-34%
Le deal à ne pas rater :
PLAYMOBIL 5167 – La Maison Transportable
34.99 € 52.93 €
Voir le deal

Partagez
 

 The Duellists [PV. Raditz]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kid Sephiroth
Kid Sephiroth
Terrien
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 15/08/2016
Nombre de messages : 365
Bon ou mauvais ? : Héros et légende vivante.
Zénies : 1825

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Magie Maîtresse I / Gravité / Flash lumineux
Techniques 3/combat : Guérison / Magie Maîtresse II
Techniques 1/combat : Comètes

The Duellists [PV. Raditz] Empty
MessageSujet: The Duellists [PV. Raditz]   The Duellists [PV. Raditz] ClockVen 17 Aoû 2018 - 21:20
[HRP : @Raditz Je prépare déjà notre sujet futur même si tu ne peux pas poster tout de suite, comme ça c'est fait. Mais rien ne presse, réponds-y quand tu pourras, ça ne me dérange pas d'attendre, même plusieurs mois s'il le faut. Juste, préviens-moi par MP sur Incognito quand tu seras prêt, car sinon je risque de ne pas voir passer ta réponse. Smile ]

Pour la deuxième fois de sa vie, le jeune Sephiroth était parti voyager dans l'espace. La première fois, ça avait été en compagnie de Toriel et de Slothy, où ils s'étaient rendus sur la chaude planète Magma, afin d'en apprendre plus sur les célèbres Dragon Balls avec pour objectif d'aider Toriel à ressusciter ses enfants. Enfin, cela c'était l'objectif de Toriel, Sephiroth ne savait pas encore exactement ce qu'il ferait une fois qu'il aurait les Dragon Balls en sa possession : permettre à Toriel de réaliser son souhait, ou bien faire un vœu qui lui apporterait vraiment quelque chose et qui serait bien plus utile ? Mais dans ce cas, quel vœu ? Celui de rentrer dans son univers d'origine ? C'était une idée, mais il n'était pas encore fixé sur la question. Ce nouvel univers lui plaisait bien, en dépit du fait qu'il n'avait pas encore rencontré de Chocobos ici. La technologie y était beaucoup plus avancée, et la galaxie toute entière semblait peuplée de puissants guerriers, représentant de véritables challenges pour le jeune SOLDAT qui était considéré comme l'un des plus grands guerriers de son monde du haut de ses 13 ans.

Mais pour le moment, l'heure n'était pas à la réflexion de ce qu'il pouvait bien faire avec les Dragon Balls ni comment les récupérer. Après moult péripéties durant lesquelles il avait pu rencontrer Claire, Broly puis Raditz, ce fut en compagnie de ce dernier qu'il avait effectué son deuxième voyage spatial, cette fois pour atteindre la planète des Saiyans, Vegeta. Les deux militaires s'étaient rencontrés sur Terre, et après une légère tension entre eux et une période de méfiance mutuelle, le jeune guerrier aux capacités magiques exceptionnelles avait finalement décider de soigner le caporal de l'armée Saiyanne, ce dernier souffrant de graves blessures suite à son combat contre le tyran Freezer. Par la force des choses, ils avaient fini par devenir amis. Bon, amis était un bien grand mot, disons plutôt qu'ils étaient alliés pour une durée indéterminée. Raditz lui avait même appris comment mieux manier son Ki pour l'utiliser de manière offensive, alors que Broly lui avait déjà appris les rudiments sur cette mystérieuse énergie spirituelle dont Sephiroth ne soupçonnait pas l'existence avant son arrivée dans ce nouveau monde. Au final, l'utilisation du Ki ressemblait assez à sa propre utilisation des Matérias, ces petites sphères magiques colorées qu'il pouvait absorber afin d'en user les pouvoirs - ce qui lui permettait, entre autres, de contrôler des éléments tels que le feu ou la glace, ou même d'agir sur des forces physiques comme la gravité. Mais l'avantage du Ki, c'est qu'il n'avait pas besoin de Matérias pour pouvoir l'utiliser. C'était une toute autre forme d'énergie non-élémentaire, qui lui permettrait, lorsqu'il le maîtriserait, de multiplier ses possibilités offensives.

En contrepartie, le jeune garçon avait appris au caporal à détecter les auras des êtres vivants aux alentours, car curieusement, c'était l'une des premières - et seules - choses que Broly lui avait appris. C'était plutôt étonnant de se dire que Sephiroth avait appris à détecter les auras avant de savoir utiliser son propre Ki de façon offensive, alors que pour Raditz et la plupart des Saiyans, c'était l'inverse : ils attaquaient instinctivement avec leur Ki, mais ils avaient des difficultés à repérer les Kis des autres sans entraînement. Le fils biologique de Lucrécia - bien qu'il pensait être fils d'une dénommée Jenova - s'était fait une idée là-dessus. Selon lui, c'était parce que Raditz avait toujours compté sur son Scooter pour détecter les énergies, ce qui l'avait empêché de développer cette partie de l'utilisation du Ki. De son côté, Sephiroth avait toujours dû utiliser ses propres sens pour repérer les menaces aux alentours, il n'avait jamais pu être aidé par une quelconque technologie. Depuis son plus jeune âge, il avait subit un entraînement drastique où il se battait contre plusieurs soldats en étant privé de certains de ses sens tels que la vue ou l'ouïe, ce qui lui permettait de développer les autres. Cela lui permettait d'avoir un très bon instinct au combat, et c'était, selon lui, ce qui lui avait permis d'apprendre rapidement à détecter les énergies d'autrui, car il était plus attentif à ces infimes changements environnementaux tels que le changement de pression ou de température et les déplacements d'air ou de diverses énergies.

Après cet échange de connaissances qui leur avait été profitable à tous deux, les deux guerriers, sur proposition de Sephiroth, avaient décidé de s'échanger quelques coups dans un combat amical, afin de voir de quoi ils étaient capables. Une bonne occasion de mettre en pratique ce qu'ils venaient d'apprendre. Sephiroth comptait bien impressionner Raditz en lui montrant sa capacité à utiliser le Ki, et il espérait que Raditz profite de ce combat amical pour se battre sans utiliser son Scooter, car c'était l'idéal pour améliorer sa capacité à détecter les auras.

Le jeune guerrier avait donc une bonne demi-heure à tuer, et bien que Raditz lui avait conseillé d'en profiter pour visiter cette planète dont il était si fier, le garçon préférait utiliser ce temps pour progresser dans l'utilisation du Ki.

En premier lieu, il atteignit rapidement l'un des rings de combat, en volant, et atterrit au milieu de l'un de ceux qui étaient libres. Ayant mémorisé parfaitement les paroles et les gestes de Raditz pour apprendre à utiliser sa technique signature, le Shining Friday. Il s'entraîna d'abord à exercer la méthode plus simple mais moins efficace pour réaliser la technique du Saiyan aux longs cheveux noirs.

Cela consistait à faire apparaître une simple boule de Ki dans une main, puis de faire une légère rotation du poignet pour finir avec la main parallèle au sol, paume vers le haut, tout en concentrant suffisamment de Ki dedans pour la faire grossir. Sephiroth avait déjà compris le truc sur Terre après plusieurs essais infructueux. Répéter l'opération ne lui posait désormais plus aucun problème, mais la boule d'énergie qu'il obtenait à la fin n'était pas très grande ni très puissante. Ce fut la raison pour laquelle il répéta les mouvements encore et encore, pendant plus d'une dizaine de minutes, afin de progresser. A raison d'une moyenne de quatre essais par minutes (car cela lui prenait environ 15 secondes pour réaliser toute l'opération étant donné qu'il n'était pas encore habitué), il effectua environ cinquante fois les mouvements. Après cela, il parvenait à obtenir une boule de la même taille que celle de Raditz la deuxième fois qu'il lui avait montré sa technique, d'une cinquantaine de centimètres de diamètre environ. Satisfait, un petit sourire fier s'afficha sur son visage.

Mais c'était juste la partie la plus facile. A présent il fallait passer aux choses sérieuses. Il avait bien saisi comment manier son Ki pour en faire une arme, mais il ne le maîtrisait pas encore assez pour pouvoir l'utiliser en combat. Sa vitesse d'exécution avait augmenté lors de ses derniers essais par rapport au début, mais la technique restait trop longue à réaliser pour lui, en comparaison avec ses magies qu'il avait l'habitude d'utiliser. Or, dans un véritable combat, il ne pourrait pas se permettre de perdre du temps. Il devait donc s'améliorer dans la réalisation de la technique de Raditz, et pour cela il fallait la réaliser telle quelle devait être initialement. Car pour le moment, il n'avait fait que la méthode alternative, plus simple à faire, mais aussi plus longue et moins efficace.

Il passa donc à la phase deux de l'entraînement, se remémorant instantanément la méthode normale pour faire la technique. Dans un premier temps, il leva la main droite d'un geste brusque en orientant la paume de sa main vers le sol. Puis il concentra de l'énergie dans sa main levée, sans pour autant y matérialiser une boule d'énergie. C'était plus facile, maintenant qu'il s'était bien exercer à manier son énergie. Comme le lui avait dit Raditz, des étincelles finirent par apparaître entre ses doigts. Puis, d'un mouvement sec, il brandit la main droite droit devant lui tout en concentrant son énergie dans la paume de la main. Il en résulta une petite boule d'énergie de couleur rose, qui disparut après quelques secondes. C'était un bon début, mais ça manquait à la fois de puissance et de vitesse d'exécution. Alors Sephiroth, persévérant, répéta l'opération, encore et encore, produisant toujours le même résultat, avec juste une légère augmentation de puissance.


"Allez..."

Il leva le bras une fois encore, cette fois-ci en s'exclamant le nom de la technique, comme pour exprimer sa volonté de réussir la technique du mieux possible.

"Shining..."
commença t-il.

Puis il brandit son bras vers l'avant en s'écriant :


"Friday !"

Cette fois, la boule d'énergie était un peu plus imposante. Étonnamment, c'était comme si crier le nom de la technique durant sa réalisation augmentait la puissance de cette dernière. C'était peut-être psychologique, peut-être un raccourci subconscient effectué par son cerveau, mais en tout cas, ça avait l'air de marcher. Un peu comme lorsque l'on se répète "Je vais y arriver" pour se persuader que l'on va réussir quelque chose, et que cela nous permet d'y parvenir. En tout cas, c'était ce que Sephiroth avait constaté. Et si les mouvements effectués pour réaliser une technique étaient importants, il n'était pas idiot de penser qu'exprimer à voix haute le nom de la technique pouvait également jouer un rôle dans son exécution et dans son efficacité. Cela rendait peut-être son utilisation plus intuitive pour le corps.
Il répéta alors l'opération, en mettant encore plus d'engouement dans son cri. Tout en réalisant la technique, sans temps mort entre le premier mouvement consistant à lever le bras et le deuxième consistant à le brandir vers l'avant, il s'écria à nouveau :


"Shining Friday !"

Et, comme pour la fois précédente, la technique était plus puissante que lors des premiers essais.

*Incroyable, ça marche. S'exclamer le nom de la technique en effectuant les gestes adéquats permet réellement d'augmenter son efficacité. Mince, Raditz aurait quand même pu me le dire ! J'imagine que ça lui est sorti de la tête... ou bien peut-être qu'il l'ignore. Ou alors, ce n'est peut-être valable que pour les débutants. C'est certainement comme pour la magie, avec l'expérience, on finit par l'utiliser instinctivement et sans le moindre effort, alors qu'au début cela demande d'importants efforts de concentration. J'imagine qu'à force, je n'aurai plus besoin de crier le nom de la technique pour pouvoir la lancer, mais pour le moment, c'est bien plus simple comme ça.*

Il passa donc les dix minutes suivantes à répéter les mêmes mouvements tout en s'écriant le nom de la technique à chaque fois, augmentant ainsi sa puissance et sa vitesse d'exécution, et par-là même, son efficacité.

"Shining Friday !.... Shining Friday !... Shining... FRIDAY !!!... Shining Friday !"

Après avoir répété la technique mainte et mainte fois, il décida de faire une pause. En effet, sa main et son avant-bras droit étaient en feu, métaphoriquement. Ses membres le brûlaient à force d'y faire fluctuer de l'énergie, et une petite pause s'imposait.

Il se laissa tomber en arrière en écartant les bras et les jambes, et soupira de soulagement, satisfait d'avoir réussi son apprentissage.

Il resta ainsi allongé quelques minutes, et pensa déjà à la première technique qu'il créerait avec le Ki.


*Je me demande si l'on peut insuffler du Ki à un objet... Si je pouvais entourer la lame de la Masamune avec une telle énergie, je pourrais considérablement augmenter ses dégâts. Hm, encore mieux ! Si j'y parvenais, je pourrais peut-être envoyer des lames d'énergie en fendant l'air, afin de taillader mes ennemis à distance ! Voilà quelle sera ma prochaine technique, combiner la Masamune et le Ki pour projeter des lames d'énergie tranchantes ! ...Et j'appellerai ça Flash of the Blade, tiens, en référence à la chanson de Maiden !*

Après plusieurs minutes, il se releva.

*Hm, Raditz ne devrait plus trop tarder, maintenant...*

Anticipant le combat à venir, il décida de s'échauffer un peu, faisant quelques assoupissements et étirements.
Kid Sephiroth
Kid Sephiroth
Terrien
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 15/08/2016
Nombre de messages : 365
Bon ou mauvais ? : Héros et légende vivante.
Zénies : 1825

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Magie Maîtresse I / Gravité / Flash lumineux
Techniques 3/combat : Guérison / Magie Maîtresse II
Techniques 1/combat : Comètes

The Duellists [PV. Raditz] Empty
MessageSujet: Re: The Duellists [PV. Raditz]   The Duellists [PV. Raditz] ClockDim 7 Oct 2018 - 20:43


Alors qu'il était en train de faire quelques étirements, le jeune Sephiroth entendit des bruits d'explosion, non loin de là. Intrigué, il s'envola et se dirigea vers la source du bruit. A proximité des rings de combat, un combat avait lieu, à quelques centaines de mètres. Le petit bonhomme aux longs cheveux d'argent fonça à toute allure vers la bataille. Deux Saiyans étaient à terre, l'un d'eux était mort, et l'autre était allongé sur le sol, blessé, se traînant à reculons pour fuir l'individu qui les avait pris en chasse. Leur agresseur n'était pas un Saiyan, à en juger par son apparence physique. Il n'avait pas de queue de singe. C'était un grand guerrier à la coupe iroquoise et aux cheveux oranges foncés, qui portait une sorte de lourde armure de couleur verte. Un véritable colosse.

Spoiler:
 

Sephiroth ne s'en était pas rendu compte, car le lieu où il se trouvait avait été un peu épargné, mais la planète Vegeta était en pleine guerre en cet instant. Une armée de robots dirigés par un dénommé C-911 attaquait la planète, et les Saiyans s'étaient mobilisés pour contrer la menace. [plus d'infos ici : https://www.rpgdbz.com/t18193-ce-territoire-que-nous-defendrons-toujours ]
La principale bataille avait lieu assez loin d'ici, mais l'une des machines s'était aventurée par ici, s'éloignant du troupeau.

Bien entendu, à ce moment-là, le fils de Hojo ignorait que le grand costaud était un robot, puisqu'il avait une apparence humaine, tandis qu'il fonçait à toute vitesse vers lui pour se mêler au combat. En effet, s'il voulait être bien vu des Saiyans, mieux valait qu'il aide ces derniers, il devait donc empêcher ce guerrier en armure verte de faire une victime supplémentaire. Soudain, le type à la coupe iroquoise attrapa son propre poignet droit avec sa main gauche, et tira dessus, de sorte à détacher sa main de son avant-bras ! Surpris, Sephiroth écarquilla légèrement des yeux, tandis que l'iroquois brandit son moignon droit vers le Saiyan à terre.


*Il a détaché son bras ? Ce doit être une sorte de machine... Dans ce cas, voilà la meilleure chose à faire.*

Tout en volant à toute allure vers le groupe, Sephiroth, qui n'était plus qu'à quelques dizaines de mètres, s'écria :

"Hey ! Attaque-toi à quelqu'un d'encore plus petit que toi !"

Il ne pouvait pas lui dire de s'attaquer à quelqu'un de sa taille puisque lui-même était beaucoup plus petit. Mais il ne pouvait pas simplement lui dire de s'attaquer à quelqu'un de plus petit que lui car les Saiyans qu'il venait de mettre à terre étaient déjà plus petits que le robot. Alors, sur le ton de la plaisanterie et de la provocation, il avait demandé au robot de s'attaquer à quelqu'un d'encore plus petit que ces deux Saiyans déjà plus petits que le robot ; autrement dit lui-même, du haut de ses 13 ans.
Aussitôt, il leva le bras gauche vers le ciel. Aussitôt, un éclair jaillit du ciel pour frapper de plein fouet le robot. Plusieurs arcs électriques parcoururent son corps robotisé, puis... rien. Le robot tourna simplement la tête vers Sephiroth dans un mouvement assez lent, en ne témoignant aucune souffrance. Le jeune soldat arrêta son vol net, regardant l'ennemi d'un air perplexe.


*Hm, étrange, d'habitude la magie Foudre est super efficace sur les machines. Cet univers ne doit pas suivre les mêmes logiques que là d'où je viens.*

Puisqu'il avait attiré l'attention du clone de C-16, ce dernier pointa son bras droit vers lui, et tira en rafales des tirs énergétiques, car il possédait une sorte de sulfateuse kikoha à l'endroit où il avait décroché sa main droite.

Spoiler:
 

Sephi the Kid plia le bras gauche devant lui, et un bouclier de glace se forma devant son avant-bras, suffisamment grand pour protéger la tête et le corps. Tout en gardant le bouclier de glace devant lui, il se mit à courir vers son ennemi. Cependant, le bouclier de glace était une défense assez fragile qui ne pouvait le protéger que de quelques tirs. Plus il encaissait de rafales énergétiques, plus il se creusait, devenant de moins en moins solide. Au bout d'un moment, alors que Sephiroth était à mi-chemin, le clone de C-16 cessa ses tirs et repositionna sa main droite à son poignet.

*Pourquoi arrête t-il de tirer ? Mon bouclier de glace n'aurait sans doute pas tenu beaucoup plus longtemps s'il avait continué de tirer.* pensa Sephiroth.

Soudain, le poing droit du robot fut projeté à une vitesse prodigieuse en direction de Sephiroth. L'attaque était bien plus puissante que les rafales énergétiques précédentes, et le poing du robot, tiré tel une rocket, traversa sans aucune difficulté le bouclier de glace déjà fragilisé, pour frapper le gamin en pleine tête, alors que ce dernier ne s'y attendait pas du tout. Mais le pire était encore à venir. Alors que le corps du jeune Sephiroth chutait en arrière après cette droite d'une puissance phénoménale, le gamin remarqua que le poing droit se mit à briller d'une lueur intense.


*Une bombe !!!*

A peine eut-il compris que le poing droit, qui était encore à côté de lui puisqu'il venait tout juste de le frapper, s'autodétruisit dans une grosse explosion qui souffla le jeune adolescent au loin. Sephiroth fut projeté bien plus loin, percuta le sol à plusieurs reprises en rebondissant dessus, avant de faire quelques rouler-boulets sur le sol. Il termina allongé sur le dos, le visage ensanglanté, tandis que le robot le rejoignit rapidement pour se poser juste à côté de lui. Le clone de C-16 brandit alors à nouveau son poignet-sulfateuse en direction du visage du gamin allongé sur le sol, se préparant à tirer à bout portant. Lorsque soudain, un Flash Lumineux émana du corps de Sephiroth, éblouissant le robot qui dû recalibrer ses capteurs visuels, lui faisant ainsi perdre un temps précieux. Sephiroth rouvrit les yeux et prépara une boule d'énergie dans sa main droite.


"Shining... FRIDAY !!!" s'écria t-il tout en se relevant et en envoyant sa main droite, chargée d'un Kikoha, en plein dans le visage du robot, ce qui résulta en une petite explosion.

Le visage du robot était partiellement détruit, mais il était encore capable de se battre.


Spoiler:
 

Toutefois, lorsque la fumée se dissipa et que les capteurs visuels du robot furent recalibrés, ce dernier put constater que Sephiroth n'était plus devant lui. Il lui fallut seulement quelques millisecondes pour que son détecteur d'énergie lui indique qu'en réalité, le gamin se trouvait juste au-dessus de lui. En effet, juste après son attaque, Sephiroth s'était envolé en ligne droite pour se mettre hors de portée, il avait fait apparaître son arme, et était désormais en train de redescendre en piquet vers le robot, à toute vitesse, avec sa lame Masamune prête à l'emploi ! Le clone de C-16 leva la tête pour voir Sephiroth filer droit sur lui, et n'eût même pas le temps d'envisager une attaque que la lame du guerrier traversa son crâne puis son corps de haut en bas, tranchant verticalement l'intégralité de son corps, avant que le soldat n'atterrisse devant son ennemi tranché, un genou posé au sol et l'autre jambe repliée avec le pied à terre, en mode "Super Hero Landing" (atterrissage de Super Héros), mais en tenant son katana de la main droite, tandis qu'il avait la tête penchée vers l'avant, son visage caché par ses longs cheveux d'argent.


Spoiler:
 



Il releva la tête lentement, fixant son œuvre avec satisfaction.

*Et une victoire de plus pour le Grand Sephiroth.*

Mais il se rendit vite compte que quelque chose clochait. Le corps du robot, découpé en deux sur le plan vertical, brillait de la même lueur que le poing droit avant que ce dernier n'explose, tandis que les deux moitiés de son corps commençaient à se détacher lentement pour retomber chacun d'un côté.

"Chiotte."
affirma Sephiroth sur un ton calme alors qu'une grosse explosion émana du corps du clone de C-16, soufflant une fois de plus le gamin en lui infligeant diverses blessures.

Il s'était un peu protégé en matérialisant un petit mur de glace entre lui et le robot explosif, ce qui avait légèrement atténué les dégâts, mais il s'était fait projeter plusieurs dizaines de mètres plus loin et avait à nouveau roulé sur le sol.

Allongé sur le dos, ensanglanté, blessé sur toute la surface du corps, un sourire parcourut ses lèvres tandis qu'il fixait le ciel.


*On ne s'ennuie jamais dans cet univers ! J'adore.*

Après avoir fait disparaître son katana, il utilisa sa magie de Guérison pour se rétablir complétement, puis se releva, et retourna voir le Saiyan qui était sur le point de se faire achever un peu plus tôt. Ce dernier était grièvement blessé, incapable de se relever. Sephiroth se pencha légèrement vers lui et lui tendit la main droite pour l'aider à se relever. Le Saiyan le regarda avec étonnement, hésitant quelques secondes à cause du fait que Sephiroth n'était pas un Saiyan, puis décida néanmoins de lui faire confiance et d'attraper sa main. Le guerrier utilisa alors à nouveau sa magie de Guérison, sur le Saiyan blessé cette fois, pour le remettre sur pied. Ce dernier se releva et regarda son corps, étonné de constater que la majeure partie de ses blessures étaient parties.

"...J'aurais pu m'en sortir seul." affirma t-il d'un air fier.

Il devait certainement ressentir de la honte à l'idée d'avoir été sauvé par un gamin qui n'était même pas Saiyan. Il prit son envol et partit certainement rejoindre le gros de la bataille, sans un mot de plus.

Sephiroth estima qu'il en avait fait assez. Même s'il n'y avait pas d'autres robots dans les parages, il se doutait bien qu'il devait y avoir une bataille plus grosse, bien plus loin. Mais ça ne le concernait pas. Il avait protégé le Ring de Combat et sauvé un Saiyan, c'était plus que suffisant pour le peu de considération qu'il avait obtenu en échange. Il s'envola à son tour et retourna dans le ring qu'il avait choisi pour affronter Raditz.

Il atterrit au milieu du ring, et s'assit en tailleur, posant les mains sur ses genoux et fermant les yeux, pour méditer un peu en attendant la venue de son nouvel ami, espérant que ce dernier viendrait quand même malgré l'invasion des robots.


Dernière édition par Kid Sephiroth le Ven 12 Oct 2018 - 19:29, édité 1 fois
Raditz
Raditz
Saiyan
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 09/10/2016
Nombre de messages : 761
Bon ou mauvais ? : Saiyan
Zénies : 1900

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Double Sunday / Image rémanente
Techniques 3/combat : Saturday Crush / Weekend
Techniques 1/combat : Vacation Delete

The Duellists [PV. Raditz] Empty
MessageSujet: Re: The Duellists [PV. Raditz]   The Duellists [PV. Raditz] ClockVen 12 Oct 2018 - 18:03
Une guerre éclair : voilà comment on pourrait facilement qualifier la tentative pitoyable de C-911 à mettre sous sa botte les plus grands guerriers de la galaxie. Le peuple saiyan ne se soumet à personne et encore moins face à des machines sans âmes. La réussite de la défense de Vegeta face à ce piètre ennemi allait certainement motiver l’armée saiyan et servir d’avertissement pour les futurs envahisseurs. Tous les combattants ayant participé au succès de cet opération pouvaient être fiers d’eux.

Raditz n’était pas parmi les vaillants défenseurs de la planète rouge. Pendant que ces derniers risquaient leurs vies pour combattre la menace, le caporal était plus occupé à se faire soigner. Heureusement pour lui, aucune machine n’était venue tenter sa chance sur le centre de régénération. Un véritable drame aurait eu lieu dans ce cas, un nombre indéterminé de ses confrères sans défense et lui-même pulvérisés sans aucune fanfare. Juste une explosion rouge de sang… il ne devait plus autant s’inquiéter d’un scénario qui ne s’était pas produit. Tout le monde était sain et sauf et aucun accident n’avait eu lieu.

Le voyage entre le centre de régénération et le ring de combat se passa tranquillement, aucune machine ne semblait avoir survécu à l’affrontement, aucun risque donc de se faire prendre en embuscade . Le général et ses forces avaient véritablement fait le ménage de fond en comble. Mais les dégâts de la bataille se voyaient à travers la ville : fumée épaisse et bâtiments endommagés à gogo. Néanmoins, plus il s’approchait du stade, moins l’impact de la guerre se faisait visible. Ceci rassurait de plus en plus le caporal : Sephiroth avait probablement évité la bataille et sera certainement frais pour combattre. Raditz pouvait être plus lâche que ses confrères, surtout face à la possibilité d’être renvoyé face à Enma. Mais l’opportunité d’affronter quelqu’un sans que ce soit la mort qui le départagera de son adversaire ? Son sang bouillonnait à cette idée de se prouver sans que la faux ne plane au-dessus de sa tête.

Il arriva enfin face au ring, avec comme seul dégât apparent un petit cratère. Probablement une kikoha perdue relativement puissante. Il atterrit enfin sur le ring avec en face de lui son sauveur à l’âge prepubescent, visiblement en pleine méditation et épargné de la piètre tentative d’invasion de C-911. Un soupir rassuré s’échappa du guerrier à l’armure brune. Il atterrit devant le jeune soldat à la chevelure argentée, certainement plongé dans ses pensées. Maintenant qu’il y pensait, il avait certainement pris plus de temps de prévu lors de sa courte discussion avec Motta, perdant la notion du temps à l’intérieur de l’unité de régénération.


“En pleine méditation, Sephiroth ? J’imagine que le mental et le physique doivent être prêts pour un duel de cette ampleur.”

Il se retourna et commença à prendre de la distance de son futur adversaire. Un sourire fier se dessina sur son visage, l’anticipation de ce combat le rendait de plus en plus excité. Une fois suffisamment éloigné pour offrir de l’espace pour le début de leur confrontation, il se retourna pour observer le terrien d’une autre dimension. Il croisa les bras avec une posture le montrant au plus orgueilleux de lui-même.

“Pas la peine de te retenir face à moi, montre moi ce que tu as véritablement dans le ventre !”

Un surplus de fierté dans sa voix pouvait s’entendre alors qu’il se mettait en position de combat, prêt à recevoir l‘offensive de l’épéiste, quelconque qu’elle soit.

“À ton signal !”
Kid Sephiroth
Kid Sephiroth
Terrien
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 15/08/2016
Nombre de messages : 365
Bon ou mauvais ? : Héros et légende vivante.
Zénies : 1825

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Magie Maîtresse I / Gravité / Flash lumineux
Techniques 3/combat : Guérison / Magie Maîtresse II
Techniques 1/combat : Comètes

The Duellists [PV. Raditz] Empty
MessageSujet: Re: The Duellists [PV. Raditz]   The Duellists [PV. Raditz] ClockVen 12 Oct 2018 - 21:05
Il était immobile, les yeux clos, le visage serein, ses longs cheveux argentés balayés au rythme du vent. Difficile de savoir ce qui pouvait passer par la tête du jeune Sephiroth dans ces moments-là, ces instants où il était seul et où il laissait librement errer son esprit. Beaucoup de choses s'étaient passé ces derniers temps pour le petit être venu d'une autre dimension. Le simple fait d'être prisonnier d'un autre univers, d'être perdu et de ne plus avoir la possibilité de communiquer avec sa famille ou ses amis, aurait fait paniquer bon nombre de prépubères. Mais pas lui. Lui, l'enfant chéri de la Shinra, le très jeune héros de guerre et futur modèle pour les générations à venir. Ce qui lui était arrivé récemment, il voyait cela comme une nouvelle opportunité à saisir. Il y avait tant de choses à faire, tant à découvrir dans ce nouvel univers dont il ne connaissait presque rien, qu'à côté de ça, son univers d'origine lui paraissait presque fade et inintéressant. Ici, il avait croisé des guerriers bien plus puissants que tout ceux qu'il avait pu croiser dans son monde, et surtout, il était libre ; libre de faire ce qu'il voulait, d'être lui-même, et non pas contraint d'être un soldat aux ordres de la Shinra.

Il ne bougea pas lorsqu'il entendit les pieds de Raditz se poser sur le sol devant lui, restant visiblement concentré. Puis, lorsqu'il entendit la voix du caporal, un petit sourire éclaircit son visage juvénile. Il ouvrit les yeux, et se releva lentement, tout en répondant :


"Oh oui, j'ai eu tout le temps de me préparer. Tu as pris ton temps. Heureusement, j'ai eu droit à un petit casse-croûte avant ton arrivée."
affirma t-il en désignant le cratère d'un signe de tête.

Alors que Raditz s'était retourné pour prendre un peu ses distances, le gamin génétiquement modifié étira ses bras tout en croisant les doigts, paumes vers l'extérieur. Puis il se mit en position de combat, prenant de solides appuis sur ses jambes en mettant une jambe en arrière et l'autre en avant, et en levant légèrement les bras, pliés, devant son torse et son visage pour se préparer à une éventuelle parade, tout en gardant les mains ouvertes. Le caporal des Saiyans lui demanda de ne pas se retenir. Le gamin garda un sourire confiant.


"Très bien, mais tu devras en faire de même."

Ce n'était pas facile pour Sephiroth de se battre sans retenue tout en gardant à l'esprit de ne pas tuer son adversaire. Car sur le champ de bataille, il se battait pour tuer, sans la moindre pitié. S'il ne voulait pas tuer, dans le cas d'un entraînement par exemple, il avait involontairement tendance à se retenir. Mais ne pas utiliser la redoutable lame Masamune serait déjà un bon début pour éviter de tuer son adversaire. Dans son monde d'origine, il était souvent obligé de se retenir durant ses entraînements face à d'autres soldats, car il surclassait presque tout le monde. Seul son mentor, une SOLDAT de première classe du nom de Ensof, ainsi que quelques autres SOLDATS de première classe bien plus âgés que lui, lui donnaient du fil à retordre. Il ne savait pas vraiment ce que valait Raditz, puisqu'il ne l'avait vu utiliser sa technique Shining Friday qu'en étant blessé. Alors, il allait tâcher de commencer doucement, et augmenterait son niveau en fonction des ripostes de Raditz.

*Commençons déjà par voir ce que tu vaux au corps-à-corps... La magie peut attendre.* songea t-il.



Sephiroth abandonna alors sa posture de combat et se mit à courir rapidement vers son adversaire, tout en l'analysant.

*Son armure protège intégralement le haut de son corps, inutile de frapper à cet endroit. En revanche, ses cuisses, ses articulations et sa tête ne sont pas protégées.*

Le garçon aux longs cheveux était bien plus petit que le guerrier Saiyan ; il avait une taille dans la moyenne pour un garçon de 13 ans, il n'avait pas encore eu sa poussée de croissance. Cela changeait pas mal la donne, dans un combat. D'une part, ses premiers adversaires le sous-estimaient forcément à l'époque où il n'était pas encore célèbre, ce qui leur avait coûté cher. Mais surtout, au corps-à-corps, la portée de ses coups était moins grande que celle des adultes, et s'il voulait les toucher à la tête, une zone clé contre laquelle on pouvait donner des coups particulièrement efficaces et souvent décisifs, il était obligé de décoller du sol et donc de perdre son équilibre, ce qui était toujours dangereux dans un monde où la plupart des combats se déroulaient sur la terre ferme. Cependant, il pouvait aisément contrer cette lacune avec sa matéria de Gravité, qui lui permettait grosso-modo d'utiliser la télékinésie, y compris sur lui-même, afin de léviter et se déplacer dans les airs facilement. Mais pour le combat face à Raditz, Sephiroth avait mis sa matéria Gravité de côté, préférant conserver son énergie pour pouvoir utiliser le Shining Friday contre son créateur au moment opportun. Toutefois, depuis que Broly lui avait appris les bases du contrôle de Ki, Sephiroth avait appris à l'utiliser pour voler, sans avoir besoin d'utiliser sa magie, grâce à la technique de la "Danse de l'Air", qui consistait globalement à utiliser son Ki de sorte à défier la pesanteur. Malgré cela, il restait pour le moment plus à l'aise lorsqu'il avait les pieds sur la terre.
Le fait qu'il soit petit n'avait pas que des inconvénients, il y avait également un avantage : la plupart des guerriers étaient habitués à affronter des adultes, qui faisaient donc à peu près leurs tailles. Frapper un gamin avec leurs poings les obligeait à se pencher vers l'avant ou à s'abaisser, et donc à sortir de leur zone de confort.

Arrivant à proximité du Saiyan à la coiffure de headbanger, Sephiroth effectua un dérapage pour terminer sa course, tout en surveillant les gestes de son adversaire pour anticiper une éventuelle attaque et se tenir prêt à réagir : si son adversaire tentait de lui donner un coup de poing, il essayerait de l'éviter en s'abaissant, et s'il tentait un coup de pied, le gamin essayerait de le parer avec son avant-bras ; mais ce qu'il visait surtout, c'était la cuisse du Saiyan : un endroit qui pouvait être particulièrement sensible et qui se trouvait parfaitement à portée de l'enfant grâce à sa petite taille, raison pour laquelle il tenta d'envoyer son coude pour frapper un nerf de la cuisse et peut-être l'engourdir quelques dixièmes de seconde. S'attaquer aux jambes était une tactique que Sephiroth utilisait beaucoup, encore une fois à cause de sa petite taille. Pour s'attaquer à un colosse beaucoup plus grand que lui, rien de tel que de commencer par endommager ses jambes pour le forcer à s'agenouiller, afin de pouvoir ensuite atteindre sa tête sans avoir besoin de quitter le sol. L'une des choses qu'il faisait le plus souvent était de briser les articulations des genoux pour empêcher l'adversaire de se mouvoir.

En l'attaquant sous la ceinture, Kid Sephiroth voulait inciter Raditz à se pencher vers l'avant pour l'atteindre, ce qui lui permettrait ainsi d'enchaîner avec un uppercut dans la mâchoire, pour un effort moindre. Mais avec un adversaire de ce calibre, les choses ne se passaient jamais comme prévues, et nul doute qu'il allait rapidement devoir passer à la vitesse supérieure. Tout du moins, c'était ce qu'il espérait réellement.
Raditz
Raditz
Saiyan
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 09/10/2016
Nombre de messages : 761
Bon ou mauvais ? : Saiyan
Zénies : 1900

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Double Sunday / Image rémanente
Techniques 3/combat : Saturday Crush / Weekend
Techniques 1/combat : Vacation Delete

The Duellists [PV. Raditz] Empty
MessageSujet: Re: The Duellists [PV. Raditz]   The Duellists [PV. Raditz] ClockDim 28 Oct 2018 - 22:51
Il attendait qu’il en fasse de même ? Pour Raditz, il ne pouvait pas se permettre d’y aller à fond, du moins pour le moment. Non seulement il sous-estimait instinctivement le terrien par ses origines et son âge, mais il devrait également passer en Super Saiyan : une transformation au pouvoir dévastateur du point de vue du caporal. Il avait réussi à vaincre Freezer avec. Mais il craignait de ne pas pouvoir maîtriser son nouveau pouvoir, surtout pour un second essai alors qu’il était en face d’un être aussi naturellement faible qu’un humain. Mais il pouvait déjà lui garantir un bon affrontement dans sa forme de base. Et si par miracle il réussissait à le bloquer dos au mur, là, il donnera son maximum face au SOLDAT.

Le signal fut aussitôt donné quand le combattant à la longue chevelure d’argent se lança contre le mastodonte saiyan. La jeunesse de l’étranger faisait de lui un adversaire que beaucoup aurait du mal à gérer dû à sa taille plus petite. En effet, la majorité des brutes de la planète Vegeta étaient plus habitués à affronter des gens de leur taille, que ce soit en duel ou en entraînement, surtout depuis l'avènement de la dyarchie. Raditz, quant à lui, avait un possible avantage contrairement au reste de ses confrères : il avait voyagé sur bon nombre de planètes de son temps et conquis bon nombre d'espèces durant sa vie en tant que mercenaire sous le commandement de Freezer. Bien évidemment, certaines des races qu’il avait affronté étaient bien plus petites que la moyenne. Généralement, ça se traduisait par plus de mobilité et d’agilité au prix de la force brute selon l’expérience du traditionaliste. Il fallait juste tenir la distance en terme de vitesse pour s’assurer la victoire. Mais l’adolescent d’une autre dimension allait certainement réserver plus d’une surprise pour le guerrier.
 
Face à la charge de Sephiroth, le guerrier eut comme réaction naturelle de sauter en arrière en bombardant de kikohas la distance qu’il avait créé entre lui et son adversaire pour tenter de le freiner dans son élan, l’entamant un avant qu’il ne puisse être au corps à corps avec lui. À la fin de son saut, il remarqua que l’enfant avait continué sa course : avait-il tout encaissé ou avait-il réussi à tous les parer ou les esquiver ? Peu importe, il était temps de passer à l’offensive. Pris par surprise par le dérapage de son sauveur, il essaya néanmoins d’intercepter celui-ci avec un magnifique de coup de pied qui fut intercepté par l’avant-bras de sa cible. Entièrement exposé par cette tentative d’attaque, le coup de coude du jeunot toucha sa cible. Le nerf fut touché comme Sephiroth le souhaitait. Mais la chose a laquelle il ne s’attendait probablement pas était la prochaine action du saiyan, qui s’envola directement dans les airs pour se séparer au plus vite de son opposant. Il essaya de dégourdir sa jambe en l’agitant un peu.

Il regarda son jeune adversaire avec un sourire aux lèvres. Ce duel se présageait prometteur dès la première offensive. Maintenant, il était temps de passer à la vitesse supérieure. Il laissa une image rémanente à sa place, dans les airs, avant de se faufiler derrière son partenaire de danse pour tenter un grand coup de mollet dans son dos. Que le coup  soit réussi ou pas, il enchaîna un dropkick droit dans ses omoplates avant de se rétablir aisément en se tournant sur lui-même pour retomber sur les pieds. Mais il ne pouvait pas s’arrêter dans sa lancée : il voulait qu’il ne le ménage pas, alors il le ménagerait pas. Laissant encore derrière lui une image rémanente, il se déplaça sur sa gauche avant de léviter verticalement au-dessus du ring pour que son bras soit au niveau du torse, puis de foncer et lui donner un puissant coup de corde à linge.  

Ensuite, qu’il ait raté son coup ou pas, le guerrier se remit droit mais en position défensive. Pour être franc, il pensait qu’il était peut être allé trop fort pour débuter avec un simple terrien. Le but était d’avoir un duel amical, pas une boucherie. Il regarda son jeune adversaire d’un oeil attentif. Était-il assommé ou en pleine forme ?
Kid Sephiroth
Kid Sephiroth
Terrien
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 15/08/2016
Nombre de messages : 365
Bon ou mauvais ? : Héros et légende vivante.
Zénies : 1825

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Magie Maîtresse I / Gravité / Flash lumineux
Techniques 3/combat : Guérison / Magie Maîtresse II
Techniques 1/combat : Comètes

The Duellists [PV. Raditz] Empty
MessageSujet: Re: The Duellists [PV. Raditz]   The Duellists [PV. Raditz] ClockSam 17 Nov 2018 - 13:06
Alors que le jeune garçon avait couru rapidement en direction du caporal, ce dernier avait bondit en arrière tout en brandissant ses mains vers l'avant, avant de lancer une rafale de boules d'énergie. Aussitôt, Sephiroth réagit en croisant ses avant-bras devant son visage pour se protéger, mais il savait que s'il comptait uniquement sur sa résistance physique pour encaisser les boules d'énergie, malgré leur faible puissance, il se prendrait tout de même des dégâts. Et il fallait au maximum éviter de se prendre des dégâts et perdre des Hp, même si c'était des dégâts superficiels, ça restait des blessures douloureuses qui pouvaient être handicapantes par la suite du combat.

*Bon, finalement, la magie n'attendra pas.* pensa t-il en voyant les boules Kikoha arriver sur lui.


De façon simultanée à sa pensée, il utilisa sa matéria Glace pour créer un bouclier de glace de forme circulaire, collé à ses avant-bras, afin de se protéger des boules de Ki tout en continuant sa course en ligne droite. Malheureusement, le bouclier de glace qu'il avait généré devant son torse et son visage obstruait un peu sa vue, et c'était encore pire avec les boules d'énergie qui se fracassaient dessus. Sa magie de glace lui permettait aisément de se protéger de simples boules de Ki, mais le contact de l'énergie sur la glace avait pour but de provoquer de la fumée dû à la sublimation de la glace dont une partie passait directement de l'état solide à l'état gazeux à cause de la chaleur générée par le Ki. Sephiroth n'y voyait rien, et continuait tout de même de courir pour se rapprocher de son adversaire sans le voir. Pour s'assurer qu'il continuait dans la bonne direction, il utilisait ce qu'il avait appris à Raditz un peu plus tôt : la détection de l'aura. Il ne maîtrisait pas encore cette technique, mais il s'était rapidement amélioré et parvenait maintenant à détecter et localiser de grandes auras telles que celle de Raditz, pour un effort de concentration minimal.


Lorsque les boules d'énergie cessèrent, il désactiva son bouclier de glace, dérapa pour se rapprocher du Saiyan, et la suite se passa comme prévu. Il para de justesse un coup de tibias avec son avant-bras, et riposta d'un coup de poing dans la cuisse de son adversaire. Ce dernier s'envola alors subitement, prenant ses distances avec le guerrier, tandis que Sephiroth le suivit du regard, surpris.

*Il s'envole ? Soit il cherche à éviter le corps-à-corps - ce qui signifierait qu'il est plus habitué à utiliser les attaques de Ki à distance - soit il est plus à l'aise dans les combats aériens. Cette deuxième option ne m'arrange pas ; je n'ai pas une grande expérience des combats aériens, il vaut mieux que j'évite de le suivre sur ce terrain. Ça ne fait rien, j'ai justement une magie super efficace sur les ennemis volants.*

Un cinquième de seconde s'était écoulé durant cette réflexion. Alors que Raditz était à quelques mètres au-dessus de lui, Sephiroth brandit la main gauche vers le ciel, visant son adversaire, tandis que son bras s'illumina d'une lueur cyan, comme s'il s’apprêtait à lui lancer une technique énergétique. Mais l'attaque en elle-même ne vint pas de Sephiroth, mais du ciel, au-dessus de Raditz, pour le surprendre ! En effet, en quelques instants, un nuage noir s'était formé au-dessus du caporal Saiyan, et un éclair avait surgit et s'était dirigé vers le Saiyan pour le foudroyer en l'espace d'un instant. Comme cette technique attaquait directement depuis le ciel et était très rapide, elle était particulièrement efficace contre les adversaires situés en hauteur, et Sephiroth l'utilisait généralement pour attaquer les monstres aériens. Il observa son attaque avec un petit sourire satisfait, avant de se rendre compte que l'éclair ne fit que traverser Raditz, passant au travers comme s'il était intangible, avant de continuer sa descente à toute vitesse pour s'abattre contre le sol juste devant le guerrier.

*Mon éclair est passé à travers sans le blesser ?!* se demanda t-il, étonné.


Il vit alors l'image de Raditz s'effacer petit-à-petit dans un fondu. Au même moment, il sentit un choc douloureux dans le dos, qui le fit légèrement pencher vers l'avant. Réagissant au quart de tour, il commença à se retourner, mais alors qu'il n'avait tourné que de 90° vers la droite, il vit le dropkick de Raditz foncer vers son épaule droite (l'omoplate ciblée étant devenue l'épaule lorsque Sephiroth s'était tourné d'un quart de tour). Il plia l'avant-bras droit devant le pied du Saiyan pour le bloquer de justesse, mais le coup était puissant : non seulement le jeune SOLDAT ressentit une grande douleur dans l'avant-bras, mais surtout cela lui fit perdre l'équilibre et il chuta vers l'arrière, parvenant à se retenir en posant la main gauche contre le sol. Il se releva rapidement alors que Raditz exécuta un salto arrière pour atterrir sur  ses pieds après son dropkick. Le jeune guerrier créa alors une boule d'énergie basique dans sa main gauche et l'envoya vers le visage du caporal en espérant l'éblouir, mais la boule passa au travers encore une fois.

*Bon sang, je me suis encore fait avoir par sa technique d'illusion d'optique ! Vite, détection d'aura !*

Raditz s'étant déplacé sur sa propre gauche au moment où il faisait face à Sephiroth, ce fut donc par la droite de ce dernier qu'il attaqua (la gauche de Raditz étant la droite de Sephiroth). Le repérant grâce au Ki et au son, mais un peu trop tardivement, il se pencha en arrière tout en se laissant tomber, tel Néo dans Matrix lorsqu'il esquive les balles, tout en faisant face au guerrier, afin d'essayer d'éviter le coup de corde à linge, espérant tomber assez rapidement pour que le bras du caporal passe juste au-dessus de lui tout en ayant l'intention de se retenir au sol avant ses mains vers l'arrière. Mais le caporal arriva bien trop vite sur lui, et son bras percuta violemment le haut du front du petit, qui n'avait guère eu le temps de se pencher suffisamment pour éviter pleinement l'attaque. Il continua donc sa chute vers l'arrière, tout en posant ses mains sur le sol pour se retenir de tomber, et leva aussitôt ses deux jambes en espérant frapper Raditz, qui se trouvait au-dessus de lui et légèrement sur sa droite à cet instant-là, d'un double coup de pied au niveau de sa hanche droite dans le but de lui couper le souffle, et ce avant qu'il ne s'éloigne.


Après cette tentative réussie ou non de contre-attaque immédiate, il poussa sur ses mains pour se propulser vers l'avant et se remettre droit, avant de faire face à son adversaire et de le regarder avec un petit sourire confiant. Il frotta ses mains en les claquant pour retirer la terre et la poussière qu'il avait mis en les posant au sol, puis laissa tomber ses bras le long de son corps.

"Bien, je pense qu'on s'est suffisamment échauffé, maintenant. Passons aux choses sérieuses !"


Aussitôt, il leva la main gauche qui s'illumina de la même lueur cyan qu'un peu plus tôt. Instantanément, des stalagmites de glace s'élevèrent sous les pieds du caporal dans le but de lui transpercer les pieds et les jambes. Le Saiyan allait probablement vouloir s'envoler pour éviter cette attaque venant du sol, donc Sephiroth anticipa cela en baissant aussitôt sa main gauche toujours illuminée, et un nouvel éclair surgit du ciel pour foudroyer l'adversaire et engourdir ses membres durant quelques dixièmes de seconde. Le Kid avait utilisé successivement sa magie de Glace puis sa magie de Foudre. Il prit appuie sur ses pieds et fonça aussitôt vers Raditz, en utilisant son Ki pour voler à toute vitesse, tout en se fiant davantage à l'aura qu'à la vue pour le localiser afin de ne pas être à nouveau piégé par l'image rémanente. Utilisant une nouvelle fois la magie de Glace, il créa un petit carré vertical formé de glace, dans les airs devant le visage de Raditz, et lança aussitôt une boule d'énergie dans ce carré pour le faire entrer en état de sublimation et générer une grande quantité de vapeur d'eau, afin de brouiller la vue du Saiyan. Il souhaitait profiter de cette diversion pour le contourner rapidement et l'attaquer par derrière au corps-à-corps. Son attaque consistait à frapper avec la tranche de chaque main, de chaque côté du cou de Raditz pour l'étourdir quelques instants, instants qui lui permettraient d'enchaîner avec une technique que son adversaire connaissait bien. Il exécuta les gestes minutieux qu'il avait appris, puis brandit la main droite vers le milieu du dos de Raditz à bout portant, tout en s'exclamant :

"Shining Friday !!!"
Raditz
Raditz
Saiyan
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 09/10/2016
Nombre de messages : 761
Bon ou mauvais ? : Saiyan
Zénies : 1900

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Double Sunday / Image rémanente
Techniques 3/combat : Saturday Crush / Weekend
Techniques 1/combat : Vacation Delete

The Duellists [PV. Raditz] Empty
MessageSujet: Re: The Duellists [PV. Raditz]   The Duellists [PV. Raditz] ClockDim 23 Déc 2018 - 17:45
Un impact au niveau des hanches suivant l’une de ses offensives les plus bourrins : voici sa récompense pour avoir osé charger aussi brutalement son partenaire de danse. Le coup légèrement soufflé, il atterrit sans aucune grâce sur le ring sans forcément se manger le parquet. La seule contre-offensive réussie de Sephiroth durant ses nombreuses tentatives déjouées par l’image rémanente. Il avait un avantage sur Sephy The Kid : les connaissances des arts martiaux animaient tout conflit dans son monde, alors que le terrien n’était pas encore familier avec ces dernières. Le tromper était donc plus facile qu’avec l’un de ses confrères, autant s’en servir au maximum avant que la supercherie ne soit plus efficace face à lui. Mais la meilleur tactique serait néanmoins de ne pas en abuser pour autant. Il ne faudrait pas qu’il trouve des moyens de différencier le réel des illusions d’optique, si ce n’était déjà encore le cas.

Mais l’échauffement venait de finir, selon le fier adolescent, alors qu’il claquait ses mains de façon nonchalante pour se débarrasser de la poussière. Le caporal resta de glace face à cela, toujours en position défensive. Après tout, autant son camarade de combat n’était pas habitué à sa façon de combattre, l’inverse était aussi vrai. Ses matérias lui offraient des compétences qui étaient en dehors de ce monde, et il semblait  être un maître de celles-ci.

Le SOLDAT leva sa main vers les airs alors que cette dernière commençait à émettre une lueur cyan. Le futur lieutenant avait pu voir ceci plus d’une fois depuis sa rencontre avec le guerrier aux cheveux argentés. Il s’attendait à partir de cette observation à voir se former un projectile de glace comme il avait utilisé face à l’orque sur Terre, mais il allait avoir une autre surprise. Sous ses pieds, des stalagmites apparurent soudainement. Avec aussi peu de temps pour réagir, certaines d’entre elles percèrent les pieds de Raditz. Clairement une technique non létale pour un combat amical. Sans d’autre options, il se mit à s’envoler en ligne droite pour éviter davantage de dégâts avant de se faire foudroyer par le tonnerre que le héros d’une autre dimension venait d’invoquer grâce à sa magie. Le choc fut instantané : aucun moyen pour le guerrier à l’armure brune de l’anticiper. Son corps entier venait d’être fortement paralysé, ses dents se serrèrent et ses muscles se contractèrent. Le temps qu’il puisse reprendre contrôle de son corps, Sephiroth en avait profité pour passer à la suite de son offensive en plaçant des pics de glace en face de son visage et de le faire exploser avec une boule de Kikoha pour brouiller la vision du combattant à la longue crinière noire. Sa stratégie avait marché comme un charme : sa vision réduite, il ne s’aperçut que tardivement que son adversaire venait de passer derrière son dos. Par pur réflexe, il mit ses poings au niveau du cou. C’était l’une de ses habitudes d’attaquer le cou, il en attendait autant de la part de son adversaire. Et par chance, ses mains amortirent quelque peu l’attaque de Sephiroth. Un sourire prétentieux se dessina brièvement sur le visage de Raditz avant que l’adolescent prépubère mette fin à son enchaînement en montrant le fruit de son entraînement.

Il hurla le nom de la technique alors que celle-ci se formait dans le dos de Raditz. Les pupilles du futur lieutenant s'écarquillèrent en sachant ce qu’il l’attendait. Avant qu’il n’ait le temps de fuir, la technique commença à percer l’armure du Saiyan et à brûler sa peau. Il lâcha un cri de douleur tout en sortant du champ d’effet en laissant derrière lui une image rémanente. Il atterrit sur le ring avant de placer une main au niveau de l’impact pour voir les dégâts. Un grognement suivi d’un rire fier. Il leva sa tête vers Sephiroth, possiblement encore dans les airs avec le début d’un sourire sur ses lèvres.

“Tu apprends vite, gamin. Je ne m’attendais pas que tu puisses endommager mon armure ainsi. Permets-moi de te montrer comment on réplique dans cet univers !”

Le ton était donné par l’offensive de Sephiroth. Pas la peine de se retenir envers le terrien, il était capable de faire des dégâts non négligeables. Il plaça un pied en avant pour charger en l’air le garnement mais il grimaça et se stoppa dans son mouvement. Les pieds avaient été sérieusement amochés par les piques de glace. Il allait devoir garder l’affrontement dans les airs pour ne pas peiner à le vaincre. Mais encore faudrait-il le forcer en l’air sans quoi il se reposerait uniquement sur ses attaques de foudre pour le vaincre. Autant commencer par l’envoyer voler sur-le- champ. Élevé dans les airs, il visa le jeune voyageur inter-dimensionnel avec un barrage de kikoha couvrant un maximum de terrain. Le but principal était surtout de le faire bondir pour qu’il décolle du plancher des vaches. Qu’il est prit les attaques, qu’il est esquivé de la manière espéré ou non, il chargea sur lui avant de s'élever dans les airs au maximum avant de le lâcher en plein élan. Maintenant en l’air, dans la paume de sa main, une lumière violette commençait à y paraître avant que des étincelles en sorte. Une seconde plus tard, une boule de ki s’était formé et aussitôt, il l’envoya sur le cible. Il s’agissait du Saturday Crush, le plus proche que le combattant à l’armure brune avait dans son arsenal de la foudre de son adversaire. Aussitôt que la boule explosa, que ce soit sur le jeune SOLDAT ou dans le vide, il fonça la tête la première dans le bide du garçon, avant de l’aggriper par ses longs cheveux d’argent et de le jeter brutal vers le sol. Suivant cela, il lança d ses deux mains le long de son torse un Double Sunday pour accompagner l’impact au sol du jeunot.

Après une telle offensive, le caporal était fier mais en même temps, relativement inquiet pour son camarade de danse. C’était qu’un terrien après tout, à part si il avait un moyen de contrer tous les dégâts qu’il venait de lui envoyer à la face, il allait être dans un mauvais état. Il s’approcha du sol avant de léviter au-dessus, refusant de mettre ses pieds au sol.


“Tu sais, nous pouvons arrêter si tu te sens trop amoché !”

[HRP: Navré pour l'attente, je m'assurerais que ça se reproduise pas !]
Kid Sephiroth
Kid Sephiroth
Terrien
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 15/08/2016
Nombre de messages : 365
Bon ou mauvais ? : Héros et légende vivante.
Zénies : 1825

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Magie Maîtresse I / Gravité / Flash lumineux
Techniques 3/combat : Guérison / Magie Maîtresse II
Techniques 1/combat : Comètes

The Duellists [PV. Raditz] Empty
MessageSujet: Re: The Duellists [PV. Raditz]   The Duellists [PV. Raditz] ClockSam 29 Déc 2018 - 21:47
Un petit sourire fier se dessina sur le visage du jeune prodige lorsqu'il constata la réussite de son enchaînement. En réalisant à la perfection le Shining Friday, une attaque que son adversaire lui avait lui-même appris, il était parvenu à impressionner le caporal des Saiyans et à lui montrer de quoi il était capable, et surtout qu'il ne fallait pas le sous-estimer malgré le fait qu'il n'était encore qu'un gamin.

Alors que Raditz le complimentait, Sephiroth descendit lentement avant de regagner la terre ferme, là où il était le plus à l'aise, et se mit en position de garde suite à l'avertissement du Saiyan. Ce dernier entama un mouvement pour foncer vers lui mais s'interrompit, grimaçant de douleur. A cause des pics de glace qui avaient blessé ses pieds un peu plus tôt, il avait du mal à prendre appuie sur ses pieds. Le sourire de Sephiroth s'accentua pendant une demi-seconde... avant qu'il ne réalise l'effroyable erreur qu'il avait lui-même commise. Il écarquilla alors des yeux et réfléchit durant quelques dixièmes de seconde, en voyant Raditz prendre un peu d'altitude.


*Mais quel imbécile je suis ! Je devais éviter l'affrontement aérien car je suis plus habitué aux combats au sol, et voilà que je contrains mon ennemi à se battre dans les airs... Je me suis piégé tout seul, quel con !*

En effet, dans son monde, la plupart des guerriers humanoïdes ne volaient pas. Pour qu'un humain puisse voler, il lui fallait une matéria spéciale, telle que la matéria Gravité par exemple qui permettait de manipuler les champs gravitationnels. Mais cette matéria, produite par la Shinra, était extrêmement rare, et Sephiroth en était l'un des seuls détenteurs, un cadeau qu'on lui avait fait pour ses prouesses héroïques. Il n'était donc pas habitué à se battre dans les airs. Dans un tel contexte, blesser les pieds et les jambes des adversaires était une très bonne tactique, puisque ça réduisait grandement leurs possibilités de déplacement. Voilà pourquoi Sephiroth avait agit de la sorte, pensant sur le moment que c'était un bon plan... avant de se rendre compte de sa monumentale erreur. Au lieu de pousser son adversaire à se battre au sol, terrain sur lequel Sephiroth était habitué à se déplacer et à se battre, il avait fait l'inverse, et ça allait se retourner contre lui. Car désormais, Raditz allait tout faire pour attaquer dans les airs et pour pousser son adversaire à s'élever dans le ciel, c'était évident ! D'ailleurs, à peine eut-il fini sa réflexion que Raditz lui envoya de nombreuses boules d'énergie, ce qui poussa bel et bien le jeune SOLDAT à sauter en l'air pour éviter les explosions au sol.

Désormais en l'air, Sephiroth tourna un bref instant la tête vers une petite sphère verte qui était posée sur le sol à côté du ring.


*Si j'avais gardé ma matéria Gravité, j'aurais pu le clouer au sol sans être moi-même affecté par une augmentation du poids. Fais chier.*

En effet, afin d'améliorer sa concentration sur le Ki et de pouvoir utiliser le Shining Friday, Sephiroth avait dû renoncer à l'une de ses matérias et il avait choisi la matéria de Gravité. Pourtant, c'était l'une de ses magies les plus utiles en combat. Tout d'abord, c'était celle qui lui permettait de voler avant qu'il n'apprenne à le faire grâce au Ki. De plus, elle lui permettait d'avoir des pouvoirs télékinétiques en attirant des objets à lui ou en les repoussant. Enfin, elle aurait pu lui permettre d'augmenter considérablement le poids de Raditz, pour contraindre ce dernier à rester au sol. Mais s'il avait choisi de renoncer à la magie de Gravité pour ce combat, c'était pour une bonne raison. Il s'agissait d'un combat amical, et Sephiroth voulait avant tout profiter de cette occasion pour améliorer sa capacité à manipuler son Ki. Notamment la capacité à l'utiliser pour se déplacer librement dans les airs. Or, s'il avait conservé la matéria Gravité, il l'aurait utilisée machinalement pour léviter, au lieu de se concentrer sur son Ki. C'était donc essentiellement dans une optique d'entraînement qu'il avait délaissé la magie de Gravité pour ce combat. Dans d'autres circonstances, dans un combat à mort par exemple, il aurait mis toutes les chances de son côté et aurait donc gardé la matéria Gravité sur lui.

Alors qu'il se tourna de nouveau vers le Saiyan, ne s'étant égaré que quelques centièmes de seconde, il vit ce dernier foncer vers lui à toute allure, et n'eut pas le temps de bouger avant que Raditz ne le percute au niveau du torse, ce qui lui coupa la respiration un bref instant. Le caporal l'embarqua avec lui dans le ciel, prenant de l'altitude. Sephiroth retrouva vite ses esprits et tenta de se débattre pour pousser le Saiyan à le relâcher, en le tapant dans le dos avec ses poings et ses coudes. Son adversaire finit par le relâcher, mais le Kid ne sut dire si c'était à cause de ses coups ou si c'était volontaire. Quoiqu'il en fût, le jeune guerrier se retrouva en chute libre et devait se concentrer sur son Ki pour tenter de se stabiliser dans les airs, alors qu'il vit Raditz charger de l'énergie dans sa main.


*Merdouille.*

Au moment où Raditz envoya son Saturday Crush sur Sephi qui chutait, ce dernier eut tout juste le temps de générer un bouclier de glace sphérique qui entourait complétement son corps, tandis qu'il plia les bras et les jambes pour protéger son corps et son visage. Malheureusement, son bouclier n'était pas assez puissant, il explosa suite à l'impact avec la technique de Raditz, et Sephiroth se prit le reste de l'attaque, ce qui le propulsa encore plus vers le sol tout en lui infligeant des dommages assez considérables. Mais il n'eut même pas le temps de se remettre de ses émotions qu'il sentit un puissant coup au niveau du ventre juste après l'explosion, ce qui le contraignit à pousser un petit râle de douleur. Mais le petit ne se laissa pas abattre et se ressaisit au quart de tour, entraîné à endurer la douleur depuis son plus jeune âge. Il créa un pic de glace dans la main droite et tenta de l'enfoncer dans le ventre du Saiyan. Il n'eut guère le temps de voir le résultat de son attaque qu'il sentit ses cheveux se faire tirer en arrière.

"Pas les cheveux, putain !" s'exclama t-il, d'un air visiblement agacé, avant d'être envoyé brutalement contre le sol.

Cette fois, alors qu'il mordait la poussière, Sephiroth pensait que l'enchaînement était fini. Après tout, ce n'était qu'un combat amical sans véritable enjeu, et il avait déjà bien morflé, il s'attendait donc à ce que son adversaire le laisse respirer... avant de se prendre un rayon d'énergie en plein dans le dos, lui infligeant de graves brûlures !


*La vache... Les Saiyans sont vraiment des guerriers redoutables ! Ce type a clairement le niveau pour faire partie de la Première Classe du SOLDAT. Des guerriers de ce niveau-là, il n'y en a même pas une dizaine dans mon monde. Impressionnant.*

Après quelques secondes, Sephiroth finit par se relever, non pas sans difficulté, avant de lever la tête vers Raditz. Ce dernier affirma qu'ils pouvaient s'arrêter là si le jeune garçon était trop amoché.

*S'arrêter là ? Au contraire, ça devient de plus en plus intéressant !* pensa t-il.

Soudain, son corps se mit à briller de la même lueur qu'habituellement, et ses blessures s'estompèrent petit à petit. Il venait d'utiliser sa magie de Guérison, pour se rétablir presque complétement des dommages qu'il avait reçus. Il sourit fièrement.


"Okay, tu es balèze, je le reconnais. Mais laisse-moi te dire une bonne chose, Raditz ! Je me suis battu contre le Légendaire Super Saiyan Broly ! Et comparé à lui... tu tapes comme une fillette !" s'exclama t-il d'un air provocateur.

En réalité, il n'en pensait pas un traitre mot. Raditz était très puissant, et Sephiroth avait déjà du mal actuellement. Mais le jeune SOLDAT voulait voir de quoi il était réellement capable, à son plus haut niveau. Il savait que les Saiyans étaient capables de se transformer pour devenir encore plus puissants, il l'avait vu en se battant contre Broly. Il voulait voir Raditz en faire de même. En outre... Sephiroth n'avait pas tout montré, lui non plus. Il ne s'était pas encore donné à fond, il avait quelque peu sous-estimé son adversaire, et s'était retenu par peur de le tuer, mais il n'allait plus commettre la même erreur. Dorénavant, il allait y aller à fond, et il espérait voir son adversaire en faire autant. Étant donné la puissance de Raditz, il y avait très peu de risques qu'il meure par "accident", le SOLDAT n'avait donc pas besoin de se retenir.

A peine eut-il fini sa phrase qu'il chargea Raditz en utilisant son Ki pour voler très rapidement vers lui, laissant une traînée d'énergie rouge sur son chemin. Il était bien plus rapide qu'un peu plus tôt. Tout en fonçant vers le caporal, il prépara un coup de poing droit, se tenant prêt à le lui asséner... mais le choc vint de derrière ! Un énorme point de glace s'était matérialisé dans le dos de Raditz et avait tenté de le frapper pour le projeter directement vers Sephiroth. Le garçon fit apparaître de l'électricité dans sa main droite, et tenta de réceptionner son adversaire en lui agrippant le visage avec sa main chargée d'électricité, pour faire passer le courant à travers tout son corps. Il enchaîna ensuite d'un coup de pied dans les cotes pour le propulser plus loin, puis il brandit les bras sur les côtés, avant de taper ses mains l'une contre l'autre comme s'il applaudissait à une seule reprise. Accompagnant les mouvements de ses mains, deux murs de glace s'étaient créés à gauche et à droite de Raditz, ils faisaient environ 2 mètres sur 2 mètres et 20 centimètres d'épaisseur, et des pics de glace émergeaient des surfaces dirigées vers le Saiyan. Lorsque Sephiroth avait claqué ses mains l'une contre l'autre, les deux murs s'étaient rapidement rapprochés de Raditz pour le prendre en sandwich, l'écraser et le perforer de toute part, des pieds à la tête. Ensuite, Sephiroth brandit la main droite vers le Saiyan, paume ouverte, tandis que son bras gauche retomba le long de son corps. Il ferma le poing, et aussitôt un tourbillon de feu apparut instantanément à l'endroit où se trouvait le caporal. Il venait d'utiliser sa magie de Feu, l'une des plus puissantes.


*Allez... Transforme-toi !... Je veux ressentir la puissance que j'avais sentie face à Broly. Montre-moi le Super Saiyan !*
Raditz
Raditz
Saiyan
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 09/10/2016
Nombre de messages : 761
Bon ou mauvais ? : Saiyan
Zénies : 1900

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Double Sunday / Image rémanente
Techniques 3/combat : Saturday Crush / Weekend
Techniques 1/combat : Vacation Delete

The Duellists [PV. Raditz] Empty
MessageSujet: Re: The Duellists [PV. Raditz]   The Duellists [PV. Raditz] ClockSam 5 Jan 2019 - 19:23
Un terrien remarquable, mais toujours un terrien : voilà la réflexion biaisée du saiyan en voyant le jeune combattant à la veste noir peiner à se relever suite à son offensive. Bien sûr, un être humain normal aurait certainement rejoint les cieux après le Double Sunday, mais un saiyan se serait déjà relevé, prêt à continuer le combat sans subterfuge. Une pensée assez ironique pour un lâche qui serait prêt à arrêter leur duel amical si le danger devenait trop réel pour sa propre peau. L’inquiétude passagère de Raditz fut de courte durée en voyant la lueur verdâtre entourant le SOLDAT. Au début, il fut surprit de voir ceci avant de reconnaître qu’il s’agissait de la même lumière qui avait refermé ses blessures aux portes de la mort. Le jeunot était loin d’avoir terminé cette danse, au plus grand plaisir peu dissimulé du caporal : son sourire le trahissait trop facilement.

Néanmoins, il devint rapidement un rictus quand Sephiroth commença à le provoquer ouvertement. Bien qu’il avait commencé par admettre sa puissance, une chose que le futur lieutenant était toujours désireux d’entendre, ce n’était qu’une tactique de plus pour le mettre en déroute, en le comparant à Broly et estimant sa puissance à celle d’un enfant en comparaison. Broly… Le futur lieutenant n’avait aucune réelle information sur lui en dehors de son passage dans les souvenirs de Nemor, dans lesquels ce dernier s’était fait minutieusement charcuter par sa tendre et lui-même dû le simple fait qu’il ressemblait trop à l’assassine qui avait tenté de le corrompre au service d’un roi déchu et qui avait failli le tuer comme le dernier des rats. Il avait beau avoir ses insécurités concernant sa place et ses moments de compassion envers ceux qui lui en ont montrés, le guerrier à l’armure brune était loin d’être une aussi bonne personne que certains pourraient le croire.

Son regard s’assombrit alors que le jeune insolent revenait à la charge. Le premier réflexe du vétéran fut de prendre de l’altitude pour se remettre dans sa zone de confort, un combat au sol étant toujours une affreuse idée avec l’état de ses jambes. Néanmoins, ceci ne l'empêcha pas de prendre dans le dos le massif bloc de glace que Sephiroth lui avait préparé. Le choc le propulsa droit vers l’enfant qui profita de sa chance pour l’attraper par le visage pour l’éléctriser. Le courant traversa tout le corps paralysé du caporal, le faisant souffrir autant, voir plus, que le coup de foudre qui l’avait frappé plus tôt. Totalement sous le choc, il ne put contrer le coup de pied au niveau des côtes qui l’envoya valdinguer au loin avant qu’il ne puisse reprendre le contrôle de ses actions et se stabiliser dans les airs. Maintenant apte de réagir, il était sur le point d’envoyer un Double Sunday directement vers son adversaire, avant qu’il ne remarque les deux murs de la mort glacés qui venaient de se matérialiser autour de lui. À ce point, le caporal se demandait si il s’agissait vraiment d’un combat amical vu toute la peine que l’adolescent se donnait pour lui causer des blessures possiblement mortelles. Il dirigea ses mains pour que chacune soit en direction des pièges ornés de stalactites et envoya les deux vagues déferlantes violettes dans leurs directions. La glace se brisa instantanément. Son regard se fixa vers Sephiroth, plus en colère que jamais de la tournure de la confrontation.


“C’est un match amical ou tu cherches à le tourner en un match à mort !?“

Il avait juste le temps de le questionner qu’un tourbillon de feu naquit sous lui et commença à le brûler de toutes parts. Seules les parties de son corps protégées par son armure furent épargnées des flammes vicieuses de son adversaire. La douleur sur ses bras et ses jambes devenait de plus de plus intense alors qu’il se faisait petit à petit dévorer par le brasier. À ce stade du combat, le guerrier était dans ses derniers retranchements, il n’avait plus aucune autre option que de prendre des mesures drastiques. Un cri perçant se fit entendre provenant du coeur de la tornade alors qu’une lueur dorée montante commençait à y naître dans le bûcher. La seconde qui suivit, une source puissante d’énergie vint balayer les flammes et les fit disparaître sur le champ. Il était maintenant visible, avec cette crinière dorée si reconnaissable. La transformation qu’il n’avait jusque là utilisé qu’une seule fois, face au tyran qui avait menacé sa vie : Raditz était maintenant un Super Saiyan.

Dans les airs, son regard était fier, voir même méprisant envers Sephiroth. Son esprit était focalisé sur les dernières attaques possiblement létal de l’arrogant. Peut-être qu’essayer de s’entretuer lors d’un entraînement était normal dans son univers, mais face à un être aussi effrayé de la mort que Raditz, c’était hors de question ! Terminer ce combat le plus rapidement était maintenant devenu sa priorité.

Il se déplaça à grand vitesse vers sa cible avant de lui asséner un puissant coup de poing directement dans l'intestin. Si le coup avait bien touché sa marque, il le souleva ainsi avant de retirer son poing momentanément pour mieux l’envoyer directement dans la face de Sephiroth en espérant que ça le propulse. Suivant cela, il se lança encore à sa poursuite et augmenta sa vitesse pour se faufiler derrière lui et lui donner un coup de coude dans la nuque cette fois, sans ménagement. Il profita du possible étourdissement du SOLDAT pour le faire pivoter sur lui-même et  lui donner un puissant coup de genou dans le ventre. Puis un second, et pour finir un troisième ! Chaque coup devenait de plus en plus sauvage et brutal. Le combattant à la longue crinière avait cessé de se retenir, il y allait au maximum. En espérant que le jeune homme ne se soit pas remis de l’offensive, il l’attrapa par le dos, le souleva puis l’envoya le dos le premier sur son genou avant de le laisser tomber par terre.

Il avait toujours son regard sinistre sur son visage, observant Sephiroth comme du gibier de potence. Il mit ses deux mains dans sa direction, ce qui est à bout-portant, et chargea un Double Sunday, apparemment pour achever sa cible. Le rayon devint de plus en plus intense avant que le guerrier ne lève ses bras pour finalement envoyer les rayons directement dans l’espace. Il prit quelques pas en arrière tout en ne quittant pas des yeux du mioche.


“Je te recommande d’abandonner maintenant, je ne suis plus d’humeur à jouer.”

Le ton était sec et autoritaire : c’était probablement son dernier avertissement avant qu’il n’en vienne à quelque chose de bien plus drastique.
Kid Sephiroth
Kid Sephiroth
Terrien
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 15/08/2016
Nombre de messages : 365
Bon ou mauvais ? : Héros et légende vivante.
Zénies : 1825

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Magie Maîtresse I / Gravité / Flash lumineux
Techniques 3/combat : Guérison / Magie Maîtresse II
Techniques 1/combat : Comètes

The Duellists [PV. Raditz] Empty
MessageSujet: Re: The Duellists [PV. Raditz]   The Duellists [PV. Raditz] ClockDim 6 Jan 2019 - 1:02
Suite à l'attaque des deux murs de glace couverts de stalagmites, une attaque potentiellement mortelle, Raditz était parvenu à s'en tirer en brisant la glace grâce à ses rayons d'énergie. A cet instant, une pensée avait traversé l'esprit du jeune prodige.

*Parfait ! Je savais bien que tu trouverais le moyen de te sortir de ce pétrin !* pensa t-il.

Le caporal des Saiyans semblait toutefois avoir mal pris l'offensive de Raditz, et lui demanda si c'était vraiment un match amical. Sur le moment, Sephiroth eut une once d'hésitation. Est-ce qu'il allait trop loin ? Et s'il tuait Raditz sans le faire exprès, en le surestimant ?


*Non, je dois continuer ! J'ai confiance en lui, j'ai vu de quoi il était capable, je sais qu'il peut résister à mes assauts, il n'est même pas à fond !*

Lorsqu'il avait la chance de rencontrer un adversaire à sa hauteur, voire même plus puissant que lui - ce qui était extrêmement rare dans son univers - le jeune garçon avait tendance à se laisser emporter par la fièvre du combat. Il était prêt à aller loin, faisant le pari extrêmement risqué que son adversaire serait suffisamment puissant pour se sortir vivant de ses assauts mortels. Car oui, les attaques de Sephiroth étaient bel et bien létales et auraient pu tuer un guerrier d'un niveau inférieur au sien. C'était comme ça qu'il était habitué à se battre, la plupart du temps. Pendant les guerres, il n'y avait pas de place pour la pitié, il n'attaquait pas pour affaiblir ou pour blesser, mais bel et bien pour tuer ses ennemis. Et pourtant, dans le cas présent, le jeune SOLDAT n'avait aucunement l'intention de tuer le Saiyan aux longs cheveux. Il pariait simplement sur le fait que Raditz était suffisamment puissant pour lui survivre. C'était un jeu dangereux, car si Sephiroth se trompait, s'il avait sur-estimé son adversaire, alors ce dernier mourrait, purement et simplement. C'était un risque... qu'il était prêt à prendre pour goûter à nouveau à la toute puissance d'un Super Saiyan ! Un risqué qu'il avait mesuré, qu'il avait estimé grâce à leurs précédents échanges, et qu'il pensait quasiment nul. Car si Sephiroth agissait de la sorte, c'était bel et bien parce que Raditz l'avait impressionné. Le petit aux cheveux d'argent était quasiment sûr de ne pas le tuer même en lançant des attaques létales, car le caporal lui avait montré juste à l'instant qu'il était un guerrier extrêmement puissant. Dans un sens, Sephiroth avait peut-être plus confiance en les capacités de Raditz, que Raditz en ses propres capacités, puisque ce dernier semblait ne pas apprécier que le gamin lui lance des attaques potentiellement mortelles. Et on pouvait le comprendre : il n'avait aucune idée de ce qui se passait dans la tête de Sephiroth. Il ignorait que le garçon avait suffisamment d'estime pour Raditz qu'il était prêt à lui envoyer des attaques mortelles - chose qu'il ne ferait pas face à un adversaire qu'il jugerait trop faible. Pour Sephiroth, c'était le meilleur cadeau qu'il pouvait lui faire, la preuve qu'il le prenait très au sérieux. Il avait agit ainsi face à Claire et Broly, en les attaquant avec son sabre pour lancer des attaques mortelles alors qu'il n'avait aucune volonté de les tuer, simplement parce qu'il avait jugé qu'ils étaient capables de survivre à ses assauts. Mais sans avoir connaissance de la façon tordue dont pensait le gamin, il était tout à fait légitime de croire qu'il voulait le tuer. Et cela arrangeait bien le jeune Sephiroth, puisque après tout, il voulait le pousser à bout. Un pari très risqué, un jeu extrêmement dangereux, on pouvait dire que Sephiroth jouait avec le feu... au sens figuré comme au sens propre, puisqu'il venait de générer un tourbillon de flammes pour brûler grièvement Raditz avec sa magie de Feu qu'il pouvait utiliser trois fois par combat.

Ce fut à ce moment-là que le petit eut enfin ce qu'il attendait. Mais il eût tout d'abord un doute. Alors que le corps de Raditz se faisait dévorer par les flammes et qu'il hurlait de souffrances, Sephiroth fut pris de doutes. Et s'il était allé trop loin ? Et si Raditz souffrait trop pour pouvoir se transformer ou se sortir de là ? Ou bien s'il n'avait pas suffisamment récupéré de ses blessures ? En voyant son adversaire amical souffrir ainsi, ses traits d'humanité prirent un instant le dessus sur son envie de combattre, et il fut frappé d'empathie. Voir Raditz souffrir ainsi, alors qu'il ne lui avait rien fait de mal, alors qu'il ne le méritait pas, ça n'avait en réalité... rien de plaisant.


*Merde... Qu'est-ce que je suis en train de faire ? Il est en train de souffrir... Je lui ai balancé l'une de mes magies les plus puissantes et les plus douloureuses, et pourquoi ? Juste pour qu'il me montre toute sa puissance ? Merde, je suis un monstre ou quoi ?! Est-ce que je suis allé trop loin ? Est-ce que je devrais arrêter ma technique sur le champ ? Qu'est-ce que je suis en train de faire ?! Qu'est-ce que je suis supposé faire ?!*

Les frontières du bien et du mal avaient toujours été floues à ses yeux. Et ce n'était pas étonnant, avec l'éducation qu'il avait eue. Né pour tuer, élevé comme un cochon de guerre. Une machine de destruction qui obéissait aux ordres sans se poser de questions. Voilà ce qu'on avait voulu faire de lui. Mais malgré sa grande arrogance et la faible valeur qu'il accordait à la vie de ses ennemis, il restait encore une petite part d'humanité en lui. Une part d'humanité qui lui criait STOP lorsqu'il avait la sensation d'aller trop loin, comme par exemple lorsqu'il était sur le point de faire souffrir quelqu'un gratuitement. On pouvait appeler cela une conscience. Et cette conscience était en train de lui hurler que faire rôtir Raditz, ce n'était définitivement pas la meilleure action qu'il avait pu faire dans sa vie, et qu'il devrait peut-être se remettre en question.

Pris de remords en voyant la violence de sa propre technique sur un adversaire qui ne l'avait pas mérité, il était sur le point de prendre la décision d'arrêter sa technique pour mettre fin aux souffrances du Saiyan et le soigner, mais fut interrompu par une explosion de puissance hallucinante qui se traduisit par une onde de choc et une vive lumière émanant du corps de Raditz. Ce dernier arborait désormais une chevelure dorée, et la sensation de puissance qu'il émanait était encore bien plus grande qu'auparavant. Les doutes et remords de Sephiroth furent chassés par une sensation de satisfaction. La satisfaction d'avoir fait le bon choix, finalement, d'avoir eu raison d'être allé jusqu'au bout et de ne pas l'avoir ménagé. Mais aussi la satisfaction de voir que son adversaire en avait encore dans le ventre et qu'il n'était pas mort.
Il écarquilla des yeux et un sourire presque enfantin se dessina sur son visage.


*Le voilà ! Le Super Saiyan !*

L'ascenseur émotionnel qui le fit passer des doutes et remords à une très grande joie fut si brusque qu'il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire nerveux :

"Ha ha h-bwargh !"

Un rire interrompu par un haut-le-coeur provoqué par le choc ultra-violent d'un coup de poing dans les intestins. Visiblement, ce tumulte d'émotions et de sensations qu'il avait ressenties à l'instant, le fait d'avoir douté de ses propres actions avant de ressentir le plaisir de voir Raditz se transformer, l'avait poussé à baisser sa garde l'espace d'un très court instant qui avait suffit au Super Saiyan pour le frapper sans même qu'il n'ait eu le temps de réagir.

*Oh la vache... Je la sens bien la puissance, là...*

Après l'avoir soulevé un peu plus avec son poing dans le ventre du petit, Raditz retira son poing en le reculant, afin de l'armer pour l'envoyer dans le visage. Voyant cela, Sephiroth dû réagir au quart de tour.

*Réagis !*

Il tenta de parer le coup en plaçant une main devant son visage, mais, encore sonné par le coup de poing, il ne fut pas assez rapide. Le coup lui brisa le nez et l'envoya valser dans les airs, son visage prit involontairement une expression hébétée tandis qu'il fut sonné de plus belle.

*Woooh... y s'passe quoiiii là... ressaiiiiisis-toiiiiii... mec...*

Légèrement dans les vapes, il était devenu un peu mou, et semblait avoir perdu le contrôle de son corps. Il fallait qu'il se ressaisisse, et en vitesse ! Les doigts de sa main gauche s'agitèrent, une lueur cyan brilla et quelques étincelles électriques apparurent entre ses doigts. Il allait se donner un petit coup de fouet pour repartir à la charge vite-fait, bien-fait. Tapant sa main électrifiée contre son front, son corps fut soudainement parcouru par un petit courant qui eut pour effet de le sortir de son état végétatif et de le remettre directement dans le combat.

*C'est bon, j'suis prêt !*

Mais son adversaire avait disparu... Tout du moins, c'était ce que pensait Sephiroth avant d'être étourdi à nouveau, cette fois par un violent choc contre la nuque. Il avait complétement été pris de vitesse ! Raditz le pivota pour le tourner face à lui, et lui envoya un puissant coup de genou dans le ventre... mais cette fois, Sephiroth parvint à avoir la présence d'esprit de se protéger en plaçant ses deux avant-bras devant son ventre. Le deuxième coup fut plus puissant, mais Sephiroth parvint à maintenir sa garde bien que ses avant-bras reculèrent de quelques centimètres suite au choc. Quand au troisième coup, il fut si puissant que les avant-bras que Sephiroth utiliser pour se protéger furent enfoncés dans son ventre.
Enfin, Raditz le souleva au-dessus de lui, et le jeune gamin était encore trop affaibli pour pouvoir se sortir de là, il lui aurait fallu un peu plus de temps pour se remettre des différents coups et souffler un peu. Mais il savait bien que ce qui l'attendait n'allait pas être très joli-joli, alors il fit une dernière chose au moment où Raditz le souleva.


*Mode Iceberg !*

Aussitôt, son corps entier fut recouvert d'une couche protectrice de glace, au moment où le Saiyan le claqua contre son genou, avant de le laisser tomber au sol. La glace se brisa en morceaux au moment de l'impact, mais eut pour effet d'amortir grandement le choc.

Désormais allongé sur le dos, pissant le sang par le nez et la bouche, Sephiroth rouvrit les yeux pour voir Raditz charger un double rayon d'énergie à bout portant.


*Il est sérieux, là ?*

Cette fois, les rôles étaient inversés, et c'était Sephiroth qui se trouvait dans la situation de Raditz un peu plus tôt ! C'était l'arroseur arrosé !
Il ressentit une montée d'adrénaline probablement provoquée par un petit coup de panique. Vu son état, aucune chance qu'il puisse esquiver, et à bout portant, même si ce n'était pas la technique la plus puissante de Raditz, ça allait quand même faire très mal.
Il tenta de reculer en rampant sur le dos tout en réfléchissant rapidement à un moyen de se protéger. Bouclier de glace ? Ou bien combattre le mal par le mal et envoyer ses flammes ? Avant qu'il n'ait pu prendre une décision, le Saiyan leva les mains en l'air et envoya sa technique dans le ciel. Puis, d'un ton ferme, il recommanda au gamin d'abandonner.


*Hé hé... Apparemment, la transformation n'augmente pas seulement leur puissance... Elle affecte aussi leur personnalité. Broly était devenu incontrôlable après sa transformation.*

Kid Sephiroth tourna la tête sur le côté et cracha une gerbe de sang, avant de s'essuyer la bouche et le nez d'un revers de la main.

"Pfeuh... hé hé... C'est tout ce dont t'es capable ?... Attends un peu, juste deux secondes... Je me soigne, et on remet ça."

Il leva fébrilement la main gauche vers le ciel, sa main se mit à briller de la même lueur cyan que d'habitude, la lueur clignota quelques instants puis s'affaiblit... et puis plus rien.

*Oh merde... Plus de Mp...*

Il avait déjà utilisé 2 fois sa technique de Guérison avant le combat : une fois pour le Saiyan lambda qu'il avait aidé - ce qu'il regrettait - et une fois pour lui-même après le combat contre le robot. Il l'avait utilisée une troisième et dernière fois juste avant de devenir sérieux, un peu plus tôt. Il ne pouvait donc plus s'en servir.

"Pfff... J'peux plus le faire pour l'instant... T'as de la chance ! Ha ha ha rarfh kof kof !"

Il cracha à nouveau du sang.

"Hé mec, t'es pas fâché, j'espère ?... J'savais bien que tu mourrais pas !... T'as quand même pas cru que je voulais vraiment te tuer ?! Ha ha ha ! Kof kof kof !"
Raditz
Raditz
Saiyan
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 09/10/2016
Nombre de messages : 761
Bon ou mauvais ? : Saiyan
Zénies : 1900

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Double Sunday / Image rémanente
Techniques 3/combat : Saturday Crush / Weekend
Techniques 1/combat : Vacation Delete

The Duellists [PV. Raditz] Empty
MessageSujet: Re: The Duellists [PV. Raditz]   The Duellists [PV. Raditz] ClockMar 8 Jan 2019 - 12:51
Au moment de briser le dos de Sephiroth sur son genou tel une brute sans foi ni loi, il ressentit la glace se fendre dessus douloureusement. Il ne s’attendait pas à ce que son partenaire de danse puisse encore se défendre après avoir subi son assaut barbare. Dans son état normal, le saiyan aurait probablement apprécié la ténacité du terrien, mais en souffrant et craignant pour sa vie, c’était plus agaçant qu’autre chose. Néanmoins, il ne comptait pas le tuer dans la manoeuvre, juste le mettre hors d’état de le nuire. Et malgré la difficulté qu’il avait eu à se sauver des attaques du SOLDAT, ce dernier avait été finalement réduit à un état dans lequel il ne sera plus une menace pour le caporal. Il crachait du sang et malgré tous ses efforts, il avait beaucoup de difficultés à fuir le Double Sunday qu’il lui avait préparé avant de finalement l’envoyer dans l’atmosphère.

Le conflit qui avait commencé en un match amical était fini, du moins, c’était ce que le futur lieutenant espérait. Néanmoins, Sephiroth semblait penser autrement. L’arrogance d’un adolescent n’a vraiment aucune limite. Il était déjà en train de perdre son sang après une offensive si aisément anticipable et il persistait à vouloir poursuivre le combat une fois qu’il se sera soigné. L’adulte recula ses mains au niveau de ses hanches, les paumes toujours en direction de son adversaire. Il était prêt à mettre fin à la danse aussitôt que le magicien aura récupéré de ses blessures.


“N’y pense pas ! Même si tu te soignes, je te garantis pas ta survie !”

La menace était dure. À ce point, Raditz privilégiait ne pensait qu’à privilégier sa survie, les précédentes techniques du voyageur interdimensionnelle l’ayant convaincu que ce dernier ne voulait rien de bon pour lui. Des techniques aussi létales utilisées dans le cadre d’un simple match amical ? C’était une mauvaise blague ! Le mioche leva sa main vers les cieux et la lueur cyan apparut dans sa main. Le guerrier était prêt à répondre à ceci avec un Week-End mais un événement particulier se produisit. La lumière ne recouvrit pas le corps du garçon à la chevelure d’argent comme il s’y attendait, mais disparut au lieu de ça. Est-ce que l’enfant l’avait écouté, ou était-il dans un état désastreux au point de ne plus avoir la force de se guérir ? Dans tous les cas, Raditz reprit une posture normale puis s’avança vers le blessé. Le SOLDAT essayait encore de garder la face en disant que le caporal était chanceux qu’il ne puisse pas soigner ses blessures avec sa matéria. Sephiroth n’était pas loin des enfants saiyans normaux dans son caractère et dans sa soif de combats. Alors qu’il crachait une autre once de sang par la bouche, le guerrier resta silencieux et froid. Il regardait de haut son adversaire sans flancher. À ce moment-là, le gamin tenta de le rassurer en disant qu’il savait qu’il réussirait à parer ses attaques mortelles et il espérait qu’il n’était pas fâché envers lui. La vérité était que le caporal l’était, et pas qu’un peu. Lui qui craignait tant la faucheuse, avoir été aussi proche d’un rendez-vous privé avec elle durant un combat qui s’annonçait plus un entrainement qu’un affrontement sur le champ de bataille n’était pas la meilleure façon d’avoir ses faveurs.

Néanmoins, il ne pouvait pas le laisser mourir comme un rat. Il lui avait sauvé la vie sur Terre en le soignant… Il était temps de renvoyer l’ascenseur. Il le prit dans ses bras comme un urgentiste ferait pour une victime d’une catastrophe et le regarda deux secondes dans le silence le plus total avant de s’envoler en direction d’un centre de régénération. Les deux en allaient bien en avoir besoin.
Kid Sephiroth
Kid Sephiroth
Terrien
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 15/08/2016
Nombre de messages : 365
Bon ou mauvais ? : Héros et légende vivante.
Zénies : 1825

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Magie Maîtresse I / Gravité / Flash lumineux
Techniques 3/combat : Guérison / Magie Maîtresse II
Techniques 1/combat : Comètes

The Duellists [PV. Raditz] Empty
MessageSujet: Re: The Duellists [PV. Raditz]   The Duellists [PV. Raditz] ClockMer 9 Jan 2019 - 23:41


Le caporal Raditz ne lui répondit que par un regard froid et cruel, un regard empli de mépris. A cet instant, le légendaire soldat, le héros de guerre qui avait jadis connu la gloire et qui faisait rêver les autres, se sentit rejeté. Il était habitué à ce qu'on l'acclame en héros, à ce qu'on l'applaudisse, à ce qu'on l'envie, à ce qu'on veuille être comme lui. Un modèle pour les jeunes générations, un sauveur, le Messie de la Shinra. Les gens voulaient lui serrer la main, le remercier ou demander un autographe, en général. Mais là, cette fois-là, pour l'une des rares fois de sa vie, il ressentit le rejet et le mépris. Qu'avait-il fait de mal ?

*Pourquoi ? Pourquoi m'en veut-il autant ? Tout cela n'était qu'un jeu, on ne faisait que s'amuser... Non mais qu'a t-il cru ? Comme si j'allais le tuer... Je ne comprends pas !... J'y suis allé fort, c'est vrai... mais c'est comme ça qu'on progresse ! C'est en souffrant que l'on se perfectionne et qu'on dépasse ses limites ! Pourquoi se braque t-il ?! Je pensais qu'il était comme moi, que nous étions deux guerriers expérimentés en quête de nos limites ! Me serais-je trompé ? Ai-je mal agi ?*

L'enfant prodige qui avait toujours impressionné et suscité l'admiration chez les autres avait du mal à accepter le rejet et le mépris. Il était frappé d'incompréhension. Comment Raditz pouvait-il lui en vouloir, alors qu'il lui avait fait le plus beau des cadeaux en se battant à fond, en le considérant comme un adversaire digne ? Il était Sephiroth, le héros légendaire de la Shinra ! Quand il se donnait à fond, c'était un honneur pour son adversaire ! Raditz aurait dû en ressentir de la fierté, pas du mépris. Le gamin ne comprenait vraiment pas... Il était si intelligent quand il s'agissait de résoudre des équations, établir des stratégies ou réciter intégralement des livres qu'il avait lus six ans plus tôt. Et pourtant il était incapable de comprendre la pensée humaine, et celle des êtres similaires.

Lorsque Raditz le souleva comme un fardeau, il fut davantage blessé dans son orgueil et dans sa dignité. Il fronça des sourcils, lançant un regard noir au caporal, et rétorqua sur un ton bien plus froid qu'habituellement :


"Qu'est-ce que tu crois faire ? Lâche-moi..."

Sa personnalité semblait avoir complétement changé, en quelques instants. Il n'était plus le gamin provocateur et déconneur. Il était, d'un coup, devenu beaucoup plus sérieux, mais aussi beaucoup plus sombre. Comme si la joie de vivre avait subitement quitté son corps. Son regard ne pétillait plus, il était vide.
Et pour accompagner ses paroles, il se poussa en appuyant ses mains et ses jambes sur Raditz, pour se propulser en arrière et retomber mollement au sol.

Mais il pouvait encore trouver la force de se relever. Il avait morflé, c'était clair. Mais il n'était pas non plus à l'agonie, même s'il ne pouvait plus se soigner. Et il était hors de question qu'il se laisse soulever de la sorte et soit un fardeau pour quiconque. Il n'aurait jamais besoin de personne pour s'en sortir, il en était convaincu.


"Tu m'as peut-être bien amoché... mais je peux encore marcher." affirma t-il d'un ton sombre, alors qu'il se relevait lentement mais sûrement, malgré la douleur.

"Et puis... Je dois récupérer quelque chose avant de partir."

Lentement, en se maintenant le ventre avec une main, il fit quelques pas, puis tituba et manqua de tomber. Alors, dans un ultime effort, il brandit la main droite vers le ciel. Soudain, il y eut un trait de lumière horizontal juste au-dessus de sa main, et une arme apparue. Il s'agissait d'un katana, le redoutable sabre magique connu sous le nom de Masamune. Une arme qu'il était le seul à pouvoir manipuler, et qu'il pouvait faire apparaître et disparaître selon son bon vouloir. Elle avait tranché bon nombre d'ennemis en morceaux, elle était son alliée la plus fidèle. Et cette fois encore, elle allait l'aider, mais pas pour semer la mort, cette fois. Il la fit pivoter à la verticale, et la planta dans le sol devant lui, pour prendre appuie dessus. Il allait s'en servir comme d'un bâton de berger, pour faciliter sa démarche.

Il prit longtemps à atteindre la petite sphère verte qu'il avait déposée sur le côté du ring avant le combat, s'appuyant sur son katana qu'il replantait devant lui après chaque pas. Il n'allait tout de même pas repartir sans sa matéria Gravité, elle lui serait certainement encore utile à l'avenir. Après avoir atteint son objectif, il resta immobile, son regard vide et noir fixant la matéria durant quelques secondes. Puis finalement, après un long silence, il reprit la parole, sans prendre la peine de regarder le caporal des Saiyans.


"Libre à toi de m'en vouloir, si tu veux..."

Il s'accroupit lentement, ramassa la matéria dans la main droite, la plaqua contre son avant-bras gauche puis l'absorba, avant de se relever et d'empoigner le manche de son katana de la main gauche, car il était gaucher, bien qu'on ait tendance à l'oublier. Puis, d'un mouvement brusque, il brandit la pointe de son sabre en direction de Raditz. Bien entendu, il était trop loin pour pouvoir le toucher, c'était simplement pour le désigner, car il s'exclama aussitôt sur un ton bien plus enthousiaste :

"Mais souviens-toi d'une chose, Raditz ! C'est toi qui m'as demandé de ne pas me retenir ! J'y suis peut-être allé un peu fort, c'est vrai... Mais il n'y a qu'en frôlant la mort qu'on peut donner le meilleur de soi-même et repousser ses limites ! Et c'est exactement ce que je t'ai poussé à faire ! Si j'ai agi ainsi, c'est parce que je savais que tu serais assez puissant pour contrer mes assauts ! J'ai tout donné afin que toi aussi tu te donnes à fond, et tu devrais voir ça comme un honneur ! N'as-tu pas ressenti cette merveilleuse sensation qu'est la montée d'adrénaline ? L'extase de se trouver face aux portes de la mort et d'être obligé de se surpasser ?! Ce sentiment grisant... de croire que l'on va mourir... et de tout faire pour s'en sortir... Et cette satisfaction que l'on a quand on réussit à survivre et à repousser ses limites ! Parce que moi... C'est ce que je recherche... Et je n'ai pas souvent eu l'occasion d'atteindre cet objectif."

La plupart de ses adversaires étaient trop faibles dans son monde d'origine, et les seuls qui étaient de son niveau, c'était des SOLDATS de Première Classe, ils faisaient donc partis de la même armée que lui. Ce n'était pas intéressant... Tout était trop facile, dans son monde, et il ne ressentait jamais cette merveilleuse sensation. Peut-être était-ce pour cela qu'il était allé si loin avec Raditz, qu'il avait voulu le pousser dans ses derniers retranchements pour goûter à toute sa puissance. Parce qu'il voulait que Raditz lui fasse à nouveau ressentir la peur de mourir, l'adrénaline que l'on ressent quand on danse avec la mort.
Il pivota son katana pour le pointer vers le sol, et le planta à nouveau devant lui avant de reprendre son discours.


"Mais aujourd'hui, j'y suis parvenu, parce que je t'ai poussé à donner le meilleur de toi-même ! Et t'es quand même sacrément gonflé ! Tu m'as demandé d'y aller à fond dés le début, mais pour toi, il a fallu que je te fasse souffrir pour que tu te décides enfin à tout donner ! Qu'est-ce que ça veut dire ? Que tu me considérais pas assez fort pour encaisser tes attaques en Super Saiyan ?! A vrai dire, c'est plutôt moi qui devrais t'en vouloir ! ... Sache une chose, Raditz... A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire."

Voilà, il avait dit ce qui lui pesait sur le cœur. Il avait vu en Raditz un partenaire de danse idéal, et avait aimé exécuter cette danse de la mort à ses côtés avec brio. Mais il était déçu de son incompréhension, du fait qu'il lui en veuille, alors que du point de vue de Sephiroth, il n'y avait que deux guerriers s'étant donné à fond dans un combat, certes violent et dangereux, mais tout de même amical... Jamais il n'avait eu l'intention de le tuer. Il s'était basé sur leurs précédents échanges pour estimer la puissance de son adversaire, et si ses attaques avaient pu sembler mortelles, il avait toujours eu la conviction, en les réalisant, qu'elles ne viendraient pas à bout de Raditz car il avait eu toute confiance en lui pour contrer ses assauts. Et quand bien même l'un d'eux serait mort, quelle plus belle mort pouvait-on avoir que celle de mourir au combat de la main d'un ami ? Peut-être qu'au fond, c'était ça que cherchait Sephiroth, malgré son si jeune âge.
Raditz
Raditz
Saiyan
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 09/10/2016
Nombre de messages : 761
Bon ou mauvais ? : Saiyan
Zénies : 1900

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Double Sunday / Image rémanente
Techniques 3/combat : Saturday Crush / Weekend
Techniques 1/combat : Vacation Delete

The Duellists [PV. Raditz] Empty
MessageSujet: Re: The Duellists [PV. Raditz]   The Duellists [PV. Raditz] ClockJeu 10 Jan 2019 - 11:19
Là où un simple allé rapide vers le centre de régénération semblerait être une formalité, Sephiroth se montrait trop fier pour être secouru tel le blessé qu’il était. D’un ton aussi froid que le regard du caporal qui le transportait, il refusa l’aide qui lui était dispensée avant de sauter en dehors de ses bras pour atterrir au sol pitoyablement. Il était convaincu qu’il pouvait encore marcher sans assistance malgré le fait qu’il ait énormément de mal à se mouvoir, rendant la scène de plus en plus pathétique. Il déclara que de toute façon, il avait quelque chose à récupérer avant de partir. A la surface, le saiyan restait de marbre face à l’affaire, mais au fond  il se sentait mal à l’aise de voir la personne qui l’avait jadis sauvé de la mort se déplacer tel un homme destiné à mourir. Il ne le lâcha pas de l’oeil alors qu’il se servait d’une arme à la simple vue meurtrière comme une canne. La pitié commençait à être de plus en plus présente dans l’esprit du caporal mais il ne fit rien. Était-ce dans l’espoir que le jeune adolescent admette sa situation et qu’il puisse l’aider sans craindre un retour de bâton ? Ou était-il lui-même suffisamment fier pour comprendre le désir du SOLDAT de s’en sortir seul ? À ce point, lui-même n’en savait rien. Ses cheveux dorés descendirent et perdirent leur teinte dorée : il était revenu à son état normal.

Le temps passait lentement du point de vue du futur lieutenant, à devoir observer chaque pas de son ancien allié accompagné du son triste de sa lame se planta dans le sol du ring pour l’aider à bouger. Il détourna son regard un instant, se demandant si son attitude était la plus juste. Après tout, ce n’était qu’un enfant, peut-être qu’il ne réalisait pas le danger dans lequel il le mettait à chacune de ses attaques ? Peut-être devait-il être plus conciliant avec lui ? Il fut rapidement ramené à la réalité quand Sephiroth se mit à parler de nouveau. Il pouvait l’observer encore de dos, refusant de lui faire face directement, avant de se retourner pour le pointer de sa immense lame. Trop loin pour pouvoir le blesser ou même être perçu comme une menace par le lâche.

S’ensuivit un long discours durant lequel le jeune combattant à la longue chevelure d’argent essaya de se justifier en lui rappelant que c’était sa demande avant tout et que c’est uniquement en frôlant la mort qu’il pourrait donner le meilleur de soi-même. Raditz était conscient du premier fait énoncé et devait, malheureusement pour son ego, admettre que le second était tout aussi juste. Où en serait-il aujourd’hui sans sa confrontation au coude-à-coude avec la mort face à Freezer, dans laquelle il avait atteint un stade qu’il ne pouvait tout simplement rêver d’atteindre jusqu’alors ?

Le SOLDAT lui demanda ensuite si il n’avait pas ressenti cette délicieuse montée d'adrénaline et de satisfaction d’avoir survécu et surpasser ses limites durant leur combat. Face au tyran galactique, il l’avait ressenti. La montée en adrénaline, la fierté d’être devenu l’un des rares guerriers de la légende, tout cela mêlé avec la haine qu’il ressentait avec celui qui avait, jadis, détruit sa planète et manipulé son peuple comme un simple pion sur un échiquier. Mais face à son partenaire de duel, il n’avait senti rien de cela. Juste la froideur de ce sentiment quand on a l’impression d’avoir été trahi par un être que l’on respectait pourtant...

Le fier terrien enfonça son épée dans le sol avant d’accuser Raditz d’être gonflé par le simple fait qu’il se soit retenu depuis le début face à lui. Il croisa ses bras et baissa son regard vers le sol. Il pouvait comprendre son ressentiment, un saiyan typique l’aurait accusé de la même chose dans un duel amical dans lequel chacun devait se mettre à fond. Il resta silencieux quelques secondes avant de relever sa tête vers son allié.


“Je voulais tout simplement ne pas mettre en danger ta vie. Tu es l’une des rares personnes qui me voient pour ce que je suis réellement. Te perdre dans un match amical serait non seulement une grande perte, mais une insulte à tes capacités !”

Le ton était sincère, voir même trop, il serait passé pour une blague auprès de ses confrères pour s’être autant attaché à un humain. Il resta silencieux quelques instants avant de s’avancer vers lui. Une fois face à lui et de son épée à la longueur démesurée, il s'accroupit pour être au niveau de l’adolescent.

“Dis moi, Sephiroth, es-tu déjà allé en Enfer ?”

Il marqua une pause durant lequel ses yeux étaient fuyants. Il allait admettre à son ami de quelques jours quelque chose de gros mais il semblait hésitant sur le moment. Il soupira avant de reprendre le contact visuel avec son interlocuteur.

“Car j’ai eu le malheur d’y aller. Tu parles couramment à un homme qui est mort sur Terre il y a des années de cela, avant d’être envoyé en Enfer pour avoir suivi la tradition de son peuple et avoir servi un être abject... Une fois que tu y es envoyé, tu es forcé d’affronter tes pires peurs et insécurités. J’ai dû observer mon traître de frère et le saiyan qui m’a traité comme la dernière des merdes atteindre des sommets que je pouvais seulement rêver de surpasser. Il a vaincu celui qui a détruit mon espèce avant qu’on ne revienne sans explication à la vie et il a défait des monstres avec suffisamment de puissance pour détruire le cosmos entier ! Pendant que j’étais forcé à regarder ses exploits et voir mon nom être soit traîné dans la boue, soit oublié !”

Il se releva, puis se retourna et avança de quelques pas.

“J’ai vu ce que j'étais destiné à être dans mon univers d’origine. Et enfin, je peux commencer à voir ce que je peux être ici. Alors non, je n’ai ressenti aucune satisfaction à échapper les portes de la mort ouvertes par un ami ! Il est hors de question que je périsse dans un match amical avant que je puisse devenir quelque chose ici, autre qu’une blague pour mes confrères !”

Il se retourna à nouveau, faisant maintenant face à Sephy The Kid.

“Je t’offrirais le match que tu souhaites une fois que je serais parvenu à atteindre les sommets que je vise, je te le promets. Mais en attendant, je ne peux pas me permettre de prendre de risques insensés.”

Il s’avança vers lui une seconde fois et tendit sa main vers le jeune terrien.

“Maintenant, permets-moi de t’aider à aller à un centre de régénération pour te soigner.”
Kid Sephiroth
Kid Sephiroth
Terrien
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 15/08/2016
Nombre de messages : 365
Bon ou mauvais ? : Héros et légende vivante.
Zénies : 1825

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Magie Maîtresse I / Gravité / Flash lumineux
Techniques 3/combat : Guérison / Magie Maîtresse II
Techniques 1/combat : Comètes

The Duellists [PV. Raditz] Empty
MessageSujet: Re: The Duellists [PV. Raditz]   The Duellists [PV. Raditz] ClockJeu 10 Jan 2019 - 23:52
Le caporal avait l'air de s'être calmé, et ses cheveux ainsi que ses yeux avaient repris leurs teintes originales. Il semblait y avoir réellement une corrélation entre la transformation et la personnalité d'un Saiyan, comme l'avait deviné Sephiroth. Suite au discours du gamin, Raditz justifia le fait qu'il ne s'était pas donné à fond au début du combat en affirmant qu'il voulait éviter de le tuer. Malgré son discours, Sephiroth le comprenait tout de même : lui non plus n'avait pas commencé à fond, après tout, il y était allé à fond uniquement après avoir compris que Raditz pourrait tout à fait rivaliser avec lui. D'ailleurs, le Kid lui-même avait été obligé de se retenir quand il s'entraînait avec des SOLDATS inférieurs à lui dans son monde d'origine.

Raditz s'approcha puis s'accroupit devant lui, avant de lui poser une question curieuse, lui demandant s'il était déjà allé en Enfer.


"L'Enfer ?" demanda Sephiroth d'un ton curieux, pendant le court laps de temps qui avait suivi la question du Saiyan.

Sur le moment, le gamin se demandait s'il était vraiment sérieux, ou bien s'il utilisait cette expression pour désigner un lieu d'horrible tel qu'un champ de bataille, puisque aprés tout, l'expression "avoir vécu l'Enfer" ne signifiait pas réellement être allé en Enfer mais plutôt avoir vécu quelque chose de désastreux. Le gamin ne croyait pas aux choses comme l'Enfer ou le Paradis, il rejetait toute religion. Mais Raditz semblait très sérieux, alors il écouta tout de même ce qu'il avait à lui dire.

Selon ses dires, Raditz était déjà mort et était allé dans le véritable Enfer, donc, celui dont on parle dans les religions. Sephiroth se demandait s'il lui racontait vraiment la vérité ou s'il était en train de se moquer de lui malgré son air sérieux. D'une part, il n'avait jamais cru à l'Enfer, au Paradis ni même à Dieu, d'autre part, il ne savait pas qu'il était possible de revenir d'entre les morts... Mais lui-même venait d'un autre monde, et il était bien obligé de remettre ses croyances en perspective, d'autant plus qu'il ne connaissait rien sur le fonctionnement de cet univers-ci.
Raditz avoua ainsi qu'il était considéré comme un guerrier faible et qu'il avait été forcé de voir son propre frère devenir beaucoup plus puissant que ce qu'il aurait pu imaginer. Il parla également de son univers d'origine. Alors, lui aussi venait d'un autre monde ? Mais contrairement à Sephiroth, l'univers de Raditz ressemblait beaucoup à celui dans lequel ils se trouvaient. En tout cas, c'était une information très intéressante, car il avait peut-être des informations sur des failles spatio-temporelles ou ce genre de choses.

Par la suite, Sephiroth comprit un peu mieux pourquoi Raditz avait si mal pris les attaques potentiellement mortelles du gamin. Il avait un objectif à atteindre avant de mourir, et ne pouvait donc pas se permettre de mourir de façon stupide dans un simple entraînement. Ce n'était pas vraiment le cas de Sephiroth... Il n'avait jamais véritablement eu d'objectif. Autrefois, il se contentait d'obéir aux ordres. Et maintenant qu'il était dans un nouvel univers... il n'avait aucun but. Retourner dans son monde ? Pourquoi faire, alors que celui-ci était rempli de guerriers bien plus intéressants et qu'il n'était plus obligé d'obéir aux ordres de la Shinra ? Il y avait bien cette histoire de Dragon Balls... mais il ne saurait même pas quoi en faire, à part permettre à Toriel de ressusciter ses gosses - ce qu'il jugeait inutile. Il n'avait pas de but, et par conséquent, il pouvait se permettre de mourir au combat. Malgré son jeune âge, il n'avait pas l'air de craindre la mort.

Finalement, Raditz lui promit qu'ils se donneraient à fond dans un autre combat quand il aurait atteint son objectif, puis lui demanda de le laisser l'aider à atteindre un centre de régénération, tout en lui présentant sa main.

Sephiroth fit disparaître son katana dans un rayon de lumière, puis finit par sourire.


"Pfff, bon, d'accord, j'accepte ton aide..."

Il tapa dans la main de Raditz puis lui fit un check au lieu de la lui prendre.

"Contente-toi de me montrer le chemin, je te suis !" s'exclama t-il en souriant fièrement.

Puis il s'éleva lentement dans les airs, pour se mettre en état de lévitation. Il avait de grandes difficultés à se mouvoir... Mais maintenant qu'il avait récupéré la matéria Gravité, il pouvait l'utiliser pour léviter sans utiliser de Ki. Et l'avantage, c'est que cette magie consommait très peu de points de magie, il pouvait donc l'utiliser quasiment à l'infini sans effort. Par contre, il ne pourrait pas se déplacer rapidement.

Tout en suivant éventuellement Raditz si ce dernier avait commencé le trajet, le gamin reprit la parole.


"Tu sais, j'avais jamais cru à ces conneries, avant. Le Paradis, l'Enfer... Dieu... J'ai toujours cru que ça servait juste à écrire des paroles de Black Metal. La religion en général, pour moi, ça a toujours été des foutaises, je ne croyais qu'en la science. Mais... récemment, j'ai vu des trucs qui dépassent l'entendement. Je viens moi aussi d'un autre univers, j'ai dû passer une faille spatio-temporelle ou quelque chose du genre, et je ne sais rien de cet univers-ci. Alors, je suis prêt à croire n'importe quoi. Peut-être qu'il y a un Dieu, ou même plusieurs, qu'importe. En tout cas, je te crois, Raditz."

Il marqua une pause, éventuellement en écoutant une réponse du Saiyan, avant de changer de sujet.

"En fait, c'est marrant. Dans mon univers, ou en tout cas sur ma planète, je suis considéré comme l'un des guerriers les plus puissants du monde. Mais ici... Je n'arrête pas de croiser des guerriers exceptionnels. Et le pire... C'est que d'après ce que tu viens de me dire, les autres guerriers te considéraient comme un faible... Ça veut dire que dans cet univers, il doit y avoir des dizaines et des dizaines de guerriers beaucoup plus forts que toi et moi !"

Un large sourire démentiel se dessina sur son visage.

"Je viens de me fixer un objectif, moi aussi. Je vais t'accompagner dans ton ascension et atteindre les mêmes sommets que toi ! Je veux devenir le guerrier le plus puissant de cet univers ! Toi et moi, Raditz, on surclassera tout le monde ! Même Broly, Claire et Motta ! Hé hé hé..."

Un peu plus tard sur le trajet, après un autre éventuel échange, il lui demanda :

"Au fait, puisque tu viens d'un autre univers toi aussi... Tu sais quelque chose à propos des voyages interdimensionnels ?"
Raditz
Raditz
Saiyan
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 09/10/2016
Nombre de messages : 761
Bon ou mauvais ? : Saiyan
Zénies : 1900

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Double Sunday / Image rémanente
Techniques 3/combat : Saturday Crush / Weekend
Techniques 1/combat : Vacation Delete

The Duellists [PV. Raditz] Empty
MessageSujet: Re: The Duellists [PV. Raditz]   The Duellists [PV. Raditz] ClockMer 16 Jan 2019 - 13:17
Toujours rempli d'orgueil, Sephiroth fit disparaître son arme avant de taper dans la main salvatrice du caporal. Il acceptait enfin l’aide…. qui n’était pas de le porter jusqu’au centre de régénération comme Raditz l'espérait, mais de simplement le conduire jusqu’au lieu. Pour un terrien, il avait une fierté digne d’un saiyan et ceci était quelque chose que le futur lieutenant ne manquait pas d’apprécier. Il lâcha un rire dissimulé dans un soupir avant d’entamer le vol à une vitesse pas affolante, mais quand même rapide, avant de réaliser que son ami ne pouvait pas atteindre la même vélocité que lui. Était-ce ses blessures qui lui en empêchait ou utilisait-il une façon alternative et moins efficace au ki pour se déplacer ? Les deux étaient des possibilités que le guerrier à l’armure brune ne prit pas la peine de lui demander. Ça ne ferait que le blesser dans son ego. Voilà une notion que le général d’un autre univers connaissait particulièrement bien, pour en être la principale victime. Il s’arrêta net en attendant que son ami puisse se déplacer jusqu’à lui avant de reprendre le chemin à une vitesse équivalente à la sienne.

Le début du voyage fut relativement silencieux, Raditz n’avait rien à rajouter après avoir dévoilé son passage en enfer fut un temps. Mais son collègue semblait vouloir briser le silence en lui parlant de ses ressentis concernant l’enfer, le paradis et Dieu. Il disait qu’il ne croyait pas à ces choses, que c’était que du cadre de la religion qu’il avait mis de côté en faveur de la science. La religion n’était pas quelque chose dont les saiyans se souciaient également, ils étaient plus concentrés sur la conquête, devenir plus puissant et de vivre leurs vies au meilleur de leurs compétences. Enfin, c’était le cas pour la majorité de ses confrères. Il admit enfin qu’il venait d’un autre univers en pensant avoir passé une faille spatio-temporelle et qu’il était maintenant perdu dans ce monde. Raditz en avait deviné autant sur Terre, en particulier après sa réaction quand il était au bout de la mort et qu’il l’avait appâté avec le savoir pour traverser les dimensions. Du moins, via l’aide de Queen Nemor, bien entendu.


“Ta confiance en moi est admirable, Sephiroth. Nous, Saiyans, ne croyons pas en une quelconque religion. Je ne sais pas comment les terriens ont pu être aussi proche de la vérité avec la leur mais c’est le cas. Tu pourras le demander à n’importe quel saiyan suffisamment âgé pour avoir connu la destruction de Vegeta. Nous étions les meilleurs guerriers de cet univers et de bien d’autres, nous nous préoccupions peu de ce que viendrait après la mort. Mais bien sûr, il a fallu qu’on soit trahi par un tyran...”

En général, les saiyans ne sont pas effrayés à l’idée de mourir, contrairement au poltron qui avait réussi à se hisser dans les rangs de l’armée par sa stratégie et sa force brute. En était-il au point d’abandonner ses compagnons et son espèce pour survivre ? Seul l’avenir nous le dira.

Suite à cela, son allié se mit à jubiler. D'après lui, il était l’un des meilleurs combattants de son monde et se mit à la conclusion que si les autres le considéraient comme un faible, il devait avoir plein de guerriers plus puissants encore que lui. Une telle pensée n’excitait pas franchement le lâche, bien qu’elle était véridique. Il savait qu’il y avait bien plus costaud, plus stratégique et plus cruel que lui mais il préférait généralement l’oublier, ça le faisait sentir tel un grain de sable au milieu du cosmos… insignifiant. Au contraire du SOLDAT, qui lui semblait être extatique à l’idée d’affronter ces monstres à la force démesurée : tel un véritable saiyan…

À ce moment-là, il annonça qu’il avait un but : joindre l’effort de Raditz pour devenir plus puissant que le reste du monde. Plus que Broly, Claire ou encore Motta. Ça allait être une sacré ascension s’ils parvenaient à dépasser le général qui était, aux yeux de son subordonné, le saiyan le plus puissant existant à ce jour.


“Si on y parvient à dépasser un titan comme le général Motta, je te promets de faire de notre duel le meilleur rush d'adrénaline que tu auras connu jusqu’à ce jour.”

Il disait cela sous le ton de la plaisanterie bien qu’il était relativement sérieux. S’il y parvenait grâce à l’aide du terrien, il n’aurait plus aucune raison d’avoir peur de le tuer car il pourra se défendre efficacement face à ses techniques, voire même plus de raison d’être effrayé de la mort en elle-même.

Le trajet se poursuivit avant que le jeune combattant à la Masamune ne le questionne sur sa connaissance des failles spatio-temporelles.


“Sincèrement, je n’y connais rien. Ma présence dans cet univers n’est pas la faute de l’une d’entre elles. Comme je t’ai dit sur Terre, si tu souhaites en savoir plus sur celles-ci, il faudra demander directement à Queen Nemor, une célèbre scientifique saiyan sur Dösatz. Je t’y conduirais si tu en as l’envie.”

Après l’avoir informé de ceci, il put enfin apercevoir de là où ils étaient le centre de régénération le plus proche. Il était temps de se soigner après leur confrontation.

“Nous y sommes. Moi, aussi, j’ai besoin d’être rafistolé après notre combat, ces brûlures que tu m’as infligé ne sont pas des plus confortables. Je vais te guider jusqu’à une cuve bacta.”
Contenu sponsorisé

The Duellists [PV. Raditz] Empty
MessageSujet: Re: The Duellists [PV. Raditz]   The Duellists [PV. Raditz] Clock
 
The Duellists [PV. Raditz]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Vegeta :: Ring de combat-