir marché quelques instants, ils se retrouvèrent dans le magnifique Hall du château. Un Château que le Roi affectionnait particulièrement compte tenu de son histoire. Puis son regard fut dirigé vers des Bouteilles de vin dont il devina la provenance.
« J’ai eu vent de votre venue et j’ai fait apporter le meilleur vin d’Héra, une variété tropicale que j’affectionne tout particulièrement.
- En effet, j’ai également découvert un petit marchant de vin parmis les étables du marché d’Héra. Je t’en ferais livrer quelques tonneaux. »


Faisant légèrement tourner le Vin dans sa coupole afin de vérifier la texture puis sentant l’odeur en effet fruité . Puis il prit une petite gorgée, goûtant tranquillement avec sa langue afin de savourer le délicieux liquide puis enfin de l’avaler. Il n’était guère étonnant que Freezer affectionnait se Vin. On pouvait sentir la passion derrière ce goût sucré et plutôt fort qui donnait envie d’en reprendre aussitôt derrière. Il n'avait pas besoin de dire qu'il appréciait ce Vin. Son visage disait tout.

« Votre venue tombe bien, j’avais plusieurs idées pour l’administration de la partie de la galaxie que vous m’avez laissé diriger. »

Des idées ? La curiosité du Roi fut piqué au vif. Il aimait qu’on lui présente des choses nouvelles, permettant d’améliorer la gestion de son Empire qui allait en grandissant. Cependant son fils semblait -à juste titre- intéresser par les faits et gestes du Roi car après avoir prit une nouvelle gorgée du délicieux vin d’Héra…
« Mais j’aimerai savoir ce que vous avez fait depuis notre derrière séparation. »

Prenant lui-même une gorgée. Il l’avala rapidement avant de prendre une mine plus sérieuse tout en posant sa coupole et en s’installant. Les doigts croisée face à son visage, regardant son fils.

« J’ai fait quelques découvertes et eu mon lot de péripétie Fils. »
Le ton était bien plus sérieux qu’auparavant, mais la situation l’exigeait car Freezer devait prendre conscience de chaque détail.

« J’ai fait la rencontre de deux étrange Saiyan, tous les deux visiblement nommé Broly. Leurs puissance étaient stupéfiante ! Augmentant en plein milieu du combat. Le plus jeune était capable de me tenir tête malgré mon passage en forme Final. Mais le plus vieux ? Si tu avais affronté ce Saiyan plutôt que ce Goku sur Namek. La planète aurait explosé bien plus tôt et tu aurais été sans mal tué. Un véritable monstre… Bien plus proche de la description du Super Saiyan Légendaire des légendes pour tout dire. »

Croisant alors les bras, il s’interrompit le temps de prendre une petite gorgée. Ses yeux fixant la coupe désormais à moitié vide.

« Par chance, ils sembleraient qu’ils haïssent tous les deux les Saiyans et Son Goku. Réagissant de manière violente à son simple prénom Saiyan "Kakarrot" et j’ai pu négocier un petit marché et garder la vie sauve. Car cette individu aurait pu me vaincre, et je pense que même ton frère Cooler aurait été en grande difficulté face à lui malgré sa propre découverte de la 5ème forme d’augmentation.
Les deux Saiyans peuvent passer dans notre Empire sans causer de problèmes, en échanges nous ne leurs en causons pas non plus… Du moins tant qu’ils sont ingérables. De plus, ils peuvent potentiellement être présent si jamais nous nous attaquons aux Saiyans. Surtout si ce Son Goku est présent sur les lieux.

Je n’aime pas beaucoup cela, mais cela à permis de recueillir de nouvelle donnée sur les transformations de nos adversaires.

Vois-tu j’ai lancé depuis ma résurrection des recherches sur les Saiyans et leurs puissances. J’avais même fait appel durant mon voyage vers un des laboratoires à ton chercheur, le Docteur Rellum. Un individu particulièrement admirable, une belle trouvaille et quelqu’un que j’apprécie à titre personnel. »



Nouvelle pause, nouvelle gorgée. La coupe était désormais vide.
Reprenant la bouteille, il la remplit de nouveau. Il y avait encore des choses à dire.

« Nous furent alors interrompu par une Femme à la peau bleue, mais pas de la même race que ceux d’Héra. Après quelques recherches elle ressemblent aux descriptions de Démon. Cette femme se nomme Towa et est accompagné d’un individu très puissant nommé Mira. Elle à nécessiter mon aide afin d’effectuer un voyage temporel et capturé un Son Goku alternatif plus faible que celui actuel. Ainsi que Végéta. C’était environs 3 ans après notre… Décès. Accompagné de Rellum et d’un autre individu nommé Quatres. Nous avons réussir à capturer Son Goku, mais… Disons que j’ai tué Végéta. Nous avions eu alors un changement de plan et capturer un autre Saiyan. »

Il reprit une gorgée puis posa brutalement la coupe, la main menaçant d’écraser le contenant doré.
« Celui responsable de ta mort et de la mienne. Un Demi-Saiyan venue du Futur nommé Trunks. C’était le Saiyan à l’épée. Et il est le fils de Végéta. Je dois te confier que ma seul raison d'accepter la demande de cette inconnue était en lien avec l'idée de pouvoir revoir ce Saiyan et lui faire payer. Hélas...»

Nouvelle gorgée tandis que l’atmosphère se chargeait d’électricité. La colère sourde du Roi commençant à grimper.
« Il s’est avérer bien trop puissant pour nous et nous avons été contraint de battre en retraite après avoir vue ce Trunks tué d’un seul coup Mira. Qui était pourtant bien plus puissant que moi et Rellum. Quand a Towa. Elle fut envoyé trop loin pour que je sois certains mais par précaution j’ai put envoyer des ordres à l’Empire de cette époque pour la ressusciter au cas où elle serait mort. Ainsi que de te ressusciter à cette époque.

J’ignore si cela à marché ou non. Mais si tu rencontre Towa. Méfie toi car elle n’est pas digne de confiance, manipulatrice, cachottière et prêt à planter un poignard dans le dos. Bref, elle nous ferait passer pour des anges si elle était une Démon du Froid. Enfin bref. J’ai eu ma petite dose d’aventure et j’ai réussi à récupérer depuis. Et toi fils ? »


En quelque seconde la tension s’était volatilisé. Du coq à l’âne le Roi était passé de fureur à un calme plutôt impressionnant compte tenue de ce qu’il venait de raconter. Mais dans un coin de sa tête, il continuait d’analyser ce qu’il s’était passé. Qu’aurait-il pu faire ? Que doit-il faire pour éviter qu’une telle chose ne se reproduise ?
Freezer
Freezer
Démon du Froid
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 17/08/2014
Nombre de messages : 872
Bon ou mauvais ? : Sombrement mauvais
Zénies : 1240

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la mort/Frappe psychique/Disques de la mort
Techniques 3/combat : Nova Strike/Psychokinésie
Techniques 1/combat : Supernova

Retour. Empty
MessageSujet: Re: Retour.   Retour. ClockJeu 15 Aoû 2019 - 5:07
La réunion du père et du fils était sous l’augure d’un jour de nouvelles et de conseils. Freezer comptait sur la grande sagesse de son géniteur pour obtenir quelques confirmations vis-à-vis de certains de ses projets. Le comportement des Colds entre eux avait toujours été très particulier, mêlant une nécessite de faire ces preuves avec un certain respect pour la vielle famille. Alors qu’ils entraient dans le palais par le hall, le Tyran cadet justifia son alliance avec le saiyan maléfique.

« Ohohoh, il sera effectivement de nouveau un adversaire un jour, c’est certain. Mais de cette manière, je pourrais plus facilement écraser les guerriers de l’espace, ce majin n’est pas un piètre combattant. »


Oui, une aide qui pourrait faire le boulot à la place de Freezer n’était pas à exclure. De sa nature quelque peu distinguée, le démon du froid doré appréciait l’idée de détruire la totalité des singes sans avoir à se battre. Tout comme les négociations avec MV, le propriétaire du palais pensait qu’il pourrait avoir une nouvelle conquête par sa simple présence. En buvant du vin de bonne facture, le Roi Cold fut invité à compter ses aventures pendant sa séparation avec son fils, ce qu’il fit immédiatement. La première nouvelle ne plu pas tellement à Freezer, Artic avouait s’être fait écraser par deux saiyans qui disposeraient de transformations de super guerriers légendaires.

Le frère de Cooler n’y croyait pas, son père avait eu la faiblesse de laisser d’aussi dangereux adversaire se transformer ? Ou bien il n’avait pas assez de force pour les vaincre ? Puis, depuis quand il y avait deux super saiyans légendaires ?

« Deux ? Ils étaient deux avec cette transformation ? Même avec cette transformation père, vous auriez dû les écraser… »

Freezer était quelque peu déçu de la prestation du paternel, et justifier en annonçant qu’à l’époque de Namek le jeune Tyran aurait été tué n’était pas suffisant. Roi Cold était des milliers de fois plus puissant que son fils à cette époque, ça n’a donc pas de sens. Le pire était qu’Artic avait négocié en faveur d’une non-agression avec les deux dangers ambulants. Après s’être fait vaincre, il avait sans doute supplié ses adversaires de l’épargner en leur promettant un laissé-passé, ridicule. L’opinion du jeune envers le vieux changeait alors, ce n’est pas le genre d’histoire qu’on raconte quand on veut rester un être honorable et craint.

« Hm… »

S’en suivit une histoire abracadabrante embarquant le docteur Rellum et le Roi dans une autre dimension afin d’affronter la Z Team du passé. L’objectif du paternel dans cette mission qu’il avait eu la chance d’entreprendre était de tuer Trunks, mais il se fit là encore écraser. Il mit donc en garde le seigneur du mal d’un marché avec une certaine Towa, qui ne serait pas une femme de confiance. Quoi qu’elle soit, encore une fois le père de Cooler avait échoué et n’avait finalement apporté que des mauvais points. Silencieux quelques secondes, Freezer tenta de changer de sujet, ses idées noircies par l’inutilité de son père dans ses entreprises qu’il semblait chaque fois rater.

« Okey… Pour ma part j’ai agrandi notre armée en recrutant de nombreux combattants, quelques mercenaires de talents également. Dans toutes ces nouveaux agents se trouve même Rakeer, un démon du froid de l’ancien clan sno qui s’est approprié le corps de Frystia… Il a tenté de prendre le contrôle de l’empire mais je l’ai humilié et écrasé pour qu’il me serve, lui, et tant d’autres. »


Par la violence et la terreur, Freezer s’était aisément débarrassé de toute opposition, la transformant en main d’œuvre utile à ses propres projets. Maintenant que cette petite phase bien moins approfondie d’énumération d’histoire était terminée, l’on pouvait passer à la proposition du cadet.

« En raison de la taille de notre empire qui augmente sans cesse, je pensais confier, justement, à Rellum quelques responsabilités de gestion, qu’en pensez-vous ? »

Oui, la machine futuriste avait fait ses preuves comme étant le plus direct successeur de Zarbon par sa droiture, sa puissance et sa proximité extrême avec le démon du froid. Il était tout à fait normal de récompenser ce dévouement aveugle, et ce, de manière exagérer pour donner l’exemple à tous les autres de ce que peut offrir une vie de servitude pour l’empire. Après cette première question, le Tyran doré en proposera une autre.

« Je pense qu’avec notre force actuelle, nous pourrions ne finir des singes de l’espace. Je compte prendre le contrôle de leur pitoyable planète, mais aussi de détruire la seconde. Qu’en pensez-vous père ? »


La vengeance de Freezer sur les saiyans attendait depuis des années et la patience du maître des lieux tombait bien bas, le rendant impatient de se venger de ceux qui l’avait humilié. Son Goku était une chose, mais revoir la planète Vegeta et tout ses habitants en vie était une insulte envers le régime Cold. Cet affront ne pouvait pas rester impuni et il était grand temps de réduire en poussière ce bastion fantôme.
Roi Cold
Roi Cold
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 24/10/2017
Nombre de messages : 94

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la Mort/ Kosengan/ Nova Strike
Techniques 3/combat : Boule de la Mort / Vague de la Mort
Techniques 1/combat : Le Regard Royal

Retour. Empty
MessageSujet: Re: Retour.   Retour. ClockJeu 15 Aoû 2019 - 14:49
« Okey… Pour ma part j’ai agrandi notre armée en recrutant de nombreux combattants, quelques mercenaires de talents également. Dans toutes ces nouveaux agents se trouve même Rakeer, un démon du froid de l’ancien clan sno qui s’est approprié le corps de Frystia… Il a tenté de prendre le contrôle de l’empire mais je l’ai humilié et écrasé pour qu’il me serve, lui, et tant d’autres.
- Excellente nouvelle, d’une pierre deux coups. La Honte qu’était Frystia ne nous importunera donc plus et nous aurons en bonus un serviteur supplémentaire. Une bonne affaire en somme. »

Oui c’était une bonne affaire, bien mieux que ce le Roi avait eu à rapporter hélas. Il était content de la déception engendré mais l’échec était malheureusement une chose avec laquelle il fallait vivre et cela aussi déplaisant que ce soit. Freezer devra bien l’apprendre un jour ou l’autre. Mais il n’avait aucune leçon à donner à son paternel au vue de son propre passif. Se servant de nouveau du vin de la bouteille désormais à moitié vide. Le Roi but une nouvelle gorgée du délicieux liquide si prisé par les amateurs.

« En raison de la taille de notre empire qui augmente sans cesse, je pensais confier, justement, à Rellum quelques responsabilités de gestion, qu’en pensez-vous ?
- Excellente idée. Il est un fin analyste et dispose d’épaules suffisamment large pour une telle responsabilité. Je le verrais sans problème le voir diriger sa propre planète. »
La réponse avait été franche et direct. Il n’avait aucune objection et cela semblait même être une promotion mérité au vue des récentes actions de la création du Docteur Willow.

« Je pense qu’avec notre force actuelle, nous pourrions ne finir des singes de l’espace. Je compte prendre le contrôle de leur pitoyable planète, mais aussi de détruire la seconde. Qu’en pensez-vous père ? »

Le Roi se stoppa net en entendant cette proposition. Son regard devint plus sombre tandis qu’il déposa de nouveau la coupe de vin. Restant quelques instants sans réponse en s’appuyant contre le dossier de son siège. Les bras désormais croisés sur la table.
Réfléchissant quelques secondes, sa queue tapa alors d’un coup le sol. Aussitôt derrière le Roi se leva brusquement, la cape de son armure manquant de claquer au visage du Fils. La tension était remonté d’un cran, Freezer n’était pas le seul à désiré vengeance sur ces guerriers de l’espace. Aussi admirables étaient leurs Force et leurs Résistance face à l’Empire. Ils n’en restaient pas moins des obstacles à sa toute puissance et avait été une constante source de problème. Il se positionna alors vers l’une des nombreuse fenêtre du Hall, regardant à travers celle-ci la ville toujours plongé dans la peur sous les projecteurs du vaisseau stationnant au dessus du Château.

« Pitoyables ils sont. Mais cela ne les rends pas moins dangereux Freezer. Si cela ne tenait qu’à moi. Leurs deux planètes ne seraient plus qu’un tas de roche fondu et de magma. Mais si tu désire prendre le contrôle de Végéta. Je ne t’en empêcherais absolument pas. La Seconde planète en revanche doit disparaître. Tous les combattants Saiyans de plus de 15 années devront être exécuté. La queue de singe des prisonniers devront être coupé ainsi que de chaque Saiyan par la suite, plus de transformation en Singe Géant. Chaque enfant encore dans leurs capsules de croissances devront être séparé de toute proche et leurs seuls contact seront les unité d’endoctrinement. Tout signe de rebéllion serait aussitôt punis d’une mort lente et douloureuse, et ils ne pourront disposer d’aucun autre post autre que la première ligne. Et s’ils deviennent trop fort. Nous pourrons toujours organiser des… Accidents dans lesquels ils trouveront la mort.  Leurs nombres devront également être limité pour qu’ils puissent à peine maintenir une population stable. Nous devons tout faire pour éviter qu’ils se révoltent une seconde fois et nous tiennent tête. Et aucun Super Saiyan ne doit pouvoir voir le jour. Et encore moins ces Super Saiyans Légendaires aux cheveux verts. »


Il se retourna alors, se dirigeant lentement vers Freezer tout en parlant.
« Tu dois bien comprendre Fils que les deux individus que j’ai rencontré étaient d’un niveau autre que le mien. Le premier était gérable malgré ma puissance réduite. Le second en revanche… Même au sommet de ma puissance je n’aurais pas pu le vaincre. Sa Force augmentait de manière exponentielle et de manière bien trop rapide pour suivre. Un véritable Démon. »

Il fit une brève coupure avant d’ajouter.
« Et tu as bien entendu, puissance réduite. Ma Force n’est plus celle qu’elle était auparavant. En l’espace de quelques jours je me suis retrouvé complètement impuissant, à peine plus fort qu’un de nos simples soldats. Maladie ? Malédiction ? Je n’en ai aucune idée et je continue de chercher ce qu’il s’est passé. Sache que ma puissance actuel est similaire à celle que tu possédais à 100 % lors de ton combat sur Namek avant l’ajout de tes membres robotiques. Et l’une des choses que je craigne et que ce mal qui m’ai frappé te touche toi et ton frère car cela nous laisserait sans défense face à des monstres comme ce Broly. »

Il claqua alors un doigt, aussitôt pénétra dans la pièce Grilno, le chef du commando qui tenait un petit datapad. Déposant le Datapad devant le Dieu Doré, il sortit aussitôt de la pièce tandis qu’Artic continuait de parler.

« Voici toutes les données que nous avons recueillis sur la transformation de ces macaques et toutes les variantes. Tu t’en doute, ils restent une source de danger constante et ma propre expérience dans cette temporalité alternative ne fait que me convaincre encore plus que nous ne devons en aucun cas sous-estimer les Saiyans. Même avec par exemple ton niveau actuel. Il y a encore des années, nous pensions inconcevable l’idée de guerriers aussi puissants que nous mise à part le Seigneur Beerus ou encore Majin Buu. Et pourtant nous avons eu la douloureuse démonstration de notre ignorance.
De ce fait, même si je suis entièrement d’accord pour ton idée de conquête de Végéta. Nous ne devons laisser aucune marge de manœuvre aux Saiyans et utiliser le maximum de moyens pour les isoler et les vaincre le plus rapidement possible. »

Se réinstallant. Il conclu d’une voix tranchante.
« Nous ne pouvons pas nous permettre un échec sur cette opération. Notre Empire tout entier s’en retrouverait vulnérable et menacé. Et je parle ici d'une potentiel destruction de ce que j'ai mis tant d'année à bâtir pour vous! »

La vengeance était une chose que désirait le Roi. Les Saiyans ne perdaient rien pour attendre. Mais... Ils devaient rester méfiant. Les Colds devaient sortir vainqueur d'un conflit avec les Saiyans, sous peine de voir l'Empire disparaître...
Il avait besoin d'entraînement. Et de discuter... Oui, une discussion avec le plus sage des Colds était nécessaire. Il devait aller voir Reibai.
Rellum
Rellum
Cyborg
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 27/08/2017
Nombre de messages : 346
Bon ou mauvais ? : Idéologique
Zénies : 1360

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Barrière cinétique / Hologramme
Techniques 3/combat : Idéologie / Distorsion
Techniques 1/combat : Insignifiance

Retour. Empty
MessageSujet: Re: Retour.   Retour. ClockLun 19 Aoû 2019 - 14:46
Durant le trajet céleste en direction du palais impérial, Rellum put facilement analyser les différents évènements qui ont suivi la reconquête de la planète de gel, que ce soit visuellement ou en fouillant dans les informations fraichement rentrées dans la base de données. La plus notable est sans nul doute la réaction générale des habitants locaux qui ne semblent pas apprécier que le lord à la peau d’or revienne en tant que gouverneur suprême. Ceci n’est en rien surprenant, bien que Majin Vegeta soit un scélérat de la pire espèce, il faut avouer qu’il possède un don pour corrompre les individus à en faire pâlir le malin. Les autochtones, imbibée par l’aura néfaste de l’alliance maléfique, n’aspire plus qu’au chaos et à sa sordide aversion pour la violence gratuite. Ajoutez-leur une queue de singe et des noms véganes et vous obtenez de ridicules copies de guerriers de l’espace, et ceci est intolérables.
 
Heureusement, et à nouveau cela coule de source, le seigneur Freezer en personne fit étal de son omnipotence en réalisant une pluie carmine issue des entrailles d’une masse protestatrice. Hommes, femmes, enfants, vieillards, handicapés, il ne fit aucune différence et par l’action d’un gueulard il en châtia des centaines. Si auparavant Rellum aurait adulé son maître pour ce genre de caprice sanglant, c’est relativement différent aujourd’hui … il ne ressent pas de l’admiration mais plus une forme banale de contentement. Oui, certes ce genre de démonstration est nécessaire pour calmer les vaines ardeurs des nouveaux rebelles, mais elle n’est pas parfaite, tout comme l’est Freezer et son espèce. Il y avait peut-être quelque chose à faire avec toutes ces âmes, aussi nuisibles puissent-elles à l’heure actuelle. Enfin ce genre de réflexion s’appliquait sur Héra, où les habitants ont une certaine valeur et éthique contrairement aux nuisible de la roche Freezer.
 
Après ce miracle d’hémoglobine, la routine colonisatrice à pris son train-train quotidien. Les adultes sont envoyés dans les mines de souffres chloro-magnétiques à défaut de n’être pas suffisamment loyaux pour être enrôler en tant que soldat. Les plus récalcitrants sont bien entendu mutilés, séquestrés et molestés en public pour que les gens apprennent des erreurs d’autrui. Femmes non dévouées au nouveau régime sont cloisonné dans des couvoirs afin qu’elles puissent procréer plus de futur chair à canon. Jusque-là ces mesures ne sont pas spécialement choquant. Néanmoins apprendre que la majorité des enfants soient destinés à des séances de lavages de cerveau via différents sérums chimiques attrista l’androïde, bien plus qu’il n’aurait pu se l’imaginer.
 
*Les individus arrivés à majorité ne sont malheureusement plus sauvable, leurs idéaux malformés sont figés par l’alliance maléfique … mais ces gamins ne tentent que de refléter les maux de leur ancêtre. Je peux leur éviter quelque chose d’aussi sombre que d’être de simple pantin. Je vais devoir trouver mes mots.*
 
Si Rellum est touché par la situation des mômes, ça ne sera nullement le cas du démon du froid au teins solaire, il faudra donc trouver des arguments pour qu’il y trouve un intérêt. Ces phrases, il n’aura pas le temps de les élaborer bien longtemps puisqu’il vient tout juste d’arriver devant les portes massives du château principal de la planète. Comme à l’habitude de ce genre d’infrastructure ; les portes sont massives, l’architecture est impressionnante, les vitraux sont merveilleux, les murs sont imposants. Etrangement, le cyborg préfère l’allure du palais doré d’Héra et son soleil scintillant que cette armature enveloppée de glace, neige et stalactites. C’est plutôt ironique sachant qu’il est né dans un pays terrien arctique.
 
Le colosse de titane se posa devant l’entrée qui s’ouvrit à son approche, envoyant une vague d’air chaud confirmant la présence d’individus. Le droïde pénétra dans le monument, non sans avant se débarrasser du givre qui perle le long de son exosquelette. Malgré la chaleur locale, le décor intérieur reste tout aussi austère et intimidant qu’à l’extérieur. Cela témoigne que le bâtiment n’a été réquisitionné qu’il n’y a que très peu de temps, puisque Freezer n’hésite pas en temps normal à calquer ses domaines à son image de manières littérale. En l’absence de tapis, les sabots du docteur résonnèrent dans les couloirs qui paraissent infinies.
 
Après presque une minute de marches bruyante, Rellum se retrouva face à une majestueuse porte en bois. De derrière, il ressentit deux forces familières qui discutent de manière cordiale, familiale même. Oui, ces deux suzerains il les connait bien, mais il ne s’attendait pas à les revoir en de manière simultanée. Cela risque de rendre les choses plus complexes, surtout si une langue en particulier a décidé de communiquer des informations compromettantes. C’est dans une certaine forme d’angoisse que le savant électronique entra dans la suite royale et ne tarda pas à saluer le duo père-fils le plus redouté de la galaxie : la charismatique Roi Cold et le seigneur doré Freezer. Genou à terre, il respecta le protocole de respect même envers senior en qui il a pourtant développer une relation plus cordiale … mais cela déplairait surement au junior.
 
"Mes salutation et sincères félicitations pour la conquête éclair de votre foyer messires Freezer et Roi Cold."
 
Toujours dans sa posture diminuée, mais la tête levée, l’androïde se souvint qu’il n’est pas tout à fait dans les temps. Inutile de faire poser des questions fâcheuses inutiles aux supérieurs hiérarchiques.
 
"Excusez mon retard. J’ai dû faire un détour vers la Terre afin de récupérer du matériel présent dans mon ancien laboratoire et constater par moi-même l’étendu des dégâts de la planète. Conclusion : Un danger se présage via les actions publicitaire, marketing et de propagandes massives d’un dénommée Beau Jack. Je crains que d’ici quelques mois, la population et donc les ressources terriennes ne tombent dans sa coupe gratuitement. Heureusement pour l’instant, la planète est encore en stase."
 
Oui, ce que prévois l’homme au masque répétitif ne plait guère à l’automate qui n’apprécie pas cet individu qui déborde d’hypocrisie. Au moins les démons du froid sont au courant de l’impact de leur action.
 
Les excuses étant faite, il reste à savoir pour quelle raison le seigneur Freezer à réclamé la venue du robot scientifique sur cette planète gelée moins intéressante que celle de sable. Il espère seulement que le Roi Cold n’a pas trop causé à propos de ses récentes sautes d’humeurs et son humanisation grâce aux aveux du docteur Géro. Mais au vu de leur air contenté, cela ne semble pas le cas. Quoi qu’il en soit, l’étiquette impose au géant d’acier d’attendre patiemment les ordres de ses supérieurs bien qu’il brûle de désir de proposer ses plans.
Freezer
Freezer
Démon du Froid
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 17/08/2014
Nombre de messages : 872
Bon ou mauvais ? : Sombrement mauvais
Zénies : 1240

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la mort/Frappe psychique/Disques de la mort
Techniques 3/combat : Nova Strike/Psychokinésie
Techniques 1/combat : Supernova

Retour. Empty
MessageSujet: Re: Retour.   Retour. ClockLun 19 Aoû 2019 - 17:32
La discussion des seigneurs continuait, Freezer avait beau trouver le comportement et les actions vécues de son paternel incohérentes, il reconnaissait au moins la justesse de ce dernier quant à sa confiance envers Rellum. Le robot scientifique était un bon candidat quant à la gestion d’une planète, il était calculateur, froid et visionnaire. Il était assez rare de voir une machine faire preuve d’imagination à un niveau humain, et cela donnait un être capable d’agir avec la précision morale d’un véritable gouverneur. Le choix du Tyran doré était donc fait, la création de Willow serait en charge de la planète Freezer afin d’y mener ses expériences sociales et biologiques en toute assurance de moyens. De toute façon, le Cold cadet ne cachait plus sa crainte de manquer de temps à la gestion de ses planètes, préférant alors déléguer de telles besognes. Par le biais d’années de service, l’automate avait prouver sa ferveur et avait gagné la confiance du dictateur pourtant si froid.

Par la suite, Freezer projetait ses plans d’attaque contre les saiyans, incluant l’aide de l’alliance maléfique pour se faire. Le Roi Cold émis alors des évidences, incluant la nécessité de tuer une grande partie des adultes conscients de la situation, les leaders et de couper les queues de singes de chaque habitant. La disparition des super guerriers de l’espace était aussi une priorité, évidement qu’il devait disparaitre, ils étaient dangereux et ça, le frère de Cooler en avait payé les frais.

« Je sais tout cela, il faut bien sur être d’une fermeté jamais illustrée. »

Commenta simplement Freezer en écoutant ensuite la justification de son père quant à sa défaire face aux supers guerriers de légende. Cependant, une grimace frappa immédiatement Freezer lors que son père évoqua la perte de sa puissance…

« ?! »


Le démon du froid doré fut éberlué, fixant brusquement son père qui affirmait avoir perdu quasiment tous ses pouvoirs. Le jeune Cold avait donc eu raison de se méfier de son paternel. Le géniteur impérial avait bien changé comme il le craignait, ce n’était pas que dans des brides de son comportement, c’est surtout dans sa puissance maintenant inexistante. Artic était désormais si faible que même Rakeer pourrait l’écraser sans souci, même Rellum ! Quelle honte ! Le jeune seigneur du mal se retenait, écoutant passivement son père évoquer les recherches qu’il avait effectué sur les saiyans, annonçant que même Freezer n’était pas hors de danger de perdre en combat. Bien que des informations sur les guerriers de l’espace et de beaux avertissements étaient pratiques, la ténacité du Roi à se croire autoritaire après toute ses annonces étaient ridicules. Posant calmement sa coupole de vin, Freezer qui était pourtant silencieux fit écho de son mécontentement le plus total, alors même que Rellum approchait.

« Tu as perdu toute ta puissance ? Tu laisses des dangers ambulants traverser l’Empire, tu te fais rouler par une sorcière et tu perds tout tes moyens ?! »

Le regard du Tyran se fronça alors.

« Et tu ose me coller comme responsable de la mise en danger de l’Empire ?! Je te signale que c’est moi ici qui prends les planètes, c’est moi qui gagne les combats et c’est moi le plus puissant maintenant ! Je vais gagner cette foutue guerre, et faire tout ce que tu as été incapable d’accomplir !»

Il montait en ton.

« J’en ai assez entendu ! Dire que tu as potentiellement vendu ta vie pour parfaire une vengeance que tu savais impossible… Tu perds tes pouvoirs, alors tu vas affronter l’adversaire contre lequel tu avais perdu à pleine puissance ?! Imprudent ! »

Déclarait Freezer d’un ton arrogant et hargneux, laissant présager de son intention ferme de prendre le contrôle des opérations. Laissant un vide l’espace d’un instant pour bien faire comprendre la lourdeur de son message, le cadet fut interpelé par la présence de Rellum qui avait sans doute tout entendu. Le serviteur boulonique fit excuser son retard par des affaires importantes sur Terre au sujet de son laboratoire, tout à fait naturel.

Jetant un regard glacial à son père, Freezer, remonté, fit appel à Rellum en privé.

« Rellum, excusé. Suis-moi, j’ai à te parler sérieusement. »

Laissant sans père seul avec le vin, le Cold fit l’ascension des quelques marches du hall pour rejoindre une salle privée. Freezer ne comprenait pas bien la situation, et si le droïde qui le servait si justement était immiscé dans cette histoire, il aurait intérêt à parler. Seuls dans une pièce bien peu meublée car non rénovée par les soins luxueux de l’empire, le maître des lieux interrogea la machine, souhaitant d’abord mettre ses intentions au clair.

« Rellum, tu es l’un de mes plus fidèles homme, il est arrivé quelque chose à mon père, j’attends tes suppositions à son sujet. »

Freezer avait immiscé un compliment dans la phrase, regardez bien, il avait considéré la machine comme un être doué de raison, il en aurait peut-être dit plus s’il avait été de bonne humeur. Cependant les mauvaises nouvelles du Roi avaient plombé le moral du Tyran.  

« Il m’a aussi raconté une histoire comme quoi il aurait bêtement obéi à une sorcière du nom de Towa, ne me dit pas qu’il a accepté ce qu’elle proposait sans lorgner sur des garanties ? »

S’inquiétait Freezer, ne comprenant pas qui était cette femme. Était-elle une adversaire du bien plus raisonnable Demigra ? Après avoir obtenu de premières réponses, Freezer put expliquer se revirement de situation incroyable vis-à-vis de l’objectif original de la visite.

« Je m’inquiète de la pérennité de l’empire avec mon père à sa tête, j’hésite à en prendre le contrôle moi-même. Je pourrais prendre de court Cooler et confirmer ma domination… »

Le démon du froid croisa les bras, Cooler, voilà un ennemi que le démon doré aurait voulu éviter d’affronter, cependant, les choses changeaient et maintenant l’écart de puissance des deux frères était colossal. Jamais plus qu’aujourd’hui il ne pouvait proclamer sa main mise sur l’empire de son père, devenant ainsi le nouveau Roi. Cependant, Freezer était encore jeune, et bien qu’il apprenne, il restait faiblement expérimenté, était-ce vraiment judicieux de gouverner seul l’univers entier ? Aurait-il les mêmes possibilités de guerre, de mouvement et de politique en étant le maître des quatre galaxies ?

Rellum
Rellum
Cyborg
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 27/08/2017
Nombre de messages : 346
Bon ou mauvais ? : Idéologique
Zénies : 1360

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Barrière cinétique / Hologramme
Techniques 3/combat : Idéologie / Distorsion
Techniques 1/combat : Insignifiance

Retour. Empty
MessageSujet: Re: Retour.   Retour. ClockMar 20 Aoû 2019 - 4:38
Contre toute attente, Rellum regretta presque d’être venu au point de rendez-vous vu l’atmosphère pesante qui y règne. A sa gauche, le Roi Cold toise son fils de sa grande taille avec un air désolé et légèrement emprunt de honte, comme s’il dût révéler une information qui ébranlerait les bases de la société actuelle, ou du moins celles de sa progéniture. A sa droite, le seigneur Freezer bouillonne de colère a tel point que son superbe doré vire lentement au cuivre orangé. Le cyborg vient sans s’en rendre conte de faire irruption en plein milieu d’une dispute familiale et, sans mentir, le docteur ne sais pas vraiment comment s’y prendre dans ce genre de situation plutôt cocasse mais diablement dangereux. A défaut de savoir quoi vraiment faire, il appliqua l’étiquette à la lettre en se présentant et en expliquant les raisons de son retard.
 
De manière inattendue, le manque de ponctualité de l’automate passa largement au-dessus du tyran d’or qui ordonna de manière neutre à son serviteur électronique de le suivre en privé. Interloqué, Rellum hocha affirmativement de la tête et suivit le dictateur dans une pièce à part, non sans avant faire un signe discret pacifique de la main envers le monarque paternel. Le duo arriva après une bonne minute de marche dans une loge dans un état encore moins aménagé que le précédent vestibule, mais les murs épais montrent la volonté du démon du froid de rester dans la confidence la plus totale. Ce n’est pas une chambre d’accueil mais plus une geôle d’interrogation.
 
*Qu’avez-vous donc raconté Roi Cold ?*
 
L’éminent Freezer brisa ce silence pesant en réclamant des explications quant à l’état étrange du patriarche. De cette question, Rellum comprit l’origine de la rage qui se lie sur les veines du prince : il a finalement appris que son père a subit une virulente perte de puissance. Savoir que son géniteur face désormais si pâle figure file un sacré coup à son égo, certes c’est lui qui prime mais ce père lui appartient et se doit d’être à la hauteur. Mais le savant doit donner une réponse rapide et efficace, Freezer n’étant pas le plus patient.
 
"Je ne pense pas qu’il s’agisse d’une malédiction quelconque, mais quelque chose de bien plus insidieux qui s’est abattu sur le Roi Cold. Si mes données sont exactes cela fait presque une quarantaine d’années qu’il vous a fait héritage de son vaste empire, des décennies durant lesquels vous avez appris à gouverner. Je crains, hélas, que dans sa fierté de vous voir faire l’apogée de son ex-empire il s’est relâché. Pour faire court, votre père est à la retraite."
 
L’androïde marqua une légère pause, laissant au frère de Cooler le temps d’avaler cette révélation qui ne fera que monter sa pression. A l’androïde de la faire baisser avant que toute forme de vie ne se fasse éradiquer à des kilomètres à la ronde. Malheureusement, le gouverneur galactique réclama également des informations sur leur fameuse excursion temporelle. Rellum jura intérieurement, il ne voulait pas ouvrir la conversation sur ce passage précis qui le dénigre plus qu’autre chose. Mais il peut ruser et user de cette transition à son avantage.
 
"Towa … cette vile succube, à mon grand regret, a comprise avant moi la faiblesse de votre père et s’en est servi à son avantage en lui promettant une puissance démoniaque en échange d’un service. Par chance, j’étais présent à ce moment-ci et ai décidé d’accompagner le roi dans cette aventure hors de notre ligne temporelle. Ce fut un chaos sans queue ni tête qui échappa à notre contrôle, mais nous avons put en tirer quelque chose de positif à cela."
 
Le robot fit exprès d’attirer l’attention du lord sur le bon côté des choses, évitant ainsi d’entrer en détail sur le comment s’est déroulé les différents combats, les twists scénaristiques et les pétages de plomb ou de transistors. Ce n’est absolument pas nécessaire.
 
"Premièrement, j’ai profité de cette anomalie pour faire mien la technologie avancé du célèbre docteur Gero. Dès que j’aurait le luxe, j’étudierais plus en détails ses merveilles high-tech. Deuxièmement, cela a servi d’électrochoc envers votre créateur qui a put prendre conscience de ce qui a fait de lui l’être qui réside un étage en dessous : de l’entretien physique et psychologique. Après nous avoir fait revenir à notre époque, j’ai œuvré à faire resurgir le côté impérial du lord Artic. Il y a encore du travail, mais il est sur la bonne voie et ne pourra que s’améliorer. Durant son rétablissement, je vous suggère de faire fit de ce détail pour que nos troupes ne se mettent pas en tête de vaines suspicions quant à la grandeur de votre lignée."
 
Ce positivisme servira à calmer les ardeurs du tyran ainsi que sa relation familiale, enfin au moins un tout petit peu. Mais l’ire du souverain légitime est encore trop grande et affirma à haute voie vouloir prendre de force les trônes de son frère et père. Rellum réfléchit un bref instant à ce que cela engendrerait puis pencha dubitativement de la tête avant de donner son avis à l’oral.
 
"Vous êtes le plus puissant et le plus intimidants des trois, il n’y pas l’ombre d’un doute à ce sujet. Cela ne veut pas dire pour autant qu’ils ne sont pas qualifiés pour le métier. Lord Cooler est quelqu’un de très discret et réservé, néanmoins son talent manipulateur et son réseau de l’ombre vous ont été très utile, encore plus depuis son engagement dans l’armée Cold. A titre personnel, ma brigade secrète GSE ne serait pas aussi performante sans son influence."
 
"Votre père est malade de sa léthargie de presque un demi-siècle, mais il est ancien et donc très expérimenté. Il connait énormément de détails sur la logistique et la politique donc, à défaut d’être le monstre de puissance qu’il fut, il peut pleinement assumer un rôle de souverain surtout depuis son regain d’ambition."
 
"Vous avez déjà le contrôle total de l’armée seigneur Freezer et, d’une manière ou d’une autre, votre frère et votre père œuvre déjà pour vous. Optimiser vos relations ne fera donc qu’améliorer votre vaste empire."
 
Tout est dit et c’est que pense réellement l’entité savante robotique. Il en a dit beaucoup et il faut un certain temps pour tout assimiler. Néanmoins, il faut qu’il bifurque de sujet afin de ne pas stagner sur ce sujet fâcheux, cela lui permettra aussi de se renseigner sur quelques détails.
 
"Pardonnez mon enthousiasme, mais je souhaiterais savoir comment Majin Vegeta, ce bouffon simiesque ornée d’une lettre sur son front pour se souvenir comment s’écrit son titre, a put si aisément lâcher la planète. Je ne remets nullement en question vos talents démocrates, mais je trouve cela très énigmatique de la part de l’alliance maléfique de renoncer à une guerre. Savez-vous ce qui se trame derrière sa caboche de macaque ?"
Freezer
Freezer
Démon du Froid
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 17/08/2014
Nombre de messages : 872
Bon ou mauvais ? : Sombrement mauvais
Zénies : 1240

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la mort/Frappe psychique/Disques de la mort
Techniques 3/combat : Nova Strike/Psychokinésie
Techniques 1/combat : Supernova

Retour. Empty
MessageSujet: Re: Retour.   Retour. ClockMar 20 Aoû 2019 - 5:55
Freezer était remonté contre son père, ne le cachant nullement à quiconque. La perte de puissance et les réactions irréfléchies d’Artic étaient vue par l’empereur comme une trahison, un acte mettant en danger la pérennité de l’empire. Car un être inutile à la tête d’une organisation galactique n’était jamais un bon point, risquant simplement d’affaiblir l’ordre mis en place. Le jeune demandait néanmoins les conseils de Rellum. Ce fidèle robot avait toujours prodigué des réponses spontanées et logiques, et ce dernier ne devait pas y manquer aujourd’hui au risque de provoquer une guerre galactique. Comme le désirait d’ailleurs le démon doré, l’automate fut aussi bref que précis, indiquant que le Roi était en réalité vieux et obsolète, ayant négligé son entrainement pour se pavaner dans ses multiples palais. C’est ainsi que le prenait le cadet et le terme de « retraité » pour qualifier Artic n’avait jamais été aussi juste.

« La retraite ? Ainsi donc il serait trop vieux pour suivre, pf, pourtant les représentants de notre espèce pouvent vivre bien plus vieux que cela. »

Reibai en était une belle preuve, mais cela ne rendait pas les propos de la machine incohérents, sans mourir, le monarque pouvait bien perdre progressivement ses pouvoirs, il n’était pas le dieu de la mort. Vint ensuite le sujet de Towa, cette succube ayant mener du bout du bâton le Roi Cold. De sa description, Rellum aurait été un opportuniste bien plus malin que le géniteur impérial. En récupérant les éléments d’un docteur inconnu à Freezer, mais surtout en faisant constater à Artic son échec, le serviteur métallique était parvenu à redonner un gain d’ambitions au paternel. Freezer croyait en la version altérée de l’histoire de son interlocuteur comme la vraie. Quelle raison avait-il de ne pas y croire ?

« Je vois, encore une fois tu as fait preuve de sang-froid. Peut être que mon père ne serait jamais revenu sans ton assistance. »


Déclarait-il en insinuant l’importance probable du robot dans les projets du maître de l’empire.

Rellum termina ses conseils en expliquant qu’une alliance de la famille était plus rentable qu’une guerre interne, ajoutant que Freezer avait déjà la main mise sur ce qu’il voulait par le biais de sa force d’intimidation. C’était aussi vrai, peut être qu’il n’était pas utile d’humilier le Roi pour le moment. Le démon doré devait avant tout se venger maintenant qu’il en avait les moyens. Reconquérir les planètes de son père serait un véritable calvaire logistique, et une perte de temps colossale.

Le cadet acquiesça alors aux paroles de son acolyte, calmé par des paroles sages.


« Mh, c’est vrai, je ne vais pas prendre le contrôle de l’empire au risque de devoir perdre trop de temps. Ce jour viendra, mais je dois d’abord me venger des saiyans. Je vais simplement mettre les choses au clair avec mon père. »


Bien plus curieux par la suite, Rellum demanda par quel moyen son maître avait-il bien pu prendre le contrôle de la planète sans même combattre, insinuant qu’il y avait peut-être un revers de médaille. Le Tyran fut bref, n’ayant rien à cacher à son plus fidèle pion.

« Hohoho… Ce misérable s’était présenté devant moi en réclamant un échange, il voulait que je lui offre la planète Héra en échange de la planète Freezer. Tu te doutes bien que j’ai refusé immédiatement. J’ai menacé de lancer une gigantesque armée contre ses gouvernements, il a ainsi pris peur et a léguer cette planète. »

Le Cold fit quelques pas, imaginant que pour désirer éviter une grande guerre, le majin devait avoir des plans autrement plus importants.

« Je sais que ce Majin Vegeta mijote quelque chose, mais ne t’en fais pas, la situation est sous mon contrôle. D’ailleurs, j’ai quelques petites choses à t’accorder. »


Le démon du froid, bien plus petit que son serviteur, s’approcha de ce dernier, retrouvant un fin sourire.

« J’ai en ma possession, par le biais d’agiles manœuvres les dispositifs de communication de l’alliance Ganshou et de l’alliance maléfique. Je les ai tout deux mis sous écoute permanente, j’ai donc conscience de chacun de leurs déplacements. »


Freezer poussa un fin rire narquois.

« Quoi que fasse ce singe ignoble, je le saurais, et je compte bien contrecarrer ses plans dès que j’en saurais plus. »


Puis, après un nouveau ricanement, le Cold croisa les bras, adressant un nouveau sourire aussi fier qu’hautain à Rellum.

« Quant à toi, je compte t’offrir un petit cadeau, vois-tu, tu es certainement mon plus dévoué serviteur. Alors, prends gage de l’intérêt que je te porte. Cette planète n’a que peu d’intérêt sans projets à même son sol. Je veux faire de toi le gouverneur de ce monde, tu en seras le principal dirigeant. Tu pourras y mener tes propres serviteurs, armées et expériences ! »

Un cadeau immensément généreux, mais surtout exemplaire. Tous les serviteurs de l’empire seront étonnés de cet élan cordial et redoublerons d’efforts pour obtenir le même privilège. C’était donc un double coup de force, car les paroles de Freezer n’étaient elles non plus pas sans sens, il savait Rellum plein d’ambition et de projet. C’était un point étonnant mais réel du robot qui portait si bien dans son cœur la bannière de l’empire Cold.

« D’ailleurs, je ne doute pas de l’implication que tu porte à Héra et Freezer sans en avoir le plein contrôle, serais-tu venu avec quelques idées de dynamisation en tête ? »

Demandait avec curiosité le Tyran face à un Rellum qui avait peut être déjà explosé.Il faut dire que le retournement de situation était aussi inattendu que brutal et le droide ne devait pas s'attendre à pareille récompense. L'empire Cold était habituellement bien radin en moyen, mais comprenant l'importance de certains de ses pions, Freezer semblait jouer de nouvelles cartes.

Rellum
Rellum
Cyborg
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 27/08/2017
Nombre de messages : 346
Bon ou mauvais ? : Idéologique
Zénies : 1360

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Barrière cinétique / Hologramme
Techniques 3/combat : Idéologie / Distorsion
Techniques 1/combat : Insignifiance

Retour. Empty
MessageSujet: Re: Retour.   Retour. ClockMer 21 Aoû 2019 - 4:24
C’est à croire que les talents diplomatiques du Roi Cold ont imprégné le cyborg à force de le côtoyer, car ce qui viens d’être réalisé est un véritable tour de force. Rellum, un simple robot scientifique, a sut non seulement amadouer le tyran pour qu’il retrouve un état psychologique plus stable, mais en plus de cela il s’est attiré les faveurs de cette même personne qui est pourtant si difficile à impressionner. Heureusement que Rellum est physiquement obligé de garder un air stoïque en continu sinon il serait complétement déconfit.
 
Mais ce n’est pas tout, le savant électronique a également sut calmer l’ardeur ardente du seigneur Freezer à vouloir déclarer une guerre civile, prenant pour cible son père et son frère, en même temps. Bien entendu c’est une réaction à chaud pour donner suite à récentes et désagréables révélations, mais les démons du froid sont bien connus pour leurs caprices et n’hésitent pas à franchir le pas sur le ton monte trop haut. C’est incroyable à dire, mais Rellum viens de bel et bien stopper un effondrement prématurer de l’armée Cold : c’est-à-dire laisser l’univers en proie au chaos. Ce serait la fin de l’univers tel que l’on connait pour donner lieu à un cataclysme cosmique.
 
*Il s’en ait fallut de peu … de si peu.*
 
Maintenant que l’atmosphère se soit déchargée de cette vile tension électrique, l’automate changea de sujet et aborda le cas de la victoire instantanée face à l’alliance maléfique, c’est bien trop beau pour être vrai. Et pourtant, dans un rire à glacer le sang qui lui ait propre, le seigneur Freezer affirma que le fameux Majin Vegeta n’a point sut porter correctement son titre royal et a si négligemment offert la planète azurée en échange de pitié. Le dictateur de gel et le colosse d’acier se doutent qu’une fumisterie est sur le point de se fomenter dans l’ombre, et ce n’est que peu dire car il y a encore un morceau du puzzle qui manque.
 
"Je suis désolé de m’attarder sur ce sujet-ci, mais si ce chimpanzé de Vegeta est venu sur Héra, chez vous, pour parlementer alors que vous n’aviez pas de plan de conquête immédiate face à eux, alors pourquoi ? Pourquoi prendre le risque de communiquer avec vous si c’est pour provoquer une possible guerre qu’il sait perdu d’avance ou pour léguer votre foyer ? A moins que … il a voulu conclure une alliance !? Ils doivent être particulièrement désespéré pour en arriver là, ce qui veux dire qu’ils sont en grief face à une autre armée que la notre."
 
C’est ce qui est le plus probable, reste à définir qui leur veut du mal. Les ganshous ? Les sayans ? Tout est possible, et ce n’est pas à déplaire au docteur de carbone qui ne voit aucun inconvénient à voir deux factions rivales s’entretuer. Et au grand bonheur de tous, le seigneur Freezer montra à quel point il est malicieux en révélant qu’il possède des moins de pister et d’écouter ces sectes. Un authentique génie.
 
"Excusez mon audace d’avoir douter de vous seigneur Freezer."
 
Toujours brosser le seigneur Freezer dans le sens du poil fictif d’un démon du froid. Le comportement exemplaire et sans faille en apparence du professeur de métal semble beaucoup lui plaire, bien plus que ce qui pourrait être d’ailleurs. Dans un geste de confiance et de magnanimité ultime, le célèbre empereur intergalactique fit un présent de grande valeur à son serviteur. Tenez-vous bien, il lui offre la responsabilité de la planète Freezer ! C’est comme si l’on offre à un partenaire les clefs de sa maison. Choqué comme si des milliers de transistors s’alarment simultanément, Rellum recula d’un pas maladroit tout en observant avec stupeur l’air sournois de son supérieur. Est-ce une blague ? Non, c’est du sérieux.
 
"Je … je suis enjoué de l’attention que vous me portez seigneur Freezer. Mais n’est-ce pas trop pour un simple chercheur, sachant que d’autres seraient bien plus méritant d’un tel honneur ? Je …"
 
Rellum se dirigea vers l’unique lucarne de la lugubre salle et observa le blizzard extérieur. Pourquoi laisser les rênes de Freezer au scientifique en chef, là où les donner aux autres démons du froids ferait bien plus de sens … ou bien au contraire. Le tyran doré redoute ses camardes raciaux et a plutôt raison de ne pas trop leur laisser de liberté, déjà qu’ils ne sont pas particulièrement bridés. L’automate va devoir s’attendre à des comportements jaloux de ceux-ci. Le savant quitta son observatoire vers le blanc infini et se tourna vers le soleil impérial tout en s’inclinant avec un respect sans égal.
 
"J’accepte avec fierté votre présent, je saurais faire briller cette planète à hauteur de votre gloire."
 
Cela ravi le dictateur à la peau de miel qui ne cacha pas sa curiosité quand aux futurs plans du droïde, désormais gouverneur de la perle d’azur. Le cyborg se redressa et médita un court instant, il a beaucoup de projets sur le fil, mais certains urgent bien plus que d’autres.
 
"Le travail est grand, mais deux schémas sont prioritaires. La première consiste à trouver un moyen de contrer de manière subtil la menace sayan qui nous lorgne depuis quelques temps. J’ai une idée pour contrer aisément leur flotte, et pour se faire j’aurais besoin étudier un ou plusieurs cobayes ainsi que faire un stock de pierre lunaire. Le matériel ne sera pas bien compliqué à satisfaire."
 
"Le second projet consiste à améliorer nos troupes entrantes tout en gérant la discorde qui règne sur nos récentes colonies. Comme vous le savez, les adultes sont difficilement convertissables à notre régime et, par déduction, ne sont bon qu’en tant qu’esclave ou composte. Si l’ancienne génération est perdue, ce n’est pas le cas de la nouvelle qui ne demande qu’a apprendre des erreurs de leur ancêtres. Ces enfants ont besoin d’éducation."
 
"Je perçois déjà votre scepticisme, laissez-moi argumentez je vous prie. Certes la lobotomisation permet d’avoir de jeunes recrues parfaitement obéissant, trop obéissant je dois dire. Comment un légume armé peut-il avoir la notion d’adaptation, d’ingéniosité ou de loyauté ? Aucune, ce n’est que de la vulgaire chair à canon, un destin qui n’attendra que les rebelles et les réticents."
 
"Voici l’alternative que je propose, je vais construire des écoles strictes ou seront éduquer ces pousses prometteuses. Ceux qui auront acquis, non mieux aspirer, les bases bénéfiques de votre empire et un niveau d’intelligence minimum et une condition physique suffisant passeront à la phase deux. Cette seconde étape consistera à soumettre ces diplômés dans des cuves de croissances pour parfaire leur corps et ainsi figé leur esprit fidèle à notre politique. Ainsi nous obtiendront des serviteurs bien plus efficaces tout en éradiquant l’odieux héritage que Majin Vegeta à laisser sur cette planète."
 
Oui, ce plan ne pourra que plaire car c’est juste la meilleure solution, que ce soit pour la volonté mégalomaniaque de Freezer ou la solide idéologie de Rellum. Et encore, ce ne sont que les travaux prioritaires. Mais il ne pas s’enflammer, car le cyborg n’est pas que scientifique mais aussi gouverneur depuis peu ce qui ralentira fortement ses projets. A moins que …
 
"Hélas tout ce travail ne se fera pas dans les délais, car je manque cruellement d’expérience dans le domaine de la gestion planétaire. Je vous propose donc de faire d’une pierre deux coups : laisser le Roi Cold participer à la gouvernance de son foyer. Cela permettra non seulement de motiver la populace de par son seul charisme, d’hâter nos œuvres par son expérience et de raviver d’avantage la hargne qui sommeille en lui."
 
Si les propositions précédentes seront acceptées, difficile de savoir si le frère de Cooler accepte de pardonner son paternel si aisément.
Freezer
Freezer
Démon du Froid
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 17/08/2014
Nombre de messages : 872
Bon ou mauvais ? : Sombrement mauvais
Zénies : 1240

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la mort/Frappe psychique/Disques de la mort
Techniques 3/combat : Nova Strike/Psychokinésie
Techniques 1/combat : Supernova

Retour. Empty
MessageSujet: Re: Retour.   Retour. ClockJeu 22 Aoû 2019 - 10:32
Rellum avait la compétence diplomatique de ne pas énerver davantage le démon du froid aux teintes dorées, une intelligence toute naturelle qui expliquait en parti son rôle dans l’empire aujourd'hui. Mais il ne fallait pas que faire preuve de servitude et de discrétion pour atteindre le haut palier de l’armée impériale. L’automate c’était fait un nom par ses compétences scientifiques ayant donné de probants résultats dans le lavage de cerveaux ou la création de monstres inspirant la crainte. Un peu avant que Freezer ne révèle le nouveau titre de l’héritier de Willow, ce dernier insista sur la nature originale de l’échange entre les deux tyrans, le Cold n’avait pas de mal à y répondre.

“Il souhaitait faire un échange commercial, ses esclaves contre les miens, j’ai accepté dans l’unique but de cerner ses plans. Tu comprends bien qu’avec la planète Freezer, cette alliance et le dispositif j’ai clairement gagné mon pari.”


Le colosse d’acier évoquait la possibilité que Majin Vegeta ait fait ses concessions pour s’arranger une non-agression des Colds afin de mener une guerre ailleurs. C’est évidemment cela, mais d’un autre coté, ça arrangeait l’empereur.

“Oh qu’il aille se battre, s’il pouvait se tuer contre les défenseurs de la Terre une fois de plus, ça m'arrangerait bien. Mais je compte tirer profit de cette alliance en exterminant les saiyans une bonne fois pour toute.”


Oui, on parle de rabaisser la population de 90% et de les rendre esclaves comme auparavant, également de détruire tout ce qui pourrait leur constituer une identité. Précisant qu’il possédait des communicateurs des Ganshous et des maléfiques, Rellum cria au talent tandis que le maître des lieux afficha un mince sourire en révélant le nouveau post du mécha. Gouverneur de la planète Freezer, le scientifique recevait ici un rare honneur, mais son activité et son investissement dans l’alliance méritait salaire, et comme dit précédemment, cet exemple poussera les autres à l’effort. Fort heureusement pour lui, Rellum prit en bonne considération l’offre, le tyran assurait alors de sa confiance.

“Tu as bien conscience de l’instabilité de certains de mes agents, tout comme de la corruption évidente, je te sais dévoué à ma cause.”


Rellum exposa alors quelques uns de ses projets, le premier permettrait de détruire la flotte de guerre de Vegeta, une superbe proposition en vue de la guerre prochaine. Bien que les guerriers de l’espace n’avait pas une flotte capable de résister à celle de l’empire, elle pouvait faire perdre du temps aux Colds. De plus, quelques cobayes et des pierres ne seront pas difficiles à trouver dans une galaxie aux couleurs arctiques.

“Tout ce qui peut détruire les moyens de ces gorilles sera subventionné, écraser leur pitoyable flotte serait une belle avance.”

La seconde idée était bien moins réaliste, Rellum voulait abandonner l’idée de lobotomie pour les jeunes enfants afin de les former sur de la propagande plus conventionnelle, alliant sciences et sport. Ce programme serait le bon dans un monde moins en proie aux guerres, Freezer avait besoin d’hommes dans l’immédiat, stupides ou non. Mais malgré tout, force de constater que l’automate à l’oeil carmin pouvait se permettre des programmes de tests pour son idée. La planète glacée lui revenait et le laissait libre de pratiquer cette expérience, puis, si elle fonctionne, de l’étendre sur l’empire entier. Autant faire du nouveau seigneur de métal une startup nation, lui accordant ainsi le droit à son expérience.

“Je jugerais les faits avérés, tu es libre d’entreprendre tes expériences sur Freezer. Je t’enverrais 300 enfants de Héra suffisamment jeunes et divers pour que tu ait l’échantillon le plus représentatif possible. Si tes résultats sont convaincants, j’appliquerais cette méthodes sur d’autres planètes. J'ai foi en tes compétences pour améliorer notre productivité.”

En jouant sa dernière carte, rellum proposa de laisser au Roi Cold la gestion de la planète dans une sorte de système partagé, la machine ne semblait pas avoir compris le fonctionnement de l’empire Cold.

“Mon père est le chef de toutes les planètes de notre famille, il fera ce qu’il veut de toi. S’il veut gouverner à ta place, rien ne l’en empêche.”

Le Cold se retourna un instant, dubitatif quant à l’investissement qu’Artic pourrait donner dans les projets de Freezer.

“J’espère qu’il ne répétera pas de nouvelles idioties. Je vais retourner le voir, en l’avertissant une dernière fois.”

Au final et s’il ne se sentait pas à la hauteur, l’héritier de Willow pouvait laisser le Roi Cold gérer la planète Freezer avec lui. Il était vrai que l’ancêtre était expérimenté, peut être que le robot ne disait pas n’importe quoi. Le cadet en tout cas n’avait que peu de confiance envers son père pour ce titre, mais qui disait que l’empereur avait toujours raison ?

Descendant les marches en abandonnant son scientifique, Freezer revint vers son géniteur pour lui faire part de ses nouvelles.

“Ménage tes paroles, c'est un franc conseil. Rélloume a proposé de te laisser la gouvernance de la planète, fait en ce que tu veux.”

Déclarait sèchement le démon du froid en se dirigeant vers la sortie. Le Cold doré n’avait pas cherché à en dire plus, toujours remonté et boudant son père. Il fallait dire que tout allait bien avant que ce dernier n’apporte des nouvelles d’actions ridicules entreprises par sa personne. Maintenant, il allait falloir gérer plusieurs Brolies, mais également se préparer aux vengeances d’une sorcière, peut être que Demigra serait utile dans cette affaire ? Tout ceci préoccupait Freezer qui allait devoir s’organiser pour régler les soucis semés, mais également préparer la guerre sur Vegeta. Pour cette illustre bataille, l’alliance maléfique pourra être mobilisée, mais aussi les forces de légion, un ensemble de troupes dément qui constituait une victoire certaine. Il fallait du temps pour penser à tant de choses, laissant le seigneur du mal faire front à la porte. Si le chef de famille insistait, il pourrait surement retenir son fils plus longtemps. Mais Artic en avait-il vraiment envie ?
Roi Cold
Roi Cold
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 24/10/2017
Nombre de messages : 94

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la Mort/ Kosengan/ Nova Strike
Techniques 3/combat : Boule de la Mort / Vague de la Mort
Techniques 1/combat : Le Regard Royal

Retour. Empty
MessageSujet: Re: Retour.   Retour. ClockJeu 22 Aoû 2019 - 14:17
Le Roi ne ne prononça aucune parole quand son fils revint quelques minutes après avoir poussé sa petite crise. Il aurait du s’en douter, le caractère de son fils était l’une des choses que le Roi avait par le passé tenté de modérer mais cela s’était révéler impossible. Ces mêmes crises qui avaient jadis causé sa perte et lui avait valu des ennuis, et était même responsable de sa défaite sur Freezer. Gardant son sang-froid, il aurait put simplement pulvérisé la planète et s’en sortir sans nécessiter d’intenses soins, mais sa perte de moyen lui avait valu de rater complètement son but et n’avait qu’endommager la planète. Causant au final sa destruction, mais dans un délai bien trop long qui lui avait valu sa première défaite… Enfin, Artic le savait, il n’était pas non plus si bien placé pour parler, se laissant envoûter par cette Towa pour foncer vers une vengeance qui lui aussi l’avait obséder.
Mais si Freezer avait put garder son sang-froid il aurait put réaliser les nombreuses informations. La découverte de non pas un mais deux Super Saiyan particulièrement redoutables, désormais capable d’être pris en compte sur le grand échiquier galactique. La découverte de Force dépassant la compréhension de l’Univers que l’Empire connaissait. Voyage temporel, manipulation temporel, voilà qui ouvrait un tout nouveau champ de recherche qui pourrait potentiellement apporter un avantage.
Quand à sa perte de puissance, il ne savait pas d’où cela pouvait provenir, des hypothèse il en avait bien entendu mais la réaction de son fils était particulièrement décevante, lui qui était pratiquement né avec sa propre puissance et n’avait eu besoin de s’entraîner qu’après sa défaite face à un Super Saiyan, et aujourd’hui il était littéralement devenue un Dieu.

Au final on pourrait dire que la défaite sur Namek avait été un mal pour un bien, cependant, la situation des Saiyans s’étaient également modifié avec de nouvelles formes encore plus puissantes. Des nouveaux joueurs étaient venue bousculer l’échiquier, les Black Feathers, l’Alliance Maléfique, le retour du peuple Saiyan également.
Oui la situation pouvait paraître dangereuse et elle l’était. Mais cela avait permis une récolte d’information qu’Artic savait prendre en compte. Au final Freezer pour toute sa puissance était encore sur certains aspect immature. Incapable d’analyser une situation et de prendre du recul, qu’il boude dans son coin. Qui sait, cet infant ingrat pourrait même songer à prendre le pouvoir par la force, créant une guerre civil inutile. Artic savait que cela restait une possibilité, mais si cela avait été le cas, il avait déjà pris sa décision il y a bien longtemps de laisser Freezer prendre le contrôle. Plutôt laisser Freezer gagner en maturité en se rendant compte de ce qu’était la gestion d’un Empire plutôt que de perdre des ressources et des troupes inutilement. Cela ne changera rien à la situation de toute manière, et le Roi ne comptait pas rester les bras croisées à laisser ses danger rôder autour de l’Empire. Confirmer la localisation des Brolys, voir les mouvements Saiyans et essayer de savoir comment les frapper le plus durement et le plus rapidement possible. Rien ne devait être laissé au hasard.

Quand à Freezer lui-même, il se calmera. Aussi borné qu’il était cela ne servait à rien d’envenimer les choses, et déjà le Roi commençait à regagner sa puissance d’antan, ce n’était qu’une question de temps avant qu’il ne retrouve sa place parmi les êtres les plus puissants de l’univers, peut-être qu’il devrait essayer de travailler sur cette forme que Cooler avait réussi à découvrir ? Une cinquième transformation pourrait s’avérer utile et qui sait… Il y avait peut-être un stade au dessus encore. Après tout, on pensait que les Super Saiyans n’étaient qu’une légende et pourtant… Reibai pourra fournir des informations sur cela : le Roi en était certain.
Mais il devait se concentrer sur le présent, Rellum lui laissait la planète Freezer ? Un cirque qui aurait put faire rire le Roi si son humeur n’était pas aussi… Massacrante. Cependant, il n’allait pas la situation continuer à le rendre peu amical envers l’homme de main de Freezer qui s’approchait.
Il était les bras croisé, regardant par la fenêtre.

« Mon fils à son caractère, il reste encore un enfant à bien des égards, je suppose qu’il voulait des informations sur nos récentes… Aventures non ? »
Parla d’un ton sec le Roi, peut-être un peu trop d'ailleurs.

Se retournant alors, il continua passant à côté de Rellum et s’installant sur l’un des sièges. Invitant d’une main la création du Docteur Willow à l’imiter.

« Il me dit également que tu serais… Prêt à me laisser la planète ? Je pense que tu peux un peu m’éclairer sur cela car on pourrait croire que je n’aurais pas mon mot à dire sur les planètes de MON Empire. Peut-être des mots différents ont été employé lors de votre discussion en privé ? » La voix s'énerva brusquement, le Roi avait eu sa propre petite montée de tension et il le regretta aussitôt.

L’inquisiteur regard fixant l’œil de Rellum, attendant une réponse. La manière dont son fils avait formulé la chose avait un petit sous-entendue qui ne plaisait pas au Roi, cependant il laissait là l’occasion à Rellum d’expliquer un peu ce qu’il s’était passé durant ce rendez-vous, si du moins tel était son intention. Cependant il fit un petit geste pour retirer un peu de tension

« Je ne suis pas énervé contre toi, rassure-toi. Mais je dois bien avouer que la réaction de mon fils me plonge dans un certains embarras. Indigne d'un Roi n'est-ce pas? Je perd mes moyens et je me sens rouillé pour ce genre de chose. »
Rajoutât-il alors d’un petit mouvement de la main, désormais fixant une des coupes de vin désormais vide avec un air non plus énervé… Mais typique d’une personne broyant du noir sur l’instant, le moral du Roi avait visiblement prit un petit coup !
Rellum
Rellum
Cyborg
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 27/08/2017
Nombre de messages : 346
Bon ou mauvais ? : Idéologique
Zénies : 1360

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Barrière cinétique / Hologramme
Techniques 3/combat : Idéologie / Distorsion
Techniques 1/combat : Insignifiance

Retour. Empty
MessageSujet: Re: Retour.   Retour. ClockVen 23 Aoû 2019 - 5:21
Tout va pour le mieux, ce qui était au départ une séance de psychologie afin d’extérioriser tous les maux qui tourmentait le célèbre démon du froid s’est transformé en discussion logistique et scientifique. Concernant la gestion, le cyborg reste sur sa fin concernant les motivations de Majin Vegeta : un échange d’esclaves entre les deux factions rivales n’est qu’un prétexte pour amadouer l’autre ce qui confirme la détresse du sayan maléfique.
 
Pour ce qui est des expérimentations, le seigneur Freezer se montra très enthousiasme sur le projet secret à éradiquer de manière radical les macaques de l’espace. C’est carrément une carte blanche qu’il fournit afin d’exprimer son accord. Néanmoins le tyran doré montra évidemment quelques réserves quant à l’idée de scolarisation obligatoire et sans pitié, il en resta dubitatif une dizaine de secondes avant de répondre. Malgré sa réticence il reconnut le génie du docteur de titane, il est même prêt à faire un essai sur trois cents cobayes issus d’Héra. Réjouit de l’accord, Rellum remercia grandement son supérieur hiérarchique.
 
"Je vous remercie de votre confiance. Des soldats dévoués et pensants valent bien plus que des pantins incapables d’adaptations. Je vous rassure, il n’y aura aucune perte sachant que les ingrats échecs finiront en salle de lobotomie pour vous servir. Pour être franc j’estime, dans la première volée, qu’environ quinze pour cent des sujets seront diplômés et que chacun vaudra une cinquantaine de vos sbires. Bien entendu, j’améliorerais et peaufinerais au fil des classes."
 
Rellum doit faire ses preuves, surtout que maintenant il a toute une planète à gérer à sa grande surprise. Le robot est bien conscient qu’entre ça et son laboratoire personnel il y a un fossé dans lequel il risque de chuter s’il ne fait pas bien attention, c’est pourquoi il lui faut un soutien royal expérimenté pour ne pas tomber dans l’anarchie. A cette demande, le seigneur Freezer exprima un profond dédain envers son père sans pour autant répondre par un désaccord. En parlant du Roi Cold, le junior décida de retourner vers celui-ci plus loin, suivi de prêt par Rellum qui souhaite également pouvoir communiquer avec le patriarche.
 
Quelques secondes plus tard, le duo revint dans l’antichambre d’où le grand monarque toisait le lit blanc qui enveloppe son foyer à travers la fenêtre. Ce dernier ne broncha pas à la suite de l’ultime avertissement de sa progéniture, le laissant partir avec toute sa mauvaise humeur. Le dictateur à la peau d’or claqua violemment la porte instaurant une atmosphère bien lourde pour les épaules du docteur de titane et du démon du froid.
 
Finalement, dans une voie imbibée d’amertume, le monarque alla s’assoir sur l’un des deux sièges voisins tout en invitant le cyborg à en faire de même. Durant la prise de position, le souverain demanda nerveusement ce que l’androïde à dût révéler au prince énervé craignant que trop ne soit dit. Rellum fit signe calme de la main avant de répondre.
 
"Juste ce qui a été nécessaire de dire. J’ai avoué que vous avez été tenter par les fausses promesses de la diablesse afin de compenser votre soudaine perte de puissance que j’ai expliquée par votre léthargie retraitée de quarante ans. C’est d’ailleurs une hypothèse plus que valide."
 
Cela revient à insulter le roi de vieux schnock, mais les deux protagonistes en sont déjà conscients d’autant plus que le monarque est sur la pente ascendante pour revenir à sa gloire d’antan. Risque de bien méchant, mais la tension monta brusquement lorsqu’il comprit que son fils vient d’offrir la planète Freezer, non pas à son géniteur, mais à un scientifique qui le dépasse physiquement et de manière utilitaire en seulement deux petites années. A ses yeux, il vient littéralement de perdre sa maison dont il vient à peine de refouler le sol après des décennies d’absences. En bref termes, le Roi Cold est jaloux de Rellum qui commence tout doucement à être agacé de jouer les thérapeutes.
 
"Messire Artic, j’ai moi-même été choqué par cette annonce au premier abord, mais en y songeant bien il n’y a que très peu d’entité autre que moi dans notre hiérarchie qui ont ardemment travaillé pour glorifier notre empire ces dernières années. Vous et votre autre fils ne comptent pas dans ce calcul car vous serez toujours au-dessus au même niveau que le seigneur Freezer. Maintenant libre à vous de vous impliquer de la façon qui vous conviens, que ce soit en vous revalorisant en vous entraînant ou en m’aidant à gérer une planète que vous connaissez bien mieux que ma personne."
 
A ces mots, le Roi Cold but, pensif, une gorgée de vin de haute qualité. Mais qu’est-ce qu’un roi ? Si ce n’est pour le moment qu’un misérable tas de secret qui a déçu ceux qui ont percé à jour son vrai visage ? La réponse est simple, un roi est un dirigeant qui mène à la victoire ses fiers partisans qui le valorisent ainsi que son empire. Et, intérieurement, Rellum espère que ce concept est toujours bien ancré dans le monarque qui doit redoubler d’efforts. Seul le temps nous dira s’il parvient à respecter sa couronne. L’automate marqua une pause et observa une horloge hors d’usage qui traine dans le coin de la pièce, ce qui lui remit les pensées à l’heure.
 
"Bien que la gestion de Freezer, la planète et visiblement votre fils, fassent désormais partie de mes obligations, il y a encore un sujet sur lequel je me dois de vous informer. Bien évidemment il s’agit de Towa, la déesse du temps disparue lors de notre excursion temporelle. J’ai récemment découvert que la réelle gardienne est une dénommée Chronoa, ce qui conclut l’usurpation d’identité de cette succube bleutée. Je crains que nous nous soyons embarqués dans un chemin lourd de conséquences, d’autant plus qu’elle détient un Son Goku par notre faute."
 
"Malheureusement nous ne pouvons rien faire pour le moment. Les sujets impliquant tout ce qui est aussi irrationnel que la magie ou les divinités m’échappe complètement et ne m’intéresse nullement, c’est tout simplement de l’illogisme pur. Je suis encore répugné à l’idée d’avoir dut commander les services de cette vieille sorcière de Baba sur Terre pour apprendre ces importants détails."
 
S’il pouvait vomir des boulons ou des écrous à l’idée de devoir repenser à cette rencontre des plus stupides, il le ferait. Rellum garda tout de même la tête froide face au démon glaciaire qui doit être particulièrement confus de ces récentes nouvelles.
Roi Cold
Roi Cold
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 24/10/2017
Nombre de messages : 94

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la Mort/ Kosengan/ Nova Strike
Techniques 3/combat : Boule de la Mort / Vague de la Mort
Techniques 1/combat : Le Regard Royal

Retour. Empty
MessageSujet: Re: Retour.   Retour. ClockHier à 9:02
Quand Rellum lui parla de sa retraite et qu’elle était peut-être la cause de sa perte de puissance. Il se demanda si indirectement il ne se faisait pas traiter de vieux Schnoque et cela se voyait à son sourcil qui se leva de manière subtil tandis qu’un très léger sourire se dessinait à l’idée qu’une insulte aussi peu prononcer à son encore lui soit dit à haute voix. Mais le pire… Etait que Rellum avait probablement raison aussi rageant l’idée soit-elle.

Puis il écouta celui qui de minute en minute devenait de plus en plus grand dans l’Empire et écouta avec soin chaque argument. Une fois cela fait, le Roi se leva alors. Réfléchissant quelque instants tandis que sa queue traînait lentement sur le sol, avant de lentement frapper le sol dans un petite geste bref, la réflexion du Roi était importante car il devait analyser avec soin la situation. Pesant le pour et le contre et finalement…

« Pour la planète… Comme tu le sait très certainement, les soldats de mon Empire bénéficie de technologie de premières qualités, de soins -dentaire compris- et d’un bon temps libre. Contrastant avec les capacités de vie des civils qui doivent travailler bien plus dure pour gagner de quoi vivre. Tel est la règle dans mon Empire. Cependant, tout membre de l’Armée qui s’est montré efficace, et ayant prouvé sa loyauté peut recevoir une planète à gouverner pour s’y établir et prendre une retraite mérité. Peu de gens peuvent prétendre recevoir cela, cependant Rellum. »

Se retournant en pointant dramatiquement du doigt l’automate. Le Roi poursuivit avec un petit sourire donnant un sentiment de fierté.

« Tu as largement prouvé ta loyauté, tes compétences et tes ressources. De ce fait tu peux prétendre à une planète Bonus et je suis prêt à te céder la planète Freezer si tel est ton désire. Dans le cas ou tu refuserais j’en prendrais alors le contrôle, mais tu pourra toujours cependant gouverner si tu le souhaite et apprendre pourquoi pas quelques petites choses à savoir sur une gestion planétaire. Bien qu’il y ai tout une partie civil et administrative qui je pense n'est pas très attirant pour toi, tu pourrais par exemple créer de nouveaux centres de recherches, ainsi que des écoles de formations dans les domaines de la Science et de la Robotique. C’est comme cela que j’ai pu lancer mes propres recherches sur les capacités des Saiyans d’ailleurs. »

Se retournant de nouveau vers la fenêtre, il continua.

« L’une de nos tâches prioritaire est de découvrir comment bloquer la puissance de ses macaques. Je songe notamment aux deux Brolys dont j’ai fait la rencontre. Freezer -le connaissant- va naturellement les sous-estimer avec sa nouvelle puissance de Dieu, mais nous ne devons surtout pas leurs laisser l’opportunité de nous blesser. Pas plus que cette Towa ne doit se trouver en capacité d’infliger des dégâts à l’Empire si elle avait survécu. »

Oui, les deux Super Saiyans Légendaires étaient un véritable danger qui était désormais connu. Mais Towa était également un gros facteur à prendre en compte dans l’échiquier galactique. Mais Rellum avait mentionné Chronoa, peut-être qu’une discussion avec cette dernière s’imposait. Car le Roi ignorait si cette dernière était au courant des agissements de Towa, et pourquoi pas il pourrait d’une certaine manière réparer ce qu’il avait fait en agissant avec Towa s’il aidait la véritable gardienne du Temps, et peut-être obtenir une forme de protection envers son Empire… Oui, il se faisait peut-être des idées mais il ne saura qu’en allant directement voir cette Chronoa, peut-être qu’elle était une personne du même acabit que le Seigneur Beerus : la prudence était de mise.

Tournant la tête vers l’automate il demanda alors d’un ton curieux.
« Cette… Baba. Qui est-elle exactement, une véritable sorcière ou bien tu as employé ce mot plus par insulte? Et où pourrais-je la trouver ? » Curieux, oui sa curiosité était piqué à vif car si cette Baba avait put lui fournir des informations sur cette Towa et cette Chronoa, peut-être qu’elle pourrait le renseigner sur comment rencontrer cette Chronoa, vaincre les Brolys, et pourquoi pas Towa. Cela lui ferait trois personnes tout de même à aller rencontrer. De longues semaines en perspectives, bien que la première personne était relativement facile à trouver. Il n’était pas capable de dire s’il serait dans de bonne disposition après ses récents échecs.
Contenu sponsorisé

Retour. Empty
MessageSujet: Re: Retour.   Retour. Clock
 
Retour.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ambassade Américaine le retour de Duvalier et Aristide n'apporterait rien utile
» 3000 personnes manifestent pour le retour d'Aristide
» INQUIETUDE DE B. OBAMA A JACOB ZUMA POUR LE RETOUR D'ARISTIDE AVANT LE 20 MARS
» RETOUR DE JMB 11?
» L'éternel retour...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Freezer :: Château de Freezer-