Le Deal du moment : -20%
20% de réduction sur IROBOT Aspirateur ROOMBA ...
Voir le deal
199.99 €

Partagez
 

 Fiche de Le Narrateur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Raditz
Raditz
Saiyan
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 09/10/2016
Nombre de messages : 761
Bon ou mauvais ? : Saiyan
Zénies : 1900

Techniques
Techniques illimitées : Shining Friday / Double Sunday / Image rémanente
Techniques 3/combat : Saturday Crush / Weekend
Techniques 1/combat : Vacation Delete

Fiche de Le Narrateur Empty
MessageSujet: Fiche de Le Narrateur   Fiche de Le Narrateur ClockDim 29 Juil 2018 - 19:19
Voici ta fiche.
Le Narrateur
Le Narrateur
Masculin Age : 2019
Date d'inscription : 12/07/2018
Nombre de messages : 16

Fiche de Le Narrateur Empty
MessageSujet: Re: Fiche de Le Narrateur   Fiche de Le Narrateur ClockLun 30 Juil 2018 - 17:08

Le Narrateur

Fiche de Le Narrateur A10

Inexistant
Inexistant
Autres Races
Inexistant



La première interrogation qui vint titiller le lecteur aguerri que vous êtes, fut de se demander à quoi pouvait bien ressembler un être aussi abstrait voire abscon qu’un personnage de “narrateur”. Usuellement, le narrateur d’une histoire pouvait être un personnage interne à sa diégèse, présentant son point de vue aux évènements qui se sont déroulés. Néanmoins, les contraintes techniques que cela a toujours représenté causait généralement grand nombre de rédacteurs à préférer un narrateur externe, omniscient et omnipotent. Celui-ci, bien au-delà des seules actions d’un personnage qu’il représenterait, était à même de briser les frontières, d’incarner d’autres personnages, d’incarner une conscience supérieure, ou de ne rien incarner du tout. Mais comment donner et illustrer une représentation visuelle et physique de ce type de concept, concept dont le principe même est de ne pas exister ? Le Narrateur lui-même n’était pas à même d’essayer de donner une explication définie et définitive à pareille question sans réponse. Son auteur aurait pu pour sa part s’en sortir en prétendant que le physique n’était pas important, et que tout ce qui comptait, c’était le fond, la personnalité. Mais... c’était oublier qu’un narrateur n’ai pas nécessairement plus de personnalité qu’il n’avait de physique. En quelque sorte, il pensait donc existait, et c’est tout ce qui comptait.



La seconde interrogation qui vint titiller le lecteur aguerri face à la présentation d’un “Narrateur” fut la suivante: s’agissait-il d’un simple titre, d’un pseudonyme, comme celui qui avait décidé d’emprunter le nom de “Comédien”. Ou au contraire, s’agissait-il vraiment d’un narrateur au sens propre et extra-physique du terme, avec toutes les implications que cela représentait sur un énième personnage défiant toutes les limites de ce que le théâtre avait conçu comme un quatrième mur. Sa réponse était dans la question. Il en était sûr, en lisant le court essai qu’il avait sous les yeux. Quelqu’un s’était décidé à se payer sa tête, à lui et à tous les autres. Et si l’idée semblait prêter à sourir le temps d’une présentation, un doute se présentait très bientôt à lui: comment un tel concept pourrait-il avoir la moindre chance de durer s’il advenait que le Narrateur se mette à jouer avec autrui ? Dans un premier temps, le lecteur osa peut-être s’imaginer que le Narrateur se permettrait de dicter les actions de ses confrères. ‘Encore un personnage lâche, qui va user de supercheries pour gêner et insulter les autres!’, se convainquait le lecteur qui avait déjà pris le temps de lire quelques personnages s'amusant des réalités de ce monde, se jouant du mur invisible qui les séparaient de la pièce qu'ils observaient. Pourtant, son auteur n’avait rien à voir avec ces-gens là. Alors Invité eut plus de mal encore qu’au début à s’imaginer quel pouvait bien être l’intérêt d’un narrateur tierce.



La troisième et dernière interrogation qui vint finalement titiller le lecteur aguerri, Invité, fut d’imaginer quelle aurait pu être la genèse du narrateur. Moult remerciements pour l’intérêt que vous y portez ! L’histoire était des plus surprenantes. Il avait connu une jeunesse normale, avait grandi dans une famille normale, était tombé amoureux de manière normale, avait trouvé un emploi normal, une épouse normale. Et puis du jour au lendemain, plus rien. Le vide. Quoi de plus normal pour un homme normal. Le vide est la norme. Regardez la personnalité de certains d’entre vous pour en avoir la certitude. Bref. Dans le vaste étendu abyssal de l’univers, un homme se retrouvait seul, dépouillé de tous ses sens, de tous ses proches et tout son être. Que faire ? D’aucuns réfléchiraient au sens de la vie, et imagineraient que se retrouver dans telle situation pourrait justifier et confirmer la vie après la mort. Touchante ironie nihiliste s’il en est. Quel serait l’intérêt de la mort si ce qui nous attendait après la vie serait la vie ? D’autres pourraient réfléchir aux intérêts épistémologiques de la théorie phlogistique, qui était finalement une théorie assez intéressante malgré ses apparentes déficiences. Mais notre héros, lui, n’avait que faire. Que faire de tout cela ! Moi je veux vivre ! Laissez-moi rentrer chez moi, déguster un bon ragoût, piloter un Spitfire au-dessus de la manche et visiter le temple d’Adathie ! Et surtout, profiter une dernière fois d’une belle histoire. La légende raconte que par-delà montagnes et forêts, depuis ce temps, une voix résonne parfois dans la tête de chacun. Une voix grave, plutôt rauque, sérieuse et fatiguée. Mais élégante. Et que celle-ci aime à raconter aux autres des histoires. Des histoires qu'il avait déjà lui-même entendu d'autres personnes. A sa façon, chacun est le héros de sa propre histoire. Lui avait décidé. Que faire des héros. Devenir le narrateur de l'histoire des autres serait son sacerdoce.

A moins que tout cela ne fut en réalité quelques élucubrations dont la seule finalité n’était que de t'embrouiller, cher Invité. Après tout. A t-on déjà vu être sans corps ? A t-on déjà entendu être sans voix ? A t-on déjà du bout des doigts touché un concept ?! C’est à ton imagination de travailler à ces questions. Amusez-vous, chers lecteurs, à démêler le vrai du faux. 





Désunité de Temps
[Illusion Narrative] Le Narrateur peut à sa guise faire vivre au public des événements passés, présents ou futurs.


Désunité de Lieu
[Illusion Narrative] Le Narrateur peut à sa guise changer l'espace où se déroulent les événements décrits.


Désunité d'Action
[Illusion Narrative] Le Narrateur peut à sa guise présenter différents événements scénaristiques sans moindre connexion logique apparente.



Aucune technique puissante


Aucune ultime





Observer ~Who lives~
Le Narrateur n'existe que sur le plan astral. Il ne peut donc pas interagir avec qui que ce soit sur le plan physique. Il ne peut pas être touché ou attaqué, tout comme il ne peut toucher ou attaquer personne.


Purgatory ~Corruption~
N'existant pas sur le plan physique, le Narrateur n'a pas besoin de se déplacer comme les autres. Il n'a donc pas besoin d'utiliser les capsules spatiales pour passer de planètes en planètes, et peut même intervenir dans l'Autre Monde sans mourir.


 
Fiche de Le Narrateur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: Personnages :: Fiche de personnages :: Fiches validées-