Partagez
 

 Cité des divagations

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kefka Palazzo
Kefka Palazzo
Terrien
Masculin Age : 35
Date d'inscription : 23/01/2010
Nombre de messages : 708
Bon ou mauvais ? : Assez mauvais pour effacer les abus de Motta sur mon profil
Zénies : 994

Techniques
Techniques illimitées : Eclair Zap-trap, Twist de glace, Feu-Follet
Techniques 3/combat : Ultima, Dancing Mad
Techniques 1/combat : Lumière sentencielle

Cité des divagations Empty
MessageSujet: Cité des divagations   Cité des divagations ClockMar 30 Mai 2017 - 23:40
"Majesté, un homme est dans la salle du trône et..."
Kefka expira, sans sourire, dépité. "Je sais, mais manifestement nous n'aurons pas besoin d'intervenir."
Le clown tourna les talons laissant les gardes sans instruction.

Depuis le début Kefka avait laissé quiconque désireux de venir lui rendre visite venir. Des gens étaient ainsi venu se suicider au nom de revendications comme "la démocratie" ou autre connerie de ce genre. D'autres avaient postulé pour devenir garde ou encore intégrer l'armée du Ruban Rouge. Laisser les portes ouvertes étaient une garantie pour Palazzo de se distraire un peu, et peut-être avec un peu de chance rencontrer quelqu'un d'intéressant.
Chose qui n'était pas arrivée.

Le Roi Clown -appelez-le le bouffon du Roi- se dirigea vers le balcon d'une salle voisine de la salle du trône. Il savait que SK était apparut pour traiter avec le nouveau venu. Et le bouffon du Roi laisserait la place légitime au vrai Roi de la Terre en s'éclipsant.
La plume noire de Dark le verrait sans doute un court instant sur le balcon, avant qu'il ne fasse demi-tour pour disparaître.

Il faisait orage. Sur un éclair le fou grogna et renversa une chandelle en la propulsant sur un mur. Il adorait l'ambiance électrique des soirées humide terrienne mais aujourd'hui il était loin d'être animé par le bal des arcs électriques. Il n'arrivait même plus à profiter de son éléments préféré qui lui rendait hommage au dessus de sa propre demeure... propre demeure, enfin, non, tout appartient à SK. Tout.

La table vola aussi en éclat. Puis une fenêtre par laquelle Kefka vint regarder au loin la ville.

Il pleuvait sur Satan City. le disciple de la plume noire contemplait par la fenêtre son empire, les petits parapluies qui couraient au sol. La pluie... Même face à cette ridicule précipitation d'eau les terriens étaient désarmés. Entravés.

"Nianianiaaaa je suis en suuuuucre je dois me cacherrr." caricatura Kefka, dépité devant sa vitre.

Il ne supportait plus ce peuple. Il ne supportait plus son rôle de Roi qui doit protéger : chaque jour était un échec, les humains sont faibles, mortels. Ils courent derrière des rêves stériles de bonheur et d'amour, des choses qui disparaîtront avec eux. Mortels. Tout meurt. Tout est vain, comme son rôle de Roi !
Comme traversé par une idée il descendit au sous-sol et hurla qu'on lui apporte un des prisonniers fait par les milices maudites de Narumi.

C'est une condamnée à mort qui fut apportée devant lui.
"Accusé de ?" demanda Kefka au gardien qui frémissait d'une rage contenue, au plutôt d'une frustration inquiétante.
"Double meurtre."
Kefka roula des yeux : franchement cette femme avait dû éliminer des faibles et servir le monde.
"Je suis désolé que l'on vous ai jugé de la sorte. J'adore ce que vous faites. Votre nom Madame ?"
" ...Mil-"
"Tout contre fait je m'en contrefous. Votre exécution est prévue pour lundi. Parfait. Je vous gracie."
Tous furent surprit. Kefka eut enfin un sourire face aux réactions.
"Majesté, c'est Narumi elle-même qui..."
"Po po po, à une condition. Vous serez libérée seulement si vous éliminez ce garde rabat-joie dans les 10 secondes."

Moment d'incompréhension. Le garde ouvrit de grands yeux. Regarda Kefka puis la prisonnière. Prisonnière qui avait eu le même jeu de scène. Échange de regard de plus en plus intense des deux individus et c'est d'abord l'homme qui en premier paniqua et se précipita sur son arme pour tuer avant d'être tuer : la femme dans un geste animal lui sauta à la gorge. Kefka fut éclabousser de sang. Cris. Plusieurs coups de feu. Un long râle du gardien et puis deux corps morts au sol.

Kefka enjamba les deux cadavres devant les yeux des autres prisonniers en cellules et autres gardes qui n'osaient plus donner signe de vie de peur d'être soumis au même scénario.
Le fou lui avait quitté la pièce. Déçu. Comme toujours.

Où étaient les terriens valeureux qui le consoleraient de tout ça ? Le consoleraient de n'être qu'un pantin qui essaie de jouer avec les corps désincarnés d'autres pantins ?
SK lui à tous les coups devaient s'amuser follement, lui.

Un nouvel éclair illumina l'escalier que remontait Kefka. Éclair qu'il avait créé de ses propres mains pour tuer quelques gardes supplémentaires.
Il se posta devant la salle du trône et attendit. L'orage grondait et lui... Il bouillonnait.
Invité

Cité des divagations Empty
MessageSujet: Re: Cité des divagations   Cité des divagations ClockDim 11 Juin 2017 - 1:29

“Bonjour !”

Une boule de feu explosa en plusieurs milliards de petite particules rouges deux gardes à l’entrée des portes extérieures du château

“Au Revoir !”

Une armée de murloc préalablement invoqué le suivait, lui et ses camarades. Ils étaient désordonnés, mais ils étaient tous pimp à leur façon. Et dans cette armée de murlocs pimp, il y avait les généraux, la crème de la crême de la pimp team. En premier, il y avait sac à viande rose, un grand bûcheron au swag si puissant qu’il écrasait des moucherons entre ces deux sourcils rien qu’en les fronçant. Ensuite, il y avait l’animal moche, une sorte de croisement entre un cul d’ours, un cul de vache et une pâquerette, fascinant ! Et enfin, le roi des pimp, le maître des plans frais, le gars sûr des bons bails : philibert lui même. Un murloc, un sac à viande et un cul d’ours. Ils étaient les meilleurs, l’équipe numéro un, prêt à tout pour faire tout péter ! Sur les épaules de DBZ, Mrglblhblh agitait son bâton face au ennemis qu’il rencontrait, les faisait griller et donner les reste à manger à sa foule de murlocs pimps. Mais même dans ces circonstances, il fallait savoir rester poli !

“Bonjour monsieur ! Sacré temps n’est ce pas !”

Trois murlocs se précipitait pour manger vivant le pauvre garde a qui semblait être destiné ces paroles. Philibert fit mine d’entendre une réponse, puis continua

“Ne m’en parlez pas mon cher ! Pas plus tard qu’hier, j’ai vu pleuvoir des boyaux ! Les gens sont fous en ce moment…”

Le murloc semblait sérieux, il parlait vraiment a cette homme qui était en train d’agoniser la, sur le parvis des grandes portes du château. La porte était massive, énorme, fermé a clé par ce qui semblait être des poches de résistance dans le château. Mais avec le nombre de murloc, plus d’une centaine inviqué tout au long du chemin pour arriver la, la boule de feu que Philibert fit faisait plus d’une centaine de mètres de diamètres. La boule de feu brulante au dessus de des petits bras frêle semblait énorme

“Toc toc !”

Dans un fracas terrible, la porte explosa avec les hommes qui la protégeait derrière. Avec ces nouveaux amis, Mrglblhblh avança vers le trône, toujours sur les épaules du tas de chair au cheveux roses. En face de lui, celui qui était décrit dans le manuel que lui avait passé DBZ comme le Roi de la planète

“Je viens faire une réclamation ! Je souhaiterais posséder cette planète, s'il vous plait, merci !”
David Baltimore Zeuss
David Baltimore Zeuss
Autres Races
Masculin Age : 34
Date d'inscription : 07/06/2016
Nombre de messages : 52
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1110

Techniques
Techniques illimitées : Puissance Colossale; Clonage ; Chant du vent
Techniques 3/combat : Super Firehaméha; Illusion
Techniques 1/combat : Dark Mirror

Cité des divagations Empty
MessageSujet: Re: Cité des divagations   Cité des divagations ClockMer 14 Juin 2017 - 5:40
Ils étaient tous finalement arrivés au château de la Terre, le King Castle de son nom. DBZ n’y avait encore jamais mis le pied, mais il connaissait logiquement toutes ses histoires, c’est ça de maîtriser le Meta. David savait très bien qu’ils étaient attendus, et vu l’entrée en matière du Murloc, le petit groupe n’aurait jamais été en mesure de passer inaperçu. Il fallait foncer dans le tas. DBZ prenait parti pour le petit crapaud pour l’instant, mais s’était uniquement parce que celui-ci était assez marrant. Le Magma ne servait personne, non, il était son propre maître.

Bref, l’armée de Murlocs ne cessait pas pour autant son massacre. Le groupe avançait donc dans la cours royale. DBZ, ayant toujours son nouveau «Boss» sur les épaules, jeta un rapide regard vers l’une des fenêtres.


*Je dois faire gaffe, un de mes DC’s est dans le château, je ne peux pas RP avec moi-même.*

Une réflexion pour lui-même, que personne d’autre dans ce monde ne pouvait comprendre finalement. Il était spécial, son pouvoir était unique, c’est ce qui le rendait si intéressant. Bref, peu importe finalement. DBZ en profita pour déposer son nouveau compagnon sur le sol, il serait plus à l’aise avec personne sur ses épaules. Puis, une porte explosa. Boom. Puis une requête. DBZ s’accroupit alors, se positionnant à la hauteur de Mrglblhblh.

‘’Ce n’est pas comme ça que ça fonctionne en fait. Il faut vaincre les gardes, puis ensuite affronter le Boss final du donjon. Ça tombe assez bien pour nous d’ailleurs, il semble lui-même tuer les gardes, des PNJ’s en moins. De toute façon, ils ne donnent pas vraiment d’EXP.’’ Il se tourna vers Slothy qui devait normalement les avoir suivis. ‘’Enfin, pour lui ça serait pas mal, il encore dans les premiers LVL.’’

Incompréhensible. Oui tout à fait. Enfin, pour vous, les lecteurs, c’est assez clair comme discours, pour Slothy et Phillibert, c’est tout autre chose. Donc, DBZ se releva lentement, il étudia les lieux. Il était supposément dans la salle du trône. Il devait y avoir plusieurs salle comme celle-ci, puisque que en ce moment même, SK et Mike King se trouvait eux aussi dans une salle du trône.

‘’Paresseuxy, je sais que tu ne sais pas te battre. Tu ne serviras sans doute pas vraiment dans ce combat, mais je tenais à te dire un truc avant. Charlo n’est pas un gamin. Voilà, c’est dit.’’

Oui, je passe mes propres messages à travers un personnage qui a techniquement le pouvoir de le faire et alors ? C’était maintenant jamais pour le faire, vous imaginez s’il avait fait cette déclaration dans un moment épic avec un suspense de ouf ? Non, il fallait qu’il le fasse maintenant.  
DBZ se dirigea alors vers le trône. Puis il s’arrêta.


‘’Attendez les mecs, Kefka est supposé attendre devant la salle du trône selon son poste. Comment on a pu rentrer sans le voir ?’’

Bah c’est con là, y’a quelques incohérences. On va devoir réglé ça avec des facilités scénaristiques, promis c’est la dernière fois. Donc, la salle du trône présente était en fait une fausse, il s’était trompé d’endroit, ça expliquait bien pourquoi il y en avait deux finalement. DBZ communiqua alors rapidement ses informations aux troupes, et il sortit de cette salle, et comme par magie, il se retrouva devant la vraie salle du trône, avec le DC de Mamie qui les attendait comme prévu.

‘’Désolé pour le retard, on a eu un contretemps.’’

Moins classe que de défoncer une porte à coup de boule de feu, mais c’est toujours ça.
Zacharie
Zacharie
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 16/12/2016
Nombre de messages : 50
Bon ou mauvais ? : Ah ah ah ah.
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Silence / Décadence / ah ah !
Techniques 3/combat : ² / Chut
Techniques 1/combat : Division par Zéro

Cité des divagations Empty
MessageSujet: Re: Cité des divagations   Cité des divagations ClockMer 14 Juin 2017 - 12:08
Miaou.

C'est de nouveau avec un masque de chat que j'entamais un nouveau RP. D'après l'entretien sur Discord d'où a émané cette heureuse idée de rencontre qui consistait plus en un gentilhomme qui demandait à ce qu'on le rejoigne lui et ses amis, mes partenaires seraient un poisson anthropomorphe originaire d'une franchise solidifiée dans les jeux de stratégie puis dans un jeu de rôle massivement multijoueur en ligne, et dont l’appréciation auprès de sa communauté varie en ce moment, un deuxième compte à but comique appartenant à un membre du personnel de modérateur de ce forum qui correspondait à un magma qui voyait les choses avec un meilleur œil que la plupart des personnages de ce monde, et Slothy. Pourquoi ce manque de détails à l'égard de ce dernier personnage ? C'était vraiment très simple : Cela avait un but humoristique. En effet, cela témoignait d'un potentiel manque de respect envers le personnage, et pouvait donc paraître agressif. Et l’agressivité est toujours amusante. D'autant plus que l’identité de son joueur demeurait mystérieuse, et inconnue de tous. Bien qu'il n'y ait que peu de gens avec de multiples comptes qui n'écrivait pas sans ajouter d'effet à leur narration.

Une conquête du château Terrien était en train d'être faite par une armée de maquereaux, dans les deux sens du terme. En effet, "pimp" pourrait être traduit en "maquereau", dans le sens synonyme à "proxénète", mais qui dans la culture populaire américaine était également synonyme d’un haut pouvoir sur la société ainsi que d’une emprise sur une colossale somme d’argent. De quoi forcer autrui à témoigner de respect envers le dénommé proxénète. De plus, ils étaient simplement et purement des créatures abyssales possèdant nageoires et écailles et appartenant à la famille des poissons. Ainsi, le jeu de mot peu amusant et tout simplement pathétiquement distrayant était total.

La voyage était rapide sur la tête du gentil poisson qui était lui-même positionné sur les épaules d’un personnage très attrayant qui portait une chevelure lui permettant de se faufiler un peu partout sans se faire repérer. En effet, ses cheveux étaient de la couleur souvent décrédibilisée par l’opinion publique qu’était le rose, et cela permettait à quiconque de se rendre compte qu’il était un personnage orienté dans un but comique. Cela était couplé à sa chemise rouge à carreaux rentrée dans son pantalon, ainsi que sa hache, qui lui donnaient l’air d’un bûcheron. Le fait que ce personnage soit un deuxième compte d’un membre du personnel d’administration et de modération du forum permettait de savoir que ce même membre savait faire preuve d’humour quant aux clichés le concernant sur son accent.
Cité des divagations Latest?cb=20160228205600
On est bientôt arrivés ?

J'avais en effet usé du moyen de transport efficace qu'était de préciser sa présence auprès des autres individus une fois le voyage terminé. En effet, savoir que j'étais sur la tête de Murloc permettait de laisser supposer que j'avais fait tout le voyage sur sa tête. La chose était que je ne l'avais pas rencontré en personne jusqu'à présent. J'étais surtout présent après l'invitation sur un canal de discussion entre membres d'autres personnages différents des trois protagonistes qui s'étaient rencontrés avant. Ainsi m'étais-je pointé dans cet endroit, n'ayant pas vraiment d'objectif en vue, prévoyant d'improviser au fil du temps. J'étais venu en ces lieux équipé d'un parapluie, avec lequel je me protégeais de toute effusion de sang, et ce, sans préciser comment. Ainsi, je serais protégé de toute hémoglobine qui risquerait de venir tâcher mon beau masque.
Cité des divagations Latest?cb=20160228205600
Sinon, ça va ?

Parlant de trajet terminé, c'était le cas. Nous arrivâmes bientôt devant le méchant principal de Final Fantasy VI, connu grandement pour son immense folie, ainsi que par les actes atroces qu'il commettait durant le jeu, et notamment par le fait qu'il réussisse grandement son objectif durant le jeu. Néanmoins, malgré le fait que mon univers à moi provienne d'un RPG Maker, je ne connais que peu de choses quant à cette série très populaires au Japon et dont les suites s'enchaînent petit à petit. Arrivés sur place, je décidai de descendre de la tête du Murloc, et mettant pied à terre, je décidai de me mettre dans un coin. J'attendais quelqu'un, voyez-vous ? C'était ainsi que, debout, tranquillement, j'assistais à la suite des évènements. C'est dommage qu'il n'y ait pas grand chose à dire.

Miaou.


Dernière édition par Zacharie le Jeu 31 Aoû 2017 - 13:10, édité 1 fois
Slothy
Slothy
Moojuu
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 27/07/2016
Nombre de messages : 542
Bon ou mauvais ? : Moi
Zénies : 1080

Techniques
Techniques illimitées : Feu Slothy
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Cité des divagations Empty
MessageSujet: Re: Cité des divagations   Cité des divagations ClockVen 16 Juin 2017 - 15:43
Me voilà donc arrivé de façon peu conventionnel aux portes de ce château. Je le regardai, non pas sans émotion, car je me voyais déjà à l’intérieur couronné roi de la Terre, comme je le mériterais. Mais pour le moment je devais garder mon calme, oui, la fête ce n’est pas pour tout de suite, il faut d’abord travailler … enfin regarder les autres travailler pour moi. Enfin regarder les gens travailler, on peut qualifier cela de travail, bah oui il y a même des gens qui sont payé pour regarder les gens travailler. La question est, comment se passe-t-il si ce genre de personne était les seuls présentent dans une entreprise. Je dois avouer, ne pas avoir le courage de pousser plus loin mon résonnement. Mais en tout cas on pouvait voir en moi, que je disposais d’un imposant esprit philosophe, qui rendrait jaloux n’importe lequel de mes détracteurs qui serait en train de lire dans mes pensées en lisant ce rp.

Alors que je suivais le barbue rose qu’on pourrait surnommer Barbie qui raconta des choses insensées.  Qu’est-ce que pouvait être EXP ? Une abréviation des plus mystérieuse, peut-être est-ce l’argent utilisé au sein de ce château ? C’est en pensant à cet acronyme que soudainement une idée me vain : quand je serais roi, je créerais de l’argent et mon mettra ma tête dessus. Ainsi je suis persuadé que l’argent gagnera profusément de la valeur. De plus je suis sans doute la première personne à imaginer un tel plan, montrant une fois de plus mon talent certain. Il utilisa un autre acronyme « LVL ». Il veut parler de quoi ? En plus sa phrase ne veut rien dire.
 
" Désolé de te l’apprendre, mais 'encore' n’est pas un verbe. La langue française est sans doute trop compliqué pour toi, donc contente toi de parler en acronyme, et encore je pense que tu es du genre capable d'y rajouter des fautes. "
 
Pour une raison que j’ignorais, ce type me saoulait. Ah oui c’est un gamin, c’est sans doute pour ça. D’ailleurs étrangement il me parla de Charlo en disant que ce n’était pas un gamin. Comme ce type ne fait que des choses louches la logique voudrait que l’inverse que ce qu’il raconte soit la normalité. Donc j’ai bien la confirmation que Charlo est bien un putain de gamin. La marcha continua, les poissons s’engouffrèrent dans le château, et au final on n’était pas dans la bonne pièce. Quel putain d’idée d’avoir choisi de construire deux pièce identiques comme salle du trône. En regardant bien, il y avait également un intrus. Un type étrange, il était difficile de le voir, car il était tout petit, comme son avatar nous le laisse suggérer. Etant donné que son poste est inutile, je ne vais pas m’attarder plus à son sujet. Car nous voilà, enfin devant cette somptueuse salle du trône. Je me voyais déjà, poser mes fesses poilues sur ce magnifique siège, portant une couronne et faisant des signes à mes sujets. J’avança, mais pas plus que DBZ, je ne suis pas assez fou pour me retrouver en première ligne. J’observa alors cette personne … une étrange personne. Mais je pense déjà que ses habits sont déjà un problème, dans un costume il commencerait à avoir la classe. Mais il y avait un autre problème, suis-je le seul à l’avoir remarqué ? Bon je n’avais pas le choix, j’allais donc prendre la parole :
 
" Dis-moi pourquoi tu te couvres de crème solaire alors que tu es dans un bâtiment, tu ne serais pas un peu con ? "
 
Je pleins la terre, ils avaient à leur tête un type qui n’avait pas la moindre classe, et qui plus est semblait être particulièrement attardé. Mais j’allais devoir le supporter, pour le bien de tous, nous allons reprendre le pouvoir, et je vais gouverner sur cette planète.
Kefka Palazzo
Kefka Palazzo
Terrien
Masculin Age : 35
Date d'inscription : 23/01/2010
Nombre de messages : 708
Bon ou mauvais ? : Assez mauvais pour effacer les abus de Motta sur mon profil
Zénies : 994

Techniques
Techniques illimitées : Eclair Zap-trap, Twist de glace, Feu-Follet
Techniques 3/combat : Ultima, Dancing Mad
Techniques 1/combat : Lumière sentencielle

Cité des divagations Empty
MessageSujet: Re: Cité des divagations   Cité des divagations ClockSam 1 Juil 2017 - 23:39
( Et c'est moi qui joue le fou ? Nan mais vous avez vu vos posts ?! )


Kefka était adossé contre la grande porte close de la salle du trône : L'aura de Narumi s'y faisait auss ressentir à présent, en plus de celle de SK et d'un inconnu. Le fou eut un rictus : que cela devait être lassant pour la plume noire de Dark d'avoir une groupie qui le suivait partout... Puis Kefka songea à Préséa qui aurait pu le seconder dans ces tâches, et sourit en comprenant que SK pouvait y trouver son compte.

D'ailleurs lui aussi allait avoir de la compagnie : Des présences s'approchaient. Il avait senti quelques secousses de bataille plus bas, sans doute des soldats qui se faisaient descendre. Il ne bougea pas, il allait les accueillir comme il se devait devant la porte la plus chic du palai. On est pas des bêtes.

Le type à l'intérieur avec le leader des black Feather avait l'air calme et il était possible qu'il soit une recrue. Kefka avait alors songé que possiblement les nouveaux arrivants étaient des potes de ce mecs, mais leur style était bien différents. Il préféra les aborder comme s'ils n'étaient aucunement lié à ce qui se tramait dans SA... LA salle du trône et fut encore plus surpris de voir un bucheron et son animal bipède venir... Avec une armée de petits... machins.
On aurait dit un fermier qui avait ramené son bestiaire.

Le magicien avait espéré voir des gens haut en couleur venir le visiter, lui qui s'ennuyait comme un rat mort ici, à veiller sur ces dégénérés de terriens... Peut-être allait-il être exaucé, dans tous les cas cela promettait d'être divertissant d'une manière ou d'une autre.

Le barbu s'excusa pour le retard. Kefka arqua un sourcil.
Poisson en chef lui demanda le trône, direct. Kefka sourit.
Le paresseux déguisé en pingouin lui demanda pourquoi il portait de la crème solaire. Kefka ne souriait plus.

Cependant ce bagou était appréciable. Les gens impertinents appartiennent à deux catégories : ceux qui peuvent se le permettre et ceux qui ne le peuvent pas, autrement dit ceux qui mourront pour l'affront et ceux qui ne craindront pas les coups.
Alors réflexion faite, Kefka sourit à nouveau : il voulait recevoir de la visite et elle était venue à lui comme par magie, avec le buffet de fruit de mer à volonté en prime.

"Oui vous êtes en retard, le cirque de saltimbanques ratés devait me distraire le mois derniers."
Il sourit à peine à sa boutade et commença à faire le tour, marchant comme un vautour, autour du groupe d'invités. "Quelle drôle d'équipée... HAHAHAhahahahaHAHAHAHAHA !" Il fit face au petit batracien -ou quoi qu'était cette chose sur les épaules du mec en chemise- et sourit, carnassier. "Désolé, mais pour monter sur le trône il faudrait être assez grand pour monter dessus." Il se tourna ensuite vers le poilu qu'il saisit par le col. "Et je n'ai aucune remarque à recevoir d'un visage couvert de puces." Il le relava, dégouté, avant de songer à s'essuyer les mains sur la chemise du barbu, avant d'y renoncer se disant que son hygiène ne devait pas valoir beaucoup mieux vu sa cour de bête de foire.

Kefka retourna au pied de la porte après son tour d'inspection et posa son index sur cette dernière : un courant électrique la parcourra, la condamnant aux faibles qui voudraient la forcer. Il se mit ensuite à léviter devant eux sur un trône imaginaire, les jambes pliées dans le vide.

"Bon, je suis d'humeur électrique aujourd'hui... Cela ne m'enchante pas d'écouter votre doléance dans l'anti-chambre royale mais croyez-moi, cela m'agace bien plus que vous d'attendre que mes petits copains aient fini leur entretien. Je vais tenter de me contenir et vous laisser me convaincre." Kefka ouvrit de grands yeux fous, un regards de tueur. Son aura rayonnait comme s'il allait lancer une attaque mortelle à toute la poissonnerie ici présente.
" Allez-y, diiiites-moi ce que vous voulez... Et si c'est le trône..." Il alluma dans sa main une boule d'énergie et la lança sur des lustres qui s'allumèrent, rendant la pièce bien plus accueillante. "Je vous en priiiiis, je suis prêt à vous le céder si vous vous sentez capable... Parlons de la Terre, de ses habitants minable, de son avenir minable et tout ce qui m'agace ici-bas. Je meuuuurs d'envie d'avoir vos conseils et de parler philosophie." Dit-il toujours lévitant, accoudé dans le vide.
Invité

Cité des divagations Empty
MessageSujet: Re: Cité des divagations   Cité des divagations ClockMer 19 Juil 2017 - 13:53



Folie, horreur, malédiction ! Ils étaient tous entré non pas dans la grande salle du trône promise au Murloc, non ! Ils avaient tous décidé de se précipiter dans un boudoir, tout au plus un petit salon de pacotille ! Les centaines de murlocs autour de lui s’étaient entassé dans cette pièce, formant une masse compacte, tout écrasé les uns sur les autres, caquetant par moments, comme s'ils se répondaient dans un langage de canard un peu nul. Pendant que ses Murlocs nageaient dans cette masse informe,  le tas de chair au cheveux soyeux et rose brillant au soleil semblait savoir où aller, il savait quoi faire. Ces mèches bleu-nuit voletaient au soleil alors qu’un courant d’air passait dans la pièce, magnifiant le bûcheron musclé et oint de sueur. Mais rapidement, le vent emporta surtout un relent de marée en provenance de l’armée de murlocs, cancanant comme jamais. Une fois de plus, Philibert se mit à vomir au pied du paresseux.

“Ne t’en fais pas ! Cette fois ci, c’est parce que ca pue, pas parce que tu es très moche. Mais tu reste moche comme un cul, désolé copain”

En entrant dans la salle du trône (cette fois ci la bonne) avec l’armée de Neptulon (en défonçant à nouveau la porte) et accompagné des grands héros que Mrglblhblh avait recruté (grand par la taille, ne nous méprenons pas sur le terme “grand”), ils virent enfin le roi de la planète (enfin roi, Philibert n’arrivait pas à déterminer si c’était pas plutôt une reine). Il se mit à parler, donnant un discours bien formé, formé de sujets, verbes et compléments. A partir du moment ou l’homme parlait, le petit Murloc devait se concentrer aussi fortement que jamais pour interpréter le simple sens de ce que son interlocuteur disait. Puis celui ci parla de céder le trône à Philibert, incroyable ! Pendant 30 secondes, Mrglblhblh garda la bouche ouverte, l’oeil vitreux, le cerveau utilisé à pleine puissance. Ca y est ! Il avait compris la blague ! Il ria en avançant vers le Roi de la planète

“Haha, j’ai compris votre blague. Vous dites ça parce que je suis petit et que le trône est trop grand ! C’est rigolo, bien pensé !”

Il vit un homme dans un coin de la grande pièce, à qui il fit un signe en souriant. En arrivant sur la planète, il semblait que les gens disaient silencieusement bonjour en tendant le majeur pendant que les autres doigts était repliés, il fit donc ainsi.

En approchant du Roi, il lui pris la main libre pour le faire avancer avec lui. Le globe lumineux qu’il semblait avoir en main éclairait parfaitement la pièce et lui permettait de voir le trône bien plus clairement.

“Merci pour la lumière, on y voyais pas clair dans cette grande hutte en pierre. Je suis content qu’on ne se batte pas les copains ! Vous paraissez être quelqu’un de plutôt raisonné vous !”

Mrglblhblh réussit à s’asseoir sur le trône après avoir essayé à trois reprise
David Baltimore Zeuss
David Baltimore Zeuss
Autres Races
Masculin Age : 34
Date d'inscription : 07/06/2016
Nombre de messages : 52
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1110

Techniques
Techniques illimitées : Puissance Colossale; Clonage ; Chant du vent
Techniques 3/combat : Super Firehaméha; Illusion
Techniques 1/combat : Dark Mirror

Cité des divagations Empty
MessageSujet: Re: Cité des divagations   Cité des divagations ClockMar 1 Aoû 2017 - 22:04
Arg. Cette saleté de Slothy venait tout juste de corriger la faute d’inattentions de DBZ.  Qu’est-ce qu’il pouvait être irritant ce type. DBZ s’approcha donc de lui. Il le regarda droit dans les yeux, précisa que Charlo n’était pas un gamin, puis il s’éclaircit la gorge.

‘’Pardon, ce n’est qu’une faute de frappe.’’

Au même moment, il appuya avec force sur l’un de ses pieds, puis il se retourna en sifflant vers l’action. Ce paresseux ne servait à rien, mais vraiment à rien, il n’apportait que du clic en plus. Les lecteurs devaient avoir très envie de le voir se faire ridiculiser, et ça, DBZ n’allait pas manquer de le faire. Ils quittèrent donc tous la salle du trône qui n’était finalement pas la bonne salle du trône, puis ils passèrent à côté d’un petit truc noir et blanc. David grimaça alors.

*Putain, pas LVK.*

Il valait mieux l’ignorer, c’est donc ce qu’il décida de faire. Il passa tout simplement son chemin. Il fut satisfait de voir que ses compagnons avaient aussi complètement ignorés le nouveau venu, autant continuer dans cette lancée, tout le monde serait gagnant.

DBZ écoutait attentivement les dires du clown. Le trouvant particulièrement intéressant, surtout qu’il avait insulté Slothy, avec ça, il avait gagnée des points. Puis, le Murloc se dirigea vers, vers le vide, qu’il considérait comme le trône visiblement. Merde, une autre incohérence, DBZ devait agir. Il devança alors Phillibert, il était plus grand que lui, il marchait donc plus vite. Il se transforma ensuite en trône, tandis que le Murloc prenait place sur lui.

Spoiler:
 
Le trône soupira, ça aurait pu être pire. Il reprit rapidement sa forme humaine et regarda le Murloc.

‘’Faut faire attention, nous ne sommes toujours pas dans la salle du trône.’’ Il pointa alors la grande porte, que Kefka avait électrifiée. ‘’Faut surtout pas la toucher, sinon, bah ça va faire mal.’’

Il se plaça alors devant Kefka, commençant à léviter exactement de la même façon que celui-ci.

‘’Je vais défendre mon client.’’ Il pointa le Murloc du doigt. ‘’Il n’est pas du tout qualifié pour être un Roi, mais ça serait franchement marrant qu'il le devienne.’’

Il cessa alors sa lévitation, il croisa les bras et commença à faire les cent pas, son argument n’était sans doute pas le meilleur qu’il pouvait trouver. Il se passa la main dans les cheveux et regarda une nouvelle fois leur hôte, il avait une mine plus sérieuse cette fois.

‘’Après, moi j’préfère ce poisson comme Roi qu’un Roi qui veut jouer au papa constamment avec une louve ? M’enfin, ce n’est que mon avis.’’

Un sourire carnassier s’était dessiné sur son visage. Il ne savait pas vraiment pour qui il prenait dans ce débat, mais s’il pouvait semer la discorde, il le ferait très certainement. Tout à coup, DBZ se multiplia. Ils étaient maintenant 7 DBZ, ironique non ? Le chiffre 7, vous comprenez ? Tous les DBZ lâchèrent alors une phrase en même temps, dans une synchro parfaite.

‘’Bientôt papa SK donnera le biberon à ses bambins. Ou devrais-je plutôt l'appeler par son vrai nom... Sacha Ketchum !’’
Zacharie
Zacharie
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 16/12/2016
Nombre de messages : 50
Bon ou mauvais ? : Ah ah ah ah.
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Silence / Décadence / ah ah !
Techniques 3/combat : ² / Chut
Techniques 1/combat : Division par Zéro

Cité des divagations Empty
MessageSujet: Re: Cité des divagations   Cité des divagations ClockJeu 31 Aoû 2017 - 14:19
Miaou.

Cité des divagations Latest?cb=20160228205600
"Je plains" s'écrit avec un a, pas un e. Il faudrait veiller à se corriger soi-même avant de corriger les autres, mon cher ami poilu.


Certains disent "oh non", d'autres disent "enfin", mais le fait est là : mon joueur est de retour. Je suis parmi ceux qui attendaient avec impatience la venue de mon cher marionnettiste. En effet, qu'y a-t-il de drôle à patienter pendant le mois et demie de vacance de celui qui manie mes ficelles, et qui me permet de bouger, de parler, et de penser, supposément. Je dis "supposément", car je ne perds pas mon temps à fixer dans le vague pendant les tours des autres, moi. En effet, je préférais aller lire les RPs d'autrui. Par exemple, dans mes dernières trouvailles se tenait les RPs d'un milliardaire qui se jetait dans l'espace à cause d'un chagrin d'amour, deux ordures avec des sourires condescendants se regardant dans les yeux sur le sujet de super soldats, et enfin une présentation de personnage qui change tous les cinq jours. Oui, je faisais passer le temps, et ne m'ennuyais pas tandis que Slothy procédait à une régurgitation d'insultes déjà toutes faites.

Cité des divagations Latest?cb=20160228205600
Bonjour à toi aussi mon ami Murloc. Fais attention, le codage rajoute des mots à tes messages. Tu devrais prévoir cela avant la mise en page.


Ainsi répondis-je à son signe bien particulier de la main. Je savais, en lisant sa narration, qu'il m'était amical, et souffrait simplement d'une masse cérébrale peu élevée, ce qui se traduisait en un don particulièrement drôle, et qui permettait surtout à son joueur d'arrêter de s'enflammer durant l'écriture de ses RPs. Bien que cela ne soit pas un défaut en soi. L'inspiration est toujours bonne à prendre. Le bouffon du roi et antagoniste principal du sixième opus de la série dont il provient venait de proposer une discussion avec les autres personnages présents, voilant à peine une menace, avant de se faire ignorer par le candide poisson pourvu de bras et jambes. S'asseyant ensuite sur le bûcheron aux cheveux roses, il se fit corriger par ce dernier sur le fait que ce RP ne se passait pas dans la salle du trône, en pointant la porte électrifiée. Cependant, avec le courant d'air mentionné plus tôt, rien n'avait prévu que la porte ne s'ouvre pas à cause de la bourrasque. Ainsi la porte s'était ouverte à cause du vent. Kefka, lui, préférait adopter sa pose signature du jeu d'où il provenait.

Cité des divagations Latest?cb=20160228205600
User de votre énergie afin de porter votre coude est supposément un gâchis, ne trouvez-vous pas ?


Puis le compte secondaire de Charlo se mit à parler, afin d'amener son camarade à écailles au pouvoir. Geste noble, car Seishiro Kasai est l'un des personnages que mon joueur apprécie le moins. Mais ce n'est pas une insulte au marionnettiste encore définitivement inconnu qui tirait les ficelles du roi de la terre à l'apparence peu mémorable et à la sexualité orientée vers les animaux. Puis il y eut sept Magmas en chemise à carreaux. Me déplaçant afin de rejoindre les autres protagonistes, je me plaçais à coté d'eux.

Cité des divagations Latest?cb=20160228205600
Sacha Ketchum ? Mon cher David Baltimore Zeuss™ , cela voudrait-il dire que sa chère compagne Narumi est le Lougaroc crépusculaire adopté lors de l'épisode deux de la saison actuelle puis évolué lors de l'épisode trente-sept ? Cela est parfaitement logique. Et en effet, vous êtes en possession de preuves, n'est-ce pas ?


Miaou.
Slothy
Slothy
Moojuu
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 27/07/2016
Nombre de messages : 542
Bon ou mauvais ? : Moi
Zénies : 1080

Techniques
Techniques illimitées : Feu Slothy
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Cité des divagations Empty
MessageSujet: Re: Cité des divagations   Cité des divagations ClockJeu 7 Sep 2017 - 9:39
Bon il était bien venu le temps pour moi de montrer enfin un véritable rp, dans lequel je ne vais utiliser d’images pour illustrer mes propos, ces derniers n’ayant pas besoins de ça pour être étincelants. D’ailleurs le type étrange dont j’ai oublié le nom me raconta que j’avais fait une faute. Génial merci, tu as trouvé une erreur dans la narration, tu sais la partie qu’on zappe quand on a la flemme de lire tout un post, genre pour le tien par exemple. Bref assez parler de lui, parlons plutôt de moi. La conquête avait commencé de manière très compliqué, il fallait dire que j’avais esquivé de peu le vomi du truc ressemblant vite fait à un poisson, enfin dans mes souvenirs vus qu’il a plus d’images. Il m’avait annoncé que j’étais moche, je l’ai plutôt bien pris, car vu qu’il est plutôt moche, cela aurait voulu dire que j’étais à son niveau. Enfin bref je vais pas débattre plus loin cette bataille argumentaire de niveau collège.
 
Le clown à la face complètement blanche se mit à faire un discours dans lequel il s’amusait à changer la hauteur de ses lettres dans son discours pour donner l’impression que son discours était moins fade. Mais hélas pour lui, il ne faisait pas parti de l’élite, une élite composée de moi, et puis c’est tout. D’ailleurs il s’en prit directement à moi puis à mes puces, comment ose-t-il ? Ah non, je n’ai pas de puces. Il me souleva par le col, et je le regardais bêtement. Il devait tellement se sentir important en faisant ça, je n’oserais tout de même pas lui enlever ce moment de gloire. Il me reposa, et c’est à ce moment-là que je lui donnai mon point de vu, tout en prenant le soin de bien remettre en place mon costume.
 
« J’ai juste une question, c’est quoi une drôle d’équipée ?  Vu que tu t’es plutôt bien marré suite à ta phrase, j’aimerais bien aussi comprendre ta blague, à moins que ton rire soit un rire caractéristique des méchants pour bien faire comprendre qu’ils sont méchants. »[
 
Bon je pense que maintenant il a bien compris que j’étais un véritable leader, et que j’étais totalement fait pour être le roi de cette planète. Mais hélas il y avait un autre concurrent, le poisson. On sait tous qu’il ne pourra pas faire un bon roi, car franchement un roi poisson c’est con. Cherchez roi poisson, et dites-moi franchement si ça le fait. Par contre roi paresseux, c’est tout de suite mieux. Regardez cet exemple :
 
https://img0.etsystatic.com/045/0/5658883/il_570xN.667315360_ojl8.jpg
 
N’est-ce pas merveilleux ? Bon, maintenant que j’ai démontré que j’étais le meilleur candidat il était venu le temps d’expliquer en détail mes projets. Oui car moi aussi j’ai des projets, et je ne vais pas le gueuler. Je croisai mes doigts pour donner l’impression que je vais parler sérieusement, puis mon regard se plissa tout en fixant du regard Kefka.
 
« Si les gens de cette planète sont minables, c’est peut-être tout simplement car leur leader l’est également. Un vrai leader donne une véritable influence, mais là tout ce que je vois c’est le néant. Donc si tout cela t’agaces laisse-moi le trône, comme ça tu pourras découvrir une planète qui va fondamentalement changer. Et tu pourras vivre dans un monde parfait, car pensé par moi, et ce monde parfait, c’est notre pro …. c’est une idée cool. »
 
Avec de tels arguments il était tout simplement bonnement impossible de me contredire. Je voyais déjà Kefka se mettre la main sur la tête, et se rendre compte que mes arguments son imparable. D’ailleurs je devrais même écrire son rp à sa place tellement que c’est logique qu’il voit ça. De toute façon pour diriger une planète il est logique de mettre la meilleure personne au monde, car ainsi je deviendrais un véritable modèle pour cette société.
Kefka Palazzo
Kefka Palazzo
Terrien
Masculin Age : 35
Date d'inscription : 23/01/2010
Nombre de messages : 708
Bon ou mauvais ? : Assez mauvais pour effacer les abus de Motta sur mon profil
Zénies : 994

Techniques
Techniques illimitées : Eclair Zap-trap, Twist de glace, Feu-Follet
Techniques 3/combat : Ultima, Dancing Mad
Techniques 1/combat : Lumière sentencielle

Cité des divagations Empty
MessageSujet: Re: Cité des divagations   Cité des divagations ClockMer 27 Sep 2017 - 20:14
( Oh putain, 3 persos qui lisent les posts et parlent HRP... Je veux mourir)

Le château terrien n'avait jamais été lé théâtre d'une situation aussi absurde : une armée de poisson, un paresseux en costume, un magma barbu et un genre de nain masqué.

Toujours flottant dans les airs devant la porte du trône pour y limiter l'accès, Kefka semblait perdre peu à peu patience face au pathétique spectacle de la bande de dégénérés qui se disputaient devant lui.
Le roi en avait vu des doléances, mais là, il ne savait même pas s'il pouvait faire quelque-chose pour ce groupe d'attardés.

Oui attardés ! Le pauvre arlequin ne savait plus où donner de la tête : Le poisson en chef s'était assis sur un trône qui était en fait le magma et le poilu et le masqué semblaient parler dans un langage complétement incompréhensibles entre eux.
Kefka fut presque soulagé quand on lui adressa la parole, ce simple fait lui donnant une raison de ne pas tout de suite les jeter dehors à grand coup de pied dans le postérieur.

Le masque ridicule s'exprima pour la première fois à lui.

"User de votre énergie afin de porter votre coude est supposément un gâchis, ne trouvez-vous pas ?"

"... Pas autant que d'écouter vos âneries." Fit kefka en se massant une tempe : pas le temps de riposter d'une bonne paire de claque qui pourtant lui aurait fait du bien, la suite du concours de questions merdiques ne se fit pas attendre puisque manifestement c'était au tour du paresseux : le mammifère lui demanda d'expliquer les mots trop compliqués pour lui et l'insulta au passage. Kefka l'imaginait déjà griller sous une boule de feu, mais non, ce n'était pas fini ! Il réclama le trône également, à l'instar du poisson, et le traita de minable.
On s'était moqué de son rire... Mais Kefka ne put retenir de rire de plus belle en sautant de son coussin d'air.

La porte était à présent ouverte : SK et compagnie avaient enfin fini de squatter, laissant derrière eux une désagréable odeur de loup et de tabac. Kefka dévoila donc le trône vide, toujours extatique.

"Mes chers Paresseux et représentant du monde aquatique, je vois que vous convoitez tous deux mon poste : Je crois que vous vous attaquez à gros et feriez mieux de vous mettre d'accord entre vous avant de venir à deux me casser les esgourdes... Je perds deux fois plus vite patience et vos espérances de vie ont sont d'autant diminuées."
Kefka tendit alors un index et une énorme gerbe de flammes apparut au bout de sa phalange : Slothy, Mgblbl et les autres eurent sans doute tout juste le temps de se pousser avant que le terrien ne carbonise totalement l'armée de murlocs. A présent, un tas de poissons fumants encombrait le couloir.
"Quelle spectacle dramatiquement répugnant." Dit-il en carbonisant d'avantage les cadavres pour limiter l'odeur et les restes, jusqu'à ce que les corps deviennent cendres.

C'est ensuite le magma qui parla pour le débile écailleux. Il argumenta sur le fait que la présence d'un poisson sur le trône aurait le mérite d'être "marrant", et que cela ne serait pas pire qu'un Roi zoophile.
Kefka eut un sourire : jamais il n'avait en effet pu digérer que SK puisse avoir la faiblesse de vouloir une compagne. Certes Narumi avait des compétences impressionnantes en combat, mais sa façon de se frotter à la plume noire, comme une bête en chaleur, était complétement écœurante : Kefka avait imaginé que SK était comme lui, un intellectuel qui ne se laisse pas distraire par les bassesses des instincts animaux de coucheries et autres libidineux rites.
La suite intéressa également le magicien : Le barbu se dédoubla et ce sont sept clones qui parlèrent en coeur à présent, évoquant la paternité de SK, qui serait l’acronyme de Sacha Ketchum.

(Putain j'ai ri)

Le masqué articula une nouvelle phrase complétement dénuée de sens en parlant de SK et Narumi : Kefka grimaça, perdant encore un peu plus patience.

Le gang s'était avancé dans la salle du trône et Kefka referma la porte derrière eux, les isolant des cendres de l'armée de poisson dans le couloir. Paresseux, poisson en chef, nain masqué, magma rose et le Roi étaient a présent en huit clos. Les vitraux à l'effigie du clown illuminaient dans la lumière du soir les invités.
Kefka regarda les quatre convives et se demandait par quel miracle il ne les avaient pas encore tué.

Il regarda le paresseux et le poisson qui étaient les deux êtres les moins intéressants du lot : ils convoitaient simplement le trône et n'avaient fait que de médire sur lui. Kefka s'électrisa d'impatience et finalement fit courir l'éclair Zap-Trap jusqu'aux deux "animaux" indésirables. Tandis qu'ils souffraient, Kefka fit entendre sa voix.

"Bien bien bien, je crois que j'ai du mal à vous comprendre : tous avez l'air d'avoir vos propres raisons d'être là, et on ne s’entend plus. J'ai beau aimer le chaos, vous avez réussi à me mal à mal, félicitations !"
Il stoppa sa technique, libérant Slothy et Mgblbl  : le poisson tomba au sol, de par sa nature moins résistant à l'électricité. Kefka tira une mine faussement désolée avant de brûler le cadavre comme il l'avait fait avec l'armée de poisson dans le couloir. "Hum, je n'ai pas pas voulu le tuer, quelle misérable créature... Mais je pense que c'est le karma : le prochain qui fera perdre du temps à son souverain pourrait avoir le même destin." Kefka prit un air effrayant et articula entre ses dents : "Donc soit vous n'avez rien qui pourrait m'intéresser et vous déguerpissez, soit vous avez une réelle raison d'être ici et je vous écoute, mais par pitié SOYEZ CLAIRS !" Il regarda alors le magma comme s'il était le seul qu'il voulait éventuellement garder ici : Après tout il semblait savoir des choses sur SK... Des choses qui pourraient nuire à la plume noire. Oh Kefka était un gentil larbin, il ne prendrait pas le risque de laisser partir quelqu'un qui en sait trop et pourrait menacer le leader des black feather !! ... Et puis, au passage, en apprendre sur son mystérieux chef était loin d'être une opportunité déplaisante.
David Baltimore Zeuss
David Baltimore Zeuss
Autres Races
Masculin Age : 34
Date d'inscription : 07/06/2016
Nombre de messages : 52
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1110

Techniques
Techniques illimitées : Puissance Colossale; Clonage ; Chant du vent
Techniques 3/combat : Super Firehaméha; Illusion
Techniques 1/combat : Dark Mirror

Cité des divagations Empty
MessageSujet: Re: Cité des divagations   Cité des divagations ClockVen 27 Oct 2017 - 18:15
‘’Pour être parfaitement honnête, je n’ai plus rien à faire ici.’’

En effet, son pseudo boss venait d’être réduit au stade de hareng fumé, il n’était donc plus d’aucune utilité. DBZ regarda alors les membres dans la pièce, ça avait bien commencé, mais ça s’était terminé en queue de poisson si vous voyez ce que je veux dire. Bref, peu importe, David Baltimore Zeuss allait se casser sans aucun scrupule et ce n’est surtout pas parce que son joueur n’a pas d’inspiration ou qu’il n’a pas trop le temps en ce moment.

‘’Bon, je me casse.’’

Il fit alors un mudra à la nature et plusieurs centaines de clones apparurent. Ils commencèrent alors à courir dans tous les sens, sortant par les fenêtres, les portes, partout. Personne ne pourrait repérer le vrai DBZ mouhahaha. Il n’avait pas dit au revoir, il n’était pas poli.
(Bon, c’est un poste à l’arrache, mais quitte à bloquer le RP, je préfère le quitter, même si c’est pas très fameux comme départ.)
Zacharie
Zacharie
Masculin Age : 19
Date d'inscription : 16/12/2016
Nombre de messages : 50
Bon ou mauvais ? : Ah ah ah ah.
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Silence / Décadence / ah ah !
Techniques 3/combat : ² / Chut
Techniques 1/combat : Division par Zéro

Cité des divagations Empty
MessageSujet: Re: Cité des divagations   Cité des divagations ClockLun 30 Oct 2017 - 21:44
Miaou.



Cité des divagations Latest?cb=20160228205600
Pour être franc, vous ne venez par réellement de le tuer. Son marionnettiste s'est tout simplement enfui du forum. Après, on s'en fiche, car c'était son personnage le moins intéressant. Il a également arrêté d'usé de tous ses autres personnages, comme le Corbeau ou bien Boss Stinger. C'était un très bon écrivain, mais malheureusement, il n'est plus parmi nous. Sur le forum, bien entendu. Il est encore vivant dans sa vraie vie. En attendant, vous pouvez toujours vous amuser avec le paresseux. Il n'intéresse personne. Le temps que vous lisez ça, je serais autre part.


Miaou
Slothy
Slothy
Moojuu
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 27/07/2016
Nombre de messages : 542
Bon ou mauvais ? : Moi
Zénies : 1080

Techniques
Techniques illimitées : Feu Slothy
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

Cité des divagations Empty
MessageSujet: Re: Cité des divagations   Cité des divagations ClockMar 31 Oct 2017 - 14:06
Difficile de faire pire que ces deux types qui me font attendre pendant une si longue période pour au final faire un poste d'une longueur ridicule, ils ont sans doute voulu faire quelque chose à la taille de leur talent. Sans eux il va devenir beaucoup plus délicat de pouvoir obtenir le pouvoir sur la Terre, je vais sans doute devoir à mon tour rebrousser chemin. Par contre, je n'ai pas de chance dans l'ordre de poste, ce qui m'oblige à devoir partir en dernier. Fort heureusement, DBZ ne fut pas complètement inutile et m'avait montré un moyen simple et efficace de pouvoir partir. Et comme je suis talentueux, je vais tout simplement reproduire son tour de magie. Je me tournais vers Kefka et d'une voix forte je lui annonçais.

" Tu as de la chance que j'ai oubliée que j'avais dentiste ! La prochaine fois je viendrais et je récupérerais mon dû. Estime toi chanceux de pouvoir encore t'asseoir dessus, car la prochaine fois ce sera mes poils qui orneront ce trône. Et puis, comment peut-on être plus clair que toi vu que tu es tellement blanc ? "

Fier de ma petite vanne, il était grand temps pour moi de rejoindre mes autres acolytes dans les méandres de l'entre-rp, là où rien n'est écrit. Je réalisais un étrange geste et j'arrivais à créer cinq clones. Je souris en voyant à quel point j'étais doué. Je comptais faire de même et partir en mode furtif, mais je regardais avec attention mes clones. En fait ils en avaient rien à foutre de moi et venait de commencer une partie de monopoly. De ce fait j'étais la merci de mon adversaire.

" Je peux jouer moi aussi ? "

Mes clones m'ignorèrent, j'ai compris, ils étaient jaloux d'être juste des clones et de n'être qu'une pâle copie du génie que je suis. Je les comprends, il y avait de quoi pleurer, car une imitation ne pouvait pas surpasser le maitre. Bien entendu, ce n'est pas parce que je suis trop faible pour maitriser cette technique que cet effet c'était produit. Je regardais bêtement Kefka, sans doute outré par ma mise en scène et je m'en allais à toute vitesse, espérant garder suffisamment de poils pour passer ma nuit au chaud.
Kefka Palazzo
Kefka Palazzo
Terrien
Masculin Age : 35
Date d'inscription : 23/01/2010
Nombre de messages : 708
Bon ou mauvais ? : Assez mauvais pour effacer les abus de Motta sur mon profil
Zénies : 994

Techniques
Techniques illimitées : Eclair Zap-trap, Twist de glace, Feu-Follet
Techniques 3/combat : Ultima, Dancing Mad
Techniques 1/combat : Lumière sentencielle

Cité des divagations Empty
MessageSujet: Re: Cité des divagations   Cité des divagations ClockDim 12 Nov 2017 - 14:55
Quelle perte de temps, quelle misérable scène... Après la mort du poisson puant, le gnome se tailla, le bucheron fit de même en prenant soin de faire apparaître des clones pour ne pas se faire attaquer de dos, et le paresseux tenta de l'imiter en créant des copies aussi laides que lui à son tour : malheureusement si cet énergumène avait un quelconque talent cela se serait remarqué, et ses propres clones l'ignorèrent.
Le mammifère prit alors ses jambes à son cou après un bref moment de peur où Kefka lui adressa un large sourire carnassier. Mais franchement, Kefka n'avait pas envie de souiller d'avantage la salle du trône avec des cadavres d'animaux fétides... Slothy n'aurait perdu que son courage et non sa vie.

Par contre les cinq clones eux, restaient dans la salle à jouer et Kefka, toujours exaspéré tourna la tête vers eux maintenant qu'ils étaient seuls. Si le Roi de la Terre par interim avait été moins scandalisé par ce qui venait d'arriver il les prendrait au sérieux et ne baisserait pas sa garde, mais là c'était burlesque.
Le clown s'avança alors vers eux et les surprit posant sa botte un grand coup sur le plateau de jeu. Les 5 créatures s'arrêtèrent.
"Déguerpissez de chez moi, vous et vos puces, avant que je vous fasse littéralement passer par la case départ en vous taillant en morceau aussi petits que vos pions !!"

Aucune réaction. Un paresseux se permit même de poser un hôtel sur le bout de la botte de Kefka : Ce dernier entra alors dans une rage noire et saisit un à un les animaux pour les faire passer par le balcon et les lancer au loin, le plus loin possible d'ailleurs. Sans doute à plusieurs kilomètres, et si le sort de clonage tenait jusqu'à l'impact, nul doute que les corps poilus s'écraseraient au sol quelque-part. Avec un peu de chance ils tomberaient sur le crâne d'un de ses crétins qui lui avaient fait perdre son temps.
Contenu sponsorisé

Cité des divagations Empty
MessageSujet: Re: Cité des divagations   Cité des divagations Clock
 
Cité des divagations
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Château du roi-