Partagez
 

 Woolworld ! [SOLO+ PV]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Boneco
Boneco
Saiyan
Masculin Age : 21
Date d'inscription : 18/09/2017
Nombre de messages : 874
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1300

Techniques
Techniques illimitées : One Inch Punch | Final Spirit Cannon | Anamorphose
Techniques 3/combat : Full Counter | Union Scindée
Techniques 1/combat : Final Explosion

Woolworld ! [SOLO+ PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Woolworld ! [SOLO+ PV]   Woolworld ! [SOLO+ PV] - Page 2 ClockDim 29 Mar 2020 - 0:50
J'avais encore du mal à comprendre ce qui était arrivé, mais je m'estimais heureux d'en avoir réchappé. Si la planète de laine semblait envieuse de me garder sur son sol, je grimaçais en réalisant qu'il n'allait pas être aisé de m'en aller. En survolant la planète, j'avais pu distinguer plusieurs bâtiments appartenant à ces fameux Woolmen, mais aucun de ces endroits n'abritait un véhicule quelconque qui aurait pu me permettre de me tirer d'ici. La seule solution qu'il me restait n'était autre que contacté Dark Jewel, seulement fallait-il qu'il en ait quelque chose à faire de mon sort... J'eu bientôt ma réponse, puisque à peine une dizaine de minutes après avoir envoyé mon message, mon émetteur se mettait à vibrer. Le guerrier écarlate m'avait répondu. J'actionnais la lecture du message, laissant la voix cruelle s'exprimer à travers les haut-parleurs.

"Hey Boneco ! Ça va depuis le temps ? J'espère que tu t'es fait l'autre faible que t'aimes pas... mmh comment il s'appelle déjà... Enfin bref, j'ai encore sa tête. On jouera au ballon avec, en souvenir du bon vieux temps. Ne bouge pas, je crois que je vais venir faire un petit coucou à ces tas de laine."

Depuis le temps ? Et l'autre faible, c'était Beelax ? Comment espérait-il que je me farcisse cette enflure en si peu de temps ? Je connaissais Jewel comme un psychopathe aussi vicieux qu'ingénieux, mais avais presque oublié cette pointe de folie. Peu importait ce qu'il était, il m'avait répondu et représentait ma seule chance. Je décompressais, rassuré d'apprendre qu'il était prêt à venir m'aider. La seule chose qu'il me restait à faire alors, c'était attendre.

Assis en tailleur, me plongeant dans les méandre de mon esprit pour méditer et faire le point sur la suite des événements, j'étais resté ainsi un long moment quand je ressenti sa présence. Cette énergie chaotique n'était autre que celle de l'écarlate, il avait fait vite. Tandis que je me relevais, j'eu tout juste le temps de lever les yeux pour apercevoir mon camarade. Il se posait à mes côtés, me gratifiant de salutations dignes de retrouvailles entre deux vieux amis. Je fronçais les sourcils, ayant décidément bien du mal à suivre son petit manège. A l'entendre, il semblait que les dernières heures dataient de plusieurs années... Et en effet, quelque chose semblait étrange à son sujet. Sans parler de son aura, encore plus oppressante qu'auparavant, témoignant sans aucun doute d'une puissance accrue, ses paroles ne trahissaient aucune ironie.

"Toi, au contraire, as énormément changé... Mais qu'est-ce que tu me chantes Jewel, on s'est quitté il y a à peine un j-..."

Alors que je m'interrogeais de plus en plus sur les raisons de son comportement, un malaise soudain survint. Je tombais à genou, les mains tremblantes, tandis que je regardais la forme de mes mains se distordre d'une manière extrêmement inquiétante. Etait-ce là le résultat de mon passage dans cette sorte de trou noir ? Mon corps tout entier vibrant et se déchirant par endroit, le phénomène fini pourtant par s'estomper, ne laissant aucune douleur ni trace sur son passage.

"Bon sang... Il m'est arrivé un truc vraiment pas normal... Combien de temps ça fait, depuis notre dernière rencontre ?"

Je toisais à nouveau Dark Jewel, le regard grave, commençant à me douter que sa folie n'était peut-être pas responsable de ses propos. Ce monde qui semblait avoir évolué considérablement en si peu de temps, le guerrier écarlate ayant sensiblement changé lui aussi, tout concordait pour que je me persuade d'une vérité dérangeante : j'avais à nouveau voyagé dans le temps.


Dark Jewel
Dark Jewel
Demi-Sayen
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 06/05/2017
Nombre de messages : 3264
Bon ou mauvais ? : Bon... le goût du sang !
Zénies : 1500

Techniques
Techniques illimitées : Jelly R, Canon destructeur, multiplication V2
Techniques 3/combat : Carrier Portal, Prestidigitation
Techniques 1/combat : Full Adapt

Woolworld ! [SOLO+ PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Woolworld ! [SOLO+ PV]   Woolworld ! [SOLO+ PV] - Page 2 ClockMar 7 Avr 2020 - 3:01
Quelques années auparavant, dans ce qui suivit les événements du ''massacre des démons'' provoqués par le duo des ''éclairs rouge et bleu''...

''Maman... Il est où papa ?''

Hyrros, fils de l'ex-monarque du monde des hommes de laine qui avait été violemment assassiné par l'écarlate, n'avait vraisemblablement pas compris que son ''papa'' n'était désormais plus qu'un séraphin errant dans le vaste et idyllique jardin d'Éden qui lui avait été sans doute réservé au vu de l'immense cœur qu'il avait et de la bonté inspirante de ses intentions. 

Le petit chérubin, étant depuis sa naissance le plus chouchouté des bambins du royaume, avait pour habitude de se lever chaque matin baignant dans la chaleur paternelle de son géniteur qu'il aimait tant. Mais ce jour-là, ce n'était pas le cas... Cela faisait pratiquement une semaine que l'autocrate avait rendu l’âme et l'ensemble des villes du Woolworld étaient encore en reconstruction. Et si l'excuse du ''ton père est en voyage pour le travail'' confortait jusqu'à lors la reine dans sa décision de n'informer son fils de la terrible nouvelle que lorsque sa propre conscience le lui permettrait, celle-ci commençait à s'effriter peu à peu devant le doute du prince qui était loin d’être aussi naïf que le reste des jeunes de son âge.


Après avoir mené sa petite enquête sur la chose notamment en ayant recours au harcèlement et au chantage à l'encontre du personnel du palais qui avait été longuement briefé par la maîtresse des lieux à ce propos, le diablotin avait réussi à leur soutirer un soupçon d'indice concernant l'affaire. Il était désormais sûr d'une chose : son père n'était pas absent pour le travail mais pour tout autre chose... Et il comptait bien le découvrir.


C'est donc ainsi qu'il en arriva là, debout en face de sa mère à l'interroger de manière on-ne-peut-plus sérieuse sur la disparition soudaine de son cher et tendre paternel. De son coté, l'impératrice était plus que jamais confrontée à ses tords et, ayant deviné de par son attitude pleine d'assurance que son fils avait percé à jour sa manigance, elle comprit qu'elle ne pouvait plus rien lui cacher et qu'il fallait désormais assumer son rôle de mère en lui expliquant la situation tout en le réconfortant et en l'accompagnant dans cette épreuve qui allait assurément être pour lui un supplice des plus affligeants. 

Il n'avait que 12 ans et pourtant... à ce moment-là, son cœur s’arrêta. 

Aujourd'hui, 3 ans après les faits [ le retour de l'abhorré ]

''j'avais 12 ans... SEULEMENT 12 ANS et ils m'ont séparé de mon père pour l'éternité. Et aujourd'hui ils osent revenir comme ça... comme si de rien n'était...''

Hyrros, assis sur son trône en tant que digne successeur de son prédécesseur du haut de ses 15 ans, était en train de savourer son petit lait à la fraise  hebdomadaire quand on vint lui apprendre le retour de la légende écarlate et de l'assassin azurin. C'est un mélange de rage, de surprise et de désir de vengeance qui vint s'accumuler dans sa belliqueuse âme de soldat à cet instant, provoquant une ankylose instantanée de l'ensemble des membres de son corps, son expression faciale comme figée dans une autre réalité. La phrase que venait de prononcer le griveton arrivant de la base de lancement était en constante répétition dans sa tête au rythme du ''tic tac'' de plus en plus intense de sa montre à gousset et des battements forts et rapides de son petit cœur qui était à deux doigts d'exploser. Tant d'émotions qui, au final, aboutirent à une simple et unique réplique, prononcée d'un ton plus sec que les déserts de coton du Woolworld :

''Laissez moi seul. Tout de suite. J'ai besoin de réfléchir.'' 


Dés lors que la troupe de serviteurs s'en alla, le prince, les yeux aussi ouverts que ceux d'un serial killer azimuté, sauta par la fenêtre prenant la direction de ses cibles après s’être rapidement muni de son épée et d'un radar détecteur d’énergie, plus que jamais déterminé à se peindre les mains du rouge du raisiné de ceux qu'il haïssait par dessus tout.


Quelques instants plus tard, le personnel du château se rendit compte de sa disparition, devinant sur le coup la manigance de leur intrépide gouvernant. Hogo-sha, le chef des armées qui avait promis à son défunt père de sauvegarder à tout prix la vie de sa progéniture, ordonna directement le regroupement de l'ensemble des forces militaires présentes sur place pour la capture des ennemis publics et la protection de Hyrros.
De l'autre coté du royaume, sur une longue surface de verdure, Boneco et Dark Jewel discutaient...



"Bon sang... Il m'est arrivé un truc vraiment pas normal... Combien de temps ça fait, depuis notre dernière rencontre ?"

L'hybride aux yeux sanguins prit un ton plus sérieux en voyant que quelque chose d'anormal était en train de se produire avant de répondre :

''Eh bien, ça doit faire à peu près trois ans.''

Juste après cette réplique, une sorte de shuriken à la vitesse ébouriffante visant le membre de l'alliance maléfique sortit des frondaisons profondes des bois de la Hail Forest. Cependant, il n’atteignit pas le papegai puisque ce dernier décala son corps de quelques centimètres en dernier instant. Il se retourna ensuite, fixant de ses mirettes de cruor l'origine de l'attaque avant d'apercevoir un jeune Woolman armé jusqu'aux dents faire surface avec les yeux froncés : Hyrros était déjà là et il était prêt à en découdre pour éteindre le duo foudroyant. 

Le demi-saiyan, croyant qu'il s'agissait d'un nouveau soldat qui voulait sa peau, s'exprima avec confiance comme à son habitude :

''Alors, tu n'as pas apporté tes copains avec t...'' 

 Et avant même que le protagoniste n'ait eu le temps de finir sa phrase, le vengeur cousu apparut à ses coté, légèrement en altitude, lui assénant un coup de pied rotatif  si vif et puissant qu'il provoqua une onde de choc qui détruit le sol à une vingtaine de metres à la ronde. Dark Jewel, malgré son réflexe de mise en opposition de ses bras, fut propulsé assez loin.


"Lui, ce n'est pas qu'un simple sous-fifre."


S'exclama-t-il amusé. Pendant ce temps-là, le prince était déjà dans le dos de Boneco. Il lui donna alors un coup de massue dévastateur avant de l'enchainer avec une retournée acrobatique impressionante. Le saiyan se retrouva alors au même niveau que son compagon.


En face d'eux, se dressait peut-être celui qui allait mettre fin à leur périple...


"Je suis Hyrros, prince des Woolmen. Vous avez touché à ma famille et mes amis, assassiné mon père et détruit mon peuple. Dark Jewel, Boneco, je vais vous donner la mort et vous allez regretter tous vos actes à jamais."
Dark Jewel
Dark Jewel
Demi-Sayen
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 06/05/2017
Nombre de messages : 3264
Bon ou mauvais ? : Bon... le goût du sang !
Zénies : 1500

Techniques
Techniques illimitées : Jelly R, Canon destructeur, multiplication V2
Techniques 3/combat : Carrier Portal, Prestidigitation
Techniques 1/combat : Full Adapt

Woolworld ! [SOLO+ PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Woolworld ! [SOLO+ PV]   Woolworld ! [SOLO+ PV] - Page 2 ClockVen 1 Mai 2020 - 0:50
Woolworld ! [SOLO+ PV] - Page 2 Prince10
 
L'assaillant tirait une de ces risettes... la plus vengeresse qu'on ait jamais vu. Sur ses pupilles d'un pourpre glaçant, se lisait distinctement l'envie de tuer... tuer ces deux hommes qu'il abhorrait plus que n'importe qui en ce bas monde. Son aura, elle, paraissait totalement inexistante, comme si toute la tristesse de l'univers avait, au plus profond de lui-même, dévoré son âme d'enfant. En tout cas, une chose était sûre, si le prince était entièrement fait de laine, on ne pouvait pas dire autant de son cœur qui, entre grandeur et folie, entre haine et désespoir, s’endurcissait tous les jours sous le poids d'un effrayant refrain de frissons redondants resté en balafre dans la fresque de son existence. 

Le coup qu'il venait de porter au chasseur d’âmes contenait toute sa rage et ce dernier ne manqua pas de le remarquer. Malgré son parage, il venait d’être propulsé à plusieurs mètres, ce qui était extrêmement rare, surtout quand cela venait d'un simple griveton comme celui-ci. Du moins, c'est comme ceci que que l'envisageait l’éclaire rouge, bien loin de se douter qu'il était au final complètement à coté de la plaque.

Après avoir catapulté le premier de ses pions au loin, il s'attaqua au second. Un coup de marteau vint alors en cadeau à Boneco qui mit son bras en opposition, n'ayant pas eu le temps d'esquiver tant la vivacité de ce jeune client était grande. Cet ébranlement était si impressionnant  qu'une gigantesque pression fit surface dans le vaste champ de laine. ''Le tonnerre bleu'', comme on le surnommait partout dans le Woolworld, toujours debout, s’était même enfoncé de quelques centimètres dans le sol ! Et alors que les deux guerriers demeuraient en suspend dans cette position durant de longues secondes, œil pour œil, dents pour dents, une ombre, vive comme la poudre, froide comme l'hiver, terrifiante à en déséquilibrer les plus courageux et percée par deux nuances d'écarlate traversa l'entre-deux. En une fraction de seconde, le sayain du passé se retrouva sans personne présente en face de lui, si ce n'est une faible brise de vent qui venait à présent de passer, lui caressant les cheveux doucement. Dark Jewel n'était lui aussi plus sur sa précédente position. Son compagnon balaya le paysage d'un regard méfiant, quand il aperçut à quelques mètres derrière lui le commandant de la mort ayant saisi l'adolescent surexcité par le coup, l'étranglant par la force de son poignet de fer jusqu'à lui arracher la peau, le regard noir, les veines frontales aussi gonflées que l'attaque de cet inconscient, et l'aura dégoulinante de fiel.

''Argh...''

''Petit effronté. Tu veux rigoler ?''

Quelques Kilomètres plus loin, le chef des armées, accompagné de son bras droit et de tout une armée, continue leur avancée pour éviter le pire à leur peuple qui a déjà bien trop souffert... 

''Il ne faut surtout pas que messire le roi reste avec ses individus ! Si jamais le monstre qui est en lui est libéré...''

''Je sais Jio... Je sais... Ni le duo de la légende ni notre planète ne le supporteraient... Il lui suffira d'un instant...''

''Mais chef Hogo-sha, ne me dis pas que...''

'' Oui, c'est bien le seul moyen d’arrêter  tout ça. J'ai déjà informé tout le bataillon. Je savais que tu allais être contre donc je ne te le dis que maintenant. Les habitants ont beaucoup trop enduré pour hésiter.''

Le capitaine prononça cette dernière phrase en tournant son regard vers une sorte de grande charrette à l'arrière de la troupe qui transportait un objet caché par une couverture en aluminium doré.

''Capitaine ! Tu ressens ça ?!''

''Mince... Il a déjà entamé sa transformation. Mais pour l'instant, il est tout à fait maîtrisable. ACCÉLÉREZ LE PAS ! LE TEMPS PRESSE ! IL FAUT QU'ON SE DÉPÊCHE AVANT QU'IL NE SOIT TROP TARD !''


Hogo-sha:
 


 


Jio:
 





Revenons-en au combat...


Hyrros, toujours accroché au poignet du démon hybride, ne répondait pas... il avait le visage neutre et les yeux cachés par ses longues mèches. Cachaient-ils de la douleur, de la peur ou bien même un excès de confiance en soi ? Le membre de l'alliance maléfique n'aura pas eu sa réponse... En effet, la suite de ces quelques secondes d’étouffement durant lesquels il était resté d'un calme à en faire trembler les montagnes, était pour le moins inattendue. En réalité, s'accumulaient pendant se temps dans son esprit visions d'horreur sur visions d'horreur et fission de cœur sur scission d'honneur... Tout se mélangeait et l'explosion extérieure était inévitable. Le visage du diablotin venait en quelque sorte de se fissurer beaucoup de peau de cette surface tomba, laissant place à une figure à moitié normale et à moitié... chose. Cette partie ''chose'' était assez difficile à décrire : une sorte d’énergie d'un violet foncé avait été substitué à l'épiderme tandis que l’œil gauche prenait un pourpre plus clair et luisant. La partie de la bouche qui avait été ''infectée'' était devenue une ligne horizontale de flammes noires et le tout formait quelque chose d'anormalement surprenant qui plaisait beaucoup trop au scélérat pour simplement rester impassible face à cela. Il n'allait de toute façon bientôt plus avoir le choix : il devait taper dedans ! Au moins pour essayer.

Dès lors que son poing s’apprêta à tâter sa petite tête de têtard radioactif, il se déplaça comme un fantôme rejoignant instantanément son second adversaire. Arrivé en face de lui, il demeura immobile pendant un microscopique laps de temps puis, d'un coup, ses yeux s'écarquillèrent et sa gueule de laideron s'ouvrit lui donnant un aspect méphistophélique. Un bruit strident s'accorda à l'action : cette chose venait d’émettre, en double-voix, une infâme clabauderie semblant exprimer la douleur de milliers d'opprimés à la fois. Dans le même temps, une sorte de bille noire transparente fit surface en face de sa face. En apparence inoffensive et ridicule, ce qu'elle venait de provoquer était redoutable : au moment où la petite boule atteignit le torse de Boneco, il fut pris dans une immense vague de flammes des ténèbres à la puissance colossale qui le fit disparaître du paysage et était désormais sans doute bien loin d'ici.   

Le mi-woolman dénaturé se retourna ensuite vers le destructeur de mondes, l'expression sombre et l'aura de plus en plus envahissante. Ce dernier, grâce à son don de perception profonde, put deviner l'étendue du pouvoir que cet étrange personnage pouvait dégager s'il poursuivait sa transformation.
 
*Celui-là, il faut vite qu'il disparaisse.*

Il n'eut pas le temps de le penser que la main de la chose transperça son ventre avec une violence inouïe. L'éclair rouge du woolworld s'effondra sur place et son adversaire hurla tel le montre qu'il était en signe de satisfaction. Dark Jewel venait de perdre la vie sous le coup impassible d'un individu qui lui était paradoxalement semblable en tout point, à l’âme vengeresse et aux intentions plus que terrifiantes...


                                             
Spoiler:
 


Vous l'aurez deviné, le bourreau des accusés de vie n'allait point rejoindre le bureau du juge des morts. Il en était d'ailleurs bien loin puisque, dans un élan illusoire complètement prévu, il avait trompé le vengeur des woolmen. L'homme à terre venait de disparaître de la vision trouble de ce dernier et derrière lui se trouvait désormais un super guerrier de niveau 2 bien réel et prés à lui faire manger ses petites mains de bambin par sa gueule de feu un peu trop grande pour simplement servir à crier comme un animal.

La première chose que fit notre protagoniste était de prendre sa flamberge. Ensuite, arrêtant le temps pendant un très court instant, il effectua un mouvement bref de la jambe droite qui lui permit de se propulser en direction de sa cible. La troisième étape était de créer six portails autour de celle-ci de sorte à l'emprisonner  dans une sorte de cube. Enfin, toujours en propulsion, il pénétra dans l'une de ces ouvertures, ce qui le mena à ressortir par une autre avec une vitesse mille fois plus grande. Et dés lors qu'il apparaissait ainsi, il tranchait le corps de sa victime avant de pénétrer un autre des portails pour à nouveau faire surface à partir d'un autre, et ce de maniéré répétitive. Très complexe était cette technique mais elle formait un atout aussi efficace que déstabilisant puisque d'un coté elle attribuait une vitesse et une puissance décuplée à son utilisateur et de l'autre elle englobait des offensives inattendues, l'apparition de l'assaillant pouvant provenir de n'importe quel portail selon la vision de champ de ce dernier.

Suite à cette ribambelle de ''slashs'' agressifs, il ne restait que de vulgaires bouts de viande éparpillés noyés dans une profonde et belle flaque de sang, avec de temps en temps quelques morceaux de flammes pourpres diffusés pour décorer le tout comme la cerise sur la gâteau à la fraise. Le pilleur d'organes rangea son sabre délicatement et, s'essuyant les mains à un chiffon qu'il gardait toujours en poche, il répliqua en soupirant :

''Déjà... j'aurais parié qu'il aurait tenu plus que ça. Je trouverai bien quelqu'un de plus intéressant que l...''

Un pétillement se fit ouïr avant que ce dernier ne puisse poursuivre son propos... Oui, les membre de cette enflure se rapprochaient les uns des autres pour reformer le corps de leur possesseur. Dark Jewel était paradoxalement heureux. Il souriait en regardant l'amas de viande se modeler pour faire renaître cette entité maléfique. Au bout de quelques secondes, notre ami était de retour et, visiblement, il n'avait rien compris à la leçon de tout à l'heure... Il continuait à exprimer sa rage à travers ses hurlements énervants. Mais il y avait quelque chose de changé chez lui... Ce n'était plus la moitié de sa figure qui s'était métamorphosé et ''l'infection'' s'était même étendu à son épaule gauche. Il continuait sa transformation mais devait en être encore au début. Il fallait éteindre sa flamme avant l'incendie.

Hyrros recréa son attaque de tout à l'heure mais en dix fois plus impressionnante. Il forma donc une très grosse bille (hrp : il gb !) dirigée vers le croque-mitaine de son enfance. Pour contrer cela, ce dernier lança à son tour une vague d’énergie destructrice. Les deux attaques s'entrechoquèrent et un duel de pouvoir fut lancé. Seulement, la boule de feu ténébreuse, ayant un impact dépassant l'entendement, commença à prendre le dessus et l'agglutination énergétique allait, d'un moment à l'autre, avaler le demi-saiyan redouté de tous. Mais au moment où cela allait se produire, une fusée de puissance arriva des bois de la forêt blanche : Il s'agissait de Boneco, désormais en super saiyan, qui était de retour pour appuyer son compagnon en mêlant son énergie à celle de ce dernier.

''C'est pas trop tôt.''

Pour assurer la victoire, l'écarlate utilisa la technique du kaioken, et l'arrivant fit de même. La confrontation devint dès lors plus équilibrée  et une pression énorme s’installa sur place. Les arbres de coton se décollaient et un tremblement de terre ravageait toute la planète à ce moment-là : quelqu'un allait caner et rien ni personne ne pouvait l’empêcher, à moins que...

D'un coup, toute la vague d'énergie disparut et une épaisse fumée envahit la zone. Que s'était-il don passé ?


''Hogo ! C'est bon pour le roi ! Comment ça va de ton coté ?''

''Merveilleusement. On peut maintenant s'occuper d'eux.''

Ce qui venait de se passer en moins d'une poignée de secondes était de l'ordre de l'inimaginable : Pendant que les 3 individus étaient occupés à tenter de prendre le dessus pour remporter ce duel à mort, Hogo-sha et Jio débarquèrent, suivis de toute leur armée. Le géant automate portait sur son épaule une grosse cuve transparente dans laquelle il enferma, par un mouvement de bras, l'ex-prince qui reprit sa forme normale avant de s'y évanouir. Cette geôle devait sans doute être spécialement conçue pour contenir le pouvoir de ce dernier. Dans le même temps, le chef des armées fit son apparition au milieu du choc, exécutant une série de mouvements rapides pour réaliser une de ses ultimes techniques : ''le gouffre de l’âme'' qui consistait à créer un trou noir de taille réduite qui pouvait, en un claquement de doigts, absorber n'importe quelle vague d’énergie, aussi puissante soit-elle. L'inconvénient en était qu'elle ne se faisait qu'à usage unique en un jour. Mais il était tout à fait judicieux de l'utiliser à cet instant pour permettre la capture de leur roi avec succès.

''Soldats ! Le temps est à l'offensive, défendez votre peuple au péril de vos vies !''

Les grivetons, par centaines, se mirent donc à exécution. Et pendant que Boneco et Dark Jewel leur réglaient leur compte comme attendu, les deux belligérants principaux mettaient leur plan à exécution. Ils avaient apporté avec eux une arme mystérieuse, et il était plus que jamais le temps d'y avoir recours.

Les chefs se comprirent du regard : 

''Le plus sage des deux... Il ne faut pas qu'il meurt. Nos radars ont détecté une anomalie temporelle provenant de son corps. Ramène-le vivant, on fera croire à sa mort et on l'étudiera dans un endroit à l'abris du regard du roi. Il sera plus facile à maîtriser que l'autre. C'est parti.''

Hogo-sha s'en alla planter des sortes de pilules électroniques autour du terrain de combat, tandis que Jio s'occupa de déballer ce qui se trouvait sur la charrette avant de transformer le bas de son corps en foreuse et de rentrer sous terre. L'objet en question était une sorte d'araignée robotique étrange et il fut emmené dans les sous-terrains Wooliens pour une raison inconnue.

Au bout d'un moment, le Woolman légendaire finit sa mission et vit par la suite son acolyte le rejoindre en sortant du sol. 

''Tout est en place''

''Très bien.''

Il se tourna ensuite vers sa troupe à moitié décimée par l'intrépide duo en criant :

''Soldats ! Ils sont beaucoup trop forts pour nous ! REPLIONS-NOUS !''

Tous les grivetons encore vivants s'affolèrent d'un coup et, comprenant le message implicite de leur commandant, ils se dépêchèrent de quitter la zone indiquée par ce dernier. Le sanguinaire aux yeux luisants se douta alors de quelque chose :

''Leur chef... il a été assez fort pour couper nos attaques facilement et maintenant... Ils manigancent quelque ch... Boneco ?''

Deux colossales pognes venaient de sortir de la terre saisissant Boneco pour le tirer vers le sous-sol agressivement. Un mini-cratère venait de se former et le contempteur des démons du froid n'était d'un coup plus là. Le scélérat analysa la situation : il vit que le géant à l'acre carcasse n'était plus prés de son compagnon. Ces mains qui venaient de faire surface... c'étaient les siennes ! Tout le monde venait de quitter la zone, et même les maîtres restaient à distance... allait-il y avoir une fulmination faramineuse ou quelque chose de ce genre ? Dans tous les cas, pour assurer son immunité, il fallait qu'il rejoigne leur position. 

Il fit donc cela. Se propulsant en leur direction, il fit mine de les attaquer pour voir leur réaction, mais ils demeurèrent impassibles et tout à fait confiants. Il ne tarda pas à comprendre pourquoi : au moment où il s’apprêtait à les atteindre, il se heurta soudainement à une sorte de barrière énergétique invisible. Dans le même temps, Jio  fit surface au coté du premier chef saisissant Boneco, menotté avec des liens de katchin incassable.

''Les pilules X viennent d’être activées en profondeur également''

''Parfait. Tout d'abord, laisse moi me présenter : je suis le commandant des armées du Woolworld Hogo-sha et la dernière fois, tu as eu la chance d'arriver dans un moment où nos meilleurs combattants, y compris moi-même étaient indisponible. Et maintenant que tout est en place, je peux enfin t'expliquer le contexte de ta mort hahaha ! Actuellement, tu es piégé à l’intérieur de la prison X. Ce n'est pas la peine de tenter de la briser. Même avec toutes nos puissances réunies, elle n'aurait aucune égratignure. Ce qui va se produire maintenant et qui va provoquer ton inévitable dévitalisation,  est le fruit d'une stratégie assez complexe. Nous avons implanté dans toute la zone à un kilomètre à la ronde des pilules X qui, assemblée, ont formée cette magnifique geôle indestructible. Jio, ici présent, a ensuite procédé à l'installation en profondeur de l'arme la plus puissante que notre technologie n'ait jamais conçue : La Spider Z. Elle va enclencher, d'ici quelques minutes, en même temps que l'ouverture du toit, une déflagration comme tu n'en as jamais vu. Elle sera tellement belle, tellement grande, tellement imposante qu'elle va te propulser dans l'espace avec une puissance atomique. Tu iras à la vitesse d'une naine blanche et si tu ne meurs pas en pleine propulsion ou sous la chaleur volcanique de la vague d'énergie, tu percuteras un astre ou une planète, et là tu pourras assurément dire adieu à ce monde. Ton ami resteras encore un peu avec nous. Pour l'instant, on en a un peu besoin mais prend ton mal en patience et il ne tardera pas à te rejoindre. Sur ce, à jamais l’éclaire rouge !''  

Dark Jewel ne l'écoutait que d'une oreille : il avait déjà saisi la gravité de la situation et, après plusieurs tentatives de destruction de la prison X qui auront toutes échouées, il eut l'idée de sauter à l'intérieur du trou crée par la taupe automate afin de potentiellement suivre le tunnel crée par cette dernière et apparaître en dehors de cette impasse. Néanmoins, à quelques mètres de profondeur, il retrouva la même barrière imperceptible qu'à la surface : ils avaient pensé à tout. Le maléfique déblaya donc la zone à la recherche de cette fameuse arme et, au bout de quelques secondes de bombardement du sol, il la retrouva fixée sous terre et commença à tirer de multiples boules de feu dessus pour la briser. Seulement, rien n'y faisait : elle était aussi intacte qu'au début.

''Rien ne sert de faire ça ! Tu ne fais que la nourrir en énergie ! Hahaha !''

*Merde...*

Il tenta de la trancher, de la briser à la force de ses poings, de l'ouvrir... Mais rien ne marchait. Un tremblement de Terre intense secoua la zone : il était annonciateur du début du processus. Sa dernière vision de cet endroit était le sourire de ces ennemis et un Boneco ankylosé tentant de se débattre vainement. Alors qu'une lumière aveuglante commençait à faire surface dans le champs, il se prononça une dernière fois avant de quitter ce globe en s'adressant au commanditaire de cette mascarade :

''Écoute-moi bien sale lâche. Je survivrai. je reviendrai. Et quand je reviendrai, tu ne survivras pas.''

Alors que le capitaine s'esclaffait à s'en déchirer les abdominaux, la terreur écarlate se greffa dans la peau son robot Lenny qui venait de prendre la forme d'un grain de riz puis s'entoura d'un adapt lui servant enveloppe protectrice pour maximiser ses chances de survie que le Woolman considérait comme nulles. Ce bouclier n'allait sans doute pas tenir longtemps, mais sa présence allait au moins pouvoir limiter les dégâts un minimum et amenuiser la douleur. 

Il était désormais temps. La terre continuait de trembler de plus en plus intensément et la vague d'énergie la plus puissante que le guerrier n'ait jamais reçue apparut, sortant des entrailles du globe comme un châtiment divin à toutes le peines qu'il avait causées. Cette déflagration magistrale créa une onde de choc si pharaonique qu'elle fit déplacer la planète d'un kilomètre dans l'espace. D'un coup tout devint blanc comme neige. On ne voyait plus rien pendant un long instant et les catastrophes se multiplièrent partout dans le Woolworld, entre avalanches, cyclones, tempêtes, séismes et irruptions volcaniques.

Quand, au bout de quelques instants, on y voyait plus clair, on aperçut un cratère de plusieurs kilomètres qui s'était formé et qui n'était plus entouré de la barrière X s'étant totalement effritée à la suite de la propulsion spectaculaire. Les soldats, autant que leurs chefs, étaient mélangés entre surprise, choc et bonheur.

''Euh... Je... ne pensais pas que ça prendrait une telle ampleur...Je... dois avouer que... je ne m'y attendais pas.''

''Oui... Tu l'as dit. Je n'aurais pas survécu à un centième. Quoi qu'il en soit... MES FRÈRES... L’ÉCLAIRE ROUGE N'EST PLUS !''



Woolworld ! [SOLO+ PV] - Page 2 Foule10

     
to be continued... 
Contenu sponsorisé

Woolworld ! [SOLO+ PV] - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Woolworld ! [SOLO+ PV]   Woolworld ! [SOLO+ PV] - Page 2 Clock
 
Woolworld ! [SOLO+ PV]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [Solo Valentine Crowblack] La femme avant la bête /!\Hentaï/!\
» [Solo] Selantis Shya - Intro [Hentaï]
» La nuit nous appartient mon amour /!\Hentaï/!\ [Solo]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes-