Partagez
 

 Don't Look Down [PV. Son Gohan Ado]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 31
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 22734
Bon ou mauvais ? : Do you have the valor necessary to purge this realm of evil ?
Zénies : 3610

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

Don't Look Down [PV. Son Gohan Ado] Empty
MessageSujet: Don't Look Down [PV. Son Gohan Ado]   Don't Look Down [PV. Son Gohan Ado] ClockDim 16 Oct 2016 - 5:50
La claymore marchait depuis une bonne heure. Elle avait décidé de ne pas prendre le chemin par les airs, tout simplement pour se reposer l'esprit en marchant parmi la faune de la Terre, qui était bien plus garnie et jolie que celle présente sur Métamol. Cette dernière déambulait avec un rythme plutôt tranquille depuis qu'elle s'était posé sur Terre via sa capsule. Son esprit commençait enfin à réellement se relaxer et à revenir " à la normale " avec son fameux sang froid légendaire qui lui collait à la peau - et qui avait durer jusqu'au moment où sa rage était venue étreindre mortellement Seishiro. Cette dernière avait eut du mal à contenir sa haine lorsqu'elle l'avait laissé se libérer, et pour cause, ce SK était l'un des pires monstres que pouvait abriter la galaxie. Ce type sans foi ni loi n'avait des bons sentiments " qu'en surface", et il voulait faire croire qu'il était alors capable d'être " gentil " ou "clément". C'était une bien belle rigolade tout ces prétextes pour ne pas se faire passer réellement pour ce qu'il est: un prétentieux égoïste. Heureusement, le don de la claymore: "Symbiote" lui permettait inévitablement de fouiller dans le cerveau des autres afin de se plonger dans leurs pensées ou leur souvenir. Très pratique pour éviter les menteurs, plutôt que de jouer aux devinettes en se demandant si la personne est sincère ou non. La guerrière avait tout de suite reconnu Seishiro comme étant l'homme dont Narumi était follement tombé amoureuse - et par extension, il serait son plus grand bourreau, puisque lui n'était même pas capable de ressentir le quart des sentiments de la louve à son égard. Ce type répugnait en tout point Claire et il était fermement inscrit sur sa liste noire des personnes qu'elle haïssait: et la liste n'était pourtant pas si longue. L'important était: d'une part que ce bougre était mort de sa main et qu'elle avait pu passer sa rage en réduisant en charpie la totalité de son corps - et de l'autre, qu'elle avait récupérer un émetteur de l'alliance des Black Feather, ce qui pourrait toujours servir, peut-être. Il valait mieux le prendre que le laisser dans tous les cas.

La guerrière avait cueillis une pomme sur un arbre lors de sa longue marche, mangeant insoucieusement, sous ses airs de la combattante impassible qui ne craint rien. Tout cela n'était évidemment qu'une carapace émotionnelle pour être au mieux préparer en cas d'assaut à garder un sang froid à toute épreuve: et c'était bien là la marque de "signature " de Claire, qui contenait sa colère et sa haine pour mieux la libérer en même temps que tout son potentiel, afin d'augmenter ses chances de pulvériser son adversaire. Le reste du temps, son calme si envahissant ne semblait pouvoir être interrompu. La claymore prenait du temps pour elle puisque cette dernière allait reprendre entre outre son existence " de base " qui consiste à... s'entraîner, tout le temps, sans relâche. D'ailleurs, elle pensait bien emmener Ajito s'entraîner dans un endroit- certainement la salle de l'esprit et du temps, si pratique, le meilleur outil à la disposition des guerriers ! - une fois qu'il aurait terminer son combat. Terminer: soit il tuait, soit il se faisait tuer, soit il trouvait un moyen de s'enfuir, mais Narumi elle, resterait jusqu'au bout pour tenter de l'exterminer, c'était certain. De plus cette dernière allait passer dans un état meurtrier sans précédent en apprenant la mort de Seishiro. Claire espérait qu'Ajito allait user d'une de ses "ruses" pour se tirer des sales draps où il s'était fourré en déclarant la guerre à cette alliance de malade. La claymore se disait de plus en plus qu'il ne restait vraiment plus de rempart face " aux méchants " qui eux, se multipliaient toujours, sans relâche. Il ne manquerait plus qu'une alliance entre les BF et l'AM et ça serait le jackpot.. d'ailleurs ils le feront certainement, à savoir qui enculera l'autre en premier une fois qu'ils se seront servi mutuellement.

Claire connaissait évidemment le chemin pour se rendre chez elle par coeur, et heureusement - mais autrement il était quand même bien dur à trouver. Sa maison était réellement perdue au plus profond de la forêt, à travers des chemins étranges, jamais prit par des marcheurs. Du ciel, les arbres recouvraient tellement toute cette partie de la forêt qu'on ne voyait absolument pas la maison qui était pourtant bien là, "cachée" en toute tranquillité au coeur de cette magnifique forêt dense. La claymore avait fait construire cette maison suite à de long efforts en travaillant en tant que militaire, pour des associations sportives, elle avait donné des cours et en avait prit dans plusieurs disciplines sportives, et également en forge - ce qui expliquait pourquoi une forge était juste à côté de sa maison. Cette dernière comptait bien l'utiliser pour réparer son épée qui avait été bien amochée par son combat. Bref, la combattante rentra chez elle paisiblement, saluant au passages quelques loups qui traînaient souvent ici et qui n'étaient pas que de bêtes loups, mais bien des loup-garou sous leur forme "simple" de loup. Une fois de retour à la maison, elle prit une douche et enfila une nouvelle armure complète et traditionnelle, celle des claymores. Elle se saisit de son épée et sortie dehors dans sa forge pour commencer à "battre le fer".

Mais Claire n'était pas tout à fait idiote ni aveugle, et une aura se distinguait vite dans un endroit pareil. Quelqu'un semblait l'observer. La guerrière resta assise face à son plan de travail, tapant de son marteau brûlant la lame posée sur l'enclume, ses yeux rivés sur son travail.

- Ne fais pas ton timide, je sais que tu es là. Dit-elle alors qu'un sourire se dessina sur son visage, mais cette dernière était toujours concentrée sur son travail. Je suis Claire. Comme tu peux le voir, j'habite ici. Tu dois me suivre depuis un moment pour être arrivé jusqu'ici, car ma maison est très difficilement repérable, vu où elle est située. En quoi puis-je t'aider ?

La combattante était sur ses gardes, mais pour le moment, l'aura était à une distance suffisamment lointaine pour que la guerrière puisse continuer de travailler sa lame, du moins pour l'instant. Quand l'individu se rapprocherait assez, la claymore lâcherait certainement ce qu'elle serait en train de faire pour se tenir prête en cas d'éventuel attaque: mais elle aurait peut-être déjà fini son travail de forge d'ici là. La claymore n'ajouta rien, l'aura qu'elle dégageait semblait "pas plus élevée que la moyenne ". Claire n'avait pas la capacité de cacher son aura mais pouvait au moins la baissée au maximum pour faire croire qu'elle n'était une menace pour personne, et qu'elle n'était par extension pas très entraîné. C'était une habitude, et souvent cela permettait à ses adversaires de la sous-estimé.. à tort.
Son Gohan
Son Gohan
Demi-Sayen
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 15/09/2011
Nombre de messages : 1551
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1090 (+1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : Masenkō - Gekiretsu Madan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Kiai - Chō Kamehameha
Techniques 1/combat : Libération du Potentiel

Don't Look Down [PV. Son Gohan Ado] Empty
MessageSujet: Re: Don't Look Down [PV. Son Gohan Ado]   Don't Look Down [PV. Son Gohan Ado] ClockDim 16 Oct 2016 - 18:19


Le demi-Saiyan parcourait à toute vitesse les cieux de la planète, ayant quitté la tranquillité du Mont Paozu pour se rendre dans la grande forêt de la Terre. Le motif de sa hâte était un appel inattendu de la part de son vieil ami Charlo. Ce fut au beau milieu d’un exercice bien difficile de mathématiques que l’adolescent entendit son émetteur retentir. Sa joie de pouvoir enfin écouter la voix de ce camarade après ces deux longues années, la seule nouvelle durant cette période assurant à Gohan qu’il était toujours vivant, malheureusement dut bien vite laisser place à une désagréable sensation d’anxiété. De l’autre côté de l’engin, le fils de Rycelo fit part au chef de la Z-Team de la présence d’une force invisible qui aurait, selon ses dires, tué une jeune fille à Satan-City. Il n’en fut guère plus au garçon pour qu’il se rue au rez-de-chaussé de son logis pour s’assurer de la bonne santé de Chichi, actuellement la seule occupante. Il réussit à convaincre sa stricte mère de la laisser sortir pour ‘se dégourdir les jambes’ dit-il.

Il n’en était évidemment rien. Ne prenant même pas le temps de se changer, c’est donc vêtu de sa longue chemise blanche chinoise que l’adolescent quittait sa maison et, aussitôt fait, s’élança dans les cieux. Ayant initialement pour idée de rejoindre Charlo dans la grande ville, ce fut en approchant le survol de la fameuse forêt de la Terre que Gohan pensait ressentir une aura qui lui était plutôt inconnu. Rien de bien dangereux, s’il devait juger par l’énergie qui émanait de cette source perdue au milieu de l’endroit, mais le demi-Saiyan ne pouvait ignorer que cette toute nouvelle force qu’il ne découvrait que maintenant coïncidait étrangement avec l’appel de son ami. La possibilité que les deux puissent être liés était une que l’adolescent se refusait de rejeter.

Bien entendu, cette étrange aura qu’il venait de découvrir aurait tout aussi bien avoir été présente ici depuis bien longtemps. Ce genre de patrouille, si l’on pouvait appeler cela ainsi, autour de la Terre en temps que membre de la Z-Team s’étaient faites bien rares depuis ses deux dernières années. La triste réalité étant qu’il n’aurait pas été vraiment faux de dire que Gohan avait un peu négliger son rôle de défenseur, tout comme l’entraînement que l’on attendrait de la part du détenteur d’un tel titre. Depuis la défaite de son groupe face aux Black Feathers, l’adolescent n’avait cessé de se remettre en question. L’apparente prospérité de la planète sous le règne du roi de Dark le poussait à se demander si Charlo et lui n’avait pas été en tord dès le départ.

La source d’énergie le menait au coeur de la forêt. Le calme apaisant du lieu se faisait instantanément ressentir et était sans doute possible l’un des lieux les plus relaxants qu’il pouvait exister pour tous les amoureux de la nature. Même les nombreux loups que l'on pouvait trouver dans ces endroits restaient largement pacifiques tant que l’on ne les agressait pas. Gohan faisait toujours de son mieux pour ne laisser transparaître chez-lui aucune agressivité, son aura bien que singulière s’harmonisait avec la sérénité du lieu. C’était d’ailleurs tout à fait décontracté que l’adolescent poursuivait à pieds sa route, parfaitement conscient qu’une quelconque hostilité serait malvenu de sa part. Plus il marchait et plus un bruit régulier se faisait entendre. Un son fort qui contrastait largement avec le calme de la forêt, mais qui pour autant ne paraissait déranger aucun animal autour de Gohan. Comme si cet écho avait autant sa place ici que tout le reste. Un écho qui finit par mener le garçon jusqu’à une propriété.

Un rapide tour de l’endroit permit à Gohan d’isoler la source du fracas. Une jeune femme semblait taper du marteau contre l’enclume à la manière des forgerons. Le demi-Saiyan n’avait jamais encore pu rencontrer personne qui maîtrisait cet art aussi ancien qu’exigeant. Elle était clairement concentrée sur sa tâche mais cela ne l’empêcha pas de remarquer la présence de Gohan, ce dernier n’ayant pas fait de gros efforts pour cacher sa présence de toute manière. Peut-être aurait-il du.

« D-désolé. Dit-il gêné, sa main venant frotter l’arrière de sa tête comme le faisait si bien son père. Il s’avança légèrement de la femme d’un pas tranquille, un fin sourire à son visage. Désolé. Ce n’était pas dans mon intention de vous déranger dans votre travail, madame Claire. »

S’étant approché de Claire, le garçon put remarquer ce sur quoi semblait travailler la dame. Il s’agissait apparemment d’une épée, ce qui pourrait vouloir dire qu’il s’agirait là d’une combattante. Ou peut-être que cette lame n’était pas la sienne et qu’elle ne faisait en réalité que la retaper pour quelqu’un d’autre. Quoi qu’il en soit, le Saiyan décida de ne pas en faire mention. Il se penchait pour saluer dans le plus pur style japonais.

« Je m’appelle Son Gohan. Ravi de vous rencontrer. Je… Me demandais si vous étiez au courant du mystérieux meurtre d’une jeune fille à Satan-City. Sinon c’est pas grave. Je m’en voudrais de vous retenir trop longtemps. »
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 31
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 22734
Bon ou mauvais ? : Do you have the valor necessary to purge this realm of evil ?
Zénies : 3610

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

Don't Look Down [PV. Son Gohan Ado] Empty
MessageSujet: Re: Don't Look Down [PV. Son Gohan Ado]   Don't Look Down [PV. Son Gohan Ado] ClockDim 16 Oct 2016 - 22:04
La guerrière était entrain de refaire la refonte - presque complète - de son arme, fondue en grande partie à cause de l'attaque breathe of death de SK. Ce type avait des offensives intéressantes, dont celle-ci qui lui servait en défense et en attaque en fonction des circonstances. Au moins, son épée n'avait pas été complètement annihiler, comme celle de Seishiro qui était retourner " à la poussière " en somme, là d'où toute chose provient. La combattante était tout de même satisfaite de pouvoir retrouver son arme et de pouvoir arranger les dégâts, comme quoi, il était important de développer toujours plus de savoir afin d'apprendre à faire les choses par soi-même. Claire semblait avoir l'esprit bien plus tranquille qu'il y a quelques longues heures , où, se saisissant du cadavre de Seishiro encore chaud, elle dû enfoncer ses griffes et ses dents bien aiguisé pour venir déchiqueter son corps entier - juste afin de calmer sa haine. Là, on retrouvait la jeune femme de "base", qui bordait l'atmosphère d'un air apaisant et non menaçant. Elle n'était pas forcément très souriante et semblait un poil trop sérieuse - toujours - mais cette femme-là avait combattu à nombreuses reprises le mal, ainsi que ses démons intérieur, pour tenter de faire le bien: ce qui n'était pas toujours un combat évident. L'important, c'était qu'elle soit de nouveau "elle-même", tentant de faire rempart face à ce qu'elle trouvait injuste. La claymore n'aimait pas juger à tort et à travers et n'avait donc pas voulu attaquer le nouveau roi de la Terre. Tout semblait être calme ici, ils ne martyrisaient aucun habitant, et même mieux: leur chef des armées, Narumi, avait remanier le système complet pour apporter bien plus de sécurité - et pleins d'autres choses - dans Satan-City et toutes les villes de la planète bleue. Alors pour l'instant, elle ne voyait pas de raison de s'opposer au fait que leur alliance gouverne ici: le seul différent que cette dernière avait eut avec SK était plus personnel que des ambitions de conquête.

C'était un jeune homme. Mais pas un jeune homme "classique". Personne ici n'ignorait l'existence du grand Son Goku, de sa famille, ses amis, et surtout; surtout, ses fils. La combattante posa son marteau dans un bac refroidissant, laissant crépiter le métal sous l'effet de choc thermique. Pendant ce temps, elle écouta les dires de Gohan attentivement, alors qu'elle prit place sur un tabouret pour polir la lame qu'elle tenait entre les mains. Cette lame mesurait bien deux mètres, et laissait sous entendre que ce n'était pas la lame d'une arme classique: c'était une claymore. Oui, comme le nom du manga et le noms donnés aux combattantes qui manient ce genre d'épée. Enfin, maintenant, il ne reste plus que Claire pour représenter ce vieil ordre de guerrières - visiblement - et personne ne doit connaître toutes ces vieilles histoires qui paraîtraient ridicules à l'heure actuelle. Le jeune homme la salua de façon traditionnelle et très respectueuse, et c'est alors que pour la première fois depuis qu'il était arrivé ici, la combattante leva les yeux vers lui. Cette dernière lui adressa un sourire accueillant, signe qu'elle appréciait ses manifestations de respect. Se relevant de sa position actuelle, cette dernière imita Gohan afin de le saluer tout aussi respectueusement qu'il venait de faire, puis elle s'approcha en marchant lentement vers lui, visiblement sans avoir l'intention de lui faire le moindre mal.

Le regard de Claire qui s'était posé dans les yeux de Gohan semblait inoffensif. Elle souriait naturellement, on ne sentait ni crispation, ni battement de coeur anormal en provenance de cette femme. Mais alors qu'elle paraissait naturel, elle remuait l'esprit du jeune homme, cherchant ses souvenirs pour savoir qui il était, ce qu'il avait pu réaliser dans sa vie, et surtout: s'il était juste ou non. Cependant ce don de Claire, "Symbiote" ne laissait aucune trace visible dans l'esprit de celui qui en était la cible, en principe. Sauf si cette dernière décidait de lui montrer de ses propres souvenirs, alors il comprendrait que celle-ci peut lire plusieurs choses dans son esprit et même son âme. La guerrière laissa le jeune homme terminer sa phrase. Le meurtre d'une jeune fille ? Pas très commun par les temps qui courent, depuis que l'armée est placer 24h/24 dans tous les quartiers de la ville. Mais elle comprit qu'il l'avait su par un émetteur. L'alliance de la Z-team, ce petit bonhomme avait créer ça, apparemment. Il semblait y avoir de bonne personne dans cette bonne initiative d'alliance. Les "gentils" manquaient énormément, surtout en ces temps difficile.

- C'est moi qui suis désolée, Son Gohan. Je viens tout juste de revenir de Métamol. Je n'étais pas encore au courant qu'une jeune fille avait été tué. Ce sont des choses qui arrivent, malheureusement... et pas que sur Terre. Maintenant que c'est passé, nous ne pouvons plus rien faire, et c'est regrettable. La femme s'approcha pour être en face de l'adolescent, mais elle le regardait avec sympathie. Est-ce que tu le connais ? Claire tendit sa main vers Gohan doucement pour lui montrer qu'elle ne voulait pas lui faire de mal. Puis elle déposa sa main sur le poignet du jeune homme. Dans sa tête, il pu aperçevoir le visage de Seishiro, grâce à un souvenir récent de la claymore. Il pu également constaté qu'elle venait de le tuer il y a de cela à peine quelques heures. Il est le dirigeant de cette planète, qui semble bien se porter pour l'instant, ce qui ne concorde pas avec le fait que c'est un type de la pire espèce. Elle lâcha en douceur son étreinte sur le poignet du jeune homme. Il reviendra, plus fort, et certainement avec plus d'hommes dans son alliance. Alors j'aimerai que tu me parles de la Z-team, Son Gohan, car cette initiative me paraît être une réponse face à cette ère désespéré dans laquelle nous sommes, confinés entre l'alliance Maléfique et l'alliance des Black Feather.

Spoiler:
 

Le ton de sa voix était si paisible que l'on aurait pu dire qu'une certaine harmonie se dégageait de son être, comme si c'était l'une de ses rares personne qui s'était déjà " trouvé" et qui n'avait pas de quête existentielle à poursuivre. Claire semblait être une femme "complète", qui savait où elle allait, et où elle devait aller. Elle se détourna légèrement du sayen et lui fit signe pour qu'il vienne s'asseoir à côté d'elle, sur un banc de pierre, en face d'un petit jardin sympathique qui était à l'arrière de son humble maison. D'ici, on sentait l'air pur de la nature, et on voyait les plus petits et misérables insectes vivre en symbiose avec le reste de leurs congénères. Le moulin à eau produisait un bruit peu dérangeant, c'était même reposant d'entendre l'eau être brassée via ce système. Ce havre de paix semblait être un endroit bien atypique pour une planète comme la Terre.

Spoiler:
 
Son Gohan
Son Gohan
Demi-Sayen
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 15/09/2011
Nombre de messages : 1551
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1090 (+1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : Masenkō - Gekiretsu Madan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Kiai - Chō Kamehameha
Techniques 1/combat : Libération du Potentiel

Don't Look Down [PV. Son Gohan Ado] Empty
MessageSujet: Re: Don't Look Down [PV. Son Gohan Ado]   Don't Look Down [PV. Son Gohan Ado] ClockLun 17 Oct 2016 - 0:17


Le demi-Saiyan ne s’attendait sûrement pas à faire ce genre de rencontre. Et encore moins ici, au fin fond de la forêt de la Terre. Cette aura qu’il avait perçu en vol le mena jusqu’à un bien bel édifice. La nature régnait en ces lieux que l’activité humain n’était pas encore venue menacer. Cette maison aurait pu être l'exception à cette règle. Au lieu de cela, elle donnait l’impression de mériter ici sa place aussi bien que n’importe quel brin d’herbe qui rendait ce tableau picturesque. Mais cette magnifique demeure logeant aux milieu des bois n’était étonnamment pas le principal attrait du terrain. Dans ce qui s'apparente à une petite loge aux côtés des murs de l’habitation se produisait l’intense, mais pourtant pas si dérangeant, fracas du marteau frappant l’acier, Claire maniant l’outil à la manière des anciens forgerons. L’arrivée de Gohan semblait coïncider avec la fin de la tâche de la jeune femme, alors qu’elle lâchait le marteau pour aller polir sa lame. Une action qui gratifia l’adolescent d’un rapide coup d’oeil sur l’objet de son labeur.

Une magnifique épée, plus longue qu’il n’était grand. Une arme dont seule la beauté pouvait excéder la dangerosité. Ce n’était pas la peine d’être un génie pour imaginer que quiconque sachant manier ce genre d’armes devait posséder un immense talent. Le combat à l’épée n’était par ailleurs pas totalement étranger à Gohan. Le garçon se rappelait que petit, monsieur Piccolo lui avait fait cadeau d’un sabre pour qu’il puisse apprendre à survivre en milieu hostile. Mais la plus impressionnante démonstration dont il eut été témoin restait de loin l’intervention de Trunks. Le guerrier venu du futur n’eut absolument aucun mal à terrasser Freezer à l’aide de son sabre, le tyran qui avait pourtant donné tant de mal au groupe de l'adolescent sur la planète Namek. La familiarité du Saiyan avec les lames s’arrêtait là cependant, et il était donc bien loin de s’imaginer que l’arme particulière que paufinait Claire marquait son appartenance à un vieil ordre de guerrier. Même les quelques livres d’histoire de l’adolescent ne pouvait l’aider ici, non pas qu’il aurait fait la relation de toute manière. L’énergie que la belle blonde dégageait n’était rien de réellement impressionnant, mais Gohan plus que quiconque savait que cacher son énergie était une possibilité. C’est bien ce don qui permit à Krillin et à lui de rester en vie aussi longtemps sur la planète verte.

Gohan n’était donc pas prêt à relâcher sa garde, même derrière son apparente décontraction, et quand bien même aucune onde négative n’émanait de la jeune femme. Cette dernière rendit au fils de Goku son salut, un geste qu’il ne manqua d’apprécier puisque de moins en moins commun. Il devenait effectivement de plus en plus rare de rencontrer des personnes partageant les mêmes valeurs de respect que lui. Claire s’excusa de ne rien pouvoir lui dire au sujet du meurtre à Satan-City.

« Je ne peux vous en vouloir. De ce que j’en sais, cela ne s’est produit qu’il n’y a quelques minutes. »

La blonde s’approchait de Gohan. L’un comme l’autre faisaient de leur mieux pour ne pas paraître hostile. L’adolescent pouvait désormais voir la totalité de la personne de Claire, une femme aux sympathiques traits fins, aux longs cheveux blonds qui recouvraient une partie de son corps svelte. Même si l’adolescent avait bien grandit lors de ces deux ans, la belle blonde le dépassait tout de même de plus d’une tête. Elle approcha sa main du Saiyan qui, apaisé par l’apparente sympathie de son locuteur, lui tendit également la main en retour. Elle put se saisir du poignet du garçon.

S’en suivit une expérience pour le moins inattendue. Un certain visage apparut dans l’esprit de Gohan. Un visage qui entraîna chez le Saiyan presqu’immédiatement une visible expression de mépris, avec une pointe de déception.

« Je le connais, oui… Répondit-il à voix basse. Le guerrier à la source de la première réelle défaite de Gohan. Le fameux SK qui avait put jouir d’une double victoire puisqu’en plus de s’emparer de la planète, il a réussi à séparer la Z-Team et semer le doute dans les esprits de ses membres. Nous nous sommes battus contre lui il y a deux ans. Sans succès. »

Il avouait avec peine. L’image suivant que lui transmit Claire fut néanmoins bien plus que simplement inattendue. Presque inespérée. Le garçon pouvait voir la jeune femme trionfante face à SK, un homme que même Charlo en pleine possession de ses capacités n’avait pu vaincre. Claire le décrivait comme un homme de la pire espèce, elle aussi quelque peu déroutée par l’état prospère de la planète compte tenu de la personne. La jeune femme continua d’étonner le demi-Saiyan en lui parlant ouvertement de la Z-Team. Même si l'existence de cette équipe avait été rendue publique, Gohan n’était toujours pas habitué à ce que l’on lui en parle de la sorte, ce qui le menait à penser que Claire en savait en réalité beaucoup plus que la plupart de ceux qui avaient juste entendu le nom quelque part mais depuis le temps l’avaient certainement oublié. L’entendre décrire le groupe du fils de Goku comme la réponse aux problèmes qui menacent le monde était relativement réconfortant, mais l’adolescent restait encore trop perturbé par les images de la claymore pour noter le compliment.

Le guerrier suivit la femme jusqu’à son jardin, un magnifique endroit détonnant de calme et de paix. Gohan était de ceux qui savaient apprécier la simplicité de la nature, et un lieu pareil ne pouvait que le charmer. Il prit place sur le banc à la demande de la forgeronne.

« Mon père, et ses amis, ce sont toujours battus pour protéger cette planète, sans jamais rien demander en retour. Lorsqu’il nous a… quitté, il est parti sans crainte et sans regrêt. Parce qu’il savait qu’il laissait tout ce qu’il avait aimé entre mes mains. Il avait parfaitement confiance en moi et prendre ce flambeau qu’il m’a laissé était vraiment le moins que je puisse faire. Le Saiyan parlait à un rythme assez peu régulier. C’était évident que parler de cela à quelqu’un restait pour lui une tâche désagréable, même plusieurs années après le départ de Goku. J’ai fondé la Z-Team pour continuer le l’oeuvre de mon père. Je sais que je ne suis pas de son niveau mais je fais de mon mieux pour l’honorer comme il l’aurait voulu. »

Un léger sourire décorait le visage du guerrier. Il était clairement perdu, et désemparé. Son Goku s’est toujours battu pour ce qui est juste, et n’a jamais baissé les bras. Il a toujours vaincu pour le bien de tous. Malgré ses efforts, l’adolescent ne pouvait en dire autant. Son combat contre SK restait la parfaite preuve de cette pensée. Il n’y avait qu’une seule chose qui pourrait lui permettre de regagner le peu de confiance en lui qu’il avait perdu.

« Excusez-moi mais, connaissez-vous le chef des Black Feathers ? Quelle genre de personne est-il ? Vous pensez qu’il y a deux ans, mes amis et moi avons fait le bon choix en voulant s’opposer à lui ? »
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 31
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 22734
Bon ou mauvais ? : Do you have the valor necessary to purge this realm of evil ?
Zénies : 3610

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

Don't Look Down [PV. Son Gohan Ado] Empty
MessageSujet: Re: Don't Look Down [PV. Son Gohan Ado]   Don't Look Down [PV. Son Gohan Ado] ClockLun 17 Oct 2016 - 21:04
Une jeune fille avait été tué récemment. C'était bien étrange, avec toutes les patrouilles militaires, personne n'aurait laissé commettre un meurtre. Cette pauvre fille avait dû mourir d'une telle manière qu'aucun protagoniste n'avait dû pouvoir agir à temps pour espérer la sauver. C'était pourtant bien là la triste réalité: parfois, des êtres "plus fort" que la moyenne pouvaient tout de même assassiner des personnes plus faibles qu'eux. C'était ainsi, et on ne pouvait au final pas faire grand chose étant donné la force de certain pour accomplir ces actes de cruauté sans réel fond. La claymore allait tout de même contacter Darcia plus tard pour savoir s'il en savait quelque chose: ils étaient maintenant amis de longue date, et il était toujours au courant de tout ce qui se déroulait à Satan-City de part sa notoriété. La guerrière avait cependant réussie à gagner en quelque sorte la confiance du jeune homme, de sorte à ce qu'il puisse voir des souvenirs lui appartenant. Son visage sembla se crisper lorsqu'il vit l'image de Seishiro dans sa tête, et Claire comprit totalement ce rictus sur sa figure: elle-même trouvait cet individu répugnant, et ce, sur bien des points. Visiblement Gohan l'avait déjà affronté lorsque ce dernier avait voulu prendre la Terre: à cette époque, la claymore était encore possédée par Alucard et n'avait donc pas agit à l'encontre des envahisseurs. Ils avaient perdu face à lui et son alliance, mais c'était du passé. Il fallait connaître des déceptions pour avancer: pourtant, Gohan semblait toujours déstabiliser et profondément déçus de sa défaite, même à l'heure actuelle.

Il parla alors de Goku, que Claire connaissait. Il y a longtemps, ils s'étaient entraîné ensemble dans la Salle de l'esprit et du temps, et ils avaient également déjeuné dans un restaurant. Cela remontait à beaucoup d'années, mais pourtant elle avait conservé cette image d'un type sympathique qui semble insouciant au vue de son caractère de base, et qui, pourtant, est capable de déplacer des montagnes pour exterminer le mal. Il était l'une de ses rares personnes qui savait qui défendre et pourquoi, mais surtout, qui ne changeait pas d’alignement malgré le temps qui passe et les possibles offres alléchantes qui avaient pu lui être proposé. Il restait fidèle à ses "positions", et Claire admirait cet homme pour cette raison, en plus qu'il soit fort bien agréable pour un sayen, comparé à la plupart de ses confrères qui ne sont rien d'autres que des bêtes sauvages. Son Gohan était bien évidemment affecté par le départ de son père et cela semblait logique: " perdre " un être aussi bon et chaleureux était une véritable tare. La jeune femme posa délicatement sa main sur l'épaule du jeune homme et la caressa, dans un élan de réconfort. Claire n'était pas tellement doué pour porter une assistance psychologique à quelqu'un, pourtant, elle essayait toujours d'apporter un avis positif sur les choses. Cette dernière transmis alors par ce geste de ses souvenirs d'elle et Goku lorsqu'ils s'étaient entraînés et lorsqu'ils avaient mangé au restaurant. Que des moments de rire et d'entraide, Gohan pouvait être fière de son père, tout comme son père pouvait être fière des agissements de son fils, puisqu'il avait fait de bonnes démarches pour tenter de préserver le bien.

- Goku est un homme remarquable. Il n'y a que de rare personne qui conservent leurs valeurs, prônant la paix et le bien malgré le mal qui s'étend. Tu peux être fière d'avoir un père aussi honorable, mais n'oublie pas que tu as toi aussi accomplies des choses qui rendent leur valeur au bien et à la paix: il doit être donc indiscutablement fière de son fils. Elle retira sa main et regarda les oiseaux qui picoraient au sol sans se soucier d'eux, comme si cette vue apaisait son esprit. Le tout n'est pas de toujours gagner, mais c'est de ne jamais relâcher ses efforts... et de conserver une détermination intacte et inébranlable face à tout, et à tous. La claymore regarda le jeune homme pour lui sourire. Du moins c'est l'un de mes principes de vie. Il n'est pas toujours évident d'être dans le droit chemin, mais si tu y mets toute ton âme, alors tu arriveras à construire des choses que nul autre ne pourra être en mesure de réalisé. J'ai moi-même eu mes moments de faiblesses, possédée par un démon que j'ai fini par expulser de mon corps. Maintenant que je suis redevenue l'être qui était à l'origine dans ce corps, je me purifie du mal en le combattant de plusieurs manières: que ça soit au quotidien en aidant le peuple, ou dans les batailles si nécessaire.

La jeune femme se rappelait très bien avoir été à la botte de Majin Végéta lors d'une guerre, alors qu'elle le combattait à l'origine. Cela semblait avoir duré une éternité, et pourtant, maintenant ils se haïssaient toujours autant, et ce dernier ne devait pas manquer de cracher sur Claire depuis son départ. C'était assez amusant de le voir vociférer des insultes, il ressemblait à un jeune adolescent frustré cherchant à tout prix à rabaisser autrui par complexe de son petit membre. Claire n'était pas sensible aux insultes gratuites, ce qui par défaut ne devait pas émerveillé le Majin qui avait l'habitude qu'on rentre dans son jeu de "celui qui à la plus grosse", en gros, clairement pas ce clown. Bref, l'important était que la guerrière avait recouvert la possession de l’entièreté de son corps et de son esprit, maintenant, et qu'elle œuvrait pour les valeurs qui lui semblaient bonne: tout était pourtant si compliquer, puisque des notions comme " le bien et le mal " dépendant de la manière de pensée de chacun. Il y avait seulement des "limites" pourtant bien claires et définies, et il n'y avait pas besoin d'être devin pour les connaître: il est juste plus facile parfois d'être aveugle que d'admettre ses erreurs.

L'atmosphère s'emplit de mauvaises ondes. Gohan semblait réellement désemparé à cause de plusieurs facteurs qui avaient eut lieu dans sa vie. Mais notamment le fait qu'il croyait de pas réussir à faire " aussi bien que son père " et sa défaite d'il y a deux ans contre l'alliance des BF. La claymore le comprit d'autant plus alors qu'il lui posa d'avantage de questions concernant Seishiro - et il lui demanda même son avis sur leurs agissements d'il y a deux ans, concernant lui et la Z-team. La jeune femme resta un moment silencieuse, ailleurs, fouillant dans ses pensées pourtant si fraîches: mais elle devait remettre de l'ordre avant de lui montrer. Claire savait le plus profond secret de SK, mais cela ne regardait personne et au final n'avait pas réellement d'importance, à part pour expliquer certaines choses le concernant. Ce qui l'intéressait maintenant, c'était de montrer à Gohan des agissements passé de ce sale type, qui avait renversé Dark d'une manière vicieuse, provocant une révolte par des rumeurs et des actions que seul un type aussi dérangé que lui aurait pu commettre. Sa main se posa une nouvelle fois sur le jeune homme, cette fois elle entoura délicatement ses doigts autours de son bras, pour lui montrer.

Une déferlante de souvenirs que Claire avait pu voir dans l'esprit de Seishiro se déversèrent dans l'esprit de Son Gohan. Il pu y voir des fourberies telles que seul un taré doublé d'un monstre aurait pu avoir l'idée de faire. Il avait trompé son monde à de nombreuses reprises, s'emparant de Dark en remontant des gens les uns contre les autres, se servie d'une femme transie d'amour à son égard pour qu'elle le serve et s'en débarassa en l'abandonnant, il lui montra les membres de son alliance et notamment sa manière de les recruter: en jouant toujours des rôles afin de plaire et de séduire les personnes qu'il enrôlait. Il devait être bien seul et moche à l'intérieur pour avoir besoin de jouer la comédie afin que des gens se rallient à sa cause. Gohan pu voir des actes ignobles de tromperies, et Seishiro, triomphant derrière un rictus que seul un fdp de première division pouvait aborder sur son visage, fière d'être un peigne cul hypocrite qui trompe son monde. Oui, la claymore ne pensait certainement pas du bien de cet être, qui en plus essayait de se faire passer pour " un type méchant, enfin non, pas méchant, on sait pas. Par contre des fois il a des gestes inespérés de gentillesse, on sait pas pourquoi". Ce mec voulait faire en sorte d'être " ni méchant, ni gentil " alors que ses actes dépeignait clairement un sale bouffon prêt à jouer les gigolos pour atteindre ses objectifs. Alors oui, il pouvait avoir des actes de bonté - on se demandait bien d'où ça pouvait sortir, certainement quand ça l'arrange - mais cela n'était pas suffisant pour dire qu'il n'était "ni bon, ni mauvais". Il était clairement un sale type aux yeux de la guerrière. D'autres pouvaient penser autrement s'ils le désiraient, en tout cas, Claire ne pouvait pas blairer ce blaireau bon qu'à rire et à faire le pitre.

- Les choix sont toujours difficiles. Je ne crois pas réellement qu'il y ait de bon ou de mauvais choix, je pense qu'il y a seulement des conséquences qui en découlent. La Terre se porte réellement bien depuis qu'ils ont prit le pouvoir. Parce que leur chef a des ambitions de conquête, mais il ne veut pas jouer aux tyran: il veut être bien vu, constamment, il a besoin qu'on le gratifie et qu'on le voit comme un noble gentleman. Ce type est constamment dans le paraître. Démolir sa réputation serait déjà une atteinte à sa personne, lui qui semble se trouver si intellectuel et fabuleux. Elle eut un petit rire moqueur: c'est vrai qu'il donnait cette impression avec son air léger et détaché, et ses gestes aussi gracieux que les bourges maladroits d'antan. Cependant, il a une personne de bien dans son équipe. Narumi, la chef des armées, celle qui a instaurer tout ce système de surveillance pour améliorer grandement la vie des habitants de la Terre. Ce n'est pas une mauvaise femme, elle est juste tomber irrémédiablement amoureuse d'un homme qui ne mérite aucunement de la posséder. Son amour pour lui la perdra, et il est impossible de raisonner quelqu'un qui ne peut plus voir... Elle dit ça avec une certaine mélancolie. C'était une vérité transcendante et face à laquelle personne ne pouvait rien faire. Pour le moment, les conséquences de leur victoire ne semblent pas être si terrible que cela pour la Terre. Peut-être qu'un jour ils mériteront de se faire expulser du trône, cependant. D'ailleurs, si Seishiro est mort et que Narumi est en combat avec Ajito en ce moment, il ne leur reste que possiblement deux soldats de "valeur" sur Terre. J'ai vu dans l'esprit de SK que son alliance semble peu complète en ce moment.. si quelqu'un voulait s'approprier la Terre, ça serait certainement le moment opportun d'y aller maintenant. Elle marqua un temps de pose, ses yeux s'étaient reposés sur la tranquillité de la nature environnante. Seishiro est juste un homme à plusieurs facettes qui cherche à séduire les autres afin qu'ils servent ses ambitions personnel. C'est un égoïste doublé d'un menteur, le schéma classique des embobineurs de bas étage. Sauf que lui, il a l'habit du gentleman et l'attitude, et les gens se laissent happer par ça. C'est déplorable. Claire eut un sourire de moquerie, comment pouvait-on se laisser charmer aussi facilement par des apparences ?

La guerrière se déplaça doucement, rentrant chez elle par la porte arrière de la maison. Elle allait simplement chercher des rafraîchissements pour son invité et elle-même. Cette dernière leur prépara de délicieux smoothies, avec des pailles assez funky, en paillettes et forme de fruits - ce qui était un peu extravaguant comparé au look et à l’habitude assez strict et disons sans superflue de Claire. La claymore lui tendit la boisson, qui sentait une délicieuse odeur de fruits rouges, et reprit place à côté du jeune homme, sirotant sa boisson tout en reprenant:

- Je pense que tu as bien agis en créant ton alliance, et j'aimerai devenir l'une des vôtres. Je ne sais pas si tu as besoin que je te prouve quoi que ce soit, une quelconque valeur ou la réalité de ma volonté à vouloir me battre pour ce qui me semble juste - en tout cas, je pourrais devenir l'une de vos émissaires. Je serai très heureuse de me battre aux côtés du fils de Goku et de tes amis. Charlo a l'air d'être un garçon de bien, lui aussi. Claire avait pu voir à quoi Charlo ressemblait physiquement et mentalement dans les souvenirs de Gohan. Si je suis parvenue à déchiqueter la moindre parcelle du corps de ce monstre de Seishiro, alors je ne vois pas pourquoi toi ou ton ami vous ne pourriez pas le faire, vous aussi. La prochaine fois que vous le rencontrerez, il ne sera certainement pas en terre " consacré ", entouré de ses marionnettes qui forment son alliance. Je pourrai m'entraîner avec vous et ensemble, nous pourrions rallier des alliés puissants afin de mieux démanteler le mal, quel qu'il soit. D'ailleurs, si tu es d'accord, nous devrions probablement contacter le colonel Motta. Je ne l'ai pas revu depuis... Elle s'arrêta un moment. Ils s'étaient revu il y a déjà trois ou quatre ans, juste pour se battre l'un contre l'autre, difficile de se rappeler de ces lointains souvenirs clairement. L'important est qu'il est un sayen plus intelligent que ses congénères, et penchant pour le bien. Il est allié à Fugma, un ami de longue date, avec qui je me suis déjà battue contre l'alliance Maléfique plusieurs fois. J'ignore quelle est la situation chez les sayens également, mais puisque tu en es un, tu devrais peut-être observer de façon attentive de ce côté-là: il y a probablement de bons alliés à se faire.


La guerrière s'adossa au mur derrière eux, profitant de sa boisson fraîche et régénérante, et également de la paix environnante qui lui permettait de se détendre mentalement comme physiquement. De plus, elle était en bonne compagnie aujourd'hui: on ne tombait pas tous les jours sur l'un des fils du légendaire Goku !
Son Gohan
Son Gohan
Demi-Sayen
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 15/09/2011
Nombre de messages : 1551
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1090 (+1500 alliance)

Techniques
Techniques illimitées : Masenkō - Gekiretsu Madan - Zanzōken
Techniques 3/combat : Kiai - Chō Kamehameha
Techniques 1/combat : Libération du Potentiel

Don't Look Down [PV. Son Gohan Ado] Empty
MessageSujet: Re: Don't Look Down [PV. Son Gohan Ado]   Don't Look Down [PV. Son Gohan Ado] ClockSam 22 Oct 2016 - 22:30


Parler de Son Goku n’était jamais facile pour le pauvre garçon. C’était une personne formidable, voilà bien un point sur lequel Claire et lui ne pouvaient qu’être d’accord. Les pensées de la jeune femme firent naître chez Gohan un intense sentiment de nostalgie. Par ces images, il se voyait presque à ses côtés, son insouciance n’ayant d’égale que que sa volonté de faire le bien pour tous. Le visage du Saiyan s’illuminait face à cette brève occasion de pouvoir ne serait-ce qu’admirer l'idole qu’était son père. Manger et s’entraîner, voilà deux des choses qui lui ressemblaient le plus. L’adolescent ne savait pas que Goku et Claire se connaissaient, et avaient même pu passer un certain temps ensemble mais cela ne le surprit pas plus que ça. Le guerrier au kimono orange était un grand amateur d’aventures et ce fut sans doute l’une d’entre elle qui les a amené à se rencontrer. De cette manière, Gohan apprit que Claire était réellement une combattante, au cas où l’image de sa victoire contre SK n’aurait pas suffi, mais également qu’elle était une personne de confiance. Goku avait presque un don pour ressentir la bonté chez quelqu’un, alors le voir passer un aussi bon moment avec la claymore était la seule preuve dont le garçon avait besoin pour lui accorder son entière confiance. C’était peut-être un petit peu naïf comme raisonnement mais jusqu’à présent ça avait toujours fonctionné.

C’était bien là une des différences entre Gohan et son père. Ce dernier était capable de jugement et savait s’y tenir, sa détermination était sans faille. Dans toutes les difficiles épreuves que l’adolescent avait pu franchir avec ses amis, il était toujours resté en arrière à suivre leur chemin. Aujourd’hui, c’était à lui de prendre des décisions et c’était dans ce rôle que son manque d’assurance viendrait sans doute le freiner. C’est pour ça qu’il avait demandé à Claire des informations sur les Black Feathers. Il voulait qui était réellement leur chef et s’il était vraiment un ennemi. En réalité, il voulait juste s’entendre dire que ce qu’il avait fait, ou en tout cas tenté de faire il y a deux ans était la bonne chose. Par chance, la grande blonde semblait mépriser le dit Seishiro et ne s’en priva pas d’en faire part à Gohan. Là encore en lui faisant parvenir de nombreuses images par la pensée, l’adolescent pu voir le leader de l’alliance pour ce qu’il était réellement, un menteur qui avait su jouer de ses paroles et de son charisme pour arriver au sommet. Rien de ce que le Saiyan apprenait à son propos ne pourrait lui faire ressentir la moindre empathie.

« Il a manipulé tout ces gens, c’est détestable. Mais pourquoi fait-il ça ? Est-ce que toutes ces pauvres personnes qu’il a embobiné savent même ce pourquoi elle se battent ? »

Selon Claire, seule une personne dans leur équipe pensait réellement faire le bien. Il s’agissait de Narumi, la chef des armées et la femme à laquelle on attribue en général l’état de prospérité actuel de la Terre. Cela dégoutait Gohan qu’un personnage ayant tant agit pour le bien des terriens puisse faire parti du groupe de SK. Une crapule comme lui ne méritait pas qu’autant d’efforts soient faits en son nom.

La jeune femme quitta le garçon un moment, le laissant seul profiter quelques instants de la tranquillité de son splendide jardin avant de revenir à ses côtés accompagnée de deux smoothies. Elle lui tendit l’un des verres qu’il accepta avec un grand plaisir, quoique toujours légèrement surpris par cette générosité envers quelqu’un qu’elle ne venait que de rencontrer. Gohan sirotait silencieusement la délicieuse boisson qui ravit ses papilles.

« Merci. C’est délicieux. »

L’adolescent fut agréablement surpris d’apprendre la volonté de Claire de rejoindre la Z-Team. De ce qu’il avait pu voir, du moins avec les quelques images qu’elle avait pu lui transmettre, c’était une femme droite et chérissant la justice. Le garçon ne doutait nullement de ses convictions, ni de sa force si elle était vraiment celle qui avait pu vaincre SK. Gohan la regardait avec un sourire lui montant jusqu’aux oreilles.

« Ce serait un honneur pour moi de compter un ami de mon père parmis nous ! Vous n’avez rien à me prouver, votre soif de justice se ressent dans vos paroles et ça me suffit largement. »

Le garçon ne releva pas le fait qu’elle parla de Charlo; à ce niveau il avait déjà comprit qu’elle avait certaines capacités psychiques qui lui permettait d’obtenir certaines informations. Elle mentionna certains de ses amis, notamment le colonel Motta, qui serait selon elle à même de pouvoir leur porter main forte. Cependant, l’idée de s’allier au peuple Saiyan restait pour Gohan un peu saugrenue. Cela pouvait paraître étrange venant de lui qui partageait pourtant leur sang, mais mis à part son père et quelques autres, l’image qu’il gardait des Saiyan restait celle d’un peuple barbare génocidaire. Ceux d’entre eux qui étaient bien intentionnés ne représentaient à ses yeux que l'exception plus que la règle. Bien sûr, Gohan n’était guère au courant de ce qui avait pu se passer sur Vegeta depuis bien longtemps, et il se pourrait très bien que le peuple de sauvages qu’il avait en tête ait bien disparu pour laisser place à certains plus civilisés. Mais même là il n’avait pas de mal à s’imaginer de fourbes personnages qui s’alliraient à eux dans leurs seuls intérêt et n’hésiteraient à faire volte-face à la première occasion pour les poignarder dans le dos.

« Je ne sais pas. Je ne pense pas être prêt à faire confiance aux Saiyans; disons que j’en garde une mauvaise expérience. »
Claire
Claire
Modérateur
Féminin Age : 31
Date d'inscription : 12/08/2008
Nombre de messages : 22734
Bon ou mauvais ? : Do you have the valor necessary to purge this realm of evil ?
Zénies : 3610

Techniques
Techniques illimitées : Dodging bullets | Fen'harel's elgar | Transposition
Techniques 3/combat : L'inflexible | Purification
Techniques 1/combat : Doomhammer

Don't Look Down [PV. Son Gohan Ado] Empty
MessageSujet: Re: Don't Look Down [PV. Son Gohan Ado]   Don't Look Down [PV. Son Gohan Ado] ClockMer 26 Oct 2016 - 17:48
Ce qui était particulier - et très agréable - dans cette situation, c'était que pour une rare fois, Claire rencontrait quelqu'un qui n'essayait pas d'être menaçant ou de lui soutirer quelconque information. Ce jeune homme était un exemple pour bien des personnes - et surtout des adultes d'ailleurs ! - il était non seulement calme et discipliné, mais en plus; il savait raisonner de façon assez intelligente pour se remettre en question tout en voulant " faire plus ", " en avoir plus". C'était d'après la claymore la meilleure manière d'agir: bondir en avant, même pas "aller". Il fallait que ça soit spontané et toujours baigné d'une grande détermination permettant de continuer son chemin tout en gardant espoir. L'espoir fait vivre, et ça, c'est juste l'une des plus grande vérité des univers et des mondes, cela concerne tout le monde. Le jeune homme sembla être imprégné de belles sensations lorsqu'il vit dans son esprit les images de son père "festoyant" et riant auprès de la guerrière, qui elle-même gardait de très bons souvenirs de Goku - même si cela datait d'extrêmement longtemps. Cela lui fit plaisir de voir que le jeune garçon se sentait comme "réconforté" d'une part en voyant des images si claires de son paternel - même si de l'autre il devait immanquablement lui manquer d'une manière très poussée. Claire partageait sa peine, même si les personnes qui lui manquaient et qui étaient morte depuis longtemps se comptaient sur les doigts d'une main - et même si ces dites personnes n'étaient pas aussi exceptionnelles que Goku - elle savait ce que c'est, d'aimer sincèrement des individu. Mais parmis toutes ces personnes, l'une d'entre elle était toujours en vie et, c'était paradoxalement celle qu'elle n'avait pas vu depuis 3-4 ans,ainsi que celle à qui elle tenait le plus, qui n'était qu'autre que le colonel Motta qui était promu en ce moment même au sein de la race Sayens.

- Les embobineurs comme Seishiro posent des mots "vagues" pour dépeindre le but de son alliance. Je sais qu'il dit à ses membres qu'ensemble ils créeront un empire à l'image de leurs idéaux. Comme évidemment il est rare qu'un seul groupe partage toujours les mêmes conceptions du monde et de la vie, individuellement il conforte chacun que leur alliance leur servira à créer " un havre de paix ". Je pense que tout son règne n'est qu'une bombe à retardement, personnellement. On ne peut pas dire que pour l'instant, le fait qu'il soit Roi ici ou ailleurs soit pire pour les habitants des dites planètes, mais, le deuxième objectif de l'alliance est de conquérir des planètes, et un maximum, pour étendre leur pouvoir.. et par extension leur suprématie. Son seul but est de se promouvoir encore et toujours, ses objectifs semblent changer en fonction de ses plans d'égoïsme sur l'avenir.. en tout cas il ne sert que ses propres intérêts en se servant des autres, c'est l'important à retenir: il n'est qu'un monstre abjecte incapable d'être un minimum apte à faire preuve d'humanité.

On aurait pu dire que Claire aurait cracher ses paroles au visage de Seishiro s'il avait été là - et c'est en réalité ce qu'elle avait fait. D'une part au sens figuré, et au sens propre, puisqu'elle avait réellement cracher sur le visage si hideux de Seishiro après qu'elle l'ait décapité et vidé de tous ses organes contenu dans son abdomen. Il ne fallait pas la mettre en colère, la petite ! La haine avait parlé pour cette dernière mais avait permis de la calmer suffisamment pour qu'elle reprenne son "caractère habituel" au sang-froid légendaire. Après tout ce type avait mérité ce qu'il avait eut. Bref, Gohan était toujours aussi respectueux et remercia son hôte pour le smoothie, cette dernière lui accorda un sourire complice, toujours à moitié allongée contre le mur derrière le banc où ils étaient assis. Il y avait une petite marre en face d'eux où de jolies petites bestioles venaient se désaltérer - et d'autres moins jolies, mais qu'est ce que ça peut faire ? - et où les petites grenouilles vertes semblaient prendre du bon temps tout en coassant gaiement. Claire avait retrouvé son petit coin de paradis simpliste, là où elle se sentait vraiment " chez elle", bien qu'il ne manquait que son conjoint, Motta - et il n'était pas évident de dire quand cette dernière pourrait le revoir. Gohan quant à lui s'exprima sur le fait qu'il pensait pouvoir accorder sa confiance à la guerrière qui s'en trouva ravie - et elle le laissa également dire le fond de sa pensée concernant ses confrères sayens. Visiblement il n'avait pas eu des "souvenirs mémorables" lui non plus avec eux. Décidément, Claire connaissait vraiment l'exception des exceptions, partager sa vie avec le colonel était, sans surprise, un miracle, tellement il était loin des "moeurs" de sa race.

- C'est bien aimable de ta part de me faire autant confiance, mes actes te prouveront de toute évidence que tu fais le bon choix. Cette dernière se redressa légèrement et fini sa boisson rafraîchissante sur le coup, tournant ses yeux argentés pour venir regarder le jeune homme. Décidément, j'ai l'impression que les actions des sayens sont perpétuellement mauvaises - voir peu recommandable. Je ne connais pas réellement de gens qui " s'entendent " bien avec eux ou qui les recommanderaient - à part mon cher Motta. Mais lui il est le seul sayen que je connaisse à être un homme accompli et de bien: je pense que lui pourrait être un potentiel allié tout du moins. J'espère que tu pourras le rencontrer un jour: c'est sans nul doute l'homme le plus charmant que l'on puisse croiser dans sa vie.


La guerrière émit un petit rire mignon qui donnait un effet étrange sur un visage d'habitude si sérieux. Motta n'était peut-être pas l'homme le plus charmant aux yeux de tous - à cause de son air très sérieux d'ailleurs - mais il l'était à ses yeux, et c'était ça l'important. Elle avait tout de même hâte qu'il puisse un jour voir sous ses yeux le colonel qui lui semblait être un possible bon allié - enfin si lui le voulait également. La combattante se releva de sa position et s'étira tout doucement, débarrassant son invité du verre qui l'encombrait une fois qu'il fut vide. La jeune femme revint vers lui suite à cela, récupérant sa très longue épée qu'elle accrocha dans son dos, par dessus une nouvelle cape que cette dernière avait prise à l'intérieur de chez elle au passage - oui, car SK avait brûlé l'ancienne cape. Claire était parée pour repartir à l'aventure, aux entraînements, ou même peut-être revoir Motta bientôt, qui sait ce qui l'attendait " en premier " ? Pour l'heure, elle devait passer prendre des informations sur la situation à Satan-City et faire un tour dans les associations où elle avait été bénévole pendant un an, ainsi qu'au service militaire. C'était important de repasser de temps en temps là-bas pour prendre des nouvelles concernant la situation de toutes ces choses.

- Tu peux rester ici autant que tu veux si tu le désires, tu es le bienvenue chez moi maintenant que tu es mon leader, et un ami. Je te prie cependant de m'excuser, il me semble important que j'aille faire un tour à Satan-City pour en apprendre d'avantage sur ce récent décès, notamment, et d'autres informations qui pourraient être cruciale: peut-être. Quoi qu'il en soit Son Gohan, ce fut un honneur de pouvoir rencontré l'un des fils du légendaire Goku, et c'est un privilège de servir le bien aux côtés d'un allié de choix comme toi. N'hésites jamais à m’appeler: je ferai toujours tout mon possible pour t'aider.

Elle s'inclina devant lui tel qu'il avait pu le faire la toute première fois qu'ils s'étaient réellement croisés, du moins en "face à face". Cette dernière reçus un émetteur de la part du jeune garçon d'ailleurs, Claire l'en remercia d'une tape amicale sur l'épaule accompagné d'un doux sourire. Cette dernière récola pour s'envoler tranquillement en direction de la ville, adressant un dernier signe de la main à son nouvel ami. Cela lui réchauffait le cœur de constater qu'il y avait toujours des personnes ayant cette infatigable envie de revenir, ou de venir vers "le bien", afin de pouvoir être les mains œuvrant pour la justice.
Contenu sponsorisé

Don't Look Down [PV. Son Gohan Ado] Empty
MessageSujet: Re: Don't Look Down [PV. Son Gohan Ado]   Don't Look Down [PV. Son Gohan Ado] Clock
 
Don't Look Down [PV. Son Gohan Ado]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Forêts-