Partagez
 

 Bribes d'histoire: Jashin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Hidan
Hidan
Masculin Age : 27
Date d'inscription : 04/04/2008
Nombre de messages : 490
Bon ou mauvais ? : ~ Mais t'es con ou quoi ? !
Zénies : 2300

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation ~ Le Lotus Recto - Verso ~ Clonage ~ Illusion
Techniques 3/combat : Les lions jumeaux ~ Le Grand toubillon Divin
Techniques 1/combat : Hirudora

Bribes d'histoire: Jashin Empty
MessageSujet: Bribes d'histoire: Jashin   Bribes d'histoire: Jashin ClockMer 17 Oct 2018 - 16:05
Bribes d'histoire: Jashin


Fait n°1: Hidan est une véritable marmotte !

~ ~ ~

Ce qui nous marque dans notre vécu et dans les histoires, ce sont bien trop souvent les moments de tristesse. Pourtant, les moments où nous sommes heureux - d’une rareté absolue si l’on n’arrive pas à se trouver soi-même dans le fait d’exister - ne devraient-ils pas plutôt être ceux qui hantent nos coeurs et nos mémoires ? Parce que, s’il y a bien quelque chose dont je souhaite me souvenir toute ma vie, c’est des moments comme ceux-ci. Simple et authentique, pas besoin d’artifice. Juste toi et moi contre le monde, bébé. Hidan, à Kakuzu.


Ces quelques lignes adressée au développement de mon personnage Hidan ne seront pas vraiment un RP à proprement parler. Et oui, il est bien question du RP pour mes 10 ans sur le forum que j'avais évoqué dans la vidéo(vidéo, on voit très mal ce qui est écrit avec la couleur du lien) que j'ai faite. Il s’agira de quelques informations ici et là sur ce qu’il fut jadis. Sur les grandes lignes de son vécu, de son évolution caractérielle et sentimentale à travers le temps. De pourquoi Hidan est ce qu’il est aujourd’hui en outre. Pas de long RP, pas de livre passionnant sur les détails de ces histoires envolées. Juste quelques bribes que j’avais envie de poser. Quelques mots sur sa sensibilité si longtemps cachée… et sa plus grande faiblesse.


Vous connaissez l’histoire dans les grandes lignes: Hidan était l’ange de la mort à la base. Et son prénom fut Jashin. Créé par le Dieu des anges pour influencer la mort en ce qui concerne les mortels. Par “influencer la mort” voyez ceci: Hidan peut chuchoter à l’oreille des mortels pour éviter certains de faire des bêtises. Comme il peut jouer de ses cartes pour essayer de détourner des accidents pour sauver des personnes. Non, il n’avait pas la main mise sur la mort, il ne pouvait pas d’un claquement de doigt assurer (ou non) la survie d’un mortel. Cela dit, il pouvait en augmenter les chances.

Jashin passait souvent par le poste frontière dans le Royaume des morts pour accompagner certains mortels jusque dans leur passage dans l’au-delà. Régulièrement en désaccord avec les jugements d’Enma, les deux passaient souvent leur temps à se crier dessus.

Il fut banni du monde des anges après avoir rallié la cause de Drallos, qui avait provoqué un soulèvement contre la dictature du Dieu des anges. En enfer, il devint la faucheuse, c’est à dire l’équivalent de l’ange de la mort. Il fut jadis l’un des conseillers stratégiques de Drallos. On disait de Jashin qu’il pouvait balayer une armée en soufflant quelques mots aux oreilles des guerriers, des phrases viciés qui les faisaient perdre leurs moyens… et les conduisaient à leur trépas. Il était respecté et craint pour son affinité avec la mort - quelques rumeurs disaient même qu’elle était son amante.

Quoi qu’il en soit, notre cher Jashin fut radié de son rôle par les Dieux. Un jour pas fait comme un autre, et à force de trouver injuste les jugements d’Enma, Jashin le provoqua en duel. Les Dieux n’apprécièraient guère l’insolence de la Faucheuse qui durait depuis bien trop longtemps… Surtout que son arrogance était destinée à Enma, le juge qui avait été choisi par les Dieux eux-même. En défiant ainsi le géant rouge, Jashin offensait donc les Dieux. En guise de punition pour son affront, il fut condamné à devenir mortel et à le demeurer pour l’éternité.

C’est, en somme, le résumé de l’avant “vie mortelle” de celui que vous connaissez sous le prénom d’Hidan. La suite n’a rien d’extraordinaire. Sa naissance en tant que mortel a apporté la mort dans son village. Il a été la risée et le fruit des disputes de ses parents. Il a fini déserteur à l’aube de son examen Chuunin. Il a été recruté par l’akatsuki suite aux rumeurs le concernant, disant qu’il était immortel… et puis, il est tombé amoureux. Très amoureux.... D’un certain Kakuzu, son partenaire au sein de l’organisation.

La personne qu’il a aimé plus que sa propre vie, plus que la gloire que lui avait apporté son rôle de Faucheuse dans le passé, plus que toute chose en ce monde a fini par périr. Des mains de l’homme qu’il déteste (forcément) le plus: Kakashi Hatake. Hidan se laissa vaincre et enterré sous terre pendant plusieurs longues années… à réfléchir, à méditer sur la fatalité des choses. Il n’avait qu’une trentaine d’année à l’époque. Faites le calcul par rapport à ses 850 ans passé à l’heure actuelle.

Comment sommes nous censé réagir lorsque l'on se rend compte que l’on passe ses dernières minutes auprès de l’être aimé avant que son âme ne s’envole à jamais loin de vous ?


Bribes d'histoire: Jashin 24b42010


Alors, Jashin resterait pour toujours ici. Jamais plus il ne reverrait Kakuzu. Et cette idée lui rongeait le coeur autant que l’âme.

Notre cher Jashin fini par sortir de son trou sous terre au bout de quelques années de réflexion et de tentative de s’ôter la vie par tous les moyens. Il s’était résigné, bien qu’il était sûr d’une chose: jamais son âme ne pourrait se détacher de Kakuzu, quoi qu’il fasse.

Il n’eut d’autre décision que de vivre.


S’en suivit ces grandes lignes:


Pleine de panache, l’agent H. déambulait dans les couloirs de la Flèche d’Argent. Et avant ça, du Coeur de Fer. Et encore avant ça, elle siégeait dans l’ombre des Stinger, prête à décortiquer toutes les informations les plus personnelles sur leurs ennemis pour les démonter politiquement et moralement parlant.

Malgré les longues années de l’agent H. au service de la famille Stinger, elle ne semblait jamais prendre une ride. La trentenaire d’apparence, aux longs cheveux blancs, toujours attaché dans son dos en une queue de cheval basse, pétait toujours autant la forme, qu’importe le temps qui s’écoulait. Les autres, eux, connaissaient la décrépitude naturelle de leur corps, jalousant l’aspect toujours aussi frais et jeune de leur collègue.

L’agent H. est une femme discrète, qui va droit au but, du genre à s’extirper d’une situation sans qu’on n’arrive à remarquer comment elle a fait. Pourtant, à côté de ça, elle est pleine de sarcasme et à la fois de douceur, d’expertise en ce qui concerne l’art de la persuasion et du dialogue. C’est une femme bien étrange. Personne ne peut se vanter de connaître qui elle est réellement, mis à part les successeurs de chaque dirigeant de l’industrie.

Mais alors, il faut savoir jouer le jeu. Pendant qu’Hidan se construisait une réputation d’excentrique bizarrerie aux goûts exotiques, l’Agent H. se fondait dans l’ombre, insaisissable. Un poignard d’une souplesse inouïe dans le dos des opposants.

Hidan eut la chance de rencontrer Enki, avec qui un indéniable lien d’attirance mutuelle était né. Il se plaisait à se remémorer cette nuit de noël, sur le balcon à ses côtés… ce jour précieux où Hidan lui avait confié son collier. Depuis, c’est toujours Enki qui l’a.

La mascarade de l’agent H. aura durée plusieurs siècles jusqu’à récemment sur Métamol. L’agent H. aura enfin décliné sa réelle identité, elle/lui qui croyait se faire un jour démasqué par un autre espion de taille…! Eh bien, pas le moins du monde. C’était la mort et l’annihilation totale de la Stinger Industry qui l’avait décidé à mettre fin à cette phase de sa vie, lui aussi.

Mais toutes ces vieilles histoires, mêlant espionnage et meurtre, ne sont pas réellement le but des écritures d’aujourd’hui. Il s’agit plutôt de découvrir la vie personnelle d’Hidan - bien que de savoir qu’il fut jadis le maître espion des Stinger sous l’apparence d’une femme reste une information croustillante.

Après vous avoir assommé avec ces quelques mots concernant le gros de son vécu, il est temps de passer à la réelle partie intéressante de ce sujet: sa faiblesse.

~ ~ ~


Dix-neuf ans plus tôt


Cela faisait des années qu’il méditait l’idée. Se lancer, c’était autre chose. Il observait des photos prises à la volée d’Ajito. Ce jeune garçon qu’il avait connu il y a bien longtemps sur Métamol, une forte tête pleine de potentiel. Auparavant, Ajito avait les cheveux bruns, et maintenant il les gardait blanc. Une teinture, peut-être. Cela l’étonnait un poil: Ajito n’était pas du genre à vouloir faire des artifices par rapport à son apparence.

Il n’était pas encore Prophète à cette époque. Après leur séparation sur Métamol, Hidan avait eu l’occasion de recroiser quelques fois cet être exceptionnel qu’était Ajito. Quand il ne pouvait pas le voir, il se servait de ses dons en filature pour l’observer et suivre son avancée dans la vie. Prêt à venir l’épauler en cas de besoin. Ce petit bout d’homme qu’il avait rencontré lorsqu’il était encore adolescent avait su toucher son coeur, comme…

L’ombre sur le mur s’étend. Difforme, elle continue lentement d’avancer pour recouvrir le mur. En un claquement de doigt, quelqu’un semble jaillir de cette ombre murale. Un être qui a l'air nu de prime abord.


Bribes d'histoire: Jashin 27831810


Les ombres se greffent à lui comme une deuxième peau, et forment alors des vêtements autours de cet homme étrange... Une apparence qu’Hidan connaît assez bien pour se méfier.

Je suis venu honorer ma part du marché, Jashin. J’ai perçus à travers tes rêves ton envie grandissante de réaliser ce qui te tient tant à cœur.

Sa voix est douce. Sa voix est réconfortante et suave. Cet homme aux longues oreilles pointues n’est plus un inconnu depuis longtemps aux yeux de la faucheuse. Sa façon de se vêtir atteste de son sang, probablement noble. Son aura est tellement baignée de mysticisme qu’il est pratiquement impossible de ne pas se rendre compte qu’il est, d’une manière ou d’une autre, une divinité.

Tu peux m'appeler Hidan, mec, t’sais. “ Répondit-il d’un air désinvolte, les sourcils à moitié froncés. “ Ne nous éternisons pas Solas, c’est pas comme si j’appréciais ta présence... mais, heh, ouais. Tu me dois un service pour avoir protégé le cul de ta fille quand tu l’as chaleureusement viré de ton monde pour la balancer ici.

L’elfe resta impassible malgré la remarque d’Hidan. L’être éthéré tend sa main vers l’ange de la mort. Dans sa main repose deux fioles. Les contours transparents des matériaux laissent entrevoir ce qu’elles contiennent: de l’énergie pure.

De l’essence des êtres aimés. J’aurais pu te donner de l’ADN pure et dure, peut-être. Mais il n’y a rien de plus fiable que l’âme elle-même.

Hidan bondit de sa chaise pour saisir les fioles étincelantes. Il les inspecta de près, comme pour trouver quelque chose à redire. Bien qu’il n’apprécie pas cet elfe, il devait reconnaître une chose: il sait tenir parole.

Nous nous reverrons… peut-être, en une autre occasion. “ Conclut l’elfe en le saluant de la tête, reculant de quelques pas pour disparaître dans l’ombre.

Ouais ? Eh ben j’espère pas... “ Marmonnait le SM, le regard toujours perdu dans ces fioles intrigantes.

Une question est légitime: Quel service Jashin aurait-il rendu dans le passé à l’elfe pour qu’il lui soit redevable ?

~ ~ ~


Quelques jours après cet événement.


Hidan avait envoyé un hologramme explicitant sa demande à… quelqu’un qui s’y connaît en génétique. Probablement la meilleure chercheuse du genre à l’heure actuelle.

Une demande tout à fait banale… à l’exception près que cela va être la première fois que je travaille à partir de l’essence même d’individu. C’est… fascinant.

La Reine arquait un sourcil, intriguée. Ses machines l'aidait à analyser en profondeur les composantes de cette énergie pure. Mais il n’y avait rien à examiner véritablement: c’était bel et bien un genre de “morceau d’âme”.

Obtenir un tel... échantillon est impossible pour des mortels il me semble. Je serais curieuse de savoir comm-

ça me regarde, fais ton job. “ Répondait Hidan - sous l’apparence de l’agent H. - d’un air froid.

Queen gardait son visage fermé habituel. à cette époque-ci, elle ne connaissait pas une apogée comme dans le présent - et justement, à l’issu de ce service qu’elle lui rendait, elle aurait la possibilité de passer un contrat avec Stinger Industry, avec un vaisseau et leur réputation pour booster la sienne. La Reine ne fit alors pas d’autre commentaire. Mieux vaut agir intelligemment pour grimper au sommet…

Alors, les deux fioles d’âmes contenant respectivement la quintessence de Kakuzu et d’Ajito, le véritable Ajito, furent étudiée et travaillée pour donner la vie.

L’héritage de Kakuzu, l’héritage d’Ajito, l’héritage d’Hidan. De ces sentiments amoureux, de ces deux relations très distantes dans le temps et dans la vie mortelle de Jashin, naquit deux magnifiques petites filles.

Et puis… Non. Je ne vais pas vous faire des lignes mielleuses sur “le bonheur que ça a été”.  Une description plus poussée des protagonistes que des détails triviaux me semble plus judicieuse.

~ ~ ~


D’une manière générale:


Rosa et Luna ont été créé en laboratoire par Queen Nemor (qui ignorait à cette époque que l’agent H, identité sous laquelle il s’est présenté à elle, était Hidan) à partir des gênes d’Hidan couplé à ceux, respectivement, de Kakuzu et d’Ajito.

Les deux jeunes filles ont été gardé jusqu’ici à bord du Cœur de Fer puis de la Flèche d’Argent. Une partie du vaisseau leur était consacrée, où elles possédaient des chambres côte à côte avec celle d’Hidan.

Depuis leur cinq ans, elles vont bel et bien à l’école, mais dans un coin de la galaxie à l’opposée des lieux les plus populaires, où se trouvent les mœurs habituelles de RPG DBZ. Ainsi, Rosa et Luna ont été scolarisée dans la prestigieuse école d’Ivoria. Une école où l’on vous apprend à maîtriser vos pouvoirs, à l'effigie de l’école des mutants de Charles Xavier ou de Poudlard dans le monde d’Harry Potter.

Chaque soir après les cours, un portail portatif leur permettait de rentrer sur Le Coeur de Fer ou la Flèche d’Argent pour y passer la nuit, faire leur devoir, passer du temps avec leur père et jouer ensemble ou avec des amis qu’elles ramenaient sur le vaisseau. Bien entendu, elles étaient surveillés pour leur protection par des agents espions d’Hidan.

Il faut savoir que les deux jeunes filles et Queen Nemor sont restées en contact par hologramme. Cette dernière leur a fait passer des tests tout du long de leur croissance pour voir si, effectivement, la création génétique à partir d’essence pure différait de la création génétique à partir d’ADN seulement. Elles s’entendent bien avec Nemor, mais encore plus avec son fils Takumi dont elles sont fan parce qu’il est le leader d’un groupe de musique connu.

Pour se remettre dans le contexte actuelle, Rosa et Luna ont toutes les deux dix-huit ans.

Depuis la chute de la Stinger Industry (imaginez un peu la panique: un soir tu veux rentrer chez toi, tu prends ton portail, et tu atterris en plein milieu d’un désert sur la planète Héra… !) les deux jeunes filles sont domiciliées chez l’ancienne partenaire d’affaires de l’industrie, Queen Nemor. Ce qui est provisoire le temps qu’elles trouvent chacune ce qu’elles ont envie de faire, et où elles veulent aller. Queen profite de leur présence pour améliorer sa thèse concernant la différence entre la création génétique par essence pure et par ADN.

Les deux filles d’Hidan sont très proches de lui. Il est un papa très protecteur et surtout, il se montre disponible, à l’écoute et compréhensif avec ses petites filles. Naturellement, ses enfants ont toujour été au courant de la nature de son être et donc, de sa capacité à changer d’apparence et de sexe.


~ ~ ~


Ces petites bribes d'histoire sont terminées. J'espère que la lecture n'a pas été trop lourde... Si ? Oups. Héhé.

Ci-dessous, vous trouverez moult informations sur les filles d'Hidan.



Fait n°2: Hidan est impossible à décoiffer. Eh oui !
Bribes d'histoire: Jashin E8ed0710


Codage par Libella sur Graphiorum


Rosa / Luna




Rosa
Fille de Kakuzu & Hidan

Derrière ce visage froid se cache une grande sensibilité. Ses longs cheveux blancs pourraient faire croire que c’est elle la fille d’Ajito, mais c’est là que ceux qui ne connaissent pas bien l’histoire se trompe. Ajito n’a pas les cheveux blancs d’origine, il a les cheveux bruns !

Les cheveux blancs de Rosa tiennent donc bien d’Hidan. Elle possède un cache-oeil sur son oeil gauche parce que celui-ci est prit de cécité - en contrepartie, il lui permet de distinguer les ondes produitent par les mouvements d’autrui autours d’elle. Ce qui peut être utile pour repérer des gens qui se cachent sans faire de bruit. Le fait qu’ils ne sont tout de même pas entièrement statique rend leur position trouvable, par exemple.

Rosa est timide, solitaire. C’est le nez plongé dans les bouquins (souvent d’ordre fantastique et littéraire) que la jeune fille s'épanouit. Disons que Rosa n’est pas très à l’aise dans une foule. Rien que le fait que quelqu’un qui ne la connait pas vienne lui parler la stresse facilement à cause de sa timidité. Malgré son air stoïque, elle ne mord pas. Elle voue une grande admiration pour son père et est vite dépitée lorsqu’il passe trop de temps à son goût avec sa sœur plutôt qu’elle.

Son sérieux et ses stratégies sournoises en combat génère de la peur chez ses camarades. De plus, l'incapacité de mourir de façon traditionnelle de Rosa met une couche supplémentaire sur le fait qu'elle est effrayante à leurs yeux...

Elle sait parfaitement qui est Kakuzu. Son plus grand souhait serait de trouver un moyen pour faire revenir son défunt deuxième parent. Rosa voit à quel point la perte de Kakuzu atteint toujours Hidan. Même si ce dernier parle essentiellement des moments heureux qu’il a vécu avec son défunt concubin. Du même coup, elle aimerait logiquement apprendre connaître son deuxième parent. Cela mis à part, Rosa aimerait devenir professeur et avoir sa propre école dans ce coin-ci de la galaxie - celui où se déroule toute l’action - car il n’existe pas d’école comme celle où elle a été dans le coin. Ses aspirations sont très fleur bleue, induite par sa solitude et ses lectures passionnées.

Elle est une as du violon et possède des affinités avec tous les éléments, comme son père Kakuzu. C’est notamment une experte du maniement de la glace et des techniques liées à l’environnement. Elle peut par exemple faire pousser des ronces et les manier comme bon lui semble. Tout comme elle peut faire pousser un champ de pointes glacées sous vos pieds.

à l’instar de Kakuzu, elle possède plusieurs cœurs représenté physiquement par des masques incrustés dans son dos, qui n’apparaissent que sous une condition bien précise: Ces cœurs sont exposés dès qu’elle utilise une technique en rapport avec l’élément lié à celui-ci. Kakuzu en possédait cinq, chacun lié à un élément. Rosa quant à elle en possède trois: Le cœur de cristal, lié à son affinité avec la glace; Le cœur de ronces, lié à son affinité avec la nature, et enfin le cœur de pierre, lié à son affinité avec le maniement des roches.

Il faudra donc détruire ces trois cœurs pour tuer la demoiselle. Autrement, son corps se brise en petit morceaux tel une poupée de cire... et son organisme la régénère sans cesse.
Luna
Fille d'Ajito & Hidan
Connaissez-vous Lili Rochefort ? Alors vous savez à peu près comment se comporte Luna ! Cette jeune fille est une pile sur pattes; elle regorge d’énergie et est très confiante en ses capacités. Sa chevelure est du même brun que celui de son paternel Ajito, et elle possède également les yeux vairons comme celui-ci.

De son côté, elle est très souriante et avenante. Elle n’a pas honte de parler devant une foule parce qu’elle se fiche pas mal de l’avis des autres en principe. Luna s’est vite épanouit à l’école, avec les autres. Elle est douée pour se faire des amis et, puisque sa soeur à des lacunes à ce niveau, elle l’inclut tout le temps dans son groupe d’amis. Sa plus grande peur est la solitude, à contrario de sa soeur. Luna vivrait très mal le fait d’être seule avec elle-même.

Bien qu’elle ait confiance en elle, Luna reste assez jalouse du fait que son père surprotège encore plus sa soeur qu’elle. La brunette aura tendance à faire des bêtises pour se faire remarquer d’Hidan, quitte à se faire passer un savon. Cela dit, elle ne se sent pas en concurrence au niveau de ses capacités avec sa soeur; parce que Luna se considère bien au-dessus de ses camarades en terme d’aptitudes, d’une manière générale.

Sa grande sensibilité à l’énergie lui a été transmise sans aucun doute par Ajito. Elle sait parfaitement qui est son deuxième parent. Par ailleurs, sa plus grande ambition est de devenir Prophète tout comme lui.

Malgré son affinité pour l’énergie, elle n’a jamais rencontré de maître des flux énergétiques pour lui apprendre à utiliser ce don. Elle peut cependant lire les intentions des autres en principe, grâce à leur aura (alignement) et peut également percevoir si quelqu’un stresse ou non lorsqu’il parle. (ce qui peut vouloir dire que la personne ment, par exemple)

Ses pouvoirs sont liés principalement à l’énergie et également aux émotions. Elle peut plonger ses adversaires dans la démence et les crises d’angoisses. Son arme principale est un ciseau dont il vaut mieux se méfier. Elle module, tort, coupe des liens d’énergie - invisible à l’oeil nu pour des personnes n’ayant pas d’affinité avec les énergies, en principe - afin de faire tourner la situation à son avantage. Un lien d’énergie coupé peut signifier, par exemple, l’arrêt total de ce que vous comptiez faire. Cela peut donc vous interrompre en pleine action. Disons que ses pouvoirs lui permettent de manipuler les autres comme des vulgaires marionnettes en les faisant tourner en bourrique, d’où le gain de confiance en elle grandissant avec les années. (car la plupart des autres enfants n’ont pas sa sensibilité aux flux énergétiques et ne peuvent pas saisir l’essence même de ses talents)


Codage par Libella sur Graphiorum
 
Bribes d'histoire: Jashin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]
» Sous un cerisier sans fleur [Hentaï] [PV Gak']

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: RPG Flashback-