Partagez
 

 La face cachée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Wiliam
Wiliam
Demi-Sayen
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 31/03/2011
Nombre de messages : 243
Bon ou mauvais ? : Neutre à ascendence mauvaise
Zénies : 950

Techniques
Techniques illimitées : Explosion d'énérgie,Absorption,Rayon infernal
Techniques 3/combat : Destruction du ciel,Destruction du démon
Techniques 1/combat : Technique Infernal

La face cachée Empty
MessageSujet: La face cachée   La face cachée ClockJeu 19 Mar 2015 - 4:29
Dans l'armée un éclaireur est une personne qui a pour mission de partir en reconnaissance, afin d'observer le terrain mais, aussi pour recueillir des informations importantes pouvant être utiles au reste du groupe. Dans cette situation, William avait belle et bien ce rôle, et ce n'est pas d'information dont il avait besoin... Il avait besoin de Cour 'souvra, il ne quitterait la planète Vegeta qu'après avoir récupéré cet artefact et seulement après cela! Autrefois lorsque le soldat William était un sayen et uniquement cela, il était effectivement éclaireur. Son escadron l'avait choisi, car, il faisait partie des recrues les plus mobiles, parmi ceux qui témoignent d'un sens de l'observation hors du commun.Ce rôle qui lui value la reconnaissance de ses pères avait été avant tout un devoir pour lui, une obligation même... Attendent patiemment ses camarades de route, le demi-saison se mettait donc à se remémorer ses souvenirs passés. Peu à peu son côté saye n ne commençait à dépeindre sur lui. Cela était peut-être dû au petit pèlerinage, qu'il d'effectuer avec ses nouveaux camarades... Qui sait ?William était le fils aîné de Cucumber, un ouvrier des chemins de fer travaillant sur Vegeta deux, où il avait passé une bonne partie de son enfance. Son père avait eu la chance de bénéficier d'une affectation au départ temporaire, de travail et cela sonnait comme une sorte de promotion pour la famille qui très vite repartie vivre sur la planète d'origine. Cucumber, au cours des seize années suivantes, fera douze petits frères et soeurs et agrandis donc la famille, ayant trouvé une sorte de stabilité dans sa nouvelle vie, laissant bien souvent William et sa mère s'occuper seules des enfants pendent que lui partaient durant des semaines entières sans jamais vraiment s'expliquer du pourquoi du comment...

Wiwi, comme aimait l'appeler sa mère, subit à cette époque et pendant une longue période, l'expérience traumatisante de son père. Ce dernier, lorsqu'il rentrait de long séjour à l'extérieur, le battait violemment avec tout ce qui lui passait par la main. Et pour en raison qui demeurera à tout jamais obscure, Wiwi semblait être l'unique cible des crises de rage de son père et de toute cette violence refoulée à son encontre! Au plus profond de lui, William commençait à nourrir une haine profonde à l'égard de son paternel et bientôt il ne se laisserait plus faire, il se l'était promis à lui-même ! D'autant plus que les nombreuses violences de Cucumber n'étaient plus simplement physiques mais, si psychologiques. William avait acquis une force et une résistance assez conséquente, mais, ne consentait pas à s'en servir contre son père qui le réprimander de plus en plus, lui reprochant souvent d'être un paresseux, une mauviette et un peureux.Tout cela ne visait pas qu'a déstabilisé et à descendre Willam, il le savait mais il n'en pouvait plus! C'est pendant une période noire et de crise économique sur Vegeta, que la saye n n'avait pas décidé de prendre son destin en main! Il n'avait pas eu le courage de défier son père mais, avait fui le domicile sans un regard derrière lui... Son seul regret restait le fait qu'il fa il, laissé sa mère, ses frères ainsi que ses soeurs derrière lui pour tenter pourquoi pas de revenir en héros à leurs yeux...

L'importante dépression économique de la planète s'accompagnait d'une déflation ainsi que d'une explosion importante du chômage. Cela poussa les autorités à une profonde réforme des marchés financiers. Et peu d'emploi tendait les bras au jeune sayen, totalement perdu dans ce monde de bruts où le chaos régnait en maître! Puis, l'inévitable se produit alors ! Végéta entra en guèrre... Une révolution était en marche et la seule chose à faire pour s'en sortir était de rejoindre l'armée du roi Vegeta où celle de la rébellion! Il fréquentera alors l'académie sayen, une école réputée comme étant la méllieur qui soit en matière de formation militaire. Ce qu'il y avait de bien avec cette école, c'est que vue la situation dans laquelle se trouvait Vegeta, cette formation restait totalement gratuite et ouverte à tous!

Durant les vacances,le jeune homme ne rentrait bien entendu pas cher lui mais, cher un vieux couple possédant une ferme et à qui il rendra de valeureux services n'échange de leurs hospitalités. Sans suit alors, une sorte d'effet boule de neige puisque, le vieil homme trouva à celui qu'il considérait désormais comme son fils un emploi stable et bien rémunéré. De quoi démarré au mieux sa nouvelle vie, tant attendu. Se donnant corps et âme dans ce nouveau boulot,le tout jeune William force l'admiration de son contremaitre qui remarque rapidement le penchant de son jeune apprenti pour les missions à haut risque! Le fils de Cucumber hérite alors de la charge périlleuse du dynamitage de trous dans la roche. Visant à consolider les pieux qui doivent soutenir les murs et les planchers des innombrables bâtiments!Quelque temps après, sa formation se termine et William s'enrôle dans l'armée à l'âge de dix-huit ans. Il est alors affecté au Loyal 22e Régiment et reçoit un nouvel entraînement spécifique près du village où il grandit... C'est donc assez naturellement qu'il demanda avec succès, son transfert dans un tout autre régiment. Un régiment partant au front, il il ne s'illustrera pas particulièrement mais, sera néanmoins, un bon élément. L'année d'après alors qu'il retourne en ville avec son régiment, ce dernier se spécialise dans les missions d'assassinat, d'infiltration et de reconnaissance ainsi que, dans les opérations de commando. Il se révèle alors avoir des excellentes capacités visuelles, auditives et possédant une endurance plus hautes que la majorité des soldats à ses côtés.

Mais, c'est au terme de son quatorzième mois de service que William s'illustra comme un véritable héros. Alors que ses troupes sont pour la plupart cloué au sol. Il réussit à prendre à revers un nid de soldats mitrailleur, en détruisant une partie du mur d'un blockhaus et le bulldozer vivant accompagnant le reste de ses hommes dans la brèche qu'il venait de créer. Faisant ainsi prisonnier de guerre,un nombre important d'ennemis rebellent. Ses sur ce penser d'autrefois que Sharotto et les autres arrivèrent enfin! On pouvait encore lire sur le visage du semi-démon toute la nostalgie qu'il venait là de revivre l'espace d'un instant...  Puis, il s'adressa à son compagnon de route qu'il venait de battre à la course:

"Tu sais, au sein de l'armée sayen. quatre principe sont de rigueur mon ami, et durant toute ma vie les est appliquée comme personne ! Voici ses principes. premièrement amplié sa mission dans l'excellence professionnelle et la maîtrise de la force! Deuxiemement faire vivre les communautés militaires unies dans la discipline et la fraternité d'armes! Troisiemement et le plus crucial, servir Vegeta et les valeurs universelles dans lesquelles elle se reconnaît. Puis dernièrement cultiver des liens forts avec la communauté sayen ! Chacun, quelle que soit sa catégorie ou son grade, se doit de connaître le code du soldat et d'en détenir un exemplaire sur soi.Sous forme d'une petite carte, il permet à tout soldat de développer et entretenir les qualités indispensables à l'exercice de son métier. Je t'offre les miens en guise d'aurevoir...Tu ne voies peut-être pas où je veux en venir, aussi je vais te l'expliquer... J'ai longtemps servi mon peuple à tort ou à raison parce qu'il est la seule et unique raison pour là quel je suis encore en vie aujourd'hui et mes frère sayen, dont tu fais partie, sont pour moi très important... Je termine, être méfiant à l'égard d'un étranger et une bonne chose, je te l'accorde mais, quand cet étranger ne se montra pas hostile à ton égard, soit au moins indulgent à son encontre..."

Le château n'était plus qu'a quelque mètre, enfin William allait recevoir l'aide qu'il espérait tant ! Il s'approcha cependant de Nayria avant d'entamer sa marche et lui adressa quelques mots...

"La mission s'achève bientôt, aussi je serais ravie de vous revoirs chère Nayria..."

Une fois de plus le beau bren ténébreux enfonçait son regard empli de passion dans le regard si fragile et perplexe de la jeune femme saye n, elle aussi avait été quelque peu méfiante à son égard, mais, Sharotto y était probablement pour beaucoup... jusque-là, ses intentions envers eux avaient été bonnes de toute manière et à dire vrai le demis-sayen s'étaient même surpris à apprécier leurs compagnies... Puis une fois à quelque mettre du groupe, le démon sortie d'une de ses poches une mini capsule et la fit tomber au sol. Un léger nuage de poussière le camoufla ainsi quelque seconde et quand, ce dernier ce dissipa tous aurait alors le loisirs de voir, William en tenu sayen !
La face cachée Wiwi_s11
Sharotto
Sharotto
Saiyan
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 24/09/2014
Nombre de messages : 918
Zénies : 4230

Techniques
Techniques illimitées : Transposition, Lien d'altruisme, Ki Explosif
Techniques 3/combat : Souffle de ki, Mouvements Intuitifs
Techniques 1/combat : Berzerk 100%

La face cachée Empty
MessageSujet: Re: La face cachée   La face cachée ClockJeu 19 Mar 2015 - 11:17


Sharot fut le premier à lever le pas afin de précipité un peu les choses, dans le cas présent la situation se bloquait a une discussion sans réellement que les choses avancent. Nayria le suivit directement s’envolant à son tour ainsi que la nouvelle Saiyanne dont on ne connaissait toujours pas l’identité. Celle-ci par ailleurs se rapprocha de Nayria afin d’entamer une discussion pendant qu’ils se dirigeaient toujours vers le palais.

Wiliam rejoignant alors Sharotto et se mis à son niveau. En effet le Saiyan aux yeux sanglant approuva la décision du saiyan aux yeux émeraudes, nous n’avions que trop trainée il était de se bouger, et quelle plus bonne idée que de proposé une course. Apparemment Wiliam était très joueur mais cela allez permettra à Sharot de pouvoir lui parler un court moment seul à seul. Belle occasion de profiter de ce moment pour lui poser les questions qu’ils se posent depuis son arrivé, alors que Wiliam allait donner le départ, un nouveau saiyan croisa à nouveau la route du groupe, Sharot n’y prêta que peu d’attention, non pas qu’il ne voulait pas, mais il était trop occupé à se focalisé sur Wiliam, heureusement d’ailleurs que celui-ci lui fit signe de nous suivre sans quoi il aurait surement mal pris cette engage.

Wiliam s’élança alors, mais avant de le suivre Sharotto se recula pour se rapprocher de Nayria et lui murmurais quelque chose à l’oreille.
{Je vais profiter de cette « course » pour le rattraper aussi vite que je pourrai histoire de lui poser quelques questions, je ne sais pas pour toi, mais il me paraît étrange.
Essaie de gagner du temps en attendant, laisse-moi le temps de lui parler un peu, on se retrouve devant le palais quoiqu’il arrive.}


Après un petit acquiescement de la tête envers Nayria, Sharotto s’élança à la poursuite de Wiliam, sachant pertinemment qu’il ne gagnerait pas la course, mais qu’importe, le but pour lui n’étais pas de jouer, mais de pouvoir lui parler seul à seul.

Il aperçut au loin le palais de Végéta, toujours aussi imposant et classe, le même que dans ces vieux souvenirs, après tout pas grand-chose n’avais changé en une décennie. Sharotto arriva alors à hauteur de Wiliam qui l’attendait déjà depuis un bon moment s’en doute devant les portes du château. Sharot pris peine de vérifié que le Saiyan qu’il venait de croiser ne les avait pas suivi et étais resté avec Nayria et l’autre Saiyanne.

« Bon je le reconnais, l’idée de cette course pour pouvoir parler seul à seul était fort intelligent »

Sharotto avait eu le temps d’y réfléchir pendant le temps qu’il volait, Wiliam étais futé, même plus que lui il faut le reconnaitre, toute son histoire semblait fausse et vrai à la fois.

« Allez vide ton sac, j’écoute. »

Wiliam entreprit alors un long discours, relatant par ailleurs le code Saiyanjin, un discours sur l’honneur, la patrie et la guerre, comment aurait-il pu l’inventer s’il n’était pas lui-même Saiyan. Sharotto l’écouta entièrement avant de lui répondre.

« Je reconnais être quelqu’un de plutôt associable, mais j’aurai pu tout aussi t’ignorer et me moquer de ta mission, or je ne l’ai pas fait et tu nous as accompagné, tu n’as pas été hostile, je ne l’es pas été. Tu es sans doute un élément important au sein de notre armé, tu connais bien le code d’honneur saiyan. Tu vois moi aussi je respecte vraiment mes frères et sœurs saiyan et tout comme toi j’y attache une importance assez grande, aussi tu comprendras sans doute ma méfiance vis-à-vis de toi qui semble si différent de nous. Maintenant entre nous, ce n’est pas le Roi Végéta qui t’envoi n’est-ce pas ? Sinon pourquoi prendre le temps de quérir notre aide si ta destination était le palais. Sous les ordres du roi Végéta, tu serais sans doute déjà en route pour lui faire ton rapport, je pense que tu as besoin de nous pour te rendre dans le palais, pourquoi je l’ignore, peut-être n’es-tu tout simplement plus affecté à l’armée, comme tu dis, tu as longtemps servi ton peuple et parfois à tort, nous ne sommes pas tous des soldats parfaits, moi-même je ne peux encadrer le Roi, et pourtant je suis quand même prêt a re signer dans l’armée pour mon peuple. Il est sans doute dangereux de révéler ce genre de propos, mais oui je n’aime pas le roi, pour ne pas dire que je le déteste, pense tu qu’avec ce genre de révélations je sois encore "hostile" envers toi ?

Il entendit derrière lui l’arrivée des autres Saiyans dont Nayria, qui lui avait permis de lui faire gagner un temps remarquablement considérable est suffisant. Il lui en était très reconnaissant, et il lui dirait certainement quand les autres ne seraient plus là. Certes de ce fait il n’aura surement pas de réponse de Wiliam, mais en le regardant désormais droit dans les yeux, il savait qu’une réponse n’était plus la peine et que les deux hommes se comprendraient désormais sans avoir à jouer avec quelconque ruse.

Wiliam utilisa une capsule et après un léger boom, il fut métamorphosé en tenue Saiyanjin. Nous étions tous prêt à rentrer enfin au château.

Brelina
Brelina
Saiyan
Masculin Age : 39
Date d'inscription : 10/02/2014
Nombre de messages : 44
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Garrick gun, Taiyoken, Shiyoken
Techniques 3/combat : Sokidan, Burning Attack
Techniques 1/combat : Big Bang Attack

La face cachée Empty
MessageSujet: Re: La face cachée   La face cachée ClockJeu 19 Mar 2015 - 21:07
Alors que le petit groupe volait en formation, William et Sharotto partirent dans une conversation. William proposa même une course jusqu'au palais, Brelina pensa peut être à tord que le semi-sayen voulait tester la vitesse de ces interlocuteurs. Alors Brelina se tourna vers Nayria et lui répondit en souriant :

Un objectif, il se pourrait que j'en ai un nouveau. A oui faites, Chat.

A la fin de sa phrase, la petite sayen fit claquer sa queue sur les fesses de la belle Nayria et se joignit à la course proposée par Will. La jeune sayen en volant à une vitesse plus soutenue, laissait une trainée blanche derrière elle. William et Sharotto semblait être en pleine discution, que Brelina ne chercha pas à entendre. Et après un certain temps de vole, le petit groupe arriva devant le palais royal. Avant de rentrer dans le batîment, William sortis une capsule et l'activa pour se retrouver en tenue sayen. Brelina pouvait constater que le semi-sayen était charmeur et qu'il se montrais dragueur envers Nayria. La sayen se dit, qu'il ferait un rival pour séduire la sayen.

Après votre passage au palais, vous avez quelque chose de prévus ?

Demanda la jeune sayen à Nayria, qui en dépit de son jeune age savait ce qu'elle voulait en matière de femme. Et pour Brelina, Nayria était clairement son type de femme. Avant de rentrer dans le palais royal, Brelina attendait la réponse de la sayen. Et bien que Brelina avait aperçu un nouveau venu, pour le moment elle décida de ne pas s'occuper de lui.
Masamoto
Masamoto
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 31/01/2015
Nombre de messages : 12
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha, Cannon Garric, Morsure du Soleil
Techniques 3/combat : Final Flash, Super Kamehameha
Techniques 1/combat : Genkidama

La face cachée Empty
MessageSujet: Re: La face cachée   La face cachée ClockLun 23 Mar 2015 - 18:02
[HRP] Je tiens d'ailleurs à m'excuser du temps mis pour la réponse... Sincèrement désolé [/HRP]

Visiblement, ils se dirigeant tous vers le château du Roi Vegeta. Pourquoi? Masamoto n'en avait strictement aucune idée, mais la curiosité prenant le dessous, il les suivit tout de même, histoire de voir ce qui allait se passer. Il chargea une nouvelle fois quelque peu son énergie, avant de s'élever dans les airs et de finalement entreprendre son vol. Sa traînée en vol n'était clairement pas blanche, il se demandait bien pourquoi d'ailleurs. Elle avait toujours été blanche et bleue. Mais le jeune sayen n'allait pas se demander plus longtemps pourquoi cette dernière était de cette couleur, là n'était pas le sujet et il avait clairement plus important à faire. Il resta tout de même à distance, ne voulant absolument pas être trop près dès le départ.

Le jeune homme se demandait aussi s'il n'était pas préférable dans sa vie qu'il se fasse enrôler dans l'armée Sayen. Mais si tel était le cas, il ne pourrait plus voir Natsuma. A moins que cette dernière emménage avec lui sur la planète, une pensée qui le réconforterait énormément si elle acceptait. Mais il n'était absolument pas sûr qu'elle accepte, elle avait sa famille sur terre, ses amis, il avait également sa famille sur terre, mais aussi sur Vegeta. Et s'il pouvait emménager avec la fille qu'il aimait, il trouverait sa vie beaucoup plus intéressante. Cependant, la perspective de faire partie d'une formation de guerriers d'Elite était clairement intéressante pour Masamoto. Mais il fallait déjà arriver à convaincre le Roi, et passer des tests. Et convaincre le Roi Sayen ne serait clairement pas la tâche la plus simple qui pourrait lui être donné de faire.

Arrivant devant le palais, il resta quelque peu en retrait, réfléchissant à ce qu'il pourrait dire par la suite. Il avait entendu beaucoup de gens lui demander s'il faisait compter un jour faire partie de l'armée, et maintenant qu'il était devant l'édifice, cette tentation devenait de plus en plus grande. Il s'avança pour se mettre au niveau du groupe, contemplant le bâtiment. Il ne dit rien pendant quelques instants, essayant de trouver les mots, pour ne pas paraître ridicule.


"Enfin le palais Royal. ça fait des plombes que je suis pas venu jusque ici. J'espère que le Roi ne me tuera pas si je manque légèrement le cérémonial"


Pour ce qui était de ne pas paraître ridicule, c'était clairement loupé à présent. Sentant qu'il venait sûrement de paraître totalement inculte, mais en plus ridicule face à eux, il soupira légèrement de dépit. Il allait maintenant réfléchir plus sérieusement à ce qu'il allait dire, surtout s'il passait devant le Roi Vegeta. D'ailleurs, Masamoto se demandait où était passé Vegeta, car cela faisait très longtemps qu'il n'avait pas remarqué sa présence.
Nayria
Nayria
Saiyan
Féminin Age : 34
Date d'inscription : 11/06/2014
Nombre de messages : 337
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Puissance colossale / Kienzan / Télékinésie
Techniques 3/combat : Burning Attack / Gekiretsu Madan
Techniques 1/combat : Big Bang Attack

La face cachée Empty
MessageSujet: Re: La face cachée   La face cachée ClockLun 23 Mar 2015 - 18:55
Une course entre les deux Sayens s’avéra être une bonne car cela me permettait de voir lequel des deux était le plus rapide. Alors que Wiliam s’élança à vive allure sur le palais, Sharotto se rapprocha de moi à ma grande surprise. Il s’exprima à voix basse et j’acquiesçais parfois d’un petit signe de tête. Je comprenais parfaitement sa stratégie vu que je pensais comme lui, ce Wiliam était étrange pour nous deux.

« Je vais essayer de gagner le plus de temps possible, ne t’en fais pas. » Lui répondais-je sur le même ton tout en lui souriant légèrement.

Je regardais Sharotto s’envoler à vive allure pour tenter de rattraper l’autre Sayen et j’espérais sincèrement que tout allait bien se passer pour lui. Brelina s’était tournée vers moi quelques instants plus tard pour me faire part de son nouveau objectif. Je ne comprenais pas du tout où elle voulait en venir et surtout le fait qu’elle parle d’un chat. D’ailleurs, suite à ses paroles je pouvais sentir sa queue dorsale venir se claquer sur mes fesses. J’écarquillais les yeux tout en posant mes mains sur mon fessier, visiblement mal à l’aise sur le coup avant de faire signe à la jeune Sayenne de m’attendre.

« Hey mais attends-moi ! » Lui demandais-je toujours sur la surprise de la claque reçue.

Je laissais s’échapper de l’énergie de mon corps pour être entourée d’une aura blanche et je m’élançais à la poursuite de la jeune femme. Sharotto m’avait demandé de gagner du temps et sur le coup, il fallait reconnaître que je lui en avais accordé que trop peu. Regardant derrière moi, j’en profitais pour voir si le nouveau venu nous suivait toujours et c’était le cas. Finalement, j’arrivais au château après la jeune femme et je grimaçais légèrement suite à son geste, un peu déplacée mais je gardais le silence pour le moment. Heureusement, Sharotto avait fini de parler avec l’autre Sayen et je lui adressais un fin sourire. D’ailleurs, Wiliam se rapprocha de moi pour m’avouer qu’il serait ravi de me revoir après sa mission.

« Euh… Oui, avec plaisir. »

Même si j’étais méfiante vis à vis de lui, je restais néanmoins correcte et polie. La jeune Sayenne demanda si nous avions prévu quelque chose après le palais.

« Pas vraiment en ce qui me concerne. »

Le nouveau venu arriva à son tour et je portais mon attention avant de rire légèrement suite à ses paroles.


Dernière édition par Nayria le Ven 27 Mar 2015 - 19:32, édité 1 fois
Wiliam
Wiliam
Demi-Sayen
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 31/03/2011
Nombre de messages : 243
Bon ou mauvais ? : Neutre à ascendence mauvaise
Zénies : 950

Techniques
Techniques illimitées : Explosion d'énérgie,Absorption,Rayon infernal
Techniques 3/combat : Destruction du ciel,Destruction du démon
Techniques 1/combat : Technique Infernal

La face cachée Empty
MessageSujet: Re: La face cachée   La face cachée ClockMar 24 Mar 2015 - 4:09
C'est sans trop forcé que William, avait gagné sa petite course improvisée contre les sayens et plus particulièrement contre Sharotto. Depuis leurs rencontres ses deux là semblaient se chercher quelque peu, se jauger aussi, se juger même ! Cependant, la partie avait été bien trop facile, pour qu'une quelconque gloire,ne se soit pas autoproclamée par William. Lui qui avait eu le temps de se replonger dans ses souvenirs en tant que sayens pur souche, en attendant son rival du moment... Quand Sharotto arriva enfin, ayant tout de même réussi à arriver avant tout ses autres congénères, c'est un William froid et renfermé qui l'accueillit alors les bras croisés... Quelque chose se tramait, William l'avait compris mais, Sharotto aussi ! Et, finalement, contre toute attente le semi-sayen lui-même décida de mettre son partenaire de vol dans la confession, en lui en apprenant beaucoup plus sur lui, n'hésitant pas à allant jusqu'à lui donné certains détails assez personnels. Mais, ce ne fut pas suffisant pour le sayen pur souche qui demanda à William de je cite "à vider son sac", Cela ne manqua pas de faire sourire William d'ailleurs qui en profita pour se rapprocher un peu plus de l'ami de Nayria. Non, il ne voulait pas lui faire de mal mais lui transmettre un message... C'est alors que, tout bas, il susurra à l'oeil de ce dernier...

"Tu vois clair en moi mon cher, mais, crois moi quelquefois la vérité est aussi bien enfouie au plus profonde des abîmes du néant lui-même ! Mais, soit je te dirai plus, si tu parvient à m'accompagner seul!"

N'ayant pas la langue dans sa poche, l'autre guerrier tenait apparemment lui aussi à s'entretenir avec son vis-à-vis. Il reconnaissait d'ailleurs être particulièrement associable et c'était peu de le dire, mais, assez courageux de l'admettre... Ensuite,il évoqua la mission de son congénère comme s'il savait pertinemment de quoi, il parlait. William lui restait de marbre, impassible, stoïque devant cet être primitif qui osait là se dresser verbalement devant lui. Quoi qu'il en soit, la vérité était de plus en plus en mise en évidence et même pointée du doigt. Et, finalement, l'inavouable fut avoué, voilà pourquoi ce curieux personnage semblait autant en marge du reste du groupe... Tout comme son aîné, il n'était plus affecté à l'armée et tout comme lui, il semblait en vouloirs au dirigeant de son propre peuple ! Finalement, il semblerait qu'un allié plus qu'un ennemi,William, se soit trouvé ! Une fois son discoure terminé William Frapa légèrement l'épaule de son comparse et lui adressa un regard des plus révélateurs ! Que se tramait-il décidément et que cherchait le fils de Lucifer, pour vouloirs se retrouver seuls avec ce sayen. Certes, le jeune guerrier semblait sans peur et étonnamment pourvue de courage mais se retrouver seul avec le démon pouvait être annonciateur d'assez mauvais présage!Voilà Sharotto avertie donc. Puis, finalement le reste de la troupe arriva enfin. Nayria assez rapidement avait cherché son ami du regard, cette forme d'inquiétude était assez révélatrice en soi, certes, elle craignait pour son acolyte mais ce dernier avait dû l'avertir avant son départ qu'il tenterait une approche. Au final cette dernière semblait bien plus manipulatrice plus qu'autre chose, elle jouait un double jeu avec le démon et cela l'insupportait quelque peu. était elle blâmable pour autant? Après tout, lui aussi jouait un double jeu avec ce qui fut autrefois son peuple, sa famille. Quoi qu'il en soit, l'étape deux devait maintenant commencer, le Cour'souvra n'était plus très loin. L'énergie qu'amenait alors cet artefact semblait plus pesant, malheureusement c'était encore bien trop faible pour que William sache précisément où se trouvait alors l'objet qu'il convoitait tant ! Une nouvelle stratégie s'offrait alors au démon sayen !

"Hum... Mes amis, voilà ma question ! Ne trouver vous pas cela fort étrange qu'aucun garde ne soit présent en ce lieu, d'ordinaire la sécurité n'est-elle pas de rigueur sur Vegeta ? Mon aura si spéciale vous a probablement embrouillé l'esprit il me semble... Aussi, je ne compte pas vous cacher la vérité plus longtemps. La planète toute entière combat son éternel ennemi en ce moment même, et vous ne vous este aperçu de rien... Sincèrement je m'en félicite d'ailleurs... Je m'explique, ils me fallait obtenir toute votre attention d'entrer de jeux, ensuite, complétement focalisé par ma propre énergie, tel était ma stratégie de départ et mon entré en matière ma beaucoup aidé je vous l'avous ! Croyer vous réelement qu'un guerrier de ma trempe souhaitant garder l'anonima, apparaisse devant vous de la sorte ? Le fait d'arriver devant vous d'une manière aussi peu suptile était bien entendu calculé d'avance ! Sharotto, Nayria ma technique d'apparition et ma tenu vestimentaire, vous on obligez à vous concentré sur moi et sur rien d'autre ! Vous n'avez même pas ressenti vos frères qui se meurt au combat !... Cependent, voici, la raison de ma présence ici, je recherche bel et bien un berceau d'enfant, les généraux Toma et Motta en étaient les possesseurs et dure abandonner cet objet,que je dois impérativement retrouver. Voilà ce que je vous propose, aidé moi à retrouver cet objet et je vous promets de tout faire pour vous épauler au mieux dans cette période de crise que la planète traverse ! Actuellement, vous n'este d'aucune utilité à l'armée et moi seule ne parviendrais pas à changer grand chose... C'est d'ailleur l'une des raisons de mon choix se portant plus sur la collectivité ! Car, entrainé par mes soins dans un endroit assez spécial, que je connais... Vous auriez, que dit-je, nous aurions toute nos chances de faire basculer cette guerre ! A présent, Sharotto, tu comprend sans doute un peu mieux pourquoi votre confiance comptait bien plus pour moi, que ma simple mission en elle même ? "

Un regard tout particulier se tourna alors vers, celui qui depuis le départ avait vue juste mais pas assez pour deviner ce qui se tramait réellement! Effectivement, Majin Vegeta et son alliance combattaient en ce moment même l'armée sayen et l'aura si spécial de démon de William,avaient été suffisants pour que ces derniers n'y voient que du feux. Mais en revanche, l'ex-soldat ne semblait pas avoir particulièrement envie de voir perdre les sayen. À moins qu'une nouvelle fois, c'était de ruse qu'il s'agissait. À cet instant précis, l'autre ex-soldat sayen devait repensé à ce que le démon lui avait dit plus tôt : **Je te dirai plus, si tu parvient à m'accompagner seul!** Seul ne voulait pourtant pas dire sans les autres, bien évidement mais, il était évident que pour faire de tel recherche, le petit groupe doivent se séparer afin de couvrir plus de terrain. Si un duo il devait y avoir, les deux ex soldat devait finir ensemble !
Sharotto
Sharotto
Saiyan
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 24/09/2014
Nombre de messages : 918
Zénies : 4230

Techniques
Techniques illimitées : Transposition, Lien d'altruisme, Ki Explosif
Techniques 3/combat : Souffle de ki, Mouvements Intuitifs
Techniques 1/combat : Berzerk 100%

La face cachée Empty
MessageSujet: Re: La face cachée   La face cachée ClockMar 24 Mar 2015 - 12:00

Sharotto se surprenait un peu lui-même ces dernières minutes, lui qui d’habitude travaillait en solo et sans compagnie le voilà entouré d’un petit escadron de Saiyan. Son asociabilité en prenait un coup il faut le dire, mais dans ce sens-là cela n’était pas mauvais pour lui tout au contraire. C’était même assez étonnant mais il venait de demander un service à quelqu’un… et en y réfléchissant cela devait être même la première fois qu’il se fiait à quelqu’un extérieur à sa propre famille. Cette Nayria avait peut-être un don qui sait ? Son attitude, sa gentillesse, son sourire… c’était sans doute ce tout qui la rendait attachante, celle-ci lui soupira qu’elle ferait de son mieux pour lui laisser du temps.

Les deux guerriers saiyan parlèrent ensuite chacun leur tour devant le palais, chacun racontant plus ou moins ceux qu’il avait à se dire, en se confiant chacun à leur tour l’un envers l’autre sur les impressions qu’il avait à l’égard de l’autre. Finalement les deux saiyan semblait enfin se comprendre, entre ex membres de l’armée il était de rigueur qu’ils se comprennent d’ailleurs Wiliam frappa sur son épaule en signe de « réconciliation ». Le groupe arriva juste après cette entrevue, La Saiyanne brune d’ailleurs avait été plus rapide et avait bien failli entendre la conversation des deux hommes, Sharotto ne c’était pas assez méfiait, et puis, sans son détecteur il est quasiment aveugle et ne peut compter que sur 3 sens pour se repérer, l’odorat, la vue et l’ouïe.

Nayria lui esquissa un fin sourire tandis que le nouveau saiyan qu’il avait croisé dans les airs prit la parole. Comme il semblait le dire cela faisait un moment qu’il n’était pas venu, tout comme le saiyan à l’armure noire finalement.

« T’en fais pas, Vegeta n’est pas là. »

Il faisait bel et bien référence au Roi, mais jamais Sharot ne le qualifié de « Roi » et encore moins il prenait le temps de l’appeler ainsi.
La Saiyanne à la longue chevelure de son côté ne semblait que prêter attention à Nayria, à vrai dire elle semblait très enclin à la parole mais qu’avec celle-ci finalement, pourquoi ? Allez savoir, mais bon cela n’était pas la préoccupation de Sharot.

Alors que nous étions tous prêt à entrer Wiliam entama un nouveau discours, cette fois ci il voulait avouer les raisons de son étrange comportement à la troupe. Comme à son habitude Sharotto resta passif, les bras croisé et essayait de retenir tous les points les plus importants de la discussion.
La première partie de son monologue était recentré sur lui et sur ses étranges manipulations, il se vantait d’avoir réussi à attirer l’attention sur lui, et de ce fait masqué le réel problème actuel qui apparemment était une guerre. Cela devait concorder au fait qu’il n’y avait personne en ville. Cependant Sharot ne lui en voulait pas, après tout même si Sharot avait eu son détecteur qu’aurait-il pu faire ? Mais c’est vrai que dans un autre sens il se contredisait sur son discours sur la patrie et l’honneur. Cependant Sharot savait que lui aussi avait quelques amertumes à propos de l’armée, comme lui en as à cause du Roi. Alors il pensait surement capable Sharotto de pouvoir ressentir la force d’un être, or Sharot n’avais pas appris à le faire, il utilisait encore son détecteur et manque de bol pour lui il n’en n’avais pas sur lui.

La seconde partie de son discours était comme une sorte de marché camouflait sous forme de chantage, mais encore une fois Sharot ne tenu pas rigueur, après tout même lui était écœuré de devoir se battre sous le nom du Roi Végéta, cependant laissez mourir d’autres Saiyan qui défendait leur planète natale, sa planète natale, ça c’est sûr qu’il ne pourrait pas l’encaisser. Néanmoins s’entraîner est certes une bonne idée mais il semblerait qu’il soit trop tard, si la guerre est d’or et déjà en cours…

« S’entraîner ? Ne trouve tu pas que le temps nous est compté ? Si tu dis vrai et que la guerre éclate en ce moment même. »

Sharotto ne savait plus quoi penser. Il aurait peut-être mieux fait de nous en parler tout de suite, il était certain que Sharot n’était même pas sur lui-même de participer à cette guerre, mourir pour Vegeta, pour sa planète ça oui il le ferait. Mourir pour défendre sa ville et sa patrie, mourir pour son peuple et ses frères d’armes, mourir debout plutôt que de vivre à genoux et être traiter de couards le restant, bien sûr qu’il le ferait, mais il doutait, il ne savait quoi faire en ce moment. Il serait peut-être plus une gêne qu’autre chose sur le champ de bataille et malheureusement le temps lui manquait. Il regarda Nayria, mais cette fois ci ce n’était ni du mépris, ni de l’arrogance qui se dessinait sur son visage, mais un regard perdue, comme un homme qui n’ose faire un choix, peut-être pour une fois dans sa vie, il ne savait quoi faire.

« Je ne sais que faire… »

Sharot baissa la tête et essayer de faire le vide sans y arriver, une sensation étrange étais en lui, comme si il se sentait faible et inutile, il se sentait coupables de ne pouvoir aider ses congénères, il se demandait même ceux qu’il faisait ici, tellement son impuissance lui sautait aux yeux… Il resta sans bouger, attendant simplement la réaction des autres…
Brelina
Brelina
Saiyan
Masculin Age : 39
Date d'inscription : 10/02/2014
Nombre de messages : 44
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Garrick gun, Taiyoken, Shiyoken
Techniques 3/combat : Sokidan, Burning Attack
Techniques 1/combat : Big Bang Attack

La face cachée Empty
MessageSujet: Re: La face cachée   La face cachée ClockMer 25 Mar 2015 - 11:37
Suite au geste de Brelina, Nayria semblait vouloir arrêter la jeune femme. Lorsque Brelina posa sa question, Nayria répondit qu'elle n'avait rien de prévus. Puis le nouveau venus lança, que cela faisait longtemps qu'il n'était pas venus au palais et qu'il espérait ne pas avoir trop oublier le protocole. Alors Nayria lui lança un petit rire, puis Brelina continua en lui disant :

Je pense que tant, que vous n'êtes pas trop familier avec la famille royale. Ça devrait bien se passer !

Puis William pris la parole, ou il annonça que le petit groupe était loin de pouvoir changer la donne dans la guerre qui livrait les sayens. Puis William se proposa d'entrainer le petit groupe. Mais Brelina ignorait si la proposition s'adressait aussi à elle, au vus que William et Sharotto l'ignorait totalement. Mais Brelina pensa que William, l'avait englobé avec le reste du groupe, elle se demandait à quel point l'entrainement du semi-sayen pouvait être efficace.

Dite moi, quel type de lieux, vous nous proposez pour nous entrainer ? Et puis notre peuple est en guerre, je ne sais pas si on aurait suffisamment de temps. Après tout un entrainement efficace prend du temps, du temps que nous ne possédons pas vraiment.

Demanda Brelina à William avant que ce dernier et Sharotto ne rentre dans le palais. Puis la sayen remarqua qu'elle ne s'était pas vraiment présentée, alors elle allait corrigée cette oublie.

Au faites je me nomme Brelina. Et excusez-moi mais j'ai pas retenue vos noms.


Dernière édition par Brelina le Ven 31 Juil 2015 - 16:34, édité 1 fois
Masamoto
Masamoto
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 31/01/2015
Nombre de messages : 12
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha, Cannon Garric, Morsure du Soleil
Techniques 3/combat : Final Flash, Super Kamehameha
Techniques 1/combat : Genkidama

La face cachée Empty
MessageSujet: Re: La face cachée   La face cachée ClockJeu 26 Mar 2015 - 2:28
En effet, il avait paru plus que ridicule. Un long soupir de dépit sortit à nouveau de sa bouche. Il lui faudrait penser sérieusement à la fermer quand il n'avait strictement rien à dire. Natsuma lui rappelait ce fait gentiment lorsqu'il disait quelque chose d'absolument sans intérêt. Elle avait énormément de tact, beaucoup trop selon certaines personnes. Le jeune sayen ne prenait quasiment jamais aucun tact, mis à part avec le Roi lui même, le Prince Vegeta s'il le voyait et Natsuma, en dehors de sa famille. Mais il devait aussi faire attention à ce qu'il disait, le ridicule ne tuait pas, mais il ne supportait pas de se ridiculiser ainsi en public, sa fierté en prenait toujours un énorme coup. Il fit le vide en lui même, en sachant que le Roi ne serait pas là. C'était déjà quelque chose à s'occuper en moins. Et c'était une bonne chose. Même s'il estimait et respectait le Roi, la peur de décevoir était toujours présente, même s'il ne l'affichait pas de l'extérieur.

Peu de temps après, vu qu'il écoutait leur conversation, il comprit que la planète était vraiment en guerre. Ce qui expliquait pourquoi Masamoto n'avait pas senti l'aura de Vegeta depuis longtemps. Mais s'il n'était pas sur la planète pour la protéger, où pouvait-il être? Il ne semblait pas imaginer que Vegeta était en fait un des adversaires de sa propre planète, n'ayant jamais pensé à cette théorie. Il lui fallait clairement s'entraîner s'il devait partir en guerre, et l'idée d'un entraînement dans une salle du temps était une très bonne solution, si jamais cette solution était proposée. L'idée de passer une année d'entraînement en l'espace d'une seule journée était toujours très tentante. Beaucoup trop même.


"Y'a bien la salle du temps. Mais on doit être trop pour y accéder. Et je crois ne pas m'être présenté également. Je suis Masamoto. Et nous sommes en guerre, certes, mais contre qui?"


La question était pertinente. S'engager dans l'armée Saiyan était une chose, connaître son ennemi en était une autre. Et il lui fallait connaître son ennemi, pour connaître ses points faibles, et surtout, pour dissimuler les siens, ne voulant pas paraître faible au combat.
Nayria
Nayria
Saiyan
Féminin Age : 34
Date d'inscription : 11/06/2014
Nombre de messages : 337
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Puissance colossale / Kienzan / Télékinésie
Techniques 3/combat : Burning Attack / Gekiretsu Madan
Techniques 1/combat : Big Bang Attack

La face cachée Empty
MessageSujet: Re: La face cachée   La face cachée ClockJeu 26 Mar 2015 - 11:23
Rassurée que Sharotto avait eu le temps de discuter avec Wiliam, je portais mon regard sur ce dernier lorsqu’il prît la parole. Je fronçais les sourcils lorsqu’il nous avoua que tout ceci était un stratagème pour détourner notre attention et je n’aimais pas vraiment d’être manipulée de la sorte. De plus, il souhaitait qu’on lui apporte notre aide pour retrouver ce berceau d’enfant et je doutais de sa sincérité à ce sujet. Il nous avait manipulé la première fois et je comptais éviter qu’il le fasse une seconde fois. Il ajouta également qu’on était inutile pour l’armée Sayens et je serrais les poings sur le coup. Il était évident que mon niveau était inférieur par rapport aux autres mais ce n’était pas une raison suffisante pour me dénigrer de la sorte. Sans m’en rendre réellement compte, je me laissais submerger par la colère et mon aura blanche enveloppa mon corps.

« Tu penses qu’après ton petit stratagème, on va te faire de nouveau confiance? »

Je rassemblais mes forces, essayant d’augmenter mon ki jusque son maximum et je tendais une main vers Wiliam.

« J’ai horreur d’être manipulée de la sorte… »

Les autres Sayens ne semblaient pas du tout en vouloir à Wiliam pour ses mensonges où autres. D’ailleurs, ils en profitaient pour se présenter et tenter de trouver un lieu d’entraînement. Etais-je la seule à comprendre que cet homme était simplement entrain de nous manipuler pour trouver cet objet ? D’ailleurs, une énergie était entrain de se former au niveau de la paume de ma main droite et tout en fixant Wiliam avec colère, j’e m’exprimais à nouveau.

« Donnes-moi une bonne raison de ne pas t’éliminer de suite. »

J’ignorais la force de ce dernier vu que je n’avais pas réellement pris le temps de l’analyser avec mon scooter mais une chose était certaine, j’étais prête à lui envoyer mon attaque.
Sharotto
Sharotto
Saiyan
Masculin Age : 28
Date d'inscription : 24/09/2014
Nombre de messages : 918
Zénies : 4230

Techniques
Techniques illimitées : Transposition, Lien d'altruisme, Ki Explosif
Techniques 3/combat : Souffle de ki, Mouvements Intuitifs
Techniques 1/combat : Berzerk 100%

La face cachée Empty
MessageSujet: Re: La face cachée   La face cachée ClockMer 29 Avr 2015 - 17:38

Il était clair que suite à cette annonce, Sharotto avait la tête embrouillé. Il n’était perdu pour autant, il se sentait juste littéralement faible, lui qui avais toujours été considéré comme un des piliers de l’armée Saiyanne, il s’apercevait sans doute du gouffre qui le séparait des plus grands. C’était quelque chose de dur à encaisser pour sa fierté Saiyanne quand même. Il était un des éléments majeurs, il s’occupait souvent seul de missions qui étais donné à un escadron, mais désormais il ne valait plus rien, un vulgaire pion dans l’immensité de ce monde. Alors certes il se morfondait sur son sort durant un petit instant, cela ne servirai à rien il le savait, mais il le faisait, il le faisait car en ce moment même, et pour son propre égo s’en valait la peine et surtout, il en avait terriblement besoin. Il était tellement replié sur lui qu’il écouta à peine les autres parlers, tentant quand même d’y prêter une petite attention, en revanche-il remarqué une tonalité légèrement différente dans la voix de Nayria quand ce fut à son tour de parler. En effet son joli petit sourire avait disparu et elle tenait envers William un regard plus froid, plus déterminé.
En effet contrairement à Sharotto celle-ci était très remonté à l’égard du Playboy saiyan. Même plus que remontée en vrai, il s’agissait clairement de colère envers lui face à ces récents propos si bien qu’elle commença à emmagasiné du ki au bout de sa main tout en menaçant clairement le saiyan brumeux.
Sharot resta quelques peu stupéfait devant cela, il avait l’impression de découvrir une seconde Nayria, une Nayria qui montrait qu’il ne fallait pas non plus tout se permettre avec elle-même. Sharot avait rarement.. Non en fait il n’avait jamais rencontré de saiyan qui étais si sociable avant elle, du coup l’as voir ainsi le stupéfia comme si il avait oublié que du sang saiyan coulait dans ces veines. La manière dont elle avait réagi avait sorti le jeune Saiyan de sa transe, il venait subitement de réalisé à quel point il venait de passer pour un saiyan faible et apeuré. Il était clair que William s’était foutu de leur gueule depuis le début, d’ailleurs il venait même de s’en vanter, et après ça il espérait que tous allaient le suivre comme des toutous… Sharot avait encore plus honte de sa réaction que son impuissance. Certes le fait d’être manipulé lui paraissait risible, car depuis son arrivé Sharot n’as cessé de se méfié de lui et de ses agissements, il avait déjà fait le point sur son comportement paradoxal au vue de ses paroles alors oui il avait écouté son histoire sur la famille, la patrie, la fierté… Tout cela semblait ne représenter que des foutaises pour William… S’il avait parlé avec son cœur jamais il n’aurait tenté ce chantage grotesque…
Néanmoins il restait cette situation délicate que Sharot voulait éviter, et alors que Nayria avait le bras tendu vers William il se mit entre deux en prenant soin d’écarté les bras. Il faisait dos à William, il regardait Nayria dans les yeux, celle-ci d’ailleurs pris un air étonné. Son intervention était à la fois risquée car il ne connaissait pas encore Nayria complétement, mais utile et surtout nécessaire. En effet il ne pouvait pas vérifier si la planète étais en guerre, mais les deux autres saiyans eux avait l’air de l’avoir senti. Par conséquent il trouvait mieux de stopper le début des hostilités ici plutôt que d’avoir à se battre contre un ennemi qui n’en n’ai pas un, qui dit guerre, dit combat, et dit énergie. Ce serait d’une bêtise de gaspiller son énergie à se battre contre William, Sharot raisonnait en tant que stratège pour le coup et il préférait que Nayria conserve ses forces s’ils devaient tous partir aider leurs congénères.

« Nayria… Il n’en vaut pas la peine crois-moi. Bien que ceux que tu dis es vrai et justifié, je te demande de conserver tes forces si nous devons nous battre contre l’ennemi.»

Sharot eclypsa son regard de nayria quelques instant et tourna légèrement la tête afin de lancer surement une des dernières paroles envers William.

« Manipulation hein ? Si tu te sens orgueilleux au vue de tes actes mon ami… Tu ne dois pas vraiment avoir la même vision des choses que moi… Pour ton information j’ai eu des doutes sur toi dès ton arrivé ici, je pensais après t’avoir écouté que tu n’étais pas celui pour qui je te prenais, ton discours… L’honneur, la patrie… Il était beau, mais bien trop beau apparemment, comment peut tu juste avoir à l’idée de faire du chantage quant il s’agit de la vie de ton propre peuple ! Et qui pie juste après m’avoir raconté toutes ses salades… Je pensais au moins avoir le privilège de parler avec quelqu’un de crédible mais je me trompais, sur ce, très cher… Bonne recherche. »

Sharotto venait de faire preuve à la fois d’ironie et de sarcasme en qualifiant William des mots « ami » et « très cher ». En effet même si il se moquait de sa manière de manipuler les gens, le coup du chantage n’étais finalement pas passé, même si c’est pour le Roi, il y a des limites. Suite à ce trait, il se retourna vers Nayria encore immobile et s’avança lentement vers elle tout en la regardant dans les yeux.

« Ses paroles et ses actes sont opposés c’est certain, mais ceux que je sais c’est qu’il reste un saiyan, certes étrange mais avant de nous rencontrer il nous suivait à distance, si il avait voulu tenter quoique ce soit pour nous tuer il l’aurait déjà fait, il n’aurait pas attendu…»

Sharot étais arrivé presque au niveau de Nayria qui se tenait toujours la sans bouger à l’écouter parler. Il tendit un de ses bras vers celui de Nayria lentement afin de déposer sa main au-dessus de la sienneafin de lui demander de stopper son attaque et baisser le bras en espérant que celle-ci le fasse…

Kalel
Kalel
Saiyan
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 17/06/2015
Nombre de messages : 12
Bon ou mauvais ? : neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Super Energy Wave; Barrage d'énergie; Energy blade
Techniques 3/combat : Star Crusher; Barrière de ki
Techniques 1/combat : Final Garlic Canon

La face cachée Empty
MessageSujet: Re: La face cachée   La face cachée ClockVen 26 Juin 2015 - 13:20
Kalel avait tant bien que mal trouvé la capitale saiyan et se dirigeait vers le château. Aussi longtemps qu'il s'en souvienne, c'était la famille Végéta qui dirigeait lez Saiyan. Peut être qu'en son absence il y avait eu du changement , ce n'était pas à exclure .
Toujours est-il que lorsqu'il s'approcha du château, il vit un groupe de Saiyan, les premiers congénères qu'il voyait depuis plus de 20 ans !

Instinctivement , il ne put s'empêcher de sourire .
Il s'approcha d'eux et atterrit calmement. Il les scruta un par un: une saiyane rousse, chose assez unique pour être remarquée , bien que Kalel lui-même ne soit pas vraiment brun ; la rousse menaçait visiblement un autre saiyan, et n'avait pas l'air de plaisanter: on pouvait observer la concentration d'énergie naissante dans sa main. Un autre Saiyan, un mâle, très large d'épaules et avec un regard sévère, qui tentait malgré tout de contenir doucement la guerrière rousse, cette attitude douce contrastait fortement avec son physique agressif d'ailleurs ; deux Saiyens plus en retrait , comme des témoins impuissants de l'altercation à venir . Une femme et un homme également, tous les deux bruns. Et enfin le menacé, qui ne ressemblait à aucun Saiyan que Kalel ait connu: il avait un visage particulièrement fin et une aura... dérangeante, si bien qu'il attirait directement la méfiance.

* Les premiers Saiyans que je vois depuis 25 ans sont sur le point de se battre... Si ça c'est pas hilarant !*

Il réussit tant bien que mal à réprimer son rire, qui aurait pu être perçu comme une provocation. Non pas que Kalel souhaitait à tout prix éviter les ennuis, mais il avait des priorités: s'informer de la situation de Végéta, et trouver unenouvelle armure armure de combat pour remplacer les lambeauxde sa précédente armure dont il était équipé. Il l'avait depuis quoi, quelques années ? Suffisant pour la dégrader considérablement.

En tout cas, il décida de briser la glace


" Dites , peut-être que ça ne me regarde pas, mais je pense qu'il est assez malvenu de se battre aux portes du palais royal, non ? J'imagine que Végéta, si ce bougre est toujours roi, n'apprécierait pas, non ?
Enfin, excusez ma franchise, mais vous êtes les premiers Saiyans sur lesquels mon regard se pose depuis très longtemps, ça me fait une sacrée impression... "
Wiliam
Wiliam
Demi-Sayen
Masculin Age : 31
Date d'inscription : 31/03/2011
Nombre de messages : 243
Bon ou mauvais ? : Neutre à ascendence mauvaise
Zénies : 950

Techniques
Techniques illimitées : Explosion d'énérgie,Absorption,Rayon infernal
Techniques 3/combat : Destruction du ciel,Destruction du démon
Techniques 1/combat : Technique Infernal

La face cachée Empty
MessageSujet: Re: La face cachée   La face cachée ClockMar 30 Juin 2015 - 22:11
(- Je tiens tout d'abord à m'excuser pour le retard et pour le temps précieux que je vous ai fait perdre à tous, mille excuses mes amis ! Je vous fais la promesse que cela n'arrivera plus ! -)

Le ton était monté assez rapidement entre les différents protagonistes présents sur la planète sayen Vegeta. Les guerriers de l'espace trahissaient une fois de plus leurs faiblesses en période de crise, en tentant de prendre l'ascendant les uns sur les autres... Au final, ils n'avaient pas vraiment changé depuis toutes ces longues années aucun d'autre, eux ne comprenaient réellement ce qu'attendait William de chacun et Nayria fut celle qui réagis le plus violemment de tous, allant même jusqu'à menacer celui qui leur servait actuellement d'atout dans leurs rangs. À dire vrai William n'appréciait pas vraiment le fait que cette dernière ce retourne contre lui, certes, il n'était pas apparu dans la meilleure condition possible mais il était là lui au moins et vu son offre rejeter de la sorte n'était pas vraiment et goût du jour ! C'est tout naturellement donc qua son tour, il menaça la seule sayen femme du groupe, de la même manière qu'elle le fît actuellement... Cet acte ressemblait plus à un acte défensif qu'offensif mais la situation pourrait très vite dégénérer...


Sharrotto qui s'était fait plutôt discret ces dernières-minutes, trouvait que la situation était bien trop préoccupante pour le moment et qu'il était sans doute trop tard pour s'entraîner ? Mais, d'où il sortait ce type d'un cachot pour délinquant sexuel enfermé depuis au moins dix ans ou quoi ? "Premièrement, Sharrotto, ne le prend pas mal surtout, mais, si tu trouves que l'entraînement est inutile en période de crise comme celle que nous vivons actuellement alors en effet oui, tu es inutile ! Deuxièmement, je connais un endroit sur la planète Terre où nous pourrions tous nous entraînés comme bon nous semble et pour une période d'au moins une année, alors qu'ici une seule journée seulement sera allée gâcher comme tu le dis si bien... Alors le choix, vous, appartient et c'est essentiellement pour ça que je vous ai rejoint ! Seul je ne peux rien faire, il faut que l'on se serre les coudes avant toute autre chose. Maintenant, je serais bref et tant pis si cela ne vous conviens pas, mais, soit vous estes avec moi, soit c'est contre moi à vous de voir !"

À la différence de Brélina qui ne se préoccupait que de son bien-être, de son nombril et de ses pulsions sexuelles, Masamoto lui posait les bonnes questions et au bon moment qui plus est, enfin une saye n avec un tant soit peu de repartie... "Bien, je vois que Masamoto ici présent voie où je veux en venir... Tu as tout a fait raison mon ami, nous ne pourrons pas tous rentrés dans cette salle pour nous entraîner en même temps mais, à tour de rôle... Je pense que le temps du trajet et d'un entraînement intensif géré par mes soins et Sharrotto ici présent, nous prendrais au grand maximum une petite semaine avant que nous ne refoulions tous ensemble ce sol prenons à le défendre coûte que coûte ! Cette guerre ne se terminera pas en notre absence croît en mon expérience, de toute celle que j'ai pu connaître, j'ai bien peur que celle-ci soit la pire ! " Et, finalement, le rabat-joie de services ne pue pas s'empêcher de l'ouvrir à nouveau, ce qui plongea William dans la perplexité la plus complète... Au final qu'est-ce qu'il cherchait lui qui se foutait clairement de son roi ?



« Manipulation hein ? Si tu te sens orgueilleux au vue de tes actes mon ami… Tu ne dois pas vraiment avoir la même vision des choses que moi… Pour ton information j’ai eu des doutes sur toi dès ton arrivé ici, je pensais après t’avoir écouté que tu n’étais pas celui pour qui je te prenais, ton discours… L’honneur, la patrie… Il était beau, mais bien trop beau apparemment, comment peut tu juste avoir à l’idée de faire du chantage quant il s’agit de la vie de ton propre peuple ! Et qui pie juste après m’avoir raconté toutes ses salades… Je pensais au moins avoir le privilège de parler avec quelqu’un de crédible mais je me trompais, sur ce, très cher… Bonne recherche. »



Ce à quoi William s'empressa de répondre toujours en duelle face à Nayria qu'il n'avait pas quitté des yeux depuis le début... " Sharrotto mon discours n'était pas un leurs loin de là et même démasqué je te tiendrais le même cependant, il faut que tu saches que dans ce monde, il existe des choses bien plus importantes, des choses qui te dépassent, qui me dépassent et qui nous dépassent tous de toute façon ! Je ne te demande pas de me faire confiance, il est trop tard pour ça mon ami et je m'en excuse mais j'ai besoin de cet artefact... Je vous demande de m'aider et je serais vous le rendre ! "



Cette fois William était réellement sincère et ne jouait plus, il pensait à Anko certes, mais, surtout à Tytoon qui venait de le perdre en suivant son stupide allié... C'est son éternel amouré pour elle qui le poussait à agir de la sorte, l'amour que Gohen lui avait légué lui qui était devenu si diffère du Gohen d'origines mais, pas totalement... Puis dans un élan de patriotismes Sharrotto tenta une manoeuvre qui visait à amortir la tension grandissante entre jeune femme et le prince des ténèbres. Une fois qu'il eut été couvert par la seule présence de son "ami" William se décida à lui aussi faire disparaître son énergie. Et alors que tout semblait rentré dans l'ordre, un nouvel nouveau nouvel arrivant fit son apparition, que voulait-il celui-ci ? À première vue il n'était hostile envers personne, mais, quoi qu'il en soit William devait se mettre à la recherche du couci-couça ceux qui suivraient ses pas seraient alors à quoi s'en tenus ! Pas de temps a consacré à un nouvel arrivant...
Masamoto
Masamoto
Saiyan
Masculin Age : 25
Date d'inscription : 31/01/2015
Nombre de messages : 12
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha, Cannon Garric, Morsure du Soleil
Techniques 3/combat : Final Flash, Super Kamehameha
Techniques 1/combat : Genkidama

La face cachée Empty
MessageSujet: Re: La face cachée   La face cachée ClockSam 11 Juil 2015 - 16:14
[HRP] Je suis MOI-MEME également désolé de ne poster que maintenant, mais vous le devinerez aisément, se faire opérer ça peut empêcher le post ^^' désolé quand même [/HRP]


Il comprenait petit à petit ce qui était en train de se passer. Masamoto comprenait surtout ce qui se passait en regardant la réaction de sa compatriote rousse. Donc, tout ceci n'était qu'un stratagème, doublé d'un piège? Il ressentait comme une immense colère monter en lui, mais le jeune Sayen restait parfaitement stoïque, du moins pour le moment. Sa fierté prit également un coup lorsqu'il entendit qu'ils n'étaient d'aucune utilité pour l'armée Sayen. Il prit le temps de calculer sa réponse à l'avance, avant de se mettre lentement à ricaner, puis à rire ouvertement et franchement. Un sourire narquois se dessinait sur ses lèvres, et le fait que sa fierté fut atteinte, son niveau de colère n'avait presque jamais été aussi haut. Il passa son doigt sur ses lèvres, avant de parler d'une voix extrêmement calme, mais néanmoins pourvue de fierté.


"Je ne sais pas si tu te rends compte de ce que tu viens de dire, mais tu t'adresses à un Sayen de sang pur. Rien qu'avec mon sang, je serais bien plus utile à l'armée que toi. Si ton aura est si différente, comme tu le dis si bien, c'est que tu n'est pas Sayen, alors tu n'est d'aucune utilité sur cette planète. Absolument inutile. Elle a d'ailleurs raison de vouloir te supprimer sur le champ."


Au final, le jeune Sayen devenait de plus en plus méfiant. Il chargea également son KI, le concentrant directement vers ses mains, sans toutefois faire la moindre attaque. Pour le moment. Il voulait analyser la situation, ne pas sauter les étapes, et faire une connerie. Quand il l'entendit s'adresser à lui, il ricana une nouvelle fois. Il ne pouvait pas s'en empêcher. Il ne se sentait évidemment pas supérieur, mais le voir aussi confiant était quelque chose d'amusant. Il soupira de dépit avant de lui répondre.


"Evidemment que nous irons dans cette salle. Mais sans toi. Sharotto nous sera plus utile que toi. Je n'arrive pas à croire que tu sois aussi confiant face à de véritables Sayens. Ton aura si spéciale t'aurait fait perdre toute notion de la réalité?"


Il se mit en position, les mains ouvertes vers l'arrière contre ses côtes, chargeant son kamehameha entre ses mains, mais ne le libéra pas. Sa boule d'énergie restait concentré entre ses mains, et ne bougeait pas. Il le regardait au fond des yeux, lui faisant comprendre que si jamais il tentait quoi que ce soit, cette attaque le frapperait instantanément. Une autre personne arriva, Masamoto la saluant d'un signe de tête, toujours occupé à garder son attaque entre ses mains, prêt à la libérer au bon moment.
Nayria
Nayria
Saiyan
Féminin Age : 34
Date d'inscription : 11/06/2014
Nombre de messages : 337
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Puissance colossale / Kienzan / Télékinésie
Techniques 3/combat : Burning Attack / Gekiretsu Madan
Techniques 1/combat : Big Bang Attack

La face cachée Empty
MessageSujet: Re: La face cachée   La face cachée ClockDim 12 Juil 2015 - 19:33
Il était évident que j’étais prête à attaquer William avec mon attaque. Le jeune guerrier avait réussi à me mettre hors de moi, chose qui était assez rare, il fallait le reconnaître. D’ailleurs, l’arrivée de nouveau Sayen ne changea pas la donne, j’étais toujours prête à attaquer celui qui se montrait différent de nous et malgré les paroles du dernier arrivant, je ne faisais pas attention à ses dires. Par contre, quand Sharotto prît la parole, je ne pouvais m’empêcher de porter mon regard sur ce dernier pour l’écouter avec attention. Ce dernier me demanda de me calmer, m’avouant de cette façon que William n’en valait pas la peine et il avait peut-être raison à ce sujet. Je m’étais trop rapidement emportée et j’avais laissé mes émotions prendre le dessus. Peut-être que je devais me raviser sur ce que je comptais faire à William et finalement, je baissais le bras tout en stoppant mon ki. Il était évident aux yeux de tous que j’avais une totale confiance en la personne de Sharotto et je lui adressais un fin sourire tout en prenant le temps de m’exprimer à mon tour.

« Tu as certainement raison, il n’en vaut pas la peine. »

Je portais mon regard sur William, le dévisageant un instant et je n’éprouvais plus aucune haine envers lui. Par contre, je remarquais que l’un de nos accompagnateurs était sur le point d’attaquer William. Je décidais de marcher pour me placer devant le guerrier et je le regardais un instant tout en posant mes mains sur mes hanches.

« Si je ne lui ai pas envoyé mon attaque, ce n’est pas pour qu’un autre prenne le relais… Donc je te conseille de cesser cela de suite. »

Tout en attendant que le Sayen se calme, j’avais tout de même pris le temps d’écouter ce qu’avait dit William et à ce sujet, je décidais de m’exprimer une nouvelle fois.

« Si Sharotto décide de t’accompagner pour ton artefact où pour le lieu que tu connais bien, je suis partante sinon ne comptes pas sur moi pour t’aider. » Avouais-je à William.

Les choses étaient prononcées et je ne comptais pas quitter Sharotto, peu importe le choix de ce dernier.
Contenu sponsorisé

La face cachée Empty
MessageSujet: Re: La face cachée   La face cachée Clock
 
La face cachée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Vegeta :: Château du roi-