Partagez
 

 Entraînement de Darkus

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Beerus & Whis
Beerus & Whis
PNJ
Masculin Age : 12
Date d'inscription : 28/10/2016
Nombre de messages : 72

Entraînement de Darkus Empty
MessageSujet: Entraînement de Darkus   Entraînement de Darkus ClockJeu 7 Déc 2017 - 20:33
Beerus et Whis se transposèrent au temple, n’ayant pas laissé le choix à Darkus de suivre le pas ou non. Se posant sur une douce plaine au vent léger, le Dieu de la destruction lâchant le saiyan en toute négligence au sol sans prendre compte des dégâts ou avis de ce dernier. Faisant quelques pas, le félin fixa Whis qui savait quoi faire de Darkus, l’ancien Roi de la Terre allait être soigné, c’était la moindre des choses pour le si utile porteur de dessert. L’ange usa alors de son bâton magique pour remettre sur pieds le guerrier de l’espace, ses blessures se refermaient comme par magie et ce dernier devait être de nouveau en pleine forme. Sur une mine enjouée, l’assistant du Dieu décris la situation au membre de l’alliance Ganshou.

« Bienvenue Darkus ! Tu es au temple du Dieu de la destruction ohoh ! Nous venons de te soigner, nous allons pouvoir te ramener sur Terre, bye bye ! »

Avec une grande joie de vivre dans ses mouvements, l’ange s’apprêtait à faire disparaitre le saiyan quand Beerus interrompu le processus en s’adressant directement au guerrier soigné.
« Hé toi, dis-moi, j’ai un service à te demander. »
Relevant son sceptre, Whis était tout ouie entendre le service demandé par le destructeur, nul doute que cette requête sonnait plus comme un ordre pour Darkus qui devait tenir à la vie.

« Je voudrais que tu me trouves un coussin, en fait, je voudrais le coussin le plus confortable de l’univers, si tu me le rapportes, je te récompenserais avec… Qu’est-ce que tu veux ? »

Se frottant le menton, Beerus voulait son coussin, Vegeta à l’époque ne lui avait pas donné, le Dieu avait donc dû se rendre sur Vegeta corriger l’ancien Roi mais avait oublié de redemander le coussin en partant. Conscient qu’il n’avait pas été très malin, le destructeur violet voulait se rattraper et posséder le plus doux de tous les coussins. Whis qui écoutait attentivement ajoutant quelques informations qui pourraient être intéressantes.

« Oh, je pourrais entrainer Darkus s’il trouve ce coussin Beerus-Sama, ça me semble une bonne idée. »

Le saiyan pouvait appuyer l’idée s’il le désirait, en tout cas Beerus donna ses instructions au sujet du coussin, il semblait très sérieux dans ses propos.

« Au sujet du coussin, sache que je veux le meilleur, tu devras y aller à l’instinct et trouver le plus confortable, si Whis m’en fourni un mieux… »

Le regard de Beerus devint alors sombre, ce dernier fronçait les sourcils en parlant sur un ton dur et froid.

« Je te détruirais sans la moindre hésitation. »

Pour calmer l’ambiance, Whis se mit à faire un grand rire, changeant un peu le sujet.

« Ohoh ! Si tu acceptes cette requête Darkus, je te téléporterais sur Terre, quand tu penseras avoir le coussin, utilise ça. »

Du bout de son sceptre, l’assistant du Dieu de la destruction fit apparaitre dans sa main droite un petit dispositif, une sorte de bouton, l’objet était en plastique, mais surtout rose fluo. Whis tendit le petit appareil au guerrier de l’espace qui pouvait le prendre et le ranger s’il le voulait.

Il restait à savoir ce qu’allait penser le saiyan de tout cela.
En ligne
Darkus
Darkus
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 09/06/2009
Nombre de messages : 4438
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 3480

Techniques
Techniques illimitées : Spirit Cannon, Téléportation, Souls Healer Souls
Techniques 3/combat : Slayers Souls, Souls Healer Souls II
Techniques 1/combat : Souls Stardust Punishment

Entraînement de Darkus Empty
MessageSujet: Re: Entraînement de Darkus   Entraînement de Darkus ClockMar 2 Jan 2018 - 16:11
Darkus s’était retrouvé attiré vers ce que Whis venait d’appeler le temple de Beerus, en regardant autour de lui, le sayen compris que cet endroit était très spécial, c’était une sorte d’endroit coupé de tout, il pouvait d’ailleurs ressentir les bienfaits roboratifs du lieu qui émanait d’étrange vibration positive pour l’être et l’esprit. Un arbre géant contenant un gigantesque palais, entouré de verdure et d’eau se tenant sur une espèce de triangle en suspension dans le vide, c’était magnifique, surréaliste, les guerriers aillant eurent la chance d’atteindre cet endroit doivent être peu nombreux et choisi sur le volet. Darkus se sentait bien et un sentiment de fierté grandissait en lui alors que l’ange bleu lui soignait ses blessures, il allait donc être entraîné pour égaler les Dieux ! Sauf qu’il lui dit après l’avoir soigné qu’il allait le renvoyer sur Terre, le sentiment de fierté s’envola pour faire trembler les branches de l’arbre à chat, laissant place à de la frustration. Il aurait pu casser la gueule à n’importe qui sur le moment, pourquoi l’avoir défié pour un simple échange de coup sans qu’il ne puisse se donner à fond ? Mais aussitôt, le chat Dieu de la destruction lui dit sur un ton assez autoritaire qu’il avait un service à lui demander. Une lueur d’espoir peut-être pour Darkus qui écouta les paroles du chat bleu sans poils, apparemment il devait trouver le coussin le plus confortable de l’univers. Etais-ce une blague ? En échange, Whis dit qu’il pourrait l’entraîner, mais où allait-il trouver ce putain de coussin ?
Outre les menaces de Beerus, Whis tendit à Darkus un objet pour pouvoir revenir en ces lieux lorsqu’il aurait trouvé. Il le prit avec un air un peu con, que voulait donc dire cette quête de merde ? Où trouver un tel coussin ? C’était vraiment une blague ce truc… C’est alors qu’il se souvint que lorsqu’il était roi, un type s’était présenté avec toute sortes de prospectus promettant des coussins les plus moelleux de l’univers, il n’avait que faire de telles conneries, à l’époque une paire de sein était suffisant pour lui. Mais donc où chercher ? Il s’approcha de Whis et lui dit :
 
« Ne me téléporte pas sur Terre, mais sur Kanasa s’il te plait, je pense savoir où se trouve ce fameux coussin ! »
 

L’être efféminé souris et à l’aide de son sceptre téléporta le guerrier Ganshou vers la destination de son choix. Qu'est-ce qu'il ne fallait pas faire pour se faire entraîner, c'était toujours mieux que de changer des draps...
En ligne
Darkus
Darkus
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 09/06/2009
Nombre de messages : 4438
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 3480

Techniques
Techniques illimitées : Spirit Cannon, Téléportation, Souls Healer Souls
Techniques 3/combat : Slayers Souls, Souls Healer Souls II
Techniques 1/combat : Souls Stardust Punishment

Entraînement de Darkus Empty
MessageSujet: Re: Entraînement de Darkus   Entraînement de Darkus ClockMar 2 Jan 2018 - 17:05
Après avoir trouvé ce qu'il était venu chercher, il arriva alors au palais de Beerus à l'aide non pas de Whis cette fois, mais d'un bâtonnet rose sur lequel il ne lui avait suffit que d'appuyer dessus pour revenir. Il revint vers cet endroit somptueux en ôtant son casque et en le rangeant, il s'approcha avec sous son bras de l'objet que convoitait le chat dieu de la destruction : le coussin le plus moelleux de l'univers. 
Il l'avait trouvé sur Kanasa dans les quartiers privés de Majin Végéta, un acte de bravoure et de folie car en plus d'appartenir au Majin, c'était avant tout un objet appartenant à son fils aujourd’hui mort, donc si cela venait à se savoir, les conséquences pourraient être terribles ! L'objet pouvait lui rappeler son fils qui ne reviendra probablement jamais.

Darkus s'approcha des deux protagonistes et en s'agenouillant il présenta au félin l'objet de ses désirs :

"Voici ce que vous m'avez demandé Seigneur Beerus, il s'agit du coussin le plus moelleux de l'univers.
C'était d’ailleurs stipulé sur l'étiquette, Darkus ne mentait pas et en l'aillant essayé, il était vrai que ce coussin jaune poussin était bel et bien ce qu'il prétendait être, il n'y avait aucun doute là dessus. En effet Majin Végéta a été roi de la Planète Végéta et ce coussin s'y trouvait autrefois, il se l'était approprié comme butin de guerre et avait décidé de le donner à son fils. Quoi qu'il en soit aujourd'hui le coussin était maintenant aux mains de Beerus !
Beerus & Whis
Beerus & Whis
PNJ
Masculin Age : 12
Date d'inscription : 28/10/2016
Nombre de messages : 72

Entraînement de Darkus Empty
MessageSujet: Re: Entraînement de Darkus   Entraînement de Darkus ClockVen 5 Jan 2018 - 2:01
Le Saiyan avait une mission très simple ! Trouver le coussin le plus moelleux de l'univers... Enfin, pas si simple que cela puisqu'il pouvait se faire détruire à tout moment par Beerus si celui-ci ne le trouvait pas assez moelleux ! Après plusieurs heures d'attente, Darkus était enfin revenu au temple du Dieu de la destruction. Il s'était agenouillé en présentant le fameux coussin. Le Dieu s'était levé, s'approchant du Saiyan pour voir ce qu'il en était... Prenant le coussin dans sa main droite, il le jetait sur son canapé, partant s'allonger en posant sa tête dessus. Quelle douceur... Quelle caresse sur la peau... Il menaçait même de s'endormir ! Se relevant en sursaut, Beerus regardait Darkus. Il n'avait encore rien dit. "Hmm... C'est vraiment..." La mine du Dieu affichait un air menaçant... Il était très sérieux... Darkus allait sûrement avoir des sueurs froides ! Et alors que l'ambiance devenait pesante, le Dieu avait changé d'expression pour en adopter une très gaie avec un beau sourire !

"Très confortable Darkus ! Bravo ! Je te félicite !"

"Hohoho ! Belle réussite !"

Beerus avait l'air très content en tout cas ! Darkus pouvait être fier de lui. "Whis ! Ramène-moi ce coussin dans ma chambre !" "Bien, Beerus-Sama ! Je m'en occupe !" Le félin s'approchait désormais de Darkus, le passant en lui faisant signe de le suivre. Il avait bien mérité de combattre le Dieu... C'était une belle victoire pour lui ! Il avait comblé les attentes de Beerus, méritant largement un entraînement personnel avec le puissant destructeur. "Je te demanderais d'y aller à fond. Utilise toute ta puissance contre moi." Beerus avait un grand sourire. Une fois à l'extérieur de son Temple, il se mit en position de combat... Une main dans le dos, l'autre légèrement relevé est ouverte avec le corps droit. Il n'attendait que Darkus... Nul doute que celui-ci allait être un adversaire très puissant ! Il avait quand même survécu une fois au Dieu.

"Je te laisse le loisir de commencer... Saiyajin."

Le sérieux du Dieu de la destruction était de retour... Voyons-voir les performances de Darkus contre un adversaire qui était capable de réduire n'importe qui en poussière !
En ligne
Darkus
Darkus
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 09/06/2009
Nombre de messages : 4438
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 3480

Techniques
Techniques illimitées : Spirit Cannon, Téléportation, Souls Healer Souls
Techniques 3/combat : Slayers Souls, Souls Healer Souls II
Techniques 1/combat : Souls Stardust Punishment

Entraînement de Darkus Empty
MessageSujet: Re: Entraînement de Darkus   Entraînement de Darkus ClockMar 16 Jan 2018 - 11:47
La mission était donc une réussite pour le guerrier de l’espace à la balafre, il semblerait que le Dieu de la destruction apprécie le coussin qu’il avait expressément demandé qu’on lui ramène, même s’il faisait trainer le suspens, le chat bleuté n’avait pas pu cacher ses sentiments en se posant sur cet objet incroyablement confortable, c’est pourquoi il était certain d’avoir réussi. 

Très excité à l’idée de suivre un entrainement des plus titanesque, lorsque Beerus lui demanda de donner tout ce qu’il savait faire, d’y aller à fond, il se mit de nouveau en garde. Il planta son épée gigantesque dans le sol à l’aide de sa main droite, il ne s’en servirait pas pendant le combat, c’était trop dangereux car la dernière fois ce chat avait aisément tout esquivé. C’est donc naturellement qu’il se mit en garde en fléchissant les genoux prêts à s’élancer dans la bataille, il était tout aussi puissant au corps à corps, voir plus. 


En garde également, Beerus d’un ton des plus sombre demanda à son adversaire de commencer. Un sourire se forma sur le visage de Darkus qui était prêt pour le second round, il n’avait pas donné son dernier mot la dernière fois et il avait été obligé d’écourter leur combat. Rassemblant tout son courage, il s’élança en se transformant directement en Super Sayen de niveau 3, laissant derrière lui un cratère, faisant se pencher l’imposante Dragon Slayer plantée dans le sol. Cette transformation était la plus puissante qu’il pouvait revêtir puisque désormais dépourvu de sa queue de singe, Darkus ne pouvait plus passer sous la quatrième forme. Cela faisait des années qu’il était capable de maîtriser cette transformation, elle lui avait permis de se sortir de bon nombre de situation, combien de fois avait-il réussi à se sortir de la mort, à franchir ses limites ? Un bon nombre de fois ! Il était parvenu à un niveau de puissance incroyable et il savait qu’en combattant aujourd’hui un adversaire aussi puissant que Beerus, il deviendrait encore plus puissant et qui sait acquérir une nouvelle transformation ! 


Le Sayen arriva donc directement en ligne droite vers Beerus, sans tergiverser, son regard déterminé montrait qu’il n’avait pas peur. Les poings et le corps chargé d’énergie spirituel, il allait montrer tout ce qu’il savait faire à ce Dieu. Une droite fendit l’air pour arriver en pleine mâchoire du chat bleu tout en explosant son ki, puis un crochet du gauche tout aussi explosif et expéditif dans l’estomac, suivit d’un coup de pied gauche pour qu’il puisse se propulser en arrière. C’était un véritable feu d’artifice, un déferlement de tir d’obus lancé par Darkus, bien que plus puissant, Beerus allait sûrement le sentir passer.  En se propulsant, il leva ses mains au-dessus de sa tête pleine de cheveux et lança un rayon d’énergie spirituel chargé de toute sa puissance, puis il se téléporta tout autours de son adversaire. L’ancien souverain de la terre savait que le Dieu de la destruction n’aurait que faire d’une telle attaque, c’est pourquoi il allait attaquer d’une toute autre manière, en se téléportant au hasard à plusieurs endroit. Il reprit la charge sur l’un des flancs de Beerus et il lui envoya un coup de pied en aller et retour avec une explosion de Ki à chaque coup. S’en suivit de nouveau un enchaînement de coups de poing et de pieds chargés d’énergie spirituel. Il savait que tous cela serait certainement insuffisant, c’est pourquoi il augmenta comme il le pouvait la cadence de ses coups en faisant tournoyer tout autours de lui ses âmes destructrices pour l’accompagner dans sa ribambelle de coups de poing explosif. Une déferlante de feu, de bombes pouvait se faire sentir à chacune des secousses et ondes de chocs provoqués par les coups qu’il donnait car désormais, ses âmes frappaient également à l’opposé le Dieu teinté naturellement de bleue, de sorte qu’il ne sache quoi esquiver. C’était très spectaculaire. La stratégie était assez bien trouvée, ainsi le guerrier Sayen espérait montrer qu’il était un adversaire intéressant aux yeux du Dieu, combattre les plus forts et se surpasser était pour lui la seule chose qui pouvait compter.


Les coups pleuvaient, comme il pleuvait sur Verdun jadis, pendant son enchaînement et pour éviter de se fatiguer trop rapidement et trop bêtement, il termina son enchaînement de nouveau par un canon spirituel, mais pas des moindres. En effets avec ses âmes qui lui tournaient autours, Darkus avait cette fois-ci chargé sa technique de soin pour améliorer drastiquement son canon d’énergie en fusionnant les deux attaques. Le rayon était d’une toute autre puissance désormais et grâce à cette attaque, il parvint à se propulser en arrière et à revenir sur le sol. Le fait maintenant de se faire suivre par ses âmes lui donnait l’avantage à la fois de surprendre son adversaire et d’être directement relié à sa technique et cela ne lui coutait plus l’attente d’incanter et pas plus d’énergie, elles se mêlaient presque à son Ki. 


A ce rythme-là par contre, le combat ne durerait certainement pas longtemps pour lui, mais on lui avait demandé d’y aller directement « à fond », alors il s’est exécuté. Il avait utilisé et cela pour la première fois en tout début de combat deux techniques extrêmement puissante dans sa plus puissante transformation, il espérait tout de même avoir causé un bon nombre de dégât au Dieu de la Destruction. 

 



« Je pense que ce combat sera moins confortable et moins doux que le coussin, j’espère ne pas vous avoir déçu, montrez-moi votre puissance !»   



 
C’était peut-être irrespectueux et complètement fou, mais le combat pourrait l’aider à progresser et même s’il savait qu’il ne pourrait le vaincre, il espérait apprendre beaucoup pendant son séjour dans ce temple. Voilà donc à quoi ressemblaient les vacances de Darkus…
Beerus & Whis
Beerus & Whis
PNJ
Masculin Age : 12
Date d'inscription : 28/10/2016
Nombre de messages : 72

Entraînement de Darkus Empty
MessageSujet: Re: Entraînement de Darkus   Entraînement de Darkus ClockJeu 18 Jan 2018 - 20:54

La mission de Darkus était terminée, il avait ramené avec succès le coussin le plus confortable de l’univers, il n’avait pas été difficile de s’en assurer, cette qualité d’excellence était brodée à même la literie, prouvant le génie de recherche du saiyan. C’est donc le cœur léger de savoir ses nuits confortables que le Dieu de la Destruction avait offert le cadeau que désirait sans doute son livreur, un combat d’entrainement, le guerrier de l’alliance Ganshou avait aujourd’hui l’immense privilège de se mesurer au prestigieux Beerus.

Immobile face à son opposant, le maître de Whis avait conscience de la force de son adversaire, il avait affronté l’épiste précédemment dans le ciel de Dosatz, le Dieu savait qu’il n’avait rien à craindre de son adversaire à l’heure actuelle. Darkus semblait typiquement saiyan dans son aptitude et ses tactiques, son sourire en coin, sa transformation directe en super guerrier, il ressemblait beaucoup à Pythar ou Charlo sur cet aspect. Satisfait du dynamisme de de l’épéiste, le Divin félin esquissa un fin sourire, attendant de pied ferme la dantesque prestation de son opposant dans ce combat qu’il avait bien mérité. Dans son premier assaut, le guerrier à la longue crinière avait émis une charge furieuse qui produisit une courte onde de choc, balayant l’herbe environnante et creusant le sol sous ses propres pieds.

Le combattant doré attaquait le Dieu de front, usant d’un simple sortilège qui couvrait ses poings d’une énergie bleuté pour tenter de frapper Beerus à la mâchoire par un uppercut. Agile, le destructeur fit tanguer le haut de son corps pour éviter la frappe violente de son opposant, glissant sur le sol par la suite pour éviter le crochet du gauche du saiyan avec une facilité déconcertante. Darkus terminait son enchainement par un coup de pied gauche lourd et puissant, malheureusement pour le guerrier de l’espace, la ténacité ne suffisait pas et Beerus parvint à attraper la jambe de son adversaire de sa main droite, tenant fermement cette dernière. Ayant une réelle entreprise sur son opposant, le félin pouvait désormais tenter une contre-offensive pour faire payer l’imprudence de son adversaire, serrant d’une grande pression la jambe de sa victime pour que ce dernier comprenne son erreur dans un torrent de douleur. Après cette riposte assez colérique de Beerus, Darkus fut simplement jeté au loin, libre à nouveau de ses mouvements.

Eloigné, mais loin d’être découragé, le saiyan faisait preuve d’une rigueur et d’un courage forçant le respect du Dieu de la destruction, tirant des salves de kikohas, le guerrier doré arrosait la position de Beerus d’explosions nombreuses qui enfumaient désormais le jardin. Se protégeant de ses bras, le Maître destructeur n’avait pas pris la peine d’user d’un bouclier, couvert d’une grande quantité de poussière, le Dieu sortait indemne du mitraillage de Darkus, cependant la fumée troublait la vision du félin qui était incapable de trouver son adversaire. Atteint d’une temporaire cécité, Beerus n’eu le temps d’éviter le rayon spirituel chargé de son opposant, il fut donc emporté dans une grande explosion qui laissera le Divin égratigné au niveau du torse, mais dans une mesure ridiculement réduite vis-à-vis des attentes du saiyan qui aurait surement aimé faire plus de dommages. Dégageant un peu son énergie pour dissiper la poussière en un instant, Beerus sentait qu’il allait devoir se montrer plus vigilent pour éviter de subir une deuxième attaque de ce genre.

De sa nouvelle tactique, le super saiyan de niveau 3 se déplaçait rapidement autour du Dieu de la destruction par le biais de téléportation désordonnées, un sacré manège qui n’apporterait rien à l’ancien Roi, le félin sentait très bien les énergies et le repérait parfaitement. Sentant donc la charge de son adversaire sur son flanc gauche, Beerus dressa son genou pour bloquer le coup de pied sauté de son opposant, cependant, c’était bien là le piège, que Darkus l’ai prévu ou non, l’explosion de son attaque sautée projeta le félin malgré la défense de ce dernier, qui subit ainsi les deux coups. Serrant les dents face aux coups de son opposant qui faisaient plus dégâts à son égo qu’a son corps, le chat pourpre se redressa brusquement, parant les frappes successives du guerrier de l’alliance Ganshou. Assurément plus puissant, le matou n’avait pas de mal à dévier les frappes, ne ripostant pas pour autant, au contraire, Beerus voulait montrer sa parfaite supériorité, parlant à son adversaire pendant qu’il parait avec un fier sourire.

« C’est tout ce que tu as ? Je t’ai dis d’attaquer à pleine puissance, ou sont tes meilleures techniques ? »

Le félin ne cachait pas sa frustration, il aurait espéré de son opposant vienne le frapper d’attaques et combinaisons surprenantes, mais seules les combinaisons étaient au rendez-vous. Cependant, l’ingéniosité de Darkus était une de ses principales forces et pendant qu’il parait les coups de son adversaire, Beerus sentait des sources d’énergie l’entourer, des sortes de sphères de Ki. Ces fameuses sphères cognaient littéralement le corps du Divin de plusieurs côtés, encerclé, le Maître de Whis restait suffisamment puissant pour éviter ou parer les sphères et Darkus, une impressionnante démonstration de talent de la part du destructeur.

Soudainement, Beerus se sentit plongé dans une vision terrible, il voyait une ville détruite, des armes de guerre qui tiraient en cœur, des explosions à mille endroits, le chaos de la guerre de Verdun, cependant, ce n’était qu’une hallucination, la réalité était que Darkus semblait vraiment frapper au rythme des obus de la grande guerre. Se séparant de sa mêlée avec son adversaire, le Dieu de la Destruction restait vigilant, son opposant saiyan rassemblait beaucoup d’énergie et il était probable qu’il la libère sous peu, par précaution, le maître des lieux s’entoura d’un grand bouclier bleuté. Cette sphère qui entourait Beerus était quasiment indestructible, l’attaque du guerrier de l’alliance Ganshou allait se briser sur la concentration d’énergie excessive sur Dieu de la Destruction. L’attaque du puissant saiyan percuta le bouclier robuste du félin violet dans un bouquant de tonnerre, les éclairs jaillissaient de la zone d’impact pour s’abattre sur le sol meurtri par l’affrontement, malgré les efforts de Darkus, l’attaque semblait bien parée par son adversaire.

Faisant disparaitre son bouclier d’azur, Beerus observait les demandes et remarques du super guerrier de l’espace, apparemment, il pensait avoir causé de vrais dommages au Dieu, cependant ce dernier était bien plus résistant que cela. Balayant son épaule droite de la poussière qui la recouvrait, le Dieu pris son temps pour répondre avec un désintérêt certain pour son opposant.

« Ma puissance ? La dernière fois je n’ai même pas usé du quart de ma force pour te vaincre. »

C’était bien vrai, Beerus avait ridiculisé le guerrier de l’alliance Ganshou, mais étant donné que Darkus demandait une nouvelle démonstration de force, le Dieu allait faire l’effort de répondre à cette demande. Soupirant courtement en haussant les épaules, le félin allait faire démonstration une deuxième fois de sa force.

« Comme tu voudras, je te dois bien ça. »

Durcissant son regard, le monstre de puissance allait montrer de quel bois il se chauffe au saiyan épéiste, concentrant une infime partie de son énergie divine que lui seul et son acolyte pouvaient sentir. Disparaissant en un éclair, Beerus s’était en fait envolé avec une grande quantité d’énergie, lui donnant une vitesse ahurissante, décollant haut dans le ciel, l’être divin regardait son adversaire de haut avant de foncer en piquet sur ce dernier. Si l’on pouvait penser l’attaque basique, il fallait noter deux détails : le premier était que Beerus s’était placé devant le soleil, Darkus ne pouvait sentir le ki de son adversaire, la vision était donc importante et le soleil devait l’empêcher de voir sa cible. Le deuxième élément important était notable dans la chute du félin, ce dernier avait chargé dans ses mains deux disques de ki, des disques de la mort comme en ferait Freezer qu’il lança dans sa charge sur Darkus. Le guerrier doré sera donc occupé par deux disques téléguidés capable de le trancher d’un allé simple, puis d’un coup de pied sauté supersonique de Beerus qui le projetterait surement si l’impact avait lieu, le coup était porté en plein torse. Après cette frappe de projection, le félin pourpre tendit son bras droit vers le sol ravagé, tirant une vague déferlante qui pénétra les entrailles de la terre pour ressortir sous les pieds de Darkus tel un geyser dangereux.

Après cette attaque en provenance du sol, Beerus se rua sur son opposant, faisant un assaut de front sans subtilité ou sournoiserie cette fois-ci, un fin mais clair contraste qui démontre que les tactiques du félin sont chaotiques mais efficaces. Mue d’une grande expérience au combat de quelques millions d’années, le Dieu n’avait aucun mal à abattre ses coups rapides vers Darkus, visant le visage et le bas du ventre de coups de pieds et de poings successifs Pour terminer cet enchainement rapide mais dense, le divin chat fit un coup de pied retourné pour mettre fin à la mêlée et projeter son opposant dans les airs.

Prenant appui au sol pour observer l’état de son opposant, le puissant Beerus se permit de vanter sa propre prestation de combat sous le regard amusé de Whis.

« Alors tu regrettes ? »


Guettant son adversaire, le Dieu de la destruction était prêt à continuer le combat si Darkus se sentait encore d’attaque pour défier le vénérable et redouté Beerus. Concentrant son ki autour de lui, le Maître de Whis s’entourait d’une large aura invisible et insensible pour son opposant, cette grande aura servirait de sonar pour le Dieu qui pouvait désormais sentir avec plus d’aisance les mouvements du saiyan quand ce dernier serait assez prêt.
En ligne
Darkus
Darkus
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 09/06/2009
Nombre de messages : 4438
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 3480

Techniques
Techniques illimitées : Spirit Cannon, Téléportation, Souls Healer Souls
Techniques 3/combat : Slayers Souls, Souls Healer Souls II
Techniques 1/combat : Souls Stardust Punishment

Entraînement de Darkus Empty
MessageSujet: Re: Entraînement de Darkus   Entraînement de Darkus ClockVen 19 Jan 2018 - 17:07





Le combat d’entraînement entre le Sphynx divin et le membre de l’alliance Ganshou venait de débuter en trombe, cet affrontement était la récompense du mortel pour avoir trouvé avec beaucoup de flair il faut avouer le coussin le plus moelleux de l’univers. Souhaitant satisfaire du mieux qu’il pouvait le félin, Darkus s’était transformé en super sayen de niveau trois et avait décidé d’y aller à fond dès le début, il voulait montrer qu’il faisait parti des meilleurs et qu’il méritait cette immense faveur que lui avait fait le Dieu de la Destruction. C’est donc le cœur remplie de courage et d’énergie chargé au maximum qu’il fonça droit vers le chat à la peau bleutée. 
 
 
La planète sur laquelle se battaient aujourd’hui les deux protagonistes allait ressentir les vibrations parcourir sa croute, son manteau jusqu’à son noyau même s’il faut bien reconnaître qu’elle a accueilli d’autres guerriers et que bien d’autres combats se sont déroulés sur son sol. Le plaisir qu’un sayen peut ressentir dans ce genre de situation est indescriptible, mais peut-être cela se rapproche de celle d’un joueur de Dragon Ball Dokkan Battle qui vient d’avoir en une seule invocation les meilleures cartes du portail et tous leurs doublons pour débloquer l’arbre. Bien entendu si vous ne jouez pas au jeu mobile, vous ne pouvez le comprendre alors je vais donner un second exemple, ce plaisir intense, cette félicité peu aussi se rapprocher lorsqu’un fan de film pour adulte rencontre intimement sa star favorite, ou pour les plus pures d’entre vous chers lecteurs, la possibilité de rencontrer votre vedette comme par exemple
Wesey:
 
ou James Franco IRL
, de délirer avec lui pendant une journée et pourquoi pas devenir son pote.
Quoi qu’il en soit, c’est avec ce plaisir, ce courage et cette énergie qu’il partit crinière d’or déployé pour montrer tous son talent au Dieu de la Destruction, comme un fan de film pour adulte voudrait le faire avec sa star favorite. A l’instar justement de ce cinéphile, il était loin de se douter qu’il allait se vider de son énergie en quelques allers et retours, non pas parce que l’excitation est trop forte, non mais tout simplement parce que cet être était bien au-dessus de lui et il lui avait déjà prouvé dans le ciel de Dösatz. C’est pour cela qu’on peut dire qu’il est rempli de courage, il en faut pour y aller tout en sachant que l’on risque se ridiculiser devant une divinité, comme il en faut pour aller au spectacle de Wesey.
 
Le chat sans poils resta droit et immobile devant l’assaut de Darkus, comme-ci il savait qu’il n’avait rien à craindre de son adversaire, sûr de lui, son expérience, sa technique et sa puissance étaient bien plus conséquentes de par son rang et ses années d’entraînements avec son serviteur Whis. Pourtant l’épéiste était connu pour avoir combattu sur de nombreux champs de bataille, pour s’être entraîné avec les meilleurs dans des conditions parfois extrêmes, mais pour le moment c’était insuffisant face à son partenaire de prestige. En effet, malgré la charge dantesque et des coups flegmatiques portés avec force et précision, le chat parvenait sans grand mal à esquiver adroitement ces attaques avec une agilité sans pareil.
Darkus ne décourageait pas, bien au contraire, affronter une personne telle que Beerus le remplissait de joie comme exposé précédemment, c’était ce genre de défi qui le poussait à se surpasser, devenir plus fort et s’il parvenait pour le moment ne serait-ce qu’à le toucher, ce serait l’exaltation. Dans son enchaînement de coups pour le moment tous esquivé, le guerrier sayen à la balafre sur la joue envoya un puissant coup de pied dans l’objectif de terminer son enchaînement avec une série de coup, puis une propulsion pour lancer une vague déferlante. C’était sans compter la rapidité du Dieu de la destruction qui parvint à attraper sa jambe. C’était la seconde fois en si peu de temps qu’on l’attrapait à cet endroit, cela lui rappelait des souvenirs bien désagréables et c’est en sentant les griffes de la divinité au même endroit où peu de temps avant celles-ci étaient plantés celles de Tentra. Il ne put s’empêcher d’y penser car même si sa jambe n’en gardait aucune séquelles grâce aux senzus et aux soins suivis, la douleur qu’il avait ressenti à cet instant ne lui avait pas vraiment fait du bien. Son corps tressailli encore marqué par ces sensations déplaisantes, allait-il prendre cher maintenant qu’il était entre les griffes de son adversaire ? Eh bien, non pas vraiment, le Dieu de la destruction l’envoya simplement valdinguer plus loin, ce qui permit au Sayen de revenir à la charge.
Pour le moment rien de ce qu’il avait fait n’avait pu toucher son adversaire, il devait passer rapidement à la vitesse supérieure, alors pour rester fidèle à son style de combat il tira une salve de kikohas qui furent repousser bien évidement avec une extrême facilité par le divin félin usant avec nonchalance de ses bras, formant un nuage de poussière conséquent dans tout le jardin. Ce que Darkus ne savait pas c’était que Beerus, bien que supérieur en tous point à lui, n’était pas visiblement en mesure de se passer de sa vue en combat, la poussière permis donc à sa vague déferlante de faire mouche.
L’explosion fu conséquente et là où un gugus lambda aurait hurlé comme un damné la joie qu’il ressentait d’avoir fait mouche en levant son poing au ciel en signe de victoire, le guerrier sayen esquissa un grand sourire même si dans sa tête il se voyait gueulait *Bingo !!*, il savait que cette attaque n’aurait pas réellement d’impact pour la suite du combat, mais cela lui donnait du baume au cœur, l’encourageait pour la suite du combat.
        
C’est dans de tels conditions qu’il monta d’un cran, voulant montrer qu’il avait une certaine réputation à tenir. Se déplaçant de manière frénétique autours de la divinité à l’aide de sa technique de téléportation pour venir le frapper sur le flanc gauche à l’aide d’un nouveau coup de pied. Pouvant rapidement et facilement sentir Darkus arrivé, cette attaque d’apparence banale fu bloqué par le genou de son opposant qui l’avait peut-être sous-estimé, en effet ce coup de pied était chargé d’énergie spirituelle et Darkus avait choisi de la faire exploser au moment de l’impact, comme chacun de ses coups qui allaient suivre. L’explosion aller et retour du coup de pied balaya le Dieu trop imprudent sur le coup et le sourire de Darkus s’intensifia, il prenait de plus en plus confiance en lui. Mais les trois dernières erreurs qu’il venait de commettre ne se reproduisirent pas, le chat se repris en main en passant assurément lui aussi à la vitesse supérieure. C’est ainsi qu’il para chacun des coups de Darkus avec une facilité déconcertante.
Ce chat était quelqu’un de vraiment intéressant, par soucis d’affirmer sa grandeur, contrant les coups du sayen, il se permettait de lui parler avec désinvolture, lui rappelant qu’il lui avait demander de donner son maximum et d’attaquer avec ses plus puissantes attaques. Il semblait déçu et frustré, mais c’était sans compter ce qui allait se passer, peut-être était-il trop pressé car Darkus n’avait pas dit son dernier mot, il avait plus d’un tour dans son sac. Le sayen ne répondit pas par des mots, il allait le faire par des actes et son regard en disait long sur ce qui allait suivre.
Entouré d’âmes depuis le début de son second assaut, Darkus essayait de les mêler à son ki pour parvenir à un enchaînement qu’il mettrait certainement en œuvre durant les quarts de finales du tournoi. Alors qu’il frappait de ses poings et de ses pieds, il ajouta à son enchaînement ses âmes afin de le bombarder littéralement de tous les côtés. Changé un instant en Fort de Douaumont, le Hakaïshin parvint à exposer tout son talent en déviant les frappes toutes à la fois, c’était prodigieux, il faisait preuve d’une technique incroyable et si les fortifications de la der des ders avaient été aussi résistant à l’époque, les choses se seraient certainement terminés d’une autre manière.
Quoi qu’il en soit, comme tout à l’heure, Darkus se propulsa en arrière et tira un canon spirituel renforcé à l’aide de sa technique de soin. Ne voulant pas être pris pour une buse pour la seconde fois, le chat s’entoura d’un bouclier protecteur semblable à la couleur de sa
peau:
 
. Le choc entre les deux techniques fut énorme, faisant beaucoup de dégâts au sol de la planète qui hébergeait le temple de la divinité destructrice.
 
C’est à cet instant que Darkus répondit par une petite provocation à celle que Beerus lui avait dit tout à l’heure car même si cette fois-ci il ne l’avait pas réellement touché, il l’avait fait sortir une technique de protection, il lui demandait de lui montrer sa puissance. C’était toujours avec nonchalance que le Dieu répondait à son adversaire, comme pour lui rappeler l’écart de rang et de puissance qu’il y avait entre eux. Prenant soin de se dépoussiérer, il répliqua simplement qu’il n’avait même pas usé d’un quart de son pouvoir la dernière fois. La surprise se lit alors sur le visage de Darkus *Il bluff…*, pensa-t-il avec un peu d’espoir. Et bien pas le moins du monde, c’était vrai, il ne s’était pas donné plus de mal qu’il ne le disait, quel intérêt aurait-il à mentir ? Un sourire se forma de nouveau alors que le chat soupirait, ce dernier haussa les épaules et accepta de faire une nouvelle démonstration de sa puissance divine.
 
Les choses sérieuses allaient commencer, le Ganshou allait peut-être regretter son imprudence, alors qu’il se mettait de nouveau en garde, le regard du Dieu Destructeur changea du tout au tout, devenant bien plus sérieux. Darkus ne pouvait sentir l’énergie qu’il dégageait et pourtant instinctivement, il savait en lui-même que ça devait être titanesque !
C’est alors que Beerus disparu, il s’était envolé dans les airs à la vitesse du son pour attaquer Darkus en piquet. C’était une parabole incroyable, les deux adversaires ne se lâchaient pas du regard, et bien que Darkus ne pouvait sentir le ki de son adversaire, il devrait se fier aux mouvements de l’air mais même là, le chat faisait preuve d’une agilité et d’une furtivité déconcertante, ses mouvements étaient quasiment silencieux, il devrait faire preuve d’une concentration hors norme ! 
Sentant le piège de l’aveuglement par les rayons du soleil arriver de par la trajectoire prise par son opposant, Darkus sauta en arrière en se propulsant grâce à son énergie spirituelle tout en baissant la tête et en fermant les yeux. Au décollage, comme lors de son tut premier assaut, un cratère se forma dans le sol. C’est ainsi qu’il évita le coup de pied sauté de son adversaire qui se planta dans le sol, accentuant le cratère et faisant trembler bien plus fortement le sol. Il avait évité de justesse le coup de pied qui aurait pu salement l’amocher, mais il était maintenant poursuivi par deux disques tranchants et ceux-ci allaient bien plus vite que lui. Qu’aillait-il faire pour s’en sortir ? Peut-être aurait-il mieux fait d’encaisser le coup pour bénéficier de la vitesse de projection ?
Tant pis, Darkus s’entoura de ses puissantes âmes salvatrices, lui teignant le corps d’un blanc d’une pureté sans égale et il fonça droit vers les disques tranchant sans peur, il voulait affronter la divinité au corps à corps ! Là les disques lui passèrent sur le corps, traversant à la fois les âmes et sa chair, ils ressortirent derrière lui en disparaissant en une nuée d’étincelles blanchâtres. La douleur intense de la coupure le traversa, mais les âmes permirent au guerrier de résister, ses plaies se refermèrent au même moment, laissant sur ses vêtements la trace du passage des disques au niveau de son abdomen et de son torse. La douleur était intense et lui fit bénéficier des bienfaits de l’adrénaline, mais c’était son compter la suite du carnage, Beerus avait tiré un rayon d’énergie très puissant qui allait surgir juste en dessous des pieds du sayens qui lâcha un simple :
 
« Merde… »
 
Un mot quasi silencieux mais qui en disait long car il venait tout juste d’éviter dans la souffrance les tranchants disques du Destructeur et il avait foncé tête baissée dans le piège du guerrier. Tant pis, il n’avait pas le temps de charger ses âmes à leur paroxysme, de nouveau il s’entoura d’elle, mais dans leur version moins puissante, tant pis, il encaissera le coup. L’attaque traversa son corps, le faisant valser en hauteur alors qu’il avait mis les bras en croix et ses genoux en opposition pour se mettre en boule entouré de son aura blanchâtre moins intense que précédemment. Il retomba en arrière purement et simplement sur le dos et fort heureusement, il parvint à se rattraper à l’aide de ses mains pour faire une rondade et atterrir sur ses pieds. Il avait quelques brûlures sur les bras et son pantalon était craqué, mais ça allait, il pourrait poursuivre le combat.
 
Il n’eut de nouveau pas le temps de souffler car le guerrier divin allait poursuivre son assaut, place aux coups ! A peine redressé Darkus dû subir les impacts des coups de poings et de pieds de son adversaire, on pouvait sentir l’expérience et la pratique dans ses mouvements. Notre héros parvint tant bien que mal à arrêter certains des coups en mettant ses membres déjà meurtris en opposition, mais inexorablement il dû encaisser les autres sans avoir le temps de broncher, la vitesse du félin était ahurissante ! D’un coup de pied retourné à la manière certainement d’un Bruce Lee, le Ganshou fut balayé dans les airs, il tomba en parabole vers le sol et rebondit comme une tangente pour rouler sur plusieurs mètres.
 
Darkus se retrouva sur le ventre et le chat divin lui demanda s’il regrettait de lui avoir demandé une telle démonstration. Gémissant quelque peu, il se redressa en essuyant le sang qui coulait le long de ses labiales, prenant à son tour le temps de répondre, cherchant d’abord à se remettre sur ses jambes, à se redresser avec toute la fierté des sayens qui reposait sur ses épaules :
 
« Pas me moins du monde, non… Non je ne regrette pas, c’était incroyable. Je ne me doutais pas que quelqu’un d’aussi puissant pouvait exister ! Ce fut un honneur pour moi et j’ai bien la prétention d’un jour égaler votre niveau ! »
 
Il avait parlé avec beaucoup de détermination et s’était entouré de ses plus faibles âmes afin soigner sa blessure superficielle subit lors de l’assaut, s’il voulait poursuivre le combat, il ne devait rien laisser au hasard, après tout, il avait une réputation à tenir et il ne souhaitait en aucun cas continuer. Alors qu’il se mettait en garde une nouvelle fois, il ne fit de nouveau plus qu’un avec ses âmes assassines, sauf qu’il laissait cette fois-ci rien paraitre, celles-ci étant à l’intérieur de lui, mais dans quel but ? Il était clair qu’il préparait une attaque, c’était une technique qu’il avait élaboré en secret sur Dösatz après son entraînement solo titanesque de quatre lignes comme le demande le règlement.
 
Défiant le Dieu du regard sans pour autant lui manquer de respect, de manière tout à fait amicale, il fonça vers lui en tirant avec chacune de ses mains un canon spirituel basique afin qu’ils créent de la poussière autours des jardins du temple dédié au Dieu qu’il était en train d’affronter, puis il s’éleva comme le Dieu l’avait fait précédemment dans le ciel. Là allait commencer sa nouvelle combinaison, ses bras s’entourèrent de gigantesque poing marteau qu’il abattit vers le Dieu de manière assez violente, le choc et la puissance dégageait par l’attaque serait terrible, il avait fait exploser son Ki spirituel dans ce coup, combinant ainsi les deux attaques ! La poussière fut balayée en un clin d’œil ! Mais il ne s’arrêta pas là, en effet, en frappant soit Beerus, soit le sol, il se propulsa à l’aide de ses bras dans les airs et fit éclater les âmes dans tous les sens en tournant sur lui-même. L’explosion des âmes libérèrent une multitude de billes semblables à des chausses trappes projetés dans la direction du Dieu de la destruction.
Les poings gigantesques n’étaient que la face cachée de l’ice berg, en effet, Darkus s’était entraîné à donner une forme spécifique à ses âmes pour s’en servir comme d’armes avant de les faire exploser soit de la façon exposée si dessus, soit comme un rayon. En effet, ne pouvant contenir cette forme trop longtemps, il n’avait d’autre choix si lesdits arme ne faisait pas mouche, que de la faire exploser pour causer les dégâts qu’elle devait normalement occasionner. L’avantage étant que l’adversaire serait pris au dépourvu la première fois qu’il verrait cette attaque et risquerais d’être blessé par l’effet de surprise.
 
Peu de temps après avoir fait exploser les poings d’âme reflétant la couleur de la pureté, Darkus la tête à l’envers fonça vers son adversaire pour lui envoyer un enchaînement rapide et puissant de coup de poings et de pieds. Il envoya un coup de genoux dans visage du chat en l’attrapant avec ses mains, profitant de l’effet de surprise et de sa position pour réaliser cet enchaînement. Il n’avait pas chargé d’énergie explosive pour donner ce coup, s’agissant d’un affrontement d’entrainement et ne voulant pas s’attirer les foudres d’un Hakaï sur lui. Le coup de genou lui permit de se redresser, il se retrouva dos au Destructeur et il envoya son coup de pied retourné chargé de son énergie spirituelle cette fois-ci, cherchant à envoyer son adversaire valdinguer au sol comme lui au début de son enchaînement.
 
Il retomba sur ses pieds en prenant soin de s’éloigner de son adversaire au cas où celui-ci aurait réussi une parade. Il était essoufflé, le combat lui demandait beaucoup de concentration, à la fois psychique et physique, c’était très rude. Beerus était loin d’être Joe le Clodo du coin. Profitant de cet instant de pause, il dit :
 
« Je n’ai pas l’intention d’abandonner ! Malheureusement, je ne pense pas faire le poids pour espérer vous vaincre pour le moment, je sais que vous êtes à des années lumières de moi… Si seulement il y avait un moyen pour que mon pouvoir puisse grandir ! Si seulement je pouvais atteindre ma quatrième forme de super sayen, j’aurais pu vous montrer bien plus… Parfois il faut ravaler sa fierté et rester raisonnable, je ne suis pas en mesure de gagner ! Mais je ne suis pas quelqu’un de raisonnable, on continu ? »       
 
En effet, toujours cette histoire de super sayen de niveau quatre, peut-être en atteignant la forme divine du super sayen bleu, Darkus parviendrait à arriver à un meilleur résultat. La puissance affolante du stade quatre de transformation qui libère la bête chez un sayen est dans tous les cas trop volatiles et ne permet pas de sentir l’aura divine d’un Dieu ni même d’avoir un contrôle parfait du Ki, par contre le stade divin blue répond à ses critère tout en libérant au maximum le potentiel du guerrier de l’espace et pourrait-être bien plus important pour la suite des événements qui allaient se jouer par la suite dans l’univers. L’univers de RPGDBZ…    
Beerus & Whis
Beerus & Whis
PNJ
Masculin Age : 12
Date d'inscription : 28/10/2016
Nombre de messages : 72

Entraînement de Darkus Empty
MessageSujet: Re: Entraînement de Darkus   Entraînement de Darkus ClockLun 22 Jan 2018 - 19:02
L’entrainement de Darkus commençait dans une mesure que ce dernier ne pouvait imaginer, sans s’en rendre compte, le guerrier de l’alliance Ganshou retrouvait sa force d’antan, celle qu’il avait avant de perdre son corps, sa pleine et vénérable puissance. Le phénix était en train de renaitre et le Dieu de la Destruction s’en rendait progressivement compte, si l’adversaire du divin était un saiyan, il était aussi un être d’exception, la stratégie et le dynamisme de Darkus étaient imposants, il était d’un niveau incroyable, similaire à celui du guerrier maléfique Hidan. La force présente du combattant à l’épée était inférieure a celle de Majin Vegeta ou du duo de la Z Team, cependant cela ne semblait être qu’une question de mois avant que le Ganshou ne rejoigne leur niveau, tant la marge de progression de ce dernier semblait délirante.
 
Tolérant et acceptant la demande du spécialiste des bars, Beerus allait donner l’assaut, le destructeur de mondes était parfaitement conscient de la situation, son adversaire possédait un potentiel titanesque, la prudence était de mise si le Divin félin voulait tenir au quart de sa force. D’apparence calme, le frère de Champa était mentalement sérieux, il fit une attaque en piquet rapide et agile, usant du soleil comme d’une option tactique des plus favorable, le plan avait tout pour fonctionner, cependant le saiyan ne prenait pas, évitant la frappe fulgurante. Le terrain qui servait de jardin sorti meurtri de ce coup de pied qui forma un large cratère au sol, faisant trembler de peur tout l’écosystème de la planète-temple. Ayant pris un recul sécurisant par l’usage de son énergie spirituelle, Darkus se retrouvait opposé a deux disques tranchants et mortels, des attaques tels que Freezer savait les faire, de puissant exécutoires à adversaires inattentif. Néanmoins, l’apparence détendue de l’ancien chevalier n’était qu’une coquille et Beerus l’avait compris, tout n’était qu’un jeu acteur pour faire croire à quelque chose d’ambigüe, Darkus n’était pas discret, au contraire, il savait parfaitement ce qu’il faisait.

Se déplaçant vers le saiyan pour le coincer entre lui et les disques tranchants, le Dieu de la destruction allait tenter une prise en sandwich à laquelle son adversaire ne pourra pas réagir. Néanmoins les plans du chat à la peau pourpre ne se passaient pas comme prévu, usant d’un bouclier protecteur, celui qui se battait pour Fugma avait partiellement paré les disques qui voltigèrent dans les airs avant d’exploser. Coupé dans son plan, l’être supérieur n’allait pas attaquer au corps-à-corps, il allait simplement tirer une vague déferlante très puissante dans le sol qui frappa Darkus de plein fouet depuis le sol, emportant ce dernier dans un geyser de feu.

Malgré la violence apparente du rayon d’énergie mortel, le saiyan au cœur « pur » parvint à se remettre sur pieds, jouant habilement un rattrapage de sa chute malgré les dégâts évident qu’il avait subi. Loin d’applaudir pour autant, Beerus en voulait plus, Darkus pouvait jouer le clown tant qu’il voulait, il ne se ferait pas passer pour un guerrier d’élite comme cela, il devait envoyer des attaques puissantes et nombreuses, envoyer le maximum. Enchainant son adversaire de quelques coups au corps à corps, le chat pourpre affirmait sa supériorité nette, la domination était un pain quotidien de Beerus, il était habitué à détruire, à vaincre, à gagner, il exécutait donc des frappes simples mais rapide, submergeant le guerrier à la longue crinière dorée. Terminant son enchainement d’un coup de pied retourné, le Dieu avait montré quel était son pouvoir à son opposant saiyan, ce dernier se relevait avec toute la fierté qu’il avait en réserve, les guerriers de l’espace sont étonnants.

Beerus avait averti son adversaire du danger de sa force, mais visiblement, Darkus en demandait encore, il était fidèle a lui-même, un fier saillant, un combattant de vie, sans peur ni craintes. Le Ganshou était clair, il ne regrettait en rien son choix, il souhaitait atteindre le niveau du Dieu de la destruction, il voulait … battre Beerus ? Quelle idée, Beerus lui-même sais que de tous les guerriers qu’il a vu jusqu’à maintenant, un seul pouvait lui faire peur, sinon, l’univers actuel était sous son contrôle, Darkus n’avait pas une chance. Suite à l’élan de motivation de son adversaire, le félin aux pouvoirs divin fit signe a son opposant d’approcher.

« Alors approche. »


Après quelques secondes d’un pesant silence, l’épéiste se lançait dans son nouvel essai, usant de deux kikoha de grande taille, le saiyan provoqua l’apparition d’un vaste nuage de fumée, plongeant le Dieu dans le noir. Perdu dans l’obscurité, le félin s’orientait par le Ki, déployant son énergie de nouveau autour de lui, usant encore d’ampleur de son aura insensible et insondable pour repérer son opposant dans la fumée, Darkus était repéré.  En effet, le saiyan était comme une feuille sur l’eau, la technique de Beerus était similaire à un sonar grossier, lui permettait de sentir ce qui passait dans son aura. Sentant l’énergie importante et la vitesse de propulsion de son adversaire, le Divin se tourna face au saiyan malgré la fumée, levant simplement la main droite, prêt à accueillir l’attaque de son adversaire sans aucune retenue.

Comme prévu, le guerrier Ganshou émis une charge d’assaut impressionnante, les poings entourés de ki, tentant une frappe marteau que, malgré les explosions, Beerus para de sa seule main droite. Prêt à sermonner son opposant sur son manque de force, le Dieu fut interrompu par une action pleine de courage de son adversaire décidé très orienté sur la tactique. Libérant son énergie après un saut rapide, le guerrier aux cheveux dorés mitrailla la zone de kikoha multiples, ravageant la zone entière sous un feu intense, incapable d’anticiper ce genre d’attaque, le Maître de Whis subira simplement l’attaque, victime de quelques petits kikoha dont les dégâts resteront très minimes. La fumée des explosions multiples se dissipant, Beerus retrouva enfin son acuité visuelle auquel il tenait tant, découvrant de nouveau Darkus qui faisait une furieuse charge pour commencer un combat au corps à corps. Evidement, l’aisance du Divin à éviter les coups de son adversaire était marquée, malgré toute sa volonté, le saiyan ne pouvait rien face à Beerus lorsque ce dernier usait plus de 20% de sa force brute. Cependant, le pied de pied retourné de Darkus fut une surprise, un événement inattendu, l’impact dans le dos fut donc puissant aux yeux du guerrier Ganshou, ordinaire aux yeux du Félin.

Projeté sur quelques mètres et rattrapé sur une petite pirouette, Beerus ne semblait pas avoir subit de dégâts significatifs, rien en particulier, il était bien invincible. Ecoutant les complaintes du guerrier de l’espace, le Maître de Whis affichait un fin sourire, son adversaire était jeune et plein d’engouement pour le combat, c’était beau à voir. Cependant, ce dernier avait mentionné qu’il ne pouvait pas atteindre une certaine quatrième forme, les saiyans ne possèdent que trois transformations, quel était ce quatrième stade ? Curieux, le Dieu de la Destruction interrogeait le guerrier en 3ème forme du super saiyan.

« La quatrième forme ? Quel est donc cette forme ? Pourquoi tu ne peux plus l’utiliser ? »

Beerus était curieux, si Darkus n’avait plus cette forme de super saiyan 4, le Dieu semblait bien orienté à l’aider à la retrouver. Pour cela rien de plus simple, un appel rapide de Whis, et en deux temps trois mouvements, le problème serait réglé… Mais de toute manière, le combat était terminé pour le moment, ce sera pour plus tard.

« De toute manière, j’ai envie de faire autre chose, trouves donc un moyen de me distraire. »

Proposait le Dieu de la Destruction au guerrier de l’alliance Ganshou, était-ce au temple ou bien ailleurs qu’il trouverait une source d’amusement pour le destructeur ?







En ligne
Darkus
Darkus
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 09/06/2009
Nombre de messages : 4438
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 3480

Techniques
Techniques illimitées : Spirit Cannon, Téléportation, Souls Healer Souls
Techniques 3/combat : Slayers Souls, Souls Healer Souls II
Techniques 1/combat : Souls Stardust Punishment

Entraînement de Darkus Empty
MessageSujet: Re: Entraînement de Darkus   Entraînement de Darkus ClockMar 23 Jan 2018 - 0:31
Le retour sur le devant de la scène de Darkus n’était décidément plus à prouver, il faisait honneur à sa réputation en montrant une hargne et une ingéniosité comme il avait rarement dû faire preuve auparavant. Il usait de stratagème des plus ingénieux grâce a des techniques que lui avait confié l’armure du cancer, à savoir le maniement des âmes, il s’agissait là de techniques difficiles à manier mais on sentait chez l’ancien chevalier du phénix tout le talent d’un guerrier de son rang. Il avait appris parfaitement l’art de manier les âmes et il savait que plus il progressait dans ce maniement et plus sa propre marge de progression deviendrait faramineuse. Aujourd’hui, il montrait qu’il en avait encore dans le ventre, qu’il en avait à revendre et que ses futurs adversaires pourront trembler devant sa personne.  Il faisait honneur à qui il était : un Sayen au cœur pur, anciennement roi de la Terre.
 
C’était donc avec une certaine fierté qu’il parvenait à rivaliser avec le Seigneur Beerus, le Dieu de la Destruction de l’univers, un chat de type Sphynx aux pouvoirs ahurissants, enfin ce dernier n’était qu’à peine à 20% de sa force.  Chaque coup que Darkus recevait, il essayait de les rendre, son esprit combattif, sa volonté de fer le forçait à ne jamais renoncer et affronter un tel adversaire lui montrait ses limites qu’il pourrait franchir. Peut-être avait-il besoin d’être stimulé pour retrouver son envie, peut-être qu’avant il n’avait plus eut à affronter des guerriers aussi forts que ce Beerus, des adversaires capables de l’exterminer d’un claquement de doigt ?
 
C’était donc sous des échanges de coups dantesques, des rétorquassions magistrales et un sens de la stratégie exceptionnel que Darkus menait son combat d’entrainement, cherchant à s’améliorer pour le tournoi et pourquoi pas acquérir de nouveaux pouvoirs. En peu de temps il était parvenu à rattraper le niveau qu’il avait perdu et qu’il s’était entêté à retrouver, c’était certain qu’il allait s’il continuait ainsi, progresser encore plus et de manière exponentielle. Le jardin du temple du chat Destructeur était témoin des efforts fournis par le Sayen à la balafre sur la joue.
 
Alors que le combat semblait prendre une tournure intéressante, même si Darkus n’avait clairement l’avantage, il en demandait toujours plus, comme Maurice Leporc devant un seau de frites, aussitôt fini, il en fallait un autre avec plus de sauce, plus de fromage, il en fallait toujours plus. Cependant même s’il semblerait que Beerus, à en juger par son sourire, commençait à l’apprécier, mais ce dernier réinventa le terme respect en lui disant qu’il n’avait plus envie de continuer le combat. Darkus s’était livré au Dieu en lui disant qu’il en voulait encore, qu’il n’avait pas l’intention d’abandonner. Lui expliquant qu’avec sa quatrième forme de super sayen, il aurait très bien pu montrer bien plus de ses capacités.
Le chat désinvolte semblait se montrer curieux devant les paroles du sayen, lui demanda plus d’explication quant à la perte de sa transformation, mais il décida également dans la foulée arrêter le combat, voulant faire autre chose. Il ordonna à Darkus de le distraire.
Le Ganshou qui s’était remis en garde se redressa en redevenant normal, son aura redevint normale et ses longs cheveux d’or reprirent leurs formes et leurs couleurs initiales. Il se gratta la tête un peu vexée mais il répondit alors :
 
« Je ne connais rien de mieux qu’un bon combat pour se distraire, mais si vous souhaitez faire autre chose, pas de problème. »


Il se mit à réfléchir quelques instants, tapotant son menton avec ses doigts et il reprit :
« J’aime beaucoup aller à la pêche, prendre une bonne bouteille, ma canne et regarder l’horizon et les paysages pour méditer avec l’odeur d’un bon barbec’ qui fait cuire les fritures sur le grill ! Mais bon ce n’est pas la saison de la pêche en ce moment… »
Le beauf sorti sa bouteille de Whisky d’une valeur inestimable que lui avait offert Alexandriel, la petite amie de Fugma, il l’ouvrit, en pris une bonne gorgée et la lança amicalement au Dieu de la Destruction. Il se frotta la bouche après avoir frémit devant un tel délice et il reprit :
 
« Je connais par contre un endroit où l’on peut aller voir du poisson, des spectacles et se farcir quelques fritures et se retourner la tête dans les attractions. Sur Dösatz, il existe le parc d’attraction où l’on peut faire ça : Tropicaland. La dernière fois que j’y suis allé c’était assez bien. »
 
A vrai dire la seule fois où Darkus y est allé, la seule chose dont il se souvient c’était bien évidement des gonzesses en bikini avec des seins énormes et des corps de rêve, il savait que ce parc regorgeait d’attraction en tout genre, mais ce jour là ce n’était pas sa priorité.
 
« Et après, on peut aller se finir au bar d’Enki, il y a passe de la bonne musique et y’a de quoi grignoter aussi, un siflar avec une pinte, y’a rien de tel ! Qu’en dites-vous ? »
 
Darkus s’était dirigé vers sa gigantesque épée, il la fixa dans son dos et il s’approcha de nouveau du Hakaishin en répondant à sa première question :
 
« Le quatrième stade de super sayen, c’est une forme qui permet aux sayen de déployer leurs instincts primitifs et leurs puissance brutale... Je me transforme en véritable bête féroce : j’ai une fourrure brune qui me pousse sur tout le corps, mes muscles, mes os sont plus colossaux et mes cheveux tombent en arrière. C’est assez impressionnant. Mais elle ne me permet pas de sentir votre énergie et la mienne sous cette forme au contraire est loin d’être masqué, ça vous donnerait un cuisant avantage en combat. De toute façon, je ne peux plus l’avoir car ma queue a été coupée et n’a pas repoussé, c’est l’inconvénient de cette transformation, sans queue, pas de 4ème forme. Mais j’ai entendu parler d’une transformation divine récemment, peut-être en savez-vous quelque chose ? »
 


Tout en expliquant avec des gestes, il fouilla dans ses affaires et sorti une photo de lui revêtant cette forme à côté de Tama pour la montrer à Beerus afin qu’il puisse s’imaginer à quoi ressemble le Ganshou en SSJ4. Après quoi, il était prêt à amener le matou se distraire dans le parc de chez Stinger Industry. 
Beerus & Whis
Beerus & Whis
PNJ
Masculin Age : 12
Date d'inscription : 28/10/2016
Nombre de messages : 72

Entraînement de Darkus Empty
MessageSujet: Re: Entraînement de Darkus   Entraînement de Darkus ClockDim 28 Jan 2018 - 14:48
Le combat était terminé, Beerus avait correctement marqué la différence entre sa puissance et celle de Darkus, un fossé réel qui indiquait bien la position de Dieu du félin. Malgré ce match a sens unique, le saiyan à l’épée avait tout de même fait preuve d’une grande maitrise de la magie ainsi qu’un engouement certain à se battre, forçant le respect du Divin sous les yeux ébahis de Whis. L’ange n’avait pas pour seul rôle de veiller sur Beerus et de l’assister, il devait aussi remplir toute sortes de tâches secrètes et mauvaises, l’une d’elle était de chercher les guerriers talentueux et puissants. En effet, les meilleurs guerriers de l’univers étaient de potentiels nouveaux Dieux de la destruction, par le passé, l’ange avait émis la demande a plusieurs guerriers capables de remplir ce poste, notamment, Charlo et Pythar, seul le guerrier au bouc avait été intéressé. Il est donc important de pouvoir départagé un certain nombre de candidats pour avoir un choix à faire dans les prochaines années, mais cela pouvait bien attendre quelques jours encore.

Pour Beerus, il était clair que le niveau du super saiyan 4 était quelque chose qu’il voulait voir, il voulait sentir et combattre un être sous cette forme, il n’en avait d’ailleurs jamais vu, interrogeant donc le guerrier des Ganshous. Cependant, Darkus s’était déjà chargé de répondre au sujet de l’occupation a venir, Beerus voulait s’amuser d’une autre manière qu’en combattant. Ainsi, le guerrier de l’espace proposait au Dieu de la Destruction Beerus d’aller pêcher, quelle superbe idée, jamais le chat pourpre n’avait eu l’occasion de faire cette pratique calme et posée. Bien que cette activité ne colle pas au caractère du Divin, l’histoire du grill et des fritures convainc directement le Maître des lieux qui s’exclama avec enthousiasme et impatience.

« Un barbecue ?! Mais qu’elle bonne idée ! »


En fait, Beerus voulait juste manger, c’était quelque peu prévisible, mais au moins Darkus allait faire plaisir au Dieu, même si ce ne sera peut-être pas la pêche qui sera au centre des intérêts du Dieu.  Malheureusement, Darkus avoua que ce n’était pas la bonne saison pour la pêche, heureusement, il semblait avoir un plan de secours proposant lui aussi des collations : Tropicaland. Ce fameux parc d’attraction était connu dans l’univers entier, Beerus le connaissait d’ailleurs de nom, il se trouvait à Dosatz.

« Tant qu’il y a manger, ça me convient, allons donc à ce parc. »

Darkus ajouta ensuite qu’ils pourraient aller ensemble au bar pour boire un coup, Beerus ne buvait pas d’alcool, en fait, il avait l’alcool mauvais, il ne valait mieux pas qu’il boive, c’est d’ailleurs Whis qui préféra prévenir le duo.


« Désolé de jouer les rabas-joie, mais Beerus-Sama ne supporte pas bien l’alcool. »

Frustré de ce faire passer pour un faible devant son serviteur, Beerus s’écria, se tournant vers Whis.

« Hey Whis on t’a rien demandé ! Je tiens très bien ce genre de choses ! »


Whis soupirait, il devait maintenant trouver une preuve tangible pour que son Maître prenne conscience du danger, et trouver un exemple ne fut pas bien compliqué.

« Beerus-Sama, je vous rappelle que la dernière fois que vous aviez trop bu, vous aviez détruit la planète Volka. »

Beerus grommela, regardant le sol un instant avec un air colérique.

« Tsss… Whis a toujours le dernier mot on dirait. »


L’ange se mit à rigoler un instant en couvrant sa bouche de manière courtoise, puis le destructeur se tourna vers Darkus avec un regard tendu, Beerus était de mauvaise humeur on dirait.

« Bon on y va ! Dépêche ! »

Braillait, le Dieu en colère qui n’avait décidément pas envie de rigoler, le saiyan allait devoir y mettre du sien s’il voulait remonter le moral de Beerus. Quand Darkus le voudrait, Whis téléportera le groupe vers Tropicaland, ou n’importe ou il souhaite se rendre.

Une fois la téléportation commencée, Beerus et Darkus seront accrochés a Whis, traversant alors une sorte de tunnel d’étoiles coloré, un magnifique spectacle qui servait de transition entre le temple de Beerus et Dosatz. Pendant ce voyage d’environ 15 minutes, le saiyan expliquait ce qu’était le super saiyan 4, l’éveil d’un guerrier a son stade le plus féroce, l’apparition de fourrure. Malgré cette incroyable puissance, le guerrier de l’espace se plaignait de ne pas pouvoir sentir les énergies divines, ni de pouvoir cacher son ki aux simples mortels via une aura divine, cependant, tout ceci était possible sans transformation. Beerus allait donc répondre droitement, il voulait voir le super saiyan 4, s’il fallait, il ferait repousser la queue de Darkus et demanderait a Whis d’entrainer ce dernier pour qu’il puisse ressentir les ki divins. Observant la photo fournie par le combattant à l’épée, Beerus commenta.

« Mmh c’est donc ça, et qui est cette fille ? »

Regardant un instant son compagnon de voyage d’un air neutre, le félin divin continua ses commentaires, sur autre chose que la photo.

« Je veux voir ce super saiyan 4 en action, si ce que tu veux c’est ressentir le Ki divin, c’est possible sans, je pense que Whis peut faire quelque chose à ce sujet, tout s’apprend. »

En effet, peut être que Whis pouvait permettre a Darkus de sentir le Ki divin et d’avoir le SSJ4, ce qui retirerait ce point qui gênait tant que cela le saiyan, c’est-à-dire l’impossibilité de sonder l’énergie de ses adversaires divins.

En ligne
Darkus
Darkus
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 09/06/2009
Nombre de messages : 4438
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 3480

Techniques
Techniques illimitées : Spirit Cannon, Téléportation, Souls Healer Souls
Techniques 3/combat : Slayers Souls, Souls Healer Souls II
Techniques 1/combat : Souls Stardust Punishment

Entraînement de Darkus Empty
MessageSujet: Re: Entraînement de Darkus   Entraînement de Darkus ClockLun 5 Fév 2018 - 15:20
 
Bien qu’il eût l’impression que son combat ne soit qu’un supplice pareil à celui réservé à Tantale, l’ancien chevalier du Phénix se sentait revivre, une flamme s’était rallumée en lui, lui qui avait perdu ses pouvoirs et son envie lorsqu’il fu prisonnier dans le corps du jeune terrien, l’entraînement avec le divin destructeur avait réveillé ses sens, son pouvoir et son cosmos. Il était de retour et cet entraînement lui permettait de surpasser ses propres limites, il sentait déjà une étrange sensation peser sur lui, quelque chose qu’il ne pouvait encore réellement sentir mais qui pouvait s’apparenter à une énergie divine, le lieu sacré réveillait cette présence en lui. Bien entendu, il ne savait pas encore ce qui allait se passer par la suite et ce nouveau pouvoir qui grandissait en lui n’était pas encore réellement prêt à exploser.
Pour l’instant l’entraînement marquait une pause, permettant au corps de Darkus et à son esprit de se reposer, il venait sans le savoir de gravir les premières marches d’un escalier qui le mènerait vers le panthéon des plus puissants guerriers de l’univers. Beerus ordonna donc à Darkus de lui proposer quelques activités pour le divertir, en somme cela semblait totalement banal mais en vu du caractère de cette personnalité, il fallait que la proposition lui convienne. Darkus proposa la pêche et un barbecue, mais après mûre réflexion, il s’avéra que ce n’était guère la saison, cependant Beerus semblait tout d’abord intéressé, surtout pour l’idée des grillades et des fritures. D’ailleurs ce sphynx divin partageait avec Darkus et le peuples des sayens une passion dévorante pour la nourriture c’est pourquoi aller à Tropicaland, tant que la pitance est bonne, était une bonne idée. Pour ce qui était de boire de l’alcool par contre, c’était à éviter, d’après son serviteur et mentor, il ne tenait pas l’alcool, valait mieux donc éviter ce sujet, Darkus se retiendrait de boire. Il semblerait même que Whis ait vexé le chat en révélant cette faiblesse au guerrier de l’espace qui ne fit aucune autre remarque sur le sujet, après tout il n’en avait rien à foutre.  
 
Impatient, Beerus ordonna que la troupe se rende sur Dösatz, là-bas, Darkus apprendrait le résultat de son prochain combat, il serait même très surpris car Hidan avait tout simplement perdu contre une jeune guerrière ! Durant le voyage dans un espèce de Bifröst laissant entrevoir sans danger apparents les beautés de l’univers, le sayen balafré montra au seigneur Beerus une photo de lui en Super Guerrier de niveau 4 accompagné d’une sayenne dont l’identité interpella la curiosité de Beerus.
 
« C’est une de mes anciennes petites amies, une sayenne, elle s’appelle Tama. Je n’ai plus de nouvelles. »
 
Beerus expliqua qu’il souhaitait voir le niveau 4 en action, Whis l’aiderait à ressentir le Ki divin, Darkus ne le savait pas encore mais lors de cet entraînement, il était plus que probable qu’il maîtrise par la suite la transformation Blue en se laissant envahir par ce qu’il ne pouvait encore sentir totalement au temple de Beerus, cette énergie pesante qui tentait de s’immiscer en lui. Darkus hocha donc la tête en souriant, il avait hâte de se confronter à Beerus de nouveau et au maximum de ses compétences.
C’est alors donc qu’il allaient bientôt arriver à Tropicaland dans le plus grand des calmes, ils pourront ainsi se divertir un peu avant de reprendre leur entraînement.
(je posterais directement la suite du poste sur Tropicaland )
En ligne
Darkus
Darkus
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 09/06/2009
Nombre de messages : 4438
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 3480

Techniques
Techniques illimitées : Spirit Cannon, Téléportation, Souls Healer Souls
Techniques 3/combat : Slayers Souls, Souls Healer Souls II
Techniques 1/combat : Souls Stardust Punishment

Entraînement de Darkus Empty
MessageSujet: Re: Entraînement de Darkus   Entraînement de Darkus ClockJeu 4 Oct 2018 - 10:35





Une lumière intense dans le noir absolue d'un vide profond, laissant une traînée de poudre scintillante derrière elle, quelque chose traversait l’univers à une vitesse ahurissante et c'étaient simplement le Dieu de la destruction, Beerus, accompagné de son serviteur, Whis et de son élève, un Sayen robuste et balafré répondant au nom de Darkus. Les compagnons se trouvaient dans un cube de voyage créé par l'être de lumière pour faire voyager son maître sans que quoi que ce soit ne le gêne, ni vitesse ni turbulence n'étaient ressenti à bord, c’était pratique. 

Tous trois revenaient de Dösatz, planète bien connue pour ses boutiques, ses restaurants, mais aussi et surtout pour le Parc du célèbre Boss Stinger et le tournoi d'arts martiaux. Ils s'étaient rendus au parc pour se ressourcer après s'être entraîné. Là l'entrainement du guerrier de l'espace allait pouvoir reprendre, il avait été choisi pour divertir le capricieux Dieu félin, mais au final auprès de lui et de son serviteur, il apprendrait également la maîtrise de son Ki divin. Il est vrai qu'en fréquentant cet être capricieux et excentrique, l'ancien roi de la terre s'était rendu compte du potentiel qui était enfouie en lui et par son expérience dans les arts martiaux, il allait plus facilement le découvrir. En effet en ces lieux sacrés le Sayen à l’âme en tourment maîtrisant l'essence de vie des humains ayant rendu leurs derniers souffles, ressentait les vibrations d'une bien étrange façon, comme un aveugle aux sens exaltés, affûtés et il avait en lui le sentiment profond que quelque chose entourait son corps et le parcourait par toutes ces fibres nerveuses, dans l'étoffe de ces néons cafardeux, une braise qui ne demandait qu'à être flamme, puis brassier et fournaises d'un enfer intérieur, c’était une force incommensurable cherchant à brises ses entraves, Darkus en voyait l'éclat sous la porte. 
Cette porte blindée allait céder tôt ou tard c’était certain. Les trois personnages mystiques venaient de terminer leur voyage et les yeux clos, le guerrier balafré légèrement en retrait par rapport aux autres foula du pied le sol divin. Lorsqu'il ouvrit les yeux, ceux-ci ainsi que ces sourcils et sa crinière avaient pris une teinte bleu cyan, son aura de même teinte tournait autour de lui paisiblement. Sans se rendre compte tout de suite de sa prouesse, Darkus fit un pas alors que ces compagnons de voyage s'étaient retournés intrigués, il regarda ses mains l'air surpris. Il ressentait tout l’étendu du pouvoir divin et c'est alors qu'en levant ces yeux vers le sphinx et son servant, il flancha, posant un genou au sol comme ci son corps allait imploser. Il gémit avant de se reprendre et de se redresser vaillamment, mais comme une lampe sans pile, l'intensité de son aura baissa pour s'éteindre finalement. 

Son dos sur lequel se tenait sa Dragonslayer était couvert de sueur, les perles ruisselaient le long de ses bras musclés et couverts des stigmates d'une vie de guerriers. Tremblotant et les tempes trempées, il avait l'air de délirer en fixant du regard le félin destructeur :
 
« C'est… C'est donc ça le potentiel de la transformation divine ? » dit-il d'un air à la fois apeuré et excité. « C'est fantastique… ». Un regard plein d'admiration remplaça la terreur que l'on pouvait lire dans les fenêtres de son âme quelques instants plus tôt. Il sourit et calmement il se repris : « Un tel pouvoir est terrifiant mais nous autre Sayens avons le pouvoir de nous surpasser sans cesse dans la douleur. Il faut savoir garder la tête sur les épaules pour ne pas s’y laisser submerger. L'ivresse et l'hubris ont emportés les mortels se croyant au-dessus des dieux. Combattons à armes égales mon seigneur. » 
Ce fut ainsi que Darkus défia une première fois Beerus juste après sa transformation, ne se doutant pas que ce dernier était encore bien au-dessus de son niveau. Il fit un pas en arrière et il se mis en garde mais malheureusement, tomba inconscient alors qu’il avait tenté de raviver sa transformation. De simples étincelles bleutées s'étaient émises de son aura, teintant du bleu divin momentanément ses cheveux et le guerrier sombra sous le regard du chat et de son maître. 
 
Lorsque l’ancien Roi de la Terre se réveilla quelques heures plus tard, Whis s’était présenté à lui pour lui proposer de suivre un entraînement afin d’apprendre à maîtriser parfaitement la transformation ; il expliqua que Beerus était entré en hibernation et que cela leur laissait suffisamment de temps pour l’apprentissage. Il accepta bien volontiers de suivre le maître du chat, prêt à braver les épreuves qui l’attendaient. Le temps passa alors qu’il accomplissait les ordres sans broncher, petit à petit l’aura divine dansait plus sereinement autours de lui, ne faisant plus qu’une seule personne dans cette danse martiale. Plusieurs mois passèrent et le seul objectif que Darkus avait en tête, c’était l’affrontement contre ce Dieu de la Destruction, il souhaitait se mesurer à lui malgré leur différence de niveau bien distincte.

S’entraîner dans ce palais lui fu très bénéfique, ses muscles étaient bien plus travaillés, plus sculpté avec juste ce qu’il fallait de graisse, son visage et son regard semblaient plus paisibles même si au fond de son cœur et de son âme les tourments dansaient sur les cendres de son passé meurtri par les guerres et la mort, atrocités des hommes. Il avait également épuré son style de combat, toujours aussi bourrin, mais bien plus précis évitant ardument les mouvements inutiles, alliant ainsi puissance, vitesse et précision dans chacun de ses coups dans un équilibre pur et parfait. Ceci lui avait également bien servi pour manier son gigantesque morceau de ferraille qui lui servait d’épée, il la faisait danser autours de lui comme une plume d’oiseau, avec la grasse d’un ruban de soie découpant ses adversaires avec une précision chirurgicale. Sur son torse, au niveau de son cœur, et par-dessus l’ancien emblème de la Terre lorsqu’il en était le Roi, Whis y avait gravé sa marque, comme une griffure sur son armure noire aux reflets bleu nuit.
 
Un jour alors qu’il s’entraînait dans un endroit similaire à la salle de l’esprit et du temps, le maitre de ses lieux s’était réveillé de son sommeil profond, signifiant que l’heure de l’affrontement était venue. L’ange bleu le signifia à Darkus qui tranchait l’air de sa lame avec la grâce digne d’un épéiste de son niveau, ce dernier attendait cet instant depuis des mois, c’est alors qu’il arrêta net son mouvement et rangea rapidement son arme sans son dos en fermant les yeux. Un sourire se forma sur son visage devenu dur et l’ange le fit disparaitre de cette pièce comme s’il n’y était jamais entré.
 
Le sayen apparu paré au combat pour défier le Dieu de la destruction, il se mit en garde et se recula de quelques pas avant de lancer :
 
« Je disais donc, combattons à armes égales mon seigneur. »
Beerus & Whis
Beerus & Whis
PNJ
Masculin Age : 12
Date d'inscription : 28/10/2016
Nombre de messages : 72

Entraînement de Darkus Empty
MessageSujet: Re: Entraînement de Darkus   Entraînement de Darkus ClockSam 3 Nov 2018 - 10:39
Darkus s’était entrainé quelques jours pour parfaire son art, ses techniques et sa rigueur au combat, ces exercices étaient des nécessités pour pouvoir prétendre au pouvoir du super saiyan blue, une transformation millénaire divine que seuls les plus puissants guerriers possèdent. Puis vint le jour ou le membre des Ganshous fut prêt, après s’être formé auprès de Whis, l’ancien Roi de la Terre s’était présenté a Beerus avec la ferme intention d’obtenir ce pouvoir à tout prix. Fier de son pouvoir, le saiyan se ventait même de pouvoir affronter à armes égales le Dieu de la destruction, il fallait être un inconscient pour croire que la détection du Ki divin permettait d’égaler une telle divinité. Poussant un petit rire narquois, le seigneur du temple fut amusé du caractère si original de Darkus.

« Combattre à armes égales ? Fais-moi rire… »


Puis Beerus rigolait pendant les quelques secondes ou son adversaire se mit en posture de combat, puis lorsque ce fut fait, les hostilités purent démarrer. Le destructeur n’avait pas de pose, il restait droit comme un piquet, comprenant au bout de quelques instants que c’était bien lui qui allait devoir attaquer en premier, c’était rarement le cas. Puis le rire se tut, le calme revenait, le bruit du vent rythmait des échanges fantômes : Le Dieu fixait le mortel d’un air maintenant froid et vif. Et soudainement, il disparut, Beerus s’était téléporté, apparaissant directement face à son opposant, tentant alors de lui infliger un crochet du droit suivi d’un enchainements de coups divers au niveau de l’abdomen, sa qualité de combattant lui permettait de frapper instinctivement son adversaire. Coup de pied retourné, taille, uppercut, le divin procédait à un échange d’une rapidité sans égale dominant alors sans doute Darkus dans cette première mêlée par sa sainte vitesse. Pour mettre fin à sa combinaison ouvrant le match, le destructeur fit un pas en arrière, glissant légèrement au sol pour s’éloigner de son invité, tendant son bras droit vers ce dernier pour envoyer une onde de choc psychique assez puissante pour projeter le malheureux contre des rochers ou le terrain.

Après cette attaque magique, le Dieu de la destruction s’envola quelques mètres au-dessus du sol, levant distinctement son index vers le ciel avant de finalement le rabaisser vers Darkus, déclarant quelque chose d’un ton neutre avant de tirer.

« Tu manques clairement de puissance, même si tu as fait des efforts avec Whis, tes mois de laxisme sur Terre t’on couté une partie de tes pouvoirs. »


Jugeait le divin en envoyant de multiples kikohas violets de sa main ouverte tendue, mitraillant le sol d’une véritable salve de missiles. Evidement, Beerus faisait référence ici aux instants de disparition du monarque déchu, ce dernier s’était parfois laissé aller et avait ainsi un plus grand pas à faire que les autres guerriers. Mais quoi qu’il arrive, cette marche sera franchise, ce n’était qu’une question de temps, et bien que le saiyan ne semblait pas encore prêt, Whis allait bientôt lui offrir le pouvoir du blue, une transformation honorifique s’approchant de la puissance des dieux. Après avoir ou non survécu efficacement à la pluie de météores de Beerus, Darkus sera de nouveau une cible. En effet, en se projetant vers son adversaire, le destructeur s’enveloppait de son aura pourpre divine, devenant une véritable fusée qui allait percuter le sol, visant évidement le mortel.

Après cette dernière attaque, le champ était libre au Ganshou qui allait devoir prouver sa valeur si il voulait avoir l’honneur d’obtenir cette transformation.

En ligne
Darkus
Darkus
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 09/06/2009
Nombre de messages : 4438
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 3480

Techniques
Techniques illimitées : Spirit Cannon, Téléportation, Souls Healer Souls
Techniques 3/combat : Slayers Souls, Souls Healer Souls II
Techniques 1/combat : Souls Stardust Punishment

Entraînement de Darkus Empty
MessageSujet: Re: Entraînement de Darkus   Entraînement de Darkus ClockJeu 28 Mar 2019 - 12:14
C’est sur la planète dédiée au Dieu de la destruction qu’avait la chance de s’entraîner l’ancien roi de la terre. Il avait acquis la transformation divine appelée le Super Sayen God Blue, lui permettant de retrouvait la toute puissance qu’il avait en Super Sayen 4, mais également de ressentir le Ki divin. Une aura bleutée dansait autour du corps du futur demi-finaliste du tournoi de Dösatz qui semblait prêt à en découdre avec le chat de type Sphynx. Il avait un regard d’un bleu pure et sa crinière de même teinte qui se balayait au rythme de son ki, s’avançant en position de défense prêt au combat, il déclara qu’il était enfin disposait à se battre à armes égales avec son adversaire. Ce à quoi, Beerus se mit à rire longuement, ce qui ne déstabilisa pas le super Sayen divin qui attendait que son adversaire débute le combat.
Lorsque les rires s’estompèrent, ce fut comme des lames qui entrèrent dans tout le corps de Darkus, le regard du Seigneur Destructeur venait de le traverser, mais cela ne le déstabilisât pas, il était concentré pour livrer cette bataille. Pour rivaliser, il gonfla son aura, augmentant sa puissance, ce qui ne manqua pas de créer en lui comme l’impression d’une toute puissance. Le sol se mit de nouveau à trembler et Beerus disparu. Le Sayen balafré sauta en arrière et d’un mouvement horizontale de sa main droite, il lança une vague d’énergie spirituelle devant lui mais celle-ci fut réduite à néant par un crochet du droit dantesque. Le coup de poing déforma la vague parfaitement lisse qui s’éparpilla en un millier d’éclats bleutés, elle venait de se fendre sur un véritable rochet.
Darkus tenant alors tant bien que mal de contrer la multitude de coups que lui envoyait le divin félin, ce dernier combattait presque instinctivement, c’était comme-ci son corps livrait seul la bataille. Bien que clairement dominé face à l’agilité et la rapidité d’exécution de son adversaire, il ne démordit pas et parvint à contrer plusieurs des coups qu’il recevait. En effet, il avait mêlé son aura divine à son énergie spirituelle, lui permettant d’augmenter sa puissance et de rivaliser avec l’élite. Il savait qu’en restant sur la défensive, il pourrait espérer trouver une brèche et attaquer. Il ne parvint pas à trouver l’ombre d’un trou dans cette muraille impénétrable, mais il ne perdait pas espoir, ce n’était que ces premiers pas dans la cours des divinités. Alors qu’il reculait sans trop prendre de dégâts, le chat violé ou bleu, on ne sait plus recula également d’un pas, glissant au sol comme ci ce mouvement était naturel et il tendit son bras vers Darkus qui savait que c’était le moment opportun pour tenter une percer. Les bras en croix sur lesquels on pouvait voir quelques égratignures, le dos légèrement courbé vers l’avant, il s’apprêta à recevoir le coup pour mieux le rendre ensuite.
Il mélangea ses âmes salvatrices mineures à son énergie spirituelle pour créer une plus puissante résistance, ce qui lui permit de résister à l’onde de choc de son adversaire. Il senti le poids de l’attaque dans tout son corps, l’onde parcourais la totalité de ses nerfs. Grâce à sa technique, il parvint à rester droit, mais il fut projeté tout de même sur une bonne vingtaine de mètre, créant sur son passage une tranchée à chaque pied. Il tressaillit devant la rudesse de l’attaque, mais il était parvenu à y résister. C’est alors qu’il se redressa en levant ses mains vers le ciel, poings tendus. Il déploya son aura et de son corps sortirent une multitude de petites orbes blanchâtres aillant prises une teinte bleutée à cause de l’aura du SSJ Bleu, celles-ci fusèrent droit vers le Seigneur Beerus. Ce dernier qui était en train de faire une remarque sur le Sayen que l’intéressé n’écouta pas, préférant lui couper la parole avec ce mouvement.
Mais au même moment, une multitude de salves destructrices sortirent de l’index de l’élève de l’ange et vinrent entrer en contact avec les attaques du super sayen divin. Un imposant écran de fumée se propagea dans les alentours. Certaines âmes assassines tout comme les salves du Dieu avaient réussi à s’éviter pour venir frapper leurs cibles et Darkus avait réussi à en détourner plusieurs malgré qu’une d’entre elle lui ait brulé l’épaule. Heureusement que son armure était présente, il n’aurait pas pu s’en sortir indemne sans. Le sol était déjà déstructuré, comme-ci une machine agricole venait de passer en mode « YOLOOOO » pour la retourner au hasard et ce n’était que le début du combat.
Darkus pouvait ressentir l’horreur en personne ; la puissance de Beerus était colossale et ce dernier en faisait la démonstration en la déployant. *C’est monstrueux* pensa le sayen aux multiples cicatrices avant de reprendre rapidement ses esprits et de choisir un plan d’attaque. C’était trop tard pour réfléchir, il fallait maintenant agir car un missile fonçait vers lui. C’est alors qu’il eut une idée, la même qu’il utilisera quelques semaines plus tard contre Yukko. S’enveloppant de ses puissantes âmes salvatrices, il créa un clone de lui-même avant de disparaitre au dernier moment à l’aide de sa téléportassions, laissant derrière lui, ou plutôt sur son clone ses vêtements. L’impact au sol fut titanesque, le coup avait littéralement balayé le clone qui s’était brisé en un milliard de micro éclats blanc. Laissant l’armure, le pantalon et le reste des vêtements au sol sous le poing du félin.
C’est alors que nu comme s’il l’avait déjà fait dans le futur, il s’élança corps et âmes dans la bataille, n’attendant pas que la divinité de la destruction ne se redresse et il tira son attaque la plus puissante. Arrivant littéralement à bout portant grâce à un bon mirobolant, il envoya sa technique ultime qui enveloppa son adversaire dans une sensation de béatitude et rassurante avant de l’emporter dans une détonation titanesque. Une tempête d’âme s’abattait littéralement sur le destructeur..   
C’était comme une impression de déjà presque vu, mais comme cette phrase est assez étrange et que l’information est superficielle, on s’en cogne. Le Sayen se dressait alors dans le plus simple appareil dans sa transformation bleue qui avait changé par la même occasion toute sa pilosité dans la même teinte. Ne prêtant pas attention à ce changement, il se mit alors de nouveau en position de combat. Juste après avoir balancé son attaque, le Sayen s’était propulsé en arrière pour tirer plusieurs dizaines de canons spirituels vers son adversaire pour le mettre à distance et éviter qu’il ne contre-attaque très vite.
En retournant au sol, le Sayen se remit en garde toujours à poil alors qu’à son poignet se trouvait la montre qui lui permettait de changer de tenu en un clic. Il se saisi alors de son imposante épée plantée dans le sol et la brandit devant lui prêt à recevoir la suite de l’enchaînement. Le soleil éclaira la lame qui se refléta contre le torse virile et rempli de cicatrice du guerrier de l’espace. Il avança d’un pas et renforça sa garde avant de lancer :
 
« Vous disiez ?! Je pense que vous m’avez encore sous-estimé Seigneur Beerus.. Et vous n'avez pas tout vu

Il déploya alors de nouveau son aura, prêt à recevoir la suite. Son aura fit balancer ses cheveux teinté de bleu en arrière, ainsi qu'un autre membre que je me refuse de décrire ici car la balise "-18" n'est pas enclenchée. Comment allait réagir le divin chat face à la tenue inadapté du sayen, plutôt dû à sa naïveté qu'à un manque de respect de sa part. Quoi qu'il en soit, ce combat promettait d'être passionnant. Il avait lancé son attaque ultime pour prouver à son adversaire toute sa valeur, trouvant que l'ouverture qu'il lui avait offert lui permettait ce mouvement. Il voulait prouver qu'il n'avait rien d'un rigolo et que tout son travail lui permettait d'affronter n'importe quels guerriers stratosphériques.
Beerus & Whis
Beerus & Whis
PNJ
Masculin Age : 12
Date d'inscription : 28/10/2016
Nombre de messages : 72

Entraînement de Darkus Empty
MessageSujet: Re: Entraînement de Darkus   Entraînement de Darkus ClockDim 31 Mar 2019 - 21:04
Darkus venait d’apprendre à utiliser l’énergie divine, avec Whis, il s’était entraîné des mois durant pour comprendre et appréhender cette mystérieuse forme de pouvoir. Ainsi, pensant impressionner le seigneur de la destruction, le précédent Roi de la planète Terre fit remarquer son énergie, déployant autour de son être un voile blanchâtre aux propriétés divines. Face à cette étonnante transformation, l’ange au sceptre tiqua l’espace d’un instant, alertant sans plus Beerus qui n’en tint pas directement rigueur. Car l’heure était bien à la bataille et par son air sérieux et déterminé, Darkus en communiquait la mesure ; Mais sa bonne volonté serait-elle suffisante ? Le félin pourpre prouvait bien que non, sa téléportation suivit de son direct du droit fit revenir à la triste réalité le saiyan sur la différence des forces présentes. Mais ce n’était pas qu’un crochet seul qui allait terrasser le guerrier des Ganshous, mais bien un enchainement rapide et nerveux contre lequel il se retrouvait vite en difficulté. Car même en mêlant son énergie spirituelle magique mystique avec son Ki divin, non, Darkus n’atteignait pas le niveau actuel de Beerus, il en était loin et parvenait surtout à se défendre convenablement. Et cet effort nécessaire au monarque déchu pour se protéger, le HakaiShin le ressentait : l’ami de Fugma devait donner tout ce qu’il avait rien que dans cet enchaînement-ci, il n’était clairement pas prêt.

Mais qu’importe, le combat allait avoir lieu, si Darkus était si confiant, il était du devoir de son maître de le remettre en question sur son orgueil, car à l’heure actuelle, ce saiyan était bien le disciple le plus faible qu’il est reçu. Et oui, Majin Vegeta ou Warui dominaient en termes de puissance brute, pour le moment, l’épéiste se rapprochait plutôt du niveau de l’énervant Hidan. Le tout n'était évidement pas parfait, mais comme tout apprenti de Beerus, comme Majin Vegeta ou Pythar, les débuts étaient toujours tumultueux. Fort heureusement, le guerrier à l'épée lourde se montrait performant, alliant son énergie mystique et divine dans un écho lui permettant de combattre à un tout au niveau que précédemment. Le secret du blue n'en était donc plus un pour Darkus qui faisait son ascension comme plusieurs autres au stade divin tant apprécié.

Vint ensuite la vague psychique, une onde de choc de la conception du matou sacré qui avait pour but de projeter son adversaire une trombe de débris. Mais ce fut raté, Beerus avait bien exécuté son attaque mais là encore, le disciple avait usé d’une grande quantité de moyens, clairement disproportionnés, pour parer la frappe. Le dieu de la destruction fut légèrement étonné, Darkus avait agi de manière à ne pas perdre la face, cependant, il perdait aussi une quantité monstrueuse de sa force, il serait vite vidé de ses batteries à cette allure. Néanmoins éloigné de quelques mètres, le protecteur restait à distance et c’était l’essentiel, laissant alors le maître des lieux soumettre la zone à une pluie de feu.

Cependant et au même instant, le rival d’SK eu l’idée folle de tirer lui aussi des projectiles explosifs, créant alors un mur de feu. Car si les kikohas de Beerus étaient bien plus puissants que les âmes salvatrices de son opposant, le choc restait le même et provoquait donc une détonation dans les airs, limitant grandement les dégâts. Une petite partie des attaques vinrent tout de même toucher le sol, voir le saiyan, d’autres s’approchèrent du félin, sans succès : Ce dernier possédait une aura balayant naturellement les petites frappes comme celles-ci ; à l’image de Broly.

Puis, dans un final fracassant, le destructeur de monde fonda vers le sol de sa position haute, abattant son pied tendant contre Darkus qui semblait immobile au sol, explosant littéralement ce dernier.

*Houla, j’y suis peut être allé un peu fort là. *


Pensait alors Beerus qui venait d’exploser en morceaux son opposant, avant que celui-ci ne disparaisse, c’était un clone ! Seul les vêtements semblaient réels, ce qui signifiait que …

“Oh non… Ne me dis pas que…”

Mais si, un peu plus loin, Darkus était nu, exposant clairement une nudité injustifiée dans un tel combat, action qui provoqua le dégoût des uns, ou l’agréable surprise des autres…

“Oh ! Quelle agilité !”


Applaudissait alors l’ange qui ne semblait pas surpris de la scène pourtant particulière qu’il vivait.

Surpris par cette technique bien peu conventionnelle, Beerus resta stoïque l’espace de quelques secondes, suffisamment pour que Darkus ait le temps de lancer sa plus puissante technique. Et oui, c’était bien une nuée d’âmes bleutés qui prirent en étau le Dieu de la destruction, l’accablant de nombreuses frappes comme un véritable tourbillon de lumière, les frappes étaient faibles mais nombreuses. Et comme l’union faisait la force, les esprits faisaient du bon travail, touchant à des dizaines de reprises le destructeur qui n’avait même pas le temps de s’en plaindre ! Mais bien vite, le manège prit fin à la disparition des âme appelées par l’épéiste : Beerus n’avait pas pris de dégâts notoires, seules quelques brèves marques, un résultat bien maigre pour l’utilisation d’une ultime. Fort heureusement, l’air aigri et le souffle rapide de l’être divin témoignaient bien de l’efficacité de la technique de son adversaire.

Et comme si il se doutait ne pas pouvoir vaincre Beerus aussi rapidement, Darkus fit feu, prenant ses distances en tirant plusieurs gros kikohas que le maître des lieux évita d’un habile bond, virevoltant à droite à gauche pour éviter tous les projectiles. Puis, les tirs arrêtés, l’être surpuissant se posa au sol, fixant un instant d’un air sérieux son opposant avant de constater l’effectif ridicule de la situation.

“Pouah tu me fais honte ! Whis !”


“Hi !”


D’un geste de bâton, Whis qui apparaître un pagne pour recouvrir une certaine partie du corps du saiyan, c’était la moindre des choses. Puis vinrent les jérémiades de Darkus qui voulait avoir surpris son entraîneur, mais ici Beerus sentait plus la fierté du Roi perdu que la véracité de sa bienveillance. Le Dieu de la destruction fit alors disparaître son énergie, ce combat n’avait plus de sens décidément.

“Tu es irrécupérable décidément !”

Commentait le félin aux atouts magiques, haussant les épaules l’air de rien.

“J’ai remarqué un truc pendant le combat. C’est ta maîtrise de la forme, ton super saiyan blue. Il n’est pas comme les autres que j’ai vu avant. C’est bien le super saiyan blue, pas de doute, mais il y a comme quelque chose en plus.”

Whis adressait un regard solennel vers son employeur, puis le jeune guerrier de l’espace.

“Belle observation Beerus-Sama. En effet, ta transformation n’est pas parfaite est allie plusieurs concepts en même temps. Tu accumule une grande quantité de Ki en te transformant, mais pas uniquement ton énergie divine, tu alterne les deux, la faute à ton énergie spirituelle.”

En agitant quelques instants son bâton, l’ange fit apparaître un hologramme de grande taille face à lui affichant un corps de saiyan, on y voici les veines qui transportent le sang transportant ici le Ki.

“Contrairement à la norme, tu accumule une énergie qui t’es propre et qui te cause une surconsommation de tes forces sans te donner davantage de puissance, bien au contraire.”

L’hologramme affichait deux flux d’énergie, un bleu et un blanc, deux des trois énergies qu’utilisait Darkus, un rouge apparut également.

“De plus, tu n’élimines pas tout ton Ki mortel, il semble nécessaire pour l’utilisation de ton énergie spirituelle.”

Beerus croisa alors les bras, simplifiant quelques peu les propos de son entraîneur.

“En gros c’est la merde.”

Whis ricana un instant, poursuivant ses explications.

“Il existe plusieurs moyens de pallier à ce soucis. Le plus évident serait de ne pas utiliser tes techniques spirituelles si tu utilises le super saiyan blue, mais aussi que tu fasses disparaître toute l’énergie mortelle en toi. Tu pourrais ainsi utiliser une énergie spirituelle hybride et polyvalente qui serait utilisable avec ou sans le super saiyan blue et sans aucun souci. L’autre moyen serait de travailler l’adaptation de tes techniques pour ne plus utiliser tes âmes et trouver autre chose.”

Voilà un constat qui devait bien décevoir l’épéiste, cependant, cela semblait être une réalité qui pimentait le cours normal de l'entraînement.

“Bon, donc va falloir que tu fasses un choix, car en plus de ne pas maîtriser le blue correctement, tu n’es pas au top de la puissance, MV te ferait décoller sur Mars s’il te frappait.”

Ironisait clairement le Dieu de la destruction pour faire part de ses préférences.

“Mais bon, je pense que ce choix sur tes techniques et tes transformations te revient, et que tu saurais le travailler seul ! HAHA !”

Tout ceci n’était pas de chance pour le saiyan, mais Beerus allait au moins le prévenir pour la suite, car son entraînement ici ne pouvait pas avancer davantage, il allait devoir maîtriser le blue par lui-même chez les mortels.

“Si tu veux que je te révèle quelque chose, sache que je sais que pour ton tournoi, tu vas rencontrer un adversaire très puissant que j’ai moi-même entraîné, je vais te donner un gros indice.”

Il afficha sa paume de main droite ouverte pour 3 de ses doigts.

“Il y aura dans les quarts-finalistes 3 personnes que j’ai formé moi-même : Majin Vegeta, Pythar et Warui. Actuellement, ils sont plus forts que toi et tu vas être dans la mouise si tu n’utilises pas ta tête. La technique d'apparaître tout nu, utilise le plus plutôt sur une fille, ça marchera mieux, en plus tu affrontes une certaine Yukko non ? Whis m’a parlé du tournoi quand tu rangeais était parti chercher le coussin au château de Kanasa.”


Beerus fut alors pris d’un rire gras.

“T’auras cas lui la faire ! En plus elle n’est pas si forte donc profite en pour essayer de t’entrainer un peu !”

Ajoutait dans sans aucune pression le Dieu de la destruction.

“Mais après elle, si tu gagnes, tu devras te mesurer à Pythar et là ça sera pas la même chose ! Et même si tu gagnais, la finale tu la ferait contre un gars de l’AM, donc c’est le même souci de force. Mais bon, après ce tournoi tu seras sans doute en maîtrise totale du super saiyan blue.“

Whis prit à son tour la parole sur une teinte plus sage.

“Ne désespère pas, une bonne tactique compte toujours et tu restes plus fort que la  grande majorité des combats, si l’adversaire ne réfléchis pas et ne compte que sur la puissance, il ne fera pas le poids contre toi.”


Beerus se frotta alors le menton.

“Ouais mais en principe les gens qui vont loin au tournoi réfléchissent tous correctement non ?”

L’ange fut alors pris d’une moue pleine de réflexion avant d’ajouter de manière gaillarde.

“Oh oui c’est vrai beerus-Sama !”

Soupirant, le destructeur s’approcha alors de Darkus pour lui faire ses adieux pendant un temps, un fin sourire aux lèvres.

“En tout cas ce qui est sûr c’est que tu es un bon camarade de rigolade, bien mieux que cet autre maurice leporc. Et bien moins chiant que Hidan.”


Il tapota alors l’épaule blessée de son disciple en ricanant, le matou était parfaitement conscient de sa bêtise et en riait bien.

“Et tu t’en remettras ! mais souviens toi bien, il va falloir que tu fasses un truc avec ta manière de gérer ton énergie et tes transformations si tu veux être au top de ta force ! Et quand ce jour sera arrivé, on fera un gros combat et le perdant paiera un resto à l’autre !”


Beerus se mit alors en posture de combat, il allait encore se battre ? Il semblerait bien que oui, l’espace d’un petit prolongement d’un match bien court. La suite semblait déjà écrite pour le tournoi, une victoire, un avancement et un match contre Pythar qui allait avoir des airs de finales. Dans contre combat contre Yukko, Darkus avait l'avantage de force, contre Pythar ce sera les cartes inversées, la victoire lui était-elle impossible pour autant ?

« Je ne vais pas te laisser partir bredouille pour autant. »

Libérant son énergie divine que Darkus pouvait sentir vu qu’il avait le blue, le destructeur tira un fin rayon d’énergie, ce dernier était similaire à celui de Freezer… mais explosait au contact. Si le saiyan pensait parer la frappe, il serait surpris de voir le coup exploser avant de le toucher ! Cette attaque avait pour but de générer de la fumée, Beerus en profitera pour passer dans cette dernière et attraper la jambe droite de son adversaire de ses deux bras. Puis, avec sa force insoupçonnée, le maitre de Whis fit tomber le ssj blue au sol dans une prise digne du judo, prenant appui au sol pour s’envoler en mitraillant de kikohas l’ami de Fugma.

« Tiens ! Petit cadeau ! »

Voilà qui était le malvenue, de sa sainte puissance, Beerus fit apparaitre dans le creux de ses deux mains une supernova ! Instrument de destruction massif qu’il lança sur son opposant (x3). Cette dernière n’était pas pleinement chargée énergie pour faciliter son renvoi par l’ancien monarque.  Après ça, le chat aura profité de la distraction pour fondre lentement dans le dos de Darkus pour lui donner un coup du plat de la main dans le coup, un coup qui peut assommer d’une seule frappe, était la fin d’un combat prématuré ? Tout dépendait de Darkus !



Dernière édition par Beerus & Whis le Sam 13 Avr 2019 - 22:31, édité 1 fois
Contenu sponsorisé

Entraînement de Darkus Empty
MessageSujet: Re: Entraînement de Darkus   Entraînement de Darkus Clock
 
Entraînement de Darkus
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Entraînement d'orientation
» Entraînement magique [FLASHBACK avec Morrigan et Myrdhinn]
» Entraînement d'une petite Eisei.
» 2 éme entraînement de Nuage de la mort et de fleur enflammée finished
» Entraînement d'Ookami avec Doufi.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Planètes :: Temple de Beerus-