Partagez
 

 23h Gros lot

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Doki Dulicki
Doki Dulicki
Moojuu
Masculin Age : 102
Date d'inscription : 04/03/2015
Nombre de messages : 317
Bon ou mauvais ? : Neutre popom
Zénies : 945 popom

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation -Stogie Punch - Hakkeshou Kaiten
Techniques 3/combat : Amnesia - Daïchi Retsuzan
Techniques 1/combat : Cat-A-Clysme

23h Gros lot - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: 23h Gros lot   23h Gros lot - Page 5 ClockMar 4 Juin 2019 - 17:24
La recherche d'un hôpital fut aussi un échec. Mais le bon côté des choses c'était qu'ils avaient trouvé une boulangerie et que Doki avait pu prendre quelques chocolatines pour se remplir la panse. Dans la précipitation il avait oublié de demander à Wolfgang ce qu'il voulait et ce n'était qu'après coup qu'il s'en rendit compte. Il décida alors de lui poser la question une fois qu'il l'avait mis sur un banc. La réponse du personnage de conte fut assez énigmatique puisqu'il avoua préférer les pains au chocolat aux chocolatines. Cette révélation fit bugger Doki, qui fixa intensément Le Grand Méchant Loup sans bouger.

"Ah d'accord."

Il n'avait pas compris. Wolfgang se permis cependant de piocher dans les chocolatines qu'il avait acheté... Cela dérangeait le Moojuu, qui n'aimait pas trop qu'on prenne sa nourriture. Contrarié, il regarda intensément son ami et lui fit par de son mécontentement.

"Ah d'accord."

Finalement les chocolatines n'auront pas fait long feu et c'était bien dommage car ça avait ouvert l'appétit du chien au cigare. Par ailleurs Wolfgang lui avait dit de ne plus jamais le prendre comme il l'avait fait. Doki se gratta la tête quelques instants avant de répondre.

"Ah d'accord."

Il se gratta encore la tête puis ajouta quelques instants plus tard :
"Mais je dois faire comment si tu n'es plus conscient et que je dois te déplacer ? Ça va être difficile de te porter sans te porter. Tu crois pas popom ?"

Le plus triste dans cette histoire c'était qu'ils n'avaient maintenant plus de chocolatines. Il fallait espérer que celles qu'avaient mangé Wolfgang seraient aussi efficaces que des senzus pour le soigner complètement. Mais d'après ce que les chercheurs savaient, les chocolatines n'avaient aucun pouvoir de guérison. Les deux canidés ne semblèrent cependant pas affolés par le fait que Wolfgang soit mal en point et l'idée de trouver un hôpital ne semblait plus d'actualité.

Leur discussion philosophique fut interrompue par une explosion assez conséquente, qui fit d'ailleurs sursauter Doki, qui regarda ensuite dans la direction où cela avait pété. Il ignorait que les gangsters étaient sur le point d'arriver à leurs fins en récupérant la pierre lune et ne fit d'ailleurs aucun rapprochement avec eux. Il ne savait même pas quel bâtiment venait d'exploser. Par contre il fut un peu surpris de la déclaration de son ami, et il regarda le ciel d'un air interrogatif.

"Un orage ? Oh zut alors ! Je n'ai même pas de parapluie, popom."

Le bruit de l'explosion, même s'il l'avait fait sursauté n'avait pas l'air de l'inquiéter mais en regardant le ciel il remarqua l'épaisse fumée qui se dégageait du lieu qui avait été attaqué. Cela lui rappela la barbe à papa et vu que les chocolatines lui avait donné faim il n'avait qu'une envie : aller voir ce qu'il se passait là-bas. Son regard fut plus sérieux avec les sourcils froncés, il fixa son acolyte.

"Nous devrions aller voir ce qu'il s'est passé là-bas. Si tu veux mon avis il y a des chances pour que nous trouvions ce que nous cherchons."

Mais de quoi parlaient-il ? Ils ne cherchaient rien de spécial, là. Doki était encore guidé par son estomac, et bien qu'il se trompait complètement sur le nuage de fumée, il parti en cette direction en courant. Il regarda derrière lui un instant pour voir si Wolfgang le suivait.

"Ne t'en fais pas, nous trouverons un parapluie ensuite, popom."

Puis il continua sa route, suivant le nuage de fumée qui le faisait presque saliver. L'explosion n'avait pas eu lieu si loin que ça de leur position. En se déplaçant tout à l'heure le Moojuu avait fait pas mal de chemin et s'était éloigné de ce qui restait du commissariat, mais par contre s'était rapproché du musée. Il arriva sur place, s'arrêta, déçu.

"Oh non, c'est terrible... Ils ne font pas de barbe à papa ici..."
Le Grand Méchant Loup
Le Grand Méchant Loup
Demon
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 30/04/2016
Nombre de messages : 621
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1690

Techniques
Techniques illimitées : Rôga Fû Fû Ken / Les Griffes de la Nuit / Croc-Magnon
Techniques 3/combat : Télouportation / Wolf Storm
Techniques 1/combat : Happy End

23h Gros lot - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: 23h Gros lot   23h Gros lot - Page 5 ClockSam 8 Juin 2019 - 23:48
Quand Doki lui demanda ce qu'il devait faire lorsqu'il serait inconscient s'il ne pouvait pas le porter, Wolfgang haussa des épaules et répondit :

"Bon alors si je suis inconscient, tu peux, mais pas quand je suis réveillé."

Ensuite, explosion, possibilité d'orage selon Wolfgang, puis proposition d'aller voir ce qu'il se passait de la part de Doki. Ils se hâtèrent et arrivèrent sur les lieux. L'entrée du musée était complétement dévastée suite à l'explosion. Des hommes cagoulés en sortirent en courant et se précipitèrent vers une fourgonnette qui venait de se garer juste devant. Parmi les hommes cagoulés, il y en avait un très grand et très costaud dont la silhouette était similaire à celle de Bobby, il portait un sac de sport sur son épaule. Les autres étaient armés et visaient tout autour d'eux tout en se dirigeant rapidement vers la fourgonnette. Bien que l'on entendait des sirènes de police au loin, ils n'étaient pas encore arrivés sur les lieux. Il fallait dire que l'attaque du commissariat survenue quelques minutes plus tôt n'avait pas aidé les policiers... En fait, elle avait même carrément arrangé les braqueurs !

Le commissariat qui avait été attaqué par Mackogneur et les hommes de Leonardo n'était pas le seul commissariat de Satan City, mais c'était le plus proche du musée. Tous les effectifs de ce commissariat avaient été neutralisés durant l'attaque : ceux qui avaient été épargnés par l'attaque s'occupaient de l'évacuation des blessés. Une bonne partie des forces de l'ordre issues des autres commissariats avaient été appelées en renfort pour venir en aide au poste de police attaqué, avant que l'explosion ne survienne. La police était donc désorganisée, et mettrait plus de temps à venir sur les lieux qu'à l'accoutumée. Finalement, toute cette histoire arrangeait bien les braqueurs... à croire que tout avait été planifié dés le début. Avaient-ils prévu l'attaque au commissariat dans le but de neutraliser la police le temps du braquage, depuis longtemps ou tout cela avait-il été improvisé ? Il était impossible de le savoir, mais une chose était sûre : pour les malfaiteurs, malgré tous les imprévus tels que la mort de Jimmy Bandelette ou la trahison de Son Kee-Kee, le braquage s'était finalement passé à merveilles, il ne leur restait plus qu'à s'échapper, c'était sans doute la partie la plus compliquée mais le retard de la police les y aidait beaucoup.

En voyant les gangsters courir vers la fourgonnette, alors que Doki était déçu qu'il n'y ait pas de barbe-à-papa, Wolfgang renifla à quelques reprises et répondit :


"Non, mais je reconnais les odeurs de ces types : ce sont les gangsters de tout-à-l'heure ! ...Ah oui au fait, je me souviens de ce qu'il s'est passé. Je te raconterai plus tard mais pour l'instant, il faut les suivre pour enfin conclure cette histoire !"

Wolfgang s'était remis du choc et avait retrouvé ses esprits. En fait il n'avait jamais vraiment perdu la mémoire, c'était juste qu'après le choc qu'il s'était pris, il était un peu dans les vapes et ne se souvenait pas bien, mais l'effet n'était que temporaire. Tout lui était revenu et il avait donc reconnu les gangsters qui fuyaient, à leurs odeurs. Il y avait les odeurs de Johnny, Bobby, Robby et Willy, ainsi que d'autres odeurs.

Les gangsters entrèrent dans la fourgonnette qui démarra en trombe, et Wolfgang s'élança aussitôt à leur poursuite en courant, tout en continuant de se maintenir les cotes car il avait quand même toujours mal suite à l'attaque du Mackogneur. En regardant par la vitre de la fourgonnette, Johnny reconnut Wolfgang qui leur courait après.


"Putain cette fois je vais me le faire !"

"Non, laisse-le moi !"
s'exclama Robby.

Ils ouvrirent les portes arrières de la fourgonnette pour avoir une vue dégagée sur Wolfgang. Robby dégaina rapidement un pistolet et tira bien à côté de Wolfgang, le loupant complétement. Mais en fait, c'était fait exprès ! Il n'avait pas visé Wolfgang, mais une partie précise d'une bouche à incendie située sur le trottoir, à l'endroit exact qu'il fallait pour endommager la bouche de sorte à ce qu'elle s'ouvre et qu'un jet d'eau horizontal percute Wolfgang au moment où il passa devant ! Wolfgang se prit donc le jet d'eau à haute pression, ce qui le projeta contre un mur d'un immeuble juste en face. Robby tira une deuxième fois, cette fois-ci pour crever le pneu d'une voiture qui roulait derrière eux, le conducteur perdit le contrôle de son véhicule en passant devant le jet d'eau avec le pneu crevé, dérapa, et percuta de plein fouet Wolfgang, le bloquant contre le mur de l'immeuble.
Doki Dulicki
Doki Dulicki
Moojuu
Masculin Age : 102
Date d'inscription : 04/03/2015
Nombre de messages : 317
Bon ou mauvais ? : Neutre popom
Zénies : 945 popom

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation -Stogie Punch - Hakkeshou Kaiten
Techniques 3/combat : Amnesia - Daïchi Retsuzan
Techniques 1/combat : Cat-A-Clysme

23h Gros lot - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: 23h Gros lot   23h Gros lot - Page 5 ClockLun 10 Juin 2019 - 22:20
La fumée s'élevait dans le ciel, c'était le résultat de l'attaque des gangsters au musée, qui avaient tout fait péter. Les bandits avaient réussit leur coup, cagoulés pour qu'on ne les reconnaissent pas durant leur méfait, ils étaient partis sous le regard apathique de Doki, qui était très déçu de ne pas avoir devant lui une montagne de barbe-à-papa comme il l'espérait depuis qu'il avait vu la fumée. Ce rêve envolé, le Moojuu était un peu déboussolé et se fichait un peu de ce qui se passait ici, malgré la terreur qu'avait provoqué une explosion, avec toute l'agitation autour, les cris, les blessés. Mais après tout c'était toujours plus terrible de passer à côté d'une bonne sucrerie.

Le plan des gangsters avait été intelligemment pensé. Alors que le comissariat venait tout juste d'être attaqué, avec quelques indices sur qui avait fait le coup, comme le fait qu'ils étaient venus chercher Bobby, il serait difficile de penser qu'ils étaient également les auteurs de l'attaque du Musée. En effet il était difficile de mener deux opérations aussi importante à la fois. Pourtant, ces malfrats là, l'avait fait. Ils comptaient aussi dans leurs rangs un bon nombres d'hommes capable de faire la différence. Tony, Robby, et Johnny n'étaient pas des amateurs et ils avaient des capacités impressionnantes pour des humains. L'audace de cette double attaque semait le trouble en ville et la police ne savait plus trop quoi faire désormais. Peut-être était-ce au tour de notre duo de canidés de jouer désormais ? Eux qui s'improvisaient héros bien malgré eux.

Wolfgang avait suivit Doki, sa présence, et surtout le fait qu'il s'adressa à lui le sorti un peu de sa rêverie. L'homme-chien tourna la tête vers son ami qui l'avait suivit jusqu'ici et l'écouta. D'après lui l'odeur que dégageait les voleurs sortis du musée était la même que les gangsters qu'ils connaissaient. En reniflant, le Moojuu pouvait lui aussi s'en rendre compte. En effet, bien qu'il perdait de façon aléatoire la mémoire, il était capable de se souvenir des gens par l'odeur. Le soucis était que son amnésie l'empêchait de pouvoir se remettre en mémoire les visages ou les noms des personnes en question. Toutefois, le fait qu'il s'agisse d'odeurs familières était un indice important. Le Grand Méchant Loup lui dit de suivre le camion qui partait et Doki hocha de la tête en signe d'approbation.

"D'accord, arrêtons-les popom !"

Il avait dit ça alors que Wolfgang était déjà parti à leur poursuite, alors il l'imita quelques instants plus tard. Courant derrière lui, il observa les tentatives de son acolyte qui ne furent pas couronnées de succès, malheureusement. Robby la gâchette, connu pour sa nervosité avait très vite réagit et tiré avec son flingue dans une bouche à incendie pour créer un jet d'eau et expulser Le Grand Méchant Loup de là. Non seulement il avait été projeté mais en plus une voiture lui fonça dessus.

"Non !! Wolfgang, popom ? "

Doki continua tout de même son chemin, il ne voulait pas que les efforts de son ami soient vains. Mais que pouvait-il faire ? En course il n'était pas un as, surtout contre une voiture à pleine vitesse. De plus, Robby ne l'avait pas oublié, lui qui détestait Doki se mit à lui tirer dessus. Le chien au cigare commença à esquiver mais il fut touché au bras par l'une des balles, ce qui le fit s'arrêter. Il se tenait le bras blesser en grimaçant mais ne pouvait se résoudre à les laisser filer, il regarda alors à l'horizon pour voir s'il avait de la visibilité et... Il se téléporta juste devant le camion. Surpris, Harry, le chauffeur, qui était le spécialiste du pilotage quel que soit le véhicule, braqua violemment son volant et celui-ci prit une direction assez dangereuse en allant sur l'autre voie. Malgré ses talents, le conducteurs n'avait put redresser la barre. Par contre le cul de la camionnette avait frappé le Moojuu, qui avait été envoyé valsé à plusieurs mètres de là, sur le trottoir d'à côté. Le fourgon, lui, avait foncé dans un poteau et bloquait désormais la route.
Le Grand Méchant Loup
Le Grand Méchant Loup
Demon
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 30/04/2016
Nombre de messages : 621
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1690

Techniques
Techniques illimitées : Rôga Fû Fû Ken / Les Griffes de la Nuit / Croc-Magnon
Techniques 3/combat : Télouportation / Wolf Storm
Techniques 1/combat : Happy End

23h Gros lot - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: 23h Gros lot   23h Gros lot - Page 5 ClockSam 22 Juin 2019 - 20:38
"Bordel de merde..." pesta le Grand Méchant Loup en serrant les dents.

L'avant de la voiture le bloquait contre le mur dans lequel il était encastré, au niveau du ventre, et ça faisait un mal de chien. Sortant ses griffes, il les planta de part et d'autres du capot de la voiture, puis souleva cette dernière en poussant un cri guttural dû à l'effort physique. Il marcha de quelques pas tout en soulevant la voiture en la tenant à deux mains par l'avant, puis l'envoya valser vers le côté, sans se soucier du conducteur et des éventuels passagers à l'intérieur, visiblement irrité.

Puis il se dirigea en boitant et toujours en se maintenant les cotes d'une main, vers le fourgon qui avait percuté un poteau. Les gangsters se dépêchèrent de quitter le fourgon, un peu secoués par le choc. Voyant Wolfgang marcher vers eux en boitant, Robby le visa avec son flingue, voyant là une bonne occasion d'en finir une fois pour toutes.


"Cette fois, je vais pas te rater."

"Non". fit Johnny en posant sa main sur le canon de son camarade pour baisser son arme.

"Jimmy était mon meilleur ami, et c'est ce connard qui l'a tué. Laisse-le moi."

Robby tourna la tête vers lui et arqua un sourcil.

"T'es sûr ? T'as vu de quoi il était capable pourtant."

Johnny jeta son pistolet mitrailleur au sol, et retira son blouson en cuir, le laissant tomber derrière lui, pour se retrouver en tee-shirt.

"Vu son état, il n'est plus capable de grand chose. On va régler ça d'homme à homme, je vais le faire pour Jimmy. Vous autres, occupez-vous de l'autre clebs."

Johnny était donc prêt à en découdre avec le Grand Méchant Loup, préparé à un combat à mains nues contre celui qui avait pourtant des capacités surhumaines. Il fallait dire que dans son état, Wolfgang avait plutôt l'air pitoyable et ne représentait pas une grande menace. En outre, Johnny était très doué en arts martiaux, il était bien plus fort qu'un terrien ordinaire.

Les autres membres partirent s'occuper de Doki, pendant que Johnny fixait Wolfgang d'un regard noir, tapant du poing contre la paume de sa main.

"Tu vas payer pour la mort de Jimmy, salaud !"

Wolfgang s'arrêta de marcher soudainement, et baissa légèrement les yeux. Dans un murmure peu audible, il laissa échapper un :

"Je suis désolé..."

Johnny lui lança un regard interrogateur, surpris.

"T'as dit quoi ?"

Le Grand Méchant Loup finit par s'asseoir par terre, en repliant un genou vers lui et en posant son avant-bras dessus. Il répéta d'une voix un peu plus forte mais sur un ton peiné :

"Je suis désolé, pour ton ami. Je n'ai aucune excuse. Si tu veux te venger, alors vas-y. Mais je ne me battrais pas contre toi. Trop de sang a déjà coulé par ma faute... Je suis fatigué de tout ça."

Johnny serra les poings, et une veine de colère apparut sur son front alors qu'il s'approcha nerveusement de Wolfgang.

"Qu'est-ce que tu racontes, connard ?! Lève-toi ! Bats-toi ! Lève-toi qu'on en finisse !"

Restant assis, Wolfgang baissa la tête.

"... Fais ce que tu as à faire."

Le comportement pacifiste de Wolfgang avait le don d'énerver encore plus Johnny. Ce type avait agit comme une bête sauvage la veille, arrachant la jugulaire de Jimmy. Et maintenant voilà qu'il jouait le type désolé qui ne voulait plus faire de mal ? Mais qu'est-ce que c'était que ce foutage de gueule ? Est-ce qu'il se dégonflait ? La colère de Johnny ne cessait de s'intensifier. Il voulait régler son compte à Wolfgang, venger son ami. Mais malgré cette envie, il avait tout de même un honneur. Il ne pouvait pas frapper un homme à terre, un type qui ne cherchait même pas à se défendre. Le comportement de Wolfgang l'avait donc plus dans la confusion la plus totale.

"Espèce d'enfoiré ! Viens te battre !"
Doki Dulicki
Doki Dulicki
Moojuu
Masculin Age : 102
Date d'inscription : 04/03/2015
Nombre de messages : 317
Bon ou mauvais ? : Neutre popom
Zénies : 945 popom

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation -Stogie Punch - Hakkeshou Kaiten
Techniques 3/combat : Amnesia - Daïchi Retsuzan
Techniques 1/combat : Cat-A-Clysme

23h Gros lot - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: 23h Gros lot   23h Gros lot - Page 5 ClockJeu 27 Juin 2019 - 17:42
Frappé par la camionnette qu'il venait d'arrêter, Doki fut envoyé à plusieurs mètres de là et retomba par terre comme une merde, sur le trottoir. Le Moojuu était plutôt robuste mais la vivacité n'était pas tellement son point fort et il subissait très souvent les situations. D'ailleurs il mit du temps avant de se redresser, comme s'il fallait toujours qu'il ait besoin d'un temps pour comprendre ce qu'il venait de se passer. Oh bien sûr le choc faisait aussi son effet mais le chien aux lunettes noires était suffisamment coriace pour ne pas être blessé gravement après avoir été percuté par un véhicule. Bien sûr il ressentait une certaine douleur mais c'était davantage son attitude pataude que le coup qui faisait son effet à ce moment là.

Pendant qu'il se remettait de ses émotions, Wolfgang faisait face à la colère de Johnny, qui lui en voulait toujours d'avoir tué son ami Jimmy. Le bandit était bien décidé à régler ses comptes, et d'hommes à hommes en plus, puisqu'il souhaitait un combat avec le ténébreux. L'homme-chien observait la scène de loin, assis par terre, sans trop avoir l'air de capter ce qu'il se passait bien que son ouïe de Moojuu lui permettait de comprendre la situation. Son ami adopta une attitude des plus classes. En effet, il était prêt à accepter son sort pour avoir ôté la vie du musicien aux bandelettes, que toute son équipe devait regretter. Le Grand Méchant Loup ne comptait pas se battre, il ne voulait plus faire couler le sang, et cette réponse semblait déstabiliser Johnny, qui avait comme un code d'honneur pour ne pas s'en prendre à quelqu'un qui ne voulait pas se battre. Doki trouvait cela super classe.

"Wah c'est super classe ! "

Vous voyez je vous l'avait dit. Mais qu'allait être la réaction du truand ? Dans tout les cas il voulait s'en occuper seul et avait demandé aux autres de s'occuper de Doki. Ils vinrent alors jusqu'à lui, probablement pour le tabasser. Rappelons que Robby ne l’appréciait pas beaucoup, le Moojuu l'ayant frappé et ridiculisé involontairement la veille. Voyant Robby, Bobby, Willy approcher, et sentant le danger, le clébard tenta une diversion, pointant son doigt en avant.

"Wah c'est super glace !"

En fait ce n'était pas une diversion, Doki avait vu le magasin Super Glace derrière les trois malfaiteurs et ça lui faisait forcément envie de manger des glaces super classes. Qu'il l'ait fait exprès ou non, ses paroles n'avaient pas perturbé le trio, et Robby s'avança un peu plus alors que les deux autres le laissait faire. Arme en main, la fine gâchette causa au toutou.

"J'ai moi aussi mes comptes à régler avec toi pour ce que tu m'a fait."

"Ah bon ? Et quoi donc, popom ?"

"Te fous pas de moi ! Je vais te trouer cette fois sale clebs de merde ! Toi et ton copain, vous êtes finis ! Vous nous avez assez mis des bâtons dans les roues comme ça. J'aurai dû te flinguer dès le début, au restaurant..."

Doki leva la main pour lui faire signe de ne pas tirer.
"Je suis désolé. Mes excuses ne suffiront pas alors si tu veux te venger vas-y. Mais je ne me battrais pas contre toi... Je suis fatigué de tout ça."

Et oui, le Moojuu avait apprit du plus grand maître et il aimait les phrases stylées. Cela semblait fonctionner avec Johnny alors pourquoi pas avec Robby ? Ce dernier haussa un sourcil, semblant réfléchir quelques instants à la situation, puis il fixa le cabot.

"Hmmm... OK ! Comme tu voudras !"

Il pointa son flingue vers Doki et tira à bout portant. Visiblement, Robby la gâchette n'avait pas le même code d'honneur que son acolyte et n'hésitait pas à tirer sur un homme à terre. Surpris, le chien au cigare sursauta et trouva le moyen de se rouler sur un côté pour éviter d'être touché par la balle d'énergie. Il se redressa et tapota son costume poussiéreux, se demandant pourquoi cette option n'avait pas fonctionné.

"Eh mais c'est pas cool ça ! J'ai dis que je ne voulais pas me battre, popom."

"Et moi je croyais que tu étais prêt à accepter ton sort ! Tu es pitoyable... Mais nous n'avons pas le temps de traiter avec la vermine dans ton genre. Tu dos mourir !"

"Ah ben non alors, ça me dit pas trop ça."

Le gangster tira plusieurs balles d'énergies, sous les yeux de ses camarades qui se contentaient d'observer. Willy fini par se rendre auprès de Harry, le conducteur, pour voir s'il allait bien mais nos deux canidés, eux, allaient-ils passer un mauvais quart d'heure ?
Le Grand Méchant Loup
Le Grand Méchant Loup
Demon
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 30/04/2016
Nombre de messages : 621
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1690

Techniques
Techniques illimitées : Rôga Fû Fû Ken / Les Griffes de la Nuit / Croc-Magnon
Techniques 3/combat : Télouportation / Wolf Storm
Techniques 1/combat : Happy End

23h Gros lot - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: 23h Gros lot   23h Gros lot - Page 5 ClockSam 20 Juil 2019 - 17:49
Un coup de feu retentit. Wolfgang et Johnny tournèrent simultanément la tête vers l'origine du bruit : Robby avait tiré sur Doki mais ce dernier était parvenu à esquiver l'attaque. Cela avait permit à Johnny de recouvrer ses esprits : Robby avait raison, il avait tiré sans la moindre hésitation, et il devait faire pareil ! Qu'importe les excuses de ce type, il avait tué son meilleur ami, il s'en était pris à la Familia, et tous les ennemis du Boss devaient mourir, c'était comme ça et pas autrement. Et ce n'était pas de plates excuses qui allaient changer quoique ce soit. Tant pis si ce type ne voulait pas se battre, Johnny aurait préféré régler cela d'homme à homme, mano y mano, dans un vrai combat à mains nues où il aurait pu montrer ses compétences martiales de haut niveau. Mais il ne pouvait pas le faire face à un mannequin immobile, ce serait comme frapper dans un punching-ball, ce ne serait pas intéressant, ni gratifiant, et ce serait une perte de temps inutile alors qu'ils devaient fuir avec leur butin avant l'arrivée des flics. Il décida donc de faire ça à l'ancienne. Il sortit un flingue accroché dans son dos entre son pantalon et sa peau, et le brandit vers Wolfgang tout en tournant la tête de nouveau vers lui. Il écarquilla subitement des yeux : sa cible avait disparu !

En effet, Wolfgang n'était plus à la position où il était accroupi une seconde plus tôt. Il avait profité du fait que Johnny tourne la tête vers le coup de feu de Robby pour disparaître. Mais où était-il désormais ? Mystère et boule de gomme ! Johnny balaya la zone du regard, et retrouva assez rapidement le Grand Méchant Loup : il se tenait juste derrière Robby qui s'apprêtait à tirer à nouveau sur Doki, à une bonne dizaine de mètres de sa position initiale.


*Comment a t-il fait pour se déplacer si rapidement ?!*

Il s'écria alors :

"Robby derrière toi !!!"

Mais trop tard. La tranche de la main droite percuta violemment l'arrière-nuque de Robby, lui faisant instantanément perdre connaissance juste après qu'il eut tiré plusieurs balles d'énergie. Malgré sa volonté de régler ça de manière pacifique et de ne plus tuer personne, Wolfgang ne pouvait pas laisser un gangster tuer son ami Doki. Il était toutefois parvenu à contrôler sa force pour juste assommer le criminel. Il avait préalablement utilisé sa technique de télouportation, pour se déplacer très rapidement et se retrouver juste derrière Robby malgré ses nombreuses blessures qui entravaient ses mouvements.

"Enfoiré !" s'exclama l'affreux Jojo.

Il se mit alors à courir vers Wolfgang qui lui tournait le dos depuis qu'il s'était télouporté derrière Robby, tout en tirant à plusieurs reprises des balles d'énergie avec son flingue modifié. Dés qu'il entendit le son de l'index de Johnny pressant la gâchette, grâce à son ouïe sur-développée, Wolfgang fit volte-face, mais ses blessures l'handicapaient trop. Il tenta une esquive à la Néo de Matrix en se penchant en arrière, mais ne fut pas assez rapide à cause des blessures, et se prit plusieurs balles.

Arrivè à mi-distance, Johnny fléchit sur ses jambes puis fit un grand saut. Il brandit ses bras sur les côtés et replia les jambes pour faire une position classe qu'on voyait souvent dans les films d'arts martiaux pendant un saut, on pouvait même y placer le bruitage d'un cri d'aigle à ce moment pour rendre ça encore plus classe, il atteignit une hauteur d'environ 5 mètres, avant de retomber pieds en avant sur le corps de Wolfgang, toujours penché en arrière, pour l'écraser contre le sol au niveau du torse.

Debout, les pieds posés sur le torse du loup humanoïde qui était allongé sur le dos, Johnny visa ensuite la tête de Wolfgang avec son arme.


"C'est fini." affirma t-il avant de presser la détente.
Doki Dulicki
Doki Dulicki
Moojuu
Masculin Age : 102
Date d'inscription : 04/03/2015
Nombre de messages : 317
Bon ou mauvais ? : Neutre popom
Zénies : 945 popom

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation -Stogie Punch - Hakkeshou Kaiten
Techniques 3/combat : Amnesia - Daïchi Retsuzan
Techniques 1/combat : Cat-A-Clysme

23h Gros lot - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: 23h Gros lot   23h Gros lot - Page 5 ClockJeu 1 Aoû 2019 - 22:55
Le coup de bluff de Doki n'avait pas fonctionné, en faisant croire qu'il acceptait son sort il eut une réponse cinglante de Robby, qui préférait tuer sans aucun remords plutôt que de se laisser attendrir. C'était peut-être le karma après tout, puisque le Moojuu avait mentit et n'était pas vraiment prêt à se laisser faire dans cette histoire. Il avait pu éviter les balles, lui qui dans d'autres circonstances préférait jouer à la baballe, mais son agresseur était prêt à lui en coller une entre les deux yeux à bout portant désormais. Et même plusieurs ! Si seulement Georges Pernoud pouvait apparaître à ce moment là pour parler des secrets des venins de méduses, peut-être que ça pourrait lui sauver la vie.

"Popom ?"

Les coups de feux raisonnèrent dans la rue mais Doki était toujours là. En même temps ces balles n'étaient pas destinées à faire disparaître les gens, pour ce genre de choses il fallait les techniques d'espace-temps de Tobi, qui fonctionnaient bien en cas de surnombre abusif de l'ennemi. Mais là nous n'étions pas dans le bon topic pour ça. Par chance Wolfgang vint -une nouvelle fois- à la rescousse de son acolyte toutou, frappant l'homme au revolver à la nuque pour le faire perdre connaissance. Les coups de feux avaient été tirés mais l'action du ténébreux leur avait fait prendre une trajectoire qui n'avait fait aucune victime. Excepté ce brave lampadaire, à quelques pas d'ici, ancré dans le béton en 948, qui avait eut un rafistolage en 984 mais dont l'ampoule n'avait plus été changée depuis 4 ans. C'était cette dernière qui avait fait les frais de cette tentative, touchée au globe frontal, le coup lui avait été fatal. Mais rien de cassé pour les deux canidés, et celui au cigare montra sa reconnaissance malgré son habituelle apathie (pas Jean-Michel).

"Ah ben merci popom."

En vérité Doki aurait probablement put se sortir de ce mauvais pas tout seul mais l'intervention de son copain était appréciable. Ce dernier s'était cependant montré vulnérable puisqu'il avait tourné le dos à Johnny, qui depuis tout à l'heure voulait lui faire la peau. Le gangster n'avait pas tardé à réagir à son tour, se ruant vers eux en tirant des balles d'énergies. C'est à ce moment là que le golden retriewer passa à l'action, il attrapa les jambes de Wolfie pour le faire tomber sur lui et ils roulèrent un peu tout les deux façon Anakin et Padmé dans la pelouse, mais avec le côté romantique en moins. Pas étonnant d'ailleurs, avec du goudron c'est moins fun. Alors que Johnny avait sauté de bien cinq mètres en hauteur, ce qui était sa spécialité, dans le but d'atterrir sur Wolfgang, il se retrouva... Sur la poitrine de Doki.

"Dommage pour toi."

La surprise de se retrouver sur le benêt plutôt que sur le ténébreux le fit hésiter, ce laps de temps permis au Moojuu de réagir et il envoya un Stogie Punch à l'agresseur, qui fut propulsé haut dans les air. Pendant qu'il s'élevait dans le ciel, sans doute sonné, le cabot se releva et tapota sa veste poussiéreuse avant de tendre la main pour relever Le Grand Méchant Loup, qui devait être par terre à côté de lui.

"Pas trop de dégâts ?"

Demanda-t-il alors que le corps inconscient de Johnny se fracassa sur le toit de la camionnette. Peut-être K.O., le bandit aurait dû mal à s'en relever. Mais il restait toujours Bobby, qui était juste derrière le duo... Mais pour l'instant il avait l'air plus préoccupé par la crotte de pigeon qu'il venait de recevoir sur son sweat.
Le Grand Méchant Loup
Le Grand Méchant Loup
Demon
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 30/04/2016
Nombre de messages : 621
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1690

Techniques
Techniques illimitées : Rôga Fû Fû Ken / Les Griffes de la Nuit / Croc-Magnon
Techniques 3/combat : Télouportation / Wolf Storm
Techniques 1/combat : Happy End

23h Gros lot - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: 23h Gros lot   23h Gros lot - Page 5 ClockVen 2 Aoû 2019 - 22:23
Wolfgang saisit la main de Doki pour se relever plus facilement.

"Ça ira..." répondit-il.

En réalité, ce n'était pas la grande forme. Il cumulait les blessures depuis les deux derniers jours, et il avait beau être très endurant, son corps commençait tout de même à fatiguer. Il aurait bien besoin d'un peu de repos. Mais avant, il fallait d'abord conclure ce conte.

Il se tourna vers Bobby. Ce dernier posa ses doigts sur une tâche blanche et visqueuse sur sa veste, les renifla, puis se lécha le bout des doigts pour goûter.


"Oh non, j'ai renversé du yaourt sur ma veste."

Wolfgang se tapota le nez à deux reprises tout en affirmant :

"Mon odorat me dit que ce n'est pas du yaourt, mon grand."

"Ah ben mince alors."

Au loin, on pouvait entendre les sirènes des flics qui se rapprochaient. Interpellé par ce son, Wolfgang leva légèrement la tête d'un air sérieux.

"Hm... Il faut qu'on en finisse rapidement. On va neutraliser ce dernier type et ensuite, on les forcera à raconter toute la vérité à la police pour qu'ils nous innocentent."

Sur ces mots, Wolfgang pointa Bobby du doigt et s'écria :

Spoiler:
 

"Doki, en avaaaaant !!! Attaque Popom !"
Doki Dulicki
Doki Dulicki
Moojuu
Masculin Age : 102
Date d'inscription : 04/03/2015
Nombre de messages : 317
Bon ou mauvais ? : Neutre popom
Zénies : 945 popom

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation -Stogie Punch - Hakkeshou Kaiten
Techniques 3/combat : Amnesia - Daïchi Retsuzan
Techniques 1/combat : Cat-A-Clysme

23h Gros lot - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: 23h Gros lot   23h Gros lot - Page 5 ClockDim 4 Aoû 2019 - 15:14
Johnny vaincu, tout comme Robby... Les gangsters qui avaient mit les deux canidés dans ce pétrin étaient en train de perdre la face alors que leur plan de voler le musée s'était déroulé comme ils l'avaient prévu jusqu'ici. Une fois de plus le duo s'était mit en travers de leur route mais rien n'était encore terminé. En effet, il restait Bobby, bien passif jusqu'ici, qui leur faisait face. A vrai dire ce dernier était assez imprévisible car il était, disons-le franchement, un débile profond. Mais s'il était dans l'équipe des bandits c'est qu'il avait des qualités et pas seulement parce qu'il était le frère de Tony sandalettes. La tâche n'allait pas être si simple que ça.

Bobby semblait tout aussi perdu que Doki, la faute à une crotte de pigeon sur son sweat qui le déstabilisait, et Wolfgang voulu en profiter. Mais qu'allait être le choix de ce dernier ? Lancer Doki à l'assaut ! Alors c'était un peu facile d'envoyer son ami au feu mais en même temps le ténébreux avait pas mal ramassé depuis le début de cette histoire, alors ça pouvait se comprendre. Par contre c'était pas une raison pour retourner sa casquette et lancer une pokeball ! … Remarque il en avait pas donc il pouvait bien faire ce qu'il voulait. Cependant, le Moojuu ne comprit pas tout de suite ce qu'il fallait faire, alors il regarda le Grand Méchant Loup incrédule, en se grattant la tête.

"Popom ?"

Le toutou au cigare se gratta à nouveau la tête alors que son regard croisa celui de Bobby, ce dernier se mit à courir vers eux de façon énergique en voulant les attaquer, sans doute sans connaître lui-même ses réelles motivations. C'est à ce moment là que l'homme-chien sembla comprendre.

"Ah oui ! Hmmmm..."

Il réfléchissait à comment venir à bout de cet idiot, qui était doté d'une puissance au-dessus de la moyenne. L'intelligence de Doki, oui parce qu'il en avait quand même, lui permis de remarquer une chose. Malgré le corps imposant de son adversaire, ses jambes étaient assez fines. Il pouvait donc viser cet endroit pour essayer de le déstabiliser. Mais comment pouvait-il faire ? Une idée géniale lui vint à l'esprit mais malheureusement elle n'était pas sans sacrifices. En effet, il était temps de ruser de façon spectaculaire. Le Moojuu regarda son inventaire, puis sorti le mini chapeau de Lucky Luke qu'il avait eut dans un kinder surprise. Il était temps d'utiliser cet item incroyable. Alors que son opposant s'avançait dangereusement, Doki se courba et lança le mini chapeau qui roula sur le goudron. Il l'avait lancé de telle manière qu'il se cale juste en dessous du prochain pas du colosse, qui glissa inévitablement dessus ! Déséquilibré comme souhaité, il tomba en avant. C'était le moment de lui mettre le coup de grâce.

"POPOM ! STOGIE PUNCH !!"

Le coup parti à bout portant alors que Boby tombait tête en avant. Il fut ensuite projeté à plusieurs mètres et percuta le mur d'en face. Sonné, il ne se relèvera pas de suite. Ainsi s'achevait donc le périple de nos deux protagonistes ? Obtiendront-ils le badge tant espéré ? Doki se retourna vers son ami.

"Yes ! On a réussi popom ! Mais c'est bizarre il n'y avait pas de dresseur en face..."

Il se gratta à nouveau la tête quand soudain il fut prit d'une douleur étrange : on venait de lui balancer quelque chose dans le dos ! C'était un couteau qui s'était planté dans sa chair. Le Moojuu tomba à terre et une voix les interpella.

"J'aurai jamais cru que Johnny et Robby se seraient fait avoir si facilement... Je vais devoir vous montrer ce que je sais faire."

L'homme avait un autre couteau en main et n'avait pas l'intention de leur donner de badge. Les deux compères avaient l'air d'oublier un dernier malfrat alors que les deux canidés semblaient sur le chemin de la victoire. En effet, Willy ne l'entendait pas de cette oreille. Normal puisqu'il n'en avait qu'une.
Le Grand Méchant Loup
Le Grand Méchant Loup
Demon
Masculin Age : 30
Date d'inscription : 30/04/2016
Nombre de messages : 621
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1690

Techniques
Techniques illimitées : Rôga Fû Fû Ken / Les Griffes de la Nuit / Croc-Magnon
Techniques 3/combat : Télouportation / Wolf Storm
Techniques 1/combat : Happy End

23h Gros lot - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: 23h Gros lot   23h Gros lot - Page 5 ClockMer 7 Aoû 2019 - 22:17
Face à la menace représentée par le gros Bobby - on se demande d'ailleurs pourquoi les gros s'appellent toujours Bob - le Grand Méchant Loup n'avait pas été très fair-play. A croire qu'il ne voulait pas que son joueur reçoive cet award, puisqu'il l'avait déjà reçu les deux années précédentes. En effet, au lieu de se battre lui-même, il avait envoyé son ami à l'attaque, comme s'il s'agissait d'un Pokémon, le laissant donc faire le sale boulot et prendre les mauvais coups. Comment expliquer un tel coup bas de la part d'un personnage pourtant aussi héroïque, courageux et persévérant que lui ? Lui qui était toujours là pour sauver la veuve et l'orphelin, qui était prêt à donner sa vie pour le bien commun et dont le nom était la plus grande supercherie de tous les temps ? C'est vrai quoi, il n'était pas si grand que ça, surtout comparé à Doki, il n'était pas méchant, et il n'avait même pas l'apparence d'un loup, comment pouvait-on porter aussi mal son nom ? A croire que tout cela avait été fait pour entrer dans la catégorie du personnage le plus original, voire même le plus inattendu in RP puisque quand on lisait "le Grand Méchant Loup", on était en droit de s'attendre à voir un personnage grand, méchant, et loup, sauf que ce n'était pas le cas, n'était-ce pas là particulièrement inattendu ? Ce qui est inattendu, c'est surtout cette introduction à la Tobi qui brise le quatrième mur et qui n'a ni queue ni tête. En même temps, ce personnage sort tout droit des livres de contes, littéralement, alors il a un peu déjà lui-même brisé son quatrième mur. C'est pas une raison pour copier Tobi, me direz-vous, mais bon, ça rajoute quelques mots facilement au compteur et si je dépasse la barre des 800, peut-être que certains daigneront le lire. Ça va être dur. Mais bon là ça fait déjà quatre de plus rien qu'avec cette phrase. Treize de plus maintenant. Oh, encore quatre. Bon allez j'arrête. Comme dirait ce bon vieux mangeur de curlys : l'introduction est assez longue, le Grand Méchant Loup peut donc s'arrêter là. Faut que j'arrête de l'imiter sinon il va se plaindre que je copie ses blagues. Mais bon c'est pas comme si je comptais avoir l'award du perso le plus drôle de toutes façons, ni même entendre LVK dire que LGML est plus drôle que Tobi.

Oui mais cela ne répond pas à la question initiale, qui était, je vous le rappelle : comment ce satané Wolfgang a t-il pu envoyer son chien combattre à sa place ? Déjà que la France est championne d'europe de l'abandon d'animaux domestiques, manquerait plus qu'elle soit championne du combat de chiens. Enfin, pour qu'il y ait un combat de chiens, il faudrait qu'il y ait un chien en face, ce qui n'était pas le cas puisqu'il s'agissait d'un humain, un homo sapiens sapiens qui avait la particularité d'être amputé d'une oreille. Ce qui n'était pas cool, quand on y pense, car il ne pouvait pas dormir sur ses deux oreilles. En même temps, c'est un peu compliqué de dormir sur ses deux oreilles. Parce que ça veut dire qu'il faudrait avoir les deux oreilles du même côté de la tête, et du coup bah ça serait pas pratique. Donc au final c'est tant mieux pour Willy.

Sauf qu'en fait je viens de spoiler, c'est pas Willy mais Bobby, et oui, je t'ai eu lecteur, ha ha ! Tu es tombé dans mon piège, je suis parvenu à te paumer, tel un film de Christopher Nolan ! Wolfgang avait donc envoyé son Pokémon Doki combattre l'affreux gros Bob. Mais pourquoi ? Pourquoi Monsieur Anderson, pourquoi ?! Et bien tout simplement parce qu'il était fatigué, voilà tout. Oui, vous vous attendiez à une explication de dingue avec un profond plongeon dans la psyché du Grand Méchant Loup envahi de remords, de regrets et de doutes, en proie à une crise existentielle qui le fait se demander comment il a pu en arriver là et quel est le sens de sa vie. Mais il n'est pas dans les persos les mieux construits mentalement, du coup ça sert à rien. Donc voilà, l'explication était la suivante : Wolfgang avait bien morflé depuis l'avant-veille, le jour de sa rencontre avec Doki et les malfaiteurs, qui s'est passé il y a plus de deux ans IRL mais en vrai environ 2 jours sur le forum. Des cotes pétées et tout, en fait il a tellement pris cher que je ne me souviens plus de tous les endroits où il est blessé, mais en gros, il a un mal de chien. Un mal de chien couplé à une faim de loup, deux bonnes raisons de pas se battre et d'envoyer son animal de compagnie.

A coups de Popom et de Stogie Punch, le brave inspecteur agent-secret Dulicki parvint à se débarrasser de Bobby avec une attaque qui OHKO ! D'habitude, ça n'a que 30% de précision ce genre d'attaque, mais heureusement là ça a marché.


"Bien joué Doki ! Tu as droit à un super-bonbon !"

Wolfgang sortit un super bonbon de sa poche, il l'avait piqué à un policier un peu plus tôt sans le dire à personne, ce petit coquin, du coup c'est pour ça que je l'avais pas écrit plus tôt, je ne le savais pas avant qu'il ne le sorte à l'instant. Comme les bombes de SK, ce petit cachotier. Mais heureusement, le super bonbon n'était pas atomique et n'allait pas éradiquer 66% de la population, tant mieux parce que vu que ce RP se passe 2 ans avant notre présent, ça aurait foutu encore plus la merde que la chronologie foireuse de la guerre qui se passe à la fois la nuit d'Halloween, 1h après l'attaque sur Capsule Corp, mais aussi plusieurs jours après l'attaque de Capsule Corp selon de nombreux autres RPs, mais également en plein jour, un matin pluvieux, un samedi, un après-midi ensoleillé, une semaine avant Noël, en plein milieu des vacances d'été. Bref, une guerre piégée en plein milieu d'une faille spatio-temporelle. Alors un super-bonbon atomique détruisant la Terre deux ans avant tout ça, je pense que ça aurait un peu fait chier tout le monde. Du coup c'était juste un super-bonbon normal qui permettait à Doki de gagner 1 niveau.

Mais la joie fut de courte durée. Si tôt que Wolfgang avait donné une récompense à son chien-chien pour lui apprendre à faire des tours, une catastrophe se produisit ! En effet, Doki s'effondra, un couteau planté dans le dos !


"Doki !"
s'exclama Wolfgang en fronçant des sourcils.

Il fit aussitôt un pas en avant, enfin il essaya, avec pour objectif de se précipiter sur son ami blessé pour voir son état de santé et savoir s'il allait devoir l'amener dans un centre Pokémon en traversant la forêt sous la pluie sur la bicyclette d'Ondine attaqué par des Roucool sauvages qui se sont crus dans le film d'Hitchcock. Mais il n'y parvint pas. Non pas à emprunter la bicyclette d'Ondine, ça, ça aurait été une futilité. Il ne parvint pas à faire un pas en avant. Car cela lui arracha une grimace de douleur, en effet, tous les nerfs de son corps s'étaient passé le mot pour crier tous en chœur "J'ai mal !" à son cerveau. Il y avait toute une armada de nerfs qui ne cessaient de se plaindre, on aurait dit une manifestation de gilets jaunes. Il se tint les cotes avec la main droite, et manqua de tomber en prenant appuie sur sa jambe fébrile. Il serra des dents. Il était trop blessé et il avait utilisé trop d'énergie lors de ses dernières actions, il n'était plus en état de se battre désormais.

Willy brandit la main droite en tenant un couteau par le bout de la lame, imitant son ami feu-Jimmy bandelettes qui lui avait tout appris, s'apprêtant à lancer le couteau vers Wolfgang en le faisant tournoyer.

Mais soudain, l'impossible se produisit ! Fort heureusement, j'avais écrit suffisamment longtemps pour laisser le temps à la police de rattraper son retard et d'arriver sur les lieux ! D'innombrables voitures de police s'arrêtèrent en faisant crisser leurs pneus, encerclant Doki, Willy et Wolfie. Les flics sortirent de leurs voitures, se mirent à couvert derrière tout en sortant leurs armes pour les braquer sur les trois susnommés, et l'un d'eux, un policier avec une tête de chien un peu comme Doki, s'écria :


"Freeze !"

Wolfgang haussa un sourcil en se tournant vers lui.

"Heu, moi c'est Wolfgang. Freeze, c'est dans Batman, mec."

"On ne bouge plus ! Les mains en l'air !"

"Comment je peux lever les mains si je ne dois plus bouger ?"

"Baissez la tête ! Assis ! Les mains sur la tête ! A plat ventre ! Baissez les bras ! Heu non, levez les bras ! Non ! Restez debout et mettez les mains derrière le dos !"

"Bordel, c'est un vrai exercice d'aérobic votre truc."
s'exclama le Méchant alors que le chien-flic continuait d'aboyer ses ordres.

"Levez la jambe ! L'autre jambe ! Accroupi ! Debout ! Levez un bras ! L'autre ! Et on baisse ! Inspirez ! Expirez ! Voilà, maintenant vous recommencez tout depuis le début. Et 1, 2, 3, 4 et 5 et 6 et 7 et 8 ! Et 1, 2, 3, 4 et 5 et 6 et 7 et 8 !"

Le chien-flic fit lui-même les mouvements pour montrer l'exemple aux autres, et tous les autres flics suivirent l'exercice d'aérobic pendant plusieurs dizaines de seconde, sous le regard incrédule de Wolfgang et de Willy qui s'échangèrent de temps en temps des regards emplis d'incompréhension.
Au bout d'un moment, la montre du chien-flic sonna.

Bip bip. Bip bip.


"Exercice terminé ! Retournez à vos postes !"

Aussitôt, tous les flics se mirent de nouveau à couvert derrière leurs voitures, braquant leurs flingues sur Doki, Willy et Wolfie. Ils étaient arrivé sur les lieux pile à l'heure de l'exercice d'aérobic, et il ne fallait le rater sous aucun prétexte, c'était les ordres du préfet.

"Bon, où on en était... Ah oui ! Les mains en l'air, les pieds dans les baskets, la tête dans le cul et les armes lâchées, non d'un chien !"
s'égosilla le flic à tête de canidé.

"Tout ça en même temps ou l'un après l'autre ?"

"Et que ça saute !!!" s'écria t-il.

Wolfgang sursauta légèrement sous le cri du brigadier en chef, et s'exécuta. Il se mit à sauter sur lui-même tout en levant les mains en l'air, par contre il ne mit pas sa tête dans son cul, c'était un peu compliqué vu qu'il avait des courbatures partout, en plus Warui n'était pas là pour l'y aider. Tout cela lui faisait un mal fou, chaque mouvement était un supplice.

"Pfff... Vous avez pas pitié de mes vieux os..."

Wolfgang sautilla quelques secondes, puis en eut marre. Soudain, il s'arrêta, baissa les bras, et son visage devint beaucoup plus sérieux et sombre.

"Bon allez, ça suffit."

Aussitôt, le chien-flic lui aboya à nouveau des ordres à la figure, d'une voix si forte que les sons qui en sortaient étaient presque incompréhensibles :

"WAH WAH WAH WOUH WOUH WAH WAAAAH !!!!"

*Bon, j'ai suffisamment joué la comédie et fait le clown pour aujourd'hui. Il est temps de conclure cette histoire.*

Il avait certainement atteint les 800 mots désormais et pouvait donc terminer en beauté.

Il tourna la tête vers Doki, quelque soit l'état de ce dernier (bon, il savait quand même qu'il n'était pas mort vu que son ouïe lui permettait d'écouter les battements cardiaques). Doki était peut-être inconscient ou debout à côté de lui, peut-être avait-il suivi les mouvements de la police ou les avait-il ignoré, en fait Wolfgang n'en savait rien, vu qu'il ne savait pas ce qu'il y aurait dans le prochain post. Doki était donc certainement dans le coin et Wolfgang tourna la tête dans sa direction mais ne sera conscient de son état que dans le prochain post. En attendant, il lui dit quand même, au cas où il l'écoutait d'une oreille distraite ou non :


"Doki, sache une chose. A partir de maintenant, quoiqu'il advienne, quelque soit l'état dans lequel tu te trouves... Sache que je ne te ferai aucun mal. On est amis."

Il avait dit cela d'un air très sérieux. Mais que diable s'apprêtait-il à faire pour se sentir obliger de lui dire cela maintenant ?
Le beau ténébreux, qui allait peut-être remporter l'award du plus beau mais pas sûr car il l'avait déjà remporté l'an dernier donc ça lui laissait moins de chances de le gagner à nouveau, de toutes façons ça lui sert à rien car ça ne lui a pas permis de ken mais bon maintenant que Narumi a plaqué SK, il y a peut-être un créneau à prendre, bref, le beau ténébreux, donc... J'ai perdu la suite de la phrase avec toutes ces conneries. Qu'est-ce qu'il allait faire déjà, le beau ténébreux ? Ah oui, il tourna de nouveau sa tête dans la direction du chef chien-flic, et affirma avec un air classe qui mériterait de lui décerner un deuxième award du perso le plus stylé si seulement il avait été dans les nominés :


"C'est la fin."

Aussitôt, quelque chose se produisit. Il y eut comme une sorte de tension dans l'air. L'atmosphère devint lourde, pesante, oppressante, comme une musique de Black Sabbath.

Maestro !:
 

Les yeux jaunes de Wolfgang se mirent à briller d'une lueur rouge. Son aura s'intensifia soudainement, de façon très rapide. Des nuages noirs, chargés d'électricité, se formèrent au-dessus de la ville, et un orage sans pluie éclata.

"Graaaaaaaaah !!!"

Ses ongles se muèrent en griffes, et ses dents se changèrent en crocs. De longs poils noirs poussèrent sur tout son corps. Une aura rouge et dense l'enveloppait.
Aussitôt, une nuée d'oiseaux s'envola, quittant la zone prestement. Les chiens du quartier commencèrent à aboyer sans raison particulière. Les chats errants, queue hérissée, se faufilèrent sous les voitures ou dans les petites cavités des trottoirs pour se cacher.
Le corps du Grand Méchant Loup changea. D'abord, il grandit, ses vêtements craquèrent tandis qu'il était couvert de poils. Une queue touffue poussa en bas de son dos. Il se pencha en avant jusqu'à poser ses mains au sol et se retrouver à quatre pattes, alors qu'il continuait de grandir et de grossir. Ses bras et ses jambes se métamorphosèrent en pattes puissantes et poilues, ses doigts devinrent des coussinets, sa mâchoire s'allongea vers l'avant et ses oreilles s'étirèrent pour former des pointes.
Son aura ne dégageait pas seulement une impression de puissance. Elle avait également quelque chose de terrifiant.
Les chiens du quartier cessèrent d'aboyer, certains d'entre eux poussèrent des petits couinements, tels des pleurs, avant de rejoindre leurs niches ou leurs maîtres, la queue et la tête baissées. Les rats qui vivaient dans les égouts, sous les pieds des différents protagonistes présents, s'éloignèrent de là rapidement. Tout comme les insectes et la plupart des animaux. La nature toute entière le fuyait.

Il était l'incarnation même du Mal. C'était, tout du moins, ce dont chaque être vivant ressentait, en étant à moins de 100 mètres de lui. Une terreur infinie, l'impression de faire face à la Mort elle-même, de vivre ses derniers instants.

Il avait désormais son apparence originelle. Il ne se cachait plus sous un déguisement de chair humaine. Il ne masquait plus son aura démoniaque. Un loup géant au pelage noir, aux yeux rouges, aux crocs acérés desquels s'écoulait de la bave, et qui mesurait environ dix mètres de long du bout de la queue jusqu'à la pointe des oreilles, se tenait en plein centre-ville de Satan City.

La plupart des humains présents étaient tétanisés. Utilisant toute son énergie, Wolfgang avait utilisé sa technique ultime : Happy End. Cette technique le forçait à prendre sa forme d'origine et à déployer son aura maléfique. Mais ce n'était pas la puissance de son aura - moins élevée qu'un bon nombre de guerriers dans cet univers - qui était la cause de la frayeur qu'il causait autour de lui. En fait, c'était l'essence même de sa technique. Faire ressentir une terreur absolue, pour pousser ses adversaires à la fuite ou à l'abandon. En quelque sorte, c'était une technique de bluff. Il faisait croire, grâce à cette technique qui générait une énergie phobique, qu'il était surpuissant et extrêmement dangereux. Les animaux cherchaient instinctivement à fuir le danger, même les plus intelligents. Toutefois, la terreur qu'il causait n'était pas seulement due à l'impression de puissance et de danger dégagée par sa technique. Happy End générait également une sorte de peur irrationnelle chez tout être vivant l'entourant. Cette peur que l'on ne comprend pas, qui n'a pas de raison d'être, et qui pourtant nous prend aux tripes sans qu'on ne puisse y faire quoi que ce soit. Cette peur à l'origine de la plupart des phobies, celle des araignées, celle du vide, celle du noir ou des fantômes. Une terreur incontrôlable, on ne saurait l'expliquer, et pourtant on la ressent.

Bien entendu, pour la plupart des êtres vivants, l'apparence et la puissance naturelle du Grand Méchant Loup suffisent à leur faire peur et à les pousser à fuir. Mais pour les êtres les plus courageux ou les plus puissants, ceux qui n'ont pas peur de la mort ou qui sont habituellement excités par le combat ou la rencontre d'adversaires puissants et dangereux, la technique leur inflige cette peur irrationnelle qu'ils sont incapables de comprendre, mais qu'ils ne peuvent s'empêcher de ressentir.

Certains flics qui les braquaient étaient paralysés par la peur, tétanisés, ils tremblaient et suaient, certains pleuraient, mais ils étaient incapables de faire le moindre mouvement, trop effrayés. Comme l'araignée qui s'arrête de marcher lorsque vous l'avez aperçue, parce qu'elle sait que si elle se fait repérer, elle est morte, elle pense que si elle essaye de s'échapper, vous allez la tuer. Alors elle reste là, immobile, espérant que vous l'ignoriez.

D'autres flics étaient plus malins, ou peut-être moins émotifs. Ils jetèrent leurs armes, et prirent les jambes à leurs cous. Fuyant le plus loin possible tout en poussant des cris affolés. Une bonne partie des civils fit de même, bien que d'autres civils furent également paralysés par la terreur. Y compris parmi ceux qui étaient tranquillement installés chez eux et qui observaient la scène par la fenêtre de leur appartement. En fait, même ceux qui étaient à un ou deux pâtés de maisons de là, qui ne pouvaientt pas assister à la scène et qui étaient tranquillement chez eux à regarder la télé ou écrire un post RP sur un forum, ressentaient cette terreur soudaine et cette atmosphère pesante sans pour autant comprendre ce qu'il se passait. Ils pensaient juste que c'était la fin du monde, certains se cachèrent sous leurs tables ou sous leurs lits, d'autres sortirent dehors pour voir ce qu'il se passait. Dans les rues, beaucoup de gens paniquèrent et coururent dans tous les sens, fuyant le danger, fuyant le Loup. Les conducteurs qui arrivaient à proximité faisaient aussitôt demi-tour, créant des bouchons et des carambolages. Certains quittèrent même leurs véhicules pour fuir à pieds. Certains s'évanouirent. Il y en avait même certains, notamment parmi les plus âgés, qui, malheureusement, furent victimes de crises cardiaques à cause de cette terreur si soudaine.

Willy, quant à lui, laissa tomber son couteau, la main tremblante et fébrile, tout comme le reste de son corps. Il recula de quelques pas, lentement, trébucha maladroitement et tomba sur les fesses. Il rampa vers l'arrière, tout en regardant le loup avec des yeux écarquillés et une expression horrifiée. Comme tous les autres.
Il n'y avait plus un bruit, hormis celui des sirènes de police. Les animaux s'étaient tus. Tout le monde retenait son souffle.


"P-p-p-pit-t-tié ! M-m-m-me f-f-fais p-p-pas d-de m-m-mal !" balbutia Willy tout en essayant de fuir en se traînant au sol en arrière.

Le Loup était calme. Il balaya les alentours du regard, surplombant tout le monde, se sentant tout-puissant mais également craint comme autrefois. Il baissa légèrement la tête quelques secondes, et l'espace d'un instant, on put déceler une once de tristesse dans son regard sombre. Puis il leva la tête, et poussa un hurlement lupin qui déchira la nuit et glaça le sang de tous ceux qui l'entendirent.


"AWOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUH !"

Satan City tout entier frémit à cet instant.

Puis, le Loup approcha lentement sa gueule gigantesque du corps de Doki, quelque soit l'état de ce dernier. Agissant doucement, malgré la terreur qu'il pouvait lui susciter involontairement - car c'était là tout le problème de sa technique, elle touchait tous ceux autour de lui sans exception, il n'avait pas la possibilité d'épargner certaines personnes - il essaya d'attraper délicatement, du bout des crocs, une partie de la veste de Doki pour le soulever et l'emporter.

Puis il fléchit les jambes, et d'un puissant saut, laissant une puissante onde de choc derrière lui, il sembla s'envoler. En réalité il s'agissait d'un gigantesque bond de plusieurs dizaines de kilomètres qui lui permettrait d'atterrir dans une clairière au milieu d'une forêt en dehors de la ville.
Après quelques minutes, les nuages noirs au-dessus de la ville s'estompèrent, tout comme l'aura maléfique et terrorisante. Les chiens quittèrent leurs niches et les chats leurs cachettes, tout en restant sur leurs gardes et en regardant tout autour d'eux d'un air intrigué. Les oiseaux s'animèrent de nouveau et reprirent leurs chants. Les humains expirèrent, et reprirent leur souffle, plus ou moins difficilement. Hormis ceux qui étaient morts de crises cardiaques, littéralement morts de peur, au grand dam du Grant Méchant Loup dont la technique visait plutôt à avoir une issue positive et pacifique, une Happy End.
Doki Dulicki
Doki Dulicki
Moojuu
Masculin Age : 102
Date d'inscription : 04/03/2015
Nombre de messages : 317
Bon ou mauvais ? : Neutre popom
Zénies : 945 popom

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation -Stogie Punch - Hakkeshou Kaiten
Techniques 3/combat : Amnesia - Daïchi Retsuzan
Techniques 1/combat : Cat-A-Clysme

23h Gros lot - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: 23h Gros lot   23h Gros lot - Page 5 ClockMar 13 Aoû 2019 - 17:42
Après toute cette histoire, qui s'était accélérée avec de nombreux postes de petites tailles, qui seraient méprisé par les Jean-Number du forum, personne ne s'attendait à voir un poste écrit par Le Grand Méchant Loup de cette taille là. Incroyable ! Sa détermination, son imagination et la force de ses doigts devaient bien dépasser 9000 unités... Euh non les 3000 mots et presque 4000 en fait. Il aurait pu faire l'effort d'arriver jusqu'à 4000 parce que c'est plus mieux beau bien cool sympa. Mais d'un autre côté il avait raison, c'était un peu comme ces produits vendus à 399 euros par exemple, qui étaient à ce prix là juste pour t'appâter psychologiquement. Ainsi un LVK pourrait être fier et se dire qu'il a fait mieux. Malin ce LGML, sa modestie n'avait d'égal que son fair-play. Malheureusement ses efforts ne seront pas récompensés pour être placé dans les meilleurs rplayers du forum. Mais après tout ce n'était pas son objectif et il gagnera sans doute un award ou deux cette année, nous l'espérons.

Quant à Doki ? Pas de nomination pour le pauvre toutou. Même pas dans les persos plus drôles. Mais c'est vrai que tout le monde n'est pas réceptif au même humour, et pire encore, personne ne lit Doki ! A tel point que certains pensent que l'essentiel de son humour est le fameux « popom », qui n'est qu'un simple tic de langage. Croire que tout se repose sur ça, c'est n'avoir lu que les paroles du personnage. Pas top pour se faire un avis. Mais d'un autre côté on comprends la réticence à vouloir lire un topic qui dure depuis plus d'un an et d'une histoire qu'il faut suivre depuis plus longtemps encore. Avec en plus nos deux personnages qui tournent un peu en rond, au point même que leurs auteurs ont dû oublié pas mal de détails importants. Mais l'essentiel, après tout, n'était pas là. Et Doki n'avait pas besoin de la gloire, simplement de continuer à faire partie de cette grande histoire. Le Moojuu avait encore beaucoup de choses à raconter, et dévoiler son mystérieux passé, qui méritait bien de s'y arrêter, nomination ou pas.

La stratégie de Wolfgang avait fonctionné, en lançant Doki dans l'arène ils avaient pu vaincre Bobby. La motivation de l'homme-chien avait été décuplée avec la promesse de recevoir un super-bonbon. Maintenant qu'il avait fait le travail il n'attendait évidemment que ça ! On aurait pu penser que Wolfie avait bluffé juste pour motiver son allié, mais en réalité il avait réussit à subtilisé un bonbon à un policier. Quel génie ! Doki attrapa rapidement le bonbon et l'avala. Il n'avait pas les mêmes effets qu'un senzu par exemple mais au moins il était monté d'un niveau c'était génial. Il pouvait déjà sentir sa puissance augmenter, au moins jusqu'à atteindre le ssjpopom. Ce qui était assez rare.

"Oh chic chic chic ! T'en as pas un autre popom ?"

Sans même qu'il puisse avoir une réponse à cette importante question, le toutou fut touché par le dernier gangster encore debout : Willy. Il n'avait peut-être qu'une oreille mais ce dernier n'avait encore trahit personne, et surtout pas son gang. Il comptait bien se battre mais qu'allait-il se passer alors que Doki était à terre et que Wolfgang semblait avoir du mal à tenir debout ? Était-ce la fin ? Non ! Le miracle arriva et il s'appelait POLICE ! Les forces de l'ordre avaient respecté la timeline contrairement au conflit actuel sur Terre, où les saiyans sont arrivés le même jour que l'attaque sur Terre, alors que le temps était déjà avancé dans de nombreux topics liés à cet événement. En effet, les policiers s'étaient mit en route depuis le vol du musée et en toute logique avaient fini par arriver alors que les deux canidés avaient retenus les malfaiteurs. Doki, blessé, se redressa péniblement et fut interpellé par ce qu'il venait d'entendre.

"F... Freezer ?"

23h Gros lot - Page 5 Le-terrible-freezer_b97f7b8fa55eb384c5a323362e1a03b87e4eccc9

Quoi le tyran de la galaxie était ici même à Satan-City ? Mais comment est-ce possible ? Pourtant il devait être sur Hera en rp avec Majin Vegeta, ou... Sur la planète Freezer parce que c'est cool d'être sur la planète qui porte le même nom. Ah mais non c'est vrai qu'il y avait un magasin de glaces juste à côté et tout ça avait rappelé à Doki qu'il avait faim, il regardait donc le Freezer avec envie. Celui-là avait en plus de grandes chances de gagner l'award de l'appareil de cuisine le mieux respecté.

23h Gros lot - Page 5 Frigof10

Cependant les choses étaient toujours aussi compliquées dans cette rue où ils étaient encerclés. Voyant que les flics leur demandait de faire des mouvements bizarres, Doki se coucha en faisant le mort. C'était une technique ancestrale qu'il avait apprise il y a bien longtemps. Puis ça évitait que je réécrive tout les mouvements fait par Wolfgang pour les faire faire à Doki. C'est alors que le beau ténébreux confia quelques mots à son ami, comme si quelque chose de grave allait arriver. Le Moojuu, qui était toujours par terre, se redressa à nouveau, enleva le couteau dans son dos parce que ça piquait un peu au bout d'un moment et resta estomaqué par ce qu'il se passa ensuite. Et en terme d'estomac, il s'y connaît. Bon je vais pas réécrire toute la description de mon voisin du dessus (à merde c'est pas le bon topic pour cette formulation, j'irais faire un tour dans la partie flood) parce que je ne le referait sans doute pas si bien et que j'ai un peu la flemme. Puis au pire c'est juste écrit au dessus. Ce qu'il faut savoir c'est que le chien au cigare était étonné même si ça se voyait pas trop à sa bouille. Mais il ne savait pas que son ami était capable de ça. En même temps ils se connaissaient depuis quelques jours seulement. L'apparence de Wolfie était maintenant effrayante, il n'était plus le beau gosse qui offrait des cocktails aux demoiselles mais un être inspirant la peur et le désespoir, à tel point qu'il aurait pu être dans cette dernière catégorie des awards.

"W... Wolfgang ?"

Il ne le reconnaissait plus. L'espace d'un instant il se demanda même si Wolfgang n'était pas parti et qu'un autre inconnu était arrivé. C'était en quelque sorte vrai, physiquement Le Grand Méchant Loup était redevenu celui qui lui faisait porter ce surnom. Mais le Moojuu comprenait bien qu'il s'agissait de son ami, et il se demandait ce qui le poussait à agir de la sorte. Submergé par la peur qui le gagnait aussi, il ne pouvait qu'avoir des pensées sombres et pessimistes. Il croyait Wolfgang perdu, emporté par la colère. Pourquoi ? Que comptait-il faire ? A cet instant il ignorait que tout ceci était une mise en scène pour fuir. Il n'avait en réalité pas l'intention de s'attaquer à qui que ce soit et bien qu'il avait voulu rassurer Doki, ce dernier ne pouvait être totalement convaincu, son pouvoir faisait effet sur lui quel que soit sa réflexion par rapport à la situation.

Le cri du loup tétanisa tout Satan-City, encore plus que ça ne l'était déjà. Doki, toujours au sol, ne pouvait plus bouger. Il espérait qu'en ne faisant pas le moindre mouvement il ne serait pas attaqué. Oui, car avec cette terreur qu'il ressentait il n'était plus sûr de rien concernant Wolfgang et craignait qu'il n'ai perdu complètement ses esprits. Ce dernier s'avança vers lui, faisant trembler celui qui portait un cigare et lorsque la gueule du loup s'ouvrit il eut l'impression qu'il s'agissait de ses derniers instants. Il ravala sa salive, fermant les yeux. Incapable de bouger, ni l'envie de le repousser de toute manière : il acceptait son sort. Et celui-ci était... D'être emporté par son ami et de quitter Satan-City, où les deux canidés avaient fait suffisamment de grabuge comme ça. C'était donc ça, leur Happy End.
Contenu sponsorisé

23h Gros lot - Page 5 Empty
MessageSujet: Re: 23h Gros lot   23h Gros lot - Page 5 Clock
 
23h Gros lot
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Satan-City-