Partagez
 

 Karma Houdini ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ze Spy
Ze Spy
Terrien
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 09/05/2017
Nombre de messages : 41
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Montre d'invisibilité / Kit de déguisement / Grenade Hallucinogène / Flash Grenade
Techniques 3/combat : Dead Ringer / Pistolet tranquillisant
Techniques 1/combat : Backstab

Karma Houdini ? Empty
MessageSujet: Karma Houdini ?   Karma Houdini ? ClockMer 20 Fév 2019 - 0:06
Karma Houdini ? 1550614610-poster

Le cri des innocents, la peur retentissant à travers les rues, le bruit fracassant des explosions et le silence pesant suite à ces événements. Voici ce à quoi Satan-City était destinée.

Fréquemment, la capitale était toujours cible d’attaques par des êtres foncièrement mauvais ou des créatures à la moralité inexistante. Oui, il était dur d’être la plus grande ville de la planète la plus active de l’univers. Mais aujourd’hui, ce sera plus qu’un simple massacre en vain pour flatter l’ego d’une entité corrompue par ses vices. Un mal bien plus grand menaçait les habitants de Satan-City, un mal que le monde ne connaissait que trop bien mais n’avait jamais réussi à rendre pour autant familier : la guerre.

Entre l’attaque de la Capsule Corporation par l’armée de la Terre et l’invasion du Ruban Rouge, il était évident qu’un conflit des plus importants allait se produire ici-même. L’un des acteurs de ce futur désastre était présent, proche du lieu où le renouveau d’une ère allait se provoquer. Sur le haut d’un bâtiment proche du château, assis sur une chaise pliante, le mercenaire sans employeur était venu admirer le résultat de ses actions, sans pourtant répondre à leurs conséquences. Il était habillé comme un patron de la pègre. Sur le haut de cette infrastructure, il allait être seul juge de la destruction qui allait se produire. Mais pourquoi avait-il décidé de venir ici alors qu’il prenait un risque inutile de faire partie des dégâts collatéraux de la confrontation entre les Black Feathers et les Saiyans ? Serait-ce par sentiment de culpabilité pour toutes les vies innocentes qui allaient être perdues ? Ou encore par fierté personnelle d’avoir participé à quelque chose de plus grand que la guerre contre Grey Mann ? Une seule chose était certaine, et c’était sa volonté de voir les fruits de son labeur au nom de quelques pauvres écouteurs qui ne valaient pas grand chose pour le reste du monde.

Il pouvait voir arriver les forces de la planète Vegeta devant le château, prêtes à se battre pour leur idéologie et pour la vengeance. Le charismatique fantassin avait une vue remarquable sur le bataillon et les civils qui commençaient à fuir les lieux, conscient du danger qui les guettait. Peut être que le manipulateur à la montre d’or aurait dû suivre la marche mais il restait sur son perchoir, les mains sur ses jambes en attendant le coup d’envoi de cette rencontre sportive. La seule chose qu’il pouvait espérer était de ne pas se faire remarquer ou de subir une balle perdue durant le conflit. Il avait cependant la Dead Ringer déployée en cas de pépin. Il n’était pas complètement inconscient, c’était bien probable qu’un duel se finisse proche de sa position. Seul le temps dira si son pari risqué de garder un œil sur l’action en vaudra le coup et si le Karma le laissera fuir ses responsabilités.
Hish-Qu-Ten
Hish-Qu-Ten
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 25/05/2017
Nombre de messages : 115
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1080

Techniques
Techniques illimitées : Force Supérieure / Géomancie / Vision
Techniques 3/combat : Divination / Résistance Supérieure
Techniques 1/combat : Envoi en Enfer

Karma Houdini ? Empty
MessageSujet: Re: Karma Houdini ?   Karma Houdini ? ClockMar 12 Mar 2019 - 9:23
Une soudaine Divination. L’espace et le temps se brisèrent un instant. Des milliers de milliers de facettes de la réalité se succédèrent en un instant. Le futur devint un ordinateur, calculant des algorithmes existentiels de façon excessivement rapide. La réalité s’était restreinte pour ne laisser passer qu’un avenir : la Dead Ringer s’activerait lors de la prochaine attaque qui toucherait le charmeur cagoulé. L’air fut alors fendu par la descente de plusieurs dizaines de kilogrammes à une vitesse incroyable. Une masse de fer, plate et entourée de pointes et de lames, un macuahuitl qui semblait tellement ancien mais si puissant, s’approcha immédiatement de l’espion. La suite est évidente : une tranche mortelle, comparable à une bissection totale. Une attaque qui aurait dû être aisément évitable, mais qui à la place se chargea de consommer l’une des batteries de sa montre qui lui permettait de contrer n’importe quel coup. Un cadavre tomba à terre, ressemblant trait pour trait à celui du Spy qui pourtant restait encore vivant. Il devait flotter dans les environs, tel le plus invisible et mesquin des moustiques, attendant de pouvoir piquer. Aucune ondulation de l’air ne pouvait le détecter à cette heure là.

"Oh oh oh oh ! Tout cela m’avait manqué. Un bon tabassage en règle !... Mais, qu’est-ce qu’il a fait ce type, au juste ?”

L’arme énoncée ci-dessus s’était mise à parler. L’oeil adorable s’était focalisé sur le porteur de la masse à lames, posant sa question à un énorme, imposant guerrier au masque futuriste mais qui ne portait que peu d’armure. Un immense colosse qui pouvait briser une planète à l’aide de ses mains nues. Un chasseur dont le mur était décoré de mille trophées. Sur le toit du bâtiment faisant face au château du roi bientôt destitué de la Terre, Hish-Qu-Ten restait calme. Il semblait n’avoir aucune inquiétude, aucune peur. Il était entièrement capable de vaincre l’assassin à la cagoule stupide et il ferait. Ses yeux brillaient sous son casque, observant, supervisant, admirant tous les futurs où il ressortait gagnant de cette confrontation. Une nuée de victoires qui lui tournait autour telle des feuilles flottant au vent. Une tempête de visions qui n’était qu’une condamnation pour le Spy. Ce dernier perdrait. Le Yautja l’avait jugé comme tel, ô prophète capable de mélanger la temporalité comme bon lui semblait.

”Il est la source du conflit. Il reste parmi nous. Invisible. Une technologie différente de la mienne. Je me sens presque nostalgique.”

"Oooooh… Et bien, mec à cagoule, j’espère que tes gadgets cachent ton froc, parce que tu vas pas tarder à le salir ! T’es dans un monde de douleur, mon pote : voilà le plus puissant, le plus massif, le plus excellent de tous les casseurs de figures ! Il peut détruire du diamant avec deux doigts, soulever des météors d’une main, arrêter la gravitation de planètes en un coup de tête, et nager dans des soleils ! C’est lui, le divin devin, l’exponentiel destructeur de gueules, l’immense... Hish-Qu-Ten !”

Un instant de silence. Il était aisé de savoir que le prédateur s’était retrouvé excessivement gêné par cette soudaine présentation. En fait, il avait du mal à ne pas se cacher le visage masqué sous ses mains. Un être si silencieux mis en avant comme s’il était un maître de cérémonie. cela provoquait toujours un certain choc.

"Ben quoi, t’aimes pas que je te fasse ta promo ? C’est pourtant comme ça qu’ils font à la télé, là, dans tes programmes de catch.”

”La réalité ne fonctionne pas de cette façon.”

"Mec ! Je suis un mini-dieu installé dans l’arme d’une communauté ancienne et oubliée, et t’es l’habitant d’une planète lointaine qui peut détruire n’importe quel métal avec tes paumes. Ça étonne personne si je fais ce genre de discours au milieu de nulle part.”

”Ne fais plus ça.”

"Roooooh. T’es casse-pied à être aussi timide, tu sais ? Très bien, je le referais plus.”

”Merci.”

Une nouvelle pincée de futurs lui passa entre les doigts. Parmi tous ces insectes, Hish-Qu-Ten observa une fourmi. Cette dernière lui affirma une potentielle vérité parmi toutes : l’espion apparaîtrait derrière lui, après avoir été amusé par son petit dialogue. Alors le pied du prédateur frappa le sol, et une colonne de terre apparut à l’arrière de son talon. Il était fort connu que les humains avaient un point faible assez aisé à reconnaître : ils étaient fortement sensibles au niveau de leurs gonades. Le Yautja n’avait pas trop cherché à comprendre comment la nature était parvenue à faire d’eux les sommets de sa chaîne alimentaire avec autant de zones sensibles, mais cela n’était pas grave. Le jugement du colosse n’avait que faire des principes d’espèce ou de civilisation. Il jugeait équitablement tous et toutes. Ainsi, il avait fait s’ériger de façon instantanée un petit pillier de roche provenant du toit de cette infrastructure, un mouvement acquis par sa maîtrise de la Géomancie. Et cette attaque n’avait eu comme objectif que de montrer qu’il avait une forte connaissance des parties nerveuses du corps de son adversaire. Il était simplement supérieur en tout point. Cela ne signifiait pas que le Spy n’avait aucune chance de le vaincre un jour. Non, cela voulait surtout dire qu’à l’heure actuelle, il était celui qui gagnerait. Cela se rapprochait bien plus d’un fait que d’une simple vantardise. Et c’était tant mieux pour le chasseur.

”Je ne peux pas te voir, Spy. Mais ce genre de tactique ne fonctionne pas contre moi. Cette technologie d’invisibilité m’a prise dans son étreinte dès mon plus jeune âge. Mes pairs l’ont conçu, mes frères l’ont amélioré, et ce fut lorsqu’il n’y eut plus aucune avantage à l’utiliser que je m’en suis débarassé enfin. Abandonne. Il n’y a aucune raison pour toi de mourir. Tu as plusieurs personnes qui tiennent à ta vie. Des amis, des compères, des collègues, peut-être même une famille. Pense à eux, et accepte ta défaite.”

"Ou fais-toi tabasser, ah ah ah !”
Ze Spy
Ze Spy
Terrien
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 09/05/2017
Nombre de messages : 41
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Montre d'invisibilité / Kit de déguisement / Grenade Hallucinogène / Flash Grenade
Techniques 3/combat : Dead Ringer / Pistolet tranquillisant
Techniques 1/combat : Backstab

Karma Houdini ? Empty
MessageSujet: Re: Karma Houdini ?   Karma Houdini ? ClockMar 12 Mar 2019 - 20:01
Première règle de l’utilisateur de la Dead Ringer : toujours l’avoir active en cas de pépin ! Et cette interaction typique de la guerre de Teufort a démontré que la montre à gousset dorée doit toujours être déployée. Le coup laissa un faux cadavre tomber par terre alors que la chaise partit aussitôt en éclats, avant de se catapulter dans les airs pour ne plus jamais réapparaître dans la scène.  Quand au véritable assassin, il fut envoyé quelques mètres plus loin, plus précisément de l’autre côté du toit plat de l’immeuble. Si il avait été propulsé plus loin encore, il se serait destiné à mourir des mains de la gravité. Il releva son regard pour voir le titan qui l’avait attaqué et il comprit directement le merdier dans lequel il venait de s'empêtrer sans le vouloir. Un géant à la carrure intimidante et une arme clairement maudite par la présence d’un oeil qui n’avait rien à faire sur le macuahuitl. Le temps d’un regard, Ze Spy avait compris que peu importe la raison de l’offensive surprise du guerrier à la tenue inspirée par la culture aztèque, il allait devoir avoir affaire à une personne qui aurait pu donner du fil à retordre au Cavalier sans Tête et sans Cheval : ce dernier pouvait causer des ravages entre les RED et les BLU sans efforts et demandait généralement une trêve temporaire pour vaincre cet esprit vengeur.

Une tension venait de naître dans l’esprit du spadassin à la dague. Mais ce fut avant qu’une voix ne vienne faire l’éloge du titan de la façon de la plus exagérée possible. Un claquement dans l’air put alors se faire entendre, probablement la paume d’une main contre un visage, un charmant minois qui plus est. Puis un bruit indescriptible résonna à travers le lieu avant de faire apparaître le tueur de ces messieurs. Il enleva sa main fermement appuyée contre son faciès avant de cracher sa cigarette au sol tout en sortant son porte-cigarette pour s’en remettre une dans le bec.


“À peine…”


Le ton froid et sarcastique, il semblerait que la légère frayeur qu’il avait s’était envolée par la description bancale et exagéré au point du ridicule.  La réaction du géant à planquer son visage avec ses mains sur le moment ne rendait la situation plus crédible. Il avait l’impression qu’il s’agissait d’une mauvaise farce. Mais il ne devait pas se laisser mettre en erreur par ce show de piètre prestance. Et le discours entre les deux qui suivit n’aida pas à cette impression de ridicule. Dans un sens, il se sentait un peu dans Teufort, où l’idiotie et la létalité semblaient être corrélés. À son unique exception, bien entendu. Et c’est avec un froncement de sourcil prononcé qu’il commença à prendre la parole.


“Si vous êtes venu me faire perdre mon temps, félicitations, en même pas dix secondes vous y êtes arrivés.”


Il ne s’était pas permis de se faufiler derrière la créature à ce moment-là, par pure expérience, il avait deviné qu’il allait soit avoir des réflexes démesurés, soit un dos en béton armé. Les géants n’étaient pas sensibles à ce genre de pratiques sans des améliorations portées à son arme, chose qu’il n’avait pas à l’instant même. Une colonne apparut derrière le géant ? Son ’instinct professionnel lui avait soufflé de ne pas se prendre ceci en pleine gueule au moment propice. Mais ça confirmait une chose : ce parfait inconnu savait déjà là où Ze Spy était le plus efficace. Il allait devoir redoubler de jugeote pour venir à bout de l’imposant adversaire. Et c’est à ce instant précis que ce dernier commença à tenter de persuader le gentleman de se rendre, avant que la voix de l’arme hantée ne lui propose une option plus dynamique.


“Me rendre ? Tu penses que je vais me rendre ainsi au premier monologue venu ? Je suis un mercenaire, le meilleur de ma catégorie ! Tu penses que je vais me laisser avoir ainsi ?”


Il sortit son couteau, prêt à attaquer avec. Il voulait donner l’impression d’une attaque frontale. Il avança d’un pas avant de bondir en arrière dans le vide. Il attrapa le bord du toit du bâtiment enfin de se projeter à travers une fenêtre pour se retrouver à l’intérieur. Un cri efféminé se fit entendre suivi d’un “Madame” de notre espiègle gentilhomme. Le plan de l’espion français était simple : prendre la poudre d’escampette et s’assurer que le chemin le menant vers lui soit rempli de distractions pour lui faciliter la tâche. Il enfonça une porte grande ouverte d’un coup de pied dans la serrure qui frappa un invité droit dans le pif. Il jeta un coup d’oeil en arrière pour voir si le géant l’avait suivi jusqu’ici. Il commença à se rendre invisible en partant vers la droite, dans la direction du pauvre homme saignait à cause d’une manoeuvre digne d’un policier déterminé, avant de partir vers la gauche une fois entièrement invisible. Que la course-poursuite commence !
Contenu sponsorisé

Karma Houdini ? Empty
MessageSujet: Re: Karma Houdini ?   Karma Houdini ? Clock
 
Karma Houdini ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le jeu du Karma!
» Mauvais Karma ! [with Jake]
» Karma ? Destin ? A la fin, il n'en restera qu'un...
» ❝Bad karma ω Alec & Nora
» (Dimitri) ♓ Is that Houdini or a freakshow?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Château du roi-