Partagez
 

 Il faut manger Majin Sanyl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Miraï Toma
Miraï Toma
Saiyan
Masculin Age : 37
Date d'inscription : 08/12/2015
Nombre de messages : 131
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1180

Techniques
Techniques illimitées : Transposition, Morsure du Soleil, Kienzan
Techniques 3/combat : Meteo rain, Gekiretsu Kodan
Techniques 1/combat : Kikoho

Il faut manger Majin Sanyl Empty
MessageSujet: Il faut manger Majin Sanyl   Il faut manger Majin Sanyl ClockDim 12 Aoû 2018 - 21:35
Mirai Toma s’était rendu dans le château de la Terre, bien connu des gardes, le puissant communiste s’était armé de sa gourde de Vodka, véritable passe-partout au milieu de ces soldats assoiffés de communisme et de bonne boisson. Libérateur des peuples, mais aussi des châteaux, l’homme de main du grand Staline comptait bien aménager ou du moins, squatter les locaux de sa majesté SK. Le saiyan ne venait pas en inconnu dans la forteresse des BF, en effet, lui qui est ami avec le fameux Tobi, rien ne lui était refusé, ainsi il vadrouillait aléatoirement dans les couloirs.

Cependant, le justicier à la moustache géant fut interpelé par une odeur aussi forte qu’agréable, il s’agissait de la cuisine du château, un établissement entier consacré à quelques riverains fortunés, une vraie aubaine pour les résidents, mais une catastrophe pour les travailleurs. Plissant les yeux, le leader communiste se rendit dans ces belles cuisines, observant les préparateurs dans leurs œuvres, scrutant attentivement les délicieux plats.

Soudain, Gordon Ramsay surgit des cuisines, criant comme à son habitude.

Il faut manger Majin Sanyl 1484796257-chef-ramsay-horrified

« QUOI TES ESCALOPPES SONT AUSSI FRAICHES QUE LE CADAVRE DE KATSURA ! »

Mirai toma rigola, les blagues sur le chien de Charlo ne passent pas, mais si c’est Katsura ça passe, Puis bon, si c’est une fois au chalet. Puis Mirai Toma vola un plat, il se souvenait de son passé.
------------- FLASHINFO------------------

Mirai Toma était dans les cuisines de la Terre, il voyait un succulent plat, il se souvenait de son passé et reçu la médaille du courage.
------------------------------------------

Volant le gros plat, le communiste se rendit dans la salle à manger afin de déguster le plat, en ouvrant le plat qui était surmonté d’un clochet, il découvrit une gelée verte, s’était Majin Sanyl.

« Il a l’air délicieux !!! »

Mirai Toma mangea une bouchée de Sanyl.

Majin Sanyl
Majin Sanyl
Majin
Masculin Age : 15
Date d'inscription : 29/05/2016
Nombre de messages : 270
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 835

Techniques
Techniques illimitées : Illusion Smash-Métamorphose-Slow Time
Techniques 3/combat : Boomerang Effect-Shining Sword Attack Colossale
Techniques 1/combat : Absorbtion

Il faut manger Majin Sanyl Empty
MessageSujet: Re: Il faut manger Majin Sanyl   Il faut manger Majin Sanyl ClockMer 29 Aoû 2018 - 3:25
Opération Giselle!





Je sais que j’avais dis que je commencerai mes narrations par une métaphore aléatoire, mais ça me semble un peu dépassé. M’enfin bon, le monde évolue, il faut bien que j’évolue ! Cependant pour évoluer, j’avais besoin de ma fidêêêêêêle compagnonne, celle qui m’a toujours soutenu (enfin, pendant quelques heures) et qui pourrait devenir la parfaite comic relief ! Pas que j’en ai nécessairement besoin. Je suis moi-même un parfait comic relief. GISELLE, ma fameuse chèvre de compagnie ! D’ailleurs, si quelqu’un cherchait à engager un comic relief, j’ai mis mon CV un peu partout sur Terre. Sur un poteau téléphonique, devant un magasin, comme une personne normale quoi. Enfin je crois. Définissez « normal » et « personne » et nous pourrons en reparler. Enfin je crois.


BREF ! Alors que j’accrochai mon CV dans la ville, je vis une grande affiche sur un mur. Elle portait l’inscription « Facilité Scénaristique : Grand Buffet Royal du Chef Ramsay ». Ce chef Ramsay donnait de drôles de noms à ses évènements. Facilité Scénaristique ? C’était pas très innovateur, si vous vouliez mon avis. J’avais l’impression que c’était beaucoup trop classique et utilisé à tort et à travers… Je divague, n’est-ce pas ? J’ai comme l’impression que je divague. « Vague. », m’écriais-je devant le mur pour aucune raison particulière. Alors que j’examinai le poster, je m’attardai sur le menu… « Plat principal : Chèvre ». Au moins ça avait le mérite d’être clair.


Je partis en vitesse vers le château du roi et je vis des gardes à l’entrée. Je frottai mes mains avec un sourire machiavélique et je jetai un coup d’œil à l’homme à côté de moi. « Henry, envoie la musique ! » L’homme s’exécuta et commença à commander son orchestre tandis que je me transformais en flaque de glu verte.





La flaque de pisse de Gobelin que j’étais se dirigea lentement vers l’entrée du château, camouflé par l’herbe. Tandis que la musique d’Henry Jackman se jouait plus loin, je pensais à une manière de m’infiltrer. Ce serait difficile de passer les deux gardes, je décidai donc d’utiliser ma technique de métamorphose pour changer la couleur des pigments de ma peau pour qu’ils soient similaires à la couleur des murs du château. Je m’agrippai donc aux parois du mur et grimpai à la fenêtre la plus proche. Alors que je rentrai dans la salle, je vis un autre poster de Facilité Scénaristique et je me rendis compte que j’étais dans le vestiaire des serveurs. J’étais à la fois étonné de savoir que ça existait et soulagé de savoir que je n’avais plus besoin d’être une flaque de pisse de Kanasien.



Je repris ma forme normale en changeant une fois de plus de teint de peau, pour prendre celui le plus commun chez les humains. J’eus soudain un sentiment d’être faussement privilégié, mais je n’en pris pas compte. Je ressemblais plus à un humain normal, mais mon visage était tout de même très anormal. Cependant, je connaissais les Terriens, ils n’oseraient pas faire de commentaires par peur d’être « politiquement incorrect ». Leur stupidité était mon avantage. J’enfilai un uniforme de cuisinier et descendis les escaliers en suivant les cris du chef Ramsay pour trouver la cuisine. J’arrivai dans la cuisine, remplie de cuisinier en train de pleurer. Je fronçai des sourcils et me rendis compte que les gens me regardaient bizarrement. Probablement parce que je n’étais pas en train de pleurer. Le déguisement n’était peut-être pas une bonne idée finalement.


Je sortis de la cuisine et me retransformai en flaque verte et je me dirigeai dans la cuisine. Je me faufilai rapidement entre les tables pour éviter de me faire voir mais je tombai nez-à-nez (je n’ai pas de nez. Pour votre information.) avec les pieds de Gordon Ramsay (eux non plus n’ont pas de nez). Je fis demi-tour mais je rencontrai d’autres pieds de cuisinier. Paniquant, je passai sous un chariot à côté de moi et la grimpai pour me glisser sous un clochet.


C’était une situation très embarrassante. Il n’y avait pas besoin d’en rajouter. Malheureusement, les dieux en haut semblait prendre du plaisir à se moquer de moi. Je sentis le chariot qui se déplaçait dans une autre salle. Le clochet se retira après quelques minutes pour m’éblouir avec la lumière de la salle. Sans avoir le temps de dire « FILS DE CHIEN DE TA PUTE DE CONFITURE QUI TE SERT DE MAMAN », je sentis un bout de moi se retirer. Je compris que je venais de me faire manger.  


En sautant, je repris ma forme ainsi que mes couleurs originales. Je regardai l’homme en forme de moi. Si je devais le définir en un mot : PD. Des vêtements de PD, une moustache de PD, une apparence de PD. Un PD en général quoi. Je ne disais pas ça parce que j’étais aveuglé par la colère, pas du tout. Je voulus le pointer du doigt mais je me suis rendu compte que je n’avais plus de main. Je soupirai et avec un effort moyen ma main repoussai. Je le pointai du doigt et lui dis.


« Écoute, je suis prêt à oublier que t’as mangé ma main et à ne pas te maraver la gueule à coup d’Engin Majin, si tu vois ce que je veux dire par là, si tu m’aides à trouver une chèvre. Elle s’appelle Giselle, elle est très sympa, elle collectionne les timbres et j’ai entendu dire qu’ils allaient la cuisiner. On dirait que je ne suis qu’une entrée, donc il reste du temps avant qu’ils ne la servent. Donc aide moi. » Je rajoutai un petit PD avant d’allonger mon doigt au fur et à mesure que je parlais.
Miraï Toma
Miraï Toma
Saiyan
Masculin Age : 37
Date d'inscription : 08/12/2015
Nombre de messages : 131
Bon ou mauvais ? : Mauvais
Zénies : 1180

Techniques
Techniques illimitées : Transposition, Morsure du Soleil, Kienzan
Techniques 3/combat : Meteo rain, Gekiretsu Kodan
Techniques 1/combat : Kikoho

Il faut manger Majin Sanyl Empty
MessageSujet: Re: Il faut manger Majin Sanyl   Il faut manger Majin Sanyl ClockJeu 20 Sep 2018 - 21:47
Mirai Toma s’apprêtait à manger un délicieux blob quand il se rendit compte que ce dernier parlait, pas de chance, il avait déjà les 3 quarts, en effet, si sanyl pensait que le communiste n’avait mangé qu’une main, c’est en réalité tout ce qu’il lui restait. Et oui, le pauvre inactif n’était plus qu’un bras et une main, incapable de se satisfaire d’elle-même, malgré tout, sa bouche de majin semblait pouvoir se former sur son bras. Ainsi l’inconnu pouvait parler et prévenir qu’il ne voulait pas finir dans le ventre du commandant à la moustache si singulière.
D’un air quelque peu dubitatif, le saiyan observa le bras lui causer, prenant un air abattu, il était terriblement triste.

« Mais tu es si bon ! »


Affirmait le guerrier de l’espace en larmoyant comme un enfant, c’est vrai qu’il était délicieux ce petit Sanyl. Puis il se leva de table, dépité, jusqu’à ce qu’un garde arrive, il était armé d’une lance électrique, c’était un militaire terrien.

« Vous ! Vous ne pouvez pas partir sans payer ! »

Mirai Toma fut alors stoïque quelques instants, se retournant vers le soldat avec un visage changé, plus de tristesse, uniquement de la colère, une haine viscérale pour le militaire imprudent qui avait osé parler d’argent.

« Payer ? »

« Personne ne paie chez moi ! »

D’un mouvement distinctif et unique des mains, Toma usait du ninjutsu pour se cloner plusieurs fois, il y a quelques 15 communistes dans la salle qui étaient tous des Toma, ils se ruèrent sur le pauvre bonhomme qui fut rapidement menotté.

« Un fasciste de moins. »

Mirai Toma marcha alors vers la sortie, cependant, c’était une sortie peinte sur le mur, rapidement, le communiste compris, cet endroit était un piège : Les murs disparaissaient, laissant sa personne et ce qu’il restait de Sanyl (un bras), seuls dans une sorte de vide pourpre trouble. Le saiyan interrogeait son allié de fortune.

« On dirait une sorte d’illusion. »

Déclarait le commandant en croisant les bras, faisait ensuite un salto avant.
Puis au bout de quelques secondes, une voix sortie de l’ombre.

« Ce n’est pas le fruit d’une illusion. »


L’homme qui se présentait aux deux idiots était très grand, environ 380 cm pour 520 kg, il était habillé comme un général mêlant le bleu et le rouge, il avait une musculature aussi développée qu’un air froid au visage.
Spoiler:
 
Spoiler:
 

« Cet endroit est la source de tous les comptes troll du forum, vous pouvez l’appeler le 4ème mur ou la prochaine dimension. »


Pendant ce temps, à la saga Namek


Piccolo venait de sauver Son Gohan, quand il se senti interpelé par un « prochaine dimension ».

Spoiler:
 

« Qu’est-ce qu’il se passe petit cœur ? »

« Non rien… »


Spoiler:
 
Bref

« Je compte bien en finir avec vous, vous êtes trop méta. »

Fronçant ses bras, puis sa moustache, le guerrier du cosmos faisait front.

« Ce n’est pas dans les plans de notre maitre Staline. »

Bison se mit à rire à gorge déployée de sa voix suave.

« HAHAHAHAHAHA Tu obéis encore à cet idiot ? »

Mirai Toma gromelait, envoyant une meteo rain en levant puis baissant ses deux bras tendus, provoquant une chute de rochers vers le mystérieux personnage qui se protégea d’un bouclier.

« Aide moi, 20% restant de Majin Sanyl ! »



Contenu sponsorisé

Il faut manger Majin Sanyl Empty
MessageSujet: Re: Il faut manger Majin Sanyl   Il faut manger Majin Sanyl Clock
 
Il faut manger Majin Sanyl
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» S o f i a ▬ L'Italie est comme un artichaut qu'il faut manger feuille à feuille.
» Etudes d'Oroken
» Il ne faut pas boire de sang.
» Manger et boire restent un luxe pour la grande majorite!
» Il faut vivre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Château du roi-