Partagez | 
 

 Les boules à souhait [PV et dieux]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Epina
avatar
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 12/11/2016
Nombre de messages : 85
Bon ou mauvais ? : Neutre forte tendance Bon
Zénies : 30

Techniques
Techniques illimitées : Energy Blade / Crimson Blast / Death Beam
Techniques 3/combat : Spirit Sword / Crimson Blaster
Techniques 1/combat : Crimson Buster

MessageSujet: Re: Les boules à souhait [PV et dieux]   Jeu 29 Nov 2018 - 18:31
La question posée, un silence passa tandis que les deux groupes s’observèrent quelques instants, puis…

« Oui c’est bien les artefacts que nous sommes venus chercher, inclinez-vous et donnez-nous ces boules. »

Cooler avait répondu d’un petit sourire narquois et eu un petit rire rempli d’arrogance après avoir parlé. Végéta, dans son habituel comportement exemplaire en termes de patience et de tolérance eu une réaction très amicale.

« Tu peux toujours courir toi et tes toutous ! Je préfère 100 fois mourir plutôt que t’en donner ne serait-ce qu’un seul !

- Tu ne paies rien pour attendre toi ! Misérable singe de l’espace ! »


Epina n’avait jusque-là aucun mot, observant le déroulement de la situation tout en s’essuyant le front qui se recouvrait de sueur au fur et à mesure que les secondes passaient. Seulement, quand Végéta avait énervé le frère de l’Empereur de l’Univers. Il savait que cela risquait de bouger et cela ne manqua pas : d’un geste du bras. Végéta fut projeté en arrière et glissa, se protégeant du mieux qu’il pouvait. Mais ce simple geste avait suffi à rendre la chose claire, Cooler pouvait d’un simple geste tué n’importe lequel des combattants de la Z-Team et de leurs alliés Saiyens. Le Père du Tyran s’appropria alors la parole, regardant d’abord son fils.

« Allons, allons, il serait bien dommage de tuer de tels guerriers mon fils. Je vais plutôt leur faire une proposition. »

Il se mit alors à regarder chacun des membres du groupe lui faisant face. Un à un, ils furent observés. Epina ignorait si la même chose s’était produite pour les autres, mais quand les yeux du Roi rencontrèrent les siens… Il sentit ses jambes faillir, son cœur s’accélérer en panique, l’air devint froid autour de lui et bien qu’ayant chaud. Il commençait subtilement à trembloter tel un malade cherchant à se réchauffer tandis que son corps luttait contre un étrange virus. Il avait l’impression de n’être qu’une mouche prisonnière dans la toile d’une araignée, observant cette dernière se rapprocher de la mouche afin d’y prendre son repas.
La pression de certaine personne était quelque chose qui avait été enseigné dans les cours tactiques sur le combat dans l’armée Saiyenne. Mais rien ne pouvait préparer à sentir quelque chose d’aussi puissant, quelque chose qui lui hurlait de fuir.
La sensation ne dura que durant les quelques secondes où le Roi posa son regard sur lui. Disparaissant au même moment où le Roi se concentra sur Son Goku. Le Demi-Saiyan était presque étonné d’être encore en vie, que son cœur a tenu le choc. Sentir la puissance de Cooler et du Roi était une chose… Mais ce regard avait quelque chose… Quelque chose de prédateur.

« Je n’ai eu aucun mal à repérer ta qualité de guerrier à toi, saiyan, tu es d’ailleurs celui qui a mis en difficulté cette mauviette de Raditz, n’est-ce pas ? »

Il eu alors un petit rire, un rire qui paradoxalement était dénué d’animosité, de menace. C’était le genre de rire que l’on entendait tous les jours après une situation comique, ou une petite blague. Mais ce rire aurait pu être un rugissement effroyable perçant les tympans que le résultat n’aurait pas été différent. Il pouvait le sentir, dans son dos. Il sentait plusieurs membres de la Z-Team s’inquiéter de manière drastique. Le plus proche de lui était le petit Son Gohan, qui n’avait même pas 10 ans et déjà il était confronté à une telle situation.

Cherchant à essayer de calmer le petit, il se recula légèrement tout en se décalant. Faisant une sorte de demi-barrière visuel entre le petit Son Gohan, et le Roi Cold. Le regard du demi-saiyen venant chercher brièvement celui de l’enfant tandis que sa main lui fit un petit signe pour le rassurer.

« Je vais te faire une proposition, une proposition que tu ne pourras pas refuser. »

La voix du Roi Tyran était presque amicale dans son ton, pourtant cela ne changeait rien a la pression qui sortait de chacune de ses paroles.

« J’écoute. »

Un sourire déjà présent s’agrandissait sur le visage du Roi Cold. Chacun retenait son souffle parmi les défenseurs de la Terre.

« Tu te bats bien, vois-tu, mon commando est souvent en voyage et je suis un homme occupé, je cherche à bâtir un second commando, tu pourrais faire partie de ce dernier, tu pourrais même en être le chef. »

Un petit silence s’écoula, deux secondes ou le vent semblait souffler pendant des heures, le sénior poursuivis.

« Mais je ne t’offre pas seulement un emploi, je te permets aussi de sauver la vie des habitants de cette Terre, si tu acceptes de travailler pour moi, cette planète t’appartiendra et sera libre, tu en feras ce que tu veux. »

En se baissant du haut de ses 3 mètres, le gigantesque alien s’abaissait pour se rapprocher du visage du saiyan, son sourire semblait se dissiper.

« Autrement, tu me forceras à employer les grands moyens, je ne pourrais plus garantir la sécurité de ta chère planète. »

Il le sentait en lui-même. Cette menace était sérieuse, il savait depuis le départ que le Roi Cold et sa famille étaient des monstres d’une puissance inimaginable. Mais le voir de ses propres yeux lui faisait comprendre la gravité de la situation. Il avait durant l’année d’entraînement espérer à réduire l’écart pour au moins tenir tête ! Après tout, des Saiyens avaient réussi à tuer Freezer, King Cold et Cooler durant le cours normal du Temps. Peut-être qu’ils auraient pu réussir un tel miracle ? Mais le Miracle semblait lointain, il ignorait tout de l’arrivé imminente de Celerya, Tekka et Nail. La seule chose jusqu’à présent qui l’avait porté était l’espoir de les voir arriver et que Celerya arrange la situation. Il ignorait même si Celerya était suffisamment puissante pour affronter les Colds. Tout ce qui lui faisait croire cela était un sentiment similaire à ce qu’il avait ressenti en voyant le Roi Pythar lors de son entré dans l’armée. Une impression qu’il n’aurait su définir qu’il avait également retrouvé chez Gotenk en y réfléchissant également.
Tout le monde autour de lui commençait à entrer peu à peu dans un stade qui pouvait se définir comme étant de la panique. Lui-même de son côté ne savait plus quoi faire, il n’espérait plus l’arrivé d’un secours de dernière minute. La pression, la peur l’en empêchait.
Au fond de lui, il espérait presque que la proposition soit acceptée. Tout, n’importe quoi pour gagner du temps, calmer le jeu. Sortir de cette catastrophe !

« Je refuse, nous nous battrons, désolé de vous décevoir, mais jamais je n’abandonnerais mes amis. »

Sa respiration s’arrêta, une grosse goutte de sueur passant le long de son visage entre ses deux yeux, venant tomber au sol depuis le nez. Est-ce… Est-ce que Goku venait de véritablement laisser passer ce qui était peut-être l’ultime chance de la Terre de survit ?
Il n’arrivait pas à comprendre, mais les autres… Ceux qui le connait depuis bien plus longtemps que lui… Tous semblaient s’accrocher derrière-lui, tel une locomotive tirant les wagons vers leur destination final.
Il n’arrivait pas à comprendre, ou bien peut-être qu’il refusait de comprendre. La propre logique d’Epina lui aurait dit d’accepter afin d’éviter une destruction probable de la Terre. De gagner du temps, de trouver un moyen de retarder l’inévitable ! Pas Kakarrot. Pourquoi ? Cooler semblait du même avis.

« Tu es inconscient, tu signes ton arrêt de mort en faisant cela. »

Un petit rire plus tard. Le Roi eu sa propre réponse.

« Très bien, dans ce cas je vais devoir te convaincre d’une autre manière. »

La phrase sembla surprendre Cooler qui regarda son Père d’un air curieux. Ne sachant visiblement pas où son Père voulait en venir. Epina quant à lui, eu un très mauvais pressentiment, son ventre se noua et il se sentait flanché. Reculant d’un pas sous une peur primal qu’il ne parvenait plus à contrôler. Son instinct lui hurlait de fuir, d’habitude il appréciait toujours les adversaires lui promettant un grand combat. Mais l’écart était tel que cela n’aurait pas été un combat, mais une boucherie.

Le simple fait de voir le visage du Roi devenir de plus en plus sombre lui faisait presque souhaiter de ne jamais être venu au monde pour ne pas avoir à subir une telle pression.
Epina était paralysé, et sur le point d’être brisé psychologiquement.

« C’est dans le désespoir que vous vous prosternerez devant moi. »

La petite phrase fit un petit déclic dans le cerveau du Demi-Saiyan. Les autres ne l’avait peut-être pas deviné, mais lui comprenait. Il ne savait même pas comment, mais c'était pour lui une évidence, et son corps se mit à littéralement trembler sur place de manière bien visible, la bouche ouverte de stupéfaction , de peur... Le pire scénario possible était en train de se produire devant leurs yeux. Un évènement qui n’avait jamais été vue de mémoire de Saiyen. Personne dans le présent parmi l’armée Saiyenne ne l’avait vue. Certains allaient même jusqu’à dire que cela n’était qu’un mythe et qu’il ne la possédait pas. Plus par peur que par réel conviction. La réputation du Roi Cold était telle que les gens souhaitaient qu’il soit l’exception parmi sa famille.
Il l’était… Mais d’une autre manière.
Les bras le long du corps, une concentration intense qui pouvait se sentir. Cooler fut le second à comprendre ce qu’il se passait.

« Repli ! »

Aussitôt, les 60 soldats suivirent leur leader à l’abri. La réaction de Cooler confirmait les pires craintes du patrouilleur temporelle. En l’état actuel des choses, Cooler était plus fort que King Cold… Mais ce dernier… N’était que dans sa seconde forme de réduction.

*C’est fini… J’ai échoué. Désolé Celerya.*

Le sol tremblait de plus en plus, au point que le sol se fissurait peu à peu, les gravats s’envolèrent tandis que la gravité semblait augmenter de manière drastique. Les piliers rocheux aux alentours s’effondrant les uns après les autres, soit par effet de secousse ou bien par la gravité qui écrasait les rochers vers le sol.
Il apercevait au milieu de ce chaos la forme lumineuse du Roi qui peu à peu changeait de forme. Il était en train d’assister à un moment historique. Le Roi prenait sa forme finale.

La fumée se dissipa alors peu à peu tandis que la lumière se retira. Il était enfin visible, le Roi Cold. Un peu plus petit, un mix entre ses deux fils. Mais Ô Combien visiblement plus dangereux. Les fils semblaient n’être que des fétus de paille en comparaison de la puissance du Roi Cold. Le corps d’Epina ne pouvait plus tenir, et tremblait. La pression était tel qu’il ne pouvait plus résister plus longtemps. Sans qu’il ne l’ordonne, comme chacun des membres de la Z-Team et des Saiyans, il posa un genou au sol. S’inclinant devant le Roi.
Il n’essayait même pas de se relever, le visage figé dans une terreur muette qui n’osait plus émettre le moindre. Le regard fixant son poing serré touchant le sol dans un geste identique à ceux des soldats de l’Empire Cold face à leurs monarques.

« Mon offre tient toujours. »

Parvenant avec difficulté à relever la tête, ce qu’il vit le surprenait. Kakarrot tentait de résister à cette pression.

« J-Jamais vous… entendez ? Je ne… laisserais pas… tomber mes amis ! »

Il fit alors l’incroyable, peu à peu. Le Saiyen se relevait, tremblant comme une feuille, mais il se relevait. Un acte qui surprenait le Roi lui-même.

« Tu arrives à te lever ? »

Les autres membres de la Z-Team commencèrent à chuchoter des encouragements, tous essayaient de faire quelque chose. Tous échouaient.
Goku se tenait seul face au Monstre qu’était le Roi.

« Je ne vous laisserais pas détruire la Terre ! »

Les mouvements de Son Goku devenait de plus en plus fluide. Pour finalement se terminer dans une pose de combat. En voyant cela, Epina peu à peu commençait à reprendre également le contrôle de lui-même. Il ne savait pas pourquoi, mais voir quelqu’un réussir à se dresser devant le Monarque semblait contrer les effets de la puissance du Roi… Et cela lui fit réaliser sa propre faiblesse face à la situation.

*Non…*

« Ne vous en faites pas les amis, je me battrais jusqu’au bout. »

Il n’avait… Aucune chance et pourtant…

« Je ne savais pas les guerriers de l’espace aussi courageux, je suis partagé entre la pitié et l’admiration. Hé bien soit, Son Goku, c’est le nom que te donne les gens qui te soutiennent derrière toi n’est-ce pas ? Affronte-moi et terrasse-moi si tu l’ose. »


- Kaioken x20 !! »


*Non !*

Est-ce que… Son Goku ?

Le combat se déroula sous ses yeux, mais il restait encore trop choqué pour véritablement réaliser ce qui était en train de se produire. Mais peu à peu, il réalisa comment le Saiyen parvenait à résister. Kakarrot se battait non pas pour lui, ni uniquement pour ses amis et sa planète. Mais il se battait contre ses propres limites. Contre lui-même… Là où Epina s’était contenté de se battre pour sa mission mais sans véritablement chercher à dépasser quelque chose. Inconsciemment, Epina n’y allait pas à fond, n’y était pas allé à fond durant tout ce temps durant l’entraînement. Était-ce la raison pour laquelle Kakarrot avait réussi à prendre une telle avance sur le reste du groupe ?

*Non non non ! Qu’est-ce que je fais ?!*

Il avait honte, honte de s’être laissé terrorisé. De s’être agenouillé. D’avoir failli. Honte de ne réaliser que maintenant la différence entre lui et Son Goku ! Il voulait se relever, il devait se relever !
Au prix d’effort colossaux, supérieur à tout ce qu’il avait dû fournir auparavant. La jambe pliée du Saiyen commençait à glisser vers le bas, peu à peu, il se retrouva sur les genoux. Tandis qu’il pouvait voir du coin de l’œil que Végéta également parvenait à bouger, réussissant même à se mettre debout.

« Les amis ! S’il vous plait, partagez-moi un peu de votre énergie ! J’en ai besoin pour vaincre cet adversaire-là ! »

Rapidement, il put voir de petites boules bleues se diriger vers Son Goku. Cherchant toujours à essayer de se relever, il ne su quoi faire sur l’instant. Aucun don d’énergie de sa part ne se fit de sa part sur l’instant, le Demi-Saiyan était encore trop sous le choc pour réussir à réagir là où les autres n’avaient pas hésité une seule seconde.

*Lâche ! *

Sa peur commençait peu à peu à être remplacé par autre chose, ses tremblements n’étaient plus dù à cet état de choc, mais par une rage bouillonnante au fond du guerrier du Futur. Ses dents se serrèrent tandis qu’il voyait Nappa être relevé par le Prince.
Il était le dernier Saiyen encore au sol ! C’est pas vrai ! Pourquoi est-ce qu’il continuait d’être effrayé !?

*Lève-toi…*

« Avant que l’on poursuive, j’ai remarqué que votre énergie était en partie dissimulée, sachez que je me battrais jusqu’au bout, alors libérez là. »

Le Roi Cold se mit à rire.

« Elle l’est déjà. »

* Lève-toi et bat toi…*

Son Goku prit un air un peu plus interrogatif.

« Quoi ? Pourtant je ne vois rien ! »

*LÈVE TOI ! *

- Ne t’en fais pas pour ça. »

* ET BAT TOI ! *

L’échange avait été rapide, et Epina ne cherchait plus à comprendre. Sa honte se mêla à sa Colère, comment osait-il rester à genoux alors que sa place était face à son adversaire !
Comment osait-il se prétendre être un Saiyen alors que les autres étaient déjà tous debout ! Comment osait-il se croire être un combattant alors que même un enfant avait eu le réflexe de donner son énergie pour un combat très certainement d’avance !

« Plus jamais…. PLUS JAMAIS ! »

Ses paroles étaient remplies d’une rage, une rage qui continuait de grandir. Une rage sourde mais qui se faisait entendre, une rage muette jusqu’à présent.
« Plus jamais… Je plierais le genou pour une merde comme vous ! »
L’insulte était ponctuée par une première vague d’aura que chacun pouvait ressentir. Puis une nouvelle vague -continu cette fois-ci- se fit ressentir tandis que l’énergie dégagé par Epina entrait en ébullition, atteignant une intensité qu’il n’avait pas eu durant son entraînement. Il ne gagnait pas en force, mais en focus. Il n’avait plus aucune raison de se retenir.
Et alors.


*LÈVE TOI ! *

« RuuuuuaaaaaAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHH ! »


Le Demi-Saiyen poussa un assourdissant hurlement de rage. Son ki explosant tandis qu’une aura bleue le recouvrait. Toutes ses ressources étaient désormais utilisées pour qu’il se relève, et peu à peu, son corps se mit à léviter. S’écartant du sol, pour que finalement les pieds du Saiyen se posèrent au sol. Sa queue se baladant de droite à gauche.
Il était parvenu à se relever. Son aura disparut alors tandis qu’il plaça sa paume en direction de Son Goku.
Une grande boule bleue sortit alors de la paume et vint tranquillement être absorbé par le Protecteur de la Terre. Epina venait de lui faire don de la quasi-totalité de son énergie.

« Désolé pour le retard. »
Dit-il avec un petit sourire, les effets du Roi Cold semblaient avoir complètement disparu, n’affectant plus le guerrier temporel.
Se dirigeant d’un pas assuré vers Yamcha toujours agenouillé au sol. Il attrapa le sac de Senzu. 8 haricots étaient à l’intérieur. Attrapant deux à l’intérieur, il les jeta au Prince des Saiyens pour lui-même et son garde du corps. Ils se battraient s’ils le voulaient. Lui, son choix était fait.

Prenant un Senzu pour lui-même. Il sentit aussitôt la force lui revenir tandis qu’il croquait dans le féculent miracle. Prenant un dernier, il redéposa le sac au côté du Z-Warrior, quatre Haricots magique restait dans le sac.
Son sourire toujours présent, il regarda alors le Roi Cold avec un regard déterminé. Le choc était passé, sa mission restait présente. Foutu pour foutu, il mourra et échouera en combattant. Plier le genou était une insulte envers tous les Saiyens tué par l’Empire Cold. Jamais il ne pliera à nouveau devant ces monstres. Jetant le Senzu à Son Goku pour que ce dernier soit au top de sa forme.
Il commença alors à marcher en direction du Roi faisant face à Kakarrot, dégainant dans un geste lent son épée qu’il planta fermement au sol.

« Je n’aurais pas besoin de ça pour te tuer… »

Retirant également sa bandoulière, il continua jusqu’à arriver aux côtés du Saiyan, il regarda ce dernier avec un regard sérieux, mais son sourire toujours en bouche.
« Désolé de pas t’avoir rejoint plus tôt Kakarrot mais... »
Poussant alors un nouveau hurlement, il amena son aura à pleine puissance. Il n’allait plus se retenir. Il n’avait aucune raison de toute manière.
Regardant alors le Roi Cold, il termina sa phrase.
« Mais ça va mieux maintenant, réglons son compte à ce monstre. »

Dit-il, son sourire s’agrandissant encore plus. Puis un silence s’installa, avant que finalement…

«RuaaaaaaAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH ! »


Poussant un dernier hurlement, son aura vira alors au rouge. L’énergie du patrouilleur temporel augmentait de manière constante, les veines de son corps devenant visible sur sa peau tandis qu’il continuait d’utiliser de manière de plus en plus en plus intense le kaioken. Il revoyait chaque instant passé dans la chambre de l’esprit et du temps. Les entrainements continuels, les discussions avec chaque membre de la Z-team, les rires qu’il avait pu échanger. Ses collègues qui l’attendaient dans le cours normal du temps. S’il allait crever ici, il le ferait debout.
Il utilisa le Kaioken au maximum, passant à l’habituel X4, puis 5, 6, 7, 8, 9… Pour terminer à 10.
Goku allait au-delà de ses limites. Epina comptait en faire de même !

« KAIOKEN X10 ! »

Dans un ultime hurlement, son ki se dégagea de son corps, créant comme pour son allié une vague de vent. Repoussant les gravats lévitant dans les airs autour du groupe. Ses cheveux flottant devant l’émanation d’énergie qu’il créait tandis que tout ce qu’il avait se concentrait en lui, son corps commençait même à emmètre quelques ondes électriques autour de lui. Tout comme Vegeta l’avait fait en se mettant à pleine puissance lors de son duel sur Terre contre Son Goku dans le cours normal du Temps.
Désormais à fond, il s’élança. Ne cherchant pas à savoir s’il était suivi ou non. Serrant son poing et y gonflant toute son énergie, il faisait mine de frapper un coup de poing chargé. Mais son plan était tout autre, il savait parfaitement que le Roi était parfaitement capable de stopper n’importe quel rayon et d’encaisser n’importe quel coup de poing…
Une longue lame d’énergie sortit de son bras, fonçant à pleine vitesse vers le ventre du Roi Tyran. La Spirit Sword… Peut-être que ce pouvoir pouvait au moins blesser le Tyran ? Tout reposait sur cela, et vue la situation, il comptait continuer jusqu’au bout. Ne serait-ce que pour gagner quelques secondes, ne serait-ce que pour faire saigner le Roi, ne serait-ce que pour l’énerver. Chacun de ces résultats le satisfaisait. Devant une telle puissance, il ne pouvait qu’espérer. Mais il n’allait plus se laisser effrayer. S’il devait crever ici, il allait le faire sur ses pieds, et non à genou !


Dernière édition par Epina le Sam 1 Déc 2018 - 15:20, édité 1 fois
Celerya
avatar
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 18/09/2015
Nombre de messages : 776
Bon ou mauvais ? : Loyal bon
Zénies : 3000

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / Image rémanente / Trancheuse
Techniques 3/combat : Impulsion / Kai'Smash
Techniques 1/combat : Super Canon Garric

MessageSujet: Re: Les boules à souhait [PV et dieux]   Ven 30 Nov 2018 - 21:46
[ HRP : très cours post par manque d'imagination et de possibilités. J'espère que vous comprendrez. ]


La menace que tout le monde redoutait était enfin arrivée. Le cauchemar venait enfin de commençait et alors que le ciel changeait de couleur, l'aura du désespoir se propageait sur des kilomètres et ce jusqu'à recouvrir l'immensité du globe. Méconnaissable, la planète bleue semblait virer au rose tandis que la terreur s'immisçait dans les esprits des adversaires de cet effroyable démon qui se vautrait dans son plaisir à écraser les plus faibles. Manipulés par une peur sans nom, tous les membres de la Z-Team et leurs alliés n'avaient d'autres possibilités que celle de courber l'échine. Tous sentaient la fin arriver et leurs espoirs s'effaçaient aussi bien qu'une population envahie par la gangrène. Nous en arrivions alors au dénouement final ; la fin de la terre était proche. Seules l'existence des boules de cristal permettait de conserver ce monde de la destruction totale si ce n'était une quelconque utilité pour cet Empire qui ne cessait de accroître en renforçant sa dictature... ainsi que son armée.

Courage Epina, Celerya ne sera plus en stase très longtemps.
Tekka
avatar
Masculin Age : 12
Date d'inscription : 20/04/2018
Nombre de messages : 168
Bon ou mauvais ? : Parfaitement Bon
Zénies : 850

Techniques
Techniques illimitées : Kamehameha Zanzoken Lighting flash
Techniques 3/combat : Electrical Storm Carmin flash
Techniques 1/combat : Carmin Ball

MessageSujet: Re: Les boules à souhait [PV et dieux]   Sam 1 Déc 2018 - 19:06
Tekka se concentrait sérieusement pendant plusieurs minutes en faisant le vide dans son esprits, l'entraînement n'était pas que de se battre avec ses poings mais aussi calmer son esprits. Le terrien repensait à chaque personne qu'il avait rencontrer dans le passé, surtout à sa rencontre avec Necrozma dans la salle de l'esprit et du temps. Ils étaient devenu de bon amis tous les deux, le rival de Pinich espérait arriver avant que ses partenaires soient mort. Les trois guerriers(ère) étaient s'approchaient de plus en plus  vers la planète Terre, que faisait Epina pendant ce temps ? Il essayait de ressentir l'énergie de ses adversaires, mais il ne put le faire.

L'aventurier prit à manger dans le frigo avec sa main droite, le renfermant avec la même main simplement. Il commençait petit à petit à perdre patience..

'' Nous sommes bientôt arrivé Nail ?''

Il regardait de ses iris noirs le gardien Namek, aussi Celerya en mode stase...

Nail, Tekka et Celerya arriveront t-ils à temps ?
Chronoa
avatar
PNJ
Féminin Age : 79
Date d'inscription : 19/10/2018
Nombre de messages : 27

MessageSujet: Re: Les boules à souhait [PV et dieux]   Dim 2 Déc 2018 - 21:29
Désespoir et désolation, tous au sol, tous meurtri par leurs propres esprits grignotés par la paralysie de leurs corps, plus un mouvement, plus un bruit, ils étaient à genoux devant le maître dans un silence de plomb. Mais ce n’était pas une finalité en soit car le courage d’un saiyan au cœur pur semblait pouvoir faire chavirer ce drame, sous les yeux ébahis du plus puissant des Colds. Son Goku était aussi vaillant que téméraire, prouvant une fois de plus sa dévotion pour les habitants de la Terre en s’opposant dans une ultime lutte contre le Roi tyrannique, déclenchant un match ridicule tant son résultat était prévisible. En effet, toutes les bonnes attentions du monde n’allaient pas suffire à vaincre le père de Freezer, la force brute et énergétique de ce dernier dépassait de loin les pires cauchemars de tous les défenseurs, le fossé avait des allures de cayon. Cependant, le fils de Bardock n’était pas le seul guerrier suffisamment fort pour se redresser, les efforts intenses de Vegeta suivi d’Epina leur permirent de se relever et, mêmes affaiblis, de se battre si nécessaire. Entouré de son énergie intensifiée par les efforts cumulés des guerriers encore à terre et du time patroller, Son Goku semblait être encore la seule barrière valable contre le tout puissant envahisseur, alliant cette puissance supplémentaire et le Kaioken X20, inutile de préciser qu’il se tuait à petit feu. La difficulté du maintient de toute cette énergie se ressentait d’ailleurs sur le visage de l’élève de la tortue, ses veines gonflaient, son visage était durci par la douleur, ses cheveux redressés par la force de sa propre aura.  Remarquant évidement la gêne visible de son adversaire, le Roi Cold se permit un commentaire des plus antipathique, toujours debout les bras le long du corps, il n’avait pas besoin de posture de garde.

« J’admire ton effort, mais tu sais toi-même que tu es largement au-dessus de tes limites naturelles, si je t’inflige le moindre coup, tu seras immédiatement vaincu. »


Esquissant alors un sourire étrangement confiant sur son visage rougis par sa technique, le sauveur rétorqua avec confiance.

« Je sais, mais vous ne pourrez pas me toucher. »

Fronçant son regard, le démon du froid ne semblait pas marcher.

« Ne me fais pas rire, tu es faible, tu ne pourras jamais me vaincre. »


Poussa un petit rire, Son Goku poursuivit.

« C’est vrai ! »


Epina se plaça ensuite aux cotés du héros légendaire, de l’autre coté se profilait également Vegeta, tous les 3 en poses de combat.

« Mais je ne suis pas le seul à vous affronter ! »


Déclarait alors le saiyan en kimono sans détourner son regard, il avait senti les formidables énergies de ses alliés.

Soupirant par un énervement marqué cette fois-ci, le colosse fit apparaitre un kikoha pourpre dans chacune de ses mains, les balançant alors vers le trio en hurlant distinctement l’ampleur de son ressenti.

« Alors vous aller tous les trois mourir ici ! »


« Ne rêve pas trop ! »


Commenta Vegeta en esquivant l’explosion en prenant de la hauteur, chargeant dans ses mains jointes un puissant canon Garrik. Du coté des deux personnages aux cœurs bons, l’heure était à la tactique rapide et efficace.

« Epina ! On fonce ! »


Les deux guerriers repoussaient alors leurs limites, évitant les deux explosions pour se ruer vers le monstre de puissance, déclenchant une mêlée moins ridicule que la précédente, l’énergie reçue des autres pour Son Goku et la Kaioken X10 pour Epina changeaient bien des choses. Malheureusement, la mêlée restait déséquilibrée contre les Z-warriors, alors que le fils de Bardock fut projeté par un crochet du droit fulgurent, l’allié de Celerya tentait d’utiliser sa spirit sword, une lame magique était alors brandie, s’abattant vers l’ennemi.

« Pitoyable. »

Déclarait le Roi Cold, attrapant le plat de la lame de sa main droite, et par une simple pression, la fit exploser comme si elle n’était qu’une pièce en plastique fin, la désillusion devait être difficile pour le pauvre guerrier de l’espace. Après la destruction de la lame pleine d’espoir, le seigneur galactique attrapa de sa main gauche le cou de sa nouvelle victime, Epina était maintenant la proie du terrifiant monarque. C’est d’ailleurs ce même Tyran qui serrait avec un sadisme risible la gorge du pauvre homme, faisant ressortir l’aspect violent de son cœur sur son visage auparavant fermé.

« Un minable comme toi ose se défendre ? Je vais en finir rapidement ! »

De son coté, Son Goku était enfoui sous des roches, il venait de subir une frappe à pleine puissance de son adversaire, le choc avait été d’une brutalité singulière tant elle était marquée, se relevant très lentement, le rival de Vegeta avait besoin de quelques secondes. D’ailleurs, le prince était à ce même instant dans le ciel, abattant son attaque signature sur le maître de la famille Cold, ce dernier fut alors pris de cours, ayant cependant un plan.

« Dis merci à ton ami ! »

La musique fut alors interrompue, le temps semblait se ralentir et alors que le rayon se rapprochait lentement, l’envahisseur armait son bras droit… balançant alors Epina sur le rayon après l’avoir violemment étranglé pour le paralyser. Témoins de la scène les Z-Warriors découvraient le désastre.

« Oh non ce n’est pas vrai… »

Chuchota Krillin.

« Quel monstre ! »


Scanda Piccolo.

« EPINA ! »

Hurla Son Goku, voyant son allié si courageux se faire emporter contre le rayon de contre propre allié dans une explosion titanesque, la fumée recouvrait alors une grande partie de la zone d’impact aérienne sous les rires du père de Freezer. Plus de musique, plus d’ambiance, que le rire appuyé et irritant du maître du mal, puis, ce dernier pointa de son index droit les protagonistes encore au sol.

« Et tu n’as pas fini de crier des noms, Son Goku. »

Tirant alors un rayon de la mort avec une précision absente, le tyran allait toucher une des personnes agenouillées, mais qui de Krillin Piccolo, Tien, Yamcha ou Son Gohan allait être touché ?
Spoiler:
 



« PAP… »

« NON ! »

« QUOIII ?! »

« Oh c’est horrible ! »


Les nuages recouvraient le champ de bataille, une pluie théâtrale s’abattait alors sur les ruines d’une plaine autrefois paisible, tout devenait sombre, le rire du colosse se faisait plus fort encore, le drame était total : Le sang d’un enfant coulait le long des terres désolées. De toutes les cibles, de tous les enjeux, de toutes les choses, voici la pire, le fils de Son Goku venait de perdre la vie pour l’amusement pervers d’un monstre au cœur de glace, le premier à réagir fut petit cœur, le plus près, il se rua pour couvrir celui qu’il considérait aussi comme son héritier. Entourant de sa cape le gamin sans vie, le regard de Piccolo ne se détournait pas l’espace d’une seule seconde de ce dernier, lui portant alors une attention mémorable pour ce personnage si indifférent au quotidien, Cold avait fait l’erreur de trop.

De son coté Son Goku baissait les yeux au sol, puis la tête, les mains dans ses cheveux, l’air perdu et fou, la pluie ruisselant sur son visage, la bouche béante, l’air constamment surpris et choqué, il était impossible qu’il change de visage tant le choc était grand.

« Bwhahahaha ! C’était ton fils n’est-ce pas ? J’ai vu sa queue de singe, je n’ai pas pu m’empêcher de me débarrasser de ce déchet. »

Les poings fermés gémissant de colère, le saiyan montait lentement dans les tours sous les regards terrifiés de ses amis, la fureur montait sous les paroles basses d’un père qui n’avait pas su protéger son fils.

« Comment… ose tu… »


La pression autour du saiyan semblait alors augmenter, le sol tremblait légèrement et sa force montait rapidement en niveau, pendant le même temps, le Roi des démons braqua sa paume droite ouverte vers le groupe, prêt à éliminer de nouveau un des protégés du héros de la Terre.

« Et si je m’occupais du nain maintenant ? »

« Sale… batard !… »

Puis, alors que des éclairs semblaient jaillirent du ciel pour amplifier la montée en tension la scène, l’un d’eux sembla percuter le fils de Bardock, provoquant alors un flash lumineux qui se retourner l’auteur de l’infanticide. Dans un ébat de stupeur, le géniteur de Cooler afficha sa surprise, il ne s’attendait à ressentir une telle puissance, car cette dernière était si imposante et forte qu’il parvenait à la détecter.

« Quoi ?! »

Puis, après ce flash lumineux terrifiant, Son Goku se tenait droit, le regard aussi sévère que vif, les cheveux dressés vers le ciel dans une teinte dorée, les yeux d’une coloration d’azur, une aura d’un jaune brillant recouvrant son corps blessé. En se courbant face à son adversaire, le super saiyan de la légende affichait l’étendue de sa bestialité.

« MAINTENANT JE SUIS VRAIMENT EN COLERE, COLD ! »



Spoiler:
 

Rapidement remis de sa surprise, le génocideur jouait de nouveau la carte de la confiance.

« Ts, ta technique ne m’impressionne pas, approche ! »

Le super saiyan avant même d’attaquer, fixa le corps D’Epina, sans connaître l’état de ce dernier, adresse d’un vif regard quelques instructions pour ses amis.

« Emmenez leurs corps en lieu sûr, je vais tuer ce Roi. »

Yamcha hocha alors la tête, se ruant vers le corps au sol du time patroller, ce dernier était peut-être mort, mais il était tout aussi possible qu’il ait survécu, seul une analyse minimale pourra le confirmer vu son état probablement catastrophique. Portant ainsi le corps sur son dos, le bandit du désert s’envola vers le palais du tout puissant, suivi de Piccolo qui transportait le Son Gohan, cependant, une voix vive les interrompis.

« Vous ne vous échapperez pas comme ça ! Gardes ! »

Une nuée gigantesque d’une soixantaine de gardes se rua alors vers les transporteurs, Krillin et Tien fit alors opposition, déployant leurs techniques.

« Solar ball ! »

Une sphère de lumière aveugla alors la horde de soldats, ils étaient à la merci du triclope.

« Kaioken ! »

Il prit alors la posture singulière de sa technique signature, les mains jointes dans une forme triangulaire.

« KIKOHO ! »

Une vague énergétique d’une haute puissance balaya alors les esclaves des Colds, puis une seconde, puis une troisième ! Les soldats ne parvenaient pas à approcher, dispersés et aveuglés, laissant petit cœur et Yamcha prendre la fuite. Remarquant la faiblesse de ses hommes, Cooler se profila à son tour, l’air aigris par une situation rare, fixant brièvement Son Goku au loin, lui qui était le super saiyan de la légende contrairement à Orrive.

« Ts, ces macaques ne savent pas quoi inventer. »

Le regard du malicieux frère de Freezer se porta alors vers le groupe de résistants.

« Vous êtes deux ? Je vais vous écraser en quelques secondes. »


Se félicitait Cooler en ricanant courtement, remarquant la présence de Nappa et Vegeta plus haut dans le ciel.

« Ho, vous êtes quatre, je vais peut-être pouvoir m’amuser une minute, finalement. »


Un long rire identique à celui de Freezer survint alors, agaçant lourdement le prince des saillants.

« Je vais t’envoyer moi-même dans la prochaine dimension Cooler ! »


DRING DRING DRING


Celerya est arrivée, ainsi que Tekka et Nail.

Pendant ce temps, au palais du tout puissant

Piccolo déposait le corps sans vie de Son Gohan, sans surprise, des larmes surgissaient de son visage habituellement impassible, par le biais d’entrainements et aventures, le cruel fils du démon Piccolo damaio était devenu un air plein de compassion et sentiments, ironie du sort. Peut être était-ce l’influence de la Terre, ou bien simplement celle de Son Goku, en tout cas, le Namek était bouleversé de la situation actuelle privilégiant la conservation du petit à la déroute du Tyran millénaire. Yamcha déposait Epina proche des autres.

« On a raté ! On a tout raté ! »

Se plaignait le Piccolo dans un instant surprenant de faiblesse, au même moment, Mister Popo survint avec le tout puissant, ayant connaissance de la situation, leurs regards étaient dépités.  

« Cette créature que l’on nomme Roi cold est un démon de la pire espèce. »

Le tout puissant soupira alors, regardant le ciel d’un air désemparé.

« Courage Son Goku, le destin de la Terre et des habitants qui y vivent repose sur tes épaules. »

Spoiler:
 


(Celerya a un contrôle total des PNJS alliés et enemis)





Epina
avatar
Masculin Age : 24
Date d'inscription : 12/11/2016
Nombre de messages : 85
Bon ou mauvais ? : Neutre forte tendance Bon
Zénies : 30

Techniques
Techniques illimitées : Energy Blade / Crimson Blast / Death Beam
Techniques 3/combat : Spirit Sword / Crimson Blaster
Techniques 1/combat : Crimson Buster

MessageSujet: Re: Les boules à souhait [PV et dieux]   Dim 2 Déc 2018 - 23:44
« Epina ! On fonce ! »

Il n’avait pas vraiment écouté, son esprit concentré sur le Roi Cold, mais il avait perçu le signal d’attaque. Et d’un bond partit à l’assaut du Chef Suprême de l’Empire. Enchaînant attaque sur attaque pour finalement apercevoir Goku être projeté sur le côté. Il décida alors d’utiliser son atout.


« CRÈVE ! »

De sa main partit alors un rayon jaune fin, la Spirit Sword. Une attaque qu’il avait durement travaillée pour la maitriser avant de renforcer son épée, et de pouvoir garder des capacités tranchantes même sans son arme. Une technique bien plus puissante et difficile à maitriser que son energy blade qui possédait moins de portée.

« Pitoyable. »

La main droite du Tyran vint attraper la lame comme si elle n’était qu’en mousse, la faisant exploser d’une simple pression comme on écraserait des gâteaux dans sa main, en l’espace d’un instant. Le courage qu’avait réussi à réunir le patrouilleur du temps se heurta de nouveau à un mur qui le paralysa de stupeur. Il savait qu’il n’avait aucune chance, mais ce type de technique avait été étudié et disséquer dans les cours tactiques de l’Armée. Même face à des adversaires bien plus redoutables, ces techniques restaient mortelles ! Et attraper une telle chose était pratiquement impossible !
Visiblement, l’instructeur n’avait jamais rencontré le Roi Cold qui semblait tellement puissant que rien ne pouvait l’affecter.
Quand il sentit la main gauche du Roi l’attraper, il tenta vainement de se débattre. Chose qui cessa dès l’instant où le Roi commença à resserrer son emprise. Mais déjà la douleur était telle que déjà il se sentait partir. Une impression terrible, comme s’il entrait peu à peu dans un état second qui à la fois semblait lui promettre repos. Mais également un inconnu terrible qui le terrifiait. Inutile de préciser que sous la douleur, son kaioken se désactiva.


« Un minable comme toi ose se défendre ? Je vais en finir rapidement ! »

Le demi-saiyen ne pouvait pas répondre, complètement paralyser par la douleur et la vie qui le quittait peu à peu tandis que sa trachée était écrasée lentement mais surement, et que l’air commençait à lui manquer.
C’est à peine s’il entendit le déclenchement du Garrick Gun se diriger vers le Roi. Et de son point de vue, l’action était brouillonne.


« Dis merci à ton ami ! »

Il fut sans comprendre ni voir pourquoi subitement projeter sur un côté, aussitôt il reprit sa respiration par réflexe, et ses yeux virent alors ce qui l’attendait. Un rayon violet d’une intensité rare.
Il n’avait pas le temps de réagir, pas les forces de réagir. Il eu simplement le temps de comprendre que l’attaque de Vegeta le toucherait de plein fouet.
Le contact se fit.


« GYAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHH ! »

Dans un terrible hurlement, le guerrier se sentit fondre, tordre et étirer sur toute la longueur de son corps. Son armure se craquela en quelques microsecondes, et des morceaux partirent.
Trois longues secondes où la totalité de l’attaque du Prince des Saiyans le fit souffrir. Trois longues secondes où sa vie ne tenait qu’à un fil.
L’explosion créa un nuage de poussière recouvrant la zone, le corps du demi-saiyan atterrissant à quelques mètres du groupe, créant un cratère tant l’impact fut dure.
Gravement blessé, Epina était semi-conscient. Entendant ce qu’il se passait autour de lui. Mais ses yeux ouverts ne lui envoyaient aucune image. Son corps ne répondait strictement plus, et s’il avait été en mesure de formuler la volonté de se lever, cela lui aurait été impossible. Il était comme anesthésier, présent sans être présent. Mais la douleur l’était bien.
Toute la partie supérieure de son armure avait été détruite, révélant son torse nue, la protection centrale inférieur de son armure avait été emporté également par l’explosion tandis que celles de chaque côté étaient fissuré après une telle attaque.
Son visage était resté les yeux ouvert, figé dans une terreur muette trahissant les dernières pensées du Saiyan avant qu’il ne se fasse toucher.
Il n’en avait plus pour longtemps. Sa respiration était brève, et mais régulière. Ses blessures saignaient, mais de manière relativement mineure. Mais le choc sur le corps avait été terrible. Des os probablement brisés par la violence du choc, des brûlures sur une partie du torse.
Dans cet état, il n’en avait plus pour très longtemps.
Il se sentit partir...
Puis il entendit une voix...

Celerya
avatar
Saiyan
Masculin Age : 22
Date d'inscription : 18/09/2015
Nombre de messages : 776
Bon ou mauvais ? : Loyal bon
Zénies : 3000

Techniques
Techniques illimitées : Téléportation / Image rémanente / Trancheuse
Techniques 3/combat : Impulsion / Kai'Smash
Techniques 1/combat : Super Canon Garric

MessageSujet: Re: Les boules à souhait [PV et dieux]   Sam 8 Déc 2018 - 23:40
L'effroyable et impitoyable tyran se riait de ses piètres adversaires qui se retrouvaient désormais en piteux état. Malheureusement pour eux, il leur était impossible d'obtenir d'une quelconque façon la pitié du maître de la galaxie qui prenait un malin plaisir à les voir souffrir. Ils avaient pourtant eut leur chance, une minuscule lueur d'espoir. Si ce guerrier répondant au nom de Son Goku avait accepté de se rendre alors peut-être qu'ils auraient eut le droit à ne serait-ce qu'à un un moment de sursis avant de tous êtres éliminés les uns après les autres ? Quoi qu'il en soit, il était déjà bien trop tard pour y réfléchir puisque Artic avait déjà pris la décision de jouer avec ses proies avant de toutes les anéantir. Est-ce que cela était vraiment plaisant pour lui ? Oui, juste un peu. Cet horrible « divertissement » était sûrement sa manière de rappeler à ses subordonnés ce qui pouvait bien arriver aux rares inconscients qui contestaient son pouvoir et le message devait certainement être le même pour le jeune Cooler qui ne s'était pas montré très bavard en présence de son paternel.

Pendant ce temps...

« Encore quelques minutes, nous sommes bientôt arrivés, Tekka. » annonçait Nail sur un ton rugueux.

Le Namek prenait un air grave quand il parlait, cela n'avait rien d'étonnant puisqu'il était le premier des passagers à sentir l'immensité de la puissance du roi génocidaire qui menaçait sans pitié des milliers de mondes à travers la galaxie. Par ailleurs, Tekka pouvait même apercevoir quelques sueurs froides sur le front de son compère à la peau verte, à condition qu'il y prête attention bien sur. Évidemment, lui non-plus n'était pas certain de pouvoir arrêter le monstre qui a enfanté le diable qui a faillit détruire sa planète à lui tout seul. Imaginez-vous un peu à sa place ; la simple idée d'avoir affaire au père de cette terreur lui donnait froid dans le dos mais le protecteur de Namek n'avait pas perdu de vu son objectif pour autant : le Roi Cold devait disparaître, une bonne fois pour toute. C'était sans doute le seul moyen pour lui de préserver un grand nombre de mondes d'une destruction quasi-imminente et la Terre risquait bien de ne pas y échapper très longtemps...

« Je vais réveiller Celerya, le temps d'atterrir. Prépare toi au combat car nous y serons très bientôt. »

Sans attendre, le pilote improvisé venait tout juste de tapoter sur les boutons du tableau de bord. L'instant d'après, une grande porte de verre s'est ouverte en dégageant un amas de vapeur. Celerya venait tout juste de s'éveiller à nouveau et cette dernière fit quelques pas en direction du poste de pilotage en devinant très vite qu'elle s'approchait de la destination. Soudainement, l'élément immanquable lui sautait au visage et c'était sûrement le cas pour le jeune garçon originaire de cette planète. Le ciel, non... l'atmosphère tout entier avait changé ! La planète bleue n'était plus du tout « bleue ». Les couleurs de la terre, de la mer et même du ciel étaient toutes masquées par une aura gigantesque qui enveloppait ce monde en proie à la terreur. Si nombre de terriens croyaient en l'existence d'un dieu, alors il était déjà trop tard pour eux car leurs prières ne pouvaient aller ailleurs que dans cette prison de rose qui les forçait presque tous à plier les genoux. La fin approchait et paradoxalement, une lueur d'espoir brillait encore au fin fond de l'obscurité.

« C'est...c'est vraiment la Terre ? » demandait Celerya, à elle même.

Spoiler:
 

Pour elle, il était inconcevable que ce monde ait pu changer à ce point à cause d'une seule anomalie causée dans le continuum espace-temps. Toutefois, l'effet papillon était trop important pour être négligé maintenant puisqu'au tout début, c'était le choix de Vegeta qui avait mené cet univers à une catastrophe dont les répercussions se sont propagées au point de lui retomber dessus. Évidemment, il n'était pas le seul coupable, il était même une victime collatérale de cette histoire qui n'aurait jamais eut lieu d'être mais il était bien trop tard pour revenir en arrière maintenant. Le vaisseau s'approchait de la Terre et l'issu du combat allait bientôt s'inverser... mais qui aurait pu prédire n aussi tragique accident ?

« Qu'est-ce qu-... ?! Les commandes ne répondent plus ! » alertait le Namek, l'air paniqué.

Le piège se refermait sur eux désormais. Un vaisseau aussi lourd et ancien n'était pas vraiment en mesure de supporter un aussi long voyage et les conséquences de cette périlleuse traversée allait maintenant retomber sur ces pauvres voyageurs dont les intentions étaient pourtant louables. Le ciel se rapprochait rapidement, beaucoup trop rapidement et bientôt, c'était la dur réalité du sol qui allait faire la rencontre de ses passagers jusqu'à présent inconscient des risquent qu'ils prenaient en montant à bord d’une telle épave. Il n'aura pas fallut attendre longtemps pour les commandes du tableau de bord n'explosent. Il était désormais impossible pour eux de modifier la trajectoire ou d'ouvrir les portes renforcées du vaisseau. Nous en arrivions alors à la destination finale, celle qui ne pouvait plus être changée par les vivants alors que l’irrémédiable était sur le point de se produire.

« Non, pas maintenant, c'est impossible ! » s'écriait la saiyanne, à son tour.

« Je ne peux plus rien faire, on va s'écraser ! » y répondait Nail, sur un ton similaire.

L'alarme du vaisseau s'était enfin activée. Il était bien trop tard pour ça mais il valait mieux tard que jamais. Cela dit, ce son répété risquait bien d'être la dernière mélodie que les patrouilleurs allaient entendre s'ils ne trouvaient pas rapidement une solution à ce problème... et l'un d'entre eux venait justement d'en trouver une.

« Je vais vous faire gagner du temps ! Profitez-en pour créer une brèche et sortir avant que l'on ne s'écrase tous ! »

Une idée de génie... mais celle-ci présentait un éventuel sacrifice. Était-ce vraiment la meilleure solution ?

« Mais tu as perdu la tête ? Si tu fais ça, tu-... »

« Pas le temps de discuter, au boulot ! » ordonnait-elle d'une voix autoritaire.

Sans tarder, la brune se mettait au travail puis chargeait son aura pour enfin s'envoler dans la direction opposée à celle du vaisseau. Ainsi, elle poussait contre la paroi de toute ses forces pour ralentir la descente qui promettait d'être plus mortelle que violente. De son coté, Nail s’exécutait et envoyait plusieurs tirs de boules énergétiques contre une paroi de ce vaisseau qui n'avait pas perdu de sa résistance. Il allait sans aucun doute avoir besoin de l'aide du guerrier adolescent pour créer une brèche à temps et s'enfuir de cette prison volante qui les guidait vers une mort certaine. Si ces deux guerriers tenaient à s'échapper, alors ils y arriveront peut-être juste à temps... ou peut-être pas. En tout cas, il avaient tout intérêt de mettre du cœur à l'ouvrage car la force brute de la saiyanne ne semblait pas suffire à stopper complètement cette machine qui dépassait de loin la vitesse de la lumière. Forcée de passer progressivement en super saiyan puis en super saiyan de niveau deux, elle s'épuisait beaucoup trop rapidement et ne se donnait pas la moindre microseconde de répit pour laisser une chance à ses alliés de s'enfuir.

« Vite ! Je ne vais plus tenir très longtemps ! »


« Encore une fois ! Ça va lâcher ! » s'exclamait le protecteur tout en chargeant sa plus puissante attaque énergétique.

Les efforts coordonnés des patrouilleurs allaient finalement donner quelque chose. Une toute petite brèche venait de se former dans la paroi résistante du vaisseau. C'est dans un dernier effort pour sauver leurs vies que l'habitant de Namek parvint finalement à vaincre la cage qui les emprisonnait. C'était le moment ! Le trou était assez grand pour faire passer une personne à la fois. Tekka était enfin libre de sortir du vaisseau alien, il n'avait pas plus qu'un dixième de seconde pour le faire alors ce n'était surtout pas le moment d'hésiter ! Nail de son coté, comptait suivre son allié humain juste après et n'avait pas tardé à pousser son allié pour sortir encore plus vite mais... ce dixième de seconde qui lui manquait était de trop. Ce dernier avait bien réussi à sortir du vaisseau mais le crash fut imminent et l'explosion de cet engin détruisit toute la partie inférieure de son corps. Quand à Celerya...

Le son fracassant d'une explosion résonnait désormais dans l'immensité du désert...

« Nooooon ! Pas ça ! » hurlait Cooler, enragé par le désastre qui venait tout juste de se dérouler sous ses yeux.

Si celui-ci détournait son regard de ses opposants, ce n'était pas sans raison : l'épave des patrouilleurs venait tout juste de s'écraser... à l'emplacement du vaisseau de l'Empire Cold ! C'était inconcevable ! Comment pouvait-on prévoir quelque chose d'aussi improbable ? C'était bien le coup du sort. Le karma jouait sans doute un rôle crucial dans cette histoire puisque des centaines de soldats ont perdu la vie à ce moment là. Ceux qui étaient encore à bord ou à proximité ont été soit anéantis, soit soufflés par la puissance d'un choc aussi violent. Quand à la saiyanne, pas une seule trace de vie, plus rien. Les deux vaisseaux avaient fusionnés pour ne laisser place qu'à un mélange de débris et de flammes dans ce champ de cadavres éparpillés de parts et d'autres. La fin du monde était proche désormais et l'univers risquait bien de ne pas survivre à un tel désastre puisqu'il ne semblait rester qu'un seul saiyan pour faire face au meurtrier qui a tué son fils. Tout ceux qui ont vu cette scène étaient en état de choc, aucun d'eux ne comprenait ce qu'il venait juste de se passer. Même le Roi Cold restait bouche bée alors que son regard se détournait vers son unique ticket de sortie.

« Ou est-ce que tu regardes ?! » s'écriait Son Goku, profitant de l'occasion pour charger impitoyablement le meurtrier.

Répondant à sa colère par de la violence pure et dure, ce dernier enchaînait impitoyablement son adversaire ; il lui menait la vie dure désormais mais les deux opposants semblaient encore faire jeu égal, même après la transformation soudaine en super saiyan de Son Goku. Effectivement, le Roi Cold était loin d'avoir dit son dernier mot puisqu'il était encore capable de suivre les mouvements du père du pauvre Gohan. Tout deux s’échangeaient coups de poings, coups de pieds en découvrant progressivement les techniques du camp adversaire. Le frère de Freezer, quand à lui était fou de rage. S'il n'avait pas prévu une telle éventualité, il était persuadé que la destruction du vaisseau était commandité par l'un des faibles qui osaient se mettre en travers de son chemin. Pour lui, c'était très simple : un tel affront ne pouvait être payé autrement que par une mort longue et douloureuse. Il était enragé au point de vouloir tous les entendre hurler à l'unisson. Le sadisme se mélangeait alors à sa colère et ainsi se dévoilait le véritable visage de cet alien, guidé par son ambition.

« Vous ! Vous allez payer pour ça ! Je vais vous broyez les os et vous faire souffrir jusqu'à ce que vous me suppliez de vous achever ! »


Il comptait vraiment en arriver là. Le démon à la peau violacée chargeait dès maintenant son aura et, tout comme son père, démontrait de quoi il était réellement capable. Ainsi, les patrouilleurs et les membres de la Z-Team encore présent sur le terrains pouvaient de nouveau assister à une scène qui annonçait leur plus grand désespoir. Cooler, dans son excès de colère, dévoilait enfin sa véritable apparence ! Quand à son KI... il dépassait de loin les millions ! Si les chiffres continuaient de monter en chef, même les scouter les plus performants de cette époque demeuraient encore incapables de tenir face à un tel amas d'énergie. Si certaines personnes ici disposaient encore de ces petits gadgets alors il leur suffisait de regarder ce monstre pour déclencher une petite explosion qui pouvaient bien leur coûter un œil. Le jeune alien n'était plus du tout le même. Imposant de par sa carrure et de son imposante ossature, il venait de faire usage de son unique forme d'augmentation.

Spoiler:
 

« Alors, par qui vais-je commencer ? » demandait l'impitoyable qui toisait ses ennemis du regard.

La blancheur du masque naturel de ce démon mettaient en avant la lueur rougeâtre qui ressortait de ses yeux flamboyants. Sa colère était telle que la température semblait avoir un peu augmentée autour de lui. C'était tout du moins ce l'impression qu'il pouvait donner étant donné que de la sueur froide découlait lentement du front de chacune de ses proies. Oui, celles-là mêmes qui ont affronté un tas d'autres ennemis avant lui. Ce combat risquait bien d'être leur tout dernier puisqu'un gouffre infini les séparait du frère aîné de Freezer. La fin approchait à grand pas et pourtant, personne ne voulait baisser les bras. Était-ce de effronterie ou alors du courage ? Il était bien difficile pour eux même de déterminer ce qui les poussait à agir ainsi mais si une chose était certaine, c'est qu'ils ont tous trouvé une source de motivation en voyant Son Goku à l’œuvre. Vegeta, quand à lui, était le premier à réagir à la provocation de son opposant et la transformation de ce guerrier qu'il nommait par son nom de naissance, ne l'a pas laissé de marbre.

« Ne t'y croit pas trop, Cooler ! Tu as devant toi le prince des guerriers de l'espace ! C'est moi et moi seul qui vais te pulvériser ! »

« Vegeta ! Attends ! » prévenait le colosse... mais ce dernier ne fut pas écouté.

« Pauvre imbécile. »


Le pauvre bougre ne comprenait visiblement pas ce qu'il l'attendait... ou alors c 'était le cas. Oui, C'était le cas en effet mais celui-ci refusait d'admettre qu'un guerrier de basse caste puisse un jour le surpasser et devenir le super saiyan de la légende. Pour lui, c'était tout bonnement impossible. Persuadé d'être celui qui un jour anéantirait le roi Cold et toute sa petite famille, il était désormais plongé dans un océan de frustration. Comment cela pouvait être possible ? Pourquoi ce n'était pas lui ? Ses deux questions se répétaient sans cesse dans son esprit entortillé par la peur et la surprise. Vegeta ne souhaitait pas mourir mais il ne pouvait pas non-plus admettre que Son Goku l'avait surpassé. Pour cela, il ne se donnait d'autre option que celle de se jeter dans la gueule du loup. Chargeant férocement sur son ennemi telle une bête enragée, le combattant de sang royal se jetait à corps perdu dans une bataille à sens unique. Nappa, quand à lui, essayait du mieux qu'il pouvait d'aider son allié en fonçant à son tour... mais cela ressemblait plus à un suicide improvisé qu'autre choses. Il leur allait falloir trouver mieux s'ils comptaient ressortir vivant de cette lutte acharnée.

« Même l'enfer n'est rien comparé à ce qui vous attends ! »

Agacé par l'orgueil démesuré de ceux qu'il considérait comme un ramassis de vermisseaux, l'arconien attendait sagement ses opposants sans prendre la peine de prêter un œil aux deux autres. Il savait déjà très bien ou ils se situaient. Vegeta qui était le premier à foncer bêtement, fut aussitôt attraper par le visage. La main imposante de son bourreau écrasait aussi bien son visage qu'elle étouffait ses cris de douleurs. Encore une fois, le prince servait d'exemple à ceux qui s'opposait à la famille la plus puissante de l'univers. Il aura fallut moins d'une seconde pour que le pauvre homme ne serve de projectile de fortune et soit violemment envoyé contre son comparse, le guerroyeur à moustache. Éjectés au loin tous les deux comme de vulgaires guignoles, l'un finissait par s'écraser lamentablement contre l'autre et ce non sans provoquer les éboulements des roches qu'ils rencontraient dans leur envol. Cependant, cette humiliation n'était pas suffisante aux yeux de la canaille qui trouvait amusant de les mettre en combat avec un puissant barrage de kikohas. Profitant de cette occasion qui lui était offerte, Ten Shin Han apparut soudainement en dessous du monstre pour lui faire goûter à la morsure du soleil mais...

« Taiyok-...en ?! »

... ça a échoué.

« Ce subterfuge ne fonctionnera pas une seconde fois. »

En l'espace d'une demi-seconde, le corps du guerrier triclope a été traversé de parts et d 'autres par une multitude de rayons de la mort. Amusé par le résultat que cela donnait, Cooler faisait tout de même preuve d'un remarquable travail de précision puisqu'il prenait soin de ne jamais toucher les points vitaux de sa cible. Que de souvenir, dire que le pauvre élève du maître des grues à déjà du faire face à une telle situation face au démon Piccolo, cet être aussi sordide que vicieux qui prétendait lui aussi pouvoir s'accaparer la Terre à lui tout seul. Ceci étant dit, il était bien trop tard pour faire usage du Mafuba et reporter le danger pour plus tard. Les espoirs s'amenuisaient aussi bien que les options et bientôt, il n'allait plus rien rester. Krilin, quand à lui, s'était coordonné aux mouvements de son allié pour préparez une attaque surprise : un disque énergétique circulaire, de quoi découper n'importe quel adversaire, même les plus tenaces mais ça, le fils du conquérant s'en était bien rendu compte.

« Tu as vraiment l'intention de me tuer avec cette technique ridicule ? Si c'est vraiment le cas alors va s’y. Je t'observe. »

Pris de panique, l'élève de Tortue géniale était repéré à son tour. Son adversaire se retournait doucement vers lui tandis que l'autre chauve chutait doucement suite aux blessures qui lui ont été infligées. Lui non-plus n'était pas en état de se battre.


« Et bien ? Pourquoi hésites-tu ? Tu n'as qu'une seule chance alors ne rate pas ton coup. »
narguait l'extraterrestre de sa voix inquisitrice.

Tout comme son frère cadet, lui aussi jouait au plus malin. Krilin, lui, était tremblant de peur. Il ne savait même plus ce qu'il devait faire de son Kienzan. Tait-ce une bonne idée de le lancer finalement ? Cooler, n'allait-il pas le détruire avant même qu'il n'essaie ou alors allait-il renvoyer sa technique à l'envoyeur ? C'était fort probable. Celui-ci s'apprêtait à lancer désespéramment son attaque alors qu'il savait pertinemment que cette dernière n'avait que très peu de chance de toucher sa cible. Pire encore, il ignorait totalement si elle pouvait avoir le moindre effet sur ce diable qui ne semblait nullement craindre cette chose qui s’apparentait à une pâle copie du disque de la mort. Malheureusement, le chauve n'avait le droit qu'à un seul essaie. Dans son élan, il n'eut d'autre option valide que de celle de tenter sa chance malgré la terreur mais alors qu'il allait envoyer son attaque signature, le bruit sourd d'une explosion rententi une seconde fois dans l'immensité du désert.

« C'est quoi, ça encore ?! »


Pendant ce temps, au palais de dieu...

« Cet enfoiré a osé touché au gosse en premier ! Si seulement j'étais plus fort, j'aurais sûrement pu... »

« ... le vaincre ? Mais tu plaisantes, j'espère ?! Même Son Goku n'a rien pu faire quand ce monstre a tué Gohan !»

Partout ou ils étaient, les quelques membres de la Z-Team encore debout demeuraient incapable de digérer leur défaite. Si certains d'entre-eux ont eut l'incroyable chance de ne pas avoir à affronter l'une des deux abominations qui convoitaient les dragon balls, ils étaient tout de même bien forcé d'admettre que leurs chances face à elles étaient quasi-nulles. Ceci étant dit, la situation ne tournait pas en la faveur des patrouilleurs, au contraire même puisque Son Goku aussi semblait encore en difficulté face à son unique adversaire. Si le Roi Cold était plus fort que Freezer, il était compréhensible que le plus grand guerrier de la Terre est plus de difficulté à s'en défaire mais ce n'était pas tout ; il y avait aussi Cooler qui jouait avec ses proies. Les protecteurs pouvaient bien s 'estimer heureux du fait que celui-ci n'était pas encore las de cette lutte insensée, sans quoi il aurait tôt fait de réduire chacun des survivants en lambeaux mais revenons en à nos moutons. Piccolo était aussi attristé qu'en colère, tout comme le père du pauvre garçon. L'ami de Plume, lui, était tout aussi déterminé à se battre et ce fut dans un élan de folie que celui-ci pris une décision folle.

« Bon, j'y retourne. »

A ses mots, le maître de Son Gohan releva la tête puis regarda son interlocuteur avec surprise.

« Ma parole tu es fou ?! Tu sais très bien qu'on a aucune chance contre eux ! Son Gohan est mort je te rappel ! »


Des mots de raison. Face à cela, il n'y avait qu'entêtement et ambition.

« Ouais je sais, t'imagine même pas à quel point je flippe à l'idée de retourner là-bas mais Goku se bat pour nous sauver alors je vais en faire de même. »

« C'est complètement idiot ! Si tu tiens vraiment à la vie alors tu ferais mieux de rester ici ! »

« On va tous mourir si le roi Cold s'empare des boules de toute façon... »


A cette réponse, celui qui fut jadis considéré comme un démon n'eut d'autre réponse qu'un grincement de dents. Le guerrier balafré, lui, se contentait simplement de s'approcher du saiyan encore en vie puis lui glissa un senzu dans sa mâchoire. Même en espérant que celui-ci se batte à ses cotés, Yamcha n'avait pas grand espoir de survivre à la prochaine confrontation mais il devait bien s'efforcer de faire ce geste, ne serait-ce que pour permettre au super saiyan de gagner un minuscule avantage face au puissant Artic Cold. Epina, quand à lui, avait tout intérêt à avaler le haricot que son allié lui fourrait dans le gosier sinon... et bien lui aussi risquait de ne plus jamais se réveiller de ce cauchemar. Le dieu de la Terre quand à lui, laissa soudainement sa surprise remplacer son air dépité. Le vieil homme découvrait alors un visage qu'il ne pensait plus jamais trouvé.

« Mais... qui-es tu ? »

« Ce n'est pas croyable ! »

« Un autre Piccolo ! »


Peut-être était-ce l'instinct ? La magie du destin ? Peu importe, Nail avait survécu au crash du vaisseau. Celui-ci était en piteux état et respirait difficilement. A vrai dire, il était même étonnant que le protecteur du chef des nameks soit encore en vie : la partie inférieure de son corps étant totalement détruite, le guerrier au corps meurtri n'avait pas suffisamment d'énergie pour se régénérer complètement. Son sang violacé perlait sur son torse, ses bras rongés par les brûlures et du haut de son crâne. Autant le dire tout de suite, il n'en avait pas pour longtemps. Le miraculé qui était parvenu jusqu'ici en échappant à la vigilance de Cooler et au bras de la mort lévitait faiblement au dessus du palais de dieu, celui-ci, non sans crachoter le reste de son sang essayait faiblement de dire quelque chose en tendant sa seule main valide vers les deux autres Nameks mais alors que celui-ci était à deux doigts de s’effondrer, Piccolo eut le réflexe de se précipiter pour saisir la main du pauvre blessé mourant. Au moment même ou ce dernier effleura son congénère, une vive lumière, aussi éblouissante que le soleil se manifesta dans un flash puis... plus rien. Le survivant avait totalement disparu.

« Mais... ou est-il passé ? » s'interrogeait Yamcha qui n'y comprenait visiblement plus rien.

Piccolo quand à lui, restait bouche bée. Le dieu de la Terre aussi n'en revenait pas. La puissance du rival de Son Goku était devenu telle qu'il avait bon espoir de pouvoir faire face à la menace actuelle.

« Cette puissance... c'est vraiment la mienne ? » marmonnait-il en regardant ses mains tremblantes.

Spoiler:
 

« Incroyable ! J'ignorais moi-même qu'il existait un autre de nos semblables sur cette planète. » avouait l'ancien, complètent désemparé par cette arrivée inopinée.

« Yamcha, je pars avec toi finalement. » décidait finalement le namek qui venait tout juste de recevoir un tout nouveau pouvoir.

« Quoi ? Mais tu venais juste de dire que... »

« J'ai changé d'avis. Cette fois on a une chance. »


Évidemment, le dernier geste du protecteur du grand chef n'était pas seulement dû à la chance : ce dernier connaissait déjà son destin, son rôle dans cette histoire, la fin qu'il aurait dû connaître et les souvenirs qu'il aurait du avoir... tout ça, Celerya s'est permis de le lui révéler au cours de ce dernier voyage. Évidemment, ce sacrifice ne l'enchantait pas plus que ça. Après-tout, la mort ne faisait envie à personne, pas même à ceux qui ne la craignait pas. Quoi qu'il en soit, sa mémoire et sa force reposaient maintenant dans l'enveloppe charnelle de son sosie qui savait pertinemment ce qu'il devait faire : cassez la gueule au roi Cold. Bon, dit comme ça, cela pouvait bien paraître ridicule voire insensé mais contre toute attente, l'homme-vert ressentait ce sentiment indescriptible qui le poussait à se dire « On a une chance ! ». Cette sensation de pouvoir réussir là ou les autres ont échoué, c'était l'espoir, sans aucun doute. Tant qu'il était encore en vie, Piccolo se sentait capable de réaliser l'improbable. Epina, lui aussi devait en être capable. Après-tout, il n'avait pas fait tout ce chemin pour se contenter d'une raclée, n'est-ce pas ? Allez, debout jeune guerrier ! L'univers à besoin de toi pour perdurer !

« Soyez prudents. Vous le savez déjà mais l'ennemi est bien plus puissant que tout ce que nous avons connu jusqu'à maintenant. »

Ainsi, les guerriers s'envolèrent de nouveau vers le champ de bataille, là ou ils allaient de nouveau être confrontés à une mort certaine.

Voyons maintenant ce qu'il se passe du coté de Son Goku...

« Misérable, tu pensais vraiment avoir une chance dans un combat singulier contre moi ? Je suis l'Empereur de la galaxie ! »

Blessé de parts et d'autres, le Roi Cold n'était pas en bien meilleure forme que l'élève du maître Kaïo mais force était de constaté qu'il demeurait en meilleure forme quand même. Au cours de leur sanglante bataille pour la planète bleue, de nombreux cratères se sont formés. Il fallait bien avouer que leurs différents échanges de techniques auront été spectaculaires... dommage que cela n'ait pas pu durer plus longtemps. L'assaillant cornu gardait un œil fermé ; ce dur à cuire qu'il avait pour adversaire ne se montrait pas seulement résistant mais aussi très violent. Désormais, le souverain tenait le résistant aux vêtements déchirés par le cou, telle une volaille à deux doigt de se faire trancher la gorge par son boucher. Misérable et démuni, le père du défunt Son Gohan ne pouvait plus maintenir le super saiyan qui lui coûter trop d'énergie, aussi bien physiquement qu'émotionnellement. Perdre son fils, c'était beaucoup trop pour lui. A chaque seconde qui s'écoulait, ses espoirs le quittait. Comment ce tyran pouvait-il maintenir aussi longtemps une forme aussi puissante ? Démuni et incapable de se défendre dans une telle situation, l'unique espoir de la Terre se sentait partir au fur et à mesure que la poigne de ce meurtrier se resserrait sur son cou.

« Aaaargh... »

« Je dois admettre que tu t'es bien battu, surtout pour un saiyan. Tu aurais eut une chance contre mes fils, il n'en fait aucun doute. Maintenant, tu vas mourir ici, comme tous les autres imbéciles qui osent me tenir tête. »

« Attends ! »

« Tssh. Je peux savoir qui à l'audace de demander de mourir avant lui ? »

Sorti de nulle part, un curieux personnage venait tout juste d'arriver. Une autre être cornu venait d’apparaître. Volant fièrement dans le ciel en battant des ailes, ce mystérieux guerrier se dévoilait en sortant de cet amas de vive et éblouissante lumière qui recouvrait l'intégralité de son corps. Si la lumière du soleil empêchait le démon du froid de reconnaître directement sa prochaine victime, celle-ci n'eut pas besoin d'attendre longtemps avant qu'elle ne se dévoile complètement. Habillé d'un vêtement aussi sombre que moulin, un autre démon à cornes venait d’apparaître, la fourche entre les mains. Il en s'agissait pourtant pas d'un semblable et encore moins d'un clan rival à celui des cornes, bien au contraire : nous avions sous nos yeux le plus des grand héros de l'humanité ! Ce dernier avait le sourire aux lèvres et caressait l'idée de pouvoir mettre fin au jour d'un adversaire encore plus fort que la seule et unique personne qui l'a jadis vaincu alors qu'elle n'était qu'un enfant. A ses mots, vous avez déjà deviné de qui il s'agissait, n'est-ce pas ?

Spoiler:
 

« Salutation à toi, ô puissant et formidable Empereur de l'Espace. Je suis venu te porter un message. »

A ses mots, le tyran lâcha sa pauvre victime puis la laissa tomber au sol. Sa main de nouveau libre se tendait maintenant en direction de l'autre démon qui le faisait perdre son temps.

« Disparaît. »

« Hola, doucement, mon grand ! Ne sais-tu donc pas qui je suis ? »


Agacé par l'intervention inutile de ce personnage, le monarque n'avait que faire d'un guerrier dont la puissance n'égalait même pas celle de ses plus faibles soldats. Malgré-tout, cet interlocuteur parvenait tout de même à captiver son attention.

« Je suis Diiiiiableman ! Le diable de la justice ! Face à moi, les monstres de ton espèce n'ont qu'à bien se tenir car tu vas bientôt te repentir dans l'au delà ! Regarde ! Mes yeux rouges brillent d'une lueur écarlate. Écoute ! Ma voix va t'hypnotiseeeer...»

« Je t'aurais prévenu. » lâcha t-il, sur un ton sec.


Fatigué d'entendre la vermine jacasser des propos aussi inintéressants que son accoutrement ridicule (si s'en était vraiment un), le roi fit apparaître une boule d'énergie au creux de sa main. Celle-ci prenait progressivement de l'ampleur puis... rétrécissait ? Pire encore, l'énergie qu'il déployait semblait avoir été comme... absorbée.


« Mais ?! Qu'est-ce que ça veut dire !? »

« Niiih... » narguait le diable, bien conscient de ce qu'il allait se passer.



Déconcentré un bref instant par l'apparition soudaine du champion de Mamie Voyante, le conquérant imposant ne comprenait que trop tard que le véritable danger ne se situait pas face à lui mais derrière lui ! Ce ne fut qu'en se retournant brusquement vers le fils de Bardock qu'il ne vit la mort lui tendre les bras. Son Goku se trouvait là, genoux au sol et il venait tout juste de rassembler ses dernières forces pour former la plus grande boule d'énergie qu'il n'ait jamais créée jusqu'à maintenant. En usant de la plus puissante technique que le maître Kaïo ait pu lui apprendre, ce solide combattant avait réalisé un exploit :l'usage du Genkidama lui a non seulement permis d'absorber une petite partie de l'énergie des habitants de la Terre mais aussi celle du Roi Cold ! En effet, l'énergie de ce monstre était telle que son aura s'est répandue partout sur la planète et ce au point même de fusionner avec l'atmosphère. Avec une telle source d'énergie pour augmenter la gravité, le saiyan aussi pouvait s'en servir pour alimenter son Genkidama. Peut-être que les plus perspicaces auront remarqué que le ciel était en train de retrouver sa couleur d'origine ? Après-tout, il suffisait de lever la tête pour s'en apercevoir.

Spoiler:
 

« Imp-...?! »

« AAAAAAAAAAAAAAAH ! »

Sans attendre, le héros de la Terre avait tôt fait de lâcher la bombe. La gigantesque sphère d'énergie emporta aussitôt le corps et l'esprit du souverain qui n'eut même pas le temps de comprendre ce qui venait de lui arriver. Tout cela sous les rires incessants de diableman dont le rôle n'aura été autre chose que de servir de divertissement si ce n'était d’appât pour sauver Son Goku et détruire définitivement l'un des plus grand méchants que l'univers ait pu connaître. Cependant, tout n'était pas encore rentré dans l'ordre. Si le Roi Cold venait tout juste de perdre la vie, son jeune fils était encore en vie et avait encore de l'énergie en réserve contrairement au protecteur qui se laissait tomber au sol à la suite de cet effort surhumain que son corps ne pouvait supporter. En fait, c'était à peine s'il arrivait encore à respirer. Son poux était faibles et ses blessures assez profondes. Si ses parties vitales n'étaient pas touchées, il ne demeurait pas hors de danger. En d'autres termes, il était grand temps qu'une âme charitable ne vienne lui apporter les soins dont il avait besoin.

« Ahahah ! Tu n'auras plus qu'à te repentir dans l'Au-delà ! »

Un peu plus loin, vers le lieu du crash...

Le silence était revenu par ici. Rien ne vivait, rien ne bougeait, rien n'existait. Ici, il n'y avait plus que du sable, des grains qui recouvraient progressivement les amas de corps sans vie, de ferraille et de matériaux provenant des quatre coins de l'espace. Toutefois, un souffle se mélangeait à celui de ce désert aride. Les charognards se précipitaient vers les cadavres encore chaud et abîmaient leurs armures qui ne servaient plus que d'embêtants emballages à viande. A cet instant, les volatiles se battaient férocement pour obtenir les plus gros morceaux d’extraterrestres grillés. Ceci dit, la vie n'avait pas tout à fait quitté ce lieu. Une personne, une survivante. Seule une véritable guerrière était capable de résister à un choc aussi puissant que celui-ci. A peine capable de bouger, Celerya était encore en vie mais à cours d'énergie. Ensanglantée, brûlée et déchirée... elle parvenait encore à ouvrir les yeux sur ce monde qui la tournait en ridicule. Dire qu'elle aurait pu régler cette histoire en deux temps, trois mouvements... bouger lui était une tâche rudement difficile. Malheureusement, la pauvre femme n'était même plus en état de se lever elle non-plus. Après-tout, le choc était tel qu'il avait creusé un cratère suffisamment grand pour que l'on n'en perçoit que difficilement le fond, et encore ! Seule la lumière du soleil éclairait ce trou au beau milieu du désert. Sans cela, il aurait été impossible pour qui que ce soit de retrouver quelque chose au fin fond de ce gouffre qui commençait tout doucement à se recouvrir.

Celerya n'est clairement pas en état de se battre... comment feront Tekka et Epina pour sortir de ce mauvais pas et vaincre Cooler ? Tout repose sur eux désormais.
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Les boules à souhait [PV et dieux]   
 
Les boules à souhait [PV et dieux]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» [EVENT] Omnia, la fête de tous les dieux
» Boules de poils...(Pv:Patte du Passé,Patte de Neige et Serre d'Aigle)
» Bob marley c'est dieux
» Après la folie des dieux....[PV Shion, Urio]
» Apprentis Dieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: RPG Alternatif-