Le Deal du moment :
Légendes Pokémon: Arceus Nintendo Switch ...
Voir le deal
49.99 €

Partagez
 

 La félicité [PV : Munec, Supaddo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Orrive
Demi-Sayen
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 11/12/2016
Nombre de messages : 490
Bon ou mauvais ? : Méchant.
Zénies : 1583

Techniques
Techniques illimitées : Griffes du Tigre / Télékinésie / Cri de Loup.
Techniques 3/combat : Dôme de Protection / Rayon Sanguin.
Techniques 1/combat : Sphère de Rage.

La félicité [PV : Munec, Supaddo] Empty
MessageSujet: La félicité [PV : Munec, Supaddo]   La félicité [PV : Munec, Supaddo] ClockSam 1 Déc 2018 - 20:19
.


Dernière édition par Orrive le Jeu 23 Avr 2020 - 15:15, édité 2 fois
Munec
Munec
Demi-Sayen
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 17/08/2018
Nombre de messages : 144
Bon ou mauvais ? : Chaotique neutre.
Zénies : 334

Techniques
Techniques illimitées : Enchaînement rageur, Rafale furieuse, Doom blaster.
Techniques 3/combat : Météore apocalyptique, Rugissement destructeur.
Techniques 1/combat : Berserker de la destruction.

La félicité [PV : Munec, Supaddo] Empty
MessageSujet: Re: La félicité   La félicité [PV : Munec, Supaddo] ClockJeu 6 Déc 2018 - 21:02
Le voyage arrivait à son terme, Munec n’eut pas besoin de le deviner, la capsule émit un petit signale sonore pour le prévenir de son arrivée imminente sur Terre. Le démon saiyan qui jusque la, en avait profité pour dormir, ouvrit les yeux et regarda à travers le hublot de la capsule.


« Alors c'est à cela que ça ressemble la Terre ? De la flotte et beaucoup de verdure... Hmmm on verra bien sur place ce qu'il y a d'intéressant à y faire. »


La capsule pénétra l'atmosphère à grande vitesse, Munec n'était que peu secoué, l'arrivé dans l'atmosphère d'une planète réchauffait toujours un peu la capsule, ce qui n'était qu'un désagrément passager vu comment les capsules étaient équipées de système de refroidissement très efficaces.
Le vaisseau du démon saiyan commença son processus d’atterrissage et cibla le même endroit que la ou Orrive avait débarqué, une modeste forêt verdoyante.


Après l'ouverture de la capsule, Munec fut surpris par une chose au moment de sortir, c'était l'ambiance pesante qui régnait dans les environs, une odeur de cadavre calcinés, une autre de sang aussi, bref cet endroit était totalement différent vu du sol que vu du ciel. Pourtant, pas de doute, c'était ici qu'Orrive avait atterri, son vaisseau était à coté de celui du berserker à présent, et en y regardant mieux, le démon saiyan pu le voir au loin, entouré de larbins se réjouissant du retour de leur maître sans doute.


Munec s'avança, il vit sur le coté, accroché à des pics, des têtes décapitées, elles étaient exposées comme des trophées. En y regardant de plus près, le démon saiyan pu lire sur une pancarte en dessous de l'une d'entre elles, un nom, « Hellzetsu ». Il sourit, c'était très primitif, mais pas dénué d'un certains sens artistique, tout du moins ça pouvait dissuadé les visiteurs de rentrer sur le territoire.


Il continua sa marche à travers le camp d'Orrive et arriva devant celui ci, qui venait de terminer de discuter avec un sous fifre. Le chien fou le regarda avec un regard enfantin et excité, et il lui parla de son idée de fonder une alliance incluant le berserker dans ses rangs.


« Une alliance ? Aurai-je réussi à te frapper le visage assez fort durant notre combat sur Vegeta pour qu'une tel idée te viennent à l'esprit ? Nous nous connaissons à peine et tu voudrais que je rejoigne ta bande de rats en armure de peau ? »


Munec marqua un silence, il regarda autour de lui, tout les serviteurs d'Orrive avaient leurs yeux braqués sur lui à présent, il replaça son regard sur le chien fou qui continuait à le regarder avec insistance.


« Hahaha... Hahaha... Hahahahaha !!! T'es plus cinglé que ce j'avais déjà perçu ! Bon... Parlons plutôt des vrai choses... J'ai les crocs ! Passe le mot à un de tes sbires de me préparer à manger veux tu ? Je veux de la viande et en quantité ! Après on parlera de ton gang de bandit de grand chemin si tu veux. »


Le berserker tourna le dos à Orrive et écarta violemment ses sbires, après quoi il se mit face à un arbre et cueilli une pomme qu'il mangea afin d'apaiser un peu sa faim. Finalement il se laissa glisser par terre, les bras croisés et décida de faire une sieste le temps que le repas soit servit.
Supaddo
Supaddo
Saiyan
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 02/12/2018
Nombre de messages : 60
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1333

Techniques
Techniques illimitées : Savage Blaster ☠ Téléportation ☠ Energy Shield
Techniques 3/combat : Death Smoke ☠ Wild Explosion
Techniques 1/combat : Griffes du Lion

La félicité [PV : Munec, Supaddo] Empty
MessageSujet: Re: La félicité [PV : Munec, Supaddo]   La félicité [PV : Munec, Supaddo] ClockSam 8 Déc 2018 - 22:55
En un clin d’œil Supaddo se vit changer de paysage, d’endroit collé à son esclave Oho, ils étaient tout deux sérés dans la petite capsule humaine du scientifique, eux qui étaient habitués à un espace interminable, la situation dans laquelle ils se sont engouffré leur était très délicate. Ils ne bougeaient point, émerveillés, ébahis par les paysages qui traversaient leurs pupilles, jamais ils auraient cru observer autant de lumière simultanément, ils se grattaient d’ailleurs fortement les yeux de temps en temps pour s’assurer de la réalité de ce dont il leur arrivait. Ils avaient en effet pu observer des populations de libellules migrer à travers la planète Yasei, néanmoins leur émerveillement vis-à-vis des beautés spatiales qui se présentaient à eux était inimaginable. Et dire que tout cela se passait grâce a de la chair humaine, magique comme aliment, à chaque fois que le sauvage y pensait, il mouillait son compagnon de bave, court-circuitant parfois certains éléments du tableau de bord du vaisseau spatial qui les portait. Celui-ci commençait d’ailleurs à être dans un piteux état, ce qui était tout à fait normal vu que ce dernier n’était conçu que pour une personne, l’engin dégageait une épaisse fumée troublant le vide intersidéral, le complétant avec quelques mélanges gazeux créant parfois des réactions chimiques, des détonations.

Les deux êtres primitifs étaient désormais piégés dans cette capsule, ne se rendant même pas compte de ce dont il leur arrivait, ils étaient bien préoccupés par les images qui défilaient à travers leurs yeux. La machine qui leur servait de transport se dirigeait vers la planète bleue à toute vitesse, planète qui commençait à apparaître à l’horizon, elle ne s’arrêtait guère transperçant l’atmosphère terrestre et gagnant de l’énergie thermique au fur et à mesure. Supaddo et Oho se mélangeaient dans la navette, fondant sous la pression et la chaleur, ne comprenant toujours pas ce qu’ils leur arrivaient, poussant des hurlements tribaux et cassant le vide céleste où il se trouvait. Soudainement, la rencontre de la carcasse du moyen de transport désormais bien usée et de la terre ferme provoqua une explosion propulsant les deux sauvages telle une boule de bowling sur une forêt non loin du lieu d’atterrissage.
La météorite organique s’écrase directement sur deux vaisseaux semblables à celui qui a permis leur voyage, impliquant une autre explosion encore plus spectaculaire que la précédante.
Le saiyan de Yasei se releva au même rythme que son inférieur se rendant compte du changement, il s’agissait bien d’une forêt, mais elle ne ressemblait en rien à celle qu’il connaît, cette dernière étant moins
sauvage, moins menaçante, elle avait presque l’air d’être accueillante.

Ce paysage naturel était malheureusement perturbé par la présence de plusieurs individus au loin perceptible au loin, ils formaient bien plusieurs groupes. Tous habillés de peaux de divers animaux, ils portaient tous le regard vers deux personnages singuliers, deux personnages se démarquant parmi le tas. L’un était imposant abordant plusieurs cicatrices toujours habillé d’une peau, l’autre était plus différent, celui-ci portait une drôle d’armure, décoré de couleurs diverses (Bleu-Vert).
En tout cas l’être inconscient qu’était Supaddo lançait déjà l’assaut croyant que ces derniers étaient responsables de tout son malheur, il avait assemblé les restes des deux vaisseaux détruits lors de sa chute en boule puis l’avait lancé violemment sur le campement provoquant des dégâts sur tout l’endroit. Il ne s’arrêta point, puisque désignant du doigt ses cibles, il s’adressa à son esclave :

" Oho ! PAM ! Tuer! "


L’être massif verdâtre fonça dés lors sur le tas expulsant de nombreux chien fous, pendant que son maître lui lançait une puissante attaque énergétique sur l’être de petite taille qu’est Orrive.
Désormais, un Savage Blast se dirigeait vers le personnage abordant une armure, couvrant le sauvage qui fonçait à toute vitesse sur son ennemi caché derrière sa propre attaque pour l’atteindre au visage.
Comment allait réagir le groupe face à cette attaque tribale ? Est-ce que la panique allait dévorer ce campement ?


Dernière édition par Supaddo le Lun 10 Déc 2018 - 21:40, édité 2 fois
Orrive
Demi-Sayen
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 11/12/2016
Nombre de messages : 490
Bon ou mauvais ? : Méchant.
Zénies : 1583

Techniques
Techniques illimitées : Griffes du Tigre / Télékinésie / Cri de Loup.
Techniques 3/combat : Dôme de Protection / Rayon Sanguin.
Techniques 1/combat : Sphère de Rage.

La félicité [PV : Munec, Supaddo] Empty
MessageSujet: Re: La félicité [PV : Munec, Supaddo]   La félicité [PV : Munec, Supaddo] ClockDim 9 Déc 2018 - 21:06
.


Dernière édition par Orrive le Jeu 23 Avr 2020 - 15:15, édité 1 fois
Munec
Munec
Demi-Sayen
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 17/08/2018
Nombre de messages : 144
Bon ou mauvais ? : Chaotique neutre.
Zénies : 334

Techniques
Techniques illimitées : Enchaînement rageur, Rafale furieuse, Doom blaster.
Techniques 3/combat : Météore apocalyptique, Rugissement destructeur.
Techniques 1/combat : Berserker de la destruction.

La félicité [PV : Munec, Supaddo] Empty
MessageSujet: Re: La félicité   La félicité [PV : Munec, Supaddo] ClockVen 14 Déc 2018 - 22:54
Une sieste. Une simple sieste, c'est ce don Munec voulait bénéficier en attendant un bon repas qui allait le requinquer et raviver ses papilles qui n'avait plus touché de près ou de loin à une bonne pièce de viande depuis si longtemps. Pourquoi ne pouvait il pas profiter d'un peu de repos me direz vous ? Premièrement les sbires d'Orrive qui effectuaient des allées et venues dans son patelin, étaient juste insupportables, racontant quelque blagues idiotes en travaillant et d'autres plus malins, faisant semblant de travailler ou de contribuer à une quelconque activité bénéfique au camp !
Deuxièmement, le démon saiyan ne pouvait pas vraiment dormir, il venait de passer un bon bout de temps dans une capsule ou il avait décider de se reposer tout le voyage afin d'être prêt pour son arrivé sur Terre.


Il ouvrit donc un œil, et vit un garde se promener, l'air idiot. Munec l'observa un moment, puis se dit qu'il pouvait peut être passer le temps en s'amusant brièvement avec le menu fretin du camp, il se leva et l'interpella.


« Eh toi ! Vient par ici, j'ai une petite question pour toi ! A vrai dire c'est plus une devinette ! Si tu gagnes, je te permet de partager le festin avec moi ! »


Le garde à l'armure de peau se retourna, étonné que le berserker l'ai interpellé. Pourtant, d'un air curieux et joueur, le garde se rapprocha de Munec et écouta sa petite devinette.


« Je pourra partager le festin avec vous ? Mon seigneur est trop bon... On mange pas grand chose nous les gardes, Orrive dit que les rations sont petites car comme ça nous gardons la rage au ventre ! »


« Et bah mon pauvre vieux ! Vu les vieilles peaux qui te servent d'armure, la rage c'est sur que tu l'as, mais certainement pas au ventre ! »


Le démon saiyan prit une pomme sur un arbre et la croqua à pleines dents de manière bestiale, puis retourna son attention sur le chétif petit garde, afin de le confronter à sa petite devinette plutôt originale dirons nous.


« Quel est la meilleur cuisson pour la viande rouge, la plus noble et la plus délicieuse des viandes ?! »


Le garde ne réfléchit pas longtemps, il sourit et prit une grosse inspiration, signe qu'il allait donner sa réponse de manière franche. Cela étonna Munec, avait il devant lui, un grand connaisseur de viande rouge ? Ces idiots étaient ils plus calés en gastronomie qu'en tactique militaire et en combat ? Et la, le petit garde à l'air réjouit et sur de lui à l'idée de pouvoir profiter d'un gigantesque festin, annonça fièrement.


« Mais quel question idiote ! Saignante bien sur ! »


Le berserker eu un regard teinté de flammes furieuses, il sourit de manière carnassier, et plaça sa main sur le visage du garde, afin de brûler son hideuse tête, on pouvait voir à cet instant, le visage du pauvre garde qui commençait à perler de sueur. Mais Munec n'était pas de ceux qui usait de la violence pour le plaisir, le démon saiyan aimait la violence, le sang, le carnage... Mais pour lui, ces choses la, étaient un devoir, ni un loisir, ni une passion, seulement un devoir. Orrive, tuait des innocents, beaucoup d'innocents... Il n'allait pas affronter ceux qu'il devait affronter pour mettre ses idées en avant, il tuait pour le plaisir. La loi de la jungle est quelque chose de très basique et très primale, c'est le pilier de toute civilisation et de toute hiérarchie, cependant, il ne faut pas oublier que dans loi de la jungle, il y a le mot loi ! Tuer n'est pas un plaisir, même si l'adrénaline que cela nous procure est tout simplement fantastique, mais, Munec ayant été prince de la planète des saiyans et grand commandant des armées saiyans durant tout un temps, il savait que quand une vie était arrachée, ce n'était pas par plaisir, mais parce que cela devait être fait.


Munec, relâcha le garde et lui adressa un sourire emplit d'humour, comme pour excuser sa pulsion meurtrière qui avait faillit prendre le pas sur sa raison. C'est alors qu'un magnifique son retentit, le bruit d'une cloche, suivit d'un


« Le repas de notre invité est servit ! »


Le démon saiyan était en extase, enfin il allait pouvoir se délecter d'un bon repas, et quel repas ! Aussitôt qu'il tourna la tête, il vit, posé sur une table de bois massif, une ribambelle de plats qui avaient l'air plus succulents les uns que les autres ! De la viande à profusion comme cela ne c'était plus produit pour lui depuis longtemps ! Il s'attabla vite, et commença à engloutir les immenses gigots et jarrets d''une seule traite, et continuait d'en demander encore plus au cuisiniers à chaque fois ! Le repas était divin, Munec se sentait revivre, mais ce moment de plaisir culinaire n'allait pas durer.


En effet, au moment ou le berserker arriva à son 20ème plat, il entendit un bruit sourd et vit de la fumée se rependre autour du camp, il releva quelques secondes la tête, mais n'était nullement préoccupé par cela. Jusqu'au moment ou il sentit un ki, même deux, approcher à grande vitesse, il eu à peine le temps de faire un rot, qu'un énorme tas de débris de navette fonçais sur son banquet, Munec se leva d'un coup et balaya les débris avant de se rasseoir et continuer à profiter de son joyeux festin !


C'est alors qu'il vit Orrive bondir dans les airs et commencer une petite ascension, avant de se stabiliser à hauteur d'une inconnu qu'il n'avait pas remarquer.


*Ça devait être la source du ki que j'ai ressentit un peu plus tôt*


En quelque secondes, le ciel était devenu un champ de bataille pour deux guerriers, même si l'un commençait clairement à l'emporter sur l'autre et que l'autre en question baignait dans une marre de sang au sol...


Une description brève d'un combat qui le fut tout autant, de toute façon, Munec n'avait rien vu, il était le nez dans son festin et rien au monde n'allait l'en détacher.
Supaddo
Supaddo
Saiyan
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 02/12/2018
Nombre de messages : 60
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1333

Techniques
Techniques illimitées : Savage Blaster ☠ Téléportation ☠ Energy Shield
Techniques 3/combat : Death Smoke ☠ Wild Explosion
Techniques 1/combat : Griffes du Lion

La félicité [PV : Munec, Supaddo] Empty
MessageSujet: Re: La félicité [PV : Munec, Supaddo]   La félicité [PV : Munec, Supaddo] ClockVen 21 Déc 2018 - 23:02

La Félicité

ft. Orrive & Munec
650 mots

Les deux originaires de la planète Yasei avaient en quelques minutes semés la pagaille au sein d’un trou à rats, en quelques minutes un combat s’était engagé. Supaddo avait lancé un remarquable assaut accompagné de son compagnon sur l’individu qui paraissait être le chef du clan vu l’accoutrement différent qu’il abordait. Les cieux étaient désormais décorés d’une bataille qui allait potentiellement devenir le point de départ d’une longue et bonne collaboration.
L’ennemi principal des deux êtres primitif avait paré le coup du saiyan, lui assénant une puissante attaque pour l’étaler sur le sol groggy, enragé. Bien évidemment, le sauvage n’avait pas saigné ni même ressenti une quelconque douleur, ce qui était tout à fait normal, cet être robuste n’était plus un simple guerrier de l’espace, il avait en quelque sorte muté grâce à son environnement, acquérissant des caractéristiques propices à sa vie dans une planète sauvage envahie de créatures surpuissantes. Sa peau était plus dure que celle d’un tyrex, le faire saigner était donc une chose bien difficile. Il n’est bien évidemment pas insensible à la douleur, mais ce n’était pas un simple coup de poing qui allait le faire gémir, on pouvait assimiler le tribale aux guerriers jouables dans Dragon Ball budokai équipés de la capsule des habits indestructibles.

Alors que les sens de l’être sans nez s’éveillaient, Oho tel un tank vint renverser Orrive, luis faisant comprendre la dure réalité, bien évidemment cela ne resta sans conséquences, car à toute action réaction. L’être Bleu se fit renversé et mis à terre sous les yeux de son maître.
Le saiyan n’aurait jamais songé à cette situation, jamais dans son esprit une telle scène était prévisible, son
compagnon à terre et lui inactif, spectateur de cet act dramatique.

Telle une charge électrique, un déclique vint se produire dans l’esprit confus du sauvage, explosant ainsi la moindre quantité de ki en lui. Une énergie sans précédent envahit l’endroit, annulant la gravité, faisant planer les objets l’entourant, faisant planer les faibles soldats présents.
Une épaisse fumée s’émanait du combattant qui avait perdu le peu de sens qu’il possédait, comme s'il avait subi une surchauffe. De manière instantanée, il apparut devant la personne qui avait suscité une haine
inimaginable en lui, lui faisant perdre ses couleurs d’un coup-de-poing surhumain.

" MOI CASSER TOUT OS A TOI !!!!! PAS RESTER RIEN !! TUER !! " Hurla l’individu hors de lui-même.

La fumée avait bien évidemment servi à quelque chose, si Orrive avait respiré une particule de ce gaz, alors les symptômes ne tarderaient pas à se dessiner sur lui. Il ne pouvait guère savoir de quelle dangerosité pouvait être ce gaz prédire donc une telle stratégie serait très étrange.
Bien évidemment, l’assaut du tribal ne s’arrêta pas puisqu’il mitrailla dès lors son adversaire avec une multitude de combinaisons, pour disparaître du champ de vision de ce dernier pour y faire apparaître un savage blaster au-dessus.

Tout cela est raconté en plusieurs lignes, mais ça ne s’étendait pas plusieurs minutes, bien au contraire, ça s’était passé très rapidement. La réelle question était, est que le roi des loups fous avait suivi le tout ?
Le tout, c’était fortement improbable quel que soit la force colossale qu’il pouvait détenir.

En tout cas au milieu de cette boucherie, certains profitaient. Un individu était là allongé, non inquiété de toutes les péripéties qui avaient eut lieu, affalé sur le sol, quelques os à proximité, des pépins de pomme, il avait visiblement bien mangé et était paré pour une longue hibernation.
Supaddo était bien trop occupé avec la légende pour tabasser cet être à l’apparence sauvage.
De toute façon, il voulait d’abord en finir avec le haineux qu’il avait en face de lui.       
   
Une planche qui représente la scène. 

Orrive
Demi-Sayen
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 11/12/2016
Nombre de messages : 490
Bon ou mauvais ? : Méchant.
Zénies : 1583

Techniques
Techniques illimitées : Griffes du Tigre / Télékinésie / Cri de Loup.
Techniques 3/combat : Dôme de Protection / Rayon Sanguin.
Techniques 1/combat : Sphère de Rage.

La félicité [PV : Munec, Supaddo] Empty
MessageSujet: Re: La félicité [PV : Munec, Supaddo]   La félicité [PV : Munec, Supaddo] ClockMer 26 Déc 2018 - 9:45
.


Dernière édition par Orrive le Jeu 23 Avr 2020 - 15:15, édité 1 fois
Munec
Munec
Demi-Sayen
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 17/08/2018
Nombre de messages : 144
Bon ou mauvais ? : Chaotique neutre.
Zénies : 334

Techniques
Techniques illimitées : Enchaînement rageur, Rafale furieuse, Doom blaster.
Techniques 3/combat : Météore apocalyptique, Rugissement destructeur.
Techniques 1/combat : Berserker de la destruction.

La félicité [PV : Munec, Supaddo] Empty
MessageSujet: Re: La félicité   La félicité [PV : Munec, Supaddo] ClockVen 4 Jan 2019 - 13:42
Dans une forêt autrefois paisible de la planète terre, régnait un chaos sans précédent. Orrive se battait toujours contre l'assaillant de son camp, un saiyan à l'air sauvage et primitif. Munec regardait se spectacle, allongé à coté des restes de son festin, attendant que cela se finissent enfin, ou alors attendant une ouverture pour profiter d'un peu de sang et de violence. Quoi qu'il en soit, il allait devoir bouger très bientôt, car son rôle passif dans le carnage du camp commençait à l'exaspérer.


Il se leva et commença par s'étirer un petit peu, engourdit par le festin qu'il venait d'engloutir. Le berserker commença à concentrer son ki, encore et encore, jusqu'à le faire exploser ! Munec était au top de sa forme et était prêt à reprendre les choses sérieuses. Il décida de quitter l'ombre de l'arbre ou il s'était assoupi afin de se rapprocher des troupes de Loups Fous qui acclamaient leur maître, il bouscula tout le monde afin d'arriver au premier rang. Orrive qui était prêt à achever le saiyan sauvage au plaies béantes et au corps maculé de sang, lança une dernière provocation salvatrice, invitant le pauvre fou à le tuer, ou à mourir.


Le démon saiyan regarda le pauvre guerrier, don le corps n'était plus que sang et poussière, et le sonda du regard durant un moment. Ce saiyan peu importe d’où il pouvait provenir, il faisait partit de la même race qu'Orrive et Munec, d'ailleurs, ce dernier ressentit un peu de compassion pour ce dernier. Cet être blessé, qui avait l'air enragé, ne pouvait pas cacher ce qu'il ressentait au fond de lui, en tout cas, pas à Munec, qui, même si ce n'était pas son univers, était autrefois prince des saiyans, et en tant que tel, son peuple passait avant tout... Voilà peut être la raison de sa compassion envers ce saiyan primitif.


Le berserker vis Orrive charger une dernière attaque de ki dans sa main afin d'en finir avec le sauvage, mais Munec ne l'entendait pas comme ça. Au moment même ou le rayon d'énergie quitta la main du chien fou, le démon saiyan poussa un rugissement furieux et un rayon d'énergie écarlate sortit de sa bouche en même temps que son hurlement, afin de dévier l'attaque d'Orrive, qui en un éclair, se retourna pour regarder Munec avec des yeux écarquillés.


« Il suffit Orrive ! Sa mort ne t'apportera rien. Ouvre les yeux ! Ne vois tu donc pas que ce saiyan à peur ? »


Il avança dans le cercle du combat dans un silence pesant, les Loups Fous bouches bées de ce qui venait de se produire, Munec avait défier l'autorité de leur maître. Le démon saiyan s'arrêta devant le guerrier sauvage qui se tenait devant lui, celui ci l’accueilli avec quelques grognements de méfiance et un regard empli de colère et d'incompréhension. Le berserker tendis sa main vers le sauvageon tout en gardant son air sérieux et impassible au visage.


« Je sais que tu comprends notre langage. Je m'appelle Munec ! Viens, on va te trouver des vêtements, te nourrir et te réchauffer autour d'un feu. »


Munec appela un des sbires d'Orrive et lui ordona de s'occuper du sauvage et de le soigner, puis, le berserker partit en s’enfonçant dans la forêt, sans laisser de trace.
Orrive
Demi-Sayen
Masculin Age : 20
Date d'inscription : 11/12/2016
Nombre de messages : 490
Bon ou mauvais ? : Méchant.
Zénies : 1583

Techniques
Techniques illimitées : Griffes du Tigre / Télékinésie / Cri de Loup.
Techniques 3/combat : Dôme de Protection / Rayon Sanguin.
Techniques 1/combat : Sphère de Rage.

La félicité [PV : Munec, Supaddo] Empty
MessageSujet: Re: La félicité [PV : Munec, Supaddo]   La félicité [PV : Munec, Supaddo] ClockMar 22 Jan 2019 - 23:17
.
Contenu sponsorisé

La félicité [PV : Munec, Supaddo] Empty
MessageSujet: Re: La félicité [PV : Munec, Supaddo]   La félicité [PV : Munec, Supaddo] Clock
 
La félicité [PV : Munec, Supaddo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Forêts-