Partagez
 

 Qu'il est difficile d'être le roi de la Terre !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ze Spy
Ze Spy
Terrien
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 09/05/2017
Nombre de messages : 41
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Montre d'invisibilité / Kit de déguisement / Grenade Hallucinogène / Flash Grenade
Techniques 3/combat : Dead Ringer / Pistolet tranquillisant
Techniques 1/combat : Backstab

Qu'il est difficile d'être le roi de la Terre ! Empty
MessageSujet: Qu'il est difficile d'être le roi de la Terre !   Qu'il est difficile d'être le roi de la Terre ! ClockSam 1 Sep 2018 - 8:51
Qu’est-ce qui définit la puissance d’une personne ou d’une autre ? Leur capacité à détruire leur environnement ou encore leur expérience sur le champ de bataille : ceci étaient les réponses d’une personne dont la vision était limitée par la force physique et les feux d’artifice que les confrontations entre les maîtres d’arts martiaux de ce monde se livraient quotidiennement. Mais la véritable puissance est tout autre et bien qu’elle soit évidente, beaucoup semble l’oublier dans ce monde. Non, le pouvoir n’est pas à quel point leurs muscles sont bien dessinés ou encore la taille de leurs rayons d’énergie, mais la capacité à influencer et ordonner les gens qui sont dans votre cercle. Et dans cet exercice, les Black Feathers étaient de véritables mastodontes en ayant dans la paume de leur main plusieurs armées, au point que même les défenseurs de la Terre ne voyaient pas l'intérêt de reprendre le globe des envahisseurs.

Le jeu de la manipulation est risqué, une simple erreur peut coûter des années de travail dans le vent. Mais il y avait des maîtres dans cette pratique et Ze Spy pouvait s’estimer être l’un d’entre eux. Il sait comment tourner les gens en bourrique, les diriger dans le mauvais sens et attendre le moment idéal pour frapper d’un couteau dans le dos ceux qui sont devenus indésirables ou dangereux. Oui, le charmant gentilhomme était loin d’être un amateur et en ce jour fatidique, il allait le montrer une nouvelle fois. Mais comparé à toutes ses affaires précédentes, l’impact de ce contrat allait être tout autre. Un véritable chamboulement dans la balance fragile qu’était le contrôle de la planète bleue. Le client du fourbe voyait les choses en grand et pour l’assassin, ça sera certainement une douce mélodie qui jouera alors que les graines de la rébellion seront plantées fermement dans l’esprit des masses. Et surtout, il aura ses précieux écouteurs pour littéralement avoir de la musique à écouter.
 
Le contrat est en deux parties et il est temps de vous livrer la première étape du plan : réussir à provoquer une attaque de l’armée terrienne sur la Capsule Corporation. Et le maître des déguisements était l’homme parfait pour ce travail. Il avait déjà un plan en tête pour arriver à ses fins. Un plan digne du Diable en personne. Mais avant cela, il allait avoir besoin de faire preuve de beaucoup de patience. Le moment pour frapper était crucial : si il se trompait dans son timing, toute l’opération allait être foutue. Son accoutrement pour l’occasion montrait bien cela : un noeud papillon accompagné d’une fleur rouge sur son costume avec un magnifique et large fedora recouvrant les yeux du mercenaire. Il ne devait pas se faire identifier facilement durant les préparatifs du plan.

Devant le château se tenait un bar de renommée auquel Ze Spy attendait sagement le moment idéal. Faisant semblant de lire un autre livre, cette fois nommé “Absinthe”, son attention était plutôt portée sur les portes fermées du château et de la garde devant. Comment y pénétrer sans éveiller les soupçons que quelque chose ne tournait pas rond ? Le charmant démon à la cagoule avait déjà tout en main pour le faire, mais se précipiter ne serait que se porter volontaire pour tester le nouvel équipement de la garde.

Les portes du château venaient de s’ouvrir pour l’arrivée d’une personne potentiellement haut gradée dans la hiérarchie. C’était l’opportunité parfaite ! Aussitôt, la chaise se retrouva soudainement vide avec aucun paiement laissé derrière pour le service. La fourberie personnifiée en un homme charmant était devenue invisible et venait de s'infiltrer dans le palais. Traversant les couloirs de la demeure royale, il restait indétectable parmi les rondes des gardes. Il faisait particulièrement attention à ne pas se prendre le personnel dans le coin de la gueule et ainsi se faire révéler au grand jour. Il pouvait bien sûr s’en débarrasser mais faire aucune victime serait préférable, surtout en présence d’autant de personnes et de caméras. En parlant de ce dernier point, il fallait les désactiver urgemment pour rendre cette petite visite dans le château plus aisée. Qui aime se faire surveiller tout le temps ? Il se posta dans l’angle mort du système de surveillance et se déguisa en l’un des membres de la garde qu’il avait vu plus tôt durant son infiltration. Dorénavant mélangé aux membres de la sécurité, il se promenait tranquillement d’un coin à l’autre du domaine jusqu’à trouver la salle de surveillance. Une seule personne était présente pour garder un regard sur tout le château : une fantastique erreur pour notre opportuniste cagoulé.

Un couteau dans le dos plus tard et le camouflage du corps dans le réfrigérateur qu’il avait dans la pièce, il pouvait maintenant faire comme bon lui semblait pour rentrer dans la salle du trône. Assassiner tout le monde sur son chemin ou non : il avait la voie libre. Si son plan ne nécessitait pas la survie de la garde et de l’armée, il aurait certainement pris le chemin violent mais élégant et discret. Il regarda les écrans à sa disposition et la salle du trône était vide. Aucun signe du souverain de la planète bleue : parfait ! Il utilisa son kit pour devenir physiquement le roi de la Terre, l'infâme Kefka et l’empereur du bon goût pouvait constater le goût pitoyable de celui qui avait la couronne. Il commença à se déplacer dans l'infrastructure, tout le monde se mettait au garde en vous à sa présence et Ze Spy prenait un grand plaisir à voir cela. Aucun de ces crétins n’avait le courage de questionner sa présence soudaine au chateau, faut dire que le bouffon était connu pour son caractère explosif. Il se dirigea vers la salle du trône où il s’assit calmement son postérieur dans le siège symbolisant la puissance d’un unique individu.




Tant de pouvoir avait de quoi monter à la tête de bien nombre de gens : le contrôle absolu sur autant de vies, le choix de vie ou de mort sur autrui, la capacité de modeler tout le système d’une planète en un claquement de doigts. Oui, ça avait de quoi rendre les gens fous. Ze Spy, encore déguisé, se mit à rire dans sa barbe inexistante avant de croiser ses jambes et de se servir de sa main d’appui pour sa tête. Il était un dieu parmi les hommes, ainsi. Néanmoins, la folie était quelque chose que Ze Spy avait déjà expérimenté et observé. La décadence du Pyro, la soif du sang du Medic, la démence du Soldier, le chaos de Merasmus. Il connaissait bien ce terrain et ce n’était pas en tenant pour quelques secondes le contrôle de tout un globe qu’il allait changer. Non. Il avait une mission à accomplir, même si pour le moment, il était perché en haut de la colline.


“Mesdames et messieurs, je pense qu’il est grand temps de montrer à mon peuple que mon règne n’est pas à prendre à la légère. Mon petit doigt me dit qu’une rébellion se prépare à la Capsule Corporation. J'ordonne que l’infrastructure soit détruite, et tuez quiconque qui s’y trouvera.”

“Mon seigneur, ce n’est p…”

“Tu veux finir en cendres, toi ? Je me suis levé du mauvais pied donc ne viens pas m’ennuyer avec ton baratin. Je vous ai donné un ordre ! Exécutez-le MAINTENANT !”


Toute la salle se vida alors pour exécuter les ordres du fou. Un sourire satisfait pouvait se lire sous la tonne de maquillage que le bouffon portait. Quand il ne resta plus personne hormis lui-même, le roi disparut soudainement mais personne ne put être témoin de la scène.

Quelques minutes plus tard, un homme au fédora et au charmant noeud papillon s’assit sur un banc proche du château, mangeant une baguette fraîchement sortie du four. On pouvait voir d’ici que l’intérieur était mouvementé. Le gentilhomme sortit ce qui ressemblait à une tablette noire, sur l’écran de laquelle il appuya avec le sourire aux lèvres.


La première étape de son plan était sur le point de se lancer.
 
Qu'il est difficile d'être le roi de la Terre !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La decentralisation, mise ne oeuvre difficile
» Une vie difficile (fini)
» Retour au camp aprés une mise bas difficile
» Un matin difficile | Caine
» Moments difficiles pour nos vieillards!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Château du roi-