Partagez
 

 L'étendue du mal révélée![PV et dieux]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Towa/Mira
Towa/Mira
PNJ
Féminin Age : 80
Date d'inscription : 19/10/2018
Nombre de messages : 18

L'étendue du mal révélée![PV et dieux] Empty
MessageSujet: L'étendue du mal révélée![PV et dieux]   L'étendue du mal révélée![PV et dieux] ClockVen 5 Avr 2019 - 23:57

767… à une centaine de kilomètres de la capitale du Sud


Le vent soufflait fort aux abords désertiques de la capitale aux ilots, ce climat sec l’était tout autant que la tension que vivait la Z-Team face à de nouveaux adversaires dont ils ignoraient la teneur des pouvoirs… Les antagonistes étaient les fameux cyborgs, ceux à l’origine de tous les autres, c’est-à-dire C-20 et son fidèle acolyte C-19, eux qui faisaient face à des défenseurs apeurés. Au sol gisait le plus puissant combattant de la Terre, le plus grand des espoirs, celui qui rendait l’avenir des bons serein: Son Goku. Face à la défaite cuisante de leur ami, Piccolo, Krillin, Tien, Son Gohan et Yamcha ne savaient quoi faire… Sans le prodigue de la tortue, qu’allait devenir la Terre ?

Le docteur Gero qui faisait face au petit groupe observait le corps sans énergie du fils de Bardock, l’air satisfait sur son visage aigri par l’âge, ordonnant alors à son complice d’un ton froid la mise à mort.

« Absorbe le reste de son énergie. »


Le robot embonpoint se mit alors à la tâche sans s’en plaindre, pressant de sa main droite le col du frère de Raditz, usant alors de son mécanisme intégré pour aspirer l’énergie vitale qu’il restait à ce dernier. Souriant face à la joie non contenue de terrasser Son Goku, C-19 se mettait même à rire, rechargeant ses batteries en quelques instants seulement sous le regard horrifié des autres protecteurs. Mais bien vite, une aura se fit sentir, trop occupé à sa besogne, le serviteur du vieillard n’en tint pas rigueur, grosse erreur.

« 19 ! Attention ! »


« Hm... ? »

Relevant à peine le visage après l’aboiement de son maitre, la boite de conserve fut projetée sur plusieurs mètres par un adversaire inconnu, Kakarotto était ainsi libéré de l’emprise du cyborg, mais inconscient. Évidemment, la seule personne sur cette planète hormis Son Goku à pouvoir infliger une telle frappe n’était certainement pas un terrien, mais bien le plus mauvais de tous les saiyans.

« Vegeta ! »


S’exclama Piccolo en observant la scène : Une frappe rapide et vive, le prince des guerriers de l’espace avait sauvé son rival tout en infligeant une bonne correction à C-19. D’un sourire fier motivé par son sang guerrier, le super élite fit mention de sa victoire prochaine, mais également de son attachement particulier à écraser lui-même le père de Gohan.

« C’est moi qui tuerais Kakarotto ! Dégage, conserve ! »

L’androïde qui était en parfait état avec l’énergie qu’il avait absorbé parvint facilement à se redresser, se profilant face à Vegeta d’un ton aussi neutre qu’indifférent. C-20 quant à lui avait déjà prévu la venue de l’ancien esclave de Freezer, tout se déroulait comme prévu, confiant et calculateur, il se permit d’ordonner l’exécution du prince.

« Voici le prince Vegeta, dis-moi, tu pensais vraiment que ta petite attaque surprise allait venir à bout de numéro 19 ? »

L’androïde concerné se tourna l’espace d’une phrase vers son créateur, s’inclinant légèrement avant de s’exprimer de sa voix robotique.

« J’aimerai m’occuper de Vegeta, Maître. »


Le docteur eu un court rictus, après tout, en absorbant l’énergie de Son Goku, son pantin était devenu bien plus puissant, nul doute qu’il ne ferait qu’une bouchée d’un saiyan lambda.

« Tu t’es bien débrouillé aujourd’hui numéro 19, tu as suffisamment absorbé d’énergie pour augmenter tes propres capacités. »


C-20 croisa ensuite les bras, l’air satisfait, plongeant son regard d’azur contre celui du rival de Kakarotto.

« Très bien, dans ce cas, je te laisse Vegeta. »

Se tournant alors vers son futur adversaire, le robot ne cachait pas non plus sa confiance, plaçant son bras gauche en arrière, celui-ci tendu, et dévoilant sa paume droite ouverte, affichant clairement son dispositif d’absorption de l’énergie. Le cyborg ne se privait donc pas de provoquer ouvertement son opposant. Mais face à ce combattant impressionnant, Vegeta ne tressaillait pas, aucune once de peur dans le regard, une rigueur de fer dans un gant de tiberium, toujours aussi fier et sûr, il se permit de faire écho de ses propres informations.

« Je t’ai vu affronter Kakarotto et utiliser ta technique d’absorption. Je vais simplement te vaporiser, qu’importe la puissance que tu as en toi ! »


En effet, le saiyan détenait de précieuses informations au sujet de C-19, mais l’inverse était aussi vrai.

« Tu m’as peut-être vu utiliser ma technologie, mais je dispose d’une banque de données comprenant toutes tes techniques et capacités, Vegeta. »


Les sourires, les regards, les postures, le tout débordait d’arrogance des deux côtés, les deux personnages étaient au sommet de leurs orgueils, et aucun des deux ne semblait manquer d’arguments.

« Oh ? Alors pourquoi tu étais si surpris de voir Kakarotto se transformer en super guerrier ? »

Vegeta décroisa les bras qu’il avait croisé en arrivant, souriant de plus belle en plaçant ses bras le long de son corps.

« Je vais te dire pourquoi : Parce que ta base de données ne couvre pas notre bataille dans l’espace ! Et c’est ça qui va te couter la vie ! »

L’androïde poussa alors un petit rire amusé.

« Oh ? Hihihi. »

Plaçant les bras semi-tendus au niveau de son torse, ce courbant légèrement, Vegeta posa alors une question surprenante à son opposant mécanique.

« Dis-moi, est-ce que les androïdes comme toi ressentent la peur ? »

C’est ensuite dans un effort visible et soutenu que le super élite augmenta sa puissance, serrant les dents au possible pour, semble-t-il, dépasser ses limites. Les rochers se soulevèrent, le ciel sembla s’assombrir, de puissantes bourrasques projetaient les gravats, plantes et même personnes alentours, n’épargnant même pas ses « alliés ». Puis, dans un cri guerrier et l’émanation d’une énergie aussi sainte qu’importante, Vegeta illumina le ciel et l’espace d’un doré profond et victorieux, rejoignant la caste très fermée des super guerriers.
Spoiler:
 

Un seul commentaire vint alors pendant cette surprenante transformation, c’était Krillin qui, n’en revenant pas de ses yeux, lâcha une brève exclamation.

« Non, pas lui aussi ! Comment il a pu obtenir une telle force ! »


Car oui, il était nécessaire de se remémorer le contexte, à cette époque, Vegeta avait encore le cœur parfaitement sombre, empli d’une malice qui ne lui aurait donné aucun contrôle face à Babidi. Mais son cœur, si noirci par l’envie de dominer, de se venger et de vaincre Kakarotto lui avait permit de dépasser ses limites sans avoir à respecter la règle du cœur pur. Personne ne résiste au prince des saiyans, pas même la logique elle-même.

Déconcerté, C-19 fit quelques pas en arrière, lui qui avait déjà été repoussé par la bourrasque, tout le monde était sous le choc.

« Alors, effrayé ? Contrairement à Kakarotto, c’est par le désir de vaincre et lui seul que je suis devenu un super guerrier de l’espace ! »


Piccolo n’en revenait pas, comment Vegeta pouvait atteindre un tel niveau, et par-dessus tout, utiliser une technique qui n’était réservé qu’aux êtres bons ! Cet homme était tout l’inverse, il était cruel et sans pitié, Freezer lui-même faisait pâle figure à ses côtés ! Il devait y avoir une explication !

« Mais c’est impossible ! Je pensais que seul un cœur pur permettait de devenir un super saiyan ! »

S’exclama le Namek sous le regard amusé de l’illuminé.

« Oh, mais il l’est. »

Il fixa alors C 19 d’une malice non dissimulée.

« Il est pur de cruauté ! »


Soupirant autant par peur que par surprise, petit cœur fit quelques pas en arrière, ainsi que Yamcha, Gohan et les autres, la zone devenait certainement plus dangereuse.

Nostalgie:
 

Et nous en étions là, le grand combat de Vegeta allait commencer, son opposition avec l’androïde 19 marquait la restauration de sa dangerosité pour la Z-Team… et l’univers. Mais c’était ce que désirait plus que tout le saiyan, retrouver sa gloire passée et démontrer à tous ce qui auraient le malheur de le voir qu’il était bien le seul est unique guerrier de légende, le super élite. A une centaine de mètres de là, un portail aux dimensions modeste s’ouvrit, ce dernier était d’un pourpre sombre profond et s’animait en spirale de manière tentaculaire pour prendre place dans les airs. Fort heureusement, cette émanation singulière par son énergie sombre restait discrète et cachée visuellement par un amas rocheux. Aussi près de l’objectif, les différents intervenants n’avaient pas intérêt à se montrer bruyant, en espérant que ces derniers aient bien pris le soin de ne pas faire éclater leur énergie en traversant le portail. Le premier à ressortir de ce fameux portail fut Mira, chutant sur quelques 5 mètres, le colosse n’eu aucun mal à se réceptionner, guettant les bras croisés les futurs arrivants. Ensuite, Rellum Apparu, il était le premier à avoir traversé le portail et avait donc un temps d’avance, ironique quand cette quête se veut justement hors du temps courant. Mais imaginons que malgré tout, il ait été rapide, lui offrant l’avantage de découvrir l’environnement avant son maître vénéré.


La première chose qui pouvait frapper en apparaissant était les forces en présence : Un super guerrier de l’espace, c’était tout, la simple force de Vegeta qui ne cachait clairement plus son niveau légendaire. Plusieurs autres forces mineures pouvaient être détectés pour les plus aguerris : Son Goku qui était mourant, Piccolo, Krillin, Son Gohan… Ces dernières étaient bien plus négligeables, le titan, c’était le prince.

Après Rellum, ce fut le Roi Cold qui émergea des ténèbres, imposant sa carrure au portail, piétinant surement de son poids marqué le sol savane des environs. Car oui, le petit peuple était au frontière d’un désert, la zone était donc très sèche et ne laissant que peu de place à une végétation luxuriante. Vint ensuite Towa, elle qui avançait avec une certaine habitude, elle était habituée de ces petits voyages et n’avait aucune peur quant à la sureté du lieu que supervisait son serviteur, Quatre ne fut pas plus long. La démone s’avançait alors d’une démarche féminine attirant peut être l’œil des présents guerriers, en effet, hors de son allure en corrélation de son apparence, la directrice des opérations prenait de la distance. Mais c’était tout justifiée, la nouvelle maîtresse du temps voulait que chacun des protagonistes puissent la voir, elle allait rappeler quelques informations pour le bon déroulement du plan.


« Nous voici en 767, à cette époque, Vegeta, que vous devez tous connaître, abat un androïde et en néglige un second. »


En effet, C-20 sera suffisamment habile pour fuir et activer C-17 et C-18, il serait préférable que ces derniers ne soient pas activés.

« Je veux que vous capturiez Vegeta, il peut être utile de notre côté. J’ai aussi un petit faible pour Son Goku… »

Ajouta-t-elle plus bas avant de relever son visage quelque peu perdu dans ses pensées pour ajouter quelques détails.

« Quant aux androïdes, détruisez-les, ils ne feront que vous ralentir, ils ne nomment 19 et 20. Ils sont eux aussi assez forts, faites très attention à eux ! »


Towa préférait être prévenant, le serviteur de Gero n’avait pas mis bien longtemps à vaincre l’homme de Chichi, il était de bonne mesure de ne pas sous-estimer le ruban rouge. Consciente du fait que Quatre et le duo Roi Cold/Rellum ne se connaissaient pas, la belle fit les présentations, pointant du bout de son sceptre le fameux assassin.

« Cet homme au masque de fer est un assassin du nom de Quatre, son esprit et ses talents seront utiles si les choses se compliquent pour vous, Seigneur Cold. »


Un petit sourire malicieux se dessina alors sur le visage fin de l'organisatrice qui donna le départ.

« Vous pouvez y aller, ramenez-moi ce que je souhaite et obtenez vengeance, le Trunks que vous recherchez, Roi Cold, devrait arriver dans quelques heures de lui-même. »


Il n’y avait pas besoin de faire les présentations dans l’autre sens, cet incorrigible pantin en savait bien plus que la succube elle-même sur bien des choses. Mais ceci ne compromettrait pas la mission, oh non, et alors que la dame magicienne se tut, les sons d’une proche bataille faisait rage.

Car oui, c’était bien les conséquences du combat tout justement présenté, Vegeta et C-19 étaient à quelques mètres dans le ciel, enchainant l’un contre l’autre des frappes au corps à corps ou le robot se montrait être le grand perdant. Au sol, si les intervenants prenaient la peine d’observer les environs, il serait facile de remarquer la joie des Z-warriors sur place qui étaient témoins de la victoire proche du saiyan. Et bien sûr, proche d’eux, C-20 ne pouvait que grogner, son précieux androïde n’était pas infaillible ?

Spoiler:
 

« Ts, c’est impossible… »
Rellum
Rellum
Cyborg
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 27/08/2017
Nombre de messages : 326
Bon ou mauvais ? : Idéologique
Zénies : 1580

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Barrière cinétique / Hologramme
Techniques 3/combat : Idéologie / Distorsion
Techniques 1/combat : Insignifiance

L'étendue du mal révélée![PV et dieux] Empty
MessageSujet: Re: L'étendue du mal révélée![PV et dieux]   L'étendue du mal révélée![PV et dieux] ClockSam 6 Avr 2019 - 22:25
Quelques secondes plus tôt, l’ambiance était spatiale, les murs des parois métalliques protectrices du grand vide sidéral, les couloirs grouillant de serviteurs impériaux qui s’œuvraient à leurs travaux en l’honneur de l’armée Cold. Maintenant, une fois l’obscur portail traversé, l’atmosphère devint bien plus aride et l’horizon est parsemé soit de dunes soit de pic rocheux. Ce paysage désolé et hostile, Rellum le connait très bien, il s’agit d’un emplacement de la planète Terre, son foyer. Non pas tout à fait, dans ses registres certaines formations rocailleuses n’apparaissent point et d’autre détails ne concordent pas … ou plutôt ne concorde plus … ou plutôt concordaient. Même en levant la lentille d’une précision femtométrique vers les cieux, il est impressionnant de constater que les astres sont datés. S’agit-il d’une illusion ? Peu probable, cela serait impossible de stocker et reproduire autant de détails aussi précis venant du passé. Décontenancé, l’automate est forcé de le reconnaître, il vient bel et bien de remonter dans le temps. Mais de combien ? Cela est bien trop complexe à théoriser avec sa banque de donnée limitée. Cette réflexion fut rapide dans l’esprit moteur à vitesse luminique du docteur, et malgré tout il resta ébahi pendant quelques secondes.
 
"C’est inouï !"
 
Sa rêverie ne fut que de courte durée, la présence d’un être vivant étrangement semblable à Towa, aussi bien dans les vêtements que dans ses codes couleurs ainsi que l’air malsain qui en découle, se trouve non loin. Dans un silence exemplaire, il observe avec un air dur et presque méprisant le nouveau venu d’acier trempé. Quel est donc cet élément inconnu ? La démone avait bien parler d’un autre partenaire, mais celui-ci ne correspond pas à ses descriptions. Un fourbe mystère de plus à résoudre, à espérer que la liste ne s’agrandisse pas d’avantage. Dans tout les cas, Rellum imita le géant bleu et fit preuve de mutisme.
 
Ils patientèrent donc, et durant ce court laps de temps quelque chose frappa les capteurs de ki de l’androïde. Une présence furibonde et dévastatrice fait éclater son titanesque pouvoir au loin. Ce débordement d’énergie possède une signature qui n’est que trop connu dans le milieu intergalactique : cette aura simiesque monstrueuse et perfide est celle de Vegeta ! L’ancien Vegeta pour être précis, et celui-ci est entouré d’autres personnalités plus ou moins connues et puissantes. Probablement la Z-team dont l’énergie agonisante de Son Goku. Plus de doutes possibles, c’est bien une bonne dizaine d’années qui vient d’être rebroussée !
 
Alors que les calculs et les processus prolifèrent dans le cerveau-mère du colosse d’acier, le majestueux Roi Cold, suivi de la malicieuse Towa, émergèrent à leur tour de la faille spatio-temporelle. Bien entendu, le serviteur fit un salut militaire envers son supérieur hiérarchique et nota rapidement que celui-ci possède toujours le scooteur crypté qui le lie avec certaines pensées du scientifique. Son utilité n’en sera que bénéfique.
 
- Re-bienvenue mon roi. Je vous le confirme, nous sommes sur Terre une ou deux décennies plus tôt. Par ailleurs nous avons un anonyme de plus dans l’histoire. -
 
Un regard néfaste et mono-œil se posa sur Mira. C’est alors qu’un dernier énergumène fit son apparition. Un humanoïde à la sinistre silhouette, vêtu d’un imperméable tel un détective cliché, des mains gantées, un chef orné d’un chapeau feutré et surtout un masque aux traits durs et squelettique en guise de visage. C’est comme si cet homme ne souhaitait pas transpirer ne serait-ce d’une once d’humanité. Néanmoins, son physique correspond à la présentation du fameux mercenaire qui avait était énoncé dans le présent, ce qui est un point plus rassurant.
 
La clique étant visiblement rassemblée, à une inconnue près, la chrono-gardienne fit le point sur la situation tout en se déhanchant telle une succube née sous le signe de la luxure. Ils sont tôt, en 767 ! Et comme elle le précisera, c’est pile l’instant où le prince des sayans révèle au monde entier sa dégoutante transformation qu’est le super sayan avant d’affronter le laquais C-19 et snober l’éminent docteur Gero alias C-20. Jusque-là, tout se passe presque comme le plan prévu. Mais lorsque la garce annonça l’objectif de mission, le sang électrique de Rellum ne fit qu’un tour. Ils doivent non pas abattre les guerriers de l’espace, mais les capturer ? Et en prime exterminer les androïdes ? Quelle est cette fumisterie ? Malgré son self-control habituel, des éclairs rouge carmin pétant de rage circulèrent le long de la carcasse robotique du docteur.
 
"Evitez de modifier les clauses du contrat à votre guise, sorcière du temps. Mais soit, que ces maudits macaques soient morts où en cage les deux sont synonymes de neutralisation. Mes excuses, poursuivez."
 
Rellum se ressaisit durant son intervention orale. Cependant cela ne va pas du tout ! Pourquoi abattre les androïdes qui ne sont pas leurs cibles ? Et pourquoi cette soudaine volonté d’épargner les guerriers de l’espace pour les mettre sous les verrous ? La miss n’est pas cohérente. Hélas, pour le moment les guerriers sont en position d’infériorité face à elle car dépendant de sa capacité de voyage temporel. Pas de magie, pas de voyage retour !
 
Le monologue continua son cours et la gardienne daigna enfin présenter le chasseur de prime qui se nomme Quatre. Un nom bien étrange mais supérieur à zéro. Il est décrit comme un assassin à l’esprit fin et aux capacités proche de la perfection ce qui sera un atout de taille. Néanmoins aucune description ou excuse quant à la présence du grand homme à la peau azure. Mais connaissant le caractère pointilleux du démon du froid royale, ça sera une information demandée. Mais soit, le robot fit au moins l’effort de dévoiler son identité à Quatre, étant donné que la présentation ne fut qu’à sens unique.
 
"Je suis le docteur Rellum, expert en biotechnologie, ravi de coopérer avec vous."
 
Et finalement, la mégère démoniaque donna le feu vert pour que le trio parte accomplir leur mission, non sans à nouveau toucher la corde sensible du Cold en mentionnant la future apparition de Trunks Brief d’ici quelques heures. En vrai, il est bon de se rappeler que ce criminel temporel existe vu son potentiel proche de celui de son père. Il va falloir être stratégique et pensif, et autant l’être a haute voix afin que tout le monde puisse profiter de ses raisonnements et prendre confiance aux capacités de Rellum.
 
"Je ne vais pas vous le cacher, je sais plus ou moins comment les événements vont se dérouler d’ici peu, vous expliquer pourquoi serait trop long. Comme énoncée par dame Towa nous n’avons que peu de temps. Commençons par énumérer les forces qui s’opposent à nous."
 
Afin de soutenir ses propos, le scientifique de carbone profita de sa lentille pour faire une projection holographique en trois dimensions de la zone de bataille. Différents points lumineux ornée de portrait et de noms apparaissent également ici et là.
 
"Bien entendu, la plus grosse menace est Vegeta, un monstre de puissance imprégné de la puissance légendaire du super sayan. Néanmoins il possède un point faible en corrélation avec sa race d’arriéré. Il est orgueilleux et trop fier de lui, autant en tirer profit. Seigneur Artic, je pense que vos vieilles relations avec le primate vont donnerons un avantage certain face à lui. Mais, si vous accepter, restez prudent car les sayans sont à mon grand regret pleins de ressources."
 
"Ensuite nous avons ce que nous pouvons appeler la Z-team. Elle est constituée du plus inquiétant au plus médiocre de Piccolo : un namek aux capacités auditives et tactiques hors pair. De Son Gohan : un métis terrien-sayan dont vous connaissez tous sa terrifiante puissance cachée, sans doute le premier à abattre. De Krillin, Tenshin Han et … Yamcha :  trois terriens certes, mais qui ensemble possèdent un éventail de techniques contraignant. Et enfin Goku : un mourant. Messire Quatre, si vos talents de tueur sont authentiques, tentez d’en abattre autant que possible via vos méthodes."
 
"Et enfin les cyborgs. Numéro 19 se fera d’ici peu détruire par Vegeta. Néanmoins, numéro 20 prendra la fuite pour se replier vers son laboratoire. Il ne faut pas le laisser filer. C’est un androïde capable d’absorber votre énergie jusqu’à la dernière goutte pour devenir plus puissant. Etant moi-même un cyborg, je ne possède pas d’énergie à ponctionner et donc pourrait m’occuper rapidement et aisément du docteur Gero puis vous aider dans vos tâches. Si cela vous convient, bien sûr."
 
- Je ne peux vous en dire plus, mais mon rôle est important pour le développement de notre armada. -
 
Sur la fin de ce résumé, Rellum stoppa la matérialisation de l’image tridimensionnel. La dernière phrase, seul le patriarche des démons du froid l’entendit dans son récepteur électronique. Cela confirme une certaine complicité entre l’automate et le monarque. Mais quel est le but de cet ambitieux projet ? Seul le scientifique le sait. Dans tous les cas, il attendit l’approbation de ses camarades de combat.
 
"Des idées sur comment aborder l’initiative pour la bataille ? Vos savoirs en simulation militaire ou d’assassinats nous seront de grands secours."
Quatre
Quatre
Autres Races
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 03/10/2017
Nombre de messages : 123
Bon ou mauvais ? : Artistique !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Pas de bol ! / Inspiration / Palette
Techniques 3/combat : Coup critique / Échec critique
Techniques 1/combat : Chef d'oeuvre

L'étendue du mal révélée![PV et dieux] Empty
MessageSujet: Re: L'étendue du mal révélée![PV et dieux]   L'étendue du mal révélée![PV et dieux] ClockDim 7 Avr 2019 - 17:12

Dire que Quatre possédait de l’énergie était l’équivalent de donner le nom de conflit à des brimades amicales. Il n’y avait pas de vie à l’intérieur du masque de fer. Il n’y avait peut-être pas même de Ki. Mais on ressentait quelque chose sous sa peau. Ce n’était pas des atomes, ni une lumière provenant d’un autre plan de la réalité que nous associons à l’âme. C’était quelque chose de particulier : au-delà du tissu espace-temps, au-delà même de toute conception scientifique, une once de ce qui constituait réellement notre univers. Tel était ce que l’on ressentait lorsque l’on cherchait Quatre. Cela pouvait faire peur, peut-être même que cela pouvait terrifier, mais au final, le résultat était le même : on pouvait déterminer sa position comme celle d’un autre. Mais quelque chose clochait. Est-ce que Gero pouvait absorber ce qui n’était même pas sur la même abscisse que la vitalité ? Ce n’était pourtant pas à un mort qu’il avait affaire. C’était à une forme de vie supérieure jusqu’à être complètement hors du commun. C’était quelque chose qui n’était pas compréhensible pour nous autres mortels. Un cauchemar enfermé dans une boîte de conserve pour laisser les mêmes traces dans le sable que nous. On ne pouvait pas qualifier un Masque de Fer de machine, hormis si l’on observait chaque être vivant comme tel. L’acier qui l’entourait n’était qu’un vaisseau de sa propre personne qui détruirait toutes nos conceptions possibles si elle venait à apparaître devant nos yeux. Nous n’étions pas prêts. Nous ne le serons probablement pas. Et l’artiste était bien fier de cette fatalité sous laquelle nous croulons. Si sa personnalité était compréhensible, le véritable Quatre ne le sera jamais. Il était aussi immatériel qu’un chiffre, posé sur une feuille de papier comme fonction nous permettant de voir ce qu’il était. Ce n’était pas un roi, pas même un dieu. Supérieur aux deux démons qui menaient la quête, supérieur aux destructeurs et à leurs gardes du corps angéliques, supérieur même au petit être qui se pavanait de détruire des univers. Mais pourtant, jamais il ne sera aussi puissant que nous.

”Je sais, Docteur Rellum. Vous êtes aussi un fanatique, un raciste et le rejeton d’une matrice détraquée par le vide. Vous pourriez être un peu plus original dans votre philosophie. Commettre un génocide sur les espèces supposément trop puissantes, quelle idée ! Il vaut mieux améliorer les plus faibles, donner un terrain d’égalité à tout le monde. Enfin, faites comme vous voulez. Nous savons tous deux que c’est un objectif inatteignable dans ce monde. Ils sont trop populaires pour disparaître.”

Personne pour l’instant n’avait prêté attention au fait que la face de ferraille soit venue sur les lieux en voiture. Il était vrai que sa DeSoto capable de voyager dans la réalité pouvait faire quelque peu tâche parmi tous ces musclés en costumes ridicules. Est-ce que Mira l’avait laissé prendre son véhicule pour venir sur les lieux du futur crime, ou avait-il enfreint les lois de la chronologie tout seul ? La phrase ci-dessus avait été prononcée alors qu’il sortait de son véhicule pour aller récupérer son matériel à meurtres dans le coffre, sortant un tas de bidules et de trucs, un bric-à-brac qu’il s’était mis à transformer en un véritable canon anti-tank, un énorme fusil de sniper qui lui permettrait d’abattre le plus colossal des vaisseau. Pas même la couche énergétique d’un Super Saiyan ne pouvait résister aux assauts de cette merveille de la technologie. Mais pourtant, l’artiste assemblait son arme davantage comme un peintre préparait son échafaud. Délicatesse, gentillesse, douceur s’abattaient sur le métal qui lui permettrait de commettre l’irréparable : anéantir les héros ayant accompagné votre enfance.

”Mes salutations à vous au passage, Roi Cold. Empereur délaissé puis repris par tant de différentes vies. D’un Kuro à un autre... Oh ! Mais je dis des bêtises. Sachez juste que je n’ai pas de raisons de vous nuire, à vous et à votre compère tristement monodimensionnel. Après tout, je suis ici pour prendre du bon temps.”

L’outil de la dévastation des Z-Warriors était trop gros pour être transporté par une personne normale. Trop lourd pour ne pas anéantir bras et jambes par son poids. Son recul était trop puissant pour le corps de son utilisateur s’il n’était pas posé à terre. Mais Quatre n’était pas une personne normale. Il semblait prêt, jusque là. Il semblait ne pas vouloir abuser de ses connaissances quant à la véritable identité du monde décrit par des mots et des avatars. Après tout, je ne suis plus véritablement le maître du jeu, ici. Je ne peux que décrire ce qu’il fait. Et si l’on s’en tient à ce qu’il pense de moi, il ne doit pas s’en plaindre. Un peu d’imprévu, que diable !

”Loin de moi l’idée de paraître désagréable, mais il y a probablement moult façons de faire qui ne dépendent pas d’une soudaine attaque contre tous. Après un certain élément de surprise, nous resterons en désavantage numérique. Cependant, nous pourrions peut-être utiliser de cette petite chose que nous appelons matière grise… Voyez-vous, j’ai en ma possession quelques dés, ayant pour but d’accentuer les résultats de mes actions. Généralement utilisés pour me permettre de meurtrir quelque sot ayant eu la malchance d’être la cible de mon courroux, ils peuvent avoir but de convaincre certaines personnes de mes dires… ou de ceux des autres. Ayant un nombre limité de ces petites merveilles, j’aimerais ne pas avoir à faire de démonstration.”

Il eutsoudainement un cigare à la bouche, apparu au milieu de nulle part. Laissant sortir de la fumée de sa bouche qui prenait la forme d’hirondelles flottant au loin, il continua son discours :

”Reprenons l’idée de l’attaque surprise. Je m’installe, tranquillement, et tire une balle dans la tempe droite du petit chauve. Ce dernier transporte les haricots permettant un soin rapide et puissant du consommateur. De là, le Roi Cold, à l’aide de son imposante force, bondit sur le gamin et lui écrase la tête durant la distraction crée par ma soudaine attaque. À ce moment là, la surprise disparaît, et la panique commence à s’installer. C’est alors que Rellum prend place aux côtés de Géro, et lui annonce que nous sommes d’autres androïdes de l’armée du Ruban Rouge créé par… des fans, ou des anciens scientifiques… quelque chose du genre. Comment pourrait-il être cru ? C’est bien simple : je lui offre l’un de mes dés afin de pouvoir faire un coup critique de charisme vis-à-vis de la conversation qui va suivre. Celui ayant pris le nom de C-20 sera alors complètement crédule à cette histoire loufoque, et notre camarade scientifique pourra se joindre au combat, probablement pour massacrer Yamcha, ayant pour rôle de ramener Goku chez lui. Végéta, lui, restera occupé à annihiler le gros clown qu’il affronte, estimant qu’il pourra supposément nous affronter sans problème. Une fois le Namek, l’autre chauve et le chevelu balafré terrassé, il nous restera simplement à détruire Gero par surprise avant de mettre Végéta à terre. Il nous restera probablement une heure à attendre avant que son fils à la machine temporelle ne prenne place sur la scène. Nous n’aurons qu’à le tuer, puis à faire exploser le laboratoire des androïdes, et nous aurons les deux Saiyen aryen assommés à empaqueter et envelopper dans un papier cadeau. Je pense avoir été assez clair ?”

Roi Cold
Roi Cold
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 25/10/2017
Nombre de messages : 85

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la Mort/ Kosengan/ Nova Strike
Techniques 3/combat : Boule de la Mort / Vague de la Mort
Techniques 1/combat : Le Regard Royal

L'étendue du mal révélée![PV et dieux] Empty
MessageSujet: Re: L'étendue du mal révélée![PV et dieux]   L'étendue du mal révélée![PV et dieux] ClockLun 8 Avr 2019 - 12:38
En entrant dans le portail. Il ne savait pas réellement à quoi s’attendre. Quelle sensation l’on pouvait éprouver en traversant le temps. Il avait entendu des théories comme quoi traverser le temps pouvait se faire via notamment les singularités qui étaient d’après certaines théorie soit capable à une personne de se projeter dans le futur où le passé, d’autres qu’il s’agissait de passage entre différentes dimensions. Ou bien qu’il s’agît de raccourcis entre différents points de l’univers. Il avait entendu nombre de théorie, et lancé de nombreuses recherches au cours des siècles qu’il avait passé à exister dans cet univers. Mais jamais il n’avait eu de preuve tangible qu’une telle chose, traverser le temps était possible.

Mais il avait aussi eu conscience que certaines choses le dépassaient. Que pour toute la puissance qui avait occupé son corps et toutes les actions qu’il avait commis. Il n’était pas l’être dominant, c’était un but auquel il aspirait. Mais il savait qu’il ne verrait peut-être jamais ce but être réaliser, cependant cela ne l’avait pas empêché par le passé de continuer à faire grandir son Empire. Qu’il eût eu affaire à un Dieu, un Dieu avait qui il avait conclus un pacte pour obtenir une puissance qui lui permettrait à lui et à sa race de se hisser au sommet.
Ce Dieu était Reibai. Un être qui dépassait la compréhension standard de par sa simple existence et son statut. Il n’avait pas été le seul être divin que le Démon du Froid rencontra. Non, il en rencontrât un autre une fois ses projets de conquêtes lancé.
Un être dont la simple présence avait suffi à faire comprendre au Démon qu’il pourrait peut-être devenir le Roi d’une espèce supérieur aux autres. Mais que jamais il ne pourrait être supérieurs aux Dieux. Ou du moins, pas supérieur à Lui.

Beerus. Un être qui lui avait rappelé à une époque où déjà le Roi se pensait être au sommet de l’Univers qu’il n’était qu’un mortel. Un être qui lui enseignait une certaine humilité.

« Avant la Création doit venir la Destruction. »

Une phrase que lui avait dit le Seigneur Beerus. Une phrase qui résonnait encore dans la tête du Démon. Une phrase qu’il se répétait chaque jour. Chaque jour des destructions se faisait au nom de son Empire. Suivis de création d’un monde nouveau où chacun sera en mesure d’évoluer sous son joug. Où chacun sera poussé à se surpasser, à aspirer à quelque chose de plus grand. Mais où comme le Dieu de la Destruction vint rappeler à Artic qu’il n’était qu’un mortel. Que chaque sujet puisse se souvenir qu’ils n’étaient rien face au Démon du Froids. Des sujets, des éléments prometteurs, mais qu’ils ne seraient jamais des êtres égaux.
Des années plus tard, après un changement radical de la situation. Voilà que cette Femme Towa se présente en tant que Maîtresse du Temps. Il ne connaissait pas véritablement le fonctionnement de la hiérarchie Divine, mais il se douait qu’un tel concept avait forcément quelqu’un derrière. Cependant il avait quelques doutes quant à la véracité des dire de la Femme. Elle ne dégageait pas la même sensation divine que le Dieu Reibai ou le Seigneur Beerus.
Cependant l’opportunité qu’elle lui avait offerte était quelque chose qu’il n’avait pas pu résister. La défaite de sa famille, la lutte pour le contrôle de la Galaxie et la résurrection des Saiyans. Et les Super Guerriers de l’espace.

Il avait laissé son fils prendre les commandes et prit sa retraite. Mais la défaite de son fils l’avait poussé à revenir sur le devant de la scène. Et retrouvé son fils lui avait fait découvrir que les Saiyans étaient désormais devenue une véritable menace. Une découverte qu’il avait payé de sa vie, une découverte qui l’avait laissé sur l’instant terrorisé.

Vengeance. Depuis ce jour il désirait plus que tout une occasion de prendre sa revanche contre ce mécréant de Saiyan qui avait osé le ridiculisé. Une occasion qu’il avait enfin obtenue et pour cela, il en serait reconnaissant à cette Femme du nom de Towa. Qui qu’elle soit réellement derrière.
En entrant dans le portail, il ne s’avait pas réellement à quoi s’attendre. Sa réponse fut qu’il sortit instantanément de l’autre côté. Faisant une petite chute d’environs 5 mètres et atterrissant lourdement sur le sol. Sa cape flottant au gré du vent. Observant quelques secondes le portail puis son corps. Il ne nota pas d’effet indésirable et cela le rassura. Il avait au passage prit le temps de baisser son énergie avant dans le portail, au cas où.

Il remarqua alors la présence d’un individu similaire à Towa, similaire dans la mesure où ils partageaient la même couleur de peau. Mais cet individu à la figure masculine se contentait de les observer les bras croisés. Cela lui donna l’impression de voir un muscle plus qu’un cerveau. Peut-être que Towa nécessitait un acolyte pour combattre et que cet individu était son garde du corps ? Bien qu’il ne fût pas en mesure de ressentir la puissance de ces adversaires, et qu’il disposait d’un détecteur. Il ne prie pas la peine d’appuyer sur le petit dispositif pour se faire une idée de celle de Mira. Il se doutait que l’individu était d’une Force considérable, mais pour une raison qui lui échappait : il ne pouvait pas remplir la tâche de Towa. Peut-être devait-il garder profil bas ? Ou bien ils n’avaient à eux deux pas la Force suffisante de le faire ?

« Re-bienvenue mon roi. Je vous le confirme, nous sommes sur Terre une ou deux décennies plus tôt. Par ailleurs nous avons un anonyme de plus dans l’histoire. »

Le petit message lui parvint de son détecteur qu’il portait sur son visage. Il n’avait pas réellement l’habitude d’en porter un. Mais il avait depuis quelques temps pris le temps d’en porter un. Cela lui permettait de mieux communiquer à travers le vaisseau, d’être joignable plus facilement. Cela était peut-être moins théâtrale mais plus efficace. Il ne donna pas de signe visuel qu’il avait bien reçu le message. Il se doutait que le scientifique avait les ressources pour le deviner. Il ne serait pas devenu réputé sans cela dans son Empire. La confirmation cependant lui fit plaisir. C’est alors qu’un nouvel individu apparut. Très certainement leurs alliés pour cette mission.
Masque de fer, allure robotique et un tenu qui faisait presque clicher sur le tueur à gage. Il ignorait ce que ce genre d’individu avait avec ces tenues qui paraissait plus suspicieuse qu’autre chose. Mais il ne s’attarda pas sur la chose, car Towa commença à formuler de nouvelles demandes. Des demandes… Particulières qui ne plaisait pas véritablement au Roi.

Cependant, Rellum fit savoir son propre mécontentement et d’un simple geste fit comprendre qu’il acceptait les objectifs. Pourvu qu’il puisse assouvir sa vengeance.
« Je dois admettre que vous aviez omis ces détails très chère Towa. Cependant l’opportunité présenté mérite récompense, et vous aurez vos guerriers de l'espace. Vous pourrez en faire ce que vous voudrez. »

Il regarda alors l’assistance, son regard effectua alors un profond changement. Un regard qui semblait prêt à bondir pour tuer quiconque refuserait ses prochaines paroles.

« En revanche le Saiyan dénommé Trunks est pour moi et moi seul. Si l’un d’entre vous me prive du plaisir d’éteindre sa vie, aucun endroit ne pourra vous protéger de mon courroux. »

Puis… Aussitôt derrière il reprit un air cordial, comme s’il ne s’était strictement rien passé.

C’est alors qu’il remarqua que Quatre. Leur allié pour la mission était venu dans un curieux moyen de transport. Mais il préféra ne rien dire, il avait vue une quantité de chose étrange que ce soit en rêve ou en face à face. Comme cette espèce de femme-chat qui avait proposé ses services mais qui avait cessé d’un coup d’être là. Un bien drôle de rêve qu’il l’avait pour une raison étrange grandement frustré.
Il écouta alors la discussion entre son serviteur et le tueur à gage. Notant chaque mot mentalement, chaque information qui pourrait servir. Le Docteur Rellum était au courant de ce qui allait se produire, tout comme l’était Quatre. Une bonne chose car leur discussion lui avait permis de comprendre le déroulement supposé des évènements. Une chose qui lui était nouveau, connaître des évènements passé ne s’étant pas encore déroulé dans le présent actuel. Et trouver un moyen de remporter la victoire en chamboulant ce présent pour changer le futur. Songer à ce fait aurait pu lui donner une migraine, mais ce n’était pas une espèce de pseudo paradoxe temporel qui le fera reculer.

Enregistrant toutes les informations du Docteur Rellum. Ce dernier demanda alors une idée de plan, et tandis que le Roi réfléchissait à la question. Quatre pris la parole et commença à formuler un plan, décrivant au passage ses capacités… Particulières. Il nota au passage le cigare qui apparut comme par magie dans sa bouche. Oui, il était définitivement en terra incognita avec cet individu. Pourquoi était-il ici de toute manière ? Une récompense à la clé ? Une nouvelle voiture peut-être ?
Cependant, le plan du tueur à gage avait une logique derrière et bien qu’il fût douteux de l’efficacité de ces… dé sur l’androïde. Le Roi Cold doutait qu’il puisse véritablement poser une menace. Ignorant tout de Cell, C.18 et .17

« Ce plan me semble notre meilleur moyen de rapidement prendre un avantage numérique décisif. Cependant… Docteur, je vous demanderais d’être prêt à détruire sur le champ l’androïde s’il ne coopère pas. Quand au fait que vous soyez un autre androïde de son… Armée du Ruban Rouge. Je vous laisse le choix pour si vous utiliserez cela ou non. J’ignore si cela serait seulement plausible. Peut-être simplement vous présentez comme quelqu’un ayant des comptes à régler avec ce Son Goku.
De plus, nous devrions peut-être attendre que ce très chère Prince Vegeta ai utilisé une partie de son énergie pour détruire ce cyborg n°19. Alors seulement nous interviendront pour nous occuper ce leur source de soin. Je m’occuperais de cet Hybride et pourquoi pas d’autres membres de cette Z-Team si j’en ai l’occasion. »
Termina-t-il en faisant craquer son coup en anticipation des combats à venir.

Déjà il pouvait sentir son sang chauffé devant le conflit. Une sensation qui lui avait toujours plu et Ô combien manqué ces dernières années. Il allait revoir un individu dont il avait beaucoup entendu parler. Vegeta, Prince des Saiyans. Un singe qui avait eu la chance d’éviter la mort durant la destruction de la planète et faire partie des rares survivants. Le Roi avait conseillé à son fils de s’en débarrasser, conseil qui ne fut pas suivie mais à l’époque tout semblait aller pour le mieux au point où Artic laissa rapidement Freezer gérer ses sujets à queue de singe comme il l’entendait.
Étaient-ils prêts ? Ou bien fallait-il encore travaillé sur leur plan d’action. Lui de son côté aurait pu partir sur le champ. Mais il n’était pas arrogant au point de partir tout seul pour une tel entreprise. Il avait proposé le fait d'attendre un peu car si Vegeta avait pu atteindre le stade de Super Guerrier et vaincre son adversaire dans le cours normal du temps. Il semblait logique pour le monarque que cela ne se soit pas fait sans qu'il ai dépensé un peu d'énergie. Hors, à pleine puissance il savait que Vegeta pouvait facilement le battre à son niveau actuel. Une chose qui le remplissait à la fois d'admiration pour le Prince, mais également d'une haine. Artic était le Roi. IL était destiné avec sa famille à prendre le contrôle de la Galaxie et atteindre de la chaîne de puissance. Mais pour l'instant, son titre de Roi était en jeu... Et il comptait bien le reconquérir.
Towa/Mira
Towa/Mira
PNJ
Féminin Age : 80
Date d'inscription : 19/10/2018
Nombre de messages : 18

L'étendue du mal révélée![PV et dieux] Empty
MessageSujet: Re: L'étendue du mal révélée![PV et dieux]   L'étendue du mal révélée![PV et dieux] ClockMar 9 Avr 2019 - 20:35
L’équipe était maintenant réunie, un groupe de combattant, un trio qui allait être mis à l’épreuve dans une tâche de récupération atypique. Téméraires, Towa n’avait pas choisi de manière anodine ses serviteurs, et bien que ces derniers semblaient convenablement coopératifs, la succube pouvait sentir leur méfiance. Cela concernait majoritairement l’homme de métal et son maitre, eux qui étaient remontés de savoir que les désirs de la belle étaient de récupérer en vie les deux saiyans pur-sang. Mais à quoi s’attendaient donc les deux combattants de l’empire Cold ? La gratuité d’une vengeance, non, la maitresse du temps voulait d’un serviteur comme Vegeta, mais aussi de Son Goku pour d’autres affaires. Leurs complaintes passaient donc dans l’oreille d’une sourde, la démone ne pouvait que leur imposer cette demande qu’elle avait bien évidement omise de formuler précédemment. D’un sourire charmant d’une fausse sincérité, Towa fit de nouveau danser son corps pour une simple courbette distinguée, quelle hypocrisie.

« Je suis désolée de ne pas vous avoir fait part de cet élément, je n’ai pas été très communicante sur cette affaire. »


Déclarait-elle simplement tout en laissant filer les potentielles autres remarques. Car oui, plus intéressant arrivait, car la voyageuse temporelle fit mention de Trunks et eu la réaction qu’elle attendait de pied ferme : La colère non dissimulée du Roi Cold. Aveuglé comme il l’était, il suivrait à la lettre les ordres de la succube qui n’avait nul besoin de sort de charme pour le colosse avide qu’était le père de Freezer. Et une fois que le monarque était convaincu, le robot Rellum devenait impuissant, incapable de désobéir à son Dieu, ainsi, la situation restait éternellement sous contrôle. Pour Quatre, disons qu’il avait déjà conscience de beaucoup de chose et qu’il n’était visiblement pas de son intérêt d’affronter la troupe perturbatrice, pourvu que cela dure.

Une fois la décapotable de Quatre garée sur un coin plat de roches, le trio pu se rassembler afin de discuter d’un plan, de son initiative, Rellum s’était présenté lui et sa stratégie d’attaque de l’ensemble des adversaires. De son côté, Quatre visait l’idée d’une attaque surprise pour instaurer la panique et le désordre tout en laissant Vegeta et C-19 s’entretuer d’eux même. Les deux plans étaient assez proches en venaient de toute façon à un combat, Roi Cold ne pouvait qu’apprécier, accordant qu’il voulait se mesurer à Son Gohan… S’il savait. L’organisatrice n’allait pas être qu’une spectatrice, croisant les bras sous sa poitrine, elle fit part d’un commentaire à l’égard de Quatre et du Roi des démons du froid.

« Je me permettrais de vous conseiller, cet homme chauve portant les senzus est important, mais je vous recommande d’éliminer l’hybride Son Gohan en premier. Sachez qu’il est le plus talentueux de tous les guerriers de cette planète et qu’a pleine puissance et avec un potentiel éveillé, malgré son jeune âge, il serait capable d’éliminer tout le monde ici présent, alliés et ennemis, à lui seul. »


Voilà la terrible vérité, le fils de Son Goku était une bête de puissance, un monstre qui ne se réveillait qu’a l’occasion de rares colères. Ce niveau de puissance devait immédiatement alertés les protagonistes qui ne devaient pas avoir cette information, pour la suite, la magicienne aux cheveux d’argent recula de quelques pas, simplement. Towa comptait laisser le champ libre à ses guerriers, elle était couverte par Mira en cas de soucis, elle comptait observer le déroulement des événements d’elle-même, s’il y avait un souci, elle utiliserait son énergie sombre sur le King Cold. Mais si le plan était bien exécuté, que tout se déroulait comme prévu, ce petit soutien ne serait peut-être pas nécessaire. Pendant que le trio discutait, la démone contenait son impatience d’obtenir le soutien de Vegeta, et Son Goku, c’était proche et tout semblait propice à la réussite de la quête.

Pendant ce temps, le combat continuait, et l’on pouvait dire que C-19 passait un sale quart d’heure. Les enchaînements de Vegeta étaient puissants et l’androide n’avait ni la vitesse, ni la force de vaincre le prince des saillants, c’était perdu d’avance. Et sur le regard du robot de Gero, l’on pouvait la voir, cette peur dont parlait précédemment le super guerrier, tous tremblaient devant lui, il était le plus puissant combattant de l’univers. Et alors que le serviteur du docteur s’était fait prendre les bras par ceux de Vegeta, il comprit que sa défaite était proche. En effet, profitant de sa petite taille, Le père de Trunks écrasait le torse debout de son adversaire tout en tirant ses bras, causant une pression gigantesque sur ses derniers.

« Si j’arrache ça, ta capacité deviendra inutile ! »

Affolé, l’androïde ne pouvait rien faire, en l’espace de quelques secondes, ses bras mécaniques cédèrent et se séparèrent de son corps : C-19 ne pouvait plus se battre et était devenu obsolète. Peureux comme il l’était, l’assassin imparfait prit alors la fuite en vitesse sous les yeux ampli de déception de C-20. Prenant de la hauteur, le saiyan allait bientôt en finir de son adversaire, ensuite viendrait le tour de son maître. Et en observant la fin proche de son serviteur, ce même maître ne pouvait qu’appréhender la fuite, reculant lentement, plongé dans ses pensées sur son plan de fuite à lui, et heureusement il avait des ressources. Car oui, sans Ki et avec une vitesse élevé comme la sienne, l’androïde pouvait facilement fuir pendant que Vegeta était occupé…

Rellum
Rellum
Cyborg
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 27/08/2017
Nombre de messages : 326
Bon ou mauvais ? : Idéologique
Zénies : 1580

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Barrière cinétique / Hologramme
Techniques 3/combat : Idéologie / Distorsion
Techniques 1/combat : Insignifiance

L'étendue du mal révélée![PV et dieux] Empty
MessageSujet: Re: L'étendue du mal révélée![PV et dieux]   L'étendue du mal révélée![PV et dieux] ClockMer 10 Avr 2019 - 19:54
Evidemment, Rellum et le roi Cold émirent de concert leur mécontentement vis-à-vis des clauses du contrat qui ont été fortement modifié en mal. Clairement, le cyborg redoute ce qu’une menteuse aux pouvoirs pourtant déjà abusifs pourrait tirer d’un spécimen tel que Vegeta ou bien Son Goku. Certainement quelque chose qui ne plaira à personne. Mais comme déjà énoncé, il ne faut pas émettre de conclusions hâtives sans avoir toutes les cartes en mains. Par ailleurs l’attitude bornée, mais justifiée, du patriarche glacial à vouloir se réserver le puissant Trunks pour lui seul n’aidera pas à la tâche. Heureusement pour lui, le métis n’est soumis à la charte de Towa.
 
*Dommage que Son Goku doive être désormais juste neutralisé et non anéanti … quoique la priorité est Végéta, le faux terrien n’est qu’un bonus. Mmmh.*
 
Effectivement, le colosse d’acier possède un passé très mouvementé avec le satané fils de Bardock. Ce dernier, il y a encore plus longtemps, avait osé commettre l’affront ultime en abattant avec une brutalité extrême le docteur Willow : le père spirituel de Rellum. Bien sûr Krillin, Gohan, Piccolo et Tortue Génial n’ont pas aidé, mais c’est bien Goku le principal fautif. Mais non, au lieu de penser au bien commun d’avoir un talentueux scientifique dans un corps presque parfait, ce béta préféra le désintégré à coup de Genkidama sans penser aux conséquences de ses actes et sans penser au futur. Résultat, Freezer sera tué ! Puis retué avec son père ! Pouvoir enfin rendre justice en l’enterrant définitivement est très tentant. Un accident est si vite arrivé.
 
Il est certain que le monarque approuverait cette entorse au règlement, Towa et son laquais non mais ils ne seront pas sur le terrain pour le voir pleinement. Mais ce Quatre ? Déjà depuis quand a-t-il une voiture ? Ensuite, qui est en vérité cet individu ? Durant leur premier échange oral il fit mention d’un fait qui titilla l’automate. Fanatique ? Ça se discute. Raciste ? En quoi est-ce un mal de juger une espèce à ses attributs ? Mais surtout comment connait-il l’origine même du docteur ? Lui seul pourtant connait les détails de sa naissance plus qu’atypique. Il est certain que ce spécialiste du meurtre refusera de partager ses secrets, contrairement à ses dires plutôt farfelus. A croire qu’il fait exprès de s’exprimer de manière tantôt floue tantôt hors sujet tantôt … étrange, pour que les gens soient obligés de valider ses dires comme s’il était au-dessus des personnages présents dans ce passé. Et le pire, c’est que cela fonctionne.
 
"… Soit."
 
Bref, la succube termina son exposé et Rellum fit le sien sur les forces et les faiblesses de chaque équipe, la leur étant leur faible effectif. Heureusement, l’assassin en imperméable prit pour la première fois un air sérieux, un cigare au bec, et proposa une approche digne de son sinistre métier. En premier temps, il révéla ses capacités qui se base sur des lancer de dés qui influeront bénéfiquement ou négativement les actions entreprit par les protagonistes ou antagonistes tel une partie de jeu de rôle. Rellum ne chercha pas à chercher une quelconque logique mais fut contraint d’accepter que Quatre possède des aptitudes magiques si bizarres. Après tout, ils ont déjà voyagé dans le temps !
 
La partie intéressante viens ensuite ; le plan. Faire une action simultanée qui vise à écraser les ressources adverses puis instaurer la zizanie parmi les vivants restants. Le masqué sur le porteur de senzus pour éviter les soins, le roi sur le gamin pour stopper un futur monstre, et le docteur cybernétique sur l’autre docteur cybernétique pour qu’il ne fasse l’erreur de réveilleur Lapis et Lazuli tout en faisant un allié. Les seuls soucis restants seront alors l’odieux prince des sayan, l’esprit tactique du namek, le hargneux Tien et … l’ambulancier terrien. Mais à ce moment-ci et sans mauvais jeu de mot, ils seront à quatre contre quatre donc en égalité numérique avant que le fils de Bulma n’arrive. Ce scénario est splendide et rentre en phase avec les ambitions de Rellum.
 
"Je n’y vois rien à redire."
 
La chrono-gardienne valide et le roi Cold également. Celui-ci, frétillant de pouvoir occire son bourreau, proposa même un scénario pour son sbire afin de mettre Gero dans leur camp : dire qu’il en veut personnellement à Goku. Bien qu’il ait dit cela complétement au hasard ou en se basant sur la rancune de son propre fils, c’est incroyablement en corrélation avec la propre source de haine du robot des glaces. Cette véracité pourrait même faire économiser une cartouche à six faces du fumeur du groupe. Donc pourquoi pas ? Ils pourraient peaufiner tout cela, mais le temps presse ! L’automate pris une décision.
 
"J’y vais par-dessous. Je surgirais quoi qu’il arrive dans exactement une minute et cinq secondes, d’après mes données personnelles C-20 n’aura pas encore tenté de se replier et le destin de C-19 sera peut être sceller. Bonne chance !"
 
Sur cette brève conclusion, Rellum commença à creuser dans le sol à une vitesse ahurissante tout en rebouchant derrière-lui. Désormais il est dans le noir complet et dans le silence radio mais il peut s’orienter convenablement grâce à Végéta dont la puissance démesurée fait office de phare et également celles de la Z-team qui permettent une triangulation plus exacte. L’androïde débuta alors son avancé sous-terraine en direction du docteur Gero, néanmoins il prit soin de faire un petit détour. Bien qu’il soit absolument indétectable au niveau du ki, puisqu’il n’en possède pas, il fait un peu de bruit. Le son de la caillasse qui se fait meuler est faible, mais les oreilles attentives de Piccolo sont diablement efficaces, donc prendre un peu de marge n’est pas un luxe. Finalement, il arrive à destination soit un mètre sur la gauche de sa cible.
 
-J’y suis votre majesté, déchainez votre suprématie. -
 
Etant légèrement en avance il attendit les trois secondes excédentaires avant de refaire surface d’un bond net et précis et pour que le plan de l’homme chiffré s’accomplisse comme convenu. Hélas, il n’a aucune idée quant aux résultats des interventions de son seigneur et du tueur. Il doit donc leur faire confiance et espérer qu’il n’apparaisse que quelques instants après l’assassinat de Son Gohan et de Krillin. Dans donc dans un geyser de sable et de gravas que le titanesque Rellum apparut juste à côté de son futur comparse moustachu. Sans demanda l’avis du concerné et surtout pour éviter qu’il ne prenne les jambes à son cou, le colosse d’acier le serra contre lui d’un bras contre l’épaule lointaine comme s’ils étaient de vieux copains. Reste maintenant à savoir quoi dire …
 
*Autant être franc.*
 
"Docteur Géro ! Je suis ravi de pouvoir enfin rencontrer le prestigieux génie qui est derrière les bijoux de technologie de, feu, l’armée du ruban rouge. Je suis le docteur Rellum, fils spirituel du Docteur Willow dont vous avez certainement connu les travaux exemplaires."
 
La lentille vibrante lumineusement à la fois de joie et de mépris se dirigea vers le sayan qui agonisait lamentablement près de ses confrères. Le géant d’acier le pointa d’un doigt accusateur avant de, plus tard, le tourner vers le prince déchu des guerriers de l’espace qui est soit en train de maltraiter le gros androïde blanchâtre soit en train de les narguer hautainement après son exécution à coup de Big Bang Attack.
 
"Comme vous, je suis le produit d’une époque glorieuse qui fut réduite à néant et contraint à un long anonymat forcé par cet individu. Son Goku ! Et tel un héraut du chaos absolu, le roitelet Vegeta n’est certes pas mieux. Ces méprisables échecs de la société dans des corps surpuissants qu’ils ne méritent pas. Ces parias issus d’une mentalité raciale brutale et sans avenir. CES SALOooo00oOOoo0PERIES DE SAYANS !"
 
Sans s’en rendre conte et sans inventer ses paroles, le robot commence à s’énerver tout seul. Heureusement il en prit note à temps à temps et se calma pour éviter que son ire ne se matérialise et n’électrocute son ami de science. Commençant à apprécier son propre monologue, Rellum continua sa tirade en présentant d’une main amicale le royal Artic qui a dut maintenant se montrer au grand jour. Bien entendu, la première réaction de l’assemblé devrait être de savoir comment cette personne spécifique puisse être encore en vie et entier. Cette fois-ci, pour faire plaisir un tant soit la garce temporelle, il va falloir mentir.
 
-Je vous prie de m’excuser pour mon audace.-
 
"Je vous présente mon travail qui a été inspiré par vos propres récoltes d’ADN. Le roi Cold 2.0 : une version bien plus talentueuse et charismatique que le précédent. Bien qu’il soit sous mes ordres direct, je lui ai laissé un certain libre arbitre pour garder un minima son authenticité et afin d’éviter toute contradiction génétique. Par ailleurs veuillez excuser mon retard, vous avez dut beaucoup en pâtir. Mais c’est désormais terminé. ROI COLD 2.0 : anéanti-moi ces vermines … puis, le menu-fretin éliminé, nous nous occuperons de Vegeta, comme celui-ci le sait : le meilleur pour la fin."
 
Certes ce dernier paragraphe est complètement faux, mais dire qu’ils viennent d’un futur pas pareil que celui de Trunks grâce aux pouvoir démoniaque d’une sorcière temporel en compagnie du monarque du froid non mort, ce n’est pas terrible. Mais Rellum est certain que grâce à sa franchise et peut être l’aide d’un petit cube jouant sur la réalité que c’est mieux ainsi. En parlant de Quatre, le géant de carbone fit exprès de ne pas le mentionner pour laisser un mystère dans le camp adverse. Leur panique devrait déjà être suffisamment centré sur le grand cornu pour se soucier d’un troisième intervenant. Mais c’est en espérant que la situation actuelle déraisonne suffisamment les fortes mentalités comme celle de Piccolo. En mentionnant des esprit brillant …
 
"Oh, et docteur Géro, je vous prie d’éviter de vous replier vers votre laboratoire, celui-ci a été récemment découvert par des agents de Bulma Brief ; une savante réputée comme vous et moi. Inutile de vous précisez qu’ils sont sans doute parvenus à entrer dans votre sanctuaire et à le mettre à sac pour ensuite le piéger. De toute manière notre futur se joue ici, là où celui de ces ratés se termine. D’ailleurs en parlant de rebut …"
 
Le regard mono-œil du scientifique motorisé se mit à luire d’une lumière carmine menaçante. La lentille cibla le pauvre Yamcha ! Un tir énergétique fusa du globe oculaire, sillonna à travers le peu d’étendue désertique qui le sépare de sa cible et … la manqua ! Comme c’est regrettable, mais qu’est-ce que le fil cramoisi visait en vérité, faignant d’abattre le terrien ? Serait-ce une personne mal-en-point proche de lui ? Oui, il s’agit de Son Goku. C’est un tir risqué et frontal qui n’a que peu de chance de percer sa proie vu la distance parcourue. Mais si elle fonctionne … Oups ?
Quatre
Quatre
Autres Races
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 03/10/2017
Nombre de messages : 123
Bon ou mauvais ? : Artistique !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Pas de bol ! / Inspiration / Palette
Techniques 3/combat : Coup critique / Échec critique
Techniques 1/combat : Chef d'oeuvre

L'étendue du mal révélée![PV et dieux] Empty
MessageSujet: Re: L'étendue du mal révélée![PV et dieux]   L'étendue du mal révélée![PV et dieux] ClockDim 21 Avr 2019 - 17:27

La scène était faite d’un bois usé. Les projecteurs étaient brisés. Ce théâtre n’était pas à la hauteur de Quatre, mais il parviendrait à l’élever. Telle était la grandeur de son talent. Ses doigts agiles et délicats d’artiste venaient de terminer la création de son premier pinceau. La gouache venait d’être chargée à l’intérieur. Inspiration. Expiration. Relaxation. Le tapis temporel se déroulait à nouveau sous ses jambes comme il le fit tant de fois auparavant. Chacun de ses mouvements se trouvait presque ralenti. Les secondes paraissaient heures. La nervosité commençait à l’habiter. Comme avant chaque performance. Un sentiment nécessaire. Le mur qui nous séparait, lui de nous, n’importait plus. Les respirations résonnaient dans ses oreilles, alors que le reste de l’univers gardait son souffle, anxieux de le déranger. Le silence. Le vide. Le néant. Le blanc de la toile sur lequel tout peut être peint. Celui sur lequel il ne pourrait rester que le sang. Le carmin. Un voile de peinture qui cachait son message. Une dizaine de morts. Le véritable art, le plus puissant de tous. Celui qui changeait des vies. Celui qui mettait fin à d’autres. Celui qui existait par-delà la raison elle-même. Oui… le véritable art. Celui qui ne vivait qu’à travers l’amour du Masque de Fer. Au-delà de toute compréhension. De la haine ? De la colère ? Qu’est-ce qui se manifesterait à travers ses balles en ce jour ? On ne pouvait pas vraiment être sûr. Un artiste ne le sera pas non plus, après tout. Le temps ne reprenait pas son cours normal. C’était Quatre qui se rabaissait au ralenti l’environnant. Son canon était posé contre la falaise. Son corps était couché, son doigt contre la détente, son oeil rouge brillant dans le rideau cendré des minutes perdues qui l’entouraient. La machine aux idéaux de haine entama son périple vers le vieil homme à la moustache synthétique et à l’esprit anxieux. Le Roi pourpre à l’esprit vengeur se préparait à se lancer dans la course. L’index du Visage de Métal tapa contre son engin de nombreuses fois en un court laps de temps, avant de ralentir. Un. Deux. Trois coups. Que le spectacle commence.

”Mmmmh mh mh mh hin hin hin hiiiiin...”

Un rire léger, ricanement trahissant un certain mépris : docteur Rellum, sans véritable doctorat, venait d’oublier un certain détail vis-à-vis du… “Roi Cold 2.0” : le monarque cornu dégageait de l’énergie. Il avait un Ki que l’on pouvait apercevoir avec la bonne vision. Un oeil que chacun des guerriers ici présent possédait. Le bruit du plastique ricochant contre un rocher se fit entendre : le premier Coup Critique de cette aventure venait de tomber. Le dé chuta, dégringolant sur les cailloux de la falaise. Les circuits du vingtième androïde ne pouvaient qu’ignorer toute logique à l’argument de la machine. La bête aux cornes froides entama sa course, démon que le scientifique ne pourrait apercevoir que comme un autre robot de combat. La phalange du Masque de Fer appuya sur la détente. Un crâne rasé, lustré, parfaitement maintenu comme tel selon des traditions monastiques occupait tout l’espace de son viseur. Krillin. Il ne découvrirait jamais l’amour. Il ne connaîtrait jamais le bonheur que pouvait lui apporter une relation forte avec quelqu’un. Le porte-parole de l’union entre un homme et une machine. L’étendard de la rédemption pour les cyborgs. Un autre puceau pissant le sang dans un désert oublié après une vie trop rude. La balle fut propulsée, habillée de sa robe de fumée. Une belle demoiselle. Une vie de perdue. Des yeux bleus qui ne rencontreraient jamais ceux du moine guerrier. Des larmes. Le projectile pleurait. Il sifflait, perçant le vent avant de s’enfouir dans le crâne du nain.

La cartouche fut éjectée et remplacée. Le pinceau trempa dans une autre couleur. La première couche de peinture venait d’être posée sur le blanc. La toile n’était plus vierge. Le sang toucha enfin le sable. Quatre avait déjà rechargé. Un autre projectile. Une autre touche. Blanc de Titane. C’était son coeur qui était visé à présent. Le coeur du petit chauve qui n’a jamais pu battre que pour lui-même. Il n’a jamais eu de grand rôle. Un simple échafaudage pour laisser son meilleur ami ascendre. Celui qui n’avait pas de cheveux, sacrifié pour le changement de couleur de ceux de Goku. Une tragédie qui en suivait une autre : le voilà, ton cher camarade. Celui pour lequel tu as saigné et pleuré. Le voilà, à terre, crevant à cause de son coeur malade ! Haine. Colère. Le muscle palpitant de sa victime battait de plus belle. Cette hargne qu’il devait ressentir, alors que le fluide vital l’abandonnait, c’était celle là qui allait conduire son âme dans la mort. Des flammes bleues quittaient ses lèvres. Elles devenaient… des libellules. Des petites créatures au tempérament rapide et agressif. Des insectes qui brillaient de mille feux. Le canon rougissait. Deux tirs, chacun capable de percer des dizaines de couches de diamant. Etait-ce assez pour mettre un terme à la vie de celui qui portait le sachet de haricots ? Le sang du petit être devenait feu. La déflagration dansante embrassa le sac qui contenait les fruits de la vie.

Quatre avait entendu parler de Gohan. De son potentiel supposément infini. Il était capable de tous les vaincre s’il venait à laisser sa rage éclater. Mais il n’en serait pas capable. Sa première transformation était due à une année d’entraînement et de solitude avec son père. Elle était due à la frustration causée par sa propre faiblesse. Sa colère ne fut telle que parce que son propre géniteur lui avait lancé l’une de ses attaques les plus destructrices à la figure. Il n’y avait rien pour le faire monter en tour, ici. Pas même son aventure sur Namek où son regard infantile se posa sur la mort de son meilleur ami Krillin, sur les blessures de son mentor et père adoptif Piccolo, sur le primitif courroux de son père Goku… pas même là, il ne put atteindre le Super Saiyan. Il lui était impossible de soudainement, par pur hasard, gagner cette transformation qui lui fallait acquérir si durement à la suite de leur attaque. Le Masque de Fer en était conscient. L’attaque du Patriarche des Colds ne pouvait aucunement lui permettre de réveiller la bête qui sommeillait en lui. Après tout, Piccolo était là ! Il pouvait le sauver ! Et Tien ! Et Yamcha ! Ils étaient tous là, pas vrai ? Il n’avait rien à craindre ainsi, pas vrai ?...

”Un feu de paille qui s’éteint avant de toucher du bois. De la chaleur perdue. Une simple buée qui s’échappe sans même s’accrocher à une vitre. Ce n’était pas ta journée, Son Gohan.”

Un jet de lumière propulsé à toute vitesse vers un futur cadavre. Un laser destiné à mettre un terme à la vie du malade qui était censé être maintenu en vie durant la mission. Un Échec Critique. L’attaque du docteur Rellum manqua sa cible, avant de rebondir sur une capsule de bouteille traînant sur le sable, puis sur un téléphone portable abandonné sur la falaise, avant de terminer sa course entre les yeux du gamin mentionné plus tôt. Un éclat de lumière qui fit un beau voyage avant d’anéantir les capacités cognitives du dernier espoir des guerriers. Trunks devait arriver deux heures après le combat entre le clown robotique et le prince mégalomane. Quelques minutes seulement venaient de se dérouler.

Roi Cold
Roi Cold
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 25/10/2017
Nombre de messages : 85

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la Mort/ Kosengan/ Nova Strike
Techniques 3/combat : Boule de la Mort / Vague de la Mort
Techniques 1/combat : Le Regard Royal

L'étendue du mal révélée![PV et dieux] Empty
MessageSujet: Re: L'étendue du mal révélée![PV et dieux]   L'étendue du mal révélée![PV et dieux] ClockMar 23 Avr 2019 - 21:01
Quand Rellum envoya le signal, une tension s’abattit sur le groupe. Soudainement une nouvelle énergie pouvait être senti… Directement au dessus des Saiyans, sans prévenir. Un colosse atterrissa juste derrière le petit Gohan, dégageant un panache de poussière masquant très légèrement l’identité de l’individu. Le doigt d’une figure familière de l’hybride se dirigea alors vers Piccolo le Namekien. Et plusieurs rayons partir à la chaîne transpercer le visage et le cœur du Namékien, mais avec la légère poussière dégagée par son arrivé. Il n’était pas certains d’avoir touché tous ce qu’il voulait toucher. Aussitôt après, le monarque se retourna et visa le terrien tryclope. De même, plusieurs rayons de la mort visant des points vitaux. Cette fois, la poussière ne le gêna pas autant, et il vit clairement les rayons violets toucher le terrien et l’abattre, Tenshinhan eu à peine le temps de réaliser ce qui était en train de se produire quand un rayon vint lui percer la gorge, lui gagnant un aller simple pour voir le Roi Enma.

Il avait fait tout cela tandis que Rellum apparaissait et se présentait au Docteur Géro. Devançant de peu d’ailleurs son acolyte sur sa demande d’exterminer la vermine. Et il esquissait un petit sourire en mentionnant ce petit mensonge de Roi Cold 2.0, une petite invention du Docteur qui dans d’autre circonstance aurait pu rendre furieux le monarque, mais ici les conditions étaient autres et… Cela l’amusait de jouer à ce petit jeu.
Rellum lança alors un rayon qui eu une trajectoire assez particulière… Car elle vint se diriger vers le petit saiyan au lieu de toucher le Terrien qui portait Son Goku. En parlant de ce Terrien, le regard du Roi le fixa, et ces yeux brillèrent un bref instant. Juste le temps que deux rayons sortants chacun d’un œil foncèrent en direction de l’ancien bandit du désert.
Ce dernier eu un petit peu plus de temps que les autres et semblait s’apprêter à réagir. Mais éternel perdant et preuve que certains combattants ne pouvaient tout simplement pas atteindre la puissance des grands, sa tentative fut futile, le Kosengan explosa au contact du corps du Terrien et le tua instantanément. Son corps projeter au loin atterrissant dans une pose que certains ne connaissaient que trop bien.

La poussière était très vite retombée et il était désormais bien visible pour les survivants de la Z-Team qui comprenait naturellement Végéta et… Peut-être d’autres personnes ?
Le Roi Cold après sa succession d’attaque prit alors sa pose naturelle qu’il adoptait dans pratiquement n’importe quelle circonstance et croisa les bras. Le regard fixé sur Végéta, ancien Prince des Saiyans désormais sans peuple ni planète. Et pourtant un de ceux ayant réalisé la légende.

Jetant un bref coup d’œil en direction du Dr Gero, il fit un petit signe de tête.

« Docteur Gero. »

Le ton était cordial, et paraissait aisément pour amical. Les talents de comédien du Roi n’étaient peut-être pas utilisé tous les jours. Mais il avait su par le passé conquérir des planètes sans que le moindre combat n’éclate, diplomatie et conquête n’étaient pas nécessairement deux choses différentes. Et cette mission était pour lui une petite opportunité de retravailler ses anciens dons. Il espérait cependant que Végéta ne serait pas trop difficile à combattre, et surtout que Towa lui fournisse l’énergie dont il aurait besoin au moment opportun. Il ne mourrait pas ici, il ne mourra plus. Il se l’était juré, et il comptait tenir cette promesse.

Son rôle était remplie pour sa part. Il avait fait l'attaque surprise et laissé son acolyte abordé un potentiel allié très temporaire. Avec son aide, ils pourront peut-être neutralisé le Prince assez rapidement.
Le Roi ne voulait aucune interférence pour sa revanche contre le guerrier Saiyan aux cheveux violets.
Towa/Mira
Towa/Mira
PNJ
Féminin Age : 80
Date d'inscription : 19/10/2018
Nombre de messages : 18

L'étendue du mal révélée![PV et dieux] Empty
MessageSujet: Re: L'étendue du mal révélée![PV et dieux]   L'étendue du mal révélée![PV et dieux] ClockVen 26 Avr 2019 - 19:23
Voilà qui était le plus tragique des incidents possibles pour l’alliance des défenseurs : Une attaque surprise commise par des anomalies aux forces incroyables. Que pouvait faire les simples terriens ? Quel plan pouvait envisager le Namek ? Et comment le saiyan allait se défendre dans son état présent ? Deux tirs résonnèrent tel un glas de mort, la fin d’une amicale bride de vie arrachant sans vergogne le sourire du meilleur ami de Son Goku. Par deux détonations, le petit homme chuta dans l’Incompréhension la plus totale tout en relâchant une gerbe de sang qui s’enflamma dans un second temps. Ce carnage, cette fin des plus atroce et surprenante, Son Gohan n’en sera jamais témoin, car par un miracle qui semblait anodin, le rayon projeté par Rellum le percuta en plein visage, un coup critique.  Tombant au sol dans un cri à l’aide, le petit garçon n’avait rien pu faire, s’écroulant à quelques mètres à peine du cadavre embrasé de Krillin, une scène macabre. Immédiatement, Piccolo, Yamcha et Tenshinhan se braquèrent, dévastés par l’improbable massacre qui venait d’avoir lieu.

Spoiler:
 


« NON ! »


Hurla petit cœur en se ruant vers le corps de son fils, s’arrêtant à mi-chemin dans la prise de conscience de sa bataille prochaine. De nouveaux rayons virent alors en direction de Yamcha, ce dernier, ayant compris la position du Cold par l’émission du Ki du rayon, fit une rapide roulade latérale pour éviter les deux tueurs. Malheureusement, l’effort ne fut pas suffisant, et le mouvement ne suivit pas la vitesse qu’aurait aimé avoir le compagnon de Puar, le touchant alors mortellement dans les côtes.

« Yamcha ! »

S’écria alors Tien en se ruant vers le Roi des Colds, le bras droit levé.

« Salopard ! »

« Attrape le ! »

Déployant ses quatre bras de manière instantané, le colosse de l’école de la grue percuta violement son adversaire, les bras déployés afin de toucher son opposant même s’il esquivait. Une fois la prise faite, le terrien chauve immobilisa sans soucis le King, par sa fureur et sa force, il était parvenu à paralyser le démon du froid. Et bien évidement, Piccolo n’était pas en train d’attendre, s’il avait demandé à ce que l’agresseur ne bouge pas, c’était bien pour le battre au plus vite. L’index et le majeur joint, le Namek fit témoignage de sa technique la plus puissante à tous les protagonistes.

« ATTENTION ! »

Spoiler:
 

S’écria le défenseur en exécutant son attaque phare, ne prêtant nullement attention à Quatre dont il n’avait pas vu l’attaque, pour les deux survivants au sol, l’objectif était un Cold.

Quelques secondes avant, C-20 était aux prises avec Rellum, le docteur s’était fait attraper par un titan de métal dont il ignorait les plans, fort heureusement ce dernier se montrait amical. En fait, ce droide semblait même amical, retenant le génie pour le complimenter de ses exploits… Mais Gero n’était pas stupide, il voulait des réponses claires.

« Quoi ? Mais ! Qui est… »

Inarrêtable, Rellum fit écho de son nom et de ses origines, une machination de guerre du fameux docteur Willow. Aussitôt, l’esprit du scientifique scintilla, il semblait observer de près le visage robotique du serviteur d’Artic, reconnaissant alors clairement des indices de conception du dit Willow. Ecarquillant alors son regard, C-20 témoigna de sa surprise, son ami était vivant ? Après l’assaut de Goku dans les zones désolées des glaces ? Vraisemblablement non, la haine véhiculée par l’automate ne pouvait qu’affirmer la désolation émise par le singe de la Terre. Sans avoir trop le temps de parler, le scientifique fut quelque peu subjugué par les paroles de son interlocuteur, comprenant alors que ce dernier aurait conçu une réplique du Roi Cold à l’identique. Ceci constituait un exploit important, Gero lui-même n’en était pas capable, c’est pour dire ! Cependant, le génie avait conscience de l’application et des progrès de son collègue, il était fort possible qu’avec beaucoup de temps, il ait obtenu le pouvoir tant désiré du clonage parfait. De plus, il semblait bien évident que Willow, dans sa grande curiosité ait cloné un alien démon du froid, ils étaient plein de surprise et doté de capacités idéals aux plus grandes batailles.

Rellum présenta alors le produit : Un Cold 2.0 aux propriétés améliorées, bizarre, le docteur le sentait pourtant moins puissant que l’original. Son ami de la science aurait-il fait quelques erreurs de calcul ? Certainement pas, pour le docteur, Willow avait simplement offert à ce clone la capacité de cacher son énergie afin d’être plus efficace. Finalement, le colosse d’acier fit part d’un rapport indiquant que le laboratoire du concepteur d’androïdes était piégé, comment savait-il cela ? Et s’il le savait, pourquoi n’était-il pas intervenu ? Pourquoi aurait-il eu l’information si ce n’était pas pour l’empêcher ? L’arrivée de ce Rellum ne semblait pas être une menace mais des réponses s’imposaient.

« Quel est la couleur préférée du docteur Willow ? »

Commença le génie, la réponse était carmin, le tueur en boite n’allait certainement pas se tromper. Mais un rayon tiré par le fameux Rellum alerta le docteur qui se libéra pour se tourner vers le champ de bataille ou il constata la mort immédiate de Son Gohan, Krillin et maintenant Yamcha, une véritable hécatombe éclair.

« Arrêtez ! Laissez Son Goku vivant ! »

Alerta Gero en fixant le mécha sans grande animosité, dans le fond, il était content d’avoir un peu de soutien pour l’accomplissement de sa vie.

« Je mettre fin à ses jours, une fois que ce sera fait, je serais enfin libre. »

Libre de quoi ? Le docteur se tourna de nouveau vers le robot à la lentille sanguine.

« Tu es sans nul doute une création de Willow, mais ce dernier a sans doute été supprimé, je veux tuer Son Goku moi-même, nous pourrons parler après cela. »

Le scientifique fixa alors le ciel, Vegeta était sur le point d’utiliser son big bang, infligeant une grande pression sur la carcasse du vieillard qui se replaçait dans le contexte de la défaite imminente de son androïde.

« Oh non ! Numéro 19 ! »

Mais alors qu’il allait tirer, Vegeta senti les énergies de ses pairs disparaître une à une, catastrophe immédiate qui lui fit perdre sa concentration, l’androïde attendra, le prince devait s’occuper des misérables qui arrivaient. Mais en se mobilisant vers l’autre champ de bataille, le père de Trunks constata la mort de Krillin, Yamcha et Son Gohan, Goku lui était inconscient au sol, ne sachant pas que son propre fils était mort. Fort heureusement, l’héritier de cette époque est un être mauvais et cruel, se fichant bien de la mort du chiard de cachalot. Néanmoins, cet événement avait tout son intérêt : Vegeta allait pouvoir tester sa puissance face à un opposant intéressant. Remarquant immédiatement Rellum et King Cold, le fier guerrier de l’espace se posa près du robot, laissant Tien et son complice vert s’occuper du père de Freezer qui était sans doute un clone. L’air quelque peu aigri, mais toujours fier, le prince déploya son Ki, prêt à en découdre contre l’envahisseur sournois qui venait d’éliminer les Z Warriors.

« Vous ne toucherez pas à Carot, il est à moi, Vegeta, le prince des saiyans ! »

Gero était étonné de voir Vegeta toujours repoussé les limites de l’indifférence face à la mort de ses alliés, son cœur était vraiment noir de colère et d’orgueil comme il l’avait lui-même annoncé.

« Tu es si indifférent que cela face à la mort de tes amis ? »

Le super guerrier poussa alors un grand rire moquant ouvertement la supposition de l’androïde.

« Ce ne sont pas mes amis, ce sont des minables dont je me fiche éperdument ! »

Matérialisant une sphère de Ki dans sa main droite, la légende se préparait au combat, Rellum allait devoir tout donner dans une lutte absolument irréaliste seul ! S’avançant de deux pas, le Docteur fit alors acte de sa présence au combat, ne désirant nullement laisser l’ignoble prince des gorilles s’en tirer vivant. Tendant son bras droit vers Vegeta, le terrible inventeur ne semblait pas impressionné par son adversaire : C’était du bluff.

« Fait moi rire Vegeta, tu t’es fatigué contre numéro 19 alors que nous, cyborgs, disposons d’une énergie illimitée. »

Le rival de Son Goku poussa un nouveau rire narquois, un sourire carnassier se formait alors sur la face du super combattant.

« Ah bon ? J’ai pourtant mis à mal en un rien de temps ton seul espoir. »

C’était vrai, et le scientifique ne pouvait rien y redire, il espérait juste que le King Cold V2 allait rapidement se libérer et que Rellum était aussi puissant que Gero l’espérait.

« Je serais juste derrière toi. »

Spoiler:
 

Annonçait le Docteur à son associé événementiel. Dans ce même temps, Quatre n’était toujours pas découvert, lui qui agissait dans l’ombre pour le plus grand bien de ses collègues.

Spoiler:
 






Dernière édition par Towa/Mira le Dim 28 Avr 2019 - 17:05, édité 1 fois
Rellum
Rellum
Cyborg
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 27/08/2017
Nombre de messages : 326
Bon ou mauvais ? : Idéologique
Zénies : 1580

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Barrière cinétique / Hologramme
Techniques 3/combat : Idéologie / Distorsion
Techniques 1/combat : Insignifiance

L'étendue du mal révélée![PV et dieux] Empty
MessageSujet: Re: L'étendue du mal révélée![PV et dieux]   L'étendue du mal révélée![PV et dieux] ClockDim 28 Avr 2019 - 10:58
Le son d’un coup de feu retentit dans les cieux suivis d’un second du même gabarit. Ça y est, les hostilités ont débuté et c’est le nain de l’équipe héroïques qui s’écroule le premier. Le petit terrien tombe mollement au sol avec ses haricots magiques offrant le premier sang en l’honneur de Quatre, dont les prouesses à la carabine impressionnent l’automate qui est bien heureux d’avoir cette gâchette de son côté. En prime du meurtre, les évènements futurs permettront à l’assassin masqué de garder toujours l’anonymat aux yeux et à la raison des survivants. L’un d’eux servira par ailleurs de réponse à C-20 qui demanda, sceptique de l’authenticité de l’automate trans-spatio-dimensionnel, la couleur favorite de son créateur.
 
"Voici ma réponse."
 
Ainsi un simple tir oculaire carmin révélateur de la part de Rellum qui, souhaitant officiellement à la base viser l’humain joueur professionnel de baseball, fit feu officieusement sur le fiévreux Son Goku. Oui, ce tir n’est pas bien compliqué et grâce à l’état de surprise générale fera mouche sans l’ombre d’un doute. Cependant, il loupa honteusement son coup ! Le fin filet rougeoyant se perdit dans la nature désertique puis zigzagua en rebondissant sur divers éléments de décors réfléchissant, dont l’existence était nulle pour le colosse d’acier, avant de se figer dans la boite crânienne de Son Gohan qui, à son tour auprès du meilleur ami de son père, périt et rejoint le sol sablonneux. Tandis que la Z-team pleure leur soudaine perte … le docteur de titane est perplexe. Certes il est d’un côté réjouit d’avoir abattu l’un des scélérats qui est à l’origine du décès du célèbre docteur Willow, mais il est lui-même sous le choc non seulement d’avoir raté sa cible initiale et d’avoir quand même percer le front d’un autre par pur hasard.
 
*C’est impossible ! La chance pour qu’une telle prouesse puisse arriver doit s’approcher du néant. C’est comme si le destin … oh … petit futé. *
 
En pensant destinée, Rellum fit le lien avec ce qu’avait dit l’être masqué avant l’offensive. Il pouvait changer la vérité avec des dés. Mais il est trop tôt pour lui porter le blâme d’avoir secourut sa prime d’intéressement, car cela pourrait très bien être Towa qui a jeté un sordide sortilège pour sauvegarder d’un quelconque manière son trophée sayan. Une chose est certaine, ce n’est pas l’éminent seigneur Cold le fautif. En parlant de démon du froid, le voici surgir de nulle part pour profiter de l’état d’alerte désastreux des protagonistes et occire de manière royale le pauvre Yamcha qui périt comme il vécut : au second plan.
 
Et alors que le roi cornu alla s’occuper allègrement du namek et du triclope, le docteur Gero reprit ses esprits de tous ce capharnaüm et commença à gronder son nouveau partenaire de science. Il est fâché que Goku fut ciblé par l’automate en argumentant que cet honneur de bourreau lui revient de plein droit et que cela le libérera sans doute de ses hantises. Bien que le second point semble étrangement poétique de la part du docteur Gero, Rellum fit un signe de tête affirmatif.
 
"Mon père, le superbe docteur Willow, a été réduit en cendre par le même tyran qui vous a humilié par le passé : Son Goku. Cela me peine que nous nous disputions l’épée de Damoclès, mais le plus important est qu’il subisse son châtiment. Que je sois le juge ou non ne m’importe pas, vous pourrez assouvir votre vengeance comme il vous semble. Mais avant il est bon de …"
 
Sans avoir le temps de poser des questions importantes au vieux moustachu, le terrible Vegeta intervint. Ce dernier vient de finir de faire mumuse avec cyborg numéro 19 qui faisait plus office de punching-ball que de réel combattant. L’odieux prince tourna alors son attention sur le duo ingénieux et ne se priva pas de faire son numéro habituel. Tel une tsundere il dénigra le fils de Barock mais affirma que l’être en phase terminale lui appartient et que personne d’autre n’a le droit de lui voler cette propriété (Baka !). Alors que le monstre tandis une paume annonciatrice de chaos vers eux, docteur Gero sourit pour confirmer son alliance avec Rellum. La confrontation entre les hérauts du progrès contre l’avatar de la haine est sur le point de débuter. Autant commencer avec une petite provocation gratuite.
 
"Vegeta, le prince sans peuple à gouverner à l’exception désormais d’un congénère aux portes de la mort et d’un enfant venu de trop loin. Votre royauté est bien à l’image de votre utilité dans la galaxie et à son niveau par rapport à vos deux semblables : en retard."
 
"Ce qui compte c’est que c’est moi le plus puissant désormais, tas de boulon !"
 
Malgré son air narquois habituel, l’apparition d’une veine sur la tempe du roitelet trahit sa fausse indifférence. La pique semble faire mouche. Avant que le glas ne sonne, le robot du futur conseilla son partenaire ridé.
 
"Gardez votre bras tendu et votre paume ouverte, faites-moi confiance."
 
A la surprise des deux autres acteurs, Rellum fit pression sur ses jambes arquées et se propulsa de front vers le guerrier de l’espace princier. Ce dernier ne se fit alors pas prier et tira une incroyable vague d’énergie d’un jaune pétant. Une réaction attendue ! L’androïde prit les devant et changea légèrement l’angle de sa route vers le bas tout en s’enroulant de sa barrière cinétique. Mêlée à ces actions, l’automate fit également une rotation sur lui-même pour faire un tonneau. Ainsi le rayon meurtrier percuta la sphère protectrice un peu en dessous de son zénith ce qui poussa d’avantage le colosse d’acier vers le bas à l’impact. Résultat, Rellum continue sa course dans un angle mort en ayant habillement esquivé la contre-offensive. Mieux encore, la vague énergétique ira finir sa descente directement dans les joyaux absorbants de C-20 qui ne s’en retrouvera que meilleur.
 
La punition ne sera pas longue. Le docteur arriva par-dessous le guerrier de l’espace, se glissa derrière lui et le choppa. Toute sa carcasse métallique comprima celle de chair de la créature tout en lui bloquant les articulations. Pris au piège, le blondinet lâcha un grognement d’agacement. A l’inverse le geôlier émit un ricanement numérique de plaisir. Il sait que son prisonnier à cette époque n’est pas aussi terrifiant qu’il ne laisse paraître et il conte bien lui faire savoir.
 
"Idiot de gorille !"
 
Rellum fit alors appel à son idéologie et toute sa rancœur à l’encontre de cette race néfaste qui ne mérite aucune considération ni aucune pitié. Aussitôt, des éclairs d’un rouge sombre circulèrent des parois du scientifique pour aller se déverser dans le corps comprimé de Vegeta qui échappa quelques râles. Oui, c’est grisant, figurativement et littéralement grisant. La mission sera finalement bien plus courte que ce que laissait présager la sorcière temporelle. Mais c’est alors que l’orgueilleux prince tourna légèrement la tête pour laisser apparaître un visage amusé ou plutôt … sadique.
 
"Idiot de machine !"
 
D’un coup véloce, le guerrier de l’espace fit un coup de boule arrière avec le dos de sa tête directement contre le poitrail de son tourmenteur qui lâcha prise. Il en profita pour se retourner et flanquer un bon gros uppercut dans le ventre de sa proie. Si Rellum le pourrait, il vomirait quelques vis et un peu d’huile à défaut d’hurler de douleur. Malgré sa soudaine situation, le cyborg resta lucide et frappa à main jointe vers la nuque exposée de son opposant. Mais celui-ci répliqua de son génie stratégique en se faufilant rapidement sur le flanc et contre-riposter avec un magnifique coup de pied rotatif directement dans les reins mécaniques. A une vitesse inouïe, le colosse de titane fut propulsé contre un amas rocheux environnant où il s’incrusta d’un bon mètre. La panique commence s’emparer du fils de Willow. Un Vegeta plus coriace que prévu et un Géro énigmatique !
 
*C’est impossible, ça ne devrait pas être ainsi. Maudite chrono-gardienne que nous caches-tu donc ?*
 
-Messire Cold, sans vouloir vous presser, il sera bon que vous puissiez me porter assistance. Cette époque n’est pas normale.-
 
"Big bang attack !"
 
Dans un frisson électronique, Rellum leva son regard vers la titanesque orbe bleutée qui arrive à une vitesse alarmante vers son funeste destin. Malheureusement une esquive conventionnelle ne marchera pas dans cette fâcheuse situation et dans cette position délicate. La sphère massive n’est plus qu’à quelques centimètres de son objectif, et alors que tout semble perdue que le robot fit chauffer instinctivement ses circuits à des niveaux solaires. Les processeurs turbinent à fond, les rams exercent leur plein potentiel, la carte mère envisage des infinités de possibilités. Puis ce fut la division par zéro. L’espace-temps, pourtant la propriété des dieux, fut soumis à Rellum qui se retrouva subitement aux côtés de C-20 qui doit être en sueur d’inquiétude. La distorsion à fait son effet.
 
Aussi inquiet que son homologue, le géant de métal se permit de questionner le vieil homme tout en gardant son œil carmin sur les probables agissements futurs du prince.
 
"Docteur Géro, répondez-moi rapidement, qu’entendiez-vous par être libre ? Y-a-t-il eut des événements récents particulièrement étranges ? Plus étrange que ce qui se passe ici ?"
Quatre
Quatre
Autres Races
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 03/10/2017
Nombre de messages : 123
Bon ou mauvais ? : Artistique !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Pas de bol ! / Inspiration / Palette
Techniques 3/combat : Coup critique / Échec critique
Techniques 1/combat : Chef d'oeuvre

L'étendue du mal révélée![PV et dieux] Empty
MessageSujet: Re: L'étendue du mal révélée![PV et dieux]   L'étendue du mal révélée![PV et dieux] ClockJeu 2 Mai 2019 - 19:20

”Libre de ses idées revanchardes… Il voulait tuer Goku par vengeance pour son fils… Mon dieu, ces gens ont-il la moindre idée des personnages qui les entourent ?”

Aucune nervosité. Seulement la simple et pure supériorité. Quatre était le meilleur. Le premier rôle. Le protagoniste principal qui faisait avancer les choses. Rellum n’était qu’un punching bag. Son ridicule bigotisme n’était que l’un des fils rouges désignant sa place dans le récit : un méchant très méchant dont la souffrance entraînait catharsis. Machine de la destruction aux objectifs binaires parmi les androïdes métaphysiquement idéalistes, le hargneux tas de boulon se faisait tabasser comme il se devait. Il n’obtiendrait aucune pitié. Il n’y aura pas de larmes versées pour son sort et l’ordre des choses était comme il se devait d’être. L’oeil rouge et circulaire du masque de fer s’attarda un instant sur la bataille fataliste du scientifique de l’empire Cold, jugeant son destin tel le viseur d’un sniper, avant de cligner. Il ne méritait rien d’autre que cela. L’aide de Quatre ne ferait que rabaisser ce dernier. Le tas de féraille n’était que du marron sur un arc-en-ciel. Laid, hideux et contre-nature. Son sacrifice aura été malheureusement nécessaire.

Recentrons les projecteurs sur le Masque de Fer. Expert en sa matière, pinnacle et racine de l’art, meurtrier rendant le sang multicolore. Sur la liste noire étaient barrés au carmin un trio de noms. Yamcha, délaissé par son amante puis par sa chance et enfin par la vie. Son Gohan, un potentiel immense offert par ses gènes et le coeur incertain d’un artiste soudoyé par ses éditeurs. Enfin, Krillin, terrassé avant sa fin heureuse. Ce n’était pas ici qu’il laisserait son âme s’échapper entouré par une famille aimante. C’en était presque déplorable. Il ne serait pas le dernier à tomber. Sa chute n’était que la fin du premier acte sanglant de l’artiste. Positionnant ses doigts comme le plus méticuleux des joueurs de harpe, il s’apprêtait à tirer les cordes entourant les jugulaires des deux dernières marionnettes de chair et de sang. Un dé tomba. Et de son index, le tireur d’élite déplaça une pierre autour de lui. Percussions. S’écroulant de la falaise, ce fut un léger tam-tam que l’on entendit. Et il fut suivi d’un autre, puis d’un autre, jusqu’à ce que de cette avalanche on puisse ressentir l’entrée en scène de la grosse caisse. Une gigantesque pluie de rocher s’écroula sur le sol, entraînant une brèche dans le sol. Un éclair monochrome fuyait la falaise qui se scindait en deux, prenant place sur un autre point élevé près de la scène.

L’hydro-vampire était une chauve-souris particulière. Elle n’existait pas dans notre monde, mais s’était développée sur cette Terre parallèle à la nôtre. Un démon biologique, une erreur de la nature, un cauchemar aux ailes membraneuses. Cette horreur grande comme un avant-bras avait développé un organisme étonnant : préférant absorber l’eau contenue dans les êtres vivants à défaut de sustenter sur leur chair, il fut un temps où elle apporta dévastation sur les humanoïdes ancêtres caverneux des hommes de notre temps. Seuls quelques nid parvinrent à survivre à la popularisation des armes à feu et de la maîtrise du Ki. Et l’un d’entre eux, par un excellent Coup Critique du Masque de Fer, venait d’être déchaîné sur le monde d’en haut. Fort heureusement, Quatre était invulnérable à leurs hurlements et leurs morsures, son épiderme métallique brisant leurs dents. Mais qu’en était-il du Namek, lui qui se nourrissait uniquement d’eau et dont les tympans étaient vulnérables à leurs ultrasons ?



Fracas. Terreur. Cris et larmes. Le rideau de parasites s’élevait vers le ciel, avant de se briser. Une tornade de créatures se dispersa dans tous les sens. Dans ce sinistre raz-de-marée, l’oeil rouge du masque de fer restait concentré. Un point rouge dans l’abîme ténébreux qui tournoyait autour des acteurs. Un écho solitaire était audible dans ce chaos. Une voix douce, une chanteuse mélancolique d’opéra. Ce qui restait de l’orchestre accompagnant les actes sanglants de Quatre. Sa signature sur l’anarchie qu’il venait de déclencher. Peut-être que le moine guerrier aux trois yeux pouvait résister au cyclone vésanique qui se mettait à l’entourer. Mais qu’en était-il du pauvre père adoptif du gamin décédé ? L’éclair concentré au niveau de son front, sa rage vengeresse manifestée dans une future déflagration toujours ciblée vers l’Empereur du Froid, il tâchait de résister à l’ouragan de terreur, habité par la surpuissance offerte par son deuil. Les monstres le griffaient, le mordaient, tentaient de se harponner à sa chair pour le dessécher sur place, mais il semblait que rien n’y faisait. Les larmes de son visage témoignaient de son invincible volonté. Mais Quatre avaient déjà terrassé l’invincible. Il pouvait le faire de nouveau.

Prenant son envol parmi les monstres, posant ses souliers sur les créatures, il entamait son ascension. Un ange de la mort et de la destruction. Un noir plus coloré parmi les pelages de ses compagnons aériens. Inspiration. Expiration. Il était temps pour lui de provoquer son coup de théâtre. Il était temps pour le Namek de mourir. L’orage de chauve-souris venait de couvrir le ciel tel des flèches perses. L’artiste écarta les bras, avant de choir. Son manteau se mit à flotter au vent. Inspiration. Expiration. Le monde se retrouva à nouveau au ralenti. Son fusil, sa palette reprit son emplacement au niveau de ses mains. L’oeil rouge du cyclone. Un fuseau rivé sur le point central de l’attaque du Namek. Un tir fulgurant. Un coup de tonnerre. Le projectile fendit l’air, avant de toucher sa cible avec perfection. Et de cela, la lumière fut.

Un gigantesque faisceau lumineux. Comme pour son compère de petite taille, le Namek laissant son âme l’emporter. Des racines prirent places dans sa tête percée. Dans son coeur meurtri par la perte de son protégé vint se loger un tronc. De son cadavre poussa le plus magnifique de tous les arbres. Son écorce argentée contrastant l’orage velu et membraneux qui grondait et hurler autour de lui. Son feuillage doré comme son âme. Piccolo, un autre nom barré, une autre oeuvre dans le portfolio du plus charismatique des tueurs à gage.

Atterrissant majestueusement, son entrée en scène était terminée. Son meurtre était conclu. Les yeux rouges dans l’orage de chauve-souris fixaient l’empereur glacial. Il n’attendait plus que de voir la destruction du guerrier aux multiples bras des mains du bourreau de la tempête glace. Roi Cold, le projecteur est sur toi.

Roi Cold
Roi Cold
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 25/10/2017
Nombre de messages : 85

Techniques
Techniques illimitées : Rayon de la Mort/ Kosengan/ Nova Strike
Techniques 3/combat : Boule de la Mort / Vague de la Mort
Techniques 1/combat : Le Regard Royal

L'étendue du mal révélée![PV et dieux] Empty
MessageSujet: Re: L'étendue du mal révélée![PV et dieux]   L'étendue du mal révélée![PV et dieux] ClockMer 8 Mai 2019 - 19:48
Intolérable, c’était tout bonnement intolérable. Lui, le Roi Cold maitrisé comme ceci. Il y avait une époque où il aurait écrasé ces deux vermines sans le moindre mal. Mais il était ici maitrisé par un humain, un être inférieur qui n’était bon qu’à servir d’esclave pour son Empire et pour sa puissance personnelle. Une chose qui lui aurait valu moquerie de la part de ses fils. Le Roi de l’Univers, fondateur et dirigeant suprême de l’Empire Cold. Placé en position de faiblesse. Mais il n’avait pas le temps de se plaindre de cette situation si injuste il devait réagir de manière rapide et juste s’il ne voulait pas retourner devant le Roi Enma.
Il était plaqué au sol, retenu par celui nommé Tienshinhan, qui avait visiblement la faculté de déployer deux bras supplémentaire -une chose potentiellement utile que le Roi nota-, et juste en face. Le Namekien chargeait une étrange attaque qui ne disait rien qui vaille au Roi. Ce dernier tentait de se libérer de l’emprise de son adversaire mais tous ses efforts étaient repoussés par son adversaire, et il était déjà à son maximum sous cette forme de réduction. L’Imbécile qu’il était. Conscient de sa faiblesse, il aurait du directement se transformer en forme final pour y déployer toute sa puissance, même si elle était ridicule comparé à sa véritable force d’antan.

La queue du Roi s’enroula alors soudainement autour du pied du Tryclope et d’un coup sec tenta de le dégager, pendant un bref instant il put sentir l’étreinte du Terrien se libérer et aussitôt en profita pour tenter de se dégager. Cependant son adversaire put tenir bon et le Roi put à peine se retourner, désormais à moitié sur le dos, le Terrien continuant de l’immobiliser. Sa jambe luttant contre la queue du Roi.
Puis, quelque chose se produisit, des créatures étranges commencèrent à attaquer le Namékien et entra alors en scène le tueur à gage qui sans tarder tua le Namékien d’un tir à la tête. L’action fut rapide, et fut une bonne surprise. Car sous l’effet de surprise, le Tryclope fut préoccupé par le sort de son camarade, une erreur qui lui serait fatal.

Tout se déroula en l’espace de quelques secondes, une vitesse monstrueuse pour les personnes qui n’avaient aucune habitude et connaissance de la puissance dont pouvait faire preuve certains individus, mais quelque chose de pratiquement banal pour tout combattant qui se respectait.
Les yeux du Roi émirent une brève lumière, un Kosengan vint alors frapper directement le visage de Tienshinhan qui fut repoussé en arrière. Il aurait peut-être pu utiliser cette attaque plus tôt, mais le Terrien avait eu toute son attention sur le Roi et aurait pu réagir. Pas ici quand il était concentré ailleurs. Repoussé en arrière, le Tryclope décolla du sol, libérer de son emprise. Le Roi pointa du doigt durant ce moment et toujours à bout portant, touché sa cible fut un jeu d’enfant. D’une manière similaire à ce que son fils avait fait sur Namek face à Son Goku, le Roi envoya en succession trois rayon de la mort. La différence fut que Tienshinhan n’était pas un Super Saiyan, et ne pouvait pas se permettre d’encaisser une attaque aussi dangereuse. Mais Artic n’en avait pas terminé, son corps bougeant de manière fluide, ses jambes se levèrent en l’air pour créer un momentum qui lui serait utile pour le reste de son attaque, ses mains en appuis sur les côté à hauteur de sa tête, le Démon du Froid se propulsa en direction du Tryclope afin de lui donner un puissant double coup de pied qui vint le frapper en plein torse continuant sa projection encore plus haut et pour terminer, le Roi se déplaça à sa vitesse maximal pour venir asséner un dernier coup de poing qui vint frapper celui qui durant un temps souhaitait devenir le successeur de Taopaïpaï en pleine nuque, et le projeta violemment au sol.

Atterrissant au sol dans un violent choc, il était peu probable que le Tryclope ai put survivre à cela. Et Artic aurait pu lancé une dernière attaque pour s’assuré que la besogne était bien fait, mais il ne jugea pas cela utile dans son subconscient. Au lieu de cela, à l’instant où il atterrissa, il se retourna vers le combat entre Rellum et Vegeta, son regard énervé par la tournure des évènements et honteux de sa propre faiblesse.


« Docteur Rellum, je vous interdis de perdre. Neutralisez-le maintenant, vous lui êtes supérieur, alors allez-y! »

Freezer. Le fils qui le rendait si fière par son nouveau statut de Dieu, mais qui avait été vaincu car il avait joué avec sa proie, trop sûr de lui et cela lui avait coûté sa place de n°1 dans l’univers. Une erreur qu’Artic aussi était capable de commettre, et ce dernier le savait parfaitement. C’est pourquoi il avait depuis sa résurrection prit la résolution de mieux écouter ceux qui le servait et de tenir compte de leurs conseils. Grilno notamment avait prouvé à mainte reprise sa loyauté et son intelligence. Artic espérait que son fils avait pris une résolution similaire mais… Il en doutait.
Mais bon, Freezer n’avait pas perdu toute sa puissance lui, au contraire. Il était devenu de nouveau l’un des êtres les plus puissants de l’univers. La place qui lui revenait de droit. Et une place que le Roi comptait bien atteindre de nouveau un jour. Qu’elle qu’en soit les moyens.
Towa/Mira
Towa/Mira
PNJ
Féminin Age : 80
Date d'inscription : 19/10/2018
Nombre de messages : 18

L'étendue du mal révélée![PV et dieux] Empty
MessageSujet: Re: L'étendue du mal révélée![PV et dieux]   L'étendue du mal révélée![PV et dieux] ClockMar 14 Mai 2019 - 0:05
Voilà un spectacle glaçant, terrible amalgame de joie et de mort, le comédien s’exaltait : Le public le huait depuis le ciel, mais il appréciait ça. Incompris mais incompréhensible, l’artiste prenait la pose du christ rédempteur, contemplant l’œuvre de sa folie, elle qui avait déjà emportée 3 vies si importantes aux yeux des défenseurs. Mais lui seul n’était pas capable de vaincre toute cette équipe, les efforts du Roi des Colds avaient eux aussi permit la victoire totale, ils n’avaient presque rien subi alors que les protecteurs de la Terre étaient tous profanés. Un enfant décédé, un corps calciné, deux autres transpercés, puis un arbre aux pensées aigries de haine. Au final, seul Vegeta donnait un challenge à l’équipe : Le prince des guerriers de l’espace portait haut le drapeau de l’élite, lui qui était le fleuron de sa race. Son affrontement débutant avec Rellum ne donnait pas tant de choses, s’il gagnait, c’était bien sans avoir le luxe de terminer le combat au plus tôt, les choses n’allaient certainement pas s’arranger avec l’arrivée de Cold et Quatre. D’ailleurs, Vegeta s’en rendit compte, constatant la mort de Gohan, Piccolo ou Tien.

« Ts, vous n’avez pas perdu de temps, heureusement, cachalot est encore en vie. »


Commentait d’une certaine hargne le super saiyan en fixant l’endormi fermier de la légende.
En parallèle, C-20 répondit brièvement à son allié de métal.

« Je serais libre de ma propre vengeance, j’aurais enfin accompli le haut fait que j’attendais tant… »


Et oui, Gero était bien maître de son destin contrairement à ce que pouvait imaginer les calculs de l’automate, le Docteur était simplement aveuglé par l’idée de tuer Son Goku et en avait parfaitement conscience. Mais l’heure n’était pas à la nostalgie d’une vie de vengeance, mais bien l’élimination de Vegeta, évidement, ce dernier ne laissait pas beaucoup de temps à l’équipe pour communiquer.

« Je vais vous écraser, moi, Vegeta, le prince des super guerriers ! »


Libérant une plus grande quantité de son énergie dorée, le rival de Freezer avait fini l’échauffement, n’ayant plus besoin de faire éloge de ses talents. D’un bond sauvage, il se rua le poing droit en arrière vers l’androïde 20 qui n’avait aucune chance. Mais malgré tout, il allait se défendre, tentant de ralentir son adversaire par le biais d’un kikoha mauve de grande intensité lumineuse. La boule de feu fusa alors vers le dernier défenseur qui dévia sans aucun souci le projectile d’un revers de main droite, laissant Gero afficher une mine aussi surprise que terrifiée.

Evidemment, cette petite réaction du génie ne fit que rire d’avantage le conquérant qui infligea un direct dans l’abdomen de la machine qui n’eu le temps de rien faire de plus que se plier en deux. Profitant du dos découvert de son opposant, Vegeta donna alors un coup massue contre le crâne du robot, l’encastrant dans le sol sans ménagement. Levant de nouveau son bras droit en l’entourant d’une énergie pourpre inquiétante, le prince comptait bien infliger la peine capitale au responsable du massacre.

« Je vais t’envoyer dans la prochaine dimension ! »

Mais alors que tout aurait pu arriver, que Rellum ou Quatre auraient pu réagir, l’inattendu se produisit alors dans un retournement de situation grotesque. En effet, le saiyan fut poussé sur deux mètres par une charge d’un opposant relativement puissant : C’était C-19 qui était revenu au combat. Oui, l’androïde ne s’était pas fait détruire, il avait fui sur plusieurs kilomètres pour reprendre son calme et revenir car il était par nature information soumis à son maître. Mais bien que son intervention ait été utile, l’expression sur le visage du gros bonhomme artificiel indiquait bien qu’il savait lui-même qu’il vivait ses dernières heures. Se relevant avec hargne, Vegeta poussa un grognement témoignant de son intense colère, il fixait alors le droide sans mains.

« Tu es de retour gros lard ? Je vais te faire mordre la poussière ! »

Déployant de nouveau son aura, le prince des saillants envoya alors une grosse salve de kikohas vers C-19, ce dernier ne pouvait clairement pas encaisser un tel amas de puissance sans aide, il ne pouvait plus absorber l’énergie. De son coté, C-20 sortait tout juste du sol avec une certaine difficulté, la main droite contre son torse blessé par la puissance légendaire de Vegeta.

« Rellum, il est trop puissant pour nous trois ! »

Indiquait le docteur qui avait clairement calculer leurs chances de manière mathématique, C-19 n’avait plus que 20% de ses capacités et Rellum/Gero n’étaient pas assez forts ensembles. Fort heureusement, la présence de Quatre et Roi Cold permettaient de ramener la balance dans le positif, surtout grâce au sniper si chanceux qui avait déjà tant été utile à la mission.
Rellum
Rellum
Cyborg
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 27/08/2017
Nombre de messages : 326
Bon ou mauvais ? : Idéologique
Zénies : 1580

Techniques
Techniques illimitées : Rayon oculaire / Barrière cinétique / Hologramme
Techniques 3/combat : Idéologie / Distorsion
Techniques 1/combat : Insignifiance

L'étendue du mal révélée![PV et dieux] Empty
MessageSujet: Re: L'étendue du mal révélée![PV et dieux]   L'étendue du mal révélée![PV et dieux] ClockMar 14 Mai 2019 - 17:00
C’est une plaisanterie ? Pour donner suite à la situation catastrophique présente dans laquelle les deux docteurs risquent leur existence, celui étant ridé révèle qu’au final tout dans cette route temporelle se déroule comme convenu et suivant la logique historique. Pour Rellum c’est purement inconcevable car cela mettrait en péril et en porte-à-faux son calcul demi-centenaire. Jusqu’ici tout son raisonnement et sa théorie sur les raisons et causes de la stabilité universelle se sont avérés d’une exactitude chirurgicale. Bien entendu il y eut quelques variables acceptables tel que l’existence de démons du froid non éligibles au rôle de garde-paix galactique. Mais qu’à l’heure actuelle, lui, l’observateur puis juge puis bourreau de ces cinq dernières décennies puisse se faire surpasser par quelque chose d’aussi méprisable et indigne qu’un sayan ? Non, pire, qu’un prince sayan nonobstant les principes de progrès et d’équilibre ? Il y a forcément autre chose, et cela ne peut être qu’au final lié à la succube du temps. Après tout, cette garce ne souhaitait initialement pas que le scientifique d’acier puisse participer au chrono-événement.
 
*Elle le paiera, d’une manière ou d’une autre et peu importe la nature.*
 
Un vœu certes égoïste, surtout comparé à son but officiel imposé par son supérieur qui est, on le rappelle, de collecter des données sur les guerriers de l’espace afin de les comprendre. Qu’y a-t-il a tirer de ces macaques psychologiquement en retard ? Heureusement, la raison officieuse est toujours de mise. En pensant au Roi Cold, le colosse de titane sentit que sa présence énergétique ainsi que celle du porte-flingue sont toujours bien présentes contrairement à celles de la fameuse Z-team. Le monarque pris par ailleurs la peine de sermonner Rellum tout en lui gonflant son égo pourtant remis en question. Une action digne d’un commandant de haute renommée, mais étrangement cela ne fit surtout qu’amplifier la frustration électronique de la cible qui peine à garder un semblant de sang de refroidissement. Surtout en face d’un prince sans peuple qui se rit de cette ridicule parodie.
 
"Rejoins donc ta planète !"
 
Beugla-t-il tout en tirant un rayon oculaire pour soutenir le kikoha pourpre du docteur Gero. Les attaques énergétiques de rubis et d’améthyste s’unirent pour en former un bien plus imposant et dangereux. Hélas, la ruée véloce du roitelet ignora la technique combinée d’un simple revers de la main tout en continuant sa course. Il cible C-20 ! Ce qui se dessine dans les sombres pensées de l’être princier ne doit pas arriver ! Instinctivement, Rellum fonça pour stopper ou au moins freiner un tant soit peu la chute infernale du monstre tout en érigeant une barrière cinétique afin de n’encaisser un minimum de dégâts. Une seconde fois hélas, le primate usa de sa poussée et de la gravité pour repousser le savant protecteur qui fut giclé quelques mètres plus loin tel une simple bille dans une partie de pétanque.
 
L’hurlement de douleur du vieillard fit écho à l’échec du robot qui se retourna pour voir, horrifié, que Vegeta est parvenu à destination : dans l’estomac du docteur Gero. S’en suivit un violent coup de marteau sur le chef du scientifique qui mangea le sol dans un son atroce. Puis, tel l’abomination qu’il est, le sayan leva une main cruelle et annonciatrice d’un meurtre comme l’humanité. Une ignoble épée d’abus qui s’apprête à punir injustement un vieil homme dont la vie a été ruinée par ce genre de tortionnaire. Cet acte ne doit pas se produire ! Pas encore ! Mais que peut-il faire de si loin ? Après tout il n’est qu’un rebut de laboratoire soumis à ses propres délires issus de données probablement tronquées. C’est fini … il avait besoin du savoir et des l’esprit brillant de cet individu. Il souhaitait le sauver de ce funeste destin qu’il n’a jamais désiré et l’emmener dans son époque où ils auraient pu modeler le monde pour qu’il soit enfin sain. Implorer le roi des singes ? A quoi bon, il ne vit que pour la violence gratuite et sans merci. Et pourquoi pas ? Qu’y a-t-il à perdre ?
 
"JE T’EN CONJ…"
 
Un bruit sourd et libérateur interrompit la supplique du géant de fer qui fut bien à deux doigts de perdre toute crédibilité. Il s’agit de la carcasse fumante de C-19 qui vient de body-slam l’oppresseur, stoppant ainsi net la séance d’exécution. Malheureusement pour le miraculé, cela permit d’attirer l’attention et la fougue simiesque sur lui le transformant à nouveau en un vulgaire punching-ball mécanique. Peu importe la situation, C-20 est en vie. Et ce n’est pas grâce à lui. Qu’allait-il faire par ailleurs ? Il allait tomber à genou devant l’avatar de la brutalité pour lui demander clémence ? Il allait ployer face au héraut de la décadence via des mots d’excuses ? Il allait faire preuve de faiblesse et réclamer pitié à cette engeance du mal ? Il allait manquer à son devoir ! La remarque du secourut mit du sel sur la plaie morale béante de Rellum. Ce dernier resta les trois premières secondes silencieux, perdu dans ses ramettes de pensées. Seul résonne le bruit des balles explosives du prince et un vent de mauvais augure.
 

Ambiance:
 

Puis Il frappa un violent coup de sabot sur le sol qui se fissura, suivit d’un second d’une amplitude supérieure, puis d’un troisième qui dessina un énième cratère sur ce champ de bataille. Ce procédé fut répété une bonne dizaine de fois toujours avec de plus en plus de hargne jusqu’à ce que l’androïde ne soit entouré que de gravas. A chaque martèlement, des étincelles carmines fuitèrent de la carapace de l’automate de manière exponentielle pour devenir, au final, un torrent de foudre sanguinaire. Ainsi enveloppé d’un manteau électrique transpirant haine et conviction, l’orageux Rellum se rua tonitruant vers le sol brisé s’enfonçant sous terre. Dès lors, son idéologie ardente fit trembler le paysage, puis la croute terrestre se fissura de part en part par des zébrures de rubis aveuglantes. C’est comme si la planète elle-même est ivre d’ire.
 
Et alors que la virulence de la catastrophe non naturelle est à son zénith, distrayant tous les acteurs présents, le savant de carbone fit irruption dans une aura crépitante de mépris rougeoyante derrière C-19. Il se servit du mourant robotique comme d’un bouclier humain tout en se rapprochant à une vitesse vertigineuse du vil sayan qui ne le verra pas de part son statut indétectable et de sa protection visuelle obèse. Ainsi armée de l’assistance de Gero imbibé d’une puissance excessive et pétante, le fils de Willow fut en un rien de temps auprès de Vegeta pour lui balancer à la gueule sa bombe salle ! Dès que le corps pris de spasmes inquiétants et parfaitement instable de C-19 entra en contact avec le macaque, une explosion du tonnerre de Zeus rugit à travers le désert. Un arc sanguin fusa de l’épicentre pour aller percer les cieux et teinter un bref instant l’horizon de la détermination de Rellum.
 
Des volutes de poussières s’élevèrent du point d’impact, masquant le résultat de cette démonstration de force et d’esprit ! Mais ce jaune infect est toujours là. Il sera peut-être un peu blessé, bien outré ou fortement enragé, il est encore présent. Mais cette fois-ci, pas question de lui laisser ne serait-ce qu’une once d’impression de victoire. Le génocide que Freezer à commencé il y a bien longtemps sera bientôt sublimé, et pour cela il faudra mettre son égo de côté où au moins le mêler à ceux qui partagent sa vision d’un monde parfait.
 
"Roi Cold ! Cesser vos enfantillages et montrer la valeur d’un vrai monarque. Que la mort de Vegeta résonne dans les QUATRE coins de la galaxie."
 
-Et surtout protégez le professeur Gero. Peu importe la situation et notre marché truqué, ne laissez pas périr notre futur associé !-
 
De ces mots qui résonnent plus de l’ordre de que la demande, Rellum illustra ses propos en débutant un mitraillage de rayons oculaires vers l’ombre solaire qui se tapis dans le brouillard de guerre. En espérant que cela fera de l’attention pour qu’une opportunité se présente pour le patriarche des démons du froid ou la racine carrée de seize.
Quatre
Quatre
Autres Races
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 03/10/2017
Nombre de messages : 123
Bon ou mauvais ? : Artistique !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Pas de bol ! / Inspiration / Palette
Techniques 3/combat : Coup critique / Échec critique
Techniques 1/combat : Chef d'oeuvre

L'étendue du mal révélée![PV et dieux] Empty
MessageSujet: Re: L'étendue du mal révélée![PV et dieux]   L'étendue du mal révélée![PV et dieux] ClockMar 28 Mai 2019 - 17:46

Retour vers le futur. Déchiré, l’espace-temps saignait. Dans son énorme manteau, l’artiste sanglant plongeait tête la première dans l’avenir. Son corps se désassemblait et se réparait sans cesse, alors que la réalité se détruisait autour de lui. C’était comme un mauvais rêve, comme un cauchemar qui prenait place sur les lois bien établies de notre monde. Il taillait le tissu en pièces. Une liste de vérités et de règles universelles qui tombaient sur le sol comme de vulgaires confettis lors du plus bête des carnavals. Voilà que le prêtre ayant marié la Z-Team à la calamité se retrouvait de nouveau sur la scène. Les chauve-souris de sa dernière figure volaient toujours dans les alentours, mais aucune ne daignait s’approcher de Végéta. Sur l’arbre provenant des restes de Piccolo, Quatre était assis, tenant dans ses mains un gobelet contenant du café originant fraîchement du distributeur de la salle de réunion d’Hélios. Le scientifique aux idéaux binaires, celui qui ne pouvait gestionner que les deux tâches que sont “servir Freezer” et “tuer les Saiyen”, celui qui beuglait sa haine virtuelle à qui voulait l’entendre, ce Mercutio dont le but n’était que de s’emparer de la scène pour des monologues interminables, lui, s’était mis en tête d’affronter le Napoléon doré. Il semblerait que ses dizaines de centaines de circuits soient incapable de retenir le deuxième objectif de la mission : “Végéta doit rester en vie.” Le premier restait de tuer les combattants au blason de la dernière lettre de l’alphabet, ainsi que les cyborgs. Voyons… Voyons… Ce “Géro” qui tâchait de rester en vie. C’en était un. Il avait, après tout, pris le nom de C-20. Trunks devait arriver dans une heure environ… Se pourrait-il qu’il ait à mourir autant que les autres, ou bien la mission pouvait-elle être accomplie si le dernier robot venait à être détruit à temps ? Le joli petit contrat ne stipulait pas de “capturer” les deux tanches qui faisaient frissonner la démone temporelle au costume ridicule. Cette acrobate de cabaret pouvait bien se permettre quelques efforts, après tout. Il est amusant de respecter le contrat face à un employeur tête en l’air. Mais… une seconde, n’y avait-il pas d’autres androïdes ? Les yeux rouges changèrent légèrement de forme, un mouvement qui pouvait s’apparenter à un haussement de sourcil. Ah, oui… Il devait s’occuper d’eux. Il se leva donc de son siège improvisé, avant de commencer à marcher

”Anéantir la Z-Team et les cyborgs… “Anéantir” est un synonyme de “détruire”. J’imagine qu’il faut également s’occuper des machines coincées dans le laboratoire de notre ami scientifique... Tenez-moi ça.”

Avait-il dit à sa Majesté des Colds en lui tendant sa boisson chaude et amère. S’approchant de la falaise, il n’eut qu’à faire un bond pour l’escalader. Son attention semblait occupée par autre chose. Une fois près de sa voiture, il donna un coup de paume sur le coffre, avant d’en sortir un amas de métal assez singulier. Chantonnant légèrement, il se mit au travail. Avant chaque travail, il fallait prendre soin de ses pinceaux. Celui-là était particulièrement imposant. Un Wasp-58, pour être précis. Compact, peu bruyant, un lance-roquette dont l’apparence cylindrique pourrait avoir l’air ridicule pour certains. Mais ce n’était véritablement pas cela qui l’importait. Chaque brosse semble n’être qu’un bout de pois poilu avant d’être imbibé de gouache. Chaque arme n’est qu’un tas de ferraille avant que le Masque de Fer ne l’enlace de ses doigts. Marchant dans le sens inverse au combat, laissant le scientifique ainsi que leur dernière cible danser avec le prince des guerriers de l’espace. Inspiration. Expiration. Son torse ne gonflait pas. Seul le geste importait. Sa main libre laissait ses phalanges s’agiter, comme un pianiste qui s’échauffait. Arrivant à l'autre extrémité de la falaise, celle qui était la plus éloignée du combat mais la plus proche de son objectif, il plaça l’énorme canon sur son épaule et laissa son oeil rouge se poser sur une montagne qui ne se distinguait pas particulièrement du lot. Mais le rond vitreux et lumineux avait pu observer une crevasse métallique. Une porte d’entrée… étrangement laissée ouverte. Le scientifique sénile avait dû oublier de la fermer.

Un dernier dé tomba sur le sol alors que s’élançait un missile. Une tache d’encre propulsée sur une feuille blanche. De la brutalité, de la violence, des couleurs junkies. La destruction de robots en veille, de quelques foetus, de dizaines d’années de recherche. La roquette fonçait, perçant le vent mais pas le son, délicate et silencieuse, un corbeau qui s’élançait dans la nuit, une chouette qui s’approchait d’une grenouille. Aussi agile qu’une lame, aussi douce qu’un poignard, aussi taciturne qu’une entaille. Elle s’approchait bien vite de ce pauvre amas de connaissances maintenu intact depuis trop longtemps. Fusant, elle fit un virage avant de descendre à nouveau dans les profondeurs de ce musée des sciences, jusqu’à parvenir au réacteur principal. Et comme tout projectile provenant d’une arme du Masque de Fer, comme toute gouache placée sur sa toile, elle toucha sa cible. Un Coup Critique. Une explosion, puis une autre, et encore une autre. De véritables feux d’artifices, une déflagration extraordinaire. Tout le portfolio, tout le curriculum vitae du savant était en train de partir en fumée, sans même qu’il ait pu le voir une dernière fois. Les machines, inconscientes, ces cyborgs ridicules qui étaient destinés à lui désobéir étaient à présent en train de brûler, de fondre sans même s’en rendre compte. Parmi elles, le double du fils de Géro, l’androïde numéro 16, perdait la vie sans même avoir été capable d’en profiter. De la fumée naquirent des carpes. Elles se mirent à nager dans le ciel, s’envolant dans tous les sens, avant de se rejoindre pour former un dragon dans le ciel. Ce dernier entama sa route vers l’espace, dévorant quelques nuages, avant de disparaître de la surface terrestre.

Connaissant la connection du vingtième androïde avec son laboratoire, les nouvelles ne devraient pas tarder à arriver dans son oreillette intégrée. Sa rage, ou bien son deuil ne pouvaient que le déconcentrer lors de son affrontement avec Végéta. Il n’y avait plus qu’à laisser le Prince terminer le travail. Donnons à Trunks cinquante minutes pour arriver.

Transformant son énorme brosse en une simple canne, il descendit de la falaise pour s’approcher tranquillement de son café, probablement laissé par terre par un Cold bien occupé par la situation actuelle. Qu’importe si le Démon du Froid avait tenté de le jeter par terre, aucune goutte ne serait sortie du gobelet qui serait impeccablement retombé sur le sol. Il prit une gorgée, prêt à annihiler la dernière cible depuis cette distance si ses alliés venaient à traîner trop. Mais quelque chose en lui lui disait de rester patient et de voir ce que cet univers bien éloigné de son contrôle habituel avait à lui réserver.


Contenu sponsorisé

L'étendue du mal révélée![PV et dieux] Empty
MessageSujet: Re: L'étendue du mal révélée![PV et dieux]   L'étendue du mal révélée![PV et dieux] Clock
 
L'étendue du mal révélée![PV et dieux]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Apprentissages Nocturnes
» Conseil achat slack line pour enfant
» Trop tendue, la corde casse (Manon :3) (-16)
» Cernunnos
» Course Poursuite ! [PV Haley et son cavalier ;)]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: RPG Alternatif-