Partagez
 

 Once upon a cave

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Xiomara Anelanz
Xiomara Anelanz
Autres Races
Féminin Age : 40
Date d'inscription : 04/08/2017
Nombre de messages : 104
Bon ou mauvais ? : Tout dépends de "sa" volonté
Zénies : 790

Techniques
Techniques illimitées : Corps Brume * Flèche Énergétique * Effet Boomerang
Techniques 3/combat : Souffle du Dragon * Garde Invisible
Techniques 1/combat : Forme Dragon

Once upon a cave Empty
MessageSujet: Once upon a cave   Once upon a cave ClockLun 4 Fév 2019 - 22:24
Les recherches du secret de la Fusion apparaissaient comme la première mission confiée à Xiomara par son nouveau maître. Jusqu'ici elle n'avait fait que le suivre et agit dans l'espoir d'être de bonne compagnie pour lui, à défaut de pouvoir faire plus. Elle avait eu toutefois le sentiment que son passage aux Dômes de Metamol n'était qu'une étape et peut-être la première d'un long voyage. C'était difficile à prédire mais la Draegghan imaginait que les choses allaient s'enchaîner, et qu'à chaque fois elle n'allait pas les voir venir. Hidan était un être tellement curieux et plein de surprises qu'il allait être dur d'imaginer à quoi allait ressembler ses lendemains désormais. Mais peut-être qu'au lieu d'attendre de voir comment ça allait évoluer, elle devait elle aussi poser la première pierre de cette route dont on ne voyait pas la fin, de ce futur incertain.

Puisqu'elle était chargée des opérations pour retrouver les grottes, Xiomara comptait répondre aux attentes de son maître, qu'elle devait convaincre d'être une réelle plus-value pour lui, qu'il comprenne qu'elle puisse lui être utile de bien des manières. Débrouillarde, elle était sortie de l'hôtel avec celui qu'elle avait promis de servir, et dehors ils retrouvèrent deux animaux bien étranges. Des sortes de dromadaires avec un dos robuste mais plat, sur lequel était établit des selles adaptées à leur morphologie, agrémentés de coussins et d'une ombrelle large pour protéger les passagers du soleil. Ce serait leur moyen de transport. La rousse se tourna vers le beau gosse avec un sourire.


"Ne vous en faites pas, ils sont plus rapides qu'ils n'en ont l'air ! Et en plus de cela ils connaissent le chemin que nous allons prendre. Ils sont dressés pour voyager seuls aussi, alors si nous n'en avons pas besoin ils retrouveront facilement le chemin d'où ils viennent. Je me suis dit qu'il serait plus efficace de pouvoir examiner les grottes de plus près avec de tels moyens de transports plutôt que d'y aller à tâtons. Et puis nous ne nous fatiguerons pas."


Ils auraient peut-être pu se rendre par la voie des airs mais une vue trop globale des grottes pouvait ensuite leur faire perdre du temps à chercher. D'après ce qu'on lui avait dit les grottes étaient nombreuses dans la région où ils allaient et il n'était pas simple de trouver celles où se situaient les Grottes des Anciens. Les bêtes avaient l'habitude de se rendre dans ces environs, sans pour autant aller au plus profond des cavités. La rouquine allait monter sur sa monture, mais elle jeta un dernier regard au playboy avant de grimper.

"J'oubliais : les sacoches que vous voyez accrochés sur leurs dos sont remplies de gourdes et de petits casse-croûtes gardés bien au frais. Comme ça, nous ne manquerons de rien."


Elle avait pensé à tout. Le climat sur Metamol était généralement sec et il fallait penser à s'hydrater régulièrement. La servante qu'elle était avait l'habitude de faire le point sur tout ce qu'on pouvait avoir besoin durant un voyage. Elle avait également prit des cartes qui les aideraient à trouver les Grottes. Ce devait être courant de demander à se rendre là-bas. Toutefois, bien qu'ils avaient des animaux pour les conduire et des cartes, ils n'avaient pas de précisions sur la position exact des Grottes, il y avait apparemment plusieurs entrées et personne ne semblait réellement savoir où se trouvait précisément le lieu où l'on pouvait apprendre la Fusion. Ce n'était pas si étonnant, il s'agissait après tout de l'un des mystères de cette planète qui semblait avoir beaucoup à cacher.

Xiomara était montée sur l'espèce de dromadaire et ouvra la marche, carte en mains. La bête savait où aller mais il fallait tout de même la guider car elle pouvait se rendre à plusieurs autres endroits sur la planète, c'était un moyen de transport très utilisé par ici et pas seulement pour découvrir les Grottes. Ils voyagèrent pendant un certain temps mais la Draegghan avait à plusieurs reprises fait accélérer le pas à leurs animaux, surtout au début du voyage. La suite devait se faire avec plus de prudence pour ne pas se perdre dans le relief parfois traître de Metamol, les Grottes se situant dans une zone rocheuse et parfois dangereuse. Bien évidemment la rousse prenait des nouvelles de son maître à plusieurs reprises.

 
"Tout va bien ? Nous devrions arriver bientôt aux abords des grottes qui nous intéressent."


Oui, car autour des Grottes des Anciens existaient des cavités bien moins intéressantes. Les bestioles étaient là pour les amener au bon endroit et elles les y emmenèrent une fois qu'elles comprirent où ils allaient. Après plusieurs minutes de trajet encore ils arrivèrent à l'entrée de plusieurs Grottes, où il s'arrêtèrent. Xiomara descendit de sa monture et alla aider Hidan à descendre.

 
"Vous avez fait bon voyage, maître ? Nous y sommes. Nous n'avons plus qu'à choisir l'une de ces entrées. Je pense que chacune d'entre elles peut nous amener là où nous voulons mais je ne sais pas quel chemin sera le meilleur. Je vous laisses l'honneur de choisir..."


Elle s'inclina devant lui en lui faisant une petite courbette, en espérant que le voyage n'avait pas été trop long ni trop inconfortable. Normalement ce transport était de qualité, elle n'avait pas choisi le bas de gamme lorsqu'elle était allée voir le marchand. Restait désormais à découvrir les fameuses Grottes des Anciens.
Hidan
Hidan
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 04/04/2008
Nombre de messages : 480
Bon ou mauvais ? : ~ Mais t'es con ou quoi ? !
Zénies : 2300

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation ~ Le Lotus Recto - Verso ~ Clonage ~ Illusion
Techniques 3/combat : Les lions jumeaux ~ Le Grand toubillon Divin
Techniques 1/combat : Hirudora

Once upon a cave Empty
MessageSujet: Re: Once upon a cave   Once upon a cave ClockMer 6 Fév 2019 - 11:33
La soirée avait été relaxante et plaisante auprès de sa nouvelle recrue. Hidan était satisfait des services que mettait à sa disposition la Draegghan, du moins pour l’instant. Ils ne se connaissaient pas encore plus que ça, mais il ne faisait nul doute que leur bout de route ensemble allait remédier à ce fait. Il avait bien dormi après leurs discussions et leurs pitreries dans le jacuzzi. En faite, c’était déjà comme s’il s’était fait une nouvelle amie. Et cela faisait fort longtemps qu’il n’avait plus eu la chance de fréquenter dans un contexte aussi zen quelqu’un qu’il pouvait considérer comme un ami.

Au petit matin, elle lui avait fait apporter le petit-déjeuner au lit. Hidan était plutôt un morfale, alors le voir avec une banane jusqu’aux oreilles dès le matin en voyant ce plateau de nourriture aguichant, c’était logique ! Celui-ci avait invité Xiomara à manger à ses côtés. Il avait remercié son agréable compagne et s’était attaqué au plateau sans se faire prier. Le SM mangeait comme un gentilhomme bien élevé. Malgré son comportement de rustre devant les médias, on voyait rapidement que Jashin n’était ni méchant ni inconvenant en réalité. Sauf pour rire ou si on le provoque.

Bref, ce dernier alla se laver suite à ce copieux repas puis se vêtir. Visiblement il était en forme, prêt à découvrir cette fameuse technique de fusion. Il répondit à l’appel de sa partenaire lorsqu’il fut l’heure de partir. Il glissa même un “Oui, chef !” d’un air égayé.

Une fois dehors, deux bêtes curieuses les attendaient. Xiomara affirma qu’ils étaient rapides et qu’ils avaient bonne mémoire. Hidan était déjà en train de flatter les deux animaux en leur tapotant gentiment le flanc, grand sourire sur les lèvres.

Héhé, énorme ! Je trouve ça plus original que d’y aller en volant. Franchement, ça me botte bien un tour avec eux !

Il n’avait pas attendu sa nouvelle recrue pour sauter sur le dos d’une des deux créatures. Ses mains ébouriffaient joyeusement la tête de l’animal qui semblait apprécier le fait qu’Hidan le cajole. Cerise sur le gâteau: les sacs chargés sur les bêtes étaient plein de trucs à boire et à manger. Le SM plongea ses mains dans l’une des sacoches et en sortit un casse-croûte, qu’il commença à manger. Oui, ça faisait déjà une heure qu’il n’avait pas manger, et la gourmandise quand on est grand et sec comme lui… plus, immortel, donc rien à foutre du diabète, triglycérides et tout le tatouin… ben c’est permis ! héhé !

Hmm la vffache, ch’est trop bon, ch’est toi qui l’fa faisht ?

Articulait-il entre deux bouchées de son incroyable sandwich fait dans une baguette fraîche qu’il appréciait tant !

Ils avaient entamé le voyage peu après, alors que ce gros sac d’Hidan buvait et mangeait (encore) comme un roi. Il donnait également de la nourriture à sa monture et lui parlait comme si elle était susceptible de le comprendre. Il racontait des anecdotes sur des peuples qu’il avait rencontré durant sa vie mortelle comme sa vie d’avant.

Sa partenaire, attentionnée, lui demandait régulièrement comment il se portait. Ce dernier tendait sa main, pouce en l’air, un grand sourire d’idiot sur le visage.

Le grand luxe ! L’ombrelle nous tiens au frais, les boissons à base de limonade exotique de Métamol sont bien bonne, et les sandwich nourrissent bien mes muscles, héhé ! J’espère que la balade te plaît aussi !

Peu de temps après, ils arrivèrent là où les bêtes devaient les mener. La fameuse grotte...ou plutôt, le fameux réseau de grottes mystique où l’on apprend la fusion. Xiomara aida Hidan à descendre, ce que ce dernier sembla apprécier puisqu’il lui donna une tape amicale dans le dos une fois les pieds à terre.

Le voyage était cool, j’avais l’impression d’être un fakir sans dec’ !” Il s’étira et fit quelques mouvements d’échauffement pour réveiller son corps. “Bon bon bon… C’est vrai qu’il y a pas mal d’entrées devant nous…

Il analysait les creux creusés dans les pierres. Une multitude de choix… peut-être qu’ils menaient tous au final au même point une fois profondément enfoncé dans la grotte. Mais imaginer qu’il y avait plusieurs maîtres et donc plusieurs endroits à découvrir était plus attrayant. En réalité…

“En réalité, il paraît qu’on trouve un maître qui correspond à notre passé ou à notre esprit. Il paraît aussi que plus on s’enfonce dans la grotte, plus on est susceptible de voir des fantômes… des gens qu’on a pu connaître dans notre vie… et peu importe le chemin qu’on emprunte, il te mène jusqu’à cette espèce de personne mystique qui a un rapport profond avec le ou les individus qui le cherchent d’une certaine manière…” Un sourire de défi se traça sur ses lèvres. “Ce ne sont que des vieilles histoires, exagérées sûrement… et c’est justement ce pourquoi ça m’excite, héhé !”

Le SM lança un regard impatient à sa compagne. Il espérait qu’elle n’avait pas trop de la traque, parce qu’en vérité il y a de quoi. Les galeries ont l’air profondes, multiples et froides. C’est fort probable de s’y perdre.

J’ai repéré une entrée un peu dissimulée sous le sable, là-bas… Faut visiblement ramper pour y rentrer, mais j’ai le goût du risque ! On tente le coup, viens !

Hidan laissa les deux bêtes sans les attachés. Soit il avait oublié, soit il considérait que chacun était libre, même les montures, et que si elles désiraient partir, alors ils retrouveraient bien leur chemin en volant haut dans le ciel.

Celui-ci commença à gratter l’espèce d’entrée qu’il avait repérée sur la droite du grand monument de pierre se divisant en plusieurs petites voies empruntable par des humanoïdes. Il raclait le sable qui s’était durci autours de ce trou assez grand pour que Xiomara et lui s’y glissent en s’allongeant.

J’y vais en premier, comme ça tu seras en sécurité si on tombe nez à nez avec disons… j’sais pas, un scorpion ou une araignée géante qui aurait établit un foyer dans l’une de ces galeries ! Puis j’avoue aussi que ton beau fessier m’aurait probablement déconcentré, donc euh, ouais, j’y vais en preum’s !

Une fois le sable dégagé, le SM étira ses bras et son dos, une fois encore. (vu comme il est grand il se prépare éventuellement à douiller en rampant dans le tunnel !)

Ce dernier lança un clin d’oeil rassurant à Xiomara et se pencha afin d’entrer dans la galerie. Il se hissa à l’intérieur avec un peu de mal. Hidan était plutôt large d’épaule, mais sa carrure n’était pas non plus exagérée comme la plupart des saiyens, par exemple. Il se demandait comment l’un de ces singes pourrait rentrer là-dedans, d’ailleurs !

Le confinement à l’intérieur pouvait être source de terreur pour ceux étant claustrophobe. Il espérait d’ailleurs que la rouquine n’avait pas ce genre de crainte, sinon il faudrait essayer de sortir… mais ça semblait pratiquement impossible une fois engagé dans le tunnel.

Hidan se hissait avec un peu de mal dans ce trou trop étroit pour lui, mais qui du coup devait être correct en terme de largeur pour Xiomara. Tout était plongé dans le noir, et malheureusement pour le SM, il n’était pas nyctalope. Ils passèrent une bonne quinzaine de minute à avancer à l’aveuglette. Le SM racontait des blagues racistes sur les namek, les terriens, les démons et les saiyens, en gros tout y passait. C’est pour passer le temps et détendre l’atmosphère, à part si c’est pas le genre d’humour de la pauvre Draegghan qui devait se dire “merde, qu’est ce que je fous là… et en plus avec ce type”.

Putain,  on va être crasseux comme des gueux, on va être beau à voir une fois sortie de là, hahaha ! Quand on trouvera une sortie où on peut déambuler normalement, j’espère qu’on trouvera de quoi nous faire de la lumière. Parce que comme un connard, j’ai pas pensé à des torches ou un briquet t’sais ! M’enfin... En vérité c’pas si mal, ça nous fait un entraînement matinal avant les longues heures d'errance qu’on risque de se coltiner dans les tunnels du…. !!! coiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiinnnnnnnnnnnnnnnn ayyaaaaaaaaaaaaaaaaaa !!!!!

Ah. Visiblement y’a des endroits moins solide que d’autre partout, même dans ces espèces de grottes à la con.  

L’espèce de galerie venait de se fendre sous Hidan, visiblement plus aussi solide que ça à cet endroit. Le sadomaso venaient d'atterrir lourdement dans un endroit sableux (un cri de jouissance s’échappant de sa bouche à l'atterrissage) mais aussi… hmm ? Visqueux ?

Xiomara !! Tout va bien en haut ? Moi ça roule, rien de cassé t’inquiètes ! Je pense que tu peux te suspendre en t'accrochant avec tes mains sur le bord de la paroi qui s’est brisé et te laisser tomber à pied joint jusqu’ici, ce n’est pas si profond que ça !

Ce dernier tâtait ce qui l’entourait pour tenter de trouver quelques repères. Il y avait bien cet espèce de liquide épais qui semblait s’être répandu à quelques endroits autours de lui...

Ouah mais c’est quoi ce…” il porta sa main près de ses narines pour tenter de reconnaître une odeur. “Oh mais c’est… du sang ? Je me suis éclaté quelque chose en tombant ou…

Il entendit quelque chose siffler près de son oreille. C’est à ce moment-là qu’il capta qu’il avait atterrit sur une surface lisse et écailleuse à la fois…Dans le noir complet, difficile de voir de quoi il s’agit réellement…
Jashin chargea du KI dans la paume de sa main droite, qu’il venait de placer en face de son visage pour s’éclairer. La flamme verte qui s’éveilla dans le creux de sa main capta son attention quelques instants, avant qu’il ne lève le visage vers…

OH FUCK C’EST QUOI CETTE MERDE ?

D’un bond prodigieux, il venait de se coller contre une paroi à l’autre extrémité de la pièce. Il fit apparaître du KI dans sa deuxième main pour s'éclairer plus efficacement. Mais il regrettait son geste... C’était une grande pièce ronde, l’endroit où Hidan était tombé. Initialement, cette grande créature était allongée en arrondi, à l’instar de cette pièce et devait se reposer… avant que le SM ne tombe sur sa très, très longue queue poisseuse.

Spoiler:
 

OH NO NO NO PUTAIN BERK” gueulait-il en voyant l’énorme bestiole se détendre pour le menacer plus sévèrement. “XIOMARA MA TENDRE !! JE T’AVAIS JAMAIS CONFIÉ ENCORE QUE LES SERPENTS ME FOUTENT LA LA TROUILLE… ?? BON OK, À PART SI CE SONT DES HUMANOÏDES-ANIMAUX ET QU’ILS SONT SEXY…BRRRRRLLLLLL !!! BERK !  EN PLUS CE TRUC EST À MOITIÉ… HUMAIN ? BORDEL ! QUE LE CONNARD QUI A FOURRÉ UN SERPENT GÉANT SUBISSE UNE SODOMIE SURPRISE SÉRIEUX !!!
Xiomara Anelanz
Xiomara Anelanz
Autres Races
Féminin Age : 40
Date d'inscription : 04/08/2017
Nombre de messages : 104
Bon ou mauvais ? : Tout dépends de "sa" volonté
Zénies : 790

Techniques
Techniques illimitées : Corps Brume * Flèche Énergétique * Effet Boomerang
Techniques 3/combat : Souffle du Dragon * Garde Invisible
Techniques 1/combat : Forme Dragon

Once upon a cave Empty
MessageSujet: Re: Once upon a cave   Once upon a cave ClockMer 13 Fév 2019 - 18:10
Par chance Hidan semblait enjoué à l'idée de voyager au dos de ces drôles de bestioles, ce qui rassurait la rousse, qui espérait avoir fait les choses correctement pour le satisfaire. Il appréciait également les vivres qu'avait glissé la demoiselle dans les sacoches que portaient les animaux mais pour ça elle avait peu de doutes, avoir de quoi grignoter pendant un voyage était toujours agréable et elle avait remarqué qu'il était un gros mangeur. Elle avait placé de quoi suffire à les nourrir pendant le trajet et même assez pour un retour jusqu'à l’hôtel où s'ils se perdaient dans la nature. Mais cette dernière possibilité était peu probable puisque leurs montures étaient dressées pour les mener là où ils devaient aller et qu'ils étaient des premiers choix parmi les bêtes à louer.

 
"Je n'ai fait que les sandwichs, le reste a été acheté sur le marché."


Sans être une spécialiste de la cuisine, Xiomara était capable de préparer toute sortes de repas. C'était bien normal, dans le temple elle était vouée à servir Le Gardien, il était évident qu'un apprentissage dans ce domaine était nécessaire pour au final être profitable à leur maître. Sauf qu'aujourd'hui ces compétences profitaient à Hidan. Celui-ci appréciait le voyage, il passait le temps à raconter des histoires, et elle l'écoutait avec attention, commentait parfois, mais toujours en restant concentrée sur sa tâche qui était de s'assurer qu'ils étaient menés au bon endroit.

 
"La balade est agréable oui. En plus nous avons bon temps et les paysages sont magnifiques."


Le playboy semblait avoir apprécié le voyage, ce qui ravissait l'organisatrice, qui n'était pas peu fière d'avoir réussi sa mission. Ou du moins la première partie de sa mission, car son rôle ne s'arrêtait pas là. Elle devait être toujours là pour répondre aux besoins de celui qu'elle servait.

Ils se retrouvaient devant les grottes, celles-ci proposaient plusieurs entrées mais quelle était la bonne ? Ça ressemblait à ce genre d'histoires héroïques où les protagonistes devaient faire face à toutes sortes de tests avant d'atteindre leur but et qui demandait à faire des choix dont seuls la chance ou la logique pouvaient les aider à aller plus loin dans l'aventure. Hidan commença à analyser l'endroit, chose que sa compagne avait également décidé de faire pour ne pas le laisser chercher seul un moyen de s'introduire à l'intérieur. Elle devait être capable de lui donner plusieurs options ou de débloquer une situation. C'est à ce moment là qu'il évoqua des rumeurs au sujet de ses grottes, preuves qu'il en savait plus que ce qu'il avait dit jusque là. La rouquine arqua un sourcil, tout en gardant le regard sur la roche en essayant de trouver un indice.


 
"Vraiment ? Ces Metamols doivent avoir de nombreux pouvoirs incroyables et des secrets bien gardés au plus profond de ces grottes. J'espère juste qu'ils ne sont pas trop violents avec les visiteurs..."


Si la jeune femme restait calme, son compagnon semblait excité à vouloir découvrir tout ça. Elle était elle aussi très intéressée par les mystères de cette planète, elle qui aimait l'Histoire, mais elle était quelqu'un de plus modérée dans ce genre de moments. Finalement, c'est le membre de l'Alliance Maléfique qui trouva un moyen de passer de l'autre côté, et bien qu'elle estimait devoir se charger du rôle d'éclaireur il la devança en y allant en premier. Ce n'était pas grave mais elle espérait juste qu'il allait être prudent sinon elle s'en voudrait de ne pas avoir insisté pour passer avant lui. Ils s'introduisirent dans les galeries en y allant en rampant. Ce tunnel forcément caillouteux et parfois humide les incitera sûrement à prendre une bonne douche en rentrant mais ce n'était pas un problème pour l'ancienne disciple du Gardien, qui n'avait pas peur de se salir.

L'intérieur était noir et étroit ce qui était un peu effrayant mais Xiomara gardait son calme, elle essayait de faire un peu de lumière avec du ki pour pouvoir se repérer mais la lumière était faible car elle ne pouvait pas créer une énergie trop volumineuse pour des raisons pratiques. Sûrement pour rendre l'endroit moins angoissant, le playboy s'amusait à raconter des blagues racistes, ce qui amusait la rouquine, mais cette dernière tenait à rester concentrée dans sa tâche et ne se permis pas d'écart, ne voulant pas négliger des détails. Ici, ils pouvaient rapidement se retrouver en danger. Qui savait ce qu'il y avait au bout de ce trou ? Il y avait aussi sûrement des pièges à quelques endroits. Soudain, alors que son maître parlait, elle le vit tomber, faisant céder sous son poids la partie sur laquelle il se tenait. Surprise, elle tenta tout de même de le rattraper en se jetant en avant mais les habits qu'elle tenta de saisir échappèrent à ses doigts, puis elle s'étala en avant en glissant à son tour. Contrairement à son prédécesseur, elle réussit à se retenir de justesse en déployant ses membres, ce qui lui valut plusieurs égratignures. Elle grimaça puis fit un premier constat de ce qui venait de se passer. La Draegghan regarda en bas mais la faible luminosité ne donnait pas beaucoup de visibilité.


 
"Tout va bien en bas ? Moi, je n'ai rien de cassé..."


Hidan assura qu'il allait bien, c'était tant mieux. Il aurait certes été peu probable qu'il lui arrive quelque chose de grave étant donné sa puissance et sa résistance mais il aurait quand même pu se faire mal. Cependant, Xiomara ne fut rassurée qu'un court instant puisqu'elle entendit son nouveau maître crier de frayeur. Aussitôt, elle se précipita vers le trou qu'il avait causé plus tôt pour voir ce qu'il lui arrivait.

 
"Que se passes-t-il maître ?"


Elle comprit en le voyant créer à son tour de la lumière. Il y avait une créature monstrueuse qui venait d'être dérangée par leur présence. Hidan semblait en panique et confia sa peur bleue des serpents. Xiomara fronça des sourcils puis se redressa subitement, il était temps pour elle d'agir. Elle plaça son fessier au bord du trou en écartant ses jambes autour pour les mettre de l'autre côté, contre la paroi afin d'avoir une stabilité au moment où elle allait lancer son attaque et ne pas être gênée par ses jambes au moment du lancé. La guerrière forma un arc d'énergie puis une flèche, qu'elle tira juste devant la bestiole afin de l'apeurer et l'empêcher d'avancer vers son maître. La rousse fit une roulade pour passer dans le trou et retomba sur ses pieds au sol entre le playboy et la bête.

 
"Tout va bien, maître ?"


Elle se retourna en faisant face à cette tête aux multiples serpents, puis mit un genou à terre pour prendre une meilleure position afin d'utiliser à nouveau sa technique de Flèche Énergétique. La jeune femme tira plusieurs flèches mais aucune sur la créature, qu'elle se contentait pour le moment de repousser, ayant conscience qu'elle ne les avaient pas encore attaqué et que les plus menaçants étaient peut-être eux en fin de compte, puisqu'ils venaient la déranger. L'un de ses tirs avait détruit un bout de mur qui fit s'écrouler un morceau du plafond, un autre avait été lancé juste devant elle pour mettre de la distance avec la potentielle menace et la dernière avait fait découvrir un couloir sur leur droite, la flèche continuant sa course pour dévoiler une autre partie de la structure. La Draegghan se tourna vers Hidan et lui prit la main.

 
"N'ayez craintes, je suis là. Un chemin existe de ce côté. On pourra peut-être échapper à cette chose. A trois on y va... Un... Deux..."


Elle n'avait pas dit trois, fonça en direction du couloir qui les obligeaient à se déplacer légèrement en direction de cet immense serpent à moitié humain. Ils réussirent à accéder au couloir alors que Xiomara tenait toujours son maître avec sa main gauche et que l'autre les éclairait avec une charge d'énergie. Au bout de plusieurs mètres parcouru ils arrivèrent à ce qui semblait être une impasse. La guerrière s'approcha du mur en le frottant légèrement.

 
"Oh non, c'est pas vrai... Il n'y a pas d'issue par ici."


Peut-être qu'en retournant sur leurs pas ils trouveraient un autre couloir qui pouvait les emmener ailleurs. Cependant, au moment de faire demi-tour le bruit rampant de la bestiole indiquait qu'elle s'approchait d'eux et leur bloquait le passage pour retourner de l'autre côté. L'épéiste se plaça à nouveau devant son maître en créant encore un arc d'énergie, prête à tirer si cette fois le danger se manifestait réellement.
Hidan
Hidan
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 04/04/2008
Nombre de messages : 480
Bon ou mauvais ? : ~ Mais t'es con ou quoi ? !
Zénies : 2300

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation ~ Le Lotus Recto - Verso ~ Clonage ~ Illusion
Techniques 3/combat : Les lions jumeaux ~ Le Grand toubillon Divin
Techniques 1/combat : Hirudora

Once upon a cave Empty
MessageSujet: Re: Once upon a cave   Once upon a cave ClockVen 8 Mar 2019 - 10:58
Hidan suait à grosses gouttes. Vu la tronche qu’il tirait, non il n’allait pas fort ! L’espèce de serpent-humain semblait le débecter au plus au point et lui foutre les chocottes de l’enfer. Heureusement, sa nouvelle recrue ne semblait pas impressionnée par la monstrueuse bestiole de son côté. En même temps, dans une vie de guerrier, on voit bon nombre de choses hideuses… et pas juste des créatures. Surtout des gens dégueulasses qui font des trucs de porcs, en faite. M’enfin, au moins Xiomara était la femme de la situation !

La bête semblait s’être reculée, et Hidan déglutissait bruyamment, les yeux rivés sur ce truc. Ceci dit, il ne fit pas la forte tête et se contenta de suivre le plan de sa nouvelle protégée pour le coup. Il était bien trop effrayé et préférait déguerpir de là plutôt que de risquer que ce machin visqueux et à moitié humain ne le touche… Comme si ça allait le contaminer, ou un truc du genre !

Détalant à toute vitesse en collant au cul de la rouquine, Hidan n’avait pas non plus attendu qu’elle dise trois pour décamper ! On pouvait voir des larmes de peur s’échapper de ses yeux, et une expression complètement absurde sur son visage qui démontrait tout son dégoût. Ses jambes et ses bras s’agitaient dans tous les sens d’une manière débile, pour couronner le tout.

AYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

Le cri à la con qui accompagnait sa gestuelle donnait lieu à une scène totalement stupide qui décrédibilisait Hidan. Mais bon, personne n’a que des bons côtés hyper sexy tout le temps, hein ?

Le soucis dans tout ça, c’est maintenant: pas d’issue. Pas de…

PAS DE PUTAIN DE SORTIE ?!

Les mains d’Hidan tâtonnaient la paroi d’un geste inquiet et à la fois brutal. Démuni, il fit volte-face, tout comme sa compagne. Le serpent-humanoïde-dégueu était revenu. Sa tête immonde se rapprocha rapidement des visages des deux acolytes. Hidan fit un bond tellement haut qu’il se cogna la tête contre le plafond de la pièce où ils se trouvaient coincé.

Une bosse apparu sur le haut de son crâne et ses mains s’empressèrent d’appuyer dessus, comme pour atténuer la douleur. Heureusement, il ne s’agissait que d’une “bosse contextuelle” comme dans les manga, donc elle ne dura que le temps de décrire ce passage idiot mais drôle. Des larmes démesurées tombèrent sur le sol à ce moment précis, alors qu’Hidan venait de refaire un cri aigu digne de Pink Guy.

Où est mon… bébé… dites moi où il est…” persifla alors la créature digne des pires cauchemars du SM.

Q-...koaaaa? ” Ce son déforma la bouche d’Hidan, plein de stupeur. “ Mais puuuutaaaaiiin aleeeeedddddd ” fut les trois autres seuls mots qu’il réussi à sortir après cette question étrange et qui lui faisait froid dans le dos de la part du monstre.

Ce dernier se colla contre la paroi du fond du cul-de-sac où ils s’étaient emprisonnés. Des sueurs froides facilement repérable dégringolaient le long de son front. Son teint était devenu grisâtre et ses yeux écoeurés laissaient deviner qu’il était à deux doigt de vomir. Du coup, il retenait ses haut le coeur du mieux qu’il pouvait.

Le serpent semblait fixer intensément Xiomara puis Hidan à tour de rôle en quête d’une réponse. Comme pétrifié sur place, le SM finit par serrer les poings. Une manière de dire qu’il voulait se donner du courage pour agir malgré sa peur bleue des serpents.

Comme toujours, Hidan enroulait des bandelettes autours de ses mains et ce, jusqu’à ses coudes chaque matin avant de partir pour un entraînement ou un combat. Pour les habitués du style de combat de ce dernier, il n’était pas difficile de savoir à quoi elles servent. Mais pour Xiomara, cela allait être une démonstration primitive du potentiel de son maître.

Les bandelettes, comme animées par une volonté propre, se mirent à se dérouler toute seule des avant-bras de la star. En un clin d’oeil, elles furent toutes presques entièrement déroulées et lévitaient dans les airs. Grâce à une technique particulière d’utilisation de son KI, Hidan pouvait contrôler ces bandelettes.

En un instant, les bandelettes s’enroulèrent autours de Xiomara et d’Hidan pour les liés. Le SM, plus grand qu’elle, entoura de ses bras le crâne de sa disciple durant le processus. Ils décollèrent du sol avec une vitesse et une force prodigieuse qui les souleva tout deux. Ils se retrouvèrent à l’horizontal et foncèrent dans le fond du cul-de-sac afin de créer un chemin. Cette technique était le lotus recto verso d’Hidan qui pouvait être utile pour bien des choses, il suffisait d’avoir de l’imagination: la preuve.

L’impact si fort ouvrit un chemin qui n’existait pas auparavant, puisqu’ils fonçaient tout deux à toute vitesse dans cette paroi close avant leur passage. Xiomara n’avait rien à craindre ainsi protégée dans les bras du SM.

C’est ainsi qu’au bout d’un moment, leur vrille collée à toute vitesse dans le but d’ouvrir un passage se termina. La technique terminée, ils furent posée doucement à la verticale au sol. La star était habitué à ces vrilles, alors il ne lui fallut pas longtemps pour reprendre ses esprits.

ça va ma grande ? ” fut ses premières paroles envers son acolyte. “ Si tu as envie de vomir, j’ai des mouchoirs et des bonbons à la menthe dans mes poches, donc te retiens pas ! ” disait-il sur un ton tout naturel. “ Enfin débarrassé de l’autre truc dégueu…” marmonnait-il en pivotant sur lui-même pour s’assurer de la véracité de ses propos.

Ils débouchèrent donc dans un réseau de tunnel. Une multitude de chemins qui semblaient davantage encore s’enfoncer dans les ténèbres.

Xiomara devait probablement avoir le tourni, alors Hidan la garda dans ses bras un moment pour qu’elle ne tombe pas. Il prenait soin de sa suivante, après tout ils se connaissaient à peine mais la Draegghan lui avait prouvé qu’il pouvait lui faire confiance. Ce dernier lui caressa gentiment le haut du crâne et la maintenait debout grâce à son bras gauche enroulé autours de sa taille.

Après un laps de temps suffisant pour que Xiomara soit de nouveau opérationnelle, Hidan lui fit signe et s’enfonça dans l’un des chemins sinueux que proposait la salle. Une flamme violette dans la main gauche pour l'éclairer, il semblait quelque peu en sueurs tout de même. Disons que d’avoir croiser le chemin de l’autre créature bizarre qui demandait après “son bébé”, ça l’avait bien refroidit…

Merci de m’avoir sauvé la mise, ça fait rentrer mon petit oiseau très fort dans sa carapace les serpents, j’te jure ! J’ai cru que mes burnes allaient tombées face à ce truc immonde. J’espère qu’on va pas le recroiser, bordel…

Mais quelque chose semblait les observer à mesure qu’ils descendaient vers les abysses…une multitude d’yeux dans la pénombre. Hidan sentait cette étrange présence, mais dès qu’il se tournait avec sa lumière vers elle, il n’y avait juste… rien.

Hé, tu sens ça, toi aussi… ? Franchement, j’ai de plus en plus l’impression que les habitants aiment pas les étrangers et qu’ils voulaient qu’on se fasse bouffer par les trucs qui habitent ici, les enfoirés, haha…

Ouais, rire un peu jaune quand même. Les pétoches de recroiser le serpent-humanoïde c’est justifié en même temps !
Xiomara Anelanz
Xiomara Anelanz
Autres Races
Féminin Age : 40
Date d'inscription : 04/08/2017
Nombre de messages : 104
Bon ou mauvais ? : Tout dépends de "sa" volonté
Zénies : 790

Techniques
Techniques illimitées : Corps Brume * Flèche Énergétique * Effet Boomerang
Techniques 3/combat : Souffle du Dragon * Garde Invisible
Techniques 1/combat : Forme Dragon

Once upon a cave Empty
MessageSujet: Re: Once upon a cave   Once upon a cave ClockVen 15 Mar 2019 - 18:42
Avec l'assurance dont Hidan faisait preuve en permanence depuis qu'elle l'avait rencontré, Xiomara n'imaginait pas son nouveau maître avoir peur d'une bestiole dont l'origine était inconnue, quand bien même celle-ci arborait une apparence des plus repoussantes. La rousse était surprise de sa réaction face à cette situation qui amenait le playboy à se ridiculiser en gesticulant dans tout les sens. Toutefois, la guerrière ne fut pas affectée par le comportement de l'homme qu'elle avait promis de servir. Elle avait gardé son sang-froid afin d'essayer de trouver une porte de sortie, ou plutôt un trou de sortie étant donné qu'aucune ouverture de ce genre n'existait dans ce tunnel.

Le fier guerrier de l'Alliance Maléfique n'avait pas tardé à détaller à toute vitesse lorsque la rouquine lui avait prit la main pour lui montrer la voie. Malheureusement ce choix n'avait pas été le bon, même s'il était peut-être préférable à celui de rester planté devant le monstre qui terrorisait l'homme aux cheveux plaqués. Le duo était dans une impasse et la demoiselle ne savait pas encore ce qu'ils allaient pouvoir faire désormais. Retourner là où l'espèce de serpent se trouvait au risque de devoir l'affronter ? En faisant cela ils pouvaient aussi peut-être trouver une autre issue de l'autre côté, qu'ils n'avaient pas eut le temps de remarquer lors de leur premier passage. C'était un risque à courir mais les options n'étaient pas nombreuses, alors il fallait peut-être se résigner à agir ainsi. Mais alors qu'elle était prête à faire marche arrière, ils remarquèrent la présence de l'hybride qui était aussi entrée dans ce tunnel, leur bouchant le passage. Il n'était désormais plus possible de revenir là où ils étaient sans la confronter. L’épéiste s'était mise en position mais son maître était toujours prit de panique face à la chose.


 
"Ne craignez rien maître, je suis là et je ferais tout pour qu'elle ne vous approche pas."


Sa tentative de le rassurer était vaine, il n'arrivait pas à se calmer. La bestiole, elle, s'était mise à parler. Elle semblait être à la recherche de sa progéniture, et avait l'air de croire qu'ils avaient une idée de sa position. Ce n'était pas le cas mais dans d'autres circonstances Xiomara aurait sûrement essayé d'aider la créature. Cependant elle était aujourd'hui aux ordres d'Hidan et seul son bien-être lui importait, elle n'allait pas s'occuper de ce monstre, d'autant qu'il effrayait le SM. L'idée était alors de chercher un moyen de contourner l'être rampant et éviter de s'engager dans un combat avec lui. Ce serait difficilement supportable pour son maître qui craignait le serpent géant, et en plus du fait qu'ils perdraient du temps à se battre il n'était pas certain que la structure soit suffisamment solide pour contenir un affrontement.


"Maître, je..."


Elle allait se proposer de passer en avant et essayer d'occuper l'espèce de reptile qui leur faisait face tandis qu'il tenterait de passer de l'autre côté. Mais elle n'eût pas le temps d'agir ou même de finir sa phrase pour lui exposer son plan tout simplement, qu'Hidan était passé à l'action.

Alors qu'elle était de dos à son boss, l'ancienne protégée du Gardien sentit quelque chose enrouler son corps, la faisant pousser un cri aiguë de surprise. Elle s'était retournée pour constater qu'il s'agissait d'une technique de son partenaire. Un peu rassurée mais tout de même confuse étant donné qu'elle n'avait jamais vu à l’œuvre ce pouvoir, elle se laissa faire après s'être redressée, pensant que le playboy contrôlait désormais la situation. Elle ne savait pas ce qu'il avait prévu de faire mais le découvrit bien assez tôt. Il n'y avait aucune issue alors... Le membre des maléfiques en créa une à travers l'impasse qui les avait coincés dans ce couloir étroit. Avant cela, il l'avait prise contre lui alors qu'ils étaient tous les deux liés par ses bandelettes, ils furent ensuite positionnés à l'horizontal pour venir creuser leur porte de sortie dans la paroi. Cette expérience secoua grandement la femme aux cheveux rouges, qui était prise dans un espèce de tourbillon avec son maître, mais au moins ils purent s'éloigner à toute vitesse de l'immonde serpent. Posés au sol après cette remuante aventure, la Draegghan avait logiquement la tête qui tournait, elle se redressa en titubant mais s'inquiéta davantage du sort de son allié que du sien.


"Je... Oui, ça va... Et vous, maître ? Félicitations pour cette démonstration... Vous nous avez sorti de là en prenant le dessus sur votre peur."


Loin du monstre qui l'effrayait, il devait aller beaucoup mieux et c'était évidemment grâce à lui. Même s'il avait prit la fuite, il avait réussit à faire abstraction de la situation pour trouver une solution, retrouvant ainsi sa lucidité. Alors qu'ils poursuivaient leur route dans cette galerie qui proposait une multitudes de chemins, Hidan continuait de prendre soin de la jeune femme, la gardant près d'elle, et il la remercia pour son aide.

"Non, c'est moi qui devrait vous remercier. Vous êtes celui qui avez trouvé la solution à notre problème. Vous pouvez être fier de vous."


Elle disait ça en toute sincérité et ne voulait surtout pas paraître condescendante, elle pensait honnêtement qu'il avait brillamment réagit pour les sortir de là. Ensuite il lui fit part de son impression quant à ce lieu étrange, il disait qu'il avait l'impression qu'ils étaient observés et pensait qu'ils n'étaient pas les bienvenus ici. Elle hocha de la tête en signe d’approbation, c'était également ce que croyait la guerrière.

"La fusion doit être leur plus grand secret, le plus précieux. Ils n'ont aucun intérêt à le voir être utilisé par tout le monde et encore moins par des individus qu'ils n'estiment pas méritants. Je suis persuadée que tout ceci est une façon de repousser un maximum de visiteurs et une sorte de test pour les plus courageux qui auraient la force d'aller jusqu'au bout."


Alors qu'ils s'engouffraient toujours un peu plus profondément dans les grottes et que leur chemin devenait plus pentu, l'impression qu'ils avaient depuis tout à l'heure d'être observés se faisait de plus en plus forte. Des bruits de frottements se manifestant tels des chuchotements se faisaient entendre, sans qu'ils ne puissent en distinguer la provenance. Certains paraissaient derrière eux, d'autres devant, et dans ce sombre couloir il était difficile d'y voir quoi que ce soit. Curieuse, Xiomara voulait savoir ce que c'était, craignant un danger. Elle avait créé une boule d'énergie dans sa main pour mieux éclairer les environs mais il n'y avait rien autour d'eux. C'est alors qu'elle eut l'idée de regarder... Au dessus d'eux. Sa main s'éleva vers le plafond, mais celui-ci, plus bas qu'il n'y paraissait, surpris la jeune femme. Au moment de lever son bras elle remarqua une multitudes de pairs d'yeux qui s'ouvraient à l'approche de la lumière, et à peine eut-elle le temps de le remarquer qu'une vague de petits monstres pendus au plafond jusque là, quittèrent leur position pour se ruer sur eux en gémissants, visiblement peu ravi de trouver de la lumière.

Les innombrables bestioles ressemblaient à des chauves-souris et les déranger avait provoqué leur déplacement. Déjà surprise de les trouver au dessus d'eux, la servante le fut encore plus lorsqu'ils lui foncèrent dessus et volèrent dans ses cheveux, l’ébouriffant mais surtout la cognant avec virulence et la faisant tomber sur le sol rocailleux et quelque peu humide. Elle glissa en avant sur quelques mètres alors que la nuée de chauve-souris extraterrestre volaient au dessus d'eux et n'hésitaient pas à les cogner pour les inciter à dégager de là. Par terre, la rousse était désormais trop basse pour être ciblée, mais qu'en était-il d'Hidan ?
Hidan
Hidan
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 04/04/2008
Nombre de messages : 480
Bon ou mauvais ? : ~ Mais t'es con ou quoi ? !
Zénies : 2300

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation ~ Le Lotus Recto - Verso ~ Clonage ~ Illusion
Techniques 3/combat : Les lions jumeaux ~ Le Grand toubillon Divin
Techniques 1/combat : Hirudora

Once upon a cave Empty
MessageSujet: Re: Once upon a cave   Once upon a cave ClockMar 26 Mar 2019 - 12:43
Ah ça, oui ! Hidan avait fière allure la majorité du temps…Pour mieux avoir l’air encore plus débile lorsqu’il tombe dans des situations à la mord-moi-le-noeud comme celle-ci. Entre ses yeux tout ronds et plein de larmes de crocodiles, sa bosse sur le haut du crâne qui était apparue quelques secondes le temps de rendre encore plus idiote la scène et ses jérémiades… N’importe qui l’aurait pris pour un gros imbécile trouillard. Heureusement pour lui, Xiomara semblait très loin de ce genre de jugement. Au contraire. Cette dernière ne fit que garder la tête froide pour trouver une solution - mais la couardise du SM l’avait poussé à agir pour se barrer de là. Autrement, les sueurs froides à répétition qui dégoulinaient de son dos auraient fini par avoir le dessus sur lui… et le playboy serait tombé dans les pommes, à force !

Une fois “en sécurité”, sa coéquipière ne montra aucun signe de faiblesse malgré le fait que sa technique l’avait bien sonnée. Ceci fit sourire Hidan: quelle force mentale ! Décidément, il avait chopé le gros lot avec cette personne. Avoir la tête sur les épaules comme ça requiert beaucoup de discernement et de sagesse.

Hidan lui tapota gentiment l’épaule quand elle le félicita pour sa performance. Cette nana était décidément quelqu’un de bien. La Draegghan ne s’était même pas moqué de lui une seule fois… Cela le touchait, quelque part. Dans ce monde, dès que vous exprimez vos faiblesses devant autrui, soit on se moque de vous, soit on s’en sert contre vous pour vous extorquer des choses ou vous faire du mal… Alors ça fait du bien de voir quelqu’un de bien comme Xiomara.

Alors qu’ils avançaient de nouveau dans les chemins sombres et sinueux constituant la grotte des anciens; sa compagne lui donna son avis pertinent sur la remarque qu’Hidan venait de faire. Ce dernier soupira bruyamment en guise de réponse. Il continuait de psychoter sur l’étrange monstre qu’ils avaient vu auparavant. La preuve en est qu’il marmonna: “ Putain, pourquoi ils nous font pas directement passer des épreuves au lieu de nous balancer dans cet endroit flippant où des mecs humains ont enfilés des serpents, sérieux…

Mais, alors qu’il ruminait cela sans faire vraiment attention au reste, une nuée d’être chauve-souris, dérangé par la lumière produite par sa coéquipière se mirent à leur voler dans la tronche.

Le SM ne se rendit pas bien compte tout de suite que c’était des chauves-souris, et il cria comme une fillette à cause de l’effet de surprise lorsque ces animaux visiblement agacé, leurs rentrèrent dedans. Visiblement; il n’y a pas que Freddie Mercury qui peut monter autant dans les aigus !

Quand son cerveau enregistra enfin le fait qu’il s’agissait d’un genre de chauve-souris - et ce, après s’être prit multiples coups d’ailes et de fesses de chauve-souris géantes dans les joues et le crâne - les yeux d’Hidan se changèrent en d’énorme coeurs. “ Mooooohhhhw !! ” lâchait-il comme expression de sa satisfaction, essayant dès lors d’attraper les chauve-souris pour les gratifier de caresses et de baisers. (certaines se laissèrent faire, nocake)

Autant Xiomara était tombée à son tour cette fois, autant Hidan prenait une multitude de chauve-souris dans ses bras pour les dorloter - et les bestioles ne semblaient pas dire non. Il semblait tout fou et tout câlin et, la nuée sembla l’éviter en voyant qu’il donnait tant d’amour à leur race. Ce n’est qu’au bout de deux minutes que toutes les créatures furent définitivement partie, au grand regret d’Hidan qui s’était retourné pour leur faire coucou et leur envoyer des baisers dans le vent.

Ce dernier pivota sa tête de gauche à droite, cherchant sa pauvre compagne qui était restée au sol pour le coup. Ce dernier la repéra et l’aida à se relever en lui tendant la main.

Aaaah, ben tu vois, ça je préfère ! J’adore les chauve-souris ! Tu savais que ces bestioles ont un instinct de meute très développé ? Elles n’abandonnent jamais leurs congénères même au risque d’y laisser la vie ! J’aime ce genre de mentalité ! “ disait-il tout en dépoussiérant le dos de son associé. “ J’espère que tu n’as rien de grave ? Tout va bien ? “ S’inquiétait-il, pliant son grand dos pour mieux apprécier l’état global de Xiomara. Après s’être assuré que celle-ci n’avait rien de cassé, il ouvrit de nouveau la marche.

Ils traversèrent des grottes à l’intérieur de la grotte, comme si tout ce réseau de galerie était en réalité une multitude d’habitation pour des créatures étranges, sordides, pas forcément méchante malgré les mauvais préjugés qu’on pouvait logiquement avoir. La plupart restaient caché dans l’ombre en réalité, observant d’un oeil inquiet les deux individu traverser leur habitat.

Des heures dans le noir à avancer, sans aucun repère. Les chemins qu’ils empruntaient était vraiment du pur hasard, au final. Hidan menait la marche comme son équipière avait la gentillesse de le suivre pour assurer ses arrières. Ce dernier se contentait de suivre son instinct pour avancer, mais le mal de pieds et la fatigue commençait à se faire sentir. (Pour Xiomara, j’entends. Hidan ne prend que du plaisir dans la douleur - mais au delà de ce fait, il en avait quand même mentalement marre)

Des symboles d’autres langues ou de rites anciens étaient parfois gravé dans les roches. Avec des encres étranges… parfois du sang aussi. Hidan n’était pas un pro’ de l’étude des langues étrangères, mais il décela au moins une quinzaine de type d’expression différentes. Soit c’était une mauvaise blague, soit cette terre, au sein même de cet immense réseau de grotte avait vu une multitude de formes de vies prendre conscience ou s’établir ici à mesure du temps, soit…

Bienvenue… ma' esha'lin. Je suis Fen’harel.

Tel qu’il était apparu jadis pour une dénommée Claire, ce fut un elfe qu’ils croisèrent si loin, là où ils s’étaient enfoncé, au plus profond de la grotte.
Assez grand, chauve, aux yeux d’un bleu tout aussi surnaturel que l’apparence globale de ce protagoniste.

Le SM eut un mouvement de recul. Il fronça les sourcils, barrant la route à Xiomara de son bras droit pour ne pas qu’elle fasse un pas de plus.

Bordel… C’est une blague ? “ Commença Hidan en haussant le ton. “ Tout ce chemin pour tomber sur toi ?... Dans toute cette foutue immensité qu’est la galaxie, ça ne pouvait pas être un autre putain de… “ Il grinça des dents. Hidan se frotta le front nerveusement et se retourna d’un seul coup. “ Ouais, c’est bon, je me casse, y’a d’autres chemins si on arrive à remonter…” Dit-il en commençant à rebrousser chemin.

Ir abelas da’len, mais c’est ton instinct qui t’a guidé jusqu’à moi. Je crains que peu importe quel chemin tu prendras, cela te mènera à moi.

Putain mais ferme ta gueule avec tes “dalaine” à la con ! “ Vociféra le SM en faisant volte-face vers l’elfe pour le menacer. “ ‘tin c’est pas croyable, qu’est-ce que tu fous là de toute façon ? ça fait aucun putain de sens !

L’elfe restait calme. Il portait un grand bâton dans sa main gauche qui éclairait tout autours de lui. Une lumière d’un vert immatériel se dégageait de son arme tel une lanterne.

Tu es là pour apprendre avec ton amie. Je suis là pour t’enseigner ce que tu cherches. Si tu préfères partir, je peux vous faire sortir sans que vous n’ayez à rebrousser chemin.

Hidan serra les poings. Furieusement, il passa l’une de ses mains sur son visage comme pour chercher à décompresser. Ce dernier se malaxa les tempes d’un air agacé quelques secondes, alors que le silence s’installa. Au bout d’un moment, le playboy tourna son regard vers son associé.

Ma grande, je crois qu’on a pas le choix que d’aller avec ce peigne-cul. Je sens qu’il dit vrai, même si j’ai envie de me barrer. Je l’ai connu quand j’étais ange de la mort, c’est une histoire personnelle que je te raconterais peut-être un jour… en attendant, va falloir que j’mette mes rancoeurs de côté pour le bien de notre équipe.

Le membre de l’alliance Maléfique soupira d’un air complètement saoulé. Il fit signe à sa coéquipière de suivre l’elfe, ce qu’il fit également. Fen’harel n'émet aucun commentaire de plus. Ce dernier se contenta de les guider, à la lumière de son grand bâton de mage, jusqu’à une sorte de refuge à même dans une partie de la grotte où il semblait s’être établi.

Il leur montra une cascade pour se laver et également sa bâtisse humble dans laquelle ils allaient séjourner pour leur entraînement. Dès qu’ils seraient reposés et fin prêt, ils pourraient débuter leur apprentissage vers la fusion.

Spoiler:
 
Xiomara Anelanz
Xiomara Anelanz
Autres Races
Féminin Age : 40
Date d'inscription : 04/08/2017
Nombre de messages : 104
Bon ou mauvais ? : Tout dépends de "sa" volonté
Zénies : 790

Techniques
Techniques illimitées : Corps Brume * Flèche Énergétique * Effet Boomerang
Techniques 3/combat : Souffle du Dragon * Garde Invisible
Techniques 1/combat : Forme Dragon

Once upon a cave Empty
MessageSujet: Re: Once upon a cave   Once upon a cave ClockJeu 11 Avr 2019 - 23:34
Ces grottes ne décevaient pas, elles étaient comme le redoutait Xiomara : dangereuses et pleines de surprises. En s'y aventurant elle avait mis ses peurs de côtés, focalisant toutes ses pensées sur son objectif, qui était de servir du mieux qu'elle le pouvait son nouveau maître. Pour cela il n'était pas question de montrer ses peurs, mais contre toute attente ce fut lui qui perdit son sang-froid. La jeune femme l'aurait imaginé courageux et qu'au contraire toute forme de vie autour de lui le craindrait mais ce n'était pas le cas. Il avait des failles, ce qui le rendait plus humain, lui qui n'en était pas vraiment un. Cette situation demandait à la rouquine d'être forte et si elle ne voulait pas montrer ses peurs elle ne pouvait s'empêcher d'être effrayée à l'idée de ne pas être à la hauteur pour aider Hidan. Derrière son masque de glace elle n'était pas vraiment sereine.

La surprise fut de nouveau au rendez-vous en éclairant le plafond lorsque un nombre incalculable de chauve-souris se manifestèrent, faisant tomber la femme au sabre au sol, sur quelques mètres. Cette dernière se redressa rapidement pour s'enquérir de la situation de son maître, mettant de côté ses quelques égratignures. Toutefois le guerrier de l'Alliance Maléfique ne sembla pas dérangé par la présence de ces petites bestioles, au contraire il avait l'air de les adorer. Il était comme un gamin devant le meilleur des divertissements. Au moins la Draegghan fut rassurée, elle se redressa une fois que les animaux volants étaient passés et tapota ses habits un peu salis.


"Non ça va, je n'ai rien de grave, merci. Au moins ceux-là avaient plus peur de nous que l'inverse."


Avait-elle dit un peu soulagée et ravi de ne pas s'être fait attaqués plus violemment, bien qu'elle était tombée par terre. Ils continuèrent ensuite l'exploration de ces grottes et leur marche fut encore longue. C'en était presque inquiétant à force. Avancer ainsi dans le noir sans savoir où ils allaient pouvait faire peur, et la fatigue venait elle aussi s'en mêler. Physiquement ce n'était pas évident, le sol n'était pas toujours très praticable, même lorsqu'on avait de bonnes chaussures. C'était presque un parcours du combattant mais par chance ils n'avaient plus rencontrés de monstres ou autres créatures depuis un moment. Sur les parois ils pouvaient distinguer plusieurs écritures différentes, ce qui intéressait évidemment beaucoup la rousse qui était une passionnée d'histoire et de langues. Si elle avait le temps, si elle n'était pas sous les ordres d'Hidan, dans d'autres circonstances, elle se serait sûrement penchée sur ces écrits, et ce pendant des heures. Elle ne comprenait pas ce qui était inscrit mais elle aurait été justement prête à essayer de déchiffrer tout ça. Cependant, c'était loin d'être sa priorité à cet instant et elle se concentrait plutôt pour ne pas se laisser décourager par la fatigue qui était de plus en plus présente.

Alors qu'ils continuaient d'avancer sans avoir la moindre idée de la direction qu'ils prenaient, une voix les interpella tout les deux. Un homme, un elfe, se tenait devant eux et se présenta sous le nom de Fen'harel. La première interrogation qui vint à l'esprit de Xiomara était de se demander s'il s'agissait d'un des fameux maîtres qui enseignaient la fusion. Cependant, il ne s'agissait pas d'un Metamol : il ne ressemblait à aucun de ceux qu'elle avait rencontré. Alors qui était-il ? A cette question, Hidan semblait y avoir une réponse. Il avait mis son bras devant la Draegghan comme pour la protéger et adopta une attitude hostile envers la personne qui venait de faire son apparition. Selon ses mots il semblait l'avoir déjà rencontré par le passé. Dans l'incompréhension, la servante fronça les sourcils.

"Qui est-ce ? Vous le connaissez ?"


Mais le playboy resta mystérieux. Ce qui était certain c'était qu'il n'appréciait pas que ce personnage soit -à nouveau- sur sa route. Ça ne rassurait pas vraiment la jeune femme qui n'avait encore jamais vu le SM aussi sérieux et méfiant.

 
"Maître, est-ce que c'est un ennemi ?"


L'ennemi d'Hidan devenait forcément le sien, c'était automatique, et cette question avait son importance pour elle. Pour autant, elle ne sentait pas d'envie d'en découdre, ni de la part du maléfique ni de l'elfique. Sauf quand Hidan commença à quitter les lieux. Visiblement partager la même pièce que l'autre était difficile pour lui. La femme aux yeux bleus le suivit, continuant de garder les sourcils froncés et un regard méfiant envers celui qui avait fait son apparition à la surprise générale. Cependant, ce dernier les arrêta avec ses mots, affirmant qu'ils étaient destinés à le suivre mais qu'il pouvait les faire sortir de ces grottes. Tout en fixant l'elfe du regard, elle tenta de rassurer celui qu'elle servait.

 
"Rien ne nous obliges à l'écouter, maître. Nous pouvons rebrousser chemin s'il le faut."


Malgré ces mots, la Draegghan vit le guerrier à la faux accepter finalement de suivre Fen'harel, ce qui étonna la rouquine, mais elle ne broncha pas : c'était lui qui décidait. Son choix était le sien. Cela démontrait aussi toute la détermination qu'il avait à vouloir connaître les secrets de la Fusion. Xiomara suivit les deux hommes jusqu'à un refuge où se trouvaient une cascade. Elle en profita pour nettoyer brièvement ses habits légèrement sales. C'était ici qu'ils allaient s'entraîner. Mais quel serait l'entraînement ? Et pourquoi cet homme, qui n'avait rien à voir avec Metamol à première vue les aidait dans cette tâche ?
(Désolée je n'ai pas trop d'idées pour l'entraînement, je préfère te laisser commencer ^-^')
Hidan
Hidan
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 04/04/2008
Nombre de messages : 480
Bon ou mauvais ? : ~ Mais t'es con ou quoi ? !
Zénies : 2300

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation ~ Le Lotus Recto - Verso ~ Clonage ~ Illusion
Techniques 3/combat : Les lions jumeaux ~ Le Grand toubillon Divin
Techniques 1/combat : Hirudora

Once upon a cave Empty
MessageSujet: Re: Once upon a cave   Once upon a cave ClockMar 23 Avr 2019 - 10:59
(Pas de soucis ^^ pareil pour la suite, laisse ton imagination parler. Tu peux prendre les rennes à leur réveil, inventer des exercices précis pour exécuter les gestes de la fusion... Si tu n'as pas d'idée, je me chargerais de ça à mon prochain poste !)

Hidan n’avait pas tout de suite répondu aux interrogations de sa partenaire. Ce dernier s’était résigné: il devait suivre l’elfe, qui les guida dans son espèce de sanctuaire dans les tréfonds de Métamol. Les coéquipiers en profitaient pour se laver eux et leurs vêtements, alors que l’elfe faisait mijoter une sorte de bouillon dans son humble demeure. Le grand dadet aux cheveux blancs retrouva sa compagne, tapotant gentiment l’une des épaules de Xiomara pour la rassurée.

ça ira ne t’en fais pas. Je vais te briefer rapidement sur ce pourquoi j’peux pas blairer l’elfe, mais d’abord allons nous asseoir pour becter un coup.

Le SM s’assied sur un banc en pierre face à une table où Fen’harel avait dressé le couvert. Il fit signe à Xiomara de venir s’installer également. Le repas semble être fait avec des produits frais malgré l’endroit. Il est donc fort probable que l’elfe sorte d’ici pour faire ses courses.

Ils commencèrent à manger une fois qu’ils furent servi.

Cet elfe et moi avons passé un accord qui remonte à belle lurette. Quand j’étais encore une divinité à la con et que j’étais l’ange de la mort, il m’a demandé mon aide pour réincarner sa “création”, sa fille, dans ce monde. Dans le sien, elle était morte, et il ne voulait pas qu’elle cesse d’exister, tout en voulant l’écarter de son monde d’origine. J’ignore les détails, mais j’ai vu l’âme de cette création et elle était profondément bonne, alors j’ai accepté. En échange, il m’a promis qu’il préserverait l’âme de l’être qui me serait un jour le plus cher, sans que je ne sache qui exactement à cette époque… et cette truie d’elfe m’a trahi. “ Hidan parlait sans retenue et sans gêne, même alors que Fen’harel était à table avec eux.

Je ne t’ai pas trahi, Hidan. Le contrat ne spécifiait pas…

Ferme ta grande gueule. “ répondit le SM, les yeux dans son assiette d’un air profondément blessé. “ Désolée Xiomara, c’est une longue histoire qui doit te paraître complètement farfelue. Bref, quand je me suis incarné en mortel parce que j’ai été chassé de mon rôle divin, j’ai rencontré et aimé un homme plus que tout. Il s’appelait Kakuzu… et à sa mort, il était condamné aux enfers. Fen’harel est alors apparu pour le “sauver”... ou plutôt, faire de l’âme de Kakuzu sienne. Depuis, mon Kakuzu vie dans le monde de Fen’harel et sert ses desseins. Alors, ouais, au moins il n’est pas en enfer, mais ça fait chier. Un pacte est un pacte cela dit. Ce gros con d’elfe chauve m’a bien proposé de rejoindre Kakuzu, mais… Ma place est ici.

Un long silence s’installa pendant que les trois protagonistes finissaient de manger. L’elfe n’ajouta rien.

Après avoir débarrassé la table, toujours dans une atmosphère tendue, Fen’harel leur montra leur chambre. Une pièce simple avec des lits séparés, des affaires propres pour s’entraîner, le nécessaire pour vivre en somme.

La première étape est le sommeil. “ Dit simplement le chauve, les laissant s’installer dans leurs lits tout en quittant la pièce.

Bon, concentrons nous sur l’objectif de notre venue. Même si c’est un trouduc’, il est plein de connaissances ce type et il sait les transmettre. Bonne nuit ma belle. “ annonça Hidan en s’allongeant sur le dos dans son lit. Il mit un peu de temps à trouver le sommeil mais, lorsque que cela fut fait de son côté et celui de Xiomara…

… Ils se retrouvent tous ensemble à travers leurs rêves. L'elfe, la Draegghan et le SM sont tous clairement lucide dans un seul et même rêve, et pourtant ils sont conscients qu’ils dorment. Ils sont dans un espace naturel, un endroit qu’ils ne connaissent pas visiblement, mais qui a l’air reposant. Ils arrivent à penser mais pas vraiment à bouger pour l’instant.. en faite, Fen’harel leur apprend à travers leur rêve combiné les mouvements de la danse liée à la fusion.

Xiomara comme Hidan voient leurs corps bouger dans leurs rêves et leurs cerveaux apprend le rythme et les pas qui conviennent de réaliser pour fusionner. Les mouvements se répètent doucement, de manière fluide, pour qu’ils aient le temps de les assimiler. Bientôt, ils arrivent à reprendre possession de leurs corps dans ce rêve qui paraît si réel.

Votre cerveau doit imprimé du mieux qu’il le peut ces mouvements. Le moment le plus favorable pour retenir des choses, c’est quand nous sommes reposé. Un apprentissage à travers le rêve est donc un avantage. “ Annonçait Fen’harel. “ Maintenant, essayez de bouger vos corps astraux, vos corps de rêveurs, pour reproduire la danse de vous-même. Cet exercice vous fera vous réveiller demain matin en ayant imprimé correctement les gestes de la fusion, et vous devrez travailler leur justesse physiquement lors de votre réveil dans le monde réel.

L’ancien ange de la mort acquiesça alors qu’il commençait à reproduire les mouvements que son corps astral de rêveur exécutait tout seul au début de ce rêve. Ils étaient capable de contrôler leurs corps dans ce rêve à présent, il fallait donc s’en servir au mieux pour que leurs cerveaux capte autant que possible les mouvements à retenir. L’entraînement promettait d’être plutôt long parce qu’il fallait être vraiment concentré, autant dans le rêve présentement que demain lorsqu’ils seraient dans la réalité.

Ils passèrent des heures à s’entraîner à travers leurs rêves, et c’était tout aussi épuisant que dans la réalité, sauf que l’on se sentait à la fois apaisé. Le lendemain à leur réveil, ils devraient donc reprendre leur entraînement de “danse” mais dans la réalité.
Xiomara Anelanz
Xiomara Anelanz
Autres Races
Féminin Age : 40
Date d'inscription : 04/08/2017
Nombre de messages : 104
Bon ou mauvais ? : Tout dépends de "sa" volonté
Zénies : 790

Techniques
Techniques illimitées : Corps Brume * Flèche Énergétique * Effet Boomerang
Techniques 3/combat : Souffle du Dragon * Garde Invisible
Techniques 1/combat : Forme Dragon

Once upon a cave Empty
MessageSujet: Re: Once upon a cave   Once upon a cave ClockLun 29 Avr 2019 - 18:14
Se positionnant comme étant la servante d'Hidan, Xiomara n'avait pas à contester ses choix. Cependant, son esprit n'était pas fermé au questionnement, à la remise en cause. Ses actions seraient en faveur de la volonté de son maître, bien qu'elle était capable de penser. Ce qui l’interpellait était l'histoire que le guerrier aux cheveux plaqués semblait avoir avec l'homme qui avait fait irruption dans le tunnel. Mais aussi sa volonté de vouloir le suivre malgré le gros différent qu'il semblait tenir à son encontre. C'était la preuve que la maîtrise de la Fusion avait une importance à ses yeux, et ce même si tout comme la rouquine il en savait peu à ce sujet. L'intérêt qu'il portait pour cette danse que l'on pouvait qualifier de magique, voir même légendaire tant elle semblait peu accessible, était surprenante et la jeune femme espérait que cette aventure en vaille la chandelle.

Bien qu'elle n'était pas du genre à se fier à ce que l'on disait sur une personne pour se faire un avis, la Draegghan était forcément plus influencée et attentive à ce que pouvait lui dire son maître. Hidan se montrait extrêmement hostile vis-à-vis de Fen'harel, ce qui automatiquement laissait planer de gros doutes à la sabreuse quant à ce personnage. Toutefois elle allait l'observer et écouter celui qu'elle servait pour se faire son propre avis sur le mystérieux elfe.

Le membre de l'Alliance Maléfique était venu rassurer la rousse alors qu'elle venait de finir de nettoyer ses habits. Il lui annonça qu'il allait lui expliquer pourquoi il ne pouvait pas sentir l'homme aux oreilles pointus, alors que tout deux se dirigeaient justement vers lui pour prendre part au repas qu'il avait lui-même préparé. En arrivant vers le monsieur, et bien qu'elle était prévenue d'un caractère possiblement difficile de Fen'harel, elle resta fidèle à qui elle était en se voulant polie et amicale. Jusqu'ici il n'avait rien fait de mal, il leur avait même proposé de les aider, et en plus c'était lui qui avait fait le repas qu'ils s'apprêtaient à déguster. Elle s'inclina légèrement en fixant le taiseux.

 
"Merci pour ce repas."


En fait il pouvait très bien y avoir quelque chose d'un peu louche concernant le met qu'il avait confectionné mais elle ne voulait pas le croire si maléfique, d'autant que la nourriture qu'il proposait ne semblait pas être rejetée par Hidan, qui accepta lui-aussi de se sustenter par le plat du jour. Mais alors que la combattante commençait à manger pour reprendre des forces, le récit de son maître débuta. Il servit à sa suivante un portrait peu reluisant de l'elfe, qui était décrit comme un traître par ses mots, et donc une personne peu fiable. Xiomara ne pouvait que compatir avec ce qui était arrivé à l'ancien dieu de la destruction, qu'elle voyait à cet instant blessé par ces faits passés mais qui étaient logiquement encore ancrés en lui tant ils avaient de l'importance.

 
"Je suis désolée de l'apprendre, maître. Nous ne sommes pas obligés d'en parler si ceci vous mets mal à l'aise. Merci de m'avoir partagé cette histoire toutefois, j'en suis honorée."


Elle l'était parce que cela signifiait que son maître voulait bien la mettre dans la confidence, et donc qu'il lui faisait confiance. Elle avait en revanche remarqué les contestations de celui qui était désigné comme le coupable du cœur meurtri de son maître. Étrangement, malgré ce que lui avait dit l'immortel, la rouquine ne voulait pas encore mettre d'étiquettes sur l'homme avec qui ils mangeaient. Elle croyait en ce que lui avait raconté Hidan, et son récit n'arrangeait pas son point de vue sur Fen'harel mais elle avait encore quelques réserves à son sujet. Par ailleurs, cette histoire qui pouvait paraître surréaliste semblait être encore masquée par quelques zones d'ombres.

Ils quittèrent la table dans une atmosphère tendue, Xiomara ne savait pas trop quoi dire pour briser la glace mais elle ne pouvait probablement pas faire grand-chose. Ils allaient désormais dormir pour devoir se reposer, l'elfe annonça que la première étape de leur entraînement serait le sommeil. Sur le coup la Draegghan le compris comme s'il voulait dire qu'ils auraient besoin de repos pour être en pleine forme le lendemain, mais elle ne s'attendait pas à ce qui allait se passer ensuite. En attendant elle quitta Hidan pour aller dans sa chambre et se coucher.


 
"Bonne nuit, maître."


La jeune femme s'était changée et s'était placée dans son lit, à la recherche du sommeil. Bien qu'elle n'était pas impliquée dans ce qu'il s'était passé entre eux deux elle était tout de même affectée par cette histoire. Elle avait du mal à trouver le sommeil et s'interrogeait sur beaucoup de sujets. Déjà elle se demandait quel était le rapport avec cet elfe et les Metamols, elle se demandait pourquoi il était celui qui enseignait la Fusion. Malgré tout elle réussit à s'endormir et c'est là que le sens des mots prononcés par Fen'harel prirent tout leur sens. En effet, elle se retrouva projetée dans une sorte de rêve extrêmement réaliste. Elle était surprise d'y retrouver les deux hommes qu'elle avait quitté un peu plus tôt pour aller se coucher. C'était là que commençait l'entraînement. Leurs corps étaient d'abord difficiles à bouger alors qu'ils devaient apprendre les pas de danse de la fameuse technique. C'était donc vrai, ce pouvoir mystérieux se réalisait par des mouvements peu gracieux et qui imposaient une certaine exigence, notamment au niveau de la symétrie des mouvements. Hidan et Xiomara devaient faire des pas et des gestes similaires, chose qui fut difficile à réaliser au départ mais ils semblaient peu à peu reprendre possession de leurs corps. C'était un exercice plus difficile qu'il n'y paraissait puisque leurs deux esprits devaient fonctionner dans le même sens et il n'était pas aisé d'imaginer d'avoir une vue d'ensemble très claire sur ce qu'il se produisait dans ce monde des rêves.

Bien que surprise de ne pas avoir la nuit pour se reposer, la Draegghan joua le jeu, c'était dans l'intérêt de son maître qui tenait à obtenir ce pouvoir surprenant. Elle se demandait comment allait se dérouler la suite de l'entraînement, mais apprendre de cette manière semblait en effet utile pour enregistrer les informations. Ils s'exercèrent ainsi pendant des heures. Le réveil se fit au petit matin, la rousse étant une lève-tôt pour avoir la possibilité de servir son maître lorsqu'il n'était pas encore levé. Cependant, lorsqu'elle se leva, et alors qu'elle était déjà habillée et toute prête, elle remarqua que l'elfe était encore celui qui avait préparé à manger. Xiomara se retrouvait alors au même endroit où ils avaient mangé la veille mais attendait son maître pour commencer le petit déjeuner.

(Désolée je vais me contenter de suivre pour le moment ^-^')
Hidan
Hidan
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 04/04/2008
Nombre de messages : 480
Bon ou mauvais ? : ~ Mais t'es con ou quoi ? !
Zénies : 2300

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation ~ Le Lotus Recto - Verso ~ Clonage ~ Illusion
Techniques 3/combat : Les lions jumeaux ~ Le Grand toubillon Divin
Techniques 1/combat : Hirudora

Once upon a cave Empty
MessageSujet: Re: Once upon a cave   Once upon a cave ClockLun 17 Juin 2019 - 14:48
(à ton aise ^^)

La pauvre Draegghan se retrouvait dans une position un poil gênante entre l’ange déchu et l’elfe. Heureusement, la jeune femme a la tête bien sur les épaules et reste focalisé sur son objectif principal: accompagner son maître et le servir. Cela faisait peu de temps qu’elle était sous l’aile d’Hidan, mais ce dernier l’observait. Plus il la guettait, plus il analysait sa manière de concevoir les choses, plus il se rendait compte de sa fiabilité. était-ce une erreur ? Se laissait-il charmer par l’apparence douce mais forte de la belle aux cheveux de feu ? Malgré toutes les conquêtes qu’il avait accumulé durant sa longue vie, rien ne peut nous préserver de certains sentiments… Et sans qu’il ne sache réellement pourquoi, cette jeune femme l'impressionnait bien plus que la plupart des guerriers qu’il avait rencontré jadis.

L’alliance entre la douceur et la force de caractère de Xiomara créait une sorte d’équilibre parfait, résultant de cela le fait qu’elle ne semblait jamais pouvoir faillir. Même dans cette situation délicate, la rouquine se concentrait uniquement sur l’essentiel. Elle ne se laissait pas déstabilisé aisément.

Bien que le SM haïsse leur maître d’apprentissage, lui aussi se donnait corps et âme à la tâche. La nuit fut longue. Une sorte de technique de bourrage de crâne, pour autant on se sent léger et endormi à la fois, on est conscient que l’on est en plein sommeil. Visiblement, Fen’harel leur réserverait la même routine chaque nuit jusqu’à ce que ça rentre.

Au petit matin, l’elfe - qui ne semblait pas dormir, parce que pour être levé avant Xiomara il faut le faire - avait déjà préparé le petit déjeuner. Consistant et énergétique, de quoi réveiller ses deux apprentis. Cela dit, la compagne de l’homme aux cheveux blanc-argenté ne commença pas à manger en l’absence de celui-ci. L’elfe ne fit aucune remarque à ce sujet, il se contenta de s’asseoir en tailleur sur un rocher à l’extérieur après avoir salué la Draegghan. (la maison n’étant pas “fermée” à proprement parler, la cuisine où siège Xiomara est donc en corrélation avec le “dehors” où est assis l’elfe)

C’est une bonne demi-heure après ceci qu’Hidan se leva, grattant l’arrière de sa tête en déboulant dans la cuisine comme une fleur.

‘Yo “ Fit-il en saluant de la main Xiomara. “ ‘tain j’ai la dalle ! Mais mon esprit hurle à mon corps de danser comme hier soir dans nos rêves… à croire que ça marche le truc à l’autre crâne d’oeuf. Bref, j’espère que t’as quand même la sensation d’être reposée. Moi ça roule !

Ce dernier s’installa auprès de sa protégée et entama le petit déjeuner à ses côtés. Il jetait quelques regards à l’elfe, assis de dos par rapport à eux, mais il ne dit rien.

Peu après, Hidan enfila les tenues d’entraînement prêté par l’elfe. Ce dernier les attendait sagement à “l’extérieur”. Une fois qu’ils furent prêt, ce dernier- qui tenait une étrange orbe bleu nacré dans sa main droite - leur fit signe de s’approcher de lui.

Aujourd’hui, vous allez apprendre à danser. Vous devez être en rythme, en symbiose pour pouvoir exécuter parfaitement la fusion. Je vais donc vous dispenser des cours de danse. Les rythmes des musiques seront variées afin de vous apprendre à être en harmonie en toutes circonstances.

Le grand dadais qu’étais Hidan tirait toujours une sale mine lorsqu’il regardait l’elfe. Mais il ne tenta pas de remettre en question ses enseignements. L’idée ne semblait de toute façon pas mauvaise ou illogique… et il avait déjà, justement, une petite idée du niveau de danseur de Fen’harel. Ce type avait fait de nombreux bal dans son propre monde, il avait fait bonne figure dans diverses cours. Il le savait puisqu’Hidan avait en quelque sorte… enquêté sur ce dernier lorsqu’il fut encore un être divin.

L’orbe d’un bleu intriguant s’envola dans les airs et commença à diffuser de la musique. Ce dernier s’avança de quelques pas et tendit sa main directrice vers Xiomara afin qu’elle l’accompagne pour danser.

De son côté, le SM avait la gorge serrée. Il ignorait pourquoi, mais voir un type… enfin, en plus ce gars, être aussi “intime” avec sa petite protégée le rendait intérieurement malade. Cependant, le vieux qu’était Hidan savait se raisonner, et il essayait tant bien que mal de se concentrer sur la fluidité des gestes, la manière de faire les pas à l’unisson, la manière dont l’elfe menait la danse tout en essayant de mettre Xiomara à l’aise le plus possible afin qu’elle puisse, elle aussi, faire partie intégrante de cette danse.

L'exercice allait donc durer toute la journée durant. Quand c’était son tour, Hidan avait du mal à garder sa main dans celle de l’elfe ou même de mettre sa main sur sa taille pour apprendre le rythme et détendre son corps. Le SM regardait uniquement la gestuelle de son accompagnant danseur, il ne le regardait jamais dans les yeux. Il savait qu’il aurait envie de lui mettre un coup de boule, autrement. La différence de taille entre l’elfe et Hidan était d’autant plus flagrante lorsqu’ils dansaient ensemble, le grand masochiste semblait avoir un sacré balais dans le rectum, au passage. Ceci est facilement explicable: il sait danser quelques danses endiablées de base, mais devoir faire cela avec ce trouduc’ qu’il ne pouvait pas voir… c’était un comble.

Heureusement, dans la soirée - après une grande journée d’efforts mentaux et physiques pour nos deux compères - ils pouvaient enfin essayer de danser ensemble. Hidan semblait tout de suite bien plus ravie de pouvoir accompagner Xiomara dans cette démarche. Ils eurent le temps d’échanger quelques pas ensemble, mais leurs gestes étaient encore maladroit et leurs rythmes ne battaient pas encore à l’unisson, évidemment.
Xiomara Anelanz
Xiomara Anelanz
Autres Races
Féminin Age : 40
Date d'inscription : 04/08/2017
Nombre de messages : 104
Bon ou mauvais ? : Tout dépends de "sa" volonté
Zénies : 790

Techniques
Techniques illimitées : Corps Brume * Flèche Énergétique * Effet Boomerang
Techniques 3/combat : Souffle du Dragon * Garde Invisible
Techniques 1/combat : Forme Dragon

Once upon a cave Empty
MessageSujet: Re: Once upon a cave   Once upon a cave ClockDim 30 Juin 2019 - 22:27
Ne pas pouvoir servir son maître était problématique pour Xiomara, puisqu'elle considérait que c'était à elle de le faire et à personne d'autres. Mais l'elfe proposait ses services et il semblait décidé à vouloir s'occuper de tout ici. Au fond, ce n'était pas si grave, la rousse n'était pas contre un peu de répit, elle espérait simplement qu'Hidan ne la prenne pas pour une fainéante, d'autant que ce n'était pas du tout dans son caractère de laisser faire les choses. Elle était toujours très entreprenante pour répondre aux besoins d'autrui, même s'il ne s'agissait pas de la personne à qui elle avait juré allégeance. Cependant, elle pouvait faire une exception et elle ne voulait pas non plus paraître impolie face à leur hôte, qui quelle que soit les raisons avait choisi de s'occuper d'eux.

Patiente et discrète, la Draegghan avait attendu que le guerrier de l'Alliance Maléfique se réveil et vienne jusqu'à eux pour déjeuner. En attendant, ce silence qu'elle partageait avec l'inconnu n'était pas pesant pour elle, au contraire elle aimait le calme, et après leurs dernières aventures ce n'était pas de trop. Lui non plus ne semblait pas dérangé par cela. Ils étaient alors restés ainsi jusqu'à la venue de l'inimitable playboy.

Hidan réveillé, Xiomara se leva et le salua alors qu'il avait prit la parole. Il révéla qu'il avait faim, mais surtout qu'il avait une sensation étrange avec cet entraînement original qu'ils avaient tout les deux vécus via leurs rêves. La jeune femme avait fait le constat similaire, cette expérience étant une première pour elle et sortait de l'ordinaire, elle ne pouvait qu’approuver les propos du bellâtre.


 
"Si vous avez passé une bonne nuit j'en suis heureuse, maître. Moi je vais bien, merci. Oui, j'ai moi aussi cette curieuse envie de danser, c'est comme si mon cerveau avait été reconditionné pour pratiquer ces mouvements instinctivement..."


Ce qu'elle se garda d'avouer pour ne pas paraître ridicule, c'était qu'en se levant ce matin elle avait une telle envie de reproduire les pas de danse qu'elle n'avait pu s'empêcher de les réaliser. Dans sa chambre, et seule dans la salle de bain, elle s'était ridiculisé, par chance à l'abri des regards. Elle avait répété toute seule sans pouvoir se retenir de le faire, comme si cette envie était tellement forte que rien ne pouvait l'en empêcher. Elle avait trouvé ça un peu effrayant d'ailleurs, espérant ne pas pouvoir être aussi facilement manipulée dans ses rêves et que cela se répercute dans la réalité. Cependant, ce n'était pour l'instant pas son premier soucis, le bien de l'homme aux cheveux argentés était la priorité mais heureusement de ce côté là il avait l'air d'aller. Ils purent alors déjeuner ensemble calmement. Pour faire de bonnes journées il était important de les commencer en se nourrissant correctement.

Par la suite, après avoir endossé leurs vêtements donnés pour l'entraînement, ils se retrouvèrent tout les trois pour le débuter. Fen'harel annonça qu'ils allaient se concentrer sur la danse aujourd'hui. Cela ne déplaisait pas à Xiomara, et ne la réjouissait pas non plus. Durant son apprentissage dans le temple elle avait été exercée à cette pratique, à plusieurs genres même. Ce n'était pas un domaine qui l'effrayait et, la rousse pouvait même se montrer très gracieuse, sans pour autant être considérée comme une danseuse de haut niveau. Sa souplesse, qui était l'un de ses points forts, l'aidait beaucoup et quel que soit le partenaire elle savait s'adapter.

Elle avait été choisie pour ouvrir le bal, en compagnie de l'elfe, ce qui ne lui posait aucun soucis. La rouquine se plia à son jeu et montra toute sa dextérité. Elle n'était pas non plus gênée par le fait d'être touchée physiquement pas un inconnu. Il était vrai que la danse pouvait avoir un côté sensuel mais faire ce sacrifice était acceptable puisque c'était pour son maître. D'ailleurs elle ne se doutait absolument pas que de voir leurs deux corps se rapprocher autant contrariait Hidan, tout ce qu'elle faisait était de suivre le mouvement et en ayant pour simple objectif de répondre aux attentes de son maître. Et ce qu'il voulait c'était maîtriser la Fusion, alors si ça passait par là elle le ferait sans broncher. Ce qui l'embêtait plus était l'idée de fusionner deux corps, deux esprits, c'était quelque chose qu'elle appréhendait un peu et elle n'avait pas hâte d'y être. Son tour se termina et elle se dirigea vers le beau gosse.


 
"J'espère que vous êtes satisfait du spectacle maître."


Xiomara avait déclaré ça avec un sourire, sans prétention, simplement en espérant avoir un peu diverti son recruteur, qui aurait pu s'ennuyer en attendant. Elle espérait seulement avoir pu l'aider à faire passer le temps d'une quelconque manière. C'était maintenant à son tour de passer dans les bras de l'elfe, tandis que la Draegghan s'était assise sur un banc à les observer. Toutefois, rester à ne rien faire ne lui plaisait guère, elle ne voulait pas qu'on pense qu'elle se laissait aller et avait se besoin d'être utile. Elle décida d'aller chercher de l'eau, dans des espèces de bouteilles qu'elle avait trouvé non loin de leur refuge et en avait ramené aux deux hommes, après s'être elle aussi rafraîchie.

Les tours passaient et lorsqu'Hidan devait faire équipe avec Fen'harel il était évident que le premier nommé n'était pas à l'aise, ce qui était parfois un peu amusant à voir mais Xiomara évitait de trop rigoler, elle ne voulait pas le vexer, ni rendre la situation plus inconfortable et se contenta de quelques sourires, se voulant plus encourageants qu'autre chose. Puis elle se retrouva à devoir danser avec son maître, chose qui semblait mieux convenir à tout le monde et surtout au playboy qui semblait plus rassuré. La femme aux longs cheveux rouges était elle aussi à l'aise mais c'était la pratique de ces danses qui l'arrangeait, puisqu'elle n'était pas dérangée par un changement de partenaire. Ils travaillèrent pendant longtemps et elle essayait toujours d'apporter quelque chose, à boire ou à manger lorsque ce n'était pas son tour. Mais sur le soir, lorsque la journée s'achevait, elle décida de questionner l'elfe.


 
"Quelque chose me turlupine depuis le début mais... N'y voyez rien d'insolent, je ne connais pas bien Metamol, et je me demandais ce qu'un elfe faisait sur cette planète. Et surtout pourquoi ce n'est pas un Metamol qui nous apprends la danse de la Fusion ? On m'a dit qu'ils étaient assez secrets sur leur pouvoir alors je me posais la question..."


C'était une question qu'elle n'avait pas pu poser avant, exceptée au petit déjeuner mais elle était peut-être encore mal réveillée pour partir dans ce genre de discussion. Ce détail l'intriguait puisqu'elle croyait savoir que cette technique était enseignée par les Metamol, or il n'en était pas un. Peut-être que Fen'harel les menaient en bateau depuis le début ? Étrangement Hidan avait l'air de lui faire confiance malgré son rejet envers le taiseux. La Draegghan, elle, était plus pointilleuse, elle ne voulait pas qu'ils perdent leur temps en étant trompés si facilement, son maître voulait maîtriser la Fusion et il n'avait pas de temps à perdre à autre chose, d'autant qu'il n'appréciait pas l'autre homme. Mieux valait avoir de plus amples informations.
Hidan
Hidan
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 04/04/2008
Nombre de messages : 480
Bon ou mauvais ? : ~ Mais t'es con ou quoi ? !
Zénies : 2300

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation ~ Le Lotus Recto - Verso ~ Clonage ~ Illusion
Techniques 3/combat : Les lions jumeaux ~ Le Grand toubillon Divin
Techniques 1/combat : Hirudora

Once upon a cave Empty
MessageSujet: Re: Once upon a cave   Once upon a cave ClockMer 3 Juil 2019 - 20:05
(Je me permets de sauter quelques jours, si ça t’embête MP moi et je modifierais ; ) je pense qu’on a pas mal avancé dans le sujet et que l’on peut se permettre d’obtenir la fusion !)

Grincheux parce qu’il devait voir sa protégée danser avec l’elfe - puis à son tour, le faire aussi - le sourire gai d’Hidan revenait cependant chaque fois qu’il pouvait enfin danser avec elle. C’était bien plus agréable tout d’un coup ! Fen’harel n’était pas forcément un mâle déplaisant physiquement, bien que son physique soit spécial, mais ce fut évidemment le passer en commun des deux hommes qui rebutait Hidan. Le pacte qu’il avait passé jadis avec cet individu ne lui avait pas apporté satisfaction, et s’être fait avoir de la sorte lui restait en travers de la gorge, même des centaines d’années après la réalisation de celui-ci.

Xiomara, très prévenante, ramenait toujours de quoi boire ou se rassasier lorsque ce n’était pas son tour. Hidan lui tapotait gentiment l’épaule pour la remercier, quand l’elfe inclinait respectueusement la tête pour la remercier à sa manière. Les deux hommes imitent la jeune femme dans sa gentillesse lorsque c’était à eux d’aller sur “le banc de touche”, histoire de lui rendre la pareille. Beaucoup de fruits de saison et d’eau avaient été consommé durant la journée.

à la fin de cette éprouvante journée, la Draegghan interrogea l’elfe. L’air stoïque de leur maître d’apprentissage se transforma en un léger sourire sympathique, ce qui fit rouler des yeux Hidan de dégoût.

Lorsque Métamol fut créé, j’étais présent. “ Affirmait l’elfe d’un air décontracté. “ Je suis familier avec bien des peuples de cet univers, et les métamols m’ont offert l’hospitalité à une époque où j’étais jeune, fougueux mais... perdu. J’ai donc eu la chance d’apprendre leurs secrets avec leurs plus vieux ancêtres. “ Ce dernier récupéra son orbe qui avait cessé d’émettre de la musique. “ Il existe bien d’autres maîtres susceptibles de vous apprendre l’art de la fusion. Ce n’est pas un hasard si vous êtes arrivé jusqu’à moi: Hidan est connecté à mon esprit bien plus intimement qu’il ne le voudrait.

Le SM lui lança directement un regard noir. “ ça me fait une belle jambe crâne d’oeuf, maintenant va faire la bouffe pendant que Xiomara et moi on va se détendre “ rétorquait-il sur un ton mauvais. 

Comme à son habitude, l’elfe ignora ses propos et partit effectivement préparer un dîner. Hidan quant à lui, passa l’un de ses bras musculeux autours des épaules de sa protégée et marcha paisiblement jusqu’aux douches en sa compagnie. Ils se séparèrent pour aller chacun de leur côté se laver, au grand damne des lecteurs bien entendu (héhé) puis ils se rejoignirent pour le dîner.

Pendant qu’ils mangeaient, Hidan se détendit un peu en racontant quelques conneries habituelles sur sa jeunesse en tant que mortel. Jeunesse durant laquelle l’un de ses passe-temps était de culbuter le plus de race différentes. Il ne lésinait pas sur les détails d’ailleurs, ce dernier racontait de fond en comble ses expériences sexuelles sans aucune gêne. C’était sa manière à lui de penser à autre chose… après tout, il était dans la même pièce que celui qui avait emporté l’âme de son premier amour.

Raconte-moi tes escapades amoureuses avec tes soeurs du temple ! J’suis sûre qu’il se passait des trucs pas catholiques héhé !! Rooh, je te taquine va !” plaisantait le SM en mettant un petit coup de coude à Xiomara.

Lorsqu’il fut l’heure de dormir, le même scénario infernal jaillit dans leurs rêves. Ils dansaient, encore et encore, sans relâche. Leurs cerveaux imprimaient les mouvements de la fusion comme si c’était une évidence de plus en plus vite. Leurs esprits étaient mis à rude épreuve, mine de rien. Ils s’entraînaient même en dormant, à croire que la fusion est un processus tellement dur qu’il faut s’adonner à cet apprentissage sans relâche. La méthode de l’elfe leur garantissait une certaine réussite, Hidan en avait l’intime conviction bien qu’il n’était pas à l’aise avec ce dernier.

Les jours suivants ne furent pas différent des précédents. Les mains et son corps se crispaient chaque fois que Fen’harel dansait avec lui. Puis ses gestes devenaient détendu lorsqu’il pouvait enfin danser en compagnie de Xiomara. Chaque nuit, ils vivaient un rêve collectif mené par l’elfe chauve, et chaque jour suivant leurs mouvements devenaient de plus en plus juste et naturel. Après avoir apprit à se coordonner, ils apprenaient maintenant sans relâche avec une précision parfaite les gestes exactes de la danse de la fusion, que leur avait montré leur mentor. 

Après tous ces jours d’entraînement - bien trop sérieux au goût d’Hidan - ce dernier était bien décidé à se reposer un peu. Il était assis sur l’une des pierres à lire un bouquin sur le Dieu Cthulhu, visiblement fasciné par ces histoires de rêves collectif, qu’apparemment l’elfe arrivait lui aussi à contrôler.

Dis-moi Xiomara, qu’est-ce que tu lisais comme bouquin quand t’étais au temple ? “ questionna le SM, le nez toujours dans son livre. “ Je croyais que j’avais du mal à imaginer ce que ça fait de vivre conditionné comme tu l’as été, mais la vérité c’est qu’on l’est tous. Juste de manière différente… Le Dieu des anges, mon créateur, c’est un beau salopard, tu sais. C’est lui qui décide du destin de chacun des anges, peu importe si t’es heureux ou pas, t’as pas d’autres choix que d’accomplir sa volonté… à part si tu l’emmerdes, comme moi. Héhé.
Xiomara Anelanz
Xiomara Anelanz
Autres Races
Féminin Age : 40
Date d'inscription : 04/08/2017
Nombre de messages : 104
Bon ou mauvais ? : Tout dépends de "sa" volonté
Zénies : 790

Techniques
Techniques illimitées : Corps Brume * Flèche Énergétique * Effet Boomerang
Techniques 3/combat : Souffle du Dragon * Garde Invisible
Techniques 1/combat : Forme Dragon

Once upon a cave Empty
MessageSujet: Re: Once upon a cave   Once upon a cave ClockDim 14 Juil 2019 - 23:04
Quelques zones d'ombres méritaient un peu d'éclaircissements pour Xiomara, qui de son sens logique avait besoin de comprendre ce qu'un elfe avait à voir avec cette histoire de Fusion. Les Metamols n'étaient pas du genre à partager leurs secrets, sinon ça se saurait, et il serait beaucoup plus facile d'obtenir ce pouvoir. Or, le duo avait jusqu'ici peiné à avancer dans cette quête, bien qu'ils semblaient désormais sur la voie qui les mèneraient à la Fusion. Contre toute attente ce n'était pas un habitant de la planète qui était leur maître mais bien une vieille connaissance de Hidan, en la personne de Fen'harel.

La rousse n'était pas du genre à se défiler, si elle avait besoin de savoir quelque chose elle posait directement la question. Son désir de savoir avait toujours été grand chez elle mais il s'était davantage développé depuis qu'elle était sortie du temple, l'univers étant tellement vaste. C'est avec attention qu'elle écouta le récit de l'elfe, qui expliqua avoir été là lors de la création de la planète. C'était une déclaration stupéfiante mais qui expliquait la relation qu'il avait avec Metamol et ses habitants. Il resta cependant très vague concernant son rôle dans leur apprentissage, mettant une nouvelle fois en avant sa connexion avec le guerrier de l'Alliance Maléfique. Plutôt terre à terre, elle avait du mal avec ce genre de choses, croire en un Destin, une Divinité ou toute chose de ce genre lui était difficile depuis qu'elle avait connu la trahison du Gardien. Pour elle, tout individu était au même niveau et elle ne croyait pas en une force supérieure. Elle resta perplexe suite à ces informations mais n'insista pas davantage, ayant le sentiment que ces réponses ne donneraient pas plus d'informations. Le mystère restait entier, bien que ces paroles avaient éclairés quelques parcelles d'ombre.


 
"Merci pour ces explications."


Bien qu'elle aurait voulu en savoir plus elle était déjà satisfaite qu'il lui réponde. Elle n'avait pas envie de se montrer trop insistante, ni de l'ennuyer alors elle se contenta de ça pour l'instant. Le playboy quant à lui fit une nouvelle remarque désobligeante à leur hôte, sa haine envers lui n'était pas prête de fondre. Xiomara ne dit aucun mot à ce sujet, ce n'était pas à elle de lui dire comment se comporter, son rôle était de le servir pas de l'éduquer. De plus il semblait avoir de bonnes raisons de lui en vouloir, ce serait mal venu de sa part de lui faire la leçon. Hidan semblait bien touché par ce qu'il s'était passé et il était difficile de lui en vouloir.

La rouquine ne fit que suivre son maître alors que celui-ci reprenait son sourire. Elle préférait le voir comme ça. C'était son job qu'il ait ce visage là même si elle ne pensait pas y être pour quelque chose. Malheureusement pour lui ce sourire ne s'accentuerait pas en la voyant toute nue, puisque les deux se séparèrent pour se doucher. En vérité, l'homme aux cheveux grisonnants pouvait très bien lui demander de se déshabiller et de se retrouver complètement nue devant lui, tout comme de se laver ensemble, elle s'exécuterait sans broncher. Elle était à ses ordres et prête à assouvir ses désirs. Elle n'était pas non plus quelqu'un de pudique alors ça ne lui posait aucun problème. Cependant elle n'était pas non plus du genre à s'exhiber sans raison. Après s'être lavés ils se retrouvèrent pour manger et Hidan sembla d'une humeur enjouée, et bien que son humour au dessous de la ceinture pouvait être un peu lourd, la jeune femme lui fit la politesse de lui sourire et de rire. Et lorsqu'il lui demanda de raconter des histoires coquines sur ce qu'elle avait pu faire au temple avec ses "sœurs", elle s'approcha de lui, posa sa main sur la sienne en plongeant son regard dans le sien.


"J'aimerais tant vous raconter tout ce que nous avons pu faire entre filles mais parler de ces actes sexuelles en mangeant serait un peu déplacé, n'est-ce pas ? Et puis, je ne voudrais pas vous faire rougir..."


Elle lui fit un léger sourire sur ces derniers mots, elle avait parlé sur un ton très sérieux et pourtant elle ne l'était pas. Mais il ne fallait pas sous-estimer la Draegghan. Elle n'était pas une prude qui faisait du sexe un tabou mais qu'on la voit ainsi l'amusait beaucoup et elle aimait prendre les gens à contre-pieds de la sorte. Bien sûr elle n'avait jamais eut ce type de relation avec les autres filles du temple mais c'était drôle de laisser Hidan l'imaginer.

Après le dîner ils se dirigèrent vers leurs chambres pour se coucher, le même cirque se répéta dans leurs rêves et se poursuivirent les jours suivants. Au fil du temps Hidan et Xiomara arrivaient de mieux en mieux à maîtriser les mouvements de la Fusion. Leurs efforts étaient suivis d'une progression encourageante mais ils devaient aussi parfois se reposer. Un jour l'immortel se retrouva à lire assis sur une pierre. La rousse, elle, s'occupait toujours de faire les tâches ménagères comme la vaisselle ou nettoyer leurs vêtements. Elle ne pouvait pas rester sans rien faire. Lorsque son devoir était accomplit, elle se rendit auprès de son maître qui la questionna. Prenant un tabouret qu'elle plaça devant lui, elle se posa à son tour, soupirant un instant en regardant sur sa gauche comme pour pêcher des souvenirs, puis ses yeux azurs fixèrent ceux de son maître.


"La plupart des livres que j'ai lu au temple étaient axés sur l'apprentissage... La cuisine, comment tenir une table, être un bon hôte, comment nettoyer une pièce ou une salle de bain... Beaucoup de choses utiles. Culturellement nous étions limitées car les mensonges du Gardien devaient nous laisser penser que l'extérieur n'était pas vivable. Que nous étions seuls et que tout ce qui s'est passé avant n'existe plus... Mais depuis que je suis sortie du temple je lis beaucoup. J'ai toujours aimé ça. Les bouquins qui me plaisent le plus sont ceux qui concernent l'Histoire. Je n'ai pas eu la chance de savoir ce qu'il se passait dans l'univers alors, forcément, quand j'ai été libérée c'est comme une envie folle de connaissance qui s'est emparée de moi. Lorsque je me rends sur une nouvelle planète, je cherche en priorité des ouvrages sur l'Histoire de la planète. C'est devenu comme un rituel, une chose que j'ai besoin de faire..."


Sa vie aux ordres du Gardien avait ses bons comme ses mauvais côtés. Elle était devenue une excellente femme à marier, une femme au foyer parfaite, une servante incomparable. Mais son travail avait aussi éclipsé ce savoir qui est tant important. Et aujourd'hui, même si son objectif était de servir, elle ne voulait pas se contenter d'être l'objet d'un maniaque. Xiomara voulait choisir celui à qui elle se dévouerait complètement.

"Désolée, j'ai beaucoup parlé... J'espère en tout cas que vous ne regrettez pas vos choix de vous être éloigné de votre créateur. Je ne connais pas grand-chose aux anges mais j'imagine qu'aujourd'hui vous ne pouvez que vous féliciter de profiter de votre liberté. Il n'y a rien de plus important que d'être maître de sa propre vie."


Ses derniers mots avaient tellement de sens pour elle, qui avait été si longtemps cloîtrée dans le temple avec pour seul but de servir le Gardien.

 
Hidan
Hidan
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 04/04/2008
Nombre de messages : 480
Bon ou mauvais ? : ~ Mais t'es con ou quoi ? !
Zénies : 2300

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation ~ Le Lotus Recto - Verso ~ Clonage ~ Illusion
Techniques 3/combat : Les lions jumeaux ~ Le Grand toubillon Divin
Techniques 1/combat : Hirudora

Once upon a cave Empty
MessageSujet: Re: Once upon a cave   Once upon a cave ClockDim 28 Juil 2019 - 11:57
La sage Draegghan savait parfaitement y faire. En tout, elle était discrète et serviable. Impossible de lui reprocher quoi que ce soit, c’était une véritable perle. Hidan n’aurait pas pu mieux tomber ! Cette dernière ne se lassait même pas des blagues salaces du SM, lui qui pourtant donnait du coeur à l’ouvrage pour saouler les autres avec ça. Il était amusé par le comportement toujours calme de sa protégée. Une curiosité malsaine se créa en lui: il se demandait ce que cela donnait de la voir réellement énervé.

Celle-ci avait répondu avec un tact et un sang-froid légendaire l’autre jour, à table. Parler des choses sexuelles entre ses soeurs et elle… ahhh, voilà un sujet qui fit sourire Hidan jusqu’aux oreilles, les joues légèrement rosie et l’air tout d’un coup lointain. Il hocha de la tête d’un air ravie sur l’instant, son âme s’était envolée ailleurs pour réfléchir à… tout ça. Héhé.

Quelques jours plus tard, alors que ce dernier avait le nez plongé dans un bouquin sur des rites liés à la divinité Cthulhu, le guerrier questionna sa coéquipière. Cette dernière arriva pour s’installer face à lui et commencer à lui parler de ce qu’elle avait appris au temple via la lecture. En effet, ce que ce foutu gardien leur apprenait était… réducteur, quelque part. Chacune de ces femmes devaient avoir un potentiel inné pour quelque chose, et pas forcément les tâches ménagères ou ce genre de trucs débiles qu’on associe à la gente féminine. Hidan tira une moue mécontente en l’écoutant dire cela.

Cette dernière s’excusa d’avoir autant parlé mais Hidan lui fit un signe de la main pour lui signifier qu’au contraire, elle avait bien fait. Celle-ci répondit quant aux sujets du créateur de son compagnon et certifia qu’il n’y avait rien de plus gratifiant qu’obtenir son libre arbitre.

Je voulais juste te dire que j’apprécie lorsque tu me parles sans détours de ton passé et de tes goûts comme tu l’as fait juste avant. Certes, ça peut être important d’apprendre à bien se tenir, l’éducation un peu des nobliaux en fonction d’où tu grandis, et d’être une parfaite petit ménagère prête à recevoir un mari et à le combler. Mais bordel, indépendamment du sexe d’un individu, chacun a un talent quelque part qu’il doit pouvoir découvrir et perfectionner ! C’est moi qui doit m’excuser, parce qu’encore une fois j’ai bien envie d’insulter ce foutu gardien.” Dit-il en soupirant. “C’est légitime que tu aies une envie folle d’apprendre à connaître le monde, toi qui a été enfermée si longtemps… je t'emmènerais sur les planètes les plus fréquentées de notre galaxie et tu auras tous les bouquins que tu veux, ok ma puce ?

D’un air bienveillant, il tendit sa main pour venir ébouriffer les cheveux de Xiomara. Il ressentait de l’affection pour cette femme qui ne perdait pas la raison malgré cette vie confinée et de servitude qu’elle avait eut.

Il existe un monde des anges, accessible par un portail qui se trouve sur cette même planète. Je suis bannis de ce monde, donc… je peux y aller si je veux, mais l’armée va me tomber sur la gueule. Donc, si tu veux visiter, faudra que je me déguise remarquablement bien ou que t’y ailles seule, désolé.” Dit-il en se grattant l’arrière de la tête d’un air un peu gêné. Embarrassé parce qu’il avait promis de l’emmener aux endroits les plus connus, et que le monde des anges est riche de belles choses à voir. “ça peut être faisable en vérité. On verra ça en tant venu. En tout cas, le monde des anges c’est… ben, c’est comme ce que t’as vécu mais dans une prison plus grande. Il y a un dieu, qui a l’origine a façonné lui-même ce que l’on appel les archanges. Ils sont censé être les plus forts et les préférés de ce Dieu. Ensuite il a créé des anges, c’est le peuple en lui-même. Le Dieu décide du destin de chaque archanges et anges à leur naissance et ils ne peuvent pas s’y dérober. Il a le pouvoir absolu. S’il dit à un ange de se suicider, il le fera. Cette civilisation ce sont tous des malades mentaux, crois-moi. Les gens les voient comme la pureté incarné mais ce sont juste des connards lobotomisés qui se prennent pour l’élite. Ils détestent les étrangers d’ailleurs, ces gros xénophobes de merde.

Hidan haussa les épaules d’un air maussade. Parler de tout ceci lui faisait toujours du mal dans le fond, mais il préférait faire mine que ça ne l’atteignait plus.

Ils furent coupé dans leur discussion par l’elfe chauve, qui arriva tout en douceur à leurs côtés. Ce dernier fit une révérence pour les saluer et leur adressa ces paroles:

Il est l’heure pour vous d'exécuter la danse de la fusion. Le moment somme propice, vous êtes détendu et en pleine forme tout les deux.

Le masochiste déplia son grand corps en se relevant, ignorant pratiquement l’elfe comme il le faisait chaque fois. Ceci dit, le membre de l’AM tendit sa main à Xiomara pour qu’elle l’accompagne faire quelques pas plus loin, histoire qu’ils aient de la place pour produire la fameuse danse.

Je pense que vous n’êtes pas sans savoir que vous ne pouvez fusionner qu’avec une personne ayant une force à peu près équivalente à la vôtre. Vous ne pourrez donc pas réellement fusionner ensemble, mais je veux m’assurer que vos esprits et vos corps maîtrisent enfin cet art. Pensez symbiose, pensez à ne faire qu’un avec votre partenaire.

Hidan acquiesça d’un air sérieux, pour une fois il ne dit rien pour l’envoyer balader. Il voulait se concentrer et réussir à la perfection ses mouvements. Ils ne s’étaient pas tant entraîné jusque dans leurs rêves pour rien ! Ce dernier ferma les yeux quelques secondes, prenant de grandes inspirations. Lorsqu’il rouvrit ses yeux, il regarda Xiomara et attendit son approbation pour commencer à faire la danse de la fusion.

Lorsque la danse commença, le SM, confiant, regardait droit devant lui. Son corps semblait limite se mouvoir tout seul, comme si toutes ces heures à voir son corps bouger avec une grande aisance dans ses rêves couplé à leurs entraînements chaque jour avait fini par le rendre expert dans cet art si secret. Bien que cette danse soit parfaitement ridicule, cela amusait Hidan et donc ne le déconcentrait pas, comparé à quelqu’un comme Vegeta qui rage intérieurement en l'exécutant.

Ce dernier pointa ses doigts vers la rouquine à la fin de cette danse comique. Avait-elle de son côté aussi ressenti cette étrange sensation ? Bien qu’ils ne pouvaient pas fusionner, une sorte d’onde parcourus le corps d’Hidan. Une onde agréable qui lui apportait une sorte de paix, d’harmonie…

Mes félicitations, vous êtes maintenant tout les deux des maîtres de la fusion.” s’exclama l’elfe avec un peu moins de stoïcisme que d’habitude.

Hidan se tourna vers Xiomara, l’attrapant par les hanches pour la soulever de terre au-dessus de lui et la faire virevolter dans les airs en faisant un tour sur lui-même. Il riait d’un air pur, heureux. Il frotta doucement son nez contre celui de sa partenaire pour lui faire un bisou esquimau plein de tendresse, puis la reposa au sol délicatement.

On a géré partenaire !” Dit-il avec un grand sourire. “On va enfin pouvoir se casser de cette grotte sordide, l’air extérieur me manque ! Direction la base de lancement, on s’casse ! à part si t’as envie de refaire un tour quelque part en ville !

L’elfe esquissa un léger sourire. Aux mots d’Hidan, leur entraîneur créa un portail. On pouvait y voir, à travers ce portail, leurs tauntaun qui attendaient toujours sagement dehors en se nourrissant des provisions qu’ils leur avaient laissé.

Je vous souhaite bonne chance pour la route qui vous attend à l’avenir.” Prononça solennellement l’elfe.

Le SM avança vers le dernier et le bouscula d’un coup d’épaule pour se diriger vers le portail.

Et moi je te souhaites qu'un jour tu aimes quelque chose si fort que t’auras l’impression d’en crever. Et qu’on te prendra cette chose.” souffla Hidan à son oreille avant de passer à travers le portail afin de partir en compagnie de sa protégée... sans savoir que cela était déjà arrivé à Fen'harel.

Xiomara Anelanz
Xiomara Anelanz
Autres Races
Féminin Age : 40
Date d'inscription : 04/08/2017
Nombre de messages : 104
Bon ou mauvais ? : Tout dépends de "sa" volonté
Zénies : 790

Techniques
Techniques illimitées : Corps Brume * Flèche Énergétique * Effet Boomerang
Techniques 3/combat : Souffle du Dragon * Garde Invisible
Techniques 1/combat : Forme Dragon

Once upon a cave Empty
MessageSujet: Re: Once upon a cave   Once upon a cave ClockDim 4 Aoû 2019 - 21:10
Alors qu'ils profitaient d'un moment de répit dans leur long entraînement, Hidan et Xiomara avaient échangé sur leurs lectures respectives, ce qui avait amené à quelques confessions de part et d'autres. C'était ainsi qu'elle lui avait avoué avoir surtout des connaissances sur la tenue d'une maison ou les services qu'elle pouvait offrir à un homme. Ce n'était pas uniquement tourné sur sur ces thèmes, mais ça l'était principalement. En revanche ses connaissances sur le reste de l'univers étaient limitées et elle en avait longtemps eut honte et c'était pour cette raison qu'elle adorait lire des livres d'Histoire. Son maître la remercia de lui avoir avoué cela et commenta, avec un petit peu de colère envers Le Gardien.

"Maître, je ne regrette pas d'avoir été cantonnée à apprendre ces choses là. Bien sûr que je lui en veux de nous avoir menti et de ne pas nous avoir ouvert au monde extérieur mais il y a un bon côté à cela. Grâce à cet apprentissage forcé que je n'ai pas eu le loisir de pouvoir abandonner, j'ai pu me construire d'une certaine manière qui m'est bénéfique aujourd'hui. C'est ce qui me permet de vous servir. J'ai toutes les connaissances requises pour prendre soin de quelqu'un et c'est quelque chose qui me plaît. Si j'avais eu le choix j'aurais sûrement pris d'autres voies, c'est vrai, mais ma vie d'aujourd'hui me convient et c'est aussi grâce à cet apprentissage que j'ai pu survivre. Un talent ? Je ne sais pas ce que j'ai de spécial... Je sais juste que je peux servir et ça me fait plaisir. Et puis vous savez, maître, depuis mon départ du temple j'ai compensé ce retard de connaissance, je suis beaucoup plus cultivée aujourd'hui sur le reste de l'univers, soyez rassuré."


Elle, elle l'était. Si avant son ignorance la complexait, aujourd'hui ce n'était plus le cas puisqu'elle avait fait ce qu'il fallait pour ne pas avoir l'air d'une idiote. La rouquine se sentait bien dans sa peau bien qu'elle n'avait toujours pas trouvé de réel sens à sa vie. Venir en aide aux autres en les servants lui donnait déjà une motivation qui ne tarissait pas. Le guerrier de l'Alliance Maléfique lui promis qu'elle aurait tout les bouquins qu'elle souhaitait, alors elle lui sourit.

"Merci, maître."


Puis à son tour il lui parla du Monde des Anges, qui apparemment ressemblait beaucoup à ce qu'elle avait vécu au temple. Elle était du coup moins emballée à l'idée de découvrir ce monde, mais qui sait ? Peut-être qu'il y avait des endroits bien plus intéressants... Hidan semblait en tout cas très touché par ce qu'il avait vécu à cette époque et de ce fait on pouvait légitimement se demander s'il noircissait pas un peu le tableau, bien qu'elle croyait en son histoire.

"Je comprends. Mais vous savez nous ne sommes pas obligés de nous rendre dans le Monde des Anges. Mon désir est de vous accompagner où que vous alliez et si vous ne pouvez pas vous rendre quelque part alors je n'irai pas, tout simplement."


Pour la Draegghan il n'était pas question de se séparer de son maître, elle le lui avait dit : elle était là pour le servir. Rien d'autre n'avait d'importance et à moins qu'un incident l'oblige à prendre une autre voie il n'y avait pas de raison que cela change. Cette idée de se retrouver dans le Monde des Anges avait en plus l'air d'attrister Hidan... Fort heureusement, Fen'harel était venu les déranger, les sortant de leur discussion. Il leur annonça qu'il était temps de reprendre l'entraînement afin de maîtriser la fameuse danse de la Fusion. C'est alors qu'il leur informa du fait qu'ils ne pourraient pas fusionner s'ils n'avaient pas un niveau équivalent. Xiomara fut surprise, ouvrant la bouche en forme de « O », elle se savait beaucoup plus faible que son maître alors leur association risquait de ne pas fonctionner. Elle se tourna d'ailleurs vers ce dernier.

"Ce qui veut dire que nous ne pourrons pas fusionner tout les deux ?"


Hidan ne devait pas être plus au courant que la rousse de comment cela fonctionnait mais il ne sembla pas surpris, contrairement à elle. D'un côté elle était un peu rassurée car elle ne savait pas si elle était prête pour ce genre d'expérience mais de l'autre elle était déçue de ne pas pouvoir réaliser le souhait de celui qu'elle servait.

Ils commencèrent finalement l'entraînement, leurs mouvements, fluides, répétaient ce que leurs corps avaient apprit durant tout ce temps. Cela se faisait machinalement, la chorégraphie se faisait avec beaucoup de précision de leur part, désormais ils avaient l'habitude. Malgré le ridicule de la scène, Xiomara ne ressentait rien de spécial, elle se concentrait simplement pour réussir ce qu'ils avaient entreprit jusqu'ici. A la fin de la danse leurs doigts se touchèrent et une onde se propagea à travers eux. Ils avaient réussit, comme le confirma l'elfe. Cette annonce fit éclater de joie le playboy, qui prit sa disciple par les hanches pour la surélevée. Cette dernière lui sourit. Elle était contente de voir ce visage radieux, et bien qu'ils ne pouvaient fusionner ils étaient tout deux heureux du résultat. Ils n'avaient donc plus rien à faire ici maintenant que l'objectif était atteint et le SM annonça déjà la suite.


"Je n'ai pas besoin d'aller en ville, maître. J'irai là où vous le désirez."


C'est ainsi qu'ils quittèrent les lieux... Via un portail que créa Fen'harel, devant le visage étonné de la jeune femme. Alors comme ça il pouvait faire cela depuis le début ? Décidément, ils n'avaient rien à craindre. Son partenaire parti devant tandis qu'elle fit une courbette pour remercier l'elfe pour sa bienveillance et de les avoir aidé dans leur quête. Celle qui possédait un sabre sorti à son tour et prit place sur sa monture avant de prendre le chemin du retour, où ils allaient déposer ces bestioles. Une fois arrivés et les montures rendues à leur propriétaire, la fidèle servante et son maître quittèrent les lieux en direction de la base de lancement.
Contenu sponsorisé

Once upon a cave Empty
MessageSujet: Re: Once upon a cave   Once upon a cave Clock
 
Once upon a cave
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» floriam's cave boss
» Le cave: Ma poupée. | [PV] Hentaï ?
» Esti de gagn de sans-dessin
» Ou exp après la tomb mainteant?
» Dans les ténèbres d'une cave | Tebirahc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Métamol :: Grotte des anciens-