Partagez
 

 Entraînement Ike Renders

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Ike Renders
Ike Renders
Masculin Age : 17
Date d'inscription : 26/06/2016
Nombre de messages : 37

Techniques
Techniques illimitées : Electrode Shoot, Burning Fist, Instant Slash
Techniques 3/combat : Electrode Bomber, Hot Suffering
Techniques 1/combat : Electronic End

Entraînement Ike Renders Empty
MessageSujet: Entraînement Ike Renders   Entraînement Ike Renders ClockLun 27 Juin 2016 - 23:20
Une fois habitué à la gravité de cette planète, je décide d'entrer dans la salle de gravité pour poursuivre mon entraînement à un autre niveau. Je commence par régler la gravité à 15G. J'ai déjà du mal. Avant de faire quoique ce soit d'autre, je devrais courir autour pour m'habituer; c'est ce que je fais. A chaque foulée je sens mes jambes tomber au sol, ça fait plutôt mal. Après avoir couru quelques tours, ce qui m'a un peu habitué à la gravité, bien que j'aie toujours du mal, je décide de frapper dans les sacs de frappe prévus à cet effet. Je continue pendant plusieurs minutes, mais je me lasse vite ! Donc, je décide, après m'être mis par terre, de faire des pompes. Effectivement, y a plus original comme entraînement, mais ne dit-on pas que c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures confitures ? Une pompe, deux pompes .... cent pompes et pouf ! La gravité est trop haute pour que je puisse en faire plus. Mais je n'ai pas encore dépassé mes limites ! Je me relève alors et décide de courir à nouveau, mais cette fois à gravité vingt ! C'est un peu plus dur ... mais je suis un Saiyan ! On ne m'abat pas comme ça ! Je continue cette exercice jusqu'à être trempé de sueur, donc environ une heure après. Ensuite, je me couche sur le sol, ce qui me permet d'admirer la salle de gravité, assez grande et teintée de rouge. Pourquoi pas des abdos, pour continuer ? Mais il me faut quelque chose pour caler mes pieds. J'attrape des altères de cent kilos chacune, qui sont à deux mille kilos à cause de la gravité vingt, et les mets à mes pieds. Ca y est ! Je les continue pendant plusieurs minutes. J'ai mal au torse.

Finalement, je sors de la salle pendant quelques secondes (je ressens d'ailleurs les effets d'être littéralement vingt fois plus léger, ce qui n'est pas mal pour pas vous mentir) et je négocie un adversaire d'entraînement là-dehors. Ah ! Ils n'ont que des robots. C'est dommage, un robot ne donnera jamais les mêmes sensations qu'un homme en combat. Mais si ce robot est de conception Saiyanne, il y a peut-être de quoi faire un bon combat ! Faut être optimiste dans la vie ... Je baisse la gravité à 15, sur ordre du superviseur, pour éviter que le robot ne fasse face à des dysfonctionnements durant notre combat. Mon adversaire rentre dans la salle, il est blanc, grand avec un espèce de voyant rouge sur le visage (HRP : un Giru adulte quoi) et fait à peu près ma taille. Il se met en position de combat et je l'imite, puis nous nous fonçons dessus. Il me donne un coup que j'évite, puis je riposte avec un coup de coude dans son voyant. Il chancèle, j'en profite, mais c'était une ruse. Il se retrouve derrière moi et plante ce qui semble être des griffes dans mon dos, aie ! Je me dégage et lance un Electrode Shoot. Il l'évite de justesse et réplique avec une sorte de Chou Makoukou difforme qui se loge dans mon abdomen. J'aurais pu l'éviter ! Mais sous l'effet de la surprise, je me concentrais plus sur la forme du Kikoha que sur sa potentielle dangerosité. Je ne le vois plus ! Je lève la tête ... il est en dessus de moi. Violent coup qui me ramène à la réalité et me cloue au sol. Je me relève. Enfin, je pense me relever puisque avant que je n'en aie le temps, il est sur moi et me martèle de puissants coups. Wow, il est Saiyan ce robot. Dans un cri, je brûle mon Ki et le propulse à l'autre bout de la salle, puis me lève. Vite, un autre Electrode Shoot ! Cette fois, le coup fait mouche. Tout son avant-bras est brûlé. Haha, je suis vainqueur ! Attends, est-ce que les robots ressentent la douleur ? ... Non. Avant que je ne m'en rende compte, ses deux bras tournoient dans mon plexus solaire, occasionnant au passage de sévères dégâts à ma cage thoracique. Zbrrrrah. Je me cogne contre un mur. Il me lance un Kikoha que je ne peux pas esquiver et que je me prends en plein dans la visage, je tombe par terre, mais par instinct de survie je me lève presque instantanément et repousse son assaut acharné. Le seul moyen de battre ce robot, c'est de directement affecter ses systèmes internes ! J'arme mon Burning Fist et le met en plein dans le torse de mon opposant, ce qui fait un trou dans sa "peau", si je peux l'appeler comme ça. Je découvre alors tout ce qu'il y a a l'intérieur : fils, cartes mémoires, puces, et c'est à peu près tout en fait. Enfin de ce que j'ai vu, puisque je n'ai le temps d'observer son intérieur que pendant quelques dixièmes de secondes avant de le voir disparaitre de mon champ de vision et de l'entendre s'écraser au sol...Très rapidement suivi de mon propre corps. Nous voilà donc face à face. Ça aurait pu être sensuel si ce n'était pas un robot en face de moi. On commence donc à s'échanger des coups au sol, avant que je ne m'élève dans les airs. J'utilise mon Hot Suffering, qui consiste simplement en un rayon de feu que je lance sur l'ennemi et qui s'enroule autour de celui-ci jusqu'à le brûler. Mais, il ne ressent pas la douleur, ce qui va rendre l'affaire un peu plus compliquée. Peut-être qu'en le brûlant suffisamment, je pourrais réduire ses capacités motrices ... je mets donc tout mon coeur dans cette attaque. Enfin, façon de parler, puisqu'il s'en dégage assez facilement. Mince, ça m'a coûté beaucoup de Ki pourtant ! Il me fonce dessus et me colle un assez beau high kick. Chapeau l'artiste ! Dommage que la cible soit moi. Je tombe alors sur les commandes internes, ce qui a pour effet d'augmenter la gravité jusqu'à 25G !

C'est carrément plus dur de bouger maintenant ... Mais pas pour lui ! Ça a juste l'air de le motiver de me voir aller moins vite, ce qu'il fait qu'il a pratiquement doublé sa vitesse. Maintenant, même plus la peine d'essayer d'esquiver, je me prends tous ses coups ... Mais hé ?! Je suis ici pour m'entraîner, évidemment que je dois esquiver. J'essaye donc d'esquiver toutes ses attaques, malheureusement sans succès pendant un certain temps. Me voilà encore blessé. Je concentre mon Ki pour gagner en puissance, et pour illustrer mon gain de puissance, mes cheveux se lèvent en l'air et j'ai un regard plus sérieux. Ça rigole plus, là. J'enlève mon haut, ce qui découvre mon torse de beau gosse, musclé et tout ... comment ça je me lance des fleurs ? Enfin bref, j'esquive une de ses attaques avant de lui en placer une et de lui péter une jambe. Comment tu vas gérer ça, tas de ferraille ?! Ah ... on dirait qu'il sait voler. Mais quel con, j'aurais du y penser ! Pendant que je pense, le bougre en profite pour me fondre dessus. Pas cette fois, buddy ! Je me laisse tomber sur le dos et regarde le robot s'enfoncer dans le mur derrière moi, avant de me relever et de préparer un Electrode Bomber. Mon bras s’électrifie tandis que ma cible tente de sortir sa tête du mur. Une boule d'énergie s'est formée dans ma main. Mais je sens que je vais pas pouvoir maintenir mon Ki a un niveau si élevé pendant longtemps. Il faut que j'en finisse vite ! Mais pendant que je prépare mon attaque, l'agile mannequin vivant réussit à se dégager, et presque aussitôt il se retourna et me prit pour cible en se ruant sur moi. Il se rapproche à une vitesse folle, mais je ne peux plus me permettre de rallonger ce combat plus longtemps. Je sens que je vais regretter ce que je m'apprête à faire, mais banzai ! Je lance mon attaque alors qu'il est juste devant moi. Violente déflagration et sifflement à vous en péter les oreilles, puis le blackout. Le dernier truc que j'ai vu, fort heureusement, c'était le tas de ferraille se décomposant et pissant de l'huile. Là, je suis probablement entrain de me cogner de partout dans la salle et de rebondir sur tous les murs, mais je ne sens plus de douleur. J'entends juste un lointain bourdonnement représentant sûrement la salle en feu. Je me réveille, probablement plusieurs heures plus tard, gravité toujours à 25. Je suis gravement blessé et risque de nouveau la mort, mais c'est tout bénef' pour moi. Je me lève, et ce qui m'accueille est un énorme mal de crâne. Je chope deux bracelets de cinquante kilos, qui passent à mille deux cent cinquante kilos chacun à cause de la gravité, et je frappe dans le vide plusieurs fois, chaque coup étant une torture à cause de mon corps qui me fait mal. C'est pas assez, je peux aller plus loin, je le sais. En plus de ses bracelets, je m'accroche aussi d'énormes brassards de deux mille cinq cent kilos, et des genouillères du même poids. Je prends aussi des altères d'un bon millier de kilos. Ça y est, je suis paré ... Me reste plus qu'à arriver à bouger ne serait-ce qu'un pouce dans cette situation. Je suis un Saiyan, je n'ai aucune limite ! Je brûle de nouveau tout mon Ki, mes cheveux se hérissent une seconde fois et mes muscles doublent presque de volume. C'est bon, je peux le faire. Je donne plusieurs coups en l'air, m'éléve de plusieurs mètres et réussit un petit enchainement coup-coup-pied-retourné. C'est vachement stylé n'empêche ! Puis je lance un Electrode Shoot qui fait le tour de la salle pour venir s'écraser dans mon dos pour corser encore un peu le tout. Je ferme les yeux et me concentre sur mon Ki qui devrait à l'heure actuel être visible en mon for intérieur, et effectivement je le vois. Une flamme verte, cette fois. Je m'approche de cette flamme et la touche, ce qui provoque un gonflement de celle-ci jusqu'à ce qu'elle remplisse tout mon monde imaginaire et le brûle. Retour à la réalité, je me sens bien plus éveillé cette fois ! Cri vengeur et tout mon Ki restant se brûle. Tenter un truc stylé, tenter un truc stylé ... Pourquoi ne pas lancer ma technique ultime ? Non, je suis bien trop blessé pour ça, et les dommages collatéraux causeront à coup sûr ma mort, et ce n'est pas ce que je recherche. J'vais utiliser une de mes techniques fétiches, tiens ! Mon poing s'enflamme, mais vraiment beaucoup cette fois. Plus que les autres. Ouais, c'est le Burning Fist ! Dans un dernier élan, je fonce dans le mur en face de moi et lui colle la plus belle beigne que j'ai jamais collé. Boum, il explose -avant de se reconstituer presque immédiatement après, mais ça n'enlève rien de mon mérite( et je suis propulsé en arrière contre un autre mur. Je tombe K.O et constate que ma main s'est faite brûler par ma propre technique. Je ne tiens plus. Avant de perdre mes forces, je détache tous mes poids et autres et les laisse au sol. Mes cheveux retombent, mon regard devient moins sérieux. Et la douleur se fait ressentir, évidemment ! Putain que ça fait mal ! Je sens chacun de mes muscles tordus, brisés, en feu, ce qui crée un beau bordel dans mon corps, et mon cerveau, ne pouvant gérer tant de douleurs en même temps, se contente de me ficher une insupportable douleur dans tout le corps, la gravité très élevée n'arrangeant rien. Je crie, je hurle, mais personne ne vient. Normal, hein, je n'appelle personne de toute façon. Et je m'évanouis de nouveau. Une fois réveillé, la douleur ayant été revue à la baisse, je me roule (je n'ai plus de force, je vous le rappelle !) jusqu'au panel de commandes et redéfinis la gravité à la normale. Je me sens revivre !! Je me lève d'un bond, et malgré mes blessures, sors à toute vitesse de la salle d'entraînement, ma vitesse étant, tout naturellement, elle aussi multipliée par vingt-cinq. Je sens que je vais revenir souvent ici ! Mais là, je suis vraiment blessé et j'ai mal de partout, donc autant faire un saut à l’hôpital de cette planète avant de retenter quoique ce soit.
 
Entraînement Ike Renders
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entraînement d'une petite Eisei.
» Entraînement d'Ookami avec Doufi.
» entraînement de Nara Hyuga
» Entraînement Kageru
» Entraînement d'Alucard

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Vegeta :: Salle de gravité-