Partagez
 

 Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Chirai
Chirai
Autres Races
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 08/02/2019
Nombre de messages : 84
Bon ou mauvais ? : Neutre

Techniques
Techniques illimitées : Energy Shot (arme)
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] Empty
MessageSujet: Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai]   Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] ClockDim 12 Mai 2019 - 2:03
Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] 155290d7c80c04f53f6b08fad4a4550c

Quand le Destin modifie la mission...
Quand il suffit d'une seule rencontre pour faire basculer toute une vie

Edouard. Il s'agissait du nom inscrit dans la liste des personnes à interroger que lui avait fourni son supérieur. Chirai éteignit la tablette d'acrylique afin de se concentrer un peu plus sur le tableau de bord de son vaisseau. D'une main experte elle poussa un levier et pressa un bouton transparent. Son esprit quant à lui se remétait à peine des derniers événements. Elle s'était octroyée deux jours de repos (bien mérités) après son dernier entretient avec la personne qui éveillait des soupçon chez le cold d'or.

-Espèce de sale tyran de mes... ASTÉROÏDES !!

Lâcha-t-elle plus ronchon que jamais et contente d'être assez loin dans la galaxie pour que le concerné ne soit plus en capacité de l'entendre. D'un geste vif elle saisit le volant et fit quelques manœuvres pour éviter de justesse un premier astéroïde. Le second racla la carlingue du vaisseau dans un grincement sinistre qui ne paniqua pas plus la pilote perdue dans ses pensées. Pourquoi lui avait-il donné une mission aussi...contraignante ? Elle avait dû presque fuir la salle de réunion où se trouvait l'ancienne déesse et le Majin car ce dernier avait littéralement pété les plombs. C'était la première fois qu'elle voyait un de ces êtres roses d'aussi près ! Et une chose était certaine, elle refusait d’en re-croiser un de si tôt…

Son habileté à diriger le vaisseau n'égalait en rien la perfection, bien au contraire, elle aimait juste ça, se sentir libre d’aller à travers les étoiles. Plus elle s’éloignait de son lieu de résidence, mieux ça allait et plus elle désespérait intérieurement. Insignifiante petite extra-terrestre à la force de caractère mille fois supérieur à sa taille et à sa force physique, dommage que cette capacité ne lui servait à rien dans son métier, du moins tant qu’un supérieur se baladait aux alentours. Le dernier entretien avec son chef lui laissa de vilaines séquelles encore visibles aujourd’hui; ajoutez à cela un salaire faible, et vous obtiendrez une Sergente incapable de se soigner complètement. Elle n’avait plus mal à la tête, mais son bras gauche, encore endoloris par la violence du coup qu’elle avait reçut sans véritable justification oralement prononcé, lui tirais les os et les tendons, si tant est que son bandage partant du poignet et allant jusqu’au dessus du coude, lui arrachait de temps à autre des spasmes incontrôlables. Certes elle aurait dû prendre une aide, un passager, une personne en qui elle avait confiance pour entreprendre ce voyage, mais sa tête de mule en décida autrement, se disant que si toutes les missions s’avéraient dangereuses, mieux valait n’y mêler personne d’autre, déjà qu’elle même ne restait quasiment jamais indemne !

Les senseurs de son petit vaisseau lui indiquèrent la présence d’une planète sur laquelle s’était potentiellement dirigé l’individus qu’elle cherchait. Dösatz. Jamais entendu parler, se dit-elle entre plusieurs réflexions concernant sa condition actuelle. Retenant à moitié son souffle, la jeune femme entama l’approche de la planète. Tout se passa comme sur des roulettes… jusqu’à ce que son écran de bord affiche un signale rouge lumineux indiquant que la coque endommagée avait 45% de chances de résister au passage dans l’atmosphère de Dösatz. Chirai lâcha un chapeler du juron avant d’attacher sa ceinture et de se cramponner aux commandes de navigation. Le vaisseau vibra, tangua, émit des bruits plus que douteux mais tint bon la descente. Tant bien que mal Chirai le dirigea à l’écart de la ville qu’elle venait tout juste d'apercevoir du coin de l’œil, car si elle se crachait, ça ne devait pas se produire en ville. Les raison restaient solidement fondées: de UN elle risquait d’attirer l’attention des habitants et la colère de son supérieur, et de DEUX, elle n’aurait jamais assez d’une vie pour payer sa dette, et débourser la somme de zénis nécessaires aux réparations de la myriade architecturale urbaine en contre bas. Son cerveau fonctionnait à plein régime. De cet autre côté, elle se disait que ce n’était pas non plus une bonne idée de foncer droit sur ce promontoire rocheux mais néanmoins plus dégagé que la forêt qui l’entourait, là personne ne la trouverait. Mais elle n’eut pas le temps de cogiter plus car l’appareil descendait à une vitesse folle, et la commande du train d'atterrissage refusait de s'enclencher correctement. Avant même qu’elle n’ait eut le temps de dire “ouf” l’impact secoua tout l'habitacle. Son siège s'affaissa, la faisant basculer sous le tableau de bord.

Dans une cacophonie des plus assourdissantes, le vaisseau finit par se stabiliser. Chirai papillonna plusieurs fois des yeux et secoua la tête histoire de s’assurer qu’elle était bel et bien encore en vie. Elle voulut se redresser, mais sa ceinture lui bloquait les anches et une pièce métallique branlante lui empêchait l’accès au système d’ouverture. Lorsqu’elle essaya de s’extirper en se tortillant, elle se rendit alors compte que sa cheville droite était bloqué par une chose qu’elle n’avait jusque là pas remarqué: le tableau de bord grésillant s’était détaché de son support et en vu de son poids, il ne bougeait pas d’un iota malgré les efforts de la jeune femme à la peau verte. L’écran de bord palpita d’une lumière. Chirai lui flanqua un méchant coup de poing, de rage, mais aussi pour qu’il se rallume. La machine affiche un message qui arracha un soupir d’exaspération à la demoiselle.

-Manquait plus que ça… coque endommagée à 30%...tiens ça baisse 50%... 60%...mais c’est quoi ce… Comment ça attaque extérieur en cours par une forme de vie arachnéenne… pff... bah vas-y comme ça j’aurais gagné ma journée !

Un cliquetis à l’extérieur de la coque se fit de plus en plus violent et rapproché. Chirai qui avait réussit à garder plus ou moins son calme, ne trouva soudainement plus les mots pour décrire ou insulter la chose qui apparut au dessus de son cockpit. Ça avait trop de pattes pour pouvoir toutes les compter rapidement et trop d'yeux pour savoir où regarder. L’une des pattes acérées se leva dangereusement au dessus du triple vitrage. La sergente se mordit la lèvre inférieur et projeta un appel mental à travers les kilomètres alentours.

*Pas sur que ça me protège ce petit vaisseau de pacotille. Ah je le retiens le suprême tyran à nous fournir des vaisseau à la hauteur de notre rang… j’aurais mieux fait de trouver un Saiyan pour me téléporter directement ici, que je suis stupide… j’enrage de ne pouvoir rien faire dans un moment pareil, mais ça devait arriver je les enchaînent en ce moment… non pas que je m’attende à mourir hein, j’aimerais juste un petit coup de pouce du destin sur ce coup là. Ok j’ai même pas pris le temps de faire mon premier rapport sur l’entretiens avec l’autre folle, ok, j’ai même pas trouvé cet imbécile de Edouard que je suis déjà presque KO… mais bordel, je donnerais n’importe quoi pour prouver que c’est pas une sale situation de plus qui va me bousiller la vie avant que j’ai pu trouver ma liberté! *

De son bras douloureux elle extirpa son arme de la ceinture, pointa la vitre et appuya sur la gâchette. L’énergie shot traversa le verre qui explosa sous le choc. Le 2e tir toucha l’abdomen de l’araignée extraterrestre et ricocha sur sa carapace à la plus grande surprise de la pilote coincée. Insensible aux tirs, le monstre leva à nouveau une patte pointue. Chirai ferma un œil sans cesser de tirer, dans l’attente du coup fatal de son adversaire. L’arme s'enraya tandis que le monstre se mit à gronder tout en levant une seconde patte au dessus de la tête de l’humanoïde.
Mirai Broly
Mirai Broly
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 08/10/2018
Nombre de messages : 72
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 950

Techniques
Techniques illimitées : Tremendous Power // Eraser Cannon // Super Gigantic Cannon
Techniques 3/combat : Omega Blaster // Blaster Meteor
Techniques 1/combat : Gigantic Destruction

Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] Empty
MessageSujet: Re: Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai]   Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] ClockSam 18 Mai 2019 - 1:13
Cela faisait quelques jours désormais que Broly se trouvait sur la planète Dösatz et une routine commençait à s'installer. Depuis qu'il avait obtenu son passe pour le complexe sportif, peu de temps après être arrivé, il s'entraînait chaque matin dans ses salles remplies de personnes venues des quatre coins de l'univers afin de gagner en puissance. Le Saiyan exilé passait deux heures à la salle de musculation pour entretenir sa musculature saillante avant d'aller à la salle d'entraînement ou il trouvait toujours soit un ou une partenaire de combat, soit s'entraînait avec les drones qui étaient mis à disposition pour les utilisateurs. Il en avait vu passer des combattants et combattantes costauds, il lui était même arrivé de ne pas être capable suivre la personne avec qui il s'entraînait. 

Broly n'avait connu que peu de personnes dans sa vie. La première était son père, Paragus, qui était allé sur Vampa pour entraîner sa progéniture afin qu'elle devienne une parfaite machine de combat capable de renverser le Roi Vegeta dans l'unique but d'apporter la satisfaction d'une vengeance accomplie pour Paragus. La deuxième n'était pas un être humanoïde, mais une créature géante issue de la planète Vampa que Broly avait nommé "Bah", en référence à la seule syllabe qu'émettait la créature. Cette créature fut sa première amie, jusqu'à ce que Paragus la fasse fuir en lui tirant dans l'oreille, que Broly garda jusqu'alors. Les deux dernières personnes étaient Remo et Chirai, les deux personnes qui avaient pu extirper les deux Saiyans de cette planète inhospitalière. Broly s'était tout de suite bien entendu avec ces deux individus, qui avaient tout de suite été amicaux, si bien qu'ils finirent par devenir amis. Le Saiyan exilé souhaitait encore retrouver ses deux amis.

Après son entraînement matinal, Broly avait l'habitude de s'écarter un peu de toute l'agitation de la métropole. Au-dehors, pas un bruit, personne ne semblait prendre le temps de s'aventurer trop loin dans la nature de cette planète. Broly n'en avait cure, cet endroit reculé était pour lui un moyen de se retrouver seul avec lui-même, comme il l'avait souvent été sur Vampa après la fuite de Bah, malgré la présence de son père. 

Cet après-midi là, le Saiyan était comme à son habitude sorti de la métropole pour se diriger vers son endroit préféré. Il s'attela à effectuer ses exercices. Il était si concentré dans son entraînement qu'il ne remarqua pas qu'une navette, de laquelle s'échappait de la fumée, était en train de perdre dangereusement de l'altitude. Ce n'est que lorsque l'engin spatial s'écrasa dans un vacarme assourdissant que Broly tourna la tête. 

"Qu'est-ce que c'était? Peut-être que je devrais aller voir..." pensa le Saiyan à voix haute.

Il s'envola et prit la direction du lieu d'impact, là d'où semblait provenir le bruit. Alors qu'il approchait, il entendait le cri strident d'une créature qu'il ne connaissait que trop bien, vu qu'il en avait déjà affronté en s'aventurant parfois trop loin. Généralement, ces créatures émettaient un cri quand elles trouvaient une proie de laquelle elles pouvaient se sustenter. Aussi, le Saiyan entendait à intervalles réguliers des petits bruits semblables à ce que ferait un pistolet laser. Peu importe la personne, elle était en danger face à une telle créature si elle n'avait que ça pour se défendre. 

Broly arriva enfin sur les lieux. Il vit l'affreuse espèce d'araignée tapoter de ses huit pattes et en train de fixer de ses nombreux yeux quelque chose de l'autre côté du cockpit dont la vitre avait été partiellement brisée. Le Saiyan ne pouvait voir qui se trouvait à l'intérieur, mais une chose était sûre, il devait agir rapidement sans quoi la question de l'identité de la personne ne se poserait même plus. De ce fait, il s'appuya sur sa jambe gauche et s'élança à toute vitesse pour planter son pied droit dans l'affreuse gueule de l'araignée. Celle-ci fut propulsée à plusieurs mètres de là et s'enfuit aussitôt. Il ne restait désormais plus qu'à vérifier si la personne à l'intérieur du vaisseau allait bien, et quel ne fut pas le choc de Broly quand il vit qui s'y trouvait.

"Chirai?!" s'exclama-t-il.

Il s'approcha de la jeune femme à la chevelure blanche et constata alors qu'elle était coincée. Le Saiyan brisa alors la vitre et entra dans le cockpit. Il souleva le tableau de bord qui bloquait la cheville de la demoiselle et le jeta sur le côté. Il la prit ensuite dans ses bras et sortit par où il était entré avant de la poser délicatement sur le sol à une bonne distance de l'appareil dont il ne savait pas s'il risquait d'exploser. Maintenant qu'il n'y avait plus aucun danger à l'horizon, Broly regarda Chirai dans les yeux et la serra dans ses bras avant de s'éloigner tout en gardant ses mains sur les épaules de la jeune femme à la peau verte.

"Je suis content de te revoir. Où est Remo?" demanda-t-il, un grand sourire s'affichant sur son visage. Cela faisait un moment qu'il n'avait plus vu ses amis et retrouver une personne si chère inondait de bonheur le coeur pur de Broly.
Chirai
Chirai
Autres Races
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 08/02/2019
Nombre de messages : 84
Bon ou mauvais ? : Neutre

Techniques
Techniques illimitées : Energy Shot (arme)
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] Empty
MessageSujet: Re: Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai]   Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] ClockDim 19 Mai 2019 - 15:05
Chirai s'énerva contre son arme, la cognant sur le tableau de bord afin de la refaire fonctionner, elle ferma les deux yeux et se crispa, sentant arriver sa dernière heure, mais le coup ne vint jamais, du moins pas sur elle. En une fraction de secondes un puissant impact lui fit entre ouvrir un oeil, juste le temps de voir disparaître le monstre aux multiples pâtes et d’apercevoir une silhouette imposante complètement à contre-jours.

-Oh ne me dites pas que y'a pire que ces bestioles…

Murmura-t-elle en refermant les yeux comme si ça allait l'aider à se rendre invisible face au potentiel second monstre. Puis elle tressaillit lorsqu'elle entendit une voix profonde et masculine prononcer son nom… Elle rouvrit ses grands yeux améthystes et comprit qu'une personne et non pas un monstre venait l'aider à s'extirper de son vaisseau ou devrait-on dire de son épave. Avec le contre-jour et son esprit sonné, elle ne distingua qu'une silhouette flou sacrément imposante qui traversa le cockpit, acheva de détruire le tableau de bord et sans qu'elle ne comprenne vraiment ce qui était entrain de se passer, ni une ni deux, elle se retrouva  entourée de deux énormes bras protecteurs. Ce contact si soudain la fit frissonner et se contracter. Après avoir passé ces quelques derniers jours ou plutôt, derniers mois, sur la planète Hera, qu'elle commençait à haïr de plus en plus, après avoir été frappée, menacée dans tous les sens du terme et attaquée par surprise suite un a enchaînement d'étourderies, ce simple contact, qu'elle ne pensait jamais retrouver, lui rappela soudain combien elle en avait effroyablement besoin.

Si elle n'avait pas été aussi forte psychologiquement, elle aurait sans nul doute fondue en larmes, se laissant aller à la joie et la tristesse de sa propre condition, mais elle ne le fit pas car avec le choc du crash, tous ses neurones ne s'étaient pas remis en route normalement. Elle papillona des cils et revint  tant bien que mal à elle lorsque ses pieds touchèrent le sol. Là, elle pu enfin détailler le colosse qui venait de la sauver et analyser la situation. Une forte ossature hors norme, une musculature inégalée et agréablement bien répartie, il y avait bien plus que le strict minimum là où il fallait, quelques cicatrices, une chevelure noire de geai longue et indomptée, apportant a un visage héroïque une touche de sauvagerie non désagréable à l’oeil expert, le tout relevé par un regard dont aucune personne normalement constitué n'aurait été capable d’y plonger sans se noyer. Les yeux de Chirai s'écarquillèrent signe qu'elle venait enfin de comprendre ce qui venait de se passer et surtout qui était en face d'elle.

-Broly?!  

S'écria t-elle sans dissimuler le sentiment de joie profonde et de surprise qui l'animait en cet instant. Elle se mit à sourire de soulagement avant de sentir l'étreinte amicale du Saiyan. Ce coup-ci son coeur rata un battement et son bras encore endoloris fut prit d'un spasm a peine perceptible. Si seulement elle pouvait rester ainsi encore quelques instants… oublier ses soucis et apprécier la présence et la gentillesse de ce colosse de muscle… si seulement le temps pouvait se suspendre, non pas une heure ni deux, mais assez pour qu'elle soit capable de retrouver un semblant de fois, une motivation afin continuer a vivre de la sorte… Broly cessa l'étreinte et se recula sans pour autant briser le “lien épidermique” qui les unissaient, rappelant à la petite humanoïde verte qu'elle était en fait en mission. Elle sourit à nouveau, cachant son bras douloureux dans son dos afin de dissimuler maladroitement sa faiblesse à son ami.

-Je suis tellement soulagée de te voir après tout ça que si je le pouvais je t'embrasserais mon grand ! Ah oui Remo. Il vas bien je lui ai juste… interdit de me suivre… tu sais il commence à se faire vieux et puis je ne voulais pas qu’il se fasse blesser en mission. T'imagine s'il s'était trouvé à côté de moi dans le vaisseau pendant la descente ? Non je ne veux pas y penser… han mais j'y pense le vaisseau…

Chirai se mordit la lèvre inférieur tandis qu'une lueur de peur passa au travers de ses yeux étincelants. Le cockpit faisait office de décapotable, tandis que le tableau de bord, les commandes de guidage et autres boutons avaient traversés le poste de pilotage et ne serait sans nul doute plus jamais utilisables avant de lourdes réparations…

-Oh non… il va me passer un savon si violent que je vais vomir des bulles par les oreilles pendant un mois. C'est une expression ne fait pas cette tête là… quoi que… oh la la. Enfin tant pi, je vais bien finir par m’endurcir à force...Oh j'ai oublié le plus important… Merci mon grand.

Elle le transperça de son regard le plus sincère et lui agrippa l'avant bras de sa petit main encore valide. De son autre main elle joignit son pouce et son index signe que tout allait bien grâce à lui, au moins ce signe il le comprendrait. Elle abaissa très vite le bras gauche, sentant ses tendons se contracter de manière incontrôlable. Elle aurait voulu faire plus comme lui ébouriffer les cheveux ou lui tapoter amicalement le pectoral gauche (par exemple), mais elle préféra limiter ses mouvement. Le coeur y était, peut-être le comprendrait-il.
Mirai Broly
Mirai Broly
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 08/10/2018
Nombre de messages : 72
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 950

Techniques
Techniques illimitées : Tremendous Power // Eraser Cannon // Super Gigantic Cannon
Techniques 3/combat : Omega Blaster // Blaster Meteor
Techniques 1/combat : Gigantic Destruction

Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] Empty
MessageSujet: Re: Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai]   Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] ClockLun 20 Mai 2019 - 22:58
Chirai raconta ce qu'il en était pour Remo, ce qui soulagea Broly. Savoir que l'un de ses amis était en sécurité suffisait à réchauffer le coeur du colossal Saiyan, surtout quand son autre seule amie était en face de lui, saine et sauve. Que de bonnes nouvelles, en somme. Chirai se tourna ensuite vers ce qu'il restait de l'engin avec lequel elle s'était violemment posée sur la planète. Broly la regarda tandis qu'elle constatait, non sans un certain effarement, que son vaisseau était totalement inutilisable, pour le moment. Peut-être serait-il réparable, peut-être pas, ce n'était de toute façon pas quelque chose dont le Saiyan semblait éprouver de l'intérêt. Toutefois, vu la mine de Chirai et l'évocation d'un certain "il", l'exilé se posa des questions. La jeune femme à la chevelure blanche remercia ensuite le colosse avec ce signe, celui que Broly comprit tout de suite, ce qui lui arracha un sourire sincère à son tour, avant qu'il ne s'estompe pour laisser place à un regard interrogateur. 

"C'est qui "il"?" demanda calmement Broly, fixant les billes améthystes de son amie. 

Le colossal Saiyan, tout en écoutant la réponse que formulerait sans doute Chirai, s'assit en tailleur sur le sol terreux. Après cet échange, Broly tourna la tête et regarda vers le firmament dont on pouvait désormais voir quelques taches blanches recouvrir son étendue bleutée. Une légère brise soudaine quoique agréable vint soulever la chevelure du Saiyan. Quelques questions demeuraient encore sans réponse et Broly voulait absolument être rassuré quant à la sécurité de son amie. Le Saiyan posa à nouveau ses yeux sur Chirai.

"Pourquoi tu es sur cette planète?" demanda-t-il en inclinant légèrement son buste, comme si ça allait l'aider à mieux entendre la réponse. Il était vraiment curieux et inquiet de savoir la raison de sa venue sur une telle planète. 

Il écouterait la réponse que lui fournirait sans doute Chirai. Il espérait ainsi pouvoir balayer les nuages. Mais avant d'avoir eu réponse à sa dernière question, le Saiyan se leva d'un bond et scruta l'horizon.

"Il va être temps de partir..." dit-il en prenant la jeune femme dans ses bras, sa main gauche soutenant son buste et sa main droite ses jambes. "Allons plus loin, là où elles ne nous embêteront pas." 

Le Saiyan s'envola et eut confirmation de ce qu'il avait bien cru apercevoir depuis quelques minutes. Derrière chacun des endroits où il était possible de se cacher autour des deux amis, se trouvait une de ces créatures. Elles s'étaient toutes glissées furtivement dans ces endroits pour pouvoir attaquer Broly et Chirai au moment opportun. Ces abominations, en plus d'être dangereuses, étaient rancunières et solidaires entre elles, et nul doute que celle qu'avait humiliée Broly était dans le lot, prête à prendre sa revanche. Le Saiyan délaissa donc la carcasse du vaisseau et la dizaine de créatures afin d'opter pour une petite colline non-loin de la métropole, endroit en hauteur entouré d'une plaine dégagée, duquel aucune menace de ce genre ne pourrait venir sans être repérée. Aucune possibilité d'être dérangés, donc. Il déposa délicatement la jeune femme à la peau verte puis s'assit à côté d'elle, au sommet de cette paisible colline.
Chirai
Chirai
Autres Races
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 08/02/2019
Nombre de messages : 84
Bon ou mauvais ? : Neutre

Techniques
Techniques illimitées : Energy Shot (arme)
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] Empty
MessageSujet: Re: Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai]   Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] ClockMar 21 Mai 2019 - 9:14
Elle le vit s'asseoir par terre tout en écoutant ses explications. Pendant une fraction de secondes, Chirai hésita à lui dire qui était ce “il” dont elle parlait, bien évidemment son ami ne pouvait pas deviner, mais la réponse ne lui plairait sans doute pas grandement. Elle fuya son regard pénétrant tout en souriant d’un air forcé et en chassant un caillou distraitement.

-Je parle de la personne… si on peut la considérer comme telle mais je commence à avoir un peu de mal suite au sale état dans lequel il m’a mise… qui m’a assigné ce vaisseau et qui donne les ordres. Je parle de cette saleté de...  

Soudainement elle se passa la main dans les cheveux et toucha son oreille à la recherche d’un objet qui ne s’y trouvait manifestement plus. Ouf, se dit-elle, son scooter à moitié brisé avait dû tomber dans le vaisseau pendant le crash, elle pouvait donc parler de son supérieur sans craindre qu’il ne l'entende. Elle reprit une expression dur et regarda son ami sans ciller tout en posant avec souplesse son arrière train sur la terre du sol.

-Freezer! Je travail pour lui et c'est la première fois qu'il m’a convoquée afin de me donner une mission super importante. Je dois “espionner” certains de ses partisans parce qu’il n’a confiance en personne. En même temps avec une mentalité pareil, qui pourrait avoir envie de dédier sa vie à un monstre pareil ?  

A vraie dire elle n’attendait pas particulièrement de réponse à cette dernière question, elle prit juste conscience que même si elle commençait à le détester, ce cold d’or, elle dépendait de lui. Nourrie, logée, blanchie… a quoi bon lutter ? Chirai tressaillit lorsqu’elle vit le visage du Saiyan se rapprocher du siens alors qu’il inclinait son buste imposant comme pour mieux l'entendre ou capter son attention. Elle sentit même une lueur d’inquiétude dans son regard.

-Oh si je suis sur Dösatz c’est... hein ? Qu’est-ce qui t’arrive ?... Partir ?  

Mais avant même qu’elle n’ait pu terminer ses explication, elle vit le colosse sauter sur ses pieds et scruter les alentours comme si un danger les menaçait. Chirai se redressa à son tour, porta la main à son oreille et se souvint qu’elle n’avait pas son scooter. Si Broly disait qu’il fallait partir, alors mieux valait suivre son conseil. D’un coup elle se retrouva plaquée contre le Saiyan, sentant ses mains la porter délicatement. Dans la panique, elle s'agrippa à son cou de taureau juste avant qu’il ne s'envole. Elle lâcha un petit crie de surprise lorsqu’elle vit le vide grandissant qui la séparait de la terre, puis se détendit une fois loin. D’un oeil hésitant elle regarda en bas et vit plein de choses grouiller là où quelques minutes plus tôt ils se trouvaient. Déjà qu’une seule avait failli venir à bout de la petite humanoïde à la peau verte, elle n’imaginait pas ce qu’aurait fait une armée d’araignée Dosätzienne… Sans le vouloir, elle se serra un peu plus contre son “sauveur”. Elle fut presque déçu que le vol ne soit déjà terminé, ça n’avait absolument rien de désagréable, au contraire, voler de cette manière était bien plus fluide, bien plus agréable que de voler avec un vaisseau spatial dont les sièges et leur inconfort légendaire ne permettait jamais d’effectuer un voyage trop long sans finir par avoir mal à un endroit improbable. Une fois les pieds sur terre, elle s’assis sans demander son reste comme si la tête lui tournait, puis elle vit son ami faire de même et décida de reprendre la conversation.

-C’est pour la suite de la mission que je suis justement venu sur Dosätz. J’ai suivit la piste d’un certain Edouard, qui semblait avoir fait escale sur cette planète, mais maintenant que j’y pense, je commence à douter fortement. J’espère juste que ce ne sera pas un fou furieux… ou un plus haut gradé que moi… les dernières personnes que j’ai interrogées ont bien failli me zigouiller. Pff, l’armée de Freezer c’est une sacrée galère mon grand.

Dit-elle en gloussant à moitié. Le vol lui avait ébouriffé ses courts cheveux blancs sans qu’elle ne s’en aperçoive, lui donnant un petit air négligé. Elle allongea ses jambes dans l’herbe et tourna la tête vers Broly tout en souriant et en lui sortant tout ce qui lui passait par la tête.

-Et toi qu’est-ce que tu fais sur cette planète ? Tu t’entraînes ? Je savais pas que t’avais d’aussi bon… capteurs ?! Réflexes serait le mot le plus approprié. Non pas que j’ai l’impression que t’es encore plus costaud qu’avant, mais c’est pas qu’une impression hein ? T’es en mission ?
Mirai Broly
Mirai Broly
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 08/10/2018
Nombre de messages : 72
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 950

Techniques
Techniques illimitées : Tremendous Power // Eraser Cannon // Super Gigantic Cannon
Techniques 3/combat : Omega Blaster // Blaster Meteor
Techniques 1/combat : Gigantic Destruction

Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] Empty
MessageSujet: Re: Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai]   Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] ClockVen 24 Mai 2019 - 12:05
Freezer, c'était le nom de l'individu qui avait mis Chirai dans cet état. Broly savait évidemment qui était cette personne, puisque c'était la raison pour laquelle il s'était rendu sur Terre. En effet, le "seigneur Freezer" avait été tué par un Saiyan du nom de Kakarot, et il existait sur Terre 7 orbes qui, une fois réunis, permettaient d'exaucer un souhait, celui de ressusciter Freezer. Broly, qui pensait avoir été tué par les deux cyborgs, ne vit jamais ce voeu se réaliser, il ne savait même pas s'il avait été exaucé. Il n'était donc pas supposé savoir que Freezer serait vivant. Ainsi, semblait-il que Chirai avait fait tous ces efforts pour ramener un despote à la vie.

"Freezer est vivant?!" s'exclama-t-il.

Après que les deux amis se furent posés sur la colline, la jeune femme à la peau verte, qui avait été interrompue par le Saiyan à cause des créatures, put continuer ses explications. Elle raconta qu'elle était venue sur la planète Dösatz pour suivre un certain Edouard, personne totalement inconnue du Saiyan, qui se serait arrêté à cet endroit. Elle termina par un gloussement, disant que faire partie de l'armée de ce Freezer n'était pas de tout repos, paroles sur lesquelles rebondit immédiatement le Saiyan exilé.

"Tu n'as qu'à quitter son armée." répondit-il avec désinvolture, ignorant les conséquences que pourrait avoir un tel acte. 

Par la suite, l'amie du Saiyan lui demanda la raison de sa venue sur Dösatz. L'exilé se demanda s'il devait tout lui raconter en détail, mais alors qu'il réfléchissait à quoi lui répondre, il entendit une voix lui parler dans sa tête.

"Broly...Broly..."

D'un point de vue extérieur, c'était comme si Broly était absent mentalement, il prêtait attention à cette voix qui l'avait appelé. Chirai ne pouvait pas entendre la teneur du discours de la voix. 

"Mon nom est Jigen. Tu dois te demander qui je suis...Eh bien, considère-moi avant tout comme un allié, un guide et un ami. Je suis une âme qui s'attache aux valeureux guerriers pour les guider dans le droit chemin. L'autre Broly, par exemple, c'est moi qui l'ai convaincu d'arrêter le meurtre et les effusions de sang inutiles...Tu peux me faire confiance. Ecoute-moi bien, il y a sur cette planète une grotte située à quelques kilomètres à l'est de la métropole. Là-bas, tu y trouveras un moyen efficace de progresser, d'augmenter ta force." Il y eut un petit silence de quelques secondes avant que le démon ne reprenne. "Tu sais, le Freezer dont ton amie parle, c'est un être malfaisant à la puissance démesurée, j'ai déjà pu l'observer maintes fois. Si tu te mets en travers de son chemin, il t'anéantira...A moins que tu t'améliores pour pouvoir protéger tes amis...Penses-y..."

La voix dans la tête de Broly se tut et celui-ci put reprendre sa conversation avec Chirai comme si de rien était. Il décida toutefois d'écarter sa conversation avec Jigen. 

"J'ai quelque chose à faire, ici. J'ai rencontré un autre Saiyan qui m'a dit que je pourrais devenir plus fort sur cette planète." Le Saiyan se leva et mentit à son amie. "Il m'avait dit qu'il y avait un endroit hors de la ville où je pourrais gagner en puissance, mais je ne l'ai pas encore trouvé." Grâce à Jigen, il savait ou chercher cet endroit. Comme le démon le lui avait expliqué, cette grotte lui permettrait de devenir assez fort pour protéger Chirai ou ses autres amis de n'importe quelle menace, y compris Freezer. Bien sûr, tout ceci n'était qu'une manipulation de l'âme démoniaque visant à gagner la confiance du Saiyan, mais ça, bien sûr, ce dernier n'en avait pour l'instant aucune idée, il serait prêt à tout pour défendre ceux qu'il aime.
Chirai
Chirai
Autres Races
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 08/02/2019
Nombre de messages : 84
Bon ou mauvais ? : Neutre

Techniques
Techniques illimitées : Energy Shot (arme)
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] Empty
MessageSujet: Re: Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai]   Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] ClockDim 26 Mai 2019 - 10:19
Chirai se perdit quelques instants dans ses pensées. Pourquoi son ami était-il surpris que Freezer soit en vie ? Là il manquait clairement un épisode à la Sergente. Certes elle bossait pour le cold d'or, mais cela ne faisait pas d'elle sa secrétaire personnelle, et elle ne l'avait rencontré pour la première fois en personne qu'il y a très peu de temps. Et pour dire vraie ce dernier ne représentait en aucune manière une personne capable de s'exprimer ouvertement sur ses actions passées et présentes. Le cerveau de Chirai se mit à surchauffer. Était-il mort puis quelqu'un l'avait-il ramené à la vie sans qu'elle n’eut été au courant ? Même pas un murmure dans les couloirs, une rumeur au réfectoire… peut être qu'il y avait eut quelque-chose… et qu'elle n'avais pas été assez curieuse à ce moment précid pour s'être totalement désintéressée du sujet. Une autre occupation attirait sans doute toute son attention ailleurs. Et comment pouvait-on ramener quelqu’un à la vie ? Les Dragon Ball ? Le grand Dragon avait donc un pouvoir si grand qu’il pouvait rendre la vie ? Elle prit note de cette potentielle information au-suggérée dans un coin de son cerveau. Mais pourquoi s’il avait été tué, pourquoi donc avoir choisi Freezer ?!! Chirai s’appuya sur un coude l’air quelque peu bougon puis souffla. Elle n’aurait de toute manière jamais la réponse exacte. Se retournant les méninges, la sergente revint alors sur une suggestion de son ami. Son inconscience et sa simplicité de répartie la fit sourire, elle le laissa terminer ses explication sur le fait qu’il était ici pour trouver du pouvoir. Et elle dit tout haut ce qu’elle pensait tout bas en se levant d'un bond. D’une main habile elle retira un gant, saisit celle du colosse et plaça sa paume contre la sienne. Ses petites doigts fins auraient presque pu tous tenir dans la paume du Saiyan tant ils atteignaient à peine la base de ses extrémités articulées.

-Mon grand… je vais te montrer un exemple. Regarde ma main, par rapport à la tienne. Elle est si insignifiante que tu pourrait la broyer en mettant un peu de force rien qu’en repliant tes doigts. Là je ne peux rien faire. Autre exemple. Toi avec cette main tu peux te défendre et attaquer, au moins un minimum… moi j’ai besoin d’un gadget parce que je n’ai pas appris de techniques et quand bien même si j’en apprenais, face à toi tu aurais l’avantage.  

Du regard elle désigna son arme, espérant qu'il comprendrait où la jeune humanoïde voulait en venir. Avec plus de douceur qu'elle ne l'aurait voulu, elle retira sa main de celle de Broly, tentant une autre approche du sujet.

-T’en connais des retraités dans cette armée ? Non ça n'existe pas. Des gens qui démissionnent ? Non plus et tu sais pourquoi ?

Sans même attendre de réponse elle prit une pause des plus sérieuses. Levant un doigt inquisiteur vers le ciel, elle abaissa son bras d'un air conquérant, pointa le coeur de Broly et mima un tir laser invisible. Remarquable imitation de la plus terrible attaque du seigneur cold tout droit rapportée par une de ses collègues de travail. Elle prit alors un air grave en triturant le bas de son plastron caoutchouteux.

-Si j’essaye de la quitter cette armée, je serais morte avant d'avoir crié “liberté”. Un soldat c'est un esclave en uniforme, on a tous une sorte de chaîne  qui nous retiens Broly. On dois juste attendre de trouver la bonne personne, celle qui nous aidera à la soutenir...pour mieux la détruire au moment opportun. Et puis on dit souvent que le maillon le plus faible et aussi le plus fort, tu sais pourquoi ? Parce que c'est celui qui brise le lien !

Elle s'arma d'un sourire malicieux tout en plantant ses pupilles améthystes dans celles sombres de son ami. Certes il ne comprendrait pas forcément tout, mais il n’était pas stupide et sa compréhension lui donnait un certain charme aux yeux de l’humanoïde à la peau verte.

-D’accord tu veux devenir plus fort… c'est pas moi qui vais te dire de ne pas le faire, même si je suis intriguée de la raison pour laquelle tu fais ça, mais à ta place je resterais sur mes gardes. Tu as rencontré un autre Saiyan, d’accord. Moi le seul Saiyan à qui je confierais ma vie, euh enfin je veux dire, en qui j’ai vraiment confiance, c’est bien toi, les autres je ne leur fait pas confiance ils sont trop mauvais, du moins ceux qui sont dans l’armée de Freezer. Alors fait moi une promesse mon grand… tu sais ce que c’est une promesse ? C’est une action que l’on s’engage à faire.

Elle leva sa main sans gant face à son ami dans l’attente de sa réaction.

-Promets-moi de faire attention à toi et de te méfier de ce sois-disant grand pouvoir et encore plus de cette personne si tu le voit encore. Je doute qu’il soit un copain alors, s’il te plaît, reste prudent.
Mirai Broly
Mirai Broly
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 08/10/2018
Nombre de messages : 72
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 950

Techniques
Techniques illimitées : Tremendous Power // Eraser Cannon // Super Gigantic Cannon
Techniques 3/combat : Omega Blaster // Blaster Meteor
Techniques 1/combat : Gigantic Destruction

Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] Empty
MessageSujet: Re: Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai]   Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] ClockSam 1 Juin 2019 - 19:23
Broly comprenait bien ce qui tourmentait Chirai, malgré ses airs de benêt. La jeune fille à la chevelure de la couleur des nuages était face à un choix cornélien. Soit, elle quittait l'armée qui la tourmentait tant, au risque d'en mourir très rapidement soit, elle restait au service de ce froid tyran qui la traitait comme un objet dont on pouvait se débarrasser à la moindre occasion. Le Saiyan exilé pensa alors aux paroles de l'autre Broly, celui qu'il avait rencontré, et dont le père l'avait utilisé comme une arme pour arriver à ses fins et le résultat fut que ce Broly était devenu quelqu'un de dangereux, complètement fou. Le Saiyan au collier savait parfaitement ce que cela faisait d'être traité de la sorte et il ne souhaitait pas cela pour son amie. Broly se rassit alors auprès de son amie. 

"Chirai...Si je deviens fort, tu n'auras plus à avoir peur de cette armée." répondit-il à son amie avec un petit sourire après que cette dernière eût terminé de parler. "Ne t'inquiète pas, je serai prudent." et imita son amie en levant sa main à son tour.

En effet, Broly avait pu avoir un court aperçu de l'armée de Freezer. Il avait d'ailleurs constaté que même son propre père, Päragus, était bien plus fort que tous les soldats que Broly et son père avaient rencontrés. Et pourtant, Paragus était à des années lumières de son propre fils, en termes de puissance. Il était évident que l'armée de Freezer de ce monde et celle qu'il avait vue dans son époque étaient drastiquement différents, mais ça, il ne le savait pas. En tout cas, étant donné la manière dont Freezer était évoqué, il semblait évident chez Broly que ce tyran était d'une puissance gigantesque, la jeune femme à la peau verte avait confirmé les paroles de Jigen. La nature de Saiyan de Broly l'obligeait aussi à se surpasser pour lui, pour rencontrer des adversaires toujours plus fort, et ce Freezer semblait être un obstacle non-négligeable à surmonter. Le sang de l'exilé commençait à bouillonner et son coeur étincelait comme une boule de feu. 

Le Saiyan se leva de nouveau. Désormais, il fallait agir. Chirai avait sa mission à mener à bien et Broly devait trouver cette grotte qui pourrait vraisemblablement le faire progresser de façon stupéfiante. Il ne savait pas quoi faire en premier, mais une chose était sûre, il ne voulait pas se séparer de son amie qu'il venait à peine de retrouver. Chirai était seule et sans vaisseau pour continuer sa mission. Peut-être aurait-elle besoin de son ami pour l'aider. 

"Que faisons-nous, maintenant?" demanda Broly, tendant la main à son amie pour l'aider à se relever.
Chirai
Chirai
Autres Races
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 08/02/2019
Nombre de messages : 84
Bon ou mauvais ? : Neutre

Techniques
Techniques illimitées : Energy Shot (arme)
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] Empty
MessageSujet: Re: Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai]   Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] ClockJeu 6 Juin 2019 - 14:20
Le cerveau de Chirai se débrancha quelques instants, juste le temps d'apprécier ce sourire sincère sur le visage de son ami. Avait-elle bien entendu ce qu'il venait de dire ? Plus à avoir peur de cette armée... s'il devenait plus fort ?! Combien pouvait-il gagner en puissance pour être capable de dire une chose pareille ?! Et le pire était sans doute le fait qu'il ne semblait pas plaisanter... Quoi ? Comment ? Pétrifiée Chirai ne trouva pas les mots pour lui demander de plus amples explication. Mais s'il devenait plus fort... certes, aux yeux de l'humanoïde à la peau verte, il l'était déjà bien plus que de nombreux Saiyan qu'elle avait pu croiser tout au long de son existence... alors, serait-il puissant au point de ne plus avoir à craindre le tyran d'or en personne ?! Plusieurs lueurs passèrent dans les prunelles de la jeune femme.

La peur, l'admiration, l'espoir et autre chose, un sentiment qu'elle même n'aurait été capable de nommer si ce n'était d'en ressentir l'étrange symptôme d'une bouffée de chaleur surprenante qui l'obligea à détourner les yeux. D'accord il avait levé la main pour lui promettre qu'il serait prudent, mais Chirai n'était pas dupe, elle savait combien un gain de pouvoir pouvait amener un homme au bord de la folie. Dans un coin de sa tête elle nota en rouge fluo "Le pister et réfléchir à une éventuelle solution pour le calmer s'il pète un câble une fois qu'il aura trouvé ce qu'il cherche." Elle tressaillit en voyant une énorme main tendue non loin de son visage et la saisit en reprenant ses esprits. D'un bond elle se retrouva debout, quelque peu perturbée et réfléchit un instant. Puis son regard s'attarda sur sa main verte encore agrippé à celle du Saiyan.

-Si je peux t'aider à faire quoi que ce soit pour réussir cet objectif, Broly, tu peux compter sur moi.

La chaleur de sa paume acheva de la réconforter sur la situation actuelle. Ok son vaisseau venait de se crasher, ok elle allait devoir trouver une alternative, mais au moins, il venait de lui insuffler l'espoir d'une vie meilleure alors pourquoi ne pas continuer à luter ! Le coeur de Chirai s'emballa au point de la faire glousser sans qu'elle ne s'en rende compte. D'un geste lent elle retira enfin sa main et dissimula sa gêne derrière un sourire coquin puis en se mettant sur la pointe des pieds elle ébouriffa les cheveux déjà en bataille du colosse. Elle lui tourna ensuite le dos et observa les alentours.

-On va pas rester là, même si je l'avoue la vue et plaisante et le coin agréable à vivre, mais si tu connais un endroit où s’entraîner, manger, et dormir... en se rapprochant de la civilisation peut-être que ça nous permettra d'avancer dans nos "missions" respectives. Et oui je veux m’entraîner je reste persuadée que tu peux m'apprendre des choses que je ne sais pas. A moins que t'ai une meilleur idée ? mais réfléchit pas trop mon grand, regarde les gros nuages noirs là bas, ils vont pas tarder à nous tomber sur la tête, j’entends déjà l'orage approcher.  

De sa main gantée elle pointa du doigt un attroupement de nuages à plusieurs kilomètres d'eux qui se rapprochait rapidement, assombrissant les environs.
Mirai Broly
Mirai Broly
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 08/10/2018
Nombre de messages : 72
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 950

Techniques
Techniques illimitées : Tremendous Power // Eraser Cannon // Super Gigantic Cannon
Techniques 3/combat : Omega Blaster // Blaster Meteor
Techniques 1/combat : Gigantic Destruction

Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] Empty
MessageSujet: Re: Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai]   Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] ClockDim 9 Juin 2019 - 23:59
Broly regardait en direction de l'endroit que Chirai pointait du doigt. Elle avait raison, le temps allait vraiment se gâter et en plus de ça, la nuit n'allait pas tarder à tomber. Il fallait que les deux amis trouvent un endroit où ils pourraient s'abriter et, l'estomac de Broly le lui rappela, où ils pourraient aussi se sustenter. Le problème était que le Saiyan n'avait jamais vraiment fait attention à ce qui l'entourait depuis qu'il était arrivé sur cette planète. A part le centre d'entraînement où il passait ses matinées, il restait la plupart du temps au-dehors de toute forme de civilisation et dormait à la belle étoile. Mais maintenant, il était accompagné de son amie à la chevelure blanche et il savait pertinemment que même si c'était une femme forte qui avait traversé de rudes épreuves, elle n'était pas habituée de vivre autant à la dure que l'était le Saiyan qui avait autrefois vécu sur l'inhospitalière planète Vampa, élevé comme une arme par son père. 

Broly pensa alors qu'il pourrait commencer par chercher un endroit où loger. Chirai n'avait sans doute pas le passe lui permettant d'accéder au complexe sportif. De ce fait, il était inutile d'aller chercher de ce côté-là. Il se souvint alors qu'en se déplaçant de la base de lancement jusqu'au complexe sportif, il avait survolé une gigantesque ville, mais son sens de l'orientation déplorable ne lui permettait pas de se souvenir dans quelle direction il devait aller. C'est à ce moment-là que Jigen décida de se réveiller.

"Pars vers le Nord pour y retrouver la civilisation." 

A nouveau, la voix dans la tête de Broly lui avait donné une direction à suivre. Le Saiyan n'avait pas d'alternative, il devait suivre le Nord et espérer pouvoir trouver un refuge pour la nuit. A nouveau, il prit dans ses bras son amie incapable de voler et il décolla du sol pour emprunter la direction que lui avait indiquée Jigen. Il ne lui fallut pas plus de cinq minutes pour repérer les premières habitations en périphérie de la métropole. Le Saiyan descendit un peu, ce qui lui permit d'assister à un triste spectacle quelques mètres en-dessous de lui. En effet, une vieille dame était en train de se faire attaquer par trois personnes.

"Il faut aller l'aider. On ne peut pas laisser faire ça!" dit alors Broly à Chirai, avant de se poser au sol, à quelques mètres à peine derrière les trois malfrats. Il déposa délicatement Chirai et jeta un regard noir aux malfrats.

"Hé, vous!" 

L'une des trois personnes, un homme presque aussi grand que le Saiyan, se retourna, découvrant son visage rougeaud. L'homme était chauve et arborait un petit bouc. A en juger par les haillons que lui et ses comparses portaient, il ne devait pas s'agir de riches habitants de la planète. Il jeta de ses grands yeux noirs un regard hostile au Saiyan. Peu après, les deux autres se retournèrent pour regarder Broly. L'un des deux était un jeune garçon à la chevelure bleue et à la peau blanche. L'autre était une femme d'environ la trentaine au cheveux roux à peine plus longs que ceux de Chirai. Elle et le jeune garçon portaient chacun une arme. Celle de la femme ressemblait à un long fusil tandis que celle du jeune garçon était une épée courte qui était émoussée. Le chauve, qui lui n'avait aucune arme sur lui, s'avança et dévisagea les deux amis.

"Qu'est-ce que vous voulez?" demanda-t-il non sans agressivité. "Cassez-vous ou il va vous arriver des bricoles, à vous aussi!"

Broly se tourna vers Chirai.

"Je vais m'occuper d'eux!" 

"Que penses-tu faire?" fanfaronna l'homme en retirant le haut de ses habits, dévoilant une musculature aussi imposante que celle de Broly. "Tu ne peux rien face à moi. J'ai été entraîné toute ma vie aux arts martiaux." Il jeta ensuite un regard vers Chirai puis vers sa complice. "Hé, regarde son arme, elle pourrait te servir. Et son étrange appareil qu'elle porte à son oeil gauche, il doit valoir une petite fortune! Thief, veille à ce que la vieille ne parte pas, Robba, occupe-toi de la fille. Je vais m'occuper du grand garçon."

La jeune fille mit son fusil en joue en direction de Chirai tandis que le jeune garçon surveillait la dame âgée. Quant à Broly, voyant que Chirai était visée, il voulut d'abord s'occuper de la jeune fille en l'assommant, mais l'homme chauve lui barra la route et lui donna un coup de poing au visage, faisant reculer le Saiyan de quelques pas. Au même moment, un premier coup de feu retentit et un laser partir de l'arme pour se diriger vers la jeune femme à la peau verte. Chirai allait devoir se débrouiller seule. Elle pouvait s'en sortir, Broly le savait, c'était une femme plein de ressources.
Chirai
Chirai
Autres Races
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 08/02/2019
Nombre de messages : 84
Bon ou mauvais ? : Neutre

Techniques
Techniques illimitées : Energy Shot (arme)
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] Empty
MessageSujet: Re: Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai]   Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] ClockMer 12 Juin 2019 - 18:03
Chirai se cramponna tant bien que mal à son amie, encore une fois surprise qu’elle se retrouve dans ses bras pour la énième fois de la journée. Elle ravalla un haut le coeur lorsque le Saiyan s’éleva dans les aires avec autant de facilité que s’il marchait sur terre. Ils volaient et ce contact empêchait la jeune femme à la peau verte de sentir le vide qui l’entourait pourtant de toutes parts. Un peu comme s’il y avait dans ce vol une part de liberté et de bien être indescriptible. Le sourire niais de la sergente s’effaça lorsqu’ils arrivèrent près d’habitations aux pieds desquelles s’agitait quelques autochtones.  

-Wahou tu m’impressionne de minutes en minutes mon grand.

Dit-elle les yeux grands ouvert tout en dévisageant son ami. Depuis leur dernière rencontre le colosse avait bien changé, il s’était adapté à la vie en société, arrivait à transmettre ses émotions de cette manière très tactile à la façon de Chirai, et maintenant il avait un sens de l’honneur et de la protection envers des individus qu’il ne connaissait même pas ! Comme s’il avait conscience de son potentiel et qu’il pouvait s’en servir pour aider les plus démunis ! Cet homme avait vraisemblablement un cœur pur, se dit intérieurement Chirai dont le regard fut attiré par un long fusil que tenait une demoiselle aux cheveux de feu. La sergente adressa un clin d’oeil complice en réponse à Broly, puis elle le vit tenter de s’interposer et se prendre un coup de poing en plein visage. Elle grimaça de douleur pour lui, mais aussi pour le type inconscient qui venait de s’engager dans un combat contre le plus puissant des Saiyan. Certes l’homme qui venait de lui enfoncer son poing dans la face était doté d’une musculature impressionnante, mais Chirai n’avait que trop bien fréquenté des costauds de chez Freezer-sama pour savoir que certains restaient tout de même un tas de chair et d’os qui plieraient face à un bus… notamment lorsque ce dit “ bus“ s’appelait Broly.  Une balle vrombissante frolla les cheveux blancs de Chirai qui retrouva toute sa fougue. D’un pas de côté elle évita la seconde balle et d’une main experte sortit une arme jumelle de celle qu’elle avait perdu dans l’épave de son vaisseau, de sa sacoche à moitiée ouverte.  

-Sérieusement ? C’est quoi ce vieux fusil à long canon ? Il appartenait pas à cette dame au grand âge ?  

Lâcha-t-elle l’air plus malicieuse que jamais en désignant d'un hochement de tête la personne âgée que les voyous "séquestraient" . Suite à cette remarque néanmoins désobligeante, la rouquine s’énerva et s’acharna sur la gâchette du fusil, visant tant bien que mal la jeune femme qui donnait l’impression de danser tant elle évitait les tirs avec habileté à quelques mètres, ajoutant à l’irritation de la mercenaire.

-Ok si tu me touche tu me fera un trou, mais t’es au courant qu’une arme de visée comme la tienne ça sert à rien d’aussi près ? Du moins entre les mains d’une personne qui n’a pas l’air de la manier tous les jours...

Le chargeur presque vide de la rouquine cracha une énième balle qui frôla l’épaule de Chirai, déchirant au passage le tissus violet de sa manche et laissant dans sa peau verte un sillon en partie brûlé. Le regard de la sergente se fit alors dur. Elle lâcha un juron avant de lever son arme vers son agresseuse.

-Tiens ma cocotte, tu m’en dira des nouvelles!

Son doigt expert mêlé à l’assistance de tir de son arme émit un son strident avant de tirer trois laser à la suite sur des points précis. Le premier laser fit lâcher la cross de l’arme à son adversaire. Le second tir heurta l’arme du jeune homme aux cheveux bleus qui ne s’attendait manifestement pas à être visé, son épée courte de mauvaise facture fut propulsée à plusieurs mètres derrière eux. Et le dernier tir glissa sur le crâne chauve de l’adversaire de Broly.“Désolée c’était trop tentant”, dit Chirai à son ami en se servant de son don de télépathie. Hors d’elle et sans doute à cours de balle la rouquine se précipita vers Chirai prête à lui asséner un coup de cross. Ne se laissant pas surprendre la sergente esquiva quelques coups, en rendit deux au passage à main nue et décida qu’il était temps de mettre un terme à cette guéguerre. Elle prit ses distances, comme pour laisser son adversaire reprendre son souffle et en profita pour activer un étrange petit bouton situé à l’arrière de son arme tout en murmurant.

-Energie shot...

L’arme de Chirai émit un nouveau son à l’activation de cette commande vocal. Plus profond, plus grave, plus vibrant. Une LED verte et menaçante s’illumina sur le côté gauche de l’arme. Puis elle pressa la gâchette. Une seule fois. Une orbe lumineuse jaune se forma au bout du court canon, vibra, changea de couleur jusqu’à atteindre une belle teinte vert fluorescente, grossit jusqu’à atteindre la taille d’un ballon de basket et partit comme un tir de canon à la vitesse de l’éclair. L’Energie Shot fendit l’air, crépita, vrombit et percuta de plein fouet la trentenaire aux cheveux de feu qui fut projetée à plusieurs mètres de là, complètement inconsciente, sous le regard non plus surpris mais paniqué du jeune garçon à la peau blanche et aux cheveux bleus.
Mirai Broly
Mirai Broly
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 08/10/2018
Nombre de messages : 72
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 950

Techniques
Techniques illimitées : Tremendous Power // Eraser Cannon // Super Gigantic Cannon
Techniques 3/combat : Omega Blaster // Blaster Meteor
Techniques 1/combat : Gigantic Destruction

Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] Empty
MessageSujet: Re: Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai]   Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] ClockJeu 20 Juin 2019 - 22:39
[Désolé de l'attente, grosse fatigue ces derniers jours :/]

L'homme chauve surplombait Broly de toute sa hauteur. Les deux combattants se fixèrent pendant un long moment dans le blanc des yeux, comme si chacun d'entre eux tentait de dominer l'autre par le regard. L'adversaire de Broly, qui semblait être le chef de ce gang, s'élança le premier et envoya son poing en direction du visage de l'exilé. Ce dernier effectua un mouvement sur la gauche et esquiva le coup avant de répliquer par un coup de pied du droit à l'abdomen qui fut, lui aussi, paré.

"Tu sembles plutôt rapide et agile." dit l'homme chauve. 

Au même moment, des tirs retentissaient à gauche du Saiyan. Broly jeta un rapide coup d'oeil afin de voir si tout allait bien pour Chirai et il fallait constater qu'elle s'en sortait très bien, ce qui n'étonna le Saiyan qu'à moitié. Après tout, elle avait toujours été une femme forte. Malgré sa constitution débile, elle était dotée d'une grande intelligence et de pas mal de connaissances. Elle et le Saiyan se complétaient bien. Broly fut ramené au combat par un nouvel assaut de l'homme déplumé qui lui envoya trois kikoha en série grâce à sa main droite. Le Saiyan dévia le premier du revers de la main, l'envoyant s'écraser contre le sol, soulevant de la poussière et créant un petit trou dans le sol. Le deuxième, il l'envoya vers les cieux grâce à un coup de pied, et le troisième, il l'esquiva en effectuant un bond vers le haut et une fois qu'il eut touché à nouveau le sol, il s'appuya sur sa jambe droite pour s'élancer vers son adversaire et le toucher à l'estomac avec un violent coup de poing, ce qui eut pour effet de couper le souffle à son adversaire, éjectant ainsi de la salive de sa bouche sous la force du coup et le forçant à se recroqueviller sous la douleur, les deux mains posées sur l'endroit où il avait été frappé. 

"Thief!" hurla-t-il "Laisse la vieille et viens m'aider!"

Le jeune garçon, qui sursauta au moment de la prise de parole si soudaine de son chef, leva son épée en direction de la dame âgée et l'assomma grâce au pommeau puis, il se plaça aux côtés de son chef, à genoux, dans la même position que tout à l'heure. Il voulut l'aider à se relever, mais l'homme chauve l'écarta d'un revers de la main après lui avoir murmuré quelque chose d'inaudible pour Broly.

"Je n'ai pas besoin de toi, ici. Va plutôt t'occuper de la fille. Fais attention à son arme!" dit-il à son sous-fifre avant de se relever. Tandis que le jeune garçon se plaçait face à Chirai, l'homme resta face à Broly. Les deux s'échangèrent un petit regard complice qui n'échappa pas au Saiyan, qui ne comprit pas ce qu'il se tramait, se trouva surprit de voir que c'était le garçon à l'épée qui lui fonçait dessus tandis que le grand homme s'élançait à toute vitesse en direction de Chirai. Le nouvel adversaire de Broly l'attaqua en décrivant un arc de cercle vertical avec son épée. L'exilé effectua un mouvement vers la droite pour esquiver, passa derrière le jeune garçon, et l'assomma d'un coup de pied dans la nuque. Au même moment, son ancien adversaire était arrivé à hauteur de Chirai et s'apprêtait à l'attraper...
Chirai
Chirai
Autres Races
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 08/02/2019
Nombre de messages : 84
Bon ou mauvais ? : Neutre

Techniques
Techniques illimitées : Energy Shot (arme)
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] Empty
MessageSujet: Re: Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai]   Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] ClockDim 23 Juin 2019 - 22:03
[hrpg: No soucis ça arrive, j'espère que ça ira mieux pour toi cette semaine (malgré les grosses chaleurs annoncées  Wink   )  ]



Du coin de l’œil elle ne manqua pas de noter l'agilité dont faisait preuve son ami face à son adversaire, l'espace d'un instant elle le vit danser, d'un revers de main, d'un coup de pied puis d'un saut, il évita des projectiles d'énergie que lui balançaient son adversaire avant de lui placer un coup bref, puissant, efficace. Le combat pouvait devenir un véritable art d'une grande beauté aux yeux de l'humanoïde, il n'y avait pas à dire son ami savait y faire et il se dégageait de lui une sorte d'aura bienveillante qui ne manqua pas de la perturber un peu plus. Elle détourna les yeux de Broly lorsqu'un élément perturbateur entra dans son champ de vision alors qu'elle abaissait sa garde. Oups! Son précédent tir avait finalement attiré l'attention... ça ce n'était pas au programme, se dit la sergente en se mordant la lèvre inférieur. Croisant les bras sous sa poitrine l'air furibonde, Chirai aboya sur le jeune homme aux cheveux bleus.

-Tu crois que j'ai pas vu ce que t'a fait à cette bonne femme âgée ?! Elle va avoir un hématome sur le crâne avec ta connerie, on t'a jamais dit qu'a cet âge là il faut pas les brusquer sinon ils mettent un temps fou à s'en remettre ! A ta place j'aurais honte, si c'est tout ce que t'es capable de faire... j'espère que personne ne t'appel guerrier sur cette planète. Espèce de...!!

Sa phrase ne se termina jamais puisqu'une nouvelle perturbation dans son champ de vision la surprit au point de lui couper la parole. Elle eut tout juste le temps de resserrer sa garde sur son Blaster et de serrer les dents. En temps normal la raison lui aurait hurlé de fuir à toutes jambes, mais aujourd'hui, son ego en avait décidé autrement et puis il n'y avait pas Remo pour lui emboîter le pas en lui gueulant de sauver sa peau. Plissant les yeux, elle tira une salve de lasers sur le vilain chauve costaud tandis qu'il se rapprochait de plus en plus. Il en évita deux, se prit le troisième en pleine cuisse mais ne parut pas plus perturbé, et poursuivit sa course une sale lueur dans le fond des yeux. Lorsqu'il arriva à porté Chirai lui balança nonchalamment son arme en pleine face. L'homme grimaça de surprise, la petite brute verte venait de lui amocher méchamment le nez. Il s'arrêta net, s'essuya le sang du nez d'un revers de main et tendis ses grands bras pour la saisir.

-Bah les pâtes déplumé, j'en ai mordus des plus costauds pour moins que ça !

Cracha-t-elle presque au colosse chauve en sautant avant de le gratifier d'un violent coup de tête dans la mâchoire. L'homme surprit mais pas déstabilisé pour autant, affichant un sourire très peu engageant mit deux bon coups à la jeune femme qui bascula violemment vers l'arrière. Et ce qui suivit l'estomaqua. Chirai s'arqua avec souplesse, faisant grincer son plastron blanc et vert, elle prit appuie sur ses mains, fit ressort avec ses coudes afin de transférer toute la puissance du choc dans ses jambes. D'une violence sans pareil, les pieds bottés de la sergente percutèrent de plein fouet les valseuses de l'adversaire. Le chauve poussa un cri entre le rauque et l’aiguë puis s'écroula sur la petite créature verte. Paralysée par le poids de l'ennemi, Chirai se crispa... ok on lui avait toujours fait opter pour cette solution face à un adversaire de sexe masculin... mais le but n'étant pas de se retrouver bloquée ainsi !

A peine remis de ses émotion le chef adverse se redressa tout en gardant la jeune femme plaquée au sol et arma un poing destructeur avant de l'abattre sur une Chirai essayant de se protéger du seul membre qu'elle réussit à bouger subrepticement: le bras qui lui était déjà douloureux. Un second poing se leva et ce coup-ci Chirai ferma les yeux dans l'attente du coup, incapable de relever le bras pour se protéger le visage. Peut-être que celui-ci l’assommerait, se dit-elle, ça limiterait le carnage et par la même les frais médicaux. Oui elle savait encaisser les coups, ses derniers entretiens avec son travail avaient finit par l'endurcir, mais non, elle n'était pas de forte constitution, et oui elle avait juste un fort caractère, une forte tête. Et puis elle devait se l'avouer la présence de Broly lui donnait une raison de se démener.
Mirai Broly
Mirai Broly
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 08/10/2018
Nombre de messages : 72
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 950

Techniques
Techniques illimitées : Tremendous Power // Eraser Cannon // Super Gigantic Cannon
Techniques 3/combat : Omega Blaster // Blaster Meteor
Techniques 1/combat : Gigantic Destruction

Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] Empty
MessageSujet: Re: Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai]   Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] ClockJeu 27 Juin 2019 - 13:33
Il ne restait plus que le chauve à battre. Les deux autres avaient perdu connaissance et ne se réveilleraient pas avant un moment. Broly tourna la tête en direction de Chirai qui, malgré sa faible constitution, avait quand même réussi à donner quelques coups au colosse dépourvu de cheveux. Toutefois, elle ne put rien faire de plus si bien que l'homme la maintenait plaquée au sol et lui donna un premier coup de poing. Au même moment, Broly s'élança au secours de son amie, tandis que l'homme armait un second coup de poing. L'on dénota alors un changement dans l'iris des yeux de Broly, qui passait du noir au doré, signe qu'il utilisait les pouvoirs de l'Oozaru. Sous cette forme, ses cheveux se redressaient et le Saiyan serait empreint d'une rage qui l'empêchait de se contrôler totalement. 

Alors que le poing allait s'abattre sur la pauvre jeune femme à la peau verte, il fut stoppé par la main de Broly, qui avait attrapé l'avant-bras de l'homme chauve. Avec la tranche de sa main libre, Broly donna un coup si violent au niveau de l'épaule du chauve que ce dernier en perdit son bras avec lequel il avait tenté de frapper Chirai, quelques instants plus tôt. Une effusion de sang jaillit et recouvrit partiellement les vêtements de Chirai et le torse de Broly, ainsi que leurs visages. Le Saiyan jeta ensuite le bras sur le sol et s'approcha de l'homme chauve. Il l'attrapa par la gorge et le souleva, à tel point que les pieds du colosse ne touchait plus le sol. 

"Arrête-toi, maintenant. Reprends le contrôle!" intervint Jigen. 

Les yeux de Broly repassèrent alors au noir, ses cheveux redevinrent lisses et le Saiyan lâcha sa victime. Il se tourna ensuite vers Chirai et courut vers elle pour l'aider à se relever puis, une fois qu'elle fut debout, il alla voir l'état de la vieille dame. 

"Madame, vous allez bien?" demanda Broly.

La vieille dame sembla reprendre ses esprits, quoique encore un peu groggy. Broly l'aida à se relever et la tint fermement pour ne pas qu'elle chute. La dame se tint la tête, à l'endroit où elle avait été frappée. Elle mit quelques secondes à reprendre totalement ses esprits.

"Si j'avais eu 50 ans de moins, ils auraient morflé, ces malandrins!...Je vous remercie, jeune homme." Elle tourna la tête vers Chirai. "et vous aussi, mademoiselle, de m'avoir sauvée. Comment pourrais-je vous rendre la pareille?"

C'est à ce moment précis que l'estomac du Saiyan décida de se manifester. Cela faisait un moment qu'il n'avait plus mangé et un bon combat, ça ouvrait l'appétit. Entendant le bruit de gargouillement, la dame âgée se mit à rire.

"Ho ho ho, je vois. Suivez-moi, jeunes gens, je vais vous préparer un bon petit plat dont vous me direz des nouvelles." 

La vieille dame se mut, Broly lui emboîtant le pas avec, sans doute, Chirai qui les suivait également. Après quelques longues minutes de marche, ils arrivèrent face à une petite maison. La vieille dame ouvrit la porte d'entrée et invita les deux jeunes gens à entrer. L'intérieur contrastait totalement avec l'extérieur délabré de la maison. En effet, chaque pièce était soigneusement entretenue, pas une saleté, rien n'était en désordre. La vieille dame invita ses convives à s'asseoir dans le modeste salon, composé d'un canapé, d'une table basse et d'une télévision. 

"Je m'en vais préparer le dîner, faites comme chez vous." dit-elle avec un sourire. "Si vous voulez vous rafraîchir, il y a une salle de bain, à l'étage." 

Broly s'affala dans le canapé et parla à peine, tant il était rongé par la faim. Il irait tout de même éponger tout le sang qui lui recouvrait le visage et le torse, avant d'aller dîner. Arrivé à l'heure du dîner, ils s'installèrent tous autour d'une grande table sur laquelle étaient disposés plein de mets variés: steak, riz, soupe, poisson, pâtes, légumes, etc. Broly, tel le Saiyan glouton qu'il était, dévora son plat en quelques minutes seulement et semblait avoir mangé pour 10. Après le repas, il détacha les yeux de son plat pour les poser sur la vieille dame.

"Savez-vous où nous pourrions trouver un endroit où dormir?"

"J'ai une chambre d'amis, à l'étage, vous pouvez y rester, cette nuit. C'est le moins que je puisse faire pour les deux héros qui m'ont sauvée."

Broly, qui somnolait déjà, ne put se résoudre à autre chose qu'accepter la proposition.
Chirai
Chirai
Autres Races
Féminin Age : 26
Date d'inscription : 08/02/2019
Nombre de messages : 84
Bon ou mauvais ? : Neutre

Techniques
Techniques illimitées : Energy Shot (arme)
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] Empty
MessageSujet: Re: Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai]   Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] ClockVen 28 Juin 2019 - 9:29
Chirai rouvrit les yeux sentant que le second coup ne vint jamais. Une énorme main bloquait le mouvement de l'homme dégarnit. Peut-être était-elle déjà trop au bord de l’inconscience et que cela lui déformait la vision mais... le regard de son ami n'avait-il pas imperceptiblement changé ? Passant du noir au doré, comme les rares fois où elle l'avait vu perdre le contrôle tant l'énergie affluait dans son corps. Et alors qu'elle papillonnait des cils, un liquide chaud et visqueux lui gicla sur le visage, l'armure et sa tenue violette, la ramenant un peu plus à la réalité malgré son corps endoloris. Elle retrouva une respiration normal, son assaillant se retrouva soulevé à plusieurs centimètres du sol par la seule force du bras le plus musculeux qu'il lui eut été donné de voir. Un coin de son cerveau lui hurlait d'intervenir, mais l'autre partie lui interdisait, voulant savoir jusqu'où le Saiyan était capable d'aller et si sa vie passé à découvrir le monde dans son coin l'avait vraiment aidé à progresser.

Et puis ce salopard d'adversaire méritait ce qui lui arrivait, elle ne bougerait pas le petit doigt pour l'aider à recoller son bras. Son bras ? Tiens donc, il s'agissait donc de la partie de son anatomie qui avait giclé de sang comme ça... et puis zut, Chirai s'en moquait, c'était pour toutes les fois où personne n'était là pour l'aider. Prenant appuie sur l'avant bras de Broly, la sergente se redressa tant bien que mal, sentant que son épaule gauche ne devait pas être loin du déboitage tant elle lui tirait, mais elle ne pipa pas un mot, et resta bouche bée devant un Broly devenu maître de ses actions et de ses émotions. Il s'éloigna pour aider la vieille dame. Chirai se rapprocha d'une démarche un peu maladroite et confirma ce qu'elle pensait. Cette chose gluante qui lui avait giclé dessus quelques instant plus tôt, c'était du sang. Une vraie plaie à nettoyer, sans compter qu'elle n'avait pas amené sa panoplie de spray maison pour cette mission alors elle allait devoir se débrouiller, se dit-elle.    

-Oh je vous en pris, il n'y a pas de...

Sa phrase resta en suspens car elle perdait de son sens. Certes Chirai voulait être polie, mais elle n'aurait pas dit non à une contre-partie. Ouf, son ami avait comprit la situation, il enchaîna à sa place et sa demande allait dans le même sens que ce qu'était entrain de penser la demoiselle à la peau verte. Elle resta muette tout le long du chemin jusqu’à la maison de leur hôte, jetant de temps à autres des regards en coins vers Broly. Dommage que son scooter n'était cassé, elle aurait aimé l'avoir histoire de voir les fluctuation d'énergie qui avaient entourées son ami, peut-être qu'elle aurait mieux comprit ce qui venait de se passer. Comment étais-ce possible ? Arrivés dans l'habitation, Chirai comprit que la vieille dame était une personne extremmement bien organisée et qu'elle vivait dans un petit coin de paradis. Peut-être qu'un jour elle aussi aurait une maison, un endroit tranquile ou vivre, loin de Freezer, de son armée, de ses missions plus dangereuses les unes que les autres, un coin ou se poser et profiter des joies de la vie... Sur ces réflexion, elle fit un tour dans la salle de bain avant de passer à table.

Elle avait beau frotter son armure avec l'éponge mise à sa disposition, le caoutchouc blanc immaculé ne l'était désormais plus. Pour ne pas tacher les meubles et à contre-cœur elle décida de la retirer. La Sergente se passa la tête sous le robinet afin de faire disparaître le rouge de ses cheveux, puis elle s'acharna sur les dégoulinures et autres tâches qui marquaient son haut violet. Au bout d'une dizaine de minutes et le haut marqué de tâches d'eau en plus des tâches rouges/marron séchées, Chirai laissa tomber et retourna au salon. Elle mangea à sa faim, heureuse de constater que l'apétit dévorant de son ami lui n'avait pas changé. Elle n'ouvrit la bouche que pour remercier leur hôte de cet accueil et de la complimenter sur son adorable maison, puis elle continua le reste du repas en silence.

Chirai aida à débarrasser la table et à faire une partie de la vaisselle, puis elle monta l'escalier en premier. Lentement, très lentement... jusqu'à ce qu'elle ne puisse plus tenir sa langue dans sa poche. La vieille dame était partie se coucher dans une petite pièce derrière le salon. Chirai fit volte-face dans les escalier, écartant les bras, une main appuyée contre le mur, l'autre agrippé à la rambarde. Elle se trouvait quelques marches au dessus de Broly, ainsi leurs visages se trouvaient à peu près à la même hauteur. L'empêchant de monter jusqu' au paliet, elle le fusilla de son regard améthyste pénétrant.

-Tu n'ira pas plus loin ...

En une fraction de secondes elle perdit tout son sérieux. Non elle ne pouvait pas dire ça et le menacer, de toutes manières s'il voulait passer il le ferait, elle ne faisait vraiment pas le poids face au colosse. Un simple souffle et elle serait tombée, ou il pouvait très bien la mettre sur son épaule que ça n'aurait rien changé. En réalité il s'agissait d'une façon comme d'une autre de relancer la conversation. Chirai esquissa un sourire puis l'effaça en secouant la tête, projetant les gouttelettes de ses cheveux mouillés un peu partout.

-Tout à l'heure... ok tu lui a arraché le bras, il le méritait... mais je t'ai vu Broly ! Tu... tu t'es contrôlé mon grand, et ça, je me demande comment tu as fait. Dit-moi que je n'ai pas rêvé, tu était entrain de déchaîner ta puissance, j'ai reconnu ton regard d'or ce n'est pas la première fois que je le vois et je n'avait pas besoin de gadgets pour le remarquer... Dit-moi qu'est-ce qui se passe là dedans, je veux savoir ?  

Elle plissa les yeux et rapprocha encore un peu plus son visage vert de celui du Saiyan, tout en lâchant la rambarde d'une main pour lui tapoter l'index sur le pectoral gauche, appuyant ainsi ses propos. Dans la pénombre de l'escalier, Chirai scrutait les prunelles noirs de son ami avec la détermination d'une agente de police ayant réussit à coincer le suspect de l'affaire de sa carrière.
Contenu sponsorisé

Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] Empty
MessageSujet: Re: Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai]   Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai] Clock
 
Quand le Destin modifie la mission...[Broly & Chirai]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Discours du PM lors de la Mission Economique Canada-Haiti
» Loominëi , la déesse du destin.
» Quand la Diaspora Tousse, Haïti a la Fièvre
» Quantico: Mission FBI
» Quand les beaux-parents débarquent....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Dösatz-