Partagez | 
 

 Résurrection

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Zangya
avatar
Autres Races
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 31/12/2015
Nombre de messages : 6336
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1390

Techniques
Techniques illimitées : Filaments Paralysants / Flèche d'énergie / Ball-Trap
Techniques 3/combat : Blaster Propulsé / Image Rémanente
Techniques 1/combat : Blaster Propulsé Omega

MessageSujet: Résurrection    Ven 31 Aoû 2018 - 11:43
Une odeur répugnante infiltra ses narines et perturba son odorat. Le bruissement d'un liquide qui s'écoule fit légèrement vibrer ses tympans. Elle devait être proche d'une rivière... mais pourquoi diable y avait-il une telle odeur de sang ? Zangya ouvrit lentement les yeux. Il faisait sombre, et un peu froid. Elle était allongée, en position fœtale, à même le sol, un sol formé de terre noire comme le charbon. Lentement, petit-à-petit, elle se redressa en position assise, les jambes repliées sur le côté. Elle balaya les alentours du regard, prenant conscience de son environnement.

*Où suis-je ?... Est-ce encore l'Enfer ?*

Le décor y ressemblait quelque peu. A ceci près qu'elle n'entendait pas de cris de souffrance ni de plaintes, et qu'il n'y avait aucun démon aux alentours - pour le moment. Elle inspecta son corps rapidement, le tâtonnant des mains. Elle n'avait aucune douleur, il n'y avait aucune blessure. Elle portait ses vêtements habituels de pirate de l'espace, en très bon état. C'était comme si tout avait été reconstitué. Pourtant, elle se souvenait... La chaleur des flammes, la douleur de sentir son corps partir en fumée. Était-ce une illusion ou était-ce bien réel ?

Elle finit par se relever totalement, baissa la tête pour regarder ses mains. Puis elle leva lentement la tête, et regarda la rivière située près d'elle. Une rivière... rouge sombre comme le sang. C'était de là que se dégageait cette odeur nauséabonde. Que s'était-il passé, ici ? Quel massacre avait pu donner lieu à une rivière pleine de sang ?

Soudain, une vive douleur la prit dans le coin droit du crâne. Elle grimaça de douleur, posa machinalement la main droite contre le front, puis tomba à genoux tant la douleur était puissante. Elle ne dura pourtant qu'un bref instant. Puis elle ressentit une forte douleur au niveau du ventre. Elle posa ses deux mains sur son ventre comme si cela pouvait apaiser la douleur, puis baissa la tête. Du sang. Ses mains étaient couvertes de sang. Une plaie béante au niveau de l'abdomen la faisait saigner abondamment. Elle écarquilla des yeux et se mit à respirer fortement et bruyamment. Elle cligna des yeux. Puis plus rien. Plus de douleur, plus de sang. Tout cela n'avait été qu'une illusion. Une bribe de souvenirs issus de l'Enfer, qui hantait encore son esprit et lui faisait ressentir des douleurs fantômes.

Elle se releva rapidement cette fois, et s'étira quelques instants, avant de faire quelques petits sauts sur place, s'habituant à réutiliser son corps. Soudain, elle entendit des bruits de pas, suivis de petits rires sinistres, provenant des deux côtés. Il plissa légèrement des yeux et tourna lentement la tête vers la droite, puis vers la gauche, pour voir de quoi il s'agissait. C'était des petits gobelins à la peau sombre, qui mesuraient environ 1m40. Ils avaient des yeux rouges, des dents pointues et des griffes au bout des doigts, et étaient vêtus de légers vêtements en lambeaux qu'ils avaient dû voler sur des victimes.


Spoiler:
 

Ils étaient cinq en tout, trois à sa droite, et deux à sa gauche, tous en train de ricaner comme des hyènes, en regardant Zangya comme une proie.

"Gniiiihihihihihihi !"

"Tsss... Vous tombez bien, j'avais justement besoin d'un peu d'exercice."

Cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas pu utiliser son corps. En Enfer, elle avait passé son temps à se faire torturer, en étant constamment attachée à des appareils cauchemardesques qui feraient pâlir les bourreaux de l'époque médiévale. Chaque jour, un nouveau corps à son image était construit, pour pouvoir le détruire petit-à-petit. Chaque jour, elle s'était faite taillader et déchiqueter en lambeaux en ressentant bel et bien la douleur malgré le fait qu'elle soit morte. Mais cela était fini, désormais. Elle était de nouveau libre... Et elle se sentait plus vivante que jamais !

Deux gobelins bondirent sur elle de chaque côté, toutes griffes vers l'avant comme pour lui arracher ses vêtements. Avec des mouvements vifs, Zangya repoussa le premier d'un puissant coup de coude droit dans le ventre, qui le projeta dans la rivière de sang, puis donna aussitôt un coup de pied gauche dans le torse du deuxième, pour l'envoyer au loin percuter un rocher qui explosa suite au choc.

Les trois autres gobelins s'échangèrent des regards un peu hésitant. Zangya leur lança un regard froid, puis sourit fièrement. Soudain, elle disparut pour se retrouver rapidement sur le côté de deux gobelins, et enchaîna trois coups de pied aériens en tournoyant sur elle-même : les deux premiers coups à destination du premier gobelin, et le troisième coup de pied sur l'autre, les envoyant valser au loin.

Le dernier gobelin tourna les talons et se mit à courir pour fuir le danger. La guerrière Héra pointa son index et son majeur vers lui, pouce levé vers le haut, comme pour faire un pistolet avec ses mains. Puis...


"Pan !" s'exclama t-elle.

Une flèche d'énergie rose sortit du canon imaginaire formé par son index et son majeur, et se dirigea à toute vitesse vers le gobelin, le perforant au niveau du dos. Le gobelin s'effondra aussitôt. Elle replia le bras droit vers le haut de sorte à ramener le canon imaginaire devant son visage, et souffla dessus pour faire comme si elle avait tiré avec un flingue. Puis elle pencha la tête sur le côté d'un mouvement brusque pour faire craquer sa nuque, avant d'étirer ses bras vers le ciel, mains jointes, en penchant très légèrement son corps vers l'arrière et en bombant le torse, durant quelques secondes, avant de se redresser normalement en laissant lentement tomber ses bras le long de son corps.


*Bon, et bien il semblerait que je sois bel et bien vivante, à nouveau... Je dois avoir une ange gardienne qui veille sur moi. Hm... J'espère qu'Apheriah a survécu.... Mais qu'est-ce que je raconte ? Bien sûr qu'elle a survécu ! Je serais même prête à parier que c'est grâce à elle que j'ai ressuscité ! En tout cas, je me demande combien de temps s'est écoulé depuis ma mort... Ça risque de ne pas être facile de la retrouver...*

Elle soupira légèrement de désarroi, lorsque soudain une idée germa dans son esprit.

*Mais j'y pense !... C'est une ange... Alors, peut-être qu'elle pourra écouter mes prières...?*

Zangya ne savait pas grand chose sur les anges, et ne s'était jamais trop intéressé à la religion, mais elle avait quelques notions. Par contre, elle ne savait pas du tout comment s'y prendre pour prier ou appeler un ange, ce n'était pas quelque chose qu'elle avait déjà fait par le passé. Alors, elle improvisa en se basant sur les histoires qu'elle avait pu lire et les films qu'elle avait vu.

*Bon, alors... comment on fait ?...*

Elle commença par s'agenouiller, et croisa les doigts devant sa poitrine, tout en fermant les yeux. Elle s'éclaircit la voix.

"Ahem... Heu... Apheriah...?... Je ne sais pas si tu entends ma prière... ou tout du moins ce qui s'apparente à une prière... mais heu... si c'est le cas... et bien... donne-moi un signe de vie, s'il te plait... Enfin, je veux dire : je t'en prie."

Mais rien ne se produisit immédiatement.

"Pfff..."

*C'était vraiment une idée de merde, qu'est-ce que j'ai l'air conne...*
Zangya
avatar
Autres Races
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 31/12/2015
Nombre de messages : 6336
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1390

Techniques
Techniques illimitées : Filaments Paralysants / Flèche d'énergie / Ball-Trap
Techniques 3/combat : Blaster Propulsé / Image Rémanente
Techniques 1/combat : Blaster Propulsé Omega

MessageSujet: Re: Résurrection    Lun 3 Sep 2018 - 14:05
La jeune femme aux cheveux oranges attendit quelques secondes, mais rien ne se produisit. Ou tout du moins, rien de ce qu'elle attendait. Car tout-à-coup, un étrange bruit de liquide à base de "bloup" et de "gloup" se fit entendre derrière elle, faisant dresser ses longues oreilles fines et pointues vers l'arrière. Elle se redressa et se retourna aussitôt pour voir de quoi il s'agissait. Ce n'était cette fois pas lié à la rivière de sang. Une petite marre noirâtre venait d'apparaître dans son dos (et se trouvait désormais devant elle, puisqu'elle s'était retournée). Ce fut avec un grand étonnement qu'elle vit une gigantesque main noire sortir de cette marre noirâtre, comme si elle sortait littéralement de la terre. Puis ce fut un bras complet qui en sortit et qui s'accrocha au sol pour tirer un corps imposant. Ainsi, la marre liquide, qui n'était pas là quelques secondes plus tôt, semblait être assez profonde, puisqu'un individu géant venait d'en émerger en escaladant le rebord de la marre. C'était un être humanoïde très grand et très musclé, qui portait une armure en fer sombre et un casque avec des cornes, mais qui tenait surtout dans sa main droite une gigantesque épée. Il était si grand que Zangya lui arrivait au genou. Et bien qu'il soit très grand, il en était presque aussi large tant ses muscles et son torse étaient disproportionnés, faisant de lui un être trapu.

Spoiler:
 

Zangya était quelque peu surprise, alors qu'elle avait prié pour invoquer l'ange Apheriah, c'était ce qui semblait être un gigantesque démon qui venait de sortir de nulle part. Elle haussa un sourcil et dit sur le ton de l'humour :

"Ne me dis pas que tu t'appelles Apheriah, j'aurais plutôt du mal à te croire."

En guise de réponse, le Géant de Fer se contenta de grogner furieusement.

"OOOOAAAAAAAAAAAAAAARRRRRRGH !!!!"

Il semblait être un condensé de rage et de haine qui ne demandait qu'à se défouler. Toujours sourire aux lèvres, Zangya répondit avec une fausse insouciance :

"Ooooargh ? C'est comme ça que tu t'appelles ? Drôle de nom... Moi c'est Zangya, enchantée !"

"GRAAAAAAH !!!"

Aussitôt, le géant abattit sa gigantesque épée de haut en bas vers Zangya, comme s'il donnait un gros coup de marteau, dans un mouvement brusque et rapide malgré son apparente lourdeur. La guerrière Héra eut tout juste le temps de lever ses avant-bras au dessus d'elle et de les croiser pour parer l'attaque à l'épée. Lorsque le rebord de la lame percuta ses avant-bras, le choc fut si puissant qu'elle fut contrainte de fléchir légèrement les jambes, tandis que son petit corps s'enfonça d'une dizaine de centimètres dans le sol, créant un petit cratère sous ses pieds. Du sang s'écoula alors sur ses avant-bras. La lame était un peu trop épaisse, et Zangya trop résistante pour se faire couper en deux, mais elle avait tout de même pu l'entailler de quelques centimètres. Elle grimaça légèrement de douleurs et affirma :

"Ooookay, t'es costaud, et t'as pas envie de discuter, j'ai compris."

Le géant releva l'épée, puis tenta de faucher Zangya, en faisant cette fois une attaque tranchante horizontale, balayant son épée de la droite vers la gauche très rapidement. La Héra s'accroupit pour éviter l'attaque, perdant une petite mèche de cheveux au passage, puis poussa sur ses jambes pour se propulser à toute vitesse dans une diagonale avant-haut, afin de donner un coup de genou droit dans le menton du géant. Le coup eut pour effet de lui faire légèrement pencher la tête vers l'arrière , et Zangya enchaîna d'un coup de poing droit dans sa joue, puis elle donna successivement une dizaine de coups de poing dans le torse du gros tas de muscles, alternant droite et gauche, avant de finir son petit enchaînement par un coup de pied rotatif aérien, qui la vit faire un tour sur elle-même dans les airs avant de frapper de son pied droit contre le torse du monstre, qui recula très légèrement. Visiblement, ses coups au corps-à-corps n'avaient que très peu d'effet sur ce démon immense. Ce dernier rétorqua aussitôt en donnant une grosse gifle de la main gauche, qui envoya valser Zangya au loin vers la droite du géant. La jeune guerrière s'écrasa contre un gros rocher noir dans lequel elle s'encastra.

Mais c'était peut-être une aubaine, peut-être aurait-elle plus de chances à distance. Et bien, pas vraiment. Car à peine l'avait-il envoyée valser, que le Géant de Fer brandit sa main gauche en direction de l'Héra, et fit apparaître une grosse boule d'énergie mauve dans le creux de sa main, qu'il envoya aussitôt sur la guerrière. Cette dernière eut tout juste le temps de s'envoler avant que la boule d'énergie ne percute le gros rocher noir, résultant en une grosse explosion. C'était le moment de contre-attaquer. Dans un premier temps, Zangya chargea un peu de Ki, ce qui fit virevolter ses cheveux.


"HaaaaaaaaaaaaAAAAA.......!!!"

Puis elle envoya de nombreuses boules d'énergie violettes vers le mastodonte, alternant une fois encore entre sa main gauche et sa main droite. Mais, réagissant rapidement, le Géant de Fer leva son épée devant lui et s'en servit comme d'un bouclier contre lequel les kikohas vinrent terminer leur course.

Décidément, ce gros monstre, malgré ses airs patauds, n'était pas si facile à attaquer. Il allait falloir réfléchir un petit peu. Zangya était plutôt une fille d'action assez impulsive, mais elle était loin d'être idiote tout de même, disons qu'elle était dans la moyenne.

*Impossible de l'attaquer à distance, son épée a l'air extrêmement résistante, il peut parer toutes mes attaques énergétiques avec. Le mieux à faire, c'est de retenter ma chance au corps-à-corps. Si je suis trop proche, il ne peut pas utiliser son épée et est donc grandement handicapé, j'aurai juste à faire attention à son bras gauche.*

Du coup, tout en continuant de tirer en rafales pour le contraindre à se protéger avec son épée, elle s'approcha de lui rapidement, rejoignant d'abord le sol avant de foncer vers ses jambes en rasant le sol. Voyant qu'elle approchait à toute vitesse, le Géant cessa de se protéger : il leva à nouveau son épée pour ensuite l'abattre de haut en bas en direction de Zangya. Cette dernière tapa du sol avec le pied droit pour changer rapidement de direction, faisant un virage à 90° et parvenant ainsi à esquiver l'attaque à l'épée. Puis elle fit un nouveau virage à 90°, toujours en volant à ras du sol, pour se rediriger vers les jambes du géant. Ce dernier serra son poing gauche et donna un puissant coup de poing vers le sol pour essayer d'écraser Zangya, mais cette dernière accéléra en consommant davantage de ki et passa de justesse sous le poing du géant puis entre ses jambes, pour se retrouver dans son dos, au moment où le poing gauche percuta violemment le sol, créant un tremblement tout autour ainsi qu'un gros cratère.

L'ancienne acolyte de Bojack ne perdit pas un seul instant : elle donna un puissant coup de pied à l'arrière du genou gauche du géant, le contraignant à le poser à terre, puis fit de même avec son genou droit, le faisant ainsi s'écrouler à genoux. Il était grand, il fallait donc faire jouer cela en sa faveur. Et puisqu'elle était dans son dos et qu'il était à genoux, il ne pourrait pas se protéger de sa prochaine attaque énergétique avec son épée. Elle brandit alors la main droite vers lui tout en chargeant son Ki une nouvelle fois, tandis qu'une boule d'énergie orange grossit devant sa main.


"HaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaAAA !!! Prends-ça !"

Elle envoya alors un Blaster Propulsé, une puissante technique utilisable trois fois en combat, dans le dos du géant qui commençait à peine à se redresser. Il y eut à nouveau une énorme explosion qui souleva beaucoup de poussières, le géant s'écria puis s'écroula sur le ventre dans un bruit sourd, causant un nouveau tremblement.

"Pfiou... Tu m'auras donné un peu de fil à retordre, mais c'était plutôt amusant." fit-elle en replaçant une mèche de cheveux derrière son oreille.

Elle tourna le dos au géant, prête à quitter ce lieu, lorsque son ouïe l'attira à nouveau. Elle entendit de lourds mouvements métalliques derrière elle, et se retourna aussitôt. Le Géant de Fer était en train de se relever ! Même une technique aussi puissante que le Blaster Propulsé n'avait pas suffit à le tuer !

"Tseuh... Tu sais jamais quand t'arrêter, toi, hein ?"

Encore à quatre pattes, le Géant brandit la main gauche vers Zangya et y fit apparaître une toute petite sphère noire entourée d'une aura mauve. Soudain, tous les cailloux aux alentours furent attirés par cette sphère, et Zangya sentit également son corps se faire irrémédiablement attirer vers cette petite sphère qui possédait une très grande force d'attraction. Surprise d'une telle technique, elle n'eut pas le temps de déployer son Ki pour effectuer un vol rapide dans la direction opposée, et se retrouva très rapidement dans la paume de main du Géant de Fer, qui la referma aussitôt sur elle.

Il commença alors à écraser le petit corps de Zangya dans son énorme paluche tout en se relevant. La guerrière serra des dents, ressentant la douleur sur l'intégralité de son corps alors que ses membres se resserraient de plus en plus contre son corps, comme si elle était prise dans un étau.


Ambiance musicale:
 

*Bon sang, je ne vais quand même pas déjà mourir, je viens juste de ressusciter !*

Non, cette fois-ci, ça allait être différent. Plus question de céder à la panique. Zangya ne se laisserait plus faire. Elle avait enduré les souffrances de l'Enfer pendant ce qui avait semblé durer des millénaires, elle ne craignait plus la douleur ! Elle était revenue d'entre les morts à deux reprises, elle n'avait donc plus à craindre la mort non plus ! Il était hors de question qu'elle laisse cette saloperie de gros démon sorti de nulle part l'écraser comme une crêpe ! Cette fois-ci, il n'était plus question d'abandonner ! Plus question d'être paralysée par la terreur comme lorsqu'elle était face à Son Gohan ou à SK ! Plus question de rester passive ! Elle se devait de rester en vie ! Pour ses amis ! Pour Gokuah, pour Bujin ! Pour Soma ! Pour Apheriah ! Pour tout ceux à qui elle tenait ! Et surtout... Surtout, pour pouvoir espérer devenir plus puissante et avoir la chance de flanquer une raclée à Bojack, Warui et SK ! Elle allait se battre ! Elle allait survivre ! Pour Héra !!!

Ambiance musicale:
 

Déterminée, elle fronça des sourcils et concentra une dernière fois son énergie, cette fois-ci pour en déployer la totalité.


"Haaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa..."

Son aura s'intensifiait petit-à-petit, une lueur violette se dégageait de son corps. Le vent se mit à souffler pour créer un léger tourbillon autour d'elle. Les petits cailloux commencèrent à léviter, la rivière de sang s'agita, les nuages qui couvraient le ciel naturellement noir de Dark se dissipèrent. Le sol se mit à trembler. Et soudain, une onde de choc quitta son corps, résultant d'une puissante explosion d'énergie.

"HAAAAAAAAA !!!!!!

Explosant d'énergie, elle écarta les bras et les jambes brusquement, forçant le Géant de Fer à ouvrir la main. Ses cheveux flottaient vers le ciel, une puissante aura violette l'entourait et faisait virevolter ses vêtements et les cailloux autour d'elle. Elle débordait d'énergie.

Soudain, elle se déplaça extrêmement rapidement vers le visage du Géant de Fer et enfonça violemment le poing droit dans son œil gauche pour le lui crever. Le géant hurla de douleur et, machinalement, porta la main gauche vers sa blessure. Zangya en profita alors pour lui saisir le poignet gauche avec ses deux mains, gagna un peu en altitude de sorte à soulever le géant, puis, elle le fit passer au-dessus d'elle un peu comme une prise de judo, pour ensuite le claquer puissamment contre le sol.

Son regard froid visa alors l'immense épée que le Géant de Fer avait lâchée en tombant. Elle fila rapidement vers elle, prit le manche avec ses deux mains, puis s'envola à une vingtaine de mètres d'altitude. Elle pointa l'épée vers le sol, puis descendit en piqué en direction du Géant, pointe de l'épée vers l'avant. Au moment où le démon commença à se redresser, elle le perfora au niveau du torse avec sa propre épée, et le cloua littéralement au sol.


Fin de l'ambiance musicale:
 

Allongé sur le dos, avec son épée perforant son torse et plantée dans le sol, le géant releva légèrement la tête, puis le bras droit pour agripper le manche de son épée. Mais ses doigts n'avaient plus la force de se resserrer. Il lâcha le manche, et son bras tomba mollement sur le côté, tout comme sa tête qui se posa contre le sol. Il se laissa aller.

Zangya, quelque peu essoufflée, atterrit à côté de lui et baissa progressivement son niveau d'énergie, espérant ne pas avoir attiré d'êtres maléfiques en ayant déployé toute son énergie. Ce serait étonnant que ça ne soit pas le cas vu l'hostilité de la planète sur laquelle elle avait atterrit. Elle s'assit sur le bras gauche du cadavre du géant, pour se poser un peu et reprendre son souffle.

Après quelques secondes seulement, de nouveaux bruits de liquide se firent entendre. La jeune Héra regarda autour d'elle, et vit de nouvelles flaques noirâtres se former, tout autour d'elle. Il y en avait des dizaines, sur quelques centaines de mètres à la ronde. Et rapidement, des Géants de Fer identiques à celui qu'elle venait d'affronter en sortirent, et tous munis d'une grosse épée. Elle écarquilla des yeux.

"Bon sang, c'est pas vrai !" s'exclama t-elle.

*Pourquoi a t-il fallu que je ressuscite sur une planète aussi dangereuse ?!*

Tout simplement parce que c'était sur cette planète qu'elle était morte la dernière fois, hélas. Des dizaines de démons géants venaient de sortir de nulle part tout autour d'elle, et ils étaient tous aussi puissants que le premier qu'elle avait tant galéré à tuer.

*Comment se fait-il que tant de démons se mettent à sortir de nulle part et de façon simultanée ?... Quelqu'un serait-il en train de les invoquer ? ...Rah, pourquoi faut-il que tout le monde veuille ma mort ?*

Cette fois-ci, elle n'était pas de taille à tous les affronter, ils étaient bien trop nombreux. Elle pourrait certainement en tuer encore deux ou trois... mais plusieurs dizaines ? C'était inimaginable. La fuite était préférable. Et comme ils étaient autour d'elle, sa seule chance était la voie aérienne, car ces monstres semblaient incapables de voler.

Elle s'envola donc rapidement et commença à s'éloigner de cette zone particulièrement dangereuse, mais trois géants brandirent leurs mains gauches vers elle pour faire apparaître les petites sphères noires qui attiraient la matière, provoquant ainsi une force d'attraction sur Zangya. Elle résista quelques secondes en consommant de l'énergie pour augmenter la puissance de son vol, puis d'autres géants se mirent à faire de même pour l'attirer au sol. Malgré ses efforts, son corps se fit attirer petit à petit vers eux. Alors, elle concentra à nouveau une grande quantité d'énergie dans sa main droite pour préparer un deuxième Blaster Propulsé, qu'elle envoya sur le trio qui avait commencé les premiers à faire leurs techniques d'attraction. Cela les endommagea assez pour les faire s'arrêter immédiatement, permettant à Zangya de reprendre son envol. La plupart des géants se mirent à utiliser la même technique pour l'attirer au sol, Zangya envoya alors des Ball'Trap ça et là pour les forcer à se protéger et à cesser leurs techniques. L'avantage de sa technique Ball'Trap est qu'elle couvrait une vaste zone puisqu'elle envoyait de nombreuses boules d'énergie simultanément, et qu'elles étaient plus puissantes que les Kikohas de base. Effectuant plusieurs mouvements balayant avec ses deux bras, elle envoya de nombreux Ball'Trap tout autour d'elle pour déconcentrer les Géants de Fer. Le problème, c'est que cela ne les perturbait que quelques secondes, et les dégâts engendrés étaient minimes. Et ils se remettaient aussitôt à faire leur technique d'attraction. Elle allait s'épuiser au fur et à mesure, d'autant plus qu'elle devait maintenir un effort énergétique supplémentaire pour résister à l'attraction et continuer de voler à bonne distance du sol. A ce rythme, elle ne tiendrait jamais.... Finalement, peut-être qu'elle aurait plus de chances au sol ? Ils seraient peut-être moins enclins à utiliser leur technique d'attraction si elle était déjà à leur portée. Ainsi, elle n'aurait plus à maintenir l'effort de concentration de Ki nécessaire pour contrer l'attraction. Mais il allait falloir être très attentive, puisqu'elle allait devoir éviter toutes leurs attaques tout en passant à côté d'eux et entre leurs jambes jusqu'à sortir de la zone. Cela ne s'annonçait pas simple.

Elle se laissa attirer par la technique des démons afin de se rapprocher du sol sans dépenser davantage d'énergie, mais une fois trop proche de ces derniers, elle balança un nouveau Ball'Trap sur les plus proches pour interrompre leur technique, puis atterrit délicatement. Elle leva alors les bras en les agitant dans tous les sens et s'exclama :


"Hey les gars ! Par ici !"

Aussitôt, tous les géants se tournèrent vers elle et commencèrent à se diriger vers elle. Mais... était-elle inconsciente ?! Pourquoi restait-elle immobile au milieu de tous ces démons surpuissants qui s'approchaient d'elle avec pour unique but de la tuer ? Avait-elle finalement décidé d'abandonner tout espoir et de se suicider ? C'était peut-être ce que les géants auraient pu se demander s'ils n'étaient pas complétement stupides. Mais au lieu de cela, ils s'avançaient vers elle comme des zombies. Lorsque les premiers furent assez proches, ils donnèrent simultanément des coups d'épée vers Zangya, et constatèrent que leurs épées passèrent à travers le corps de la jeune fille sans la blesser ni même la toucher physiquement. L'image de la guerrière s'estompa alors, et les géants se demandèrent où elle était passée, regardant autour d'eux. Ils s'étaient tous fait berner par une Image Rémanente qu'elle avait placée là juste après avoir atterrit !

La véritable Zangya était un peu plus loin, en train de traverser une zone où les Géants de Fer étaient un peu moins présents. Elle avait réduit son niveau d'énergie au minimum pour ne pas pouvoir être repéré par ce biais - elle ignorait si ces monstres étaient capables de détecter les auras ou non. Elle n'utilisait donc que ses capacités physiques et sa grande vitesse de déplacement naturelle pour se faufiler entre les jambes des géants et éviter leurs coups qui fusaient de toute part. Elle était sans cesse en train de zigzaguer entre les coups de poing qui s'abattaient comme des marteaux-pilons sur le sol et les coups d'épée qui tranchaient dans le vide, faisant toutes sortes d'acrobaties pour les éviter. Roulades sur les côtés, accroupissement, salto avant, changement brutal de direction... Tout était très rapide, et elle n'avait pas le droit à l'erreur, car un seul de leurs coups pouvait faire très mal, surtout après avoir diminué au maximum son niveau d'énergie et donc sa résistance aux chocs. Parfois, les Géants touchaient un de leurs camarades en donnant un coup d'épée maladroit, ce qui résultait en un petit affrontement entre eux. Heureusement qu'ils n'étaient pas très coordonnés et qu'ils ne communiquaient pas entre eux.

Un immense poing dévastateur arriva sur elle, elle effectua immédiatement une roulade sur le côté pour l'éviter. Elle sentit alors son corps se faire attirer vers l'arrière à cause d'un autre géant qui utilisa toujours la même technique d'attraction. Elle se retourna, pointa vers lui son index droit avec le pouce levé vers le haut, et tira une flèche d'énergie rose en plein dans son œil, ce qui eut pour effet de le calmer instantanément. Son ouïe fine lui permit d'entendre le mouvement d'un bras s'approchant dans son dos, elle bondit dans les airs et fit un salto arrière pour éviter la main qui tentait de l'attraper, avant de retomber au sol, s'abaissant aussitôt pour éviter un balayage horizontal d'une lame. Et elle continua ainsi et ainsi, évitant tout ce qui lui tombait dessus. Cela semblait être sans fin, il y avait des démons géants à perte de vue, elle ne savait même plus dans quelle direction elle devait aller pour sortir de ce champ de bataille le plus vite possible, et elle commençait à fatiguer et à être un peu moins attentive. Et puis, l'inévitable arriva. Alors qu'elle venait de faire un salto avant pour éviter une autre attaque, elle se prit un puissant coup de poing en plein vol, qu'elle n'avait pas vu venir, et qui la projeta à toute vitesse contre le torse d'un autre géant, avant de retomber au sol. Un filet de sang s'écoula du coin des lèvres. Elle leva la tête vers le géant qu'elle venait de percuter, ce dernier envoya son épée à toute allure vers elle. Instinctivement, elle brandit ses mains vers lui, et déploya ses Filaments d'énergie pour les enrouler autour du bras droit du géant, et stopper immédiatement son attaque à l'épée. Elle bondit alors sur la tête du Géant de Fer et s'assit sur le sommet de son crâne. Avec sa main droite, elle ligota le bras droit du géant avec des Filaments d'énergie, puis fit de même avec sa main gauche sur le bras gauche du géant. Elle utilisa alors sa technique pour diriger les bras de l'ennemi et le pousser à attaquer les autres géants qui s'approchaient trop près, leur donnant des coups d'épées et de poings, le manipulant comme une marionnette gigantesque. Mais après plusieurs secondes, un autre géant arriva dans leur dos et donna un coup d'épée de haut en bas en visant Zangya. Cette dernière, anticipant l'attaque de dos grâce à son ouïe, se décala sur le côté juste avant que le coup ne soit porté, et l'épée se planta entre la nuque et l'épaule de sa marionnette et s'enfonça de quelques mètres dans son dos, le blessant grièvement et le contraignant à poser un genou à terre.

Son véhicule devenu inutile, Zangya fit un salto arrière pour s'éloigner de ce géant-ci tout en annulant sa technique des Filaments. Durant son salto, elle pointa ses deux index vers le visage d'un autre géant et tira deux Flèches énergétiques dans ses yeux pour les lui crever, avant d'atterrir sur sa tête. Puis, une fois encore, elle prit le contrôle de ses bras avec ses Filaments d'énergie, afin de les combattre avec leurs propres armes.


"Pfff..."

*Ça n'en finira jamais, ils sont vraiment trop nombreux...*


Au moins, sur le crâne d'un géant, elle avait une meilleure vue et pouvait retrouver la direction la plus courte pour quitter le champ de bataille. Finalement, c'était même mieux d'être ici que sur le sol, puisque sur le sol elle ne pouvait pas voir au loin à cause de tous ces géants qui l'encerclaient. Lorsque sa nouvelle marionnette fut à nouveau blessée, elle bondit vers la tête d'un autre, puis se mit à sauter de crâne en crâne en allant suffisamment vite pour que les géants n'aient jamais le temps de l'attraper, tout en balançant des Flèches d'énergie par-ci par-là pour leur crever les yeux, ou quelques Ball'Trap pour leur infliger des dégâts mineurs, surtout lorsqu'elle voyait qu'ils commençaient à faire leur technique d'attraction. Et, petit à petit, bondissant d'un crâne à l'autre en se déplaçant sans consommer d'énergie, gardant son énergie uniquement pour les attaques offensives qui lui permettait de faire perdre du temps aux ennemis et d'interrompre leur technique d'attraction, elle finit par atteindre les derniers géants de la horde. Après avoir atteint le dernier, elle fit un salto avant pour regagner le sol, et se mit à courir le plus vite possible pour s'éloigner.

Mais elle n'était pas encore tirée d'affaires pour autant, puisque les géants se mirent à courir après elle, et certains recommencèrent à utiliser leur technique d'attraction pour l'attirer. Sentant une fois de plus son corps se faire attirer, elle se tourna vers eux, lança d'abord une Ball'trap avec chaque main pour toucher la plupart de ceux qui étaient en première ligne par rapport à elle. Puis elle imita des pistolets avec ses mains en pointant ses deux index vers les ennemis et en levant les pouces vers le haut, puis les mitrailla de Flèches d'énergie roses tout en s'écriant :


"Tadadadadadadadadadadadada !"

Tout en les mitraillant au niveau du visage, sans vraiment chercher à bien viser, et les poussant à utiliser leurs épées comme boucliers et donc à être moins enclins à utiliser leur technique d'attraction, elle faisait des petits bonds vers l'arrière pour s'éloigner d'eux. Jusqu'à ce que... elle ne puisse plus faire marche arrière !

Elle était au bord d'une falaise, et la rivière de sang, aussi grande qu'un fleuve à cet endroit et située à côté d'elle, formait ici une cascade qui se jetait dans un lac en contrebas de la falaise, plusieurs dizaines de mètres en dessous. Ce fut surtout le bruit de la cascade qui l'aiguilla, et la poussa à arrêter de tirer en rafales et à tourner la tête derrière elle pour voir ce qui l'attendait.


"Oh zut." fit-elle, un peu déçue de se retrouver coincée par une falaise après tout ce qu'elle avait fait.

Allait-elle sauter ou non ? Elle n'avait pas franchement envie de prendre un bain de sang, ce n'était pas la Comtesse de Bathory non plus. Malheureusement, elle n'avait pas beaucoup d'autres options. Elle avait dépensé beaucoup d'énergie, elle était essoufflée, et elle ne pourrait même pas partir en s'envolant car elle n'aurait plus la force de résister à leur technique d'attraction.

Apheriah
avatar
Ange
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 04/04/2016
Nombre de messages : 617
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 160

Techniques
Techniques illimitées : Barrière divine, Lumière divine, Fouet divin
Techniques 3/combat : Viseur divin, Soins divin
Techniques 1/combat : Lion Divin

MessageSujet: Re: Résurrection    Dim 16 Sep 2018 - 21:45
Dark n'était pas une planète connue pour son hospitalité mais c'était encore pire lorsqu'on se situait proche de l'immense demeure du roi où la sécurité était renforcée avec de nombreux soldats. L'ange avait fait la folie de s'aventurer jusque là-bas. Pourquoi ? Pour rendre hommage à sa défunte amie... Zangya. La guerrière Hera avait été tuée par SK lors de leur dernière apparition sur la planète, et bien qu'elle apparaissait froide la blonde était toujours très touchée par la perte de ses alliés. Cette fois sa culpabilité se faisait encore plus ressentir puisqu'elle estimait que le décès de la rousse était de sa faute. C'était elle qui l'avait emmenée sur cette sombre planète, tout ça pour essayer de vaincre un ennemi bien trop fort pour elles. Un mélange de naïveté et d'optimiste, avec un petit brin de prétention qui avait coûté cher. Bien trop cher.

Cependant, Apheriah n'avait pas fait tout ce chemin uniquement pour se recueillir sur la tombe de Zangya, qu'elle avait elle-même créée d'ailleurs. Elle avait voulu en profiter pour faire un peu un état des lieux et essayer de prendre quelques informations. Il valait mieux en savoir un maximum sur ses ennemis. Quelques jours après s'être recueillit sur la tombe de son amie, l'ange avait fait profil bas et s'était contenté d'observer, cachant son énergie et son visage pour ne pas dévoiler son côté angélique au reste du monde. Ça c'était bien passé jusque là, mais elle n'avait pas apprit beaucoup de choses. Simplement, le sentiment que SK et ses hommes étaient beaucoup trop forts pour eux s'était un peu plus renforcé. Il semblerait que le roi ne soit actuellement pas sur la planète mais c'était une affirmation difficile à vérifier étant donner qu'il était quelqu'un de très secret qui agissait dans l'ombre.


Ce jour là Apheriah volait dans les airs, toujours drapée d'un manteau gris et d'une capuche qui lui couvrait quasiment entièrement le corps. Elle commençait à se dire qu'il était temps pour elle de partir d'ici. Elle n'avait pas envie de se retrouver face à des bandits un peu trop violents à chaque fois qu'elle voulait faire une halte. C'était déjà fatiguant. Pire encore, que ferait-elle si elle se retrouvait par inadvertance face à un des hommes de mains de SK, ou du chef des Black Feathers en personne ? Il était préférable de s'en aller, mais alors qu'elle survolait une zone connue pour son odeur affreuse et dégoûtante, la Rivière de sang, quelque chose l'interpella. En effet, il semblerait qu'il y ait des combats se déroulant par ici. Rien d'étonnant en fait, et Apheriah n'avait pas décidée de s'arrêter à chaque fois qu'il y avait des problèmes, car il y en avait bien trop sur Dark et que bien souvent c'était entre des individus qui ne valaient pas mieux les uns que les autres. Alors, pourquoi cette fois avait-elle envie d'intervenir ? Elle stoppa sa course en regardant au loin pour essayer de voir s'il s'agissait bien de ce qu'elle croyait.


« Impossible... Est-ce que ce serait... ? »


Pour en avoir le cœur net elle décida de se rapprocher. Elle était peut-être une ange mais ça ne lui conférait pas une vue incroyable comme un aigle. Toujours en volant, elle se dirigea vers l'endroit de l'agitation, remarquant rapidement que des sortes de géants poursuivaient une personne, qui tentait tant bien que mal de leur échapper. Mais.. Cette couleur de cheveux orangée, cette peau bleue-verte telle celles des Heras... Mais surtout... Cette aura. Était-ce bien elle ?


« Zangya... ? »

Elle n'avait pas le temps de s'émouvoir trop longtemps ou de lancer une expertise pour bien comprendre ce qu'il se passait. Il était normalement impossible que ce soit Zangya, puisqu'elle était... Morte. Elle l'avait vue de ses propres yeux mourir des mains de SK. Pourtant tout portait à croire que c'était bien Zangya ! Y avait-il un moyen de revenir à la vie ? En fait, ça ne la surprendrait pas tant que ça. Elle n'avait jamais vu quelqu'un revenir à la vie mais avec toutes les choses étranges qu'elle avait vu dans sa longue vie elle ne serait pas étonnée de voir que c'était possible.


Il n'y avait pas une minute à perdre. Zangya, ou celle qui lui ressemblait, qu'importe, était en mauvaise posture et avait besoin d'aide. Il fallait agir, maintenant, en espérant que ce ne soit pas encore la naïveté qui guide les pas de la Déesse de la Guerre. A une vitesse stupéfiante et tandis qu'elle était toujours en train de flotter dans les hauteurs, l'arme de l'ange se matérialisa dans sa main. Son revolver était apparu et le rayon d'énergie avait été tiré immédiatement, éclairant brièvement le ciel d'une lumière blanche qui fini par s'abattre sur les monstres, qui brûlèrent par le rayon d'énergie. Il n'était pas certain que cela suffise à les tuer mais au moins fallait-il les occuper. Apheriah s'approcha de celle qu'elle croyait être son amie et l’attrapa avant qu'elle ne chute dans cette infecte rivière de sang. Elle s'envola ensuite très rapidement à des kilomètres de là, avant de se poser dans un endroit reculé, caché par quelques arbres noirs dépourvues de feuilles. C'est alors qu'après avoir posé Zangya elle enleva sa capuche et contempla le visage de l'Hera.


« C'est bien toi... Zangya ? Mais comment ?»
Zangya
avatar
Autres Races
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 31/12/2015
Nombre de messages : 6336
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1390

Techniques
Techniques illimitées : Filaments Paralysants / Flèche d'énergie / Ball-Trap
Techniques 3/combat : Blaster Propulsé / Image Rémanente
Techniques 1/combat : Blaster Propulsé Omega

MessageSujet: Re: Résurrection    Mer 19 Sep 2018 - 20:12
*Quelle galère...*

Ce n'était pas peu dire. Juste derrière elle, le vide, une chute vertigineuse de plusieurs dizaines de mètres pour plonger tout droit dans un lac de sang. Sur sa gauche, la rivière qui chutait sous la forme d'une cascade rougeoyante. Devant elle, une horde de démons gigantesques, tous vêtus d'une armure lourde de couleur sombre et armés d'une énorme épée. Elle avait déjà perdu une quantité non négligeable d'énergie lors de son premier combat, puis lorsqu'elle avait dû traverser la horde de démons en évitant leurs attaques du mieux possible. Légèrement essoufflée, elle risquait de ne plus pouvoir résister à leur étrange technique d'attraction gravitationnelle, même en déployant son Ki pour s'envoler. La seule option semblait être de les distraire avec une attaque assez puissante, comme un Blaster Propulsé, puis de plonger dans le lac, bien que ce n'était pas une idée très ragoutante. Ou alors, elle pouvait utiliser une fois de plus l'Image Rémanente pour les attirer au bord de la falaise pendant qu'elle passerait par-dessus la rivière pour atteindre l'autre rive. Une fois qu'ils seraient au bord, elle pourrait lancer son Blaster Propulsé pour détruire une grosse partie du bord de la falaise, et contraindre une partie d'entre eux à tomber dans le vide, profitant alors de cette ouverture pour s'échapper.

Mais alors qu'elle envisageait les différentes options qui se présentaient à elle, quelque chose attira son regard. Un flash dans le ciel, puis une explosion de lumière blanche très intense en plein sur les démons. Elle écarquilla légèrement des yeux, étonnée, alors qu'elle sentait quelque chose de familier dans les traces énergétiques émanant de l'attaque et de son auteure. Quelque chose de pur et d'agréable se dégageait de l'aura de l'individu encapuchonné qui lévitait au-dessus du champ de bataille et qui venait de distraire les monstres, détournant leur attention de Zangya.


*Cette aura... Serait-ce...?*

Même après avoir subi l'humiliation de l'Enfer durant ce qui avait semblé durer une éternité, elle n'avait pas oublié cette signature énergétique, cette impression de pureté et de bonté qui s'en dégageait, cette sensation apaisante. Seul un ange pouvait avoir une telle aura.
Mais Zangya n'eut guère le temps de s'interroger plus longtemps. En effet, le tir énergétique était d'une telle puissance que le bord de la falaise s'était grandement fissuré et commençait à s'effondrer, emportant la guerrière à la peau bleue ainsi que quelques démons qui s'étaient trop approchés.

La jeune Héra commença donc à chuter, alors que l'être encapuchonné fila vers elle à vive allure juste après que le rayon énergétique eût explosé. Zangya parvint à se stabiliser facilement, hésitant encore entre se laisser tomber dans le lac pour s'y cacher, ou bien tenter de fuir par la voie aérienne pendant que les démons étaient occupés, tout en étant encore troublée par l'arrivée soudaine de l'ange dont elle pensait connaître l'identité, ce qui l'empêchait de prendre une décision rapidement. La mystérieuse personne la prit par le bras puis continua son vol rapide pour fuir d'ici le plus loin possible. Elles longèrent la rivière de sang jusqu'à atteindre un petit bois d'arbres morts aux branches noires, derrière lesquels elles se posèrent.

L'être venu d'ailleurs retira enfin sa capuche, et, lorsque ses doutes se confirmèrent et qu'elle reconnut le visage d'Apheriah, Zangya ressentit une vague de bonheur inonder sa poitrine, ce qui se manifesta par un large sourire sincère.


*J'hallucine, ça a marché !* pensa t-elle.

"Apheriah ! Héra soit louée, tu es vivante !"
s'exclama t-elle en la prenant dans ses bras de façon amicale, pour la saluer.

Elle s'écarta ensuite d'un pas, après quelques secondes, puis la toisa du regard. Apheriah n'avait pas beaucoup changé par rapport à ce dont Zangya se souvenait, mais elle portait désormais un long manteau qui cachait la majeure partie de son corps. En considérant aussi qu'elle voyageait en portant une capuche, Zangya en déduisit qu'elle devait se cacher des autres. Ce qui paraissait logique, après ce qu'elles avaient vécu ici.


"Je suis tellement contente de voir que tu t'en es sortie ! Alors, tu as entendu ma prière ? Je ne pensais vraiment pas que ça marcherait !"

La jeune femme à la peau bleue avait des tonnes de questions à lui poser. Tout d'abord, que s'était-il passé après sa mort ? Comment l'ange avait réussi à échapper aux griffes de Narumi et à la vigilance de SK ? Combien de temps s'était écoulé depuis qu'elle était morte ? Est-ce qu'elle était restée sur Dark durant tout ce temps ? ...Enfin, peut-être même qu'il ne s'était écoulé que quelques heures. Zangya n'en savait rien, le temps ne s'écoulait pas de la même manière dans son Enfer. Elle pouvait très bien se faire torturer pendant mille ans là-bas, sans qu'il ne se soit écoulé une seule année sur le plan mortel.
Mais avant de poser toutes ces questions, elle lui devait des réponses, elle aussi. La première que l'ange semblait se poser, c'était : comment avait-elle ressuscité ?

En repensant à l'interrogation d'Apheriah, l'ex-mercenaire de l'espace arqua un sourcil.


"Tu l'ignores ?"
demanda t-elle, assez étonnée.

"Je pensais pourtant que c'était toi qui m'avais ressuscitée... Je me disais que les anges devaient avoir ce genre de pouvoirs."
affirma t-elle en fixant un point au sol situé sur le côté.

Elle replongea son regard azur dans les yeux mauves de l'ange.


"Parce que si ce n'est pas toi, je ne vois vraiment pas qui aurait pu vouloir me ressusciter... Enfin bon, l'essentiel, c'est que je sois là. Je suppose..." conclut-elle d'un air pensif.

Ce n'était pas la première fois qu'elle ressuscitait, mais cette fois-ci, c'était un peu différent. La première fois, elle se souvenait clairement que des espèces de faille spatio-temporelles étaient apparues en Enfer, ce qui avait causé un véritable chaos au royaume des morts, et elle en avait profité pour s'échapper. Mais cette fois-ci, elle n'avait aucun souvenir d'une chose pareille. Elle avait juste l'impression de s'être réveillée ici après un très long sommeil, bien qu'elle gardait encore de nombreux souvenirs désagréables des tortures qu'elle avait subies en Enfer.
Qui avait pu vouloir la ressusciter ? Qui donc pouvait être assez indulgent pour lui laisser une autre chance de se racheter ? Et surtout, dans quel but ?


"Mais, et toi, alors ? Que s'est-il passé après... et bien... ma mort...? Tu es parvenue à tuer SK ? Raconte-moi tout !" s'exclama t-elle avec un vif intérêt.
Apheriah
avatar
Ange
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 04/04/2016
Nombre de messages : 617
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 160

Techniques
Techniques illimitées : Barrière divine, Lumière divine, Fouet divin
Techniques 3/combat : Viseur divin, Soins divin
Techniques 1/combat : Lion Divin

MessageSujet: Re: Résurrection    Lun 24 Sep 2018 - 22:00
Le sauvetage de Zangya avait été une réussite, bien qu'il n'était pas du tout prévu. En temps normal l'ange serait allée secourir son amie, c'est vrai, mais pour ça il fallait qu'elle sache qu'elle était en vie. Or, depuis sa mort ici même sur Dark Apheriah ne s'attendait vraiment pas à la revoir en forme et ne pouvait même pas imaginer la sauver. Mais qu'est-ce que tout cela voulait dire ? La Hera avait ressuscitée, simplement, comme ça ? Comment ? Et, pourquoi ? Bien sûr, Apheriah n'allait pas s'en plaindre, elle était très heureuse de voir que celle avec qui elle avait combattu respirait toujours. C'était une chance qu'elle n'aurait jamais pensé avoir et ça s'était réalisé sans qu'elle ne s'y attende. Visiblement la rouquine fut toute aussi contente de la retrouver et l'enlaça rapidement, ce qui ne déplut pas à Apheriah, qui la serra elle aussi dans ses bras.


« Je suis tellement contente que tu sois en vie... »


Quand même, quel curieux hasard qu'elle retrouve Zangya en vie au même moment où elle avait décidé de retourner sur Dark pour passer un moment en sa mémoire. Est-ce qu'il y avait une raison à cela ? Avait-elle eut un impact sur ce phénomène ? Elle s'était recueillit sur une tombe qui n'avait rien de très officielle, de façon assez grossière et qui de son propre aveux ne serait pas digne de son amie. Mais c'était tout ce qu'elle avait. Et si elle souhaitait évidemment revoir Zangya en vie, elle n'en avait fait aucune prière. Alors, comment était-ce possible ? A sa connaissance, la femme aux longs cheveux blonds n'avait pas ce pouvoir. Il n'y avait pas d'explications et Zangya n'en donna pas plus. En effet, elle avait cru que c'était Apheriah qui était à l'origine de ce miracle, preuve qu'elle ne savait pas non plus ce qui s'était passé.


« Tu as prié ? Malheureusement, je n'ai pas le pouvoir de ressusciter les morts. Si tel était le cas j'aurai tenté de le faire bien avant et j'aurai aussi ramené tout mes camarades morts au combat. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé mais c'est un miracle aussi curieux que bienvenue. Je suis très contente de te revoir. »


Zangya se posait les mêmes questions que l'ange. Comment pouvaient-elles expliquer un tel phénomène ? Apheriah était surprise, elle n'avait jamais vu ça auparavant, même si elle avait entendu des rumeurs à ce sujet, de personnes retrouvant la vie sans raison. En fait il y avait des histoires de toutes sortes et la plupart d'entre elles étaient probablement fausses et existaient simplement pour impressionner les touristes, mais la présence de Zangya ici en pleine santé était la preuve que l'une d'entre elles était vraie. Laquelle ? La Déesse de la Guerre s'interrogea à voix haute.


« Je ne connais personne capable d'un tel prodige. Dans le Monde des Anges nous avons bien sûr des pouvoirs hors-normes mais ce genre de miracle n'est pas quelque chose que nous pouvons réaliser. Peut-être une autre partie du Monde des Anges ? Je ne sais pas. J'ai entendu beaucoup de rumeurs à ce sujet sans pouvoir rien vérifier. Peut-être que ce sont êtres se trouvant dans l'au-delà qui ont décidé de te ramener, mais pourquoi ? Je ne sais pas. »

Des histoires sur ça il y en avait beaucoup, et bien souvent elles étaient suivis de récits inquiétants, comme le fait que les morts qui revenaient à la vie n'étaient plus les mêmes qu'avant. Parfois on parlait même d'un mal profond en eux, qui s'éveillait au fil du temps. Apheriah était alors un peu inquiète, bien que la rousse semblait être la même que celle qu'elle avait connue. La guerrière n'évoqua pas ce sujet et garda son sang-froid, se disant que plus de la moitié des trucs qu'elle avait entendue devaient être des mensonges.


Ce fut au tour de Zangya d'interroger son amie, mais l'ange était un peu gênée de parler de ça. Après tout il s'agissait d'un échec cuisant pour elle puisque dans la bataille elle avait encore perdue une amie. Elle s'en voulait toujours, même si aujourd'hui la Hera était de nouveau en vie. Apheriah ne pouvait se pardonner d'avoir laisser SK s'en prendre à elle. L'ange mit quelques secondes avant de répondre, puis elle resta forte pour raconter ce qu'il s'était passé.


« Malheureusement... Je n'ai pas pu te sauver. Je suis vraiment désolée, tout ça était de ma faute. Venir ici sur Dark et se confronter au roi n'était pas une idée judicieuse. C'était prétentieux de ma part de croire que nous nous en sortirions indemnes alors que je n'étais pas à la hauteur pour une mission d'une telle envergure... Ainsi, j'espère que tu voudras bien me pardonner, tu ne méritais pas de mourir. Je suis sincèrement désolée.»


Les excuses étaient les premiers mots qu'elle avait trouvé à donner, en fait. Puis, son regard s'échappa quelques secondes, un peu prise par l'émotion et elle continua.


« J'étais déjà en mauvaise posture face à la louve mais à deux contre un autant dire que les choses étaient impossibles. Je n'ai pas pour habitude de quitter le combat mais j'ai fuis lâchement. J'aurai sûrement dû continuer à me battre en ton honneur. Je ne l'ai pas fait et j'en suis désolée. J'ai sauvé ma peau et suis rentrée sur Terre, où, j'ai essayé de trouver des alliés pour mon combat. J'en ai trouvé un mais le reste des guerriers voulant défendre une bonne cause se font rare... Mais sur la planète gouvernée par SK c'est normal j'imagine, ils doivent le craindre. Depuis, je me suis fait discrète, cherchant une façon de pouvoir me battre pour cette cause, et je suis revenue ici pour me recueillir sur ta tombe... Ce qui est ridicule puisqu'au final tu es revenue à la vie. Mais je préfère ça... D'ailleurs, comment te sens-tu ? »
Zangya
avatar
Autres Races
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 31/12/2015
Nombre de messages : 6336
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1390

Techniques
Techniques illimitées : Filaments Paralysants / Flèche d'énergie / Ball-Trap
Techniques 3/combat : Blaster Propulsé / Image Rémanente
Techniques 1/combat : Blaster Propulsé Omega

MessageSujet: Re: Résurrection    Sam 29 Sep 2018 - 16:37
Pour les deux jeunes femmes, c'était d'heureuses retrouvailles qu'elles vivaient là. Mais aucune des deux ne savait comment Zangya avait pu ressuscité. Le hasard de la présence d'Apheriah sur cette planète au même moment que la résurrection de la Héra, alors qu'elle n'avait rien avoir avec cela, rajouta une couche de mystère dans cette énigme. Et puis, il y avait tous ces démons apparus de nulle part et prêts à tuer Zangya juste après sa résurrection, c'était presque comme s'ils avaient tous été invoqués simultanément par un être maléfique. Est-ce que tout cela était lié ? Les deux amies n'avaient aucun élément de réponse pour le moment et le mystère demeurait complet.

La rouquine se trouva un peu bête lorsqu'Apheriah lui demanda si elle avait prié, presque étonnée d'une chose pareille. Il était vrai que ça ne ressemblait pas trop à Zangya d'avoir recours à une telle pratique, elle avait entendu quelque part, lors de ses nombreux voyages spatiaux, qu'il fallait prier pour appeler les anges, mais elle était même la première à penser que c'était idiot de croire que ça pourrait fonctionner. Mais, pourtant, vraisemblablement, ça avait marché : Apheriah n'avait pas entendu sa prière, mais elle avait quand même trouvé son amie par hasard. Était-ce l’œuvre du destin ? Y avait-il une force supérieure qui contrôlait tout cela ? Une force qui aurait mis Apheriah sur la bonne voie suite à la prière de l'ex-pirate ? Cette même force était-elle à l'origine de la résurrection de l'amie de l'ange suite au recueillement de cette dernière ? Ou bien tout cela n'était-il que l’œuvre du hasard ?


"Oui, je sais que c'est un peu bête, mais j'ai entendu dire que si on voulait appeler un ange, il fallait prier."

L'ange au képi avait expliqué qu'elle n'avait pas le pouvoir de ressusciter les morts et que si elle avait été capable d'accomplir de telles prouesses, elle l'aurait fait depuis bien longtemps en ressuscitant tous ses alliés morts au combat. Elle affirma également qu'elle connaissait personne capable de faire cela. Elle émit l'hypothèse que c'était peut-être des êtres de l'Au-Delà qui l'aurait ramenée à la vie, sans pour autant savoir pourquoi. Serait-ce en réponse à la culpabilité que ressentait l'ange ? Mais dans ce cas, pourquoi ne l'auraient-ils pas fait pour ses anciens camarades ? Ou bien peut-être était-ce pour laisser une autre chance à Zangya de se racheter ? Depuis sa première résurrection, elle s'était jurée de tout faire pour ne plus retourner en Enfer, hantée par les sévices qu'elle y avait subit. Elle voulait acheter son ticket pour le Paradis. Mais la seule chose de bien qu'elle était parvenue à faire, c'était de vouloir se sacrifier pour laisser à Apheriah le temps de s'échapper face à SK et Narumi ; ce qui s'était finalement soldé par un échec. Elle était morte sans pouvoir apporter une quelconque aide à l'ange, et cette dernière n'avait pu compter que sur elle-même pour se sortir de là. Finalement, cette seule action n'avait pas été suffisante pour se racheter. Cela ne pouvait compenser tous les crimes odieux qu'elle avait commis au nom de Bojack. Il en faudrait beaucoup plus. Peut-être même que c'était une peine perdue. Peut-être qu'elle avait fait bien trop de mal pour espérer faire sa rédemption, peut-être que les portes du Paradis lui seraient fermées à jamais et qu'elle était destinée à retourner à l'Enfer et à subir les pires tortures jusqu'à la fin des temps. C'était une possibilité, mais Zangya ne voulait pas y croire. Elle voulait rester optimiste. Elle voulait croire que si elle avait eu la chance de ressusciter, c'était pour une bonne raison. Elle voulait croire qu'elle était capable d'accomplir quelque chose de bien, qu'elle était capable de se racheter définitivement et qu'un jour le Paradis l'accueillerait à bras ouverts. Car dans le cas contraire, à quoi bon vivre si c'est pour être sûre qu'un jour ou l'autre, elle retournera en Enfer pour s'y faire torturer ? Un destin si funeste était trop difficile à accepter.
Cela n'allait pas être facile de faire le bien. A cause de l'éducation reçue par Bojack, Zangya avait tendance à se ficher des gens qu'elle ne connaissait pas, elle ne ressentait pas le besoin de les aider. En outre, elle avait tendance à tomber facilement dans la violence parfois inutile. Il fallait qu'elle change son comportement, ses habitudes, et Apheriah était le modèle de sainteté idéal pour cela.

Ensuite, lorsque Zangya lui demanda ce qu'elle avait fait, la blonde se confondit en excuses, ce qui étonna grandement la guerrière aux cheveux bouclés. En effet, du point de vue de Zangya, son amie angélique n'était absolument pas fautive et n'avait rien à se reprocher, elle ne comprenait donc pas pourquoi elle s'excusait. La culpabilité que l'ange ressentait n'avait pas lieu d'être, selon l'Héra.


"Mais qu'est-ce que tu racontes, Apheriah ? Je n'ai rien à te pardonner, car ce n'est pas du tout de ta faute !"

L'ange raconta ensuite ce qu'elle avait fait après la mort de la guerrière. Elle était parvenue à s'échapper, puis s'était repliée sur Terre, où elle avait cherché des alliés, sans grand succès. Ce qu'elle affirma ensuite étonna également l'ancienne sbire de Bojack. En effet, Apheriah raconta qu'elle était revenue sur Dark dans l'unique but de se recueillir sur sa tombe. Cela toucha profondément la guerrière à la peau bleue. Elle avait vraiment l'impression de compter pour quelqu'un, d'avoir un peu d'importance à ses yeux. Cela représentait beaucoup pour elle, qui s'était faite injustement trahir et sacrifiée par Bojack alors qu'elle lui avait toujours été fidèle. Pour Bojack, elle n'avait toujours été qu'un outil pour l'aider dans sa quête de domination, un pion qu'il pouvait aisément sacrifier - ce qu'il n'avait pas hésité à faire face à Son Gohan. Elle n'avait jamais compté pour lui, elle n'avait jamais eu la moindre importance. Et si elle avait toujours apprécié franchement ses amis Bujin et Gokuah, elle n'était pas non plus certaine d'avoir une grande importance pour eux ; sans doute se seraient-ils facilement accommodé de sa mort. Apheriah était l'une des seules personnes à montrer qu'elle lui accordait véritablement de la valeur, une certaine importance, une petite place dans son cœur, et cela la toucha sincèrement.

"Tu... Tu es revenue ici pour te recueillir sur ma... tombe...?" balbutia t-elle, comme si elle avait du mal à y croire, tout en étant intimidée, tandis que ses joues rosirent légèrement.

Elle secoua la tête pour se reprendre et s'exclama d'un ton beaucoup plus léger :


"Wow ! C'est le truc le plus mindfuck que j'ai jamais entendu ! Ha ha ha !"

C'est vrai que c'était assez troublant d'entendre quelqu'un parler de sa propre tombe alors qu'elle était en vie. C'était un peu comme si vous voyiez votre propre pierre tombale dans un cimetière, ça doit être assez déroutant.

L'ange au long manteau gris lui avait également demandé comment elle se sentait.


"Hmm, et bien, pour quelqu'un qui revient d'entre les morts, et qui vient d'en réchapper de justesse une fois de plus... je pense que je vais plutôt bien !" s'exclama t-elle en souriant.

Puis, elle prit un visage un peu plus sérieux, et posa sa main droite sur le bras gauche d'Apheriah d'un geste réconfortant avant de prendre la parole sur un ton plus posé :


"Tu sais, tu n'as pas à culpabiliser pour ce qu'il s'est passé au château. Je connaissais les risques, et à plusieurs reprises tu as essayé de me dissuader de te suivre. Ce qui est arrivé est entièrement de ma faute, j'aurais dû t'écouter. En fait, ce serait plutôt à moi de m'excuser..."

Elle baissa la tête tristement, honteuse, tout en lâchant le bras d'Apheriah et en laissant tomber son propre bras le long de son corps.

"Je n'ai pas été assez forte, là-bas... En voyant la puissance de SK, j'ai... J'ai paniqué... Et j'ai perdu toute combativité... Je suis vraiment désolée de t'avoir laissée toute seule face à ces deux-là. Si seulement j'avais été plus courageuse... J'aurais certainement pu donner plus de fil à retordre à ce connard.... Je n'aurais pas dû t'abandonner..."

Zangya s'en voulait d'avoir baissé si rapidement les bras face à SK. Ce n'était pas qu'une question de force physique, de puissance. C'était aussi une question de mental. Lorsqu'elle se retrouvait face à un adversaire beaucoup plus puissant qu'elle, elle était terrorisée et perdait tous ses moyens. C'était ce qu'il s'était passé face à Son Gohan en Super Saiyan 2 lorsque Bojack avait attaqué la Terre. En voyant ce petit garçon tuer Bido et Bujin d'un simple coup chacun, elle avait perdu tout espoir, toute combativité, toute motivation, et la terreur de mourir l'avait paralysée. C'était pour cela que Bojack l'avait sacrifiée, considérant qu'elle ne lui était plus d'aucune utilité. Et la même chose s'était passée face à SK. La puissance du roi de Dark était terrifiante et écrasante. Zangya aurait certainement pu faire plus, elle aurait pu faire davantage de dégâts, elle aurait peut-être pu s'en sortir tout comme Apheriah. Mais sa psychologie plus fragile l'en avait empêché. En terme de puissance, elle n'était pas très loin de l'ange, mais sur le plan psychologique, elle était bien plus faible que la jolie blonde.

Elle releva la tête mais détourna le regard sur le côté pour ne pas avoir à supporter le regard de l'ange.


"Tu sais... J'essaye d'avoir l'air forte, et tout... Mais à chaque fois que je suis face à un ennemi beaucoup plus puissant, je suis terrorisée... Ça me saoule, j'aimerais tellement être aussi forte et courageuse que toi... Est-ce que... tu crois que tu pourrais m'apprendre à ne plus avoir peur...?"

Elle finit de poser sa question en plongeant son regard dans celui d'Apheriah.
Apheriah
avatar
Ange
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 04/04/2016
Nombre de messages : 617
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 160

Techniques
Techniques illimitées : Barrière divine, Lumière divine, Fouet divin
Techniques 3/combat : Viseur divin, Soins divin
Techniques 1/combat : Lion Divin

MessageSujet: Re: Résurrection    Jeu 4 Oct 2018 - 1:36
La prière de Zangya avait-elle fonctionné ? Son vœu, lui, avait été réalisé en tout cas, parce que Apheriah était intervenue pour la secourir durant cette embuscade tendue par de géants démons. Mais la Déesse de la Guerre n'avait pourtant rien entendu, elle avait juste écouté son instinct. Est-ce que c'était en fait un pouvoir qui s'était éveillé en elle ? En fait, l'ange aux longs cheveux blonds possédait bien un don capable de communiquer à distance avec quelqu'un, comme elle l'avait fait pour pouvoir rester en contact avec Meruem, qu'elle avait rencontré sur Terre. Elle l'avait par la suite quitté et elle prévoyait éventuellement de le revoir prochainement. Mais Apheriah avait dû l'enclencher pour que cela fonctionne, ça ne se faisait pas naturellement. Peut-être que ce pouvoir s'était déclenché instinctivement pour une fois, comme si la proximité avec la femme Hera avait permis de l'activer. L'ange décida d'éclairer quand même son amie sur ce point.


« Ce que tu as entendu n'est pas faux. Il est bien possible de communiquer avec les anges ainsi. Cela peut se faire aussi avec moi, j'ai un pouvoir qui me permet de communiquer à longue distance avec autrui. Ça fonctionne dans les deux sens mais pas toujours à 100%, dans certains lieux spéciaux ça peut échouer. Cependant pour que ça marche il faut que je l'active... Comme ceci... »


Comme pour Meruem, Apheriah s'était approchée de la rousse, avait posé ses mains sur chaque côté de son visage, elle ferma les yeux et la transmission télépathique fut mise en place. C'était un moyen très pratique de communiquer, bien que ce n'était pas fiable à 100%. Il y avait des cas particuliers où ça ne fonctionnait pas, comme d'autres dimensions, parfois.


« J'aurai dû le faire plus tôt. Je ne l'avais pas fait avec toi. De cette manière, nous sommes liées. Enfin, si tu ne le souhaites pas je peux retirer ce sort. Mais n'aies craintes, ça ne me permet pas de lire dans tes pensées, ton intimité est sauvegardée. Cela réponds simplement à ta volonté de me contacter, et inversement, rien de plus.»


Ceci devrait régler ce genre de problèmes à l'avenir, et puis Apheriah préférait garder contact avec ses amis. En fin de compte elle s'était liée avec la femme Hera et l'appréciait beaucoup. Malgré son attitude froide, la blonde avait un cœur immense et s'attachait justement trop à ses alliés, ce qui la bouleversait à chaque fois qu'elle perdait l'un de ses proches. Elle avait décidé de s'excuser de ne pas avoir réussit à sauver Zangya, chose qu'elle aurait dû mal à se pardonner. L'ancienne complice de Bojack lui assura que ce n'était pas de sa faute mais avec Apheriah c'était comme parler à un mur, elle avait l'habitude de porter toute les responsabilités sur ses épaules, chose qu'elle avait apprise en étant une chef de guerre réputée parmi les anges. Son niveau d’exigence envers elle-même était élevée, ce qui l'empêchait de pouvoir accepter l'échec, car il signifiait bien souvent des morts. Au contraire, elle était beaucoup moins dure avec les autres, surtout s'il s'agissait de ses proches. Apheriah appréciait toutefois les paroles de Zangya.


« Merci, mais quoi que tu en dises j'aurai dû te sauver, c'est moi qui t'ai menée dans cette histoire. »


Zangya disait aller bien, on ne pouvait jamais vraiment savoir comment ça se passait avec les retours à la vie, d'où l'interrogation de l'ange. Ensuite la Hera fut surprise d'entendre que son amie s'était recueillie sur sa tombe, ou du moins celle qu'elle lui avait construite. L'ange hocha de la tête sobrement pour affirmer, tandis que la rousse était touchée par ces actes. Apheriah s'arrêta juste un instant sur un mot qui lui posait soucis.


« Mindfuck ? Qu'est-ce que c'est ? »


N'oublions pas qu'elle avait dormit pendant une centaine d'années et qu'elle n'avait logiquement pas forcément les habitudes ou le vocabulaire que les autres gens de cette époque possédaient. Mais c'était un détail. Il semblerait que les deux femmes s'en veuille pour ce qui s'était passé, Zangya avait prit Apheriah pour lui faire comprendre qu'elle n'avait pas à culpabiliser mais avec elle ce serait difficile. Elle fit non de la tête et répondit.


« C'est moi qui ait entreprit cette aventure, la responsabilité me revient. Et la priorité était de nous sortir toutes les deux de là, en vie. Heureusement, tu es de retour mais... Une telle chose n'aurait pas dû se produire. Je n'ai pas été assez prudente. »


La blonde était têtue, Zangya devrait s'y faire. L'ancienne complice de Bojack s'en voulait aussi, elle avoua avoir paniquée face à SK, chose que l'ange comprenait. Elle voyait bien que la rousse était mal à l'aise avec ça, et ses mots l'appelait d'ailleurs à l'aider à chasser cette peur qu'elle avait en elle. Son regard était fuyant, elle semblait avoir honte. Le visage neutre de l'ange s'éclaircit légèrement d'un léger sourire, elle attrapa le menton de son amie et l'incita calmement à la regarder dans les yeux.


« Il n'y a pas de honte à ça. Tu sais j'ai vu beaucoup de soldats sur le champs de bataille qui avaient peur eux aussi, car ils ne se sentaient pas prêts, trop faibles... La vérité c'était qu'ils avaient déjà une force en eux, et ils l'ont découverte avec le temps. Et je vais t'apprendre une chose : moi aussi, j'ai peur. Le truc, c'est que je maîtrise cette peur. Il ne faut pas la supprimer mais s'en servir, la réfréner et la garder pour le bon moment. C'est ça qui t'aidera à fuir si tu y es obligée, ou à sauver quelqu'un que tu ne veux pas voir mourir... Vivre sans peur c'est être insensible à la détresse d'autrui. Il faut juste ne pas se laisser submerger par l'émotion...»


Elle lâcha son menton, puis se redressa et mit ses poings contre ses hanches, regardant le décor sinistre de cet endroit.


« Je veux bien t'aider mais... Ce n'est peut-être pas le meilleur endroit pour maîtriser sa peur... Ou peut-être que si, justement, mais nous avons connues tant de choses difficiles ici. Il serait bon d'aller voir ailleurs, tu ne crois pas ? Tu as une idée d'où aller ? Un chez toi ? Je ne sais même pas si des gens t'attendent quelque part... »
Zangya
avatar
Autres Races
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 31/12/2015
Nombre de messages : 6336
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1390

Techniques
Techniques illimitées : Filaments Paralysants / Flèche d'énergie / Ball-Trap
Techniques 3/combat : Blaster Propulsé / Image Rémanente
Techniques 1/combat : Blaster Propulsé Omega

MessageSujet: Re: Résurrection    Sam 6 Oct 2018 - 17:15
L'ex-mercenaire de l'espace afficha une expression étonnée lorsque Apheriah posa ses deux mains de part et d'autre de son visage, se demandant ce qu'elle avait l'intention de faire. Habituellement, la jeune femme Héra n'aimait pas trop qu'on la touche sans sa permission. Trop de mauvais souvenirs liés à sa précédente vie, dans le harem du Sultan de Héra, alors qu'elle n'était encore qu'une adolescente innocente. Avec pratiquement n'importe qui d'autre, y compris des amis, elle se serait reculé d'un pas ou aurait attrapé l'ange par les poignets pour interrompre son geste avant qu'elle ne la touche. Mais pas cette fois. Apheriah était le seul ange que l'ancienne pirate avait rencontré de toute sa vie, et ce malgré ses nombreux voyages spatiaux. Et elle dégageait une aura très particulière, emplie de bonnes intentions et apaisante, à l'opposé de celle des démons qui était terrifiante de haine. Sa seule présence suffisait à mettre Zangya en confiance, ce qui fut la raison pour laquelle elle la laissa faire. Finalement, l'ange ne fit rien de particulier, tout du moins de visible, car elle relâcha le visage de la Héra après quelques secondes seulement. Selon ses dires, elle avait ainsi pu activer un pouvoir qui leur permettrait de communiquer à distance. L'ancienne acolyte de Bojack ne sentit aucune différence en elle, mais la crut sur paroles. Elle expliqua qu'ainsi, elles pourraient communiquer par la pensée où qu'elles se trouvent dans la galaxie, à part à quelques exceptions près. Elle la rassura aussi en précisant qu'elle ne pourrait pas entrer dans sa tête ni lire ses pensées. Et c'était tant mieux... Elle n'en était pas particulièrement fière, d'autant plus qu'elle appréciait l'ange, mais la rouquine lui cachait encore beaucoup de choses. Comme les actes odieux qu'elle avait pu faire lorsqu'elle était au service de Bojack, par exemple. Le fait qu'elle avait déjà ressuscité avant leur première rencontre, et qu'elle avait fait un aller-retour en Enfer, deux fois. Si elle lui révélait son passé, elle ne savait pas comment l'ange allait réagir. Zangya craignait de se faire rejeter par Apheriah si cette dernière apprenait qu'elle avait tué des innocents pour satisfaire les rêves de conquêtes de Bojack. Elle ne voulait pas que leur relation prenne fin. Elle n'avait quasiment plus d'amis... Gokuah, Bujin et Bido étaient morts. Et elle avait elle-même décidé d'abandonner Soma parce qu'elle lui causait trop d'ennuis et qu'elle ne voulait pas l'influencer sur la mauvaise voie. Finalement, il ne lui restait plus qu'Apheriah. Si cette dernière l'abandonnait en apprenant les atrocités qu'elle avait commises par le passé, la guerrière Héra se retrouverait seule, et elle n'en avait pas du tout envie. Zangya était une suiveuse, elle était faite pour évoluer dans un groupe, pas pour errer en solitaire. Elle n'avait pas le courage de révéler son passé à Apheriah, pour le moment. Elle n'était pas encore prête à faire face à ses propres actes et à se soumettre au jugement de l'ange. Il valait donc mieux pour elle que ce pouvoir ne permette pas à l'ange de lire dans ses pensées. Néanmoins, certains guerriers Héras étaient des mages avec des pouvoirs psychiques très puissants, comme en témoignait le petit Bujin. Zangya n'avait pas les dons de Bujin pour créer des illusions ou utiliser la télékinésie, toutefois, elle avait un don issu de sa race, qui lui permettait d'avoir un esprit insondable : l'on ne pouvait pas lire dans ses pensées ni entrer dans sa tête pour y voir ses souvenirs, sans son consentement.

Par la suite, la discussion continua. Apheriah se sentait coupable pour la mort de Zangya, et s'était excusée. La Héra avait tenté une première fois de la réconforter en lui disant qu'elle n'avait rien à se faire pardonner, toutefois l'ange continuait d'y voir sa responsabilité dans cette histoire.
Puis, la jeune guerrière avait été touchée qu'Apheriah continue de penser à elle après tout ce temps, et prenne même le temps de revenir ici, sur le lieu de sa mort, pour se recueillir sur sa tombe, malgré tout le danger que cela représentait. Embarrassée en constatant que l'ange tenait à elle - chose qu'elle n'avait jamais pu remarquer chez ses anciens amis - elle avait fait une petite plaisanterie sur le côté troublant de la situation, afin de détendre l'atmosphère et de chasser son embarras. Mais l'ange n'avait pas compris et demanda ce qu'était un 'mindfuck'. La rouquine ne put s'empêcher d'éclater de rire suite à cette question, non pas par moquerie, mais parce qu'elle ne s'y attendait pas du tout.

Zangya avait passé la majeure partie de sa vie en compagnie de Bojack et ses trois hommes de main. Elle avait toujours été la seule fille du groupe, et elle n'était qu'une adolescente en pleine recherche identitaire lorsqu'elle les avait rejoint. En tout, elle avait passé plus d'un demi-siècle en leur compagnie, car les gens de sa race vieillissaient moins vite que les êtres humains et vivaient en moyenne trois fois plus longtemps. La guerrière Héra avait environ 66 ans mais cela était l'équivalent de 22 ans chez les humains. En cinquante années passées aux côtés de Bojack, Bido, Bujin et Gokuah, la jeune Zangya avait grandement été influencée par eux et avait plus ou moins adopté leur façon de parler, parfois vulgaire et franche, car on ne pouvait pas dire qu'ils étaient les êtres les plus civilisés ni les plus éloquents qui soient. En ce qui concernait l'expression 'mindfuck', c'était le petit Bujin qui l'avait utilisée la première fois. En plus d'être le plus intelligent de la bande et le seul à être doté de pouvoirs psychiques, Bujin était un peu le geek du groupe. Autrefois, il passait beaucoup de temps sur les ordinateurs, à surfer sur le réseau de télécommunication universelle, une sorte d'internet galactique, surtout pendant leurs longs trajets pour aller de planètes en planètes. Il côtoyait toutes sortes de forums, et il avait appris cette expression sur l'internet, avant de la sortir en vrai. Au fil des années, il avait déteint sur Zangya, qui avait fini par employer également cette expression.


"Ha ha ha, désolée, j'avais un ami qui disait cela, mais on n'utilise pas ce mot tous les jours ! En gros, ça veut dire que c'est un peu... hm, comment dire... troublant, enfin étrange, quoi. C'est quelque chose de déroutant, si tu préfères. Rien que d'imaginer ma propre tombe, ça me fait vachement bizarre !"
s'exclama t-elle en souriant.

Par la suite, Zangya avait essayé une fois de plus de chasser la culpabilité de l'esprit d'Apheriah, tentant de la rassurer en la prenant par le bras et en lui expliquant que la seule fautive, c'était elle-même car elle n'avait pas suivi les conseils de l'ange. Mais ses paroles furent vaines, la blonde était très têtue et continuait d'en assumer totalement la responsabilité. La Héra n'insista pas davantage, mais décida de se confier à elle à propos de ce qu'il s'était passé là-bas. Elle lui affirma qu'elle avait paniqué, et que si elle avait été plus courageuse, elle aurait peut-être pu s'en sortir ou au moins causer plus de dégâts à SK et ainsi augmenter les chances de fuite pour Apheriah - même si cette dernière était parvenue à s'en sortir, ce qui était l'essentiel au final. En effet, pour la jeune femme à la peau bleue, ce n'était pas si facile de se confier ainsi. Elle avait l'impression de se mettre à nue. Habituellement, elle essayait de cacher ses sentiments et ses faiblesses autant qu'elle le pouvait. Autrefois, la seule personne à qui elle osait confier ses craintes ou ses sentiments, c'était Bujin, son meilleur ami. Mais il n'était plus là. Toutefois, l'aura apaisante d'Apheriah, et le fait que l'ange se soucie d'elle, lui permettait de se confier plus facilement. D'autant plus qu'elle projetait sur Apheriah ce qu'elle aimerait être : une femme forte et courageuse. Forte, elle l'était. Jadis, elle avait même pu rivaliser avec Trunks en Super Saiyan, et bien que sa puissance avait diminué après sa résurrection, nul doute qu'elle retrouverait rapidement son niveau d'antan. Mais sur le plan du courage, c'était une autre paire de manche... L'ange était un modèle à suivre, pour elle, un modèle de vertu. Et elle était certaine qu'elle pourrait lui apprendre à ne plus ressentir la peur, il fallait donc qu'elle saute sur l'occasion.

Mais l'ange lui fournit une réponse à laquelle elle ne s'attendait pas. Tout d'abord, en lui prenant le menton entre ses doigts pour lever légèrement sa tête, avant de la rassurer. Elle lui dit qu'il ne fallait pas avoir honte car c'était normal d'avoir peur. Elle affirma également qu'elle ressentait elle aussi la peur et qu'il ne fallait pas chercher à s'en débarrasser car c'était ce qui les différenciait des êtres insensibles. En revanche, il fallait la maîtriser, la canaliser pour pouvoir l'utiliser au bon moment, ne plus la subir mais s'en servir comme d'une arme, comme un facteur de motivation. Attentive, Zangya but ses paroles tout en restant silencieuse.
Ensuite, Apheriah lui lâcha le menton et regarda autour d'elle, tout en affirmant qu'elle acceptait de l'aider, mais dans un autre endroit, un lieu qui ne leur rappellerait pas de si mauvais souvenirs. Elle demanda par la même occasion si Zangya avait un endroit où aller, ou bien des gens qui l'attendaient quelque part.

Elle hocha la tête négativement.


"Je n'ai nulle part où aller et, pour être tout-à-fait franche... tu es la seule amie qu'il me reste."

Elle baissa légèrement la tête et resta pensive quelques secondes.

"Tu sais, je suis une nomade. J'ai passé ma vie à voyager de planète en planète, sans jamais pouvoir me poser. J'avais des compagnons de voyage autrefois... mais ils sont tous morts. Je n'ai pas de foyer, pas de famille, et presque pas d'amis..."

C'est dans ces moments-là qu'on se rend compte qu'on a raté sa vie, encore plus lorsque l'on était déjà mort deux fois. Mais heureusement, pour elle, la vie continuait ! Elle avait droit non plus à une seconde, mais à une troisième chance, pour se racheter et refaire sa vie. Peu de personnes avaient cette chance, surtout après avoir causé autant de malheur.
Elle releva la tête en se forçant à sourire, et haussa des épaules.


"Au moins, je suis libre d'aller où je veux !" s'exclama t-elle sur une note plus positive.

Elle réfléchit quelques instants.


"Hmmm... Pourquoi pas sur Héra ? C'est ma planète natale... Et... Il y a quelque chose que j'aimerais vérifier, là-bas."

Elle n'y était pas retournée depuis qu'elle s'était enfuie en compagnie de Bojack et des autres. Et pour cause, ils y étaient activement recherchés, Bojack étant l'ennemi public n°1 à l'époque. Mais c'était il y a si longtemps... Ils avaient dû se faire oublier, depuis. Zangya n'était même pas encore adulte quand elle avait quitté la planète, il y avait peu de chances qu'on la reconnaisse. Elle était curieuse de voir si la planète avait changé en plus d'un demi-siècle, et surtout... si cet enfoiré de Sultan était toujours aux commandes, et si cette horreur de harem existait encore ; auquel cas elle se ferait une joie d'y remédier et d'y libérer toutes les filles qui y souffraient.

"Vous comptez déjà nous quitter ? Quel dommage..."

Une voix venait de s'élever, provenant de nulle part. C'était une voix masculine presque douce, qui parlait sur un ton extrêmement calme. Zangya balaya aussitôt les alentours du regard, mais personne ne se trouvait autour d'elles, aucune autre énergie ne pouvait être ressentie.

Puis soudain, une silhouette apparue en fondu, près d'un arbre, sortant doucement d'un état d'invisibilité. C'était un être sombre, assez grand, qui portait une cape noire en piteux état ainsi qu'un capuchon qui couvrait son crâne. Il avait de longs bras et de longues jambes assez fines, des pieds d'animal munis de deux grosses griffes, et tenait une longue lance en argent dans la main droite. Son visage, pâle, était monstrueux. Son aura était toujours masquée, mais son apparence monstrueuse en disait déjà long sur son alignement.


Spoiler:
 

"J'avais pourtant de si grands projets pour vous..." affirma t-il de la même voix douce et calme, tout en s'approchant lentement des deux filles.

Sans une once d'hésitation, Zangya brandit sa main droite en direction de l'individu, et lança une boule d'énergie sur le sol juste devant ses pieds, pour l'intimider et lui faire comprendre de ne pas s'avancer davantage. Les sourcils froncés, elle lui demanda :


"Qui es-tu ?"

L'être encapuchonné s'arrêta aussitôt et baissa lentement la tête vers le cratère miniature créé juste devant lui, à ses pieds, par la boule de Ki de la Héra. Puis il releva la tête tout aussi lentement, alors qu'un sourire s'étendit sur son visage effrayant. Il répondit :

"Celui qui t'a sortie de l'Enfer."

En entendant cette réponse, les yeux de Zangya s'écarquillèrent. Alors, c'était lui qui l'avait ressuscitée ? Un illustre inconnu à l'apparence démoniaque ? Mais pourquoi ? Qu'attendait-il en retour ? Quels étaient ces projets qu'il avait évoqués ? Apheriah faisait-elle partie de ses plans ? Mais, au-delà de toutes ces interrogations, il y avait quelque chose de pire... Il avait précisé qu'il l'avait sortie de l'Enfer. Apheriah savait désormais dans quel royaume Zangya avait été envoyée après sa mort. Et elle devinerait aisément que pour se retrouver en Enfer, son amie n'avait pas dû être une enfant de chœur. La guerrière Héra tourna lentement la tête vers l'ange, avec une expression désolée, craignant la réaction de cette dernière en apprenant que son amie revenait tout droit de l'Enfer. Elle aurait tellement préféré le lui dire elle-même...

Au même moment, plusieurs flaques d'un liquide noirâtre se matérialisèrent autour d'elles, c'était les mêmes que celles que Zangya avait déjà pu voir quelques minutes plus tôt. De ces flaques, plusieurs monstres en sortirent : des petits gobelins, ainsi que trois géants en armure de fer et avec une grosse épée, tous identiques à ceux qu'elle avait rencontré juste après sa résurrection. Ainsi, ces monstres avaient bel et bien été invoqués par un type, une sorte de sorcier... et c'était ce même sorcier qui l'avait ressuscitée, selon ses dires. Toutefois, les monstres ne les attaquèrent pas, ils étaient simplement là pour encercler les filles, peut-être uniquement pour servir de soutien à l'homme encapuchonné si jamais les choses dérapaient.
Apheriah
avatar
Ange
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 04/04/2016
Nombre de messages : 617
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 160

Techniques
Techniques illimitées : Barrière divine, Lumière divine, Fouet divin
Techniques 3/combat : Viseur divin, Soins divin
Techniques 1/combat : Lion Divin

MessageSujet: Re: Résurrection    Mer 24 Oct 2018 - 1:36
(Désolée pour le retard)


En cent ans beaucoup de choses pouvaient changer, et si Apheriah ne semblait à première vue pas être affectée par le temps qui était passé, elle venait de montrer que tout ne lui semblait pas évident depuis son retour. Elle n'avait pas comprit le mot qu'avait prononcé Zangya tout à l'heure, ce qui donna lieu à une scène un peu cocasse, bien que ce n'était pas l'intention de la guerrière. La femme Hera se mit à rire tandis que l'ange se gratta la joue, un peu gênée, elle avait crut un instant que son ignorance était un peu dérangeante. Cependant Zangya lui donna une explication au mot utilisé, parlant d'un de ses amis qui l'utilisait. C'était rare qu'elle mentionne son passé ou des proches à elle, tout comme Apheriah d'ailleurs. Les deux femmes avaient trouvé quelques affinités sans vraiment se connaître. La blonde répondit en souriant.


« D'accord, je ne connaissais pas ce mot. Les expressions ne survivent pas toujours au temps, et en remplacent d'autres jugées obsolètes. Je me demande ce que j'ai loupé durant toutes ces années... »


Elle s'interrogea à voix haute avec un air songeur. Il fallait qu'elle s'habitue à ce que les choses aient évolués depuis tout ce temps et il lui restait sûrement beaucoup de choses à apprendre sur l'époque actuelle. Mais Apheriah n'était pas du genre à se laisser abattre par ce genre de détails, elle était au contraire motivée à l'idée d'apprendre comment ce monde fonctionnait désormais.


La conversation se poursuivait avec Apheriah qui demandait s'il y avait un endroit où elles pouvaient aller, ne voulant pas rester sur une planète qui jusqu'ici ne leur avait apporté que des malheurs. Elle n'aimait de toute manière pas Dark, qui n'avait rien d'une terre accueillante, et qui de part son hostilité avec les visiteurs et particulièrement les anges la rebutait. Mais puisque la Déesse de la Guerre n'avait pas de chez elle et qu'elle pouvait se balader librement dans l'univers, elle avait demandé à son amie s'il n'y avait pas un lieu où elle souhaitait se rendre. C'était ainsi qu'elle apprit que la Hera se retrouvait aussi seule qu'elle. Un comble de ne pas trouver sa place dans un univers aussi vaste, mais les deux femmes en était un triste exemple. L'ange ne savait pas trop quoi dire après ce que la rousse venait de lui annoncer, mais elle était touchée qu'elle la considère comme une amie. En fait elle aussi avait une certaine affection pour la guerrière à la peau bleue, et puisque elle non plus n'avait pas beaucoup d'attaches à cette époque elle pouvait considérer Zangya comme une de ses proches.


« La liberté est peut-être la chose la plus importante. Tu sais, je suis moi aussi comme toi : je n'ai pas d'attaches. Je suis donc heureuse de faire de nouvelles connaissances avec qui me lier. Hera ? Et bien c'est d'accord, nous nous dirigeront vers ta planète natale. »


L'ange avait préféré rester positive comme Zangya l'avait été dans ses dernières paroles. Elle avait raison de voir les choses ainsi, il ne fallait pas se laisser abattre mais plutôt tenter de voir les bonnes choses plutôt que de rester sur les mauvaises. Apheriah était elle-même quelqu'un qui se voulait optimiste alors elle avait essayé de préserver ça plutôt que de parler de choses qui pouvait attrister.


Elles allaient se rendre sur la planète Hera, une destination qui serait toujours mieux que Dark, c'était quasiment certain. En plus Zangya semblait avoir besoin d'y faire quelque chose... Sauf que leur élan fut déjà stoppé, par la présence d'un être sombre qui venait de s'immiscer dans leur conversation. L'homme vêtu de noir avait un visage effrayant, à l'image de la planète sur laquelle ils étaient. Apheriah fit un pas en avant pour se mettre à hauteur de son amie au cas où elle devait la protéger, mais très vite elles se firent encercler. L'ange, qui avait évité de se faire repérer en allant même jusqu'à se déguiser avec une longue cape noirâtre se retrouvait à nouveau en mauvaise posture, comme si la malchance ne cessait de la poursuivre depuis qu'elle s'était réveillé de son long sommeil. Cependant, ce qui était le plus troublant dans cette histoire c'était que celui qui était sûrement un démon prétendait avoir sorti Zangya de la mort, et plus précisément de l'enfer...


« L'Enfer ? »


Ce mot était resté dans son esprit mais elle ne savait pas trop comment comprendre tout ça. Il était vrai que Zangya venait de dire qu'elle était revenue d'entre les morts mais elle n'avait pas précisé où elle avait séjourné lorsqu'elle était dans l'autre monde. Si elle venait bien de l'Enfer, ça voulait dire que sa vie n'était pas celle de quelqu'un d'honnête et qu'elle avait dût faire de nombreux crimes. Apheriah resta de marbre mais son esprit était en train de traiter plusieurs questions à la fois, dont elle n'avait pas les réponses. Sans regarder Zangya, elle fronça les sourcils en fixant l'inconnu, puis elle fit un mouvement du bras droit avant que sa Lumière Divine ne vienne balayer les géants et autres gobelins en face d'eux. Puis elle déclara sur un ton autoritaire.


« Laissez-nous passer ou je devrais montrer bien plus qu'une vague d'aiguilles d'énergie. »


En fait, elle s'en fichait un peu de ce qu'il venait de dire. Pourquoi ? Parce qu'il pouvait très bien mentir. Pourquoi croire bêtement quelqu'un qui sortait de nul part pour raconter des choses étranges ? Et si c'était vrai... Apheriah n'était pas là pour juger le passé de Zangya, qui lui paraissait jusqu'ici honnête, et ce n'était pas le moment de penser à ça alors qu'elles étaient face à un danger.
Zangya
avatar
Autres Races
Masculin Age : 29
Date d'inscription : 31/12/2015
Nombre de messages : 6336
Bon ou mauvais ? : Neutre
Zénies : 1390

Techniques
Techniques illimitées : Filaments Paralysants / Flèche d'énergie / Ball-Trap
Techniques 3/combat : Blaster Propulsé / Image Rémanente
Techniques 1/combat : Blaster Propulsé Omega

MessageSujet: Re: Résurrection    Sam 10 Nov 2018 - 16:57
[Désolé pour le retard également.]



La guerrière Héra fixait Apheriah avec une légère pointe d'inquiétude dans le regard, se mordant légèrement la lèvre inférieure, presque honteuse de lui avoir caché qu'elle avait séjourné en Enfer à cause de tous les crimes qu'elle avait commis sous les ordres du tyran Bojack. Suivre Bojack avait probablement été la pire erreur de sa vie, quand bien même cela lui avait permis d'échapper à l'enfer du harem du Sultan de Héra. Pour satisfaire les désirs de conquête de Bojack, ils avaient tué des centaines d'innocents et avaient pillé des planètes entières, réduisant en esclavage le reste de la population pour quelques temps, avant de s'en aller et de recommencer ailleurs. Tout au long de sa vie, elle n'avait connu que la barbarie, elle avait massacré des peuples pour pouvoir faire ses preuves et mériter sa place auprès du seigneur Bojack. Et cela les avait guidé tout droit à la mort et l'Enfer, le véritable, celui dans lequel les âmes des pires vermines de l'univers se font torturer pour l'éternité. Après tout, ils avaient eu ce qu'ils méritaient. Bojack, Bujin, Bido, Gokuah, et même elle, ils étaient tous coupables. Même si Bojack était le chef de la bande, les autres avaient exécuté ses ordres et étaient complices et tout autant responsables des malheurs qu'ils avaient causé à travers la galaxie. Et pourtant, malgré tous ses meurtres, toute la souffrance qu'elle avait engendré, elle avait eu droit à une seconde chance, et même à une troisième, en ressuscitant à deux reprises. Est-ce qu'elle le méritait vraiment ? Pourquoi avait-elle eu cette chance, elle qui avait passé sa vie à répandre le malheur, alors que les milliers d'innocents qu'ils avaient massacré étaient condamnés à rester au royaume des morts ? Où était la justice ?

Maintenant qu'elle avait connu les souffrances de l'Enfer et pris conscience de l'étendue de ses mauvaises actions passées, elle voulait essayer de se racheter. Mais en avait-elle le droit ? Ou bien était-il trop tard pour faire acte de rédemption ? Peut-être qu'un ange tel qu'Apheriah sera en mesure d'en juger.


L'ange répéta le dernier mot du démon, comme intriguée ou peut-être surprise. Puis, soudain, elle leva le bras, et fit abattre une pluie d'aiguilles d'énergie sur les ennemis qui les entouraient. Cela fut largement suffisant pour faire exploser les faibles gobelins, toutefois les trois géants en armure parvinrent à s'en protéger partiellement en utilisant leurs larges épées comme un bouclier brandit devant leur torse et leur visage, ne prenant que des dégâts superficiels. Il fallait dire qu'ils étaient assez costaud, ces gaillards. Rien qu'un seul d'entre eux avait donné du fil à retordre à Zangya, ils n'étaient pas très rapides mais ils étaient particulièrement résistants et pouvaient frapper très fort. Même un Blaster Propulsé, l'une des attaques les plus puissantes de l'Héra, ne suffisait pas pour en tuer un, cela ne faisait que leur infliger de gros dégâts sans pour autant les achever. Finalement, la femme à la peau bleue s'était rendue compte que la meilleure façon de se débarrasser d'eux, c'était de retourner leurs propres armes contre eux : utiliser leurs immenses épées pour les perforer, car leurs lames étaient capables de passer à travers leurs armures sans problème. Elle avait appris cela lors de son premier combat contre un géant de fer, quelques minutes plus tôt.


Ils n'étaient donc plus que six sur les lieux : les deux femmes, les trois géants de fer situés autour d'elles, et cet étrange et lugubre personnage qui leur faisait face. Il y avait un géant de chaque côté, ainsi qu'un derrière elles. Les ennemis étaient donc situés aux quatre points cardinaux par rapport aux filles. Apheriah menaça alors le monstrueux personnage pour qu'il les laisse passer.


Malgré le ton autoritaire de l'ange et le fait qu'elle avait tué sans aucune difficulté les gobelins, l'être maléfique ne se décontenança pas, restant stoïque, conservant son petit sourire malin.

"Attends !" s'exclama Zangya à l'attention de celle qu'elle considérait comme sa seule amie pour le moment.


"Je veux écouter ce qu'il a à nous dire." ajouta t-elle avant de tourner la tête vers l'étrange personnage qui s'était rendu invisible un peu plus tôt, le fixant d'un air froid.


L'être encapuchonné leva lentement l'index droit, et affirma avec un grand sourire :

"Bieeeeen ! Sage décision ! Très sage décision."

"Donc, tu m'as ressuscité. Dans ce cas, tu peux m'expliquer pourquoi j'ai été attaquée par des monstres comme ceux que tu viens de faire apparaître, juste après ma résurrection, j'imagine ?" demanda t-elle avec un air froid et distant.

"Ça, ce n'était qu'une broutille, une bagatelle... Une simple petite épreuve de rien du tout."

"Une simple épreuve ? J'ai failli mourir, espèce d'enfoiré !"

"Et bien, tu as survécu, n'est-ce pas ? C'est tout ce qui compte, au final... Je voulais juste vérifier ton niveau... M'assurer que tous ces efforts en valaient la peine..."

"Ces efforts ?"

"Oui ! Cela n'a pas été facile de te ramener du royaume des morts, figure-toi, même pour un sorcier nécromancien de mon niveau ! J'avais besoin de rassembler quelques petites bricoles pour que mon incantation fonctionne, j'ai même été obligé d'infiltrer le château maléfique, j'ai pris de très gros risques pour toi, tu sais."

"Et tu t'attends à ce que je te remercie ? Je ne te connais même pas."

"En fait, je me passerai volontiers de tes remerciements, mais en échange de cette vie que je t'ai gracieusement rendue, j'aimerais te demander une toute petite faveur. Tu me dois bien ça."

Zangya fronça des sourcils. Alors c'était ça, l'explication ? Cet inconnu, ce sorcier nécromancien comme il s'était lui-même appelé, avait pris des risques pour la ressusciter afin de lui demander un service ? Mais pourquoi elle ? Pourquoi ne pas faire appel à un vivant ? De toutes façons, Zangya n'avait pas l'intention de rendre un service à un démon.

"Va au diable, je ne t'ai rien demandé, je te dois rien du tout. Et je ne traite pas avec les démons."

"Quel dommage, car le service que j'ai à te demander nous arrangerait tous les trois, vraiment. Il s'agit tout simplement de tuer SK, ni plus ni moins."

Zangya haussa un sourcil interrogatif, puis s'exclama d'un air moqueur :

"Tuer SK ? Ha ha ! Bonne chance dans ce cas. Je n'ai aucune envie de l'affronter de nouveau, nous ne faisons pas le poids face à lui. Mais quelque chose m'intrigue, pourquoi tu t'es donné du mal pour me ressusciter ? Déjà, je suis loin d'être la mieux placée pour te débarrasser de SK étant donné qu'il est dix fois plus fort que moi, mais en plus, tu aurais pu engager des guerriers vivants, ça aurait été beaucoup plus simple."

Il agita son index droit pour faire le signe de la négation.

"Détrompe-toi, trouver des guerriers suffisamment courageux pour affronter SK, ce n'est pas si facile, en particulier sur Dark où tout le monde a peur de lui. Mais quand un guerrier a déjà affronté la mort, et qu'en plus il désire se venger de SK, ça devient beaucoup plus facile de le motiver... Comme je te l'ai dit, je suis un nécromancien, j'ai une certaine affinité avec les morts. Avec quelques babioles et des incantations ancestrales, je suis capable de ressusciter certaines personnes sous certaines conditions. Tu as toutefois raison : seule, tu n'as aucune chance contre SK. Mais tu ne seras pas seule. Je suis en train de lever une armée entière de guerriers, tous se sont fait tuer par SK autrefois, je leur ai rendus la vie et les ai convaincus de me rejoindre afin que nous prenions notre revanche sur le roi de Dark. En outre, nous avons deux avantages sur le roi. Le premier, c'est qu'il te croit morte, et il en est de même pour les autres guerriers de mon armée. Il sera donc très surpris de revoir ceux qu'il a tués par le passé revenir pour le hanter. Le deuxième, c'est que j'étais roi de Dark, moi aussi, il y a bien longtemps. Sais-tu ce que cela signifie ?"

Elle hocha de la tête négativement.

"Et bien, je connais le château maléfique comme ma poche, ce qui est plutôt pratique pour l'infiltrer ou l'envahir. Toutes les cartes sont de notre côté. Mais nous ne devons pas trop tarder. Les espions des Black Feathers sont dans toute la planète, il faut l'attaquer par surprise, avant qu'il n'apprenne l'existence de mes plans et de mon armée."

Les bras croisés, Zangya réfléchit quelques instants. C'était quand même très risqué de s'attaquer à SK, elle n'avait aucune envie de mourir à nouveau, même si elle aurait aimé se venger. Et puis, c'était peut-être un piège, ce type pouvait leur raconter des mensonges depuis le début. On n'était même pas certain qu'il était réellement à l'origine de la résurrection de la jeune femme, il pouvait simplement avoir entendu leur discussion un peu plus tôt, lorsqu'il les espionnait en étant invisible. Elle se tourna vers Apheriah.

"Qu'est-ce que tu en penses ?"
Apheriah
avatar
Ange
Féminin Age : 23
Date d'inscription : 04/04/2016
Nombre de messages : 617
Bon ou mauvais ? : Bon
Zénies : 160

Techniques
Techniques illimitées : Barrière divine, Lumière divine, Fouet divin
Techniques 3/combat : Viseur divin, Soins divin
Techniques 1/combat : Lion Divin

MessageSujet: Re: Résurrection    Mer 14 Nov 2018 - 23:52
L'apparition de cet étrange personnage ne rassurait pas l'ange, qui voulait avant tout partir d'ici, et même de la planète Dark le plus rapidement possible. Elle n'était pas sereine, ici, elle avait des séquelles de son dernier combat face à SK et Narumi. Cet échec lui avait montré sa faiblesse de la plus cruelle des manières, en perdant Zangya sans qu''elle ne puisse rien y faire. Ce n'était pas la première fois qu'elle perdait un camarade au combat mais contrairement aux autres, elle s'était sentie complètement impuissante et n'avait pas du tout vu venir le truc. D'habitude c'était sur le champ de bataille, elle était préparée à ça. Mais ce retour après ce long sommeil avait éveillé en elle des doutes et accentué ses peurs, qu'elle arrivait à maîtriser en temps normal. Bien qu'elle ne laissait rien paraître, ce retour à une autre époque la perturbait beaucoup.


Elle ne savait pas ce que voulait cet inconnu, qui ne s'était d'ailleurs même pas présenté, mais il ne lui inspirait pas confiance. Apheriah avait déjà éliminé les gobelins et un peu repoussé les géants, elle s'apprêtait à lancer une deuxième attaque si cette personne au visage effrayant ne se poussait pas de leur chemin. Elle avait déjà préparé une attaque et comptait la lancer... Mais Zangya était intervenue pour l'en empêcher, elle voulait écouter ce qu'il avait à dire. L'ange n'était pas vraiment curieuse de savoir ce qu'il voulait, bien trop méfiante, mais elle accepta la volonté de la rousse, et se retint d'attaquer en attendant qu'il parle.


Zangya chercha à savoir pourquoi il l'aurait ressuscitée, on pouvait comprendre qu'elle veuille une réponse à cette question. Enfin, dans la mesure où il disait vrai. Le nécromancien expliqua qu'il avait fait ça pour ensuite lui demander une faveur. C'était une façon surprenante de faire les choses, il avait peut-être décelé une certaine puissance en elle mais on pouvait se demander pourquoi elle en particulier avait été choisie pour revenir à la vie et ensuite accepter sa mission. Peut-être pensait-il qu'avec son passé elle accepterait ? Mais s'il l'avait bien repêchée en enfer alors il devait y avoir bien d'autres candidats pour faire ce travail supposément malhonnête. Mais quel était ce travail, d'ailleurs ? Ce qu'il annonça surpris les deux femmes, puisque sa cible n'était autre que SK, l'homme à l'origine de leurs malheurs lors de leur dernière apparition sur la planète noire. Apheriah fronça les sourcilles en entendant ça mais resta silencieuse. Il pensait que leurs ennemi commun pousserait Zangya à se joindre à sa cause. Il espérait peut-être même avoir le soutient de son amie. L'offre paraîtrait alléchante si elle ne venait pas d'un individu sorti de nulle part qui semblait peu fréquentable. La guerrière originaire de Hera n'était pas très emballée à l'idée d'affronter de nouveau le roi de Dark et ça pouvait se comprendre puisque leur dernière rencontre était une mauvaise expérience. Le nécromancien avait pour argument qu'il montait une armée capable de renverser le roi actuel. Il disait aussi connaître le château comme sa poche, on pouvait imaginer qu'il serait un atout de poids.


Les déclarations de l'inconnu firent réfléchir Zangya, qui demanda finalement l'avis de l'ange. Apheriah n'avait rien dit jusqu'ici, se contentant d'écouter. En ces temps difficiles il serait bon de compter sur un allié de poids pour renverser SK, et si ce qu'il disait était vrai alors il y avait peut-être une chance de réussir. Mais tout ça amenait encore beaucoup d'interrogations. Elles ne connaissait pas ce type et ne savait pas si elles pouvaient lui faire confiance. Ça faisait bien trop d'inconnus dans le problème pour être certain que tout se passe bien. Et puis même s'il disait vrai, elles n'avaient aucune certitude que ça fonctionnerait et qu'il n'essayerait pas de les rouler après coup. Le visage de marbre de la blonde resta tel quel lorsqu'elle répondit à son amie.


« Je n'ai pas l'intention de m'engager dans un nouveau combat contre SK pour le moment. Nous ne sommes pas prêtes. Et je n'ai aucune confiance en cet individu qui n'a rien de mieux à faire pour convaincre les gens que d'utiliser la manière forte. »


Apheriah préférait s'appuyer sur des alliés plus fiables si jamais elle devait affronter à nouveau le roi de Dark. Un nécromancien sorti de nul part ne lui inspirait rien de bon avec sa façon d'agir n'avait rien de très encourageant. L'ange avait aussi en tête son imprudence, qui avait coûté la vie de Zangya la dernière fois. Elle ne voulait pas refaire la même erreur. Depuis ce tragique incident elle s'était promis d'agir avec plus de précautions, en évitant de foncer tête baissée, avec trop de confiance ou de naïveté. Elle avait compris qu'elle ne possédait plus sa force d'antan, ce qui l'obligeait à être beaucoup plus prudente désormais. Apheriah passa sa main devant elle de gauche à droite et une nouvelle vague d'aiguilles d'énergies se formèrent pour tracer une tranchée de quelques centimètres de profondeurs devant elles. Signe de son hostilité.


« Je ne le répéterai pas. Laissez-nous quitter les lieux bien sagement. Nous n'allons pas subir ce chantage. »


Elle était prête au combat bien qu'elle aurait préféré éviter ça. Mais elle imaginait que ce serait difficile de s'en aller d'ici autrement, vu les agissements de ce curieux personnage. Pour elle qui était venue sur Dark dans l'espoir de rester incognito jusqu'à son départ, son souhait semblait maintenant compromis.
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Résurrection    
 
Résurrection
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» |SCÉNAR| Résurrection.
» Oui, je suis morte. Mais ma résurrection est prévue la semaine prochaine.
» Résurrection... CB is back !
» FLOWER FOUR, RESURRECTION - RPG
» MYTHOLOGIE EGYPTIENNE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
RPGDBZ :: RPG :: Dark :: Rivière de sang-