Partagez
 

 Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Chirai
Chirai
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 08/02/2019
Nombre de messages : 50
Bon ou mauvais ? : Neutre

Techniques
Techniques illimitées : Energy Shot (arme)
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] Empty
MessageSujet: Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai]   Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] ClockDim 12 Mai 2019 - 2:03
Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] 155290d7c80c04f53f6b08fad4a4550c

Quand le Destin modifie la mission...
Quand il suffit d'une seule rencontre pour faire basculer toute une vie

Edouard. Il s'agissait du nom inscrit dans la liste des personnes à interroger que lui avait fourni son supérieur. Chirai éteignit la tablette d'acrylique afin de se concentrer un peu plus sur le tableau de bord de son vaisseau. D'une main experte elle poussa un levier et pressa un bouton transparent. Son esprit quant à lui se remétait à peine des derniers événements. Elle s'était octroyée deux jours de repos (bien mérités) après son dernier entretient avec la personne qui éveillait des soupçon chez le cold d'or.

-Espèce de sale tyran de mes... ASTÉROÏDES !!

Lâcha-t-elle plus ronchon que jamais et contente d'être assez loin dans la galaxie pour que le concerné ne soit plus en capacité de l'entendre. D'un geste vif elle saisit le volant et fit quelques manœuvres pour éviter de justesse un premier astéroïde. Le second racla la carlingue du vaisseau dans un grincement sinistre qui ne paniqua pas plus la pilote perdue dans ses pensées. Pourquoi lui avait-il donné une mission aussi...contraignante ? Elle avait dû presque fuir la salle de réunion où se trouvait l'ancienne déesse et le Majin car ce dernier avait littéralement pété les plombs. C'était la première fois qu'elle voyait un de ces êtres roses d'aussi près ! Et une chose était certaine, elle refusait d’en re-croiser un de si tôt…

Son habileté à diriger le vaisseau n'égalait en rien la perfection, bien au contraire, elle aimait juste ça, se sentir libre d’aller à travers les étoiles. Plus elle s’éloignait de son lieu de résidence, mieux ça allait et plus elle désespérait intérieurement. Insignifiante petite extra-terrestre à la force de caractère mille fois supérieur à sa taille et à sa force physique, dommage que cette capacité ne lui servait à rien dans son métier, du moins tant qu’un supérieur se baladait aux alentours. Le dernier entretien avec son chef lui laissa de vilaines séquelles encore visibles aujourd’hui; ajoutez à cela un salaire faible, et vous obtiendrez une Sergente incapable de se soigner complètement. Elle n’avait plus mal à la tête, mais son bras gauche, encore endoloris par la violence du coup qu’elle avait reçut sans véritable justification oralement prononcé, lui tirais les os et les tendons, si tant est que son bandage partant du poignet et allant jusqu’au dessus du coude, lui arrachait de temps à autre des spasmes incontrôlables. Certes elle aurait dû prendre une aide, un passager, une personne en qui elle avait confiance pour entreprendre ce voyage, mais sa tête de mule en décida autrement, se disant que si toutes les missions s’avéraient dangereuses, mieux valait n’y mêler personne d’autre, déjà qu’elle même ne restait quasiment jamais indemne !

Les senseurs de son petit vaisseau lui indiquèrent la présence d’une planète sur laquelle s’était potentiellement dirigé l’individus qu’elle cherchait. Dösatz. Jamais entendu parler, se dit-elle entre plusieurs réflexions concernant sa condition actuelle. Retenant à moitié son souffle, la jeune femme entama l’approche de la planète. Tout se passa comme sur des roulettes… jusqu’à ce que son écran de bord affiche un signale rouge lumineux indiquant que la coque endommagée avait 45% de chances de résister au passage dans l’atmosphère de Dösatz. Chirai lâcha un chapeler du juron avant d’attacher sa ceinture et de se cramponner aux commandes de navigation. Le vaisseau vibra, tangua, émit des bruits plus que douteux mais tint bon la descente. Tant bien que mal Chirai le dirigea à l’écart de la ville qu’elle venait tout juste d'apercevoir du coin de l’œil, car si elle se crachait, ça ne devait pas se produire en ville. Les raison restaient solidement fondées: de UN elle risquait d’attirer l’attention des habitants et la colère de son supérieur, et de DEUX, elle n’aurait jamais assez d’une vie pour payer sa dette, et débourser la somme de zénis nécessaires aux réparations de la myriade architecturale urbaine en contre bas. Son cerveau fonctionnait à plein régime. De cet autre côté, elle se disait que ce n’était pas non plus une bonne idée de foncer droit sur ce promontoire rocheux mais néanmoins plus dégagé que la forêt qui l’entourait, là personne ne la trouverait. Mais elle n’eut pas le temps de cogiter plus car l’appareil descendait à une vitesse folle, et la commande du train d'atterrissage refusait de s'enclencher correctement. Avant même qu’elle n’ait eut le temps de dire “ouf” l’impact secoua tout l'habitacle. Son siège s'affaissa, la faisant basculer sous le tableau de bord.

Dans une cacophonie des plus assourdissantes, le vaisseau finit par se stabiliser. Chirai papillonna plusieurs fois des yeux et secoua la tête histoire de s’assurer qu’elle était bel et bien encore en vie. Elle voulut se redresser, mais sa ceinture lui bloquait les anches et une pièce métallique branlante lui empêchait l’accès au système d’ouverture. Lorsqu’elle essaya de s’extirper en se tortillant, elle se rendit alors compte que sa cheville droite était bloqué par une chose qu’elle n’avait jusque là pas remarqué: le tableau de bord grésillant s’était détaché de son support et en vu de son poids, il ne bougeait pas d’un iota malgré les efforts de la jeune femme à la peau verte. L’écran de bord palpita d’une lumière. Chirai lui flanqua un méchant coup de poing, de rage, mais aussi pour qu’il se rallume. La machine affiche un message qui arracha un soupir d’exaspération à la demoiselle.

-Manquait plus que ça… coque endommagée à 30%...tiens ça baisse 50%... 60%...mais c’est quoi ce… Comment ça attaque extérieur en cours par une forme de vie arachnéenne… pff... bah vas-y comme ça j’aurais gagné ma journée !

Un cliquetis à l’extérieur de la coque se fit de plus en plus violent et rapproché. Chirai qui avait réussit à garder plus ou moins son calme, ne trouva soudainement plus les mots pour décrire ou insulter la chose qui apparut au dessus de son cockpit. Ça avait trop de pattes pour pouvoir toutes les compter rapidement et trop d'yeux pour savoir où regarder. L’une des pattes acérées se leva dangereusement au dessus du triple vitrage. La sergente se mordit la lèvre inférieur et projeta un appel mental à travers les kilomètres alentours.

*Pas sur que ça me protège ce petit vaisseau de pacotille. Ah je le retiens le suprême tyran à nous fournir des vaisseau à la hauteur de notre rang… j’aurais mieux fait de trouver un Saiyan pour me téléporter directement ici, que je suis stupide… j’enrage de ne pouvoir rien faire dans un moment pareil, mais ça devait arriver je les enchaînent en ce moment… non pas que je m’attende à mourir hein, j’aimerais juste un petit coup de pouce du destin sur ce coup là. Ok j’ai même pas pris le temps de faire mon premier rapport sur l’entretiens avec l’autre folle, ok, j’ai même pas trouvé cet imbécile de Edouard que je suis déjà presque KO… mais bordel, je donnerais n’importe quoi pour prouver que c’est pas une sale situation de plus qui va me bousiller la vie avant que j’ai pu trouver ma liberté! *

De son bras douloureux elle extirpa son arme de la ceinture, pointa la vitre et appuya sur la gâchette. L’énergie shot traversa le verre qui explosa sous le choc. Le 2e tir toucha l’abdomen de l’araignée extraterrestre et ricocha sur sa carapace à la plus grande surprise de la pilote coincée. Insensible aux tirs, le monstre leva à nouveau une patte pointue. Chirai ferma un œil sans cesser de tirer, dans l’attente du coup fatal de son adversaire. L’arme s'enraya tandis que le monstre se mit à gronder tout en levant une seconde patte au dessus de la tête de l’humanoïde.
Mirai Broly
Mirai Broly
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 08/10/2018
Nombre de messages : 57
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 970

Techniques
Techniques illimitées : Tremendous Power // Eraser Cannon // Super Gigantic Cannon
Techniques 3/combat : Omega Blaster // Blaster Meteor
Techniques 1/combat : Gigantic Destruction

Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] Empty
MessageSujet: Re: Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai]   Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] ClockSam 18 Mai 2019 - 1:13
Cela faisait quelques jours désormais que Broly se trouvait sur la planète Dösatz et une routine commençait à s'installer. Depuis qu'il avait obtenu son passe pour le complexe sportif, peu de temps après être arrivé, il s'entraînait chaque matin dans ses salles remplies de personnes venues des quatre coins de l'univers afin de gagner en puissance. Le Saiyan exilé passait deux heures à la salle de musculation pour entretenir sa musculature saillante avant d'aller à la salle d'entraînement ou il trouvait toujours soit un ou une partenaire de combat, soit s'entraînait avec les drones qui étaient mis à disposition pour les utilisateurs. Il en avait vu passer des combattants et combattantes costauds, il lui était même arrivé de ne pas être capable suivre la personne avec qui il s'entraînait. 

Broly n'avait connu que peu de personnes dans sa vie. La première était son père, Paragus, qui était allé sur Vampa pour entraîner sa progéniture afin qu'elle devienne une parfaite machine de combat capable de renverser le Roi Vegeta dans l'unique but d'apporter la satisfaction d'une vengeance accomplie pour Paragus. La deuxième n'était pas un être humanoïde, mais une créature géante issue de la planète Vampa que Broly avait nommé "Bah", en référence à la seule syllabe qu'émettait la créature. Cette créature fut sa première amie, jusqu'à ce que Paragus la fasse fuir en lui tirant dans l'oreille, que Broly garda jusqu'alors. Les deux dernières personnes étaient Remo et Chirai, les deux personnes qui avaient pu extirper les deux Saiyans de cette planète inhospitalière. Broly s'était tout de suite bien entendu avec ces deux individus, qui avaient tout de suite été amicaux, si bien qu'ils finirent par devenir amis. Le Saiyan exilé souhaitait encore retrouver ses deux amis.

Après son entraînement matinal, Broly avait l'habitude de s'écarter un peu de toute l'agitation de la métropole. Au-dehors, pas un bruit, personne ne semblait prendre le temps de s'aventurer trop loin dans la nature de cette planète. Broly n'en avait cure, cet endroit reculé était pour lui un moyen de se retrouver seul avec lui-même, comme il l'avait souvent été sur Vampa après la fuite de Bah, malgré la présence de son père. 

Cet après-midi là, le Saiyan était comme à son habitude sorti de la métropole pour se diriger vers son endroit préféré. Il s'attela à effectuer ses exercices. Il était si concentré dans son entraînement qu'il ne remarqua pas qu'une navette, de laquelle s'échappait de la fumée, était en train de perdre dangereusement de l'altitude. Ce n'est que lorsque l'engin spatial s'écrasa dans un vacarme assourdissant que Broly tourna la tête. 

"Qu'est-ce que c'était? Peut-être que je devrais aller voir..." pensa le Saiyan à voix haute.

Il s'envola et prit la direction du lieu d'impact, là d'où semblait provenir le bruit. Alors qu'il approchait, il entendait le cri strident d'une créature qu'il ne connaissait que trop bien, vu qu'il en avait déjà affronté en s'aventurant parfois trop loin. Généralement, ces créatures émettaient un cri quand elles trouvaient une proie de laquelle elles pouvaient se sustenter. Aussi, le Saiyan entendait à intervalles réguliers des petits bruits semblables à ce que ferait un pistolet laser. Peu importe la personne, elle était en danger face à une telle créature si elle n'avait que ça pour se défendre. 

Broly arriva enfin sur les lieux. Il vit l'affreuse espèce d'araignée tapoter de ses huit pattes et en train de fixer de ses nombreux yeux quelque chose de l'autre côté du cockpit dont la vitre avait été partiellement brisée. Le Saiyan ne pouvait voir qui se trouvait à l'intérieur, mais une chose était sûre, il devait agir rapidement sans quoi la question de l'identité de la personne ne se poserait même plus. De ce fait, il s'appuya sur sa jambe gauche et s'élança à toute vitesse pour planter son pied droit dans l'affreuse gueule de l'araignée. Celle-ci fut propulsée à plusieurs mètres de là et s'enfuit aussitôt. Il ne restait désormais plus qu'à vérifier si la personne à l'intérieur du vaisseau allait bien, et quel ne fut pas le choc de Broly quand il vit qui s'y trouvait.

"Chirai?!" s'exclama-t-il.

Il s'approcha de la jeune femme à la chevelure blanche et constata alors qu'elle était coincée. Le Saiyan brisa alors la vitre et entra dans le cockpit. Il souleva le tableau de bord qui bloquait la cheville de la demoiselle et le jeta sur le côté. Il la prit ensuite dans ses bras et sortit par où il était entré avant de la poser délicatement sur le sol à une bonne distance de l'appareil dont il ne savait pas s'il risquait d'exploser. Maintenant qu'il n'y avait plus aucun danger à l'horizon, Broly regarda Chirai dans les yeux et la serra dans ses bras avant de s'éloigner tout en gardant ses mains sur les épaules de la jeune femme à la peau verte.

"Je suis content de te revoir. Où est Remo?" demanda-t-il, un grand sourire s'affichant sur son visage. Cela faisait un moment qu'il n'avait plus vu ses amis et retrouver une personne si chère inondait de bonheur le coeur pur de Broly.
Chirai
Chirai
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 08/02/2019
Nombre de messages : 50
Bon ou mauvais ? : Neutre

Techniques
Techniques illimitées : Energy Shot (arme)
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] Empty
MessageSujet: Re: Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai]   Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] ClockDim 19 Mai 2019 - 15:05
Chirai s'énerva contre son arme, la cognant sur le tableau de bord afin de la refaire fonctionner, elle ferma les deux yeux et se crispa, sentant arriver sa dernière heure, mais le coup ne vint jamais, du moins pas sur elle. En une fraction de secondes un puissant impact lui fit entre ouvrir un oeil, juste le temps de voir disparaître le monstre aux multiples pâtes et d’apercevoir une silhouette imposante complètement à contre-jours.

-Oh ne me dites pas que y'a pire que ces bestioles…

Murmura-t-elle en refermant les yeux comme si ça allait l'aider à se rendre invisible face au potentiel second monstre. Puis elle tressaillit lorsqu'elle entendit une voix profonde et masculine prononcer son nom… Elle rouvrit ses grands yeux améthystes et comprit qu'une personne et non pas un monstre venait l'aider à s'extirper de son vaisseau ou devrait-on dire de son épave. Avec le contre-jour et son esprit sonné, elle ne distingua qu'une silhouette flou sacrément imposante qui traversa le cockpit, acheva de détruire le tableau de bord et sans qu'elle ne comprenne vraiment ce qui était entrain de se passer, ni une ni deux, elle se retrouva  entourée de deux énormes bras protecteurs. Ce contact si soudain la fit frissonner et se contracter. Après avoir passé ces quelques derniers jours ou plutôt, derniers mois, sur la planète Hera, qu'elle commençait à haïr de plus en plus, après avoir été frappée, menacée dans tous les sens du terme et attaquée par surprise suite un a enchaînement d'étourderies, ce simple contact, qu'elle ne pensait jamais retrouver, lui rappela soudain combien elle en avait effroyablement besoin.

Si elle n'avait pas été aussi forte psychologiquement, elle aurait sans nul doute fondue en larmes, se laissant aller à la joie et la tristesse de sa propre condition, mais elle ne le fit pas car avec le choc du crash, tous ses neurones ne s'étaient pas remis en route normalement. Elle papillona des cils et revint  tant bien que mal à elle lorsque ses pieds touchèrent le sol. Là, elle pu enfin détailler le colosse qui venait de la sauver et analyser la situation. Une forte ossature hors norme, une musculature inégalée et agréablement bien répartie, il y avait bien plus que le strict minimum là où il fallait, quelques cicatrices, une chevelure noire de geai longue et indomptée, apportant a un visage héroïque une touche de sauvagerie non désagréable à l’oeil expert, le tout relevé par un regard dont aucune personne normalement constitué n'aurait été capable d’y plonger sans se noyer. Les yeux de Chirai s'écarquillèrent signe qu'elle venait enfin de comprendre ce qui venait de se passer et surtout qui était en face d'elle.

-Broly?!  

S'écria t-elle sans dissimuler le sentiment de joie profonde et de surprise qui l'animait en cet instant. Elle se mit à sourire de soulagement avant de sentir l'étreinte amicale du Saiyan. Ce coup-ci son coeur rata un battement et son bras encore endoloris fut prit d'un spasm a peine perceptible. Si seulement elle pouvait rester ainsi encore quelques instants… oublier ses soucis et apprécier la présence et la gentillesse de ce colosse de muscle… si seulement le temps pouvait se suspendre, non pas une heure ni deux, mais assez pour qu'elle soit capable de retrouver un semblant de fois, une motivation afin continuer a vivre de la sorte… Broly cessa l'étreinte et se recula sans pour autant briser le “lien épidermique” qui les unissaient, rappelant à la petite humanoïde verte qu'elle était en fait en mission. Elle sourit à nouveau, cachant son bras douloureux dans son dos afin de dissimuler maladroitement sa faiblesse à son ami.

-Je suis tellement soulagée de te voir après tout ça que si je le pouvais je t'embrasserais mon grand ! Ah oui Remo. Il vas bien je lui ai juste… interdit de me suivre… tu sais il commence à se faire vieux et puis je ne voulais pas qu’il se fasse blesser en mission. T'imagine s'il s'était trouvé à côté de moi dans le vaisseau pendant la descente ? Non je ne veux pas y penser… han mais j'y pense le vaisseau…

Chirai se mordit la lèvre inférieur tandis qu'une lueur de peur passa au travers de ses yeux étincelants. Le cockpit faisait office de décapotable, tandis que le tableau de bord, les commandes de guidage et autres boutons avaient traversés le poste de pilotage et ne serait sans nul doute plus jamais utilisables avant de lourdes réparations…

-Oh non… il va me passer un savon si violent que je vais vomir des bulles par les oreilles pendant un mois. C'est une expression ne fait pas cette tête là… quoi que… oh la la. Enfin tant pi, je vais bien finir par m’endurcir à force...Oh j'ai oublié le plus important… Merci mon grand.

Elle le transperça de son regard le plus sincère et lui agrippa l'avant bras de sa petit main encore valide. De son autre main elle joignit son pouce et son index signe que tout allait bien grâce à lui, au moins ce signe il le comprendrait. Elle abaissa très vite le bras gauche, sentant ses tendons se contracter de manière incontrôlable. Elle aurait voulu faire plus comme lui ébouriffer les cheveux ou lui tapoter amicalement le pectoral gauche (par exemple), mais elle préféra limiter ses mouvement. Le coeur y était, peut-être le comprendrait-il.
Mirai Broly
Mirai Broly
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 08/10/2018
Nombre de messages : 57
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 970

Techniques
Techniques illimitées : Tremendous Power // Eraser Cannon // Super Gigantic Cannon
Techniques 3/combat : Omega Blaster // Blaster Meteor
Techniques 1/combat : Gigantic Destruction

Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] Empty
MessageSujet: Re: Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai]   Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] ClockLun 20 Mai 2019 - 22:58
Chirai raconta ce qu'il en était pour Remo, ce qui soulagea Broly. Savoir que l'un de ses amis était en sécurité suffisait à réchauffer le coeur du colossal Saiyan, surtout quand son autre seule amie était en face de lui, saine et sauve. Que de bonnes nouvelles, en somme. Chirai se tourna ensuite vers ce qu'il restait de l'engin avec lequel elle s'était violemment posée sur la planète. Broly la regarda tandis qu'elle constatait, non sans un certain effarement, que son vaisseau était totalement inutilisable, pour le moment. Peut-être serait-il réparable, peut-être pas, ce n'était de toute façon pas quelque chose dont le Saiyan semblait éprouver de l'intérêt. Toutefois, vu la mine de Chirai et l'évocation d'un certain "il", l'exilé se posa des questions. La jeune femme à la chevelure blanche remercia ensuite le colosse avec ce signe, celui que Broly comprit tout de suite, ce qui lui arracha un sourire sincère à son tour, avant qu'il ne s'estompe pour laisser place à un regard interrogateur. 

"C'est qui "il"?" demanda calmement Broly, fixant les billes améthystes de son amie. 

Le colossal Saiyan, tout en écoutant la réponse que formulerait sans doute Chirai, s'assit en tailleur sur le sol terreux. Après cet échange, Broly tourna la tête et regarda vers le firmament dont on pouvait désormais voir quelques taches blanches recouvrir son étendue bleutée. Une légère brise soudaine quoique agréable vint soulever la chevelure du Saiyan. Quelques questions demeuraient encore sans réponse et Broly voulait absolument être rassuré quant à la sécurité de son amie. Le Saiyan posa à nouveau ses yeux sur Chirai.

"Pourquoi tu es sur cette planète?" demanda-t-il en inclinant légèrement son buste, comme si ça allait l'aider à mieux entendre la réponse. Il était vraiment curieux et inquiet de savoir la raison de sa venue sur une telle planète. 

Il écouterait la réponse que lui fournirait sans doute Chirai. Il espérait ainsi pouvoir balayer les nuages. Mais avant d'avoir eu réponse à sa dernière question, le Saiyan se leva d'un bond et scruta l'horizon.

"Il va être temps de partir..." dit-il en prenant la jeune femme dans ses bras, sa main gauche soutenant son buste et sa main droite ses jambes. "Allons plus loin, là où elles ne nous embêteront pas." 

Le Saiyan s'envola et eut confirmation de ce qu'il avait bien cru apercevoir depuis quelques minutes. Derrière chacun des endroits où il était possible de se cacher autour des deux amis, se trouvait une de ces créatures. Elles s'étaient toutes glissées furtivement dans ces endroits pour pouvoir attaquer Broly et Chirai au moment opportun. Ces abominations, en plus d'être dangereuses, étaient rancunières et solidaires entre elles, et nul doute que celle qu'avait humiliée Broly était dans le lot, prête à prendre sa revanche. Le Saiyan délaissa donc la carcasse du vaisseau et la dizaine de créatures afin d'opter pour une petite colline non-loin de la métropole, endroit en hauteur entouré d'une plaine dégagée, duquel aucune menace de ce genre ne pourrait venir sans être repérée. Aucune possibilité d'être dérangés, donc. Il déposa délicatement la jeune femme à la peau verte puis s'assit à côté d'elle, au sommet de cette paisible colline.
Chirai
Chirai
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 08/02/2019
Nombre de messages : 50
Bon ou mauvais ? : Neutre

Techniques
Techniques illimitées : Energy Shot (arme)
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] Empty
MessageSujet: Re: Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai]   Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] ClockMar 21 Mai 2019 - 9:14
Elle le vit s'asseoir par terre tout en écoutant ses explications. Pendant une fraction de secondes, Chirai hésita à lui dire qui était ce “il” dont elle parlait, bien évidemment son ami ne pouvait pas deviner, mais la réponse ne lui plairait sans doute pas grandement. Elle fuya son regard pénétrant tout en souriant d’un air forcé et en chassant un caillou distraitement.

-Je parle de la personne… si on peut la considérer comme telle mais je commence à avoir un peu de mal suite au sale état dans lequel il m’a mise… qui m’a assigné ce vaisseau et qui donne les ordres. Je parle de cette saleté de...  

Soudainement elle se passa la main dans les cheveux et toucha son oreille à la recherche d’un objet qui ne s’y trouvait manifestement plus. Ouf, se dit-elle, son scooter à moitié brisé avait dû tomber dans le vaisseau pendant le crash, elle pouvait donc parler de son supérieur sans craindre qu’il ne l'entende. Elle reprit une expression dur et regarda son ami sans ciller tout en posant avec souplesse son arrière train sur la terre du sol.

-Freezer! Je travail pour lui et c'est la première fois qu'il m’a convoquée afin de me donner une mission super importante. Je dois “espionner” certains de ses partisans parce qu’il n’a confiance en personne. En même temps avec une mentalité pareil, qui pourrait avoir envie de dédier sa vie à un monstre pareil ?  

A vraie dire elle n’attendait pas particulièrement de réponse à cette dernière question, elle prit juste conscience que même si elle commençait à le détester, ce cold d’or, elle dépendait de lui. Nourrie, logée, blanchie… a quoi bon lutter ? Chirai tressaillit lorsqu’elle vit le visage du Saiyan se rapprocher du siens alors qu’il inclinait son buste imposant comme pour mieux l'entendre ou capter son attention. Elle sentit même une lueur d’inquiétude dans son regard.

-Oh si je suis sur Dösatz c’est... hein ? Qu’est-ce qui t’arrive ?... Partir ?  

Mais avant même qu’elle n’ait pu terminer ses explication, elle vit le colosse sauter sur ses pieds et scruter les alentours comme si un danger les menaçait. Chirai se redressa à son tour, porta la main à son oreille et se souvint qu’elle n’avait pas son scooter. Si Broly disait qu’il fallait partir, alors mieux valait suivre son conseil. D’un coup elle se retrouva plaquée contre le Saiyan, sentant ses mains la porter délicatement. Dans la panique, elle s'agrippa à son cou de taureau juste avant qu’il ne s'envole. Elle lâcha un petit crie de surprise lorsqu’elle vit le vide grandissant qui la séparait de la terre, puis se détendit une fois loin. D’un oeil hésitant elle regarda en bas et vit plein de choses grouiller là où quelques minutes plus tôt ils se trouvaient. Déjà qu’une seule avait failli venir à bout de la petite humanoïde à la peau verte, elle n’imaginait pas ce qu’aurait fait une armée d’araignée Dosätzienne… Sans le vouloir, elle se serra un peu plus contre son “sauveur”. Elle fut presque déçu que le vol ne soit déjà terminé, ça n’avait absolument rien de désagréable, au contraire, voler de cette manière était bien plus fluide, bien plus agréable que de voler avec un vaisseau spatial dont les sièges et leur inconfort légendaire ne permettait jamais d’effectuer un voyage trop long sans finir par avoir mal à un endroit improbable. Une fois les pieds sur terre, elle s’assis sans demander son reste comme si la tête lui tournait, puis elle vit son ami faire de même et décida de reprendre la conversation.

-C’est pour la suite de la mission que je suis justement venu sur Dosätz. J’ai suivit la piste d’un certain Edouard, qui semblait avoir fait escale sur cette planète, mais maintenant que j’y pense, je commence à douter fortement. J’espère juste que ce ne sera pas un fou furieux… ou un plus haut gradé que moi… les dernières personnes que j’ai interrogées ont bien failli me zigouiller. Pff, l’armée de Freezer c’est une sacrée galère mon grand.

Dit-elle en gloussant à moitié. Le vol lui avait ébouriffé ses courts cheveux blancs sans qu’elle ne s’en aperçoive, lui donnant un petit air négligé. Elle allongea ses jambes dans l’herbe et tourna la tête vers Broly tout en souriant et en lui sortant tout ce qui lui passait par la tête.

-Et toi qu’est-ce que tu fais sur cette planète ? Tu t’entraînes ? Je savais pas que t’avais d’aussi bon… capteurs ?! Réflexes serait le mot le plus approprié. Non pas que j’ai l’impression que t’es encore plus costaud qu’avant, mais c’est pas qu’une impression hein ? T’es en mission ?
Mirai Broly
Mirai Broly
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 08/10/2018
Nombre de messages : 57
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 970

Techniques
Techniques illimitées : Tremendous Power // Eraser Cannon // Super Gigantic Cannon
Techniques 3/combat : Omega Blaster // Blaster Meteor
Techniques 1/combat : Gigantic Destruction

Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] Empty
MessageSujet: Re: Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai]   Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] ClockHier à 12:05
Freezer, c'était le nom de l'individu qui avait mis Chirai dans cet état. Broly savait évidemment qui était cette personne, puisque c'était la raison pour laquelle il s'était rendu sur Terre. En effet, le "seigneur Freezer" avait été tué par un Saiyan du nom de Kakarot, et il existait sur Terre 7 orbes qui, une fois réunis, permettaient d'exaucer un souhait, celui de ressusciter Freezer. Broly, qui pensait avoir été tué par les deux cyborgs, ne vit jamais ce voeu se réaliser, il ne savait même pas s'il avait été exaucé. Il n'était donc pas supposé savoir que Freezer serait vivant. Ainsi, semblait-il que Chirai avait fait tous ces efforts pour ramener un despote à la vie.

"Freezer est vivant?!" s'exclama-t-il.

Après que les deux amis se furent posés sur la colline, la jeune femme à la peau verte, qui avait été interrompue par le Saiyan à cause des créatures, put continuer ses explications. Elle raconta qu'elle était venue sur la planète Dösatz pour suivre un certain Edouard, personne totalement inconnue du Saiyan, qui se serait arrêté à cet endroit. Elle termina par un gloussement, disant que faire partie de l'armée de ce Freezer n'était pas de tout repos, paroles sur lesquelles rebondit immédiatement le Saiyan exilé.

"Tu n'as qu'à quitter son armée." répondit-il avec désinvolture, ignorant les conséquences que pourrait avoir un tel acte. 

Par la suite, l'amie du Saiyan lui demanda la raison de sa venue sur Dösatz. L'exilé se demanda s'il devait tout lui raconter en détail, mais alors qu'il réfléchissait à quoi lui répondre, il entendit une voix lui parler dans sa tête.

"Broly...Broly..."

D'un point de vue extérieur, c'était comme si Broly était absent mentalement, il prêtait attention à cette voix qui l'avait appelé. Chirai ne pouvait pas entendre la teneur du discours de la voix. 

"Mon nom est Jigen. Tu dois te demander qui je suis...Eh bien, considère-moi avant tout comme un allié, un guide et un ami. Je suis une âme qui s'attache aux valeureux guerriers pour les guider dans le droit chemin. L'autre Broly, par exemple, c'est moi qui l'ai convaincu d'arrêter le meurtre et les effusions de sang inutiles...Tu peux me faire confiance. Ecoute-moi bien, il y a sur cette planète une grotte située à quelques kilomètres à l'est de la métropole. Là-bas, tu y trouveras un moyen efficace de progresser, d'augmenter ta force." Il y eut un petit silence de quelques secondes avant que le démon ne reprenne. "Tu sais, le Freezer dont ton amie parle, c'est un être malfaisant à la puissance démesurée, j'ai déjà pu l'observer maintes fois. Si tu te mets en travers de son chemin, il t'anéantira...A moins que tu t'améliores pour pouvoir protéger tes amis...Penses-y..."

La voix dans la tête de Broly se tut et celui-ci put reprendre sa conversation avec Chirai comme si de rien était. Il décida toutefois d'écarter sa conversation avec Jigen. 

"J'ai quelque chose à faire, ici. J'ai rencontré un autre Saiyan qui m'a dit que je pourrais devenir plus fort sur cette planète." Le Saiyan se leva et mentit à son amie. "Il m'avait dit qu'il y avait un endroit hors de la ville où je pourrais gagner en puissance, mais je ne l'ai pas encore trouvé." Grâce à Jigen, il savait ou chercher cet endroit. Comme le démon le lui avait expliqué, cette grotte lui permettrait de devenir assez fort pour protéger Chirai ou ses autres amis de n'importe quelle menace, y compris Freezer. Bien sûr, tout ceci n'était qu'une manipulation de l'âme démoniaque visant à gagner la confiance du Saiyan, mais ça, bien sûr, ce dernier n'en avait pour l'instant aucune idée, il serait prêt à tout pour défendre ceux qu'il aime.
Contenu sponsorisé

Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] Empty
MessageSujet: Re: Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai]   Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] Clock
 
Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand le Destin nous file un coup de pied aux fesses, on ne lui sourit pas... - Renan
» [Émission #1] Who's that voice ? - TERMINÉ
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» Première mission
» Discours du PM lors de la Mission Economique Canada-Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Dösatz-