Partagez
 

 Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hellzetsu
Hellzetsu
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 04/11/2017
Nombre de messages : 729
Bon ou mauvais ? : neutre (penchant bon)
Zénies : 1360

Techniques
Techniques illimitées : Canon garric / Lasso brûlant / Shirohaka
Techniques 3/combat : Hell Body / Sword of the cursed one
Techniques 1/combat : Heart of the devil

Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC] Empty
MessageSujet: Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC]   Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC] ClockSam 13 Juil 2019 - 10:24
La dernière mission du temporel du groupe de Kaito c'était soldé sur une pseudo victoire de l'équipe du chef des patrouilleur du temps, en effet, tout le groupe c'était fait battre à plate couture par le double maléfique du divin rouge qui avait mis à mal chacun des alliés du dieu, laissant ainsi la thyrionis et Hellzetsu dans un état inconscient, tandis que les autres avaient été blessé fortement. Cette mission avait jouer sur le morale de tout le monde, cette fausse victoire avait été très lourde niveau blessures physique et mentales, ils avaient du chemin à faire pour vaincre le Kaito maléfique.

Grâce à ce temps de repos après que l'objectif fut remplis, Zirah, Amaryllis et Hellzetsu avaient pu être emmener en soins intensif afin de récupérer de leur état secondaire. 

Le jeune saiyan était de nouveau dans cette salle blanche qu'il avait vu pour la première fois lors de l'affrontement contre le demi-makaioshin surpuissant, il y était de nouveau, cette fois-ci, la personne qui l'accueillait était une silhouette de femme, elle portait une sorte d'armure saiyan. La jeune femme s'approcha du guerrier et lui sourit alors en se penchant vers lui.

"Debout saiyan paresseux !"

Tout disparu alors et d'un coup Hellzetsu ouvrit les yeux, le combattant observa alors autour de lui, encore un peu dans les vapes, se demandant où il était, car, il n'avait jamais vu de tel lieu, après un moment de réflexion il se rendit compte qu'il était dans un hôpital.

"Je suis où ?"

Un médecin s'approcha alors calmement de l'homme qui était précédemment vêtu de noir.

"Vous êtes à l'hôpital de Coton-city monsieur Hellzetsu"

"Coton-quoi ? C'est où ça ?"

"Oh... c'est un lieu à part entière qui n'est pas sur terre ou sur une autre planète, c'est une ville situé dans un espace temps différent"

Il eu alors un silence, le jeune guerroyeur n'avait pas compris grand chose des explications du médecin, mais, fit semblant de comprendre.

"Oh je vois... merci pour les explications, c'est pas tout ça mais moi je vais aller m’entraîner !"

Il arracha alors les quelques électrodes sur son corps et commença alors à partir, mais une silhouette rouge attira son regard et attisa sa haine... c'était Zirah, elle était aussi là ! Il commença alors à s'approcher d'elle et demanda au médecin.

"Vous avez quelque chose pour que je l'étouffe ?'

"Pourquoi ça ? Elle n'a rien fait de mal, elle est une alliée du toki no Kaïôshin après tout"

L'énervement du saiyan était visible, prêt à éclater le visage du médecin contre le sol.

"Rien... fait... de mal ? Cette pute à juste tuer mon fils et tenter de me tuer mais sinon TOUT VA BIEN ! Pourquoi Kaito déciderais de lui demander de l'aide alors qu'elle à tout d'une alliée de Drichi ! RAAAAH j'y comprend rien !"

Hellzetsu était alors en colère, il reprit ses vêtement et parti de l’hôpital, arpentant les couloirs et descendant les escaliers à grande vitesse, une fois arrivé à l'extérieur, il pu observer une partie de la ville, le guerrier en noir était subjuguer par l’architecture de la Coton-city, elle était si différente de ce qu'il connaissait, plus futuriste et moderne que les villes terriennes qu'il avait connu, des humains, des saiyans, des namek, et d'autres races cohabitait ici pour le bien de la patrouille du temps, travaillant pour celle-ci.

"Wow... c'est ça la ville où Kaito passe son temps..."

Le super guerrier ne savait pas quoi dire d'autre et sauta donc sur un des arbres les plus proches afin d'avoir une petite vision global de Coton-city pour se calmer grâce à la beauté du lieu qui était le QG de la patrouille.
Zirah
Zirah
Autres Races
Féminin Age : 27
Date d'inscription : 02/11/2017
Nombre de messages : 208
Bon ou mauvais ? : Chaotic neutral
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Sonikkuhauringu / Furemubureka /free fire
Techniques 3/combat : Feu d'enfer / Armurerie Dimensionnelle
Techniques 1/combat : Konetsu Purazumaboru

Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC] Empty
MessageSujet: Re: Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC]   Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC] ClockSam 13 Juil 2019 - 17:43
Son corps était lourd, le moindre geste semblait lui demander un effort surhumain. Allongée dans une herbe douce et odorante, Zirah avait les yeux fermés et profitait de ce moment de calme. Moment qu’elle n’avait pas eu depuis un très long moment, la présence enflammée de l’entité n’était pas là, comme si cet endroit lui était interdit, un jardin rien que pour elle.

Hélas, toutes les bonnes choses ont une fin et ce fut un bruit strident et soutenu qui la tira de sa quiétude. Ouvrant lentement les yeux, sa vision fut floue pendant une courte durée, l’éclat blanc laissa place à un plafond immaculé et une forte odeur de médicaments lui prit le nez. Grimaçant un peu, elle se releva lentement, portant une main à son front. Elle se sentait faible et fatiguée. Un homme en blouse blanche arriva et lui sourit.

- Vous êtes enfin réveillée mademoiselle Zirah.
- Vous êtes qui? Où est-ce que je suis?

Le médecin éteignit l’appareil qui avait continuait son bruit insupportable jusque-là avant de se tourner vers la dragonne.

- Vous êtes dans la ville de Conton-City, une cité située dans un espace-temps propre à lui-même.
- Qu’est-ce que je fous ici ?

Elle n'arrivait pas à se rappeler, son cerveau était douloureux à l’idée de laisser les souvenirs remonter.

- Vous êtes arrivée avec le Toki no Kaïôshin. Il semblerait que votre grande consommation d’énergie ait engendré une légère amnésie, mais ne vous inquiétez pas, cela reviendra avec le temps. Bien laissez-moi vérifier que tout est bon et vous pourrez partir.


Elle grommela un peu mais laissa le médecin faire son travail. Après de rapides vérifications, elle put enfin quitter la chambre et sortir de l'hôpital.

Devant elle s’offrit alors une ville très active, de nombreuses races se mélangeaient dans les rues à l’architecture moderne et futuriste lui rappelant un peu sa planète natale. Elle se faufila dans la foule, observant absolument tout ce qui s’offrait à son regard, elle nota que beaucoup de gens arboraient un sigle sur leurs vêtements et qu’ils semblaient tous se connaître. Elle quitta l’artère principale pour s’engager dans une ruelle plus discrète. Une douce odeur vint alors lui chatouiller les narines et c’est curieuse qu’elle suivit la délicieuse effluve qui se dégageait d'un petit stand tenu par une charmante femme.

- Bien le bonjour madame, une petite douceur vous ferait-elle plaisir?
- Qu’est-ce que c’est?

Elle zieuta l’étrange pâtisserie qui trônait sur un présentoir. Ayant la forme d’une galaxie, elle était saupoudrée de sucre glace et de jolies billes de mille couleurs étaient déposées dessus.

- Mais voyons ce sont les beignets galactiques. Oh mais vous n’êtes pas originaire d’ici, veuillez m’excuser dans ce cas.
- Il n’ y a pas de mal … je vais en prendre un pour goûter .

Son ventre criait famine, n’ayant rien eu à manger depuis un moment déjà. la vendeuse enroula la pâtisserie dans une serviette et lui donna. À peine eut elle croqué qu’une explosion de saveur envahit sa bouche. C’était sucré et doux à la fois, encore chaud, le beignet fondait limite sous la langue alors que les billes ajoutaient un croquant très appréciable.

- Ouah … je vous en prends une dizaine !
- Ahahah avec plaisir!


Elle repartit donc avec son sachet de beignets et une étrange boisson du nom de bubble tea à la main. Cherchant un endroit tranquille, elle quitta la ville pour rejoindre ce qui semblait être une forêt, elle trouva une branche assez solide et s’y installa, pour enfin manger en paix.
Hellzetsu
Hellzetsu
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 04/11/2017
Nombre de messages : 729
Bon ou mauvais ? : neutre (penchant bon)
Zénies : 1360

Techniques
Techniques illimitées : Canon garric / Lasso brûlant / Shirohaka
Techniques 3/combat : Hell Body / Sword of the cursed one
Techniques 1/combat : Heart of the devil

Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC] Empty
MessageSujet: Re: Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC]   Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC] ClockLun 15 Juil 2019 - 12:56
Hellzetsu observait encore la ville depuis son arbre, son réveil quelque peu spécial l'avait un peu chamboulé, enfin, seulement son estomac l'était, son esprit était en pleine forme. Observant donc depuis sa branche tel un corbeau, le jeune saiyan regardait de tout les cotés, cherchant des ennemies ou de la nourriture en fonction de ses trouvailles, c'est alors que deux saiyan vinrent non loin du conifères où était positionner le père adoptif de Pazu, les duo discutait de certaines choses, notamment de leur formation qui apparemment était dur, l'homme à la tenue simili ninja ricana un peu, ce qui attira l'attention des deux guerriers, il se tournèrent vers lui et regardèrent l'arbre pour y voir Hellzetsu.

"Eh ! Toi ! Descend de la ! Qu'est-ce qui te fait marrer !"

Le combattant au sang de la race barbare descendit de son perchoir et rigola.

"Votre entrainement de patrouilleur du temps est vraiment si dur que ça ? Haha ! Laissez moi rire, mes entrainement sont beaucoup plus dur et techniques ! Et mon vécu vous ferait vite déchanter"

"Laisse nous rire, tu sais rien de notre formation, tu va voir ce que c'est notre formation nous apporte !"

L’apprenti patrouilleur du temps sauta alors sur Hellzetsu afin de lui mettre une droite, bien sur, celui-ci esquiva en se baissant et en mettant une balayette circulaire pour faire tomber son adversaire, le guerroyeur prit alors un ton sarcastique.

"Wow, je suis impressionner ! Ta formation t'apprend à tomber facilement !"

Suite à ça, l'homme se releva et tenta de frapper plusieurs fois Hellzetsu, comme d'habitude, le saiyan esquivait et contrait les coups, renvoyant ainsi de puissant coup pour rapidement mettre au sol le patrouilleur, celui-ci tomba au sol n'arrivant plus à se relever.

"Comment c'est possible qu'un gars sorti de nulle part puisse être plus fort qu'un futur patrouilleur !"

"Bah... c'est juste l'expérience qui fait ça, j'ai beaucoup combattu, j'ai combattu Renko, un dieu, des tonnes de saiyan, et d'autres choses, donc pas étonnant ! J'ai aussi frolé la mort pas mal de fois !"

L'autre homme qui accompagnait l'adversaire du saiyan regarda la scène et n'intervint alors pas, par peur de se faire aussi mettre au sol.

"Bon, je t'ai battu facilement, et l'autre veux pas combattre, alors que j'ai même pas montrer toute ma force... bref, vous m'emmenez à un endroit  où y'a buffet à volonté, vous me payez la bouffe et je vous pardonnerais peut-être"

"Mais... pourquoi tu veut devenir aussi fort ?" Rétorqua l'ami du patrouilleur qui était au sol

"Simplement car j'ai envie de ressusciter mon frère et car je veux aussi rattraper la force de Kaito !"

"L-l-le Toki no Kaioshin ?! Mais comment tu le connais alors que tu viens de nulle part ?!"

"Bah, en fait, dame Chronoa m'a appelé pour aider Kaito dans sa mission, et vu que je veux rattraper son niveau, j'ai décidé d'accepter de le rejoindre ! C'est aussi simple que ça ! Même si ma première rencontre avec Kaito s'est faite par le fruit du hasard à cause d'une attaque de Zamasu sur terre"

"Eh bien wow... "

"Bon ! Vous me payez la nourriture ou pas ?"

"E-euh oui ! Bien sûr !"

Hellzetsu s'approcha du guerrier au sol et le porta sur son dos, tandis que l'autre homme l'emmenait vers un restaurant proche qui était dans la ville, une fois arrivé le trio réserva une table, commanda, puis mangea et enfin vint le moment du payement où le patrouilleur du temps qui avait été mit face contre terre sorti de l'argent afin de payer tout ça, les trois sortirent du restaurant, le ventre bien remplis.

"Bref, je reviendrais bientôt, je pars m’entraîner !"

"S'il-vous-plait entraînez nous !"

Hellzetsu rigola un petit peu avant de leur sourire.

"Désolé mais je prend pas d'élève, j'ai... un mauvais souvenir en rapport avec l'entrainement de quelqu'un... je vous conseillerais de juste bien manger, dormir et de vous entraîner avec toute votre énergie, sur ce !"

Le jeune saiyan s'envola alors sans dire aucun autre mot, les duo le saluant alors pour cette après-midi. Après quelques minutes, Hellzetsu arriva vers une forêt avec de grands arbres et entoura d'un paysage montagneux, une petite maison était dans cette forêt.

"Parfait !"

Le combattant à l'écharpe rouge commença alors son entrainement habituel mais simple, des pompes ! Il commença donc sans plus tarder, restant quand même toujours attentif au moindre bruit.
Zirah
Zirah
Autres Races
Féminin Age : 27
Date d'inscription : 02/11/2017
Nombre de messages : 208
Bon ou mauvais ? : Chaotic neutral
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Sonikkuhauringu / Furemubureka /free fire
Techniques 3/combat : Feu d'enfer / Armurerie Dimensionnelle
Techniques 1/combat : Konetsu Purazumaboru

Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC] Empty
MessageSujet: Re: Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC]   Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC] ClockLun 15 Juil 2019 - 21:07
Le bruit d’un gobelet qu’on vide se fit entendre dans un arbre, et ce fut avec un air désolé et renfrogné que Zirah constata la triste vérité : son bubble tea était fini. L’idée d’aller en rechercher un autre accompagné de ces délicieux beignets, qu’elle avait mangé comme des bonbons, avait franchit son cerveau, mais est-ce que ce serait raisonnable? Son ventre lui affirma que oui par un gargouillement puissant. Haussant les épaules, elle quitta son perchoir. Il était temps de trouver autre chose que des pâtisseries.

Retournant en ville, une belle ligne de restaurants l'accueillit à bras ouverts, déversant une multitudes d’odeurs plus alléchantes les unes que les autres. De quoi avait-elle envie? De viande, de poisson ou bien de quelque chose de plus léger pour pallier au sucre qu’elle avait englouti sans modération? Son choix se porta sur un petit établissement. L’ambiance à l’intérieur était conviviale et chaleureuse, cependant son arrivée fit baisser le volume des conversations alors que tous les regards étaient posés sur elle. Bien loin de s’en faire, elle demanda une table et s’y installa. Un serveur vint lui prendre sa commande et lui ramener une bouteille du fameux et délicieux bubble tea. Cela allait devenir sa boisson préférée, à force.

Rapidement le brouhaha ambiant reprit sa place, au plus grand soulagement de la dragonne qui commençait à trouver ça lourd et oppressant. Le repas lui fut vite apporté et Zirah put attaquer de bon coeur ce superbe morceau de viande au doux fumet que quelques épices relevaient avec brio. Les petits légumes brillants n’étaient pas en reste et apportaient juste ce qu’il fallait pour que le plat soit un succès. Mais on ne refait pas les habitudes et alors qu’elle appréciait fortement son dîner, ses oreilles trainèrent pour capter une conversation venant de la table derrière elle.

- C’en est une aussi, tu penses?
- Ça m’en a tout l’air … Elle est comme lui … A quelque chose près.
- Mais je pensais qu’il était le seul …
- Apparemment pas, après c’est une race assez rare à observer selon lui.
- Hum, t’as raison …

Le reste de la conversation partit sur autre chose, une soit-disante formation de patrouilleurs du temps. Les quelques infos qu’elle avait collecté la plongèrent dans une certaine réflexion. Parlaient-ils d’elle? Si oui, cela voudrait dire qu’un autre représentant de sa race était ici. Mais qui? Qui aurait bien pu venir se perdre dans cet endroit, certes charmant, mais écarté de tout autres endroits connus ? Mangeant par mécanisme, elle finit son repas et paya avant de sortir de l’établissement.

Dans la rue, son regard perçut enfin ce qu’il lui avait échappé depuis son arrivé. Tout le monde la regardait plus ou moins discrètement, certains partaient dans des messes basses alors que d’autres reprenaient leur activité, la curiosité passée. Un malaise lui prit le ventre et elle fila rapidement vers le seul endroit qui lui avait plu : la forêt. S’enfonçant dans l'agglomération de conifères, chênes et pousses de bambous, elle finit par tomber sur une petite maison. Elle semblait inhabitée, elle ne sentait aucune chaleur corporelle s’échapper des murs. Néanmoins, elle frappa contre la petite porte de bois : pas de réponse, juste le doux chant des oiseaux et le bruit du vent dans les feuilles des arbres bordant cette petite clairière. Elle ouvrit la porte, une pièce unique l’accueillit ainsi qu’un bon gros nuage de poussière qui la fit violemment éternuer. En effet, personne n’occupait cette bicoque depuis bien longtemps et un petit passage de plumeau ne serait pas du luxe. Un bâillement passa la barrière des lèvres de la dragonne : après un aussi bon repas, le repos était de mise pour une digestion efficace. Mettant de côté la poussière, elle avisa un lit et s’y allongea. Rapidement, le sommeil survint et elle put se détendre.

Elle ne sait combien de temps elle avait dormi, mais des cris d’efforts la sortirent de son doux rêve. S’étirant longuement, elle mit un moment à se rappelait où elle était. La mauvaise humeur monta alors, elle aurait voulu dormir plus mais ces cris et son ouïe fine ne faisaient pas bon ménage. Avec agacement, elle ouvrit la porte et interpella le jeune homme qui faisait ses exercices à côté de la maisonnette.

- Mec, tu peux pas faire ton raffût ailleurs qu’ici? Non parce que j’aimerais dormir et tu fais un peu voir beaucoup chier avec tes cris, donc dégage, tu me rendras service !
Hellzetsu
Hellzetsu
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 04/11/2017
Nombre de messages : 729
Bon ou mauvais ? : neutre (penchant bon)
Zénies : 1360

Techniques
Techniques illimitées : Canon garric / Lasso brûlant / Shirohaka
Techniques 3/combat : Hell Body / Sword of the cursed one
Techniques 1/combat : Heart of the devil

Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC] Empty
MessageSujet: Re: Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC]   Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC] ClockLun 15 Juil 2019 - 22:59
Hellzetsu avait pu facilement battre l'autre saiyan qui l'avait défié, celui-ci avait été plutôt sympa, mais, dommage qu'il l'ai chercher, heureusement que son ami avait payer un restaurant au guerrier en simili ninja pour se faire pardonner, cela avait rassasié le jeune homme qui avait pu reprendre un entrainement descent grâce à la nourriture.

Son entrainement était somme toute basique, il commençait par des pompes, puis après quelques temps il avait enchainer avec des tractions sur des branche, pour terminer avec des choku zuki pour entrainer ses bras à donner des coups puissant, après ça, il puait réellement, au point que l'odeur était insuportable pour quiconque s'approchait trop près du saiyan, c'est alors qu'il vit un petit endroit d'eau où il pourrait se baigner tranquillement.

Il sauta dans l'eau, nu comme un ver, se laissant flotter à la surface.

"Haaaa, ça faisait un moment que j'avais pas pris un bain..."

Hellzetsu plongea alors dans l'eau, il y vit plusieurs poisson de grosse taille, c'était parfait pour se rassasier de cet entrainement ! Le guerrier remonta à la surface, se mettant sur le sol, il laissa sa queue de singe bouger dans l'eau afin d'attirer les poisson, après quelques minutes, on pu voir que le saiyan avait pêcher quatre ou cinq poisson, qu'il s'amuse à manger cru. 

Après tout ça, le jeune saiyan s'allongea dans l'herbe, de nouveau habiller, il repensait à sa mission, à quel point il avait lamentablement échoué.

*Je n'ai pas été assez fort pour combattre le Kaito maléfique, je dois devenir plus fort pour pouvoir l'aider d'une meilleur façon ! Je ne suis qu'un poids mort pour le moment, je dois surpasser ça ! Si je ne peux pas rivaliser sur la force, je vais rivaliser sur un autre point !*

Il était si déterminer à devenir plus fort qu'il c'était lui même re-motiver à avancer, c'était en quelque sorte sa force, celle de toujours vouloir se dépasser malgré la situation, rationalisant pour devenir positivement plus fort.

Hellzetsu reparti donc dans la forêt afin de s’entraîner, tout ça en étant non loin de la petite maison, il sauta donc et commença à lancer des shirohaka dans le vide, c'était ce qu'il devait le plus améliorer, car étant sa technique signature, il devait la renforcer, à chaque lancement, il hurlait très fort afin de relâcher tout dans ses rayons, c'est alors qu'une dame vint lui hurler dessus à son tour pour lui dire de la fermer, le saiyan commença alors sa phrase afin de s'excuse, tout en commençant à regarder qui lui parlait.

"Excuser moi je m'entrai-"

En effet, il s'était arrêter en voyant la femme à la peau carmin, la femme qui avait tué le fils adoptif du guerrier, mais cette fois elle ne portait pas son masque et arborait une tête fatigué, naturellement, à la vu de la thyrionis il se transforma en super saiyan.

"TOI ! TU A TUER PAZU ! J'AI UNE VENGEANCE A PRENDRE ! Je vais m'en occuper maintenant !"

Le combattant lança alors un shirohaka direction le visage de Zirah, puis se mit à lui foncer dessus afin de tenter de lui mettre un coup.

"Je vais te tuer !"

Hellzetsu était prêt à en découdre, il voulait sa vengeance envers la dragonne qui avait immoler le petit Pazu.
Zirah
Zirah
Autres Races
Féminin Age : 27
Date d'inscription : 02/11/2017
Nombre de messages : 208
Bon ou mauvais ? : Chaotic neutral
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Sonikkuhauringu / Furemubureka /free fire
Techniques 3/combat : Feu d'enfer / Armurerie Dimensionnelle
Techniques 1/combat : Konetsu Purazumaboru

Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC] Empty
MessageSujet: Re: Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC]   Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC] ClockMar 16 Juil 2019 - 12:53
Aaaah! Rien ne valait mieux que la douceur des draps et le moelleux d’un oreiller pour se reposer. Dormant comme une bienheureuse, le ventre plein d’un délicieux repas, Zirah profitait d’un sommeil bien mérité sans le moindre cauchemar en vue : le bonheur. Enfin, jusqu’à ce qu’un abruti ne vienne hurler en lançant des attaques d’énergie à tout va, a seulement quelques mètres de la maison qu’elle occupait … pour un temps indéfini.

De mauvais poil et avec la fatigue sur le visage, elle avait ouvert la porte pour demander très “gentiment” au combattant de débarrasser le plancher et d’aller faire joujou ailleurs. Cela aurait pu se finir sur cet échange mais le saiyan, au vu de la queue de singe qui s’agitait derrière lui, semblait avoir une dent contre elle et l’attaqua. Par pur réflexe, elle rentra dans la maison et en sortit par la fenêtre, arrachant les volets par la même occasion. Atterrissant d’une roulade, elle fixa le guerrier avec un air mélangeant surprise et consternation.


Dafuk men ?:
 


- Mec, t’as un grain ou quoi? Je sais pas de quoi tu parles!

Elle ne se rappelait pas d’avoir déjà vu ce gosse ni même d’avoir tué un certain “Pazu”. L’optique qu’il la confonde avec une autre était peu probable voir impossible. Elle évita une nouvelle attaque d’un saut en arrière avant de répondre d’un Free Fire qui prit naissance sur le bras gauche de son assaillant. Elle était furax, maintenant, et la diplomatie n’avait plus sa place dans ce conflit, seuls les poings auront raison et mettront fin à cette mascarade.

- Pour me tuer, faudrait déjà que tu me touches mon mignon!

Elle fonça alors vers lui et arma son poing droit, visant l’estomac du singe. Cependant, elle s’accroupit au dernier moment et lui mit un uppercut dans le bas de la mâchoire avant de reculer de nouveau.

- C’est tout ce que tu as ? Je suis déçue …

Elle le regardait de haut, arborant un sourire moqueur : bras croisés, elle attendait le prochain mouvement de son adversaire. Malgré ce qu’elle avait dit, elle pouvait voir qu’il avait de l’expérience. Déjà, il avait accès au super saiyan, ce qui n’était pas rien, ses mouvements bien qu’assez aléatoires avaient suffisamment de puissance pour lui faire des dégâts plus que considérables. Si elle restait au corps à corps, elle allait y laisser des écailles, les attaques à distances semblaient donc être sa meilleure option.

Une nouvelle attaque survint de la part du singe galactique, elle l’évita tant bien que mal d’un bond avant de s’envoler, le soleil fut couvert par ses larges ailes, les rayons traversant leurs fines membranes donnaient un jeu de lumière carmin. Prenant une grande aspiration, un puissant souffle de feu sortit de sa bouche. Les flammes embrasèrent l’herbe et se propagèrent rapidement alors que les deux adversaires revenaient à la charge.

Dans la ville, le tumulte provoqué par le combat n’était pas passé inaperçu. Quelques patrouilleurs se dirigèrent vers la zone. Qui pouvait bien se mettre sur la tronche alors que cela était interdit?

- Hé, vous là! C’est interdit de se battre!
- Arrêtez-vous immédiatement!

La seule réponse qu’il eurent fut un free fire atterrissant à leurs pieds.

- On vous a rien demandé, foutez le camp!

Un doigt d’honneur vint accompagner cette charmante phrase, laissant le champ libre à Hellzetsu pour attaquer librement la dragonne qui eut le souffle coupé par le coup. Son corps fila entre les arbres avant d’en heurter un de plein fouet. La colère laissa place à la rage : prenant appui contre l’épais tronc, elle s’en servit pour exécuter un dash. Armant son poing, celui-ci fut englobé par les fameuses flammes bleutées et prit la direction du visage du saiyan. Le choc allait être terrible.
Hellzetsu
Hellzetsu
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 04/11/2017
Nombre de messages : 729
Bon ou mauvais ? : neutre (penchant bon)
Zénies : 1360

Techniques
Techniques illimitées : Canon garric / Lasso brûlant / Shirohaka
Techniques 3/combat : Hell Body / Sword of the cursed one
Techniques 1/combat : Heart of the devil

Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC] Empty
MessageSujet: Re: Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC]   Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC] ClockMer 17 Juil 2019 - 22:24
Hellzetsu venait enfin de retrouver la femme qui avait tué son fils adoptif, le pauvre petit Pazu parti trop tôt à cause de la thyrionis, en voyant celle-ci, il s'énerva et passa en super saiyan afin de lui faire des dégâts.
Alors que le guerrier avait tenté de lui sauter dessus pour la frapper, elle avait fuit dans l'unique maison dans les bois, pour ensuite détruire les fenêtres dans sa fuite, le saiyan se retourna furax après que la dragonne eu essayer de se défendre.

Le thème du combat:
 


"NE FAIS PAS SEMBLANT ! Tu à tuer Pazu avec les pouvoirs de ton masque ! En plus, où est ton ami à la peau rose ! Je dois lui aussi le tuer pour venger Pazu !"

D'un coup il lança un shirohaka que Zirah esquiva sans grand mal pour ensuite faire apparaître des flammes sur le bras gauche du guerrier, la chaleurs des flammes lui faisait mal et il se mit à retenir un râle de douleur pendant que sa peau se mettait à bruler.

"Saleté ! Je vais venger Pazu ! Je te réduirais en morceaux !" 

Son ennemie vint alors foncer vers lui, faisant ainsi croire à une frappe dans l'estomac, Hellzetsu s'y prépara alors, mais, ne parvint pas à anticipé le changement de trajectoire qui transforma le coup en uppercut qui eu pour effet de le faire tomber en arrière le saiyan, il se releva ensuite essuyant un filer de sang qui coulait de sa bouche car il s'était mordu la langue à cause du coup, puis il se mit à répondre à la provocation de la femme.

"Tu crois que j'ai tout montré... ? Observe ! HELL BODY !"

Le fier représentant de la race guerrière fut alors entouré d'une aura enflammé qui augmenta ses capacité, il fonça alors vers Zirah afin de lui mettre un coup dans le flan droit, mais, celle-ci esquiva alors pour s'envoler et caché le soleil avec ses ailes qui avaient l'air transparentes. C'est alors qu'elle se mit à cracher du feu sur la zone, bien sûr Hellzetsu se mit alors lui aussi à voler afin de pouvoir esquiver les flammes.

"ENFLURE ! T'a aucune pitié peu importe l'espèce ! Tu t'attaque même à la nature !"

A cause de leur combat, plusieurs patrouilleurs étaient venu, dans le tas il y avait les deux saiyan que le guerrier habillé en noir avait rencontré, d'un coup des flammes apparurent à leurs pieds, Hellzetsu pensa alors que c'était un signe pour dire qu'ils allaient être attaquer après qu'elle aurait battu le combattant, cela mit en rogne le super saiyan qui ne fit pas attention au doigt d'honneur et qui fonça en direction de l'estomac du monstre rouge pour lui mettre un coup de poing droit dans l'estomac, ce qui la fit alors voler loin.

"Tu ne touchera à aucun d'eux !"

Alors qu'il pensait qu'elle en avait eu assez, Zirah revint alors à l'assaut, son poing entouré des fameuses flammes bleus que Hellzetsu haïssait car elles avaient conduite à la mort de l'enfant adoptif de celui-ci. Lui aussi enragé, il réactiva son Hell Body qui s'était désactivé après le coup qui l'avait envoyer loin, il fonça aussi vers la dragonne en armant lui aussi son poing droit qui était entourer de l'aura du Hell body tout comme le reste du corps du saiyan, lui aussi fonçait afin de mettre un coup au visage de son opposante. Les deux s'étaient sûrement encastrer leurs poings dans le visage de l'un et de l'autre.
C'est alors que les deux reculèrent, mais alors que le jeune homme allait lancer un shirohaka, il se mit soudainement à disparaître dans un flash lumineux... que venait-il de se produire ? En effet, Hellzetsu venait d'être téléporté, dans un endroit... celui du nouveau jeu... celui de demigra !
Boneco
Boneco
Saiyan
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 803
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Final Spirit Cannon | Transposition
Techniques 3/combat : Full Counter | Spirit Arm
Techniques 1/combat : Final Explosion

Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC] Empty
MessageSujet: Re: Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC]   Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC] ClockMar 23 Juil 2019 - 23:18
Celerya était tout bonnement incroyable. Finalement dépassé par le monstre qui, à contrario de son semblable, semblait assez robuste pour supporter les innombrables assauts de la Saiyan. Plus encore, il s'était décidé à lâcher notre moyen de transport pour s'attaquer à celle qui le gênait désormais.

"C'est bon, il a lâché, dépêches-toi le saut est imminent !"

Il avait lâché, certes, mais pour mieux s'agripper à son ennemie. Je grimaçais, découvrant que la puissante combattante s'était faite avoir. Si je n'agissais pas, elle allait finir dévoré par cette immondice... Mais pour autant, si je laissais la machine, plus jamais nous n'aurions d'occasion de revenir chez nous. Bordel. Maudissant ce monde, je m'apprêtais à lâcher la manette qui retardait le voyage pour porter secours à ma camarade, alors qu'elle rencontrait l'immense gueule de la chose. Seulement, la voilà qui déchaînait un énergie éclatante, électrique. Je m'arrêtais net, alors qu'au même instant l'orifice buccal de la créature se déchirait en deux. C'était le Super Saiyan de niveau 2, aucun doute là dessus. Bon sang, en voilà une autre capable d'atteindre ce niveau. Ce fut une toute autre histoire, alors. A bout de force, la guerrière parvient néanmoins à déchaîner ses dernières réserves pour pulvériser la créature à travers un attaque d'énergie déferlante.

La détonation fut terrible, et alors que j'ouvrais de nouveaux les yeux, je découvrais des lambeaux de chairs carbonisés là où se tenait à l'instant même l'horrible créature. Cependant, malgré la puissance effroyable d'une attaque pareille, il apparaissait que la Saiyan était trop affaiblie pour porter le coup de grâce. Les tentacules commençaient à renaître doucement... Il fallait partir. Le départ ne pouvait être retardé, et à l'instant même où la combattante regagnait sa place dans le vaisseau, je lâchais prise pour permettre au saut temporel de se lancer. Retenir ainsi la machine avait dû être terrible, le voyage fut extrêmement turbulent, et je cru un instant que la catastrophe de mon précédent voyage allait se reproduire. Fort heureusement, l'air se déchira à nouveau alors que nous retrouvions Coton-City... Non sans quelques secousses. Notre manoeuvre de départ avait dû dérégler quelques-uns de ses paramètres, puisque nous étions revenu en plein milieu des feuillages de ce qui semblait être un forêt. Notre apparition provoqua une certaine secousse à travers l'atmosphère du lieu, avant que nous encastrions entre les branches de l'endroit. Le sas s'ouvrit difficilement, pas sûr que Chronoa soit très contente de retrouver sa machine dans un état pareil... Mais au moins, la mission avait été un succès, et je m'en félicitais d'un profond soupir. Celerya était toujours là, sûrement secoué elle aussi, mais en un seul morceau. Il était temps pour elle de panser ses blessures.

"Bienvenue chez toi. Au fait, moi c'est Boneco."

D'un bond, je rejoignis le sol, découvrant après un moment pour me remettre les idées en place l'état déplorable de l'endroit. Un combat avait visiblement eu lieu au coeur de la forêt, mais qui avait bien pu... ? Ma question trouva une partie de sa réponse alors que j'apercevais la dragonne qui nous avait finalement rejoins, après avoir été notre ennemie un certains temps. Elle était donc réveillé.

"Hey, tu peux m'expliquer ? Où sont les autres ?"

Par autres, j'entendais surtout Amaryllis, qui hantait encore mes pensées malgré tout ce qui venait d'arriver en si peu de temps. Je ne savais pas ce que Kaito Shan avait décidé d'en faire, mais je pensais ne pas me tromper en pensant qu'il espérait en faire un alliée. Il allait falloir que nous discutions.
Celerya
Celerya
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 18/09/2015
Nombre de messages : 814
Bon ou mauvais ? : Loyal bon
Zénies : 2980

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / Image rémanente / Trancheuse
Techniques 3/combat : Impulsion / Kai'Smash
Techniques 1/combat : Super Canon Garric

Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC] Empty
MessageSujet: Re: Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC]   Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC] ClockVen 26 Juil 2019 - 19:40
Il semblerait que l'exil de la jeune guerrière touchait à sa fin. Une si longue attente et si peu d'espoirs... pourtant nous y parvenions enfin. Après une décennie à errer dans un monde aussi vaste que vide, la pauvre folle se croyait perdue en plein milieu du néant. Ceci étant dit, le néant n'accueillait nullement les monstres qui se sont réveillés dans cette anomalie temporelle qui a bien faillit avoir raisons d'elle et de son camarade. Un étrange globe oculaire flottant dans les airs, des hordes de monstres humanoïdes au corps brûlé, des masses informes de tentacules en guise de prédateur... peu importe quel était ce monde de fous, nos deux compères étaient bien content de s'en sortir et de justesse ! Enfin, le décor changeait. D'un monde de sable qui avait cessé de différencier le jour et la nuit, nous repassions vers une autre réalité tout à fait différente et beaucoup plus appréciable que la précédente. Ceci étant dit... aucun de nos deux protagonistes n'était au bout de leurs surprises. Après-tout, nos deux amis malchanceux ne pouvaient qu'obtenir une énième catastrophe, n'est-ce pas ?

« Euh. J'ai entendu un bruit bizarre, là. »

Et oui, la machine en faisait des siennes. Autant le dire tout de suite, elle n'avait pas du tout appréciée d'être ainsi manipulée par le monstre et le changement soudain de sa programmation n'a pas aidé. Toutefois et malgré cette arrivée en catastrophe, le résultat restait le même : les patrouilleurs étaient enfin chez-eux. Une nouvelle fois encore, Conton-City leur tendait les bras et leur rendait la liberté qu'ils auraient toujours dû conserver. Les lieux semblaient avoir été saccagés très récemment. Mais qui donc aurait-pu faire autant de dégât ici ? Les traces semblaient récentes et tout portait à croire qu'une confrontation avait eut lieu il n'y a pas si longtemps. Enfin peu importe car la saiyanne s'en fichait complètement. En sortant de ce maudit sas qui peinait à s'ouvrir, elle pouvait de nouveaux poser les pieds sur un sol autre que ce sable grisâtre sur lequel elle marchait depuis on ne sait combien de temps. Enfin elle pouvait humer l'air et sentir la brise du vent contre sa peau mais surtout... elle était chez elle.

« Je.. je suis rentrée. Merci infiniment, Boneco.»

De la gratitude, ça oui elle en avait et ce saiyan s'était trouvé une nouvelle alliée aussi compétente que fiable et ce malgré sa personnalité atypique. Pendant un cours instant, l'exilée regardait autour d'elle alors qu'un large sourire illuminait son visage puis elle se laissa finalement tomber au sol en éclatant de rire. Cette joie qui la parcourait laissait le libre arbitre à ce soupçon de folie que des mois entiers d'isolement lui ont valu.

« Ahahahah ! Je suis enfin chez moi ! »

De vive voix elle le criait comme si elle avait vaincu un obstacle infranchissable qui lui avait été imposé. En s’exprimant d'une telle manière, narguant les cieux par sa survie improbable, elle se sentait fière d'être vivante et forte d'une volonté retrouvée mais l'heure n'était pas encore aux réjouissances. Hellzetsu, un autre allié venait tout juste de disparaître et il n'y avait plus que cette femme à la peau rouge pour expliquer ce qu'il s'était passer... du moins, si elle était vraiment en mesure de l'expliquer, ce qui n'était pas le cas. La brune se releva d'un bond rapide puis rejoignit son congénère pour constater l'ampleur des dégâts. Si à l'heure actuelle, nous ne pouvions que supposer ce qu'il venait de se produire, il était toujours possible d'effectuer les réparations et faire plus amples connaissances avec les autres habitants de Conton-City mais... peut-être que la priorité était ailleurs, non ? Zirah, quand à elle, serait-elle un jour en mesure de découvrir comment et pourquoi elle était arrivée ici ? Seul l'avenir saura y répondre.
Zirah
Zirah
Autres Races
Féminin Age : 27
Date d'inscription : 02/11/2017
Nombre de messages : 208
Bon ou mauvais ? : Chaotic neutral
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Sonikkuhauringu / Furemubureka /free fire
Techniques 3/combat : Feu d'enfer / Armurerie Dimensionnelle
Techniques 1/combat : Konetsu Purazumaboru

Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC] Empty
MessageSujet: Re: Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC]   Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC] ClockDim 28 Juil 2019 - 18:26
Ce gamin commençait fortement à lui casser les couilles à continuer de beugler de choses qui n’avait aucun sens pour la dragonne, cette dernière évitait plus ou moins bien les attaques que lui balançait le macaque hurlant. Néanmoins, ce dernier avait laissé échapper une information qui avait fait tilt dans sa tête. Son masque et son ami à la peau rose. Parlait-il de ce Gravy qu’elle avait rencontré il y a de ça quelques temps? Tout était flou dans son esprit, un véritable marécage de souvenirs bouillonnants et profonds. Impossible pour elle de faire le tri pour l’instant.

Le coup qu’elle reçut dans l’estomac lui coupa le souffle, avant de l’envoyer filer entre les arbres. Sa colère grandissante, elle était repartie à la charge, son poing droit enrobé de flammes azurées vint percuter la joue droite du saiyan. Ce dernier en avait fait de même avec sa propre technique. Le choc fit remonter une gerbe de sang qui s’échappa de sa bouche dans un cri de douleur étouffé.

Reculant tout en essuyant le liquide carmin qui maculait ses lèvres, le bruit d’une énergie qui se charge lui fit relever la tête. Ce sale primate allait lui balancer une attaque à bout portant et elle n’aura même pas le temps d’esquiver. Enfin, cela aurait dû se passer comme ça si ce dernier n’avait pas soudainement disparu dans un flash.

- ... Hein? Mais …

La surprise était également présente chez les deux patrouilleurs. Que venait-il de se passer? Perdant en altitude, la dragonne atterrit en douceur, avant d’éteindre d’un geste de la main les flammes qui avaient continué leur progression dans l’herbe.

- Qu’est-ce que tu lui as fait?
- Mec, je suis aussi paumée que toi, c’est pas dans mes cordes de faire disparaître les gens dans un claquement de doigts … Sinon je l’aurai fait dès le début!

Un bruit de détonation les fit sursauter tous les trois alors qu’une étrange machine avait trouvé comme bonne idée d’atterrir dans les arbres. En sortirent alors deux occupants quelque peu secoués : l’un était un homme portant une veste jaune et un pantalon blanc assez ample, l’autre fut une femme dans l’armure typique des saiyans et son appartenance à cette race fut encore plus confirmée par la présence de la fameuse queue simiesque enroulée autour de sa taille.

Cette dernière était dans un état de grande joie, remerciant son ami. Boneco, nom qu’avait laissé échapper la saiyan, vint vers elle, demandant des explications. L’un des patrouilleurs commença à ouvrir la bouche mais le simple regard assassin de la Thyrionis la referma rapidement. C’est ça, baisse les yeux!

- Alors pour faire simple, ce gamin m'a attaqué en prétextant que j’avais tué un certain “Pazu”. On s’est battus, puis il a disparu d’un coup. Je sais pas où il est et ni qui sont les autres dont tu parles. En réalité, je sais même pas ce que je fous ici ni pourquoi !

La situation la rendait quelque peu nerveuse, elle détestait ne rien savoir, l’inconnu lui faisait peur dans un sens. Et alors qu’elle tentait de comprendre la situation, un flash de lumière apparut non loin d’eux, laissant voir une étrange jeune fille aux cheveux roses.

- Boneco, Celerya, vous êtes enfin revenus, je suis soulagée.

Elle porta une main sur son coeur avant de constater l’état déplorable de l’endroit et de poser son regard sur Zirah.

- N’étant pas un habitant de Conton-City, je vais laisser passer pour cette fois, mais il est interdit de se battre ici! Si l’envie t’en prend, il y a un endroit fait pour ça.

Mais c’était qui, cette gamine? Elle se prend pour qui? Grimaçant à l’idée qu’elle venait de se faire sermonner par une enfant, Zirah croisa les bras avec un air dédaigneux.

- Celerya, je te conseille d’aller faire un tour à l'hôpital, voir si tu vas bien. J’accompagne Boneco et Zirah au temple de Kaito, tu les rejoindras après.

Elle s’avança vers eux et les téléporta dans le dit temple. Ce dernier semblait immense, une belle végétation les entouraient, donnant un sentiment de bien-être à la Thyrionis.

- Si tu veux plus d'informations sur ta présence ici, attend le retour de Kaito et fais tes combats ici, dernier avertissement!

Elle disparue de nouveau, laissant une Zirah déconcertée par la situation.
Boneco
Boneco
Saiyan
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 803
Bon ou mauvais ? : Chaotique Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Final Spirit Cannon | Transposition
Techniques 3/combat : Full Counter | Spirit Arm
Techniques 1/combat : Final Explosion

Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC] Empty
MessageSujet: Re: Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC]   Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC] ClockMar 30 Juil 2019 - 0:09
Celerya semblait ravit, sans aucun doute. C'était compréhensible, je ne savais pas même combien de temps elle avait passé à croupir dans cette dimension distordu, à faire face à pareilles immondices. Mais la voila tiré d'affaire, et malgré le fait que je n'avais que peu d'intérêt à accomplir les missions que l'on me proposait, j'en tirais une étrange satisfaction. Etais-je en train de m'attacher à ce rôle de "patrouilleur" que l'on m'avait imposé ? Je refusais de trop m'y attacher, mes projets ne pouvaient aboutir si j'étais affublé d'un tel rôle. Je lui adressais un sourire discret, bien trop occupé à penser à ce que tout cela représentait. De son côté, la femme écarlate expliquait la pagaille en accusant un certain "gamin", dont j'imaginais être le Saiyan qui nous avait rejoins parmi les renforts. Amaryllis n'était donc visiblement pas impliqué, je n'avais donc pas plus d'informations sur son sort.

"Il a disparu tu dis ? Ca ne plaira pas à Kaito... M'enfin, j'imagine qu'il est trop occupé à s'occuper de son fiston. En ce qui te concerne, on t'a extirpé des mains des démons. J'ai cru comprendre qu'ils avaient utilisé un dispositif pour t'asservir, mais que tu étais parvenu à t'en défaire."

Je toisais la femme longuement, sa carrure ne m'était définitivement pas étrangère. Peut-être ne se rappelait-elle pas de moi, mais je pouvais jurer l'avoir croisé, à l'époque de ce "Jeu du Diable" qui avait bien failli mettre fin à mon espoir de vengeance. Alors que je m'apprêtais à tourner les talons, jugeant avoir assez donné pour aujourd'hui, Chronoa débarqua comme elle en avait l'habitude, à travers un flash de lumière bien trop intense. Je grimaçais en me couvrant les yeux. Elle nous accueillait avec bienveillance, visiblement rassuré de retrouver sa patrouilleuse en relativement bon état. Je restais stoïque, avant qu'elle ne s'approche de moi et de la dénommé "Zirah" pour nous transporter, contre mon gré, à un endroit plus ouvert aux affrontements. Après avoir averti la dragonne, elle disparu aussi soudainement qu'elle était apparu. Bon sang, ça n'en finissait pas... Quand Kaito allait-il faire son retour ? Je me retrouvais donc seul aux côtés de la femme carmine, retenant mes protestations alors qu'une idée germait dans mon esprit.

"J'ai eu l'occasion de constater ta combativité, Zirah... Et il en fallait pas mal pour parvenir à porter un coup pareil à ce Gravy qui te servait de maître. A l'instant où tu l'as frappé, si je me rappelle bien, tu disposais d'une puissance remarquable. Boneco, comme l'a prononcé Chronoa, c'est mon nom."

Je retirais alors ma veste, la déposant au sol avant de me craquer la nuque. Mon affrontement face à la bête avait été dangereux, mais Celerya avait fait le plus gros du travail, j'étais donc encore en bonne forme. Et quitte à croupir ici en attendant Kaito Shan, autant en profiter.

"Que dirais-tu d'un petit échange de coups, pour faire plus ample connaissance ? Je reste un Saiyan après tout, tu pourras finir ce que tu as commencé à Coton-City avec moi, qu'en dis-tu ? De mon côté, j'aurais plaisir à constater de ta force un fois encore."

Je me mettais en garde, poing levé, l'invitant clairement à porter le premier coup. J'avais frôlé l'isolement éternel, et pourtant déjà mes sens de combattant s'affolaient. J'avais grand hâte de voir ce qu'elle avait dans le ventre, Kaito n'allait pas me tenir rigueur.
Celerya
Celerya
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 18/09/2015
Nombre de messages : 814
Bon ou mauvais ? : Loyal bon
Zénies : 2980

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / Image rémanente / Trancheuse
Techniques 3/combat : Impulsion / Kai'Smash
Techniques 1/combat : Super Canon Garric

Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC] Empty
MessageSujet: Re: Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC]   Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC] ClockMar 30 Juil 2019 - 23:29
« Ils sont déjà partis... »

Elle le disait avec une telle morosité dans sa voix... si une chose n'avait pas changé en plusieurs années, c'était bien ce qu'elle constatait en cet instant. Qu'il s'agisse de Toki-Toki ou de Conton-City, jamais les patrouilleurs n'ont eut de répit. La Kaïoshin du temps, quand à elle, en faisait un parfait exemple. A peine eut-elle le temps de se rassurer sur le déroulement de la mission de sauvetage qu'elle était déjà repartie avec ses compères. Cela semblait sans fin. Quand est-ce que les protecteurs de l'histoire auront en serait-ce qu'une poignée de minute pour souffler un peu ? Était-ce à cause d'un journal de missions plein à craquer qu'ils avaient pris temps de temps pour venir à la rescousse de leur amie ? Des centaines de milliers de questions semblaient affluer dans la tête de Celerya qui semblait chercher des réponses à tout ça. Elle avait beau être sortie d'enfer, rien ne changeait au fait qu'elle avait perdu la foi.

« … et ils sont ou les autres ? » finit-elle par souffler avec dépit.

Soupirante, elle marchait désormais seule dans ce terrain marqué par le récent combat des patrouilleurs et de leur opposante à la peau rouge. Tout de même décidée à suivre les conseils de sa patronne, la brune suivant le chemin vers l’hôpital en marchant doucement. Dans sa tête, elle réalisait tout doucement qu'elle était revenu à la réalité. Notre amie était revenue chez elle et pourtant... elle ne reconnaissait plus rien. Ou était donc passés ses alliés d’antan ? Ceux qui ont jadis combattu à ses cotés lorsque les forces du mal se sont réunies pour semer le chaos ? En parlant de cela, Chronoa avait mentionné quelque chose de très intriguant tout à l'heure. Ce « temple de Kaito » là... c'était bien ce qu'elle avait entendu ou alors elle était encore en train de rêver ? La guerrière s'arrêta brusquement un bref instant puis grimaça tout en pensant à voix haute.

« Il a un temple, lui ? Ben on est mal barré. »

Les souvenirs de son vieil ami lui revenaient doucement, notamment ceux qui concernait l'arrivée du Seigneur Beerus. A l'époque, celui-ci avait bien faillit détruire tout Toki-Toki à cause du comportement de Kaito Shan. En s'éloignant du Kaïoshinkai, le bougre avait fait prendre de gros risques aux divins et s'était attisé leurs foudres. Comment ça s'était terminé déjà ? La femme à queue de singe reprenait sa route en songeant à cette question. Elle essayait de se souvenir précisément de ce qu'il s'était passé ce jour là et pourtant il lui était impossible de mettre le doigt dessus. Sans doute était-ce à cause de sa perte de conscience au moment ou les choses se sont calmé. Quoi qu'il en soit, elle finit tout de même par se souvenir que son camarade avait échappé de très prêt à la suppression de son existence. Le dieu de la destruction ne rigolait pas avec ses choses là et les membres de la Time Patrol en ont payé les frais.

« Oh et puis merde. »

Finalement, la guerrière de l'espace décidait de changer de direction. Perdant de vue l’hôpital pour se diriger vers le fameux temple dédié à son ami, elle s'envola puis quitta la zone de combat pour partir à la recherche de cet endroit dédié aux divins. Forcément, elle s'attendait à y croiser ce demi-dieu au caractère bien trempé mais rien ne lui garantissait vraiment qu'elle le trouverait là bas. Non seulement la rescapée demeurait incapable de sentir l'énergie des dieux mais elle savait aussi très bien qu'il lui était impossible de définir la position de cet électron libre qui allait ou bon lui semble. Dans tous les cas, elle ne s'attendait pas à ce qu'il ait autant changé en si peu de temps. Quel sera le choc quand leurs chemins se croiseront de nouveau ? Seul l'avenir saura nous le révéler.
Zirah
Zirah
Autres Races
Féminin Age : 27
Date d'inscription : 02/11/2017
Nombre de messages : 208
Bon ou mauvais ? : Chaotic neutral
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Sonikkuhauringu / Furemubureka /free fire
Techniques 3/combat : Feu d'enfer / Armurerie Dimensionnelle
Techniques 1/combat : Konetsu Purazumaboru

Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC] Empty
MessageSujet: Re: Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC]   Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC] ClockMer 31 Juil 2019 - 6:56
Et dire que de base tout ce qu’elle voulait c’était du calme pour dormir et la voilà maintenant dans un endroit immense, à la végétation luxuriante et à l'architecture qui dénotait complètement de ce qu’elle avait pu voir de la ville en contrebas. Néanmoins, les lieux avaient une atmosphère plaisante, un mélange de senteurs et d’humidité qui n’était pas s’en rappeler les forêts de sa planète perdue au fin fond de la galaxie.

Humant l’air avec un certain plaisir sur le visage, la voix de l’homme l’accompagnant eut vite fait de la faire revenir sur terre. Secouant ma tête pour chasser les quelques souvenirs qui étaient remontés, elle le fixa, croisant les bras alors qu’une mine contrariée prenait place sur son faciès amarante.

- Gravy, ce salopard … rien que son nom me donne des envies de meurtre … il m’a trompé … cependant je n'ai aucun souvenir de ce qui s'est passé entre la mise du masque et y a quelques heures. Le médecin m'a dit que c’était à cause d’une trop grosse dépense en énergie.

Elle haussa les épaules, l’autre enfoiré avait dû prendre le relais au moment où elle avait décroché, il adorait faire ça pour venir la rabaisser par la suite, cependant il était bien silencieux depuis quelque temps. Boneco; qui s’était officiellement présenté, venait de retirer sa veste laissant apercevoir un bras gauche manquant. Pas bien joli tout ça, quel dommage qu’il n'ait pas sa faculté à faire repousser un membre, bien que le processus soit très peu agréable et gourmand en énergie. La proposition de combat ne tomba pas dans l’oreille d’une sourde et bien qu’elle aurait voulu l’envoyer paître, pour aller siester sous l’ombre d’un arbre, la frustration et la douleur de son combat avec le gamin était toujours présente.

- Si l’envie de remplacer l’autre abruti te conviens soit. De toute façon la meilleure façon de communiquer avec vous, saiyans, c’est entre deux droites.

Un sourire en coin vint éclairer son visage alors qu’elle claquait des doigts, non pas pour produire un Free Fire, comme elle avait l’habitude de le faire, mais pour ouvrir un trou de ver juste en face d’elle. Plongeant sa main dedans, elle sentit la multitude de manches d’aciers, de fer et d'autres métaux venir caresser la pulpe de ses doigts. Puis une douce chaleur se lova au creux de sa paume, ressortant sa main, le trou disparu pour laisser voir une boule de feu qui se sépara en deux avants de venir englober les avant-bras de la thyrionis. Elle ne souffrait nullement et bientôt les flammes laissèrent place à deux protèges avant bras finement ouvragés. Représentant des êtres aux allures démoniaque, une flamboyante lueur incandescente s’échappait des lignes creusées pour venir s'emmagasiner dans une perle qui décorer le dos des mains.


armes:
 


- J’espère que tu serais plus divertissant que ton comparse~

Elle se mit en place, fixant son nouvel adversaire. Le prendre à la légère de par sa perte de bras serait une erreur. Elle avait appris à se méfier des saiyans, ces derniers étaient doués pour retourner les pires situations à leur avantage. C’était une race guerrière puissante et intelligente malgré les apparences. Son pied droit s’enfonça doucement dans la terre, sa main gauche remonta doucement s'arrêtant devant sa bouche. Le silence, concentration, un souffle de vent, une feuille qui se posa au ralentit sur le sol, le dash. Violemment, elle s’élança vers son adversaire, armant son poing gauche, ce dernier s’enflamma au dernier moment pour venir frapper en direction des côtés. Le geste était vif, maîtrisé mais facilement contrable car la vraie attaque venait de sa bouche. Un cri aigu et assourdissant sortit de ses cordes vocales, les ondes sonores venant frapper de plein fouet le ventre du saiyan pour l’envoyer plus loin. Bien qu’ayant été de courte durée, elles avaient dû suffire pour chambouler la tête et les oreilles de Boneco.

Elle revint à la charge, laissant le pouvoir de ses protections faire leurs oeuvres. Une puissante énergie sortie des perles pour prendre la forme de deux énormes mains aux griffes acérées et enflammées, englobant celles de leurs propriétaires. Un sourire mi-amusé, mi-moqueur naquit sur le visage carmin de la dragonne qui abattit sa nouvelle main droite sur Boneco. Une résistance fit trembler son bras et monter l’excitation en elle: il avait du répondant, il semblait meilleur que ce qu’elle pensait.

- Ah, me voilà soulagée, j’avais eu peur de me retrouver une nouvelle fois en face d’un minable!

Elle mis plus de poids sur sa main, essayant de lui faire ployer les genoux, de le surplomber de toute sa hauteur, de le dominer, de lui faire ressentir à quel point il était inférieure face elle. Son regard commençant à brillait de cette lueur aperçue jadis face à Gravy, un regard emplit de sadisme et de mépris, bien loin de l’amusement qu'elle avait laissé voir y a quelques instants auparavant.

- Tu voulais faire plus ample connaissance non? Alors dis-moi, qui je dois félicitais pour t’avoir délesté de ton bras~?

Un rire étouffé sortit de sa gorge alors que les flammes des armes passer lentement d’un rouge flamboyant à un bleu funeste.
Kaito Shan
Kaito Shan
Demi-Sayen
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 31/05/2016
Nombre de messages : 7357
Bon ou mauvais ? : Divinement Bon.
Zénies : 4025

Techniques
Techniques illimitées : ✞ Kaikai ✞ Freeze ✞ Magie Kaïô-Shin ✞
Techniques 3/combat : ✞ Light Hawk Wings ✞ Volonté ✞
Techniques 1/combat : ✞ Kami no Ryuken Bakuhatsu ✞

Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC] Empty
MessageSujet: Re: Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC]   Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC] ClockMer 31 Juil 2019 - 23:55
Ainsi, Kaito et Renko étaient revenu au nid du temps. Il semblerait bien qu'un bazar se soit instaurer en attendant ! Mais qui avait bien pu mettre un tel boxon ici ? Les patrouilleurs essayent tant bien que mal de stopper les gravats ainsi que les décombres d'un combat indécent... S'affronter au cœur de la ville était interdit ! Mais les résidus d'énergie lui disait bien quelque chose... Zirah et Hellzetsu. Ils ne connaissaient pas les règles de cette ville, du coup, ils ne pouvaient probablement pas savoir qu'il était interdit de s'y affronter. En tout cas, pas dans ce secteur ! Le temple d'entraînement de Kaito était spécialement là pour ça... Au moins, ils pouvaient s'y défouler ! Mais il aurait probablement dû leur parler de ce secteur en premier lieu. Cependant, le Dieu du temps ne pensait pas vraiment qu'ils essayeraient de se mettre sur la figure alors qu'ils venaient tout juste de reprendre de leurs anciennes blessures ! Il n'avait jamais vu une telle fougue. Mais désormais, le KI de Hellzetsu n'était plus du tout perceptible. Alors, soit il était devenu un Dieu, soit quelque chose clochait ! Et impossible qu'il soit devenu un être divin en vérité... Le Dieu du temps ici présent l'aurait senti à des kilomètres.

"Que s'est-il passer ?"

Ainsi, le Dieu demandait au premier patrouilleur qui faisait face à sa personne. "Deux individus se sont bagarrer ici. Dame Chronoa à du intervenir pour calmer les ardeurs de ses derniers !" Soupirant, le Saiyan reprit. "Comme si elle n'avait pas suffisamment de travail... Merci beaucoup. Et bon travail." D'un mouvement de tête, l'homme repartait à sa tâche tandis que le duo divin s'envolait rapidement en direction du temple. Il n'y avait pas vraiment plus de temps à perdre ! Le travail était déjà bien entamer... Boneco était également sûrement de retour ! Il pourrait tout lui expliquer au moins. Puis... Si lui était enfin là, alors Celerya avait probablement du réapparaître... Il allait revoir sa vieille amie... Elle qu'il n'avait pas vue depuis, ce qui lui semblait être, une véritable éternité. Le vol se passait rapidement, posant ses pieds sur la plateforme du camp d'entraînement. Son disciple ainsi que Zirah étaient présent ! Mais Amaryllis ?... Où était-elle ? De toute façon, mieux valait qu'elle se repose pour le moment. Avec son apparence enfantine, c'était risqué de l'interposer dans des conflits déjà bien trop compliqué. Même si ses pouvoirs avaient complètement sauver Kaito dans son précédent combat...

"Ah ! Boneco ! Je vois que tu es avec notre nouvelle invitée ! Où est Hellzetsu ? Et que s'est passer encore ? Je m'absente quelques heures et quand je reviens, Armageddon s'est abattu sur la ville ! Zirah, c'est cela ? Bienvenue chez moi d'ailleurs." Il n'y avait pas besoin d'en rajouter plus. Renko allait probablement tirer la tête comme il le fait si bien... Ou bien il allait en placer une sèche pour frustrer nos deux camarades. Dans tous les cas, Kaito attendait de voir également avec impatience Celerya. Son KI se rapprochait à grand pas ! Et mine de rien, intérieurement, il était presser de la revoir. Seulement... Rien ne sera plus jamais pareil... Sans Trunks.
Renko
Renko
Autres Races
Masculin Age : 26
Date d'inscription : 22/12/2016
Nombre de messages : 959
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 2650

Techniques
Techniques illimitées : Télékinésie // Dimension sôdô // Kiaï Gan
Techniques 3/combat : Kaikai // Kami Retsuzan
Techniques 1/combat : Kaminari

Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC] Empty
MessageSujet: Re: Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC]   Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC] ClockJeu 1 Aoû 2019 - 1:09
Père et moi arrivâmes dans Conton-City. Enfin, au début, ce n'était pas si évident que ça, puisque une partie de la ville était un véritable champ de ruines. Que s'était-il passé en notre absence? On aurait dit qu'un cataclysme s'était abattu sur le d'habitude paisible berceau du temps. Père demanda à un patrouilleur qui passait par là et ce dernier rétorqua que deux personnes s'étaient bagarrées au sein même de la ville. A en juger par la tête que tirait père à la réception de cette nouvelle, les deux individus en question allaient passer un sale quart d'heure. Il s'envola et je le suivis et nous arrivâmes en quelques secondes au temple de Kaito. 

Des moucherons qui nous avaient accompagné sur la dernière mission, il en manquait deux. La jeune fille et le vulgaire Saiyan qui avait encore ses deux bras manquaient à l'appel. Face à nous, il n'y avait que Boneco et cette femme reptile que j'avais sans doute déjà croisé quelque part, sans m'en rappeler. Père leur demanda des comptes.

"Eh bien, heureusement que ceux qui se battaient tout à l'heure n'étaient pas très puissants. Sinon, Conton-City aurait été rayé de la carte." ne pus-je m'empêcher de rétorquer, un large sourire provocateur s'affichant sur mon visage.

Désormais, je n'avais plus de temps à perdre. Si je voulais maîtriser la Volonté, il fallait que je m'y mette immédiatement. Le plus tôt je commencerais, le plus rapidement je pourrais faire la peau à Drichi et à père. De ce fait, je tournai les talons. 

"Bon, sur ce, je vais m'entraîner. Ne me dérangez que s'il faut partir en lutte contre l'armée de Drichi ou contre mon père!" dis-je sans prendre la peine de tourner la tête.

Je m'envolai et trouvai un coin reculé où je pourrais m'entraîner en toute quiétude. Pendant le temps passé à Conton-City, j'en passai l'entièreté à me représenter mentalement l'aura que j'avais ressentie plutôt dans le temple. Il fallait que je me fasse une idée encore plus précise de ce pouvoir. Voilà pourquoi je ne souhaitais pas être dérangé pour des futilités. 

"D'ailleurs, je mettrai en charpies le pauvre fou qui osera m'interrompre." 
Contenu sponsorisé

Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC] Empty
MessageSujet: Re: Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC]   Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC] Clock
 
Quand le chat n'est pas la les souris mettent le bordel [CC]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quand le chat n'est pas là, les souris dansent | Milenna
» Quand le chat n'est pas là... [PV Antony Watson]
» [Mission D] - Pile, Chat Saignant. Face, Chat Saignant Epicé
» Quand on cherche les ennuis, on les trouve ! (pv)
» Quand un homme a honte de lui, il est impitoyable pour les autres. [PV Take et Shy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes-