Partagez | 
 

 Le bon, l'intellect et le yankee (PV)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Daisuke
avatar
Terrien
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 25/10/2010
Nombre de messages : 28
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000 Zénies

Techniques
Techniques illimitées : Boule d'énergie - Kick Enflammé - Déplacement Instantanné
Techniques 3/combat : Paroie d'énergie - Ultime Projectil
Techniques 1/combat : La Flêche

MessageSujet: Le bon, l'intellect et le yankee (PV)   Mar 26 Oct 2010 - 22:16
Satan-City, une ville aussi belle que sale. Richesses et oppulence cotôies pauvreté et criminalité. Il n'est pas rare d'entendre quelque histoire sordide de meurtre ou de viol. Et tout en sachant ça, Daisuke aimait bien vivre dans cette ville. Il n'avait connu que ça, ça jouait certainement. Mais aujourd'hui de plus en plus, le jeune homme souhaitait découvrir l'univers même si cela revenait à se mettre en danger car le danger ne lui faisait pas peur. Il ne lui avait jamais fait peur.
Alors qu'il rentrait chez lui à pied après avoir été à la rencontre de ses amis, Daisuke croisa un atrouppement sur sa route. Les gens étaient réunis en cercle autour de quelque chose ou quelqu'un et on entendait de grands cris. Le jeune homme s'approcha et joua des coudes pour arriver au premire rang et voir ce qui se passait. Un yankee, un couteau à la main, était en train d'essayer de planter un homme qui semblait être un employé de bureau plus que banal.

"Tu m'as bousculé et tu t'es pas excusé ! J'vais t'apprendre ce qu'il en coûte moi !"

Le yankee n'avait pas trouvé de meilleur raison pour se battre. Les gens étaient la en nombre pour observer le spéctacle mais personne ne bougeait. C'était affligeant. Ils auraient laissé mourir l'employé de bureau. Daisuke soupira et s'avança de quelques pas. Le yankee se tourna vers lui.

"Tu veux creuver le blondinet ?"

Daisuke resta là sans rien dire et le fixa de son regard empli de certitude bien que le yankee ne puisse pas le constaté puisque Daisuke portait ses lunettes de soleil. Il avait les mains dans les poches de sa veste de costume beige. Il se racla la gorge et lança :

"Amenes toi si t'es un vrai mec !"

Alors le yankee n'attendit pas plus et se rua sur Daisuke. Il essaya de le planter mais Daisuke l'esquiva. Il se saisit du bras du yankee pour qu'il le garde tendu et abatit violement le "tranchant" de sa main. L'os se brisa sur le coup et le yankee tomba à terre, en pleurs. La foule était subjuguée.

"Aller ! Dégagez, il n'y a plus rien à voir !"

Et les gens se dispercèrent. L'employé de bureau le remercia et prit ses jambes à son cou sans demander son reste. Daisuke sorti son portable et appella la police pour leur signaler qu'un yankee qui avait essayé de poignarder un honnête homme avait été neutralisé et il reprit sa route. Satan-City ne se reposait donc jamais.
Sigmund Freud
avatar
Terrien
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 07/10/2010
Nombre de messages : 18
Bon ou mauvais ? : Il est humain ... donc un personnage merveileux et vicieux
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Analyses psychiatriques
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: Le bon, l'intellect et le yankee (PV)   Mar 26 Oct 2010 - 23:42
Sigmund était arrivé sur Terre il y a peu. Il avait, en effet, quitté son fameux cabinet situé sur Kanasa pour aller rendre visite à un grand ami qu'il avait connu lorsqu'il avait travaillé à Satan-City. Un ami qui, d'ailleurs, ne lui avait plus donné signe de vie depuis quelques mois. Peut-être lui était-il arrivé quelque chose ... la mort l'avait sans doutes frappée. Étant donné son âge avancé et ses gros problèmes cardiaques, cela n'aurait pas été étonnant. Cependant, le psychologue n'avait reçu aucun acte de décès, ce qui paraissait étrange puisque tout le monde savait où il habitait. Cette histoire était bien étrange. C'était pourquoi Sigmund était venu en personne rendre visite à son camarade.
Après de longues heures de routes, au volant d'une voiture toute récente et dont les vitres étaient teintées, la voiture dans laquelle Freud était assis arriva à Satan-City. Elle emprunta le périphérique, bien évidemment, bouché. En effet, la journée se terminait et le ciel était rouge orangé, couleur typique d'un crépuscule. Ainsi, les gens rentraient chez eux après une dure journée de travaille.
Le joli cabriolet parvint au centre ville après de longues minutes d'attente dans des bouchons infernaux et épuisants ... Bien que la majorité des personnes arrêtaient le travail à cette heure ci, beaucoup d'autre continuaient de travailler, et en particulier les habitants du centre ville de Satan-City. Les rues étaient bondées, pleines de passants, de touristes et de travailleurs. Rien d'inhabituel, en somme.
S'ennuyant, seul dans sa grande voiture, Sigmund composa le numéro du cabinet de son ami, lui aussi médecin. Plusieurs tonalités se firent entendre avant qu'une jolie voix féminine sorte du combiner :

-" Bonjour, ici le cabinet d'Œdipe. J'écoute ! "

Freud fût étonné de ne pas être tombé directement sur le téléphone du bureau de son ami, étant donné que le numéro composé était personnel. Cependant, il n'en fit rien et répondit :

-" Oui bonjour. Je m'appelle Sigmund Freud et j'aimerais parler au médecin. Je suis à Satan-City. Pourriez-vous le prévenir que j'arriverais sous peu ? "

La jeune femme parut hésiter avant de répondre :

-" Je vous prie de m'excuser, monsieur Freud, mais le docteur est absent. Nous ne connaissons pas la date précise de son retour. Pardon de ne pas pouvoir vous renseigner, au revoir ! "

Et elle raccrocha aussi sec. Et bien, que pouvait-il se tramé ? Cette discussion avait été plus que louche ... très étrange même. La femme ne lui avait quasiment rien indiquée ..
Le vieux psychologue continua sa route en direction de l'hôpital St-George, là où travaillait Œdipe, toujours aussi pensif. Il fût néanmoins interpellé par un groupement de personne qui s'était formé sur le trottoir. Freud s'arrêta tout près, stoppé par un feu rouge, et observa attentivement la scène. Un homme menaçait un employé avec un couteau relativement long ... Quelle violence ! Sans compter l'inactivité des personnes présentes qui étaient, apparemment, tétanisées ... Cependant, un homme se fit remarquer. Celui-ci sortît du lot et s'avança vers l'homme armé. Ce dernier lui fonça dessus, le couteau pointé dans sa direction. Le jeune homme blond effectua un mouvement relativement rapide et lui coupa ... la main. Aussitôt, la foule se dispersa, probablement effrayée et écœurée.
Freud avait trouver la défense du jeune personnage quelque peu violente mais juste. C'est alors qu'il continua sa route, s'arrêtant juste devant le bonhomme. Il lui cria, tout en ouvrant la portière côté passager :


-" Excusez-moi, jeune homme ! Montez, je vais vous déposer ! J'aimerais vous parler ! "
Daisuke
avatar
Terrien
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 25/10/2010
Nombre de messages : 28
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000 Zénies

Techniques
Techniques illimitées : Boule d'énergie - Kick Enflammé - Déplacement Instantanné
Techniques 3/combat : Paroie d'énergie - Ultime Projectil
Techniques 1/combat : La Flêche

MessageSujet: Re: Le bon, l'intellect et le yankee (PV)   Jeu 28 Oct 2010 - 21:41
Daisuke allait partir juste après avoir appellé la police mais une véhicule s'arrêta devant lui. Le jeune homme remarqua tout de suite que le détenteur de cette voiture devait être assez riche au vue de la marque et de la série de ce véhicule. Que voulait-il ? Daisuke n'avait pas l'habitude que les riches personnes - bien qu'il le fusse aussi- veuille de sa compagnie. Qui plus est, celui ci était un inconnu. Daisuke avait beau cherché, il ne réussissait pas à mettre un nom sur le visage qui se présentait à lui.
Il resta là, sans rien dire, fixant le vieil homme. La flamme de l'intelligence et de l'esprit vif brûlait dans ses yeux. Qui cela pouvait-il être ? Le vieil homme lui proposait de monter dans sa voiture pour le déposer et aussi lui parler. Est-ce que ça cachait quelque chose ? Son père adoptif lui avait appris à ne pas suivre les inconnus dans leurs voitures. Mais Daisuke était adulte maintenant et il savait très bien se défendre. Sa curiosité prenait le pas. Alors il entra dans la voiture. Il y eu un silence et finalement, Daisuke le brisa :


"Puis-je savoir qui vous êtes ?"

(Désolé mais je vois pas quoi dire là oO)
Sigmund Freud
avatar
Terrien
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 07/10/2010
Nombre de messages : 18
Bon ou mauvais ? : Il est humain ... donc un personnage merveileux et vicieux
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Analyses psychiatriques
Techniques 3/combat :
Techniques 1/combat :

MessageSujet: Re: Le bon, l'intellect et le yankee (PV)   Dim 31 Oct 2010 - 18:40
Le jeune homme blond restait stoïque, semblant hésiter à entrer dans la voiture. Avait-il peur d'un vieil homme sans défense qui ne pouvait plus se battre ? De toute façon, Freud était pacifiste. En effet, il détestait la violence et ne pouvait supporter les combats auxquels les gens participaient. A quoi pouvaient-ils servir puisque, une fois vaincu, les perdants revenaient toujours à la charge en ayant à l'esprit une vengeance lourde de conséquences. En fait, c'était un éternel cycle qui ne se terminerait jamais ...
Sigmund effaça ses néfastes pensées et se re-concentra sur le jeune homme blond. Celui-ci hésita encore un long moment avant d'entrer dans la belle voiture, un regard déterminé affiché sur son visage. Néanmoins, le silence persista et se faisait de plus en plus pesant. Lorsque le psychologue décida de le briser, l'homme le questionna sur son identité.
Sigmund sourît vaguement et remît en route le moteur de son cabriolet, repartant de plus belle, droit devant. Après quelques feux rouges d'attente, il répondit :


-" Je m'appelle Sigmund Freud. Je suis un psychiatre réputé. Peut-être avez-vous déjà entendu parler de moi. Je soigne toute sorte de maladie mentale et psychologique. En général, j'arrive toujours à mes fins et je guéris mes patients. "

Il recentra son attention sur la route, empruntant une grande allée. Au bout de quelques minutes, il s'arrêta devant un grand bâtiment. Là, il sortît et demanda à un employé de garer sa voiture. Il ouvrit la grande porte et se dirigea directement vers l'ascenseur, espérant que son nouveau compagnon était toujours derrière.
Il entra alors à l'intérieur et appuya sur le bouton du cinquième étage. Lorsque l'élévateur fut arrivé audit étage, les deux hommes sortirent et se dirigèrent vers la porte du fond. Sigmund l'ouvrit et alla en direction d'un magnifique buffet. Il en sortit deux verres et une bouteille de whisky. Il dît :


-" Voici mon cabinet. Je vous en prie asseyez-vous ! Que puis-je vous servir ? "

Il marqua une pause et ajouta :


-" Dites m'en plus sur vous ... Qui êtes-vous ? "
Daisuke
avatar
Terrien
Masculin Age : 23
Date d'inscription : 25/10/2010
Nombre de messages : 28
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 1000 Zénies

Techniques
Techniques illimitées : Boule d'énergie - Kick Enflammé - Déplacement Instantanné
Techniques 3/combat : Paroie d'énergie - Ultime Projectil
Techniques 1/combat : La Flêche

MessageSujet: Re: Le bon, l'intellect et le yankee (PV)   Lun 8 Nov 2010 - 22:41
(Je te répond dans la semaine, promis ! Je t'envoie un MP quand j'ai édité ce message !)
Bibid
avatar
Autres Races
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 22/09/2010
Nombre de messages : 419
Bon ou mauvais ? : Vive le vice !
Zénies : 1000

Techniques
Techniques illimitées : Psychotélékinésie / Changement de lieu / Explosion de membre
Techniques 3/combat : Imaginarium / Bouclier
Techniques 1/combat : Magma intense

MessageSujet: Re: Le bon, l'intellect et le yankee (PV)   Sam 27 Nov 2010 - 22:28
Bon bah promesse non tenue. J'annule donc ce topique.
 
Le bon, l'intellect et le yankee (PV)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sur la route t'attendent une révélation et une requête royale (Pv Evangéline)
» The lost yankee and the grumpy swedes - Sanja & Damian

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Terre :: Satan-City-