Partagez
 

 Femme au volant, mort au tournant ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Katarunya
Katarunya
Saiyan
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 14/03/2018
Nombre de messages : 42
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Eole / Gaia / Pluie d'énergie
Techniques 3/combat : Shinagani / Pointe paralysante
Techniques 1/combat : Ultra Violet

Femme au volant, mort au tournant ? Empty
MessageSujet: Femme au volant, mort au tournant ?   Femme au volant, mort au tournant ? ClockMar 2 Juil 2019 - 23:48
Dösatz, la planète aux mille divertissements. C’était sur ce cailloux qu’une saiyanne avait jeté son dévolu y a de cela quelques année pour ouvrir son garage. Oui, une saiyanne qui fait de la mécanique, c’est comme dire qu’un démon du froid était gentil. On pense que ça n’existe pas et pourtant. Mais revenons sur notre saiyanne : Katarunya, de son doux prénom, était couchée sous le châssis d’un drôle d’engin. De forme allongée, ce dernier avait des airs de vaisseau spatial. Le fuselage était très aérodynamique, des angles très droits et durs étaient mélangés à d’autres plus doux et courbés. Quatre ailes entouraient un gros réacteur alors qu'à l’avant, la vitre du cockpit était relevée, laissant voir un intérieur extrêmement propre et soigné. Le volant était comme ceux des Formule 1 terriennes mais avec un grand nombre de boutons et de palettes, donnant un accès direct aux fonctions du bolide volant, le tableau de bord aux néons bleutés affichait les compteurs de vitesse ainsi qu’un visuel du vaisseau vu du dessus. Le levier de vitesse était juste au-dessus d’un plus petit et de couleur verte, le mot “NITRO” brillait d’une forte lueur blanche.

Une musique electro s’élevait dans l’air du garage alors que la guerrière jouait avec les écrous et sa clé à molette pour donner les dernières touches à son bébé. Poussant sur le châssis, elle s’extirpa enfin, laissant sa planche lévitante avancer pour enfin se relever. Tout en donnant un coup de pied dans la planche pour l’envoyer de l’autre côté de la pièce, Katarunya souleva les lunettes de protection qui masquait un regard dur et observateur, les posant sur son front, elle vint prendre une tablette et commença à pianoter dessus.

- Bien mon grand, voyons si tout est en place. Démarrage.

Elle appuya sur un icône et le doux son du moteur emplit la pièce, ronronnant joyeusement.

- Bien … Les ailes.

Ces dernières bougèrent sans mal, répondant au doigt et à l’oeil de la garagiste. Cette dernière continua ses vérifications avant de stopper le moteur puis de faire le plein.

- Parfait, c’soir c’est la fête! Il est temps de laisser n’tre cher ami Mc Cerponic sur la l’gne d’arrivée.

Elle attrapa le paquet de cigarette qui trainait sur le plan de travail et tout en l’allumant, elle mit un drap pour protéger son bijou de la poussière et des rayures. L'après-midi passa lentement, les clients n’étaient pas nombreux en ce jour mais cela n’empêchait pas la saiyanne d’avoir du travail entre les véhicules à réviser et les mise à jour qu’elle devait faire a ses drones, elle avait de quoi s’occuper. Finalement elle put fermer sa boutique, tournant la pancarte sur “FERME”, elle enclencha l’abaissement du rideau en fer avant de mettre en place son drone de sécurité. Il était temps de partir pour la course. Elle embarqua son vaisseau dans la remorque avant de l’attacher solidement avec les sangles. C’est avec prudence qu’elle prit la route pour les terres sauvages de Dösatz.

Rapidement la technologie et la civilisation laissèrent place à un décor beaucoup plus inhospitalier et sauvage. Ici la nature avait tout ses droits et les dictait avec férocité. Mais cela ne dérangeait pas certaines organisations qui utilisaient justement ce contexte pour mettre en place des courses clandestines. A l’inverse de celles que la capitale proposait, ces dernières n’étaient pas sécurisées. Les dangers étaient nombreux et la mort à chaque tournant pour les novices. Cependant, les gains étaient bien plus conséquents et l’adrénaline beaucoup plus puissante. Katarunya arriva finalement au rassemblement. Les lieux étaient éclairés par des feux de joie et les quelques stands de nourritures, boissons et musiques qui formaient un chemin vers la ligne de départ. D’autres participants étaient déjà sur place, vérifiant leur véhicule tout en se regardant en chien de faïence. L’ambiance était festive mais également lourde, un colisée où allaient s’affronter des gladiateurs de métal sous pression.





La saiyanne se gara à sa place avant de faire descendre son vaisseau, qu’elle découvrit par la suite. Elle refit une série de tests pour être sûre que rien n’avait bougé durant le trajet puis s’attella à donner un coup de propre à la carlingue. Finalement il fut temps d’emmener les véhicules sur la ligne de départ. Sautant dans l’habitacle, la vitre se rabattit en silence et Katarunya put conduire à l’emplacement numéro 7. Ses dernières courses avaient été éprouvantes, les participants étant de plus en plus redoutables. Mc Cerponic était à la première place, narguant ceux derrière d’un joli doigt d’honneur, il fit vibrer le moteur de son bolide alors que s’illuminaient les néons donnant la route à suivre et que le présentateur avait prit place devant les véhicules.

- Mesdames et bien sûr messieurs! Bienvenue à cette quatrième étape de la coupe DirtyDosatz! Comme toujours, votre favori Mc Cerponic partira avec dix secondes d’avance sur les autres, les autres suivront après ce temps bonus. Les paris sont maintenant ouverts. Et je vous rappelle les règles : il n’y en a pas! QUE LE MEILLEUR GAGNE!

Il se retira pour laisser une femme le remplacer. Mc Cerponic fit rugir son moteur et quand le drapeau s’abaissa, il appuya sur l’accélérateur pour démarrer comme une furie. Une fois les dix secondes bonus passées, le drapeau s’abaissa de nouveau et les dix-neuf autres participants partirent enfin. Katarunya se plaça rapidement près de la bordure intérieure, longeant cette dernière pour ne pas perdre en vitesse, elle jetta un oeil à la caméra arrière avant de faire une brusque embardée sur le côté intérieur, regardant une mini-roquette taper dans le moteur du participant qui était devant elle. Ils commençaient déjà à sortir le grand jeu... Un sourire apparut sur le visage de la saiyanne qui appuya sur l’accélérateur, dépassant le véhicule qui était maintenant en feu. Le premier virage fut en vue, elle partie en dérapage avant d’accélérer d’un coup, gagnant quelques mètres. Derrière elle, la guerre était déclarée, des explosions avaient lieux et quelques véhicules traversèrent la route pour finir dans le ravin plus bas.

Les deux premier tours se firent sans dommage pour elle. Esquivant les attaques avec agilité et doigté, Katarunya se retrouva finalement derrière le favori. Pas moins d’une dizaine de participants avaient été sortis de la course et ce dernier tour fit rapidement monter la pression. Là, une ouverture! La saiyanne s’engouffra dedans, se retrouvant à la même hauteur que Mc Cerponic qui tourna son visage vers elle. Derrière sa vitre teintée, elle souriait de plus belle, caressant le manche de sa nitro qui pulsait fortement, étant chargée à fond. Elle finit par l’abaisser, libérant la substance dans le moteur. Ce dernier chauffa et cracha une gerbe de flammes bleutées avant de foncer et de dépasser le vaisseau du favori. Ce dernier grimaça avant de sourire. Il souleva un capot et appuya sur le bouton qu’il caché. Un dispositif se souleva sous le châssis de son véhicule et deux plaques furent expulsées, venant se coller à l’arrière du vaisseau de Katarunya. Une alarme retentit dans l’habitacle alors que la zone touchée clignotait en rouge sur le panneau de bord.

- …. Enfoiré !

Un long bip fut émit par les plaques qui explosèrent, soulevant le vaisseau qui fit plusieurs tonneau en l’air avant que son nez ne se plante dans le sol et redonne de l’élan. Il sortit de la route pour aller s’écraser plus loin. Au sol, des flammes commençaient à attaquer le moteur qui enclencha son système de sécurité. Une mousse verdâtre fut projetée, étouffant les flammes. Le silence se fit jusqu’à ce que des coups se fasse entendre, la vitre tremblant sous les chocs : elle finit par s’ouvrir, laissant voir une Katarunya sonnée mais également en colère.

- MAIS QUEL FILS DE PUTE!!!! J’RAIS TA PEAU, CERPONIC!!!!

Elle réussit à s’extirper du cadavre métallique tout en jurant, avant de regarder autour d’elle. Comment elle allait faire pour rapatrier ce qui restait de son bébé?
Broly
Broly
Saiyan
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 12/06/2016
Nombre de messages : 271
Bon ou mauvais ? : Mauvais.
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Eraser Canon, Omega Blaster, Bouclier d'énergie
Techniques 3/combat : Gigantic Meteor, Ball-Trap
Techniques 1/combat : Planet Geyser

Femme au volant, mort au tournant ? Empty
MessageSujet: Re: Femme au volant, mort au tournant ?   Femme au volant, mort au tournant ? ClockJeu 4 Juil 2019 - 0:45
Dösatz était une planète pathétique... Un monde que le guerrier légendaire ne pouvait saqué que grâce à son temple spirituel. Un lieu qui l'avait aidé dans le passé à se rendre compte de sa propre faiblesse. Au moins, il n'avait désormais plus rien à craindre de ce misérable Kakarotto ! Mieux encore, il avait un camarade. Enfin, un camarade... Il était justement en vol pour le retrouvé. Jigen avait disparu pour de bon, depuis son terrible et stupéfiant combat contre Majin Vegeta. Les deux hommes avaient lutté dans un match acharné. Et ceci avait permis au guerrier d'obtenir un pouvoir qu'il n'aurait jamais crû pouvoir posséder jadis. En bref, il était devenu beaucoup beaucoup plus fort... Mais ce pouvoir étant encore trop nouveau, il ne pouvait l'utiliser que quelques minutes avant de se retrouvé complètement au sol, sans énergie. Le guerrier millénaire qui tombe à court... C'était un concept innovant, non ? Enfin bref, il n'avait qu'un seul but désormais. Rejoindre le second Broly qui semblait également accompagné...

*Tss... Il a intérêt à avoir progresser !*

Cependant, quelque chose d'autre avait attiré son regard. Un bruit strident, provoqué par des propulseurs. Dans les airs, montant beaucoup plus haut, il regardait la scène. Une course de bolide... Ils étaient lent cela dit. Et les nombreux accidents s'enchaînant, il ne comprenait pas comment une telle course pouvait être gagné. Autant organisé un combat à mort, c'était beaucoup plus rapide ! Enfin bon. Un visage avait attiré tout particulièrement son regard. Quelqu'un qu'il avait rencontré jadis... Ou du moins, qui lui ressemblait quand même énormément. Comment s'appelait-elle déjà ? Elle voulait qu'il l'entraîne ! Le millénaire descendant du ciel, il se posait face à la demoiselle, semblant insulté un autre paysan en véhicule. Le regardant droit dans les yeux, la pauvre dame devait bien se demander pour quelle sombre raison il se mettait à la fixée comme cela ! S'approchant, il l'a regardait de haut. En même temps, Broly était clairement un géant, même sans arboré sa transformation berserker !

"Toi... Pourquoi tu ne le course pas ? Ton véhicule est inutile !"

Il parlait avec franchise, comme d'habitude. Pour lui, si elle utilisait le KI, elle pourrait tracer et finir la course en un temps record. Cependant, il semblerait que son énergie soit encore à un stade primaire, même si elle se place aisément au-dessus de la moyenne des vivants de cette planète. "Je pense avoir compris." Il s'en était enfin rendu compte. L'énergie de la demoiselle était différente de celle qu'il avait rencontré dans le passé. Une clone ? Comme son propre clone à lui ? Enfin bon, c'était encore difficile à expliquer comme concept. Plaçant sa main gauche sur le véhicule, il soulevait celui-ci du bout de son bras, le plaçant sur son épaule, le cou de travers. "Cela ne te sers à rien de rester ici. Si tu veux vraiment gagné, donnes-toi en les moyens ! Monte sur mon dos !" Il n'avait que cela à faire. Et puis, il était toujours influencer par sa fusion avec Jigen. Son esprit n'était donc plus aussi "KAKAROTTOOOOO" qu'avant. Il avait gagné, apparemment, quelques chromosomes.

Plaçant juste sa tête dans le cockpit, se mettant en position de vol, Katarunya aurait probablement monter. Même si cela serait étonnant qu'elle laisse son véhicule au colosse. De ce fait, si elle montait avec le saiyan, Broly aurait pris la place du propulseur, vaguant à toute vitesse pour littéralement tracer le fameux Cerponic au point que son véhicule aurait perdu quelques boulons en cours de route. Et si elle ne montait pas, eh bien, il aurait écraser le reste du véhicule entre ses mains de guerrier imposant. Mais en tout cas, dans un choix comme d'un autre, le duo allait avoir une rencontre pas des plus normal.
Katarunya
Katarunya
Saiyan
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 14/03/2018
Nombre de messages : 42
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Eole / Gaia / Pluie d'énergie
Techniques 3/combat : Shinagani / Pointe paralysante
Techniques 1/combat : Ultra Violet

Femme au volant, mort au tournant ? Empty
MessageSujet: Re: Femme au volant, mort au tournant ?   Femme au volant, mort au tournant ? ClockSam 6 Juil 2019 - 16:48
- Une course?
- Oui, mais pas au stade de la capitale. Celle-là est bien plus … Hum, disons que …
- C'est une course clandestine, pas l’peine de tourner autour d’pot.

Katarunya fixait son ami, un jeune homme mais aussi un concurrent de course qu’elle avait rencontré durant l’une d’elles. Le courant avait eu du mal à passer entre eux au début, mais le temps avait fait son office et ils s’entendaient à merveille maintenant.

- Oui bon voilà … Je peux pas participer à de telles courses, mais toi... Toi, ça te dérangerais pas.

La saiyanne porta son son verre d’alcool à ses lèvres avant d’en boire la moitié en quelques gorgées.

- En effet, une course reste une course, peu importe qui l’organise. Et puis, ça semble bien plus fun.
- T’as toujours aimé le danger de toute façon.
- C’est dans ma nature, que veux-tu.

Elle frappa l’épaule de son ami avant de finir son verre, souriant en le voyant se frotter la zone touchée, une grimace de douleur déformant son visage.

- P’tit fragile, ahahaha!

~~~~~~~~~~~~

Elle cligna des yeux avant de gémir, une douleur lancinante lui vrillait la tête. elle était dans le noir mais savait parfaitement où elle était et ce qui c’était passé. Décrochant sa ceinture, elle se mit sur le dos puis commença à donner des coups de pieds dans la vitre. Cette dernière s’ouvrit rapidement, laissant l’air nocturne envahir l’habitacle. Elle sortit tout en insultant l’investigateur de sa sortie de route puis porta une main sur son front. Un liquide poisseux et chaud recouvrit le bout de ses doigts : du sang.

- Tssss, j’vais encore avoir une cicatrice, comme si j’en avais pas d’jà assez …

Le cadavre fumant de son vaisseau lui fendit le coeur. Il était le fruit de plusieurs années de travail, d’échecs et de corrections : le voir dans un tel état ne fit qu’augmenter la colère en elle. Cependant, ses pensées furent très vite dirigées vers quelque chose d’autre, ou plutôt quelqu’un d’autre. Un homme imposant venait d’atterrir devant elle avant de la dévisager longuement. Musclé comme jamais, la dépassant de loin aussi bien en taille quand largeur, l’inconnu avait un regard sombre et perforateur.

- Tsss, qu’est-ce qu’t’as? T’veux ma photo?

Katarunya était irritée au possible et la réponse de l’inconnu sur l’inutilité de son bébé la fit voir rouge. Il se foutait de sa gueule?

- Mais t’es con ma parole? Si j’ai un vaisseau c’est pas pour qu’il fasse décoration ! Tch, encore un glandu qui comprend rien aux subtilités de la course …

Et alors qu’elle ruminait sa frustration, l’imposant homme venait d’empoigner son véhicule pour le poser sur son épaule comme s’il ne pesait rien. Elle allait lui hurler de le déposer quand la réflexion qu’il lui balança fit mouche. Elle leva les yeux vers la piste, il restait encore deux tours à faire avant la fin et tant que le véhicule pouvait voler peu importe comment, elle pouvait continuer la course. Grimaçant un peu, elle finit par grimper sur le dos de l’inconnu, elle devait au moins finir cette course, peu importe son classement, cela n’était plus que futilité désormais. Rapidement, le colosse prit son envol, traçant comme jamais sur la piste.

- Faut faire deux tours complet et la course sera fini pour mon numéro!

S’accrochant au métal tordu du vaisseau, elle vit le premier tour passer en un éclair. Le colosse semblait n’avoir que faire des autres participants, les traçant sans ménagement et quand le dernier tour eut lieu et qu’il passa devant Mc Cerponic, elle ne put s'empêcher de lui faire un beau double doigt d’honneur. Elle put voir, dans un beau ralenti de son esprit, l’expression du pilote changer, passant de la surprise à une colère noire. Le duo franchit finalement la ligne d’arrivée en première position sous la surprise puis les acclamations du public. Le présentateur mit un peu de temps avant de commenter d’une voix légèrement tremblante.

- Et bien … voilà un sacré retournement de situation, mais nous avons notre vainqueur! Un tonnerre d'applaudissements pour le numéro 7: Katarunya!

De nouveau le public fit une ovation pour l’étrange duo. Sautant de son perchoir, la saiyanne afficha un sourire satisfait avant de se tourner vers celui qui lui avait permis cette victoire.

- Hey, merci mec! Sans toi j’aurais jamais pu voir la tronche de c’t enfoiré se décomposer d’la sorte!

Justement, le dit enfoiré avançait vers eux, un regard haineux braqué sur la pilote.

- Tu as triché! Je demande réparation!

- Hein? En quoi j’ai triché? Mon vaisseau a passé la ligne d’arrivée en volant. C’est la condition pour valider les tours, peu importe comment il l’a fait. Tu devrais le savoir, Cerponic!

- Ça reste de la triche, tu as de l’aide extérieure et je …

Il ne put finir sa phrase car le poing de la saiyanne venait d’atterrir en plein dans son visage rougi par la colère. Le choc et la violence du coup le soulevèrent sans mal pour l’envoyer plus loin.

- Mais quel emmerdeur … Hum … T’as faim? Je t’paye la bouffe en remerciement, mais avant je vais récupérer mes gains.

Elle afficha un sourire avant de partir vers une tente rouge. Le présentateur lui donna une enveloppe bien remplie qu’elle ouvrit pour compter la somme.

- Aaaah, y’a même pas assez pour payer la moitié des réparations de mon vaisseau …

Elle soupira avant de ranger le bout de papier et de sortir rejoindre le colosse. Comme promis, elle lui paya le repas. Alors qu’ils mangeaient, elle déposa son verre de bière et le fixa.

- Au fait, c’est quoi ton blaze? Je vais pas t’appeler mentalement “le mastodonte” pendant une éternité …

Elle l’écouta avant de sourire.

- Broly, ça va c’est sympa et facile à retenir au moins, moi c’est Katarunya mais tu m’appeler Kata, c’est plus simple.

Elle lui frappa le bras dans un geste amical avant de finir son verre d’une traite et d’en recommander un autre. Une fois le repas fini, elle lui demandera son aide pour embarquer la carcasse de son vaisseau dans la remorque avant de lui demander ce qu’il comptait faire après. Elle lui proposera de passer la nuit chez elle, trouvant qu’un repas n’était pas assez pour le remercier comme il se doit. Qu’il accepte ou pas, elle rentrera et laissera le vaisseau dans la remorque avant de monter dans l’appartement situé au-dessus de son garage. Si Broly la suit, elle désignera la chambre d’ami ainsi que les commodités. Après une rapide douche, elle ira se coucher, s’endormant rapidement.
Broly
Broly
Saiyan
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 12/06/2016
Nombre de messages : 271
Bon ou mauvais ? : Mauvais.
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Eraser Canon, Omega Blaster, Bouclier d'énergie
Techniques 3/combat : Gigantic Meteor, Ball-Trap
Techniques 1/combat : Planet Geyser

Femme au volant, mort au tournant ? Empty
MessageSujet: Re: Femme au volant, mort au tournant ?   Femme au volant, mort au tournant ? ClockDim 7 Juil 2019 - 0:32
Bien ! Finalement, Katarunya avait accepté l'aide du colosse. Ce dernier pensait toujours qu'il s'agissait de son ancienne future apprentie, mais finalement, il s'avérait que non. Ou du moins, les deux étaient très différentes en tout point, si ce n'est le physique et le nom qui se ressemble... De toute façon, ce n'était pas cela qui allait décourager le guerrier de l'espace, utilisant ainsi son incroyable vitesse pour partir avec la jeune Saiyan au niveau de la course, reprenant cette dernière avec une vitesse tout à fait impressionnante. En tout cas, c'était un véritable plaisir pour elle ! Le millénaire, quand à lui, se contentait de passer, semant le trouble au milieu des autres pilotes. Sa puissance énergétique seule suffisait à balayé les autres petits engins qui ne résistaient qu'à peine face au pouvoir écrasant de la légende Saiyan. Et bien sûr, le fameux numéro 1 n'y faisait pas exception ! Son vaisseau c'était retrouvé projeter dans un monticule de pierre, s'écrasant littéralement sur lui. Voilà quelque chose qu'il n'allait pas oublié de sitôt.

*Deux tours hein ?... Ce sera fait rapidement !*

En effet, le second tour c'était fait tout aussi vite, tandis que les autres membres de la course étaient complètement éclipser. Pour dire à ce niveau, même la demoiselle aurait pu finir première à pied... En portant son engin. Le présentateur semblait très surpris de cette victoire soudaine ! Mais c'était naturel. La victoire, c'était la raison même du guerrier millénaire... Enfin, les échecs lui on permis de s'améliorer, c'était indiscutable ! Retirant la coque du vaisseau, il posait l'appareil au sol, écoutant ce que disait la demi cyborg. "Tss... C'était qu'une victoire dès plus facile." Même pas de quoi en faire un échauffement en vrai... Et il était très très loin de ses véritables facultés. Voilà justement le favori de la course qui ramenait sa fraise, sûrement pour en découdre ! Enfin un peu d'action ! Ah bah non, il voulait juste demander des comptes à la guerrière de l'espace car elle aurait soi-disant tricher. Ben tiens, si Broly s'en mêle, il comprendra vite qu'il aurait mieux fait de rester caché sous ses rochers !

"Je !-..."

Finalement, pas besoin d'intervenir. La jeune femme avait régler le problème par un bon coup de poing dans la figure. Exactement ce qu'il aurait fait en réalité ! Et voilà donc le moment de la récompense... "Hmm... F... Faim ?... Heu..." Son estomac venait de grogner. Cela faisait en effet, un certain moment qu'il n'avait pas manger ! Son combat contre Majin Vegeta avait durée plusieurs jours et lui... Il n'avait rien pu avaler entre temps. "Plutôt... Oui." Oui, il restait un Saiyan avant tout... Après cela, Katarunya partait chercher sa récompense également. Le duo s'en allait ensuite vers le présentoir de la compétition, comme un barbecue géant en plein air comme on retrouve pendant les cérémonies ! S'étant trouver une table, le petit groupe pouvait enfin parler. Mais l'appétit vorace du guerrier avait pris le dessus, commençant à engloutir la totalité des plats qui se présentait à lui ! Une vraie machine ! Se tapant sur le torse pour bien avaler, il prit une gorgée d'eau fraîche. Il avait failli s’étouffer mais bon, il mangeait vachement vite il fallait dire.

"Ah ! Mon blaze ? C'est quoi ça ? Je suis Broly ! Un mastodonte ? C'est quoi ?"

Oui bon, il était toujours inculte. Mais il devait encore piocher parmi les souvenirs de Jigen pour étoffer son vocabulaire... Même si cela semblait être peine perdu pour lui actuellement. "Katarunya... Tu ressembles énormément à l'une de mes anciennes connaissances. Mais ton aura est totalement différente. Le fruit du hasard, sûrement. Qu'est-ce que je viens de dire ?!" Il ne se rendait même pas compte quand il sortait une phrase un tant soit peu intelligente ! Le repas se finissait rapidement pour le coup, Broly ayant fini son assiette depuis un bon moment. Le moment arrivé, la demoiselle proposait au colosse de dormir chez elle. "Bien. Et pour ce que je compte faire... Je dois retrouvé un ami. Mais je dois en premier temps retrouvé un certain lieu." La carcasse du vaisseau dans la remorque, le duo pouvait s'en aller jusqu'à chez elle. La chambre d'amis était toute désignée pour le guerrier ! Mais un lit, c'était trop petit pour lui. Lorsque la mécanicienne partirait se coucher, le divin démon sortirait par la fenêtre, se plaçant sur le toit de la bâtisse. Il s'endormait ainsi à la belle étoile... Demain, il avait du boulot !
Katarunya
Katarunya
Saiyan
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 14/03/2018
Nombre de messages : 42
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Eole / Gaia / Pluie d'énergie
Techniques 3/combat : Shinagani / Pointe paralysante
Techniques 1/combat : Ultra Violet

Femme au volant, mort au tournant ? Empty
MessageSujet: Re: Femme au volant, mort au tournant ?   Femme au volant, mort au tournant ? ClockDim 7 Juil 2019 - 7:09
La soirée avait été très éprouvante pour la garagiste aussi bien physiquement que mentalement. Néanmoins elle c’était très bien fini malgré un début chaotique. Sa rencontre avec Broly ne pouvait pas être un hasard, c’est que lui aurait dit son meilleur ami. Ce dernier croyant comme pas mal de coureurs, à une entité supérieure, un dieu de la course qui protégerait et aiderait les pilotes les plus méritants. Est-ce que Broly était la manifestation de ce Dieu?

Cette réflexion fit sourire la guerrière qui venait de sortir de la douche. Bien sûr que non! Cet homme n’avait absolument rien de divin, il était plus du genre à vouloir taper puis se casser après, un vrai guerrier qui avait su l’aider malgré tout. Cependant une chose la taraudait depuis le repas. Broly lui avait dit qu’elle ressemblait une de ces connaissances mais était-ce physiquement ou juste mentalement? Elle n’avait pas cherché à en apprendre plus, ce dernier semblait avoir du mal à mettre ses propres idées en place.

Elle reposa sa brosse à dents dans son verre avant de reculer puis d’avancer vers l’espace salon, ouvrant un panneau de commande, elle mit en place les différents drones qui l’aideront le matin puis elle rejoignit sa chambre. C’est une fois assise qu’elle put enlever son exosquelette dans un râle d’épuisement. Ses jambes cognèrent mollement contre le sommelier en métal, le froid n’atteignant même pas les nerfs de ces dernières. Elle n’avait aucune sensation, aucun ressenti de froid ou de chaud. Dans un soupiré elle les fit basculer sur le matelas puis frappa dans ses mains pour éteindre la lumière.

Quelques heures plus tard, elle n’avait toujours pas fermé l’oeil. Les différentes positions ne l'aidaient en rien et finalement elle quitta ses draps, revêtant son exosquelette. Peut-être qu’une tasse de thé lui ferait du bien? Rejoignant la cuisine, elle fit chauffer l’eau avant de regarder en direction de la chambre d’amis. Curieuse, elle poussa lentement la porte pour trouver un lit vide et une fenêtre ouverte pourtant elle ressentait le ki de ce dernier, aurait-il préféré les hauteurs ?

Un étrange appareil passa la fenêtre avant de monter vers le toit. Ce dernier trouva sans mal le géant assoupi, le drone transmettant les images à Katarunya, cette dernière siffla un coup. Un autre drone apparut mais bien plus ne diffèrent que le premier. Dans les tons blanc et bleu, il possédait un corps ovale où se greffer deux grandes ailes très flexibles, ainsi qu’un arrière aérodynamique. Recevant un ordre mental de la part de sa créatrice, le drone vola dans une pièce avant de sortir à son tour, il viendra déplier en silence une large couverture sur le corps du guerrier avant de rejoindre sa maîtresse qui avait commencé quelques essais pour un futur robot.

La nuit passa sans qu’elle ne s’en rende compte et ce fut le bruit des drones s’activant qui la sortie de son travail. Remontant ses lunettes sur son front, elle jeta un oeil à l’horloge: 7h30.

- Éole tu veux bien prévenir n'tre invité que s’il veut manger c’est maintenant.
- Bien maîtresse.

De nouveau le drone aviaire sortit pour rejoindre le colosse.

- Debout ! Ma remarquable maîtresse t’accorde le droit de partager le petit déjeuner en sa compagnie …

Il disparut par la suite pour aider en cuisine. Broly trouvera alors une Katarunya examinant un dispositif, entourait par une bonne dizaine de robots grouillants.

- Bien dort? J'spère que mon toit était assez confortable?

Elle afficha un sourire un peu moqueur avant de finir sa tasse de thé, tasse qui fut très vite remplie de nouveau par Éole qui fixait Broly de son regard mécanique.

- Excuse Éole, il n'aime pas trop quand des étrangers viennent ici. Il a mauvais caractère.
- Dois-je mettre en place le protocole “KTA” Maîtresse?
- Quoi? mais non! Va plutôt finir tes tâches, boîte de conserve!

Le drone s'exécuta et rapidement la table fut envahie par une multitude plate froide ou chaud ainsi que de diverses boissons. Une assiette fut déposée devant les deux saiyans puis les drones partir pour leurs autres tâches, sauf Éole qui planait au-dessus de la mécanicienne.

- Au fait … Hier tu disais que tu cherchais un lieu, tu sais c’est quoi? Je pourrais peut-être t’aider, je connais bien la planète, ça sera un juste retour des choses pour ce que tu as faits hier.

Elle engloutit une brioche avant de faire glisser une grosse quantité d’omelette dans son assiette accompagnée de viande. Au fond d’elle partager un repas avec autre chose que ses robots lui faisaient du bien et elle aimerait vraiment rendre la pareil à Broly, reste juste à savoir si ce dernier acceptera son aide.
Broly
Broly
Saiyan
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 12/06/2016
Nombre de messages : 271
Bon ou mauvais ? : Mauvais.
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Eraser Canon, Omega Blaster, Bouclier d'énergie
Techniques 3/combat : Gigantic Meteor, Ball-Trap
Techniques 1/combat : Planet Geyser

Femme au volant, mort au tournant ? Empty
MessageSujet: Re: Femme au volant, mort au tournant ?   Femme au volant, mort au tournant ? ClockDim 7 Juil 2019 - 14:40
La nuit passait relativement vite. Pour Broly, il n'était pas question de perdre trop de temps, mais la fatigue accumuler de ses nombreux combats se faisaient ressentir. Le guerrier millénaire profiter vraiment de cette nuit de sommeil... Même si ses rêves étaient tous plus sombre les uns que les autres. A moins que ce soit les souvenirs de Jigen ? Il commençait enfin à les voir ? De toute manière, ce n'était pas quelque chose qui l'intéressait vraiment plus que ça. Lui, il avait surtout envie d'un bon combat ! Le jour se levant, il se réveillait avec une couverture sur lui. Qui pouvait bien lui avoir amener cela ?! Quelqu'un prenait soin de lui et c'était... Étrange. Soudainement, une sorte de petit robot venait de faire irruption, l'interpellant. Le petit déjeuner ? Qu-est-ce que c'était ? Se levant, il repassait par la fenêtre, posant la couverture sur le lit qui lui était destiner. Descendant les marches, il retrouvait Katarunya à table avec ses deux robots. "Je préfère la belle étoile. Je n'aime pas être enfermer." C'était compréhensible vue son passé... Étant bébé, il était bloqué dans une décharge, un trou dans le ventre !

"Mais oui, j'ai bien dormis."

Se mettant assis, il regardait les machines faire la cuisine. En peu de temps, une multitude de plats venaient de rejoindre la table ! Décidément, la nourriture n'allait pas lui manqué très longtemps ! "Je... Je peux ?..." Se mettant rapidement à manger, il écoutait ce que disais la demoiselle. "Des étrangers ? Ah !" Mangeant tout aussi rapidement qu'à la veille, il buvait à s'en faire péter la pense. "Je connais déjà le lieu, mais je ne sais pas si mon camarade va la retrouvé. C'est une sorte de sanctuaire pour un entraînement spirituel. J'ai besoin de quelques réponses. Mais et toi ? Tu as quelque chose de prévu aujourd'hui ?" Après ça réponse, Broly finirait son repas. "Tu peux venir avec moi si tu veux. Je cherche toujours des adversaires forts ! Et si besoin, je pourrais te rendre bien plus forte." En elle, il voyait toujours la femme qu'il avait affronté et qui désirait qu'il l'entraîne... Sa proposition venait sûrement de là.

En tout cas, cette petite matinée lui avait fait le plus grand bien ! Et bien sûr, maintenant il était totalement motivé à reprendre la route. "Nous pourrons y aller quand tu seras prête. Mais ça reste assez loin d'ici." En attendant, il ira se laver dans un lac pas trop loin dans une forêt ambiante... Se foutant totalement à poil, il se mettait dans l'eau tout simplement, profitant de l'eau fraîche d'un lac aux abords lumineux. Finissant rapidement, il s'habillait tout aussi vite, craquant son corps pour se préparer au voyage qui attendait le duo. "Ton véhicule ne servira pas vraiment là où nous allons. Mais je pense que tu apprendras des choses intéressantes." Le voyage allait pouvoir commencer sans plus attendre... D'ailleurs, Broly entamer la marche. "Dis-moi... Tu sais voler ?"
Katarunya
Katarunya
Saiyan
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 14/03/2018
Nombre de messages : 42
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Eole / Gaia / Pluie d'énergie
Techniques 3/combat : Shinagani / Pointe paralysante
Techniques 1/combat : Ultra Violet

Femme au volant, mort au tournant ? Empty
MessageSujet: Re: Femme au volant, mort au tournant ?   Femme au volant, mort au tournant ? ClockDim 7 Juil 2019 - 18:58
Quel singulier personnage ce Broly, elle n’avait encore jamais vu un homme comme lui et Dieu sait qu’elle en a vu passer à son garage et sur les pistes. Mais lui, il n'était vraiment pas comme les autres aussi bien physiquement que mentalement. Tout était intimidant chez cet être et pourtant il semblait perdu quand il s'agissait de faire du social, il avait quelques lacunes qui se faisaient ressentir. Cela ne dérangeait pourtant pas la mécanicienne, elle aussi avait des difficultés avec les gens. Elle était du genre “expéditive”, si une tête ne lui revient pas, il arrive souvent que cette dernière rencontre son poing ou sa clé à molette.

Mangeant avec un appétit vorace, les deux saiyans avaient trouvé un terrain de discussion, les fameux lieux que Broly devait rejoindre. Ce dernier le connaissait et donna de très brèves informations dessus. Katarunya avala sa bouchée avant de réfléchir.

- Hum … un sanctuaire … Oh tu dois sûrement parler du sanctuaire perdu de la vallée Kogni. C’est très rare que ces vieilles ruines soient visitées. On les dit maudites à cause de leur histoire. Tu veux que je te la raconte? Je la trouve sympa.

Attrapant une belle tranche de bacon grillée à point, la mécanicienne commença son récit après l’approbation du guerrier millénaire.

- On raconte que ces ruines étaient autrefois, la scène de nombreux massacres et sacrifices. Un peuple païen aurait vécu dans la vallée de Kogni et aurait eu pour habitude de sacrifier les voyageurs égarés ou épuisés par leur traversée. On ne sait pas encore pourquoi ils faisaient ça, un dieu, un rite ou bien une épreuve, les théories sont nombreuses et peu d’entre elles sont prises au sérieux. En tout cas, ce peuple a disparu du jour au lendemain, il n’a rien laissé derrière lui à part les ruines du sanctuaire et d’un village. On raconte qu’on peut entendre les gémissements des âmes des sacrifiés durant la nuit. Même si pour moi c’est juste le vent. Enfin voilà, c’est la légende locale de la vallée.

Elle but d’une traite un verre de jus avant de regarder l’homme en face d’elle. Il avait eu l’air d’apprécier l’histoire et souhaitait savoir ce qu’elle comptait faire aujourd’hui.


- Et bien c’est mon jour de repos, donc le garage est fermé. J’pensais m'atteler aux réparations de mon vaisseau et continuer sur mon idée de drone marchand 2.8.

- N’oubliez pas aussi que vous devez passer voir Monsieur Louda pour regarder sa prothèse, maîtresse.
- Ah oui c’est vrai … mais j’pourrais envoyer Kila à la place, j’aime vraiment pas ce mec … à chaque fois que j’le vois j’ai envie de lui casser le deuxième bras …
- C’est compréhensible, maîtresse.

Elle eut un sourire avant de pousser Éole qui prenait un peu trop de place à côté d’elle, alors que Broly lui proposait de l’accompagner. Elle cligna des yeux avant qu’un large sourire ne vienne illuminer son visage.

- Eh bien, je dois dire que la proposition est plutôt plaisante. Ça fait un sacré bout de temps que j'n’ai pas fait un ptit voyage.
- 3 ans pour être exacte, maîtresse.
- Ouah depuis si longtemps? J’vais finir rouillée si je continue!
- Maîtresse, cela serait un caprice que d’accompagner cet … homme. Vous avez des engagements et un commerce à tenir.
- Oui mais … j’n'ai pas pris de vacances depuis 3 ans! Et de toute façon j’peux très bien laisser la boutique aux mains des drones marchands. Ça c’est d’jà fait.
- Vous est une enfant, maitresse.
- Et toi tu es insupportable! Va donc voler ailleurs et laisse-moi respirer!

La jeune femme avait empoigné Éole pour l’envoyer au travers de la pièce avant de mordre nerveusement dans un morceau de pain.

- Bref … je vais t’accompagner, ça me fera du bien, j’ai besoin de reprendre un entraînement de toute façon. D’ici deux heures, on pourra y aller si ça te va, le temps que je mette tout en place.

Le repas se finit rapidement et pendant que Broly était partie faire trempette, Katarunya programma les fameux drones marchands avant de faire une révision de son exosquelette, il ne faudrait pas qu’il se bloque ou se casse durant le voyage. Elle prépara également une sacoche remplie d’outils au cas où. Quand Broly revint, elle était fin prête, Éole et sa petite soeur Gaia volant au-dessus d’elle. Broly l’avertit que son véhicule serait peu pratique pour le voyage et lui demanda si elle savait voler. Elle se mit à léviter alors pour lui répondre.

- Cela te va? On peut y aller ?
- Maîtresse, n’oubliez pas que vous vous fat…
- Chut! J’sais, mais toi et Gaïa est là pour m’aider de toute façon.
- Bien sûr Maîtresse.
- Toujours là pour vous seconder, Maîtresse!
- Bien! Au fait voici Gaïa c’est … la petite soeur d’Éole, dans un sens.

Le drone aux couleurs noire et violette s’inclina devant le colosse avant de faire entendre sa voix robotique.

- Un plaisir de vous connaître, Maître Broly. J’espère pouvoir vous être aussi utile qu’avec maîtresse Katarunya.


L’inventrice secoua la tête puis prit de l’altitude avant de suivre le saiyan millénaire dans les airs. L’aventure pouvait commencer!
Broly
Broly
Saiyan
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 12/06/2016
Nombre de messages : 271
Bon ou mauvais ? : Mauvais.
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Eraser Canon, Omega Blaster, Bouclier d'énergie
Techniques 3/combat : Gigantic Meteor, Ball-Trap
Techniques 1/combat : Planet Geyser

Femme au volant, mort au tournant ? Empty
MessageSujet: Re: Femme au volant, mort au tournant ?   Femme au volant, mort au tournant ? ClockLun 8 Juil 2019 - 9:36
Quelle drôle de personne cette Katarunya... Elle avait beau ressembler à celle qui voulait être entraînée, elle n'en était pas moins totalement différente. Le guerrier millénaire avait réussi à avoir quelques informations qu'il ignorait sur le fameux sanctuaire... Sauf qu'il n'y avait senti aucune odeur de sang, même ancien. Les habitants de cet endroit avaient dû déserter la colonie il y a de cela bien longtemps pour le coup ! De toute manière, peu importe l'histoire. Pour Broly, il savait juste qu'un vieil ermite aux pouvoirs spirituel s'y trouvait et que, c'était cet homme qui l'avait aidé dans le passé. Nul doute qu'il l'aiderait encore à comprendre ce nouveau pouvoir qu'il a acquis, mieux encore, à le contrôler. Enfin bon, il ne fallait pas trop rêver ! Un mortel qui fusionnait avec un Dieu démon, ce n'était pas quelque chose que l'on vois tous les jours. En tout cas, il était bien décider à éclaircir cette histoire... Et la demoiselle semblait vouloir en découdre également. Le proposition pour le voyage l'avait bien intéressée ! Même si l'une de ses machines semblait vouloir l'inverse. De toute manière, ce n'était pas à un stupide robot a choisir.

"Je te remercie pour ses renseignements. Cependant, ces histoires doivent être faussées... Ma première visite en ce lieu fût tout sauf sanguinaire. Aucuns esprits, si ce n'était le mien qui devenait fou. Ou bien ils ont bien caché leur jeu."

Oui, Broly n'avait pas eu plus de problèmes que ça, si ce n'était ce maudit Kakarotto présent sur place. De toute façon, la prochaine fois qu'il le verrait, le guerrier millénaire n'aurait aucun mal à le mettre au sol. Les choses avaient changer et en bien ! Il n'était plus le même guerrier millénaire limité à sa forme de Super Saiyan Légendaire... Désormais, il avait un pouvoir bien plus incroyable. Un pouvoir bien plus terrible et écrasant. Ce semblant de vie offert par Katarunya était plutôt plaisant également, mais il fallait bien reprendre la route. Alors que le fils de Paragus s'était laver dans un lac non loin, le temps était passer, arrivant déjà à une bonne heure de l'après midi. Le duo se retrouvant, la réponse de la demoiselle sur ses capacités aériennes a était résolu par une démonstration. Bien ! Il n'y avait plus de temps à perdre ! Sauf que maintenant, les robots se mettaient de nouveau à papoter. Enfin, le plus exécrable en tout cas. Le second était rester calme jusque là. D'ailleurs, quand elle s'était enfin mise à parler, elle se montrait beaucoup plus sympathique sa congénère.

"Je comprendrais jamais cette fascination pour les robots."

S'envolant, Katarunya devait probablement suivre derrière. Mais dès lors, il avait senti que quelque chose n'allait pas. En effet, son KI descendait à une très grande vitesse... Ce n'était pas normal. Avait-elle du mal à utilisé son énergie ? Ou bien avait-elle appris avec un abruti incapable de lui expliqué l'importance de préserver son pouvoir ? De plus que sa vitesse de vol se faisait largement moins élevé qu'un utilisateur lambda... Broly la rejoignait rapidement, passant à sa gauche. "Ton KI descend trop vite. Tu ferais mieux de canaliser ton énergie dans tes jambes. Ce sont elles qui soulèvent ton corps, au moins le bassin portera le tout sans usé trop d'énergie. Tu te fatigueras moins vite. Bien moins vite." Elle allait sûrement avoir du mal à s'y faire, mais au moins, elle ne ralentirait pas le colosse. Le chemin ne devait pas durée énormément de temps non plus. Surtout qu'il était pas si loin que ça ! En tout cas, c'était une belle évidence vue qu'ils étaient arrivé à environs 30 minutes d'intervalle entre le décollage de la maison de la Saiyan et l’atterrissage dans ce lieu maudit et abandonner de tous. La méthode a faire était simple pour signaler sa présence à son camarade.

"Reste là, je vais faire en sorte que mon camarade me retrouve facilement."

S'avançant parmi les ruines, il se mettait en position pour charger son KI. Et d'un coup, une aura émeraude l'entourait, laissant celle-ci exploser tout autour de lui. Le sol s'arrachait à grosse mottes de terre sous la puissance écrasante du colosse Saiyan, laissant ce dernier s'octroyait une puissance énorme. Mais cela devrait suffire à signalé sa présence au second Broly. Son aura se calmait, arrêtant ainsi cette tempête dévastatrice, il se tournait vers son alliée du moment. "C'est fait. Nous allons attendre mon confrère." Pendant ce temps, le guerrier millénaire se mettait assis sur une des ruines. Il fermait les yeux, faisant abstraction de toutes choses pour se concentrer sur sa propre existence... Mais Katarunya allait sûrement rapidement sortir le Saiyan de sa petite réflexion sur lui-même. En attendant, il était totalement pris dans son esprit, essayant de creusé un peu plus dans les souvenirs de Jigen avec qu'il ne faisait plus qu'un désormais. Car pour le moment, tout rester flou ainsi... C'était quelque chose de compliqué. Il avait déjà du mal avec sa propre mémoire car si en plus il devait gérer une seconde mémoire, il n'était vraiment pas sorti de l'auberge !
Chirai
Chirai
Autres Races
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 08/02/2019
Nombre de messages : 84
Bon ou mauvais ? : Neutre

Techniques
Techniques illimitées : Energy Shot (arme)
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Femme au volant, mort au tournant ? Empty
MessageSujet: Re: Femme au volant, mort au tournant ?   Femme au volant, mort au tournant ? ClockLun 22 Juil 2019 - 22:40
Broly donnait l'impression de voler aussi rapidement que l'ancien vaisseau de Chirai tant il bombardait à travers les cieux. En partant elle avait à peine eut le temps de remercier la vieille femme qui les avaient hébergés pour la nuit, elle s'était même mise à courir après son ami de peur qu'il ne s'envole sans elle. Durant le voyage elle n'osa même pas ouvrir la bouche, de peur de gober des insectes... les yeux plissés pour ne pas ciller à cause du vent, la petite humanoïde à la peau verte se cramponnait au cou de taureau du Saiyan bien qu'il la tenait fermement. Son esprit vagabonda quelques instants, car si elle ne pouvait pas bien voir les alentours, elle pouvait au moins cogiter ! Comment résumer la situation en peu de mots... en quelques jours elle avait réussit à faire d'une de ses pires semaines l'une des plus mémorables.

Plus de vaisseau pour continuer la mission, l'être qu'elle rêvait secrètement de retrouver tombe du ciel pour la sauver façon prince charmant, ils essayent ensemble de faire régner la justice dans les rues d'une ville inconnue, sauvent une grand-mère, qui leur offre un bon repas et un toit le temps d'une nuit... trop courte à son goût cette nuit, nota la demoiselle dans un coin de son esprit, mais tellement nécessaire après tout ce qu'elle avait vécu jusque là! Et son ami lui avait parlé d'un autre Broly avec qui il aurait fait un genre de pacte... un autre Broly... difficilement concevable pour Chirai, chaque être est unique donc non ils ne peuvent pas se ressembler, peut-être n'ont-il de commun que leurs prénoms... Perdue dans ses pensées, la sergente dévisageait son ami du dessous, l'observant sous toutes ses coutures, du moins son visage. La droiture de son nez, la puissance de sa mâchoire, la profondeur de son regard plus sombre que la nuit elle-même. Elle arqua un sourcil d'interrogation. Quand bien même ce deuxième Broly lui ressemblait, il n'égalerait jamais la naïveté et la pureté de son cœur, conclut-elle alors qu'ils entamaient la descente vers la terre ferme.

-  Merci. Un jour je trouverais une solution pour ce problème de vol...

Lâcha-telle à son ami pour l'avoir transporté jusque là, et ne pensant pas vraiment la suite de sa phrase. Elle était un véritable boulet incapable de voler par ses propres moyens donc oui elle aimerais trouver un subterfuge pour ne plus être un tel boulet à transporter... mais au fond, elle adorait voyager plaquée comme ça contre... Elle fut stoppée dans ses divagations intérieurs lorsqu'une structure immense et délabrée apparut dans son champ de vision.  

-  Wowww... Sympa le coin. Enfin... ça pourrait être moins oppressant si tous ces rochers lévitaient pas comme ça au dessus du sol d'un air menaçant et hautain. Oh ! Je crois que j'entend l'échos d'une voix de femme par là-bas...

D'un geste vif elle ouvrit sa sacoche, saisit sa tablette d'acrylique. L'objet lui indiqua qu'a plusieurs mètres se trouvaient non pas un, mais deux individus. Et si l'autre Broly était une femme !!! Chirai pianota sur la surface plastique et rangea presque nerveusement l'objet dans sa sacoche. Elle rajusta son plastron dans une moue désinvolte et s'élança vers la voix histoire d'en avoir le cœur net, sans même jeter un regard vers le Saiyan qui l'accompagnait.
Mirai Broly
Mirai Broly
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 08/10/2018
Nombre de messages : 72
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 950

Techniques
Techniques illimitées : Tremendous Power // Eraser Cannon // Super Gigantic Cannon
Techniques 3/combat : Omega Blaster // Blaster Meteor
Techniques 1/combat : Gigantic Destruction

Femme au volant, mort au tournant ? Empty
MessageSujet: Re: Femme au volant, mort au tournant ?   Femme au volant, mort au tournant ? ClockMar 23 Juil 2019 - 22:10
Broly avait dû voler pendant une dizaine de minutes avec Chirai dans ses bras. Il n'était vraiment pas serein à l'idée de l'emmener auprès de l'autre Broly. En effet, il ne savait pas de quoi le Saiyan sanguinaire pouvait être capable. Il avait promis de se calmer sur les massacres, mais rien n'affirmait qu'il tiendrait parole. Après tout, il ne fallait pas oublier la teneur de leur rencontre, où le maléfique Broly avait massacré tous les participants du petit tournoi Saiyan qui avait eu lieu, excepté son homonyme qui avait pu résister à l'assaut malgré l'écart de puissance. C'était aussi pour protéger Chirai de ce genre d'individu imprévisible que Broly cherchait plus que tout à devenir très fort, même si son sang Saiyan l'encourageait déjà dans ce sens. Il savait ce que c'était de lutter pour sa survie au quotidien, que chaque jour passé dans le monde des vivants était à la fois une bénédiction et une chose inespérée. 

Arrivé sur les lieux où il avait ressenti l'énergie de Broly, il se posa et déposa délicatement son amie sur le sol. L'autre Broly se tenait là, devant lui, son énergie encore plus impressionnante qu'auparavant. Lui aussi avait dû progresser depuis leur dernière rencontre. L'exilé affichait une mine de surprise mêlée à de la crainte. Il fit en sorte de se placer entre son homonyme et Chirai et engagea la conversation.

"Broly...Que fais-tu ici?" 

Le Saiyan prit alors le temps de regarder ce qu'il y avait autour de lui. Ils se trouvaient tous au milieu d'un champ de ruines. C'est alors qu'il remarqua que l'autre Broly, non plus, n'était pas seul. Il se demanda qui était cette jeune femme à la chevelure noire qui accompagnait le maléfique. La politesse que lui avait inculquée Paragus, son père, poussa alors Broly à légèrement s'incliner pour saluer la demoiselle.

"Bonjour, mon nom est Broly."

Le Saiyan se souvint tout à coup que Jigen lui avait désigné cette direction pour la fameuse caverne qu'il devait chercher. D'ailleurs, cela faisait plusieurs heures qu'il ne s'était plus manifesté, celui-là. Dans la tête du Saiyan, tout se goupillait, il était là pour subir ce fameux entraînement. Ainsi, peut-être que la jeune femme était là pour le subir, elle aussi, si tant est qu'elle était une combattante. Broly le savait, c'en était une. Son énergie n'était pas phénoménale, mais bien supérieure à la plupart des Saiyans de la planète Vegeta que Broly avait pu rencontrer. L'exilé pensa alors que si elle avait pris part au tournoi organisé par les Saiyans sur Vegeta (avant que le maléfique ne vienne tout gâcher), elle aurait pu se retrouver en finale assez facilement.
Katarunya
Katarunya
Saiyan
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 14/03/2018
Nombre de messages : 42
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Eole / Gaia / Pluie d'énergie
Techniques 3/combat : Shinagani / Pointe paralysante
Techniques 1/combat : Ultra Violet

Femme au volant, mort au tournant ? Empty
MessageSujet: Re: Femme au volant, mort au tournant ?   Femme au volant, mort au tournant ? ClockMar 23 Juil 2019 - 23:27
Enfin elle allait pouvoir prendre des “vacances” depuis qu’elle ouvert son garage, elle n’avait fait que travailler d'arrache-pied pour subvenir à des besoins de plus en plus grands et chronophage L’arrivée de Broly dans sa petite vie bien rangée, dans un sens, était comme une bouffée d’air frais

Parlant d’air frais, ce dernier lui frapper le visage, soulevant les quelques mèches qui ornaient son front, Éole et Gaïa l'encadrer, bougeant de place de temps en temps Broly était devant elle et n’avait pas laissait le fait qu’elle était lente et perdait de l’énergie rapidement. Allant de son petit commentaire, ce dernier fit tiquer le sourcil de la saiyanne qui eut un sourire nerveux.

- Alors je peux pas trop t’en vouloir car t’pas au courant, mais j'suis paraplégique! C’est normal que je vole moins vite et que je perde de l’énergie!

La colère et frustration prenaient place dans son ventre, laissant une sensation de pression très désagréable. Elle finit par ordonner à Éole et Gaïa de lui servir de propulseur, passant devant le colosse, un air renfrogné sur son visage. Heureusement le voyage n’avait pas duré longtemps et elle put bientôt poser un pied-à-terre, lâchant un soupir.

Cela faisait un sacré moment qu’elle n'était pas venue ici, la dernière fois étant durant la course de qualification du DosatzDerby. Les ruines n’avaient pas changé, toujours aussi lugubres et peu accueillantes, le soleil frappait de ses rayons quelques éclats de tôles froissées que les vaisseaux avaient perdus durant les courses. Elle en ramassa un avant d’envoyer ses drones en récupérer le plus possible, elle pourrait sûrement en faire quelque chose.


Broly était arrivé en même temps et après un avertissement laissa éclater une puissance phénoménale qui fit frissonner la mécanicienne. Elle n’avait jamais vu et ressenti pareille puissance. Un frisson lui parcourut tout le corps alors que quelques gouttes de sueur venaient perler sur son front et le dos. Cet homme … c’était un monstre. Secouant la tête pour se remettre de cette forte émotion, elle reprit sa tâche qui était de défroisser les tôles avec les quelques outils qu’elle avait emmenait avec elle. Mais rapidement, le silence se fit trop pesant et elle se permit de faire entendre sa voix.

- Comment tu as pu acquérir une puissance? Je n'avais encore jamais vu ça! T’fais un entraînement spécial? T’es né avec?

Elle l’avait rejoint sur sa portion de ruine, s’asseyant tant bien que mal à cause de son exosquelette un peu raide. Et alors qu’elle tentait de comprendre la nature de cette puissance, elle put en sentir deux arriver vers eux. L’une était plus que conséquente tandis que l’autre semblait étouffée par la première. Rapidement un petit bout de femme fit son apparition. Petite de taille, la peau verte surmontée d’une chevelure albâtre, son visage avec un petit air mutin alors que son corps portait une courte armure. Elle fut rejointe par un homme qui était bien tout le contraire de sa camarade. Grand, large, musclé, cheveux noirs sont hirsute, un regard sombre et aucune armure à part un bas et un drapé vert poilu. D’ailleurs ce dernier fit preuve de courtoisie en saluant la mécanicienne d’une légère inclinaison.
Elle ne put retenir un rire devant pareille pratique qu'elle jugeait tout simplement comme dépassée et sans importance.

- Ahahahah! Si j’avais su un jour qu’on m'saluerais de la sorte! Pas la peine d'faire des courbettes avec moi mon mignon! Moi c’est Katarunya et je vais d’voir te trouver un p’tit surnom car deux Broly je vais pas m’y retrouver!

Elle afficha un large sourire avant de baisser les yeux sur la petite verte que masquait la large stature de Broly numéro 2.

- Et c’est quoi le nom de ta petite copine derrière toi? je te rassure ma grande, je risque pas de manger, n'y a rien de très nutritif sur toi d'toute façon heheheh!

Un petit sourire moqueur avait prit place sur son visage alors qu’elle reprenait sa tâche de souder l’acier qu’elle avait entre les mains, les deux Broly auraient sûrement des choses à ce dire.
Broly
Broly
Saiyan
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 12/06/2016
Nombre de messages : 271
Bon ou mauvais ? : Mauvais.
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Eraser Canon, Omega Blaster, Bouclier d'énergie
Techniques 3/combat : Gigantic Meteor, Ball-Trap
Techniques 1/combat : Planet Geyser

Femme au volant, mort au tournant ? Empty
MessageSujet: Re: Femme au volant, mort au tournant ?   Femme au volant, mort au tournant ? ClockMer 24 Juil 2019 - 0:09
Le guerrier millénaire avait amener sa nouvelle camarade avec lui. Il fallait dire qu'il lui en devait une pour ce qu'elle avait fait pour lui. Le nourrir en lui offrant un toit, voilà quelque chose dont il n'avait pas vraiment l'habitude. Le voyage n'avait pas vraiment durée plus que cela, Katarunya ayant réussi à combler son manque de vitesse par ses robots. D'ailleurs, elle avait expliquer au colosse la raison de cette perte d'énergie si rapide. Pour lui, ce n'était pas vraiment un problème, son KI augmentant tout le temps... Résultat, il devait s'entraîner tout aussi vite pour adapter son corps au gain trop conséquent. Mais en attendant, il était bien content d'arrivé sur les lieux qu'il devait voir. Et maintenant qu'il avait déployer son pouvoir pour prévenir le second Broly, ce dernier ne devrait plus tarder à pointer le bout de son nez. Les affaires reprennent... Et elles allaient être colossale ! De toute façon, en attendant, autant qu'il répondait à sa partenaire. Celle-ci se demandait bien comment le guerrier avait acquis un tel pouvoir !

"Ce que tu as vu n'était même pas un centième de ma pleine puissance. Tu es une saiyanne, mais je ne pense pas que tu connaisses l'histoire du guerrier millénaire. Je suis né avec ce pouvoir et je me suis entraîner pour le développer."

Il parlait toujours de manière assez froide et distante, mais sa réponse avait au moins le mérite d'être clair. Ou en tout cas, c'était largement suffisant. L'attente ce faisait quand même longue, Katarunya ayant trouvé comme amusement de récupérer des déchets se trouvant par-ci par-là... Pour ce qui était du colosse, il était plonger dans ses pensées, assis les yeux fermés. Enfin ! Broly n'était plus très loin ! Et ce dernier semblait être accompagné par quelqu'un. Tiens donc, il avait emmener un ami ? Une nouvelle connaissance ? Pourquoi pas. Ce dernier se posant plutôt rapidement, il s'était rapprocher de son partenaire, comme surpris de le voir. Pourquoi était-il surpris ? A l'origine, ils devaient aller tous les deux sur Dosatz. Peut-être avait-il crû qu'au moment de la déviation de sa capsule, le guerrier millénaire s'en était aller ailleurs ? Enfin bon, se levant, il regardait son partenaire droit dans les yeux avec un petit sourire au coin des lèvres. Ce dernier avait ramener une gonzesse en plus !

"Je te rappel que nous devions venir tous les deux ici à la base. Ma capsule a était détourner à cause d'un problème et je me suis posé en catastrophe sur Dark. J'ai affronté Majin Vegeta là-bas... Et il m'a fait progresser à un point que tu n'imagines même pas !"

Son camarade voyant enfin Katarunya, ce dernier s'approchait d'elle, la saluant d'une manière inhabituelle pour des guerriers de l'espace. Chose que la partenaire du millénaire avait fait remarquer, d'ailleurs. "Je vois que tu as ramener quelqu'un également. Je suis Broly." La petite remarque de Kata sur Chirai avait d'ailleurs réussi à arraché un petit sourire au guerrier millénaire. Décidément, il appréciait son fort caractère ! Mais la demoiselle verte ne devait pas être en manque non plus. Les Saiyans avaient le chic pour trouver des femmes spéciales... Mais était-ce une mauvaise chose ? Bon, de toute manière, il n'y avait pas plus de temps à perdre. "Écoutez-moi ! Si nous sommes ici, c'est pour entré dans cette grotte. Je vous préviens, vous allez vous chiez dessus si vous êtes pas courageux." Partant en premier, il ne fallait pas longtemps pour le guerrier millénaire pour arrivé au niveau du couloir principal de la grotte. Plusieurs inscriptions ornaient la gauche et la droite des murs...

"Chacun dans une direction. Ne restons pas ensemble. Nous risquerions de nous frapper."

Partant donc vers le couloir le plus à droite, il arrivait enfin au niveau d'une autre intersection... Ou en tout cas, c'est ce qu'il croirait s'il ne connaissait pas si bien cet endroit. Dès ce moment, il savait qu'il s'était arrêter, n'avançant même plus. Il y était... Dans son esprit. "Hey le vieux ! T'es là ?!" "Broly ?... La dernière fois que tu es venu ici, tu as faillis détruire toute la grotte !" "Arrête tes conneries... Ce n'était qu'une illusion." "Ce n'est qu'une illusion à partir de ta vision. Ce que tu fais ce répercute vraiment sur ce lieu. Et ta forme de singe était bien trop excessive !" "Tu n'avais qu'à prévoir le coup !" "Oh mais je l'ai fais... Je l'ai fais." Se retrouvant comme téléporter dans un lieu de grande lumière, il était limite aveugler par ce qu'il voyait. Et enfin, le vieillard se dessinait devant lui. Sous la forme d'un fantôme... "Que viens-tu faire ici ?" "J'ai... J'ai un problème. Je n'arrive plus à parler avec Jigen depuis que j'ai atteint ma nouvelle force !" "Jigen ?... Tu connais ce Dieu vicieux ?..." "Oui... Il était..."

"Il était mon ami."
Chirai
Chirai
Autres Races
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 08/02/2019
Nombre de messages : 84
Bon ou mauvais ? : Neutre

Techniques
Techniques illimitées : Energy Shot (arme)
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Femme au volant, mort au tournant ? Empty
MessageSujet: Re: Femme au volant, mort au tournant ?   Femme au volant, mort au tournant ? ClockMer 24 Juil 2019 - 12:55
Broly s'était mis entre les nouveaux venus et elle, comme s'il cherchait à la protéger d'un potentiel danger. Par précaution la jeune femme ressortit brièvement sa tablette, exécuta un check visuel et comprit alors la réaction de son ami. Les calcules visant à quantifier les deux individus en face d'eux, grimpaient vertigineusement, signe qu'ils étaient clairement plus forts que la Sergente de Freezer. Elle claqua sa langue dans sa bouche d'un air contrit mais pas plus paniqué que la normal et rangea à nouveau son outil de travail dans sa sacoche. Elle tiqua lorsque la femme s'adressa à Broly. Chirai plissa les yeux dans un regard plus mauvais que jamais à l'énonciation des mots "mon mignon". D'où elle se permettait de l'appeler comme ça en se servant d'un terme si possessif alors qu'elle ne le connaissait même pas... Une petite veine bleue apparut sur la tempe de la sergente. Ok cette demoiselle n'était pas le second Broly, aucun doute à avoir donc sur ce fait.


-  De un t'a qu'a affubler d'un surnom ridicule TON compagnon histoire de voir s'il apprécie la plaisanterie... Kata. Et de deux, ne te moque pas de Broly c'est déjà beau qu'il ait prit la peine de te saluer avec autant de politesse et de gentillesse. On nous apprends pas tous les mêmes choses surtout quand on a un passé comme le sien.


Tout sourire franc avait disparu de l'expression de la Sergente, qui affichait une mine plus sérieuse que jamais. certes Katarunya était plus forte qu'elle, plus grande qu'elle et pourrait sans doute l'éclater en moins de temps qu'il ne le fallait pour dire ouf, mais Chirai s'en moquait, elle pouvait vraiment avoir un sale caractère, si quelque-chose devait sortir, elle serait incapable de tenir sa langue. Du coin de l'oeil elle vit l'autre Broly sourire d'amusement. Il ressemblait un peu à son ami de par sa stature et sa musculature, mais la lueur qui brillait dans son regard n’avait absolument rien à voir. Chirai tressaillit lorsque la femme Saiyan, car oui sa machine lui avait indiqué un peu plus tôt qu’elle en avait les gênes, baissa les yeux sur elle. Une suite de mot changea totalement l’expression de la Sergente en une fraction de secondes, passant de l’énervement à la surprise presque gênée. Elle contourna Broly pour se rapprocher de Katarunya.


-  Ma cocotte c'est mignon de dire ça mais je ne pense pas qu'il connaisse le sens même du mot. Disons que je ne suis qu'une amie de petite taille... pour le moment. Et non je n'ai pas de complexe d'infériorité contrairement à mon supérieur. Et j'ai pas non plus peur que tu me mange, t'a pas 6 yeux et 8 pattes, t'a pas une carapace blindée donc bon… par contre je note le fait que tu m'ai insulté de manière détournée et je ne relèverais pas. On est pas tous nés avec de longues jambes et une peau immaculée, j'ai ce qu'il faut là où il faut point barre, tant mieux que ça ne contente pas ton jugement, t'es pas tout à fait mon genre non plus.


Là enfin elle afficha un sourire malicieux avant de croiser les bras et de dévisager l'autre Broly en lui répondant du tac au tac.


- Et non il ne m'a pas RAMENÉE comme tu dis, c'est moi qui ai décidé de le suivre. Je m'appelles Chirai. Ça vous dit rien hein ? Et ben tant mieux parce que ça m'évitera des ennuis supplémentaires .


Puis elle se tue, écoutant avec la plus grande attention l’autre Broly. Se chier dessus !! Il avait bien dit se chier dessus le colosse ?! Chirai gloussa d’amusement mais ne dit pas un mot. Le danger ? Elle en mange une dose tous les matins à chaque fois qu’elle met les pieds hors de son lit ! un de plus un de moins, ce n’était pas une petite grotte qui allait lui foutre les jetons. Elle suivit le dos monstrueux de l’étranger en jetant des regards aux alentours jusqu’à ce qu’elle s’arrête net, manquant de percuter l’arrière train de la femme singe. Comment ça se séparer ? Pour ne pas se frapper ? Gnéééé ? La Sergente fronça un sourcille qu’aucune réponse ne vint jamais éclaircir. Que faire, se dit-elle ? L’étranger lui tournait déjà le dos en s’éloignant. Elle lança un regard à son ami aux cheveux indisciplinés et lui dit de sa voix mental. 


*OK on peu se séparer mais s’il t’arrive quoi que ce soit tu n’auras qu'à penser à moi et on pourra se parler… enfin, se parler dans la tête comme là, tu comprends ? Tu peux parler à voix haute si t’es hors de danger, mais moi je répondrais dans ta tête. J’ai un don alors autant s’en servir mon grand.*

Après un bref instant elle brisa le lien visuel qui les unissaient à l’aide d’un clin d’oeil complice et s’engouffra dans le couloir du milieux.
Mirai Broly
Mirai Broly
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 08/10/2018
Nombre de messages : 72
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 950

Techniques
Techniques illimitées : Tremendous Power // Eraser Cannon // Super Gigantic Cannon
Techniques 3/combat : Omega Blaster // Blaster Meteor
Techniques 1/combat : Gigantic Destruction

Femme au volant, mort au tournant ? Empty
MessageSujet: Re: Femme au volant, mort au tournant ?   Femme au volant, mort au tournant ? ClockVen 26 Juil 2019 - 16:40
Broly se retrouva au milieu des deux jeunes demoiselles qui avaient commencé à s'engueuler. La jeune Saiyan qui accompagnait l'autre Broly avait insulté Chirai. Il fit un pas en direction de l'alliée du maléfique et arbora une mine sérieuse, comme s'il était prêt à se battre là, tout de suite. Il s'adressa à celle qui avait insulté son amie.

"Toi..."

Puis, il s'arrêta et laissa un blanc d'une seconde. Il se tourna vers Chirai et lui demanda:

"Euh, Chirai, ça veut dire quoi, "nutritif"?"

Par la suite, l'autre Broly mit fin à toutes ces absurdités en rappelant le véritable objet de la présence de tout le monde. En effet, ils étaient venus à la base pour pénétrer la grotte. L'exilé n'avait eu que cette grotte en tête depuis qu'il était arrivé sur Dösatz, elle serait censée le rendre plus fort. L'autre Broly entra dans la grotte en premier en conseillant à tout le monde de se séparer, de chacun prendre un chemin différent. Ainsi, tout le monde partit de son côté, le Saiyan au collier y compris. Broly adressa un dernier sourire en direction de Chirai avant de prendre le couloir le plus à gauche. Juste avant, il avait entendu la voix de Chirai dans sa tête, lui disant qu'il n'aurait qu'à penser à elle pour établir un contact mental avec elle. Le Saiyan, au départ, se demanda si c'était bien réel, il ne savait pas que son amie était capable de faire ça. 

Le Saiyan dut avoir parcouru une centaine de mètres dans un couloir qui se voulait de plus en plus étroit et plus sombre au fur et à mesure qu'il avançait. La lumière du jour n'arrivait pas jusque-là et Broly avança à tatillons, prenant bien garde à où il mettait les pieds, ne sachant pas ce que cette grotte allait lui réserver. Soudain, au loin, à une dizaine de mètres d'où il était, il aperçut une petite lueur. Broly se précipita vers cette source de lumière et une fois arrivé auprès d'elle, il se rendit compte que cette lumière n'était qu'une petite boule de lumière blanche, pas plus grosse qu'une bille, qui lévitait devant lui, face à un cul-de-sac. Le Saiyan fut intrigué. Il passa à côté de la bille blanche et posa ses mains sur les parois de la grotte, s'attendant à ouvrir un passage, mais rien ne se produit. Il frappa alors de son poing droit sur cette même paroi, mais cette dernière semblait étonnamment résistante. Il recommença alors avec plusieurs coups de poings et de pieds, mais rien n'y fit, la paroi ne céda pas. 

Le Saiyan s'apprêta à faire demi-tour, pensant qu'il avait dû oublier de tourner quelque part. Il se tourna alors dos à la paroi et face à la lumière blanche. Cette dernière se mit alors en mouvement et traversa le Saiyan au niveau du coeur pour ressortir par derrière. Au moment de se faire traverser, Broly ne ressentit qu'une vive chaleur. Alors, tout d'un coup, le sol se mit à trembler et se déroba ensuite sous les pieds du Saiyan, qui commença une chute vertigineuse. Il tenta de se rattraper grâce à sa technique du Buku Jutsu, mais il n'arrivait même plus à flotter dans les airs. C'était comme s'il était attiré par ce qu'il y avait en-dessous.

Le Saiyan avait dû faire une chute d'au moins cent mètres avant de retomber lourdement sur le sol. Bizarrement, malgré la violente chute, il ne ressentait aucune douleur. Il se releva et scruta les environs. Il semblait ne plus se trouver dans la grotte. Il était à nouveau dans une grande ville, cette dernière qui semblait avoir essuyé l'attaque de monstres. Les seuls bâtiments qui étaient encore debout avaient été partiellement détruits ou étaient en feu, le reste n'était constitué que de ruines. Broly entendit ensuite un râle qui venait de sa gauche. C'était comme si une personne était à l'agonie. Le Saiyan se déplaça en direction du bruit, qui semblait venir de dessous les décombres. Il les souleva et vit qu'un vieil homme était coincé. Cette personne, il ne fallut pas plus de trois secondes au Saiyan pour la reconnaître. Ce vieil homme portait une armure de l'armée de Freezer et en-dessous, une espèce de robe rose. Il ouvrit les yeux et dévisagea le Saiyan.

"Mon fils...Venge-moi!" dit-il difficilement. Broly n'eut pas le temps de le dégager qu'il succomba à ses blessures. Sans qu'il ne puisse les contrôler, des larmes coulèrent le long des joues de l'exilé. L'homme qui était étendu sur le sol, c'était son père, Paragus. Le Saiyan avait été obligé de revivre la mort de son père. Bien que ce dernier fût un père tyrannique, c'était quand même celui qui avait élevé Broly et le Saiyan au collier l'aimait malgré tout. C'est alors que Broly entendit une voix venant de derrière lui et qui lui glaça le sang.

"Eh bien, moi qui pensais avoir éliminé toutes les personnes de cette ville, je me trompais."

Broly reconnaissait cette voix. En se retournant, il espérait que tout ceci n'était pas réel. Il posa d'abord les yeux sur une jolie jeune femme aux cheveux d'or et aux yeux bleus perçants, qui était assise, les jambes croisées, sur un monticule de pierres. A ses côtés, un jeune homme qui avait les mêmes yeux, mais une chevelure aussi noire que la nuit. Les deux portaient des vêtements de ville. Broly les avait reconnus, il avait en face de lui les deux cyborgs qui l'avaient terrassé quand il était venu sur Terre. Mais le pire n'était pas là. Le jeune garçon tenait une personne par le cou avec sa main gauche. Cette personne était petite et arborait une peau orange. Il portait une armure semblable à celle de Paragus et avait sur sa tête un bonnet de couleur jaune.

"Remo!"

C-17 resserra alors l'étreinte de sa main gauche et brisa la nuque de son ami, qu'il envoya ensuite sur le côté. Broly aurait voulu réagir, venger son père et son ami, mais il était paralysé par la peur. Son corps refusait de bouger alors que les deux cyborgs descendirent de leur tas de pierre pour s'approcher du Saiyan.

"C'est à ton tour de mourir, mon mignon. C-17, laisse-moi m'occuper de lui, s'il te plaît."  
Katarunya
Katarunya
Saiyan
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 14/03/2018
Nombre de messages : 42
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Eole / Gaia / Pluie d'énergie
Techniques 3/combat : Shinagani / Pointe paralysante
Techniques 1/combat : Ultra Violet

Femme au volant, mort au tournant ? Empty
MessageSujet: Re: Femme au volant, mort au tournant ?   Femme au volant, mort au tournant ? ClockDim 28 Juil 2019 - 16:54
Toujours assise sur son tronçon de ruines, la saiyanne balafrée venait de faire la connaissance dudit ami de Broly: soit un autre Broly. Ce dernier était accompagné d’une femme au caractère aussi trempé que le sien. La repartie de ce petit bout vert fit la fit sourire, rares étaient ceux qui venaient lui tenir tête et en ressortait indemne. Éole lui avait pris très mal les dires de Chirai et c’était mis devant sa maîtresse, sa douce lumière bleue laissant place à un rouge vif et signent de mauvaises choses pour l'extraterrestre verte.

- Comment osez-vous-vous adressez à ma maîtresse de la sorte! Pauvre race infé…

Un bruit de tôle qui se plie puis un cri robotique disparaissant interrompu la tirade d’Éole. Katarunya, un air quelque peu irrité, le poing vers le haut et fumant légèrement. Un soupire passa la barrière de ses lèvres alors que Gaïa fonçait pour retrouver son jumeau.

- Faudra que je fasse quelques réglages dans sa puce de commandement … le rendre moins con m’éviteront pas mal d’ennuis …

L’accident écarté, elle ne put s’empêcher de lâcher un petit rire devant la repartie de Chirai.

- Hahaha je t’aime bien mais sache que même si tu notes mon insulte, j’en ai rien à carré et t’es pas mon genre non plus, je préfère quand y a de la matière à tâter.

Son sourire devint carnassier alors qu’elle se levait pour suivre son Broly, ce dernier les informants qu’ils pourraient se chier dessus si le courage n’était pas en eux. De nouveau le son d’un rire se fit entendre, Katarunya n’avait pas s’empêcher. Le quatuor s’enfonça finalement dans la grotte, au même moment Gaïa revint avec Éole en piteux état mais encore fonctionnel.

- Veuillez m’excuser Maîtresse de mon comportement.
- Ce n'est pas à moi que tu dois des excuses …

Le drone vola tant bien que mal vers Chirai et fit un signe d’un clionnais devant elle.

- Toutes mes excuses pour le comportement déplorable dont j’ai preuve à votre encontre.

Il retrouva sa place au côté de Katarunya qui s'était arrêtée devant plusieurs intersections. Il ne fallut pas longtemps pour que tout le monde choisit son couloir et s’y enfonce. Le noir imposa rapidement son règne dans cet étroit conduit. Heureusement Gaïa fit éclater ses éclairages.

- Merci bien, ça m’évitera de me casser la gueule.
- Un plaisir Maîtresse ~

Elle ne savait pas combien de temps elle avait continuédans ce couloir, il semblait interminable et même la lumière de Gaïa avait du mal à en perçaient les ténèbres, éclairant même pas deux mètres devant elle. Le silence était pesant, les drones ne disaient mot de même que leur maîtresse. Finalement après ce qui lui avait paru être une éternité, Katarunya déboucha dans une large salle. Haut de plafond, quelques colonnes de pierres finement taillées rejoignaient ce dernier en ligne droite. Marchant lentement au centre de la pièce, rien ne semblait être vivant sauf elle.

- Éole, fais-moi un scanner des lieux … Éole?

Se retournant, la saiyanne eut une mauvaise surprise: ses deux drones avaient disparu, la laissant seule. Seraient-ils retournaiené dans le couloir? Rebroussant chemin un deuxième problème survint: le couloir avait disparu lui aussi, elle était prise au piège dans cette salle.
Reculant, la colère mais aussi l’incompréhension se lisait dans ses yeux.

- Sois la bienvenue Katarunya.

Une douce voix féminine venait de retentir dans toute la salle, venant de tous les côtés, la mécanicienne ne savait où poser son regard.

- Ta confusion est légitime tout comme elle le fut pour l’homme qui ta emmenait en ce lieu.

Un flash emplit la pièce, forçant Katarunya à plisser les yeux et à lever un bras. Apparue devant elle, une femme aux longs cheveux blancs immaculés, tout comme son teint de peau et ses habits très solennels.

- T’es qui ?
- J’ai de nombreux noms, appelle moi La Gardienne si cela te va. Cependant la vraie question que tu devrais te poser serait qui est tu vraiment Katarunya?


Un silence pesant s’installa par la suite. C’était quoi ce sketch?

- Ok alors tu vas me laisser sortir d’ici avant que je ne fasse moi-même un trou dans le mur.
- Tu peux tenter mais je doute que cela ne soit très efficace, du moins pas tant que tu seras dans ce même état d’esprit. Laisse-moi t’aider à comprendre et à accepter.

Un claquement de doigt et le noir furent totaux, les ténèbres les plus complètes et insondables. Puis la lumière revint lentement, les lieux étaient toujours les mêmes, la gardienne avait cependant disparu.

- Ah oui! D’une grande aide, merci! Salope …
- Oh en voilà un bien joli mot ~

Une forme sortie de la pénombre d’un des piliers, un sourire mauvais sur son visage balafré.

- … C’est quoi ce délire ?!
Contenu sponsorisé

Femme au volant, mort au tournant ? Empty
MessageSujet: Re: Femme au volant, mort au tournant ?   Femme au volant, mort au tournant ? Clock
 
Femme au volant, mort au tournant ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Katrina Caelevan - Femme de main pour Margot de Soltariel
» 18 octobre , commémoration de la mort d'Anténor Firmin
» Elvis Presley
» Lu Tchèt volant dèl Vêye du Vèrvî
» Ike Turner est mort !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Dösatz-