Partagez
 

 [RR] La petite empreinte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Kefka Palazzo
Kefka Palazzo
Terrien
Masculin Age : 35
Date d'inscription : 23/01/2010
Nombre de messages : 660
Bon ou mauvais ? : Assez mauvais pour effacer les abus de Motta sur mon profil
Zénies : 1154

Techniques
Techniques illimitées : Eclair Zap-trap, Twist de glace, Feu-Follet
Techniques 3/combat : Ultima, Dancing Mad
Techniques 1/combat : Lumière sentencielle

[RR] La petite empreinte Empty
MessageSujet: [RR] La petite empreinte   [RR] La petite empreinte ClockJeu 13 Oct 2016 - 17:14
Depuis l'escalier qui descendait de la salle du trône, il marcha seul vers un complexe : un à un les soldat et garde sur son passage faisaient des révérences. Il arriva alors dans une aile militaire, où des généraux en uniforme gris et rouge se mirent au garde à vous.

"Majesté, nous attendons vos ordres : le premier escadron est prêt."
"Oui, j'ai eu un contre temps comme vous le savez."
Kefka les regarda : une vingtaine d'hommes triés sur le volet étaient en rang, tout aussi bien vêtus et présentables que possible. L'élégance et le charisme de chaque élément du groupe semblait avoir été un critère important dans leur sélection. Kefka passa devant eux, satisfait mais silencieux.
Un homme lui tendit une chemise de couleur vive : le "Roi" retira sa chemise déchirée par son altercation avec l'intrus, l'utilisa comme chiffon pour essuyer ses plaies et enfila la nouvelle. Ses blessures étaient superficielles, et il n'avait pas le temps pour passer à l'infirmerie.

"Majesté, c'est un honneur de vous voir de retour et à la tête de notre blason."
"J'apprécie votre hypocrisie Général Farbe, j'ai toujours été sensible à la flatterie, même fausse."
L'homme sourit. Il connaissait Kefka de longue date... Et pour cause. "Quitte à être sous les ordres d'un autres, j'aime autant que ça soit sous ceux de quelqu'un de redoutable et stricte. Même si par le passé nous avons eu quelques différents." Kefka sourit à l'homme qui avait été autrefois son supérieur. Les rôles s'étaient inversés aujourd'hui. "Je vous dois d'avoir redonner vie à l'armée du Ruban Rouge, je ne peux qu'être reconnaissant à présent."
"Votre clairvoyante et votre maturité vous honorent Farbe."

Kefka fit signe à l'un de ses hommes de main qui remit une tablette à la division blanche. Le Roi commenta : "Messieurs à partir d'aujourd'hui vous servait la fierté de toute une planète : je ne veux voir que des êtres dignes, impartiaux et sans pitié. Vous serez les ambassadeurs de mon idéal auprès du peuple et veillerait à ce que celui-ci soit protégés et épanouis."
Le Roi regarda les hommes du Ruban Rouge devant lui : quelle nostalgie. Il avait attendu ce moment depuis un bail, ayant adoré son expérience au sein de cette armée au paravent. S'il l'avait quitté jadis, trop ambitieux pour elle, il était ravi de la reformer, cette fois-ci, à son image.

"L'Armée du Ruban Rouge renaît, mais cette fois-ci au service du Roi. Je veux que vous protégiez notre planète des envahisseurs en travaillant de coeur avec l'armée de Narumi. Mais toute fois je vous veux plus réactifs, et plus présent sur le terrain ; là où Narumi aura une force de frappe contre des armée, vous gérerez les envahisseurs autonomes, comme ce petit merdeux qui vient d'être dégommé par mes soin. Vous calmerez les ardeurs de ce genre de prétentieux pensant qu'ils seront plus digne que les Black Feather."
Il leva un index.
"MAIS MAIS MAIS attention : vous ne tuerez que si nécessaire. Nous sommes intéressés par les profils courageux et rebelles qui se montreront. Éliminez seulement ceux qui semblent débiles et impossible à raisonner. Envoyez-moi les autres."

Kefka caresse l'écran tactile pour regarder les futures rondes, compositions d'équipe, entraînements, et plan de communication du Ruban Rouge. Du Ruban Rouge cette armée n'en avait que le nom : elle était à présent plus là pour protéger que pour tyraniser le peuple. Le choix de reprendre cet étendard était sans doute idiot, mais Kefka avait voulu que ce seul nom refroidisse les ardeurs des rebelles de secondes zones : les autres auront au corps à corps le loiir de comprendre que les intention du Roi sont louables.
"Je vais être contraint de quitter la planète alors je compte sur vous... Diffusez notre message de recrutement largement, je veux des entrevues à mon retour."

Sur ce, Kefka fut salué par tous les hommes de l'armée avant qu'il ne se dirige vers une navette royale pour aller à la base de lancement.
 
[RR] La petite empreinte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]
» petite terrine de foie gras saumon lentilles
» Une petite victime qui passait par là. (Jann) (terminé)
» myrtille , jolie petite caniche noire 2 ans ( thiernay 58)
» Essai: juste une petite salutation!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Château du roi-