Partagez | 
 

 Résurrection

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Zangya
avatar
Autres Races
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 31/12/2015
Nombre de messages : 6370
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1470

Techniques
Techniques illimitées : Filaments Paralysants / Flèche d'énergie / Ball-Trap
Techniques 3/combat : Blaster Propulsé / Image Rémanente
Techniques 1/combat : Blaster Propulsé Omega

MessageSujet: Re: Résurrection    Lun 7 Jan 2019 - 20:27
Un voile noir s'était dressé devant sa vision du monde. L'optimisme s'en était allé. Il n'y avait plus rien de positif dans ce monde. Pas de rédemption possible. La seule chose à laquelle elle pensait, c'était la vengeance. Se venger de tous ceux qui lui avaient fait du mal par le passé. Pour cela, elle avait besoin de plus de puissance. Et il n'y avait qu'en s'adonnant à la colère que le corps pouvait déployer son plein potentiel. Elle devait se libérer de tous ses freins moraux, avec Apheriah en pole position. Voilà ce que la marque des Majins lui faisait penser. La sorcellerie autrefois inventée par Bibidi et transmise à Babidi et à d'autres disciples maléfiques était impitoyable. Inefficace sur les êtres purs tels que la plupart des anges, mais terriblement efficace sur ceux qui renfermaient beaucoup de sentiments négatifs en eux. Et Zangya, qui par le passé avait tué des innocents pour le plaisir de Bojack, était une cible idéale pour ce sortilège de corruption.

Son Blaster Propulsé fit mouche, Apheriah se retrouva propulsée et blessée. Elle parvint à se soigner grâce à sa magie divine, et fit face à la Majin en essayant de la raisonner. Le regard de Zangya était noir, empli de haine, ses poings serrés étaient prêts à frapper. Elle fléchit sur ses jambes et fonça à toute allure vers l'ange, mais cette dernière l'attrapa au poignet et la tira vers elle, l'emportant dans son élan avant de lui donner un coup de poing au visage.


"Graaah !" s'écria t-elle, enragée.

Légèrement sonnée, elle laissa l'opportunité à Apheriah de la retourner tout en passant son bras autour de son cou pour la maintenir contre elle. Puis, l'ange fit apparaître un viseur et un pistolet d'énergie avant de viser l'être maléfique qui se délectait du spectacle. Mais la Héra retrouva ses esprits juste à temps et donna un coup dans le bras de l'ange qui tenait le flingue, afin de dévier sa trajectoire au moment du tir. Le rayon d'énergie fut alors décalé sur le côté, et le démon subit simplement une blessure au bras.


"Lâche-moi !!!" s'écria la guerrière tout en donnant un coup de coude dans le ventre de l'ange pour la contraindre à la libérer.

Elle bondit ensuite vers l'avant pour se libérer de l'étreinte, fit volte-face puis brandit ses mains vers l'ange pour déployer ses filaments d'énergie. Cette technique consistait à ligoter l'adversaire avec des petits fils d'énergie quasiment invisibles, afin de le paralyser, tout en l'empêchant de charger son Ki.




"Alors c'est ça que tu veux ?! Entraver mes mouvements ?! Me tenir en laisse comme une chienne ?!"

Elle disait cela par rapport au fait qu'Apheriah avait utilisé son fouet pour ligoter son bras juste avant puis qu'elle avait voulu la maintenir contre elle.

Mais au plus profond de son esprit, les paroles de l'ange résonnèrent. Au fond d'une cage mentale, une petite fille aux cheveux oranges et à la peau bleue était recroquevillée, assise dans un coin, les jambes repliées sur elles-mêmes et entourées par ses bras. Elle représentait Zangya dans l'innocence de l'enfance, sa partie morale et bienveillante, maintenue prisonnière par la sorcellerie des Majins. Devant cette cage mentale, de l'autre côté de la porte verrouillée, se trouvait la version adulte et Majin de Zangya, entourée d'une aura rouge, dos à la cage. Les paroles de l'ange s'entendaient en écho dans son esprit.


*Résiste, Zangya. Résiste ! Résiste... Résiste... Résiste ! Résiste, Zangya... Résiste... Résiste !*

La petite Zangya finit par relever la tête, puis accourut vers la porte de sa cage avant d'agripper les barreaux.

*Apheriah !!! Sauve-moiiiiii !!!*
s'écria t-elle, psychiquement, avec sa voix de fillette.

Aussitôt, la Majin Zangya qui se tenait devant la porte se retourna et lança un regard cruel et effrayant à la petite. Les barreaux s'électrifièrent, et la petite fut projetée au fond de la cage, impuissante. Mais l'ange avait-elle pu entendre le cri de détresse mental ?

De retour dans le monde réel... Le sorcier s'approcha lentement des deux filles, tandis que la Majin s'efforçait de maintenir ses filaments paralysants pour entraver Apheriah.


"Bieeeen, bieeeen... C'est très bien, je suis fier de toi, ma petite Majin..."
affirma le sorcier d'une voix mesquinement douce.

"Continue de la bloquer ainsi... Pendant que je lui donne le coup de grâce !"
fit-il avant de lever sa faux pour s'apprêter à taillader l'ange.

*Apheriah...*



Une larme coula sur la joue de la petite Zangya, au fond de sa cage, tandis que les mots de l'ange continuaient de résonner. Des souvenirs revinrent. Apheriah lui tenant le menton avant de la réconforter. Apheriah volant à son secours à chaque fois qu'elle était en danger. Apheriah lui souriant. Apheriah l'enlaçant après leurs retrouvailles. Apheriah lui touchant le visage pour activer son pouvoir de télépathie. Tant de bons souvenirs, des moments heureux, qui resurgissaient pile à cet instant.

Dans le monde réel, Majin Zangya tourna lentement la tête vers son maître, et l'espace d'un instant, son regard prit une expression inquiète, alors qu'il levait son arme dans le but de frapper l'ange.


*Résiste, Zangya ! Montre-moi que tu es plus forte que ça.*

*Je maîtrise cette peur. Il ne faut pas la supprimer mais s'en servir.*

*Je suis tellement contente que tu sois en vie...*

Les paroles de l'ange tournaient en boucle dans sa tête. Non, elle ne pouvait pas la laisser partir. Elle ne pouvait pas laisser la Majin Zangya avoir le dessus. Elle devait se relever ! Elle devait se battre !
La petite Zangya se releva du fond de sa cage, et s'écria :


*APHERIAAAAAAAAAAH !!!*

Au même moment, les boucles d'oreille et le collier que portaient la fillette, à l'intérieur de son esprit, se mirent à briller d'une lueur aveuglante, et ses cheveux s'élevèrent vers le plafond.

*HAAAAAAAAAAAAAAAAA !!!*

Elle fonça droit devant elle et brisa les barreaux de sa cage avant de percuter de plein fouet son alter-ego adulte et maléfique !

Dans le monde réel, la faux du sorcier était en train de s'abattre sur l'ange. Au même moment, Zangya relâcha soudainement sa technique pour permettre à Apheriah de retrouver l'usage de son corps, et brandit ses mains vers le sorcier pour l'immobiliser à son tour avec la même technique ! L'attaque à la faux fut interrompue avant d'atteindre sa cible.


"Quoi ?! Mais qu'est-ce que tu fabriques ?! C'est pas moi qu'il faut attaquer !!!" s'exclama t-il furieusement, en se tournant vers la jeune femme à la peau bleue.

Le M sur le front de Zangya brilla d'une lueur blanche quelques secondes, avant de s'effacer complétement. Elle était enfin libérée !


"Non !!! Impossible ! La corruption Majin est infaillible !"

En réalité, il y avait plusieurs façons de résister à cette sorcellerie. Un caractère fort et fier, tel que celui de Vegeta, par exemple, permettait de résister et de ne pas devenir esclave du sorcier. Mais ce n'était pas ce qui avait sauvé Zangya ce jour-là. Il existait un autre bouclier contre la sorcellerie des Majins, et ce bouclier, c'était la grâce d'un ange. D'une part, l'aura pure et réconfortante d'Apheriah agissait comme un filtre qui, d'une certaine manière, atténuait le contrôle que pouvait avoir le démon sur Zangya. Mais surtout, un peu plus tôt, Zangya avait été touchée par la grâce d'Apheriah. Sans le vouloir, l'ange lui avait donné les armes pour contrer la magie Majin. Les sentiments de Zangya à son égard avaient fait le reste, ils étaient en quelque sorte le moyen d'utiliser ces armes. C'était donc l'association de l'aura angélique d'Apheriah avec l'amitié qu'il y avait entre les deux filles qui avait permis à la Héra de briser le sceau Majin et retrouver ses esprits.

Et désormais, le sorcier était à leur merci, complétement immobilisé par la technique de Zangya.


"Apheriah ! Achève-le !"

"Noooon !!! Sales garces ! Pourquoi a t-il fallu qu'un ange se pointe et fasse tout foirer ?! Elle ne faisait pas partie des mes plans initiaux ! Vous me le payerez !!!"

[HRP : J'espère ne pas avoir avancé trop vite à ton goût ! ]
Apheriah
avatar
Ange
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 04/04/2016
Nombre de messages : 622
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 160

Techniques
Techniques illimitées : Barrière divine, Lumière divine, Fouet divin
Techniques 3/combat : Viseur divin, Soins divin
Techniques 1/combat : Lion Divin

MessageSujet: Re: Résurrection    Jeu 10 Jan 2019 - 1:10
(Non c'est parfait, c'est bien que ça avance ^^)

L'intention d'Apheriah n'était pas de blesser son amie, mais elle n'avait pas eut d'autres choix que de la frapper. Peut-être même qu'elle devrait aller plus loin dans la violence pour lui faire entendre raison. Néanmoins, ce n'était pas dans ses plans et elle n'était pas certaine qu'utiliser la manière forte était la meilleure solution à son problème. Il s'agissait d'un sort de Majin et, si il était possible de raisonner quelqu'un qui avait un fort caractère, il n'était pas simple d'arriver à cet objectif. La blonde n'avait d'ailleurs jamais entendu parler de réussite de ce genre, simplement qu'en théorie il y avait un moyen d'inverser le sort, mais les Majin étaient en principe complètement manipulés par leur maître, ce qui ne donnait pas beaucoup d'espoir à la Déesse de la Guerre, qui avait l'impression d'être coincée. Ce type de situation était de ceux qu'elle haïssait. Comment pouvoir se battre contre une amie qui ne contrôlait plus ses agissements ? Le démon avait vu juste en choisissant cette tactique, le cœur d'Apheriah était pur et elle se retrouvait maintenant dans un dilemme des plus cruels.


Malgré la situation compliquée, il n'était pas question de se résigner. L'idée d'Apheriah fut d'immobiliser la rousse pour pouvoir battre le démon qui la contrôlait. De cette manière elle espérait que son influence sur elle finisse par disparaître mais elle craignait qu'il faille le tuer pour que ça fonctionne et ça risquait d'être difficile. Zangya se positionnait comme son adversaire à ce moment là et l'ennemi veillerait à se protéger et avantager la guerrière Hera lorsqu'il en aurait besoin. Affronter deux adversaires n'était jamais simple, mais ça l'était encore plus lorsqu'on voulait faire attention à ne pas blesser l'un d'entre eux.


Puisque la situation s'y prêtait, l'ange avait gardé son amie contre elle, en la tenant fermement et en visant l'instigateur de tout ça. Cependant tout ne se passa pas comme prévu, lors de sa tentative la blonde vit son otage briser son étreinte et percuter son bras qui tenait le pistolet divin. Ce coup l'empêcha d'atteindre sa cible complètement. L'homme au masque avait été touché mais pas comme elle l'avait espéré, il ne pouvait se plaindre que d'une blessure au bras alors qu'Apheriah visait plus. Elle grimaça en serrant les dents, mais elle n'en voulait pas à son amie qui lui donnait du fil à retordre. Elle était consciente qu'elle n'était plus la même et qu'elle devait la considérer comme un danger tant que le M sur son front, signe de son appartenance au Majin, n'était pas effacé.


« Zut... »


Souffla-t-elle par dépit. Si toutes ses tentatives étaient annihilées de cette manière elle se demandait qu'elle solution elle allait pouvoir trouver pour s'en sortir. Sûrement un peu troublée par cet échec, l'ange reçut l'autre coup de la rousse sans se défendre et son étreinte se relâcha pour la libérer et à ce moment là c'est Zangya qui prit le dessus. La guerrière lança ses filaments qui entourèrent aussitôt Apheriah. Cette dernière mit un genou à terre, se sentant paralysée et privée de toute sa puissance. Grimaçant toujours, elle regarda son amie droit dans les yeux avec inquiétude mais elle resta sans réaction, poursuivant dans son idée de lui montrer qu'elle ne s'attaquerait pas à elle. De ce qu'on lui avait dit, les Majins ne changeaient pas complètement de personnalité, ils étaient submergés par leurs vices les plus profonds qui prenaient le dessus. Il y avait donc des probabilités pour que Zangya soit en plein conflit intérieur et qu'elle ne veuille pas elle non plus se battre contre son amie... Allait-il en être ainsi ? Allait-elle l'éliminer ? D'une certaine manière, être tuée par une amie n'avait rien de honteux à ses yeux, surtout si celle-ci n'était pas en pleine possession de ses moyens. Ce serait simplement une fin des plus tragiques...


« Zangya... Résistes. Résistes ! Je sais que tu peux le faire. »


Mais le démon revenait à la charge pour exécuter lui-même l'ange, qui ne faisait pas partie de ses plans. Il arriva en brandissant sa faux, alors que la Déesse de la Guerre était privée de sa liberté de mouvements. Elle se concentrait pour tenter d'emmagasiner de l'énergie en elle pour pouvoir se défendre... Et tout à coup elle sembla reprendre des forces, comme si la technique de Zangya ne faisait plus effet. Sans chercher à savoir pourquoi, l'ange fit apparaître sa Barrière Divine devant elle, la protégeant du coup du démon. Elle put voir que le M sur le front de Zangya avait disparu de façon tout à fait inattendue.


« Comment est-ce possible... ? »


Son amie semblait avoir reprit ses esprit et s'était de nouveau placée de son côté. Elle demanda à l'ange de se charger d'achever leur ennemi. Apheriah acquiesça en sortant une nouvelle fois le pistolet, son fameux Viseur Divin. Ce n'était pas le moment de savoir le pourquoi du comment, le danger était toujours présent et il fallait s'en débarrasser. Elle pointa son revolver en direction de l'homme au masque de squelette, s'approcha un peu, puis tira un puissant rayon d'énergie à bout portant. Il y avait peu de chances qu'il y échappe puisqu'il était immobilisé par Zangya. Avant de s'inquiéter du sort de la Hera, elle resta sur ses gardes, elle ne voulait pas avoir de mauvaise surprise et poserait les questions après, même si Zangya n'en avait peut-être pas non plus les réponses.
Zangya
avatar
Autres Races
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 31/12/2015
Nombre de messages : 6370
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1470

Techniques
Techniques illimitées : Filaments Paralysants / Flèche d'énergie / Ball-Trap
Techniques 3/combat : Blaster Propulsé / Image Rémanente
Techniques 1/combat : Blaster Propulsé Omega

MessageSujet: Re: Résurrection    Jeu 10 Jan 2019 - 23:00
"Non attends !!" s'exclama nerveusement le démon paralysé, tandis qu'Apheriah colla le bout de son canon contre lui.

Il voulait probablement tenter un dernier coup. Une autre carte dans sa manche ? Une nouvelle information capitale pour la convaincre de ne pas tirer ? Une tentative de bluff ? Quoiqu'il en fût, il n'en eut pas le temps. L'index de l'ange appuya sur la détente, il y eut une puissante explosion d'énergie localisée, la tête et le haut du corps du démon explosèrent, et ce qu'il restait de son corps vêtu d'une toge noire tomba mollement en arrière, alors que Zangya annula sa technique des filaments d'énergie et laissa lentement ses bras retomber le long de son corps, fixant les restes du cadavre à leurs pieds.


"C'est fini..."
affirma t-elle sur un ton sombre.



*Si ce monstre disait vrai et que ma vie est belle et bien liée à la sienne, alors je vais certainement mourir aussi. Peut-être qu'il ne me reste plus que quelques secondes à vivre... Je dois tellement à Apheriah, et je ne pourrai peut-être jamais lui rendre la pareille... C'est peut-être ma dernière occasion de lui parler...*

Elle baissa la tête, cachant son visage sous ses mèches rousses, et serra son poing droit.

"Apheriah... Je suis... terriblement désolée... pour tout..."

Elle se pinça la lèvre inférieure et ferma les yeux, attendant son heure.

"Je... Je n'ai pas su être à la hauteur de ton amitié... Je t'ai fait du mal... alors que c'était la dernière chose que je souhaitais..."

Alors qu'elle attendait son heure, une larme se forma au coin de son œil droit et coula le long de sa joue jusqu'à son menton, puis tomba sur le sol.

*Je vais mourir... encore une fois.. Mais c'est peut-être mieux ainsi... Là où j'irai, je ne pourrai plus lui faire de mal...*

Une autre larme se forma à son autre œil et s'écoula à son tour. Elle s'essuya le visage d'un revers de main, puis releva lentement la tête vers la blonde, pour la regarder une dernière fois.

"Tu sais... Si c'est lui qui me maintenait en vie, et qu'il est mort... alors je vais probablement le rejoindre..."

Elle se força à sourire.

"Mais tu seras beaucoup mieux sans moi à tes côtés... De toutes façons, je suis déjà morte deux fois, et je n'aurais jamais dû revenir d'entre les morts... Je crois qu'il est temps que j'accepte mon sort..."
Apheriah
avatar
Ange
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 04/04/2016
Nombre de messages : 622
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 160

Techniques
Techniques illimitées : Barrière divine, Lumière divine, Fouet divin
Techniques 3/combat : Viseur divin, Soins divin
Techniques 1/combat : Lion Divin

MessageSujet: Re: Résurrection    Lun 14 Jan 2019 - 22:22
Le tir était parti du canon, et la cible avait été touchée à bout portant comme l'avait demandé Zangya. En fait, Apheriah ne pensait pas que ce tir soit fatal au démon, qu'elle imaginait beaucoup plus robuste. Mais leur ennemi avait bien été gravement blessé. Tué, même. Le haut de son corps avait disparu et le reste était retombé au sol. Ce n'était pas la première victime de l'ange, qui avait déjà maintes fois dû supprimer les êtres malveillants qui se tenaient sur son passage. Son rôle consistait aussi à faire le sale travail, et bien qu'elle avait le cœur pur et servait la bonne cause, elle devait aussi parfois se charger de ces actes extrêmes, qui ne collaient pas forcément à l'image que l'on avait des anges. Mais si elle avait reçut le surnom de Déesse de la Guerre ce n'était pas pour rien. C'était parce qu'elle avait fait ses preuves sur le terrain et qu'avec froideur elle n'avait fait preuve d'aucune pitié pour les maléfiques.


C'était terminé pour lui. Le regard impassible de la guerrière resta fixé un instant sur le cadavre, puis son revolver disparu de sa main, comme à chaque fois qu'elle avait finit de l'utiliser. Malgré cette scène, elle n'était pas rassurée, il avait l'air d'être un magicien doué et dans ce monde on ne pouvait être sûr de rien. La femme qui était âgé de plusieurs siècles réajusta son képi avant de se tourner vers son amie.


« Tu n'as rien... ? »


Sans vraiment attendre sa réponse elle s'approcha d'elle, constatant l'état dans lequel la Hera était : sanglotante et peiné par ce qu'elle venait de faire subir à la blonde. Celle-ci arriva rapidement jusqu'à elle, en marchant toutefois avec calme et elle la serra dans ses bras directement.


« Chuuu.... Ne t'en fais pas. Ça va. Je sais que tu ne te contrôlais pas. Ce n'était pas vraiment toi. Mais tu vois, je vais bien, je n'ai rien et je sais que tu ne me voulais pas du mal. Tu ne m'a pas blessée. Je ne t'en veux pas, tu étais sous l'emprise du démon. Tout vas bien maintenant, c'est passé ne t'en fait pas. »


Les mots qu'utilisèrent ensuite Zangya gardaient cette situation dramatique. En effet, en agissant de la sorte, en tuant le démon, Apheriah risquait d'éliminer aussi son amie. C'était une possibilité puisqu'il avait affirmé avoir le contrôle sur elle. L'ange aurait voulut la rassurer et lui dire qu'il n'y avait pas de raison de paniquer ou d'être triste car Zangya n'allait pas disparaître à son tour. Mais elle n'en savait absolument rien. Tout ce qu'elle avait constaté c'était qu'il n'était pas directement lié à la rousse, en le frappant Zangya n'avait subit aucune douleur. Mais elle ne pouvait pas être certaine que le tuer n'aurait aucune répercussion sur son amie. A ce moment là, au fond d'elle, Apheriah s'en voulait, se disait qu'elle avait peut-être fait une erreur en mettant fin aux jours de cet inconnu. Qu'une fois de plus son côté impulsif l'avait conduite à un faux pas. Difficile de rassurer la guerrière Hera dans ces conditions mais Apheriah se devait de se montrer forte. Elle releva délicatement la tête de son alliée, puis passa d'un revers de la main sur ses joues pour sécher ses larmes.


« Ne dis pas de bêtises, Zangya. Tu es une amie formidable pour moi depuis mon réveil. Tu sais, je n'ai pas retrouvé tout ceux que j'aimais mais je t'ai trouvé toi, et tu m'as aidé à croire en ce monde que j'avais quitté il y a longtemps. Tu as été précieuse pour moi. Tu es mon amie, ton fardeau est le mien. Il ne constitue en aucun cas une gênes pour moi. Au contraire je te remercie d'avoir été là... Tu sais, son pouvoir ne te faisais rien lorsque je m'en prenait à lui... Et tu es toujours là après sa mort... »


Apheriah se voulait rassurante mais en réalité elle ignorait si sa théorie était la bonne. Peut-être que Zangya allait disparaître d'un moment à l'autre ? Mais il était curieux de voir que si le démon était bien lié à elle, la Hera était toujours là. Peut-être que se débarrasser de lui suffisait à la libérer de son emprise, comme l'ange l'espérait.
Zangya
avatar
Autres Races
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 31/12/2015
Nombre de messages : 6370
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1470

Techniques
Techniques illimitées : Filaments Paralysants / Flèche d'énergie / Ball-Trap
Techniques 3/combat : Blaster Propulsé / Image Rémanente
Techniques 1/combat : Blaster Propulsé Omega

MessageSujet: Re: Résurrection    Mar 15 Jan 2019 - 23:28
Alors que son esprit était envahi par la culpabilité et la honte d'avoir laissé le sorcier utiliser ses sentiments négatifs pour la manipuler et la retourner contre son amie, Apheriah la prit dans ses bras pour la réconforter et la rassurer. La rouquine sentit une accélération de son rythme cardiaque, et referma à son tour son étreinte en posant ses mains contre le dos de l'ange. En entendant les paroles rassurantes de la blonde, elle avait du mal à en croire ses oreilles. Même après que la Héra se soit retournée contre elle en lui lançant une de ses plus puissantes attaques, même après qu'elle eût appris que Zangya avait déjà fait un voyage en Enfer et avait dû commettre des crimes horribles par le passé, même après avoir vu la face cachée de Zangya, elle continuait d'être là pour elle, sans montrer la moindre rancœur à son égard. Elle n'avait pas l'air de lui en vouloir, pas même un petit peu.

*Mais comment fait-elle pour être aussi gentille...? Elle a pourtant toutes les raisons de m'en vouloir... Je lui ai caché la vérité en ne lui révélant pas mon passé, je me suis dressée contre elle sous l'influence du sorcier, elle a pu constater à quel point mon âme était sombre... Alors comment parvient-elle à rester si gentille avec moi ? Comment est-il possible d'être aussi bon ? Elle n'a aucune once de mauvais côté, tout en elle n'est que bonté et pureté... Je n'aurais jamais cru pouvoir tomber sur une telle personne un jour.*

Même si Zangya avait été manipulée par le sorcier, ses émotions négatives, elles, étaient bien réelles. La magie des Majin ne faisait que libérer les sentiments noirs enfouis au plus profond de nous, en nous débarrassant des entraves morales, pour nous plonger dans la haine et la colère. Mais ces émotions n'avaient pas été créées par le sorcier, elles avaient toujours été là. Au fond d'elle, elle continuait de désirer la vengeance, elle continuait de haïr ceux qui lui avaient fait du mal et elle souhaitait avoir un jour la chance de se venger. Mais au-delà de cette volonté de vengeance, ce qu'elle voulait surtout, c'était vivre. Vivre, et ne plus jamais remettre les pieds en Enfer. Car ce qu'elle y avait subit, là-bas, était bien pire que toutes les épreuves difficiles qu'elle avait eues dans sa vie. Il avait fallu qu'elle passe par-là pour comprendre qu'elle avait fait fausse route en suivant Bojack durant toute sa vie. Peut-être que si elle avait rencontré quelqu'un comme Apheriah bien plus tôt, elle n'aurait pas commis toutes ces atrocités au nom de Bojack. Peut-être n'aurait-elle jamais mis les pieds en Enfer. Mais il était trop tard, désormais. Tout ce qu'elle pouvait espérer, c'était vivre encore un peu plus longtemps, et, si par miracle, elle survivait à cette bataille, elle pourrait essayer d'obtenir la rédemption, de racheter tous ses pêchés en faisant le bien autour d'elle. Cela ne ramènerait pas les innocents qu'elle avait tués pour les beaux yeux du tyran intergalactique, et rien ne pourra excuser ce qu'elle avait fait par le passé. Mais il fallait qu'elle continue d'y croire. Si Apheriah était capable de lui pardonner, alors peut-être que le gardien des portes du royaume des morts en était capable aussi ? Peut-être qu'un jour elle parviendrait à faire peser la balance vers le bon côté au lieu du mauvais, et qu'on lui donnerait l'accès au Paradis ? Il fallait qu'elle y croit, c'était la seule chose à laquelle elle pouvait se rattacher.

Lorsque la douce Déesse de la Guerre lui remonta le visage et passa une main sur les joues de la Héra, celles-ci arborèrent une teinte rosée qui témoignait d'un léger embarras de la part de la rouquine. Mais ce n'était pas désagréable. En fait, la présence d'Apheriah était apaisante et quand elle était près d'elle, Zangya avait l'impression d'oublier ses soucis et d'être plus légère. Les paroles de l'ange la touchèrent en plein cœur, telle une flèche qui venait de le perforer avant de le faire exploser. Le fait d'avoir pu lui être utile, lui apporter quelque chose, et d'être appréciée pour ce qu'elle était, le fait d'avoir enfin l'impression que sa vie avait de la valeur, firent naître en elle une très grande joie qui avait balayé d'un coup ses doutes et ses regrets.
Son expression faciale changea, on pouvait lire de la détermination dans son regard, et elle répondit avec plus d'assurance :


"Dans ce cas, sois certaine que si je meurs, je reviendrai et je te retrouverai à nouveau. Même si je dois braver l'Enfer et forcer les portes du Royaume des Morts pour cela, je te retrouverai, Apheriah ! Et je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que tu ne perdes plus les gens que tu aimes. Je te le promets !"

*Depuis que nous nous sommes rencontrées, tu as toujours été là pour moi, tu as tout fait pour me protéger. Mais à partir de maintenant, c'est moi qui te protégerai ! Je suis déjà revenue à la vie deux fois, et je reviendrai une fois de plus pour toi !*
se promit-elle intérieurement.

Soudain, quelque chose attira l'attention de la jeune femme à la peau bleue. L'aura maléfique du sorcier, qui avait disparu suite au tir de l'ange, venait de réapparaître subitement, et une fumée noire commençait à sortir des restes de son corps sans buste !


"Aaaaaaaaaaaah..... Tant de niaiserie et de bons sentiments, ça a le don de m’écœurer ! Vous me rendez malade..."

La voix du sorcier provenait de la fumée noire qui s'échappait de son corps et qui s'élevait dans les airs pour former un visage grotesque.
En entendant ses paroles, la guerrière aux oreilles pointues fronça des sourcils. Aussitôt, elle bondit en arrière pour s'éloigner de l'ange, créa une boule d'énergie mauve dans chaque main, et s'exclama :


"Dis donc, on ne t'a jamais appris à crever, salopard ?!"

Elle envoya alors les deux boules d'énergie l'une après l'autre vers la fumée en forme de visage, les boules passèrent à travers en dissipant un peu de fumée, créant deux trous circulaires à l'intérieur de l'amas de fumée, mais les trous se refermèrent et le visage se reforma comme si de rien n'était.

"Vous n'avez détruit qu'une enveloppe corporelle, rien de plus ! Je n'aurai qu'à en trouver une autre et je serai comme neuf... Sachez une chose, espèces de sales petites garces, jamais vous ne parviendrez à me tuer, vous m'entendez ?! J'ai survécu aux coups d'état de la Plume Noire, et je vous survivrai aussi ! Gnyaaaarkhahahahahaha !!!"

*Sous cette forme spectrale, je suis immortel, mais en contrepartie, je ne peux pas les attaquer non plus, j'ai besoin d'un corps matériel pour pouvoir utiliser la majeure partie de mes pouvoirs. Je me retire, mais ce n'est que partie remise... Je vais utiliser le restant de mes pouvoirs pour invoquer mon armée des morts afin de leur laisser un cadeau d'adieu ! Hun hun hun !*


Puis la forme spectrale finit par disparaître en fondu, et son aura disparut également. L'esprit du sorcier avait battu en retraite pour pouvoir récupérer un corps et la majeure partie de ses pouvoirs. Les deux filles auraient pu croire que c'était enfin terminé, que tout était rentré dans l'ordre... Hélas, ce n'était pas le cas.

Car des flaques de liquide noir commençaient à se former un peu partout autour d'elles, et de ces flaques sortaient de nombreuses créatures hideuses et répugnantes. Ces créatures étaient faites à partir d'âmes damnées que le sorcier avait sorties de l'Enfer, mais qui n'avaient pas pu récupérer leurs corps et leurs facultés mentales contrairement à Zangya, car le sortilège pour ressusciter quelqu'un en bon état était bien plus difficile et demandait beaucoup plus d'efforts.

Zangya fit apparaître des petites boules d'énergie rouge au bout de ses doigts, en utilisant sa technique des flèches d'énergie, qu'elle projeta sur les ennemis qui les encerclaient pour en tuer une poignée, mais ils étaient bien trop nombreux. En quelques secondes, ce furent des centaines de créatures démoniaques qui venaient de sortir du sol et qui n'existaient que dans un unique but : massacrer les deux filles.

Mais cette fois-ci, la guerrière Héra n'avait pas peur. Les paroles que lui avaient glissé Apheriah un peu plus tôt lui avaient donné du courage. Aux côtés de l'ange, elle se sentait pousser des ailes, elle avait l'impression que rien ne pourrait les arrêter. Peu importe le nombre d'ennemis, tant qu'elles étaient ensemble, elles pourraient les massacrer et surmonter toutes les difficultés.


"Allons abréger leurs souffrances !" s'exclama t-elle sur un ton confiant.
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Résurrection    
 
Résurrection
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» |SCÉNAR| Résurrection.
» Oui, je suis morte. Mais ma résurrection est prévue la semaine prochaine.
» Résurrection... CB is back !
» FLOWER FOUR, RESURRECTION - RPG
» Résurrection

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Dark :: Rivière de sang-